Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04538
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 08-13-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04538

Full Text




lnt MAhO1Rl
DIwECTEUR
p#mAMricaneiD, 1358
*LBPHONE NO 2242


~ENT1M~S


PORT-AI~PRINCE ( HAITI )


8AMEDI 13 AOUT 1927


Port-au Princie
1~I GI: D'RUE.Ancienne Mais
Maison s'o~fliptit exclusivement d'Op
tiouveret lea vertes et les montures donlt
soni*. \ '
VENT9 N GROS ET EN DET
Nousattirpon I'attenlion hienveillante
Les prescriptipas de verres cylindriques
'peuve t4tre excutdes en deux ou trois s
- '* i '__________


igisemmt mMe eese sa pen-
see centre son coeur et mur-


lslaisir. d anurant 6ternellemeat. avec
des lettres et des arts est la la plus pitoyable mblaacolie,
tion: de I'Ame, le vrai bap- ces vers tristes, triste comme
[', la solid ecole du d6sia- un bouquet qui pleure sur
l de find&pendance, en an on sptirlreau food de quel-
6ertainc des assurances centre que cimeti6re solitaire :
'6 ergi e' de volon6.
mnenI, lctr6s et artistes de kJe ii la piaie t le coi0au,
ktloin d'ii iler Goethe pour son Je uis le soulilet el la joue,
Mipien pi rti-pris d'etre hen Je ske Ie mnelbra elt l rene,
i uj1, 1ri's, le bonheur n'est, it I& liic el e Iesiurta...
1iase prive de soiperiorite. 11 .
idans I 4quilibre du coeur et La vanit, I'orgueil chez les
doxtx ri crvoirs des forces et intellecluels oont les ennemis
l (\ s. Pen d hommes sont du bonhear.
ri hlieureux, moins en. Its devraient miditer cette
tie I'lre. piins6e de Virgile: le temps
totn cla, c'est d'appren irreparable tuit, et travailler
av<, soi. Rester dans la et creer, rkduire, le plus pos-
dc e que l'on a, oar. en sible, leur d t. s i r et 6tre
ours ielquc chose q ui heureux.
eux .x confines d'horizons
la -perdre i l'Ame,au I g outados..
"I .,dre, d'ouvrir, large,
va' Loute grandes ou- =-"
dt :J. licit6 et du bon. LBS VERS ET L'ARGENT
6 d :ios jours h las 1 est
abaii.ion des biens r6elsk, e L'Acad6mie des Jeux Floraux
vient de cr6er, grace aux lib6-
ralitks d'un g6n6reux donateur,
re la miscre nerveuse de un grand prix de 10.000 francs
ct, oilemplant dans leur destined r6compenser le meil-
lBineu: cliets-d'oeuvre qu'ils leur volume de vera qui lui sera
A'de tiridtuire ensuite par la pr6sent6 avant le 31 decembre
f'oient, les malheureux! em- de cette annie.
Balt6 et ils ne saisissent qu'un Un prix de 10,000 francs!
inement, la seule poursuite de Nous voilA loin du budget pr6vu
een l a seule pourste de* par Louis XIV dans ses lettres
television de soleils 6blouis- atlentes de septembre 1694, qui-
tl de leux multicolores ma xaient les resources de FAca-
he la vie et arrachent 1 Ame d6mie toulousaine A 1.400 lives,
I) du temps. Le culte reli- 300 pour les trais de stance et
dlb 'art tait s'6panouir la di- 11.100 pour l'athat des fleurs
en excitant la volont6 qui d or et d'argent offertes aux
que de l'6nergie r6glemen- laurbats.
,partait, et quels sublime Cepeffdant, je trouve exoel-
alaanitc nous serious, si nous lent qu'un po6te risque d'obte-
,otre vie intrrieure et ne tn prix de 10.000 francs en
| re ialheureux par et icriyant un volume de vers.
ire anotheureux d'parl r6 Po quoi serait-il ddlendu d'ai-
atire par nod abds analyses mer t la fois et la Muse et lar-
pantement de nos exigences gent et, en recherchant l'une, de
rencontrer I'autre ?
professt quelle torture $este A savoir si les vers, pdur
nnie de lnges du minodle trie mieux pays, en serdnt mell-
S16 lurs el si ce. nest point Copp6e
00lo cervel ren gage;iti en ot a ralson torsque, dans Le
U resu e gage; aache Luth`r de Crdinone, il fait dire
Lle su, en arache A Maitre Ferrari:
,jai viven que le paper
j-.. Afflh ment sensoriel I piW I t 'm ther, on pent Iravaillr imin.
nce de dilicatesse sensi. Le simple. appAt d'une rose
I saignant: voila ce que 6clatantd, d'turinoi de ciel bleu,
ire exagerke, fiUvre hale
4Atraque et d s.quillbre. ----.
Si, paria, un jour, d'un -
espoilr, injuste et comrnpli-
tigu6 remplit s" fonctlon Faites VOt
.4 qe A connaissait bien
.vains, puis6s de rou de
thle ubIoc de la phrase d C
l de Sisyphe et crucifies IaitM. N. GAETJENS avi
W til effort de 6alvaire a hsiea dn. IilJ EJEl ,', i
I Mds sinsado LOUVRE au'ils eamir


ureux les gens de lettres
W.e sorte de mongnra-
lxe don't ils souffrent
0out come Baudelairo,


re heureux,

tale cliline le psisme,
ips saim eiimine les toxins
oamine est*6 pour i t la
,pats ssans l'aci c trice.
r la parease, o coni r At
ve tot jai.ss qu'
ifbrea, Be t "-|-an qu'abA-
sous avons, en noes, d 6 erg6-
Lta vie, dit Bernstein, mason
sttr uve de mieuxl.
tf'ti. atait dire A Miphisto
6ttitque la nlis6re des hom-
serait biel mieux s'il n'exis-
est-ce point tomber dans unm
etcux que d'attendre de la'
tout la fin du conflict social ?
Bien plut6t, ,cberhoae.
aoclete ou tout devoir soil joie,


I


'e dem

atalogu
se Ies nomabrqux
J>1 u*::<- 1.. ~L.i


--" -", m. .... W. p" "n i t 's .f r Re te".
par les dernier SS iramnik, il4vyuat avssi veir
Sranndes fibrdeh .e.l, ldet.mambaelmrek
.e7 1I 61 *0 gmae-i inm uaets.p
l ewIsm acwepte& legl eIspetipes eiiad


' dt,* ^ X -


-wS


0--


6173


La pauvret6 est la po6sie de
la terre ; c'est pw &que s'a-
masse lentement, A travers les
gindrations silencieuses, la s6ve
robust d'o 6cl6t le g6nie.
Emile OLuVI F
g[ < :


d'une douce
rait-il plus A
A r4veiller
po.tes ?
Et n'cst-il pa
colique de per
de 1 .000 frai
de Toulouse v
vre au Mon
chels-d'oeuvre
plus pour I'Ar
choses ideale
mais seulemen
goir qu'il y
nnes et trlh
qu 6 la fin de
cl-ra.
Tout augm.
l'argent. Mais
ment que le g,
dirainuent pa1
Et ce strait r

anni erssaire
alle
Avant-hier
1 h., cut lieu
residence du
du Reich AllI
dame Edmun
belle reunion,
I'anniversaire
allemande.
Ce tut une
ception 6 la<
tons les Secr6
Membres du
que, de nombr
officials et un
Personnalit6s
an-princienne
En cette ha
compagnie I'oi
res les plus
quelles l'orch
Daroseaun ml
plus suaves.
Apres la re*
de ehacun des
fut salu6 par le
salienne et les
d'Affaires et d
cke, prirent c
reux de l'agr6
avait 6tR r6ser
fNous renou
vives sympati
Charge d'Affaii
Madame Edin

'ACHI'E
tes a
nes tous pays
8'adresser
Ampudia, H


'41


:T-TT r T7BT -- I * -


- --C--- ~___ __ C I_ I


- --- I Iil I II


-- 'Ce qu a< PS al* ut IT
do h I du irs 1| |
T$SotUsre III
Neaveeu C*1 #0al allemasd

,inne Un jtt del ode P6nal en
i)prparation depuis vingt ans
diuKeitel. et auqotel not collaboe4 les
e premieres autprit-ts de la
tiqueetouvous science p6nale' aeinandp a
t vous avez be- etc presented au Reichstag par ... a vu. avant-hier soir, A la
le Migistre de justice, Mr. Grand'llue, une auto No. 222
rAIL. Hergt. Lq Code penal actual qu' voulait d6passer une autre
S date de 1870. Laa tendance du witure ou6'taientquelquesgent-
des occulisles. project est indiqtide dians 'atti- lemen. Et la sirtne e la 222
oul prismatiques lc relatit f a determination aisait un tel bruit, avait un hr-
emaines. de De a d re- o lenient si strident, si cacophoo
de la peine. -- vra tenir compte surtout de la rite, que toute la ville brlait.
measure dans laquelle le fait *
chimere ne suffl- delictueux peut tre attribu A ... a vu, jeudi soir, dans an
stimuler le z61e et une perversion des sentiments btablissement chic des gentle-
l'inspiration des ou alavolont'ddliber6sdel'au men cliics, oh, tr6sl Le premier
tcuret la measure dans laquelle offrit la premiere tourn6e, le se-
as un peu milan- il est dl 5A des causes qui peu- cond la second et ainsi jusqu'A
iser qui si le prix vent e're non imput iblesAl a1u la gauche, si on 6tait nombreux.
ncs de l'Acad6mie tcur. Pour cela, les points sui- Mais on n'6tait que trois et lora-
'aut un chef-d'oeu- vants devront ktre pris en que ce fut au tour du troisi6me
de, c'est que les consideration: 1 1 Les motifs taper du doigt sur la table, an
ne se composentet mobiles du faitle but po lieu de cela, ilfit un signe de d6-
t, par amour des I aut, le bugrpour tresse.
s, pour la Gloire, suivi par I'auteur, le degr6 de Tr6s aimable, tres chic, le pro
it qund on a I'es- perseverance apporte dans mier, discr6tement, coula sas
aura, au bout, de i'intention de comn mettre la table un billet de 2 dollars et
buchantes especes l'acteet les moyeao employs mit sainsi I'autre en measure d'ap-
r'envoi l'on tou- a cet eftet. 2 Les cons6 peler le garcon.
quences directed drivess du Celui-ci ne tarda pas lancer
*nte. El it taut de lait. 3 0Le degree de response ,e traditionnel : Garcon, venez
souhaitons seule- bilite qui peut atteindre 1'au done! Messieurs, qu'est-ce que
oat et le talent ne tour et les influences physio vous prenez?,
A.proportion. logiques ou de caract6re ana Lorsqu'on tut servi et que le
miracle. I povgaron eut enleve les verres vi-
niaee.ge pouvant exerccr ure ses. it rapporta la monnaie; une
i ,n el Iperturbatrice sur sa nionnaie a ssez respectacle, 2
de la Coaslilation volonte. -4 La vie unle- gourdes .i0 environ. Mais lautre,
made ricur de l'auteur et sa situa d'un este large :
matin, de 11 hs lion personnelle et economic ?iardez doncI C'est votre
A Turgeau, en la I que tant au moment de l'ex6 pourboirel
Charge d'Affaires cation de l'acte que du juge ... admira la tete ahurie du
nmand et de Ma- nient.-- 5 o La conduite obser pretear.
d Helmcke. une v6e par I'auteur apr6s le fait et *
A l'occasion de d'une facon sp&ciale les efforts ... a vu prendre logement damn
de la Constitution qu'il a pu r6aliser pour r6pa un h6tel tr6s moderne et trts
rer le dommage cause 616gant, une jolie" mignoiniette
trWs brillante r6 et, common e le recevait de nom-
quelle assistant .1 consultalie de la Secr(air-e- breuses visits, elle ddt s'expli-
laires d'Eltat, les' quer au patron.
Corps Diplomati- rie d'Elal (Ides ielaions Ellerieilres Ohl explication assez facile :
reux Personnages lie Panmiiia. F'un tuait son avocat, I'autre son
rand nombre de nimlecin, un troisicinc son den-
c la Socit port- NI. Samelewsllarnio- tiste qui lui rcnioitait sa dentu-
MM. Samuel Lewis, larno- re en chamlbre, un autre encore
ate et distinguee dio Arias et H. Araola ont ete son hommine d'ailircs qui etait
n 4coula les heu- nommn s par I'Assembl6e Na- charge de lui mettre du beurre
charmantes aux- tionale, membres principaux sur ses 6pinards, et d'autres, et
estre de I'artiste de la Commission attache d'autres encore. 11 y eut jusqu'A
ait ses notes les an D6partement des Relations un confrdre qui, probablement,
Exterieures de la Republique etait venu,lui,se renseigner sir la
cepLion, le depart de Pahama.Cette Junte a pour question des fronticres.Mais, che
Secretaires d'Etat attributions I'etude de toutes se curieuse, NOTRE EIL voysit
e chant de la Des- les questions soumises a sa que tous ces messieurs, avaient.
invites du Charg consideration arlesen sortant, air heureux, joyeus,
e Madame Helim- p soulagd...
on d'eux, heu.- voirs L6gislatit on Ex6cutit.
b accused qui Coi ence..Ia v, ationledcjeudi Ssoir, apr6s l'a-
l6 A tos. eneIteratinledeSences verse, J... M... se presenter au
velons nos plus Le prolesseur K. D. Glinka, Bureau. dJournal, tremp6 jus-
hits au distingu6 Directeur de la Station Ex quaux os. De son chapeau, de sa
res du Reich et A rimetae agile de L I veste, de tous ses v6tements en-
und Helmcke. gruta, a I 1 r6side Le in l'eau ruisselait come d'an
, grade, a 6_ Olu President de arrosoir.
fa- l Conference Internationale I D'oi venait-il? NoTR (E B ne
TE Timbres pos- do Sciences r6unie A Washing l'a pas vu. Que demanda-t-il?..,
nciens et moder- ton et compose des d616gues Un rhum I
s. Paye bien. de 30 nations.,''est la premiere
A Monsieur F. fois depuis la revolution de ...a vu, dans un de nos brit-
6tel de France. 1917 qu uu russe preside une lants caf6s, un Monsieur qa, ei-
iorganisation de cette impor- sensible au-bruit des conveta
tance. tions, A la musique, au rahl-.
*. --- train des gargons allant et ve-
d ----" nant, lisait: Les Amants de hirle.
a nd ... s'tonnait de voir que quel-
an e A P6tion-Vllle qu'un put lire et comprendre ce
e Un rounpe de iunes o qn uil lisait dans tout ce brouk--
le Uvietde doste jenne gomi ha. II regard de plus pro ot ii
dans le but d'organiser une s6- eut la cle& du mystre : le enle
clihests des ~raBds rie de f^tes thAtrale pendant la man tenait le livre A 'enavers, la
atilleas d'. rejia season de Petion-Ville etau pro- tiee eii has.
ls CJa.t ls.s fit de l'glise St-Pierre. '.
e ppiers pa~ils 'est IA une excellent idle A ... a vu, avant-hier soir, dam
1 pQ ..'S v .'laquelle 1lon ne peut qu'applau- un de nos catf6s, des noctambea-
I dir et qui apportera une note les qui degustaient quebIees pe-,
S', gaie pendant les jours de vill6- tits verres. On se versat quel-
'1 giature A P6tion-Ville. | ques gorges de cognac pour so


i ':


A- N '







LE MATIN 13 Aout 1927


rkehauffer el les conversations
joyeuses et a in i c a I es allaient
leur train.- Soudain, 'un des
gentlemenjeta cette demand el-
Mais cest du Cinzano que
vous servez iA?
Prendre du cognac pour du
Cinzpno, c'est ce qui s'appelle
avoir les verres A... 1'oeil.

TOUT, EN DEUX MOTS,
Les t-avaux de construc-
tion de I'H6tel de Ville, rue
du Quai, marche:.t active-
ment. On comptc que 1 Edi-
fice pourra dtre achev6 ,I la
fin (de 'annee.
La Police inte, dit que
des gains on ides d(6soeuvrIs
staliolnnentl sons les gailerics
pour .sc livrcr aI des p:.rttis de
cares oun t'e dcs'
C'c.t dlemini t aii "tira lieu
A KcnskofT, la hliile fetc orIgi-
nis6e au profit de la chapelle
de St.Nicolas.
-- Avant-hier clait en rade
de Port-au-Prince, en transit,
Mmie D'Artillac Brill. La ern-
me du( (istingue Ministre des
Pays-Bas v e n a i t I e New-.
York et se renid:it it C)rl'c.
Le steamenr a Mitan Hor'Im))
de la Hlo ie Line, p:l,,i dei
Port-an 1'rince le 18 Juillet
ecoule, est arrive an Havre le
8 auint counirnt.
-- l)emain le steamer 'r n-
Cn l ))d (I a I':;iima Line, re-
naii d(c New-Yoirk, arrivcra a
Port-au-Prince. 11 Iransporte
25 passagers et 107 sacs de
lettres. Le navire partira le
mdmen jour pour (Cristobal.
-- l.a crise du pipier s6vil
encore pour les j(.urnaux de
la Capital. 1)'aprls touts in-
formations, les commercants
ne recevront point leurs comn
mandes de paper a journal
avant la fin du mois.
Lcs voleurs ont repris
I'habitude d'exercer au cime-
tir'e ceur (detestable protes-
sion. Chaquce jour, des cou-
ronnes, des marbres funerai-
res et autres objets que les fa-
milies d ecs morts d6posent
sur leurs tombes disparais-
sent, emport6s par des mains
sacrilees. Avis A la Police.
Cest demain que sera
c616b)re A Limonade, la ltel
de Sainte Claire qui est la pa
tronne de la ville. Cet anni-
versaire y est toujours com-
m6nore avec la plus belle
gaitS .
11 y aura demain messe
du deuxieme dimanche a Del-
mas.

Concert an C hamp-de-Nars
Demain soir, A 8 heures, la
Musique du Palais otlrira au
kiosque du Champ de Mars, son
concert dominical.
Le programme tr6s riche et
tres vari6 comprendra de beaux
morceaux.
Lundi, A l'occasion de la ite
de l'Assomption, il y aura aussi
concert A la mcme heure, au
Champ de Mars, avec illumina-
tions publiques et feux d'arti-
fices.


La revue mililaire au Champ-de-Mars
Lundi apres-midi, comme
nous l'avons annonc6 hier, il y
aura, A l'occasion de la fete de
r'Assomption grande revue mi-
litaire au Champ de Mars.
Deux Compagnies de la Gen-
darmerie d'Haiti exkcuteront de
nombreuses evolutions et ma-
nouvres militaires.


p 'te llle l il l ,.' '..1 t' ..,' !1 '.- ." 1" ''
1 ,ye I ,n a , .,'


I P i' I" 15 5 G
f. u, "


A KI .


Tm -s il rae.-douJbr

UN FAUX PASLA FAI TOM-

BER tUSIURS MARCHES



Les contusions et les foulures se
soulagent facilement avee
un simple rembde.

Un laiplae reaat de fanilO employ Uans
de tempa bhtars io aoulaU t do con-
mfaluiu at blMue. C't iami qu
now frtvent frtquamment de peruonnem du
Continent Amkiparn.
"Aynt fait ua faux pa-nou rit tune bele
dane de NMiea Frane--Je tombs pluIieui
Mre d'1r. Ja me lve a ve Is corp
ammaapsuwntb naB a btme rMai quul-
nt &i douieur t rent diepartre rinflamma-
tion."
Pdt li d'wani t dans k monde anti
a at do Sloan a mr oonnu comon
waS Un. apUcation. ans frot-
ter, 4 A ti&W tonflA tm muscM
alnor et au e auitbt on eff dt curatif. Gtr-
d Wan Mjaous n lcon ilvotre port6e. En
venta dana touted le pharmacdes.


Liniment

IdeSloan
eAnantlt ToIte daeur


Poir la banliene tie .inemel
Nous publions. autre part, la
copie d'une requite adress(e, A
la Direction Ge6nrale des Tra-
vaux Publics, par les habitants
du quarter de !a Gosseline si-
tue dans la banlieue de Jacmel
et par laquelle ils demandent A
la I). G. T. P. d'entreprendre
des travaux de refection A la
route qui conduit A leur quar-
tier.
Les grandes pluies, le cy-
clone qui s'abattit, derni6re-
ment, sur la ville ont rcndu
cette voice complctement impra-
ticable minme aux animaux. Les
habitants sollicitent 1'envoi d'un
ing6nieur pour constater I'Mtat
deplorable des lieux, en souli-
gnant le danger que reprlsente,
pour eux et pour la ville tout
enli6re l'etat de la route qui
n'est plus qu'un immense bour-
bier qui menace d'Mtre la source
de propagation de toutes sorts
de maladies.
Nous voulons bien croire que
la Direction Gcnerale des Tra-
vaux Publics prendra en bonne
consideration la requte (des
habitants de la Gosseline et en-
treprendra les travaux neces-
saui es.


BELLE POITRINE
an dex molto pai t1
PILULES ORIENTALS
1. SeS ele@ qui dA~vtoppet, rUDer-
-ati l taot, rieonstituent ItS sewn,
S efao.iit I-t sIllieA iMis "u de
6pAUhi3 Ot dunIInt a bmUt Ua
gK mc1 u' embouiipAnt.
i.~I -n'-isantc porrt la I&as"
,mv o ^! ; ',l ,l '
J.L .1- q! Z Nr '"" .


S di o a, t' :'.," Utendeet,

*.L tc .n'+ . un .'e"";ic .;ii


r~ t'


L'affaire


Sacco


et Vanzetti

L'cilermescence en Espagne en fareur des condamnns
La pr.mii r, allusion de M. IlIssiolini n i f'alfaire
ImpfsanIl dIploiemuenl de forces ililaires aulour de
la prison ou se troiment Sacco et Vanz;tlli
Les mesuresti de police out allrint leunr maxim,'m
1 Nei-York
La charge 6lectrique est pr6te
Ietise de l'exentlion .i une dale iudtermninie
Ell auira lieu le 22 Aotul, dit le Prfetl de la prison.
IAI u :( vEU :- Les auforilts ont appr6hend6 7
:in:1ichts i(s connus, accuses de preparer un at-
ItntatL core le consulate des Elats-Unis en rai-
son de l condamnation de Sacco et Vanzetti.
l~OME - Pour la premiere fois, M. Mussolini
a fail allu.in a I l'affaire de Sicco et Vanzetti en
faisantl pu :l er uue note qui d ement categori-
quement i.s rumineurs !ei'graphiques disant (que
les u(ric liins6taient molesles en Italie par les
partisans (c Sacco et Vanzetti.
BOSTON-Un triple cordon de gardes arms
tie mitrai'lcuses assure I'ordre autour de la pri
son ou i.ont entermus Sacco et Vanzetti. La
chaise lectrique est prote A fonctio..ner.
NEV\-YOKK -Les rnesures pr6ventives de la
police centre des incidents 6ventuels sont arri-
vecs a leur degri6 maximiiln. A mnesure que s'ap-
proche l'heure de 1'ex6cution de Sacco el Van
zelli, on rapporte de nouveaux actes de violen-
ces duns tdil'frentcs parties du monde. e)c gra-
ves tuniulles se sont products hier sur plusieuirs
points tic la ville. A C(hicago, la police a diA re-
courir a !'I mploi de gaz lacrymogenes pour dis-
soudre uine manifestation des radicaux.
.,.BOSTON- Le gouverneur Fuller a ordonn6
la remise de r1'leclrocution de Sacco et Vanzetti
Ao ine datc indectrmin: La population Ioute
cntiere el specialement la classes ouvri re a rc-
qula nouvelle par (ds demonstrationss d'en-
thousiasme. L'atmospheire social semble soula-
g6e d'un grand cauchemar. Le P1r fet de la pri-
son de Charlestown a announced olliciellement
que 1'ex6cution de Sacco et Vanzetti availt t6
remise au 22 courant.

La situation politique au Portugal
LISBONNE- Le ministry de la guerre a d&-
clar6 aux repr6sentants de la press qu'il 6tait
dispos6 A assumer la pr6sidence du gouverne-
ment et que s'il ne l'qait pas encore tail, c'6tait
A cause le certaines circonstances particnliires
d'ailleurs peu iniportatitcs. Les negocialions de
1'emprunt sont rest6es suspendues parce que
les conditions ne convenient )pas A la dignity
du Portugal. Le Portugal doit proceder de telle
sorte que ses arrangements econoniques avec
l'ext6rieur ne portent aucune atteinte aux droits
et aux devoirs de la nation don't la situation fi-
nanciere est quelque peu pr6caire mais non de-
sesp6r6e. La politique d'apaisement pratiquce
par le gouvernement est sans doute un lieu-
reux sympt6me.
-,n r--- .i -~
Fouilles arch6ologiques & Ath6nes
ATHENES- Le gouvernement grec a autori-
s6 l'6cole americaine des etudes classiques a
taire des excavations dans I'ancienne place du
march d'Athenes. Cinq cents maisons seront
d6molies et dix-mille personnel devront cher-
cher ailleurs un domicile. Les travaux comment
ceront en 1928. Le professeur Capps profes-
scur des etudes classiques de l'Universit6 de
Princeton et president de l'Ecole ambricaine
des 6tudes classiques dirigera les travaux avec
la cooperation des archlologues grecs. On s'at-
tend A d'imnportantes d6couvertes.

Installation d'une lulterie
Actuellement sont a l'tude, pAr le Service
Technique, les plans d'installation d'une lai-
terie avec chambre refrigerante. Cette usine
servira a la conservation du lait, de la viande
traiche, des serums et autres products que la
chaleur deteriore facileminent. Elle sera 6di-
file A Damien. Le terrain sur lequel elle se-
ra construite a 6t1 dejA choisi et on a coinm-
mence les preparalils pour la construction
du batiment. Les machines necessaircs ont
6t6 aussi commanders.

L'Identlt6 du coton d'Halti
Afin de ldetermniner de manicres plus pr&-
cises I id(lentit6 et les caracteristiques du co-
ton d'Haiti, le Service Technique d'Agricul-
ture a tail semer dans diverse stations d'ex-
primentation, des graines fd'un grand nom-
re d'espaces de coton de 1'Ouest de I'Atri-
que et d'Ilaiti dans des jardins particuliers
en vue d'6tudes botaniques.
Ces plantations serviront en outre ai des
observations comparatives sur la resistance
de diverscs variatls aux maladies et aux in-


sectes nuisibles.

; Les dangers du casque d acier
VARSOVIE-Au course desmanoeuvres mili-
taires pros de Ohzanow une trentaine de sol-
dats ont 6t6 gravement aflect6s par un coup de
toudre qui a parcouru les casques d'acier dune
compagnie d infanterie. t


II. Silver
Nul n'igpore quo ls plus jolies tinus taut p hpoo
pour femmes so vendent A la Maisoi H. SILY aNO
riona nous diapenber de le rappeler car tout le a I
ron 'a ilcment nous vendonsa meillour march queth
maisa ccore que nos articles soat do toote fraitcheur t
mibre qu. 'id6. 11 eat dars l'intir6t do tout acheteur, auvai
aillSurs, de pa-er ch-z nours ou le meilleur acuelle ft
serv6 et qu'il trouvera les article auivauta requ p r I a|
bateaux, A des prix d6flant toute concurrence.


Diagonal noir extra supArieur
So- blenu marine a
Alpaga noir oup.
Palm Beach gr
Satin de chine noir et gris
Dril blare union supdrieur
Crepe marocain blanc
CGrpe ginette touted nuances
a Rajah -
Badioux chiffon-.^ "'
Tricoline sup. unie, blanc,
noir et crame. PA:
Imitrtion casimir itallen
Crepon franq. a barre de'sole
Toile jumelle francaies
Toile franoaise &barresde'soie
pour jupes.
Batiste fl extra supdrieur
Percale blanche pour lingerie
Simili blanc
Voile blanc et coulaur sup."'
carreaux et i barresi'de soie.
Madras a barres do soie sup.
pour chemises ',,


Grand assortimat do llH
chemisea
Ponge & fleurs sup.
Satin foulard pour rob
Organdi suisse blanc o-il
Tuallepour' voiles
Tussor imprih6
Grand assortiment do vott
et couleur
Gabardine blanche'nup.
Ratine blanche units el ab
Sole lavable.toutes coaeim,
Grand assortiment do eMla
Chemisos blanched frauhi
Chemisette sup.
Kaki blanc supdreur
4 jaune angel.
Chapeaux de paille d'ltal
Bu et chaussettes deo-ti
.'1s etle, etc, etc.
Cr thnne pour rideau
Serviettes do brain uIDim
Couverture piquie 4k
lear.


RESOLU


Le Probleme de deveelom

une grande puissance al

peu de consommation

combustible.


Aux automobilistes qui ont beaueoup trop
depcnse pour la gasoline et I'huile le nou-
veau module WHIPPET offre plus de pule.
sance et de vitesse et A plus has prix que
celui connu auparavent pour les petite
voitures de cette quality.


35 miles pour un gallon dec
gasoline, 1,200 pour un gallon
d'hu!le.
Freins sur quatre Joues... 5 A
30 miles en 13 secondes,-55
miles a 'hctire... S'arrete a 150)
pieds lanc&s i la vitesse de 40
miles l'heurc,- Moteur de
haut rendemei)t la boue, le
sable et les c'tes sont facile-
ment vaincus.


Tourne dans un rayi
pieds...Segare a 14 pi
courbes.- Centre de
tres bas avec une gra
bilitide la route.-CI
ric comfortable et li
Une tres jolie voittt
deruement coustrultl
avec les derniers p
nements m6caniquti
bas prix surprenalkti


S T OVERLAND

Wh ippet
GARAGE KNEER, Distributeur,


AVIS URGENT

Bulletin de Victoire

Pneu ENGLEBERI
AUTOS

SUISSE
COURSE de COTE de MAUBORGET
12 Juin 1926
Cat6gorie sport 750 A 1100 c, c Experts : S
'PROSTsar ,
Cat6gorie 1100 & 1500 c.c. Experts:
SCHEluER sO
Cat6gorie 1500 c. c. A 2 litres Experts:
THOMSsor
TOUS TROIS SUR

Chevron Corde EngI
En vente chez; R.d'ADESKY, port-au-Pr
L. DANIEL, Rue Pav6ye


_ *1 ,' *'.'


- I --------------- ILa~d)~-. -- --


.I


c.






LE MATIN 13. Aout:1927


u de tout...


peut-il 6tre arF66aT ?
wmngislral fail la declaration sui-
i tilri.ictn :
pI purra.t aller d6poser sa
ti, niinisire de la luslice, avec
.i0que celui ci pit lIgalement le
lelti a616 I'obj'l d'un arret qui a
irson incarciralion; il nc s'est pas
qrutlicemtcul or('rgi plar e dlirec-
It prisO (I I lii a fail.t r ,guli6-,
sigilier s:t Ir'c 'e crou.
I''.o I'anu'rr .ac( oi louveatl en verlu
ij ) 'gaIlemiint oexcute. 11 htudrait
le d(ciision judiciaire filt rendue
it, u e'IIe juridiclion qui I'a d j6
la COur tI bsss.isS.
l -
i mllionnaire
&g6 de 77 ns "
01,en lI'glise presbyltrienne de Ia de 6
entire a 6 c16bre fe marriage de plus '
Ag6 de 77 ans, avec mis *te de :17 ans. M. C. R. Flint, qui se pro
e P61re des Trusts ), est posses- au Vir
me fortune. Sa fenime est fille II pbs
igraphisle. Elle lit la connaissance
pendant la guerre, al.rs qu'elle
iglon.

.imbassudeur japonais
I lreliqion rallieiique
us le I Dilyl Express quee, sui
velle p:irveiue n I.oiidres, Mon-
lI Mtsui, tile d(I I'ainbassadeiur
odres, ;i etn)brass6 la religion
w. QE
vogus de l'Avion '
at, unIc )Icinicesse espagno e i-. **
ten Fraice el (qiii etait appelee
.4 fail le voyage merveilleux bres de h
Aibrd de sn hydravion. Marie n'at
Ibese an iiseo qui possede venu anni
tUMavion I'a imilee presque au dollars p
bes. title declare qu'elle n'em- palais, les
pl fautre ; oyen Ide d6placement. viteurs, s(
t, cl eujc'* qi'on fabrique aux tatidns. e
l5 aB ar'ie ,s avionnetles de 20 Cette som
qulnt vert lues 525 dollars, soil qu'elle es
"raapapier? ')ri'en Angleterre, plu- venus et
iguriifirmcs dustrielles ont d6jA autres m(
ui prlict, ris des centaines de t6. Le roi
t1, 50; .0 chevaux, qui per- goslavie,
il,Md'l cluer un voyage avec Marie. rei
ient t i erieur A 20 centimes lion de d
itipar i.l sonne ? et le roi C
-- - pres de 1
.~ Iune .tillionnaire On dil
| A micide jir amour est tr6s at
option So ,,,. gee de 20 ans, fille tion. Des
$111 vieill,; lamilles uruguayen- des d6mit
d'une orltunc 6valu6e a pres ique le c,
flisdetrancs, s'est empoisonn6e au parler
ducyanur e de potassium parce lion lib6
Bprents refusaient de lui laisser reine dou
jeune hoeiime pauvre employ, permettr
uvre dans une terme leur ap-. de vie pa
Quoiqu
reine ait
I PLAIE AGRIC0LE des reven
I d'une plaie qui d6truit les pa nand, cor
province de Monte Cristy a tent a pei
-assures du DNpartement de
ominicaini. Co-% measures con-
l'interdiction d'introduire les .- -
t6s dans les autres Provinces
truction des plantations aflec- Laa
leoptere appel6 scientilique-
lormicarius i et vulgairement
OPiche de la palate a et datas. .
.est de la Republique Domi-
l N, nom haitien. La G


une d'un roi
e Jaime q 300 aillis4de
lei b ses& rifiers
d roi Frdina4d a laiss~la reine
cement patvre. A mMid A eS
3 en ideA la reine douairiere |
qqu'elle soit torc6e de vendre
i bijoux ou de ses propriet6s.
At deAannonc6, la fortune
ilIand, se montant A 300 mil-
viron 1.800.000 dollars) sera
nt entire les cinq entrants du
prince Charles qui recevra
dollars. La reine, par contre, '
aufuruit pendant sa vie de cer-
0Poprikes du roi. 1
nt propt.se de partager les i
rde a liste civile que le roi
irot 180.000 dollars ) entire
K i, Michel, la princess \
ce Nicolas et lef. memw


aANA!
ral,nne
Elle
IYexc
meilleti
L's I
arfice A
&es Eta
LaCi
qui l'ad
Elle
branch
Et il
us usaj
tage.


* eCAS No V.
La va eu:. utritive du Virol diahoatqe' dua use 4~ie de cas--
doit m dti ont ht fourni pX de mabm de Is d h ptoessinmn


B& Pbdl, avit
ptis u Virol.


i a"b Pov rdl, av4oir


De 39856 a 14 '287.
e B1b6 Povall, de Salford, avait d6p6ri jusqu'A I'Age
mois, auquel il ne pesait que 2 K'' 949 et il n'tait
dors que peau et os. Dans l'6tat terrible oui il
uvait, on lui donna du Virol et une amelioration
iduisit imm6diatement. Apres 4 mois d'alimentation
ol, il gagne un prix 1i'Exposition de B6b6s de Salford.
e maintenant 14;'? 287 et est dans un &at superbe."


I


La Virol est une preparation compose de Graisede
Moelle, d'Extrait Glycdrind de Moelle Rouge d'Os,
d'Extrait de Malt, d'(Eufs, et de Sirop de Citrcn.
C'est u slimnt 4M danm Ims cad'Alimetatican
D6ctummse, de Mame, d'AnimIs, de Rnchiitume
etde Phim.


VIROL
AGENTS:
UINTIN WIIJAMS f& Co., Port-au Prince, HAITI, Boles Posta 147.
VIROI. LTD.. HANGER LANE. DEALING. LONDRES, ANGLETERRE.


a r6gence. La reine
ira it done qu'un re-
Liue d(environ 30.000
our 1'entretien des
salaires de ses ser-
es trais de repr6sen-
t autres depenses.
me est infimie lors-


la part de la reine Marie est
pour ainsi dire insigniliante.
Quant aux b6ndficcs d(ri-
!vs de la vente des articles
6crits par la reine pendant
son voyage en Amerique, ils
sont insigiiffalits compares
mixv nseict faite, enn vnd ,nt


I ,-'It t LA Ui5k i .3 ) LI*X I(lAI, ita l *;l t., 5 I *iS.Itl : -
t compare aux re- le voyage.
aux allocations des
embres de la royau.
Alexandre de You- L'Aillemaqne dImanderait ia reIrac-
beau-fils de la reine aitiioin duI rail de Versailles
coit plus d'un mil- Commissio u t il de
dollars annuellement Ia .omission du travail des
olargs annuellement associations allemandes reunie
eorges d'Angleterre Gslacn a adopt une rdsolu-
0.000.000 de dollars. lion disant que les recherches
que la reine Marie historiques poursuiviesjusqu'ici
flig6e de cette situa- ont dmnontre le niensonge de la
amis ont commnenc6 responsabilit6 de I'Allemnagne
arches afin d'oblenir dans la guerre. < Le gouverne-
abinet recommande ient est invil ia fire savoir
uent qu'une alloca d'une niaiire ellicace qu'une
rale soil failed A la r6tractation de l'arlicle 231 du
tairi6re, alin de lai traitl de Versailles est n6ces-
e de mener son train saire.>))
sse. Une autre resolution relative
'i sit ri la i l u lh anise Sc prononce con-
Ail soil nr qprc tI 'Ire l'occupalion et declare que,
a recevoir une part du point de vue allemaad, la
ius de l'ex-roi Ferdi continuation de cette occupa-
inme ceux-ci se mon- lion conslitue une violation du
ne A 200.000 dollars, traii6 et un abus de conliance.

V I -- -- T "- 1-I -- -r ~ i --ii .. . . --l i i+ "

t Nouvelle Ciga lette


( Republicaine)
rande Manufacture de Tabac noir et de Cigarettes
(A ONA* present A ses clients et au public en g6n&-
e cigarette ncuvelle sousla marque Republicaine)).
se distingue de la precodente par sa forme ovale.
cellcntes combinaisons dans la preparation de;
i:es qualilts de tabac lui assurent un succ6s m6rit6.
umeurs jugeront des excellent res'iltats obtenus
ila op01jtenOc prouvee d'un Expert Turc venuh
ts-Unis pour dirPert le Laboratoire de la Fabrique.
garette R6publicaine a fera la joie de tous ceux
lopteront.
conslitue, ejo Haiti, un progress reel dans cette
e d'industtii.
est d6sirabke que les Amateurs de choix en fassent
ge continue, afin de rapprecier, chaque jour davan-


D6p6t C6n6ral ANACAONA >.
Manufacture de tabac noir et de Cigarettes.
206, Rue Justin Lh6risson, 206.

Gebara & C'
Proprietaires-Fabricants
.Port-au-Princ, (lialti )


e-ooolo


anglaise
pour Immes A
e qu'on verrait I
es, les femines'
le masculin-: la
2210 ilo%" n%5ftoi


nos

Abonn6s


I -


lie noulelle mode

On an nonc
bicnt6t, a Londr
vItues du coslum
cul.nle de velot
Ioucles de (liansi
1l1 blotuse' en crt-p
Ige e It l( Milking
Avec des soulit
laloi plat, unj: h)
perruque pondtir(
inlnler0n it qucel
si, 1'ir, cf rcssei
inmrltiluis deI I.oui
Nous doulons (
telle inmnieie d
lol0e aeit un sIucc


Moderne ca,

II ya quelque
Gralam, de la
Flancisco, a rec
li qui, ti nolre e6
sa lenmme po
longuesel des ha
ii'fdlail pas digne
. ;, en consequen
divorce que dem
l,,I W'Nalls, 6poUs
de commerce, qu
px)uvre femlme
billement inhumn
La (d'pcche (de
don n 1e la nou
CO rlne ltan, 1111tl
ce no( ienn iniI
I':sis,. ijo le (qu
son r6stinn du p
r16:


,(Consid6rant qu'un home i
qui force sa femine 'i meltre des
robes !rop longues et des has
Spais, tandis que toutes ses con-
staers se prominent en toilette
h1g6re et court, et mettent des
has transparent nc mi6rite pas
d'avoir une 6pouse... )


Un admiral so noie au
course d'un bain
de ... mer
L'amiral allemand Koch, qui
prit part, au course de la grandee
SGuerre, a plusieurs combats la-
vals, nolanmment a celle de Ska-
ger-Rak, s'est noy6, derni6re
meant, en se baignant dans la
Baltique pr6s de la ville libre de
Lubeck.
Qui l I'e dit?


P6nibles incidents aux
obs6ques d'une actrice
Aux obl)seques de(I la lus cle-t
bre acl rice polonaise ('op'rette .
Mile Niewaroska, des incidents
regreltables sC soul Jproduils i
Feglise de la Croix-1ianchlie, oil
la di pouille morielle avait e 616
d~pos6e avant I'inliumation. Un
groupedetemmes put itaines s'a-
dressa au clerg6 pour demander
que la b6n6dichton fit relus6e
au corps de Mile Niewaroska,
carelle avait mend une vie scan-
daleuse, et s'etait toujours pr6sen
t6e en public presque nue >.
Les pr6tres s'oppos6rent A 1'6-
trange requlte des b6guines, qul
furent expulsdes de l'6glise, au
milieu d'un tumulte indescripti-
ble de la part des fiddles.
Mile Niewaroska avait trente
six anset est mortle dans des cir
consta.ices tragiques. 11 y a quel-
ques jours, pendant une tour-
nee qu'elle effectual avec sa
troupe, elle arriva de bon martin
en gare de Vilna. En peignoir,


< L'Osservatore Roma-
no )) critique lea mat-
ches de boxe


D)ans in editorial de l'Osser-
vatore Romitano *, le in itch Shar-
key-DIcnpsey st appelbe un re-
tour vul*gireueI paganisme, pire
quc lIhs exempcles semiblaibles de
Ianti(luitili et du Moyen-Age. Le
jouunial deplore de lels specta-
cles barbares el cruels ,.
L'editorial deplore le fait que
d'Onorines sommes d'argent ont
616 verses aux personnel res-
pansables de tels spectacles,qui
constituent A attirer I'intdrtl des
foules beaucoup plus que les
ceuvres d'art, les dkcouvertes
scientifiques ou des actes de
courage tels que ceux des vols
transatiantiques.
L'article qui estintitule ( Civi-
lisalion du poiing.,, declare que
les comlats de boxe lie snt pas
universellenient a d m i r s aux
Etals-Unis et attire l'atlention
sur les nioml-breuses protestations
faites contrele match.


Kemal Pacha 6pouse
une Mont6n6grine
de 17 ana
On annonce que Kemal Pa-
cha, president de la RHpublique
turque, va 6pouser prochaine-
ment une jeune mont6ndgrine,
aige de 17 ans, qu'il a rencon-
tree, il y a quelque temps, A
Brousse, ou cile l6ait venue avec
son pre en qu(te de travail.
MNuslapliha Keial, Ira )pe par
sa grande beatui, ollril de pren-
dre ui sa charge les I'rais de son
education, en ldevinit :noul'reux
et finalement la deimandu en
inariage.


BAILEY'S BEACH
Bain de la mer envellopante
Douche d'cau douce rafrai-
chissante.
Une verdure ravissante.
Une I)rise marine cares-
santc.
Des )boissons satislaisantes.
De la musique entrainante.
11 fail toujours trais A BAI-
LEY,S BEACH.
Une tois gott6 toujours re-
cherche,


A QUI LE PANIlR ?


ellese tfrisait dans le wagon, A Un individu a 6t6 arret6 par
I'aide d'une petite lampe Aial-a Police, poreur dun paer
co Ior uh son peignoir ti-f contenant : 2 chemises couleur,
cendia. malheureusequiait a marques enveloppie par les flames, qe Shop, New- a, unicdupor
prcipita par la portire et se New-Yok e u coupo
long de la voice. Par malheur, grise. II n'a as pu indiquer la
elle tomba sur un cheminot qui provenance de ces objets.
portrait un seau plein d'huile qui Capt. G.d'H., Chef de Ia Police.
se renversa sur elle et donna un
aliment nouveau au leu. Lors-
que les flames furent 6teintes, A Louer au Petit-G av
Mile Niewaroska 6tait horrible-
ment brnil6e. Elle mourut quel- Halle A Loser an Petit GoAve
ques heures aprts, au milieu de ancienne construction Blaise.
souflrances atroces, entourde par S'adresser A Ch. N. Gmltjens.
tous ses camarades qoi pleu- Port-au.Prince rue du Maga
raient. sin de lEtat No 1940.


r r-CI I I


CbL~lye)l I


i


urs oir, aveuC e probleme s'est pose pour
IT x .N u1 nolls (it trols manires en vue
Sgeorgelle ei- assurerer la Ioine march de
sans mahe, notre journal el obvier A la si-
cis ftichelieu i tuation dillicile faile aux jour-
t frone e nousne naux par suite de Il'augenta-
ques si6cles eo tion de bous nos frais et de la
ls;i~ent aux hatusse du papier.11 nous fallait:
nb\lerient aux 1" (On diuinuer notre lormaat
s XV. 2" Ou paraitre de temps en
que celle nou- lemps sur une scule ecuille;
e I)orler la cu- 3" ()On csscr d' (re quolidien ;
cs durable. -1" Ou augmenler notre larir
d'abonuilneienl .
SNous nous somnmes arr6tes,
apres un seiieux examen de la
S1 qi'ue'slion, A celte (lerniire deci-
de divorce stin el Ipartir' du Icr Aolt pro
chain, notre tarif est ainsi ix :
!s jours, le juge Port-au-Prince et De-
Cour de San- partements, par mois G. 3.00
onni qu'un im- Etran er 4.00
Jpoque, obligeail Le Nuiilro conlinuera A 6tre
riter des jupis vetitlutoujours A Vinyl cenjtimes.
is de colon1noir, Tous les Numniros de faveur
de ce nonm el il sonl supprimnis.


ice, accord le
randail Mrs Ma-
e d' un voyIgeIur
li iimposait A la
<(un code hd'la-
lain )>.
SNew-York, qui
velle ci-dessus,
moli(ifl dtiv\or-
ie poutr les ltnls
le le jutge (Lins
roccs, a d(cla-


k .








LE MATIN 13 Aoft 1927


Le Carnaval

du Dictionnaire

I

InDi:A..- Rlegarder en I'tfir et sc laisser bomber
dans un puits... qui n'est pas, hlas I celui de la
VWrit&.
IDOLATIUI:.-- Toults les regions, pai bleu Ai
les entendre muituellement I
ILLUSION.- Unc ombre qui vaut minieux que
la proie.
IMAGINATION.- Ce qui m'a tuW ( Pascal ). Cc
qui m'a fail vivre. ( Alexandre Itimas ).
IMBICILEI.- Etolfte fi hominles si'rieux.
IMI'ATI.:NTS.-- l)es motiches, h6las 1 qui lie
manquent janais le coche I
IMiEiITINi:N:CE.-Jurez-nmoi Ione qu'elle vous
d6plail, inadame I
IMor. -- Puisqu'il I ine assictle, pourquoi
mange-t-il toujo urs dans la n6Mre ?
IMlIUMi:E. (-CLisine de pen's6e.- On porle
en ville.
IMPUDI'ENCE.- Le plus s6r1ieux de Ious les d6-
Iluts.
lINCEsTri.- \mour de la f ainille tro p d6velopp6.
INI)imF'f:ii;Nci-.-La pltIus portative des cuirasses.
INFAIlA.IILHTI'r:.- Si t;a empeche de se troin-
per,Va n empeche ipas de iromper les autres.
INiAN'riCli)i.-- Q u e I I e opinion voulez-vous
que les animaux aienii t de liis?
IN.ilATI'rrTlI). Ia:l Id'acquiiier ses notes sans
les payer.
INVAsION.- Le dessert de 'imip6rialisme.


.IAMIII:. Un utile, madame, don't vous avez
fail Iagr able.
.1 ti'i.-:. 'ourII gager le ciel, il ne Ime scienble
vraillielit )as que ce soitl ai venire qu'il faille
se ii-Itlre des ailes.
.Ii!NE:ssE:. Conilne qi0i lai vie est nll fell d'ar
tifice (ilti coninit,'nce l iar I ) hOUVM i cl.
.lo)UlNA\l.lsM'. Le iialhelLr cl'',;st (u'il y ait
sur la p)orlie : I'Pnlrte lil)r'1.
.lon: (l'lri.u.: DI:). Voir : Misdre, Vice, (.oups,
Dicri-pitude, Mo'l, !:os.se commune.
.liMr:.A'x.--N'est- ce pas, madame, qu'on ne
dit plas toujours : Bis repetila placent ?
.1 UPON.- Lin nez i a la oxelane, c'est un nez
retrouss6 .. J'.Linme les jupons a la lnoxelane.
K
K iuM.ssi:.- Congestiou de gaiet6.
I,
Lm\im:'in.-lidirinilt qui Iail t' d.(-sespoir d'une
teinine et la joi I de ltules les ailrl s.
L,.\N(tUI'.-- L,'arine (i a la puis long)le 1por-
16te colnnulle.
I,.\L''il:iL. La vil:iine plitL!' qui lie pousse
qu arroste de s :isng.
LA'i:'rt':.- Notre pi~lce ai lous.
LECTIi:( '.- Un lisonnier qti'oii a bien do
nmal A einpecher de s'evader.
ItK';Vit;.- La rose stir liiuielle on est expos,' i
relcolitrerC le pIlLs ( heliilles.
LIAISON.-- Pl'ison (d'arnielnt.
LiERTIN.-U-n illm)cile qui oublie (|le,quland
onil a mlang son ilfolnds, on fail faIillite.
LICENCIE::.- ine figure de r(hthorqliuiie.
Ln:l.- Moi, j'en ferais l'elmblmllle (de la flat-
terie qui rampe aux pieds de hi puissance, avec
cette devise modili(ie:()n iiieurlt o je ni'allttace.,.
LiNci.:ui.- Veteinent pour la coupe duquel il
n'y a pasI besoin de consultler les gravures dc
modes.
Lr. -L'amnour distant a la inrt : Dut mime au
Ia'nE. -Oin appelle qa unr nie esu 'c capacild.
D).'IlandezlI ux abrutis dti I'ivrogn 1ri'i ce qu'ils
en plensenl.
l.oCATAiM.-: -Un s1jet-despo)le,un despole-sujel.
Lo.(iiou:.-Un l)on oulil, q(u'on nous veindl prs
que toujours sails la mianitre de s'en servir.
lo('i'EMPs.- Uin iimot qui se dit on ne sail
pourquoi.
LtoiU.N.E Un pr''i(l qui appelle I oujours
son rendn.
li'i:Trl;:. Le loutel du sii(er,
LI'Mi. L\' plus c(tiotniii i 'i. l'us leS saints'


G d LI UIDATION


StJilclltUt: Idk#U tIJt1 1 JL' 1^

k I Iinture



Dj r'ant les n'ii,;s tL .1-l- ct et Aofit de colt lnl e, linOls
ollroiis les pciii i rs PIlERCE & .'o. QU.\I. I EXTR
ni-lessois ( |iprix de' revient a:cluel. Nous Ie liaisons :i1in
d(e iermneltre i (tos d'ts'sver ccs peintlres (u'ils doi
vent adopler: ,Ii.e e(; ii-e t ell oblenint un travail beau
elt nprable. (.: (c'o();:oist beaucoup en les cmplo)yant

Comnierci Jl Agencies

& Commission


Le commerce d'H.ai ques uns dcs beaux morccaux
avec 1'6traiger de leur repertoire.
Durant les mois de mai el jiiii (f .- 1 1 !lCe holilme idee il aI-
6coules, le chiffie de ichials "qitlle ious ppilatudissoins vive-
fails aiux Etats-Unis a pa:;ss ti de mentl.
77.38 o/o A 80.80 o/odu tola I de i
:otre coinmerce d'impoilai ion
de l'lranger. L'ASSOMPTION
Nos importations de FrI':' e
out diminu6, de 9 o/o qu'elles Apres-demain, 15 aolt, est la
elaient, elles nWont atteint que grande et belle Wfte de I*Assomp-
3 1/2 o/o. tion. C'st ia ftec patronaile de
DIautre part des changen,., t ort--,u -Prince dont la ilhetro-
imnortants ont t not6s daI Ile poliitaine, coi('nL on lc sil. (st
c on ii e r cc d'exporlttion. Aul place sons Ie vocahlde N.tr-e -
mois de juin dernier, 'Allicia- Dame, Notre-1)mnie (l'cil comn-
gne a por16 son pourcentagI d' Wa e I, l c le-I homilis n'",
chat de 2.08 i 16.09o/o, la lk!,ili- du cip!".
(Iuecde W.3(A 11.0l o/o, la HlollIa I.' Vs eplin 'st (1I '' ")
dede 1.413 1.78,1'talie de e2 '8 li icqi a iite: d ):':1 nos gli.s
' .81 00. I vec la pin s grande solonnil t iel
E:i 1926(, les actilis lde lar Irn- cet anniversair, rcligieux est
ce en Haiti representaient les toujours commimrn or l par les
65.75 oo diIoultes les expoiela- po't-au-pliniens vcct le plus
lions da i..ll I.e pourcenine grand e it et hi ) plus belle d,-
correspolidail cii juili 1927 est volioIi. ,C'est iUne te nos reless
tonmb6 3()6.60 o 0. legales et, .i cette occasion, les
S1ureax pimhlics serontll f'rms,
Ie Coimmerce che611 in1r:, il wie sera
S* p.is telnu d v iI;n u( biic eL
A Parisian a ji., i. ,I;. ,101t,1 .
La 'loserie des tn 'ls
1l)Inliin, co llile on le v.-ol'ia r
pal IL'liltonce qei' nous lis'i o :s, A Lonor a. 'Y :A. t L v
la'trisiuna onrOlilela lie."l" t3 1' "
piisodes'dle(( la(Closerie (l'des .- I-, i! L" Lo. .,r I ,'; ( 'Iv
nelts), Ires ibeau lilm don't les nllt'ienlic icoil u .i ot'lia l.ist..
pl)isodes djit lonroli s oe l sou- S'uliressT:' 'i ;'. :ejl ns
l 've ladmiriation d npuI blic. lorl-n.P i it
Nul do(101ue qu n naileen l foule -sin dl I- ei ,Ilat No 1i1 .
Sdeiainli IPartslimaa voir ces deux
l)liso(dis dIe ce beau 1 oli ail in-
terprlI'ets avec un1 arl inconipa-
rabl)e par deux dies plus renom- AIL., y'. it.AiH
ines artistes du cinema.
- __.. .i _ I i I l l i ni i' i ll l ) p


A VariCetes
D)cmian, iA 5 hiures 1I2, sera
donnie, it Varit.es, la matinee
liebdointadaire pouir les eiilaitis.
11 scra inOitire aux petits la
lini du a MasCllie aux Dents Blain-
ches,) e le premier episode de
* Lia lIcine sennuie ). En soiree
s.cont dounes les 4 parties de
SLa lcevollee )) e le 4" episode
de T'ouche de Velours ). 4-
Lundi, A l'occasion de 1'As-
suiliptiun, il y aura encore, Li Va-
i ltes, maliil ee )pour eniti.ians an .
lis. 1 2 el representaIioii pour
gr de;i ii(C sjl .,.SiliLs a 8 lieuir's.


On donnera on mounde s


2' el 3' 6piisoless dle "' La lkcine
S'eiinuie t, enll sole, I.'.s I pM,-
.,. ,..... ............ . ....... ... -.-.-... ........ tlies de Thais" (t lesL: pait,,s
du Secret des lRoses".

Progrbs sensationnol, r6alis6 en La Musiquo
Haiti et par des HiaLiens. do I'Ecole Cent-rale
&t P6ton-Ville
Nos plus Ipetlit families depcnsent de 15 Li. Musique de l'Ecole Cen-
A 20 (des Ce bilni ipar an. Nous oflrons au trnal- des Arts et Mlticrs a oilfcr,
public des olaiis Cexacteenii coming ceinx mlwitii dernier, au Chainp U'v
qu lI'on inmporle tide lIrainger, qui (dllcnt Mars, uni beau concert qnii i<*-
totte concurrence en prix, en lelgance ct en inut au public d'apprMcier le,
fficacit. prog(res et le talent dcs jetune-,
muii enls de ceite InstitutIid.
Pour cinq gourdlcs, vls :ivcz triols balais i ilPsiclnsuie celte hisuiti,
Pouisuivant cette heureaLV
qui vous dureront plus (I line nnee. Allcz initiative, 1:, Directiun dte 'Eco'
voir nos ma.nii(quces balais an lBazar Me- organisera, le plus souveui po,-
tropolilain, chz Allied Vieux. chez Frcdric sible, des concerts ou jOlier.i
Gu-tjcns, ruce .Io)liic F(i, chie/ Frederl'(ic (;Gac- cetlle Musique scolaire.
jens, Petit Four. Aussi, deinain aprls-mnidi, 11 I
S ,( et .h A hlieuVes, les elves de i'Ecole Cc'i
Sclili.nIE NIC)OLLA2 et PuIiUllE ANSELML. trale se rendront a I'6 ioV '.
Sculs fabricants. et ex.culeiont, sur la Piace, qucl-


l


c I -~I L9n 2


I - -~


~-;u---: ---=------ -- _I--I.


rm~kb~8~1~a~


}







LE;MATIN 13 Aoft 1927


*tB1 LA DOXE
t/1 1 I' Ytiti Ut'udmin a termin6
5 ;l bi'-. ,!*u'<"i .-'atIe l, A le voir
ltie p,,thie du ogriammc de prdpa
rIrtl I~ .ili 1 ailo nc lait son en-
r6gi ec seul partner Black Miller.
son manque apparent de prdpara-
Iaucun fdoute que lasque est pr6t.
-Unlt et le Mexique
erxtas )- Le Secrktaire Kellogg a
Amical a Mexico organism par la
Onmerce de Houston le consid6-
Contraire aux in[lrets amiricains






DIMANCHE
1 5 hcaros Li2
IMATINr.E & SURPRISE

que
"X dents blanches
FIN '" """

Reine s ennuie
Sler episode
S8 beures 112

R6volt6e
S 4 plties
e dc Velours
4e 4pi0so ('
0 50
b'iT -- Mlainte pour enfants.
ieiunni( n 2ec et .)e episodes
8 li h s

THIS
4 1irlics

SECB ET

DOI ROSES
2 ;.'rtiI 1
050


D1MANCIIE

loseri C


des Genets
pitres. avec Henri Krauss
et HE16ne Darly.
t, Bal coN 2 Log ,: 3.


Ma1is ifh lail
i a pent ,ire (,'pl sst .



Be, 1I ,Cm,.

i|" ', <';)i m'ili{);.s [ igoiireit'es
I' t .,i .i;).i c V' ttt

Aie d/'s u'cs lio,a" et du ientIre



,LOUER
t1 olorlable maison 'a Peu-de


ts~erau Docteur
j, Thebaud


IA

Sainte-Cla ire
Comme nous I'avons de('a an-
nonce, hier, ctait la l e de Ste.
Claire, fondatrice de lOrdre Oes
Clarisses.
En la chapelle de Noire-Dame
du Ferpdtuel Sccours, un Bel-
Air, oil se trouve une belle sta-
tue f'e Sainte Claire, une messe
tut cldbrde, A cette occasion,
hier, A 5 hi. 1/2 du ilalin, D:'
nombreux fiddles y assislaiicnt.
A "Frdre", petite locafild de
la Commune de Pition-Ville,
dent la chapelle est place sous
le vocable tie Sainte Cluire, la
Id e de la ainie strn coinmn-
moree demain. 11 y aumaA 5 1/2
et A 7 h. 1/2, messes c616brdes
par le Curet le Vicaire de
elion-Ville.
Chaque ann6e, de nombreux
p6lerins se rendent A "Frkre"
pour assister i la f6tte qui est
toniours accompagnse de la plus
belle liesse.


LES CITIES I DOlAA BES
LES ilECET'IS DOLil+lilEg


grande Liquidation
& "WWE'


205-209 Rue Traversi6re.
MAGASINIDE ~Mme VVE ABIRAIAMMOUBRA


Chaussette anftntchaque
Tapia descent doe it
" pr table salon 150 1
o" table" 170,200
Pongee aune
I'opeline de soie blanc et.
et crfme,aune
Varl1 sbup. tP. e ( 1. 6 -,
Crepe marocainatoute co
Voile taune supirieur
Nap. blanche sup. quali
" bl. bordd bleu et r
**coulour franoais
Indienne, aune
" grande larger
Z;phir gr. large.
" pour pyjamas et ch
" A barre-soie italien
Crepe marocain blancA d
Demi deui' noir gr. large
Serviette do bain could.
$I .de bain gr. larg


G. 1,00
15,00
150 5,00
'25.00
2,00
or .oo
5,00
ul. 3,75
2,50
tq 3,.Y0
ouge 3,50)
5,00
0,80
1'40
. 1,50
2,50
lessn 5.00
our 1,25
0,90
18,00
9. 24,00


Les recetees douanicres on, Hatine blanc sup. 2,00
baiss6 de 2.331.000 gourdes qu'- 1" boule coul. 2,00
elles Mtaient en juin 1:26 a 2.149. TAte indienne blanc et (ojl
000 en juin 19'27. bonne quality 2,00
La totality de la diminution, Verre. coul. franc. fin 7,00
dit le Bureau du lcceveur G- Drill blanc sup. 2,00
ndral, s'est produite dans les noir sup. 3,00
droits d'cexporl at imn. .Les recettes Anos could. toute qual. chaque 1,00
A l'imporlation (de ce mois tie i'" crdole depuis 1 g. &2j.
juin ont dicd lgr',imenl sup- Ruban 0,40 & .-50
rieures a cells duin imne mois de Kaki blanc sup. 2,00
I'ann prr'dinte. jaune sup -2,00
l'----iunuie pr d "d. '' blanc ,'150
Drap & h. noir et bleu marii 12,50
Compagni Ga6n.ralo Pommada meolle-de beauf 2,25
Transat Llantiqu petil 1,00
L <(( Virg nie) part de Bor Drill jaune fil aune 2,50
deaux eI 27 judlie est at-nidI Drill a home et enfant au:e 1.,00
a Port au-i'rince le 18 cou. -
rant.
11 reparti'-a Ic joar d(le Sol I) ?\A I c
arrive e pour: l'etit-GoAve, R IA LT L
Santiago de ba, I.es (Cayes,
Jacmcl, l: Marlinique, Ii Gua M-',al.o^S,;Aa
deloupl),Ijoriaciux eti' Le ivr. 1319, Ci .i dc ,).'1
Port au i'rinc ,Ile 4 anoi. 1927. Ce tl ltI .: ... .
E. 1 O.ELIN & Cie, xinuitN du Ch&Ci pl :ii l..'., :,', ic-


A iO.ThAlITRE-CBAIhET
Ce soir el dimcin soir, il y
aura jusqu'A minuit grand bail
A Molntmarl; e-Cabaret.
L.a musiqrte sera, coming tou-
jours, des pius enlrainiattes ct
I'on trouvera au bar le.s 1:ueurs
les plus lines et les l)oisuons les
plus ralraichissantes.
C'cst l'occasion pour tons de
passer de bonnes et agreables
soirees.

Au Colirge' Sain l V.I entI de Pa' I
Mardi prochain 16 aoWl, aura
lieu au College Saint Vincent Ale
Paul dirig6 p):i r l Ir tII 'ius L .--
venture, unic belle I'etc littrai:'c
qui accoimp)agnera ia distriliu-
tion des prix aux c1ves de 1'F -
tlaliiss eciint.
La fete commenccra A 7 h. 1/2
dui matin et le prog, uamne c(r.s
varied coinporte de noinbreux el
beaux inorceaux.


Hamburg-&merikna Lnk,


Le steamer "Cuba" venant d
,'Europe,via Kingston et Santiago
de Cuba,jest attend A Port-au-
Prince vers le 15 aobtjcourant. ,
repartira lel mmem jour our lI
Cap -Haitien-et les8 ports 0ominm-
'alas. . ,
Port :au Prinoe, le'8 Aout 1927
OLOFFSON, LUCAS & Co.
Agents-Gfnlraux.


Percal sa9p. a fimme 1,75
Tolle A d, p up. fil. 7,50
Fgl a broder la boite 1 ,50
Pressio s la grosse. ., 6,00
Souliers caoutchouc .+.. 5,00
Savon piLr citron 91''
Chapeau entaut de 34\ 61;
Chlasehu a hbmmu de 5 8:
Cravatessup. de 1,25 A 2.501
i .s. or & home aune 10,00
I 'a lcmme ..,, 64-'50
Boulon poignet la paire .4 ..1,00
Satia blanc et bleu aunel 8,00
Crapo do chinea& fleu L-un it:,50
< ** union 7,50
a ds ine sup. fratu. 12,50
Charmnoise couleur 12,50
Soie lavable court. et bl.aLne 3,00
Soulier enlant noir 1It,00
Colieir cou foues toul. 2,50
.'utilrier & :emme sup. 4,00
Couteau-manche.fer la gr. 10.00
Soyeux auno 1,7.,
foile brid.,ntlebl.etcou 2,.5&.'.00
Gris; sup. lil 1, ()
Calico percal 1,00
'. ,+ ;9,90
,I Le 90
Toile r.,nldasfranDain a 5,00
+a a 3
Bas t,oie 3,JO
S '- ..~sup.'i 5"
Casiamfte 'aitneet cot.'d.'larg., ?7.50


Cle:aisset'u tfranc. sup. 5,U(I
Si homm 1, 75
Sb. sup. chaque 2,50
". coul. a homn. sup. '- 5,00
Chcmise'.sup. i,00
ussor blanc g 7,5 t
jours blanc ,7,50
Chl mise coaleur 5.00
"Imitation milleplis "7,50


d eI dacle m e
iidoIa..io nt mo

HYDRALIN
Antiseptique gyn6cologique C:ca
trisant, Astringent, ,Dlcongestif,
Desodorisant, Adoucissant. Ni-
caustique, ni touiqua, ne tachant
pas.


Curatil et prventif desatfec-
o,, t :..,,, tioas vagiinales. Toilelte intimJ
1 t u E';;i.;i :p ;,! Metrites. Pertes ei flueurs blan-
S.. .. chaj. Vaginite, Salpingile. Prurit
a ;or i,, Accouchement.Hygibne de lagros-
\ ,, i > ., L r. "'i: *.- ) sesse.
P. k o 0i Ii.::d. L'hydr.lin est un produit de,;
.... .. .. .. grands iabvratuires G. Caillaud.
A '' ,. 'Ire&s employ actuellement par les
A 1 .... Eommiltes miicales francaises
[n1 iiivii: a L''Q j .''* J ip pour ies .oins1 nimes dela femme,
li ilice, pi,,. t.-r ,ii,: i. :i eir ii peat( u'e conl id r6 cotamel'au-
( :) : ;' : ; (L i ...; h 'r l ieplique gyuecologique id6al. li
,i'. (qu,.l.s(i),\'.g.i, L,. Spori se prc3eute sous la lorme aune
:>;,o,, W. -tUi )) l ",,.. t',,.ii ; oudre agreable nienl parlumnt ,
( c i.1 1t. .',q ua.u;.:, t ;:.- .u divis&een sachaldett dout la solu-
gns.. 11 n : quei- la biite cst pathite.Grace asa compo
rovi-na,.,u dc '. !,:i s. stion,.conue .uivant les donan es
II. Cit.1G, de ta science moderne, I'hydralin
apl. (i.d'll., Cie; Jc :. Police. dat;, a siuait, d6congestionne


/

Agpis

Bas seie sup,
' scie sup. line
marc.

Baslcoton
"A joi r mec. could
'* coal.
Ba1; 1.1 blanc
Bas A cotte .tp. chaquo,
Chaussette fil rayd6
'" p


7,50
10.00
1,00
1,25
0. 5
2,00
10,00
2,00
1.O
30
,50O


Chaissette mere. dz. paire 9,00
v6rit:.ble fill 40.(0
0" oie sup. piUro 5'00
allemande dz t12.i0
paire ; 1.00
et~,,nt fil 15.0H)
... patro e 1.25
otaunc fit :ifrn" ,2'i
Moucho r d " I oche tiavc etcoil. 6 & 10
Dent llev !encienrn,: ls oil,'
die 20 p. pour linger c 35,00
Cotiers por-li la gr. 10,00
1, chaqute 1,00
Millie aigallb t, 2,30
Dill A&hom. sup. aune 1,20
Drill italitule aim.t, e 3,"
Cuvette chalue 2,'5
Chapeletgrand dz.coui. "I',50
Drill flanelle sup. auneP =;I 00
Drill tussor sup. crkme l I. L, 3,00
meredrisd aune 01,75
Flanelle sup. pure lain; 7,00
Couverture de voyng 5.00
S"A 7,5U
Laiue blanc piqu6 = 20,I()
trmiua'a. ',25,00
blanc "10,00
coueur fil r' C~(15,00
Flanelle sup. aune 5,00


et raflermit les muqueuses.
;Mode.d'emploi: en injections et
lavagcsa la dose d'unIou deux
sachetsjpar injection.
En vente A la pharnacie Can.
tave, Place Petit-Four Port-aut
Prince. Prix de la boite, I dollar.
Pour toiyjautres renseignements
concernant ce mindicament,s'adres
ser au'Dr Charles CANTAVE, '
Ag',nt exlusil' pour Hlaiti.


hOUVEAUX ALAMBICS
Los EAUX-DE-VIE,
aHUMS, ALCOHOLS, ate.
DEROY FILS Ali
1N. w odu rhdsdtr, P4.
GUIDE PRATIQUE do D1stllateur d'ZAUI-ba.
VIE, ESSENCES, etc. MANUEL de Fabricant de
SRruMS *at TARIF ILLUSTRE" adressts friamo.

A vendre
Unc chevrolet tGrandi Baby
en parlait dlat au prix de $ 100
pour renseignements s'adres-
ser a la Pension La Fayette
au Champ de Mars de 6 A 7
heures le soir.


18.00,0000

osseeoir

o. ,
en era UX

iaafl^MagH|.a!B


A. de Matteis&Co

Representants potr UHati


; i -------~I- II r 13 II,


v ,,,=,r --


---"I~'-'II-


--


-- --


---- -


Lol ll 0'. 1


I






E 'MATIN 13 Aolt 1927


6


Srirestone


H1 EL & lii ESTONr REMAIN
Ponoi poi ? r',- la Lhonne raison que le c- C *'
naisseur de la valeur d'un pnou constate lonu
les jours davanla(je que le Pneu Balloon Firesto,.
I la Chanibre 9 lir' rou(ie 1ir(stone,de. par l'Iu,
cxcellenies qu- lilt,'sont ce qui lui laut pour son
automobile.
Nous prinons iLJisir a :Iviser nlos amis qu(e nous
avons recu un assorliment d- tIouteses s dinen-
sions de .neus Balloon, f,,avy Duty et (hailire.
1 air roul(e Firestone.

II y a a aitaqe i acheter \h marque

FIR STONE


in" V Dire


confort et votre security.


Eu vented:

St-Marc, chez Vr Climent Picard.
Gonaives, chez Mr Antoine Gaffra-d
Port de Paix,chez Mr F. Maurasse.
(:pr-l1ailicr, cLez MM.Jean Luciani
Co.
.lammpl,'che/,Mr Edmond Lulture.
Aux (Caec,chez Nir.Jean D.Lrocard
.,'rWmie, che/ Mr DeEquiion.


le seul fa

Epong et nettole l'Intes
Ev'o I'Append'cite et 1'
Supprime e-s HA.,orrofd
Empkhe I'exc&s d.'atnb
R6g'larise 1'harmonric d

Cor,4"patiun
Etierite
Vertiges
Keiorroides
Dyspepsie
Misraines

PtablM Chatelan,. 9 Vaen-
"a i. I'"rs, at &"so pht .


JUBOL
laxatif physiclogique
lisant la riiducation fonctionnelle de


tin.
Ent6rtte,
des,
onpoLnt.
les former.
-0


-- - "*



*% t J
La mer teuruit re-alsagar, came ulgue mane qvi setaO: dons kt c mposA d oe JUSL


- .o.. r"


1J E V


I^ I(idudil LIOn I u GRAND AM|
If h'


Ijus(cIlI dernier oii


Nolie trois :'in cel pl'.is cominlcle listed du mois d'AoCi.


' ; I l


I'I cc tzlilt, i 1-A( [JClrolIIm


&I


()0.


A,\(;INT IG.NEFAUX


.n~rru~ra ms. --~--


k:4


"// ii k i.m /#//IS





penuent se ctontsettr dtan tout
leur c:hanne et beatio en .es
lavant avec le
i iU X


-INDISPENSABLE POUR
TOUS LES TriSsU
DEUIICATS


evt HBros. Co.,
i.anilr i iilIge,
I, k.oi


rS
'V


_ w 1


A ELDORADO
Tous le,; soirs ((Rel)as Crlt ole a;i Or. 0.30


I ~


Le l;it t 11


' Io s le'; dlim. : ci ( s n'ctlin
i'( l-., <: i'., 1)' nl, erc nt'c
M i : ** I );.i ( l !,
. < clkiil )nc Trc 1 our l" ui presc v e
,< I, c
Les I. I-.;c n i s
PC'\ W, ,A,'.Dir ce's.
-,'.>7 I'rc~l (;AHUA1'"). !)i,', tcin' u,


In.


Kakv hl*1ic suip.
Kki blhtic
IK:kv piuc silup.l).
K:,kv .jI 'i
IDrill sup. I'iIm.
I)ri'l coul i .-,r h .mine ct enl in!
Drill n,)ir ;'fi I; rrc
I)r,'ill noir n i t I i).
1)rill Ifi iir barre soic
(Chc('lniscliet coulcur
(Yticiniscttte lihwi lA.
liii i t llcs mercerisc, s (If.
C(ha lu; sct( s fil (IT'cossed (I ,iz.
Ch iisellctes il raves
Chal uss'tlle s i r'yv s fnii';islc l airce
a(4 sOic a b)arre
C(l!c (ons tricot(l S UPtl)ricar
ClIeiiscle I ricot sup)edrl'icur
(Chlic ist"', IlaInchi c a p)li sup)ri-"nr
Clh( m1se mille plis fr.in'ais
<( verilablel
( ciauttilcurs
Cliill:sc c(aiilciul
Conl hi aison en tricol chemisctele (t cl ('
Coml)in:iisn clihcmisseillc t cle(,on l
Pyiimmas coulcur
P)yjamas sup)ericur
Chemise (I nuit
Casquette sup. pour home
Mouchoirs fil blanc t could. douz.
MLouchoirs b'n', s dz
( ('()Col. pour )M hoi1me
Parapluie noir sup.
Sweater p *ur hoinmeC
Do k blani siupcrieiur
Drill S irdiic )Lir fil
Drill s rdinc fil extra,
(Ghar dine cr6me pour costimec home
Drill (il blau'm
(( fit blanc exIra si'l)riciir
Alpaga nroi-r Ires Stil)ri;cur
Casimir could.
(Casimi: inoiri' rav rii(C I)lrcihes
D)iagonialc pure Iiinc exctr; sup.)
Di;igonalc 110itir pille lainc extr.i sup.
l'ique soic blal ipr C(:,'l Has il cole o i r gar'onneiet ci fillet.
Mis-bas pour gav n~.
Bas a colic pr enlant
;ramnd choix de c avatcs
Faux col; col. (douz.


Rien


d'ava(ries,


flos urlICIelS


1.75 Flanelle par aune bonne qualiI
1.5)0 pur laine extra super
12I Grand choix de chip,- au
,25, fine, feutre, casque! s d'E
2,00 Grand choix ce-iture it
1251.
1,7 tr) Cipc Pasubio le Roi de Crpe.
2.00 Satin soie
5,00) Iaine laime soie anglai .
200 Jersey soie c
1.50 Petite Serge soie leg6re :
10.00 Cr6pe marocain
-',() Ctrpe marocain tranuais
30,0)0 'Crpe soie~ dessin
,3,00 Ppeline blanched t clcr,'e
2.-)) IRatine demi dcuil et cou!eur rF
5,00 Tricoline de soie aI barre
.5,00 Satin coton noir grande larger
7,50 Piqu6 blanc grande larger
9,.0 T'oile saline h'ane et coAlcur
13.50 Sovenr coiuleur
1 ) 5( Voile it dessin
*.) Toile bulgare
. 50 Voile cccris blalnc cl coIl..au
(.)(I ndioennc francg. lvable grandelai
15,00 Calicot percale grande largeui
17,50 Piqu6 l)lanc pour gilet
7.50 Sweater pour dame
5.00 Corset
15,00 Grand choixde toilc pour denil
6,00 Grand choix de cr6pe pour DetWa
5.00 4 Fils el sole
10. Nappe fil couleur
10,00 ,( b)I nc saip. Ixtra large
2,50 Tissus eponge )our sortie de
2,)5 Toile iA drap fil extra larg.
4.10 .,
2,5') ColoIn \ drip sup. 9/4
5.)0 Satin colon a rampage pour ame
1.000 C(hemisellte e' ca.c en tricot po
13,00 cotnverliirc de voyage
15,00 Tulle fit sup. pour moustiq. tl
15.00) Phonographe porlatit jouantit
201,00 ruelle disque
-20,00 tloile ia malclas double large.
'3.)0 ) Grand choix (!e iapis pour tao
2.550 Grand (descei,te de lit en line
2,00
1.50 Grand choix de partum
300 a bon narche ':
10,00 El mnIle utres art'.J

rien de demodi


sont frais et qaran


p,1.






rg"
*4
.
k





f?


? -


i l lM iI[dSri Traversi


,~ ,I,*.;~

Jhi,
' U


*1- m
JMXU. --


I ~' ,. c Lu i. it ci re aVC~
I


I.o


__ I ~


--


--


. a


~


est continucell







LEMATIN- 13 Aotlt 1927


u te
euar LEZ



gnieur,
ps, nous pro-
lateurs, mar-
ies de la
lessons d'atti-
Travanx Pu-
sis itat m me
ll route con-
d6bouchd des
de la Gosse-
Cochon-Gras,
velle-Tourrai-
.vain que nous
notre voix
cc sera notre
la route d'imn-
Slait est main-
e avec les cre-
mares de boue
uies et les aver-
tie commen-
trbs frdquentde
s reparations
accidents re-
0ortels.
done, Monsieur
i prierde contr6-
hotols, voir leur
d essayer, dans la
iible, tie changer
* route qui rend
*g cables aux
ons des cam-
ilus haut.
des sections
de vous nom
les plus int&-
commune de
lles que Jac-
ore parties des
grande parties
a consomma-
-t ville.
.mrla Direction
idra notre re-
tie aoessaire, nous
amo, Monsieur l'In-
v town nos remer-
serituears les plus
rat kI signatures).


Le statut de Tanger
PARIS- Les n6gociations franco-es pagnoles
relatives au statut du Tanger out 0i6 suspen-
dues jusqu'en Octobre.

Ausue Ide la Coul~rcnee nnvale triprltile
IoNDRES Dans une lettre au ( Times ,
?4 Grey,ex-ministre des Affaires 6trang6res,ana
lyse le r6sultat de la conference navale. II1 con-
clut A la possibititd pour les gouvernements an-
glais et am.ricaia d accepter toute infriorit na
vale.Il ajoute que toute limitation d'armement
devrait 6tre precede d'un accord instituant I'ar-
bitrage pour carter toute possibility de guerre.

En Russle rouge
MiOSCOU- Le Comitd central exicutif et la
commission de contr6le du parti communist
ont cl6turd leurs s6ances api's douze fours de
constantes d6lib.rations au court. desquelles
ellesont accordct la revocation du d cret pro-
visoire qui cxpulsait Trotzky et Zinovicfl pour
avoir violet la discipline du parti.

Grave accident dans 1'aviatton
militnire des Etats-Unis
SAN Difioo (Calilornic ) Les lieutenants de Ia
marine G.lowelly et W. Wagender qui de-
vaient prendre part au raid San Di6go-Honolu-
lu sont morts'carbonis&s quand leur aeroplane
est tombd en flames A Point Loma.

La question de la dette frannaise anx Elals Unis
NEW-YORK M. Hornspy, vice-president
de la Socil6t de defense ainericaine el M. Pea-
body direct eur de I'Association amniricaine dans
leur dissonrs A 'lnstitut Politique de Wil iams-
town se d6clarant partisans de la reduction des
dettes de guerre trangaises, out pr6conisd un
nouvel examen de la question.

'L'affaire du Lotus )
LA HAYE- M. Ahmud Essad Bey, ministry
de la Justice en Turquie, a pr6sente une r6pli-
que touchant I'affaire du o Lotus ,.

Un expos de N. Stresemann sur la politique exf1rieure
du Reich
BERLIN- Au Conseil des ministres tenu au-
jourd'hui M. Stresemann a faith I'exposd de la
politique ext6rieure.

La France et I'Argenline
lBUENOS-AIRES- Picot, nouvel ambassa-
deur de France en Argentine, a remis a ijour-
d'hui ses lettres de creance.


LEMmL~~


9


Chaque lame parfaite
Meilleuracierqu'on peut obtenir, aiguism des dcux
40 hde la meilleure faon que peut le faire une ma-
"ne impayable ing6niositM et qui est exclusive aux
GILLETTE; c'est vous assurer que lesvraies lames
E, scnt ce qu'il y a de meilleur et de plus uniform
par les mains humaines.
tez les'vraies lames Gillette et assurz--vois que vous
requ'il y a de mieux,
vWies lames Gillette et les vrais rasoirs GILLETTE Sont
tVente partout.

SGillette Safety Razor
Boston U. S. A
Agents: MOHR & LAURIN
Port-au-Prince.


ides


Revue
des DetMo Mndea
15, Rue de l'Universit6, Paris
SUMMAItIK DE LA LIVHAlbUN
Lit 15 JUILLET "U27
Haudequin, de Lyon. Deuxi4-
me partie... Colette Yver.
Le dcsarmement internatio-
nal.- L.es esprrances, leks ra-
litls... H. Carlcn dc WiIIrt.
En Alsace.- La mort du G6-
ndral Serret... Henry uordeaux,
de I'Academie francaige.
Dans la lumiere de Rio... Paul
Hazard.
La maltrise de I'air. III. Le
personnel... Gendral Niessel.
Le poste dans la brousse...
Somerset Maugham.
De Newton Laplace... Emile
Picard, de I'AcadO.mie dis Scien-
ces.
or'sicks... Ttistan Der6ne.
P'otI0' Ie ciii(6uicme centei.airt,
de I'Uitivei silo cde Loivvin... Jo
seplh B3dier, de I Acadl' nie1 fran-
catise.
Spectacles. Loicin.iccio...
G.rard iD'Houville.
Revue .Musicale.- Le dial,,le
dans le beffroi. Ars et Vita...
Camiille Bellaigie.
Le compile Primoli... Anrdir
Chauineix.
La reception de M. ';aul'Va-
16ry... Henry i'idou.
Clhronique dc Ila Q.iiuzaine.-
Histoire pulitique... Ren6 Pino.
-i(X lf: f L'AfONNEFNTI'r
Parts Un an Sixe- r-oi r i-, k ois
Seine Scine ct Oise xoo s 51 rs 6.,o s
DN pLrt ,..vnt: ct
Col iKs trun.ii nef zobfrs s5I t 281r: $u
M'lranger :
pays a dem -tarif
pcstali 1)o fs 66 irs 34 5j
p:,yN a Ilen tI, il
POt-1 10o f's S3 frs 4! E, o
Las abonnenents p.uent du cr et t du i;
de chaqu inNos,
O'RIX DU NUMERO: 6 "s


Pour obtenir un bon godt cui-
sez vos mets avec du Fromage
KRAFT.I

Vousaimerez

surement

le gout
DU FROMAGE KRAFT
AMERICAIN

E fro;nige KIAFI' Amnri-
cain done A beaucoup de
mets une saveur particuliOre,c'est
ce qui le rend le favori des tables
La quality et la renoiuin6e (Idu
FromageCheddar ontet, tablies
par KRAFT en tabricatt le Fro-
mage KRAFT American-Ched-
dar.
Par empaquetage soign6, le bon
goAt etJa bonne odeur de ces
Fromages ainsi que leur molle
consistance et leur douce textu-
re ont tW conserves dans les
KRAFT. Ainsi le Fromage K raft
n'a pas de croile,rien ne se perd
Le Fromage KRAFT en boite
se coupe en trenches uniforms
et en pots il s'dtale facilement.
Le Fromage KRAFT vous par-
vient toujours frais et sain.
Demandez la marque KR4FT.
C'est pour vous une garantie de
puretl, d'unilormes quality et
saveur.
Chaque paquet de vrai Fro
mage KRAFT porle cetlte
marque


Agent G OWraIl r Haiti
THE PAWLEY SALES CO
INC,
Port-au-Prince (Haiti)


Nouiture Ude La Croissam
Votre garcon cu fille est a cette peri-
ode de la vie, ou jes reserves de forces
et de resistance (prouvent de grande
difficult6s.
~Tout enfa&.: a besoin d'une nourri.
tur. riche en vitamins, la sorte qul
abonde dans Phulle de oie de more,
pour I'aider a se maintenir en bonne
torme et pour so u'enir ses forces.
Les parents 0fvoants emploient
heureusement I'E ulon Scott, agr6
able au goft, vivifiante, pour combattre
I'anemie et pour proteger centre les
maladies de 1 enfance.
L'Imulsion Scott 1'huie de foie
de more contenant des vitamins, aide
A souteni" la resistance et reconstitue le
systrme et les forces quand une nour.
nture ordinaire fait d6faut.
Donez a vota'e enfant aujourd'hul
I'Emulsion Scott, cette nourri.
ture tonifiante contenant des vita-.
mines et demain il 6prouvera le
bienfait de la force et de la vigueur.


. _______________
I.....*. ~..daru
.~*.*......... ~. . -. ~ ____


Quandseulement on

ne terait quedu bon
Le seul moyen d'admeltre li gradIe valetur
des PNEUS FISK est (ICe jte, nl coup de'ceil
sur cux. i'hacun de ces Pucus a c&Lbli sa rcpu-
tation pour la Qualit6 et le Mileage.
FISK REGULAR BALLOON Quality stan.
dard.
FISK EXTRA HEAVY BALLOON Un
pneu extra pour long service.
FISK TRANSPORTATION CORD Pour
les camions de transport.


Ilya
chaqne


un tube rouge ( Circlemade
type de pneu.
FRANCK J. MARTIN :
Port-au-Prince
THE FISK TIRE EXPORT CO., Is.
20 Wet e7th Street. Now York, U. S. A.


pour


-----T~- s-~lllreCCC3~--*I~


"W-- -- -t m


---LU-i-~--


e


"P.-ll







LE MATIN 13 Aoit 1927


liI


No 1tO, HUE BONNE Fi
V us itruvertz. un :.sn, 'iapon e<' "''e dcs mirE h indisps. I(
plus vtriips i&lc qua ti'- ,. l cre en '--,iv n i ous geniri's et
ile toutes d neIlrln si, n.s, g i 4 s t Pei I-, ni oirsa 1is autil6, aalicles
Ira, ,ii ', carptlles ldescertits d, lit, I Mih i es Ml do ini t.s tam ricainel
, I vie' oirci.,s eric-dl ement ihble t, i .m i .e. cnivr. -lit, t 'pis de
tbl) P .I ti.4 .s p:ri' tapis e th b e, T."h'1 '* h ,,fce ma b e. et mit'bro%
out tablh -, SellI 1 fs, se. i'cei tie toi'elle .it pir e ,ine s, r% c. de
aI) c e(il eril l! Iii elt ure ,1 de dt pi '.' ,, litl iq.- *, r l d, rat.lix ft
moitIles, -n cinvre pour rideaux, ag ., terie paoii t,, ntDe *i, Sk
g 4tmpme cnite.,x, lavab', in marble ft imai'hma, artic es <1
g,-,nd luxe. Ii 'ct.t e forla'neF A main, [e i'iles e 'ou H au re a'-
l,,"-. io bnaut, *#I de quality :ans egales t. don't Ic seu: ,6 int. l
f' re b n m r che.
Vtou ', t'ouvv, iii usi ,Ide vilres 16 x 0O.
l s.' i r r. t.erve le re I ciir a8-, ueil t n x acheteurs.


-*4
Un Excellent Produit
Nours !vons recu un kchantillon du Phospho-Cao Friewt-i.q
( 'on. Evoissj) produit lanc6 dans le commerce par Mme Vve G.N.
TASSY ( n6e Evoai elector ) sage. femme.
Get aliment tonique a 4t6 m6daill4 l'exposition de Santiago d i
los Caballeros et contr6Oi, ici, par le Service National d'Hygiene pu-
blique sur la demand du Secr6taire d'Etat de l'Intirieur"'d&qui
Mme Tassy avait eOvoy6 un 4chantillon.
| Nous f licitons Mme Tassy, qui a bien voulu mettre 6 la port6e
de (outes les bourses, cette excelleate.compositionket nous esp6rons
que le public lui fera un bon accueil.
11 y a d6ji six ans ,qu'elle avait pr4sent6e ce produit aux m6de-
cins du Cap q(ui lui avaient donun un bon coup.d'6paule dans lea
premiers efforts qu'eile avail faits pour le lancer et depuis quatre
ans elle a pu obtenir une bonne clientele & la Capitale.
LE PIIOSPIIO-CAO EDELWEISS SE VEND
4 Goutdes la livre:- 2 G. la 112 livre.
11 y a aussi des paquets de 0.25.
On on trouvera en gros et en detail chez Mme Vve G.' N. Tassy
95(; rue de-l'1 galit6.
An Grand et au Petit Bon Marchd et 'i l'Epicerie de Madame
VIGTOH,. derriere I'Exposition.


Grand Hotel de France
I'. I'l. i'T I Prolwpriaire,
CAt lt;thli.-seminnt renomm6 don't l'61oge n'est
plus ;i iaire vient d'etre complh'tement restaur6-
et remis a neuf. Les chambres ont tout le con-
forti moderne, le service irr6prochable, le ies-
taurant soign6e eat de tout premier ordre, I'1116
tel n'ayant rien neglig6 pour fire plaisir "A sa
charinante clientele.
D6jeuner A la carte, Table d'H6te
;Plat du Jour au choix
I'ension alii mois, it la semaine, par jour
Garage mis (jratuitement a la disposition des
voyagelurs-- 5ains, IDouchesa i touted les heures.
T616phone: No 341
l tansles Magasins souch6s ft l'HOtel, on trou-
vera towilos sorts de provisions, Vins, Liqueurs,
cilar(r I/,s, 'Vins d'lspafne, die Bourgogne, d'llalie, Grand
C!Ii.ri i (/(, C',serves. ". ,
tIn y trouve a l'arrivbe, pendant le s6jour ou
au d6part tout ce que l'on d6sre au Grand Ho-
tel de Lranca.- P. PA. LVTIZI, Propri6taire.


.Panama Railroad Steamship LI

Service de frot et de passagers
(NEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, LANAL ZONEet les PORTS ,
OUEST de Y'AMi.RIQUE du SUD.

I e plus rapid et le plus direct service de transport de passageri r
les ports Europtens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthnie ff
Voici la lisle de nos agents pour les principaux ports de 1'Eu


Angleterro
rs, G. W. SIlELDOM & Co -17

EN FRANCE:
Ers. SIIElOMnO iC* sont reprpl.h
par les nitisem s suisantes:
GEIATLEY HANMEY & Co
21 Ruede la RIpubliqaie
Marseille
HL:xu IPERON & Cie Lt
53 Quai Georges V
Havre
HEItNu PlRaoN & Cie. Ltd
Rue, du Moulin a vapcur
Boulogne s/Mer
jIH.mNU IPERON Cie. Ltd
9.tllue de Maralis
Paris
Il:IInNU "'EMION & Cie. Lid
Rue de la Tranquillilt
Dunkerque
HERNU PERON & Cie Ltd.
lie Roy
Borde aux


James Street, LIVERPOOL, EN(

COPENHAGUE
Danemark
Mrs. E. A. BENDIX & C.
21 Allengade, Copenhague
GENES .
Itallie
Mrs HENRI COE CLEIAt .-
Piazza S. Matteo, No. t
Genva. Italie .
CHRISTINIA NORWAY
International
Speditionsselskad
IAMBOUntG, GERMANY
Mr H. Vogemann
Hambourg,Germnny
GOTTOURCE, SWI-..MX EDEN
Nordisk Express
Gottemburge. Sweeden
ROTTERDAM, HOLLAND!h
Mr. H. Vogemann
Rotteidain, Holland


I'


0. B. Thompson
NtIcorlAgent- A


Priv'al Telephone


General Agent
Port-au Prince, Haiti
No. 525 Gcneral


Office Telephone N(


L incomparable puretd
du beurre 'de table
BRUUN
Tous les ferblancs'ont commeis-
gne un seul boeuf
a fait de lui des amis par-
tout qui n'acheteront,
pour aucun prix un au-
ire beurre de table.


i d, voire
X "C lieurre


/d e r/c BJ Ulen l'es '*esi 'V#
dT le.(EU hsil rb'


Vof.Us i iiu : dluboh lll rill''i pour i )'.- I' ari'(Ien. Pourquoi ne / I acl:tet
Il nueilli.ur licl erre, prt'pare lout s>ecialcment pour Ic chi
inal tropical par li's sines iRObLI v
de Copenhogue '


En dnmanudaIn Ie IF'IIIIANC DE BEURRE DE 'TABLE ayez win qom
vende ucli ,I('c UN St.l.L BI'UUF, sculse garanlie que rous acheleZt


Beurre Bruun


En vente dans toutes les
bonnes]4piceriestpartout
:; 3 en Haiti


Pour vos commandesjdiL
rectes, pritre de vous
abresser A


IL. Pretzmann-Aggerholm c
AGENTS E


Eltiance Massuline
Tout ce qui concerned I'cl6-
gan'e masculine vous eI t rou-
vez chez l'artiste des Elegan-
ces. le Maitre Taillcur AND1nn
ISID)E, 151) lile du I' en-
ple. presqu' en face d'ih lazar
M61topolilain.


Allumintes
La caisse de 50 grosses Ai
dol. 35. Chez
G. GILG


Fred. Gaetie4,
No. 117 Rue Roux oi Bonne-E.
Ti616phone: t7 i? L
ON TROUVERA:
A'.nnl 01,n p-fir Fi uPir. Sacro H fal
A ras "0d4tail. Rit par aac e' par iivV
r'"enadivne Pecb. etc.- Cigarettes C
r',*oefe-lr. Pantal',n Man'hettes
*fnl-.Prveas almentaire,. rat viestx ptr I H1v
Whiky BirP Patz.fthnffer. Champva gl
I himoagnat qi dplut rivotlie' avc av*e atl
n-1 0l marque d lIa n'ace. Cbq1wmu se ,a
Vin blen- par edlons el par bonteilles-.Vil
ft e'llorna qnl#4 aunp6rieure Cleirvi
callous. EsGi IAt famomu PhoBu tetr.
fameuse Anisette de Madame Frdiritc s G
Vanez f -ire nne wltAvt otn oortires


_ __


la .. II II


I__,, .-- -- r..


:- .. . .


rr~or~-rm


I II -- inV ~


~-arr


II __


-e


S _


lmll


Stl^oni Files




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs