Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04590
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-17-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04590

Full Text






aMmnt MAGOhIRI
DIRECTEUR
B jore Amdricaine, 1358
TgLEPHONE N* 2242


J


ANNIE N" 6227


On juge qu'un home st s a-
pab!e des grinds closs, panr
I'altntion qu'll ;;trle aux piius
I elites. TACr IT.I


PORT-AU-PRINCE ( lAITI)


LI NDI 17 OCTOBRE 1927


~Z-~lllll~l11I~ ~ I~------


nmpercur est mort... Vive 1'Empereur

17 OCTOU l r4160 17 OCTOiBR- 19A7

to (ois e n c o r e, voll I tre insatiable, 6tait-il mont6 prolecteur de noire libert6 el .
s;evient, la dale sin. de horizonn pour 6clairer don't la vue faiwit recdhkr POrt-au-Princienne
et triste de notre his- ce *.,1ur ou alait s'accomplir ceux qui retusaient aux hl.,
,t la plus regrettable action de de i'Afrique lointaine le droif 1C11 GRAND'RUE.Ancienne Maison Keitel.
7 OCTOBRE notre histoire i d'etre des hommes et d'dtre i .
libres. Mason s occupant exclusivemenl d'()Opli)t|e c0 o voL.s
Sn'est point sans un fre- Entre tous ces heros, horn- Dans Rome ou dans AIth- rouverez les verres et les montures !ont vois avez I)(-
lement contre lequel nous mes de fhr, qui avaient jur6 nes, on cut faith un dieu de soIn.
pouvons nous d6tendre de briser leurs chatnes et les cet Homme. On lui eut lev6 VENTE EN GROS ET EN D)ETAITL.
chaque aon6e, a pareille n6tres, Dessalines est vdrita- des temples somptueux, on Notts allirons I'atlenfion bienvillan'e des orciulislcs
, nous reprenons ta plu- blement le ll ros national. A lui eut dress6 des autels ou le Les prescriptions de verres evlindriquies oI lpris tiuies
poi rappelercet anniver- toutes les heures, aux mi.u- people, dans les jeurs d'an- pLes pivens .tre e vx6c es en delindrxques o )s mtain es.
et que nous ouvrons aux tes les p'us sombres et les goisse, aux heures de p6ril, Ipeuvl I des fil cette page du ph a tragiques de notre E:o. accourerails'agenouiller,pour ... ..---_ -
d Livre national maculde p6e,c'est lui qua incarna notre appeler A son secours le Hp-.
slarge tache de sang, si libertY, pauvres esclaves de ros rayonnant, IA-haut d'une Aprns la faillilte de1', It e h i e par ce'ui qui con lut In:s
lpbile, qu'aucune expla- Sain-Dominngue. Dans le Ira- .loire immortelle. Mais nous, tienne, on a varilemenl coinpris dstines actuelles. Un peoplee
,qu'aucune tragique mon- cas des bataillcs, dans le tu- lencens que nous lui avons Comnmcnt il faut proc6der p n r ne vaut que par son 6ducationI,
lecalvai e n a pu compl- mullte des m1ides sanglantes, ollert, 1'oflrande que nous lui renseignenmet masculine ; el, au et on lecoinprend geralment.
mt I'ellacer. sous le canon qui grondait et avons apport6e, ce tu l[a ballet ur et mesurc, l'6ducaiion pro depitis la catastrophe qui a cu
taut cependant que nous danslecrpitement de la mi- meutri6e de Garat, le man ssionnelle se maiste d pourtat vertu de vaiser
cepedn Ic Cptout ce qui a trails au r6le des l'nergie n tionale. Ia n61re,
r rlions, iltaut se souve traille, c'est i son p).niache Ieau dontl nous avon3 recoup. honines.s plus (iti p.ji:lis. ,doil tlre Ihnsce
faut quc I'Histoire vive 6clatani, toujours an premier vert seis paules qui suppor- M.ii.s se ,leni.nd-I-on quIlle snr I: forliialion pir(lllhe d ses hoiples conimeavec rang. hlaul Idresse ati-iessus 16rcnt la plus lo., re ichrge ,it bire l'oceip-tion des lilies rniar et d, It'esprit d 10nos leuines
gloires. Le sen souvenir des champs de carn i'e, que d.ins Ia conqudleC e de n)lre in- danls la viI lih iienne ? lilies A il(ui I'ou doit d(ire (tite li
teleillets magn liques en. sc ralliaiet ilou cux uii pre- depcnd.uiee, ce tut la robe Cette question essentielle do(loll ((verlu est chose bienvaine et fri
Ieraienilloublides faules; 16raient moolrir que le ii'dtre sanglanle d'une tulle.Lorsqte principalem.'it proccuper 1'es- voe si elle tire si reco.nm:inda
Itautesoublies (n crbent point libres. Plus que cells I'Empereur.tornba 4 bhas de prit de os educaleurs. La lei- tion de la gloire ; el, pour cc-
Ies toujours Iltis tristes de toules les autres, c'est la son cheval, une immense cla- me, m i a6t6 de I'homme, est la la, on ne d&it ps perdre de vuc
jiours plus hontt uses. grande voixdeDessalines.qui, meur dut monter de la toule coamp:igne naturelle de tous les qie la .sxile cause du Stcc4 dIe
dominant le bruit de ces lut- de ses meurtriers. Le trio. slants. Le r6le dCe celul-ci est Iducation l fiinine nc et pas
ta a atijourd'hui, ce nI tes hom6riques, app e la it phe tut d'une h ure ,mai plus ou moins grand d ins lexis (dansle Iperfectioninenienl tielle
yn, aou 'hu, e In" eI a ppea he ,ut d une hcue lsLence suivanl la preparation dtie m6llthoctle, mais dans la pissnn-
Sun ans, que s'esjou, tous les esclaves A la b:taille combien de temps a dur6, du- I esprit de celle I:". Son instruc- ce morale, que Ion aura su fire
w Pont-iHouge, le drame afin de wonder, par le ter, une rra I expiation ? lio:l,iilmanqu' iltment doil etre p'ntlrer dnisl'Aniede nos files.
a comporle our nous la palrie oil ils auraient enfii le lis se sont tromp6s, ceux IA p irliculi6re, pour la rendre di -Pour les haitiens, qui suivent
Wrrible des lemons, que droit, come tous les hoin- qui croyaient que I'histoire ge de sa IAche 6minemmient de altentivemneit les choses, les
d6roule, dans le sang, I'-. imes de reliever leur tront vers de Dessalines s'arrdlerait an licate d'inspirer la grandeur et temps ou nous vivons sont char
e Ie plus effrayant de le soleil, et de gouter a u x Pont-ilouge, que son souvenr la vertu. Aspasie pour la Grece, igs de inenaces.Seuls les 6duca-
e de notre t'atric taite ivressesdela Libert6. El, aux el son noin se perdraient dans Corn6lie pour Romn', Blanche teurs out e'l main les moyens
t de tant d'6tonnantes soirs d inquietudes, lorsqu'a- li plis (de la robe de D6filee. (le Castille pour la France, n'ont ide dtourner ces menaces, et
les, si tourmentle, si prs bien des jours sans pain Non quoiqu'on dise, 1'Histoire de rayonnenTent dan-s t'hstoire ifs ne revendiqueront le respect
Bt d'horreurs sublimes: et des nuits sans sommeil, ils a ditson mnot d6finilil sur le iue pour avoir 6te grands et de leurs droits que pou"r tre en
es balls de ses anciens veillaient,lesyeux 6carquuills, crime puisque, A la confusion d verluuseGracues te eou 'i mesrleire enleux remplhr leurs
qanons d(Iarmes,de ceux- iuterrogeant, dans un impres- de ceux qu il avait, jadis, con- culture te L'esprit I'in.n est eVO 13 ns i .
e, hier encore, il menait, sionnant silence, Iobscur ho duits a la ic to i re et qui limproduclif pour le foyer, sans i l: n M :r.
ilamiltrailleetles boulets, rizon out scintillaient les teux avaient trop t6t oul.liU 18)1, crle (ce son cteiir. I, ..
.Onqule de leur liberi6, des bivouacs ennemis, c'est ellie en a fait pour I'Einpercur Li Achlie I.( ec'le no,
lot,"e liberty, Dessalines, Dessalines qui venait raviver la plus glorienuse apotlihose. files se consiuacrcroal. en llijo La Comninlssion
pereL.'r tombait, mis6ra- leur courage, ranimer leur S'il lut morl, tranquille, dans rile, ne sera ni till iinllier,ni ulne Communale
ent, tel" n mallaileur. toi, leur permeltant des le laslesomolueux de la p).). occupation proli'ssioaiiielle,i'les i nlo.lme liii leIt pI) 'ge en
vant I'ho'rible vision de lendemains epiqucs. pre imperial, Ia chute granl- rurp) i'roul la mission qui tle" tire les dletux IIlles (h l.Nlrch'
Nte oi Ice s.aog du Lib6ra- Etl, demain, lursque, planss diose, 1 6pe i la main, face a a 616 conulie par l llnaure el 1 *s de li I):ice Vallierc sera dis
arrosa la terre sur la- la plane, frissonnaient les al- 1'ennemi, "dans I'cre ode mur cpos uniiveresses, dles seionait le Mt 3li corati leiin I
il availt voIlu que lous liUres cohortes de ces soldats de Ia pondre et le silfle.nent rSt nitlessas de' m roat provisoirmeni a li t cicul-a
lent libres nu',mourrus qui avaient class les iois su- des balles, eut manqu6 a Ila Iileur activa(l. Mission belle, lion tdes voitu'-cs et des betes:
ton s'arrele, te'rrifi, et perbes et parcouru I'Europe prodigieuse uarriere de Dessa- noble, dillicile a accomplir, di- P l a,i tiPrince,le 17 Octobre
qui comprend tt"ule la an chant des hymnes triom- lines qui, danss d e s meicles gne de remni)lir une vie toute 1927.
Sde la laute qui se com- phants, lorsque montaient, erribles, tut "elui don't le entire, et 6 laq ielle nius de-
est bien leate u'e se inuleuses, pareilles A une b-as avait dcrit'en lettres de vons la prI ):'-cr.,) T' cCela st
bder pourIquoi cette aU- inlmense mer d'acier, les ph i- sang la chirte de notre liber- le but die l'edc.icaion el 110n. I
llale du 1 0clobrcs'6-- liges stoques q ui avaient It. La balle de G arat nagni- conl(qutle dun diplCi(n. Ah Comnpagnle G6n6rlO
lc lev6e, )pourqu-i ce conuquis le monde A la pointe fhi 'Emipereur. Elle a place quelles rrtes letns ,Ic vrtils Transatlantique.
.noleil qui 6clairait l e leurs baionneltles, ccst Ia sur Ison tront, la resplendis pa'ss' t (ci is ce chxl!ui) e lLe i:u(itelI)tt O lcoris 0 pa.rli
Ldes esclaves courbls si'liouetlle de Dessalines qui sante aureole du Martyr,sigie sriencsole s etri (|.llers --' iBortleaux le 13 c)iurantl
tiriquc, el la g6henne, se dressait au faite de njs (qui, toujours, torce I'6ternu.le I redoulables garo-.nties lets 1- ive 179 p:Issagersest atten lII
par le louet du mal- rernimaril't, spectre lerrifiant, veneration populaire. liii6ties de la vie Ia ''orlt.au Pi'.ilrice via Si -Julan


Le mouveineni de notre 6iti
ca'ion est, sans conteste, le si-
ge de nolre organisalioi d(6-
inocratique, telle qu'elle est r e-


L'education de nos jeunes filles
A occasion d la rentrbe des classes


des revolutions mat6- Le mouvement,qui lui est don sont la resource su,,r., n de
Ocesds.Le people haitien n6, estdigne d. I'attentioi gO.i1 l'existetie future dig*ie d'6're
lam vraie voie dans I'or- rale, car il cons ste dans la pr6- vdcue par nos fils.
ti du travail, D.imi la paration de notre jeuness! A vi- A c6th ,l cette I 'i a 'I-
,Curistn n6e de la paix vre de feftort person ie. pair m )cr.tiq te, d'o, sortiro it liei
son esprit rdfl6chi arriver I' effort gnc.ral,q ind )it h im n. s tout (fAls paur la lu Ie
e sur soi-.:iini. pour dissiper le malaise de note d&- quoidienne, se tail aussi celle.
'ain en rapport avec mocratie, voguant dans h'atten-i des (lles qui, dans sa paltie
hianumaine. Trop long- te des situations routes fails I'abstrictioras. resse.nble trop a
tle 6tait abseate de son Maintenant, I'rducation utilitai- la prem 6re. Li nature, e:i to it.
t j et les luttes qu'il eut re codauit nos fils A una pro est notre maltresse ; et, ici,dian,
r s'len approcher,tou session sp6ciale :'ils devrout tra la question d'6ducation, elle est
Moign^reat par I'kgois vailler pour vivre. On peut di- 1a, pour nous indiquer la part
de ses meneurs in- re, actuellemint chez no-s, ce distinctive que nous en d. vons
14 consequences t- que I on di3ait, en France, avee taire, s'agissant de nos fHis et de
.de ltte opposition en- Peflacement de I'a icien r6gi.ne. I no+ filles. 1is oat des r6'es diff6-
etMtresultat, 6parant il n'y I plus en Haiti de fiefk nif rents A renmp'i dans lear exis-
I 1oFral die rintdrat par- .le imaorats, de propri6~t~ subs tence parlictahdr, et il esl pr i-
Ia ont fatalement co v titudes ou de fid61comis.Li con-' dent que leur prkparatio ecel
| Prisence,parmi nous, sequence est que nos fils n. doi eflet, dolvent Wtre essenlielle-
etmiblable A celui d6- vent computer q ie sur eux.-'nt inent envisagee et pratique. Si
"le plaidurs de Ihut mes. 'lsitrulion de nos II I e s,
"" t siAussi ne peut-on que regar- c)inin' ce!le de nos flls, ioil
ii toul esl tA retire, et der avec satistaclion, pressen- porter co n.nu iinent 1'emprcin
A' tl'ait. Cependant on ne tant cette possibilitY, se pour- te du civismne, et celle des con-
I pas unanimement une suivre i'aug ntntation de nos naissances gnirales, il n'est p:is
Sier la base A dontner i resources et le d6velooppmn ':it mains vrai que I'enscignemcnl
.Ronuveau qui secoiniruit de la richesse publique. Notre propre A cclles-IA doil 4tre en
*1lille haitienae.Jeveux indu-trie et no're agriculture, rapport avec son esprit et sa
educationo. don't se pr6occupe le pouvoi-, mission spkciale.


et Puerto-PIlata vers le 28.
Port-au Prince, Ie 11 Octo-
bre 1927.
E R.OBELIN & Co,' gent


La Nouvelle cigarette

( Republicaine)
La Grande Ma,ilfaclnire tie Tabac noir et de Cigarettes
(ANAC % ONA. presrnie ,A sc. clients et au public en g6ne-
ral,une cig:irelle n tivellc sous h mnrque a R6publicaine).
Elle sc 'listingtu': die li pr6celente p:tr si formon ovile.c
D'excellentes combinaiso.is dans la prcpjration (de,
mcilleures qualilts de labac lii assurent un s.iciinm3rlt6.
Les lum-nurs jtigeront des excellent r6s'iltats ob!eatis
grce a la coipetlence 6prouv6e d'un Expert Turc venu
lcs Elats-Unis pair dirig r le Laboratoire de n IFabri lie.
La Cigarette sR 'publicaine fera la joie de t ) s ceux,
qui l'adopteront.
Elle constitute, en ihaiii, uo progr6s reel dans cette
branch d'industrie.
El il est desirable que les Amateurs de choix en fasient
un usage con inn, afin de Iappr6cier, chaque jour dava.i-
age.
Dep6t Ce6neal (( ANACAONA .
ManiulaclIrc de Itabac noir et de Cigairetles
20M, Rue Justin Lh6risson,- 206.

Gebara & C(
Proprietaires-Fabricants
Port-au-Prince, ( Haiti )


j~o









I










"p
a










~hc
Ii
~1


jours.

0 Svinbolc, qtIc tcC p.ir i A
embl)me de la recounaissAiicT
national, quecet oiseau, enll)i';-
me de l'espril, (It la p)osic, tqui
Sdescendant du Ciel, choisilt iuu


... a vu. v'ndr (' vr rls Itc. Ih .
1 2, al Po-tialil dr(It ,L'g tiit. ;'I
(uel(Iq(S(I lues p (Isln l'oslt dc I'tl'Cc,
unll groupl)t (It' ino l:1 l)iilts ( aviivnt clal)li un jct u dc :lI's en
plein air. La ori, c )r l frial)[;il
rudenlit sut r hi I:|l)tc c lrs p;ir-
t'cs se poI rsuiva:e.iil avt c 1, In--
nmulte et les lhi/zis, (ui lccoMn
pagienit lotjoil'us I's r1Cinioi ;,
de ce genre.
*
... Ilt slrpris deit' o't ,'li l tI
des M.inraIces, venidledi veIs Iis
I1 lictires 1 2 du soir, tnllt. Ifi(
. etl u tcin (l tiii ltt' ; l'ii lnt' In -di -.l
~'~iit It rir 111 t1111c aihit i .
sus d c I.- a' i (1,in-1 iii s i
t l p l l' c ll tlll, ;! slllc l l lll ;,i
( i 1 llt s \, i \ ii i 111 l 1 i 11;, 1 I.
'111 I v(u() ,lIS hI1\'t ll", C c II I Ifit
pouurltla t i)is nil \ l tic i nl.
(p:oie, (cld i ltgle' No i A(Eli '.ii
Ivail ir M to utes ji: ill)'s t"'llt 111
gelnutlllllm iOll'rt'c 'l t lt i I 'I
ld'u pganltlo iin Il); I t l .l ,'
v tsI, de casilnir ., ( ,s cl 0i i iIi!
tlun chlaipeai| de dt h-nllk i)ir. (,, -
tail n litfi, i\...
ii ',i n, u
... a vu, sam ctdi (.1li, v 'r lIt.s
11 Il ures, un bl)ave |)OC hl l (I ( ilt
meltait en 6moi toutl Ie (ii;' rlic
proche de I'tglis,, St. .Antoint. il
avail pris m;ainls coulp,;s d r o -)]p.
el litull ianl, estlicitltla |li 'n i :II Il
il causail l eanis a v IM :lai:; t' ,-
plus grand tuntiull'.

... a vu, saiedii,lvers Ils 21 cu-
res 1 2. Id'a l (l i n(:i s) h-' i ,|i.
C'fst pitoy'l' lc. Abl. ii) r l. (1 !o w,
(Ille', I c(()l|p -d '(r1-; : l ln r I .
I s r, ousl s sen, t |i II I l .I',,
el It s s lil'ers lr'i,'l '
lSir llcil' r slti ; iii ( \1 dci i
cjlI olnest' el 1( 6In 4 1
IC S 11- h llic rs c tl it leI S n p 11 s t n t
Vlges crooisscni i l isoll ci l s
herbl)s f lles so li,' n l stnr
'tlirs tiges d sordonno() 'cs scln-
bl nI l faire I l IluC s ir()ni(iu it piid
d ne'Z anlx a tillr cclles (qit'oll r;is (i;ch plt I in.
... v'rrrail saeI pl ilicr (ln ',i
rl(oct(Ld t ;l ; i s11 ll \ a n loC '.Ilph I
dc I l Placc.









io al. Tui t \ (l l 1\ c
drai>eau Iicol(orc [ i r;-*
3ui monf &tr'al- !unn'n It o|rs
il'oanc COiIp r rln r l lii l.
hional. cInpantl Ir mlti inrs d'I
le6c rie fail oscillcir i isccin .
et brandissant son si t)ire t'i I;-
hiant notre 1) ss'iI i n'ths ti
bronze,emlrassi, aed so p r'iiud
victorieux la plliir r. I i ,! ir.
Amiour du cae. ininfii, ii n
|);irlerre c(o lutI ii no i' Iit [) I-
'u r des p ji as ine ,s, d dres lItl) 2e tistrs; teIs I 1, iiii s
branches COiUmlIIL [l(o r ol]'aii ;i
I'lmancipalteur Is lie urs d, lai
Victoire entre hes minust'les
baionettes des fetnill ,s l;>,c',-
ees, et sur la pointe <1 sulre
du Htros, un oiseau i, i',\. in
mobile comme s'il cltit ,te
bronze aussi, attend Ie premier
rayo i dte I aurora. Lc s;.!, il
,;iril, roiseatu Ir ;sso it, rl
net i chanter. C.s sI, :s 1n t s
claires trouble ,l tc silo 'ci 1n 1
leurs pieuses cuii)nh it'nt 10t 1-





-- -- ---------- ,,


__


i I


_1 _


I


qr _


I









LE MATIN 17 O(ctobre 1927


s'V poser la pointe d'un glaive
h0 loiquctl tsauvcur !
() people 1I que ta recionnais-
sanCe nilolte toujours commeu
:n encens au pied d( I,)b6ra-
letir I 1 t loi, poee, ui haliante
coming e tl oiseau, gardc-toi
('oublier pendant quc Ics vyIux
scrulent I'lhorizon, impai n't de
(, ir Ic lever die la gr:inde Au-
iore, garde-toi doul)liter c (le
lu dois i la pointe de ce sabre
((ill lit la lalrie, et qui se dress.
s)us notr-c Ciel, en un geste de
supreme orgueil, coinme un
symbol de I'Energie ViClo-
I leusV.
LE MATIN, 17 clohre 19X17.




.Conferences
Poulr .les Pupille's de Sain-.inline

Conime nousle Irelations, vein-
dredi dernier, lts demoiselles
(|ui ap; );irlienncnt al 1'liuvre des
P]npilles (le St. Antoine. ont de-
cide id'oIrL:1 i -'l tliue sCri e de
C(oiilt'"fl (' s .iln profit de cetle
( I'uvi% .
C(-)pIndIilalt est \)I e r c re 1 r
(|i'il ;1 ; ie liimionce (q e la pre-
lII1'1 c()l'( i'rlence d e v a i t etrec
(101onn hlr,II, al CTercle iBelle-
vne; c'est pi)lntt dinmaniche pro-
haliin, 23 octobre, (qute la ru-
11nion 11 ; liet COiiOine on(I Ie
verr tlda'illeurs );r le progrIam-
Ine con|Mtle i(le nous )Iblions
ci-,);I)pT-s

iA i'xinplyics de S:iintl A.\nic'
orga"li1sent tlieC sCrie ide conflt-
relnc(s 1,')cir Ile anniue. hi)int
v i Ic l )prog( r iIlilte.
Ce qI 6.- ne M 'c nl !
Nll, Mio delinee (i. Sviva,'i.
A quni r'.v t i s ic' llnes filles '?
Mile Antoliin,' Morel.
heliio Lt de I''r ic<,
Nil It)enise Hloy.
S Iu rtIv tII t IInIIIe v:1'itrI.
Mile .loselte S.iloimon.i.
Au l)ivs des AmIzones.
Mile Suzanne Svlvain.
Itli heri Le l oesire.
Mile Hltine ,Mo rpeau.
Silviont : M: ie (i aouIl't Miles
Yvoinnte MNlloIn, Dady lDoinond,
Mireille Vilairc, Adefine NMorna-
via, Marie Nadal, T'lihritse Hludi-
Court.
I |)prielliertle coillrelc'e C iura
lien diMnnche ''_,2 a ~'lobi)e u
C'Trcle HCllCvUe,. 9 ht tl'U'res 1 2


Administration Communale de Port-au-Prince



AMENDMENTS A LA CONSTITUTION


Adoptes par le Pouvoir Legislatif et devant ctre

soumis 'a la ratification populaire

10 Janvier 1928.


Premier amendment Siinme AiAmendementI

l'article 2 est modifi corm- L'arlicle 72 est modifi comn
me suit me suit :
SL te rri oire Ie 1a p1)1- ,, Sous la reserve fix&e ci
blique est divise en Deparle- a pr6, le Pr6sid nI t de n R
ments. Chnque Deparlcmenit publ iqueest 6ipour six anns;
est sublivise en Arrondisse- it n'cst, pas mmediatement
ments, et chaque Arrondisse- r6 iiginsau 15
I0ll, ell i o 1 1ll1l0ieS .# II entire eln fonctionsau 15
en, en Comre,mnes limiles, Maitde I'ann c ofl il est Liu,
'o gaLie nombrel li c moile saulf 'i est clu pour remplir
1 oranisaivions et le Snclionne une vacance ; dans ce cas, il
mcnl des divisions et subdo entire enl lonctions d(s sonl
visions admninistr'tli\'es soat l e I ,, e ,
dectrmines par la loi.) lectioll el son l (mandt preid
Slain u pr;s six ans a pm')irl(III
S15 Maui LI precede inmrnetia
ei icnE'l (iihlrteiil ceni l soiln election.


L'arlicle 16( est modiliet corn
me suit :
( La, liberle deI la Presse est
ga;raintiet, sons les con(litions
d(10ecrmincs p)ar la Lii.
Trois Kii' me Aintendinem n l
1Larlicle 19 est inodilitc coln
nic suit :
l.e Jury est cltabli en ma-
tierc critininelle dans les cas
qui scront (deteriiines par la
Loi.)
Quat1i-iiuine iui'niide nlii'lt
L'articl 3(cst mlodiltie coin
n1e suit :
(( L. 'Senat se coi )()sc deI
(quinze Senatetu CLeurs lonc-
tions son I d'unc dure de qu(n-
Ire atis et con.mencent le pre-
mier Lundi d'Avril d une an-
nee p)aire. Its sont indchlli-
ment reeliigibles.
'iinquii-me Amendeilunt
L'article27 est modified corn
mnc suit :
Les Senatcurs ICe)re'enl
Itent les )'1pu)o tcnicls.Ilssolit


t n,,iii. l'clus par le sullriage uniiversel
Les billets sont ICi, en veite ct (ir'Cel CtiUx AssembllCes pri-
chez Mines Morel, I iboul, Syl- maircs des divers )eparlte-
vai et au cabinet de NM (Geor- illnnts, scion le mIode et les
ges Leger. conditions tdeerminies par la
Cai tc' per.s ,nielle 2 gourdes. Loi.
Carte d'abolnnement pour la (( Scronlt Itlus les candidates
seit de 10 conlrences G. 15).00. ui auront otbtenu le plus
Care d'abollnnement pour la Igrn( nombre de voix :ans
denmi s'rie 5 conferences ( 8.00. ( k ).)partemen.s.


Ic lle i tlt' Ic doun n ,Le -nate,
ariTh< qu-i(eltI cuoadjuteur Le denouement do lin-
l *r .cident Rakowski
Nos lecteurs se rappelleront, Pm.s- Le rappel de M. Chris
sans doiut, que Ides Cle mardi 15 tian Rakowski, ambassadeur des
mars (Ide ctte ainnce, nous an- Soviets en France, a 0L6 annon-
on11011(ons (ique lot's p)rochaine- co olliciellement ce soir au gou-
ment 1'Airchev(que de Port-au- vernement lran ais ; on propo-
Prlince allait se rendre A Home se pour le remplacer M. Dov-
et (lqu' son reLour, S. G(. rappor- galesky, ambassadeur des So-
terait la I idle )papale autorisant viets ai Tokio.
le sacre de NM. le Chanoine Vi- -
caire g6n(,ral Le Gounze comnne La sant6 du Prima
;,^;tc,,ad;ue"tr W La.sant6 du Primat
Notre information s'est enti- d'rland
recent confirmnne. Et S. G. Mgr BELFAST (Irlande) Le car-
Conan (Iui s'est Cembarque, jeudi dinal Patrick 0 Donnell, Primat
dernier, -i lBordeaux, A bord du d'lrlande, qui souffrait de pneu-
Macoris), apporte les lettres monice Carlingford, a eu une
du Saint I'ere par lesquelles le crise assez grave ce matin; on
Vicaire gt6nrale Le Gouaze, dit que son lat est tres grave.
Chanoine Ilonoraire des Cath6- Les mudecins ont public un
drales de Vannes et de Port-au bulletin a minulu disant que le
Prince, est nommin, avec lulure cardinal O'Donnell a eu deux
succession, archevcque-6veque attaques tris graves et son 6tat
coadjuteur de I'Archeveque de est critique. II est ag d(e 71 ans.
Port-au-Prince. -...
Nous renouvelons au disiin- oi e raid Ne% lo*k-Pa
gu6 et sympalhique Chanoine iommenl finil ,c raid .HetUrk-Pa
qui a 6ib l'objet d une si haute ris de I 'atrice A tllh EId r
attention de Sa Saintet6 nos plus PARIS- Melle Ruth Elder a
vives t61icitations. Iait un ainerrissage lorc6 net


Attention
H6tel Saint-are
Situi au Centre des affaires
Chambres traichement am6na
gees. Douches et sales de
bain a la disposition des pen
sionnaires A toutes les heures.
Cuisine haitienne tries soignee.
Prix defiant toute concurren-
ce.
Une visit s'impose tant des
amis de St Marc que des voya
geurs. Rue Louverture No
84.


de distance d'un p6trolier hol-
landais. Le l Barendrecht ) qui
I'a recueillie avec son compa-
gnon le pilot Ilaldeman.Le nies
sage ne done aucune indica-
tion sMu la po ition du Baren-
drecht ". L'avion a 0t6 d6truit
par un incendie lorsque fI'qui-
page du petrolier essayait de le
recueillir. Le ( B13irendrecht
est en route pour les .Ajores oiu
i! dcposera I'aviatrice et son
compagnon dants la matinee de
samedi.

Au Mexique
NOG A LES(Arizona)-Le .He-
raldo a annone' apres des nou-


a Le Ciloyen q(ui a rempli
les lonctiolns de Pr6sident
n'est reeligible qu apres un in
leirvlle de six ans a parlir de
1'expiration de son premier
mandiat. El si, (deux lois, il a
'te( ei l'resident et a exerce
son manlidat, il ne ser plus
eligible a cette function. )
Septiintr Ainendeiment
L'Article 77 estl moliti comI
ne suit :
l:n cas de vacance de Li
function de President, le con
scil des Secretaires d'Etat est
invest lemlporairenient du
Pouvoir Executif.
II convoque immi6diatemcnt
I'Assemblee Nationale pout
I'61ection du President de la
l l)pu iqiue.
Si le Corps L6g'slatif esl en
session, I'Assemblee Natio
nale scra convoquee sans (de
lai. Si le Corps I egislatit n'es
pas "n session, l'\ssemblec
Nationni le scra convoquIe coi
lorinmmcnt ii l'arlicle 45.
lllilieme Amendenivlt


L'article 83 evt miolifie corn
mie suit ;
( Les Secretaires d'Elat sont
au nomibrede cinq. Le Presi-
dent de la Repulhiquc )Ceul,
lorsqu'il le juge necessaire,
leur adjoindre des Sous Secre-
taires d'Etat don't les attribu


v lies olkicieuses que le general
Hector Almada prtlendu insti-
gateur de la r6cente revolution
au Mexique et offlicier d'Ialt-ma
por du g6n6ral Arnullo (iomez
ca:iiidat 6 la pr6sidence cn lui-
te, aurait 6lW capture par les
troupes gouvernementales dans
la province de Vera Cruz.


AVIS Au;X GOURMETS
Si vous avez le palais fin et
I'estemac delicat,al lez Icax res
taurant aSt G6rard, at c6le du
journal -Le Tenids RllUe Amin
ricaine No 1528.
Prix defiant loue concuren-
ce.
N. B. La maison serit A
domicile.


La performance des 140 heires de
marche en aulo
C'est cet aprcs-midi, A 4 heu-
res, que M. Otto Richler se met-
tra en route pour baltre le re-
cord mondial de march en -.u-
lomnobile avec tune ((Crysler)
i 4 cylindres No. 5048 "et du
iieudile 1920.
SLe record mondial est de 115
lieures, la uCrysler s de Mr
Richter roulera pen 'ant 140 hIs.
Le depart aura lieu cet apres-
inidi devant 'H61l de Ville.
Rappelons en ouire que c'est
M. Franck J. Martin qui eat 1'A-
gent en Haiti de la marque
a Crysler .

FOR SALE
Two Three-quarter Ton
used Dodge Bros.Screen Body
truckss. Good Bargains.
Apply KNEER'S Caiage.


lions scront determines par ( Une force nubliqie, soI 0les
l Lo t. designations ixfes p:I'r la Ioi.est
a Les Secretaires d'Elat et ~ablie pour la s6curitl iAltLricu
I.2sSous Secrtitairesd Elatsont re et ext rieure.de la R10publi.
partiess ettre les (liver's 1)d qtue, ia garantie des droits du
lepartis entre les divers De p,, e -ninlien de rordre
partements ministdriels quel PtuLI, ie maintain (I e'ord re
parlement s miniseries (e el la police desviles etl de cam
reclan'nt les services de 1' p)agnes.Elle est li seule force ar
l t0. in de de la )Lpubllique.
I U, arret-l fixera centre r6 i Les raglemenkl relatifs a la
partition confI ri nent ii la l dicilpline, 5 la repression des
loi: d(lits dans cette organisation,
,tI~I ~t 's'nl eront tablis p t-r le Pouivoir
Stiie Anlo comn .Ex cutlil.Is futrontL force de loi.
L'article 'est mnodibiC comme Cs rog'ements iabiiront des
suitl M: t ors ma rlialc',nrescrironl leurs
0 Le Povoir Judiciaire est Fouvoirs et d(eerineront les
exerc6 par tn Tribuinal de Cas- oblig ,Alons de leurs memnbres et
station et des Tribunaux inf'-1les roits d.s individus qui doi
I neurs don't I nomibre, r'organi- v'ent tre jug6s par elles.
salion etL a jiiridction seront r (( Les jiugeimn'nts des course
gles par la Loi. iiartials ne seront sujels qu'A
(( Le PrsienitL de la ii1pub)li- la revision par le Tribunal de
que nomme les.Iugesde tous ies Cassation, et seuleient sur les
tribunaux. 11 nomnme et rkvoque qI tcstions de jurisdiction eC d'.ex-
les Olliciers du L nistere Publ)lic &s de pouvoirs .
pris le 'l'ribu nai de Cassa:ion et
les aulres tril)inauix,les Jugesde (ii'o'Zime Anllc enflrnt
P'aix et le rs Supi))lp anlts.
(( Les lug,'s (ILdu Tribunal de l.'arlicle E esl modified com-
Cassation sont noinmaispourdix me suit:
ans, el ceux des Tribunaux per- Dlans les douze mois, par-
inanents altires quo les Justices iir de la mise en vigueur des
de I'aixsonti noinitns pour sept pr6senks Amendemenis, le Pou-
ans. % voir Ex6culif est aulorisO A pro-
Ces Jugcs, une hl1s nom1 ns, cdr (ldans le Personnel acluel
I r.e penvenit tre sijOls i revoca- des Trribunaux a tous change-
lion parlti Pouvoir ExAcu'if. Ce- inents qu'il jugera necessaires.
|pendant, les judges restent sou- Les Juges maintenus seront,
t mis aux dispositions des arti- come les nouveaux, pourvus
r cles 100, 101 et 1112 de la Consti- d'(ne commission don't la date
tution elt aux dispositions des servira de point de depart A la
lois sp6c-iale d(Werminant les (duree tde leurs Ionctions pr6-
causes susceptibles de nmetre fin vues A I'arl. 89.
a lerIc s 1onclions. A-inI d'tal)ir dans les Tri-
Sin,l uge en (issaliowi qui an- Inaux l:a succession pIriodi-
Sri servi corn ne Juge pendiint que (des .luge, le Pouvoir Ex6-
25 ans al in o i n s, don't 8 au culil esl autoris6 en cc qui con-
e moinscomnieJnugeeri' Cssalion, ccrne les premieres nomina-
i scra iniamovible, sons reserve lions, A fixer A certai;.s Juges
des disposilions pr6vues dansle des terms inoins longs que le!
prc6c denlt alinda.) tIer'i11s ci dessus mentionnis


D)ixillUe Amitenli'uentlI
L'article 10) est imodifie coin-;
me suit :
(( Les imp6ts au profit de I'E-
tat elt des Communes ne peuvent
Oire 6tablis que par une loi .
Onzii'me Armenlemenl
L'article 118 est mudifi6 com-
me suit : I


Marinages

Simnedi, ( 6 heures du soir,
a 6t cel )brit i l 1a ICalhd(Irale, le
marriage de Mile Clara Bouche-.
reau avec IM. Georges Roy. fils
I de notre sympatliique arni Eu-
gene loy.
Les ntAri6s ont 61e conduLits
A I'autel par Mime Leo Alexis et
M. FloIry F'quieirc.
Le ma riigc civil cut lieu quel-
ques noine:1ls av',iil la cerlmo-
nie religieuse. Les moin s
tflient pour le imrie : MM. Re-
ne Faubcrl, Maurice M.Llebl)an-
che, Clement Elienne et Mlrov6e
Pierre, et pour la maria e : MM.
Charles Coupet, I) Coicou, Emile
Roy et l6o Alexis.
Apris avoir reu la 1Bn6dic
tion nuptiale, les imari'Ls suit
parties pour PItion-Ville.
Nous envovons loas nos vuwux
de bonheur au jeune et char-
miant couple.

I.e samedi 29 oclobre courant
sera bUni en 1'fglise Mktropoli-
laine le maiiage de Melle Mar-
guerite Francis avec Mr Albert
Kain.
La e r6monie aura lieu A6 hs.
du soir.
Tous nos voeux de bonheur
rheureux couple.


N'alIz pas aillkurs
Achetezde preference voire
Kola- ha)mpagnCe la Fabri-
que H B)ORIDAY, No :30,
SUme Tholmis Madiou.
Plrix (Gou: des 3.)0 lah dou-
.1A C il > cash.


Une loi determinera les condi-
tions dins lesquelles se leront
les noininutions. ))

T'eizipnte Amendment
Les articles suivants de la pr6-
sente Conslilution sent suppri-
mis :a 90, 91, 92, 9.)3, 95, 10-1,
105, 106, 119. *


Imprimrle Centrals
Henry Jones, propri6taire
1624, Place Geflrard
Enveloppes commercials
blanches sup6rieures avec im
pression ii deux (2,00) le cent.
- -~ ,-- '
ME(CE: 1E.
IONNETERIE
PARFI-MElIlE.
11 1`131E R I E.
NOUVEAUTI",
i Itres bon march c'hez
N Mime DENIS FENEI.)N
1423, Rue Monltalais.

I)ireclien G(nerale
des Travaux Publics
( A vendre
i Machines A 6mrire de deuxibme
main. 1 Machine & Mindogra-
phe.
S'adreesr au Bureau de l'Ingi
oieur ~n Chef.
I Automobile Dodge 5 pas. a;e:s
lde deuxime main.
S'ad#,*s.r au Garage des Travat z
Pub'ice.


LA PLUSTNcain LA rf t icuw

INJECTION. PEYRAID
D'ALORR *
ni r I n



(Rwapm do. M&.r JAWW)
Le tratemat est comapA'

DRAG ES PETRAIRD i8KITtNE
qui calment ia douleur, clariSee le wines
purifient le sang et guinesent la cyuite.
STOTES BONNES PHARMACIES *
SPfCIAUTIES PEYRARD, 46, v. & PAP


qmlmmmmmmr---


--- -------------


- II h --1. --


-------.---~- ;;~ ~----~.I--- ---


s
I




o

s
5.


I


1







LE % \ fi Iv 17 Octohrc 1' 7


[yous portions a la connaissance des ha-
Ints de l'estimee ville de Port-au- utte-fl,

nce, et a toutes les autres villes de la .

Ipublique d'Haiti, qu'a la fin du mois lene des puns (ortes cor
ura lieudans cette ville, I'ouvertLredu canadiennes d assurance

,andetablissement: E la vie
LA PARISIENNE Eu5g Le IossY & jo
Situe i l'Angle des Rues R1publicaine & Fgrou INUU ili
La mason s'occupera exclusivement t l
p la venle des oouliere pourT. homes, O IIe Sals p rece
mes el enhntseti aussi. des costumes sa s p rece


Rangers pour hommes, de la marque'
*s repulte Bestfit v.
iosi donc Port au Prince pourra se rdjouir ddji de I'ouverture prochaine
cellte mason qui sera la neux assortie d- cette place pour ces articles,'
en mime temnps user les derniires modes do souliers At costumes, sans
iobligg d, les commander fI'tranger, puisque dans cette mason vous
wverez toujours ce que vous d4sirez, avec I'avantage qu'il n'existe qu'un
d prix pour tous et qui defie toute concurrence. Ce sera notre devise..


FRANCO


&


VICENTE. S.
PORT-AU-PRINCE ( HAITI ).


en


.S


&SUREZ-VOUSCONTRE INCENDIE


3Norwich Union rFire InSurauoe
SOCIETY LIMITED
Norwich. (England)

i Grande Compagnie d'Assurance


Fondee


Capital


en 1797.


3o.oo.ooo- de
30.ooo.ooo de


Dollars


Sous-Agents:


J. B(OUIRGEOIS :Au
D. BI)MBACE, Petil
A. GEFFRAD), Go
L4. le CATALOGNE,


x Cayes


LAVAUD FII.:iREs,


t-Goave A. TURNER,
naives S.SYLVAIN & Co.
Cap Haitien |I. HIIPPOLITE
J. DAALDER J"
Agent G6ndral pour llaiti
Port-au-Prince


~-?


~


JRr6mice
Jac nel
Po rt- Aquiii


I


o l*"Mw "afa II
PHOSPHNATINE
FALIERES


--.'LI meilerSaliememtddsEsafte
g d L 'deputs I'Ag 1* 7 A 8 mole
a <' f at pendant Is rorean

SEI TIOUVI PARTOUT F
$, PaI deo I Tello i .
-- -- -- M


A


Se


Vingt


jail un plaisi'r (tol/rui


cenill ues


1'ifulnc.


Grand magasin

de Casimi s


Frtincuaie
Articles


Sdivnglais
divers


IUJE BIONNE 1FO'I 217 ( a cie GRA1%\E LIQUIDLaTION"
D)ril cC'ileur (Goturdcs 1,75. ;I:till
lrill ;'i 1,5') I'au n,
K;iki blanwi (i. 1,7-- )
Klaki jain (C.. 1.75 ,
C;isi elles simple I it'"tir ('Il.s 1 1SO ;iia1 '
(,:isiicllcs (lo il) lc Ita'al,,11r s 11. itilil icn) t 1'. 1,50
(',isim ir Livalle ilil. n gwnles 7,-' 0 a tI 'c
D).,Ip b lle noir cl i IITron 7,50() ;tiiu
C(asiniir.s I';;a is r Inae 8,00 ,() a ne
Se:ge l)i';l l ci 1 ir" ( ),") .nine
Sa in (I ( llii 0- C I i) i'Tgic r i)( ) I" :~i' il l 3 'Is ',I '1C
(Ia ijnir,' suip. ,i ,* r, IP )i ,I '- 1 ,M):) ;,1 itC
S rge I)leu el noir i I s Ics 1'2,00() ainli'
Gabarliaic ll4'al, s g 1,n Jls 1' ,(),) i ntlle
t simni .extra (qr lilte >giiIrls l.15. I )
l)iag,)i:nale n ir0 s ip c "' Le IIc 17 ). ~
Cha 1ton1 |i, r 1 l j) ij 'i\ P ,i-is ) ia!)lc
Ve'Icz const.ilr l ctvo is .s.i,/.z s Ilisflailt.


b


. -.






SI:

isur
;,2- *',
*<,..


leti


(cT '7~


(I S)oni -


I A V\ N U1):
S 'lne Ptick I (\liniifrcs, :ii
ItC Ii'rs n('I1 |)0 l I a t 11i,1, 1
(It's r1olics.
2.')0 (dollars cisi.
C( .\| 1 'orl-,;l i '1 c

rl ',-. n Vi& ir t1 I I i I .
-" ~ P ct jx~ Y t .r h,- -t..: .
f f A n p ..... inlri ,'t l ......t ,'
H un ll.. o ... .
y^JT''" ^P^^ l a l' ,ti.n *Lre cio ccl *araa p. 'ad ^1
/,, l "%S N m..... ...r d. ....... r ,u r arna a,, .
L% % ,aa ti -i flI .j V, falt'r tE
"' Ia' V ,,, .ASTHMATIQUF .S .....
'r .... -. al, Tn,.v rb1,.i ,l, Ia
1rolhattaarhroniq.e- ,1-. I)
,. U t. ri S I ,, .aa ,l a co. p rl. ," .., i P,
N a3 t tl .1 cim f a v at ll t a -
I >t ll ^i1' 11 1 S H ,rlIr ho 'urn }-'
F, I ar a'l
* ,.i'..t aaf' r i.,
IF,- ,la., IS'. ,,,' i . l (a t,.N V.
5'. v. is Rapnh;iq,,e. PAR'S I' a,,. + ',I |

(..CS ;ia(lS c i:.,l,
I's soicI'is lhautcs lijoi
veaulds Les Garui'uare-


Grandes couture
Se .ro'ivrhiM t I, /
CIHL ATTI' CI ( i.() \
IV C. S'tI Ss
I{ .lc ( :;'., l :',n I', '. ..


V. .\ ) ,.


IOM I IIA1 NI
oil'l aI t Ia ,'ri: c,. ( ,it )




Uaita: Or 18 00000


D-1

PEug.Le Bosse YCo |

Agents Geinerfiunx


I


A. de Matteis


&Co


Representant pour iHaili


MAISON ABITBOL, IDAYAN
RUE COURIBE


able clientele dii DRIL BLANC an(igl(t;

p)ur i ll )priv eceC)plionlIf 110t/ 1)71 o)/


I -- I a


4 II I --


' I


4


eulJe


l- 0









LE MATIN 17


ApU.~Y"; ~ 'l-. L .~- - ,,i-~----


.URODONAL
combat le rhumatisme


'


Ahumatismes
Graltle*
AMUte.ScUlrm

* L'Urodonal nest p n su.
IwMImt It dtlolv&nt le plus
6ogltisu1 d l'acide unique
uueollement connu. putar
l U est 37 fois plus puissant
u* ia Ilthiine il egtn en
Outre. prventivemnent sur
0s formation, 'uOpposanlt A M
pogUClion exa#rPe t :.1%,n
0ocumulauon dans les ii.tm
p4ri-articulaires et da.s les
jokntures.
Ace prn. oam Eclei v nLied
O
macalt. 'ne mcz di lu}
9taIhl ('hlulaln. I bu, r va.
lteaclernnm ail l t ili<"


.- - .


APRIa LA OUMI


URODONAL nettoie le rlam, .
lave le foie et les articela- '
tion*. 1 assouplit 1e0 artiree *
et 6vite I'obasit6.

DIALIROL 'ian carbo-cames. ISNio L
Artuerio-ScIrou. ADnmI. DmMinMs. -
doe I& enem AIhwUasuam CmMeasPaMi -
IANYCOL Baume ca tmas s m akSm,.
OouLe. Lumbago. Nuraitte -


~u..AL:


Tirestone"


1*


DEMAIN


fourquoi ? Pour la bonne raison que le ccnnaisseur de la valour du pnen
constate tous les jours davantafle que le pneu Balloon Firestone et la Chambre
i air routle Fireston, de pai leurs excelleptes qualities, sont ce qui lui laut
pour son a'tomhlile.
Nous pre~ ens llaisiri aviser nos amis que nous avons r',u assortment d
routes les dimensions de Pneus Balloon, Heavy Duty etChambre A a'r rouge
Firestone. l y a avirtaje i acheter li marque

FIRESTONE
pour votre conlort et votre shcuritk.
EN \VENTE : St-Marc, cbhez Mr Clement Pinard. Gonaives, chez Mr Antoine Get
fiard Port de Paix,chc/ Mr F. Maurasse.Cap-llai'ieo, chez MM. Jean Luciani & Co. .
Jacmel, che/, Mr lEdmond Laulure. Aux Cases,chez;Mr. Jean D. Lonard J6r6
mie, che; Mr Desquiion.


Plus tec kii mllt'it (' a' c


,0 Par 2()0 Dollars


L. Preci mallnn-Aggerholm & Co.
-AGENT GENERAUX


Pa1na1ma Rai1road Steamship Line

Service de Iret et de passagers entire
NEW-YORK CITY N. Y. CHISTOBAL, i ANAL ZONE et les PORTS de la COTE
OUEST de I AMNlA1QUE idu Sl'l).
et plus raipidc c It' )l luslirectl service dei' tiranspi)ort dtI |assagers ct dl fri tenure H i(ili
ICs ports l.uirop(cns via New-Yord el Cristo)al. Ca it.l )n1 Isthme tie Pan:lin .
Voitci la lisle di nos agents iour les p rincipaux p.)i s de Ir'Europe :


Angleterro
Mrs, (. V. SIIELI)OM & Co --
EN F1ll\\NE:
Mrs. SII ,11OM A C" sont rI, pr'sitilPs
pair l s lmlaisols slitiiilhs :'
(I.T..vTI. I.N' iANM V & (.CO
21 IRu'cde la li R pil)liitie
MNI:lscile
IIt:inNU IlPE: N & Cie' ltl
53 QualG (ieorges V
Ilav're

Ilue du Moulin .l v'Iapur
Ioulogne s/NMlr
Ili t' PCi.ON\ Cie. Itd
9 ,i ute de Mar, is
I~Paris
llI:i xI' l'N U O I& Cie. Ltd
Rue dIe l Tri'l'anluillite
DiuI-kc rutne
II:NU I'i:i xN Cie tid..
lue lRyv
lIH)I(I ;in\


Ecosse Francs
17 James Street, LIVEIPOaL, ENGLA.ND

D)anematrk
Mrs. E. A. BINt)ix & '0o.
21 Allengade, Copenh igne
I.EN!ES
llnlic
Mrs ir:1.Nii Cot: & (CI.uRS
I'iazza S. MIltleo, No. t.'
(;enva. Italie
(CIIIISTIM. NOnWAY
International
Speditionss Iskad
SIAMBIOG,)G. (iRMANY
Mr !1. Vogelann
lHiambourgi,Gerinany
Gor i'tOLCE Swi -t EDEN
Nordisk Express
(ottemburgc. Sweedea
lo'rrE:nDAM, tHoLLANIb
Mr. 11. Vogeimann
Rollttendum, Holla id


0. TI11 ompSOnl
C t''eral Agent
l')rl-an Piinct'e, Ilaiti
Pl ivalt Te'Iclphoplicit No. 2)2.5 (;'tic'ial O i(te I' el'eplhoI ''i No.


Avis
I)r DANIEL part po ir N wv-
Yorl., anon'-e A sI <*.ent61e
quc sa (liniiqtic sera fernre
jusque ve'rs li Novcnbre.


Eleq


I, .cc


jl: :sculinl
it ce (piii concern I '
ga e mns niieti vous le trou-
vez. thcz I':, iIste (des E'igan
c s. le M\ i ,, tailleur Amirn
ISID i0E, 1 15 lue du Peno
'e pres'|* qi lace dut Bazut
A' elrt rolpli it',


'es (f r 'I,


1 oi I:, aul


N 319 Rue des Fronts-Forts ou Thomas,
T616phone No 2357.--Port au Prince, -
Viennent d'arriver et A vendre:
Automobile (NASH)) six cylindres; Seven BallI
Cra Tn kshatt.
Pneus et Chambres a air ( Michelin )) Toutes bl
sions en Stock. Tr6s trais et A r eilleur march
tout ailleurs. '
Talons Caoutchouc ( Good Ycar). Talons fo
XV et Bottlers.
Bicyclettes (( La Richelan liere ) avec chinA
6 VITESSES en march.
Machine A coudre VESTA a pieds el ai main, p*N
rieres, Tai:leurs et Cotdonniers. mi
Chaussures pour homes et pour dam 's.
Chambre de bain luxueuse; toilettesllavab
res. Nouveaut6s ?
Portes A couli ,ses de toales dimensions.
Sp6cialit6 de la Maison:- L'assortim nnt1e'"
plet des Fournitures g6nerales pour la Cordon


rl


__ __ I __


1 ~ _I


r


- --


Octobre 1927


C(i I:'dvern :
Ia I 1 1; C4' t 1; (' 1'iir
,\Au prix dle 2 gouvd'S h' Ivolu-
lme (,
ihll% ri'e I Isli l i ilime
An pr x rie dce M.Idame )ucis Viard,
rue des scVi'StI el i1 celle
de M. h nliil Mont Rosier, Rue
Bonne-Foi.


A vendre
Un alambic neul et moder
nie puur la rec'iiicaon tie I'aI
cool puI) el ci ]hat dt(egt .
S'tlIdres t .I LI II iireall dtii

Rialllo


H6tel Pension
13 P, Chemin des Dalles
Cet Etabhisseinc'nt sitlu6
proximnit diu lihami)p de Mars
c recom n in.le par lexcellen
Sdec son en u Itotijours vari6,
es clhPil!)res S|),cieuses et
bicn 0,r.,s et les soins alien-
itk donnas i la Clientele.
EnlIish Spoken
Se hliabla espnol
G::iage ptin autos.
Phone 2609.
Minme aslon T'HEA.\ D,
l'rop rietaire.


Bile larcelle Saurel
1816 Rue du Peuple
Crepe de Chine uni et imprim6,
chaussure?, Parures de marine.
Dentelles 90 cm.bas supdrieurs etc
Vins Latrille & Ginestet.
louge et blanc.










GONZELL WHITE
(du Big Jamboree Co)
Gonzelle White, la cmlbhre rtoile,
la principal vedette du
Big Jamboree Com-
pany, une des plus
jolies actrices de lacontr6e; dit
(ju'elle doit sa jolie chevelure A
I usage regulier qu'elle tail de
L'EXELENTO
QUININE POMMADE
Vous aussi vous pouvez avoir une
jolie chevelure en vous servant de
I'Exelento. Elle egit our le raci*
nes des cheveux et le cuir chevelu
to apris usage votre chevelure eat
plus longue et plus jolie qu'aups-
Iavant.
Les esthetes recommandent I'Exe-
lento" parce qu'elle Est la wraie
remmade de quini ae. Is prkcooi-
tent aussi le aavon Exelento Skin
qui conserve fraiche la peau et
enlAve les boutons et les teaches.
Nous sommes si stirsde ces asser-
lions et que vous aurez entAUre
satisftaction|svee ees products re-
marquables si vous vous en servez
I guliiremeut, que nous vous en.
\rrons gratisuu hcbantillon de
Sliacun d'eus.Nous vous enverroms
ausFi une brochure 4crite par des
Ssp6cialistes en chevelure et en
teint. Nous (vous ferons des propo
Ssitions interessauntes si vous voulez
montrer et recommander nos pro.
duits a vo- amis.
EXELENTO. MEDICINE
COMPANY
ATL4NT4, GEORGIA
Agents demands pour tous pav I
Ecrive, pour reaseignomentsa.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs