Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04565
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 09-16-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04565

Full Text


* ~ ~'


pmnt lMAlh01R

L.le Amiricaine, 13I
^BI HONE N 2242


* 411. ''1


0


'-. t'-


L'homme qui ne sait pas ad-
mter neo t qu'une paire de lu* ..
nettes derriere laquelle il n'y a
pas d'yeux. CARLYLE






VENDREDI 16 SEPTEMBRE 1927


42RIFMt~S


*4l


VI tvres femmes


jour, les tempp se ihAt pins durs.
r, des crises aouvelles surgissent
s'accentuent: crise des loyers,
ail d'ot d6coute, terrible et an-
d6sesperante our beaucoup den-
clile, plus im pacOfble encore que
sut res, d cel e pain quotidien.
lsjeunes puisert en learjeunesse
r n6cessaires A ne point se laipser
ipr ces temps deprimants, il n'en est
Wime des vieux qui ont parcourt
p tutQ I'cciptique de leur vie et qui
Vl plus en leur cceur le viviflant
i&jeuncssc et de tol qui les ranrme-
Sesaiderait i porter le lourd tardeau,
einr plus p s)csint.
Ien ces tin lps durs que nous vivons,


iL


seesse, croissant le numbrede fem- tracent sur leur corps use.
les et p1tuvr's, qui sont incapables Combien ?...
rleuripn ( quotidienr e soir, leurs Soyons done charitable.
houettes ldont les enfants s'&carlent Somilageons la miserc de ces
,hanteul nos rues. Elles vont d'un pauvrcs temmes q u i, lors.
lasses (1ds jooufs sans pain, sans es (qu'elles nous tendent la main,
# ioie. en egrenant leur chapelet.
-.rl se ompe point cependant et tremnblcnt, a la tois, de vieil-
se ccnhade pas ces pauvres et lease et de laim.
Saies <, .,nes de :a plus grande pi- Ei donnant A ces malheu-
S.k de6gt' ,ill6es, lubriques, jusque reuses, a ces pauvresses con-
ow wisre,q I'on rencontre surtout sur tre lesquellcs s'acharne la vie,
dI0nos .lises et qui, fort seuvent, nous prtmons a Dieu. Apaiser
itllr cachent de rondelettes cea souffrances, s6cher les lar-
M d T. crdnlit6f dt pa t. ntesrde ces vieilles, ctre cha-
aiso. pas celles-l4 qu'il taut se. ritable, c'est cela I ideal, ( il-
O en I r tendant une main chari- lusion qu'il taut savoir capti
leraitl u'encourager le vice daus ver i, c'e.t cela le pAle rayon
i lal u ic:l. Celles ir qui i' fAut de joie qui parvient jusqu'a
cL sont ces vieilles temmes nous. don't il faut nous con-
er 1 ,nntes, n'ont pas eu peur tenter et qu'il taut transtor-
cf, celles qui ,ont conou jadis, mer par la magie de nos pro-
doi ceurs et les joies dune vie press chimares en un gigan
e soucis,mals pour lesquelles tesque soleil)) qu 6claire, r6-
rMt pe impitoyable, ui en sont 16- chaufle, vivifie lout, autour de
sele --pirce que leuI robe fripee nous.
rootet pas de se montrer au grand
A' l au passant, une main tinide -
li inain charitable ne s'ouvrait pas I
l oqonnaitraient bien de noirs et tIris- Inauguration d'uae ueuvelle eeole
gtnins sans pain. & la Croix des Bouquets
i marchent vers la tombe, lentement;
w-rsit6 inexorable et cruelle n'en a pas Dimanchje proch.in, 18 Sep-
rcelapiti6. Sans tr6ve ni merci, elle les tembre courant, sera inaugarbe
de ses plus rudes coups, les force A I'Ecole des Soeurs de St Joseph
u A la lie le calice d'amertume et de Cluny de la Croix des Bou
L,,- _ts a ban&rlicftion du, ha~i


rons insensibles A tant de souflran-

PIpoui ces pauvres et vieilles temmes
eut, aujourd'hui, soupVonner le
Port au-aPrince, que nous renotivew
16 1mun et pressant que, d'ailleurs,
deja, a nos difl6rentes (Euvres de
ce.
renouvelons aujourd'hui, n o u s
aussi aux Clerg6s catholique et
protestants, A l'Association des
St-Fr'anois de Sales, a la Croix
tous ceux enfin pour qui ces temps
x durs, afin qu'its redoublent de
ots, de charity.
iffrances a soulager sont immen-
3s nous il y a quelque temps. Elles
.WMinuc, au contraire.
certain d'entre nous heureux
g alt au coeur et le rire aux 16-
SYochent des tables fleuries, bien
maets succulents et de vins exquis,
ltes d'616gantes tulipes de cristal
profusion leur 6clatante lumi&re
.M bhien de ces ipalheureuses,qul
.lonues hedlrei sans rencea-
in benmepour s'ouvrir a leurs
Ipnkldasn Jt soir, insultEes par
bt braille, des bali publics et
Billes combien gisentdans quel-
Pns jan s l j t m ii 6 r e e t s o n s
P |Q_ n t, avaat de fermer leurs
fJ. lies non sons le doux poids
.is sous l'eagpUrdissement de
ent point le iige qui a con-
l rHumanit6 et, dans l'ombre, le


et apacieux 6difice sera donnie
par le PNre Le Gouaze, vicaire-
6eneral de l'Archev6ch6, A neuf
eures du martin, A I'issue de la
grand'messe.
Tous nos compliments au Ma-
gistrat Communal Em. Mirvile
3ui a dote la Croix des Bouquets
e cette construction don't I'uti-
lits se taisait sentir depuis long
temps, le local occupy par les
bones Soeurs e oi sont revus
beaucoup d'616ves ne repondant I
pas aux necessitds de l'oeuvre
d'education et instruction pour
suivie avec tant de devoucment.


La cha-se aux voleurs
A la suite de nombrcuses
plaintes formulees au Bureau
de la Police, le JugedePaix
de la section nord de la Capi-
tale, accompagn6 d'Agents de
la Surete. a taiLces jours der-
niers, des visits domiciliai-
res chez plusieers personnel
soupponn6es d'etre auteurs
on complices des vols aui
avaient motive ces plaintes.


C'eet sinsi que mesdames
Gabelip. Emmanuel et iLoui-
senette ETIENNE, habitant-
rue- Traversibre et Virgina
Jean Baptiste, habitant rue
du Boulevard des Veuves,
recurent la visit du Magis-
trat et des agents. Au course
des perquisitions qui turent
op6rees en leurs domiciles,
certaines preuves ayant r&v616
ieur complicity dans les vols
don't la Police recherche les
* auteurs, tout ce beau monde
dut prendre le chemin du Bu-
reau, puls celui du. Peniten-
cier National.
A noter. qu'au course d'une
semaine, les audacieux aigrc
fins que pursuit la Police
ont, dans le m me quarter,
cambriole la propre mason
du Juge de Paix, le presby-
tere de Ste Anne et la mason
de la nommie Sor-Na
Esperons que l'arrestation
des auleurs suivra, sans re-
tard, celle des complices.


VOUS parlez de Bas et
deChAussettes superieu-
res. II faut allez chez PAUL E.
AUXILA, vyir P'aairtimcnt
6patant de ces artibls, tant
en Tqualit6s, colors, genres et
prix. Tout est r6uni IA.


ESENSATIONEL
I Habillez vous chez NICOLAS vous y
trouverez'un assortment de bon Casimir
anglais, palm beach et Drill blanc super
rieur fail el fournis aux prix modern.


SATISFACTION GARANTIE.


S E. M. Nicolas
Marchand Tailleur
305 Rue des Miracles 305
Pr6s de la Pharmacie Notre-Dame.
_ _" ""I_ I .. l I -


II


ya


COURSES
Nous avons
16grammes no
16tiltat des co
S a attendan
du dtaill6 d
sportif, nous p
d une des ddp6c
ldues:
L LE MATIN
i Le Grand Pri
i gagn6 par B'L
nant A5 Mfr Hug
SPLAISIR, de
riv6 second.
( LA FOLIIE, d
troisi&me.
La Ville est
LIE vaincu, avil
o A bient6t d'ai
(Le Matin, 16


La comoeralion
de I'Oi
C'est par err
convocation de
cats que nous
deux tois porte
gniirale desav
de Port-au-Pr
qu6e pour le r
bre courant.
avoir lieu le r
bre A 10 heur
local du Tribu
tanrve


20 Ans l

A JA MEL t
recu plusieurs td-
us annoncant le
urses A Jacmel.
t un compte-ren-
e cet &v6nement
publions le tdxte
ches les plus 6ten-
Port-au-Prince ... a vu, dimanche.a Kensow,
o-de Ja-Prince. un expert-comptable qui faisit
x de Jacmel a te visit a un de ses amis, una M-
JL heUs apparte- gistral. Le comptable est art-
o Jenssen.
Lahissibre est ar- I san du regime sec et on saver-
tua A lui preparer un cocktaU
doux, bien sucr6, tres peu dmal-
e Coles est arrive cool. Mais t force de soim at
d'attentions, on se trompas d
en delire. L.A Fo louteilli et le brave hommeava.
utis... ., la tne bonne dose d'une poticO
utres details.) prescritlc i un malade. lHe fit
Septembre W ) son eflet et il lIallait voir la tate
des deux l6tes, visiteur et vi.
-- sit.


rdre des Avorals
eur que I'avis de
I'Ordre des Avo-
avons publiH en
que I'Asseinblee
ocals du Barreau
ince est convo-
nardi 27 septem-
La reunion doit
nardi 20 septem-
res du mati au
mnal de 1Ure. Ins-


... a vu, lundi, au coin de la
Grand'lluc et de la rue Dant6s-
Destouches. un homnie, .adis
6lgauntelt qui portrait a la main...
un pigeon. Dans un nouvement
qu il lit pour saisir son chapeau
que le vent allait emporter, la
volaille, don't les ailes 6taient
liWes, tomba sur la rue. Un ca-
inion arrivait, le bonhomnam
poussa de hauts cris afin d'em-
p6cher que son pigeon ne tat
dcrase. Le chauffeur s'arr6ta, le
j * * *


I d. e passant reprit Ioiseau et pour-
Nous nous empressons de suivit son chemin.
rectifier cette erreur.
... a vu, mardi soir, A 9 heu-
res 1/2, dans un des cal6s de la
A ( F'ERES I Grand'Rlue, un gentleman, nou-
Les grandes places de ces vel 6poux coifl6 d'un beau cba-
jours-ci ont provogqu la crue peau A temni. La Ieune dpou-
de certain course d eau dans la se n'avait pas vout lu laisser
region de P~tion-Ville. C'est sort i r ( son tout mats lui,
ainsique mardi soir, le debit mant passionn6 des fdtes et die
des eaux de la I Source Millet A bombers avaimt jo6 anboa tof-r
ayant considdrablement aug- A sa biendime et s6tant coif
mentd de volume, le course d'eau a6 dun couvre-chef tAminnu,
a occasioned certain domma- avait pu se souslraire A sa sur-
ges dans les champs des habi- veillance et gagner la Croix-des-
tants de a Frsres d, etite loca- Missions ou I on vida force pe.
lite situde A court distance de Aits verres. de Iabitude
Pdion-Ville AhI la force de 'habitude II
16tion-Vle. n'y a rien A .aire centre, ma.
Le Bulletin de precalculations ny a icen tire centre, ma-
nimtdorologiques de M. Tippen- dame
hauer annoncant encore quel-
ques grandes averses pour les ... a vi, niardi soir, A 10 hen-
derniers jours du mois, de nou- res 1 4; a la rue du Magasin de
veaux ddbordements des course l'Etat, ui) galant qui avait r6so-
d'eau sont A pr6voir dans la r6- lu, ce soir-la de changer un peu
gion de Petion-Ville. el de plaquer sa ( Belle-de-naits
liabituelle qui ne 1'entendit pas
.. --..--L-----9 ....... de cette oreille et s'accrochlit
Ceagrks annuel ferme A son ami. Celui-ci eut re-
du Service Technique course aux bons ollices d'un chant
Hier matin,s'est ouvert, A Da- leur, celui de la Ford No. 206:
au moment ou 'auto passalat.
mien, le Congr6s annuel du Ser- le galau moment s y jeterait eo passe torat
vice Technique d'Agriculture., serait jou jetterai e tor
Des codiltrences seront pro- Ainsi dit, ainsi fait.Mais.,juo
noncees et des course avec ins- au inoi deit ft. iebonhomBe
tructions pra ique. seront tails s'61an danslavoiture.la fema
aux 616ves. le saisit par la jambe. le chabuf-
Le Congrcs durera 15 jours feur acc lera sa vitesse at la
et prendra tin le 30 seplembre belle dut abandonner sa proie,
courant. de peur d'une chute dangerous
S- -- sur le bWton et pomrsuivre
1'auto, A la vitesse de sesjaubd ,
11s ont p rlaitement raison a tI 'on dira, apris cela, que les
Nous accdons voon hoers mmes ne snt pas,aujour-
Nonrleners d'hui, des oiseaux rarest
au d6sir de tous ceux qui nous
ont demanJe Ia publication avant-ier soir, p
de notre quatrieme listed d-u ... a vu, a'i
i de nae quatrime lis n e du e dant I'incendie et pendant qui
mois de Septembre, en vue de pleuvait, une l1gante qui, ss
leurs achats A occasion de on parapluie et en compaaie
l'ouverture des classes. d'un galant, se promenait sr
0Nbus les avisonsque cette le theatre du fldau, come au
liste sera publide au journal spectacle.
a Le Matin a comme d'habitu. Beau coup-d'oill
de, A partir du 20 courant, et
c->mportera heureusement
tous les objets nBcessaires
pour fillettes et gargonnets Kenay Jones, propritair.
mis A des prix sp6cialement 1624, Place Geflrard ,
bon march. Enveloppes commerciles
LE GRAND MAGASIN blanches suprileures avec im
208/8, Rhe Travwemsre, pression A denx (2,00) le teat.


, <- -< T **- '-* I ,' ;A F.i -. 'p


9--.6 *9 ''.


- 4ab.4 ~ ~ kiA4.~,~g ~ ~.yi L ~*~*~ .14 *~ a* .


Lunettes uinettes

Chez A. de MATTIS & CO
RUE BONNE-FOI ?
VIENNENT D' ARRIVERK
L[tiettes, Lorgmmno, 'ince-nez avec rmokures en or, en
6caille et en nickel et de formes ovale c ronde.
Grand assortment de verres concavei convexes, p6ris-
copiques, plans ou cylindriques, jaunea. bleus ou noirs.
Avec ce nouveau stock la .Maison est iA mme d'excnuter
toutes ordonnances de m6decins occulistes dans le plus
bret dMlai, avec pr6cisid'n toute garantie.
Vis, Branches et Ressorts de recharge.
Produits de toute premiere quality dts plus grandes Fa-
briques de France particuli&rement de la SociWtt des 1.une-
tiers de Paris.
Vente en gros et detail.
Venez visiter les nouveaux ryvons de ia Maison
A. de MATTEIS & Co


1 .- 9


w.


T~ I ILI -; -- -r --


Ml


_ --pop


0 I


, .rr.:~ ,r c ~r.r







LE MATIN 1 Septeinbre 1927


Diverses

ble i


Accident d'aviation
LONDRES Le croiseur britannique abrien
O Crusader constrtuit sp6cialement pour pren-
dre part nu concours international de Venise
est tomb pIres d? tcite ville.Le pilote M11. M1. M
Schoeied a 06 gravemnent bless, et I'appareil s0-
ricusement endoinmage. l)e cc liit 1Angleterre
ne mcera pas repr6se.atee aux courses tide vilesse
de Venise.
Fn p'clihe, r Irouin des debris d'in -aion
Spr'- s d'Halifa\
IHALIFAX- I'll pclheur I'ranmqaiis a trouv hles
res;es 'i derni submerg6s d'un aroplane a en-
viron 300 inilles a rest d(I cetee ville.
L'Assmbl6e national espagnole
SAN SEBASTIEN- I,' roi Alphonse a signed
Ie d6crel terant r'As .einible national.
Le clilara en Chine
PFKIN- Le cholera qu i a cause la mort de
plus de cent soldats d(ins Ila vallec du Yndgs6
a contamind les forces de 'Tientsin et hit 335 vic
times a sa premiere apparition.
Ihl ,co hr hl;il' I;' iaciniuie
MEXICO lDes depch's rc'ues pa.r ( Excel-
sior ))uannoaceut qi'un cvclonI a l)alayd les
ports inexicains du Pacilique et notaminent
Manzanillo don't uIne l)parlie de ;a ville a dd sub
linergIc parl des vaguie.s giganitesques. ( Oil attend
avec niix'lux It' s dItla Ils comi ets de celte calt as
trophci. L'Observa tiir de ,ITiicubaya innonceI
que la peirturlatilon cyclonique dit Paiciltique
s'li,-l,.ve ve's le nordl. On assiUl're d ja qu'elle
alltteiit ('"'j les c ltes de In C(alifornie. On est
sans lomiv\'ellies vades pers (( .alisco e ( Nava
joa )) et loliviLr i .
En r'e lillne bhouileill mvslt 'ie se pa! rlant
Ide \i N1II'esser'' e (' ( Coli
HIAI.FAX Le onsul de France ai Montreal
n Itransmis -i M. E. Galboury, agent consulaire
de sa natlio. i a iNouvelle Ecosse, le t6l(gran- i
me suivani : D ans les parages de la Gironde, on
a trouvc dils iune l)outenlille un paper qui di-
sailt: Mai 1927. Nous soimes desccndus A 2(0)
milles de ille de Sable. Sign6 Nungesseret Coli.
La m6re de Nungesser a reconnu l'criture de
son fils. Vueillez fair des recherches aux envi-
rons de celte ile situee a 180 milles a l'cst d'lla-
litax.
In don de 11. Rockefeller i la S.D).X.
GENEVE'- M. (Guani, president de la Ligue,
a inlorind qu'il avail accept au no1m de cette
derniere un don de deux millions de dollars
offers par M. Rockefeller destines it la biblio-
theque de la S. 1). N. NM. Motta, d(ldgue suisse,
a plaid pour qu'il soil fait une plus grande pu-
blicit6 des travaux de la Ligue el se rd'erant aux
traits d'arbitrage concerts r6cemment entire la
Suisse et la Colombic. 11 a d6clhrd que ce gen-
re de traits consolidait la paix du monde.
ia 'trr.e I 1n llh e n liissie
MOS"'OU V -n I tremnblmennt (le teire a etl1
ressentli dans les regions de I'LUkraine, de la Cri-
IIe el des c')hI'.'; cliCeasi(Iul s de la Mert Noire.
LeC ( enire (it p(l 'noii'ne ,tait la regiou de Se-
bastopol on le n')nlmbre des victims est le plus
elev'.
La question du Canal de Panama
devant la Ligue des Nations
l).,l1ratio(un sains rpi(phli le li'i :u'I DW ri el l e iln't. al.
W\ASIII(;GTON -- Ie 1)D1gu6 de la lc1pnbli-
que de Panglluna ;ian;lit soitilis al conseil de lal
Ligue des Niations la quesliollde la souveraine-
t6 de son pays sur la zone dn canal, le De)paric
meat d'ltat ai declared qtu'il I'y a )as de q(ues-
tion sur la propritle de la tone du canal 6taint
donn6t (u'll existed un rait quiii conftre aux
Etals-Unis i'exercice de tous les droits de sou-
verainet' sur celle zone.11 est A peine conceva-
ble, (lit la note,que Panamain ait port6 cette affai-
re i GeniCve cuand il est de toute evidence que
la Ligue des Nations i'a aucune jurisdiction sur
rexercice de conlr6le de la zone du canal, ni ne
laura jaimais.
EIICorIe :tn ;a'roi>lal' > i n d>i l( art'l pI) ir iin lonij raid
aerien
ETAMIIPS- Le hillan geant PoItez ) avec
lequel les aviaiteirs Lionel )enmarnier et Louis
Favreaa dcevaient tender de b:ttre le recordmon
dial dle la distance a ec detrrit ce martin en cf-
fectuant son dtilrIrt. Les aviateurs sont sortis
sains et saufs ide la calbint' de l'aeroplane. L'ac-
ci(dent est di i l'eclatcinaent du pneumnatique (de
la roue droiht avant le dcolage. L'appareil a
pota, mais grace L i)enarnier qui cut le sang
froid de couper le til dignition au moment de
accident; on n'a pas a dlplorer la perte des
aviateurs.
lcs hotuildhs n cllhill'
PEKIN -- Les jouriaux locaux annonccit que
les troupes de Feng Yuh Siang out assassin(e ie
SOaM30.0O hiabilaiis de la ville de Onan corn
S me repn'rsailles contr e I mineurtre de quelqucs
soldals de I'armbe du nord dans la region de
Tanger.


On retroue les debris du Old (iGlorya
f el du a Sir John Curling v
NEW YOLK-Les paves de ( ('Old Glory )) et
du (Sir John Curling> auraient d 6 retrouv6s A
650 miles a I'est de Terre-Neuve.


Nouvelles

Par Ct


t i s, illJ i Inice ), unll V iceL III-
nb)re en I'lionneur du Gintiral
Touissaiil-'r.ouverture, mort au
Forlt de Joux, le 7 avril 1803 et
des Gti 'n'raux Andrd Rigaud et
Marlial Belsse, egaleiment d6te-
nus au Fort de Joux en 1803.
De 'ombreuses personnaliles
frantaises assistaient a la c6rd-
mnonie, entire autres Monsieur
Girod, un des memb)res les plus
en vude la Presse pontissa-
lienne, qui, la veille, dans le
.IJournal de I'oznltrlicr, avait con-
sacri,, a cette occasion. un ar-
ticle trWs 6logieux au Colonel
Nein ours.
Petit accident d'auto
i A Port-au-Prince, lorsqu'une
automobile a son reservoir vide i
de gasoline, le conducteur, sans
abandonner son volant, la tait
pousser par queljues sans-tra-
vail qui loni plus de bruit que
de besogne. Ce jut le cas, avant-
bier, vers les 6 heures 1 2 du
soir, du camion de P6tion-Ville
No. 3259 qui, laute de gasoline,
se trouvait en panne devant ine
blanchisserie chinoise de lai Pla-
ce GefirardL. Le chlaiultur cut re-
cours l' i(1 il d' (jIcuelq csUCS dS(Ul
'vres qai f'aisaient avancer la
voilture vtrs In procli.ine pompe
'a g z o I i n e n aconlpagnanbt
leurs ellorts de lorce lazzi et quo
libels.
LVs c'hoises im Ir'I'lCrent leate-
miit et sans encombrl)in' juisqu'au
momentet o(u i'auto No. 86 (qui,
ven nt de la direcitiol it. la 13B il
(lutl N i ionile et ciiiltourin:l t le
coin (de la rue des Miracles., vint
se h 'l'rer aVj' force centre le
p)iAtuvrC' clinl eC p)ovo(uer till
novl l accid.enut douit celui-ci,
cerles, h'ell put mais.
L'auto cut uni aile dcrnide.
Assurez vous conire accidents
i ia : (GElxit.\i. A(;(:ID;:Nr Fi ul: &
LIFi l ,\SS .'INC.(i:CoU olIAL'ItON LI-
MITED.- V'" F. IIEuMINGIIAM,
\ A-tit G -;iarAi pour Haiti.

RADIO
On joeira, ce' soir, all i' lio
8.00 p). in. Orchesrre do( la Gen-
darmerie (d'llati. ( Dirig6 par le
I. 0. .i.leanly.0
1. Aida, Marclhe.
2. Ouvcutul're coiu(que.
3.. il' 'rse', Valse.
4. From on till two, Fox-Trot.
8.15 ). i-. Lecture par la )i-
rection G'e des Travaux Publics.
8 30 p. in. BAWcital de piano par
M. llenri IBelair.
1. Noc riinif d. -Gus v it we !,I|^.
2. Senate t' IBeethoven.
8. 10 p. im. Orchestra ide la Gen
darmerie d'llaiti. ( Dirig6 par le
Lt. 0. Jeanl y).
1. Rienzi, Marcle.
'?. Rose ot memory, Valse.
3. Saw mill rive ; ro.ud, Fox-Tro:.
4. Habanera, Los dos Henna-
nos.


Lafou.rom tlIe fau \
& une niaion
Avant-hicr soir, vers ls 8 hen
res, pendadnt la p1'lie, un fulgu-
ranteclair raya I'ubscuritekt ciel
tout chlar; ik ,i gros images noirs,
un formn.I ,le coup (de lonnerre
se fit entendre.
lBientlit la SirI ie jela son lu-
gubre cri l'ailarme, alnnolgaint
un incendie.
La foudre, en efft.t, :vaiil Irap-
p6 la maisoin de M. Alix lovy, L.
Lalue, et avq ;it co illinlllU i.Ie \le
leu a un blni.-mnti servait (Ie
ddIp)6t d'alcol. Les poinpievs ar-
riverent tiussil)t sur les lieux;
mais coiflImi' I'Niu ne contribtie-
rait qu'A attiser les 1f ii ,'min q ii
schliappaient de(s I',odres d'al-
cool qui avuit pris feu, ils nli
s'employlrcnt qu'.4 protlgcr ICs
autres ediiices proches du foyer
de l'incendie.
Le d6pIt qui conteniil 200
barils d'alcool a Cit eanti'ireenit
consume. On a pu cepeiiiant
soaiver des tlaliin(m s 2(0 lbmrilis,
180 out done brtild. Les perlc.i
totales peuvenit etre 6valudes u
15 ': 1700) dollars.
En l'hioanear de
Toussaint-Louverture
Le vendredci 2 naotit dernier,
A 10 heures du maliii, Io Colo-
nel Miniistre d'll:titi Paris et
Mad:inio Alfred Neinours o,it
liit cdl6b)rer, en l'dglis, e ti Saint-
PIicre-LL: CltUse, au pied u(IU Fir
de .Jo'x, pres de Pontarlier
IJ U i &, I P ',.!i-.. U )V.m L.>-.o v (*U


Aqeni


..-EEE-usv


Dans


el propr'et, site au bas de la 1 ue Da

Destouches, on hrotive, a to0utes les1


l'CS,


dwiches exquis, du Rhum fin, di

queurs detlicieuses et des Ciqares1

HAVANE.


ON I)EIMANDE Le public est avisd que le sous
Un jeune hlomime Steno. sign6 a ouvert un d6p6t de gazo-
Ii)ctylo. l)Doit avoir bonne line et kdrosine A l'ancien local
ecriture. Failes ap)plicatioj- de sa united d West Indies Cor-
en p)roprc) ciitre portionn, situ6 au has du Boule
unripe TiiIte. yLvard des Veuves, aprbs la Garc
armbbean TIlAI)lN, & Co Ltd Mc Donald.
1 o. lox 117. Port au Prince,2 Septembre 1927
I 'ort-a,-.'rin)ce. 1 )E IEIlIE-LOUIS I


"aMAI
ot" C,


BE routes les liquidations qui ont .4

de Loutes parts, ces temps derniers.A
en 1 qu'une,..qu rest



1X VERITABLE

Le Gros Succes qu'a obtenu le Gra


Magasi n


reel


le


ea SkA


)"


sacrifice q ue


LE* G"'iAND MAGASIN

Cendu.re en sa Liquidation, on lui a al

donnc6 cet honneur

L: liquidation du Grand Ma1

est conlit~ellejusau 'au dernier o0


Ir ll _2laa06 -208;


_.- -- ------------- 9f_______--- ----J^^


-4 I


H-


i


-T


I


capital : Or 18.Uo,



Eug.Le Bosse C


en eraux


Panama Holel


ce nouvel etablissement, 'lea


la bonne Biere fria ppee, des


Li (uidation, aimn


I'i n'cr. Mais constat
... TI I21". COlSIl


- .


- II --- ------c~-----


---111


I Or






MATIN- 16 Septembre 1927


1~ -. __ IP---..- -~-- .t--Cl -- -~ --- ~ -- --- -:_ F i_ ~-i---


Qut lh;ut s I nth s gahlsde Fio o
mge KlRAl-T fontol de t- .
lhciveux s.iinwiclies.
11 y a uno Vari6t6 de
Fr iomago KflAFT
pour chaque gctLt


LA aiis'oi KlRAF. fr.ialiique
l1uii de Centlil varicts de Fro-
cell' I'.' i I vfi iii : volie di'p <-
sitio 1.1 plus grand assortli-
meit.
L',A n~''ic i,, le rivere. le
Piie:i!,, I A,-m rica,:i d,' (eied-
d it. [.A 1 i!l iii ) CI,, I l i ) l *r-
si vendlc ln en l),)ites p).rttit h
marque I .Kl'T. symblole de
tout ce (iu'il y de mietux coin-
me F:mnge:s.
L l I'iii I; K A\I"T se venil
ell p:,q jets (H'utine detl ic e.l d'lii
quartl ie livre, cn oitcs d'uile
et ( iii( livircs, n !po1s el c nt
fvrb:i 'c.s. 11 arrive lur' volre
table :usSi Iruis (qu'u jour de
II v ;i uNlea vi rt'-t i de Frima-
gce KI.\FT pour rcpuondice aux
dbsis ide t hi,,cun.
(llC lh~>i p uet de vrai Fro-
mage KIi A I1 p:)ile celte
lmarqUI i
VDKIA Gr_-rEE-


Agent (iWn11zl pour laili
THE iA A.LEY SALES CG
INC,
Port-au-Prince (Haiti)


+- .AAIL,


fANY
Le steamer Culebra w
venanl1it dI Kinlson et des
ports Id snd, Oes allen:In
i lPor-P,-|'trince. le 24
SSeptembree courant. II
partira Ic iiiene otour pour
Iles ports lu Nord etI'Eu-
rope.
lPorl-au-lprincc, le 14
September 192 .
J.D I)AA\ I. Jr.
Agent fi tiiral





RmerciemeoDts
Monsieur tt Mine Robeit Du.
Iilessis, Messieurs Vergnaud et
Tiihls Duplessiw Mmie Vve. T.
Dup'essip, iMme Vve J. 'OCalla-
ghl:n, Mmine Vve A. Massac, Mr ot
Mmne B Dufanal, Melle Amdlie
D'iplessis, St'ur Marie St Odescal,
Melle Cloiinde Duplessis, Docteur
Smith Di p'essis, MelleJuliaO'Cal*
Inghat, Mr et me Georges O'Cal
lhghan et Ieuis enfants, Docteur
tharles Massac, ',r Felix Massac,
Mel:e'Cornelie Massac,Mr et Mme
L. Hdrissd et leurs enfants, Melle
Claiisse Duplessis, les families
Ar bin, Carmeleau Antoine, Poile
vien remeicient bien tincdrement
les awours de St Joseph de Cluny,
let amis d'ici, ceux de la Province
qui lear opt t6moigu6 de la sym-
pathie 6 1'occasion de la perte
cruelle qu'its out 6prouvde on la
personnel de leur regreltte.
Marie Madeleine Marguerite
Iolonne Archin
Vve Smith Duplecssis


et les priest de trouver ici
pression de leur gratitude.


AUX Grands Maqasins
DE
Fournitures G(6nrales

pour la Cordonnerie


Joanny Cordasco
N0 319 Rue des Fronts-Forts ou Thomas Madiou.
T616phone No 2357.- Port au Prince, (Haiti)
Viennent d'arriver et Ai vendre:
Automobile (NASH)) six cylindres; Seven Hall Bearings
Cramkshatt.
Pneus et Chambres Ai air ( Michelin ) Toutes les dimen-
sions en Stock. Trts Irais et ai mcilleur march (jue par-
tout ailleurs.
Talons Caoutchouc ((Good Year). - Talons IBois Louis
XV et Bottiers.
Bicyclettes ( La Richelandi6re avec changement de
6 VITESSEs en march.
Machine a coudre VESTA A pieds etl i main, pour coutu-
ri6res, Tailleurs et Cordonniers.
Chaussures pour homes et pour daimes.
Chainbrede bain luxueuse; toilettes, lavabos, Baignoi
res. Nouveautts ?
portes ai coulisses de toutes dimensions.
Sp6cialitt de la Maison;- L'assortiment le plus com-
plet des Fournitures g6n6rales pour la Cordonnerie.

Cordonnerte Mont-Carmel

Hyppolilte'l. Jeudy
Fabricant de Chaussures
1722, Grand'Rue, 1722 d c6td de la Posle.
A honourr d'annoncer & ses fiddles Clients tant de la Capitale
p..e des autres villes, qu'b I'occasion de la rentr6e des classes, on
0. tobre proehain, Us trouveroat dea chaussures do toute fraicheur
I de touts beaui5, pour hommes,femmes et enfants,de jolis petits
alioer decouverts vernal pour b6b6s, les marchands pourroul
: uver de grands assortiments de chaussures qui peuvent etre li-
v:(es & meillear marek quo partout ailleurs. Les commandos soal
x6cutees avee Is mAme soia et la mume promptitude.
Souliers de Tennis,.qualit6 supArieure pour homm s3 et femmin
- I *I-- I i


- T AA. -- d a pul

A. do Mattcis&Co

'3mww E n~u Repr6sentants pot, [tai


--~EC\


~b~gl~S~B~


- --- -- --


I


l'ex-


.- : ^






LE MATIN 16 Seplembre 1927


*
'I
L~R2/ ta


S.<
0)


0"n l" ii; de lyS


'c..: ; puudre
/..ur.- une
cUrnjtii ceqnui

Lz. ( .rin. T". '. .'. 6rt
of i r l ucl %1"' l 'Ui I 1" 1, r.' le
d- d'oqesr en riet a peau. quell~
'u l ii l "i \C 1:1i .. i. '.i ..rc
tu. r |j- ,' P inr ; t xir *nl *1
I "If.. I., ('ii'.. )'!. '/ i$
y;)t .7 L'S i, f J. c a :r ite (
0 t I,.i; l ,)n fc ll; lul rvlte I#
I Ia l ,. I h,, :li w". j" :cuc el !es
S irrila ,i.A > due$ i Ij- v lcdilert


-"A.


ARYS
Rue de la Paix, 3


La CrIme 7',indes. ~ p.ef. Mr# PARAIS
er O I ,e i Ao r, r d /otan e;se b llt efa 'o, s ,,e ,Ir r ,e.i e ,, ,.,


La santg est une premiAre ncessit
L' aergie d'une aant6 magnifiqu m
gagne tout dans ce meade. Lea
maladies proviennent des germes qul
abondent dans la s alet. Le Savon
Lifebuoy ddtruit tous lea germes de
Ia peau. II la purifie et la prottge.


Bureau de Placement
Griace b ses puissantts relations
dans le cercle des affaires, et sux
garanties serieuses qu'elle a tou
jouis eu i (w ur d'assurer aux
employturs en soignact de p'u3
en plus la preparation procession
nelle de .es ltudiants, e'est ?i I'F-
cole Spuciale de Stdno Dactylogra
piie que s'adres',ent nitu'ellement
tous ceux qui ddsirent bendficier
des services d'un reietaire capa
ble et averli. Aussi,r'Ecoe Speciale
a-1 elle pu orginiser, A intention
de see Wlives dipl6mds, un Service
de Placomen' qui leur pr'wure sans
delai des emptois rmrun6rateurs.
Le prospectus du Bureau de Place
ment de l'Ecole Spdciale est corn
munique sur demand it tous les
eives dip6nmes.

Allminettes
La caisse de 550 grosses i
dol. 35. Chez
G. GILG


SCrrmae


Plus ae 'ul,mict-e avec


Par 20 Dollars


L. Preel miann-Agqerholn
AGENT GEN



Grand Hotel de Franc
P. P. PATRIZI PropriHaire,
Cet Etablissement renomm6 don't i'61ogo
plus A laire vient d'etre completement
at remis A neuf. Les chambres ont tout
fort moderne, 1e service irr6prochable,
taurant soign6 est de*tout premier or
tel n'ayant rien nn6glg6 pour fire pla
charmante clientele.
D6Jeuner & la carte, Tableod'I
Plat du Jour au choix
Pension au mois, A la semaine, par jour .
Garage mis gratultement a la dispositlUA
voyageu a.- tialin, Doucheo A touted ls" I
T616phone e No 34LtAi
Dans les Magasins souch6s A l'H6tel,
vera toutes sortes do provisions, Vins,
cigarettes, Vins d'Espagne, de Bourgogne, d'ltaliem
Choix de Conserves.
On y trouve a I'arriv6e, pendant Ie s6)a.
au depart tout oe que I'on d6sre au Grau
tel de France..- P. P. PATRIZI, Proprietaire,


H. Balloni Fils

No 10, RUE BONNE-FOI
Vous trouverez.unjassorument complete des marchtM
plus varies telles quea. lits en for et en cuivreen toWa
de toutes dimensions, grands et petite, miroirs'bisea
frainqais, carpettes, descentes de lit, Chaises et dodines
et viennoises, encadrements, tableaux, lampes, couvre-4b
table et.tissus pour tapis de table, Tables avec marbref
pour tables, SL.lettes. services de toilette en porcelainsb,
table en cristal taill6 et grav6'de 61 pieces, lits deo camp
montures en cuivre pour rideaux, argenterie poiaQi
grammes, couteaux, lavabos, en marbre et dmaill6s,
grand luxe, bidets et foctaines & main, pendules et tous
tiles de beauty et de quality sans 6gales et don't le saW
d'Atre bon marcb6.
Vous y trouverez aussi des vitres 16 x 20.
LI Maison reserve le meilleur accueil aux ache


Ne buvez pas ou bu

Le Rhhum Neclar
No 1940, Rue du Magasin de I'Etat.
Le seil Rhum qui, d'Alcoo( naltr
directement parDistillation simple da Sirey
d'un Unique et toujoursmime 'antatoIItI'
vieillit par I'action du temps dons le 46dM
rigoureuse de tous dangereux | erets'W
et sans adjonection d'aucun iogedlient d'i24IJ-
jugement de la plu;,art de unos Notabilltds M
vat 1'appr6ciation do boos amatetisN, las
du bouquet et les'plus remarquables qua
Mime pris avec excs, Rhum Nectar n'M P.
dui6 pas I'Alcoolisme ala loague, come IN J
similaires et come les autres spiriteux.


a'~"~


tl"~;


L~ Ltge. LW.. P* alUskt. A.-MW


7


I____~___ __ _


--3 rrr ----, _.._l-_-------i ---- -II- --;i-sii~- _.,


r~HH-~II----


--


---- __


Z I I LI I JI I


HIER & FIRESTONE DI

Pourquoi ? Pour la bonne raison que les c
la valeur du pneu cor state tous leis jouru4i
le! p'iu Pvillccn fir-ltcne et la Chambre I jirS
fon, .de pei leurs excellertes qualiths, soDnt
r our son ..utfnr,.bile.
Nous preanc: plaisir i aviser nos amis quoe a
issortiment de routes les dimensions de
Bfavy Duty et (hambre i a'r 'oupq3 Firestof
V y Ts, -je i acheter h marque

F IRE STO NE
Poutr votre c6onort et v
EN VENTE: St-Marc, chez Mr Clement Pinard. Gonaivel,
frard Port de Paix,ph(z Mr IF. Maurasse C-p-llaifiev, chez MV. J
Jacmel, chez, Mr Edmond Lauture. Aux Csyes,chez Mr. Ji
mie, chez Mr DeEquizon.

Fit __




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs