Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04591
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-18-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04591

Full Text






S


iont MACh01RI
DIRECTEUR
i ~&Amnricaine, 1358
IpHONE N" 2242
---NNW"


v 4


j


NO 6228


II arrive soutvent (que I'igno-
rance inspire de la hardiesse ct
que le savoir est cause de tiini-
di l. .\MLIA)tr i.In L. il.orsA. I.:


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


MAII)I 18 OCTOBRE 1927


;ci)lc manifestation pour Ic Travail

et 1'Agriculture en Haiti


Inauguration par io Pr4eident Borno do e PtUlnt
do d6oortlation du 810al


,SENSATIONNEL
L Habillcz vous chez NI CO LA S vous y
trouvercz un assorlimuent de hon Casimnir
anglais, pa'm bea'h et Drill blanc supe-
-d A lrieur fail et foornis aux prix mod(r6.


nt.biereut lieu,a Hatte- seil d'Etat, M. LUon Laleau, dans un avenir prochain,A in- I SATISFAC'I'ION GAANTii.
Sah la Slation Exp6ri- Chel de Division au O06tirfe- flucncer si favoriblement nos N
ledeSisal une belse et ment de I'Intlrieur et Madja-ressources 6conomiques parE M' 1
oec cr-monie: sons la me. M. Victor Thomis, Chef la conqunte fruclueuse de mar 1. ICOlaS
paced'honncurdu Pr6- de Division an D6parlement ches rangersr.
la Riepublique s'i- du Travail, M. E. A. Colson, Alors que les Pouvoirs Pu- Mar'hand Taillour
rail 'Usine pour la de- Recevpur G6ndral-adjoint,Mi- blics s'eflorcent,par d'heureu- 305 lHuie des Miracles 305
lion du Sisal construite dame Michel Beauvoir, Mada- ses modifications apporlecs I
5Srvice Technique d'A- me Camiche, et de nombreu- aux m6thodes de rdgie du do Prs de la Iharmaeic Nolre-|)anic.
ire, ses personnalitls. maine rural de I'Etat, d'aug- I _
ie par un temps DNs que le Pr6sident de la center le nombre des ter- I- =.-- --, .- ...----
que oil le soleil posait Republ que elt cccup6 le tan- miers-exploitants de ce do- plus, les esperances que le Ic regine ide la Paix, du Tra-
ite choses ses rayons, teuil qui lui availt t6 rsere, maine, en vue de sa plus-va- Gouvernement de la Re publi- v.il n un mot), d(I Pro'gs
dors, ce fil uine veri- le D. Freeman pit la parole. bc; alors que par une Ieg:s que, place es en clle,celles do ni;atriel cl morl,dais i'ordre
ite du Travail et de Sexprimant ie trantlis, le actionn approprie et des con- constiluer le tacteur d(tinitil et Ia vraie Liberite.
ure. LesbAliiiienisde Directeur du Service Techni- cessions conlracluellcs, em- dela prosi)erilc agric )I( dui
btExperimn:ilale :iin- qce d'Agricullure souhaita la prcintes d'unc h:lbile lib ri- pays indispensable ileinl )m Oi vid I enlsite lne coupe
.ceux de Il'sinc sont bicnvenueau Chetdel'Etal et lit, ils adressent une suprd- de sa pro)speril6 gnLralc de (ci l11) iglne cl cliacim ilbut
lieusemlient .tecors de aux Personnages qui I'enlou- mninviteaux cap lauxd6cid6s ieur le i enl, 'IIla prosp6ritte decltsc ine,
Wxet de f aio, s rouge raient. `A se lancer daa.s 'exploitation Mnsieur le iridnt objet de cette acandioic inai-
I qui h'isso lent ai la II parla longuement des el- de ce textile sur une grande Dans one circonstance guration et qui cnm tra par-
Iole rise m itlinale et forts, chaque jour, accomplish chelle. le Departement de peu pres identiquc, je rappl i grain ciset be',les t v pres
iremeni, joycsemenlt, par leService qm'il dirige pour I Agriculture se devait A lui las, 11 y a i1quellnutenmps, la conomiiul s rcalisees .ir le
leurs deux cioleurs instla ure r, dflnitivenment, medne de seconder ellica :e- part precond6rante qui Vous overloi(enI t e acul e la ir
rsoleil qiui min )i l n- dans toutes les regions de ment de telles aspirations et revenauations on iore ade res- 6publique.
,-bas, ;,s c(,nfins de notre Pays, I'6re salutaire du de contribuer, avec le con- tauration ecotmique actunel t pis ce fila visit aux
i et qui, co,)nnc pour Travail, I'amour de I'Agricul- course de scs auxiliaires qua- element lIot rsuivie, donl, W sines, an cou:-s de laquelle le
er la l('- tIn caidre ap- lure sans lesquels aucun peu- lifios A Icur entire rdussite, avez, po01r ainsi dire,tait vote rines, ant crno s'i teressa
itlmlIgfili ue, claire pie ne peut connaltre la pros De IA ce vastechamp d'exp6 aeuvre personnelle. le'v ivemnt I to'ii ce qui luis
lon le ricgie ipiypige perite et le bien-6tre. II retra- limentation pour la culture Henreux itonsieur l si- montir6 et oti toes pianrenti
ir (l1in, tel q(lel(|iue a la gen6se et les tapes su'- d( la pite qui, A notre arrive dent, lis clefs ('e at, (.I Ie imirer la belle installations
|nlurc ti'1 Watteau cessivesdel'(Euvrequis inau- en ce lieu a rejoui notre vue, ayant fait le rcve de r6iiser (IontellesavaienttIepourvucs
t inmigiiuc Lever gurait heureusement a cette par son ordonnance sym6tri- la prosp6ritd et le bon heur de Les nchines turent mises en
A I'elincelant colo- heure, (Euvre prometteuse de que et son bel aspect, et par leur pays, voient de leur vi- m)uvemeat et, sous les yeux
'Corot, olre, uvec uine lendemains f6conds pour I'a- lequel tous ceux qui s'adon vant et dans le tempi mine du President de la RSpubli
|oigilile, lotiles ses venir d'une Haiti proipere, nent A I'exploitation de la pile oil its prsi(leut encore aux flue e de la haute as instance,
ret charge les yeux par le d velopeet du la. peuvent dbsormais, s'initierA dcstandes de ce aysmeu r rvcon l roc6dia une operation
s ceux qui leconer- beurindustrie agrole. des proceeds infaillibles de prefer insen ement corps de cortication que chacun
Puis, M. Barbot, Directeur culture bases sur les mthlio- etevenir :e tangible et co uivi,dans ses modrs d
118 heures 1/2, par I de la Station Expdrimentale, des scientifiques les plus r- crate r6alilt. C'est dans les avec i'intrs t lrep:us vil
iteensoleili',les v)i- Se levant, lut, en tranqais aus- centers. instants pareils r celui-c o l le lus solen
pcielles arrivunt, re- ei, une belle et tres decumen- Devait oan 'en arrdler la t en voyant mnonter aniis iazur 11 plus solhens. Le soleil
s, laisant, avcc odes co- tle monographie de la pite. II L'importation et la distribu- ics lines honlain--imnlales (d.i I I at 1h1s le grand Iel
iesdelelmme pare de parla, avec un luxe de details lion de Iplantes s6lecion6s grandiose e lliicc qut'ils project o ciiei s(pl(lant, iA
temll I ('dever A I a gloire le ( 10 s n c' s j)l('v itt Ia
its joyiux, miroiter convaincants, de la grande provenant d'especes su. cepti- lenP -ccleve tc o le i tll) lilie 1111 (nm istirlIX
vres a x r.yons do- utility d de cette plante qui ap- bles de rendenieuit i maxinIin letlr a tried, et (l iol so loiss- li t i :,ii ui tout I)le Ce'll -' 'lie
rsonnages ofliciels, porte A tous ceux qUi s'a sifiraient-elles a piovoqutir sant naturellmen t aller ii i Ii 1in 11lesiailoi pour Ic Travail
ii'ivil6es diu Secrl donnent ii sa culture, es plus et mainlenir 1'essor d la tes r lis- et I'Agn ictltriel e Ir ltri a 1pris
sast de I'\Agriculiure inappr6ciahles avanlages el yenneet de la petite prod ic- tonuesscs ti p mmcdiati ( les lii, Ic lrsilcnt de la 11R
Edanis le grand hall reserve toujours A lcurs el- tion ? processes du rst t de i Bornopreinent
lIolln Lxpcrimentale, lo-ts de beaux et large pro DWns ce dernier ordre d'i- esp6ranccs de ave nir, ils out conge des invictes l 'i renoiic
lrarrivee du Presi- fits. .Sebasant sur des slatisti. es, n'y avait-il pas lieu de Ic droit de s'wrier, A instarant voiture, quitcnt Ill
la ld1publique. On ques irrecusables et compa mettre a la dispositiondeceux ( it vertueux lloni i(Je Wa Stalion d Exp6rimentation.
p a s longtemps. rant les donn6es geologiques qui danis le desir d'agrandir 1s perdu m journey. i Les petits drapeaux snir les
onnCe, au loin, un des terroirs oui elle pent pous- le champ de leuractivite agri. Mais helrcux aussi, lies de pitC sagitent joyeu-
r:qiore;oet ui e ou ser, il conclut en disant que ( e )iet Iespoir d'un legilime Messieurs, sciienlt come potur il gitn sa-
ules plus tard, la ledtveloppement de la cul- benefice allaienut se lancer le peuple qui letemllps peln- ,It et ciar la rotie toite lt-
r.aplide, enfile-la ture de cette pr6cieuse varic dans la nouvelle culture, d.- lcl., par la ulntie de scs maiu- nineinse ide soleil, lainto pr''-
e, coitotirne, avec; t de textile etait. cert:iine- nuit des resources indispecn vaus b-'rgerl, sur Ul abilne sidenliclc eltla file des v)ilu-
es )iatesr bi, sso06 ment, appel6 au plus bel ave sables a I'exportation, les mi' d(nt son (il )luvait sonder res ollicielles rel)rinenlt le
ge(e.it pe, hluse au nir sur nore terle tertile. yens, une tois quils seraient la vertigineuise protoideir, sc Iheniin de Port-au Prince.


Prei drolpeau rouge Aprs c e t expos 6coutl6
1i I re tout le avec la plus grande alteiemion
ie gr`icuse el lu- par I'audiloire choisi etl dis-
ran i,,o.i de roses tingu6 qui ent:nra t le Prsi-
Sedlatuatles,mile nt, dent Borno, le Secre a:re (I'E-
Spe6tale, en paper, tat de l'Agricullure prononia
I pOurpre an bleu ce beau discours fort s )uvent
mnict avoir em interrompu par des applau-
u-zurdiu ciel rayon- dissements:
resident ille des. Monsieur le Prbsident,
resident (Ie la R6 .
et Madame Borno. Mr le Haul Commissaire,
oinages ollic els se Mesdames et Messieurs,
polur saluer le Cette u ine, destinee A la
eail Ipis, toute preparation de la piltu qu-
Sllitalcc se grou- nous inaugurons aujourd' hui,
It lp.ivois de marque une 'ape nouvelle
U.de y availt IA : dans les activities dcployees
oa l publique jusqtici par le Departement
Borne1o M.i Au. de l'Ag culture et son Service
Seritaire d 'Etat Technique paur la r6alisation
*re et d'E Travail, progressive du programme
SCharl de I'Int gouvernemental visant le re-
Charlesd Fom vemelnt agricole du pays.
mlii:e dEtat des, En orientant ses efforts ver-;
Smlen har le Rflu- le d6veloppement inteni5f dc
tau I l Beauvoir, no're production general (qui
tComd la Justic', demeuie le principal o')jc'tit
SComnmissaire des de son action, le uepariemnLlt
Shart I 11 M. El- de 1' agriculturee ne poutvail
C ,ssa resident dc manquer de fixer s m atten-
alieron, Cle Con- lion sur une culture a laquelle
Sderle Ve G les nombreuses industries qui
2ee mberland, reclament d'elle leur matibre
Tehan. D:recteur premiere reservent un si bril-
Memhique d'Agri- rant avenir, et don't I'expan-
*s du Coi- sion chez n3us est appelc-,,


au bout des eflorts qui lea;r
resteraient ainsi peritiis, d'ci
recueillir Iintegral profit ?
C'est a de telles preoccupLl)
lions que viest r6pondre !a
creation de cel etablissement
qui va tre inmugur6 dansquel
ques instants. Le service tech
, niue du Departement de r'\
agriculture, qu'il faut nourrir
I'espoir de voir bient6t large
ment suividansceltte vole par
les entreprises p.iv6es, y tion
draddsormais aux ord"esdes
moyens et petits producteurs
de pilte qui leurs moyens
testrein s d-f fortune interdi
tents de r6aliser"ies ultim.s
transform itions r6cla mes
parce produit pour 6lre m i
utfacturable. tout uan appart 1
I'outillage et de mat6riel per
ectionnds pouvantlui permAt
tre d'atteindre sar place sa
compldle forme industrielle.
Je tfeicite !a Direction Gene
rale du Service Technique du
Deparlement de I' \griculti *-
du succei qu'elle a recueilli
d(ins la conception et la mise
en ceuvrede cette important
entreprise. Par les effoit, in-
cessants qt'elle d6ploie p )ur
rbaliser le.i fls elev6es pour
lescueilles elle a 616 creee,avec
MyCe, activitC et d6vouemen',
j'ai la conviction qu'elle con-
tinuera a justifier de plus en


sent renaitre,avec leIc oco co'rs
et I'appali d'tne grailile PIuis-
Sance ainle, aux suprICnes
esperanices de son avenir po
liti(ue et social en reappre.
nant la douceur de vivrc sous


FOR SALE
Tv) Thiree-quarter Ton
used )Dodge Bros.Screen Blody
ri'rucks. G(:)o: ,l argaiins.
Apply KNEEI'S Ca;rage.


La Nouvelle cigarette

(Republicaine)
La Grande Manufacture de Tabac noir et de Cigarettes
((ANAC \ONA- prcsente scs clients et au public en g6ne-
ral,urte cigarette n-uvellc sous la marque Republicamne).
Elle se ,listingue de la pr6ccdente par sa forme ovale.
D'exccllentes combinaisons dans la preparation de
mcilleures qualit6s de tabac lui assurent un sncc6sm6rit6.
Les lumours jugeront des excellent r6s'iltats oblenus
grAce a la competence 6prouv6eed'un Expert Turc venu
(les Elats-Unis pour diriger le Laboratoire de la Fabrique.
La Cigarette 1 R6pubiicaine ) fern lajoie de t-us ceux,
qui I'adopteront.
Elle constitute, en Haiti, oD progress reel dans cette
branch d'industrie.
Et il est desirable que les Amateurs de choix en f iseint
un usage continue, afin de I'apprecier, chaque jour davan-
age.
D1pbt C6neral ( ANACAONA ).
Manufacture (Ie labac noir et de Cigarettes
206, Rue Justin Lherisson, 20(6.

Gebara & CG
Proprietaires-Fabricants
Port-au-Prince, (Haiti )


ii.'.


Io.


I


TI. T ,


__ __


-- I


__ _


F


... a )p itcons.:ilt'. veinIrctle
vers les Is 11 li rs du i iiitiin, 1ln
superioril d (dun re No. 86i qti 'ut lbruss imniiobilise; e devainlt la isnl
Sylvera, rui <'ourl, pour (,vj-
ler (t 'craser n1111 oss (fiii (ri-
versait l.a rue. I'n i ni rregaitr
au chaiulfcur. Maiis Norti: ('in.
V n'aiil at vec plnisir Its pr(t's el
II!rL s empl)chrIu Itl 1s p c li Is
';ailltr seiils silr Ia ou c pu li-
qilue (il ils cm runt l Itd granii ls

*
..v'ous tppoirtl) 1e ll) Iol' ('i -
scil :
Assurez-vous conI'tre ;ccidenlts
01 a11 : ( i.l .;lAIL A i.:ll)i r l lI- &I
MrI':I.-- V" \. IlIMINllIAM,
Agent (i1ni'r poir llili.

... a vu, saniedl, 'i midli etl
nile, une v oitut re l(lingue
station devil iIa I)airrlet c (l;i-
1r"6e de lIa N"cropol,. )tie l.nial
done, en cel endlroil et ai t'elc
here, cette voilurei ?
Qui attendait-elle?
... n'a janiais vu faire visible
aux Morts Apareillehleure. I)ins
1'au'o se trouvaienl tnle nurse
et un hib)6.
Qui attendaient-ils ?
'i
... a vu, samed, soir, vers les
10 heures 1/2 dans un daiicing
de ~ille ordre, le jetine et ga-
lant F... L... qui, Irani iill, e I f,
dormait prolond(nienlt, ;'i points
lelrl('s e tt la bot lihe lar!, ol11-
verte landis q(li cava:li'rs t
(dlISCLIst'S laiisai. iitl 11 l.,
inl l 'C rni l ('11 (1 lll i 11 i I| t1 i It .
foil cndinbl '.
... a vu, diiiichlie, la i t ll t(I
joyeuse iiiniliation (|ii rC nllc,
cha(jque seniain |:;iril jo lur,
A (irrclour. eImcs i.ils )il)lics,
allaienit du tIirii Ic i)lLsh Is li\'a nt,
gourgandiines, I()Ct;anlil s ail\
regards cligiiolaniis, dttcav(s qli
ten tent d'oubllier int itevein te d
la veille, tout cet' ioiidt, joYV'uIX.
on en lyant l fair de( It re, l)i' -*
liieint letuls 'b61)is.
O()n iili t clt ( nc liiunt' tr>s
licen la seilaine, ;i (.;ireloui.



lece{l)ti(n
Avant-ilier, de .I) ;i 7 ol*rt's tdii
soil', M. (Charles Boti lt'herlti, re
ceniiinent 6lu iPresiditil Idu (C(Ion-
seil d'E1tal, a oflert unL ine Icc lilnI
A ses colleagues en sl I risiltence
A Peu-de-Chose.
Ce fut une charnlianlt reunion
eminpreinte i de la )plus belle or-
dialit6 et de la plus ainmaple
courloisie que Ma(ltae Charles
Bouchercau parait dcIt ses a-
ni6res ainimables et distinguees.
La reception pris ftin vers les
7 heures 1/2. heure a li quelle
chacune prit cong6 de M. et
Mme Charles Boucliereau, cii-
Morlant Ie meilleur souvenir de
'accueil qui avait etW rdserve
A tons.


Meosleurs lee voleurs
Depuis quelqaes jours, les ha-
milles qui habitent la rue (du
Centre, quarter coinpris enIre
les rues des Cesars et (I Bioule-
vard des Veuves, rec'oiveut, tort
souvent, la desagrcahle visit
d'ind61icats noclanmbules qui ne
inetllent aucun scrupule ai ei-
porter tout ce qni leur toulbe
sous la main.
Souvent ces visits nloctuiies
s'opercnt avec briset effraction.
Les habitants du quarter nous
dmAlid:ient d'appeler la P.lic
a leur aide.


i
i

tl











LE MATIN 17 Oclobre 1327


La


au Mexi(iuc

Par t 5);c
MEXICO -- Le g1n.ral Alva.i-
rez, ehel (l' e!:il -il ijr d(I LIrp si -
denil, iiiilio .ii t tl l l nIpres- iidi
(qu t' le, Ir : ilp's tl- eri'les coii -
mnii(lees pir le g{nm'r.il sco -
bar avail dcouivert le g'n rali
Arnutll ( Gtin'z avee 3 .> paiti-
sans Ies seiils 1 ui soul dieiiielir's
ti(bles d(Iiis lia province tie Ve-
ra Crui.. On croit la Ialaillc iun-
minente. Dl)laite, capture ou
mort Cel combiila.iant sont les
seules alternatives quli s'otl eiil
au general Goimez el ia ses pailrt
sans.[Les lroupes dul gne1iral Is-
cobar sont sur le poitit de .joimi-
dre la petile Ibainde Lie rel elles
et (d'aulres triuij|e.s It''rm:iales les
encerclenlt leitd 'I pt-Iu
11 esl dithcilei d'i iia iiie'i (11t'
le general (iiuie/ pisse s')chip)
perl. t)'apr-'s le g'iirl:ie Alvarez
e noi bilel ltC .il d < s ilI )i Is aiu
colurs (I l ai libtaill d iliaii-
clhe (lerl ii iA \ A IilAualu!'(o a at-
luint 1.13 (doIil l 2 l rtl'iraux ; on
a raniuasse suir le c-li:dlp tie hai-
laillc les corps de 12 rebelles y
colipri.i deux o(llkieiis. l.es I&de
raux out en l (t blesses ; )oni lie
connatt pas le nlouili e de bles-
ses parmi les rebelles. Deux
cents partisans du general Go
niez oul et iti caiptr-esI) depuis dti
mnanche dernier )par le's Iroupe-
du g'iineral l'1cotliiar, cc iiui p) l
te 's 800( le ii iilbri'e des re lelle
tombiil1s no pouvoirl' du gotlvcr
ncmen'. Un autre joirnalisl
mexicain vient d'mire expuls,
par suite de la camnpagie wii'.e',
par le go.iverneminent pour etoul
Ifr I'opp.)silioii. II s'agil de NM
Victoria 10 S tiado Alv.irez-, r'
dacteur a l'( Excelsior ,.
.. -.
La France n'est pas
bolchevisable
PAIns- Les lournaux, A Iex.
ception du digaro ,, rkclatnal
la rupture avec les Sovie s soi
generalement satisfails du ralj
pel de Ni. IAakowski. Ils expli
quent I'attitude des Soviets pa
les difficulties intericures et I
d6tresse de la tr6sorerie et d6
clarent 6nergiquement que I
France n'est pas bolchevisabl
Le couseil des ministres a grd
M. Dougalevsky en remplaci
ment de M Rakowski.


Atteation
i6tIel alant-Maro
Situe au Centre des aulTrcs.
Chanimbres traichement an:u'na
g es. Douches et sales de
ain ai la disposition des pen
sionnaires "a toutes les heures.
Cuisine haitienne tr6s soignde.
Prix defiant touted concimrrcn
ce.
Une visit s'impose ta11t (des
amis de St Marc que des voya
Seurs. Hue Louverture No
84.


N6gociations
tranco-ambricaines
I'A.\RIS -M. Bok:inowski a ex-
pose tiu conseil des ininistres
les nit' g( nations (dol:lnitores tr'ani
co-.iii c('l tiimi's ; i l a iil'in'ie LA
I'ssii (I d O I'onseil ((lie le ditli -
re'ind est en voie (d'irrl'aigeiienl.
D)'apr's Ie v( Nlatin, la response
I'r-on uiaise i la dle 'rniere note "ila
iricaiiie pro pose' it alnx IaEnts-
I'nis de Ienilc' i'iilr peindlaiul les
n1 oclialions (ILI tiril aiitl riet r
ai 1921 ainsi le mI:xiuiiii nappi)l
nIC aux l'tals ULnis sernilt en
ti( iitnl)'Ireux Ceas inferieur aux
taril inininmuim consent ai I'Alle
Umiagne. Le Malin e)ert'e q(ue
I e s Etats-U'nis considtdreront
avec un1 r'el souci I'enteite avec
la France et scroint satisfa ls de
ses jusles revendications

Travers6e de la
Manche A la nage
I)Ot'VlIUES L' uioinl re des
l'llini(' (uii out ri'ussi i Iraver-
st'r i:1 M li L'che i' In n'iuge s'est
Iecv& h1 u itijord'iui q(jnind
M daie1 Ivy (fill de Sliefltield
est arriv-e sur laI plage de Sha-
kespeare pr's tie )ouvres un
pe iu [)rs iiinuil..'est la troisi6i
iie' lem'iiile Ai accomLplir la tra-
vel's( en moiis i'une semlaine.
Miniie (Gi I, (Idaclylo)gralihe, A e
dte 21 ais, est parties du cap Gris
Nez L 9) lieures du mating hier el
est arrive sur la c6te anglaise
1h 12 heures 30 du mnatii aujour
d hlui ; elle 6taitl puisee A la ini
lde sa longue Itraversue. Nini
(Jill a mis 153 hlures 9 minute:
SCe (qui est I here 59 de plu
Sque Mclle Dorotlhy Cochraone Lo
S gain i li(quelle il na f'allu (iue 1
Siheures 10 minutes. Cest auss
38 milinutles (Ie plus que Mell
t ertrude Ederle q(iui ava.il mi
I. i heures 31 niiliutes


e
r

S
Is
S

3
si
e
is


Los grands raids
a6rlens
Dl)AiLu(S6n6gal) Dieudonn6
Costes et Lebrix,aviateurs tran-
qais, sont parlis a () heures 23
ce malin pour 1'ltape transat-
lantique de leur vol de Paris A
Buenos-Aires. Leur destination
immnndiate est Port Natal ( Br6-
sil ) distance environ de 2000
miles. 'artant de Saint Louis,
Sen!gal, oiL its sont arrives de
Paris mardi MM. Costes et Le-
b)i'ix out survoh6 celle ville iA 7
lheures 40 el out ensuilte pris la
direction de I'ocdan.
IPEfNAMBOUC Coste et Lebrix
sont arrives i Port Natal Ai 11
heures 40 du soir.
11RI() DEJANEIRO-- L'Aero-
club br6silien a nomm6 uu co-
mit4 pour recevoir Dieudonn6
Costs et librix.





Parisiana
CE SOIR
],Lia \ouivelle Aurere
10'. liet et l2e episodes.
Entree : 01,50


pour mettre A sa disposition sdft
armie A pine d6biirqicc t for-
mbe. On n'a jamais public te I]
texte de la letire que, en cctle
occasion, le commandant en
chel du corps expeditionnaire
amn'ricain adressa au g6neralis-
sime des armnes a lies.
Voici la re production lypogra-
phique du ac-sihnil de ce do-
cuIent liistorique. -
Amliteruil Ex.pedilionary I orce'cs
Off//ice o/ the Cominal (I t
in Chief
Man-h 2N 1918.
I viens pour vous dire que le
petuple nmdricain lienh'lrait d
grand honnetur que nos troiups I
fusscn et engages dans la prdsente
baltille. Je vous le demand en
no1011n no et a sien. 11 il ia pas
en ce momeInt fd'autres queslionsI
que de comballrc. Infanterie, ar-
tilh'rie, (tiatlion, tout ce queI
nolis a onS (est ai vous. Dispose:-
en comme il nous plaitra.
i 11 en viendra encore dauttres,
(Iiussi nombreux qqu'il sera ineces-


saire.
.Ie suis venuC lout expri's pour
vou-s dire que le people ani'ri-
cain sera fier d tIre enflaqe dins
la plus grande bataille de I'llis-
loire.
John J. PEIISHINI'G.

On renmarquera que l'en-llte
de la lettre et indication de sa
date sont eu anglais tandis que
le corps meme de la missive est
en francais.


La |lara.iilil i iiilI'r is
eI la (:Cir. des l':ni-ius de (er P.C S
L'artit e 21 d.i Budget de la.
)etlec Publique pour I'Exercice
1927-1928 comporte une valeur
e 20 ()) 100 gourdes pour la ga-
rantie d'iilrtlts de la Cie. es
ChIemins de fer P. C. S.
Cepenldant il est slipuld immi-
diatemeni au-dess, us de eel ar-
ticle que (( le Gouvernement es-
tune qu'il n a plus, en droil, I'o-
bligation de verser cellte valeur.
Tout paicinent faith sur celte ga-
ranlie, en veitu du conlrat de
concession de la Compagnie, est
une advance remboursable sur
les b6n6fic es de la Compagnie.
N6anmnoins, la question 6tant Ii-
tigieuse, le credit nest inscrit au
present budget qu'en vue de per-
meltre le Imielnenlt de loutes
sonnmes poim ant etre 6venluel-
lement dtltci miures, p:ir stile
(I'arrangements on de d6cisious
iulicia ires.,)


La Coniiission il'i erilpliinis
(Ieclori'ales die PIN ioi-Ville I
D)epuis le le 0 tobre, les re-
gisties d'inscrip)lions eleclorales
ont 16 oiIuverts ia I:* M liso
Co n in u ial e de PI1lio:-Ville,
conform6nientl la loi.
La Con mission d inscriptionss
est compos,'e ,de M\l. Luc La-
cr6te, president de lia (Con,'nis-
sion Cominunale, president, Do-
mas Edmb et Achille Baptiste.
membres.
.--- --"-.'.' 'a


A P6Uon-Ville Cr6ation d'un Service
Les course d'eau daus la region du Domaina priv6
de Petion-Ville ont tW consi Id- denl'Etat
rablement grossis par les pluies. P! ar une Ioi en dale dti lin oc
Dimanche la source Caron eut i torle cour.'iat voie pa.r le Coni
une forte crue. Les eaux empor- sell d'Etat, il vent dire cr(i't
tlrent la barriere et la remise der ail l)apai'tement des Filiinces.
la mason habitee par M, Edne une Section special dnuomm1inc
IHyppolite. i Service du Doniaine priv6 dt
Cest difflicilement et avec I'Etal.
I'aide de passeurs que les gens Le personnel de ce Service
qui. pour regagner leurs doini- est compos6 el rE6ribue comme
ciles, doivent traverse le lit de suit :
ce course d'eau, parent rentrer 1 Chet de Service A 45.) gour-
chez eux. De nombreuses auto- des par maois, 1 secr6taire-archi
mobiles furent aussi immobili- viste A 250 et 1 dactylog-aphe a
sees, pendant plusieurs heures 125. Pour couvrir les d1penses
attendant la decrue des eaux du nouveau Service, un credit
pour poursuivre leur chemin. .etraordinsire de 9.'OO gourdes
....h f ihrer sur les disponibilites du
A LOUER Itrsor public, a et6 ouvert au
k Turgeau, en face le Club l)partement des Finances.
TePar la m ine Ioi a 4t1 annulk
Amnericain, 3 maisons neuves le credit aioue A 'article 2(j du
avec tout le contort moder'ne. Budget dal Dpartement de 'Idn-
S'adresser A Mr. Leon R, 'tricur pour le present Exer-
THEBAUD. cice.


Petites 11 pleut

N OuV l i S El les '% i n dibordeal
dlhurs tits

PAnIS- (( .Le Matin annonce Li. tore diverse le sam 'li soir
que M. Blend lisnard, ambassa- s'ajouilailt a" celles des joiirs pr6
(eur de France A Horn re'si 'c(dleiis, a occasiii:nt une forte
gerai ses tonctions. Un dip'oma ruCe diu course d'eau du Bois de
te de carricre le remplacra. Chicnce.
Pmnus Continuant sa politi- .\u Fdub)imrg S iloino:, les
q(ie de reduction des etffectil's c.aux ont pnetr dans lesi mai-
l'ld administration militaire a pro .sons eior'laant tout ce qu'elles
cdl6 aujourd'hui 6 la dis-ol rencontraieunt sur leur passage,
lion du 5e regirment des chas- nreubles, etc. VPres du cimeti6re,
seurs i clieval en garni on Ia I( ctiile d'un point fatl enmort&e
Senlbs. ct, la If ace Nord de la NIcro-
Pmnts Le recouvrceme d p-,)le, en face do caveau de li la
i npljs pour les 9 premiers mos miIle II. tlivibce, le murt de Cle-
dL1passe 28 milliards en plus-va 1are a e16 dl6-1uil suir lune lonl-
I e (de 1133 millions sur les evla u, eutie d 10 I) ntres environ. \
llatlio ils )bulgetaires. I'entre d(u cinleliIre, tI i ,ros
C(niltm)ouimu L'6wvque Pas- :irl)re (Ciracinl el lrans'L orl'0 par
cal )iaz, 'venant (du Mexitlue, le torrent est ven u u:er ,, un
csl Ia'se a C'eriourg se ren- Ire leI' point, les eiuX. no r I
(Ianl i aHome oft il va exposer I'rayer un passage,creuserent un:
,an S.mint Ir'e Ila situation ieli- enotrune mIrou devant le pl)O, cn
gieulse a;u Mexique. icilianl L01oue circulatiil. I,'| )-
PlAt'U:-Un in(lividu a assas- plenlis (ui s- tIrouve eli iace le
sin,' le iiinistre (I'Albanie i\ Pra Poste ide policee d i Port il leI
gtie.Le nieurilter, qlui a l6 ar- Lcogane,se tienti pein.' d *' ).1i!
1 ilt, a agi parl des consid'i'ra- sur Uil stul pote.'au. ie; eaiLx
lions )Ioltiiules. avaietit envalhi t )nle la ri.t ell
I'AlS I'e conseil dPs minis .ous les parages du c:inlali',r-
tI-',,o lix ;Iu I: Novembre la ren u a Portail.Le poic-;lU le I voice
ti e (It'des (Cliinl)l'es. I'err! e de lia P. C. S. aui I',)rli'a
M. Ilokanowski, ministry tail comipleieent recouveri tde
dtI commiierce, a ihit approuver dblris et de detritus chlirria.s
pim le conseil les grandes lines par I'eau.
tie li relonne Iranaise A Wa- Au Chemin des Dilles,leseaIux
shinglon au sujet ies tarils doua ('coiunirent aussi saints digitsl.
niers. Elles briserent la cl6ture Le lPr6sident de la l6pu- ilaisonl Sam jquli litl feirine et
oblique et les mniembres du gou- envahirent i hcour et I'iminieu-
vernemnent se rendirent aujour- ble melme oni elles bris 1'ent tout
d'hii ai 15, heures au Panlheon ce qui obstruait lear 'coule-
pour rendre un honmaige solen inentil, meulibles,elc. L'e W. C t'ul
nel au x 6crivrains miorts pour la conmplltement dtl uit.L.e niveau
FlranceC. ie la crue alltteignai, parait-il,
S-.-- --. plus de 3 ni'tlres. I e danger pa-
raissait si grand que les habi-
I I19l1lLATr IIISTORIIQUE taits dirent prevenir i ; Police.
L'offre de Pershing Le capitaine Sl'aker se Iranspor
& OChI la sur les lieux et orgmis:i Is
secours en I'aisait briser des cl6
On a souvent par!6 de l'offre lures pour domner lib-e course
que le (eGneral Pershing fit au :in torrent et eiupecher que le
Mairechal Focli, lors de la der- niveau des caux ne s'le;'lat da -
nir'e offensive allemande sur levanta"'.
front franpais, en mars 1018, --


Nouveaux

Avocats


lier, i 11 hi; 's dlt inalin.
na jie,,es ,,1is % ge"r A;'sr'-
t!ie, C.,iile \V lV y 'l E ~.g ,e
Kerby, qiii, race ninit'.'il, oil s:'-
hi ovec slw.''is l t' v\i'xien,1 s 1 )0po
la Liceince en D)1'il 'tt out (te
noiinims Avocats dtu li.rreau de
Port-au Prince par Cominis-sion
da Pr'-sidenii de a RI'publique,
ont prite scrmtint ,u 1'ibitlulal
die 1re Instance.
Aux chaleureises )iarol 's de
1bienvenue que leur adre.serent
le Juge LUou Lalhens qui prlsi-
dait le Tribunal ctle- S.ib .ilut
Hlenri Large,au iiol lu P.a'inret
Ide la Capitale, ccst M. Cami'le
Verly qui repondilt au ini de
sesconfr6res. II le fit en un ri-
che el belle i.,.provis:t!ion don't
les de nliers mo!s luren's co::.
verts des pilis chliItlIs applaud s
scinents.
Nous envoyons nos |i*ls vi-
yes felicitlaiols it nos Im-is jeu-
nes amis, d:(l'i.a.,w'e I) c r sua tl
qu'ils se feionl, paar 'e irs Ltilclls
et les bril:lunles qiuilles que
louS It ur ConL linis.uois,ie bdell
place dans :l prol'essioii dclicalc
qu'ils se ntut choi';ie..


L'USURE ENRAYEE
La oi 90% des chaussettes de soie donnent
des micomptes
E cha usiette "Hole]pr. i l'-T.,F," ril he, fekgante, est fibrquie
pour resister ,pdcialmciiin1t !i .i plupart des chausettes
courantes sentet d'abhrd. .nce uvc'lce invention pourvoit un ren-
forcement tenace i lAj puinte rt a i ln it ciempbhe la ichausette
*'Holeproof Ex-'l'oc" ie e truucr ainsi qlu'il oct cummun dans la
production coura:nte.
Cette s5Iidiitc [spci .Ic eX] iilue p..i:uoi la IhaIusSette Huleproof done
de 4 a -i- p1i% Ai'i. .
Les mesicur r )' r ** '.. 1' pr .'x-'Ir 'p r IA lngue durce
Ct la qiua!itc- vt iIitr articles ,ordinaire. Deimn ,iin / on 'ii
mmne -" .,'-I pr.t I t"
xigez I'6tiqictte iit i 9t,'
Eo vente dautwi / o ,,,,i,.
M101111&. LAUBIN, Agents Port-au--Prince
BONNE TERIE
Holeproof Ex-Toe
lIol pr-.,f H l (C' %llrwtukr W U S.A
2 s amwe d'expcrience dAi I.h tibricatlioni dr bonneterie

,, JL 5- ._i _! -- -_ . -2 .. . IrL.._ _.l . . .... .


une, epecne arrive ier u
St-Gall ( Suisse ), annmnce le
deces survenu en cette ville de
Madame Gilg. mnnre de Monsieur
G. Gilg, le synpathiqu' Agent
de Maliufactures el idC Cics.
d'Assurance bien conn t a Port-
au Prince.
Nous prusenlons nos plus sin-
ccres condol6ances A M. Gilg
ainsi qu'A tous les nulres parents
cprjuv s par ce deuil.


Chaque paquetdevWO
mage K R AFT port
marque


Iqent (kIral p au '
'rl.E EPAWLEYS.0!
INC,
Port -au-l'rince I-4


A ELDORADO
Le Caf6 Ie plus:chic do Is R6publiq
Le meilleur Billard des Antilles, vous le trouUres
Vous y trouverez ausi la meilleure .1B
Leg meilleursChampagnes, de dlicieuses Liqi,
Ie plus chic Orthpohonique,
Le fameux cocktail ONg THREE ~OUR, et uu patl
L'ELDORADO eat le rende-vous du mond td4
CHAMP DE MaRS, T61phone : 2037.
Prix Mod6r6 defiant toute concurraeb
Un visit i ce chic caft et on y return e.


BAR TERMINI


PROPRIETAIRE: A .


Widrr


A I'honneur d informer sa bienveillanltec
installN A l'6tage de son 6tabliss( ment, 'in
ment reserv6 aux families oii I'on trouvCrad
tions de premier choix et o6i des lunchss"
demand. Tl phne
Txil3phineNo



PENSION SUIS

Dirigee par Mine V r DNI

Maison de famille de ler Ordre.
Excellente cuisine Service irreproch
PRIX MODERIn
Prix sp6ciaux pour tamille et pensionlaine


Pont St Graud
807 av. Gregoire


English Skeo p


NON pas un Sandd
La SESSION CI:INEII EIII m:lge inmis hbien un
Ai PETIT GO\AE de Froiuge KlA.
Par ordonnance dnu D.)yen du (Gr uyie). Lna difftreodut
Tribunal de Premiere Inislance inum6diatement qitatisk
de Petit-GoAve, l'ouverture de go()ilx Ia dticicuse sq
la deuxibmne Session des Assises romage KlU-'t. VotiV
duns celte jurisdiction a t16 fix6e miitre bouch6e lesent
au lundi 7 novembre prochain, La delicicuse saveur l4
a 10 lieures du minatin. Sw iss est le resultat
gncux proc616 d'eln|
----- ----- igneusement slWecli,
Compagnie G6n6rule Froma es KR \UT de
Transatlantique. Wes s"nt e lpiqueth'5p
biles experts, lout coialrl
Le paquebotMacoris part marque prelcree demW
de Bordeaux le 13 courait melange d. plusieurs4
avec 179 passagersest aftendu diff&reles. La savear
A Port-au-P-ince via San-Juan mnage KlRAF' tui sat
et Puerto-Plata vers le 28. Quand vous acheles
Port-au-P:ince, le 14 Oct.)- ge KRAFT vouts
bre 1927. surk q.:e toutes ses
bre 1927 I mlm goltt d6l
E ROBELIN & Co,Agent m6me texture dIl'
_, ....._ son KRAFT, connae dis
le monde pour se
*| images tient A ce
SI lerblanr ( u pot p
IT ..-A. que de tabrique.


C ____~ ___ ~_11 __


a r lLlll ~'F


- ~ ~ YL r-- -- I IIIII~IIC~


de Fronma

KRAFT1

Swiss

(Gruy !d


-WMMXZ


situationii







LE MATIN- 17 Octohrc 1927


SAn Public

is portions a la connaissance des ha-
mts de 1'estimice ville de Port-au-


ice,


et a toutes les autres villes de 1


epublique d'Haiti, qu'a fa fin du moi,


ra lieu (dans celte ville, louver'uU
and etablissemen t:
LA PARISIENNE.
Situpe i I'Angle des Rues I4iublicaine & Fdrou


e'C (hl


Insu ance Co


L n des plus fortes compile liiic
can adiemnes d'assurante suT
la vie


Eug Le Ilosse & Co


Olfre sails prehlIl


la mason s'occupera excel


I,


usivemen


ra vente des souliers pour hommes
Pss et entantset aussi. des costumesI
ngers pour homes, de la marque.
repute e donc Port-au.Prince pourra se rdjouir ddji del'ouverture prochain.
i maison qui sera la mieux assorlie d- cetle place pour ces articles,


sans ,


Mig0 de les commander A I'tranger, puisque dans cette maison voust'
Wazs toujours ce quo vous dhsirez, avec I'avantage qu'il n'existe qu'un


pour tous et qui ddfie toute concurrence. Ce sera note devise


FRANCO


&


VICENTE. S.
PORT-AU-PRINCE ( HAITI ).


en .S


A


MASON ABITIOL, I)AYAN
RUE ClOURBE


Se


jiul utn 1plaisilr dofrtii


')


SOl (i.(


mable clientele du DRIL BLANC anl hi.s


pur fil au priv e.rceptionnel de ln D)ollo '
Vingt centimes l'aune.


SSUREZ-VOUSCONTRE NCENDIE

itorwich Union Fire Insuraucu
SOCIETY LIMITED
Norwich. (England)
Grande Compagnie d'Assurance
Fondee en 1797.

Capital 3o.ooo.ooo de Dollars

Sous-Agents: -,j
S J. ILOURGEOIS: Aux Caycs ., u 1) FnlRES, Jcrcmie
D. BOMBACE, Petliil-'- A. TURNIER, Jacmel
A e'r-rnAHiD, Gonaives S.SYLVAIN & Co. Port-d(-Paix
L. d c CATALOGNE, Cap Hailieni I). IlIPPOLITE Aquin
J. DAALDER J"
Agent General pour Haiti


Port-au-Prince


Grand magasim
do t Casinis


Francali
Articles


a

I


& Anglais
divers


RUIE BONNE FOI 217 ( A cole des Cables Iratnnis )
GRANDE LIQUIDATION
Drill couleur Gourdes 1,75 aune
Drill i 1,50 l'aune
Kaki blanc G. 1,75 a
Kaki jaune (. 1.7,5)
Casineltes simple leargeur (,des 1 SO( aItle'
Casinettcs doublee .iar-getir Sill). itaicnlnn c (1. 1,5)
Casimir lavab)le italien goludles 7,50 aiine
Drap blcu noir et marron 7,50 aunt
Casinmirs firailiis l;p I lninec 8,00 atiine
Serige )lcu el nt ir (. .9,5)() atine
Sati~i i Chine stlp ,ric lr ,,. .'. .... ,,,,c ,
.si,,ri sti aii .gn is g) lg I .: ),0l ann t
C'asiinir exira (jitaltle g )trdlcs l.,)()
I)ilg,)iln;l!e n:)ir siiperei tilr g, iles 1 )
ChaIitonall -i I Wil aI p i\ rl isli ;i'i)l'e
Ven z/. collslater et vouis seCre/ s.tisfait.
V. SIAN()
Port-au Prince, ( Haili )


A VENDHim
,Une Buick 4 Cvlitidlrcs,II
(des roIutes.
25,0 (1,') ) 1 1rs a(sl i.
C(:\ItI :\ AN iAfli\r)N.(; >
P'. () Bf x 1 7

li()N.\ 'A.A:l.:l' l :
N () I 'VI.\ I i I
, Ircs 1)01) ia"ch. l
M i lle D \fsI ,'1':N I';1.( .,
1 125),' litc Moit i .\is



SUISSE3
de DELORT, Pharmacian,
i fHue Sainrit-Antoino
C EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS.
Alic.PETRUS Phsrmacvu .A1.IERTdt
Phnrmaci' duD. Jutin VIHRD
ot'i 11.>(<


TiPATflN


de prendre

a l
J news wtpts


iPAIlt blanchesu
.TAPARIS
blpm&anch..


010


-- -EMMA
lullI1111AW


Capital: Or 18&I 00ooo

Eug.Le Bosse VCo
Agents CGb6iiraux


A.


de Matt is


Representant pour Haiti

fIN I AT~n '


&Co


FL
<, i
.


tenps user les dernibres modes de souliers St costumes,


imumam0l


- -_- - ---L ~ __ JI I ~rl


I I I


r Isl Ir --


giei


I


I


,R ""ammBaWW'4

jiioriiw i
A~l~rllU~~lrl


- I


I


g









- 18 Octobre 1927


-A~.


gpoagit nettole I'UntMsti;
$wvto I'Appendicite et lEnt6rtte,
Supprime leos 6morroldes,
Empihe l'exc s d'eMbonpotnt.
R6gltlael I'harmonle des iornies


Conslpattion
Entlritt
Vertliges
l4hmorroides
Dyspepsie
Migraines

VtA l % ., 0'lh'nfl 2 t f V ..n
rl/IllSt '.,Is vt *I," an-


.- .- .N -- ; -..
-,-- -._.* <. "


f-U ',. t -ec sor .- t-, .- .'t- .d .6U OL
Lu me, ; u. ,nt ,'tga. r, :ett, olgue mnarne (ur ert' dana la cLon:ositvn d .: UBOL


S t Sa ma e tm s*aMsn
pu., n avalant cheque sOtt
qoelques comprimls do Ju-
bol. readre & tour lntemin
prTOet per labus des dro-
une at des lavements son
i*micitll a so souplesU, r.Ill
I^*vaite*ll u A Wa MrserviceO i
I rtoicO iniftlltInaI SI dmirableenmit
rIelati par I. Joibol. pet.-
*V gI lihsolrie lu ilsa*rr
comptlelift-elle & oln iaclf
molns d'heurers 'UuM ED
rFVAnchh. I tumanilt otW d6-
aombit 1oOnis doe kirrareates
don't les potUhcatrps. auant
que OIs Italade M are al i
lo Ce Clnt Lrtleans .
do I& Faec Mid do Motl4il
"' i- HE RROIDo. s-
t I OmItpTOIREa S.1


poallnltrtes atnnimorro ues, co mansCts. ddcori(es.
lionna U
IJUOLTrAN P: ,omw
dt contre le Admo<.ltdel
EXTRAr'S BILlAITlES
j doctfUI' U.afort $#Ogl-
l.r!seru it ivnec:lon s h
~ /~l~


CL~- .- --a -~ -L .- -.c~ - -,,, - -,,.. .-.=,- --4...--


SeI- ll '&

3it eslotie &


DEMAIN


Fot.(Iuoi ? Po a II or ne I i.ion (! i,. 1, ,,ruaisseur .e la valf ur du p,.e.
conisate tous les jours davanlale quie le j:ncU balloon firestone et la CIrmbr,.
J air roTi f,' Fireston, (de pal C ilrs. xcrllet ls quality's, sont ce qui !ui I, .'
fnou soil inaom lTil*.
. Nous )pre'rn: laisir i avis-r nos amis plue rious avons r v u assorliment d
( ules les dimensions de :Pe, Ballo' ,, heay D)uWI et(Chambre i aa" .*
fi stone. I' y a av pitaje i acheler i marque


FIRESTONE
Pour votre conloit et voire shcuriIW.
EN VENTIE : St-Marc, chez Mr Cl6ment Pinard. Gonaives, chez Mr Antoine (Iet
fard Port de Paix,ehez Mr I'. Maurasse.Cip-llailier, chez MMI. Jean Luciani &' Co. .
Jacmel, lhe/, Mr lEdmoin Laulture. Aux Cayes,chez Mr. Jean I). Leonard JMi6
nie, hlit Mr PEcquiion.


I'l (Ils e I ,ll, Ilt l- CI ,


I,. Preei' /mi mn-Aqqlerholm & Co.
AGENT G(NER.\UX




Pranamla iaituaroau .


NEW.\YOiK (CITY N. Y. CRISTUOBAL, LANAL ZONEIt les PORTlS dIe la COTE
OULEST Ide' Ic NiM IQUE du SU;).
el plus rapide el Ie plus direct service, dI. I anslort (deI ssager's (l du frcet cii c iili
les ports l-uriop niis via New-Yord'tI ct Cr.;stobal, Can il ZA ne, Isthmi de lt :i:i.
\oici la lisle dI nos agents pour les principaux i))ti Is de IEutrope *


Angleterro
Mrs, G. \V. SIIEL)OM & :o
Vl FI 1it l rC:l
11,r1 If' 111,1011 A tI I '," !st, rep rtl s li
par I's linig iins sni'i alt's :
(; 1 \ I l. II.\N.11I & Co
21 L (! c I1 l h-lI, bl l C
rlasr illc
Ii:n\ t I'r:!.o)x & ':ic. cL
5'l Q1u1I ;e'rges V
Ilavre
i00 PE ON.:( & Cie. 11,1
I le ulogicN s) ,Ilr:
llI:ut I'limo\ Cle. Lld
Ii'r W c !, M- n -is
I' i~l I. I'- .i A: (I W .I,|
0I1 I,' r ;! ie
llI Ix I'I.IK A Ci& C l.l.
ilue lov
I', li d i a \


Ecosse Franca
17 James Sti'xl, Lii.ir)o )L, Ev'r. .)
N ).'. I \ I :X

M rs. ..va. 1;.::. I *v0o.
21 All '* .I.l C' en'i gl e ,


SI v Y
M rsli.:\;c f. n, ,, (:i.::nsi
I No'ia ; S. k1 ,' ,. No. l'i
G ( I : \ i .:!
I Ensil xts i \ o,)|, \Y

Spi lldili,,.s l k:u((
II.\LM O:'lt(;, <::::;MANY
Mr I. Vog'inann

NIrlisk EI: I'rcss
(. ll'v1b1 rge S'reede i
IS> li.:l i) \1I lmlo .\Ni ih
Mr. 11. \'o(gcnrnn
I ,lIt I ,, ,, i| ,l'a .,1


O. B. T iomp1soIl
CcInral Agilnl
SC 1, Pcr I .ii i
i i'talt IJ t phoiic No 2 O2a ( ;i' ; il ji T,.ih. )



MUTiLA[TE


UL
OJ U.. 0
laxatif physiologique,
le o*ul falantit l rd4ducation fonctionnelle doe 'intestin


Rialto
H6tel Pension
1319, (-hemin des Dalles
< el. lItblissement siltu L i
P) uximitl du Champ de ,Mars
se reic(,mm:nde par Iexcellen
Ce de son menu toujours variie,
ses chambres sp)cieuses et
bien a6i6es et les soini allen-
lii donnes ai 'a Clientlle.
L'nIisih Spoken
Se ha l a esp()nol
Garage p(our autos.
Phone 2609.
Mine (1aston THEARID.
Proprietaire.


I Iv U re. Ili
1816K Hue dIu


Sau rel
I'euplp


fv'.q I
I)r DI ir:L parli pour New-
Yurk, aanionie :-I sa clientele
que sa clini .jusque vers fin Novctn)ire.


Elegance


inmasculine
T( nl Ce (Ilii co(ncerne 61I(-
igat iI lc inISt I 1line \votis I Iron-
vcz chez I'aIlisit (I's lI!t'1gnii-
Ies, Ic Mailie IC ilkiur AnIdrc
IS )IDIM E, l I-7) ile (II Petu-
pie prcs'jii'c' lIac (InR Bazar
MrlropolilI inI,

lesTE % -ir <1c 0 .O' Lltau
()O lromvrri :
I..a Ii' ,li< an itrir
An prix (Ie 2 gourdes le volu-
me el
Miamrh'e Iloshani inlime
Au prix de 4 (ides i\ hi Libre
rie tie Madr ime ) ucis Viard,
rue des serieses tela ecelle
de M. IfoLi l Mont-Hosier, Rue
Bonni e-Foi.


A vendre
I'll alami lic neif et l oder,
lie pouir ia rcc lication de i .a
'cool p)ir el "i lhul degic.
S'.:(I rcss'r au 13ureal du
on ii Il.


(Ci pe de hine uni et implimb,
(hi ussur', I'aruris de e aride.
DeuteIll s !,() ( m.bt s .'ptriei is etc
Vin, Lairillh & Gicts el.
Iloi ge tl Ll-r.c.


(;()NZII.,I \ IlI'I E
Gonzeiie";i-,.1u.lijoree Co)
I la principal vetetie Akile,
Big Jamboree C(,m-
j pany, une des plus
jolies actrices de la conli 6e; dit
ju'elle doit sa jolie chevelure A
I usage regulier qu'elle fait de
I'XELENTO
QUININE POMMADE
Vous aussi vous pouvtz avoir une
jolie chevelure en vous servant de
I'Exelento. Elle igil sur ler raci-
res dest heveux ft le cuir cheve!u
re apris usage votre chevelure est
plus lorgue et plus jolie qL'aupa-
iavant.
Lea esth6tes recommandent ;'Exe-
lento" parce qulile est ia viaie
| nmmade dt quinive. Its prhroni-
'ent aussi le savon Exelento Skin
qui conserve fraicbe la peau et
(tnlDe lea boulons et le ltaches.
Nous sommes si sfirsdeces asser-
tions et quo vous aurrz entire
satipsaction'svec ces produits re-
marquables si vous vous en s(rvcz
'"u'ii(t (0', que rous vous on
'*r'unsgr li& ui1 chantillon d
li<, un d', ux.Nous vcus enverrons
auni une brochure /crite par des
spicialistes en chevelure et en
teint. Nous ;vous ferons des propo
sitions intdressantts si vous:voule,
montrer et recommander nos'pro.
duits A vos amis.
EXELENTO. MEDICINE
COMPANY
ATL4NTA, GEORGIA
Agnti demands pour tous pave
Ecrivez pour reaseignements.


------- , -w ar e i, -.
On y trouve a Plarriv6e, pendant le ( I!1
au..d6part'tout oe~que l'on Id6sre au (n '
tel de Franco. p. p. PATRIZI, Propri6tair -


Joanny Cordasec,
No 319 n uc Is : onts-Forts onu Thomas M
Telephone No. 2357.- Port au Prince, -(Ha
Viennent d'arriver et a ven Ire :
Automobile (NASIoI six cyiin.Ires;'Seven Ball B
Cr.mksh.itt.
Pneus et Chambres ai air ( Michelin ) ToAtes les
sions en Stock. Trrs trais et a meilleur Imarch6 q.q
tout ailleurs.
Talons CIoutchouc (Good Year). Talons Boil
XV et Bottlers. ,
IBicyclettes ( La Richelan liUrc ) avoc 'ch inge
6 VITESSES en marche.
Machine Ai coudre VESTA a pieds et ai main, poor
Srires, Tai'leurs et Cordonniers.
Chaussures pour homes et pour dames.
Chambre de bain luxueuse; toilettes,'lavabos,
res. Nouveautes ?
Portes a coulisses de toutes dimensions.
S',,'ialit I. 1 il i : L'assor. i'n ant I'
plet des Fouraiturcs gc.irales pour la Cordonneris,,


Service


de rIet et de passagers enure


C


__ CI___ __ I___ ___i~


~-C-C .-.C~-31--;CIC--- ------~ ~I--.-~-


.


.~rr~~rrrlr~llr~-r_ ____ __ __


_~~ru ~I] m;c


LF MATI '


.,. ... ,I '


7 I a1r 20 D)ollars




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs