Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04531
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 08-05-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04531

Full Text




0MAkOIRI-
BECTEUR
Am6ricaline, 1858

%PHONE No 2242

kRO 30 CENTIMES


i'


1
<.,


4. 4


j


NgE N* 6166


PORT-AU-PRINCE (HAITI)


VENDREDI 5 AOVT 1927


I__ --- ---- _____ ___


de l'Automobile


ItE VOITIRIE SANS CHAN6EIIET DE VITESSE


Lunettes


Lunetles


Chez A. de MATTERS & C"
RUE BONNE F. I
VIENNENT D'ARHIVEI- :"


[ unelles, Lorgnons, ince-
6caille el en nickel et de forn
Gr ndi a s. tiit tiI 1112 , 1 2 I


i



I


In? M.U D. ti. ue
tient de r6aliser le
de Ia suppr-.sion
4ient de vitesse. I
*it 6tudia longtemps
hae, se fit une con-
k des solutions possi-
t~s des tAtonnements
'ite au point mmu-


sur notre troisieme listed au
mois d'Aodt,qui est, plus corn
plete que les prcedentes et
plus avantageuse comn me prix.
et comme toujours nous te-
rons de notre mieux pour &tre
agrablts A nos visiteurs.
LE GRAND MAGASIN
.06i208 Rue Traversiere.


Dep6t C^ntral (r ANA(
Manu.acture de tabac noi;
206, Rue Justin Lheri

Ge
Propi
Port


kA Monde, lout,aujour- tieuse. il a trruv6 une trans- copiques, plans ou cylindiq
Ig pricipie a pas de mission d'une simplicity& ad- Avec ce nouveau stock la %I
Wsleprogres. L'aulo mirable, et qui a tous les toultso rdounances de mildei
Ssuii celle marche avantages sur les sy t me bret delhi, avec precision et
welle. Dans quelqt es. Ia ue. Je citerai les deux Vs n e
e ne sera plus lele pincipaux: Vis, Banches et
0 la connaissons au- a) Suppression du levier Produits de toule prcmiierc
et d ce sujel, nous des vitesses et de la p6dale de briques de France particular
s eel article de Af. debrayage, c'est A dire de tiers de Paris.
rtete qui announce un 75' o des manoeuvres qui im- Venie en
pet sensationnrel pro- mobilisent le bras droll et le Venez visiter les nou
MI lindustrie automo- pied gauche du condu t i-ur, A. dec
d'ou une s6curilt plus grande,
puisque toute attention du --- --- .
Irede cet arli-le pour- conducleur est d6sormais in geste du PR'ISIDENT VASQUEZ
r 6 celui qui ccrira un concentree sur le manieme:.t
tiloire de l'aulomo- du volant, c'est-A-dire la con- En laissant Port-au-Prince, le
I s'il hut attendre duite de la voilure; President Vasquez confia i M.
iClmotion n amolteur b) 1 lan' donn6 I'aul m Ii- lirache hijo, Secr6taire d'Elat de
0leW son 6volution,ce cite de ce tli transmiiiion, I'lstruction Publique du Gou-
h'est pas i la veille de c'est le moteur quii 6gle lui. vernement doninicain, la mis-
I ar, en sommie, I'auto- mnme la relativili te sa vi- sion de saluer, au Cap-IHlalien,
t,6lemncient piatique lesse avec cell de l'aullr-e n- la tombe du President Cincina-
Ierciale ne'dale guere cessaire, d ofi un fon.lionne.- tus Leconte et d'y d poser une
dte tre nt e ans. Au meant bien supdrieur.el mains gerbe de fleurs a nom du Gu-
Eement de ce siecle, latigant pour le mInsmei, vrement de do
r bggayait encore, et aussi une economie de car- Le Secr6taire d'Etat s'est ac-
iun engine ai la fois burant qui se conqoil aise q(,ithi de sa mission et a rega-'
pide, bruyant, malo- ment, surtout quand il s'agit gn6 Santo-Domingo par le l)-
1t difficilement ma- d'une auto de ville; partement du Nord.
ra'tobus, taxis, ca- c) Simplification de cons- C'est un geste qui, certaine-
It fourgons etaient truction, car la transmission ment, ira 6roit aucoeur du Peu-"
Sbes. de Lavaud replace un en- ple hallien.
A semble complex par un or- .....
a 1927. gane unique et robuste don't
r.I les principaux ele616ments sont L ZE uvre)
les premieres annbes des roulements ou pieces si-. Le f di r e
&cle, le p r o gr s milaires uasi inderglables. Le fascicule du 1" aodt de cetle
Sfoules ntes; vi Maes uasi injecteregabz-vous, es. revue bi-mensuelle que nous ve-
atfou es ar esi Mais, o bjecerezvous sa- nons de recevoir est compl6te-
B t avis, par quees git-il d'une invention de prin- ment pris par son direct ur-ge-
Ss et ai61ioratio_ cipe? -rant, Mr Amilcar Ouval qut y
iss ce progr s fut Non pas, et come je le re- public des matiere de tout genre
latais ces jours derniers dans et d'un intlretvarie.-Ce numn-
enopape commander; une note breve consacr6e a I ro content egalement la fin de
mlmage du moteur un essai personnel, i'inven l'6tude de Mr Fleury F6quidtre
o; tion est complement r6ali- sur le tarifdouanier.
marreur et l'equi- see; elle propulse des voitu-
4ilectriques; res qui ont d6jia covert des Revue Illustr6e
ieins surroues avant milliers de kilometres et don't Nous avons reu, sous ce titre,
two-freins; on trouvera des 6chantillons un tableau orn6 du portrait du
48 pneus confort ou au prochain Salon du Grand Pr6sident de la R6publique. Cecst
Au1 tournissent une palais. un ((Souvenir du 15 Mai 1926()
hinq ou sixo n i s qui content le D6cret du 12
ieq sdx l is p us Je dis 6chantillons, carl Avril 1926, re6lisant le President
les bandages et je ne millusionne pas: nos Borno pour une p6riode de qua-
pres A air d avant- constructeurs, meme s'ils en tre ann.es et la Proclamation du
Sont la volont6, ne pourront 14 Avril de la m6me ann6e du
ogres 6clalantset reformer du jour au lende- Chet de l'Etat.
sont tels, que si un main to u t e la fabrication, Nous remarcions Mr Annacius
liste de 192"7 devait tout leur outillage en vue de Alb6ry Jean de 1'envoi gracieux
en main le volant substituer cette transmission qu'ii nous a fait de son travail.
ol, cependant-re- au changement de vitesse ac-
t cherand i ingt uel. 11 en a 6lW d'ailleurs dc
iutc ans, ipr ere' meme pour les tapes don't
pute revenir A la j'ai parpl at. Mais nousa Nouvell
TPique I pouvonaugurer que ta or-
ii de l qute I'his- meuse botte A eng'-cn.ges i
tomobile ne doive a du plomb dons I'aile. L es-.
Smarquee que par sai d6monctratif auquel j'ai --'* bL
tons de detail? particip autre jour m'en a La Grande Manufacture d
cette opinion pour apport la conviction abbo- LANA';AONA, pr6sente i s
Iu x antiprogressis- ue ral,ane cigarette ncuvellesc
i'e ITe oen a Elle se distingue de la pre,
e de rreuton la bi e y rBir 8t D'excellentes combinaisoi
hev6 son cycle ette En jetant un coup d'ceil sur meilleures qualiles de tabac
tsad6 qae dLe cri tAu nos 6tageres d6garmies et vi- Les tumeurs jugeront des
1. 1947 diff6rera au- dees, nous nous sentons rede- grice A la competence epr
4n odeles actuels que vablea d'tn remerciement,re- des Etats-Unis pour diriger l
iers de ceux expose merclement de tout cceur A La Cigarette a R6publicai
Stands du Salon de tousceux quinous tnt aid6l qm l'adopteront.
en nous lavorisant pIr ledi r Elle constitute, en Haiti,
'acate c hater notre Liqtida branch d'industrie.
,. id tion.- *Et il est desirable que les
v. V Noas profitons en meme un usage contino, afin de laj
oici qu'un in- temps pour attirer 1'attention tage.
l io r v 0 J- o i _, j_. u_.


AUon

Club-Union


ot autreso


progri


;II'JI) U JlEllUI


-nez avec monlures en or, en
les ovale ou rondc.
Ics cmicaves, convexes, peris-
ues, jpunes., blcus on noirs.
naison est Ai nimme d'executer
ginss.occulistes dans le plus
touted garantie.
lessorts de rechange.
e quality des plus grandes Fa-
ement de la Societe des Lune-
gros et detail. I
veaux rayons dc la Maison
MATTEIS & CO


Un pergola
au Champ deo-ars
D'apr;s tins informations, dans
les plans d'embellisseniett du
Champ-de-Mars est compris I'6-
tablissement d'un pergola. Il se-
ra construit en Iiee des deux
(;in.mas, i 6dg ile distance de I'un
(t de I'autre 0Lablissement.
Deux de celle sorte de ton-
nelle qui servent a supporter des
planes grimpantes existent dd-
ai dans fa courestdu iPalaisNa-
National oi elles font le plus
bel eflet.
qJ .. .. T [--T .. ...
A Pl'cole St6no-
Sdactylographique
Comme nous flavons annonce,
hier, c'est dimanche, A 10 heures
du martin, qu'aura lieu, A I'Ecole
deSt6no-Dactylographique la re-
inise du Pri.r GilA A la laureate
des examens officials du 23 juil-
let dernier.
Cette reunion aura lieu sous la
presidence d'honneur du Secr&-
taire d'Etat de I'Instruction Pu-
blique et du Travail.
Les anciens 61cves et les ainis
de I'Elablissement south convi6s
ai cette crei0onie.
_wI -
A lONTMAITRE-CABARET
Chaque soir, cet Etablisse-
inent coquet et charmant orgA-
nise, pour sa clientele, de trWs
belles Ietes. C'est ainsi que, sa-
inedi dernier, il y eut un grand
b il rouge et blanc en I'honneur
de la visit du Pr6sident Vas-
quez A Port-au-Prince. La salle
ltait admirablement d6coree et
toutes les danseuses porlaient
tune large cliarpe od on lisait :
Viva Quisqueya I
Ce fut une ties belle fete o6
ch icun pass les heures les plus
agreables et le. plus charmantes.



e Cigarette

1icaine)
le Tabac noir et de Cigarettes
es clients eti u public en g6n6-
onsla marque a R6publicaineD.
cedente par sa fornie ovalc.
us dans la preparation dej
lui assurent tn suiccs meriltd
excelleits rcsiltats obtenus
ouvee d'un Expert Ture venu
le Laboratoire de la Fabrique.
ne a fera la joie de lous ceux
UD progres reel dans cette
Amateurs de choix en fassent
pprtcier, chaque jour davan-
CAONA .
r et de Ciarettes. .
saon, 206.

bara & C'
rietaires-Fabricants.
-au-Prince, (Haiti)


Le bal d inauguration du Club
Union qui eut lieu mercredi, en
son coquet local de la (Villa
Myosotis 0, a eu un succes qui a
d6pass6 les esperarces des plus
optinusles. Oa s'altendait a une
reussite complete, mais nul n'o-
sait penserque cellte 'te tout in-
time realiserait une de ces heu-
res charmantes et triomphantes
don't le souvenir est si intense
qu'il semble se contondre avec
la pensbe, elle-mcme.
Artistement d6cor6, le salon,
avec toutcs les gertbes et routes
les corbeilles qui 'cembaumaient
et le fleurissaient, avait la grace
(raiche d'un parterre iI'aurore.
Les arbres de la cour, humides
encore de la dernicre averse,
seimblaient avoir pris la beauty
des astres du ciel, tlleiment ils
scintillaient de clartis dansantes
qu'une main habile y avait dis-
s6min6es.
La salle (tail coluble. La mneil-
leure social yv causailt, dan-
sail. Et lorsqtIe le Pri-sident de
la RHpublique et Miadame Louis
Borno qui avaient bien voulti
re-hausser tde leurs importiantes
personnalitls cette belle reunion
arr.iLrent an dernier degr6 dui
peristyle qui mvnae au salon,
tout le monde, en un geste d'en-
Ihous- smine sponlane et sincere
se mit debout et leur fit la plus
distingue et la plus ftranche des
ovations.
Elt le bal reprit plein d'entrain
et de gaiete. Avec une bonnm
grace qui leur fail honneur et
qui toucha jusqu'au plus pro-
fond du coeur tous ceux qui les
aiment et les admirent le Pr6si-
dent de la Rcpublique et Mada-
ine Borno s'intlressercnt A tous.
trouvant un mot aimable pour
les uns. un compliment delicate
pour les autres. ls firent si bien
que tout le temps ils donnerent
A tous la satislaisante impression
qu'lls n'6thient que deux simple
invilcs parmi les autres. C'est en
reconnaissance de tant de mno-
destie et de tant de distinction
que presque tout le salon les
accompagna, au moment du d1d-
part, jusqu'A leur voiture et leur
fit une ovation aussi distinguLe
et aussi sincere que celle qui
avail salue leur arrivee.
Au champagne, lesympatique
President du Club, Mr Jules Li-
zaire, cut des mots heureux pour
saluer le President de la R6pu-
blique et Madame Borno et pour
teliciter Mesdames Charles om-n-
brun et Leon Laleau qui avaient
pr6sid6 LA la decoration de la
salle. C'est en terms choisis et
purs, ceux don't it se sert ton-
jours, que le Prlsident Borno
repondit ai Mr Lizaire et qu'il
convia les invitls ai vider leurs
conpes aux succes continues du
Clu b-Union.
Out 06e remarques : M. Ch.
Gross, Charge d'Affaires des
Etats-Unis, M. Auguste Bonamy
et ses filles, Mr Lovaton, les de-
moiselles Morales, M. Henry
Stark, M. le Ministre de l'lnte-
rieur et Mme Charles Fombrun,
M. le Ministre des Finances et
Madame Charles Rouzier, M. le
Ministre des Relations Exterieu-
res et Mme Camille Leon, M. et
Madame Luc Dominique, Doc.
teur J us t in Dominique, Mr et
Mme Dadesky, Mme Voigt et sa
fille, les demoiselles Mc-Guflie,
Mmine Teligny Mathon et Melle
Y v on ne Mathon, M. et Mme
Pierre. 4nselme, les Ministres
Beauvoir et Scott, Miles Pres-
soir, Mmine Flechier Anselme et
les demoiselles Ancelme, Mr Ed.
Baussan, M. Clement Magloire.
Mr el Mmine L.on Lalee M. et
Mme Jean M6nos, les demoi-
selles Richardson, etc. etc.

Au i0je( in det e Is" C.( iii'

PARIS- Apres deux heures de
vives discassioms, M. Maurice
Drouhin et M Charles Levi to a
seat sapars sair avoir sign
un contract relatif Mu raid Paris-
New.York da Columbia ,.


___ _j _1 _~___ __


' '


... a vu, dimaincie dernier,
deu x honorable personnages
qui consaient gravemeCil 'it la
Cath.lrale, Naturellenment ils cri
tiquaient beaucoup de choses,
mnais disaient aussi, ( l'en d'au-
tres l'cglise 'cemportait sur celle
de nos voisins.
Ainsi, voyez, man cher, (lit
doclemient 'un. nous avons deux
orgues, uine pa.ire.
Parce (lite l'oil dil es ol-rgnes
de la Cathlkdrale lc brave hiom-
ine croit qu'il y Cn a (deux.
*
... a vu, au Marchl de la Ca-
thldrale, une vicille mnrchlande
qui refuse de d('guerpir.
lElle y a son inodesle lialage,
des riens (quie person ile i t'ac;l,.
inais, (u'artiste, Cii sonl getllre,
clle s u r v e i I I e, sltoi'(lte, pa;r
amour de I'Art etl... du mitier.
. On lui ailb hien soiuvent vider
les heux. Eille rcvient chaque
maitan. Elle rsisle, se d(l'elnd.
C'est i ltdil-elle, que ma
grand 're et 1in a mire s on
assists .Ie suis Silns la p)rolec-
lion de Notre-l)ame, nul tie peut
me contraindre in'e m aller.
Gendarmes, policies, l)erson-
nl n'y peut rien.
Ahl la terre des AncctrstI

...a vu, hier main, un l)rave
mndecin qui, en cpline rue, don-
nail une consulltation. Le ... doc-
teur Ctait sourianl. On se con-
fessait, parait-i, d(les choses bien
aimables atuxquellcs mncdecin
et malade n'avaient rien A voir.
La consultation dura assez long-
temps et lorsqu'on se s6para,
chacun avail !'air de s'tre bien
entendu et I'on availt le rendez-
vous au ... cabinet du docteur.


D6part du P6re Lanore
Hier, par le steamer (( Heinz
Horn ) de la Horn l.inie, est par-
ti pour Le lIAvro e lePie Lanore,
Chanoine Ilonoraire de la Ca-
th6drale de Port-au- 'rince et
Sup6rieur du Petit S(mninaire.
Le PNre Lanore p:issera en
France ses vacanccs d'c6t et
rentrera en Haiti A la ia du mois
de Septembre.
Nous souhaitons un heureux
voyage au Supdrieur du Petit-
Seiniaire qui, depuis de nom-
breuses anndes, s'est consacr6
avec un zMle admirable etun de-
vouement sans 6gal Ai l'6duca-
tion de notre jeunesse.


I


w io,


A nos

Abonnes
Le probleme s'est pos6 pour
nous de trois manic cs en vue
d'assurer la bonne mnarche de
notre journal et obvier A la si-
tuation diflicile faite aux jour-
naux par suite de l'augmenta-
tion de tous nos frais et de la
hausse du papier.ll nous fallait :
10 On dimnmuer notre format;
20 Ou paraltre de temps en
temps sur une seule feuille;
3 Ou cesser d'etre quotidien;
4" Ou augmenter notre tarif
d'abonnement.
Nous nous sommes arred6s,
apres un serieux exalmen de la,
question, A cette der nire d6ci-
.tHn ett A partir du ler AoC.i pro
chain, notre ltarif est ainsi fxe:
Port-au-Prince et D&-
prtements, par mois G. 3.00 "
traugr 4.00
Le Num6ro continuera A etre
4vefid't ourr cAVingtcentimes;
Tous iea Nu ft
sont supprimes,


I

h

I

I
m
I
i
S
I

I
I


i

I


LIS - -_ P 1 -,


L


_ _I _Ia_ _I_ I __


_I_ __ I_ I __ __ UI _ _


JA


I '- - - 7:7 -- - --I a


i


Si nous) regardons les afflic.
tions hors dela vulont6 de Dieu.
elles out leur amertume natu-
rellc : mais pour qui les consi-
dere en ce bon plaisir eternel,
elles sont toutes d'or, aimnables
et precieuses, plus qu'il ne peut
se dire.
FRAN(OIS DE SALLS





LE MATIN -


-


Cartouches Stavnless

Les cartouches (( Win hester convieieniis dans le tir, sont
Staynless )) i pI)crct..s:.i an- mainteniant climin6s par I'u-
nulaire soil uin notuvea i p)er- sage exclusif des cartouches
fectionnement cl retirisen- (W\inchester Staynless>.
tent lIc ( rnii r cri d:ins I'iln-
dustried'ic s lmi iiliotls a-I petit D i) n usage iini lolnlle,d'i lne
calin1)1c. exacliltide 6vitai lt es rat.s,
Les crtarltoiches :i p'rcus- tels (ue les caratctristiques
sion ainn i tlaire, V.'ii :cl slctr esseiitielles des alnciens pro-
Stavilless., reCnd iil initiile le i duls soul coI l's dans ls e car-
niolIovai,' des c';i(aons dcs 1 II tiuchlcsWINCliESTEllStayn-
Silscolniiiit'ii scp i'ili 1ii0eali)rs less lisqiuellessonl augment'es
I'usigc des liiUti ilioiis ordi- par les p)lus ihattes qualities,
111iifes. I.a rouille, la corroi lelle lalbscence de depots,
sioli et Ic cm)ini)i (i qii sont soint les caracltcristiques de ce
Is pI)inciple),s csoilrcesdesin- iioiveau genre die mIniltiolls.

No c &tant pas plus cher que les munitions
ordinaires


WVINCIiLSTL:Elt REi'EV'TING ARMS Co,
N EW-I IAVEN, CONN,, U. S. X.


Les prochaines 61ec-
tions pr6sidentielleE
aux Etat3-Uni
M. 'ooillleW ii'esl ias rica liidal
ii In rflhcl liili

Parmi lles camndidal mlis eln aiaiil 4i1
no me : l IP viee-pri'sidnhtil ll ,'es
el le Senaleur Ilo rIah
RAPID CITY (Dakota) -M. Cal-
vin Coolidge a d6clard an cour,
d'une conference doniie nmardi
A 1'occasion de son ILme annii
saire comme president des Elfat
Unis qu'il ne lui plaisail pas de
se presenter come candidal i
la presidence en 1928.11 resale ien
core A M. Coolidge un an cl 7-
mois pour terminer son mlandati
de quatre ans pour lequel il en
a 6t6 Wlu en 1921. C'Mtait on peti
plus d'une ann1e' a pres awvoir
prMt6 serment pour succeder A
I. Warren G. lHarding qui est
mort il y a exactement i ans ce
soir.
SAN FHANCISCO- A la fin de s5
conference r6guliere nmardi ma-
tin avec les correspondanis, Ic
president avait demiandl aux
journalists de revenir A midi.
A l'heure dite, le president se le
va rapidement et avant que tout
le monde fut entr6 (tout le mion
dc est-il ici ? ). Les correspon-
dants se presserent autour du
bureau de M. Coolidge qui s'a-
vanVa jusqu'a l'extr6mit6 de son
bureau tenant en main une pile
de petits morceaux de papici
pli6s. 0( Voulez-vous s'il vo,.
plait o, dit le president, pa .s cl
devant moi, j'ai une petiit dciah
ration A vous remettrc.Les jour-
nalistes formnr'ent ralidleiimenl
une line ei A ile.s"ire qu'il( s pu)S-
saient le president remit ai cha-
cun d'eux une feuille. A ui.esuire
qu'ils la recevaient, chac tin s'rinl
pressait de I'ouvrir pour lire lc
message du president et le visa
ge de chacun exprimait le plus
grand tonnement.
La declaration laconique du
president Coolidge A savor lqu'il
ne lui plaisait pas de presenter
sa candidature commepr6sident
en 1928 a produit une profonde
sensation dans les milieux poli-
tiques de Washington, Parmi
.. ux auxquels on ai iimmudiate-
tment penh Ccounme remphlaanlts
pvssibles de M. Coolidge se trou
vent MM. Frank Olowden, Ni-
ehoias Longworth, le vice-presi-
dedit Dawes, le scturtaire lloo-
ver, le seuateur iburah At d au-
tres encore.
l)ESMO(INES( low. ) !..
nateur Smith W. IBrooktiartii' dio
ciar6 quoiqu'ill rriv: Ihi Wi l* iiou
i hM..Coolidgc de nie pus 1:
"pnter sa candidalure -, ,i

SS elRa depu, ir ulsiLeurs ;>n
'terldversaire declare de lAd-
ministration..


* Vers les Etats-Unis Itn niominient ai rI'ull'tiir
d'Europeo (I( Q:io ladis I
W .\ASIINGTON-L':iiiassa- BYDGOXCZ ( P'ologne ) Le
'(I d I'spi),gne attire Iaillention president Moscicki de I'ologne
(n11 pumillI- sur les stiggstions pa assisle hier l inauguration
I rues da(nlS Ia l Presse de Maidrid tl (un monument 61ev6 a la nme-
. proposant les Etals-l'nis d'Euro moire d'Hlenrvk Sieckiewicz, ro-
pi 1d1.tpivdaiins de la S(ocile i mancier polonais auteur dee
des Nations et s'laniCt ngagts ( Quo Vadis ), ( Par le (er et par
d'ol)server une paix Cternelle, de le feu ). M. I'oincare, president
sauvLgaIrdr par I'arinme intcrna du conseil (de France, availt en-
tionale. voy6 un message.
-- --- -
La condamnation de
Sacco et Vanzetti En Russie rouge
HOST()N -Lcslavocats de Sac MOSCOU-- (( Le Jeune L nis-
co c deIt Vianzetti ontit vu auiour- tc ",' organe (le jeines comnmu-
(hui le gouverneiur Euller et nisles tie Moscou, declare qu'il
cotlunitnI e 'i lui prsenter leurs existed dies groups rebelles qui
urguinents dClinitifs pour les organksenl les groves des che-
coi.damnes. Sacco et Vanzetti minus de ler et d(les usines en op
coinuencentlt I ressentr inani- position a hla politique du partli
fcstaeent les ellels de Icur gre- coiimmniste afil de provoquer
ve de la faiiii bien qu ils coIlli- la ruplure de l'unil du part.
nuent i taire leur protielnade .
journailimer dans ICs corridors
de la prison, il est evident qu'ils D( *le -York ii Constantinople
deviennent plus 'libles. pai mrs
.... NEW-YOIK- Sans se laisser
hlie IIole di }1. Tlchi'limrini o decourager par le d&sastre qui a
it hi Socid(li des aliens lertminu sa tentative du vol New-
G(ENE\V\ E- M. Tchitclihrine, ( ork-Paris, le capitaine Reini
connissaire soVi( tliue' aIux Af- lFoiuck 'accoinpagnu par le lieute
faires lE langtres, a inui)nila in nant \V. Curliss de la marine
Sociatb des Nations que l'Unio'1 des Etals- nis va bient6t essa-
sovi6tique enverrait une ddi1ega- yet dle ballre le record du vol
tion A la conference internaltio- sans escale. Les deux aviateurs
nale sur les communications qui Pa'rtiront de 1'a6rodrome de Roo
s'ouvrira le 23 aoit. La note de sevelt Long Island pour Cons-
de M.Tchitchlerine ajoute que les tantinople dans quelques semai
SovieCs cspvrent qIue le' o I e.- ne's. La distance et d environ
iininill siis',- ;iss' t i lr SL c tl- *100) tillies. Celle de New-York
,.,I, ,, ,i,,, i,, I ,I,,, :. l i s esl l'e iviron 3 (0 m illes.


f lit, (It ILtI t 11,1. 1 11t Ll t" II t'ifa -
11O.1 11.s'. -.
iLai silulillion i (r1iqu.eiii(l
(ihawi'rc'l il alli arulihcs I'll iiihssie Iaiflie
ii;initr il4''res liinales jalloullaises PAI.\IS Le Matin public
IO)1K1() Ulne dlp)oclic dc Kin unii, slatistique otlicielle dte la
slii I' saki ainionce queC 20 IRussie pour le premier semneslre
ollic irs e mains japonlais out le 'chlmage auginente de 31 o/o,.
0e tiles on blesses peindant les le delicil Ir)Iv pour les voies
iiatllrLuIvres iuvailcsexecuteesau de c(o.':iinuIications est de 130
large de FIile de Kiushiu. Trois millions dle roubles pour I'exer-
mine, o..t faith ex\posion ce nma- cicq192(--1927. De nmai i juillet
lii sur le ponit dlu Iouilleur ,uTo la circulation des billets est pas
kiwa). Cctte dej eche, dit que Ie sde die 1.251 0 1.475 millions de
((Tokiwa)) qui Otail le plus grand troubles.
niouilleur de inities laponais a ------
Wth foi tement endoniuage.
_-. ..-.. PPetites Nouvelles
do partout
A la Cont6rence naval PARIS- M. Bokanowski, mi
tripartite nistre du commerce et de l'a6ro
GENEVE- l.es diploinales ja u.':'ique, a visit 1'a6rodrome
ponais out souumis aux ddelgu6s de Villacoublay. Les aviateurs
amnricains et anglais leur com- Demarmier et Favorereau vont
promise sur ta question des croi tenter le record du monde de
seturs qui ineuiait de meltre fin distance ; ils s'euvoleraiei.t vers
t i. f t .. i- rip"r' ite M. la Sit)rie.
G.Si ; ilextcc .' la pro IBERLIN- Le roi Boris de
o, ., ',h ing; -i\ ct s'ws liulgiric est ;actuellement l'h6te
S< ; i I'i it! (le s-i si tivi' l aU,duchesse de\Vur
tiloi. dt'il 'c ,' ":. -. i e .....A- it ii!hcrg (qui se retmet d'une gra
jl~ 'i'-;' I t.,i !! *c. . i *II 0 11, it 11 Vt ve 111:l1 li C'.
sd'."' Ia suic.-,i ,'. rioV I 11'( A11.TCA IS'- La chamubre a
(,iuIlt ioutir!' i l so tn '-!iitSe votel hii r lia lisle civil repr6seii
lar le cabiii- ig. Luit ciiiquaillc-six millions.


0 i


-z _


SUn nc .veau match
SDempsey-Tunney
CHlICAGO Le Com':t ,: ,At k11k
a auto S" par 4 oix contre 1
Ic match uiic41v -I )m)SC(y au
Sold ers Field I, 1.) sepJ!ellre.
(CHICA\GO- I. matt iLh T1unney-
Dol)i[psey ai'rn liin Ie 22 sep)lcnl
1; )c LU .L dL.u l',).mi)ps(y avnlt
deniand6 qu'll lut r mis an 26.
'lex Richard peiins qu I l)etn)sey
.;cceptcra la date du -2 car leIc
Soldiers iield nest pas disloni-
ble aprCs le 25.







I ^SB


I C I L1 U Ilr-


ORDASCO


rmil


A I'honneur d'(I orir au public les incomiparables voi-
turcs l(EO))J Sedai.-Coup6-Touring .ar-Sport et lcs in6
galables Camions (Speed Wagon)) de la inlune marque
' .B avic leurs piet cde iechauge.
l 'neus et chamnbrc a air
S(Masonl -Gazoline et huiles
pour moteur Bicyclettes
((Sportl & accessoires,
Pneus et chambre i air (( Mchelin a pour l3icyclettes.
Assortiment de peaux et articles de cordoiinerie en ge-
ndral. Chapeaux de paill d'Italie de routes qnalites.
Phonographes et disqueCs (( path6e Globes el abat-
jours d( toutes dimensions
pour lalnip s electriques.-
N Machines i'll mdre ,Muidlts J
et 1(Nornlannia )i pied cl a
main pour cordonnier, tail-
Ieur et courturiere.- tuile d'olive superieure


Toujours Sacco
et Vansetti
P.\ims- Sur la proposition dc
M. Jouhaux, secret aire-guenral
de la C G.T., la Federation syn
dicalc international a adopt a
'unamnimiit la motion deman-
da(nt la giace de Sacco etVan-
*ze'li.
LYON- Une collision entire la
police et les partisans de Sicco-
V.inzetti a eu lieu auijourd'htu ei
Lyon et il y a eu plusieurs l)les-
sis die part et d'autre.
1 dBRUXE.LEsl I lusieurs grou
p.is de socialist es out organis6
une manitestation dans les rues
(d. Bruxelles en faveur de Nico-
I Sacco et artolomino Vanzetti.
BOSTON--Le gouverneur Ful
I ,r fera connaitre denilain soir
c i Sre 8 et 9 henres la decision
dki cas Sacco-Vanzetti.


Dans Paviation
WASHINGTON- M. 0O. Ocon
nor, president de la a Lhippin't
Board 1 a declare aujourd'hui
(ue le vol de V. I). Chamberlain
dlu Pont du Leviathan etait pr6-
cuirseur d'un service par mer et
I par air qui rduira de b)eaucoup
Ila d(ur'e da voyage tiansallan-
(lique ; il a aioue (u[Lie la Ship.,
pimig Board s'attend prochaine-
iin t li equiper phisietirs navi-
ics amiricains tiur Ie Pacilique
iussi l)ien que stir IAtlantique
i vec des a6roplanes capables de
rnmsporter des passages et du
o urrier.
NEI\V-YOIIK- Le plann pilot
I" par l t. Cl '(Irence Chambl)er-lii
.'.sl dleve hier du it .nil du Le--
\iwilhan de la 'l'ilcd Slilt's Lilne
:V) miles de Five I'-land et I
iS2 mnilles de la i tltrie.


Void le program a qui
sera exbcut6 au con-
cert du Radio
8 p.00 m. Orcliestre le :la Gen-
d(arierie d'Hlaili.
1. La Fid(lild
Fox-Trot.
2. Le Rdve, Fox-Trot.
T r e n te jours de
pine. Valse.
1. La Violctc,
Meringue.
8.15 p. in. Sdeclion de chan t
pair Jluan de la Cruz
accoimpnI iie au pia-
no par lHc ii lBelair.
1. .Ie Velx.
2. I'lle ne croya it
pIs, die 1'Opera Mi-
Mignion.
(.Connais-Iule pays?
1 de l'()i)p'r:i .lignon.
8.25 p). In. lecture par le Service
Tichlnique d'Agricul-
Ilre
8 10 p. i. Solo de Chiarinelle par
lc Lt. Lu.c ,can-B>ap-
lite accompagn6 au
pi a no par Mr llenri
iBelair.
1. Pcrittijna.
'2. Alia l)i Concert.
3.. Mountain M'id.
8.50 p. in. Orchestre de la Gen-
darnierie d'llaili.
1. Caresses,
Fox-Trot.
2. Ti Chatte,
FoxTrot.
3.1lonueur aux Basses
Valse.
4. Je pense a loi,
MNoringue.


RIALT
H6iel-Pen
1319, Chemin delta
Cet Etablissement si
ximit6 du Champde i
command par I'exc
son menu toujours V
chambres spacieusse
aerecs et les soins attel
ir.s A la Clientele.
English Spol
Se hbla esp
Garage pour aat
Mme Gaston
Propri ..


Iznsurancel


7o


Une des plus fortes compa

canadiennes d'assurante


Eu<


Le Prince de Galles au Canada I il -- -
|M tNAQtRRU
QUEBEC- Montr6al a fait au- Pour taindre tous uls*
jourd'hui une reception chaleu- LAWus, coTro, sioxz,
reuse au prince de Galles, au rd uejmna
prince George et a M. Stanley
Baldwin,ler ministry dIe la Gran ,i[
(de Bretagne. Une "O'ulc enlh.3a- ,, o.Eo- ri,,
siasle s'6tait rassemblec tout le .a. Qts, '
long duii parcours die rl'ltel de aatM0
Ville ou0 les visiteurs turent re-
I,'ns oficiellenient.
OTITAWA- Le prince de Galles,
le prince Georges et M. Iialdwinl
out el0 requs oilicielle:nent pir
l'Acadmie du Cand.i.
rI


la vie


Le Boss6 & Co


tl~- ._ I ___


-~u ----r I I_.l~i~D~T~- Ilib---


Radio


-- --- - -- ----------~ ~~I-~~~------ '


I II .. .. .


5 Ao6t 1927


DE KR&FT

P ARCE QJE A a la
rnrce d'tulre
vendent en mnorccayW
n'a pas de crolce. En
plant du KRAFT on obi
u ne merchandise enid
icar tout se mange danil
Froniages.
Si le Fromnage KRAJ
a une consislance unit
me permcItanii de le di
ter ficilemen. EnveleJ
dans une feuille d'etait
est prot6g16 conlre la I
)Iproprel et lcsminoisiss
et est toujours Iraiset
mide.
i Le Fromage de II
ne durcit pas ni ne Ia
dille comme les Is
Vous pouvez. a helert i
Fronmage prcire 0i.
quets d'une dcmi liv
d'un quart de livre,
quets de une et cinq
en boites et en jarr
verre.
II se vend end en pquel
lpr6sent6s et porte la
'que KRAFT, garantie
que Ton obtient iW.-
leur Fromage, comn
consistance, puret
li.t&
Tout paquet auth
de Fromage KRAFT:
cete marque

KRAFT
Igienit (inhh'al pouir Hill&
THE PA\WLEY SA'
INC, i
Port-au-Prince (


PAS de DtaC
DAwS LE FRIt


I




L E Mx[I .- 5 Ao4dt 1927 w


1E VERITAILE


V,

QOi~


I'ION


La Liquidaliofn (du GRAND IMAGASIN

(s continue ,lle jusqu au deirnier objet.
N( re tro'.iine dc phis nccm1p:ide isc n ois 1 d'Aoilt.


K;ikv blo)l sup, s i.l
KIki hbl 1 .*
K kVy .im ,, sup. ,..l*
h ik.: j. tI:t I '-
Drill Srip. 1n1 C
I ri I t i(til i) 11iir h mi e el t( fan t ,'..
Driil iI')ir II I ure 1 75'
I )*ill I ir 111ifi slip). 2.11)l
Drill fil noiri' lb rrl' sole 5,00
C( h ,l i cIt.cll c (iilt'ill '1 )
C(licmliselle I )liiiache I..'
I Iiusel Its llerceris i's (IZ. li0 1)
(:Chi;mSi llcs 111i d ( E osse d()iiz. 40,. ()
(.hausclles Iii r:;i'tcis :( i)
Chatisselle sole iryas fanta'sic paire :10,)o
S so' ;i l);C b '.rre.0
(S:-I'' ns tric'.I s ii i r Cl.r
Cli' lisct tricol supi ricit' )
('heminisc., Isll nchi s, ilti i s ,,iiin i"(Ur 7 .;>
Chemise inille plis f'ia:nvis 9,)0
( a \ eriltIl'le 1]3,5r(
C(:hinise cd iiiiul' 7 .t
(Comiiiiiniis ii ,n I ric' l clit iiscll.o el cal. .50')0
C()onli ilin:Us);I c ll' isselle tl (all oln l,0 i
PVJy liI.1S Coll r ll"l l ,0): I
iCyj mis si|)pei itir r17 .>
Chemise tdc in1it 7 t-)(0
Cus( (elt'r ll)p. |o( llr homlllm .0()
N\lo'clhir-, 111i I la c c t il, doiiz. 15,00
'VoiicholiiLs blln ( (0z 0.,41
c "011'po l. iour )in e 14)i. )
I';i'ar l iu oi sul). 10.
Swralui))ur hom 10,00
Dock b)ltnC suprieIr '2, (
Drill Saidine piir lit 2,50
Drill sardine lit exira.i 00,
(la )a dine crdinc pour costume ll li oiic 2,,5)0
Drill fit blanc 5.00
( fil blanc exIrasl S piit eiiilr 10,00{
Alpaga ioir Itrs soicpricur 15,()0
Casimir 'coil. 15,00
Casimir noir r IyA Lres bla) h i i;s L1.).i
Diaigone -; u c laiinc ex\la ip. 20,001
Di i'11itC I!'o1" p'ep lC iliC ( xtr sup. 2.,4<1;>
Piqui soic l)b';n1i r Ci!( I (-upo im 2.),00
B1as il 'i i l le' iC'r (:i i 'rt l t lC ll <| '.', 1 0
\ is ii'r 1 '(;iict '2,01'
Bas a co Cl |r illciiil 1 ,0(
Grind choix (Ic f c,'\ulcs y 0IO
rFaux c'uis t iO. douiz. 10,00

Rien d(avariCs, ric

nos articles sount /r<


"i.l' ,icc' p r aineC I)onnc qiualilt
pl r h inhe extra suiperiiur
(rin. l lIoix d(e ciripaux li,; e flltre.'casquetes d l'lcoliers,
Giand choix ceinlt nc, cuir.


I:l6cpe Paisul:o le ii (i C .'
Satin soic
.lel iV so)ic
I'clile Sierge soic 16l'eic
;repe !);iu'(); ti In q.is
CI 1 opie si 'i (t' essinI
it 'line S biC hi ( I t ,, i
I 'op mlli t)li) i<'li Cl 'r'itl' c
I i ,' dii li d(L iiil et co'iicul r l 'raili'i isc
I'l*i>i'!inie (Il soiic ''i ibar're
S Ii;I 'coi' ol i)()ir 1r ilt' lairgt' il'
i 'i(| I i lt 1 i lraid e li r "r, -,-
l'i, ile saililC Il:i cl c()et etir'
,o\'e r co'll,'.i r
\' iill' ;i dt'essii
T'oile bi)lgiaic
V\'i:;' !1iti' 'ei is.'i b' .inL el coll. sui )
I ilit ir i.t' frant'. l.i ,iilr gr.iiol, lalrg
('. li.' l peiC ,i'c ir.in l Iirgenti
i'i lic l)ll I C' i) ) i r ,il tl
Si\\"' tl "r polll L.iineC
Corset
(iGranlI chloixdc loile pour dclil
(Glanl I cli ,)x de crlpe p 1)()ill iil
S R( Fils ce soie
Nappe fil coulciir
( I)' it' Sill)up. t 'exrc a 1.1 ,
Tissus &ponlle potir soi li d I bain g.lai
'oi'c a dr)p fil extra lar:'i. anne 2 1|
S,< a !
Colonil i dr:i)p sUil). 9/,
Salin colIon I ruail:igle )poilr laiiliblemein


4,01
6.50


28 00
X 00
8,00
8.00
4,00
".00
Sa 5.00
3.00
2,50
4,00
2,50
2.00
2,00
1,40
1,10
1,10
4,00
1 tl
5,00


5,00
3,50
rg.11 !.5o
j4 1 10)
4,00
int 2 00


Chiemisel c(, (IoC eln Iricot pour voyage/ 7,,'0
coiiverltur de vVyage 3 00
Tulile fitl Sillp.- )Oir lO tsli(q. tIrs lrige 4,( 0
I' ll iiogrph)lie p)ori'lil jo(uantil impi)orle
iIuilc dlis(inle ;, (0
I oilc :'i miatelas (double)l aI' sipj), 2,50
G (ir';id hioix dc lapis po I i,:
(iia.iid desclt'tl di lit en lai.i 20,00
Gr (r;iid chio;! (Ide artltliIi I1')ubigant
a l)on 11i .1 a il'
El mille n atres articles.

n de demodes, tous

uls el garunlis.


S Grand latI isin


206-208


Rue Traversi*re


Girnde LIQUIDATION




'It'nt i (s moij, d" J.ill. t A'fLit dc celd e in' i'.i'. n '.
"itri'ns !'s peihlilr',-, ?IEI I" & 'o. QU \ LITI 'X I'll .
li-de('sS,. S dupri\ dc revic i l a !til. No' I ll ':ils le ; i ;
de pitin tre a i (o;s ,'sissy\er ces p:'illures i'i's dli
\et iil i i ler; p: Ir t i' lo' Cil e) i oh n-I I) I tr iv:'il lr'>:l *
et nprd le. oil i ,1 1 s l)o ;iio i i) up i les mil)!,')ya l

Conimcrcial Agencies

& Commission
lEii fa(i dela Douani-:


lamburgl-mierlka Lile


Le steamer" Mex:eco* et altt.ea
do & Port-so Prince vera lo6 oet
rroehaio, enaset de Puerto Plate,
Monte Christy ef Sailnt-Mof. :
repartira Ie mmae fear, via MIs,
P&eo 'et Jacmel, et pradira d4 ,
i 1 pour l'Europe.
l'or[ an Prince, le 30 JaolM it ,9
( LOTFFSON. LUCAS-&g
Agents-G(in6rnux. ,T"


Matktis&Co

Reprenils pour Haiti


(d


LE MATIN- 5Aoft 1927


- a I


I II ----


~Blb~B~I~Fi~i


-----.-~,,


,---- -- -----


L-_ .L


+-


;1^ *


* *>'


\rl -


A.






LE MATIN 5 Aoit 1927


Nois aidons le


VeiuteU r NOUS GUIDONS LACHETEI


Pageol

Energlique antiseptique urinaire



duteorst


de metifomn
b ae slose esmpldcadon

it Pewot 4 @contgetoann
M tauitnst lI" titwl de
101 urinatir qull re-
as omnpUwni t& ne fst
- iUtUAM t tom le Is.
mb 9 q0t. -s babitenL


PAGECL esi sans pittU pour lea gonocoques.
ite.l, ind'si.rables des voles urinairM..


p








Eabl.
clone


. LAe P.,L qu. 411
congestoiflie oIs mu-
queusei des votes utfl.
Datres. renouveUe IW
Usus. grice m un r.
jeunimement pI
des cellules. L1O I
meurtrier non
ment polr to ronocoque
partout 11 aextIf.
matl encore pour tous
les autres microbe%.
auxquels eo dernier
rut s'asocter, suffit
tout. Ii eat !- fonde-
ment. Is base fu tral-
tement de l'ari'rite ou
du rhumatisme blennor-
raglque. parce qu'dl e0t
celut de la bleanorra-
gte lcUe-mfme, P
Dly BERTHAM.
do Mal:e.vtue.

Chatwais. 9. r as vajbs
a. Part. 5 to pba"


~k 4
______ 71j,


resttone



HIER ET FIRESTONE DEMAI4

'Pourquoi ?tPour'la bonne raison que fe coraisseur de la
valeur d'un pneu conotrle tous les jours davantage quo le
Pneu Balloon Fireston. et la Chambre A Air rouge Firestone,
de par Ieura excellentes quhlitis, sont ce qui i laut pour son-.
automobile.

Nouw prenons plaisir i aviser nos amis que nous avons recu
un assortment de"loute' les dimensions de o neus Balloon,
leavy Duty et Chanmbre i air rouge Firestone. L
II y a advantage i acheter I marque

FIRESTONE


I,


2 ... : h sa xlt .ie
... N'attendez
6, 0, ntilants soicnt
. '.. ... li e. plussirmple
S "l : ;ixaladic.
nI o, -;e puriliante du
".!von Lik buoy chase lea
crr.,cs nuisibles. Bien
-. .a i t. r lisparaic ses
S\ n> rcpuiervatriceWased


pour la San
Ltve! I ...; lus -ita M ;., ,> A


*. o


Grand Hotel de France
P. P. PATlIZl'Proprietaire,
Cet Etablissement renomn'n don't 1'6loge nest
plus A taire vient d'tre corr .dletement restaur6-
et remis A reut. Lea ct anr res ont tout le con-
tort mi derne, le service it '6prochable, le Iles-
tauran .otgnu eat de tout premier ordre. I'H6-
tel n'a3 it rien n6jtlig6 pour fair plaisir A sa
charmai ite clientele.
D ',euner A la carte, Table d'H6te'
',Plat du Jour au choix
Pension au mois, A lasenaine, par jour
Garage mis gratultement a la disposition des
voyageurs.- Bains, Douches A routes les heures.
T616phonei No 345
Dans les Magasins souch6s A I'HItel, on trou-
vera toutes sorts de provisions, Vins, Liqueurs,
ct aretles, Vins d'Espagne, de Bourgogne, d'Italie, Grand
Choix de Conserves.
On y trouve a 1'arriv6, pendant sle s6jour ou
au d6part tout oe qae l'on d6sre an Grand Ho-
tel de Franoe.- P. P. PATRIZI,1Propri6taire.


Fred. Gaetiens
No. 117 Rue Roux ou Bonne-Foi. No.117
IT616phone j667
ION TROUVERA'::!
leool fin pour liqueur. Sucre Hasco blanc 'eTouge,
Agros et dtail.- Riz par sacjet par lire,-Sirop,Orgeat,
reamadire, Peche, etc. Cigaretes, Chesterheld, Camel,
I hantecler, Pantaldon. Manchettes quality sup~iour. -
Con erves atlmentaire. CatU vioux par livre, Card *i. poudre.
' Whi 'y,-Bibre Palzenlofre-. 'h mppgue MawedPbre et files. -
Cha-ipagne qui peut:rihaliser ave.' avanta ,.e ave. nr'importe
queue n- p q e #'o la p ace. ChAmpmna Lanson.-Parrfumerie.
Vin bblce p g !o -r prboi.teilih .Vii ioufe par bou eilles
elt gallo is q, 'i p e.- Cl.ir; i Vierge par barriq,'es et
gallons. F an le f r F Nectar. Et la non moins
fameuse A t' 3de A me I'. dric G.rtjens.
Venez f.i une visie -t vous sortirez satisfaits.


Emp 'e Kavlera
de @ba
Le steamer '" Ia venant
de Santiago d oa t atteadu a
Port .u l',iinct, e 6 ; oit courant.
II partira le mem jour pour Puerto
Plata et Porto Bico.
Le ster.. ,r "|Haban I de detour
de P,,erto Pl.' bera h Port-au
Prine le 13 aoAt com ani ; il par-
tira r''Cme jour, oreLant fret,
et pa- agers )!our Sanii 3,j de Cuba
et la llavane.
Port au Prince, le 3 actt 1926.
Jr DAALDER Jr.
Agent Gendral


Avis
La Fabrique ANACAONA
porte i la connaissance du
i)ublic qILCe, perlir de cette
dale, tous les bons coupons et
les niumcros de loterie qui se
trouvaient dans les pochesdes
PATIlOTES south consid(r6s
commune nuls.
GEBARA &Co
Port au-Prince, le 22 Juillet
1927.


Cours de Vacances
PAn
L'INSTITUT TIPPENHUER
Section Ciassique. Fran' 'is,An-
g ais, Espagool, L'tidan ques,
Sc"nces Phy: ques -t Na allcs,
Latin, Gr Desin tcl.
Le tout'p. rutin prix AiJuit:
A partir de: 3.00 dol.
tes course so en our faits
par d- s ote rs sphciIL-des, on
checune des "es.
Deq course P, ix ont Jinsti-
tu6s pc 'ous *b'.'c- en retard
et tous c.-'x q op pas r6ussi
aux dern 'r *' os de la Ses-
sion de j -1 r ceux qui qe
9paren 6 o cole .updrieure:
6ecine, D o i Gdnie.
Encore one are certain, jeu-
nes b~ por' 'fronter avec suc-
ces la Sess, I Octobre.
Ht6visio I c. At -on 2 mois du
program' e lue de l'annae
scolaire, iu ) s le classic; y
compels 7e le, Ia Rht ori-
qua et la P hi Brevets Sim-
ple et Sup6ri :a ; les demol
sellers.
Section Pratiqu. ,Dactylora
phie, Stlaogiaphie. Comptabilit6,
par 1'Insti i I'ippenhauer, fonc
tionrant A pa:.ir du lor hAot &
Pklio 'ille et en Ville. Les tl6ves
en r re, ccx qui p'ont pas rtas
ai al & que ix qui veuleit corn
mencer dbs maintenant, trouve
ro it ieo qui hur manque et ce qui
, leur fatit.
Parents con ients de l'avenir de
,': vos enfants.
I'n aide dfficsce vous eat offert
p I'y. itutil'ippenhauer.
H onnu de de 11 oiversit liai-
ti ce.
Hlue Lamarre en face de la Mai-
son de Mr C. Moravia.
El Pdtiou Ville Rue :Vilate


Pl i; 4l kil ) nutre avec


Pour votre contort et votre sdec


En vente:

St-Marc, cbez Mr Cldment Pinard.
GoLraives, chez |Mr Antoine Geffrard.
Port de Pair, chez Mr F. Maurasse.
Cap-Haitiev, chez MM. Jean Luciaat
Jacmel, chez, Mr Edmond Lauture.
Aux (ayes, chez Mr. Jean D. Ldonaw*s
Jer6mie, chez IMr Desquiton.


far Dollar


I. Preetzmann-Aggqerholm & C<
AENT GENERAUX


Un Excellent Produit
Nous avons recu un dchantillon du Phospho-Cao Edelw ,.,
(pron. Evoiss;) produit 'anc6 dare 'e commerce par Mme Vve G.N.
TASSY ( one Evoai Hlector) sage femme.
SCot aliment tonique a 6t0 m'daill4 & l'exposition de Santiago de
C4balleros et co "r6I1, ici, p e Service National d'Hygibane pu-
bPq e sur la dew. rde du Sec-taire d'Etat de l'lntrioeur & qui
Mmae Tassy avait envoy un echantillon.
Nous.fUlicitop v ne T.ssy, q ii a bien voulu mettre & la port6..
de routes Irf 1 cetie exce' enter composition et nous.esperoo
quo le p ibl : un bena eil.
ci y a idtj qu' e pr6sent6 ce product auz a
cD )s du Caj) q, vaien d un bon coup d'epaule dana Io1
pr-miers ekTork a a .it a pour le lancer et depuis quatre
ans elle a pu ob .. ne bo lievtble & la Capitale._
LE "ik)SPll0-CAO EDELWEISS SE VEND
4 Gourdes la liv:e>-- 2 G. la 112 livre.
II y a aussi des paquets de 0.25.
On en trou era en gros et en dMtail chez Mme Vve G. N. Tan7
956 rue de 1egalit&.
Au Grand et au Petit Bon Marcha et A l'Epicerie do Madae
VICTOR, derriere I'Exposition.


U t ,
ler isin



Tout ce qui concern l'616-
gance masculine vouas le trun-
vez cliez I :i. list ,des El gan -
ces, Ic M:itre lallieur ANr'Dm
ISIDI)OR F, 1515 l:ti e (o I 'eu-
pie, presqu'en face da Bazar
M6tropolitain .


Tous les


Le public est infot
au grand regret deso
teurs, la R:ifle de l'Au
mobile, neuve, ne pol
linuer, les rafles aysa
lend ues par la Loi d
ment piomulgu6e. "
Les personnel ayai
des billets de cette
vent les remettre aaft
Up'tojae Tire ft
o "tMv Grai
od I'argen4i t0
y6 leur se-ra i
rembotrse.
Le public egtai
me lemps que IMA
bile neuve est Av
tr6s bonnes condi
HARRY R.,
^^^ ^^ ^^ ^^^ ^^ ^^ ^K 'T~3. -**j^ ^ s


A ELDORAD
soirs

Potage tous les dimanches matin
Vousy tI orverez aussi se meilleur
de r o i-au-Prince et ila Dnnger!
de Mattre Lamothe
Le tameux Cocktail "One- Tree- Four "I
del'cpid6mie.
Les meilleure Sandwichs
Prix mod6ers.
Phone 597 Fred GAIRAUD,.


AgeS .ft wdm
gaapT~ I-


I I. II


- __


II a IIILI L I


---


-- --- ----


------- --


tZ




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs