Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04564
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 09-15-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04564

Full Text





It MEIaU1B
DIRECTEUR
wf Aoi~ k .


SpHOTNE~4 2
Its! a *


so CJWTIMESS


me ANNEE N 0300


S ORT-AU-PRINCE ( iAITI )


JEUDI 15 SEPTEMBRE 17


I~lmrrrrr)brr~lurr~ri-7 r ; LI- - ---


Ft en"r


Sent un people

ient xenophobe

longs mois, 'opinion publique
a suivi avec nla plus vive curlositJ
ents qui se deroulaient dans 'im-
pire chinois. Puis, peu a peu, on
de ce flux et reflux incessant des
*do nord et du sud devant ces villes
bizarre prises et reprises par des
improvises ou des mar6chaux qui
t soi-mnme le baton. Des comptoirs
? Des inissionnaires tues? Des con
itrangeres saccag6es? Tant d'eflorts
soudain r6duits a n6ant? Tant pis I
rle pi'sque plus de la Chine, ces
,c'est si luin et tant d'inconnues et
inysteres la hantent! Et, l'on est re-
xevenements plus proches, moins
voyant a i diable Borodine, les ge-
chinois, le'irs troupes jaunes et les
u'elles melilnt A mal. Chacun, il est
chez soi, sutlisamment de chats A
pour ne iAnt pouvoir songer a al-
r ceux k.ui miaulent et se griffent
AnShangh i .
vient cepe' lani de montrer,de temps
ot, l'Von en s,, ce que I'on cherche de
Pt dutre s cet immense territoire
erpary le, convulsions de la guerre
et,cet, en ',issant de cot6e les details
lutie qui s'6 t, nise.
Iait cipaJ est que les grandes Puis-
s s Qttbi qP,, lors du Congr6s de Ver-
,alapweaa',it, comme tout le monde,
violsvendi (lions. N avait.elle point
1 p~ItJ la lutl ? Or, on le sait, tout se
AUf itrie de Coniucius demand done
. lyion du f ,gimne oflenbant de l'ex-
iWfoiialitl, Ih droit d'imposer les mar-
6,A(iria ies, le retrait des corps
capation et des gardes des legations, le
Mdes con6 sions au territoire national
pelqme' lafres menues exigences qu'il
lit nIMlleent impossible aux allies et as-
kdejaCne plans la guerre de lui ac-
ter.
&Europe et les Elats-Unis eurent le grand
.de ne point faire droit imm6diatement
trevendications qui etaient, come on
oit, des plus n.derees et, par des r6ti-
5etldes tergiversations de laisser tral-
echoses en longueur. La Conference de
mington, la Commission pr6vue pour dis
Kd questions se rapportant a 1'extra-
adlitW. ne se reunirent qu'apr6s des
de discussion et d'enervante attente.
OIut ce temps-la la Turquie qui, avait
1 lutt6 centre les allies et associes de
parlait haut et clair. Sans grande
oblenait l'abolition total des la
capitulations don't la h hine, alliee
flces occidentales, n'arrivait pas A
asser Ou voit donc le parti qne les
surexcites auxquels se joignirent
sles pecheurs en eau trouble, 6tu-
rtisans des generaux, envoys de
pouvaient tirer de cette situation.
Il'Europe d imp6rialisme, de mau-
d'arriere-pensees inavouables. Par-
Ut, l'agitation gagna les couches
des populations urbaines et pay-
Uli,par leurs sympathies active don't
5 aurait cru le Chinois capable, per-
Ihcues des armees du sud, la mise
de ce tarif douanier -dont les
fnavaient pas voulu ou pas pu
odalites, la prise de possession de
,on britannique de Han-Keou et
tres succes qui ruinerent definitive
tI$iel'influence des strangers
asses hinoises.
ca tale des nations a 6te de ne
ps et, 4ee nmoltter ensuite,
Vertes,incaables d'agir avec
Sun esprit de justice et de ter-

I I'immense Emp'i.e bouge et
itusion. Un faith est certain, pour-
tulb les peuples lobgtemps op-
l en plus, ientement, incons-
'peut-6tre, chez la plupart, lesChi-.
lUeut tre madllres d. leurs desti-


I, -/


Port-au-Princienne
1e11 GRAND'RUE.Ancienne Maison Keitel.
Maison s'occupant exclusivement d')ptique et oui vous
trouverez les verres et les montures dont vous avez be-
soih.
SOWI~il wl -lL9 11, . .


tif des collaborateurs aussi ac-
tifs que dcvoues.
Le Secretaire de IInlirieur don
na ensuite lec.urt d'un project
de 'ois trs important qui mo-
Aifie les articles 18, 25. 26, 51 el
et 62 de la Loi 6ecctorale du 4
Aodt 1919.
Ce dep6t une tois rait, le Ca-
binet prit congd du Conseil d'E-
tat.

Port-au-Prince, le 13 Septem-


I VEINil 1N lGROS ET EN DETAIL. pendance.
Nous attirons l'attention bienveillanle des occulistes 3BOHNO)
Les prescriptions de verres cvlindriqucs ou prismatiques Prdsident de la Republique
peuvent dtre executes en deux ou trois semaines. Message an Conseil d'Elat
-- --- ------- ...... r 1111. 11111'i -m-- Messieurs les Conseillers d'Elat.
n6es et de leur sol nationalVotre session ordinaire s'est
noes et de lear sol national. A Cdea x ia-
ComprenantqueMoscouie Uo lose au milieu de travaux ina-
Comprenant que Moscou ne Au Conse chpv6s et d(ans la perspective
les soutenait que pour tirer des efforts nouveaux. Apres un
les marrons du feu, ils se sont d court repos nous revoici en-
tournes centre sesagents les ai clrl semble disposes, commeA routes
ont pendus ou expulses. <.Que -- les heures du passe. A nous con-
l'6tranger cesse d'exploiter la Hier matin, le Cabinet au corn sacrer, sans reserve, aux reali-
Chine, qu'il v':ene de Lon- plet s'est present, A la seance stations qu'exige, avec urgence,
d(res, de New-York, de Mos du Conseil dEtat qui, come notre programme dorganisa-
cou!)) lei est le cr de rallie- nous I'annoncions dbjA, a rou- tion de la lR(publique dans lor-
ment (I tin peuplc inombrable vert ses travaux 16gislatifs en d re e le travail.
qni. nonobstant sa force tradi- session extraordinaire en con- Votre Haute Assemblee a debj
tioinelle d'inertie. son igno- formnit de I'Arrte presidential devant 'elle le project d'amende-
ranc soncepIicime.en face que nous avons pub lie. ments A la Constitution, don't
rance, sons cepticisme en lace q .. ...
(le Ions ceux lqui 'exploitent C'esl le Secr6taire d'Etat de I'examen rut interrompu par la
e ous ceuI'Intrieur et des Travaux Pu- cl6tlure de la session ordinaire.
don't la plupart sont de tres blics, Monsieur Charles Forn- Fort des nombreuses adh6-
authentoques Chinois, 6volue brun qni,an nomn du Gouverne- sions rOfltchies qui lui par-
beaucoup plus vite qu'on ne ment, a remnis au Bureau du viennent de tous les points du
te pensecommunement. Son Grand Cdps'le Message Pr"ifl- Pays; Tfermement d6cidd A ne
programme tient, sans donte,! dentiel qui expose les motifs de tenir aucan compile des tumul-
dans ces quelques mols Obh- c e t t e Session Extraordinaire, tes artificiels cr66s par un petit
tenir ce que d autres qui u'ont Message que nous publions dail- group de poliiiciens protes-
ni sa civilisation ni son passe leurs ci-apres. sionnels, le Gouvernement
ont oblenu. Le Secretaire d'Etat de I'Int&- maintient et reproduit, votre
Mais est-il si dflicile de sa- rieur a fait prce6der le d6p6t de Session extraordinaire, le pro-
tistaire les aspirations nario- cel important document de quel- jet d'amendemenls.
nal es des peuples, que les ques paroles ot il a faith ressor- Je demeure convaincu que
rasdes Pui esdu onde lt(Ir, une nouvelle fois, la volonte vcus apporterez a l'6tude de di-
grandes Puissances dumonde inbranIable qui anime tous vers amendments proposes la
n'e puissent comprendre que coux qui ont 'honneur d'6tre conscience et l'inidpendance
c est partce seul moyen que aupres du President de la Rdpu que le Pays attend de vous.
l'Univers connaltra vralnent blique, de ne rien n6gliger
une 6re de paix et de progress. pour ne pas dkmbriter de sa Des projects de lois vous se-
confiance, et de continue A met ront 6galement presents ; its
tre au service de son (Gouverne- sont relatifs a la legislation
Smin n ment tout leur courage et toute electorales. A certain credits
Administration G8n4ral leur Cnergie. necessaires A l'Administration
des PosteI M. Fombrun fit ressortir aussi publique. aux taxes coinntu-
tout le prix que le Gouverne- nales, a circulation (es ve-
Avis de depart meant de la Rpublique attache hicules, a cerlains contracts
Les depeches paur N -York A tiintelligente et patriotue col pss avec des copagies
et I't.urope (via New-York di- Monsieur James Thon-a, Pr F a procedure judiciaire, aux
ret) par le steamer (( Orange sident du Conseil d'Etat. remer- notaires, aux arpenteurs, aux
Nassau) seront ,ermecs au- cia au nom da Conseil d'Etat courtiers, a 1'enseignement
jourd'hui 14 Septembre. et renouvela au Gouvernement public, A I'agriculture, au Ser-
Port-au-Prince, le 14 Sep- la certitude qu'il trouverb tou- vice des biens du Domaine
tembre 1927. joursaupres du Corps Lgisla- priv6 de I'Etat, A la circula-
tion monetaire. A la formation
du cadastre de la Republi-
La Nou elle C ir te t que, Al'organisallou desSer-
La Nouvelle Cigarette vices pi)blics, A I'ex6cution de
certain travaux, et d'une
(Rmpublicaine) I ani6re general auxin'erts
SE iliLCai|| commerciaux, economiqueset*
La Grande Manufacture de .pbac noir ebde Cigarettes financiers lu Pays.
((ANA AONA* present a ses'dients et auUblic en g6en6 st pleiement confiant.
ral,une cigarette ncuvee sousla marque k6publicae). Messieurs, dans. vos lumieres
Elle se distingue de la prec6dente par sa forme4 ile. et dtns vttre d6vouerment
D'excellentes combinations dans la preparation de;, notre Patrie, que le Gouver-
mcilleures qualities de tabac lui assurent un sncce6s meritd. n1emenl pr6sente ces projects
S ;.. ..,.. .., vos delibdralions.


_.,so Lmeuriuo juiron llt es excet ens~iII ica sO eniqa li.i
grAce laI competence 6prouv6eed'un Expett Ture venu
des Etats'Unis pour diriger le Laboratoire de la Fabrique.
La Cigarette a R6publicaine ) fera la joie&de tous ceux
qui l'adopteront. '
Elle constitute, en Haiti, UD progress reA dans cette
branch d'industrie.
Et il est desirable que les Amateurs de cheix en fassent
an usage continue, afin de l'appr6cier, chaque jour davan-
age. '
DWpot C6n6ral c ANACAGNA e.
Manufacture de tabac noir et de Cigarettep.
206, Rue Justin Lh6risson, 206.

Gebara & C'
Proprietaires-Flabricants
Port-au-Prince, (Hai )
III. II I,- I. .. I- ..


Je suis heureux de saisir
cette nouvelle occasion de
vous renouveler, Messieurs
les Conseillers d'Etat, I'expres
sion de ma haute considera-
tion.
, (S.) BORN

Ikgation BrilaSiquce
A partir d'aujourd'hui ies
bureaux de la Legation bri.
tanniquesont transfers Place
Geflrard a I'elage de la mai-
son A. de Maticis.
Port-au-Prince, le 14 Sep-
tembre 1927.


... a vu, la sempine derni6re,
d eux cliaufleurs d'automobile
qui laillirent se prendre au col-
let apr&s s'itre vivement que.
relIs dans un cafW oi des cou-
pies liuoy n au rythme d6-
>raille (I'un jazz endiabld. Des
curieux et (tdes (Irlesses depe-
aailles s'l1iiniIlt II sss aux
ablords (I I petil ctal)lissement
oi les dux lchaiuffteurs n'enten-
(laien t pas Ir I)rei lre leur I.Caline,
S ... vit aoI ,s a.rriver ,suidain
sur les liCux uill agent d( la For-
ce qui i tn irlda pas a re(al)lir
I'ordrie (lui (leIman(Ia ux !a-
miiuiltueiix auIlt i )l)bilisles s'ils s'C-
taient I)Attuis. t'ailiiiimeli nti its
Srpondirent : Non.
Vous dies don Itres sagest
(tit I'agenit (qui,, cependaint. les fit
acheminir au Bureau de la Po-
lice.
LA, ces inessieuis reprirent
leur calme.

... voit, depuis d(leux jours, le
Directeur d'un des Quotidiens
de Port-au-Prince qui se pavane,
heureux el joyeux, dans les rues,
Sportant tiln couvre-chef tout
neuf, un canotier tal)riquc, de
toutes pieces et sous ses yeux,
dans la Republi que Dominicai-
ne. La paille est linement tissue,
' 1 1 A 2 ,, a 11..- ..;.. I...... :l -. .


c tr iJe iie couteur, i nIy a all-
cune diHllrence entire les cha-
peaux importes d'Italie, de Fran-
ce ou d'ailleurs. Mais pourquoi
les haltiens ne s'adonnent-ils
pas eux aussi A Ia confection soi-
gnoe des chapeaux de paille?

... a vu, dimanche dernier, A
Carrelour, des jeunes gens qui,
pour jouer un tour A des dames
qui dtesiraient se baigner, rester
plus d('ue lieure i; barbotter
dans l'eat. Incore uil peu, ces
daames ii'airaientl |)u W'en(Ire
leur bain. Messieurs, soyez uU
peu plus galants.

Ils ont parfaitement raison
Nous accedons volontiers
au d6sir de tons Ccenx qui nous
ont demand 16 l i publication
de notre quatrieme listed du
mois de Septemlire, en vue de
leurs achlats a l'occasion de
I'ouverture des classes.
- Nous les avisons que cetle
listed Csra publicC au journal
a Le Matin )) come d habitu-
de, A parlir du 20 courant, et
cimportera he u reu segment
tons les objets necessaires
pour fillettes et gargonnets
mis A des prix specialement
bon march.
LE GRAND MAGASIN
206/8 fue Traversiere.


Zoos F6teo religlouses
Notre-Dame de la Merci
Le samedi 24 septembre cou-
rant sera la fete de Notre-Dame
de la Merci.
A Delmas, don't une belle sta-
tue de Notre-I)ame de la Merci
orne la chapelle, cet anniversai-
re y sera comm6mor6, cetle an-
nee, avec un iclat particulier.
SUne grande m sse avec diacre
,et sous diacre sera c616brie le
jour m6me de la f te don't la
iieuvaine prparatoire commer-
Sce demain.


.. . ...t'I W ... : ir, :.,-, _._- =-__ _..._.. T-'-_ -. i ., -- . .... . .
';*<' ** ~ri m-
*^v~~s.^..-00 -T "P- "-


r 1 1 - .C'- Vt *7*-h-.. (i


_ --- 1 --- -. -------------n---


S1 4"


'\


Pourquoi se gausser de tel ri-
che amateur qui use de son ar-
gent pour se pousser dons lea
IlMtres ? Cc qui prterait plut6t
A rire, c'estl 'il comptait percer
grants.
FOt 11 ,(1 VANM REM


-da--


1'


V


iLz'd ljv", "- 1 .
- .--dR%*A


I~ --I I


___~_ _I


I y


bres 1927, An 124me de I'lnd6-


- .lj


( I


-* I t ', *-,v-- I I I .-; r .- -. ,


li)(,re lil,,,







LE MATIN 15 Septemabre 1927


Nouvellcs Divcrscs Ily a 20 Ans

Pai C l MICAICIEN IAITIN


.. Mr (16menl Lcspinasse qui
La MilMoire fraiiaise de tennis fit ses eludes Ai l'lnstitulion St-
P.A I1IS- amaisL un vneinct sportil n'avait Louis de Gonzague et travailla
P.lIS- amas un 6venemn o v ensure aux Ateliers de la 1PI.C.S.
autint retenul'attention colume le match pour e nsuite aux Aelers de a .C..
a c')upel Davis. M. Canet, president de la f' i n- elourner, cpres un sz, vi de
rain franiais, de tennis, a d6clar6: Nous quelques anpres en Frajce, di-
avoras attend 25 ans pour avoir cecie coupe; quiques a neos en Fraoce,ii-
(11.10i NiaX DO OI S :-i' outa : II sfaut lagar-1 pl )1iO de l'lEcole Prol'essiO ,-
(uai, MAx I'cugis .iouta : I ius ..fut gar- ielle Industrielle, Commerciate
dcr 2.)a pns avani de la rudle anx Etoas Unit. et Agricole de Versailles, ani-
C('tst la premiere lois que la coape Davis vient cienne Institution Bertrand ac-
en Europe continental et c'st b la France nent iige par M. Cn-
qu'Cst da I'honiitcur dc Ia conqugte. Ce IrophOe tuellenent dirige M. Ca-
]Iti lldi.AI eviale.
i l ft donn6 en 1900 par D)wight F. l)avis le directeur de cette .co le (lit
A 'eltte poque un d1's meilleurs.ioueurs de I nnis Ide iotrecompatriole qu (( so!
dis, Elats LUnisauiourd'huisecritnire de la grei re. travail a 6tc tris soutenu, l o
Les anmiricaiiis e gagnOrent o0 fois, lesanlais nii
5 ct h s atislraliens 6. "lhden et Johnston, les 2
vainclus de, la jouirnse ont Ics premiers A Wi- cables. II a oblenu tA l'arsenal
vieinr s la joinurn en leutr l os rmanters t le de Versailles le certificate d'apli-
citer les vainciueVus ell lear donnant tout le tude aux companies leclaii-
cr(',dit (d lia v I t,iri. M1. Iiul (Clauldel, aimb.ssa- ud e u a ll ie t hni
deur de France i u shington, Mtait par les spec- s de lartillerie M. Le
tateurs. Le president du coillite animricain de la A sa sortie de 'Ecole. Les- J.
coupe C l)avisulian S.Mvrick,a dilclar6 :a vic- pinasse entra aux ateliers ie J.
tonrt a ~1c oblenue par lI grand teal. Nous Beaumont, constructeur- a consa-
avois fail tout ctC que nous avorns pu nmas les nitructeur et de Charles Maivet,
franuais jou:. .nt micux que nous.Que Dieu b6- iguctieur et -mcanicien i, tos,
nisse le troph6e qui est u bonr.es mains ). La i dngnieur-micani ies qus, pus,
(oupe parti ra sintledi prochain pour la France eont de lui les bloges les plus
sous la gaide (de Pierre Guillou, capitaine de l'6- att ment Lespinasse vient
'M. Clement Lespinasse vient
quip)c fInaltise. ineltre au service de son pays
les r6elles et solides connais-
L6vine a renonc6 d6tinitivement sances qu'il a acquises en France.
de voler d'Europe &dNew-York Nous recommandons cet ex-
divo se r erdraurx ides cellent micanicien qui ne de-
LONDI)IS Accab par les protestations made que du travail pour -e
contre son iprojet (de la traverse dee 'Allantique aire valoir.
Charles L.'viine, )lroi)ritaire du monooplan (o- (.Lt Malt, Sepe)bre 1907)
lumbin l a l d\clart hier soir qu'il abandonnait
dlfiniti i iv'. ICIt ceI l entreprise,mais qu'en 6chan
gC Iti ct l, C apitii i i, t hiinchlille sC rendraient p
aux iK(ls lals nl cllfort pour atteindreC le record L es ppOriS
niondial du vol a distance.
De la Commission de revision
Ie d division terrilorialii


La Co,, e'lilio, ,de 1 hi li, am t'ri aine M . .. :7 _::.. . .
P.nis- Le 1'irsident )Dotumergue et cinq mii- ----
nistres dhi cabinet prononceront des discours Le Monieur du jeui 8 septem-
pendant la convention tie la legion amnericaine bre courant public le deuxieme
qui dott commencer le 19 courant.T ous les meni Rapport, intituld Rapport B, de
bres du gouvernement franyais assisteront la Commission de revision de
une ou plusieurs seances de la convention,. division territorial.
C! IERilOUIG-- Le bruit ayant couru que le I)ans ce deuxieme Rapport, la
gouvernement avail refuse la permission Ai une Commission prcconise I'erection
manifestation publique qui devait avoir lieu le en Commune des quarters de
16, jour de l'arrivee des legionnaires du Levia- Thomonde et de Thomassique
than, M. Sarraut, iinistre de l'intrieur, a de- et la suppression des Commu-|
menti cette nouvelle en ajoutant qu'il sera faith le nes de Bombardopolis don't le
possible pour assurer au comity de reception territoire scra r6parti entire la
de Cherbourg la realisation complete de son Commune de Baie-de-lHenne et
programme de 1dtes. celle du M61e St. Nicolas, d'An-
Sse-A-Pitre avec annexion de son
territoire A la Commune de
Lanramltpaie conir' hles hlonIups el pri I lenses Grand-Gosier, d'Acul-S a m e d i
r;ind1olniiines a('rieinnes avec r6partion de son territoire
NEW\-YORK L'alandon inattendu du vol entire les Communes de Fort-
transatlantique du capitaine Fonck et les ges- Li bert Ouanaminthe et les
tions faites pour dissuader Edwards Schlee et Perches, et enfin de Caracol don't
William Brock, aviateurs ambricains, de tenter le territoire sera compris dans
la traverse (idu lacifique sont les r6sultals de la ceux de Terrier-Rouge et de Li-
vague tie prot stations internationales qui cou- monade.
vaienl dt')puis (Iqelque tenips et qui 6clata aprs C Co m le argument Ai I appui
la disparitioni dc;s :Iroplanes ( Old Glory et des suppresions de Communes
, Sir John Curling ). I qu'elle propose, ia 'omnission
expose que (les Communes 6ti-
...... ques, A revenues insullisants sont
condamn6es iA disparaitre. Leurs
La course international de bal- populations d oiv e n t chercher
lons pour la coupe Gordon Bennett I'appui d agglom6rations p 1 u s
riches et plus puissantes.)) et
DETRO(IT -Les 15 ballons de la 166mc cour- ellcsoumet un tableau compa
se pour l'ol)ention de lh coupe Gordon Bennett ralif des receltes des Con:unines
ont en1'ecltu Icur dpart.Il'aprs les d'clar!ations ont elle propose la suppres-
des piloles,la course peut durer plusieurs ours. sion. Ce tableau montr, ilue,
Mau'ice llicnaimi, aeroaaute du ballon trai- npour I'annte fiscal, 1925-1926,
gais (( Paris-Bruxelle ), dltient le record mon- les revenues communaux de Born
d al de ceIte cantgorie de sport pour avoir at- bardopolis ne se solnt 'ev6s
teint 1.337 miles en ballon non dirigable. II est qu', i 392 gdes. 68. ceux d'Anse-A-
accompagnt'- par M. Veenstra. Les concurrent Pilre a 583gdes58, ceux d'Acul
se -out levo d&,ns l'ordre st:ivint : Hispania Saimedi & 913gdes93et ceux de
( espagnol ) pilo e par le comma ndiant Enrique Caracol 1015gdes. 61.
Maldonado accompagn t du commandant, Ie- )ans la derni6re parlic de ce
ni t Molas l)ux ( italleie ) p)iloli' pr le colonel euxikme Rapport, la Commis-
Hlugo Medori, i'e. ( anglais ) pilol6 par R. S. sio1 expose certaines dolkances
Booth acconmpignt: par le capilaine G. F. Mea- t de plusieurs Communes etl pro-
ger, Elrinest de Brandebourg ( allemand ) pilol 6 pose les mioyens d'y faire droit.
par le docteur Reinhold Ill-lben accoinpagno de ILorsque, par la publication
Hugo Kaulen, Goodve'.r (a;iiricain) pilot par des 4 Rapports qui ont t6 sou-
le gagnant du tournoi tide 1926 Van Orman i t par la Commission au D-
et Waller Morton. Ile!vrtia ( Suisse ) pilol par I partement dtie I'Intdrieur, nous
Ernest Magg et L. Nageli, Lafayette ( Irancais ) connaitrons entidrement le plan
pilot par George l liichel accompagn de G. ( ulle propose pour la revision
Lagalle, Ielgiquc (belge) pilot: pa le capitai- $ Jc la division territorial de la
ne Ernest Deimuyler accoinpagne du sculpteur llulAiqe, nous '6tudierons
beige Pierre I)soctc, IRX ( italien ) pilotl pat le et L MATINr apportera son opi-
cominim int ,l olite de arin iccompagnie dlu c- union sur la question.
pitaine Jos e 1:ionc :s 1. Minslcr ( a iei'irc:uii )
pilot patr lEun.cinTrchcr et Predeek, Droit -
(amtricain ) pilot pmar A. G. Scholosser, Paris- V'OUS parlez de Bas et
Bruxclles pilot par aurice lBonaime et Alexan V eChaussettes superien-
dre Vecnstra, WValloc ( belge ) pilol) par les es.1iaut alez PAUL 1.I
lieutenants Philippe Quersin et Maurice Theis, res.11 taut allez chez PAUL E.
Barinen ( allemand ) pilot par Otto Kaulen et AUXILA, voir 1'assortim ent I
Alexander Daal et United States Army ( amuri- ,aitant de ces articles, lant
cain ) pilotL par le capitaine W. G. Keepner et en qualities, colors, genres et
le lieutenant W. J. Erickson. prix. Tout est rui l A.


capital: Or l



SEu.Le Bossef


Agenf


Si eraux


D ans 1& Congr6gation
Accident IDIES
-Frbre. de Pltaslructlon
Hlier, vers les 7 heI.res du ma- Chr~dotienure.
tin, A lh G(rand' ue, 'out pr6s du
marched Vallicre, u1n: petite fille Le Frree .Ardt ele1 csl iOn assislan
noninme Lucia Charleston tra- du SulpNieuir (i',nral.
versait la rue en courant, our Derni-rem'c nlt eircnt lieum
aller retrouver une dame, rme -Ie. rr in
a st \im 1gh ,1 n r' '>) at.'1 1o11
li)bert ulphe qui se trouvait ie 'llr lion
duns le motor-car se dirigeant t
vers la Gare du Nord. Au mi- Chrdticiine i Phlormei ( Mor-
lieu de la voie publique, I'entant bihan, France), des elections
ful heurt6e par le c',mion U. S. de notveaux memlbres pour
11. C. 678 qt'elle n'avait pas vu le Conseil (d'Adminii. :!,railion
arriver. de la ongregation. !.e rre
La petite lut rclev6e avec des Archange. Supericur Iles Fr&-
coulusions :'. la jambe. On lui res de I'liistra't:lIion Chir('tlien-
fit prenldre place dans le camion ne en 1ua;ti, a I:1 1-1i Assis
Yqi> la conl(i.i a I'llo)piial G(i- tant du Sup3rie ur W'.,al.
ner.i () Io 1. D) VillrdI lu> fit u Le F&re A ch:i; ni: renIrera
preinier )ans.'inentl et declara In liti (u l
que son clat ne presentait pas en Haiti i li fh d' C(1 11o1s1.
de gravity. 11 y sjouraera (q ue.q ;e I in|ps
d g puis il regagiecra iPvrnel i
Assurez-voas centre accidents ,our exercer les nonvelles et.
A la : GENEtI. ACCIDEN'r FitE.& lautes toictions (fli vieinent i
LIFiEAsSUitANCE COIIORATioN Li- de lui itre conffieC. .
MITrED. Le Frcre Arclhinge a ~;sses
V"'. lBERMINGIIAM, de nuonbreou:C' aii e.'s :ni l al,
Agent Gendral pour Haiti. Ii, I'5l!stitutiou Stl o ,is de
Gonizague. Sjit com nie p roles
Al1tSl .'.-;s seur, soit comme S'pericurl
LTa caisse de 50 grosses iA, GennaIl des Fr'i e ,In H-laili, il
dol. 35. Chez I a rendu les plus al)irecia;)les
G. GILG services i:o re jeiiin ss, et i


la cause de I'ln
blique chez noui.
scolaire du Frere
est remarquable et
nous rejouissant et ea
citant de la haute et
d stirictiondont ilvi
I'obiet, nous ne ponuv
regretted son deparl d.
Pays, ce qui nots pnrd
collaboration si p
pour I'instruction
en Haltli.

AVIS
La Direction da Se
draul ine s'empresu,
pelcr ,i se'. abonn6si
nier diai pour le,
de la taxe doil expi
de ce mois.
Pass cetlte date,
abonnes retardata
les prises seraicnt
pour dette devront
mende de 11 gou
par les reglements
pour le rMtabliI
le r6tablissement '
tion. .
Port au Prince, le 1lW
bre 1927.


E toutes les liquida'ions qui ont ed

de routes papts, ces temps derniers il
en a qu'une, qui resale


VERITABLE


Le Gros Succes q,'a oatenu le Gra
o ieu e r


Magasin


ca sa


beaucoup0 La) i 1er.

le reel sacrifice qut


q i(ui d tiion, a inc


Mais


constant


LE GRAND MAGASIN

endure en saLiquidation, onlui a ab

donned cet honneur
.4

La liquidation du Grand Mag

est conftilic lejusaui'au dernier obj


II f0 1i 206-2084|
L Traversie
k.1K .


~~~a7%


- I


. ...... 1 x" w --.. -2- .. .. __ _----


--- ----; pi~---i~7Ti~-UL=


~F~slJ~AIYC&


. I


* ^,


1 1 --*


LA












































































E~8q


tIi~ **~.,.,......-. -


I: -* ", : '*"

A ; .I. t+ ,' 4


I Le steamer Culebra
venant de Kingston et des ?
ports du sud, est attend
i Port-au-Prince le 24
Septembre courant. 11
partirale m6nte jour pour
les ports du Nord vet Eu- 'J
o Port-au-Prince, le 14
( Septembre 1927.
54 J. DAALDE-i Jr.
Agent Gin6ral


J' sbi .. :. .t .... t. p.o; ,,




ON DEMAND
Un june homme Sltno-
Daclylo. Doit avoir blonne
ecriture.-- IFailes applications
en propre 6cril ue.
tuarbbean IlD\IINI; & Co Ltd
1'. 0. Box 147.
Port-au- ri nce.


9NERGE
LeU adults abusent sou.
vent de leurs forces et ne si
rendent pas compete qu'ls
percent de l'6nergie.
L'n mulion Sc6tt
donne de I''rnergie et de la
vigueur au syst'me par *a
puissance tonifiante. Rdfait
votre energie, fortifies
votre syst&me avec
I'tmulsion Scott.


ian,ltay; l;':ii' oadit
Steamship Line
1. I.es chargers sont pri6a
tic nolcr que le :leamer << An-
t(I )) cst it:enuidu a Port au-
Prilnce.', viinant de Cristobal,
C.!1.a1l Zone', !e jCudi 22 Sep-
tImbre 1927.
2. Ies pvrmis d'cmbarque-
m iit scrunt dilivres pour le
ti6t : destination de N.-York
eL iCs (pors r 'turopcetus sur
d'cm' :dc litl it cre bureau.
:;. Le. sc.lliuIr )-Mrtira le me
m1e jo lr, ( irccincmcn, pour
Nt w-York.
l.c .uIblic en g6n6ral et le
Commerce sonlt Il ier (de no-
Icr q(i;e Ic stci mner luena
ventuilirn))rira de New York
vcrs Ie 2i c)ptcmbrc 19 .7, et
ari'rvernt a Il'ort-au-lPince,vers
I 3; Octoble 1927.


Aux Grands Ma -sins
DE
Foarnilures G6nds'ale8

pour la Cordonnerie

Joanny Cordasco
N0 319 Rue des Fronts-Forts ou Thomas Madiou
T616phone No 2357.- Port au Prince, -- (Haiti)
Vienncut d'arriver et ,A vendre:
Automobile NASII six cylindres; Seven !all Bearings
Cramkshalt.
Pneus el Chambres a air ( Michelin ) Tonles lcs dime"
sions en Stock. TrIs trais elt i meiiieur niarch6 que par-
tout ailleurs.
Talons Caoulchuuc a Good Year)). Talons B1is Louis
XV et Bottiers.
Bicycletles ( La lkichclaa lierc ) avec chaniigemcnt de
6 VITErssE:s t'n imarchle.
Machine A coudre VESTA 'i picils lt i main, pour coulu-
riires, T'ai.lcurs el Coidonjiicrs.
Chaussures pour holincs el pJitIr d-(lm-s.
i| luh m brede lain luxueu.s-; toilet .''e l ,'.l)';, It i.nroi
res. Noutvcanuts ?
"Portes a cottlisses dle outes diimc;ision .
Specialitl de la Maison:;- L'as,,srtiminhct Ic plus coin
plet des Fourniturcs generales pour la '1jCordonnerie.


Cordonnerie Mont-Carmel

Hyppolite R Jeudy
Fabricant de Chaussures
1722, Grand'Rue, 1722 a c6le d la Posle.
A I'honneur d annoncer seas fidIlei Clieuts ltit do la Capita'e
que des autres viiles, qu'k I'occasion de la rentr', ,lds classes, en
tobre procbain, ils trouveront des chaussures do toute fraiclhiur
et de toule beauit, pour howames,femmes et enfants,de jolis petits
touliers decouverts vernis pour bb6bs, les marchands pourront
trouver de grands assortiments de chau sures qui peuveut 6tre hi-
vr6es a meilleur inarchd que partout aileurs. .es commander sont
oxcut6es avec le mame soin et la meme promptitude.
Souliers doe Tennis.qualit6 sup6rieura pour homes et females


i- r-,:.. E E. DiBILiTE'
- Na
i-lb ^. 6


mllE


SIROP ii
& &DESCHIENS
SrH6moglobia
*dgtadMtem Ed lena. esmor I Iwr rlte dioaal
tu : .' & Za vi-/ntdc re as=* barruoTamel. Admis dans .!*a .'flraux de Pallr
b:. Gr; M., : DEO OHIINSO, IeI h a lis rAy x P s W .. a.


,. '


A. de Mattlis&Co

Represcntants poL


i taiti


* .


. 7.7-W --r--


__ _ __~_ _


rr


20: MWIV ompqqrgw-


-0

















seul falsant I& r1it.* ucaiori

S ....N .tI
gp-ge a1 neuote I'latta. A
ISe VyAppumdIe YntaUrtW.
emae e BAInmorrode,
mpkocb I'rexts d'etobapoint.
IUlteltl Il'harmoni dos lormn


c.stipation


H6morroides -
Dyspopsie
IMapep i. --,-- 2. ,.v.


cle e, PI rlat S Pt pb L* me ftournit l' ag,'-ar, cItUt olgue marine q


LE MATIN--15 Septembre 1927


i'-..


.< (I I .
s i,.
p., -I .
Sh* .. )i


do l e%., o!i. I
,tv 1 t ' *
ralc' I' .4 ,
Sr..! ,+,I . 11 1 r*'cr,
Iftll )l.l'+ll %1 *t .l ll. t "l '**
rn :t.:i> ii,., r iii'. i,'o t
fti'e hl,'.,J '.d ,
lli Ii,,l ro li 5 *I. l .1 .
nssi,,i I -';n '
ICI,'a11 if. i''iul I ,'l ' PS'S :r
oni t lt In tl' .-s. .si, i 't
(li)tp ^ I OR p a ,t a 1in t h i
Its II 1) ll1 5rl5i5'llh *' lIs "'
ifL -c .l r: .r.f*
" tii 'r i V -.


-- r.k,,3P + ,OiOr -
,, L.-r. il.', : S-ip
ues,. coau to. d 'l,.jea
't'Unfnandi
P rjBOUTr' I P<
de cOsiFiI lre hf ki *" t8


aJ dins Ia con:os itson d. AiBOL L_ __ ,


.14 e.;".3h


Ecole special de Stino-
Dactylographie
Reconnue d'Utilit.6 Publique.
316, Rue Firou, Port-au-Prince.
T16ephone, 2620.
St6nographie, Dactylographie,
St6nographie anglaise (( ensPign6e
en ang'ais ) Comptabilitt, Tenue
des Iurres, Arithmdtique Commer
ciale, Droit Commercial,Ten uedes
archives, Maniement des Machines
Comptables et du Duplicateur au-
tomatique (Mimeograph), Langues
anglaise et espagnole.
Enseignement edrieux selon lee
dernieres formulas pddagogiques.
Placement assurd.et avantageux
des 61ves m6ritants.
Un prix de valeur consistent en
une des meilleures; machines &
dcrire portatives qui aient 6W6 fa
briqu6esjusqu'ici (marque Reming
ton, cot : Or 65,O0], eat offer par
la gracieuse amabilitd du sympa
thbique rr prisentant de la oReming
ton Typewriter Co) au laur6at des
examens de Juillet.


L incomparable putetd
du'beurre de table
BRUUN
Tous les ferblancs'ont comme!is-
gne un seul bceuf
a fait de lui des amis par-
tout qui n'acheteront,
pour aucun prix un au-
tre beurre de table.


Fx *q ^ de vore +eicier le T don tIle signed est b.V SEb f,
r^ l -e 'urPe B lableJ B'i sur les lerbhancs el

voIus aurez dubon beurre pour Lvotre arL] 1. Pourquoi nf, pas acheler
lei meilleur Beurre, prepare lout specialement pour Ic chl
mal tropical par les Usines BRWLlA
de Copenhague


En (dcmanda.i le FERBLANC DE BEURRE DE TABLE age: soin qu'on Polls en,
w4n1d celu aer UN SEUL B(EIJF, seule garantie quie ious achele: le

Beurre Bruun


En vente dans toutes les
bones 4piceries partout
en Haiti


Pour vos commandesjdi-
rectes, priire de vous
abresser A


& Co.
EXCLUSIF


HIER & FIRESTONE
Pourquoi ? Pour la bonne raison quoe le's i
Ia valeurtdu pneu cor~stte toOk les ounar
I$! preu fallVon Firstcne et la Ohambre i *
tou, de pai leurs excellertes quslilts, sont ee
pour son aucmrbile.
Nous prencnz plaisir adviser nos amis qu e.
Assortment de touted les dimensions id
leavy Duty et ( hambre i a'r ro"ge Fireatops.
It y a avantaje acheter h marque

F IR ESTONB
Pour votre confort et
EN VENTE: St-Marc, chez Mr Cl6ment Pinard. Gonaive, e
frard Port de Paix,chez Mr F. Maurasse Cp-Hakiev, chez MM. Jaw
Jacmel, chez,'Mr Edmond Lauture. Aux Calyes,chez Mr. James
mie, chez Mr Desquiion.


Plusae kii,,met e aceL


Par 20 Dollars


L. Pree /mann-Aggerholm
AGENT 0EI1


-- ---


Grand H6tel de Frane
P. P.'PATRIZI Prpritaire,


Cet Etablissement. renomm6 don't I'61o
plus Ah aire vient d'etre oompletementr
et remis A neuf. Le obhamnbres ont tota
fort moderne, le service irr6proohable,k
taurant soign6 eat do tout premier ord'
tel n'ayant rien a6glig6 pour fair pl1a
charmante clientele.


D6Jeuner & la carte, Tableld'EWet':
Plat du Jour au choix
Pension an mois, a la seuaiae, par jour
Garage mis gratultement & la disposit
voyageurs.- Bains. Douche & toutes le
T616phonM Nowe I
Dans les Magasins souch6s & l'H6tel,
vera toutes sortes do provisions, Vis, LI
cigarettes, Vins d'Espagne, de Bourgogne, d'Itaifl
Choix:de Conserves.
On y trouve a P'arriv6e, pendant le st
au depart tout oe quoe 'on d6sre au tirs'g
tel de Franco..- P. P. PATRIZI, Propri6taire.


Ht. Balloni Fils?

No 120, RUE BONNE-FOI
Vous trouvereziun:assorumat complete] do
plus varies tells que lits en fareot en aireUi WO tOe
de touts dimensions, grands et petite, miroirs-bisensat
francais, carpettes, descentes de lit, Chides est La"fl
et vinnoises, encadroments, tableaux, lamps, convI-
table et'tissus pour tapis do table, Tables avec mwrbm
pour tales, Sdilettes. services do toilette en porcel aine
table on cristal taiill et grav6 de 61 places, lits de ea*Up
aoatures en cuivre pour rideaux, argenterie POI Q1!
grammes, couteaux, lavabos, on marbre et 6mailld,
grand luxe, bidets et fontaines & main, pendules el tow
elet de beauty et de quality sans scales at dent le msal
d'Atre bon marchb6.
Vous y trouverez aussi des vitres 16 z .
I.La Maison reserve le meillour acueil aux achteil,


Ne buvez pas ou buy

Le Rhum Nectar.
No 1940, Rae d *alagsin de i'EtaL
Le soul Rhum qui, t u d' 0ICOOls 1
direotemest parDistillation simple d SirMe
dun npique et toujoursmline iaentsa 0 d
V lt par I'action do tempo dasne le
rigoureuse de tous dangereux esre
et sans adjonction d'aucun iogrddient d'uket.*
juemeantde la plupart do no- Notabiltt --
vat tapprdcwhod e i eas anatdt, M
o boequaet et les ples nMequablew
Mime wpre eaeo exols, Rhum Nsetar _
dit pas 'Aleooliame la lougue, c.mie im
similaires et comme lee autre spiritueoiz.


J


A:


a,
~
I
~ s.*a6~


1L 1 L... .: nr ..' ,.


a.- "~~-
~-


ui ento


-a~


a
. b- I . .


L. Preetzmann-Aggerholm
AGENTS


-


I - --


.0 __


- ^


lxatt *p ,yei lori te


.C




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs