Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04516
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 07-19-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04516

Full Text




;gslnt MAG-L01RI
DIRECTEUR
Rue Amwricaine, 1358
TELEPHONE N* 2242
;...
1< --/*' r* Ti n r


llBa
I
I/


1 __ __ I~_R


4


I~


-~ -~

),I~m4s

i0*'


E UME O R)r i ht ,RI


koANN : N 6151 PORT-AU-PR
v "


SINCE (HAITI)


MARDI 19 JUILLET 1927


IS IT ALiIIS...
^ .---C S=- 0 --


0

h
I;
I
p
C



I



I


Squi se passe autour


de nous et ailleurs

.ie suite espagnol .ses photographies. Les avan-
.EdluundoAlmeida Sa- tages de cet accnnmulateur
k,,it enregistrer sous le sont: plus grande capacity,
4e Syst6me neutre d'ac plus grande tension et pins
tejurs Almeida )) un grande 6galit6dans le voltage.
Ilateur qui est une ve- Des 6pretves concluantes se
D revolution scientifi- sont deja r-ealisees par de
.ans le t eras te la toi, ndhibrtuses entreprises de
tce est plus accessible transports.
_ us au bas d'uue de I Le Senat de Puerto Rico


K


Port-au-Princien ne
1611 GRAND'IUE. \ ncienne Maison Keitel.
Maison s'occipant exclusi\emcenl td'Otplique el Oivous
lrouiveiz les verres et les miontures don't vous avez be-
soin.
VEINTE EN GIlOS 1ET EN IDE)TAIL.
Nons nttirotns 1'allnltion llietiveil; inlt C des occuliste~
Les p)irescrilions de verres evliiidriiques oun prismati(uies
penvenit itre execulters en deutx on Irois semlailins.


pite,sante,vigueur s'acquie

nt par 1'Exercice physique


i des plus graves d6fauts tuIberculose ; cest organiser
motre education social, la resisi.tancC liiuniaine.
tque nous aimons la vie II est done reconnu q(e les
jtaire, existence unifor- exercises dii corps dimninient
16lhargique el nousprati- les tares organiqles., accOiS-
istlrspeu I'Exercice )lihy- rent les motiveincinlt du c(rur
I.. et regularisent la circuiltion,
'estun tort. El diirant ces .nplificllt I es niouvemenits
idevacances vont venir, i' spiratoircset pei fectioiinent
jilleur conscil ii donner le finctionnentii n pulmonai-
arenols,c'est de procurer re, lavorisant aini :iu plus
se ncfants, le plus sou- hiaul point le confi l die loxi-
Spossible, I'occasion de gene ct des globules dti sang,
&quer un exercise quel- conillit d'ol ,0itiltenlt l niltri
i4e et si eux-minmes v pr- lion et i 'l vic.. Secondairemlenit
mtpart, le profit etipour l'excrcice redrcsse la colonne
it pou r I'enfant scrail vertebrale, assouplit les arl[-
1 culations. assure 1'quilibi r
ut-cde la mecaniiqne lhuaiie et I
'Jat-ce q u( e cst q Iu e
relctentii n-.Ame jtusqua in cer-
iie? C'est les mot:c- l'in poi.nl stur e're mor:il et
actIdf des muscles dti avie ellffective. Ces ellets, sont
9iL' absolument de.no!it;es. D'a-
ictlve la nutrition, accroit hord iinntedials eti passagers,
otit, exalte les forces, re- ils se transtormetil 'cu peu,
belle les tissus e. tonific pir la ,rce de l'Il' i'!. l', en
it I'organisme. Pour 6tre conqu es orgai'.iu;e ;dlini-
ce ila doLt gIre ahit au tives. Ces conqlt.tes se trans-
adair. Lagymnastique ra-I mettenfi h descendance par
onelleassouplit A ivigore I'h rdile. 1a gvmnasiliqne
corps, enseignci L l'lioiince est done litllcalemeni oun
confiance en lui-meme et moyen d exaltation pour lesI
rtde trioinplier des obsla- forces d(nll pays.
s. Le d6veloppemcnt hliar- La mdeleine se sort de
ieuxdesgroupecs muscu- I' exercise et de I'tducationn
retla perfeclion des tone-, physique come d'un de ses
MI vitales, peuvent, d'ail- rmeilleurs agents physiques
IrWs'acquerir sans violen- de ca,'alion d e s maladies.
_tappareils compliqu6s, )anIs le diabetc, elle tavorise
.ment par I'execution, la combustion du sucre; dans
air, de mouvements l'ob site, la resorplion de la
ques, amples et dura- graisse; daus la goutte et la
gravelle, I'limination des
i march, la course, les rates et de l'acide urique.
jeux representent les Dans I'atoniegg6ndrale, la scro-
rs exercices pour les tule, le rachitisme, daas la
gens don't ils ampli- dyspepsie et la faiblesse des
fouctions rcspiratoi- organes digestifs, elle a g i t
entrainer les conse- comnme un puissant tonique,
partois dangereuses un precieux excitant, un s6da-
C'est la frequence til 6nergique. Dans les nevro-
Utinuile d'un travail ses, I'imbecilit6, I'hypocon-
e mod6r6 qu'il taut drie. I'hystrie, l'6pilepsie, clle
er de preference, en module utilement et modified
d'6ducation physique, a la longue le syst6me nic:'-
!elatter centre la r6clu- veux. tlle dilate Ia poitrii.
lla sedentarit6, funestc de I'individu congetinalemclt
Sge. Les jeux paisi- predispose6 la phtisic et ce:-
Mmarche, la course, la rayc l'epouvantable diathes .
Je saut, le cyclisme, La m6decine contempo-
Iit ront i encouraged. raine a demontre exp6rimen-
tation j,)int aux avan- talement les effects pr6cis de
,dun exercise excellent lexercice sur le developpe-
i poitrine I infiience meni de la poitrine, des mus-
sante du baim. L'exer- cles et de la force de l'homme.
I et les chants ryth- La force, Iagilit6, I'endurcis-
1ncourent aussi, clica- sement,l'aguerrissement vien-
Li l'accroissementi de nent c o n inme consequences
.re !horacique et a constant de la culture phy-
Si ihnportante de la si(que. En quelques mois Ic
1 respiratoire. L'air a, perimetre thoracique s'agran-
,Uunevaleurvitalisantc dit de cinq centim6tre, celui
S aussi capital que des bras de deux centimetres
: augmenter la capa- et la torce dynamomletrique
lunaire, c'est mettle s'accruit de trncule kilogram-
e d'oxigene on pre- nies. Voila des chifllres q ui
a globule sanguin; n'ont pas bcsoin de conclu-
venir l'anumie et la sion.


d(1ns 1 'allec-
Sple ressentl
iliolns de I'A-
Inti les pro-
cnt et don't
ousiasment.i
cip)aux daIns
uervcilieux
i :ivanlt tout,
11e ; puis les
ss.intes (qu111
icacemlent i'
hl s e,a relln-
2 qui ia l'tat
nc valeur ni
tnmaine. Ces
)ital ainglais
; les lives
nglo saxon'
'es sains COni
tes et le la-
's latins qui
)por ll onlder
gen tinies on,
Is peut ctre,
pales qui ount
solutionn eco-

tin creuset:
sings dis-
or tile seule
'ame argen-
I, des reves,
iactrisliq iies
lype )physi-
Mentors de
*gentine, il y
ntesque qui
les sentiers
argentine

Sides repr&6-
is les genres
es est ull Cer
et dans tot
a de la In-
a inltue puis
s nouvellcs
o tiinen'.,..


La Nouvelle Cigarette

( Republicaine)
La Grande Manutactirc de Tabac noir et de Cigareltes
((ANA ;- ONA. prvsente ai ses clients et au) public en gene
ral,unc cigarette n' u'vllc sous I 1 marque t l1) lpubilica)!i)-
Elie se distingue de ia Iprcedctie i par si foriue ovale.
D'excellentes coinbinaisons planss la preparation d(es
meilleures qualities de tabac lui assiul ei un siicces mcrite.
Les tumeurs jugeront des excellelts rsu'ilta!s oblenus,
grace 5i la competence eprouvec d'un Expert Turc venu
des Etats-Unis pour diriger le Iiaboratoire de la Fabriquc.
La Cigarette 1 R6publicainc ) ifera la joic de tous ceux
qui I'adopteront.
Elle constitute, en Haiti, un progres reel dans cette
branch d'industrie.
Et il est desirable quc Ics Aialt( uis de choix en fassent
un usage continue, afin !de I'ap iecicr, chaque jour davan-
tage. Ppt C6n6ral
Mai.tilacture de tabac noir et de Cigarettes.
206, Rue Justin Liherisson, 206.

Gebara & C'
lProprietaires-Fabricants.
Port-au-Prince, (Haiti )


I I II


~~~11


INOUveeIS *

de Cuba

La consrticion d'une route
relimal d'un exirmniilt" )i I'aulre
Ille de (Cibai elt don't i laongueur
sera de 1129 kilomitres, est une
(euvre ( 1ii vientl dtre enlrc-
prise poitr i'pondre anu dsir
du Pr.csidenlt icluel de la .liiu--
bNiqlUe de Cuba', le gintral (16e-
rardot) Mllhado (lui Iciitu nl plus
grand developpellinnlt indusiriel
l 6t'i(onoiquei de ce pays ex-
Itrmenlenii riche.
L.I consi rucltin de cette route
centrii'le a cl'' adjug&'e "i la den-
xitine inse aux euchores; la si
gwiiaitire di"; contracts avec les
ctlilt'rprcleiurs :i en lieu solen-
nel oll eiient I a i'nlais pr'tsiden-
iel dci LI H.avaine I l 19 Icvrirt'
1927. Lv colni ie'iri s di:iS les I i Pr'ovin -
cOS siliiill] i it eil 1 < fonsll'tc-
lion det cclle i g' riidc voice i:ilioi-
nale cot'lIra 75..8m i. 11)1 dollars
et :ins s!-ront itcessaires pour
soii acivmenlet.
ID)ans I'ordre 1gislalil', il
latl signialer ctoil n' de to iil
ll' renlie ilnporlance la loi diI
3I maii 1921) qii periinetl atn pr(si-
(dent dIC la l)ipuil)liq(ue de iinii-
let piIr dicret la h production (i
siucre 'L ( Cuba. Celle I'es!rictioin
a ai(t pronon 'e par un dr'crt
idu 10c d''enibre dernier fixnt la
production 0oale )pour la ri'-
(olle 1920-19)27 1 millions 1 2
(It' oilies. .\iissi elivis.ige-l-oii
'01 1iiinle |)ro0l)al)lC Ulle ('0ll l' l [ l' C
inIIlrnililoilnile d's pays produc-
leurs de stilre alin de se letri'e
d'accord sillr les Iprix. La loi
cr''a till ntle ( '.olitilission nitio-
Wnile pour la defense dti sucre ',
vote 'i Ilia lnilinite au senat. et
, so uiise actuellenient une
commission ixte d'ajiusieiueit
de la Iha iil)re des l)Tput6s.
D)ans I'ordre international,
Cuba se prepare pour la ( Wne
coiil6t'ence panamiri'icaine (jqui
amia lieu d'ici L huit mois ia La
laivaie. Aux invitations dejaL
laiincess out d6ja rtp)ondu : les
l uts-Tlis d'Anmirique.les Etlas-
I llis dii IhBr sil, les l tats-U'nis
mexicains, I'Argentine, Ie Proi'ou,
Ie Nicair'aua, le Chili, It' Salva-
dor, tlalIi, hi Ielppubliqie l)oini-
nicaine, le Panaima, le Guat"'-
mnala, le Veie7zut'!a et I'tirungiuiy.
On estiine que cettle confireiic'e
pourrait coincide avec line
cruise des id6es panamricail'nes
et il faudrait envisager soil ulne
grande r6novalion dans l'oig:i-
i1siision panaitmericaine, soil
ninime eventuelleiment, une dis-
location.
Le 20 avril dertnier, le Ipr'si-
denl de I:a H1 pul)lique de Cuba,
fit visible, 'i W asiingtoll, au Pre-i
sident des Elats-Unis. ttelle vi-
sile fail pendant i celle, toulei
reenlie, du vice-president Char-
les (i. Dawes i La llavane. On(
athlibue une grande importance
et relation avec la piochaiine
conl'rence panamr'icai:ne.


A Delmas
Avant-hier, une foule considl-
rable de fiddles s'&tuient rendus
a Delmas pour assister i la com-
niiiioration de Ja f6te de Notre-
Dame du Mont-Carmel.
La chapelle avait etW pare (de
ses plus beaux ornements. La
messe y lut c61br6e par Ie Pere
Varron, vicaire Ai la Catli6drale,
qui prononca aussi un beau ser-
mon que la nombreuse assistan-
ce 6couta dans le plus profound
recueillement.
A 4pres la ceremonie religieuse,
la foule des pelerins se reian-
dit dans la petite locality et pen-
dant de tongues heuresce turent
Ics reunions les plus joyeuses et
les plus charmantes.

OFFRE D'EMPLOI
Pour comptable exerce.
S'adresser a
I.. Prcetzmann-AGGERHIOLM
& Co


oiurue,


... a VL, saillcdi soir, vers les
9) hUel're, Un1 I luxlluse atilo No.
1357 q(iii lilaiil niljestiueusemnent
A I.I Place (Gll'rari. Li voitute
arrivait par la rile Coiurlbe, elle
contourna le coin de la rue des
Miracles, se dirigeaill vers la
l'iutiec Nationaile. A .I'.utre car-
refour, elle heura1 un buss, le
Noi. 53, qui, vnail ide la direc-
ion de la ruile D.il)ns-l)estou-
chies cnifilail la rieI dI MIagasiln
(Ie I'Elat. I pc itil ;accide( it lie
fill [)ais Ivicitcli v e. iern de ciss(',
I oni s'ienllitie l t I'i cileiii eiit el c :-
ci i, Minlo t iies, reprit Sol
cliiiiiii.

... 1a v d(Iin nctii e ni ilin, veis
I's Ih ieurt'es 1 2, ii I orta I
Saiinl-.los |lli, till 1willln c' '-)rct
tonienl v iti (1'uii complcl ,ri,
:tr's chic, (1Ui polirsi ivait ai tol -
tI's jliil)b s unlit' jCUitlIe 'cliniCe )Oi-
t inl des vOteinCitlils dlIe deil t t
(quli, elle aussi. s'elifiivait lai pl eric
d'halemiie. IA slteep-cilisset! liet l
I)oii lon g, car, Ilh)i il61, I'lilil-
Imle alicignil la iiinnie cl I''ii-
(oignla rudeiiient |)ar i ld t quitqi.
('taila en l tact ti l:i g l ir dii tNoid
e c' r ait Uiin I iieitressc VIol:ie
([ii relusail de rentirer aul logis
disaint (ILIue still o' h;ibit1ani l lki-
r.ait. IE'l collilii ipriive de l ia liu
tAilit de celui (lui I'.iulnit hieir,
p uit-Oire, inais Ila ch'Al;'liit blien.
s t.IS doute, cle iniontrait Ul...
w(i poceh6 au Ibellur'' noiril etl I'anl-
tre t4un1i6. Eille i)leurai I cIhaiu
ds larmnes, Ie iiiarijurail coinite
un danin. La scCinei fit s'atlt'ou-
per les passants. Liesgendarmes
intervinrent.
L'n buss fut requis; on y fit
nionter la jeuneI Liniie d(solce,
1'aniant aussi. Le foul du co-
clher claqua, cahin-cahli, 'levhii-
ciile roula el le gros altroupe-
niClil quii s'6,lait I'orit' se dispel-
sa.

... a vu, di nialic liin, hl Del
Ill tis, tI ll )tilerinii iii in' rIte ji-
ini is la visit 'i la cha)elele Ic
joiur de la Moit-C(:irltl, il avail
stir Ies bras de nobiii rtu x pains
toutl raise et, all,'aiir, il seilnblilt
chericher qt(eIitl'tlltl pouir 'a lider
ai les ii.iingter. II v avil l;'ia u si
till ;iuti liobilisle, groin et gr'a,
Sll i iii n'avaiil ipas (it j pin inais
aea'il du jaiili)ici cl tu Sailcis-
Soil. II po' tt)0S:l t u I cllci ieit
I'alliaince.
-- Nous allows ialiner I Vous
ivdCZ (uii pain et point de chair
el mloi, j'ai du jailboii el pas die
pain. Allioons-nious ct nous au-
rions des sandwiches.
On s'enlteidit etl 'tn atinagea,
Vouis voyet cotlliie I'association
et 1'entente sont de bonnes cho-
ses.

... est rest stupti6, en consta-
tant le noniubr de dchiins qui se
troavaient dilaniiche vers les
11 Iheur'es 1, 2 d soi i a la rue
des CUsars. 11 I s a compils. II
y avail just : (1 chiens, du car-
refour de la rue du Peuple au
cLrretour de la rue Courbe pros
du March Valliire. Et toute
cete meute, matins et temelles,
hurlait, jappait, grognait, mu-
seaux au vent et queues fr6tillan-
tes... La nuit les chiens sont
libres I

A 1'occaslon
dul4 Jullet
PARIS-Toules les villes ce-
lebrant la f'te national ont
adr ess6 leurs voeux pour la Fran
ce A MM. Dounimergue, Poincar6
et Briand ; :a I'occasion de la fete
national le president du con-
seil municipal recut les voeux
de fi1icilaionis de la municipaT
\it6 de Prague.


Toute notre dignilt consist
en la pens6e.'rravailions done A
bien penser,A penser sainement,
muoratlement, lfortement : voila le
principle de la morale.
PASCAL


d accord avcc la ChIlitmbiedes ; I. preuve i' est
-lpresent:in's a envoyve t .ti lii que noire pe
W ashiii'!oii liln c1nii01111(S.'ion llp0 o ritti i I cs les ia
'opils)()sct de NI MI. iOAnlonio 11. Itul'i(qte Latine, td
I arcclo, Pr'sidient dLI S&1 t11, bleinies I inl(Iress(
'.uis Sanchez Motral&s et San- les progrcs 1'enlh
liago Yglesias, p)otr ie Sc uial ,.es liacleirls plrin
cl Ido MM..jos6 Toius Solo. M. Ic (Idvelolpi) tiict
lit''ira Monidraigoi, Jian (ir I e i'A rg n liii s
cia Mcndcz pour la i1hian)bre Sai ricl'icsse Ciii lit'i
des iepresentants,et de IM.W\V (euix torccs \)li'
Malck .onez, anmericain resi- ot conttribnu &'f
dlant dlans I'ile,pour remeltlr e.xploiter cette ric
ain Prcsileint I olidgcun e116- dre diimnaniielie cc
solutlioln demandant que le slti(liilci'a tncil
;o.uverineur I ioratce M. Tow- 6conoiiqitie ni Ih
ner soit conserve a' Put rio forces sotl : le ca.
IHico, en vne de sat boine el Ie bras italien
(admin istl:lion des inlWr't.s so- sl'rlings des aI
cialx e iono:ni'lues el l)polii tournics el Ililist
ques de ile". -- A Sanliago de Chili, nte Ii'ur loptimistc d(I
staunc a de a Icellniil l elevee 'iennenit d IItlic I
"A la Ville de Caracas, bcr- des familles ar1
ceau de la Libert6 de l'.A ic- I)'c pellt tre et sa
rique". Elle rcprsecnte une les forces lrincil
femme debout sur tin )pides- 1tiusseS a noire ev
tal form d'un montictiule de nomnique...
pierre. L'Argcntine esl
Le Dr Sergio Garcia Uri- lIi se fondent des
biru, p)rcmier ministry argen- i tincts p)our fornme
tin. accredite a Cuba, Haiti, atne veritable i:
Santo Domingo, aprs avoir' line, avcc nn idea
6le cqu dans cetle dernire (It passions car
Ca'pitale, sest einbarque pour et avec mt'ine un
Cuba an nmois de juin dernier. ( dttfini I..
Le Minislre argentin comptic F i.l. armi les
30 annies de carrikre dans le intellectualite ar
service diplomatique de son un iphare giga
pays avant passe par 16 posies ilunmine encore
avantde venir dans les An- (le intelligence
lilies. II reside A la Havane. Sarmiento.
D)ans tine interview accordee ... L'Argentine a
i laI ''Opinion" M. Uribirn a senlantlsdans tou
r6potidu : "il'Argentine res- litlltraircs. Ligon,
pecte les autres et desire (uice veau polyedriqtlue
tons la respectent. Elle desire Ies sCs anceties, il
(le totes les nations de I'A- miire. Ingenieros
merique conservent leur li- sainmeti sur let
bert6 et leur ind6pendance el igeier'ations tdu Ct(


~


*?


_ ~_ ~_I_ _~~ __~_


_ __ __ __ __L_ C~_


r~ar~ I__ r


~---~-- ----


~~r ------ --~- .--- --- -


-- - a,


a .


'


- T T ..--




~#1~~ -

1


LE M-TINl- 19 aJillet 192


CARCELERAS


Le Prisonnier


C'est quoi? Devinez!


Demandez a vos amis.,


Le Bulletin
do la Quinzaine
Nous avons requ Ie premier
numnro de juillet du BuLLI.UrIN
I)E IA QUIN/AIM.NE qui comimence
la publication d'une belle et utile
6tude social, l1 Education dlu
sens moral.))
Le Bulletin public, en outre,
toutes informations religieuses
concernant 1'Archidiocsec et les
dioceses d'Haiti.
Nous y lisons, entire autres,
ui'aprcs uric heureuse travcrs ce,
MIgr I'Archevtluic de Port-atu-
Prince est alirriv6 allt llvrt -i la
(lite du(I 19 juin l 0coui .t (lelt
MNir Colca(nap, vicaire gc'n1(:rail
dti Nlgr Kersizan, est p)arti, ipar
le Cristobal, le ler iuillet pour
son congd annual en France.


Un accident sur lu rou-
te de P6tion-Ville
Sainedi ialiln, 1111 de( s Cal0ioiss
le N" 1, a upai'lenalt A MI. i N
mond .leansme et (iiii lout It'
service de transport Porlt-a-
Prince-Pdlion-Ville avail qiutill
cette derniere ville et tlescendkil
la pente de la route 'i tine ass z/
bonne vitesse. Arriv 'i lBon i
don, une (Is rI tes d( i ;i-
mion se brisa com()lCtemientl.
Par la vitesse acquise, la voiltil-
qui, tort heureuscnt, i'avail
point perdu equilibre contlinu;i
de rouler stiur tiis roes )pen-
dant un temps assez long.
L'accident cependant u'eut pus
de suites plus licheuses etc ls


Petites


Nouvelles1
LOND)IS Un WCilgrammc'
de Montreal annonce que qua-
hre expeditions sont parties pour
le p()le nord.La premiere est con/
luile par le professeur Hobbs,
ide IH'niversite de Michigan.
D)L'BLIN-- M. Blythe, minis-
Ire de la d(16fense a e'16 nomnin'-
vit e-pr'sildent Ide I'Etat libre d,'lr
lande en remlplacenent de M.
l)hggins.
li I'M'IlES-- A I'occasion
dI li I: lec natio.nale franchise, la
cipiltale e les grandis villes lu-
reiit p)av)isees.
(IlENI:VE La those, dI la
(irande lre'agne, des .l:sil s-U-
nis et ti .Japon expose hier en
(dculxin sance plenicie in.rmet
I'-,t de trouver une lorriulk pro
\'is)irC dI'accord avant li <',mnt't)l-
il'icc de \131 p)rvue' 1 Ir ConI
ventlion dc \V;shingt(Ii.
IB'I lIN- M. Margerie, am-
bIssadculr de *l''rait', irt.c v3111
I.| colonic lrailn aisc, aI re'llrIct
I'licur uix r sult:t I ' i''liu' du
calilnct Po nil ri'.
NI. SciacIhe, ) t' .ilJIit !'
la lc'ischsl)a k qu luiilt N.v\v-
oll K, dt crl; "a A la pnrcsse 1'il1
ii'trlail ;i1s p~a irisan & l lI ru, vI-
si~I du )li n Da\ves.
1 MI() .' ..M Iesn.nii, mlh :s-
sadlcirde d(' l,'rance reccevaiit la co
hlni Iiralialse, reconinut la ud-
cessilU de l'uniion dc la France


nombreux passages qui avalent 't de Iltlic.
pris place dans le canyon en CASABLANCA Le Sultan dul
furrnt quittes pour une lorle Maroc a adress6 ses v(eux per-
6motion. soinels et ceux dIu people maro
,-.. cain pour la prosl)prit6 de la
France.
Pour PEcole des Sceurs BEYROUTHI Le president
de Gros-Morne de l'Etat Svrien et le pi esident
Par tine loi en (late duOjuillet de la llepul)liquc libanaise ont
courant, I'Elat concede A la Con- nadressd Icurs v'(euLx pour la Fran
gregation des Sueurs de St. Jo- ce A l'occasion de la fele natio-
se)h de Cluny, en vue die servir nale.
A 'agrardissemnent de leur ota- SHANGHAI- L'armn e nation
blissement a (iros-Morne, deux naliste d'ltankcou marcherait 5
terrains mesuiant, I'un 12 Ilm'- larencontre de l'arn6edeChang
tres de taqade sur 37 mntres de Kai Slhek. !
prolondeur et r'autre, 2 in. 50 e e...
12 mitres de facade sur (68 m. 50
de profondeur. Graves 6meutes
La loi prevoit que dans le cas & Vienne
oil l'lnstitution cesseraitl de lone- )es maifihestans seoialisles
tionner, les terrains concedes atahiquen le Palais de Juslir
I ,raient relour au domiaine ide
I' tat avec lacult pour ia Con- Les iOr.aul ix ennois susp'eulhi4 l
gr'gation d'enlever ses construe- leur pliblicali0l
tions ou de s'entendre avec I'E- PARIs- Des socialistes mani-
tat pour leur acquisition. festant centre le verdict de I'af-
f r.;,., ,l I a io xe de Sclhallendor


Pour ls preshl.'res de Marigol
et de Forl-Liberlh'
On sait que la paroisse de Ma-
rigot est, jusqu'A ce jour, (d-
pourvue de presbytere pour lo-
-cr'son Cure. Aussi 'Etat vic.t
de concieder, au C(onseil de Fa
buiique de cette Commune, une
portion de terre site au Quar-
rie t',s ;Caves-Jacinel, de la con-
tenance del28 ares 12 centiares
et devant servir 6 la construc-
tion dun presbyt re.
l)e mine un terrain, mesu-
rant 20 inmires die tagade sur 40
metres de prolondeur, sur le-
quel est construite la maison ser-
vant de presbytlre A la cure de
Fort-Libert6, a 0t6 concede au
Conseil de Fabrique de cette pa-
roisse pour la construction d un
presbytere.
.L'unique Considcrant de la
loi qui concede ces terrains aux
Conseils de Fabrique dit, avec
raison, qu'il y a lieu de favori-
ser la construction des presby-
tOres.

Marriage
Nous avons recu le faire- )art
du prochain marriage de eilec
Rose Jeanne Etienne avec M.
Aigustin Baron.
La benediction nuptiale leur
scra donnue en 1I'glise Sainle-
An ne, le inmrcredi 10 aoit pro-
ch ain A6 heures de I'apres-midi.
.Ions nos veux aux lutui's
conjoints.
^ "


p A; .'I. iiE I



.8-9 ~,OA---vC. tSDe5TOPOf
PARIS
vendant
UIL MEtLLETR MAncGI DU MONDS
Products des Premikres Marques
et toujours de premiere fralcheu
UNE 8EULE QUALITY S
S LA MEILLEURE
RAYON SPiLciAi.
POUR LES COLONIES
DROGUERIE, IHERBOIUSTERIB
ASPCIALIT S
Frangaises et Etrangire
SELS DE QUININE PURSE
Tons products en flacons,
ampoules, comprimes, cachets.
SOLUTIONS IIYPODERMIQUES
BANDAGES, CEINTURES,
BAS A VARICES
APPAREILS HYGItNIQOUES
pour tous usages
APPAREILS ORTHOPEDIQUE3
Seringnes hypodermiques
PHARMACIES DE POCHE, DE VOYAGE
COFFRES PHARMACEUTIQUES
1$ pour Usines, Commnunec, etc.
Projets de Factures
ec tozs renccig'ncmerds
-qjp !,tI t;I:n,.c (I! '( '.',SiJ' n
r PH ?!PALE
4 9 e : = -- *
a 8,S.1 ..:.._ OPOL

S 1 AT7T L'L .IQUE
L l i :
'/ ri ," ,' i''i :,";:- a l'ELrangu r.


aussi coiIntre le mainfien du stand
tie lir dains I'dilice de I' iiiver-
si' 2.


L
Oi

A
t16
CI
le

fl
sc
tc

a'
p
n
I'
s
C
(i
s
r


ont attaquk le Palais de justicee
om ils se sont inlroduits, ils onl
jete dans les rues loes dossiers
et les out bruIl6s. Une d6poche
de I'Agence Havas de Berlin an-
noie que 40 personnels out dt0
tuces et 200 bless(cs dans les
mecutes de Vienne.Le t6ldgram-
mc ajoute (I le le palais de justi-
ce au centre de la rIvolte est eni
leti. Toules les commiiulnications
I.l6phoniques et tCl1graAphiques
etilre \ ienne ct le reste tiu mon-
de sont interromnpues depuis
8 heures 15 du soir.Les journaux
de Vienne out suspend leur pu
blication, deux dentre eux : le
* .Reichspost Wiener et le
< Nueeste Nachrichten ,) ont 6di
C()omp)lteenl mis A sac. On a
appris dans les milieux autri-
c iens de Paris que le ouverne
ment clait maitre dela situa-
tion, les leaders socialists ne-
gocient avec les mnanifestants
alin de r6tablir l'ordre et de pre
venir une nouvelle effusion de
sang ; on dit que la revolte est
une protestation centre le sys-
tWme de jury 'qui a p e r m i s
I'acquittement de soldats
qui sont considers par les social I
listes comme ktant responsables
de la mort d un socialisle et d'ui
eniant pendant une mnieute a
Schillandordf au mois de Jan-
vier.Les socialists avaient acca-
se un ctudiant d'avoir tu6 un
ouvrier qui protestait aussi con
tre l'inegalit6 du traitement en-
tre les Ctudiants riches et pau-
vres A L'Universiti de Vienne et


e sort myst6rieux
de Nungesser et Coli
i ree'licrdi'e lonjours
les ilenx aiiatlers
CIIICOUTMI- D'aprs M. J.1
SGobeil, secrtaire de la socid
(l'agriculture du comit de(
licouitlmii, il se pourrait que
s avialeurs disparus Nunges-
,r et Coli aentl atterridans cet-
Sregion M. Gobeil declare que
eux indiens qu'if a rencontres,
y a quelquesj ours dans les bo s
vaienit ion seulement vu I'abro
lane blanc mais ils I'avaient
Iaime touchM et ont ajout6 que
avion se trouvait environ uine
emaine de march au nord de
;hicoutmi ce qui voudrait dire
ie 150 a) 200 miles de la ville.
M. H. \V. Smith et L. 0. Reillis
e sont iminedinatenient mis en
',,utc poi r I'cndroit indiqu6.


-"'
li
S
n


qauce de la plume i'
poinle de diamiant des
anciens de 180I0.
: e gelnleman parai
plus trouble par sa plu
me A pointe de diaman
ue par une inspiration
e sa muse. A I'ancien
ne I poiqe doe1800, d
pareilles plumes orq6e
de pierres precleuse
flaienulde plus belle appa
reece qo'elles a'Rtaiec
uliles. Nous modernes, r
cennaissaft que l'indispe
sable pooeer rire son
I'Nquilibre et la douceut
noes nous serves du WAH
PEN,Leurs lointes sont ifr
dieca,


mmm! m om.MM I


I


I



!S
II


e
s
s

IL
re
n

r.
L


Leur bea i, leeurdurabililt,
leur capacif d'emre el leur
icoilaje facile font d'elles des
plum, s favorites
THE WAHL COMPANY
New York, N. Y., U.S.A.


MOHR & LAURIN, Agents


iai letc o t'oiuets (ItLl s lN r v 1 i1
* *;z t6t, la soirde ful dh's pihis
,ci,,\ i:)le s. O n v iII )!I tI t letC s :i'
,' I Cipi, ),l.- s <. ( S I.,Is I':i
i1ille ). ce tilhj de rs,grani e
valcur ar tistique que les ama-
',TuIrs au go>t ;te 1 is difficil
prisctl 'l e I lorl i elnclit.
Les deux episodeLs du roman ,
ie soul deroulcs au so.i de la
1lus suave mnusique et onut fail
)cendant plus de deux heures,
F'ad iralion dd public.
A Vari6t6s
Les gosses, en tries grand nom-
bre comme d'ailleurs chaque
dimnanche, se sant Iollement
amuses, avant-hier, a Varietls.
On leur montrait le to 6i,;-
sode du <(Masque aux dent blan-
ches )) qui. coiniin.v l's p0.ce-.
dents, souleva la plus grandest,
admiration'de la juvenile assis-
t.oncc qui tmoigna sa joie par
li plus bruvante gait6.
)ans la soir6e, pour les gran-
des personnel, on projeta sur
I'cran un joli film : L'treinte
du Passed .


Or 1OQQoo


ie Bossew #C


Bnts Generanx
* *a m iBl


Capital








LU

Une nonivelle tenta(li(e femlie
PARIS Le gouvernement
l,,;i n ais l approuv6 le I lprojet tdu
or. id a6rien Paris-New-York de
Cosl 'et avialcur un lides plus
InnIus (n FIrance, a 'intention
(le parti (Irancs unice isenainle.
La question de Tanger
BIIIHARiI7-l)(es (C)pclsic(11ll
(i!t 6tC I'ecIcs d NI mi( i(l in d-
uiinl t qude lesa o''it ( ions e aii-
Buo-espagnIols a1i sujel (I' lin de-
in an el de D ae I'l-'si' enu I o -II (T'oi
1oni n cor'i ll e p; i plus 11 il) -
de an ( Is l'ai il is'i lion t(t, 'I'inI
Er sont :r ivtcs i un point im-
(vinfi l lI"EsurIne ,' remis aux
I o cihfia irs t rc-nl is ui d iv etu-
(P!' lone la police 'de C lle' ville
s it sous le conltril esp );gni l.
-m -- -
.lort d'une grande
irlandaise
) I'f, I -1 La coM esse ir-'-
kIie'Vi c e, (ICI)us l I' ulCeLIrs aInnI s ic
uiine d(Is personnalitcs les plus
;) \ II( en Irlande, (sl t miorte ce



(Aonsciltd'tal
i.\ s a s nce ('licr, le Conse Il
dsl ut a commenI d le vote du
TBudget de la Hpubhio:ae. Les
Budgets du D6p; rits :; it des
Finances, du Deparlement du
Commerce el cCelui du mDparte-
iiint de la Justice ons tW volts.
Enisuite le Conseil d'Etat a
vot6 la uLoi sur les Prtes hypo-
thccaires et celle qui divise ent
4 classes les TIribunaux de Paix.
Puis la sea:ice a t6 suspen-
due. Elle sera reprise aujour-
dhui pour la continuation du
vote du Budget.
Le s6isme
en Terre-Sainte
Une dep&che de Bethl6em,
transmise par le ( All America
Cables ) et reiue hier a' Port-
au-Prince, aniinonce que, dans Ic
village imniec de Ielthleei, I"
se Itsuie Ilui a secou6 to te la
T,'rre-S i ne n'a pas occasion
de victim, mais que les degats
inamleriels causes aux masons
out 6tc 6noriues.
Comimic oil le sail, IBelkliein
cSt uln |l lil bouir deIn la .1udce,
to0 l )Proci e IC tI .Irur sale:ii. II a
5.51) habitlints e.iviion et c'est
Ia (que na uile;itl Dav. d ctllsus
Clhrist.
A Parisiana
v. n v iii e, a IUi is.an'a, in I a- isi ancc iione Iu itas tri
1113 lC~t~iC (il II l


Avant-hier est mortei
Pierre Bernardin Lebh
Ludovie BCbelle Perpig
.L Les' fundrailles ont
liicr apres-midi en r
Sacr6-Coeur de Turgeau.
Aux nombreuses j
6prouv6es par ce .d
envoyons nos plus'si
dolkances. "

Au Petit -86n
Aulourd'hui prendro4
Petit-S6minaire, les eua
passage.
Jeudi, les r6sultats
means et le palmarks d
scolaire seront pr
loute intirri. et tes f
s en iront en vacancies.


: ** -,'- .6 w ^. ,i& 7,,u
G rcnd c LIQUIDATIOb


e:rig.I


vii


J)uraiit les mois ide Juillet cf Aoiit de celte an
oilrons les pointurcs I'IERICIE & c o. QUALITMl
au-dessous duprix dec rcvicnt actueL, N. us le laisI
d(I pelnclct i itous d'esssyer ces peintures qq'i*
vent ado)pler; i)a cc que lout on oblenant un travel
et (ural)e. on economise beaucoup en les employ$

Commercial Agencies


&


Cornmis


En face dela Douet





Preparation spdciale des Etablissement i

Aliment parfait desenfi
Le lait de la femme constitu l'alimentation ideale pendi
mi6re entrance : cecilest une rOgle absolue, unj axiome fO
de pudriculture. Mais il arrive.fr6quemment que la tIel
nourrAr son bb6, ou parce qu'elle manque dejlait, o0 I
qu'eile est malade ou implement trop faible pour suppr
ligues de l'allaitement r6gulier. Dans les conditionsal
derne, que de fois les exigeoce de la position socials oa0U
profession ne viennent-elies pas s'opposer & P'accomin
ce devoir. Et'alors, ou bien c'est & la nourriceequ'il m
ou bien c'est au biberon. Au point de.|vue physique et
point de vue moral, neuf fois sur dix,le biberon est escOl
hie A la nourrice etrangere. -,.
.Lorsque le biberon devient insuffisant,! onb augmOen
nutritive du lait en y additionnant de la VAITIN- & la4
euilleree & cafd par 25 grammes baviron de lait'i boiIa-
i'on augmentera progressivement, 1 partir de 6 moist. Pi
melange la Valtinb au lait ae on laisse bouillir penditt
minutes en remuant sans interruption, pour obtenir aU1
bien homogene.
Un b6be ainsi noarri doit augmenter de 25 gra
en moyenne pendant le premier trimestre, do 20
meont pendant le Ideuxime, et aini de suite, I'enfat bW
double d, poids en o mois et triple en.un an. OM
A partir de l'Age de 3 ans,.remplacer par le PIO.O
EN VNr6: A Port au Prince, chez Simon VIEUXL
A. BoU6, Ch. Picou et, E. DtreOl,
|L6on.R. Fedquitre, Ed. El'!v., Al
A Saint Marc, chez Mme Maurice Clesca, Mme U
Mme Lacocheti6re. Clement Pina
AuxlGonalves,'chez Lacroix ht'R6my,Mme (EBgbt :
Aux Cap Haitiaen, chez F. M. Alti6nr,OCb. Jvast.l
A Petit Goave, chez B. P. Reid.
Etidans,toutes le bones Maisons] dalimonOss-D.

Alfred VIEUj
I #.... w ire A .'..A


weul RepresentantpourrItIr ...


1 -- ~' ~ii~-----~---~l- -


I 1 ~~11_~e0~lllll 1 r


--


'


o ,sdr I rrv -


s


1


Le I',re hreal esl nomimin( kiciire
Par dleisioii (de M. le Vicaire
i''I (',,i' l Ie ( iC a i'i iuc e oloun:ze,
:n lminis;lr;; l 2: I'r ce l'.i 'chidio-
S<'sc, l';abb)' K !)p.'eau, (' I 1ut or-
(iint' prIl,'e 21; iiin dlern:i(r
pi ir I'A cli('v.'ille-lvq.(I(I des
::!v\'es, a (',' li. t imi 1c i V '! ; 'i e :'
!.t c bal>iis, ;! ~I date (i l ).1 juin
,'t.'() l l .

i2avion de la
Ilier csl )a li, l)o.or le ( 1p-
'; lin ion de li IV,'si indli(I
.icr, l .:. /i s,. pri 's till S ((joiur
cli; v ltc ville an cotirs (lIl(|IIIl
I i\' 1.. ;. I ; I."T ,- *, V I .% I c l (d 1! P : ! .s

.\il. NIax vi Vt \V. S. \Waic.
I 'p i i 1 ',i r el lhv\'ion
; a i ,;s S:11!!, -0I )V nir1"). 11
OS' I,' l ' I '1 Sl (i -ld l ;ec
,* .' 's I n i ; jo irs d u n n iis
t '. \ .., .. i .


$r)r\;maran




LE MATIN -- 19 Juillet 1927


*1
iune visited

h BON MAPCHE
LSE DES RUES RiPUBLCAINE
ET
A.' DANTEIS DESTOUCHES.

ENT D'ABBIVER."
de simances at do forces vaids
aMins on onir, on tilo *t e olies
pIquies, or et argut de formal divenes
ialuls). ;
r cigarette.
| *& dents [varltes)
do surt6
SuCsaquin de sole
decouleuars ardoes
parspluie pour home
dra bhomme
hoa courts blanes et coulturs varies
W.eoli cooleurs varides & 0,30 or la piA6er.
Iose d'amende par petits aflacons
sede vanilla a t (
de vanilla, Is litre 20 dollars
bA. monathe, Is flacon 1.50
gi d'amende 1,50
F a (Graphite ) par bottle do, 12
lsteteo paper crpd avoc dessin pour (pique-ni-


ppiWmm.. .i- -.... ..a.- m IIi. . 1I 7 ,


tait est une premiere
tilergie d'une antt ma
.Moe tout dans ce motd
*ealadies proviennnt des ger
aboadent dans la salet. L
Ulfebuoy d6trult tous les ge
- peau. II la purifle et la
wew%. LM.. Pwt umllght, AnaMW


nacessi


F TOUT, EN PE~t MOTS
-- Depuis diuanclic s'est on
verte au Pensionnat Stc-Rose dle
Lima une granldrl Exposition de
tIravaux A tIaiigluill de peinture
et ale des-iu executes par les
elves de 1Eteblissement. L'Ex-
position se c6tureva aujourd'hui
Depuis iier ont comment
les exameus de sortie A I'Ecole
des Sciences Appulquees.
Dimnnche s'cst onverle an
Pensionnat de Notre Damea du
Saicr-Ceoeur une bllleu Exposi-
lion de Iravaux o I'aiguille, di
peinlure el d, p. ar le s lives des 'Filles de lt
Sagesse. De tles belles pieces
sont exposes.
-C'est ce tmalin que corn
mrencent les exalirens gintraux
la i'Ecole Nultinae de Droit.
Le Departleent de la Jus-
ice announce que le sieur E uri
que de Meza, danoi, a sali.,sfil
aux premieres lormalil6s )our
Sacqurir la qualityh d'lialien.
v-Ce matini auront liceu A I hIs-
titultion St-Lonuis di (soaiztigue
I procliatmlion du palmiarcs
pour aunnee scolaire qui linit el
la distribution des prix aux e61-
S\es de lnslilution.
Cesjours derniers un haul-
parleur availt et install au Parc
IBaptiste, au Cap-llailien. II de-
Svait transinettre le concert du
SRadio de Port-au-Prince. Les
risultats W'ont pas 616 salislai-
,, saints.
e M Les Annales Capoises
i announce inue la ville du Cap-
lien esdt ioniace d'une rmaret
-I Ls porl-aI-ii-princiens se
p)iaigneail tdis boIlaulGgers i lit'
,do"elni plus ;,M Iainso de 0.10
' teir i oids r^glt iKciulai e.
[ ~-Dvux Usines sucrieres oel
t'0 1 f II (li(e a h)lo clionlier Iati
SCap-l hiflien. Cclle de MM. IHos-
tini .i Cuanciulli i La Rue et rello
d de M. Maisouneuve A Escaimoi-
Slier.

I lC:A\S.ON EXEPITIONNELLE
A vendre ou a aermer
a Petit.Godve
\ LUne vaste propriet6 fonds et ba-
Stisses ayant routes les ddpendan-


dgnifque ces eat confort ddsirables, situ6e
S. 1'entrde de la ville. Position excel
It. Le l lente et saine conviendrait & son
rmes qul point de vue pour uno institution.
e Stva e ,Pour tous rmusigneatsV, a',.
rmes deo dresser & D.Hermantin ( Port au
prot&P. Prince ),od & DUFRESNE B.
SOSTINI (Petit Gotve.
e B ,Ce 18 juillet 1927
.fa fn ERR s IM ,.:


ien n'est si disagrgable, si obsadant pour un automobiliste que d'a-
voir sa voituredquipde avec des pneus de quality inlrieurejsu-
l'jets i de continuelles pannes qui provoquent la manvaise humeur
ouragement et souvent mime la perte d'un temps pricieux- Insup
ble ddji, vite its deviennent oiutilisables et doivent 6tre remplachs
ionnent ainsi une depense qui aurait pu tre vit6e.


La meilleure forms pour parer i de
possiste i se procurer des pneus


tels d6sagrgments est celle


GENE


CORD


Sralisent un double advantage:

ilite irreprochable et belle apparence


EN STOCK CHEZ

CONSTANTIN- R. M.AUGUSTEF


Sides Cesars


Rue Pav6e


,PoudreTEINDEI

SdonneO un teint i de lys
I -p


Padre idfa iE-la
dA len.A d'un prfum d0tc,.
comnscle d frlkhw dde I ai.
nesse, mboeit. efface ts rides.


"ARYS
3, rue de Ia Paix, 3
PARIS .


a --


H. Balloni Fils
.___ No 120, RUE BONNE.Fol
Vous trouverez un assortment corplet des marchandises I.f
plus varides telles quoe : lits en for et en cuivre en tons' genre *.i
de toutes dimensions, grands et petils, miroirs biseautdi, arrli I--
!fravnais, carpettes, descentes de ht, Chaises et dodines amdricain.,
et viennoises, encadrements, tableaux, lampes, couvre-lits, tapi d
ab'e et tissues pour tapis de table, Tables avec marbres et marbreA
o ou' -bles, Seilettes, services de toilele en porcelain, service de
able en crystal taill6 et grav4 de it pieces, lits de camp, rideaux I
montures en cuivre pour rideaux, argenterie poinr:onnde de 8Ns
grammes, couteaux, lavabop, en marbre et Amailles, articles de
.grand luxe, bidets et fontaines A main, pendules et fous autres ar-
ticles de beauty et de quality sans gales et don't le seul d6faut e
'iltre bon march.
Vous y trouverez aussi des vitres 16 x 20.
La Maison r^&erve le meilleur accueil aux acheteurs.



A ELDOIA DO
1oons les soirs (ltep)s Cieoleo) :'i ()r. 0).;)
IPotage tIonls les dinlanclies 'n:;liln
Votus y ltrol) \verz at( ssi ,e inll i ..!i,) i ; cu r -.I
de 1'orl-a-- rincc et il,, l).hing)rease
Sde Maitrei L:ii11 ho
Le lameux Cocktail ()ne- ITre -- F'oir iqui preserve
S(Iel'ct )ideln iei".
Les mcillcure Sanidw ichs


Phone 597
- - - - -


rrix modercs.
Fred GAIRAUD, .Directeur.
-m ,am "1 -


CARCELE F AS
OLT

Le Prisonnier


C'est quoi? )Devxinez!


. Demandez a vos amis.


Cc~r cet ( AE&< r(< < 1
PAm
LiNSIR TUT TIPP NAUEl
Section Ciassique. Franmais,An-
glais, Espagnol, Mathematiquts,
Sciences Physiques et Naturelk.,
* Latin, Grec, Dessin etc.,, i
Le tout'pour un prix r6,uit '
a partir dc '3.0)() )dol.
Les cuurs ont, en outre, If ils
par de- prolesseurs speciali.i,,,s it
chacuue des inmalire.,.,' '
Des course spkciaux soot intl:-
tuWs pour tous les e16ves en iet; iA
et tleus ceux qui n'ont pas ret6 i
aux derniers examens tie la Su:-
ston de juillet. PIour ceux ip. i
pr parent A uue &cole suphieui,:
MWdeciue, Utoit ou t6uie.
l-ncore une chance ceitaine, jI, -
ne3 gens, pour affttronter avtc SL -
c6s la Session d'Ottobre.
lI6vision complete en 2 mois du
piogramme classique tie I aL(;
-colaire, pour toules les classes., \
comptis la 7e, la ie, la IThteto. -
queet la Philosophie;BrevetsSi,.. -
pie et Supdrieur pour les deu oi
selles.
gSection I'ra!ique -- JDaclylogra
pine, Stenogiaphic. Comptabilm,
par l'institut Tippenhauer, fone
tionanut j' partir du ler AoLtt &
P6tionvili, et en Ville. Lese 6ies
en retard, ceux qui n'ont pas rius
si ainsi que ceux qui voulent com
mencer d6s maintenant, tiouve
rout ce qui leur manque et c qiii
leur faut.

Plangalles
Nous avons re;u la carte de
fianuailles de Melle Lucie BeIn-
jainin avec le lieutenant Eulder
.Jan-Baptiste de la G. d'll.
Tous nos vaux aux heureux
fianccs.




Parisiana
CE SOIR
,a hllhi:,s SSaioil' "et Le 7 dic
Ti l1- in.-- El'tre : 0.50.


a -


A. de Matt6is&Co


RpRe sentans pour ati
Re tspour-,_ .-- ----* fc-^


Pe w Telaoetjy (Nictr. chair.
Meme luret. reu por bruve.
"Choi Ctair. roc ketlowc.
QOWI Toudcipa.
Tubfi p *is \**
Baln Teeallys-..
Sa0n TeUn elyt...
rard .............
Vou Pour blen*de. tel povur
tnre. mer mamnarlit. oc'
clW. acre lotmE. buire. mauwe.
raft t otd. Mchl clair. og
* It. 'rwe VW. oMtr )


I


a


4





I


I-,


- C-


---


r


'a J' M


8~slj


I --- _~___


7 i it I IIL I III


__ ___


i


s-


SI~EIP~


t


' "




N olW-


LE MATI1' 19 Juillet 1927


LINE lVEPil TII E


Lii" l' -I


A vendre
U'l Cadillac Sed a 11;
march.
S'adrcsser en f'ace de iC (
Sagnie des Pompiers -Gr
Rue.


S Par L6on Lalea..!

l)ri I.' ')L <. *" desi s ; I I.il
ri, I)ti., 'i, V lid, Rue Hoi
:+i *H.


ALUMINUM LINE
New-Orleans & South America Steamship Conpiy lie.
Corn PROCHAINS DEPARTS DIRILCTS POUB PORT-AU-PRINC!
and' Le steamer "Swarliond" laissera New Orl0at-
12 juillet directement pour Port-au.-PrSei ,
p les ports du lord.
Se 6 Juillet i 927.' "

)TN A. de Matteis &T
AENRTs Qk5TkRAryx q


1) MAGASIN

eCI liI(jiiidatiol .
I -1 .-"1r>n


I.,'r s lihls' S q ti i sm l ou> g 'Lc.i l 'ii i 5 Il-:l'-llri ;ce nie s* )l t
i ; : < l ( riii (i d(c dcui x ;rtic;-s c s( I v(Nolt >II '( r (s
.* IG:, M I VK i l:-('lili tll (!{ AX TI \' X()^ \Mi.
Ii,,i ,u IIiA! de'A (IN 1ANI AG SINJ


'1 ,' i' > i' I' (, It"' ( : '

w silil W ; li l i l l I ' ( I



t c *
o ie l l' l I' t,, l ".l "
I'' lc 1 1 :1 1 o '.1 i i i 1 1 i ,








t' ile siI iu <' l
" ) |, l| i t' I l ; i > i c i .':r. '
T il l il ,' le 'll l l i I t > i l< l lt t; "'.








Voilet blanil' ;: i :
Zephir t i ii< dc' i i
Reps A barnr s
N i l Iq l line rput l d '. .




G licot percalc
S iilter ps;iliu dl l cl iii r




Co set
Gr. nd choix ('Ic ( < Iii I
0 ,nilc l oi x d.i : I rt 'ur i

Diagonal s up.
D i l go iia rl plt i, : tl i- p.i
]iiC ieinie floi ;iinr. l.: I\ c -,l i I ii .i s










CVoilmie lani' ;i li; at b.s
C |)hir in ti"pu .1' l ,i i' ul.
Drill fil extri b .i c

DrS\\'ill Sard)()ill" p; i
riColl sel bl






Kausi ilk ii iiiu l.
lDrill Sat'ditii S"ir Iil



Kaky blanc sull.
(( l ties sup.


2v

21 i i()


1, I






1.;,.
1,5 I







1,1()
l.ll
;.l i0
.2,:)i'





I. C
*1 .,-i ( I






I .t
10. 0




4,(0
(.i t>i)
2. *")

2.0(0
1,10)
l.Ia;
1, 1t)

1.HO
II ( a '
it;


2.-,.t i
1 0,
15,( )()
10.00
9,00

.1 (I '5
2.0 1
1,75)
l.o(


KoIky i,,, c1 ,2.-
Drill flanelle 1,2.
Cotilil l a i'avurcI s r nl g'sri Il(ies p.gar; .-1,0(t0
J)lrill c itl! io l r li Il 11 t)1 l l Il'inii 12.'
hI ill noir 1111i sup. 2,00
Drill 111 lla b rlts s,(i' pour lionine .,00
(hcI iLimis tc '(coull lr 2 ()W


0P
d(loa(1(1I is,


( i C;l c.s 1il r I,' ,.t'sI


ht ai',t 1 n
(Clit illiscs i'i' ;i' i.,-S *l
(himi ii ce ouli i. r
(' ()iiI lljil.;Iiso i .,11 l i'i ,- )l rt'i


liiy jp ir .**

I C cll. i l .' ie' 1i1 .
l'ya i nS (.U ll.t' I 1 i r
s(paS(J *' !' s i,, t!c (Jill i





l I Iii
S \\v i ,, t.iI I i i.i : ;.t '
1II S ., !t.* [ i l l ,: ;l l'C (!
i '() !, a';* n t t i tI



1"1: l ,' i, ;1 nl i i


nIle kdes


liqui


itit son stock.

1.75
(auTn. 4(t,00
do:. 4;),()()

(;,00)
ir (;.0)0

7,5.0

st I tI(c(tca .S. 00
15,00
7..0t
17,5i
cl soic 5;,00
in 'ICilul. lane l15l,0)
10,
1(),()0
iniul el i1 l 1. 2,500
f;,10
,i i 2,00
:100
10,00
aniC 4,00


S:dc: ,ichi ic a, d ,aille
lil . : Cc.l t e ic .'l i l)pt iitl
iiit' ['i,, t i., it' ti tl (iU [ '.s 1 co lirrs j; t r
S 'i. I i <, '. i(i t lh t \ (I 'cilil tli' es jp 'll .
I l l i ini ('li C l i'.


N.,ppi il could, il' 1,,00
iToi, i1 ti ;I> li! xr\ i lir;', auie 2 114 10,00
( ", 2 2 6,00
colon i idr'ip sup. /).-I 3,50
Saliti a Ir;ili:igt.' i)to!r Iu culjlALimC'Lit 2.00
Tissus (')plig' p iii- So li( d L iballi g.l irag.12,50
C(hIC:iisi'cll' c; c(.a(' tii tricotl pour voyage 7,50
couvir li il' d\ t)Vyag 35,00
(.mI \ cI' lurel (ii il it i iq tcu' simiilie soic 40,00
Lii tilix tic l ni ilit s voyages
Tulle lit supll. pour ioiiosltiq. Irs large 4,50
I'Ihlionoir()g'llic port;'ail jouanlt n imporle
(liuicl 'e (is'|que "5,0()(
'lIoilc i iai hlls d ltbh le l;IrI 'st:p1 2,,)0
Gr(indl cloix de topis )our laible)
I rc (l de it 1)0,00()()
(iiaild dt'CscCntl dU lil n line 290,00
Gr(ilr id ch(oix ,! I) .r; l i) l' I bigh nl

El hilie ;illt's arlticles.


1'icl (IC ( dei od:es,


toils


17os (tIlicIes sollt f11ais c l (gar ltis.


IG rand ID


20()- ..'08


loyal lail Steamship
Packet Company


Le steamer "Teviot" venant
de Kingston et des ports du
sud est attend Port-au-Pce
le 20 juillet courant, en route
pot, les ports du Nord et I'Eu
rope, pregnant trit.
Port-au-Prince, le 11 iuillet
19d7.
.1. DI)AAI.i)ERI.r.
A oent o'nr:al ouir Haiti,


I LI 1 ,al .S IC'Ie1


Fre-d. Gactiens
No, 117 liuc Houx on Bonne-Foi. No 117
Telephone: 66i7
ON TROUVEIRA :
Alcool fin pour liqueur.--Sucre iHasco blanc et rouge,
gros et detail, Riz par sac et parlivre,- Sirop, Orgeat
Gr lnt:(li'. IV,'chc .etc.- Cigarettes, Chesterfield, Camel,
Chancit 'tire, Pantalk .-. Ma nchettes (ualit6 superieu-
le.- C( iv\es alimeniniires. Cafe vieux par livre,
0c1i' i poludre -- \ lisky. Birc Patzenhofler.-
Champagne Masse Pcre et tils 'Champagne qui peut ri-
valiscr 'a\ ;" a\'anIage aivt c I1'iml)orl'C quelle marque de
la place.- Champagnc L Aisoin.- Parfuameriel- Vin
blanc pr gallons et piIr houteilles. -Viri rouge par
l)outeilles ct gallons qu(;:i!i'e !i|p-rieirec-Clairin vierge
par harriti(w NECTAIl.El i la ntn i1n.o0ls fa micu se ANISETTE de
Maditimle Fl' i(ri'' t;t'jcns.
Vence f.:ire unic visit et vous sortirez satistaits.


aM r _______


----- ^^""^^^^"^^





west ne



HIER ET FIRESTONE DEMAIN.

pourquoi ? Pour la bonne raison que le connoisseur de la
valeur d'un Jpneu constate tous les jours davanta(ge que. le
lneu Balloon Firestonu et la Chambre a lir roug(c Firestone,,
de, par leu's excel enles qu'A:iths, sont ce qui lui laut pour son
auto.nobite.

N'ous prenons plaisir iaviser nos amis:.qiue nous avons recu'
g*i .assortiment de routes les dimensions de Pneus Balloon,


Reavy Diiut


et Cliamre 4 air rougje


II ya


Firestone.


advantage A acheter h marque

FI RESTONE


Pouir vot;'- co,l l't et


voire


Si-Macre, chez Mr Cl6ment Pinard. '
O,.:nI, ch.z ,iL Antoine efizard.
i'.l, i ,i !.x, cht z Mr F. Maurasse..
L. Pz-lln, chr MM..hol n &ucial
JauAel, NTiG, Mr EdNmod Lauture.
,lux ,- chiz Mr. Jltan 1). L onisd.
Jaietm e, tliaz Mr DesquilonD.






d" ie i. .m e i r ir D 'I l hr





AENT GENERAUX


.-----I


Sports men Sports women
Viennent d'arriver :
Echarpes pour sports et voyages
Sweaters pour homes
Chandails pour dames.
Bicyclettes auglai es
Fruit Salt pour ne toyer voie sang
Virol pour eirich.r votre sang
apres son nettoyage.
4 Autos et Bicyciettes sont a la
mode maintenant.
,tCaribbean TBRADING jCo.
Port au Prince.
Vis-k.vis de l'ilotel de Fiance.
__-


CH
ef

g


*








4


:- -







. 5 ^
.e.., <- 2



. 7"
.-
S--, -_
5-^ -s=
-i c!
-^ -% U,
=#


Grand Hotel de Frand
P. P. PATRIZI Proprietaire,
Cet Etablissement renomm6 don't l'61og6 *4
plus a mire vieit d trecompletement'fe ta
et remis a neuf. Les chambres ont tout 100
fort moderne, le ser vice irr6proohable,. I
taurant soigu6 eat de tout premier ordro, 1
tel n'ayant ritun n6glig6 pour fair pl8ail d
tharmuante clientele.
D6jeuner & la carte, Table dIW6t*
Plat du Jour au choix
,, 1Pension au mois, a la semaine, par jour
Garage mis gratuitement a la dispos0itioa
voyageurs.- Hains, Douches a toutes I" hal
T616phone No 41i
Dansles Magasins souch6s & Htel, onfM
vera'toutes sories de provisions, Vins, Liq
cigarettes, Vins d'Espaqne, de Bourgogne, d'Italiet,
Choix de Conserves.
On y trouve a 1'arriv6e. pendant le s6)101
au d6part tout ce que 1'on d6sre au iiirl dI
tel de France.-- P. P. PATRIZI, Propri6taire.


Ce qui 'a janmais 6I[ fail
Ce qui ne peut itre pass.

Kola champagne


F. Sojourn6
Prepare ran s tes conditions rigouretuse
F 'ASEPSIE
'rparation ct Vente
IPIIARMACtI F. StJOURNE
Anghle hs liu s Boax et duii entre.


1


LE G RAN

est to uijours


M.M vmmmp I- I


II ---- I


i' -;IY I i


I


"uada' Ain I iL d


tr uxme llUsto p3 .. i-.


1.- 1. t




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs