Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04561
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 09-12-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04561

Full Text



tptpMAGORI 4
MDIRECTEUR
lRoe Amiricaine, 1358
P.LEPHONE N' 2M42


ERO O LM
aii ; ... __ ^ ,.... .. __... . .


- 'ANNEE


N.: 197
\ *


tet le Besil


du iW. II1 2 do NOLim s Jr,
ral d'llni ,A Iio4ed Jatire..


(Suite el fji)
oowro (du sitnmel l 10 Seplembre)

qaju'sl HAIrrI. Pelite par sn lterri-
,grande par son histoire et par


Ient i I'allusion 6 1 intervention
allti, en 1915, durant Ja grande
ibilt des Etats-Unis, circonstance
SHaiti merite les sympathies et
l'Anerique du Sud, le Dr Luiz
r Femanrita quc pou.' ceux qui
Fil cell pauiticularile, it dtail facile
Itidre l'elIqiuente intervention du
rlerdaniis i question fondamentale
Op de no -intcrvention, pour fire


Zf~l -


2I~~


S' ,11 P I a J


,1ITI)


- '-l-ric--i- ,, ---ltt\LRb L'


Lunettes L'inettes

Che k A. de MATTERS & CO

4 RUE BONN&IFOl
VIENNEXT:D'AlRAIVER:
I unettes, Lorgnons, Pince-nez anec 'mhnllires en or, en
&caille et' en nickel el de f irn's o(,ale o(i'oi de.
Orand assortiment de verres corciv'c.,c co\'vexcs peris-
copiques, plans ou cylindrique,s. jaun;s, blefis on noirs,
Avec ce nouveau stock la laison est i mide d'ex6cuter
toules ord6innances de mnudecins occulitles dans le plus
bret dMlai, ave6 precision et toutle garantie.,
Vis, Branches tt liessorts de rechange.


Produils de toute premiere quality des : Dlus grandes Fa-
briques de France particuli6re'ment de la Socil6t des Lune'
tiers de Paris.
Venie en gros et detail.
Venez visitor les nouveaux rivons de la Maison
A. de MATTERS & C


4i I


11


dans (',~l cas I'intervention se -
nsibc. ~.
Sa[ ti. Le nombre de ces r6- Doctrine Drago el de In deuxic-
de l i!nation particuli6re de ctamalions s'est 6lev6 6 plus me Conference de la Paix *.11I n
ui subil intervention et I'occu- de 72.000 roulant sur pros de -crit une Ilistoire Diplomatique
aire ani ,icaines, on petit dire qnarante millions de dollars. d'Haili, qui qst le premier tra-
Abel o L,, a su, avec un grand Ace tournant ddlica de 1'his- vai' de ce genre analysant
d'une si ition blen difficile. II toiro financi6re de la R publi- les principiux fails de la diplo-
retaire s' ,ne poreille question, que d'llaii, le Pr6sident Borno, matic haitienle, et dimportan-
perdre h si pays'les sympathies avec un grand sens politique, tes 6tudes sgr le droit civil et
Latino i1 ne pouvait mon plus comprit que pour repr6senter le sur le droit international public
ion an ,ricainc, en raison de iouverneigent il ltait n6cessai- et priv I
ncontingein re de faire choix d'un home
LDger sest e, avcc habilete sur ltrnnger a ra politique et a ses I est aussi fpembre de diver-
S ao mission es Juron lues,au courant des problkmeas ses assomniti6s seientififues. II
S'ua ,-nssion desJuieni scone internationaux, connaissant fad ftit secr4tni grqn6ral de Haiti'
M itWr t wgani scienUtfigeq e- ministration g4rnrale, ayant on LitOrasire sociale,, se.er64a4.-
licharg6 1 :,eblir les rngles pro- mr6me temps un caracl6re im- re-ganral dela Soci1l6 de Le-
W le d(I relations inter-ambri- partial et indopendant,pour pou gislalion, l'unrdes membres-fon
etUlallailt 1 roc6der sans consi- voir soutenir les droits d'Haili dateurs et le premier secr6taire-
bi Wleni!e :'olitiques et egoistes, A' rencontre des dl16gu6s 6tran- general de la Soci6t6 Haitienne
4ttg. consc niicejuridique etavec gers, franiius, anglais, anmri- de Droit Internalional,et A ce li
FeP) que la mimission avail de la cains, ilaliens et allemands, les- tre iuemb:-e ex-olfcio de I'Insti-
aUet ...I.ale quels sont toujours en principle ttu Animricain de Droit Interna-
BI erenclins A exag6rer les conad.ti. tonal, II est actuellement vice-
qu talVla, laisser aux ines l|(1s. er6eide'nt de la Soci6tl d'Histoi-
sored i e pl tar es rIla SociR6t Haitienne de
s rouvaient re tarcce es t A i demand du Prsident de D national.
EecS'a'n &ae r acceptees i la R6PabWiqu I le De Logeo ac- Dr Jlernational.
ec q it, que la C6tiilnlioi' eepia n misibn pirdeus d(6tre
uasolies ne devait envisager aucun I'arbitre pour Haiti. D1sign6 par Feu J.. N. L6ger, son ptre, fut
sous I'angle politique. I I. I s srepr6planits 4es PutasanteN M i n i s I r e P6nipotentiaire
Iamoment, le) L.l,6ger n'a recrimi- pour presider les travaux et les i Washington pendant qua-
de Iopiniin qu'on ne doit pas re d6bats de cette Cour Inlernatio torze ann-es, delegt6s a dive rs
D arriere, mnais en avant. II pense nale, il eut i se signaler dans Congrcs Internatioaaux, Minis-
ISSion Pcjncipile de la Cou wi% on I'acconmplissemin t de ceUe mnis, Ire de la Justice et des Affaires
0ons 4i devait Consis j S, io ar due pation acltn eI, E rangcres, Membre de la Cour
que' la vi i ter- ion d lqae et lipnaale qui6," celtie Pernanente d'Arbit age de l a
tom Jasiont veLut d'eleeption Hlaye.
lam kin et 4gawarnr. da m n nels o~~ ages des I-teires e r
e i i. dtmeillear jrde pai des tnrs." I El le Dr Moraes, en conclu-
,ed iL Le Dr L6ger est considi6r sion de notre entretien, formula
-e t'jdicieusemecnl routes ses dans son pays come unjuris- des vweux en' pleine conliance
Satau sujet de linlei vcntion, sur consullte noloire. II a en porte- dans un rappr, chemenpt enlre
de Scoll, p)renierDO16ei 6 feuille, des, l1auotallnps JvIr- Ils Rpubl)liques d'Haili et duI
,' (|'l etit ileidpea o upitip r- I a n Le s a C x.de 1vilN Br6sil qni suivent la m me rou-
Se la o01 ce dans lev- relations d'Haiti. II est I'auteur de ( La te de progr6s el d'ideal.


_"ies ct polr ce-'m tif souatlitu
IWe par' tout le monde.
4c la personnalite du I LUger,
Dous dit que c'est ul homee
agreable, de formation intel-
ise, qui fit toutes ses etudes ,
A la Facult de Droil, a I'E
Scicn'ccs I'oliliques. I1 d6buta
aliploimatique comntr- aUta-
ti' secretaire de Legation a
/,sec elaire de la De6rgation
IiunieConl6rence de la
191.a ence OU e
I isliere rdes A aires itran
lirne periode dificile pour son,
Sotesseurde Droit civil Ila Fa--
i Port au Prince et il occupa
ire de droil ipatrnatio;pl


'tDYLdge ^ louj}obAs',4-
%ih que, se consacrant exclusi-
fesaion d'avocat.
I923, et verlt de profbco-
cilleries ~tran ger, it ut
nomination Je- onisusIlon
ar* hplrt Cour d abitraige
Sde r6gler toute la dette
Sailsi que toutes les re-
quea peadantges contre


La Nouvelle Cigarette


Rep tbblhe)
Sept wine .
La Grande ManuFacture de Tabac noir et de gareltes
< ral,uine cigarette ncuvelle sous la marque t Ellc se distingue de la pr6cedente par sa for,, aic,,'V ,
D'exccllentes combinaisons dans la pre ppAo'i de
nneitig ee qqlitO de tdhbc luianiorent un s-icesum6rit'.
Le tirnMeors jugeront des excellent r6s'iltatg'obilelus,'
grAce a la competence 6prouve d'mun Expert'l'Yir& venue
es Eqat--Ups',poolr lrigA~ l Jaboratoire de Ia ,briqFue.
La Cigarette a Rcpublicaine ))feran la joie de X(is Pceux
qui I'qdopte front. -
Elle Itqnlituetien Halti, UDn progres rel dant. aette
1ranche d'indusfrie.4 el+
Et,il est desirable que les Ama ear de choix en fassent
urn Vsage toPtiti, afin de Fa ra c!p chaque jour davan-
age.
DNp6t C6neral Manutacturn de tabac noir et de Cigarettes.
206, Re-.Jahstin Lh6risson, 206.

Gebara & C'
Ptoprietaires-Fabricants
Port-au-Prince, (Haiti )


I


L UNDI 12 SEPTEMBRE 1927


Une adresse
be) in CoImmissioid Cmmnale' de' |
Poliou illeanxcoinribuablei
di.1 Cou


Comrie vous le constatez, ily
a beaucoup A fire pour notre
ville ou tous ceux don't la sanl6
est ailterie trotivent une gumri-
soll projnip'e et compl)lle ipri's
uil court s6jour; mais I'adlni-
nislration Comimunale manque(
de resources pour metire cn
execution les nombreuses amDe-
liorations ncessaires au hien
C trc des lhabilants de Piiotn-
Ville.
Une taxation plus rationnelle
de l'imp6t locatit est, actuelle-
nient, lc seul moyen don't petit
disposer I'Ad ininistratioii Con-
muinale pour rendre ses erfforls
ellcctils cl ex6culer les nonm-
ibr(ux projels d'eml)ellissement
el (d'amlioration des conditions
s:1 nilaiurcs de Plion-Villc.
,a Conmnission Comuiniale
)'ric done Ils cointribuaibles
kde lairei boi nccue iil la
Commission d'experlise pour
l'imp t locilif qui se pr'senlera
chez eux. Elle serali aussi heu-
re-use que tousles propri6laires
de voitures qui habilent ou fre-
iquenlcnl Petion-Ville compren-
ncnt qu'ils doivent y prendre
leurs plaques et leur licence.
Le President de la Commission
Conmuiinuale :
Luc


Du danger qu'll y a A
lalsser, la nult sa
porte ouverte
Vendredi soir, verss les 11 heti-
res, les habilanlts du quarlier
silut tout en-haul de la rue des
Fronts-Forts, dans le voisinage
de Lycee Pelion, lurent reveil-
lcs en sursaut par des appeals au
secours et des cris de ddsespoir
pousses par uine voix de femme.
C'Mtait une marchande nommne
Paulmina qui, tI cause de la chn-
letr el pour do(i ir au f'rais,
avail laiss sni p)orle ouverle. U'n
malandrin s'en Olait aper'n, s'e-
tail inlroduit danns la mason et
oavail fail main l)asse sur tous
les objels ainsi que sur iune as-
sez ronde valeur q(i se trou-
v'aient dans une mille.
PIaulmlinn, s' tant rtveillec
opl)rs iun ~premiicr some, toule
surprise d'avoir si longlemps
aIormi avec sa porte ouverlte
s'npercut hien vile (qu'elle ve-
nail derecevoir une desagrlaa-
Sfile visit el, )ien haut. elle jeta
S'6moi dins le quartier.
La Police, averlie, recherche.
l'aigi efin coupable de ce vol.

Ounrltim' de la Session exltrardi-
S naire (hi Conseil d'Etlat
Comme nos Lecteurs I'ont ap-
pris par I'Arrlt6 du President
i, i, it 11nt h I b i au e ut nb rnius


U


avona pitl)b!i(' samined,; aojour-
[flhiil, I' 1Iheurces du matii:as,-a
ral lieu ,'ouverltuie d'une nou-
vefle sessfin, pour cette annie,.
du Conscit d'E(at convoqua A ,
1'extrardlibaire par le Cheft du
Pouvoir Ex cuti f.
La premiere sbaneq sera, com-
mne de coutume, consacAte A la
lormalion du Bureau qui devra I
(liriger les travaux de 'Assem-
hlWe pendant le premier mois
de la session, .


V OUS comprendr-z qu'ils
se marient si facile-
ment,malgre Ic mauvais temps
quand voins saurez que chez
PAUL.E. AUXII., ils trouvent
tout a si peu de trais, Salon *,
(thambres "i coucher, literie,
sales in manger, etc.


1


~---~-- I- -:"---


I *


IY


, l 21 1 1


. ... .. ..... . l I


- --I r 1.,.. ., ~


i


__ _


_: y~C---------i~Y- -


R~_____ IL-


---C--. --- ----r--_ s~---CI-


........... .


- II-


Les 41mients du bonheur sont:
une bonne conscience, de l'hon-
netetd dans les profits et do to
('r'ilure dens les actions.
StNtQUE


I


... voit A la rue Traversiere,
uue mason de commerce qUi
s'occupe d'achat de peaux de
beufrs, cabris, moutons et tous
aulres quadrupedes, chiens ex-
cepl)s, el c's t doninage. Afln
(ju'ciles so ient dess6ch6es A
point, les peaux sont exposes,
;au soledi, sulr le toil de la mason.
Vendredi, vers Its 10 heures du
linii, (co11me dauns la fable,
'hoebus et H)or'e, on. ( (i'oder-
neinent ', le vent et le soleil con-
vinreni d'une gagcurt-. tQui obii-
gera une pei a i quitler la place
ofi on i'avait place ? Cette lois.
plus lit violence que douceur et
'e fit le ventl qui l'einporta. II
soufl1a en violence et li peau
(d'un caibri s'enletva, i)lnMA. quel-
que te'nps au-d(essus de la rue
et, apr6s in long vol a;rien,ilia
altllrir'i I. rue du Quai. Un
pForlefiix crut que c'lait IA une
large tranche de manne qui lui
tombait du ciel et il s'en empara.
Mais le brave colininercant en
peaux s'6tait lanc6 i tloutesjanm-
bes A la poursuite d(i son men,
16 suivant des veux, guetlant le
moment et le lieu ou ii se d6ci-
derail ia reprendre tcrre. Aussi
r6clama-t-il sa pe;u au porte-
faix. elui-ci n'enlcndit pas de
cell oreille. II y tul discussion,
allercalion violenle. U'n gendar-
me intervint et fit comprendre
au porlefaix que les objels Irou-
ves doivent dOre remis 6 leurs
propridtaires ou d6pos6s au Bo-
reau de la Police.
... vit peau, porletaix, com-
mercant, gendarme prendre, au
milieu lumulte des badauds
atliroup6s, le chemin du Bureau.
... voudrait bien encore voir
le Bonhiomme confer que plus
lail douceur que violence.))

... i vII, vendredi vers les 11
hciures 1 2 dlnimilin, un harbier
;Cmliitiii. (''luiil ; la rue Am -
ricaina, sons Norrnim (El'n, celui
qui avail beson de laire enle-
vwr les poils de son menlon, ap-
pela I'homnmc au rasoir. On but,
A la guinguette voisine, quel-
ques pelits verres el, l'un ten-
dant Ie coup, 'aulre, s'armant
de son rasoir, I'operation com-
menqa. Les poils rudes loin-
baient avec un bruit sec, rfaq-
ch6s par la lame d'acier. La
Sbarbe ) prit du lcmps et ne se
fit point sans blcssure, et c'ctait
lout natural, le rasoir n'6?it pas
une illelle, celle-ci seule rase
vile, biei et sans blessure. Lors-
ie le mienton et la joue furent
dpouillds de leur duvet ru-
gueux, raseur, rasoir et r.se re-
prirent le chemin de la guin-
guelte oti r'on but encore un
coup et d:ns le voisinage de
laquclle on rase A I'woil.

... a vu, vendredi soir, ves
les 10 heures, A la rue des Fronts
Forts, en face de la Place de la
Cathddrale, trois jeunes galants
qui acccompagnaient une Afilie'.
i Aun certain moment, un d'en-
tre eut, proffltant d'un coifld'4fo
bre protecteur,s 61oigna de es
Sdeux cqmpagnons et se mniifen
devoir de passer quelques doux
moments avec sa genlille com-
pagne. Un second aborda une
marchande de poisons fris qu'il
se mit A lutiner. Le troisisme,
comme da'is la chanson, ne fai-
sait rien. Mais la marchande
n'etait point, parait-il, d'lumeur
A se laissgr caresser et, plon-
geant sa large cuiller dans la


!


-.


*


II







LE MATIN- 12 Septembre 1927


sauce chaude et piment6e, ell N o 11 S
onjeta tout le contenu A la fi- OLIVelle
gure du trop entreprenant ca-
valier. 11 y eut, comme toujours,
la scene violence qui accompa- Par C
gne ces petites ventures. Com-
rme il n'y avait pas de gendarme,
11-- -_ A .


les hoses sarragereni sans uom0
mage.


Accident
Us kmme lembe d'uma ehieule CH
march et se blessed
Vendredi'dernier, vers midi'
devant les batinments de la
Doutne de Port-au-Prince, un
portetaix voulut monster, pen-
ant qu'elle lait en marche,dans
Une camionnette employee pour
le transport de mat6riaux de
__A I- % t


Diverse

Sable


Les eroditienus mni((orologiques au-dessiuade l'Alla
lique ni soot pas favorables pour les raids aCriens
PAHIS- On signal que ia situation meteoro-
logique continue hi ne pas 6tre favorable A dis
vols au-dessus de I'Atlantique.Un bulletin coin
muniqu6 hier s'exprimail ainsi : Le centre cy-
clonique signal hier an nord-ouest des c6tes
de la France a d6termind des orages et des
pluies sur une grande parties du lerriloire. Ce
cyclone s'bcigne djAi au delay de r'Allemagne,
mais it est suivi par des vents du nord'essen-
tiellement co.itraires notamment dans ks para-
ges de I'li hande.)'autre l)arl, tn autre cyclone a,
.... *A -1 --t ... a .- I* ' 1.


construction et portant le No. quite Terre-Neuve et sevil sur i ocean. ,La ro
3247, L'homine. perdit pied et fit te de Terre-Neuve autAcores devient mcilleu-
une rude culbute sur la chaussec, re mais .vec duties alternatives de vents opposLs,;
On le releva avec de tortes con- de nord-nord-ouest, dans ces conditions on coin
tusiors A la Wite. II 'ut plac6 prend le peu d'empressement des aviateurs ;i
dans la camionnette qui s'6tait prendre le '.p rt.
arretle et conduit i 'lI6pilal G- Pour r epelemendne Ie see
nbral. Pom- IeIi'epeaiplenme i I
PAIms- On tdlIgranpliie de Papeete (Tahiti)
Assr-vou contraccidnt que le vapeur franqais ( La Bretagne traver-
Assurez-vous contreacNdentse en ce moment le Paciflque transporlant 2.1
I la : G.ENu.t.. Ac(C(:NT -r Fim & families de Tahiti deslindes A repeupler tile d'E-
LiWEAssiuANCE ComoP.TMorsN Li- lao dans le group des Marquises.
M TED).
V" F. BEIRMINGIIAM, Au Congrbs do la F6d6ration
Agent Ghniral pour Haiti. international des sports
__.___ _. 1, ,_ ROME- Le Congr6s de la Federation inter-
nationale des sports, section d'aviron, a de6cid6
-- ensibilit6 du t6l6pho- de ne pas tenir en 1928 les championnats eurc-
no autornatique p)ens de canotage esti.nant que les olympiad s
Une meringUie de Lumolhe d'Amsterdam seront sullisantes. Le congres a
cnlendie tde loin I confirm& la charge actuelle du conseil de direc
Vendredi soir, il dtaitl8 heures lion. Des d6ligu6s de la France, de la Suisse,de
1/2, lorsque, soudain, r6sonna l'Italie, de la Hollande, de la Tch6coslovaquie,
la sonnerie de l'automatique du de la Hongrie de 1 Egypte assistaient au con-
MATIN. C'6lait un de nos amis grcs.
qui nous demandait au lt6lpho- Licencieient de la police nunicipale viennoise
ne pour nous faire entendre une VIENNE Contormbment au decret du 17
des gracieuses compositions de uillet, la police municipal de Vienne a W6
Lamnothe, La danse heureuse, complement liccnciee.
exhcutke par un phonographe.
Pendant plus d'un quart d'heu- IDmission de denu ministries chilieas
re,l'oreille au cornet, nous fumes SANTIAGO DE CHILI- Aquilles Vergara,mi-
berc6e par le rythme langoureux nistre de la justice et le general Ortiz V6ga,mi
et suave de la pens6e de Irartiste,' nistre des travaux publics,ont present, leur de-
et A certain minute, nous ne sa- mission. On ignore la cause de cette decision.


vions, vraiment, quoi le plus
admirer : la merveilleuse inven-
tion d'Edison qui reproduisait
des sons si milodieux, celle de
Bell qui nous permettait de les
entendre de si loin ou I'admi-
rable talent de l'artiste qui, pour
parler de son Ame, avait r6v6 de
tous ces trills caresseurs.

La bibliotheque dii Bureau Central P
de la I). .'(i .
Au course du dernier Exercice,
le nombre des volumes de la
bibliotheque technique du Bu-
reau Central de la Direction G&-
n6rale des Travaux Publics a
6t6 augmenil de 118 nouveaux
ouvrages techniques don't 47
kcrils en langue francaise et les
archives comnieirciales du Bu-
reau ont l)tlcinL'id d('une addi-
tion de 75 catalogues environ.
Dans son dernier BHpporl,
I'Ingthnieur en Ch-.' souligne
que cette bibliotheque a 06t un
auxiliaire trcs precieux pour la
D. i. T. P.


Le Coton
11 est A noter, ces jours-ci,
que le colon tend, come d'ail-
leurs, chaque ann6e A pareille
6poque, a disparaitre des tran-
sactions comnmerciales. II est
presqu'introuvable sur le mar-
ch6 de Port-au-Prince.
Cependant les prix locaux
sont demeures trWs fermes de
26 1/2 A 27 gourdes. A I'Etran-
ger, la hausse qui se produisit,
ces temps dermners, s'est main-
tenue, avec toutefois de nom.
breuses fluctuations.
Les arrivages des autres villes
de la R6publique se sont 6lev6s,
pour les derniers jours du mois
( aout, A 78 sacs qui, ajoult6s A
ceux reVus les jours pr6c6dents,
pont un total de 252 sacs.

Ciantfeoeot fd'adrNsse
LE BUREAU DE
HAEHNER & Co
Agents G6n6raux
Dr. ,LA
HOUNE LINE
se trouve, A pa.rtir de lundi 5
Septembre couran', a la rue
Thomas Madiou, A cote de
Edw. G. MEVS & Co.
Phone 2393,


( rawe incendie dans Iune ille brisilienne
BUENOS-AllE:S Des d6p6ches de Bahia
( Br6sil ) nononcent qu'un incendie a cause la
ruine duL quarter commercial. Les degAts sont
6normes.
Pour la fusion de I'Allemagne et de I'Aulriche
BERLIN- Tous les nationalists allemands
sont partisans de la fusion avec I'Aulriche. D'a-
iprs la Kreus Zeittung ) qui d6ment ainsi l'o-


pinion de la press socialiste qui soulienalt
qu'une grande art des nationalists 6lail con-
traire a cette idee.
280 personnel meurent dans un nanuraqe
TOKIO- On thlIgraphic de Coree que 280
passagers d'un ferry-boat se sont noy6es quad
ce navire coula pr6s de Kishu.
Le nmartyrologe de o l'aviation
NEW-YORK- Toute esp6rance de retrouver
le ( Old Glory semble perdue. Le vapeur
,, Transylvania i) a di continue sa route aprrs
douze heures ('in 'ructueuses techerches dans
les parages d'o,)i plirtiren', scion routes prol)abli-
lit s, les demnandes de secours.
LONDRES- L'ollice de 1'aurodrome (le Croy-
don announce officiellement qu'A 12 h. 30 p. m.
11 ignore le sort du Sr John Carling part
hier de la Baic de GrAce A destination (Ie 1'An-
gleterre.
SWINDSON (Ontario)- Le comite promoter
du vol du ( Royal Wiidson )) a tidgr aphii aux
pilots qui devaient le r6aliser qu'en raisoni de
la disparition tde ( Old Glory ), et du Car-
ling ) il abandonnait cette enitreprise.
Dan3 la boxes
NEW-YORK- Le match de boxe entire Pau-
lion Uzcudum et le n6o-z6landais Heeney a eu
lieu hier soir en presence d'un 6nor:ne public.
Au quinziaime round. apr&s une lutte acharnte
et sanglante, le jury a d6clare le match sans r6-
sultat.

De tout etdepartout
Nouvolles
PAuts- Le 11 septembre prochain sera com-
mernor6 A Meaux le 13eme anniversaire de la
premiere victoire de la Marne.
Dans les promotions de l'Instruction pu-
blique M. Marcel Pr6vost est nommn grand offi-
cier de la Lagion d'Honneur, M. Messager com-
mandeur, MM. Pierre Janet, Marcel Balillat,
Jean de Granvi'lers, officiers, Louis Aubert et
Guy de Pourla'es chevaliers.
NEW-YORK I Au championnat de tennis
pour la tLOUI)cI)avis, la Fraince ct 'Ann.rique
gaguent tour a tour Ulpreuve Lacoste gagne le
premier match contre Johnaton;le second, Til-
den bat Cochet.
GENEVE- Le d(Wlegu polonais Sokal a re-
nounc6 a present.'r sa proposition a la Soci(I
des Nations : u v an t trop importantes
les modificati.),. apportes par certainsjuris-
tes. II pr6sentl ra vraisemblablement aujour-
d'hui une nouvelle proposition.


Nous nvons raii
Le No 5 de la revue bi-men-
sue*. illustree Mundo ibirico
qui est magnifique de pr6senuu-
lion et ne d6m6rite point des
Nos. pr6c6dents de cette splen-
dide publication.
1 content ties articles pri-
cieux de Jos6 Frances. Cristo-
bal de Castro, Felipe Centeno,
etc. et une intdressante infor-
mation sur la Bolivie, la pre-
miere de cells qui seront con-
sacr6es aux Republiques am6-
ricaines.
La parties graphique est trks
soign6e et reproduit avec les
portraits 'es artistes Casals, So-
w- IIla ni 11..1 r ,wjj .I, ti ts


Norquoi Isa Slion radiophonique
dI. Poi.i-ai Prince est disi4ue
par l llettres II. H. K.
'Sopwent, Ion entend des gens
se deAander ceu qu sigpiiuent
les trois lettres, II. II. K., par
lesquelles est d .i;ln6e ta Station
radiophoniquc de Pwrt-au-
Prince.
Ce sont des letlres d'appel,
afin que ceux qui reqoivent les
Transmissions. s:chent de quelle
Station elles provietnient.
Les deux prrmineres letires,
H. H. ont 6el ichoisies pour la
Republique d'H.aiti en confot,-
mit6 dei recomniandations du
Bureau International Ti6dgra-
phique et la derni6re. K, a Wt
adonpte cown-ne i1ant la plus


r u Ia et iu .) ers, p s i u rs -e-- r- ...... .
ruiiu t iluz Juuu I salsfaisaitepint de Vue
leurs oeuvres tells cue des sce- satisfaisaLte point de vue
nes de mceurs de la Catalogne cuplhonioui u dans les deux lan-
et de la Castille. gues ang aise et franuaise.
-. .. L'ea i s las riei' des Csars
C.auiffers, ai0onnez.) Plusieurs de nos lecteurs ha-
anil earrelours I bitant la rue des (C.s:irs et abon-
Vendredi drniier, vrs les2 n6s du Service Ilvdraulique
heures 1/4 de l'aipres-midi, de- nous deimandiziL de signaler A
vant le March6 Vallifres, deux celui-ci que, depuis quelques
voitures, un camion P. 3237 qui jours, ils no rcqoivent letir eau
allait dans la direction de la I d'alimeiitalion que tres irrdgu-
Gare du Nord et une auto No. liereient.
541 qui d6bouchait de'la rue Partois, cest A 4 heures du
Traversire,,faillirenL se hecurter martin, here oft tout le monde
violemment, cc qui, cerlaine- est encore au lit, que l'eau coule
ment, aurait caus6 les plus gra- des robintets el encore en petite
ves dommages. quantity ,t avec de lrequentes
Aucun des deux conducteurs intermittences.
n'avail faith resonner son avertis- Nous savons qu'il ne nous
seur. C'est I occasion de rap- suffit que de transmeltre, au
peler aux chauffeurs qu'ils ne Service, ces petites dolcances de
doivent point nogliger cette pr6- ses abonn6s de la rue des C6-
caution, surtout lorsqu'ils arri- sars, pour qu'aussit6t il leur
vent aux intersections des rues. done satisfaction.


I
I


PROPRIETAIRE: A


Widmaier


A l'honneur d informer sa bienveillante clientele qu'il a
install A l'6tage de son 6tablissement, un salon exclusive-
ment reserve aux families ofi l'on trouvera des consomma-
lions de premier choix et oii des lunch seront servis sur
demand.
T61lphoneNo 786.


Hi CAN
O-*so eO?-u vi


LU MriLuLiKa
Pmodupad4hI
RAtomei# no



POUR Lt
DROGMaV^B




oLm


BA LA

APPAREL o
Seringm 4p
PHARACiES KiO
COFFrES PHl
pour Usiflutt


Projdd
ettonwre
saur dem


II-o,


MAISOl
AUCUNS a
3i en From I


BDE toutes les liquidations qui ont- j

de toutes. parts, ces temps derniemd

en a qu'une ,qul rested
g jt'


LA


VE


Le Gros Succes qu'a obtenu le C


Magasin


en sa


Liquidation,


beaucoup al 'imiter. Mais conn

le r6el sacrifice que


LE GRAND MAGA|

endure en sa Liquidation, onl

donned cet honneur


La liquidation du Grand M

est continuele jusau'au dernier





I idlaiave--


S .IV -


BAR TERMINUS


. .I I


- - __ I


--~ ------- -----~- ----- --- ----- -----r-r--F-----;i-,,Ti-SV- --i-S.


I I -----'--~~~


I v


I


I


-* *k *-


I


.


M-








A1


I I.

J. Ades Ed.Jh Depas
Wlntrm ta*llear


Mioosieur J. J. Auls de retour
leNew-York avise ses aima-
0les clients etl Ie public en gc-
iral, qu'A~ partir d u 29 aotit
i amtwn sera tranisfdrde ila
le 'Courbe, tout pres de la
aison ('halom.
On itrouvera dnis son nou-
j Stbtbissement es mar-
hadises de touted fraicheur.
articles de finesse et grosserie
t ots bon marchc..
t an .. ...11-.


I i


Rue des CUsars 312,en face de
la jabrique de kola D.Ascencio
Annonce a sa clieutele tant de
la capital que de la province qu'il
vient de recevoir ;par le derniej
franQais un grand assortment de
chapeaux feutre I: femmes hch
hommes ',de toutes nuances ea t
peaux paille fine, Chemise z6phyr
franQais,chemises blanches,chemi-
scs laine jaune pour Boys Scouts,
Chemises laine fantaisie, Che-
mises de nuit, Chemises tennis en
cellular. Ua grand assortment
de ciavates fantaisie, cravates A
nouer noires et fantaisie,faux cols
pour c6r6monies et cravates, cale
qons blancs, Costumes Marine et
Berets, Chapeaux toile, Casquett.es
coupes, Chaussures pour bi(bs
et Beguins.


Horn Linie
Le Steamer 6 Marie Horn *
vienant de PEurope et des
'ports du Nord est atllendu
la Capitale vers le 16 Septeam-
bre courant et crontinuera le
mn6me jour pour Kingston
pregnant frdt et passagers.
1'oit-au-Prince, 9 Septem-
bre 1927.
HAEHNER & Co,
AwVlVb
Nous akrons l'honneur d'a
viser le public et les chaut-
feurs en particulier, que nous
installerons tres prochaine-
ment, une pope ia gasoline,
au Portail St Joseph, en tace
de la gare du Nord.
Auto Supplies.
R.M. AUGUSTE &Co


LNICOLAS CORDASCO


A I'honneur d'offrir au public les incomparables vo-
lures "REO Sedain Coupe-Touring Car-Sport et Ics in6
galables Camions (Speed Wagoun de la meme marque,
avec leurs piece de rechauge.
I'neus et chamibre / air
cMason, -Gazoline el huiles
pour moteur Bicyclettes
((Sport) & accessoires,

Pniuas et chambre 6 air (t Michelin ) pour Bicyclettes.
Asortihlient de peaux et articles de cordonnerie en gc -
ndral. Chapeaux de paille d'Italie de routes qnalit6s.
t honographesel disques j Palhe Globes et abat-
jours de toutes dimension ns
pour lampes 6lecteiques. j
Machines a coudre MiMundlosii
et sNormannia a pied ei a
main pour cordonnier, tail- .
leur et courturiere.- Huile d'o e superieure


UN CHARMANT PAYS (Bien manger...))
On dit que nous ne manquons
1P, le"nioI's l fou l It le lratail -pas d'appetit; if y a des excep-
h's1 II0 lllt's tiheillida s I lll\c lions lieuiruses, estiime M. Louis
et I'oisiI4le Merlet da..s la t Volo le ,) :
1 les sont noihlrcuses et le.S
Une tribud'amiazones duns li- I disciples tie hla tile( on id
quell les leninces vont A Ia p.- I bien inanger ) trouviil dcl ins
che et la chasse landis que les i un reps plaiilureux dIcs conso-
honimes sont enfermnes dans les latiois aux pctilcs inis res (dc la
maisons el y vivent dans le luxe vie.
el I'indolence, est d6crite con- L'historien G. Lendire a trailt
me habitant le district de Zaka- Louis XIV de goinfre pace qu'il
tal par la Societ6 pour I'etude de engloutissait a son diner six
I'Azerbaidjan, d'apres le, Tass, volailles, dix tourtes, quatre
agence de nouvelles russe. plats de poisson, huit plats de
C'est la tribu ties Yassai, ori- viande et divers gibiers, sans
ginairedu Daghestan. compler les potages el les pA-
Les femmes Yassai, comme tisseries ),
leas Igendaires amazones, sont Et ce inonarque etait, au dire
reprdaentees come maitresses de ses contemporains, un pe-
absolues des affairs priv6es etl tit imangcur ". S..'s miiinus pas-
publiques de leur tribu. Ce sont saient pour coinliiuns et celte
elles qui .eglent, par les armes, citation de M. IlumbertI de (Gal-
les querellesavee les tribus voi lier a sa valeur documentaire :
sines, ex6culent les travaux agri- a Au repas ollert i Lille en
coles et s'occupent de la vente I'honneur du due Philippe le
des products. liles laissent leurs Bon, le 17 janvier 1542, le me-
maris et leurs fils vivre dans nu se compose de cent quatre-
une luxueuse oisivete ne s'occu- vingt-douze plats ; le decor de
pant que des pelites aflaires du la salle est change 6 chaque ser-
menege. Les travaux plus pd& vice; des troupes de vignerons
niblefsont laisses aux filles de d6filent sur la table, roulant des
la tribu. C'est une honte pour tonneaux et versant A boihe aux
l'honneur de la lamille de per- convives ; les entreinets sent
inettre aux homines de travailler hauls come des maisious; de
et une feinine, qui ne leur our- I'un d'eux merge une ftedine
nit pas tout le contort poss le, nue ; une colossal crodtle de
n'est pas consideree. Quel b au Pat6 conlitent tout un orchestra
pays pour les maris. \ de musicians) .
Les temmes sont grades ee La vie ii'clait pas chere, alors..
belles, du type caucasien, avec, -
de beaux cheveux noirs. Dans
lea marches des villes voisines, \, .i .,..
elles sont tres estimees pour leur I 'l talel
honunletl et leur intelligence. 1 L Suisse conserv' Ua ,im-
La tribu se compose Tenvi-1 moir d'un de ses. / nls ,qui
ron 150 families. On croit que fit unl es acteurs les pus san-
c'est un rest du people des Ava- giants (tl a ragedie rv blution-
res, qui habitat Ia region du naire. On montre encore pr6s
Caucase il y a plusieurs siccles. de Neu.chiAtel, hi Boudry,la mai-
sen oil Jean-Paul Marat naquit,
l .. lIe 24 mat 174:3. Une inscription
Plus de 27 millions etincelanie (6ltnonce nux tou-
d auLos circulent, rist' q.t ile tst dcv'nie lau-
dansle noidca )CerLl' il ( l.loi)i 1'(), La
chliiiil) r oI t I a11 i dIIu )pei ple 0
On sail que le deiprtlcniint du vt Ie i or a ite (icoinvertUe en
coainnrce ai \\.shluiglon tiei-tl ).i b tlrd. Aux inurs, des gravurs
jour une shatistique aussi exacle tie I epoque, des portraits de
que possible des automobiles M hira, ties scenes de ila t6volu-
circulant dans le monde cniter. lion. lt c esi tout. Mais les cu-
Selon celte stalist.que, il y ri.ux ne ccssemnt d'ualthluer.


avaiA au ler janvier dernier 2i.
650.267 automobiles( camions et
aufocars compris), roulantlsur
notre globe. LiA-dessus, les Etals
Unis, a eux stuls, avaient 22.
1;3.331 voifures, soit environ
80) uo/ du cliupre total.
Ensuile vueiaient dans I'ordre:
Antielerre, l.023..51 voitures;
t-'rance 89t.UOW; Canada, 8HA
918; Austrilie, 3155.615; Alle-
magne, 3t.i.000; Argentine 222.
600; Italie, 138.177; Espagne,
135.000.
Le d6parlement du commerce
n'avait aucun chitlre concernant
la Hussie. Mais il est vraisem-
blable que ce chiflre doit etre
iilsignilit.i t.


Avis

A occasion dti la flte de
I'Exialation dIc li Saijtle-Croix
qui sera c6clbr'e, mercredi
prochain, 14 seplembre cou-
rant A la Croix-de.s missions ,
les pelerins et visiteurs Irou
veront du Kola bien frapp6,
des sandwiches et routes bois
sons chez M. Alix Cassagno1
en lace de la chapelle.
Le service sern irrep)rocha
hie i lec s 1p ix coinsciencieux,


9- ~~~~~~0 - .-
0' -


- *i


qu


* 1*


- -~~~ ~~- ~- ~~-- '~'~-~-.-._- ?- --


*!bi L; 1 I:r LILIII.)LI 1 3


alid


-C


I


MP"




LE MATIN-- 12 SeptemlreJ1927


I r
4 .'
tJ~. VI
I..


J iae d, volhv eicLier ITTTNT dl,, hi st ( .' I
XiQCit(1eZ fleir,/aIc BRJ iNU B(U(s(ur 'es 'r'ams c/
t, ':(s lm ': du- bt) bi riurr, pour t,)Ir' al r.i /'nl. Po:itrq uoi r., pas a(chcl,r
I, mneild l Ieuretr pr,;par.' lou! .t W:-i il',inen! our lt ch
nti ltrofpical, ia- lIs; Csines 81U)L"N
(Id openeh ,l ue

E / 'n <,! I /, / i /Ie i:II13LANC I)E 13EUlIiE DE) TABLE r;jj,: :,;, ",'1 :oi; "';
S.,3 i w,' c UN;SEUL I' S(E U l, "'le3(,(n tirn!ic q os f( ac/i'; /(

Beurre Bruun


En vente'dans toutes les /
/ \'.\ bones .4piceries partout
/ --^s'en Haiti

' .- -- .... ; *, ."
., ".,''Pour vos commandesdi-
'. 'reptes, pritre de vous
abresser A


L. Pireezmann-Aqqerhol m
GENTS '


,' Co.'
EXC 1US: \
~ ~ / '



hLX( 1 L 'S Ii


- - . .. -- -


Gonz,,ll Whli-

te tait I' j1oqe

V'Exclcnto


GONZELL WHITE
((tdu Big Jamboree,Co -.
Gonzelle White, la c616bre Mtoile,
la principal vedette du
'i Blig Jamboree, Comn- *.
pany, une des plus
jolies actrices de la conltr6e;dit
qu'elle doit sa jolie chevelure A
l usage regulier "qu'elle jail de

L' E.1LETO .
QUININE POMMADE
*Vous aussi vous pouvez'avoir une
jolie chevolure en vous servant de
'Exelento. Elle agit sur lee raci-
nes des cheveux et le cuir chevelu
re apres usage votre chevelure est
plus longue et plus jolie qu'aup&-
ravant.
Les esthetes recommandent I' E xe-
lento" parce quWelle est la vraie
pommade de quinine. Uls precoui-
sent aussi le savon Exelento Skin
qui conserve' fraiche la'.peau et
enltve les boutons et les'taches.
INous sommes si sairs de ces asser-
tions et que vous aurez entire
satisfaction avec ces products !re-
marquables si vous vous en serve
r4guli&remeut, que nous vous en.
verrons gratis uu; 'chantillon de
chacun d'eux.Nous'vous enverrons
aussi une brochure dcrite par des
spdcialistes en chevelure et, en
teint. Nous ivous ferons desipropo
sitions intdressantes si vous voulez
montrer et recommander nos pro.
duits A vos amis.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATL4NT4, GEORGIA
Agents demands pour tons pays.
Ecrihez pour renseignements.


.ilalloni. Fils

No 120, RUE BONNEFOI1
Vcus trouverez.unrassortiment complete~ des marchandises le'
plus varies telles que : lits en for et en cuivre.en tous genres eC
,e routes dimensions,fgrands et petite, miroirs biseautes, articles
iiaiu(dis, carpettes, descentes de lit, Chaises et dodines amnricaines
I vienrnoises, encadrements, tableaux, lampes, couvre-lits, tapis de
(able et tissus pour tapis de table, Tables avec marbres et marbres
pouir tables, Sellettes, services de toilette en porcelaine, service de
tI b'e en crystal taill6 et gravd de di pieces, lits de camp, rideaux et
mot thires en cuivre pour rideaux, ;argenterie poinconnde de 84
g*amiies,;couteaux, lavabos, enlmarbre et 6mailles, articles de
grind luxe, bidets et fontaines a main, pendules et tous autres ar-
ti.:es de beauty et de quality sans dgales et don't le seul defaut est
d'itre bon marcbd.
Vous y trouverez aussi des vitres 16 x 20.
La Maison reserve le meilleur accueil aux acheteurs.


Visitez le'tayon de

meubles el articles

d'ameublewmea de

Paul E AUXILA,:



V il 1 I1 > de Salon en Osie
et en Bois recovrbis, sea chaises de
I Vienne avec et sans filets dords.-
Ses Lits en fer couleur boie. Sea
armoires avec et sans portes & glace.
Ses Pavneaux dfcoratils genres
Gobelin, etc.
Gmnd'choix de chaussures pour
dames derniers modules et derniers
toes A prix mod6drs chez

Paul E- AUXILA

IVisitez cette MIaison d'abord
vos int'rets vous le commandant.


CAS NO V.
La v&leur nat.i.ivc du Viiol e, nontrce dtas uae st
dont les details o t fet::ns pr des memb S
m- Jicape. 'e"t" **
'"i"i""


D2 3 856 i


Le B Poall,,
pru duVi
14 '' 287.


Le. 13ch Pov.ll, del Salford, avait d6p6ri jutq
de 6 moist, auqu I i In', p c.-it que 2v" 949 etl'i
plus ahlor' qU eiu ct os. 0 Dans l'6tat terrible
sc trouv;it mO lui se produi.-: iritIL(i.te('ncnt. Apres 4 mois d'alime
au \'irol,il nc un M iprix .I l'Exposition de B6bsdsi
Spen maiu-'-.aunt 14 ." 287 ct cst dans un tat 4,up
SI.e Virol est u e preparation comro.de dG
SMoa:le, d'Extrait GlycErnd dce Mcelle Rouged'
d'Extrait de. Malt, d'(Eufs. et de Sirop de
(C.'e t an amtnent precieux danthe casd'AjiamIm"
L L cLueu,, de Maraosm, d'Anfmis, do Raddme
at do Phtiis.



VIROL
A GI'NT'S:
V ,. . i .-',t : "' i.>rt I & ri.. A GI, : Tll
* \. '.. .. I "'7 ; I'*. D S. ANGLI;E _M


Cocktail extra
"Medaille d'argent Al Expos'
lion Communalede 1921 (Port
au Prince ).
M6:laille d'or a l'Exposit ion
National if s mntiagtode Ios
Cab'I lleros ,Ie 1927.


: i
,' '. '





Cookl;I l Extra; imo il.lie rhum.
T ,.ss-rol a ;2 gor, des hla oi-
Icillh, 1:i3 dIe gin ''csscrol 'i ;4
g urJcls I:, b i'lteille el 2 gles'I
li bo..(cii!e, 5 oun ( goittc.s
d'aromatic biller Tenerot 3 I
gourdes hi b ,uttillce i


Isaac

M. Abitbol
229 ei sl'ronis-Fri s
En fIr'e dli mar-i lie ta! i're,
Viep.n d v. i
'1m1 l xoS !;.\("NOif n ill ,J)
.- .'la, ri, b'r ; ^ r b: -

S'. :'. I 'l;

Revno '.: 5g1r;'. phique
l.i )ir.i: r I, !' co' Sp)
6ci;,v d Sti nol)ailylograplhie
.31i, 1L.'i Per (!i, :Po:-t -u Prin
C( ( S j'.olt LLX (I a iinno11n11
:i x 1 (,c s (l'vc's dt. I0 iblis
t'vllirI i i ', i ei'InrT.l ca io .
Ice' s p ;ersoni..s senl .i la St6i: igra h]i', quie
I'l 'o!( SI'"lcialc de Sd 111io I)ic
lyi~N)gralhii' era inI pai- re,, A
l.,arlir ( I'(.cto I v 1927, uIc re-
vile IC' lli;iL l (. li :lt (l!ile C.'
'.11 I' Pj;' Per- "
nll, i e!t"'r !:!c ('! ~l~,;r vialive
a l'i nlcnio0n (ls Stiiniographes
qui si(' 't se p)e: ectionnnr
cl des (I(' ) l i.s don t l;c
aC:Cle(t;I Is p1)r.grcsen liiai.nt
dce lcneddc I'Art Ab.-vatili"
un vcrilble plaisir.
L'E Dactylographie sc plaitl : espe
rer quil scra hfait i ctte non
velle inii'llive, n hl)ienveil
iant :'ccu.il.


Nease de


Les families G6b.r
Francis font chanter,
moire de leur regretdI
Gdbara, une messe
quiem A l Basiliqut
Dame, le mardi 13 Se
h six lieumre et dtmie
tin. E'lc prientrs I
lants amis de eifd
)prsente corn me isnb
Po: t-au-Pi ic9 2l
le:nbre 1927.


9


A hi.~


L.e 'oussign6, pro d
Cam!ou faisant le trafleeOatI
au Prince LUogaue et Tr4b.|
I'honneur'de porter i i Al4t
sance des intiress(s qI .'
partir pour I'etranger o, tlpD
de s'adresser durantlson dhi.S
au Cabinet de Mes Cbh.riN
Paul Bouchereau pour tout
est relatif au service de son
praise.
.:Port au Prince,e I'.5
li 27.


Miguel SAVAILLB _


Ordre dos Avo Po
de Port au PrtlN4
CoNvOCATION I


Les Avocals inscrits S
bleau de l'Ordre sont
ques en Assembl6ee
ie mardi (Ine lon comlfl
Seplembre courant A Il
pr0-ciss dut matin,au l
Tribunal de premiere I
cc (Ic ('c.(l vl e po ur
liHo I u 13i I:' ui' r, des
bres d(I Conseil die Disl
et (dn Sc'(.-taire pour
et Ie Conseil.
L'obj't de la (cot!V
ne poIuvant dire t aI
to)r: ;i enlt ,', I articles
loi dun 17 o(lIobrc 1881
pi&-c;-Hc de la miajorI r
Ilie des a;vocaits inscri
lableau, ic Hilonnier ad
'11n i ; : s I ); cI a itOi
(I ie Ic ';- or'i nI Ille I pa' 1
p)iusse 4ire obtenn la
.a i,,c ,A, :; m bi"e G6nerale.
I e v13Slonier,
S.da;o VtN-^T I



I.a caisse de 50 grosI S
dol. 35. Chez
G.^


' incomparable put ett
L du beurre de tabL !
BRUUN
Tous les ferblancs ont.comme'is-
fine un seul beuf
a lait de lui des amis par -
tout qui n'acheteront,
pour aucun prix un an
ire beurre de table.


_ __ __ __


---111 ---


. MI I I I 1


--


---- --


WMI


~Csll __


~orrrrrrurm~---- 1~-------- ----


'A


6






LE.JMATIN 12 Septembre 1927


SA ELDORADO
Le Caf6'.leJplus chic de la Rdpublique.
Lo seilleur Billard des A atilles, vous le trouverez 1'Eldor. do.
Vous y trouverez aussi la meilleure Bibre
Lee nweil'eurs Champagnes, do d6lideuses Liqueurs,
Le plus chic Orthpohonique,'
bmeux coktil ONE THREE FOUR, et uh patron charmant.
L'ELDORADO eat le rende-vous du monde edigaut.
CHAMP DE MARS, T616phone : 2037.
Prix biod6r6 d6fient toute concurrence,
Un vi'jte i ce chic cafe et on v retourne atisfait.

( LE MANDR1N


SI.e dernier mot de la rdparatio
u.t ientilique des pneuF.
Ces machines soot installies par-
tcut dans notre atelier.
Ces machines, qui ont 4At develop-
Fpes aux grades Usines Firestone.
itndentpossiblts nos REPARATiONS
GABANTIES reparation a dans lei
quelles les caoutchous sont remis en
1tat de travailler, absolument aussi
Lons que quand ils etaient neufs ; ces
i6parations ne bont pas effectues par
la cuisson, nmais le tissu rdparateur for
me un amalgame avec celui du poeu.
'--; Visitz nous et voyez coml'ien il
vous sera facile d'dconomiscr dc i'ar
gent, de r6duire le coot de vos pneus


16MetI e At ~nuf ceux que VGus pcurrez avoir endommago.
Nous rfparons l(s pLeus de toutes grandcurs depuis 26x 3 jus-
644 x 10.
1' THE UP-TO-DATE TIRE REPAIR SHOP.
HARRY R. KINNEY, Propriitaire.
GriDd'Rue Etabli 1920.


T I.
(.<. "
^ / ', & f ... .. ,-- '* ,, .-' ,,.., "'' -' "' -. -* *". ,..- '*.'
/ 1 .. a .,* . ". I .. 4 -1
*'- ., , ".' 2 .. .. ,*^ YT .^ ,.,. .^ ','-
- '- .- "/ .....'.'M y :. .-' ' " *' .. ..> ,"z, !,:
.... ,, ^*fA .?.' a .^* 1 -*- *t '^ :~-" si t


C j Si s l Pa so aiour
-- --. --.-im***-- -
i Les plus gnnds jo: raux
D'apres une enqu6te des
u Annales Graphiques deN.
York )) les journaux qui mar-
chent dans le monde qntier A
la tWe de la Presse sont ( Le
New-York Timeso et la sao de Buenos Ayres,en cequi
a trait aux pages illu.tres. La
. circulation du New-York Ti-
mes, grAce au proc6d6 de la
gravure en creux est passe
de 259.000 exemplaires en
19141 415.000; celle de la
I Prensa de 249,000 en 1925 A
350,000 en 19.,7.
' Ez'quiel Pas apporle
da le joujrnialisme noi scule
Iencl les a ,n'lior..ti Ins in 1
r'iellci':, ni;:is encore im n sens


La Maison

de KRAFT


(le I'actio;t inorvalc univci selle- E nord dC KImAH' e t olinui
nienIt lrec.Conilli. L<. s CmlpgI'nes n--l i s le mione entier come
d(e la (Prvisa en f.ivecir (de nidirq(ue des meillnrs I'roniges.
routes c,s nobles causes sontt C'st le notam que poric une
I'orgucil(I. journalismic Irgicii grande vari6te de fronmages,
lin. Les ((A.inales gra 'phi)lIies') dans lesqucls les personnel de
lermincn: son article c d(i gotil out trouv ulIne sIveur [ct
sant queC La Prcnsa ) n'c.sL une quality qui nc peuvent tr'ce
pas seulcment Ion j'urinl, surp.isstes.
c'st une institution. Antillano, Gruvyre, Amnri-
cain, Poivre, Cheddar el Lin-
(ongrvis du ilz bourg; KRAFT les labriquei tois.
instlructcur d'.'griciltt.re Chacun d'eux est prepare de
(] HBiz, M. Enrique Llobregat faon A possdcr lune saveur
Bala, ter, pconisc un Con- diale, et pasteuris6 en unec
Nac, pi onise un C on-1 if lorine qui le recli, absolumncnl
gres ation:l du Hiz duns Ja pur Dbi e erblans, en
11epubliquc Dominicaine. II D eb te 6en erblancs, en
eubliqu Dominicaine. 1 pots de verre, en paquels ou
pr6dit une annee magnifique dans des feuilles detain, il arrive
pour le riz, soit environ 2 000 aux mains de I'acheteur, fruis et
000de lives. La consomrha- excellent.
tion du riz dans la Rcpubli- La Maison de KRAFT consi-
que est de 46 millions de Ii- dere de son dt-voir de vous
v'rs. fournir le meilleur des meilleurs
en mati6re de fromages.
Album d oIseaux amazoniques d
Cet ouvinage a tc public Chaque paquelt de vrai Fro-
sous les auspices du gouver- mage KRAFT porteic cette
nement du Biesil et content marque


des tableaux en couleurs re
piesentant lesoiseoiux tius tro
piques dans leur ambiance
native. La collection est diri
g6e par le Directeur du Mu
se6 Goeldi d'Histoire naturelle
et dethnograph:e de Para,
avec dessins de I artiste br6si
Ilen Ernesto Lohse.


KRAF EESE

AgeIt Geamral pour Iaili
THE PAWLEY SALES C
INC.
Port-au-Prince (Haiti)
_.. .. ....a .Gw-


Un cas d'insolation
IAvant-hier, vers les 11 heures 1/2 du matin.
un marchand de pAtisserie qui itraversait la Pla
ce de la Cath6drale, offrant bonbons, pat6s et
biscuits, s'affaissa, soudain, lourdement, sur le
sol. ,-;;&
f %Des passantscTharitables se 'porterent au se-
cours du malheureuxet des habitants du quar-
tier accoururent avec des recipients contenant
de l'eau fraichlie. On fit A I'lihomme~quelques lo-
tions 6nergiques et rafratchissantes quile rappe
lWrent vite A la vie. 1C'6tait, sans doute, un cas
d'insolation. Quelques instants laprds, le mar-
chand, qui s'appelle Augustin Nerva, complete
inent remis, put reprendre son chemin.

Avis
El Consulado General Do-
minicano en Port au Prince,
desea que la Sra Margarita
Ganey de esta ciudad,se sirva
presentar a la oficina de este
Consulado, sito en ( Cheinin
des Dalles No 84(i.
,Landro MOR MILES
Consul G6neral
-
te Consulate general domi-
nicain it Port-au.-Prince d6sire
l:, presence de la dame Mar
guerite Garncey de cette ville
a ce Consulat, situ6 au Che-
imin des Dalles No 846.

+i primnrie .C93trah3 I
Henry Jones, propri6taire
162t, Place 'Getfrard
lEnveloppes coin nerciales
bl)lhliJ sup6rieures avec im
p,'es)i A i deux (2,00) le cent.

ALUMINUM LINE
lew-Orl6ans &ASoulh America- Steaship Ceopay "
Le steamer ^Frederkisborq"ayant aimi
New 0rIgans, le,6 seea A P-au-P le 12ert
Un steamer laissera lew Orleans le
20 septembre courant directement pour
Port-au-prince et les ports du suo.- .
Ce 9~Septembre i927.

A.de Matteis &Co
AGENTS GgNARAUX


.resiton

[HIER FIRESTONEE DEMAIN
'- Pourquoi ? Pour la bonne raison que le connaisseur de
la valeurgdu pneuf corstate tous les jours davantage que
te pneu Balloon Firestone et la Ohambre i air ronge fires-
on, de pai leurs excellentes qualitds,1 isont ce".. qui lui taut
pour son atitomr'bile.
Nous prenens plaisir i adviser nos amis que nous avons rtcu
ssortiment de routes les dimensions de Pneus Balloon,
reavy Duty et Chambre i air rouge Firestone.
I Y ;- +7-antaje i acheter 1- marque

t' IR ESTO0 E


Spour votre confort et votre sicuritd.
/, f J EN VENTE: St-Marc, chez Mr Clement Pinard. Gonaives, chez Mr Antoine Get-
S(s fard Port de Paix,chez Mr F. Maurasse.Cap-Haitieu,chez MM. Jean Luciani & Co.
Jacmel, chezMr Edmond Lauture. Aux C(aes,chez IMr. Jean D. Ldonard Jd".
onl mie cbez Mr Desquiion.
compagniel"

race sur Pusaeluilom6t-e ave,- Par 20 Dollars



& UO L. Prce ,nann-Aqc rholmn & Co.
1IAGENT GENERAUX


-~ ----- --


- ~ ~ -


A.


de Matt[,is&Co

Pcpr)'csentants pour 1tIati


it--i iolMM-


I I II I


'


jjl


Cno '* "





LE MATIN 12 Septembre 1927


SParis Bazar! Paris Bazar!
Sde PETE BROWN
Rue Bonne-Foi en face des Magasins de MM. Reinbold & Co.o

Le Seiil Magasinn vire de la ViHe
04 IPARlIS BAZAR, come chacun le sait, est le rendez-vous du
Schic et dIe os clegantes Mondaiines.On est unanime i dire qu on n'
S assez (1'yeux pour admirer toutes lesjolies choses exposes dans less
tries de cc coquet Magasin qui ne desemplit pas et ou le meilleu|
cucil est reserved tous. Entr'autres articlesde toute fraicheur et deit
| te beauty, ce sont d'al)ord de Maqnifiques CHALES et ECHARPES"
soie, deirnier cri, aux couleurs chatovantes, de toutCesles dimvlensions
des prix tres moderds; de JOLIS BAS tout soie, de toutesles nuano
Sde qu(lalitC superieuretta bon marclhe; des SOULIEBIS de tous !es n
`73 iros io t'nr (Gar1'oines ett Filiettes, du Celebre 1)' CAMPELL, qui
viennent si l ien aux pieds delicats,causede leur irandevoque aux E
tUnis et dans le monde enter.
On 1 Iroiivera en outre les articles suivants recemment arrives tn
q derniers steamers, a des prix defiant toute concurrence;

| iCadeaux pour BapOemes, Fianleilles, marriages, etc.
o Balles et Ballons en caoutchouc.- Formes chapeaux
Jolies Services i liqueurs,- Tr s jolies manucures
harmonicas,. 4ccordeons, Poudre, Pommade,Savonnettl
Chaussette. pour Hommnes.-Chaussettes pour Enantnls
g Bas pour Filleltes,- Cravates derni re Mode.- STACO*
Lotion & Parfumerie de routes les marques i
Reveil-mnatin.- iontres Bracelets.- Montre pour pocMh
Chapeaux depaille..- Tusso," de soie.- Tussor inprim"
Bracelets sertis de pierres precienuses.derniere mnode
Chemiseltes pour Hommes.-Chemiises de Tussor


VALISES a MAIN POUR DAMES & DEMOISELLES
SERVIETTES DE TOILETTE RADIO CHIFFON A
SOtI LIERS POUR DAMES- SOULIERS POUR ENFANTS-
ETC. ETC. ETC.


i


'C
i


I
go


-T II ,, ---u.


I I


m =mm" t


-- ~;IF




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs