Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04523
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 07-27-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04523

Full Text



icnt MA5l.01 B

DIRECTEUR
.1 Amdricaine, 1368

WLEPHONE No 2242


ituRO P20 CENTIMES


I

)


La paix n'habite que les hau-
teurs.C'est en montant, montant
toujours, que la lutte devient
harmonic, et que l'apparente in-
cohdrence ties efforts de 'holim-
me aboutit 6 cette grande uIn-
miere, la gloire, qui est encore,
quoique I'on dise, ce qui a le
plus de chance de n'6tre pas
tout-A-fait une vanity.
Ernest RENAN


WANNtIE No 6158


PORT-AU-PRINCE (HAITI)


MERCREDI 27 JUILLET 1927


poronique do Iauto...



L' Art de 1'embrayage
S0. CONSEILS AUX CAU FFEURS


M-,trucleurs ont ils


sourire du depart tourne


pense aux chauf- jaune.
blissant leurs em- .
Ca Nous ne le pen- Toutes les causes qui s'op
car il lautit remar- poscnt au demarrage d'une
8 s se sonl surtout voilure, entralnent un lu>e
d'assurer une de precautions que les "haul
parlaite Ai leurs ap- teurs ne prennent pas to:.-
je.qeui n'empeche nul- jours.
donner i l'emprise 11y a le d6marrage en cole,
I0alit6 don't I.ous al- ou l action de la pesanteur
aoir le s consequences vient sajouter i la resistance
bineset mecaniques. i vaincre; le d6marrage en
terrain gras, ot Ile patinage
chbuffeur doit, au d6- fatigue les pneus et peut pro-
I, toujours ((ta' er) le voquer le derapage par adhe-
*, laisser 1'cmbrayage rence in6gale des deux roues
rdoucement, Ie reti- sur le sol; le.d6marrage dans
|peu apres le premier un virage qui fail travailler
|meat de la voibair,.ce le diflrenciel et introduit ide
FrMet au moteur de cedcfretune resistance preju
', puis il recom- diciable.
I' attaque plus pro- Une conclusion s'impose.
I, tout en ouviant Ne mauceuvrez la pedale
[las les gaz. d'embrayage qu avec la plus
ibrayage, cest lart de grande ,obrit6t de gestes.
utfiment des avances. C'est loujours un tort de don-
e rit s i i ner la Ipertection come
k~ rme, a vies I' appa- example : on d6courage les
"mdes, advances i'ad bone, volontes. ceux qui
On ebraye, com- mbrayeni brutalement,nous
l ie brs, en arron- dirons done que cela nest
stesLa brutali- uttre pas de leurtaute.
Strien delien, puis- Beaucoup d embrayages lne
us introduisez brns- peuvent pas -tre operes col-
_t une resistance dans rectement malgre cute la va-
i u n mn1>o v 1 ous vous donnera satisfaction,car
ire satu uer un ,
SuL.e bielle. e s t ccest la strict veritb.
'hAos qui arrive. |
4 lMIant brusquement II rest iA dire aussi que
,'1iture. vous risquez beaucoup d e s embrayages
encore: v ous qui peuvent donner de bons
cadsser net un joint, resullats, ne sont que pitoya-
i dans les pignons en bles par la faute des conduc-
s8 la boile de vitesse teurs: Manque d'entreticn
dfltreiticl. Vous laites suar 'oute la ligne...ceci pir ec
patincr vos pncus,' t que les constracteurs s'obsti-
Sou esl le (aoutcho,'c, neit Ai dire que dans lemlbr,.-
exercicc assez rui- vage. il n'va ricn voir, ri i a


i inconvliientlls dans
11 dciiiarrage brutal :
r lais s eachapper
pre, Maulanle craint
oillure,les voyageurs
lent p'us on moiris
ltre en contact avec
Brs de la voilure: le


9 Steno-
"ylographiques
que nou; 'avons an-
i examens s!'no-dac-
iques onlt en liu l I'E-
Iiale de Stlno Dactylo-
es 22 et 23 juillet. Sur
dlatesqui ont repondu
Slcs suivantes ont ob-
4sultats indiqu6s:
il. de St;nographe dd-
tminimum: 50 mots).
heleine Bulcau:72 nots.
.de Slenographe sta-
nimnum : 75 mots).
ncine Gabriel:86 mots
de Sldnographe com-
mninimun 90 mots).
~Rflte: 93 mots,
-Nol: 99 mots 1/3
t de Dactylographe
aiinimum : 30 mots)
CasAuns: 35 mots 3/8
al : 35 mots 1/2
.ete : 37 mots 1/C
r : 37 mots 1/
ernisan: 38 mots 1
: 38 mots 3/4
-'de Dactylgrapho
(minimum: 40mots


tj-Noil
L Buteau


: 40
:40
:43


mots 5/8
mots 2/
mots 1/


visiler, aucun graissage L la -
re, ttc... Tout cela suivant es
m11odles bien enlendu. Quel
que soit le type que vous
avcz, vous devez toujours le
visiler, et loujours le trailer
avec douceur: c'est le bon
conseil que vous donnera touti
bon conducteur d'automobil.-.
- -


r Le prix Gilg ( une machi,.e
: Remington a portative d'un
Sco1t de Or $ 65.00 ) sera remis
solennellement le dimanche 7
aoCit 1927 A 10 hs. da malmn i
la lauratle d(e camn',-:s de Dac-
tylograph;e, Me'le '.Cirmen Lila-
vois. A cce oiccas') i, une elite
c6r6monie scran o ginisAe 'E-
cole Sp6ciale. Tous les amis de
I'etablissement y sont cordiale-
ment invites.


A VENDRE
Une automobile (( Essex!
Coach)) en partait 6tat.
S adrcsser au Capt. CANAVAN
Bureau du Grand prevot


. Le plus grands
propdkraiif
2 De plus grands pr6paratifs
5 se font actuellement pour
2 mettre debout, la troisieme
3 listed de la Liquidation du
4 Grand Magasin pour le mois
e d'AoAt.
S rette lisle sera beaucoup
8 plus complete et bien plus
3 avantageuse aux profit des
4 acheteurs.


La Nouvelle Cigarette

( Republicaine)
La Grande Manulactre de Tabac noir et de Cigareltes
((ANA',>ONA- pr6senli a ses clients et an public en lgend-
ral,ine cigarette in uvelle sous a marque ( Replublicaine)-
Elle sc distingue de la precc(dente par sa forme ovale.
)'excellentes coml)inlaisoni ( dans la preparation des
meilleures (jualilds de tabac lai assurent unl siuccs m6rit6.
Lcs tuincurs jugeront des excellent res'iltas obtenus,
grAce a ia competence eprouv&e d'un Exi)ert Turc venue
des Elats-Unis pour diriger le L:aboratoire de la Fabrique.
La Cigarette 1 Rdpublicaine ) fera la joic de Lous ccux
qui l'adopteront.
Elle conslitue, en Haiti, un progrcs reel dans cette
branch d'industrie.
El il est desirable que les Amateurs deI choix en fassent
un usage continue, afin de l'apprecier, chaque jour davan-
tage.
Depot Ceneral ( ANACAONA .
Manufacture de tabac noir et de Cigi'eclles.
206, Rue Justin Lhlrisson, 206.

Gebara & C
Proprieta ires-Fa)bricanits.
Port-au-Prince, (Haiti )
-- [" [] I I I I 11 "I I 1


Conseil d'Etat
Avant-hier, A la reprise de la
s.'ance au Conseil d'Etal. taient
prisents,les Se( rtaires dEat des
Finances et de la Justice.
Le Conseiller Joseph Lanoue,
Rapporteur de la Commission
Speciale chargtee d'6tudier le Pro
jet de modification duTarit DouAi
nier, a present son rapport qui
conclut Ai 'adoption dece Projet
sans modification.
Les conclusions de ce Rapport
ont 6tW votes imm6diatement
ainsi que la loi qui en faisait
I'objet.
Puis le Conseiller d'Etat Ca.
; xte, rapporteur ad hoc des Se-
lions de Justice et de Finances a
obtenu le benifice du vote imn-
in:'diat pour les conclusions de
4 Ii i IIt D l r o P i dt loi


(I




I'i
d






au
n


lo
It


ler d'Etat Charles Bouchereau,
rapporteur des Sections des Fi-
nances et de Justice, a d6pose
le rapport de ces Sections sur le
Projet de lot sur l'Insaisissabili-
16 des appointments des Fonc-
tionnaires et Employ6s publics.
Les conclusions du Rapport et
le Project ont tc vot6s.
Fnsuite la seance a 6tW sus-
pendue pour 6tre reprise au-
lourd'hui A 10 heures.


L'auto retrouv6e

Nous relations, hier tres brie-
vement qu'une auto apparte-
nant Ai M. Astrel Morts et qui
avail Wt vole Ie 16Ojuillet cou-
rant, avail tW6 retrouv6ecpros de
Chancerelles.


.ilni ppot i s tr ; i r j t t. c q
ui divise les hiens de IEtal et Voiciquelques renseignenents
es Communes en domainlCpri- complnentaires. Lundi miaini
6 et en domain pul)lic de E- vers les 7 heures, un ami prd-
it. Le rappoit concluait L I1'a- vint M. Mortis qu'ii a vu sound
option du Projet avec les mo- auto abandonnee sur la route de
ifications apportesA certain l Cancerelles, tout prIs de lihabi-
hicles. a ttion de MN. Antoine Audain. M.
Le vote Lqui s'lait poursuivi lorls se rendit aussil(t I 'en-
Lsqu' farlicle 4 du Projet a ed d(roil indique. 11 y retrouva, en
epris A la stance d'hier. eetet la voilure dans le plus pi-
A la suspension du vote, le I eux talt. Les qualre pneus et
ecr6taire d'Etat de la Justice a chambres air ansi qu une roue
6pose sur le bureau du Conseil avaient W6 enlev6s. Le klakson
'tat un project de loi relatil de marque francaise et le cous-
ux biens de I'Etat etdes Corn- sm avant avaent disparu. La
unes donnas A bail. Ce Projet boite A outils etait bris6e et tous
iodifie les Articles 2, 7 et 8 de la les outils emport6s.
Ai du 29 janvier 1926. On a retrouv6 dans le coffre
Puis la seance a 6t4 suspendue. de I'a'ilo une plaque portant ce
No. C 4138.
A la stance d'hier, le Conseil- La Police pursuit son enqu6lte.


Lunettes Lun ettes


Chez A. de MATTEIS & C
RUE BONNE-Ftl
VIENNENT D'ARRIVER :
Lunettes, Lorgnons, r ince-nez avec montures en or, en
ecaille et en nickel et de forces ovale ou ronde.
Grand assortment de verres concaves convexes, p ris-
copiques, plans ou cylindriques, jaunes. bleus ou noirs.
Avec ce nouveau stock la Maison est ai mdme d'executer
toutes ordonnances de medecins occulistes dans le plus
bret d6lai, avec precision et toute garantie.
Vis, J3ranches et Ressorts de rechange.
Produits de toute lpremiire quality des plus grandes Fa-
briques de France particulibrement de la Societe des Lune-
tiers de Paris.
Vente en gros et detail.
Venez visiter les nouveaux rayons de la Maison
A. de MATTEIS & C*


Ktuskoff


Kenskd


II fait froid
Achetez Sweater pour ho n-
mes.
Chandaille pour lemmes.
Sweater pour les petits gosses
Bonne quality anglaise.
Chez : Caribbean TRAI-
DING Co, Ltd.
Vis-ai-vis de l'H6tel de France.


je.ne fillte (?) litteralement en-
tour~e, assiegc par un veritable
essaim de galants qui se dispu-
taient I'honneur de la meringue.
A la fin, I'un d'eux, fatigue din-
sister, abandonna la lutte:
Mademoiselle, dit-il, puis3


fPi


------------ -


A Ste-Anne

IIi r, pendant toutte la jour-
nee, la pali oisse( dit Morne-A-Tuilf
talit l)ruyante et :mitoi1e. IElle
cinieinot-ait la tlMe de Sainte-
Annie, sa palronne.
Aux Irois messes (qui f'reunt
celdbrees i I heures, 5 hcuitires
el 8 hleures, l'gglise Mall comil)le
(d'ule assistalnce oiillbreise eCt
recucillie. C(est n ati Ilu ilre- tilc,
p1-'6 de ses plus, richels orne-li
iiments el aal chant de bleaux canl-
tiques ex.c itls paIr (in cli.Uuri
d jieunct s illes, qu1 l e oPrIe I'e-
i'roux cIle)rla ia gra(id'miesse. -i
8 heires. A IlEvangile, Ie l'ere
Duclos lprionia un iiinouvanlt
panegyrique tic S."iinle-Anne..
Apros la cre1monie religieuse,
ily ult (dans pl usieurs fImiilles
di lai par'oissel des ri'toiilos i10o-
Yeuses qui durrenli dte longues
hitlres.
D)ans I'a)iprs-midi, i! y cut
procession a !ia suite de laiquelle
a Blindictio(i dIu Ties S:inlt-
Sacremelnnt lut doiinnie.

.1 I MITMiRllTllE-CUill-T
Touis les propritalire' s (L Cia-
10s ct de dancing de P'ort-au-
Prince lout d(e gr'amds prp'ra-
tis pour Otre lprils a'i pre(ldre
)arl aux Iiles (ii ainri(nl lien it
a Caipiltale en l I'lonniiiur di' la
visible du lPresidenlt Vasq(lUez.
C'cst ainsi (que sailedi pro-
c h a i in, 1 Moltniartre-(C"il)a ret
ouvrant la serie dte ces reunions
joyeuses, ollrica un grand bal)i
|l)Iblic rouge et blanc.
l)'a)pris nos iilnformalions d'au-
tres l'.bil)lissemients sulivrolnt cel
example.

A Petit-GoAve
Combine nous i'avons de(Ij' re-
lair, on met Ia dernicre in ai
aux tiavaux d'aciaeveiient d'ui
Se rvice hydraulique a Pelit-
GoAve.
Actuellement, on cherche ac-
tivement tin terrain pouvant con
venir i Ia construction des B1u-
reaix. Pour nohre part el pour'
aplanir routes dilliculds, inous
suggw rlns l'idC de 1'chalngeL
(id'lie i)()p ril( dte ITltat conite
cell ;lpp)a'rlenll lt i till plrtictu-
lier el (UM cotl) iivind(lr-tt I))ur
I'iinstallaliIon dec s l1i! .c u\x duI
Scr'ice li11draulihque.


Les grande routes
nationales
La construction de la graulnde
voie |pui)liq(ue dte Porl-de-Palix
au Mole Saint Nicolas a iec ache-
vde depuis la semaine derniOre.
L'iiiauguration ollicielle decelte
route aura lieu (dliinnche pro-
chain 31 juillet. L'in lMgraniiiie
rec il A l Capil ale anii(oiu'e ilie
Ic lieutltenant Saint-lFinn ii (t' i la
G d'll. a fail, dimanche. en au-
toimobile le trajet de Port-de-
Paix au Mole oil il arriva vers
les '.) hlieures du martin.
Cetteic route sera un grand
alout pour le d6veloppement
econoimique du NMole Saint Ni-
colas.

A PriTION-VI LLE
Chaque annie, a I'Plion-Ville,
au course de la saison, ungroupe
d acteurs oflre toujours quclques
reprissentalions thdLtrales au pro
fit de I'glise.
De noinhreux villkgiaturisles
nous demandent d'insister au-
pros des artistes benevoles afin
que, cette anncee ncore, ils male
tiennent cette belle et bonne tra-
dition.
*,= 11 11--


lolle tIlIIo,






... voil., chatple jouir. 'I laI rule
(i Centre, til I) peti special leqlii
Famuse lort. 11 v i, (ins line
liaison, plusieurs demoiselles i
ularier, l'unle d'entre ieles. a,au
doigl, sonl allllnnea de lint i illes.
Mais Noviii: (E. volit il chatil-
leur qui lorguie touts es belles
demioiselles. II fail la roue, lotrs-
que le 1o1011n West )lis li, i ans
vienne celui-ci et Ni'OII: (EIL
aussi~lo voil lit I)oloh()IlIve pren
dre un air dIl the don't riel
fort tous les iabiltantls dii qua'r-
tlier qui assistentl i cette petile

V
... ; vu, diman'lie maini ldeiiux
'utliianils en I)roi l (ilmi, ie u/iin
liinoniatlier di ia rne cics sc e 'e ii' 'llIellt lii I 111 p i' I s
'Liot(lioiS ties L'.iiim iis.. tIlsse conI
laIienit iitluelttilemi l Ileirs peliti s
in(lietitudes el, pit I s callInci.
ils se versaient sans cesse (ies
wtits verres reconl'ortlants. .\1-
ons jeunes genls, st 1l ba;aille
cst )perdtue, 11 y ;a les hionlicurs
de la guerre et si vous iavcI. Ipe -
(Il la l alaill', vous ;ova le leml's
d'en gagner Uine atilre... en Oc-
tobre.

a revue sur ics l)iIncs (iu Ti i-
Imnal d e P'aix de lai Section
Nord, un maitre-tailleur qui ue
s'entend pas avec sa coliabitante.
On est jaloux au logis et les
scenes solt I requentes. El le T'ri
Itunal, en sa sagesse, a condam-
ne Monsieur ct Madame i La-
iiiende, lout en les exhortant A
nie point recommiencer. El c'est
le plusdillicile.
*
...a vu, dimanche aprks-midi.
au Clihanmp-dc-Mairs, uine ( fille )
a border sans au lre onrme de
pro(Cs un i61ganti jeune hommne
(iilt plrmr il t1t ;u i I ie u ('iun
groi(lpe ) (Cl'nis II uIW it il y
a\'ail cerl:ini col i)tle (fui n'avait
iras e06 rglea. 11 lia tille ), pra-
ti(|ie, s'ellpl);lr;I dII cla ai)e u (Ida
u,;lauil el t idela'hra (iielle nI leC It
Icmidrait (que l(orsquelle serait
O)n s'alti'roup. Mlais le jeune
lioliiiI ne fit i iii invaise loruline
)0on ctiur ct lorsque la i lille-
p)artit avec lei chalwup il la suil.
vil d(lcileimeni, ltle )haissee. sa-
lue par les q(tolills des shines
et des marchands Ide sureties.

...a vu, Itindi, vers les 2 heures
1/2 de I'apros-midi, le lieprtsen-
lant de ,;La 'i rboriine ) (ui ar-
m6u de son iii arlt;ia iajustail l Ia
porlN du MATIN, la reclamie de
celle merveilleuse I(otdre denti-
f'rice. Si hous les Kiepirssnlinls
ou Agenls de Coiimerce en tai-
saient aulant, ce scrait tout pro-
fit pour les |)produits qu'ils se
chliargent de lancer.
r,
... a vna. lundi, dans un Cabinet
d'avocat, rue des Miracles, une
demoiselle clganie et jolie qu&
atten(ait palienment ravocat.
Un clerc, E... G... tapotait sur la
machine L icrire. Mais la pre-
sence de la gracieuse demoiselle
le troublait i un tele point que
NOTHE (En. le voyait enlever,A
tout instant, la feuille de la ma-
chine, la Iroisser et la jeter au
panier tout en coulant de furlifs
regards vers celle qui 6tait cause
de ce trouble. Celle-ci, conscien-
te de son pouvoir, sourtait, iro-
nique.
.. a vu, au dernier bal qui 9e
I,,,i t la rue de I'Egalite, une


mmmmmmp






LE MATIN- 27 Juillet 1927


ihi ~5


(que v iouls ;i>C/. j)lIi, s ,i s I l. le-
lols sur voic [po tl, ic n'isil
plus.
C'. anil vraimnic l Ic iiionlcilt (l.
parler de nialclots I l dc I)'l,
puisque la ( Iciiioisllc s'a)pelail ..
DeviInz'?... N 'IY(l.
(a (loil certain i Cii t venir dc
naiudcs, tdesses des contain es cl
des rivifres.

... volt enfiii (iUCe I'o I)Osso'(de
Ai la toilette de la Place (ielirard.
On lauche hallicrs et lierbes
folles. Enlin ltout arrive.



Petites

Nouvelles


Destruction d'uno 6gli-
se c616bre A Lifbonne
IL.SL)()NN' -ILi l'aini' e(gli-
se ;i storil I'iu)otIrg i (I' iUsbol n
lie 1 016 compl etemieliil ltbrllde
hicr soil', le (s lC ompiers il'()nt puM
(t'hindrc I'lcriln( lie en ri iso t i du
in ll l([iic I ea Celt ,li, cons
truite ei 1-)27 .ete il (l )elles
loiscries sculplesdecs lableaux
do iniailrce, et des reliques de
gramlde valeur.

Les manifestations
anarchistes pour
Sacco et Vanzetti
13 .N(IS-AImu.s- )n ;a siir'veill
tr'oiltellent hier l I'anbassade et
la legation alnericaines et les
halqu(ucs ainericaiiies Ai case de
I'exp losion d une Ibombe i la ba-
se (de la statue de Georges \Wa-
shington iA 11 hiures hlier ausoir
et d'unie autre environ une heu-
re plus tarld dcvant I'.Agenice des


PARIS La France prendra atlutolmobiles 1 ord. La police at-
part aux .ieux olmpl)i(lues Iu tribune cos allntals i ceCux qui
Amsterdam( en 1!28. veulent inaniLfester leur sym1pa-
PARIS On inaIugurl' sous Ili tliie ;itlux coIndamiIUs a miort Sac-
pr(sidence d tNI. I lcrriot, minis co ct Vanzetlli et a conmience
tre de 1I'nstruclion public ue un it e lenqute sericuse. 11 n'y a
monllUenl :' iheetlhoven. e inom- pas etu de bless6s.
nument a (' t'lcev au i Hois ide --.
Vincennes. La t ti
SO'THIAMPTON- Le prince Lasituation
George etl e prnlicr miuistre I rion Rouer are
Baldw in et Icurs .conlmpagnons se I f1'in iinti1 d1 I'e'iun1 a ls
sont c llbar(tl(S sulr Ict l 'A l)'Lpress l5I,'iIllhllaioll ll rOi II r dina lld
ol'Aus rill ii, po Ile (:Ca i i. I).AtiS- Charles de Aounianie
CA iAC.s Ilie'r ia dI' solen- a t dcl 1.re au (( Matin ) qu'il n'a-
nellement inaiigur' sur la fron- vail pas l'intcntion de se liver
tire colomil)-vC6uiczulienne le a une n1anileslation susceptible
point international Bolivar,trait-l- (11 troul)lerle recucillement des
d'unioi entire les deux pavs.Les I'un(irailles royals ; il a Melghra-
d6l6gationsaollicielles ltaicent p)r' iphi6 i{ sa stu'r la reine de Iou-
sid6es de part el d'autre p)ar les" goslavie de d6poser des fleurs
ministers des travaux publics du aulres de son pore.
V6ntzu61na ct de la Colombie.h BL'(kCAiSr- Le conseil des mi
PAhlIS -1 M. Ilerriot a visit nistres se r6unira le 25, les r6-
les champs de balaille de I'Ais- gents Y participeroni et remet-
ne. Itront une proclamation pour le
La Iondation pour la paix pays. La traaquillite r6gne en
interna>lioalue La dl'id' le voya. tounmani d(lit un t!legramime
ge en liurIope de 25 repr6sen- le la dgation rouinmame de Bu-
tants amii'iricains sous Ia condui- carest.
te de MN. Ilaskell. Ct. u:.' Dm i A IU.s ( 'Itouinanic)
lHCAH(:lST'l- La lionmanie a Le rol Ferdinand a i1i enter
fail ( 'iitivanlLes ) o 0(sLues at I ;'Llo"tI1drlt i c61 d tie son
roi Ferdiinad. grand once le roi Charles, fon-
LONI)1E:S- Les grandes ma d'hl'r (Ie I'ancienne 110ounauie,
noeuvres aeriennes onl commenli- au nillicL des pleurs et des la-
c6 aujoIurd'hui en Anglclerre I; ientaltior:s de snm lieuple.
elles dircront cinq jours. --.l-fn_---
CiNmi:- On signal lc success
du g-ndral Thang Taun qui a Reconstructiond'une
occupy Fouchlou. ville fran9alse d6truite
WASHINGTON- La chamibre pendant la guerre
de commerce des EtIs-'nis a
rejetd le project d(l'ablir un bu- lil discours dte M. iPohiara
reau Af Moscou pour d6velcopper PIAIIS- M. Poincard a prcsi-
le commerce russo-amiliicain. d(1 la cere6monie Ai l'occasion de
CREMONE- Dl)e violent ora- la reconstruction de la ville d'Or
es ont fail cn Italic une soixan- chics ( Nord ) d~truile par les
taine de victinies. allemauds le 23septembre 1914.
Le president du conseil a rappe
-, -- ~ .-.iA le la destr, ction et I'incendic de
Ii \ ille i 1 allemantds ont ex
L asais. n du grand ar est pliqit' ,p ar la genc dte s
encorl'e 'avcc ()1nous. tr'ancs-Tireurs. 11 a ajout6 quand
I l0US i'clde'ons cs controversies
BAIILEY.S lEAC 11 cst Ic pour Voi)poserles fails r'els, la
lieu par excellence pour les pressed national d'Outre-llhlin


pique-nitiues, s'indigic dc notre' udace en
OnI y ti'rotiV' ensemble tol s jious ;icc;illnt Ile '(ouloir, Irou-
les dons de L nature, Ibler la piix ; or. si abominable


)


I

















I
.


La Sainte-Anne
a Thomazeau
('est dinianelhe proc!aiin,
co:nine noIs I'avons dI'.jit an-
inonel, (qIic sera celeb6e, a
iomiazc:iui, la Idle de Sainte-
A nne.
11 y aura grand'measo ai
7 licures 1/2 du martin. De
S1.o n colt, 'Admininstration
Communale met tout en (vu- '
vre afin (que la itte de li l'a-
tIronne d(i c rIom iz.'au y soit,
coIme d'ailleurs chaquc an-i
nce,dignement commemore.

Vers Por| l -l-'rilce, el I'laoih iqlur
din i 'sidenl Vnasqllez
I)'aprl'sdesirenscigliemnciitls
qui nous s:nt pare lus de
uos C,()rresIp)iida:, its, dei noin-
breux li l)iaits des autilcs
vil!cs de la iepublique so
pi)'p|arcnil i se rendre a lai
Capila le pour assisted au x
idles orgniisees en I'honnour
d(I Preside'it Vasquez.
Por[t-au Prince sera doic
comble durant le s6jour par-.
mi inous du Chef de I'Ltat
voisin.


Avis
La Fabrique ANAC \ONA
porte i la connaissance du
public que, partir de cette
date, tous les bons-coupons et
los nimnros de loterie (ui se
Irouvaienlt dans les pochesdes
PATRI IOTES south considers
coll Ille ni IS.
G(EBll.RA & Co
Port-au-Prince, le 22 Juilleh,
12U7.


qu'ail ('( la conduite (tis iccni
(d ires, IIcUin de I tnous nIli, si"O t i
-i en iiduire la culpabililte d(
lout un people. Nul d'entre nouLi
n'a Ile d6sir insens6 d'entrelcliii
une haline entire les races voisi
ties doul I'accord est indispensa
l)e pour la paix etl 'ihumanil6
nous eleai mndons seulenmenl q1l'-
on ne co .npse p);s pour tro ii-
per les g{,,ntriations futures tdes
r6cils labuleux altirant la vr. ic
figure de la Fratnce. La Fran ie
n'a pas cesse (de donner des preu
yes de son esprit de concilia-
tion. Elle continuera son effn'l
pacifique loyaleinent et const:ni
ment, cc serail de la folie do sa
part de laisser interroml:'e 1par
des aventiires son (eavre tie res
tauration, ttlIvre de longue ha-
Icine i laquelle elle doil so con-
sacrer enticrenieit.

11 sous m.ri i n il idanijer
(diins Ie Pais-ide C.allis
PARIS Le sous-tuarinll ,ru-
maiire' a signal& ce martin pIr,
T. S. 1". qu'il avail subi des ava-
ries dans le Pas de Calais, il a
indiq(lu sa pIosilion et sp)6cili,'
qu'il mIarcliailt i1 une vitesse de
7 mn(uds Le sous-marin a fait
savor p)ius lard quile ses avaries
6taient i reI')ares el qu'il se diri-
gcait vcrs Cherl)our,'. tout allait
l)ei I I I)ord.

A la Coni6rence naval
tripartite de Gen6ve
(iENIVE':Vi C'est mnrcredi qu
rel)renldront les in.gocialions.
tien (de change( d(ans I'attitude
aiinricaine 1(l11 est oppose "I
lout trait qu( i inte.dirait aux
EtLls-t'nis de conslruire des
cro)isCurs secoCndaires p o r I a n I
d(Is ciions d(ie 8 )poces.
Les d (lgations amri'icai'ne el
lj l)oinaise i la coniil'rnc ce Iripar
lile atlen(lent i)alieuniment le re-
tour des plenilotenliaires an-
glais pour replrendre le.irs tra-
valix ; o()It StI)pc (J;Lie les an-
glais ie seront p;;s rliilr't savant
miercredi miatin it la rel)rise des
negociations commieneral dans
I'alres-midi de la mrme jour-
n6e. II ii'v a aucun clhangement
dans I'attitude am6ricaine qui
est oppos))e i (out trails qui in-
ter(dirait aux lEtats-U'nis de cons
1ruire des croiscurs secondaires
p)ortant des canons de 8 pouces.

La Pologne
et les Soviets
VA.lsoviE- M. Patek, ininistre
de Pologne A Moscou, est part
pour Moscou avec des instruc-
tions detailles au sujet du r&-
glement final de l'incident cause
)ir I'assassinat (de M. Voikotl',mi
nistre des Soviets A Varsovic. 11
a egalenient des instructions re-
latives a un trait de commerce
on croit que ces instructions au-
ront )pour rsultal la rel)rise des
relations normnales entire c s
deux pays.


.--' -. -s M
S Ir ii rair lh di P0,11 An-ili,'
;,a c*;' :i'.iLoi dcs ;ilut) om -
biles sir la route (io Plion-
Ville est des plus; inleises:
c.)- (lSj Oi' commence la s i-
son lI-ins lia I elite ville v,)i-
sine on de n1oIn)rhi'eiiss la-
milles sc soul in' 'll,.cs pour
leur viillgiaturc d'ctuL.
Le miatin et I'apr'-s-mi(di,
les autlomobiles, les unes al-
lant vers l i C:)ilae el les
autres sc dirigeint vers Pe-
tion-villc, se croisellt sans
cesse sillr la role.
11 n'cst pas inltile de rap-
peler it Iessicurs les conduc-
tours d'automobiles qu('ils doi
vent predre tonles lenlrs pr-
cautions ati i d'eviter de li
chleux accid(nls.


J L
Nous avons re',cu le faire-part
dle 1Li mort de Maldame Vve E.
de Matidc .si venue irir l ni'lii.
Les Ilun6railles auronil lieu ecl
apres-midi Ai 1 hcurcs 'i l.I C:i-
th'drale.
Aux Iamillics cprouv\'cs )par ce
deal nous eInvoynIIS s n eic!-
leures c((n(do1'( L cL's.


- e l isile du I'-sidentI ISQIlX
e : ,%;i ,) i-Prhini,
s )ontlin lis !' '.',.i, s d( j'i ,iin-
Ir nol t". 1" ,i'r,' l, it de la lid-
-. )publiquc D)omimLii.'in sera aIc-
comppagne, an cmurs de sa visible
; Port au-Priunc, pir (de nom-
b. reuses personnualitLs dominiii-
caines.
La lisle oI'ficielle, comniinui-
q ;Ilc l (n o)v lern'ei il h lti in'li,
inldi(uei que nos d(Isi i(gus h)o-
is officiels seronlt ot numbre
1'. 100)
I':n oilre d(es (ilquare Secr'-
!'lirs (1'I: (1 dotul 1nous aV1s
.,irl'l djls ni( re lo(liion (e s;I-
'l ,ledi ItP l -',,i'lc t de l ll 61pi-
!ilique Dominic line sera i'c-
Slinlpagnd e MI. D)aniel iE. MNarii,
'otus-Secr6taire f'lt'lal des rIela-
l llons xtIrieures, (Iu I ilce nci(
.',ngel Morales, E. H. et clinistrc
I 'l'nipotlentiaire Fi \Vashilnglon.
S 1 Shinateurs, du Pr6sident et
'e .M Membres de lai Chamnbre
es l)pul's, (lu Pri'.si(dent et du
Procurcur (itn'6ral de la .\'Appel de Sino( I)Dmningo, de
I'lrsieursh .lges, d l ecleiur 'd"
Il' niver il', de I (ioiiuv rne'i rs
de Province, du Ia'ire de San-
liiago et de noinbrcuses i)erson-
uialilds du i')u\'erniment de la
IHelpublique Doininicaine et de
la Socii('h de Sanio- )omingo.
SLes 1)6ouses dte presque Ious
los hauls FI'icliollnnaires domi-
n cailns laccomilpagenlt le Prc si-
delnt et Madame Vasquez.
Li's ihes ei I'hlmon e:i'r
du I'Prsiil'niil IVSQl IZ.
Avail-lni.r -i 4 liclhenrs de I'a-
p).es-miidi, I- Pr'sideut du (Clul)
S\riitn de P.orl -: I-lPrince et M.
S lin Ani inl c(t reS'uIs en alu-
l- ,'n c (). ,' pir I lc e P',silent
d la l .';)a!'; ','. ILcs ll i,)r( -
sc.it[Ianl s di Clulb) S\'rien (l:iielt
V'1,1 s |Pri'.r le t'rcsi'le tl I3orno,
<(!' i' si''r ;i l:i r'eceplion (iui sera
( '.Iert e atn 1,'rsidIc l \IasqiIz/. au
ccOr.s (12 son s6jour lPort-au-
Princc.
Le Pr6sidenl dIe la I1publique
La '.cc( )lt' ivitalion cl i I)ro-
I]1 s tde relausser par sa pr6
sence I1 ('ca (deI Il in te.


J CARCELELAS


ASC Le Prisonnier A




Cest (1i0oi9? Devilcz!


Dem andcz vos amis.


Dans .'aviation Au i
(pinion de1 i. 1b!..in,.ski Au Petit
PARIS,2 ).Jiille M \. llok't
low ki, minis Ire di con- i* inai
pierce, a (d 6cl a r 6 au (( Ma- 1
in u'il colvienl de laisser a .
chaque applarIil sa destination No io()r'iile, l't'StrV r pour la iner I ,. linarals de ilen,,e se
'hlidri'vioii el ipo itr l i terre I'n- q (tli 1 ct pl'roChlnu ;, jei,
v'tio Icrreslre. I'ancer un avion iier,a(u Peiil Sem .' irre'
ui-dessus des Ifols, c'est ajouter SIt Miarlil


aux risq ues niormanx un risque
stlplcnienltair i i pro I) ble 1 e
mais possible d'n accidentl de
nlachini. Lt's polivoirs publics
peluvellt a)pp)laii(lir u Itx initiati-
ves P)rl\Ces Iiunis 1):is eai aYer en0
tiun 'el risque les iqipages en
service comtnndit'.


rrIid'illc i d, ; li r :,'
I)man c hi l ; -is-i li ;'1 (:irre-
!',r, toul |1)i'.s d i P)osic de Plo-
lic'., tine ;ulto, die id e i a ey "
1: 'i iua ', ; ,'L): Li' inll i% NI. As-
't'i,' 'iii(lustricl )ien collnu,
it co'iisiol vtl e IIn clmlio'i A
|I). ',,'". l.-i s :rlin nt 'i MN ,Io -
I's d ',i v'oiliCs o(ilt (plrolI-
V' d s l d' w (i:IwiI II. es. t f o'cca-
sIM)n tie r.;;)[ lcr d" 11 1 'K lCtIC-
iCtllr dlk I I'.ou s (lu'ils dolivenl
p)i 11rle, )lus grandcs pr6cau-
lions, si ri (' Itl route p)ublique ol
,J *iC Lil,)ii autoi()obile est,
aiijoiurl' I l i, des plus intense.
*
Assiiz/ \V'S,)Iis conlre accidents
'i i,(i, 1 ral. Accident IFireand
LIiC' AssuI'r.ilnct Cor'poration Li-
Ilited . -- Ve lhirminigham,
Agent ( i6niral pour IIa'ili.


U.- Trilu nal de Pai S lion nord
DI)puis avant-hier a 616 affi-
chi6e au Tribual (de Paix de la
Section nord une decision par
laquIeclle une suspension pour
un IC'ips d(lcrimin6 a t6 pro-
nionce conl re un l ondn de pou
Voii' ct ( i ihji',iiLr die ce lTriblu-
nil p)o r 1int[q'eICI1 tilu aux 1e-
glecments.
( Celle inesure, nous a dil mi
dcs iiienibrcs dui Tri'l)inal, a did
p)rise d(las le but de fire ob-
server les ,'einetIs | ar tous
ec d(t inaiiieniir unie discipline
strict au scin du Tribunal )).


laissaure
Mr. l lMine Lonce Qualo
,iIa Ie il.isir lI'ani oncer leurs
:in is la; naissa!ice de leur fille:
M.11'ic-M.idelein e.
Tous nos vr'(ux au b'bQ.


V-ieltles
CE SOIR
Le Grand >Se'r'l ), (e et 70
6 Jisow dls.- ( C(Ar d'll'i6.-e ,Ol
' 1i ;colde.i
Entrec : 0,50.


P I 1l .,;)'i I; i.: ;
(il pass e Ic( riidca
des SecdIaires Clas'
e Cycle -- 2e Part'
I)uguesclin I'oston, 4
.lea:n-No;t,Jlu!es L/ iire,f
NMale')bran'ihe. 1. rs
p l! Ii';l e .
Illohri luoe Oilt adI
Certificate 'lIltud c Sdcod
res clis;i(i es. 2c Cy(
r' e partlie.
A'vmo'i Anghlule, Pier
rnm iind, Augusle lBanattle
ges lanussan, \llIred Beralo
Hlerv' Boucard, Geormg
del, Joseph Dieiuveuil,
D)orc, Max Dorsainvilll
liatl Fleury, Emnile &
cher, Enile Hutlinot, i 1
Joseph, Edwig Mercier, I
Naircisse, lHermann Pori
Georges Rigaud.
Second Peene Po
neau, Franck Simon,
DWlouis, Roger Hertelos
tin Castera, Albert Do(
Felix Excellent,Edmnon
beau, Farni~se Louis
Franck Boucard, D
fontant, Pierre TardieBi
Alcindor.
Troisieme Gasto*
melle, Adlrien Malebn
Faine Scharon,LUon Lj
Jean Fouchard, Frano
ron, IPierre Alexandref'
inin Gabriel, Pierre
courl,Emmanuei Pierre
Josepil Bouillon,Edmo0ld
thieu.
Quatrieme R )ger
gnol, Marc Fareaui, ay
I)uchatellier, Maurite
Ernst Elizee, etea Mo i
Roger Lanoix, \n ic AG
Micihel Royere, .Jhsvphi
Gilles; Willy Angladle,
guste Pierre-Pierre, L1
Pierre-Noel.
Cinqui6me i Robert
ard. Abner Anglade, Ma
lebrance, Pierre MontaI
Scjo'urne, llobert Patt,M
Delinois, Roger Cadet, i
Gouraige, Louis Garddj
n.ond Gornail Charles I
ClnqlieIe I11 Marcel
phin,bSeymour Laminotht
Sambour, Louis Moravi
cel Castera, Edouard P
Pierre, Monttort Augusl
Cassagnol. (A
( A suiott


I-'I


HES11





. CaIltal: Or I R.
I Udalal g aIA.g


IIOOaIa


Iug.LeBosse4


Agents i Gen raux


i





'S





1''-

,,*1


g __ ___~ ___I


II 1 1311L _~_~_ ~~~_..__ _. I~Lii--


\
a
a





LE MATIN -.27 Juillet 1927


on sphciale des Etablissement phoscao
ent parfait desenfants
Ia femme constitu I'alimentation id4ate pendant la pre-
ceci est une r6gle absolue, un axiome fondamcntal
re. Mais il arrive fr6quemment que la mbre ne peut
bdb, ou parce qu'elle manqtie de lait, ou bien parce
salade ou simplement trop faikle pour supporter lee fa-
Iaitement rdgulier. Dans les conditions dela vie mo-
de fois les exigence de la position social ou celles de la
e vienneni-elles pas s'opposer a I'accomplissement de
.Et alors, ou bien c'est A la nourrice qu'il faut recourir,
'.uiau biberon. Au point de vue physique et m6me au
To moral, neuf fois sur dix,le biberon est encore pr6f6ra-
h ourrice 6trang6re.
Ik biberon devient insuffisant, on augmente la valeur
4. lait an y additionnant de la VALTINE & la dose d'une
"caf6 par 125 grammes environ de lait boulli, dose que
Iters progressivement, A partir de 6 mois. Pour cela, on
is Valtinb au lait et on laisse bouillir pendant quelques
g remnant sans interruption, pour obtenir une emulsion
ne.
ainai nourri doit augmenter de 25 grammes par jour
a pendant le premier trimestre, de 20 grammes seule-
at le deuxibme, et ainsi de suite, !'enfant devant avoir
Sepoid en mois et triple en un an.
de I'Age de 3 ans, remplacer par le PHOSCAO0
: A Port au Prince, chez Simon VIEUX,Lope Rivera,
A. Boltd, Ch. Picoulet, E. Dereix, B. N. Sada.
[jLdon B. F6quiere, Ed. Estlve, Alpbonse Ddsir.
t Marc, chez Mme Maurice Clesca, Mme Cl6ment Coicou,
- Mme Lacochetiere. Clement Pinard.
alves, chez Lacroix btlRmy, Mme.Eugcne Dbrosse.
Cap Haitien, chez F. M. Alti6ri, COb. Javaux.
SGoave, che/ B. P. Reid.
|dams toutesles bonnes Maisons'd'alimentation.
Alfred VIEJUX
Seul Ilepr6sentant p our Hili.


CAR


CELERAS
OU A


Le Prisonnier


quoi ? Devinez


.mandez


vos amis.


Leo raids a6rie n
SOI'TI\IM-TON Le c.ipi-
S nine lranilk T. Corrlncv a K,--
r claret, atj:-iilr'lh i :(. Nous soln-
I ll 0 i p i1s aI p: r.lir aui pI emier si-
gie d'iin It in s I:\v(Itible n. Le
capil; i ie a inpe( It' le ICWhale
(dais ic(unl il iroici!c de parlir
lundi pour son vony' ,!cIransatlan ;'
liquLe ('n ai'lnal" i ed Va1lenci. l
( lrlhinde ). L.e premier objelil ,.
die Courlnev svrn lia aic des
Trepasss iA Terre-Neuve '
II.ONI)S-ES i' colonel F.
Miolwhin d(h's ,% 11li.sh l mperi:
Air Way ) cl M. Lcslic iagetl-
Ion propri tatire de la (i e T'ran-
sallantli(iie des anions (iqui pro-
jett'nt ld'ell caller I \ vol se '(pro-
posent de prlir tI I deixi1nie sc
moaine dI imis (I'Aotif ('IIconme
moment le I lus If'vorable pour
le d(part. 1)D'p:s l urs p)roje s
aclucls, ils I'1roil It' vol sonis cse I
cale de Cli den (Irlande ) A N \v
York. A pjr.s ai\tir elail leuri
I>lein i ( ssencv, ils repailtironl
de New York (1I isa\v'ront d'atl -
teiid re Vieni ,,. i
I'ARIIS ()On nnnnmi ec ([l' a-
villet DieudonnI, (C slt letter; '
Ie, vol I'ris-Nt \v-Yoi k danls le
nine ai'(|oplane i vec lequel il
a couverl i'anni(c (d irni 'te l la di:;
Ltnce Paris-I)j:ish (P'crse) rst"
a-dire 53"16 kilioii trs.1) utn ai n-
Ire co(t, IC i oilopllan a Coluim-
)i (de Choris .' ine qui scra
I)ilo!' p,:,I M.M iice Di ouhlin csl
presqiti. t oliltp.ICt-licilt prtl ; 11
en lrsulce q(u'il c'CsI possible que(
It's deux :iviotis l;issnl uine tvt-
r il.l;e t'(courc ( ati iitnne vers ls
rivages a r6iicacins.


RIALTO
H6tel Pension
1:1), Chemin des D)alles
Cet Elablissement silnu( iA pro-
ximil d( Chalnp de Mars se re-
coimmintide par I'excellcnce dec
son menu touiours vari6, ses
chambres spacieuses et bien
a',res et les soins attentils don-
ns A la (Clientele.
English Spoken
Se habla espanol
Ganrge pour aulos-Il'hlone 2609
Mine Gaston Ti1EADI
Propri taire. no

Administration G nerale
des poses
Avis de depart
Les (lepeches pour New-York
et I'Europc ( via New-Yor di-
rect ) par le steaminer Ancon
sciont feIcnecs micicre]li 27
juillet courant.
Port-au-Prince, le 25 juillet
1927.


ien nest 6i desaqrdable, si obsida't pour un aulomobiliste que d'a.
voir sa voiture dquipde avec' des pneus de qualitdinlrieure"su-
lets ade continuelles pannes qui provoqueut la ma-va'Le lhumeur
ouragement et souvent mime la perte d'un temps prdcieux' Insup
l.e ddji, vite ils deviennent mnutilisables et doivent Aire 'templacus
iionnent ainsi une ddpenbe qui aurait pu Atre 4vitee.


La meilleure forme pour parer
tOnsiste i se procurer des pneus


i de tels ddsangrments est celle


'- ~'w.
27


GENERAL


realisent un double advantage:


hite ock


q'-he leading mmeralwae

La Boisson COlnnLlCe dalns

lc lf onlde lenlier i


1


EST UN

\RAFIAI (.4'- ISA NiLS
ET' UN
I,1 r r1,,1, r ,\ I "
BE(k)N21J "
1 ) s


I -


EAU M1INERALf WIIi.'I w rOC2E
GIrXGELA WiR A W. AlO 0
Le soul (iin'erai icii






V IT rllO -4'd11 1 l
'cs SOU IKS





D)ANS 'T()l' I S 1: Ml-:ll.ll''iX S I:(/, EIL.S,
Cl'lS, CAl'l'S 11T I :NIST.\L'ANITS
Mohr & & Lurin
D)isiributlc rs, P'oll tu i riiucc, Illili


Colombian Steamiship

Comppani Inc.
Le Steamer Bogota venant direclement de
New York e.t altendi A Port au-I',ince le j tidi 26'
du courart. ii repa'ilira le mAme jour pour Pe-'u
til Goave, Biraqoane, lux Cayes, Jacmel et ,a."
Colombie pregnant IrAt et passages. y
I'ort au prince, le 25 juillet 1927.
Colombian Steamship company Inc.

Giebara & Co, Agents
~~ -~.


lamburo-Amerik. Linle


a


AIiw T IT U4i 3
IN CFAT Rs


n densurances o

IUn des plus fortes cowp gn e


bliteirreprochableetbelleappareaice canadiennes d'assuran.e

EN STOCK CHEZ | la vie
PONSTANTIN R. M.AUGUSTE' Eug Le Boss6 & Co
e des Cesars Rue Pavec -i% 1llMIt
;.- ,; ,s M -,- -


sur


- -.


A. de 1 Matteis&Co

I I Representants pour Haiti


1is


~CLI--CL~ --_-----_ IL1 ~----I lw II


--c~


'~---------.--UL~_,-, ~PI~e~?llZ~~


- -- -- -


----'


III......... M.06.I


Le steaner Mexico venan
de Kingston et de Santiago d
Cuba, est aUtei(n ai Purt-au-
Prince vers Ic I aouit prochain.
II repartira Ie inme |our. via
les ports du Nord,pour le H1ivre
et I ambourg, prenant du 1.1
pour ITEurope.
Port an Prince, Il 2: ,iilit 1927.
OLOFFSON, LI'CAS & C ,
Agents-G(iniraux.
Papiers n Ci(jareles
JOB
Je realise pour comple d'un
maison de Paris tine parties de 20
bltes de 100 cabiers au prix d
4,00 gourdes la Loile.
tntoine MOl I\\RA
2i) Hue dates Front -IForls.
A vendre
ti\n Cadillac Se d n1a bo11 i
nmarchc.
S'adiresscr en tfac dlie' (i >' im
pagnie des Porpiers--(raind'
line.
La FlMe.h au Caru
Par L.6on Laleau
On t lro vtlI Il voltllt' aIll
ri'x tic 2 goiiilcs i 1 I jlwbri-
tie D)ucis Viard., ]lic 1w O ini-
Iloi.

Horn Line
Le steamer.Hllc r;, Horn vc nt
d>e hIiuston scru ai hI (tpilale \tis
'o Icr Aouitl rc( i.ii ct al iihtn
ic minme jour, l, i 'Eurojew( II,-
\re et liamnbourg ) vi i s (orts
diu Nord pregnant Ifit ,'rt ai:.-
ger.
Le steamer "RHLn venant de
I'Europe via Iorlc-I'laia tt ( a .
Ilaitiau est; attend iA la capilile
\eis le 8 actil piochain etlronlint e
Ia le mome oir pour, Ihinglgon,
Santo-Domingo City tcl.Curacao.
Poit-au-Prince,le 20 juillet 1927
IIAEIINEI. & Co, Agents.

iBone ocoaion
A vendre, 22 volume
iichementwrelies des o1""
'res d'Anatole France.
Excellentes conditions-
W'adresser au Jounal

Pour gudrir ou eviter
MIORAINE$ C. ':STIPATIOII
CONGESTION$ E.ORnoislMisuiT
CMOAPAAS GASTRIOUE
IL SUFFITdeprendre
", 'un de yvo rep A
's los deux jour* sulmeno t
uil, Ii lule du D' Dehant
147, re du Faubg St-Denis, Paris
Mais iIaut exiger lesY vriables
qul sont tout i fait blachcb-*
el tii chaoune desquellem 10W mote
DE'-AUT A PARIS
sort 'r6,- ,il.blment Imprim lan nOair
.^IU4.:~W* -IM H^H





LE!MATIN 27 Juillet 1927


-eaan_


ti3 OSilntis1# I,(


/I(l'd(ICeuP


--NOUS (UIDONS L'ACHETEU


iMEi ViItXBLE


...,



I
a


ANI) M


AG(AS


I


cst tou jours el liquidation.
Notre deuifl6me llste pour ie nois le Juillet.


les li(ui l;liia t s ,i :i C' tcnI mnrm icncin t Io' l1-oan Priicc no s.)nlt qu,
d ni (,I, s pi iii c l ( I, l.is liqi.,i ltlin(Il'" 1, AND M AGASi N "


Chemiisetic I)lancl Ic
( ha el ilcs ti! ld 1 ,'n,-'
Clihausettcs e il rit e

( :(iti't,'i ir l i < ic l S'
(.h tl lisce im illc l'' ^ \IrI .1l'1iI, '
f'linllll''tll s
(Clicinls's hi a 'c:i' i. ''
Clicminisc ollCiI
1611a iu ison f ll ( '11 ) c; I'c I II


1,' ,
:0(,00
di. 10).00
i;,(1)0
i 1,00(



c' clco X.,00
"; 00
I iii


Pyjamas s1 ,i1

ltast clsle ilp. ( llI ( ir i 'I so;it' ')
Mouchoirs lit I t '.od llinltw c' ll. lil.iiiV 11.
P)arapluic n ir- sili). I1).
Sweater p)(r honine 101 10
B1s fil a cotlc po)tur g:ar')nl cl t fill I. -2,50
Motchoirs l)h'nt s ct c-oul ,10
Bas coitte 1,5
t o.tiissClle mis I :s I Ipour g '01'1icl 2.00
Srtiiu(l dioix (IC ci\ alcs 3l ()
tnux (-.os ()ul. 10.00
Flanelle par anine boiiiicn ,udlil .l,0
Grand chioix di (h :i;pauix det puile
fine, feutrect lainc, gi antld clOi \ dI1' c'lialIatix
)(IC JIaiill laiiIC I c al (ILICt s (d'I:colic-rs 1))pour
enllants, granii choix de ceniil lres po)(m
liomiitic' 'n coIir.
Nappe til coulcir 5.)
Toile a dr p lil .I trI lni:i :11,'1C 2 11 100(lo )
coloti a dr.i p sup "1
Satin a raii'.ir poti a I t ll'ni .' 1 2 00i)
Tissus 'ipo)(nlg p l'r sM'rlit di l,:iin g.lirg.l2,*0)
Cheinisclle ec c< i c *tO1 Iri, .I l \r o)y;agel 7,:()


col vert rlte dc v' \ ge
C iii\'v'c ti l t u i r l~t i > YI i "' ,,lii it st)ie
Un clhoix de lun ll tits v\()i, t
T'lle I'll iup. Ip| lln l 'l i'li Iris large.
Plionogria) pI r;1t1ld j?')i t l 11 i titporle
t ,llC' c ti;. l '
I t'lic ai m ciu s do, lt' tb ,g. Sill),
i'ariiid chll ix de liapl., po llIr tIble
Jcsce'ltI de lit
Grandil descenlte lit I ll laiine-
Granid chloix d e p:irlmin liil)ubigant
a bo in la 'ch i
Et mille autres articles.


10,00(


; :>,()()
4,..()


10.00
210,04)


lion


N




'e; liqui-
une vcrila-
t son stock.


1'i(1,(,c ;isuibi i c le i di s (i ')Cr es
Sailn li li v gilnd; c lii'geur
I slinie I:nii soie aiglais
.Jersey so(ic
I'(li!t( SCrgi stic Itc1g '1
opc Ile aI'I:I I R l IS
I'C'-l s;i' a lIn;icinl .o giai s
C I" |: S()i(' ;1 I' s III ;ll I IS
\rco['f)1 n ic' d;' l ssin
-'o i : i n 1 ; r; i si
I'h ola ,i i i l cull t l r (. t m e
li ti 1)(nil dtCoi'iL'ur 1'ran ise
T'rico '.; tc Iirre c
T'ri( I, C (cS,,i s i I'arre
S i ai. n ou r tl la -gc11 r
(Ioai ;linix l>e Ci cp toiileur
S\', il.. | cs I (ilc u r
Sk C" r in ('i iiilr
Z ,I'o r :I tlc urii e
Ni i c mit c r bilu)I 0l ioir
C1 r( w lc',i nlc lle h grm leularg
/A'|>lii :*I dcssi lLivablel
I Ie ) .)p : rn. .( s
;liol i'i c,1lc grmuile largeur
S',vIIalcr i)1ur dia(1 e
(C 1 Sti
(;ai(! clhoix(le oile i)our deuil
(GrIaild 'lhoix dIe cVrcd poutr Deuil
S t o Bas Fils el soie


20.00
Gds 8,00
8.00
8,00
7,50
5,00
5,O0
4,00
3.00
3.00
2,504
2,00
4,,00
2,.-0
2. 5
1,50
1,50
2,(.0
1,:o0
1.25
1,10
1.00
0.80
4,00
1,10)
0,00
1.00
5,00


I)iagon l si)up. 2(
I)iago, il 1I i) lhiiie c\lra silp. '
(.isiniit nll ,ir ai li\ures e I HlaTldic s 1
Ca:simn ir I|)li l inel ( oil. 1.
,lla.i' loi t -i SIIl[' ricilr COS11 lilis 1,
S ria l lil ':.Iril 1t Si nc 1


Sa blaacsillt.
I) I k suIp 'riI,' r t)' )A' sC
Iri cl p.",teiidiiie- p r lil
l i i l i I p l s suii ) ri i't ir
(i dlitliS:e 'l p "r cos'tIn y1 n.ne)
)ri' l Iu I> l ; i;t'
h:dkv .i'ltne su.i.
i\aky bhlalnc su,;.
t e I',. S lj>.
)nlld Ijinnllcl
(:,; til Il ;, r y ', ts r,,ugeset lenlec s p.gary.
l lii I conpill),ur h ninre t enl'nt
I)' ll ,nir uni so l.
DIill fil a barres soic pourh lommeC
C(. n I( Iis ttll cou'etI I'


(I(


d(cilloc les,


0,00
5,00
5,00
500
) 00
5,00
2 50
3,00
1 00
5 50
'.00
2,00
1,75
1,50
1.25
1.25
1,00
1,25
2.00
5,00
2.00


tolns


nos articles soll irais el gciantis.


Ic


3 I1


20( -208 RueTraversi'C;re


A vendre oun 6 a/]erincr
a Pelil.Goire
Une vaste propri~tA fonds et bt-
tisses avant !outes lees dcpendan-
ces et comfort d4sirables, situii A
1'entrde de la ville. Position eoxel
lente et saine conviendrait 4 son
point de vue pour une institution.
Pour tous renseignementls s'a-
dreser &D Ilermanlin ( Port au
Prince ) ri 6 DUFRESNE B.
OSTlNCe (Petit GoAve.
Ce 18 juillet '127


A EILDORADO
Toins Its soirs ,(d ep:'s it(,oc)) '1i Or, 0.30
i',,.lige tous les; diinches mlatill
\ tis troil 'rez anissi .e imeilleir Billart
t.. Port- 11-' riinc( et la; Dangereusei
die MNilCre 1lilotlhe
I.e I iin\ t)cn!ajil "' (ne Tree- Four" qui preserve
le I'cpideniic.
L.es n)cil ii. w Sre GID\ichs
\rix llwd(T res.
PholC. 3,0)7 Fretd AIRAUD, Directeuir.


Course de Vacances
PAR
L'lNSTITLT TIPPFNI1lUERI

Section Ciassique. Franvais,An-
glais, Espagnol, Mathematiques,
Sciences Physiques et Naturelles,
Latin, Grer, Dessin etc.
Le tout pour un prix r6luit :
a partir de $ 3.00 dol.
Cee course soot, en outre, fails
par dee protesseurs 6pdcialis6s, en
chacune des mati res.
Des course sp6ciaux soot insti-
tu6s pour tous leas lves en retsrd
et tous ceux qui D'ont pas rdussi
aux derniers examcns de la S's-
sion de juillet. Pour ceux qui se
pr6parent h uoe cole supdnreure:
M6decine, Droit ou Genie.
Encore une chance ceitaine, jeu-
nes gens, pour affronter avec suc-
c6s la Session d Octobre.
Rdvision couplet en 2 mois du
programme classique de I'ann e
icolaire, pour routes les classes, y
compis la 7e, la i,', la Rhlitor:-
que et la Philosophie;Brevets Sim-
p'e et Supdrieur pour les demoi
sellers.
Section Pratique Dactylogra
phie, Stlnogiaphie, Comptabilite,
par I'Instilut Tippenhauer, force
tionnant i parlor du l(r ou6t tA
P hlionvillt elt Vi V i %t
en retard, ceux qui n'ont pas rt'us
si ainsi que ceux qui veu'ent corm
mencer dbs muinttni nt, tiouie
root ce qui leur manque et ce quii
leur fIut.
Parents conscienis de l'avenir de
vos t nfante.
Un aide Officace vous est offer
par l'lustitut Tippenhauer.
Ileconnu de de l''niversit6 Ilai-
tiernne.
Rue lamarre en face de la Mai-
su(n ce Mr C. Moravia.
Et PNt.oL. Vil'e ue Vidlate.


Fred' Gaetiens
'No. 117 Rue Roux ou Bonne-Foi. | No; 1171
Telephone: 6ti7
ION TROUVERA:
A lcol fia pur liqueur. Scre Hasco lane
gros et d6tail.-. Riz par sac et parlivre,-Sirop,
Ireradine, Piche, etc. Cigarettes, Chesterheld,
Chantecler, Pantal0on. Manchettes quality supop
'onrerves alimentaires.- Catl vieux par ivre, Cafe eJ
W\Vhisky,-Biere Patzenhoffer. Champagne Masse Pir r
Champagne qui peut rivaliser avec advantage avec al
quelle marque de la place. Champagne Lanson.-Pa9rl
Vin blano par gallons et parbouteilles,.Vin rouge parbed
et gallons quality supdrieure.- Clairin Vierge par batrli
gallons. Enfin le fameux Rhum Nectar. Et la not
fameuse Anisette de Madame Fr6d4ric Gmtjens.
Venez fire une visit et vous sortirez satisfaits. -


-"


Ilirestone


HIER ET FIRESTONE DEMAIN.

pourquoi ? Pour la bonne raison que le connaisseur de la
valeur d'un pneu constate tous lei jours davantaqe que le
Pneu Balloon Firestond et la Chambre i Air rouqe Firestone,
dej par leurs excellentes quilitis, sont ce qui lui laut pour son
automobile.

Nous prenons plaisir Aaviser nos amis que nous avons recu
,in asnsrtiment de toutes les dimensions de Pneus Balloon,
Ieavy Dut, et fl(ambre i air rouqe Firestone.] [1


II ya advantage i acheter


1h marque


FIRESTONE


Plus de'kil,) netre ave


PouI v lrc coonlr t (t1


votre ?f


~i~a ic ide:


St-Marc, cbez Mr Cl6ment Piatdi 1
Gonaives, chez Mr Antoine Geffrard.
. or de Paix, chez Mr F. MauraMi.
C.p-llaitice, chfz MM. Jean tuoiL1
Jacmel, chez, Mr Edmond Laulure.,
Aux Ceayes, chez Mir. Jean D. L/tovl
Jdrimie, chez .Mr DesquionD.


i ar Dollar


L. Ilrcetzmann-Aqqerholm & Co,
AENT GE NERAUX


Rien


__ I -----~~ -


I .


I --1 -- -- ---- -~--I1ICII II


- II I I


r II


~iadSt;


)a i sir IcS,


L E G




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs