Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04558
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 09-08-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04558

Full Text





tOlIBEI'EUR
W Amn'riakine, 11458
it HONE N* 2242


-a 42. CENTIME


0


4 -. -


-.~~~~ ~ ~ ~ -- -- -- -- __ __ __ __ ----.---


ANN1, N" 6194


PORT-AU-PRINCE (HAITI)


JEUDI 8 SEPTi-l' MBRE 1927


iat VitZ"C


Ssionsdejour-

ialistes domini-

'ins

reproduit, il y a quelques
sipmressions emporlees. de son sd-
et Cpitale, par M Jacinto Syl-
lile dominicain qui accompa-
ent Vusqune: au cours de sa vi-
i rince. Nous reproduisons, au-
non moins inseressanles d'un
domninicain, M. Juan Jose
'ar LA OPINION:

paroles
Sbsolument n6cesalres

s passe sept jours A Port-au-
jours de plus que l'Honorab!e
asquez et les personnel de sa

sept jitrs, que nous n'oublie-
quelle (.c soit la dur6e de noire
vons c'I du temps pour tout:
rri, tous -i-s actes officials qui out
r err r par la ville comme des
etx, C llectionnant de bones
Sjmi sessions.
ur Louis Borno, Pr6sident
l e J .,qu au plus humble ci-
yM vns ttu de Ihospilalite des
q a irmYieis-'aatemfon et dunn
l d6eir dI nous atre agreables.
& Imonnaiss ns ni ne repudions la
ilihde qmu 0ious avons contracted


un scandal ni plus grand nil
moindre que ceux ties jours
ordinaires.
Aucune poussiere; la cha-
leur? la vitesse de la murche
ne nous la tait pas sentir.
Sous une lumi6re glorieuse,
unique, le paysage, monta.
gneux, s6v6re, Apre, nous re- (
v6le, apr6s chaque courbe, un
de ses grandioses secrets mil-
16naires. Nous allons d'6ton-
nement en 6 onnement, d'ex
tase en exiase.


Huit heures et demie. San
Juan de la Maguana. (Euls
trits, pain, beurre, caf6. El ce
que nous pouvions le moins
esp6rer dans cette ville gkor-
gique; un, deux trois, sept ci-
reurs de bottes. Inutile de dire
commine.t nous c6l6brAmes
sincerement l'existence a San
Juan de tacteurs si efficacesde
progrie. II nous parut 6vi-
dent qu'un tel exces de shines
tera que bient6t, l'usage habi-
tuel des souliers devienne, a
San Juan de la Maguana, une
alsolue necessity social.
En quciques minutes, comn-
me dessert du simple et sa-
voureux dejeuner, nous d6vo-
rAmes les trente kilom6tres
qui separent San Juan de la
Maguana de L a s Matas de
Farlan.
A Las Matas, nous croyions
-on nous avail tait croire-
que no* peIneE conatnence-
raient,parce que la route n'ar-
rivait pas encore IA. Mais le
chemin qui en tient lieu jus-


qu'ai la ligne trontibre en dis-
S p ant, ler demanded cussion nest pas si mauvais
s, cep:idant, leurndemander qu'on nous I'avaitd6peint. II
.1notre quai. de ournalistes, sou en a de pires duns ia Repu-
oir iugrat1 I ecrire toujours la vd- bli
8u pet pas de taire des choses b e
,4tre, mshaitiens auraient pre6tr6 Comendador: deux r6v6-
Itredites. Mais nous avons une cons- rences du Vice-Consul hait en
protessioanelle, chaque jour, plus exi- rigoureusement vdtu de casi-
juneidi, chaque jour, plus claire et mir noir, a la porte d'une pe-
6edenosdevoirs envers le Public tite maison couverte de ( ta-
it. C'est tout cc que nous nous cro- ches ) sur laquelle flotte le
S lohligation (le dire cominme aver drapeau bleu et rouge. Deux
prealab le. rev6rences du Vice-Consul
'T la iront &re haitien et un regard indif6c-
rent d'un gigantesque sergent
ra irontiere, sous les dernieres d ela Police Nationale, qui lit
Id'aubedu mercredi et les premiers la (( Opinion)) (pourrait-il lire
iae, nous times le plus agr6a- autre chose?) A l'ombre d'un
La route est superbe. Des bohio. Le fait que ce c6t6-ci
Itravaillenus sont encore occu- de la fronti6re, il y ait des
tionner ce qui cst d6ej parfait gens capabks de se meltre au
Vd'asqucz trouvera un chemin courant de ce que dit un jour-
te parcouralit, il se sentira le nal doit ltre un motif de sp6-
yble de se monti er orgueill6ux ciale satisfaction pour les o-
nient des Travaux Publics. Et minicains.
San Cristobal, Bani, Azua; Enc6re quelques minutes
utre, nous enfilons avec notre de march et nous traversons
linous taLfilons dans notre m6- une riviere avec si peu deau
es riantes, simples et de bonne u'il parait que les pierres
que nous rencontrons, en d1u li t doien le s osser pour
Ious le cie l lav6 des premieres uulidoivent le ousser pour
r, e. p!eine activilt6 et dont-1 qu elle couple. e chaulleur
o meste maisonnettes est dontqui est haitien et qui pense
mo, une remaisonnettesde come haitien, nous dit que
ur une r6plique violent de nous sommes su r la terre
le blanc lute avec le rouge haaltienne. En effet, nous no-"
laune avec le bleu. Une belle tons quIe les paysans,qui nous
thic, caract6ristiquement tro- regardent passer des verts
chez les habitants raisonnables festons du chemin, arborent
als o ab nts de ceraisonnables tos dans les mentons bron-
lues noules ne ces popuonla zs ou basaltiques d'origi-
ltfiedi dous ne iemarqions naux appendices capillaires:
l indice du passage imminent inneables barbiches haitien-
IlSEidentiel. Aucune hate t6brile, tiennes a
Tout a coup, A travers du
un de ces petits drapeaux de chemin, une cl6ture de bois,
odes dans ces occasions. Les peinte en blanc, avec une ins-
lagens de ces bonnes villes cription en trois langues :
t d'1n lieu A un autre, avec le ARRPTEZ-DETENGASE-STOP.
e de tous les jours. Quant aux Derri6re la cl6ture, des gen-
donce domesticity chiens, darmes haitiens deux gen-
w cabris, porcs ils ne r6v6lent darmes haitiens le fusil a
4e motion. Ils se divertissent 1'6paule et un soldat ameri-
eMue1it eatre le broesailles cain qui est 1A ou il ne devrait
PIabonlgent dani n'importe quel prs tre son poste est un
0 yent A notre automobile avec peu plus loin -- et qui avec


Port-au-Pri ncienne
1611 GRAND'RUE.A nicnne Maison Keitel.
Maison s'occupant exclusivement d'Oplique et oh vous
trouverez les verres ct les inonlures don't vous avez be.
soin.
VENTED EN GIROS ET EN I)ETAIL.
Nous alliions I'attenlion 1)ienveillanlte des occulistes
Los prescrilplions de vcrres cvlindriques oun prismali(jucs
peuvent dire executers en deux on Irois seinaincs.

ses dents blanches de jeune Qmrlier-fii'anral de In Gadarimerie


loup, devore un mango, le
suctculent truit des Antilles,
s! convoiLe par a gloutonne-
rie universellc.
Les gendarmes examinent
sonimairement notre baggage
et la cloture de bois tourney
devant nous,nous laissant le
passage l)bre.
Nous allows feuilleter Hai-
ti avec lIa mme de61clation
que nous feuillelerigns tiun
a 11) u in de suggestives gra-
vures.
( d sure ).


Aventure royale
'he 14 juilket -dernier, le roi
de Danemark se rendait d'Aar-
rhus .A Copenhague A bord de
son yacht, le 4 Danebrog ), qui
a plus de cinquante ans d'Age et
don't la machinerie est un peu
fatigue. En pleine nuit, la mer
6tant mauvaise et le vent souf-
flant en temple, l'arbre de trans
mission du yacht se brisa corm-
me verre et le navire coinmmn-
ga A driver. Le capitaine dut
faire transmlttre par radio le si-
gnal de d6tresse, qui fut re-
cueilli par un vapeur danois. A
quatre heurcs du martin, au beau
milieu du Katlegat et ii grande
distance ldes c6tes, le roi fut
transbordd sur un cannot de sau-
vetage jusqu'au cargo, qui avait
change sa route. Le transport A
rames dura une demi-heure et
le souvernain lut IreinTpJ) jsqu'-
aux os. Cete aventure a lait
grand bruit dans la press et A
a Chambre danoise, ou la ma-
jorit6 a rel'uls, il y a q(ielques
temps, (de voter ies crdlits de-
mand6s pour I'achat d'un nou-
veau yachlit royal.


... a vu, dimanche dernier,
vers les 2 heures 1 i la rue
D)anles-Destouches, dans le
quin lier compris entre les rues
A\tl'ricaine et du Magasin de
I'Elat, deux gentilles demoi-
selles qui, bones amiies, se faith
sniecnt leurs pelites confidences
ct aeusaient de choses et d'au-


d'llaili. tres. l)e duces closes, parais-
Sseplenhre 1927 sailt-il, car elles souriaient, heu-
Nouvelles de Police reuses. Du doux, l'on passa au
Paul Marcellus, habitant la sal et il sagit alors ('une chose
Croix-des-Missions, a et(1 arrtd iavel ai l Ia Coriac d'un (lucue.
ile 5 septenibre pour vols coin- 'ltait quoii Nrrmw: (Lii, cut
mis en clt cndroit, et abattu le eau s'ouvrii de route la lar-
(i, a cinq hlicres du main, par geur de ses paupires. il ie put
une sentinelle de la Gendarme- vo"i quIellc ,lairt cello queue
rie alors qu(il essayait de sen- t(iontparlaient les gracieusesde-
lfuir du Iur'au de la Police ofn ioiselles et qui les amusait
il .aitl maintenu sous arret. 11 rn t.
avait k,6 arret, au post de po- p ,
lice de la Gare du Nord, d'un .. a vu, maidi, vers les 8 heu
caminon oi il se trouvait, sous la res du soir, A la Grand'Rue, une
denonciation de personnel rsi- auto heurler violeinme,.t un
dant A la Croix-des-Missions qui passant qui fut renvers6 avec
le poursuivaient en automobile; force sur a chauss6e.
e'. la loule a voulu 1'assaillir A Le choc tut si violent que le
coups de manchettes et de bA- jeune homme perdit connais-
tons au moment de son arres- sance et qu'il dut etre transpor-
tation. l. i l'IH6pital.
Pendant sa detention au Bu- I
reau de ia Police, Marcellus ... a vu, lier, vers midi, A la
trouva le moyen d'escalader le rue dui Magasin de I'Etat, la pro-
mur d'enceinte de l'difice.Pour- pri6taire d'un chien qui pleu-
suivi par des sentinelles qui lui rail tA chaudes larmea. Le tou-
donnirent I'ordre de s'arriter tou avait 6tc capture pour pr6-
en plusieurs fois, il n'y obit sence interdite sur la voie pu
pas; mais lorsqu'il paraissait s'6- blique et, comme on avait tard6
loigner, I'une des sentinelles ti A venir le r6clamer et que I'on a
ra quatre coups sur lui avant a la fourri6re d'autres chiens A
qu'il ait pu I'arrdter dans sa foutter. on lui avail proprement
fuite. II a Wt6 atteint A la main faith voir qua ce n'est point
droite, A la jambe gauche et au I toujours sur les chiens maigres
dos; il est 6 I'll6pital General seuls que les puces se voient.
dans un IMat grave. Lorsque la propri6taire arriva
I e .iuge de Paix de la section pour reprendre I'animal, il n'e-
Est fut immndiatement requiset tail plus bon qu'A tre empaill.
dressa un proces-verbal, selon El, d 6 so I ee, elle pleurait A
la loi. chaudes larmes.
----- .--. - -- (;onsolez-\ous, imiadame, s'il
AMATEIURS ide bilels cr:- availt te uattlcnt dc rage, c'est A
vales, belles chausscttes el vous, loul d'ilubord, qu'il aurait
bea x soldiers, lailes tine vi- prove la solidilt de ses dents
i1 ,.hel DP\'IT AUXITYL A et enipoisoniines.


3JIL, I I U ./ i 'L LJ t L' .*.n U,
eIs goAts les pl:s dilficiles se
ront satisfaits avec mCifns
d'argent et plusde politesse.
( hemisettcs superieures.


La Nouvelle Cigarette

( Republicaine)
La Grande Manufacture de Tabac noir et de Cigarelles
,ANAA()ONA, pr6sentc A ses clients et an public en g6n6-
ral,une cigarette n'uvelle sous la marque a Rlpublicaine )>.
Elle se distingue de ia pr6cedente par sa forme ovale.
D'exccllentes combinations dans la preparation de
meilleures qualit6s de tabac lui assurent un succ6s m6ritc.
Les lumeurs jugeront des excellent r6s'iltats obtenus,
grAce a la competence 6prouvde d'un Expert Turc venu
des Etats-Unis pourdiriger le Laboratoire de la Fabrique.
La Cigarette- Repub icainec fera la joie de tous ceux
qoi I'adopteront.
Elle constitute, en Haiti, un progr6s reel dans cette
branch d'industrie.
Et il est desirable que Ics Amateurs de choix en fassent
un usage continue, afin de I'appr6cier, chaque jour davan-
age.
D4p6t C6n6ral a ANACAONA ,.
Manufacture de tabac noir et de Cigarettes.
206, Rue Justin Lherisson, 206.

Gebara & C0
PrOprietaires-Fabricants
Port-au-Prince, (Haiti )


Ce qui se passe autoir

do naos et llems

Mr keit, Merill
Est pass sans tOre signal A
Port-au-Prince, M. Keith Merill,
diplomat ainricain, en vo-
yage d'inspection de Legations
dans les Antilles. II a vol6 le 13
Aout de Port-au-Prince A Santo-
Domingo et est retourn6 A Port.
au-Prince le meme jour dans
un aeroplane du service de
Port.-au-lrmnce,d'ou il est part,
viA Santiago de Cuba,pour Was-
hington, apres avoir iait escale
aux Cayes.


Solidaritl antillename
L'Assembl6e Municipale de
San Juan dc Puerto-Rico a d6-
cid6 de donner le nom de Ave.
iue Juan Pablo Duarte A une
des rues de la Capitale,en hom-
mage A la Rdpublique Doinini-
caine.
El Amencio
A commence A nous visit I
S((El Anuncio a de San-Francisco
de Macoris, journal dirig6 par
Ricardo A. Duran et plein de
matieres interessantes. Nous
correspondons volontiersA I'en-
voi de la sympathique public.
I lion de la'Province Duarte.


" -, -


La misbre n'cst pas la mire
du gnie.Elle n'en est quela ma-
rAtre. La g#ne n'est pas l'6peroin
du talent.Elle n'en estquolaban-
derille. Fernand VANDI:REl .
i ( 'i

I|


_II J I I


- Z--- --.I - ~-~ - --------------`--~~- ~-


I'- -


~ I


, *


I+
I


i.


11f' 4 *


r




I


LE MATIN-8 Septembrel927


BDE routes les Iiquidations qui ont eIlate
de toutes parts, ces temps derniers nil n'y
en a qu'une, qui resale


k


Le Gros

MNIasiIll


1


---;%.---IL--


T '
1/i
VMS-


SuCCes

A n sa


~~'f( *~4
I'' I.
p'~ ii


(Iu'L oblenu le Grand

Liquidation, a incite


ibeaucO( lI) 'imitnIer. iMais constant

le reel scl crifice (IlO

LE GRAND MAGASIN


endure en sa Liquidation, on lui a aban-

donne cet honneur

La liquiidation dui Grand Magasin

ost conftii tellejuCllS(ll au( den icer obj t.


i iii


206-208 Rue


Parisiaua
CE. SOIR
Peur ia deri..:c tois .*
Mandrini
0,50l


VITAMINES
Beaucoup d'adultea s
r6alisent pas imnportanee4k
choix judiceux d'une now
riture riche en vitaminepw
assurer un.corpes n st a
bonne sant.
Lt'musion Scot
est la nourriture *nM m
rich en vitamins qul aide
a r6soudre le problem de la
nutrition. Eef Ioumit,


It1 j


I
I'


N
i


s'r e est i I SlIa tion1 lte tc p- .
Tribunaelrvi fa r s et en L Cono eciaon teurs hydaulues avec cha- quue ablissement de intrie
le ,, rFi una l (iu Travail c r !";, -l. om m orclalle teuri hy "1-111.1 i L 1 J a in
institute par jMussolini pour r !Lcs experiences taites en italo-haltenne gement du ode de pavement gions.aviateur military
sii(ire les litiges entire les pa- France sur 22.001) nlants out Le dernier nm6rlo dulL .o- des aboemnis. E ons l- JohnNOLULU Lestaviateur militaies
trons elt les ouvrirs s'est r6uni (down6 un rcslilat positif d'in- nil official publile le Dcret du quence les pl)ns pour la pose n W. Signed est mort des tesdMi
pour la prelltmire lois le mois iuniisation ct le service de vac- Conscil d('Eat par lequel est elt ciCs tCOIl!CL ot I lrparts e hauIe pension pris de Schofield.
dernier. II s'agissait irun diff- cination a 6t6 d6clare obliga- demenre sanctiolnnc In (Coa ekdes ofres out t lai tes auxe haute tensiopLes avateursGvoiel
rend entire les propriaaires et tloire et gratuit. Lc protesseur vention Commerciale conchi', fabriquants p)ur la furniture ot dsist de realiser le vol esi1
les agricalleurs de la zone tide Luis Sav, de lUniversilt e le 3i jaivier 1927, entire M. Ca- de 1.3')0 de ces apparells pour- aris-New-York
riz de Mantoue, difTfrend prO- Barcelone, dans un voyage re- mille Leon,reprrsn!ant le "rcsi- vus d(e boites :e protection. Pais touours sns nouvells de
cc(ldennlcnt souiis ai des coin- ccntC a Cula, a ircconini) "d6 i( e dcni dle la Rdp'iblique d'Hl'n',li .1',_"____ ... .... i aI phael ; on conserve I'espoir quoi"-
missions mixtes. 'a'cini Calmette, de r'Institut et M. Ie Coinmandeur Guliel- \ 1)! 1 POT I'-A'-Pi. IE aura 6l recueilli par une barque de
lilinue national slsp'nldU I Pistcur. mo Vivaldi, E. E. et Mini.tre Au co'irs des tra.i.ux d'ame- possedant pas la T. S. F. *-
Par suite i'un e modification I llre On' t I pmentinire en Haiti, repre- nagemen; et ( amuliorations des
a i)o-rt, it la n u si q I e i Le 1e Avril die I anne pro- senullt S. M. le Roi d'Italie. B timinents de la 1) iaine, il a e6t L.s troubles riils en Bi livi
I ivmnt national, et (ui doirna chalue so lienr-:i I la llavane, Par cetle Convention, les deux construil -i drain de 36 poues L. P.A ( tolivie )- Ce qui done a
ieu une protesaion resqu e ongrs d'ligration el vs saccordent. dans leurs pour l'vacuation des eaux pnl- liviens uic rdelle gravit, c'est i'exit
unlinne te (Gouvernet ent t ar I 'lmmiratioa1. Le ler s'est tenu nations commercials, le trai-, viales. Cc canal de drainage, par le miouvement, l'tendue due p
gentin Ai dcr'c lia suspension de I Rome. Une loi d'ltiniigration menl ct hyinne, en attendant le rap- sera proimulgue in Cuba, avant ris '. Ce ttee conventionn, (in de d la Douane,, va de la (ruI, di aussi la situation assez pr6caire du gd
prt (d'une commission special. cette Conhhrence. mnicurera en application pendan Quai la mcr el asu;e 'Cecotu ment. 11 convient de noter que les
rir ci'ien hanco arqeit I l t i wttr'n Avne Blivir ulne perniode (ul'ne a(ln'lC, est cl Icmcn des caux dc p'le .ntii, 1ln2t l'elat tendtmique depais depuis
Sermike naialil e 'i 20 m entree en vigeur un Inois apres pentdandit les grades avcrses, r.s palr suite de la lutte entire le cl
Le service postal Latcoere i lle ;oitera 20 million ie la date de l6change des rati-i s'accumulaicnt dans la rue du tears et le clan radical. En 1925 le
entire Seville et Iluenos-Ayres piastreschiliennis,saura trent. ca'i0ons Quai et inondaicnlt L's I)pols vateur fit annuler I'lection a la p
sera de Paris ia Toulousc. avec meltre's (ie larger c l 1500 ma I Ide la )Dounne, ce ,$i occasion- chef radical Villanucva, pus les radl c
escale it Barcelone, Alicante ou tres de long : telle e(st la d(ci nait de graves priejudices aux pris le pouvoir ; les aflaires n'ep. v0o111
Malag, IravCrsr lra ia M'diti- sion rcen'e dc I'lnlelane ,a Rappart d la Con- Commneranls. et I'avenir est en reality6 tort slmbr.
rann6e et par la ctle du Maroc. imlnicipale d. Saitingo dc ,xitsion dk r vision de Les tra v.ini, de coistLiGn i
.idien ma *iondor,6vsi ondo 1- 1e L-;:s lr t ti utliSJsced
sur le Rio idO ()ro, arrivers.J s- ('i ili. division terri t oriale tie cc driii o,1 ct)'o 29-.311 I
qtI,- s Dsakar,le l'uturc iearis afi- CA IIrI, .dvitnm rilto rgaepICS I'',S11s1-11- du tn,, L esela M anrh de In
Cain, .1111,; i c(tile r(. .CtilS -iil s C dcIilIiS-sIae alar tS
pa gnol.A Ki lap i- charge (o -'II'ire scra ev~c, l !)' ).rletdnenl e 'l nerieur t de tcn s --s. dmon par 1' Fr:Il'ce des Iravaux prhli
viol, passer. s, marciandiscs i ls la m1I''n ( C:t itale, la sta proceder at la revision des li- "" I--- e".. project en vue dl pcrcementd'un tu
et correspolUiance scr.i trans- tiue de 1B )i-,a', d(jai achlevee A mites territoriales, a sonmis :i i'6olai3-:'ge 1 nos res Manche n'alffecte en rien le project
bord6e iun vapcur ICL i, traver- (a'is. ce D parle,'t.i- le sr (nCie',r d,, I l:i;'ni.' tr 'n t i; i I: i)i- tli'e i lnnu, sant I'Atlantiqu elln ligne droite, S:w Ir' d'a;:' i'tIditioil ses I Ipports sir ce lqui .i rio G i.r d- s Trvi NW-YOliK- Une bombe a fa
se dirigera I Pernamh.'.,(l I- I'ed&iidtin anniveriire (In 'oh je d lecur mission. Publics .1 ins so ,!rttier Ilu)i- duans les locaux du Tribunal SupI
sil), oilt un nouvel avion Fci -re I \LI) In1.ei 1 a 1 -l, it L Comn'nissi ;a ii nlciiu :1 port aln S cit' c i* e '!- 1i <.s de New-Yoi k ia rooklyn ; on ine
por- voler vers Rioide.Ianeiro,C 1,listant it Oexmp'laires division d ticrritO' irle d:t 116- Tlrvaux P ic. (.!, :ver, rai- n Ie vicinme mais les dgLis inal6rie
Santos, Montlvidtlo elt B.tenos )i ublique .n 5 IMe1 D'lc.tlnns, son, (ile i' -lar:, .r:(ie d'rablcs.
Avres. ttut tol e.en Ipuisei. Le e crtant l, c,.:;ion (l',n Liio, des rues des v;!! le IP1,a! u-
"I, 0hl .i Iurnal 1 c:l- ul q(11c cliaq(l e n Da "parLemnt qa i s.'rI Prince, du C: -:!'iticn e; des L'Allemi:mi' ielles PlissaHu CS
t i,,1v c'alhtl 0iqiwe exemnl)lir a a'lyant i tei ]1 l 1 ,nlorm d o1Ii teri i: Phil:te Gouafv('s L'.- i; sil!i-l!,nt el (ple, PARIS-- Depuisquelques semal
Cine nouvsle s gls des SI'ris ari lilmis par trols lpersonnes, le 1 Cenlral. vu iagrnudin scinent c .i ces neens sont venus am6liorer les
ClaisSu eraetiun l i o a 5 iiii'ro ,i S,000 lectiirs. D'nutlr pa,'l, l, Cotumissi :a villas, il ser nicessaiire :iippor- i'AllemA gie et les puissances oc
le nuaiIie mtic isl'aIiva iaId tra[I. .ie cVnierce
le lava ie. C'esl til l 'ia iC 'l"hia'e' ilelldit esitd'avis qie L nmii le, I e rca, ter, bici, att ,i. gndls ch.'n nature u trai de coin rce fra
la lnavat n e, Csi (ti ri stable Lo I h At-e Kimernoi, n la So.rce, Li V '(+)il'r, griglno nllelli!s 1 ;y ,te;t h d clai- I'accord enhe !cs Allids pour la
lalies Cuba depuis 281 is. des plus I:mex de Moscou StvaettecSaintiapha1soietl rage publi ct d.e I dv'clopper effectifs d'occupationle lah
LIalC C ubIa eps 28m e a cle t ilm (r is 5tIra its dii t La Coniregatlin 'st compost a topuh'.:t'I e tlruit !crNord pour ': ra"talhschs (tel tl On sait qie Lc n-mbrc ede atminosphbre favorable e aux -entreI
de 38 Seturs, en miajori!i c6 un incendi ., p ilnIt (uei 'on de AI'iruon t n' (,oim- lnCpeCs pou:" 'clai' ds rU, ,
b' ines. lenailt e (,1'nio ildes 61 munede1!'.V1 W-Ai-llePurapp in- ) avesI '"',prs'ls,'-ve A (s 277 En
Le Plcrnage cubanau Saint ments Illa.l'is L I.'oii Tro!z ticine l(I's.):':I j:,lu I)6parle- pour Ia' C :ll 12 pourle11 ne
Sepulere, t-iryge par le P. lo- ky. ment du Nor-,I () test. I Cp Haiieon et 10) p mr le-; Go- SIIANGII.M-- D1e nouvelesddo
beresa evoy i ,ruLsacmili t1 lle opine po,(te ea Com naies. L d: o- rie Ct q u'en plus es d
7Ilne (Iet M! ir' soil rattach' I n' li'I ce pournvoit uL 1*.iiis de s~s s rill',I chle '!ptc halllle par
riv)e. et cbs Itri res iotr IT. au D)pariC,:nlt (le I'OuCst. 5 lanepls sip~plll, nil.i5. PourL Cha Fang d:, nsa teinlativedetrae
peuple u'i n son Cleui U st anu n." 8 Iipport un la- ce total de 502 l munes, I'ETL Ts les nationaiis'esfircent 10.000P
LG emn (ah rll bleau,1) p'r i'D,:trlement, des hailiin paic aniuAlinlent 617, qaels seront incorpores dans l'rar
Le Gouvernemnent de Cub:a a arictesnouveaux Arrm'ioisseinents. 433 gourdes 80, soit : 314,200 course des derniers combals 4 gsa
reu :3.000 d(o;-.s du vacciin Ilu CE SOIR Cc premier 11apport(le la Corn gourdes 25 pour Port au-Prmince, qui s'ttaient distingu6s par lear j
docleur Calmette conitre la t- A 5 !- 1,2 Matinee mission a .l i public an Moni- 17:),950 gourdes 70 pour le Cap fusillts.Le mar6chal Sun Chang
berculose. Tine commission a LE Gl. MND SECRET teur desjeudi ler et lunli 3 s.p et 132,282 gour !es 2 nour' lelreste de son armie dans it
t noiiiiom1e pour appliquer le 0,50 tembre courant. GonaTves. Yang Ts6. -


W __


I __ ~MLU*m~n~CI~?I~CI?CII~~ II1I11 1 rr _.__ a r II -rru


- -~-u-r^------r- -- --I -~-- ~---L --I~YIII~C


_II___ _rr


,I,* i:.r,-; rit V ;.,I* l" vitamin qud -.-
Dans son l ~;>r po r constituent la M al
I'Exercice 1923-l)2:;i dl it teiL
exeC ip)lare I o 110 IS a ; IC .- ..........
semcnt remlis,l'g111,eicur :.i Chel -em
dIC l 1). G. T. I1. niote (1 I c dIl i.i
Io ui r !ds soulr'j Nouvelles Dive
(ili 'oJ:trnlissnc t a Porl-au-Prii',ne
son uvo d'alimeatalioi est d'en- A
vo~i 5 im!liois die g..illonr r : it
vno 'aln Par Cable J
C(ite quantilt, souligne I lng'-
niieur cn Chef,,aurail dti o:,'p!-,'-
menat stlfire nux besoiins des hi- tCuba el p Pllre ; Io
bitlals. Mais le gapillhge d'eau LIIA (P:'ou))- ai muunmip:\lil a re
(qui so pratique daus cerhtins i nelleinent MN M iau.l Marquz. Sterling.,
q( il-tiers dinmiine se.'si1Ile) uenti s:deiur pl) nipot -ititiire d l.-C i q'i* jI
la quintile ni'i. cess ii (l'.iuntres clar6 h6le d'honneur.
Darties de la ville. Aussi pof ur
dI. riii r (i'dle I '5 )ln precisee l 'i,?,!iSIltll IwII Ifr lul3J iPtai^j Ia
a quantilet deau consommflec NEW-YOR& l,.iii ,s ;iiiieusog
dans les diverse regions de note la forle re :io :i s'oire control
Po'rt-au-Prince, de;s min ngs lance qli'on ja! ntrib i.'C nux vols A longrsl
furent rails au no cino de coimp.- tance et spI'ialcnent l aux transatlantiqa
tours hydrauliiue.s; el, il a 6e1 te reaction qui se na.ifesLte dans tosli
rvckl1 que, daus cerlain ca, la qui se distinguen-t plr leaur aviation am*
consoinn iltio;i( eenai d'lri scule l'o e inplu'iio(ii. I'iss!ie dc la perle des!
,iIaison depasse 10.O0'J gallons et de lai pri"Wcss"' d"e Lowcnslein.
par iour. Ce g.ispillage Irovient, ;
C, lli ,,ld'oisisa)
(lit le .,):,)". ,, de I t;b li ssAXc- i ,I',c 1
icnl t ai'lsit, ,arns b)laucoup de L ,,,ix 01 ne co serve au
rsidencs, do brands basins ce c t r () it v r ls trois a i
d dimenseio.n telin':nt ex,- du Sint i:phae.l tout co;itn d
S ,rc ..i'il r.,.-uve nilt re A iustc i ,','' x ,e Niinesscr el Co!. La
titrc consi(ldc.s coming de v6ri- g~ cs l itl'a 1 appaene na pa :; tem
abl's piscis de nalation. DeS iteis de.! l'AmlriLe et es Ltombl6 daas 'At
cltorls oniC 'ails Ior arrIter Pl'usieurs navires du gouveniemtent
ce gaspillage decau soil part des conlinutint leurs recherches sur lesc61e
Sppels aux abonns, soi par nada et de Terre-Neuve.
(des inspLctions r uivies de me- BIIUNSWICK GIA- Tandis que lea
naces (le suppression des prises. nents de la Guyane anglaise,du V6neA'
Mais aucun result t appricia- lBr.sii cherchent sur leurs terriloires
ble n'a 16 oblein. Aussi, l Paul ledtlernI l'aviateur ambricain
seule solution pratique envi- I cours du vol de ( Georgia )) a Rio-4
seue l .- s ils ni desesoerent oasdele ret


L e Ser ice Ilhdr,!l'ct;i"e


I 1


i:


it;





LjAtI TIT -8 Septemitre 1927


'Ti, que 'tni metnt d'aresse!
SV LE .U LE BUREAU DE
Q. 1 uH O Ageats G6onrau,
;. i" ,T* pr side r.lissm:ib e p,. --
Se'4:,' t!,.raie l.e (omiW d'er;,(t HORNE.LINE
r.. ~i ..-., i i wel qe Dntun414ne. se ttI've, A partft de I di 5
n dim' 4 i d." Septembre couran!, A ft rue
,Gf ai, dMlkgu6 dle IUruguay, Thomas Madiou, A cot6 de
1 ~~ assellbice. -e commit6 Edw. G. MIf VS & Co.
i,t,(i" Msi~ :,r M. Aguero, delegu Phone 2393.
,rni;osI.ac qUr !a ('tiiumn comprend
I ,I1 dc os nations parnmi lesquelles ---
,1u It;'i!i, Snto lomingo,Gua, ma-
J1 d ,, .h Pclii .,fI,,,,C, EEmPressI IHavera
.T ,'-1,th de C berlin annonce que MPMso WITM
hi. tifind a ci ti grand reteni- d
cpis( l'.' .lie uche gouvernemen tale r--- D... .
4,1 courage et 1'esprit vraiment Le steamer c Habana u ve-
liriand au moment de la reunion nant de Puerto Plain, sera a
i conseil de la S. D. N. sur i'in- Port-au-Prince lundi 12 Sep-
de M. 13io nd u t Stresemann a char tembre courant; il partira re
sde disculer la recevabili. 6 de la re Indme jour A midi, pour San-
ai danizigois relativement A la crda tiago de Cuba et la lavane
|&p6l (fe II uilitions polonais A Dant- de Cuba et la Ilavane,
a &'166de p ose la caindidature pregnant frPr et passages.
su iLge du conseil en rein lace. P
encs. Le iGiornale dllalia) de Ro- tembre 1927.LE
Oft Iltalic s'opposera aux in en- Jr DAALDER Jr
ance et de la Serbie de porter a Ge G6n6ral Agent.
ion desrapports ita!o yougoslaves.
e point saillant de la sIance d'uai
uoseil de la S. 1). N. a k6 Fadmis
par tous les members prsents de


I W 1 0iscan lle l)) n'a pas volW
iers New-York
ET-- Un brouillard 6pais a forc6 Ie
u Bleu) A abandonner aujourd'hui
devol Iransallantique A New-York,
pilo:e par Leon Givon et Pierre
In depart parfait a 6 heures 31 ce
retourau Bourget'moins de deux
Pendant une heure Givon fit le
d'aviation esp6rant que la brume
mais a 9 heures voyant que le
itpas clairci, il commenca a vi-
o irs.
Sarlage
blEglise M tropolitLaine se-
WIoei le samedi 17 septembre
imnt, A 6 heures du soir, le
age de Mile Teofila Kalin
M. Maurice Gl)ara
Nous presentons nos meilleurs
hits de bonheur aux futurs
poux.
. "- ~ I
U1tfut & la rigole
AviW4ier, vers les 10 hs 1/2
ultIt le buss portant le N"
5 remontait I'Avenue John
rwn.Arriv6 devant la liaison
Ston propriklaire, le cheval
le mors aux dents, s'em-
ets'elana sou; la gilerie
rimmeuble.
En cet endroit, une profound
l horde I a voie publique
dheval, buss, coclher, lout y
a eulbule.
Cocher elle chlval s'en V-
t indemnes, mais la voi -
eat quelques donimages.
rez vis conlreaccidents
:GENERAL ACCIDENT FIRE &
ASSURANCECOnIPORATION LI-
V'F. BERMINGHAM,
Iet G'ndral pour ILiiti.


gc t
.











S4 D

'f 4 1


(A

, S


lowe
6c
Po




.

*a
as
*C4 ~
4
C -


La Gruvyre KIAFT lait de
bons Sandwichs

Avez-vous

goute des

Sandwichs

de Fromaqc

KRAFT

Swiss

(Gruyere)

ON pas un Sandwich Fro-
mage mais bien un Sand.
wicl de Fromage K AFT '
Swiss (Gruyerc).La di ilreince se
sent imm6diatement quand vous
Cotlecz la d6licieuse saveur du(
Fromage KIAFT. Vol!re premide-
re bouchee Ie sent d'avantage.
La d6licieuse saveurdu KRAF'r
Swiss est le r6sultat ('un soi
gnetrx proc6dd d('eripaqietiage.
Soigieuseincnt slccliioni'6s les
Fromages KRAIFT de diffdrents
Ages sont empaiquels pr d'hlia-
biles experts, tout commeii votro
marque j'r6"l'ee de icA0A est Ie
mdlaiigc tie plusieurm especes
diff're.les, La saveur du Fio-
mage KllAhi'T lui est |pirlic ire
Quiind vous aclietez iu FI-oma
ge K1AF 1' vous pouvez 6! re as-
Sur' (quCtoltrses s irt ics ont
le mienie gol d6licieux et la
mmei tex'are d, licale. La mai-
son KI AF t, coin te de par tout
Ie mnii l, ir sesi bonsFroma-
"cs tIc; :i c: qic chaique letr-
blinc oi pot porte sa marq:ic
de lab-ique. .
Chaque paquet de vrai Fro
mage KRAFT porch celte
marque


Aqent Gineral pour Haili
THE PAW LEY SALES C"
Ior NCe (Hiti)
Por' ru-Puince (Haiti)


IL


U


.3-






rj


Capital: Or 18.000000


Eug.Le Bosse #Lo

SAgents (eneraux
~~o uu/E VUa


T k A
i u~i^NT-


C V\it "O 11


A ~ e~


BELGIQT.4TE
.) -.4 -11.JUp ___


'TOS


S* 9
i tj- .-- w ,.. ^ --,.< .. .. ,_ r -'t-^- ,


ler GE()1;I" sur F. N ago.:nt 'a C(()l'PEe ( In 0 Mi'.Si",
et les trophies (ie Ia haininbie Siidlicale,
Coup)e du( i.A.C. Ide Sp 'Primocn,
Coupe Spilolcine


SULI


Chevron Corde Eglebert

En vente chez ; H.d AI)ESKY, Pbar in-lPiii e
L. DANIEL, Ilue Puave


BAR TERMINUS


PRIOiPElIITAlIE:


A.


W in1cUe rI


A l'honn.'ur (1 in l;)'Iner s' bi] I nveilla olI c li ': : (~qi
install a' I'Oelage tde s'm el ,blissemenI till s:i!o:i e cli
nient rI sclrv6 auIx I' liics )I'l I'm] [ln olv(r:1i 'eis t conso il
lions do preii'r chlix eti oli les luncs secrol s 'rvvs
d(ICilIaide.
T"l'plioncNo T6.


il a
i e-


LAP


e y en s 1893 op,




<'"' "i



1.J ; zic" m i'.ch n fC i 'ri
HNous avons h19 a eur d'a







insta!cerJons tri's i)'rocl;ine-
ent, un ompe : gasoline,l






au lPortal \ 1 .I o [ h, l n lace
de la a( \ l

I- M. AUG ISTE & Co
f;!Le D|par emeno 1.Polite inma
clue col'ile 4 `1Soln )1)p 1 i La i iire


Nous vporteursid'armes d'a
visoir a se pli ent les chatu bureau
feurs la Policearicprtir pu er Sep
insltAcironis tres [);'oWlinc-
tembre t927 pour ipe rengasolinuvelle,
aicences pour 'exercice n78ac
de lai prent i le 31 ep.
Auto Sudd lies ne.
H. M. AUGISTE & Co

^ 'Avis
piLe Dpartement:de latPolice in
flrme les porteurnoued'armes a fel
d'avoir a se prnnuesenter au bureau
de ]a Police & partir pu her Sep
tembre 1927 pour le renouvelle
merit et la rgularisation de leurs
licences pour 1'exercice 27128.
Le ddlai preniblit [in le 31 Sep
tembre aucune demarche ne sera
prise en consid6ration et toutes
les licences non renouveldes se-
ront annuices.


Chef de
Prince.


J i. I. GRAIG
la Police de Port-au


-Mr ,rYwrIa F


ii-FEPTID~ IRE LIFF
B-l r l I '.' Un-in..-m e i

i ll"^J Al.-


UIi e


canadiennes d'assurance ,iur

la vie


Eug Le Bosse & Co


i

w

'in.


I~


I


Hy A. de Matt6is&Co

l Rprescntanitspour laiti


AVS


0*


Insurance Co

des plus fr!tes'noi phIie


Ia. nllI lHMam; i -:,1iBI


r~-~e~rr~sr~a~~h~


L, -- -- -----


i
i


L,








LE MATIN 8 Septembre 5 27


'pageol

EnerglqUe antiseptique urinaire


SAPgt ae tt rmadeIIemn
Supperm, Is. dc!te6rs
S de la miction
Afe tou e complication


9 =tunt lea Iisfus des ,-
M tat t e mous es /
quil lt bablWnL .t


gunLeue dl e dl

merturto? am
murtiter d oiel.
tmeint pour le I'at OW


ranquo arce qu'dl00
colut udeI&le lbl'r.
mgn. et Ie du r-
dodu rumii blenno.
r'.l1iu. paris qu'dl m


A- :mi. U &" I Pu
,,, ,,- \^ lE~uibl. Chatelain. 0, r O* Vaie*l
.. C,,V, ,. o P oL t a ,pitt pow le gcno.o-q a ,e-, P,, P a t I "*
. m.i.i*e .. I- ;ALes '.ndAsirables des vala8s urinair's
........^-- - -- -


~W1SK3 W. M S~M-


*1


FIRESTONE


pourlivotre conftort et votre
EN VENTE : St-Mare, chez Mr Climeol Pinoard. Gonaives, cheziMrh
fiard Port dePaix,chez Mr F. Mauras.e.Cip-Haitienchez MM. Jealio
Jacmel, rhez, Mr Edmond Lauture. Aux C.yes,cbez tMr, Jean D.Us
mie, chez Mr Desquiion.


cJ


- .i p / doll, .


t-rs [ rec.nii nn en- I
xS t ( l iIiicc plro't 1 -c i d /

lairc, d'h igir nt1 fcilcs '
R prentilre. C'est par la
nialproprft6 quc vient la ,
.0 1iladii. A ltaqu /. tla
crcss a%.it; qu'cilc aiC t u --
li ihemps dc pniitrcr dJans** 4
Ies porcs du 'a pa:iI. I
Veill'zA ,c" lue votrn entant
1. uv 1 i t t igne se. )
iient iaiVC Ie S-von //- ; k. ,\ .I


LIFEcBUUY
le Savon

pour la Sante
Leve-


1*.* e


Avis
le public est avis6 ((uc la
s')ussignci, ci-(eval)n VeI) ve
Mlouricc Conea)n M)oninsse,
I;nit ses ri'serves (ant en ce( ui
IA co()lnccite, n(!'ei ( I'eC in-
( C iiC' Ics (1ro1l.s e;*II 'rilc'-
11 Vitl ([liK O'li(IicS (IC S(Ill CI-
In il minem .i L, l C'mii c(' ;!ieI
N'onl;iS c onr') e n' i cll 's ''ils
it's i)i ls dIe l s.1 ( si)il
A lnilbal 0 '"ll N IIlLISse tl
phI~is j);(icIIIiI'clliCllt ('iIt'I'C
l)lis parir clit i rt, im' nt, rn',li re
la vi V( 0 ix e i -. 3 I Scptilii '.
lir( chliUiin e lni'etldeidul nt l iiLre
Dliedonnl Charles.
I)orl-ai-.Priice, le 31 A\(il

Mmie J. M. IAT )L'I


StUnographie
Mode d'enseignement perfec-
tionn6 d'apres la technique pida-
gogiqle "Estoup" adapt6e a AI
Stdnogiaphie Abrdviative Duplob6
Perrault ; adaptation souvent imi
tee, encore ingal6e.
!Demandez prospectus ditailld.j
Ecole Spdciale de Stdno-Dac:
tylographie.
Recoannue d'Utilit6 Publique.
316, Rue Fdrou,Port au Prince.


IPlL oe I, -IIntl .. c


pa'r20 l)olhaIrs


L. Prce ,mann-Aqterholm i
'' "AGENT GENERAL



GRANDE LIQUIDATION
Voulez-vo'is protiter d',ine excelleate occasion de voi'do pro.
A bon mirchM tout ce don't vous avez besoin ?
Allez au num6ro:


205-209 Rue Traverslbre.


MAGASIN DE Mme VVE ABRAIIHAM MOURIIA


Bas soie sup,
6' soie sup. line
mere
Ba cotono
i i)ur ilere., coul
'' coil.
Bas ii b'anc
Bas h cotte -up. cihque
Ch.aussette fil ray6 3
Chiussette mere. dz. pair
vWritable iil
soie sup. paire
allemande dz
S pair
entant Iil
it" paire
oanc fil enfant
Mouchrir d: pocha sup.
poche b.anc etcouI."6 & 1
Dent( valencienne la boi#e
de 20 i our lingerie
Colier ; re la gr.
chaque
Mil ier aigallls
Drill A hom. sup. aune
Drill iftlienne alm.aune
Cuvetle chaque
Chapel&'t grand "/. could.
Drill flanelle sup. aune
Drill tussor sup. crime inr.e
mercetisW aune
Flanelle sup. pure laine
Couverture da voyage,
11 1


Laine b'anc piqu6
s trantil


i~I
*1


7,50 Soulier enlant~noir
10,00 Colier a couj toute '.ul.
1,00 Po.drier i lerrTre up.
1,25 Codleau manche iscr ia gV.
0.75 Soleux are
2 00 To'le briilartejbt.etcol I
10,00 Grise sup. ril
2,00) Calicot perca.


1.50
30
2.50
9,00
o10.00
5'00
12.00
1.00
15.00
1.25
1,25
1s,00
10

35,00
10,00
1,00
2,30
1.20
3,75
2,25
2,50
3.00
1,75
7,00
5.00
7,50
20,00
25n00


blanc 10,00
'" ou!eur Il 15,00
ian lie sup. nune 5 00
Perc.l sun. A femme 1,75
Tole 6 drap sup. fil 7,50
Fil a broder la boite 1,50
Pressions la grcsqe 6,00
Souliers caoulchouc 5,00
Savr,n pur citron 9,00
Chapeau entant de 3 A 6
Chapeau & home de 5 A 8
Cravates sup. de 1.25 A 2,50
Ti.s.or i homme aune 10,00
4 A femme 4'30
Bouton poignet la paire 4,00
Satin blanc et bleu aune 8,00
Crepe de chine & fleurlaune, 2.300
S union 7,50
de chine sup. franq. 12,50
Chai moise couleur 12,50
Soie lavable coul. et bl.aune 3,00
Drill lane fil aune 2,50
Diill h

Toile matelas fraraias
Bas 1,oie
S sup., ?
Casinette laineet cot. d.d l
Cbemissette franc. sup.
i hosms
b,. sup. chaql *
", coul. A hom. sup.
Chemise sup.
ussor blanc
a jours blanc
themise coaleur 1
Ituitatio i mille plis
Chaussette ,nlant chaqS I
I'api, descent deloin
pr table, salon 1501 Bi
,* tab!e" 170 200
Pongde aune "'i
Popelinede soie blanc:6
et crfme,aune
Voile sup. brod6 franglit,
Crepe marocain toute o 4L
Voile june supbrieur
Nap. blanche sro. ~tw
b!. bored bleu, t
couleur franqais
Indienne, aune M
grande larger
Zdphir gr. large.
pour pyjamas 6t eil
k barra soie italiss
Crepe v'trocain baec h
Demi dcuil noir gr.
Serviette de bain oa .-
", de bain gr. I'
Ralioe blac sup..
boule could.
Ttle iDdienne blane 6t
honno quatit4
Verre could. franc. 11
Drill blanecsup.
noir sup.. -.
Anos coul. touted 09."
64 creole depuils. 14.
Ruban 0,40 &
Kiki blanc sup.
iaune sup
S blaenc
Drap & h. noir el
Pomm iad melle d


Venez-voir et vous Perez satMisit*
Bon Maiclh Bonne qualitY,


treston


HIER & FIRESTONE DEMA
Po urquoi ? Pour la bonne raison que le connslme
li valeur du priu co r llae ions le ljours Ie pneu talioon Firestone et la Ohambre *Pair ros,
tou, de par leurs eicellentes qualits, sent ce qut
.pour son '. i 'Ibile .
Nous p icnc piaisiri adviser nos amis que nous l
Assortim- de routes les dimension, de o ne
leavy Oity et (hambre i air rougq F irestone.
I' v n jntje i acheter l marque


- I


- II--- --L(---~i^-y~_ _


n-


; j


. -


4


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs