Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04559
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 09-09-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04559

Full Text



Sldmnt MAOhlRI0B
.. .fSECTEUR
.s ,A* Aznricaine. l.:"
NO il!J2


-iOED ;a< OEKJIMB49


-


U BieANNIE N" 6195


'i 1I~~L Lump-I I~.ll L:PI I


PORT-AU-PRINCE ( AITI)


- VENDREDI SEPTEMBER 1927
VENDREI)I 9 SEPTEMBRE 1927


* m s- m f n l T -


-- M-z.-


-------L ~e-----rmc-------'IN


'la vilte d ,
4 Vis ats h
...I -- -V

eSSionsdejour-

fesdominicains

otfin.- (Voir le Numdro d'hier)
es pages do Palbum
inilmile: ine maisonnelle te d(eux
ole en vert et abrilde sous I'aile
du drapeaui des Barres et cloilces.
isilsalignrs, d'aigres gutturisalions
isnes, sonneries eperdues d'un te-
.Dehors, de gros hrom mes robustes, I
i0satile, plains de candeur. I)ans la
ritsge, avec la protection de toile
centre les iioustiques, utin officer
torse maiga', bras longs, d6char-I
es, comme (1(is pales de langous-
u sur une chaiise longue, par les
4e laquelle c p)rcmne, en taisant
un pei ir nicl raigeaisement verl
scandal ,i l')vr,(oquet, I'officier
,tournoins jp'ge.
paysag'c m'niicain et I'hailien
ues (litil res. hi cote d'Haiti
IlI nous ;!,le ai nous que la
e plus I i te, plus luxuriante
een nmin( s c piletuses odeurs
i.En men fl'emps, la topographic
liestplus i,, iple. Ians quel repli
Monlagnes, i nous entourent de
ris coltr(i, 'es hcrbes 'erribles,
Afriqfi..' par les an-"tres des
c, es Otr'bcs qui 6ter.t la me-
eti jugeiii qu(i luent ou endor-
.p des i )is enliers, selon les
S 'avenit cipiltar tn honmme
eude on datis 1'enlance?*
role Irenle mille a l'heu-
p rlan Yanchatre et serpen-
tesprcr is(sment mie route -
.e,'paftex !)ple J'o(fici listne des
ilIIi3di'cateurs die alivisirn
lres, mais (Jiii est atf chemin
I et comode, U,-ssit6t quc l'on re-
Iha l1uleur de 1mornes !res respccta-
lUe'ondescend ;Ii des prolondeurs
par Iesquellcs courent et se glissent
rtissouiAjx anonymes. Bel ouvrage
cehumaine ce clemin que le Gou-
tlhailien mainilien dans des condi-
iirendent parfailement voiturable,
ent pour la Ford gri Tipetse, mais
Ocrd seigneuriiale et pour la Wil-
thfltue et puilssante.
cbl61csde ce hon chemin, se mtul-
groupes d'ilnliles cahliulles qui
Msser a.iltunt come produit
I"a nature q(ii come ouvrage
hint elles soin rudiimenlaires

ecesrahutites, se present com-
i', '.ire, homiles, femmes el en-
'enfanlls, m";is en telle quantilt'
nous assaillit de ce que c(s
bilacles dissimulent les bou-
.:moples maisons souterraines.
lugIcrnil loill cc monde? Les
'"exccplini centre jeunes ce
1emil boules 'I leurs derniers
s. il nic nous arrivera pas de
b-'itil des 3 millions que les
emll a Hail. La verite esl que
Idulnis Ioute sou elendue est
quie nous oseronls appeler avec
Imuation, h Upinieres humaines.
es de population hautiens south
.e et peu considrab)les, sauf
Nonm de Ia Cupi'ale de la Rpn-u
o afirme-t-on avec insistence,
i dc cent vingt i cent trente

as lres que nous laissons der-
Ies nous ar :ler duns aurun, ils
de douars avec une Premiere
hnaithenme, une petite force
ri Adde par un olficier ameri-
-tse Ainsi done, rien ne man-
"e1C pour donner au voya-
tatisr' la plus bloquente im-
Nous avons pris l'engage


Lunettes


Chez1A. de MATTEIS & Co

RUE BONNE.FOI
VIENNENT D'ARRIVER :
Lunettes, Lorgnons, T ince-nez avec mdnlures en or, en
6caille et en nickel et de forces ovale ou ronde.
Grand assortment de verres concaves, convcxes, peris-
copiquIes, plans ou cylindriques, jaunes, bleius on inoirs.
Avec ce nouveau stock la M.Vison estl i imeo d'cxeculcr
loies ordonnances de medecins occulisles d(ns le plus
bl el d(lai, avec precision et touec garantic
Vis, Branches et Ressorts de rechange.
Produits de toute premiere quality des plus grandes Fa-
briques de France particulierement de la SocidMe des Lune-
tiers de Paris.
Vente en gros et detail.
Venez visiter les nouveaux rayons de la Maison
A. de MATTERS & Co
-- ' -- -., i i i I I -- .I.I
ment c d(lire la v6rit6; et c'est dans n'importe Icquel de ses
la verile dure, mais sans jac- lots et en m6moire des quis-
lance que nous disons. nqeyens precolombiens, o:i
I t mainlenant, ine contes-(I evrait lever un inonumlenl
s:o i il pe hlionteuse pour avec utine inscription qui di.
nous: sons la pesanteur bri- irait simplement: Sons la pait.
lane, abrulissante de midi 'de ces eaui. blues reposentl les
nous avcns dormi. Mais pas grandeurs el les soluvenirs d u-
ainsi, d'un sonmmeil quelcon-. ne race, lerre qui spare la
que: nousavonsdormi d'une mer du ( lac ) calme, 'isse,
fauon mag'iifique et proton. sans une ondulation, sans un
dement animal. pli. semble le tond d'un ocean
Une violent seconose de desschl,c.we.dcU encore d'ua
I'auto nous reveille et la voix 6pais et mrelleux tapis d'al-
du chauffeur ach6ve dc nous gues, brillantes de sel et de
rendre A la reality: soleil.
Nais sommes ddja press Un moment, le spectateur
de Port-au-Prince. arrive i penser que Dieu lui a
Le paysage na pas chang accord la faveur miraculeu-
dLe aspecayage Nous croons nous se de pouvor se pencher, do-
rouaspect. Noures crynspeu de kilous! rant quelques instants, s u r
trees ar el tdu point ou de kiloe- 'enfance (u monde. Toutes
tres a li du point ont, en s les couleurs en bas possedent,
itvon dorns. Cependanc en spectralises par la distance,
tat d'inconsciance, n 0ou sI une tendresse telles qu'on
avons roule beaucoup de
avis ru beaucoup de n'en trouve que dans les meil-
illsleures toiles de Haltinir. Le
Le chauffeur nous apprend silence prend une telle gran
que la montagne que grimpe deur qu'on arrive ai craindre
maintenant l'auto avec les pd- q si qulquun e rom-
nibles efforts du moteur, est paitavec un cri, I'enchantc-
la derniire a mon er avant inent de tout ce qui ious Cn-


(te po(UVoir courIr, a soxiIlnic
6 I'lieure. -A Iravers ,la plane
de Port-au-Prince. Ce dernier
obstacle A vaincre s'appelle
en patois Morne a Cabrit
nom d'un r6alisme graphique
qui pourrait se traduire eni
espagnol par ( LOMA del Cmii-
VO'Y.
II est une here de l'apres-
midi. Nous avons lait un
voyage exceptiolicllement
rap(ide. Nous sommes parties
de Smailo-Domingo i 4 licures
du martin.
Le Balcon do
a((orne & Cabriti
Do h it du (( Morne Ca-
ril)) oi i notus avons voulu
n11os an lter quelques ins-
tant"-, on observe on panora-
ma (I'une am p le r, d'unc
grandeur et d'une beauty qui
forcent l'extase. ious n a-
vons jamais rien admired de
sembhlabie.
Rcgnmrdant vers Port-au-
Prince une grande tAche blan-
chAtre sur le damier vert
glauque de la vall6e, a l'extre-
milt ou se 16vent les pre-
miers gradins du sombre et
sourcilleux Mont H6pital le
voyageur a la mer A droite et A
la gauche, comme une autre
mer plus bleue que la verita
ble, le 1egendaire et mysf6-
rieux ( Lac Enriquillo ou -


touire serail enseveli sous les
rtines gig.inlesquis (d'nie cf-
frayanic catastrophe cosini.
que. Nous resteriois ainsi
jusqu'a nous p6trifier en pos-
siure, en vieillards come
ce.s prediluviens arbusles qui
s'accrochent au boild d I'abi-
me. Mais il taut relotirncr i
I'auto et continue pour Port-
au-Prince. Le cliaufllur qtIi
n'a pas uu temperalmeinl atis-
si contemplatif que cle noire,
pour nous arracher a notre
extase et nous adviser que le
temps passe, se seit du scan--
dale dii claxon: pardoinnez
llui, notre Dieu, il nesaitce
qu'il fail...
Que penseront remain --
demandlAmes-nous presqu'in-
conscients, ces roches habi
tutes A tout voir d'ute si
grande hauteur, que pc)nsC
ront-elles du passage du cor-
t6ge president el?
Mais, aprcs avoir tormnulc
la question, nous ij'osAmnes
pas donner la r6ponse....
Sousl'Arc do Triomphe.
et our le Pont Rouge.
L'Arc de Triomphe,sous le-
quel nous limes, le mn'rcredi
de la semaine passee,a 3 heu
res de l'apr6s-mldi, notre en-
tree dans la Capilale de la R6e-
Spublique voisine, n'a etid rig&


ni en no're honneur nil en r
celui du President Vasquez. I I
C'est un)monument d'une sirmN
plicil6 ingenue etl Ires bon
march : chanx el briques.ap-
parlenant I 'Histoire. on me
i Pont Rouge, que nous tra-
verserons un moment apres;
un pont come tousles points.
mais glorieusement rougi du '
sung de Dessalines.
Nous passons devant le
camp americain d'aviation,
salns souponncr naturelle *** a vu, an rez-dc-chauss-e
smnl, qus i son vert gramen ie I'imnlmeuhC sil i I'angle
eliit reserve Il vesi grne hon ll es rues t (I Cent're el Bonne-
lurtde voilr y ar llis Jacino Floi, une falbrique de sachels di-
(neurde voir y atlerir Jacinto rige par (leux jeuics homes,
T. 1rez, Ic pihotogra phe dcla aUrainck Solages el lldouard Ma-
IOpiniion)), avec sa chainbrc, Ilion, (i11 sont des alrtisansade
sou tripode, son dominicanis- 1'effort in(ustriel. On y fabrique
ine irreducible, son col de des sachiels de touts dimen-
pajaritas et son chi peatiL de siuns, J. 2, 1 et 1 2 livre. C'est
paiile ; cl nous voil, (dans 1'en u11e Itri's 1)()Illl i(dc ct les deux
ceinle urhaine de Port-au- Ieunes indu slcls ,ni'ritcnt les
Prince. plus grantss 'ncou i'gemients.
Une roe droilc large el Ires .',
tongue la tGrand'llIIue, a)orte ... a vu, ininli iima.tin, sur ut1n
url)aine de I'ort-au-Prii e.Ses ()n1i encell e c llillts lie I )Ce vc t ell b ell c (11 (ili prctiiail hs iin i ,
pas ctrc plus m hord (Ic )cltiles m1i:so0ns en baUl]. ble lolice r, .(i d c lines
be)' a eu peuv(s em u pro- ~blanches. Trs graciusCla i ai-
os, n Iuves c peL ) gn- euse. M1is lors(u'ellfc tour-
pres, qui gagnent en import n nail Ie dos, NOTrE (EIL voyait
ceet en tenue "i inesure qu I( que le maillot avait au-dessous
avance pa;r la rue kilometri- de la taille, un trou, large com-
que. Une lois passe Iarmatu- ime uue piece de 5 centines et
:e en fer du March, la Grand qui laissait voir un round de
Rue ) c ommence n me1- chaire traiche et blonde.
writer son nom. Des boutiques | -- 'il de boeutI dit un plai-
ct des maoasins de svriens et sant.


d'l|alicns droite ; des miiga- -l)c vche rectilia n spi-
sins et des l)outiques dilta- rituel.
liens et de syriens gaiuhe. Madame voit de parltout
e surench~rit un troisi.me plas
Des maisons de deux etages. insolent.
L'Edifice des Postes; celui des
Te'1ldgraphes terrestres : deux ... a vu, hier mialin, un grou-
ou trois caths.A droite de Ion pe nombreux de d6sueuvres et
gues et large rues avec un de vagabonds, shines, petits
morceau bleu de mer au fond. marchands de sureltes, etc. qui
A droite le prolongement en avaient institu(3 une veritable
pente et beaucoup plus court maisonde jeu prds de la Cath6-
des mdmes rues.Un tramway, drale. Le spectacle elait vrai-
grand, non point et bruyant, ment d6godtant. Soudain appa-
apparlenant a la prdhistoire rut l'autre bout de Ia rue, le
de 1,. tout j, camion de Police et tout cc beau
des Iramways. LE, tout a coup nionde de piredre la file lon-
sur les mdmes rails, nous vo- gues janbes. Mais des que le ca-
yons s'avancer une locomo- minui nc f ul plus li, NorTm: (1EIL
tive qui apparlieniit aussi it la vil los gr:illards reveniir I leurs
reliistoilre des loconmoives. jeux.
eaucoup de couleur. beau- --
cou(1) d'odeur lorales.I)cs mai-
SonsI S'eclappent Ics caux C9 I So passe a8tour
sales par descondutits a peine
converts. doe os et ailers
Dii monde. bc)aucoup de -- -
mol de. oriains
L'auto s'arrdle devant e IAitu's li0orlee'ains
Sport s C'ie )) ct nous trei- Lxe D)|partemenlt de I'lnsruc-
gnons avec illusion la main lion Publique sc Iroposecette
corpialc de Salim Aunoblig* ann6e de publier un volume
par le mandate de l'amilie a. de posies de Luis Llorens
dtrc notre initiateur aux se- Torres, crels urbains de Port-au-Prin- Mclendiez Munoz, les .cettres
ce. de lIafai(l Lopez Lan(dron et
I)ouche, malette ddtripce, les Notes pour I'ltisloirc de
chemise propre, coiffure Lo... Francisco Mariano Quinones.
dans la rue. Nous avons re-
trouvd nolre ancienne lge- 1 Invesigationsdagriciiefretropical
reti spiriltielle de voyagers Lc docteur L. J. Cole, pro-
solitaire cl imnp6nitents. Mal- :fesscurd'Eug6ndsic de l'Uni-
gre I'odcur locale, nous res- versile de Wisconsin et mem-
pirons largement et glorieu- bre du Conseil National d'in-
sement. vestigations agricoles a visild
Bureau du Cable tranvais. 'tle de Porto-Rico dansle but
I'reminre d6peche a.La ( Opi- d'apprdcier les facilities offer-
nion ) viens d'arriver. Ville tes pourldetablissementd'une
orn6e de drapeaux attend im- Ecole d'Investigations avan-
patiemment jour de demain. c6cs d'Agriculture Tropicale.*
,-. ..11 Lc'ne invention
AVis Un domiuicain, residant a
Nous avoos I'honneur d'a San Jose de Ocoa,pharmacien,
viser le public et les chaut- a invented un apparel destiny
feurs en parliculier, que nous b eliminer les bruits desagre-
installerons tres prochaine- ables dans lecsradiolaset darns
ment, une pompe a gasoline, tous les apparels de sans fil.II
au Porlail St Joseph, en face se propose de communiquer
de la gore du Nord. son invention at Gouverne-
Auto Supplies. went afin de l'enregister et
H. M. AUGUSTE & Co d'obtenir un appui.


"-S


.' .. .. . .,'" /- .' ..
*** ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ '~, -^ ''*I'*^ ^ *- K^


-.~--


- r,--


-' Ii


II y a des choses que I'on duit
raire avec son co ur; it y en a
d'aulres qu'on ne pent laire bien
qu'avec sa reason.


Lunettes


__ _I I__


_ _ -~ --


P


r!?







LE MATIN-9 Septembre,1927


I,


d t nainoskrpiR Haiti 6 N


millions de IcllnoiS luyait les proviiinces e
Chantoung et de Chilli ruinles par la famine et
la gue;re vont s'installer hians les immenses
planes encore non cultivces. Cette migration
n'a de comparable que la ruLce ti'e lEurope vers
le Nouveau Monde au debut de la grande colo-
nisation et dc ia d6couverte de l'or. On estinie
que cette anniie seulenemnt un million de nou-
veaux colons s'installeront en Mandchourie ; les
autorites mandehoues aident de leur micux les
migrants. Le voyage est gratuit pour les hom-
mes de plus de 50( ans et pour les enfants au-
dessous de 10 ans.
Les lonils raids ariens
NEW-YOIlK Le mnonoplan Fokktr ( Old
Glory pilotl par lloyd ek'rtaud et J. 1)| Hill ac
compagn6s de iPh. lPav\', tdilOur, a pr.s son vol
A 1 h.23 p.m. it destin'alion deI onme.
CALCUTTA- Le < P'ride of Delroit ) est des-
cendu a l'anerodromne dte Calcutta ; il reparLirai
remain pour Rangoon.
Les ahitts d'ir de la lianque de Bliqique
BRUXEILLES- La bainque natioa.ile de liel-
ique a acquis sur les dcrniers arrivages d'or
e i'Afrique du Sud pour 18 millions du prciteux
mntal.La banquet avail aclheli une quantile senm
blable de metal lasemnaine prccedcnte aI New-
York. t
Reunion de I'Ass,,imlbie Naliotale espag nole
MADRI)D-La stance d'ouverture de I'Assem-
blWe Nationale espagnole aurn lieu le premier
dimanche ou le premier lumdi d'octobre.
lJe utile inenitioin poinr les mo'eurs A explosion
LISBONNE M. lHunos ltipeiro aurait trou-
v6 le moyen de remplacer I'essence par l'hydro
genc dans les moteurs a explosion. Des expe-
riences ont 66 tfaites avec succes sur une moto-
cyclette.
Le Maire de New-Vork 6 Venise
VENISE-- Le maire de New-York James J.I
\\'Vlker est arrive dans cette ville.


E toutes les liquidations qui ont e&l

de toutes parts, ces temps derniers il

en a qu'une, qui rest


Niouvelles Divers es

Par a le i .,,.,.,,.,:,
............ hier, a l' )rt- u-Prince. anno e
que c'est nuotre Minis.tre A Paris
PARIS -- Le bruit suivant leqael la France et Dl),gu dHl:.aNi a Ia Ligne des
Shercherait un nouvel emprunt sur le rnarche Nations, le Colone' Alfred Ne-
am',ricain a etW d6menh aujourd'hui au minis- ours, qui a 616 (lu vice-pr6si-
t/re des finances oC' on a, dclare que la seule (lent de I'Assenibl&e dont M.
operation finanicihre project| e pour le moment Guani, l)&Yguet d(e I'rugniay, a
esl la conversion de I'emni'unt de 8 o o nmis en 6tl 6lu pr6sidenlt.
1920. .
PARIS Le conseil des minislres a d&ieid Ol s1it q 'e la so ;'e dou-
que M. Lucienr Hubert, sOnateur des Ardennes, verture di Consail hit pr'm'sil-e
sera nomm6 membre sippl6ant de la dl61gation par le laepresentant da Chili. M.
francaise CA la Soci6t des Nations en remplace- Villegas, et uqlie c'est le Dulgu6
ment de M. de Jouvencl. de la PBpubl iqe de Cuba, M.
Le conseil a arrt ddlfiiiiivement le pro- Aguerro qui preside le Cniit6
gramme de reception de 1' merican Legion. d'organis.tion con!prennnt 48
Au d6raillement de I'express Paris-Bor- nations. Dautre part, le )l)16-
deaux qui a eu lieu hier prs de 1'ours, il n'y a gu6 du Japon, M. )atchi, ; sou-
eu qu'uni seul tu( et auc'n V less. I mis au Conseil ie Ia Ligue une
motion pour 1'envoi d'une to(in-
La Fra.nce et les Soviets mission en Argentine, en UTru-
P.nis- M. 11 kowsky public ulie note prci- guayetau Paraguay, ayant pour
sant la d6claralion (qui' a signie en quality de mission de preparer une Confe-
inembre du comit6 central communist dans rence sanitaire qui sera tenu A
laquelle il envisage I hypolhese d'une guerre Montevideo, en juin de l'ann6e
6ventuelle contre la liUssie. Eln conse(quence, il prochaine. Cette Conl'rence, a
ne vise ni un cas actuel concrete, ni la France prkcis le lD61gu6 japlonais, iura
don't la poiblique envers lai Russie est consid&r6e pour but de resserrer la coop6-
conme une politique de paix. 11 allirmne que sa ration des pays visits au I ofit
signature prove uniquement son d6sir de tra- des travaux techniques de la
vailler :l carter les difl'erends franco russes et Ligue. Les Represealants du
augmenter les chances de pai\ general. Chili et de i'Urugurv out ;p-
Ie.s r',, alil i ira.i es puy la motion de M. l atcli.
PE (l C'. ALa haute distinction d&nt no-
PArUS-- lun ce qu(ll cocem'n les informalions Ire iepr6sentant iA Gcnave v-nt
prlendaihnl que la larrai aura.it propose aux d'tre 'objet ettous ces laits don't
'tats-U'nis de n',gocier un trailed' de commerce, nous venons e c parler, mar-l
les milieux aultoriss lprucisent qlue lambassade ir d'un no'velle
des Eats-Unis a loemandC des renseigiemnents orientation dans i'aeuvre inter-
au sujet des repercussions (ilque pourrait avoir le national de la ligue. C 'st 1\,
rel6vement du Lnrif do(uaier franqais piral!1le- croyonalesdes a Lidue-
ment 1 I'applicaltin d(u t(raitd d.- commerce fran nsut de la solution de la So-
co-allenmand sur les imporlations ammricaties 'iL t nde re son action vetrs
en France.On croit (queil I'ambassade aurait pres-
e itPres- l Nouveau-Monde et non plus
senti le ministre des A ireselran;resau sujet concentrer uniuet on pus
S. la concentrer uniquement en
de la conclusion d un trait0 d0 commerce don't Europe comme elle le it jus-
les n6gocialions conlmeicernieiit en octobre. Europe comme e t
L'accord commercial franco-allemand est ac- qu'icl en tai si, lAsse.
cueilli r6s tavorablementn dans les milieux in- de Geneve rentrerait, heureuse-
dustriels et salu comine le del)ut d'une nou- meant, dans le cadre que lui
velle 6poque de cooperation et d'interd6pendan avaient tr'.c ses fondateurs
ce 6Conomiique. c'est-A-dire, ne point etre un
Founk va Ienler ue no ivelle fois de voler groupement de nations euro-
ide .e work A Parisi peennes ne s'occupant que de
MITCIIEL FIR1,I)- Le capitaine Fo wc' a liii questions et de politique euro-
aujourdini uiLne sor ie avwc son biplian < Sikor- pdenne, mais une Societe de
sky ). 11 a extculd nil vol de deux heures avec de toutes les nations de la Terre
10 passagers et en a!terrissant s'e.,t d',clar 6en- o- tons les peiiples, les pui- i
clian(t6. Ia'vioin av(c ses (ix ip.ss'lgers et 200 sants come I les l'.il)l(.s, t"-,
gallons (I'essence pcs:iilt 11 50() lives s'eslt die'v r'icnl le p iouvo'ir 1.' .- (Il'l tre
A 11.500) pi'-ds. Fol ck no 1 I enlplovyd qui'uii des Ilers intt'ils 1Il,:;inics et de
des deux inm t'ui'is. 11ir'e adinetIre lc'as !i oi's.
S Lies pIlaces d'honncuK r (iU i s(.i t 1
Allenital c DRESI)D Une tentative (I'as'assinat a eu atx lepr6sentants dis Nations
lieu aujourd'hui centre NM. Emil Steger, secrtai- du Sud el du Centre- A mirique
re du consulate des lEtats-Unis A Dresde. Un in- sont un excellent indice de ce
connu a tire u;l coup de revolver sur le secr- nouvel esprit qui doill guider la
Laire et a r6ussi a s vchapper. M. Steger, sdrieu- I Ligue si elle veut avoir les mo-
sement bless, a 61e transporl6 dans un ih6pital ; yens de poursuivre le but pour
il n'avait pas encore repris connaissance ce soir. Icquel elle a M6e cr66c :solution-
Exode de millions de Chinois vers la Mandehourie ncr pacifiquenint les diff'rends
PEKIN- Un grand inouvement d'dmigration qul peuvent survenir entire les I
a lieu acluelleinent vers la Mandchourie. Des peuples.
.* r - l . - 1- I.-_- .- _


Le Gros Succes qu'a obtenu le Gra

Magasin en sa Li(uidation, ainci

beaucoup a 'imiter. Mais constatae

le reel sacrifice que

LE GRAND MAGASIN

endure en sa Liquidation, on lui a abai

donne cet honneur

La liquidation du Grand Mag

est cont'tinuelejusaill dernier obj'


,m l, 206-208

I Traversielve
1 aI a


' Une bonne measure
prison par le Juge de
Paix de la SectionNord
lIEn ve de (1coingestioinner
le role des af!'"ires civiles et
(de d ine'r .stisk ctio il i
ji-lus i le(.U l *1 i ) |)evj;rs()i i
d i(e)i; qu'i p -ir' i n 111 ;
d() O iobre li ciinii, it scrd
teiin, chaquc snimain c0l L.
niercredi ai 2 lis. 1/2de I'apres
midi, uine aumdiei-e civi'e orJi
naire.
C et 1L Suppldant JJug Jh.
PIC',) 'lli : quI siegera.
Cest lhi U n tres bonne me
surtitj doiL n ii )ivrenlt (que se
rjoa ') lI c ih .q (Ii i L ) t (les idit-
icrc ils a tr;.i : .'- par le Tri
bunail.


Que Westclox vous appellent!
LE nom "Westclox" 'ur le cadran d'un r6veil
ou d'une montre c:t votrc assurance pour une
ponctualit6 de march. 11 vous sert de guide en fais-
ant votre achat-c'pst le cachet de quality.
Westclox est un assorticment complete die veils et
de deux montres-tous d'u,.e march irr6prochable.
Ils 6chelonnent les prix ct facilitent votre choix.
WESTERN CLOCK COMPANY, LA SALLE, ILLINOIS, E. U. A.
EtE -


he-liading.
*';
1 La Boisson

le mon

:' ESB

RAFRA


connue a

ide enter

IT UN

ICHISSAl


S.t JA. a m X & -. -- -
ET UN

RECONSTITUM

FROID


,ATJ ?JINtRALE WHITE BR
GII.JGERA WHITE OC
le seul Gingeral fa


'CI ILI Min6iralc pur


des SOURCES


WHITE ROCK


DANS TOULS LES MEILLEUS HOTEI S,
UC .BS. CAFr'S ET RESTAURANT


Mohr & Lauir
Distributeurs, Port-au.-Princ,
.-' '


_ __ __


LA


i
1
)
!
i


I J


- *


L-


VERITABLE


Iq






LE M ATIN--9 Sptemlfre 1927


rr,,ieMaBnce duI Djebel druse Le circle 'mocsallnla
es chefs druses onl intorn6 le Joue A VarldtI&
aire tran's au'ils ne d6siienti Diemain soei, le Cercle < Des
ias a I'Etot de aDmas mais qu'i)s saliiu) ollre, a Variee6s, une
raIur pYs soil indipeCdant avec un grande sAiree uinsicale et th6
uor frantals. atrale.
de Iarrivie en i rane. 11 y sera iou6 (( Le Gendarme
des i.,gionnaires Amnricains sans piti6, une comedie dd-
g 'occasion du jour de l'arriv6e en sopilans e de Georges Coute
SOO0 membres de l'American Le- 1ie.
rdonner unification rticulire, le Le lhver du rideau aura lieu
n signify le 1tion partiembre, fle A 8 heures et le prix de la carte
Sa dar 19 stbre d'entr6e est de 2 gourdes.


ri'it de Giu'ibaldi en Italie
L/graphie dc( Geneve que Riciotti
q nipliqu6 aI'nnec dcrnic&e dans la
sonalalane est a'rive en Italie venant
a" Il s'est transfer6 A Rio Freddo ofi
[ uper de negoces.
lion di Palais de Justice de Vienne
Les travaux de reconstruction du
.istice detruit par le feu au course de
i mois de luillet dernier a occasionn6
Sde 70.000 mtres cubes de dcom-
La Puilx arm6e
.ieuvres de I'arrnne francaise sur le Rhin
larmce du Rhin sous le commande-
Bral Guillaumat a commence une
des manoeuvres oiu sont repr6sen-
nouveaux types de machines de
modernes. Ces manoeuvres ont pour
l region des rives du Rhin.


Autour


Isla Pr6sidence
deo 'U. S. S. H.
-* - -
SA PRA DEL declare:
Ar la demand de quelques
i, j'avais consent de bonne
e, en pur disinlirussement,
implement dans lc but d'ap-
wter mon concours au rele-
Bent du Sport Hailien, A lais-
mrporter ma candidature A la
Ptsidence de l'U. S. S. H.
4eme considerais comme un
UTREqui, n'ayanl jamais ap-
pirtenu A aucun group dissi-
dent, et dsireux de n'apparte-
air i aneui, devait rester en de-
hon et au-dessus des luttes et
des competitions.
ken'entendais accepted la Pr6-
sidence oferte, et non sollici-
te,--malgrt nmes noiilreuses
o!r.ions pro tssionlnelles,-
Alq funanifnit se tlisaii au
luirde on 1101noni..
tcst lI encore la condition es-
fthlielle de mon : cccpla!ion, la
teule qui, m'armant W'un pou-
voir suffisant et non discutd, me
perinettrait, avec les collabora-
tears divouis qui ine seraient
dontis et lappui de tous, de
travailler A une OEuvre de fu-
sion et de concorde entree nos
diverse Associations S -ortives,
tide rOaliser entire eltes I'en-
tenle si necessaire au d6velop-
eIment et au Progres du Sport
tIde 'Esprit Sportit.
Celte condition ne se realisant
PI,je retire ma candidature et
tlvoieun cordial remerciement
Mit amis.
Sam .n'R PBADEL.
** . ... --... .


-.. g .
o










C3 a



LOS^12a
l."z =l
oni.-? a


3.
7;






2all


-- - -- - - -
Chaulfeurs et cyclistes
Iformis les cas ou uis s'en
tendent centre le picdon. les
chauffeurs et les cyclistes ne
tont point bon mInage dans
la rue.Aussi le Juge de Paix,
a, tort souveut, a trancher des
difldrends qui s'6l&vent entire
quelques uns de ces mes
,ieurs. C'est ainsi qu'il y a
quelques jours, pour avoir
heurte avec son auto la b'cy
clelte de Cedeon Guillaume,
le chauffeur Jeannot Brirec
se vit condamner, par le Tri
bunal de Paix de la Section
nord, a 25 gourdes d'amende,
aux Iraisdu process 1un mois
de prison en cas de non paic
ment.


Le Fromage Gruy6re de KRAFT
fait des sandwiches app6tissants.

Le Fromage

SUISSE
4 GRUTYREI )

realise la per-

fection
Pour connallre Ia pc fe! lion
du I'roinage siiisse ( (iGruyre ) il
faut essaver le Fiomage suisse
de KiRAFT el painl. Sa savewur
succulente sollicite l'appdlit des
gourmets.
Le Fronwge suisse de KRAFT
est lorm6 des grands Iromages
ronds de Gruyere, cotnnus de
beaucoup de gens.Ces Fromages
ronds sontproduits dans la plus
grande fabrique du monde de
Fromage suisse,sous la condui-
te d'experts ayant une longue
experience dans l'art de frabri-
quer du Froniage. On les assai-
sonne et on les lait vieillir con-
venablement dans les caves de
KRAFT. La croite dure est en-
levee et le Froniage est ensuite
pasteurise pour 6tre pur. II est
alors reproduit comnie le Frc-
mage suisse de KRAFT dans sa
former habituelle, sans Irous, de
la qualile, de la saveur et de la
consistiance la plus fine.
Le nom de KRAFT cst coniau
dans lc nionde coinIc lc sigiie
de ce qui est bon en iiatire de
IFromage.
Chaque paquet dc vrai Fro
mage KRAFT poric cetle


KRAFTMiEESE
'),ri' l {w';ii!'T ii io ;l haili
IHE A LLY SALES Co
INC,
Port au-Prince (Haiti)


SA I O ,o IT \X LETTRES
t R A D IOV Port-u-Prii e, lec 7 Spbre 1927.
a o Monsieur' le Directeur,
AU conoertdu Radtoco INous vcjns vouis demander
solr, seront jou6s de lwus l' issPr Cousl' sr\irlde
800 p. min. Ordiestre dans .,.
du 2 Rgiient d e Marin i.1- ii essail quolid Ildpour,
J*. T Garvey 1st ,;gt L. 1espectueusement,altirer Ialltten-
S.I. T\O r inch leau.n l0 ion du lheflde ia iGendarmcrie
C. Orchestra leader.) sur Line niesure dnt pldiit notre
Take in the Sun, Hang out lrblisne measure dle qniu ot.r
the Moon, Fox-Trol. nf bliss;mientinesure qui a wis
Sn Ro praise A la suite, sans nul doute,
2. Four wheel brake, BoySen- d'uv incident pass dans un au-
ter and Mel Stitzel. Ire dtablissenient.
3. What could I d(10, Paul As-h l.le oafish,, en Ifcl, dans
and Egbert Van Alstyne. i 'ilterdicu'ioi lite ,lon (illciers
4. Moonbeam' kiss her tor nme, de la Getdrinerie de s'aluser
Mort Dixon & Harry Woods. d ontmtre-rdbaret.
8.15 p. m. Rdcital de piano pr N.ous n' avios janilis eu A nous
Melle X. plaindre de Ia conduite de ces
1. Murmure des Bois. olliciers,- soit aimricains, soil
2. Nocturne de Chopin. li'inienis,- q(U on0111 toujours' fr6-
8.25 p. m, Lecture par le Set"- rieintiohoe oi liablissement. Au
vice National d'Hygine Pu- eontraire, Ic Ur presence chez
blique. nous a toujours k6 consid6rbe
8.40 p. m. Podsie dite par M. comnme une garantie pour tous.
Cl6ment Coicon. Nous esperons douic que le
Le Cid Campkador, de Barbey Chef de la Gendtarmierie don't on
D'Aurevillv. ne cesse d'apprecier la droiture
8.45 p. in. Orchesirec lc d:mse ni'hl sitera |ps hi permeitre aux
du 2c Rllgirnent de Marine. dill rents ollici,.-rs de ia (;endar-
(J. 1'. MeGarvey 1st Sg!. U. mere de venir, coniine aupara-
S. M. C. Orchestra leader. (vant,s'amuser saineiime!t i Mont-
1. Hobo's Prayer, Boy Center imarti-e-Cab rael.
& Mel Stitzel. Veuillez agrier, Monsieur le
2. Fallen Leaf, Frederic Knight Directeur, avec mes reinercie-
Logan.J meits, ines salutations respec-
:3. High Fever, Joe Sanders, tueases. MONTMATar- C.CABAIET.
4. Hush a Bve, Valse R. E. .
Spencer & F. X. Galvin.

ImprimWrle Centrale -,-
Henry Jones, propri6taire *" .,d ;" ... .. .0
1624, Place Geflrard ,) ,, i a ito U
Enveloppes commercials vB4,; ',' ;ou!.
1 A P ", aI r! C 3 I W A q t '-3 im blanches superieures avec im lt'l r" ar t
pression a deux (2,00) lc ent. I, IN'' Ie.. .....



Cooipagnon dil
S Q %P"


Achelez one boite de
Gomme A effacer
Eversharp, et lenez-
la sons la main.


PROPRE
La gomme A effacer tou-
jours propre est sans au-
cnn doute, une des princi-
pales causes de la popula-
rit.ede I'EVERSHARP par-
mi ceux pour qui la nette-
t6 est si n6cessaire et si de-
sirable, parmi les institutri-
ces, par exempt e. Elle tire
l6g6rement le bout du cra-
yon et d6couvre une gomme
a eflacer, de la plus fine qua
lit6. Et elle s'en sert libre-
ment, sachant qu'elle peut
la remplacer par une neuve.


Vente de blen
de mineure

O fail savoir A t,.ius ceux & qui
il appartiendra qu'en verta: to
d'un jugement rendu par le Tri-
buiat de I 'r mibre Instanr'e do
Forlt-u-Piince Ie 5 aoit 1927,
homol guunt une ddlibiration du
Conseit de Fainille des mineures
Andrie )uples y,G"'orgrlle Jeanty
et Simone Denis, e.ue soos Ia
Vr,'sidl nc4 du Juge tie PaiYi de Is
wecuion Nj. dtie ia i ampitale Is 4
.uil.et de 1,A piuen'te ; to d'un au
Iroe jageiment du morna Tribunal,
dAle di 7 S.ptembre courant, per
mettat.t de vendre au dessojs de
.a mise A prize, it sera proced6 Ie
a-amedi quo l'on comptera vingt
quatro Septembre 1927, h 10 heu
,tu maltiu, en l'iude 4:t par Ie
Minis1ire de Me Uieujonn6 Char-
.as, Notaire A la residence de Port
au 'rince, Rlue Fdrou, a ce com-
a s, A la vente au plu- joffrant et
,ernier euchlrisstur d'un immeti
Ae, tends et b&d.ises,sise en cetie
ville, Llue, ai No 1019, de la
u: ntennrice de douze pieds rt de-
;Ai t e facade sur quatre vingt dix
.id p;ctiod'leur born6 savoir ; au
Nac part La'uo au sud par Mon
-icur EIg .ue Dutoit, a l'ouest par
la proprete pe teu IEdmond Millet
a I Est par NM Eug6ne Dulort.
L, di vreite se tera au-dessous
de la mi ea prix ude ept cent dol
lars oLtre is charges de la se-
condo ei(ie',e L eu prisein.e des
sieuis Emmanuel 0 JeantylCallos
Boacy el Sy vaiu Ilyppolie, su-
broges tueuis tdes sos dites mi
nauies.
A la requlte des sieurs et dames
Rtielus Jauity, knua iobin et
Sylvin lilyppol'te, pris en leuts
qualitEs ide tuteur et lutrices dei
iniuteures sus designae:, tous pro
jri6taires,demeurant et do:nicilies
t' Port au t'rince, ayavt pour avo
cats constituis Mis Eug6ue Legross
Etienne Bourand et Maurice P.
uelide, avec election de domicile
au Cahiiet des deux derniers, sis
a la Hue du Centre, au No 1615.
Pour plus amples renseignements
s'adresser & Me Dieudoun6 Char
ies. depositaire du Cahier des
. charges ota h1undea Avocats sous
sigues.
vort au Prince, lo 8 S-ptembre
1927.
Eugene LEGROS, Maurice
P. DElJILLE. av.


Avis
Le D6partement'de la1l'olice in
forme les porteurs d'i;rmts a feu
d'avoir a ,e presenter au bureau
do 1i> Polic.e a partir pu ler Sep
tcmbre .927 pour le renouvelle
mnt et la regultrisation de leurs
,icences pour 1exercice 27128.
L.e dlk i pre.ibn' in le 31 Sep
lembre ,ucune demarche ne sera
p:ribe en consideration et routes
iea Leeaces non renouveldes se-
ront annuides.
.. 11 f *n iC


J. [1. GRAl G
iltf dte la Police de Port-au


ln des phls S t. S


A. de Matteis&Co

SReip)rsentants poui-Ilaiti


I ) %. *


* .*-- '


THE WAHL COMPANY__ NEW YORK, U. S. A.
MOHR & LAURIN, Agents Prince.











! Insurance I


_ -- -- I II __ -1, I ~II. I rr I


--


'* I *MA






.E M,'.TIN 9 Sceptcl bre 1 27


,PURATIF du D' MANGETi


combat


lei Maladies


Vict dn SaTi


y.a-'zs iCT /ta
h-a our ra i'' ,f(


A le .-- -
_ -...+ / 'X ,


...^TCS. ..dt
S e A i


rJ .. -




peu i'i4 ; s'ect i.' Lcri dans tout
lar f hatric et beauty en la
lavunt ( i tc le



-INDINSPLNSAB1 IE POUR
TOU.S .E TISSUES
-DELICATS



e. ... v r fr, ) Co..
(.* '- "l eM


de la Femme


Si 1I tICTe. A P. -:4% ,ri.w fltS ipuber.Ile. rpiues., flour tegc. souarp
').."] ;'i tl r),-" %; m 'n:r ll L I a1srrive h ast t i e** de ualleurua e.
v'-. ..ttnullt S. 1. r ih' iol4l.(urs iit Iarints Wt |ivives el& aISe prolonged
Politr i'i- ai e9l*r.' ( % 'li-. -i lII :.oient priltbirs. Ce'st parer que. pour
*ullrc;.wrr .iau I..!a;:; p|nl .I.. une for0 iule ugiiestUve, t I* lo is l
tra :iIle .
,: |tie ." trV:il s'Occun.pll~-e r wgu'!lrrnwnt. au pril tdu m in d
fi .I I r la i ni 'ii. ',.'niu. I ilidp o .rte alo .e lowte evi.rnce, que le tl g
- irlv-' Ivf, I. l iij 'ir i 'a s;i.an .'e .i : iiltiit. II t" at, par ,e.iteqtiUelt.
S 1' ." 1, .i1 1 ,i .1l ') !US ra .. 4 parthlit It plus paur pO), ilC. Qu'll
,.*..' i l .'', .,,1 ..M i .h pl -i-r, 5i o (hoier de rsidus enruinilb)rilt o
ul't i b'; ,..!l i* \ a .r.i' r, ICl ,Irgiln$ % ont sec eoii;',e tlionTs .
S H, i, .i. ji ii:! :. ;n ,'i. plus
1 ', .i t.; ",,. .:' "I I,' Itix nuiaiistruls,. tdon e o r6 e
S i li; I 1 rri, 'r l( ,p., n r. l i'a il I ..U I l. niurm al
I I '" l c ', 1 i .. .. itli tes Iur'lut S pe *-
I 9 '. '+.- I ). ... ut i, ib r in ni - ." .11 -lit g,H Ili. ( c0
;. r * *. i , ,I ','r il, t ia 1: r-.I'l t 1 i 4l ,i<) 'l'i ,U 8,
S* iP "l' I. -t -*. 1 I... ,', r'' 1.i al.l se', K ItU,'U".01 ll 6
,. n :, ,r . '. .'LT
**,. .,1 ,,,,. in ,i .1*ic i)r irur...f 1 ,rtTL'J l J I. KT. ,.tip,,
.. : i. l' i. .'r 9 ,'Ir ^rti J('II:..,llr l
+, + ," .i ti r ', ,i, *'., i l Ihi l .* I. i,' ." qkl: ll'lt(5 r. llhl |ve S.
S. l, il pour e olrctr I liton
S I . i l. .' r.,lle poor
0' 14Ai I i I t i ', 9 C It A .. i i i j rl zi ira ;. j i l itre.

S.. i. i .i. a. r.
~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ - >-* m V P X ^itti' i ;i. o P


Vii tez l'Exposition
l'; a1 i les merveillcs dIe 'a
vil il tfaut ciler I'Exl osit (n
(IdU Girnd Magasin, or,;;niste
l)our Ic mois de Septlebre.
Celle Exposition icn I i
I) ii l lc c ticoup (l' ticl( s
line : t'orie (I de toils iid l-
V i, s. (ni. (Ie I'avis ( I1, s
( s' illu chel d'titvr., tint i y
I (til' lil ('s, en (l'oti tll', ni
I) a: cen iioiret en (leilii- Ic. ul.
; ILc illus suriire ln il, st
('u touts ces belles 'iil' se
vendenl ti1 |)rix d(e 1,0I 1.I ,
1.2 1,30, 1.40, 1,50, 1.(>. 1 7.)
et 2,00 Gourdes l'iuc l a-
ranties lovable S. V. P.
LEGR AND MA(;ASIN
20618 IRue Traversiere.

Stenographie
Mode d't nseignement perlec-
ti .I uz d'apic, la technique p6de-
go ** i]tijp'sJ' itIitptee I la
St+ i 9 ap'iie Abrevialive Duplobe
I'en. i,i ; adi pl).tion souvent imi
ice, i ore ii. IDemandez pro pectis detailed.
it e Spccile de S'nc-I)ac
IM+rt hie.
lie, onnue d'Ulil*t- Pullique.
,3 6t, Rue Faroi ,Port au Prir ce


(.






1.1,' i vA -
f.

i: A


1 t


!i
4're

*(ARIAMCQ


,Wierston


JHIER & FIRESTONE.DE
FPourquoi ? Pour la bone raison que le con uion
la valeturIdu pneu consiate ious les jours 01f
le pneu balloon Firestoneoetwla ChambrelairU,,
lon, de paT leurs excellentes qualitls, soni ce i!-
pour son ail'om'l)ile.
Nous pre. : = plaisir i adviser nos rmis que nous^U
assortment de routes les dimensions de u.9 i j
leavy Duty et (hambre i air reoge Firestone.
I -'tje i acheter 14 marque I

FIRE STONE S
pouiJvotre consort et voei0t
EN VENTE: St-Marc, chez Mr Ct4ment Pinard. Gonaives, chezMp3
frard Port de Paix,chez Mr F. Mauras;e.Cp-Haitien,chez MM. Jean ld
Jacmel, chez, Mr I'dmmn Lauture.'Aux Ca~es,chez7 Mr. Jean D. UI
mie, chezj Mr Desquiion.


Plus ae I1ni-mete ;eC


Par 20 Dollars


L. Preei /mann-Aggerholm S
AGENT GENERW


Grand Hotel de France
P1. P. PATlIZlPropridaire,
Cet Etablissement renomm6 don't l'9ioge aS
plus A iaire vient d'etre compl6tement retU
et remis A neuf. Les chambers ontt',utu li
fort moderne, le service irr6prochable,l,
taurant soigun eat de tout premier ordrJ
tel n'ayant rten n6glig6 pour fair.e pl
charmnante clientele. ,a
D6Jeuner A la carte,) Table d'lM,
;Plat du Jour1.au choix ,,, '
Pension au mois, A la semaine, par jour
_Garage mis gratuitement a la disposillile
voyageurs.- Bains, Douches a toutes leo hill
T616phone4~So-M S
Dans les Magasins souch6s A l'HOtel, on WO
vera toutes sorts de provisions, Vins, Liffi
cigarelles, Vins d'Espagne, de Bourgogne, d'Italife,
Choix;de Conserves.
Only trouve a l'arriv6e, pendant le s#jo@|
au d6part tout ce que 1'on d6sre au Gran.A
tel de France..- P. P. PATRIZI, Proprietaire. .


((LE MANDARIN*


"I


' e dernier mot de Isa
i niitique des pneue.L"
Ces machines sont iatal
't dans notre atelier.
Ces machines, qui ont 6tW
s aux grandes Usines 1
. Ldent'possibles,'nos:REPAl
. ARANTIES r6parations
quelles:lesjcaoutcbous.sont,
Iots que quand ils 4taiest IR
j 'parations ne, bont pis eff"I
fit cuisson, mais Ie issue r640
ie un anualgame avec celtu
Visitez.nous et rvoy
, vus sera facile d'dconom.
g at, de r6duire le co0t-d*


et demeltre h neut ceux que vo. s pourrez avoir endomnl
quNous reparons les pneus de toutes grandeurs,depb l
qu 1 44 x 10.
S.- THE IP-TC-DATI; 1IBRE REPAIR SHOP.
S IIARRY R. KINM bY, Prdpri6taire. :
Grand'Rue Etabli 190.


ALUMINUM LiN EI
,ew-Orleans & Se1th Ameca SteaKsip CoTpay '
le steamer "Scolt" laissera New Orli.
September courant directementpour 0
Prince et les ports du nord.
Ce 2 Septeinbre t7. -.

A. de Matteis
AoGers GatN*Au ;,.


- A
C., .4


__ _____ ~__ ~_I _r _


I- _


- r II --- ----- -9 U


ml,


11 ?A




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs