Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04519
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 07-22-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04519

Full Text
r 4-


- lN f -i1 ~


0


pit MAQIOI1RI
I:ECTEUR
i Anmricaine, 1358

rpHONE N* 2242J

"n -->0 CENTIMES


)


La vie de I'hommec est un corn
bat perp~tuel, non pas seule-
ment centre les maux abstraits.
la misbre ct l'ennui ; mais con-
tre les autres hommes. Partout
on trouve un adversaire ; la vie
est ui.e guerre sans trove et I'on
ineurt les armes A l main.
SCHOPENHAUER
*


E N 6154


PORT-AU-PRINCE (HAITI)


VENDREDI 22 JUILLET 1927


TOUT TOURNE...


I me de ses derni6res dons un cercle vicieux et qui,
asB I'Academie des tooutes,finissent bien par tour-
| 1 occupe d e.s ner de...l'ceil.
gourmet distingu6, Aujourd'hui le doute n'est
Sla docle Compa- plus possible si nous regar-
parait-il, rafole dons la v6rit~ en face: le dan-
cculente de ces ping sera d6sormais la lorme
ait ses colleagues hunu.inedu to rnis. Mais n'en
aient gravemient soyons pas outre measure ef-
communication fray6s. 1 our guerir un moii.
ce, de saunion ton, par exemple, alteint tidec
ces)) et sur une tournis, il suffit de le fair
I elle dtait frap- turner dans I'autre sen s.
Iis. MAmie le sa- C'est du moins ce que Maurice
Sppiorte, ce jour-la, Donnay conseille, dans une
le un bocal con- de ses pi6'es. Un jour, sous
uesjeunes truites imes yeux, on fit turner quel-
cette curieuse ma- qu'un longtemps stir place,
nmalheureux pois- dans le sens des aiguilles
nt compl6tement d'horloge et, puis, pour le re-
sens de i'equilibre, mettre sur pied, on emniploya
d6sorient6s et, au avec succ6s le rem6de con-
r, dansaient dans seill6 par Donnay. L'humani
I le aquarium une te s'lia ituera done au tour-
eflr6ene consis nis, comnie elles'est habitue
le chroniqucur qui A beaucoup d'autres choses.
klfchose, en tine se- II faut sin'plemei t faire cette
laerdonnec ( de 1 loo- remarque ue ce qui est arri-
I|. j6 devait arriver. El Itrs pro-
"inwde coininica Ibabilemenl, tous les animaux,
Acad6miciien a du,t I'clephanl. Ic lion, la poule, le
Sdoutie, Iirc de la dindion, l'araign6e el o lies
Ss d'ui ; car, en iles alittes biesdt (d Globe fini-
ItUs bsoll lnionbreux r tleiit par 6prouiver cc becoin
"'0, leat cs Iruilesap iitermitieut de g ratiou q.,:c
salice. Cepeidaut connaissent deil la truilte, le
grn si invcle, cer- -bcut, le mioulon, I'iommine.
l, oiun pe d'elonne-I L'exemple nous vient ae
ii'effroi; cr Ie Nou- haul. D a ns I'Univers tout
touse iilustre upre- tourne, inmeic la calotte dc
le iltournis est une 1 Acad6mie. Pendant des mil-
ne menace que liers d'ann6es, le oleil a aveu-
toi et les reprcsen- gl les hommes pour les eni
.r4puce bovine. Si le' 616cher de voi r ses laches.
trappe aujourd'hui Eaison a bien r6ussi A la fin
n' en arrivera-t-il a les apercevoir; et ses tAches
6tUaux honnmmes?, prouvent que le soleil tourne
Allais I dit un sur lui inme. En tournant
force:a On n'est autour de son axe, la Terre
orce : maOnnest sur laquelle nous vivons nous
utsl) Les maux tait fire du douze cents,peut-
e esp6ce bovine 6lre plus, A l'heure. Notre
t done pas nous dancing est done beaucoup
Mais lie sommes- plus ancien qu'on ne le croit.
an degree des repre- Le sempiternel movement
part es ue bovine? de rotation de notre Planete
part, la truite nau- nous-rend un peu ridicules;
aMopter la li re de-et pourtant nous aurions tort
donse Alla is ? de lelui reprocher; car, c'est
S ice movement qui nouis per-
plue e ournisgereux met de r6gler os horloges, et
es oil le reet6 ef q u i nous rappelle, chaque
Larousse 6cri- soir, le moment d'aller se
Larosse coucher.
.i d- s -,, Enfin, sii laul en croire cer-
:,' .-r- -tronomes modernes,
diue, je n'ai jamais I'Univers tout entier tournce
Uquille. J'ai lu, il y sur place. D'ailleurs, il y a le
lT atin;es, une 6tude vieux mot de Gallil6e: ( El
I ournis universal )), pourtant, elle tourney )1
lMesconteniporains Et si. le monde entier tour-
de ne pas avoir ne, c'est, come los hommes
.4. prendre au s6- par-"e que je crois bien qu'il
e je lus l'6crit, ne sait ou aller.,.
ppe par le grapd Et c'est IA le 'grand pro-
racontail de per- bl6me qui a rendu perplexes
urnent mal, qui derni6rement les graves mes-
fl, qui tournent sieurs de l' c a d m i e des
P1t, qui tournent Sciences


ert-asa Priace l'orage. II ne dura pas, heu-
midi, la tne reusement. Bient6t Ils eue
soudain Port- ments 'stapais6rel L ploai

.un Le L or pS roinpue reprit dans les rues.
avec torce, en pou u
Des deux c6t6s U A
C gouatieres des Demain soir, aura lieu 1i-
eau s'6chappalt nauguration d'un nouveau
bomme de lances Caf6 q u i vient de s'ouvrir.
C'e st l' H6tel Paris 209,
'Rue, elle rou- rue Dant sDestouches. On y
un torrent De tul-i trouvera us bar bien pourvu,


. irs dechiraient le Iun service irr6prochable el la
tout noir. De for- musique la plus entrainantc
SCoups de tonnerre L'Etablisscment est propre et
Imnena ants. C'6taitl Ioquet


La Nouvelle Cigarette

(Re publicaie)
La Grande Manufacture de Tabac noir et de Cigarettes
ANA :,ONA" pr6senle i ses clients et au public en gene
ral,une cigarette ncuvelle sonsla marque R!publicamno)-
Elle se distingue de la pr6cedente par sa form ovale.
D'excellentes combinations dans la preparation des
meilleures qualidis de tabac li assurenl un siccs mnirite.
Les lumeurs jugeront des excellent r6s'ilats obtenus,
grace a la competence 1prouv&ed'un Expert Turc venu
tics Iltals-UInis pour diriger Ie i.alboratoirc de la Fabrique.
La Cigarette a R6publicaine ) fera lajoic de toLs ccux
qui I adopteront.
Elle constitute, en Haiti, um) progres reel dans celte
branch d'industrie.
El il est desirable que les Amateurs de choix en fassent
tin usage continue, afin de l'apprecier, chaque jour davan-
tage.
Depot Cendral ANACAONA .
Manufacture de tabac noir el de Cigareltes.
20(i, Hue Justin Lherisson, 206.

Gebara & C
[Proprietaires-Fa lbrica n Is'
Port-au-Prince, (llaiti )


Ville de Port au-Prince
CGOMUNIQUtI
'Son Excellence Monsieur le
Pr6siden de la Republique l)o-
minicaine et Madame lIoratio
Vasquez nous font l'honneur de
nous visiter. Nos deux h6tes
prestigieux, accompagnus de
haules personnalit6s, tant de la
poliliqu( que de la Soci6te Do-
linicaine, seroit parmi nous
au course de la semaine pro-
hliaine.
S'il revient au Gouveineiment
de la ih6publique de les rece-
voir officiellement,la Ville de
Port-au-Prince revendiquera,
cerles, I'honneur de rendre leur
s6jour en Haiti le plus agr6able
possible.
L'Administration Communale
de Port-au-Prince est convain-
cue que I'accueil le plus enthou-
siaste est reserv6 A nos distin-
gu6s visiteurs et que tous les
haitiens, sans distinction de
parties, s'uniront dans la joie de
reccvoir cordialement les re-
Cr6sentants de la R publique
Soeur.

Liquidation
do pensions


LE BEAUX SONNETS


La Dogaresse
i Palais est de marbre, o6 I long des porliques
tinverseni de, seigneurs que peignil Tilien,
Slea colliers massifs au poids do marc ancient
lebaussent la splendeur des rouges dalmaliques.
*
li regardent an foud des lagones auiiqdes,
Ie ieurs yeux oil re'uit lI'rgueil patrien,
Sous le pavilion clr.r du ciel vinilien
Elinceler 'az des mers Adrialiques.
It landis quoe 'essaim brillant des Cavaliers
Traine la poorpre el I'or par les blans escaliers
oeusemeneut baignks d'une lumiire blue,

Indolente el superbe, une Dame, A I'ecarl,
Se tournant a demi dans on lot de brocart,
Sonril an nogrilloon qui lui porte la queue.
Jos Maria deHlitIDIA


NOUVELLE COMMISSION
COIMUNALE
Par suite de la dissolution du
Conseil Communal de Ranquitte,
Commune de l'Arrondissement
de Valli6res, une Commission
Communale, compose de MM.
C 16 m e n t Salomon, president,


Par ArrWt6 du President de la Charlius Belotte et St. Victor
R6publique public au Journal Clofter, membres, a 616 nomm6e,
officiel, la pension de M. D6- par Arr61t du Pr6sident de la
mosth6nes Malette, ancien chel f16publique, pour grer, jus
de Bureau A la Chambre des qu'aux prochanes 6 sections les
Comples, s'61levant A 100 gourdes inter6ls de cette Commune.
et cefle de Mme Veuve Paul St.
Arromand, ancienne Directrice a saisn du grand air est
d'Ecole primaire de filles, s'61e- encore avec nous.
vaI.t A 60gourdes, ont W6 liqui- encore avec nous.
a -8 .... e, 1 q BAILEY,S BEACH est le
Les ditesepcnsions seront ins- lieu par excellence pour leS
crites au Grand Livre des pen- pique-niaues,
sions tenu A la Secr6tairerie in y trouve ensemble tous
d'Etat des Finances. les dons de la nature,



Lunettes Lunettes


Chez A. de MATTEIS & C
RUE BONNE-FOI
VIENNENT D'ARRIVER :
Lunettes, Lorgnons, T ince-nez avec mon tures en or, en
6caille et en nickel et.de formes ovale ou ronde.
Grand assortment de verres concaves convexes, paris-
copiques, plans ou cylindriques, jaunes, bleus on noirs.
Avec ce nouveau stock la Maison est A m6me d'ex6cuter
toutes ordonnances de m6decins occulistes dans ie plus
bret delai, avec precision et toulte garantie.
Vis, Branches et Ressorts de rechange.
Produits de touted premiere quality des plus grandes Fa-
briques de France particuliercment dela Soci61t des Lune-
tiers de Paris.
Vente en gros et detail.
Venez visiter les nbuveaux rayons de la Maison
A. de MATTEIS & C


Le drame
Do la rue du Quai

L'enqiile de ah Cour Marliale
Le Conseil militaire des Forces
d'Occupation des Eltals-Unis en
Haili, poursuif son enqu6te dans
I'allaire Brunsk le marine))
qui, minrdi, dans les circonslan-
ces relalees par Li: NMlriN, lua,
d'un couip (le revolve', M. Aln-
drl'6 Nelson el llessa deux pas-
snilts, un hio!iili e ine 1i. C elilc
tille.
Avail-hliier, (cut lit uone re-
conslilution d( crinie. lii unski,
enloure d'Agents (Il Scrvice d(e
Police du marine Corps, a 1t,
conduit i la irue (du QUai, i\ I'ein-
droil o ScI d'ciouli Il' )I-cli1ie'r
acit (ld dra.ite. In uiis, l'on suivit
I' chelii in pai'rcourii >palr le iiemur-
trier ; I'oi rciiiontia done la rLe
lionne Foi pour se diriger vers
Ia legation (Ies lt:ils-Unis oin leI
(ia ii me )) s'etiaiil rl' gi6 april s
son acte cri miniiiel e avail salWu6
les policies et les passants (d'lne
veritable salve de coups de re-
volver.
BIutnski lournitl oules Ics ex-
plications q(.ii lui furent dem(nin-
Sdsees. Dans les Lercles d(es olli-
ciers supericurs de I'Occupation,
l'impression est que le (( mari-
Cne stra s6evrcenliil p)uni et
(ue ses victilmes recvroiit uii
(I coliillmagelient.
--


Les Fetes

reliqietises
LA I:Tli I)E S, MNARIE M IDI)ELhIi
Aujourd'hui, est la t'le de Sic.
Marie Madeleine.
Ce lut une galilenne qui,
longlemps avail vcu dans lsc
plaisirs et le vice. Mais, ayant
enteiindu parlor (de .esus-(Christ
et de ses Miracles, eile se con-
vcrlit et vint imnplorer son p;ar-
(ldon ide 16sus. L.'avant obleliu,
eile suivit assiduinent le Sau-
veur et I'accomp)agna au Calvai-
re. Ce futl le premier timioin de
la IRsurrection.
S ('Orplhelinal de I'ortl-,u-
Prince plac6 sous le vocable (1
Ste. Marie Madeleine et dirige
par les Swcurs de St. Joseph de
Cluny, la 10Ie de la Saincte esl,
chaque a n n 6 e, commminorde
avec le plus bel 6clat.
II y cut donc, ce martin, une
premiere imesse A 5 heures 1 2.
a grand'inesse cut lieu A 7 1).
1/2. Elle fut c6libre par le Pere
Lanore, Supriieur du lPetit Sd-
minaire. Les orphelines chan-
tWrent de Ires Leaux cnltiques.


A I'l Ecole Maternelle
de Nelle CORINNE SMIT
Celle ( Ecole Maternelle )) est
situec A la rue des C sars. De
tout petits y reVoivent les pre-
mi6res notions de lecture, d'6-
criture et de calcul et sont pr6-
pares avec le plus grand soin et
la plus Iouable patience A suivre
les course dans les 6coles oil les
prog'ammes scolaires sont plus
d6veloppes.
L'annie derni6re, deux 6lves
de cette Maternelle ) f'irent
pr6sentees aux examens du Cer-
tiflcat d'6tudes primaires. Elles
furent admises. La pemaine der-
ni6re, 5 616ves de cette petite
Cole se pr6sent6rent aux exa-
mens du Certiflcat d'Instruction
religieuse. Des cinq, 4 lurent
admises. Ce sont: Aline Coville,
( T. B. ), Lorticia Dambreville,
Max Scott et Ghislaine Gouraige
( Bien ).
Le dimanche 31 juillet cou-
rant, une belle I6te scolaire au-
ra lieu A cette a Maternell,-' ,. f.
dans de belles sayneles, de jolis
chants, de gracieux choeurs cho-
r6grapiques, on aura I'occasion
d'applaudir le talent de ces pe-
tits don't les ains n'ont pas
douze aus.


... a vii, avant-hier, vers les :3
heures de I'aprls-mllidi la.1 I riue
Tl'raversii're, tout pirs du NMar-
ch6 Vallire,i un lpelit speCtactcle
qui colpoiltail iune a sse belle
p)hilosophlliC. I'n loul petit galr-
'll s'elln :llait, tii palnier solis
le bras. 11 avail 'air ;iassez. (it-
pa'sL S, aussi uii g(Id.arle 1'ap
IeLia pour savoir (i'oI il venali,
oil iI allail, qui lal iient ses p,,-
rents.
L' eiaiit1, plris (de piIur, se minl ia
pleulrer. L'agent, douceiiient, e-
sava de l'interroger. Mais ce 'ut
pemne perduIe :i Ltoules les (ques-
tions, il li ne r6pondait que par des
sanglotls. Le gendarme p)rit le
paI)ier, eli souleva Ic toiivercl :
il t enlllait IleIux louirlerelle,
IIolties I'uine conilre I'iiitre. ()On
w.nil fail cercle t'uiilour du gCi -
darme et de l'enfaul.
EFlin celui-ci linil par expl -
q(er qle e c'iientl ses parcn s
q ui lui ava;ient itonli les (Iidux
oiscaux pouir ir,' veudus. ., s
con'nnluires glosaucill, les gaIv' -
(h'Ies riiaient. Les plus SIT'Icl x
)philosop)hliienl 'i I)rle d'haleline
il'r les miscrcs liihumines.
Au o1011 du pinier, It's dei X
tourterelles transies de peu r,
coulaienti le bruit de la to le,
ln curicux cuLt 'idf c de soul,
veI' le couLercle coluilie I'avlnt
lail le gendarminc. Mal lui en ad-
vint, car, avant qu'il cut ic tenil s
de la baisser, les deux lourk-
rellts, brusquement, s'envole-
rent, hieureuses ds ravoir leur
liberty sous le soleil dclalant el
le ciel bleu. La scene clhangea,
ct le curieux dut payer les oi-
seaux envolds.
*

... a vu, hier, Ia I'anglc dcs rues
des lFronlt-Florts et du iPeuplc,
Line lietite l fille (ii venit d'a-
chlicr des in a nig u t s. Toule
Iolyelse, it s'en re'veniait, s'ei'-
Wpessanti darriver Jporll (gust( r
ses Iruite. Elle crolsa ti shin ,
celui-ci brusque, lhappa)i nI d s
Iruilts et le cacha (dans sa bIoit.
D)es l6moins de la ietite scene
obligcrent le sline a remnettre le
Iruit a la pelile qui, li re, tie
voulut plus l'accepter. Ou a rai-
soi de d(lire que Ics shines taiel t
nie tdes plaiics de notre ville.

... a vu, bier, vers les 11 heu-
res du inatin, une graicilse d(-
moiselle qui longeait II rue des
Miracles. Son jlpon (lont le bas
Mlait linement birod d6passant
la jupe de cinq centim6tres au
lmoins.
Exposition ambulante de
broderie! dit un plaisant.
Peut-tlre 6tait-ce aussi une
bonne r6clame!


... a vu, mercredi soir, une
auto qui stationnait, tous feux
teints, derridre le cimetidre.
On 6tait hien tranquille dans la
voiture, A i'abri des yeux indis-
crels et I'on vivait la plus char-
mante idylle, Iroublant parfois
par des pelits 6clats de rire, le
silence de la nuit et le sommeil
des morts.


A la Commiiuson Conm-
munale du lmisb6
"M. Merlet Pean, raembre de la
Commission Communale du Lim
be. a v a n t d6mniissionn6, pour
compi6ter la Commission, M Du
mouriez Bony en a et6 nomm6
membpe par Arr6I6 du President
de hi R6publique en date du 8
juillet courant.
Nos compliments.


_ __~ ~ - --





I ak~k-


1


I "I







LE MATIN- 22 Juillet 1927
--__ --__


La Crmc TEINDELYS. fine
SonctitueuS. nicutre, e.v iricapahie
di'Tffenwer en rien la peau. quelled
ajoucit. isso'l, 'lit ct tldlncl'i sit .I
lui.rifer a 1'exccs ou Jaianil fa lafir
luire P.irfiiiee aux extraiis de
Heurl. Ia Crenir Tl'NINDEI.VS evi
t type le plus parfait de la creni
de loiletic son empluia vite It
hale. les achees d urousseu' r t let
irritations duct i la poussire


.....' ...* ...

La Crime 1 Irofels. dosce. porfubme.
conserve la u !r,:hcr,' de la leuneise. embellit. efface les rides


La lisile IN lI'.sulntl hamiipn,
hPoor-au PrinII
Le Pr slIent V si['lu-/ ; iiilV' I
ia 1ort-anu-Pi 'ice eliit t" *- t d ilcs
du '25") t dit :)10 j ill t hi ;ihiil,
C'est-;'-dirc i'e 'l i di <( .I l e-
di proc'lailns
I)e helles f1' t's l ri'' )ilons
Clfficielles seioul or .iis, 11
I' lio nctiir l ti Cl' i dI c I 'T i! \ i -
sin (IoiIt li \ i,ite 'i IPla li-
lPrine'c dlure, ;a si';il jours..

I)eO nis' :i I tl -l i r cs"! ,,I i it's ;'i
la Capi )le, le I)ir' ct'O C t n dlPi 0-
tocole dnu (i lilve ri liruil donii
nlit cii ,. ntll ;m l,: dais, (lli pi ('cI(de le sile' ent"
Vas(quez.'i I'ort-auil-Priince ilin ide
preliidre coliliiissnlice duI pinto-
Cole qui seia sui\'i pour les di-
verses crt':rmo1nies qui doivenli
avoir lieu au course de la visile
du P;6sidenllt de Ila ltpuibl)liue
Doininicaine au ( ouiverneliient
hailien.


Ilier, malin, le Conseil d'lt at
a vot unie loi dle credit *dele
100.000"0( gouIrdes )our les Ira is
dtie r6ceplion du Pr'sident Vas-
q(Jez.
Le project dc loi a 61t prlU'senlt '
par les Secreilaires d'l:lat des I
iFinances et tie Ilintlrieur.


A propos de loteries
Plusit-urs de nios lecteurs s'.-
tant adrcss's li nous poutir avoir'
certlails reiiseiInl inent nlIll sijeti
des lotteries, paricticlirelienllt
enll ce i t'11concttrne les cotndi-
hions dans les(quelles l's riles,
les loteries oun ls susl-;, iipt(rns
pourrolitl ltre aliloIrsets, iousll
nous cinpressons d,' clur Ilurl-
nir les r rtcisions stiivallics :
( l ny aura p|:is d'Ai rl(t daiu-
torisatioll pour chluqle llelrie
stpariienll. Incessaini1ent, lun
ArrWte sera lpris iar It le Prsi-
dent de la HcIpublique ct pIU-
blic. Cet Arrit ind1(iquetra les
lormes el con)dili/ns)I dins les-
quelles I'arl/.risalon/ piourra
'tre accordec, pour uie lterit'e,
ralte on souscritptio, palir Ln
( yi'll/II (' I di l'.\(dmt il trli'ti fi1-
I liquP ,.I
11 ressor donli de ces ex. .lii;i.-
tions qqute i'Anl1e d( Pretsidentl
de la I H publique, n'ault(risr,.i'
)oin( Ict le on el le llene' ilaii,
prescrira Iles forlis et It's co(n-
dilions dans Ictsq(ltIt'ls ulCne il-
tlorisa.illpourri Oi' t re ai coi d'
par 111u oi'gane ol'licivl qilUi sela
ullti iLeurenienlt dcsiglil.
Nots Irailsllettions ces rell-
seioliiltenlls I nos lecttllrs..


A la conference
des trois puissances
ih [>;irl pili'r l ir s d h l)"11 d;i;-1

,..1 l.iifli l ii iiilTll 0lllijIl'


6il..\L \ I' iine co'lillInliicIi-
i n lli'icile ii dli( l i !il (uie la
t, f`il T I'itn c ni v J ilt, riparlile a
inil e li ltouri ie !iv20r il)le i s
l.i ut (bt'li t aii 0itlirduitLi ;iprI s laS
i1 ntliltlln des r'pni'-;c l;nllls (Ies
|ltl:lls t'nis, de la ( ::i lid Brela-
Li e. t dut l1 i|n. !.t 1 t :iln uni-
cr lion ("', ; isi tO ic ne : .\ la smi
It d1 d0'out',ions 'lll li st',lnce pINe
iiitr e dojendi, aprs aIvo(ir conss
Iil6 (i Ue ilune des prinlcipl,'s dilI
fliculletI S h ilt de t )::(.1ilier les
vles des d ligaionus lbrilinii-'
(lUe el)itj)onaiise, des convers'sa-
tions out en lieu Cnitre 01 Is Irois
I)iissance's ,in sujel des iiavii'es
;nxiluires d(e lt:oe dlns le
bu)t l 'aplanIir ces dilli< ilt(s. D)es
prolres jsitil'tisai uiliilents eiicoura-
gealnts ulit 0 t1 fai's i)otlr (Il tI'Ol
exa.iline la Lquestion plus en d6-
tail.II s',igilt de savoir eln SOllume
quiel eslt le I)ips (qil est pret a
ftlire le plus de concessions. Le
chlill're de t50).000 toilines en croOl
seurs et destroyers pour les
Etals-Unis et la Grande Blrela-
gune sellble tr'e maintenant la
base de la discussion, mnais ce
total vraiseinmblablenicnt iest su-
jet 'I varier plut6t dans le sens
tie I'augnienlation On autorise-
raiit lei nainlien des navires de
guieri'e avec plus ou ioins deI
Illodes, oiln discutler'ail la ques-
tion des iillons ide S pouces e
;I pi-oportlion d( tonllinage des
sonIS-ltnrins poi r les trois puis-
sanices, le Jal pon d'siralit ceien-
(Iant l i e galittl6 pour ce genre
dte b.hli'iuent.
GE IN IV I' .- ,I. liidigenan.
cheft' de la dtigatlion lbritanni-
(que l' a cotllrence naval el
lord Cecil, nlemllbre d cete d(1-
l6galion, out decide ie parlir
pour Loilndres pourtonflreri avec
les Inleillres de lcur gotuverne-
inent., l.a coiilreince navale se-
i'a inlterrompuii)ie jusq(u'A leur rc-
tour.
(;I 'N \''VE' -I'i ev' lclneini t sell
sluionilel s'est pIodui aui.oulr-
d'llui : on ai allnnontlc oftt'icelle-
nlilnt que lornd Cecil relitrera i
Sl.ondres ce soil" el M. Bridge-
mliin deniain ialin de consulted le
ct'. inlie anglais au sui)et. de la
GCiirinlde Bl'IreIllne sur" la confli-
irence navale.


Mort du roi
de Roumanie
BUCAllE STI-Le roi est d6ede.


| CARICELEIAS
OU A

ASCAll Le Prisonnier ASCAR
V A A
1 1 R





1Dellic1ndcZ 1 VOS amiIs.

L. >;.* ?Ene-^ A.i t I'a\L 1 't


ARYS
3, Rue de la Paix, 3
PARIS


Toutes ? 'l'riimripd e eL, (,rianri- Maiinl,.


La situation politiquo
en Autriche
PARIS-- Le ( Malin ,' aunoi-
ce (que h siltuilion e,, Auti-idc '
est nel teiciil rassuraiiile.1)' ln p
dLes (dpeches reI)'ues, Ia,'An ''
IHavas de Prague a Bratisll.
d'li p Iorlaintes conversaltio s o';1
en lieiu ave les diri-eants .
111ouvem'e ent gre visle. les lrnii,.
(I tr' i\lv;illeurs lnchlion eni l :n
joilrd'bi. ()On innoncl e que f'in
lervenlion des puissllances lrv:l
gOres est dInu1e d' fondemielieW
Seil le journalsoci.,0i-denmoc(r.!
, Millelliun.I h!'l conti(nlul
pudlier ounil i :' ious de soi:
tenir la not:\ !.'e .lic de I h i pl
tetlitC on Intun i .i i II di' (q e ,
journee de sainlm-i se sernit p.I
s6e dans le caline complex si d1,
colilnu nisles et de h allatnil,.
ne s'lalent insurg's A I'AgeK ,
WVoll.
Le gouveriement ltyrolien ;"
flit ocoupler inilitalirelineni to -
tes I(es gares du LTyrolv Les ch-'
illinots gr' vistes 'e les gard: 's
socialists se sont relir6s ssai;
r6sistance.11 n'y a Iea aucun inci-
denlt.
VIENNEI- L.a grove des che-
nins de fer et des t101graphes
et t16l6phones est terinti'ie, ces
servieCes re)rendront i minnuit.
VILNNI- L'aspect des rues
est enliereient iior1mal, la grive
de protestation de '23 heures a
cess& ; les oblseques des victims
autront lieu mercredi. Mgr Sei-
pei, cliliicelei', a dI car1 ( qufe la
rp6ltition des d&sordres devailt
&tre enip'chie piar ntill ioyen el
des inesures dcidLe's unique-
enlt )p:r le conseil national reu
ni en pleilne hberl) ; onil eonfir-
rile que ICe p1ln d'une ,r'volultion
en A.ulrichie a (t' saisi sur le d16
plle conilliniunisle alleiand Pick.
Vi'F.NNEl- Le calnie est conm-
Ilellte .nt rl'tabli. Mgr Seipel a1
laitl pIrIve die niodtralion el d.I
ferinet6 et a demnandb(' que I.
Parlenicnt counduise 'enIquele
sur les 6evneienets de venuiredi
et (tablisse les responsal)ililts
et ddeide (Iu sort du gouverin-
ment dans une proclaniii:ioii. l.:i
troisiinue internalionale Id6clare
quie le niouvemient aulrichien ai
e6t trali par les socialistes.

Uiie bomb contre le
consult ambr'icAin
SNice
NICu.'2,, i- L'a i lconhuia I i,-
Ce Ulne ibon) vii l atI le t ,is -
lat des l :ils t ',iis., les d l1g1,
soul insigniliants.


-I--.-a
Dans la boxe
NE\V-YIORK- .Jack Sharkeyv
a terminal hier son entraineninlt
pOlil SOil natch conhte ;Ji.ck
)emipsey. Aujourd'hui il se tcon
tentera d'une minarche anu tiLrk
Central ei t'u n massage. DemIlp-
sey i):se 1\2 lives et senil)ice
ktre prit combaltre avec S.'ir
key, il conUnt;ue A 0tre le fivori


I LEr *SI 1r i 4. 4 u "'


donne un tiint de ly1

Slite.
Hien: la pcudre
Assur2 ine
---.,. '''.. carnation exquive


Agents eieu'raux
er u


I


ILe s6isme
en Terre Sainte


.e Piape (n oi, lls s d i'iess
aui\ ihlles
ROME-- Le Pape I envoyV6
1.0()0() lire1,' au pI:trilrche de .Ie-
iusalem come premier secours
pear les vicliieIs du treinble-
inenl de lerre.
LONDI),!S S- I)'apr,;s uih l'-
ginmmne address "'i I'Ol'fie c(olo-
niil par le llaul Colinni-ssi .-e'
i)illnnique l n lP' lestine il v i !
e ll) p 1enil iiit I !remilelmen lt do
Ierre '2 )I p)ersomnnes le i"".s;! s,5
rit(,lS'in eill)t Ie s' s ( t 37) 5 1 ('-
r'Ilell~' en l'ra l"i jor 1: le il v
, i II (G's tlUs C 102 l)'l SSS. 1>
lin Ie Iqu deux lnl\ !! iu 1 I
WO 6t" St< l'ituSC Wlnt d en o()iI'I:i-
;,' es.


AU


NIM N.\(ilUA (Nic ar. ll.u ) .- l'l
;nt''()l)ion e (d'oi l 'erv\'n i{o :;I.IL'I-
c:im a i detcs "-lu l.r p:ar les l
lrolul)es r l, -Ies ;ns Ic toll-
nuiaulldein, I-W l'\x-chel libornil
le 5Vncr 1 S 11 li 1o ILe n11:11()
G I). l i (i ( < l
i in l m ., ie k I, 'i nr ri A ;' ) , '. ;i,
aL nnont [ ' .i'.: .'
line et '. ;",llle (( )'n.i i lSOLI les lor
(ires ill II ijor S ; >i il (ell
route h),Ir l c \. m. ,i un -
,g,, ti:-, lr .,,s lrou i|) '-;. 1) i): le ;
derniersfr;)|)]'o ppo 'el (les rI'
belles a a' i. par le
rest de si bandle.
WASHIINGI'TON Le uvU'Ir-
nelleltI at i ri'cailln 1 ;a llIInc
p);r l'inlelrn6m ililre dLu I ) p rle-
inent d'('lat 1 qu'il estin iit que
ia balaille entire l'infanteric de
marine am6ricaine el les trou-
I)es du geSi1iral Sa1ndino 1 st n
acle de b)m litisine ide la I)'l
des troIIpes de S indino el ne
soIleveI uIcune (II I esioui i o')liti-
(que.

MIM. Doriot et Cachin
en prison
PARIS -Marcel Cachiin et .ie"
qies D)oriol, (161)uts conlinunis
tes, sont I li prison de Snu1l6 de
puis 21 houres. Its n'nii t p ol)-
ientr leur lise en libi)el I par I( s
v o i s 1 1 gale s; les de(Ili'
dl|ulhds soell onltio:iuL's poolr
ini'ilation de m ilitaires i la d(%-
sob6iss.nice.'i. entrant ih la Sii-
1t, IM.D)oriolt aiI au ge'lier: Ne
nous im.'lile/ )aS en liberty su ,r,
un silipile coup lde e )110lnb -.
Soyiz tranI ill(e,,',liondit Ile I 2,"
diLn, nous prelndrolns soin ode
V'(iS. I


i' lti;t!, I :is a p a: i -
(CLl': ',. 'NI(O 1ho) M.V v-
,. 1 1 'I ni ;'i | ir .s, k i i b : i -
blii di iniiclie iine I' ,ere topr i-
S.vi. a |,:i ss < n i;lit' II re h l)o ii *
iiii !. L'aim bilass.i w; ilr l( ii[e .i I'll ')
pital avant It' leer Aoit, aicltuiine
tiouvelle op6ratli611 nli scra I-
eSSair'C A illOillS d'une comllp!ica,
lion iinprevue.
Les Ellhls-l-nis ell Ie Mfeiquie
M L'XI':()- e nlinisre ('e
at':lires elirangTres a1 annoiine'
(lu1'il a donned des instructions :'
I t,'I ,, U,>,, ,1 .e. l y..: ,.


daus les parts. I "iss-Uulm ti exique \Vr
darts les paris. sliliglil pour protester vigou-
reu--ment aule-s tdl 1)dpaiFrI-
Le ( Coluimbia 1 repirendra hienilt ment d'I-at centre I'a 'le 'd( ui
I'ar in r iti hi .iinl4 i ew-York ol'ficier. !e police de I'Oklhi,)
altcc lhin el e I hroihii i: ui i n: l 1 6 1u ntin mexicain m \. 1
PAills 1.'OL iatetiL Maurice e xinilino 10 iveros.
Charles l.'vine sont venus au- --
jourdt li au l ourgC, t pour ins- S*'o et Vlanzelli ne mani ,n! pli;i,
taller suii le Cohluibia )) un iBOSTO(N- Ni olai.S:ico el Ila--
coinpas frani,; el ajuster 1'indi- toloin'o VanzetIi onl Coiillieli -
cateur en vue de leur vol lr;l.I c le troisimrne jour de leur grt- '
satlantique Paris-New-York. Ive de la tainm, les autorit6s de


ONCreme


Capital: 0r 18.110000




SEug.Le Bos s 4,C


[q~gf~b~i~i3~39~i


Lo 0- t (- 3. d0- (A0 Wte-


I






LE MATIN 22 Juil!!t 192 7


pour la Cordonlciie.

1OANNY CORIDASCO
N1 31,) Hue des Fronts ,irlts ou Tlomis,; M,,dio',i
TrdphoWn' No 2357.- l'( rt au Prince, -- (I 'l)
inent (d'irrivcr et a vcdr :r
.obile ,N.\sl ) six c( li.i es; Seven I all I(.' lings
s etl C(hni'1 es ;i e ir Vlid cdli ) '!i T !I'sles imiien
Stock. Ti 's l t;,i s ci e il ci t r : a. cl:'! ,i Ct'c par
tleu rs.
ns Ci' Svttci(,ic ( co'd Year).. 'Til! Lis ik,i:-, Louis
i Botlicl'.
kcyclellcs ((I a '1.i' elan( lirc c'."' ;( : !T.i (i t de
VlTESSI: ,1 ) I1 cIirdle..
machine a c idie VI''Ii: l\ |i *i s c! ;' Ill.:I' : co'()ll -
T, ai'h( irs cl ( ,' OIII ,c;(.
laussiure's |oi'r hei;' nles el "'i:' -: s.
kuibre e d i'in In '.ueuse; I i *. -, I ,'i ,;s. !: ', .'.l i
,Nouve;;ti'
Wtes ta hi., (!..' oults 'si s.
ctElited c 1I 'i o;i ;-- L':'s ,it nmci'l ; '.:s com-
To Fourit ii :.'s n' -.' l!es po ii r i c ij Car .,l i.


ww1ias & South America Sicaiusip Company Inc. .
s DEPARTS DIREzsCTS POUB PORT-AU-PRINCE HAITI
Oer "Swartfond" avant laissS lew-OrMlan
*iet sera Ai ort-au-Prince le 22, et coi'
Ipour Port deaiil. .,
Miner Christian Krogh laissera New-
16 26 juillet directement pour Port-au-Iu
t les ports du; Sud.
Z !Ve 20 Juillet 127.

. de Matteis [ Co
AGENTS GANAIRAUX ,
: \ 2 -'*.. -,-=.. .


... -....... 1 -U
S)i(lque-niqiiI s. I' !,, ,. i ..,.
! y-( s. I.e Ilorls <(':i s i1 's
's pc';;i t's, h's Iin Is ; e fcii ; (.
ICs cT. w.| , i svcais,
i" ., SOi,, I I I Phis pI'Isd' (It'l I
, IC c)l: l l r .s ,s ;' I' , (I' [ ;I
! amtill,;te n llt'ieiic, p()tll" (iur c !u ,
jnl 1. iis il t 1 I p I h)C'i'SOi( ll( S
sOInt iinLr) 0 n1 )!;s r'I S (. 's I c'
;li: cs ti( l cic btil'cs ou iIuI-

I:1 ,'l it l < le pI ies ~ !e
vi. I i111es ",c ,';11 ,'s Ics (! \ ;-
roins ,Id l'- \ lie '\ : c vN Y,,. k
t! (I ns, 'o .'r\\ L:'rsvv mi) 19|
pe'I'rs ilic.s 1 (;i I ( I | CL 'S dill.
(I's a.'cil,,nts tI'.Iiilos, v out
-'1 In yt .'' til cill tinI It [
; itS' -llt 'd o : l I !;i'ks.O.

S, 1 11 1 c' !. S Its I ')li t;Ill\1
1' ,lrl ,., 1% 1 ,'i l l(-, doe p,, id ,.

,iI I ldoi0

Les morc-na -c..uivants
seront jout :, ce soir,
au concert da Radio :


I.


S. i. 'n. 0) u s; cI I.GcI (Icn-
,1 .i I I 1 i W d 'lla'iii( I)i-
r clt r L.. .luc.le;in-

;:i' I .).
Q ISV I .'I. \ l.

*)l. S IM)". Vils
;. ( ,; ,i tl je l Csr f'
'vo I's, (IO '(l'c',.



;o v c c ;c(>ll.i ;l -
SI l ,et' (I p' .l l -n.
1. .luilt,1 llom song
2. lI'rgl.', de 'Vasse-
: -;. i', s" e 'iul(ollinlle,
Ce lM.Issaint.
S.:;(0 p i. l ''i i' lar in ;r
Lion G(',iti v I.\ Pl1 l!)h's.
S. 1() pI. i. l4 i c;il d" piano p :I
l ,.nl i l ;clur.
!. -;.!;uld e de l ing;
'k!1 c;I1rolle de Mc'n1
,8 .5" I >. ... ( ) ', .'- c ,i l I ( cl'
,, ,:' i l' ( ll0 i ( l)i-
'. (** l .! LLIC Jla' :-
l t' it. ). "
1. .\.,1>1le l,-.,soin, ,,
Fox-Trol.
2. Fliitntion, V\Ilse.
3. No Wonder,
Fox-Trot.
4. Sensation,
Meringue.


Papiers Cigarettes
JO B
Je realise pour compete d'une
mason de Paris une parties de 200
bottles de 100 cashiers au prix de
4,00 gourdes ia L'oite.
knioine MOURRA....
205 Rue des Fronts-Forts.


Hamburg-Amerika Linie






Le steamer "Artemisia" vrcl r l
de I'Europe via Kingston et San-
itegoAe Cuba, est attend & Port
au.Prindp le 21 Juillet courant. 11
repartira 1De meme jour pour Iap-
Hlaition ot lempports dominicaius.
YPort au Prince, leo i JulIet 1927.
OLOFFSON, LUCAS & Co,
Agents4-6n6ra'nux.



o-n

cO Pi S


o !-ELORT, harmacin,

C'EST LE MEILLEUR
DE ,i1JRGATIFS
Ae.PETRU3 Ph.rmaciee ALRIRTDP
Pbsrmctl f d h D .u.i .M ID
** t eta.32If -


-74- _Immv --, 1-1.


---- -^ -- ---.--...- -- . ,!- -

Colombian Steamshi

.Companu Inc.
Le Steamer Bolivar" venant de New York vi, i
Clp-Ilatlien, Port de Paix, Gonaives et Sin ,
darc est at'endu i tort au-Piince le saniedi 23
du courart, I- repartira le mme Jour pour J'*-
rfemie eIt les ports de la Colombie pregnant IrAt I
passagers.
'Port au princ, le 21 juillet 1927. -

Coloiu blan Sle mshi, ICompany Inc.

Gebara & C(r, Agents





Fred. Gactiens
No. 117 Rue lRoux ou lonmne-Fi. Ao 117
Tlcdi)honeC (6(i67
ON TROUVERA :
A Cool lin pour liqueur. Sacre Ilasco blanc eet roug.,
gros et detail.- liiz par sac e? pac rlvie,-Sirop,Orgeat1,
Gretadiue, Plche, etc. CigartlteF, thlest ilield, Camel,
tChaniecler, Vantalton. Niancheitth.quahtle iup,-rieur. -
t( rlivts a inIa iila.e.- C('ai icux pitr ,vie. (; 1* en ptudrc.
\\hi ky lbik P. ti lieofftr. (lhi n p g;( Ma Ie l~, et fils.
( hanli~n gLe qu i[( ut riN liser itt \i, L -t,,a tute ; u in.|oile
,itille nt.rquc :c* ia i l.tit Lhi c.jl nn Lahsor.- PI'hi un in.
\in Llai- i ar .a It n- et par boutiii, : .\n rIt (g 1 ar bouleilles
(t gallons quality u. nt'iieure.- Clairmn \ ic' par bairiques etl
auilons. Ea lin le famtum -h\n N ccli r. IE t V la non inoins
larnieue Anisette de MVadame Fridcric (GaItjcns.
Venez fire une visit et vous sortirez satistaits.



U. Balloni Fils
No 120, RUE BONNE-FUI
Vous trouverez un assortment complete des marchandises les
plus varies telles que lits en 1'er et en cuivre en tous geures et
le routes d.lijit:LAlns, ,Irai4is et pelils, miroirs biseaut6s, article:
ai i dit;, ci pcttet u',e;!c i(S d te hit, t i f.1es ct ,i lifts n Iel CttihiJt
t v c r.,cit,.s, et.c:,drement-, table. x, lampes, ViuI t-ai t.-h lapis d.
bl.le et tispus pour tpis de tiabc, T'abics a vec rbarlu'es it marbr
pour tables, Seilt es, -crvices de to). tte en por'laine, crvyco (i
able on cribtal taill6 et grave.de 1 t pieces, his i( nooLtures (n cumie pour rideaux, ,Lrgcnterie oi(nconn(e ,l e (c
rammedmes, couteaux, lavabos, en nlLb;trbe l enmaiiles, art'lcies d
Randnd luxe., bidets et locltaines a main, pendules et tous iultres i -
icles de beaute et de qualieL sans cgalis et don't Je setil! .efaut e
d'ltr, bon march.
Vous y trouverez aussi des vit'res 16 x 20.
La Maison reserve le meilleur -iccueil aux acheteurs.


.. _. .l- .. ,,, .. "f._t _.' ___ ._


A
S
\SC(: II
A


CAiRCE iLAS

orb L,


SA
A


-1 F
Test quoi?? Devil ez!


)Deciand1cz 8 VOS a1nis.

S:.'T t \ t-:' .


', j '..:- .. ,
.. .9 ,. "






Sporl mae poris Wotnm II
Viennent d'arr ver :
Echatrpes pour sports et' vo gi ;
Sweaters 1 oir homms ,
Chandails pour dames
liicyciettes ai giaise.
Fruit Salt pour -ettoel vulre surg
'Virol pour ci'ltichlr votre s g
tpres soe neltotsage.
Autos et |lti' tultte. .ot li la
mole iUaintecani.
C:aribbcaa THI'.\Di t jCo.]
PI'os an liinte
\i l-h \is de l'tltei d 'ii r cc.




(:( iiI t ;\ :, I'll 4 l i l -
i -'I XL 3,p *lalcll~ i nI -30,1Vud 0aild"
8MVd



....iJ"-- ., a.g,..
fJI.L33 1 IIO H






A r.cndrc ,, ./ jr n'ic
US O'510 ,1w / S ,flH

I ne :,,1. pro)rI'it.i fonds I t ,l-
lin-,e', avat; i t '.ou ,' 1('h il 'ert P-
v s t.s el >orh,kd t ,( ii !S.s, silk, \
I'enltr'e di la \ille. PIosilion el
I'lnt" i i 'e cov('(s i, ir it ,:' ri
i,',' ... vu, (t.irur, n insltil l .
w t ser a ) H i llll (li l ( I' ,. if
I'iince i i iI D 'iil.S\E !;.
)OS NI, (I'ttit Goive.
Ce IS juillet 1'j 7
^ ,.. f- 1 .X ., 1-.--- -- 4

Remerci events
Madame Vve I'. I. llilt lon
et sesenlants, \ir el Mme Li b crs
\luoise l leurs crnlants, Mi le S'.c-
teur 1t Mme I'i, re M\loi, \.r et
mine ( h.r'lcs LIti',che i t 1 iI '. A-
I'ants, Mr et \lme \ Iclto, -, I e,
leur e t'. tl,.ir M!ne .J.iu a kt i .,
tous l(s auties piarcnts ri nitrcent
sincireient tous ic amis qu: !our
out ttn(igo6 de la s)mpatlhi a
I'occa-ion de la 1r rl ue leur :,c-
gretie e nire et piarenlto
.'ve Marce:l' \wise
nee Vernicia L/ re Vi hieu
J'eedde au Mole :t .Ncoias le 2,
junm dernier.
Pcrt au Prince,e 18 juilLetL 19i27.
onsiecur I':rntst 1 Sse,Ies l. -
ruicles I l% se,l)omininiqite,Loclhar 1,
izie VvCe Louis Ilart et tous !'s
autres lareuts et all remneectr t
la famnile I'r'cdentliile,le Clea-
de la Ca[:tiale, le personnel du
service e 1idtaul:que de Port-au-
V'jince et de P ltiou \'ile, les I' -
lenis et allies de P'etit (ioave At
Je Grand G,'iive et tJus les au.s
qui"Ieur OLI te moIUlh leur Mn L-
itsies l'occasion de dla mort d
{Mme Ernst I itse, nd
s^.v Llaire Lomini i 'o
surveuue le 2f. juiu 1' '27.
SIIs lee priest de croirc i [ ur p o-
fonde reconnaissance.


.m M





2 Insuraiice L|


|lTne des plus forces companies

* canadieenes d'assurant e sur

E)- La vie

Euq Le BossO & Co


*# ~:


A. de Matteis&Co

Hecprescntants pour Haiti


4


~i~ss


-irk m g gxe


k-IL --ON SI.5JWA


t


1


ro








LE ;MATIN 22 Juillet 1927


Nc buvCz pas ou 1)Uvez


Le Rhum Nectar
No. 191, Ruie diu MaasiilIe I'Eiat.
Le *eul Rhum qui, tire d'Alcools naturels obtenu,
i'reotement parDistillation simple du Sirop'des Cannes'
I'un Unique et toujoursm#me plantation et le seul qui,
vieillit par l'action du temps dans les d6p6ts avee exclusion
rigoureuse de tous dangereux Secrets d- lfabrication
t sans adjonclion d'aucun ingredient d'usine, conserve au
jugetment do la plupai t de uos Notabilites Mddicales et sui
vant l'appr6ciation de bons arrateuts, la suavity incomparable
lu bouquet et lespplus'remarquables qualitbs hig'niques.
M6me pris ave< exc&', Rhum Nectar n'enivre pas et ne pro
luit pas I'Alcoolisme Ala lougue, comeme les autres products
,imillines et comme les autres spiritueux.


Horn Line
Le steamer Heinz Hlorn venant
de Kingston sera & la capital vers
le ler Aobt prochain et partira
le mtame jour po0,r l'Europe ( HA-
vre et ilambourg ) via les ports
du Nord pregnant fret et passa-
gers.
Ie steamer "Rhen vtOent de
l'Europe via Porto-Plata et Cap-
Haitien est attend la capUale
veis le 8 aott prochain t continue
ra le mfme soir pour Kingston,
Santo-Domingo City bt Curaao.
Port-iu-Ptince,le 20juillet t927
HIAEHNER & Co, Agents.
A VFINDI)E
i'ne automobile a Essex
I 'I ) i ) j) Imi rl;il e('l .
S i'r'essl:r :i C : it. CAN\V \N
I'iTreau (II (I r 1n1 Prvot


LU IS^s~I yLE


I:


I;.
1. -'


F.- ~


L < ; (


)~~!g


all:


M.A( AIS


CIs 1011Jo' 1s (e lliq ideation.
", o! d"u:.:l-me list pour l0 I I is de JtiAlet.


SNl'' AN I) 1,1 i" \SN i i
M a sI:,I |ii li .li,.l :l ll, < ; l ^\ ( ,U lt^sl I!I


, pcrdc" C I
S lin 1ll c rl v i ' *
linlC blue a N
a ill* D i it *'c Ise4 '
T ic l ine ir i' 1,"e'. 2
{C ipe so I 'I:C I' C i I I is ''
('r tpe soie : ,' in : ili,
( repon l < ; *
P l(o'e. .li.ra k.2 ,
Popcline bnil Cl 'l (t'r'* ') *.
Ratine )ecuil el .cotii'i f :l lise -,
Tricoline l al)'ritr 2 ,



Voile pcirl c .oiulut r 1
lo'ile I .ulgIali c 1



RepsA b);irrho s
M i A niC cie |i(| l' .111c i 1e 1' 1
C.l ol iicdnic i f rle,'. lez l>i)hr l

Sv'ilc' r l )pour (l. I eC 1
Corset
C r; iln ch to ixtit toil,<' 1oi i d( liil
;r'Iandl clh i. dec i c I ) t|'o r I ciitil
4 ( 1ils IFils 'cl soil
l)i gonll sll). i 2(
D iv, i il l1p)ule1 1 : 1' a,1i' 1 slii1 ) s
C'ais iii" iioim i"t ; t iyurc' W l)lan lics 1
Casimir pur laii cotiil. 1
Al)a 0oir 11 11 'ricu1r ailgliis 1
Dri lill cil lri, lI :lnc 1
lD ) k sui-i'i'iur l)l I 'ne
Drill Sardiine pur fil
Drill a( try's supll''i llr
(aalb dille .'r r )l)liu r costllmie iollime
D)rill siUl). IlWant
Kuky jak unjie sup.
Kakv blainc sup.
a tics sup.).
Kaky jauil n
Drill hlanelle
(outlilIll a rai' yn eCs rI'()1ges t lclci's p).ga'rq.'.

I)rill fil a b'Ircs s(ic pour homiinee
Clichisellt coulteiiu


.00

i0
4010
"A )








100
100
!100
00
00
,00
,)( )
,10

.00


I IIIli


~'('I ;i.~-
I SIOI. 1.:.


Chmlin"e Ic bla I nchle 1,75
C(:llm is li (I'E <>s e( du/. 40,00
Clh( -','l s ilt r;'y -"s 30,00
l iin i : is 's dz. 10,00
(SU( 6'. .:,: I .;0 sut) *i,* .r 6.()0
Ch I ,' cin 'n u', rbur 6.00
C(.Ih 13 ', 0
.: ,!'- *s 12,, 0
(henliiscs fr in *:is.'s : lis 7,50
Chemise co)lcuri) 5,00
C:on )biiaiison eln tricol c'hemisclle et calq. 8.00
< a a 6,00
pyjanmas 15,CO
(hernise de nuil 7.50
Pl'vjmas sUlpricur 17.51)
Cisqulettc sup. coifle cuir ct soic 5,00
Mouchloirs 111il pour l)in imc coul.blanc 15,(00
Iarauiploic noir sup. 10,
Swncaer p()our hornme 10,00
Blis 1il a colic pouIr gar'onnel et fillct. 2,50
Mo(choirs lio'ncs et could (;6,10
Bas colic 1.50
Chatissclltc mis l)as pour ga;ironlnet 2,00
(;'11t(l lchioix de cr i'l' ilCs 3.00
Faux COis could. 10,00
1F:iilnclic Ipar aic l iiiine qiualila 4,00


000 0
1.()( (drand choix ;le cripeaux de paille
5,0 line, featllet liiir, ailrnl choix de chateaux
de pnille liine el .casqlueles dtTcoliers pour
enlanis, granu clioix de ceintures pour
hlwi .nc eon cuir.

,,00> NalPl' fil couI cur 5,00
5,00 oie a irp) il exti'ra large. aune 2 114 10,00
5 0 ,< i 2 ti,00(
' ( colon a drap sup. 9/4 ;,50
5,00 S lii a r ia fln-ige pour nie11)1lblCienlt 2.00
2,50 '1issuis I1eongle pour sortie de bamn g.larg.12,50
~ ,' j Ciheiniselle et (a.1e 'in tricot pour voyage 7,50
Sco( i v' rtu re de voyage :15,00(
. i (liverlt ur' de lit p)iqu i e similie soie .10,00
.,50 n 'll choix de Illlettles voyages
2,00 I ulle lit sup. I)pour Imoustiq. tr6s large 4,50
'10 Phlionographie Portatil jouant n'importe
1,' (qiill (disque 5,0
1,3' 'loliiCla miatclas d(ou)ile large. sup, 2,50
,.,25 (ir;iand choix (de lai)is pour table
,'-2 )esce tle de lit 10,00
1,00 (Graind descenie de lit en line 20,0C
2,00 -1 a (rnd choix de p)artiiiu Houbigant
5.00 a l)on inarcle
2 001 E mille autres articles.


Rien davalries, crien de demodes, tous

nos articIes sont fralis et garantis.


AIt


206-208 RucTraversierc"


I l e rI1P,' 1se
I I r 1ilan I t \V
I'll de ,u! Il F. \ ilFl.I:
A mnll ( ds I1( 's houx c ,lu I' ____.._ -- -


L'ClIfflllAr


A endre
Un'Cadillac Sedan a Ib
morchM.
S'adresser en face de la Ct
gagnie des Pompiers-.Gl
ue.

La 'FIthe au C
Par L6on ilaa
On trouyera le volume :
prix de 2 gourdes A la
He Ducis Viard, Rue o
Foi.


Sirestone


HIER ET FIRESTONE DEMAIN.

pourquoi ? Pour h bonne raison que le connaisseur de la
valeur d'un pneu constate tous les jours davantaqe que le
Fneu Balloon firestone et la Chambre Air rouge Firestone,
de par leus excellentes qulites, sont ce qui lui laut pour son
automobile.

Nous prenons plaisir i aviser nos amis que nous avons recuse
,in assortiinent de routes les dimensions de Pneus Balloon,
Heavy Duty et Chambre i air'rouge Firestone.
II y a advantage i acheter la marque

FIRESTONE


Pour votre confort et


votre sec


En vente:


St-Marc, chlez Mr Cl6ment Pinuard
Gonaives, chez Mr Antoine Geffrard.
Port de Paix, chez Mr F. Maurase.
Cap-llaitiev, chez MM. Jean Luciaal
Jacmel, chez, Mr Edmond Lauture.
Aux Cayes, chez Mr. Jean D. Lionarl
J6rimie, chez Mr Desquihon.


Par l)o!!nr


L,. -cetzn]ann-Agjcrholm 0 4
AENT GENERAUX

\ -'--- ---a-..- - --

I Panamia Railroad Steamship Line

Service de lrei et de passagers en
NEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, LANAL ZONEet les PORTS de laCO
OUEST de.I'AMERIQUE du SUD. -
Ie plus rapide e le plt's direct service de transport de passagers entire H1
s les porls i 't erpeens via tNew-Yord el (risloblal, Canal Zone, Isthme de PanonD I
\oi i la lisle d Inos ageiIls pour les prin'cilaUX DorLs de l'Eu,'o-o ; -


Angleterre
rs, G. W. SIE11I))M & Co -


I:\ FIt .Xi :
iMrs. SIl |.|l i11 < i,,, s, .s
lii.'r 's i1isolls sI S haiiln s :
ll..\Ti.I.iy l\.NMLY &' (Co
21 'icd.Ie in leppubliIque
MIi trscille
ll: i.M N l i.;ltO & (;ic I.t
10'3 Qual (Georges V
lla\ re
jll .x" l:MI & Cie. Lt(i
Rued 'u Motulin i v1apeur
I( )1logn s/Mcr
ti[N t I atiioN (:c Lid
ue uitdc Marais
l',I ris
E' ItNUT !'l It()Nv & I'i I .I


EL. osse France
17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND


COPENHAGUE
Danemark
Mrs. E. A. BENDIX & CO.
21 Allengade, Copenhague
GENES
Italie
Mrs HENRI COE & CLERSI
Piazza S. Matteo, No. 1.i
Genva. Italie
CHIRISTINIA NORWAY
International
Speditionsselskad
HAMNIOUROG, GERMANY
Mr H. Vogemann
Hambour ,Germany


.......... -, OTTOURCE, SWEEMBEDEN
1Ce ce hia inq i uill iI Nordisk Express
iulln l erqe ic Gottemlburge, Sweeden
S: i':i NPO & (e Ltd. ROTTERDAM, HOLLANDh
Hueo oVy Mr. H. Vogemnann
Bloudc5 Roliterdam, Hollande

0. B. Thompson
General Agent
P orl-au Prince, Haiti
private Teleplhone No. 525 General Office Telephone No.420


1i~


Ifr l id la in


_ _i~~__


-- I


_ I II


Y


Pl i-s de -.il ,m 1 t'iro \V\e.


In


- I - I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs