Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04506
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 07-07-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04506

Full Text


im1 ant MA Ol1RB
DIRECTEURI
1. Ruoe Am6ricaine, 1358

TELEPHONE No 2242


1 NUMERO 20 CENTIMES


utmeANNIE N 6141


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


JKEDI 7 JUILLET 1927


V A G t Ff T'. a. v I *


LA 2"'u mSlSS N
DE LA

commission Internationale
DES

Jurisconsultes americains


JA QUESTION DE L'INTERVENTION

LE ROLE DE N. ABEL N. LEEII, DELGrUi D'IIAITI


I at ons relatel l'iner-
de M. L('ger au.r s'an
idres dies 9 el 16 mai.
eomnplelons les declara
du R;prsentanl d'haili
edernmre stance, declh-
non reproduites par le
Jornal do Brasil )...

ite me tairai, disait M.
Ilger,sur 1'6motion pro
par la declaration de
Reeves qt.e tout le
ise rappelle, qu'il re-
it sur le principle de
ervention, si aucun
ment etait ajoute au
'Assemble& se divisa
scamps. Les uns vou-
tladiscussion immediate
additions suggerees, les
demandaient le renvoi
leble A la Sous-Commis-
Aln vote, il y eut 8 voix
r le renvoi, 8 voix con-
le reniei s u r 16 pays
iLe rglement con-
dent Pessoa d(e-
a question revien-
4Hltat, pour un nou-
lote, A la prochaine As
pllni6re, qui est celle
rd'hui (16 mai).
iCepndant, d'apr6s les d6
'ons qui ont ete faites
Comite et la sous-Comr
n A, auxquels I'Assem-
niere n avait delegu6
competence, s'occu-
dela question et d6ci-
ne pas codifier les
nts proposes, mais
ire sous lorme de

esprit de concilia-
tel que nous avons
legyeux sur la juridic-
,isattribuait la sous-
!on.
da voilA que la question
Sses juges naturels
l ,ed6cision finale.
nette qui se d6gage
lions du Comit6,
FalSiCommission et des
changes tant6t, est
l8accord unaninie sur
des amnendeinents pre
2 En eflet, 'indication
tient caracteristique
ention,.rdpudiee par
Inmssion.n'etait pas au-
de la competence, de la
de la conscience des
Itnalistes r unis A
.lmonde est d'ac-
assion. La Comn-
condamne l'inlervgn-
u6e sous une forme
e et comiminatoire.
roqve l'occupation
8Icqjt6 est de trou-
Irm. pour exprimer
qui tont honneura
nce juridique au4-
Le s uns propoiseint
-.d 'F vlr des d4c14-
varir / encore, cor-
i nt centre 1s
tftnimjt avec raison
iSdfl1 .*rinci c reunit
odnti1 esaire,, ia
U odifii. Dans celet
generale, on sent le
-coup malencontreux
tlue spectre polilique.
e e de ne troisser au-
meptibilite.


d Mon honorable collgue pLes prescripiilOns dev erres c
de Santo-Domingo vient de Peul'vent re executives cn d(c
dire, si je l'ai bien compris,
que la torme lui imported pen, -
pourvu quell le fond nc soilt
pas alter. Et on s'attend ega- Remboursement
element, je le sens, a ce que je du cautionneonent des
donned une preuve de conci- Agents de Change
liation.
a II faut s'eatendre, Mes- Par un avis inserC au Journal
sieurs, parcc qu'i exisle des olliciel, la Secrdtairerie d'Etat
degr6s dans la forme. Je dois des Finances advise que, dans un
insisted pour quelque chose ddai devingt ljours, A partir du
de concrete. 2 juillet, le cautionnement, tour-
ni par MM. Em. Salgado, Eugene
c Le vc(u, pour tous ceux Roy, M rovec Pierre, Ren6Fau-
qui out pratiqu6 les grandes I bert, Clhment Etienne, Auguste
assises internationales, est un Paul en leurs titre elqualit6 d'A-
enterrement de premiere clas- gents de Change, leur sera rem-
se, excusez ma franchise,- bourse.
de toute question jugee in- Cette function a done cess6
tempestive, inopportune, qui d'exister et la Corporation con-
a donn6 lieu A de vifs d6bals nue sous le noim de ( Syndi-
et qui n'a pas reuni une ma- cat des Agents de Change est
jorite compact. Ce n'est pas d6flnitivement dissoute.
le cas des amendments pre- -_____-- -
sentes, puisque tout le monde
est unanime a trouver I c s Nouveaux haltions
plincipes excellent et qu'au-
cune discussion irritante n'a Par des avis ins6res au Moni-
eu lieu de maniere a trouble teur, la Secrttairerie d'Etat. de
I'harmonie g6nerale. lh Justice inlorme que les sieurs
r La declaration, elle e s t Michel Abicater, Salonion St6-
rore ce ui a ai. Ell Ian de nalionalitJ syrienne,
propre a celui qui la ai. Ell elle Hortnse Lilian Anglin, de
nest pas un engagement in- nationalil6 anglaise, Philippe Le
national, quand elle nc re- Docte, beige et Alexandre Au.
glemente rien. Ellen a aucun guste Decostier, trancais ont re-
ellet contractuel. Cetle fornie nonfe a leur nationality et o.t
ne cpnvient pas. satislait aux premieres formnali-
a II rest une au're m6lho- tes exigdes par la loi pour ac-
de que je suggere, si I'Assem- querir le titre dhaitien.
blee est unanime A ne pas Bient6t des ArratCs du Prcsi-
vouloir codifier, c'est d'ins dent de la lepublique leur con-
crire les amendments, sous fereront ce titre avec les char-
forme de considerants justifi- ges et prerogatives y attaches.
catitsdu principle de non-in- r- ,
tervention, en tee de la Con-
vention sur les Etats. A -r *
(( Ce ne serait par un vanu J 'ariSlana
qui laisserait planer une qui-
voque sur I'accord unanime Lte grande soirde
realise ici ; ce ne serait pas A I'occasion do II juiillel
une declaration susceptible .
d'interpr6tations diverse. Ce A l'occasion de la Frte nalio-
serait le motif justificatif qui nale trancaise, le Comitd haitien
erait le moti justificat qui de 'Alliance Frangaise et le Co-
terait corps avec le principle rit6 du Centenaire de Marcelin
de non-interveniion, qui I ac- Berthelot oflrent le jeudi 14
compagnerait constamment, juillet, A Parisiana, une grande
qui en serait l'616ment inse- soiree littiraire, musical et
parable. thatlrale.
(( Il y va, Messieurs, de I'au- La fete, don't le prix de la carte
torile morale de la t'ommis- d'entr6e est de 3 gourdes, a ct6
sion des Jurisconsultes d'ap- organisbe au profit des (Euvres
porter de la clarl6et de la pre- de ces Comitbs.
cision dans les graves probl6-
mes qu'elle aborde I


Les examens pour le Cerlifical
Laplilude podagogiqne
L'inspection Scolaire a avis6
les interessas que le Ddparte-
ment de l'Instruction Publique
a d6cid6 de fixer la session an-
nuelle pour l'e)tention du Cer-
tificat d'aptitude p6dagogique
ler et 2Wme degres du fundi 25
9ujeudi 28ljullet couranl.
Ces examens awront teu au
siege de l'Inspection ScolAire.



: JEUDI
~ 2eme Chapitre

Les Trois

Mousquetaires


Le Bulletin
DE

Notre-Dame
1)'
Perp6tuel Secours.
Dans son dernier nummtro, le
Bulletin de .' lre-)(mnie dui
Perpeluel Secours p)iiublie line
belle et styt/'sliwre chroniique
que InouS reprodlisons aUe'
tisir. llle a Ipoutr Hlire.

LA MIIiESANCE
Saint FranVois de Salas dit que
pat la miedisance cl la calomnie
on plonge sa langue dedans le
sang du; prochain. Scion lui, la
nidisance est la vraie peste des
conversations et les medisants
sont trois lois pires que les assa
tins ordinairts. Voici ses pro-
pres terms: I La mndisance
esl une espcc de meurtre: car
nous avons trois vies: la spiri-
tuelle qui consiste en la grAce
(de Dieu, la corporelle qui git
dwuns 'mei et la civil qui con-
siste en la renonimmne. Le p)ch&W
nous 6te la p)rciniere, la mnort
nous ole la second, et la mindi-
sance nous 61e la Iroisicnie.
David parlant des mndisants :
Ils ont affile leurs langues,dit-
il comine un serpent. ,Or le ser-
pint a la langue fourchue et A
deux points, connime dit Aris-
tote ; et telle est celle du m6di-
sant, qui d'un seul coup, pique
et empoisonne l'oreille de I'6cou
tant et la reputation de celui de
qui elle parle. ) ( Vie devole).
II va de so que le saint Doc-
tour vise en ce passage le pdch6
grive de medisance. Mais que
personnel ne se croie permise la
medisance 1lgere ; car si le p6
chU' mortel tue, le pech6 v6niel
blessed.
11 yen a cependanl, et ils sont
nombreux, pour qui la conver-
salion ne peut consister qu'en
mindisance. Ils mordeit, ils dd-


chirent le pauvre prochain ; on
a l'imprcssioai de voir leur bou-
clie pleine et dcgoutantede sang.
Nul n'est A l'abri de leurs crocs,
et ils goitent une particuli6re


Chez A. de MATTERS & Co
RUE BONNE-FOI
VIENNENT D'ARRIVER :
Lunettes, Lorgnons, T ince-nez avec montures en or, en
ecaille et en nickel et de forms ovale ou rondle.
Grand assortment de verres concaves convexes, peris-
copiques, plans ou cylindriques. jaunes. bleus ou noirs.
Avec ce nouveau stock lan Maison est it mine d'executer
toules ordonnances de m6decins occulisles dans Ic plus
bret dblai, avec precision elt oute ga:antic
Vis, B' anches et Ressorts de rec'i.jngc.
Produits de oute premiere quality des plus grades Fa-
briques de France particulibrement de la Societ( des Lune-

Vente en gros et detail.
Venez visiter les nouvcaux rayons de la Maison
A. de MATTERS & C*
I 1


Port-au-Princicnne
1611 GRAND'RUE.A ncienne Maison Keitel. -
Maison s'occuipant exclusivement (I'Opliq tiuc eto ous
trouvercz les verres el les iontures don't vous avcz be-
soin.
VENTE EN GROS ET EN DETAIL.
Nous alltirons f'allenlion lhienveillantl des ocnulisles.
.. . .. _. _' -_ ,.a I


La visite du Pr6sildent
Vasquez & PtL-au-Pce.
Li Club Commercial SUrien
invile le Chel de TEmat voisin
d un punch d'honnettr
A l'occasion de la prochaine
visible A Port-au-Prince du Pre-
sident de la Republique Domi-
nicaine, le Club Commercial Sy-
rien a adress6, hier, le t616gram-
me suivant au President Vas-
quez l'invitant A un punch d'hon-
neur :
S. E. President Vasquez
Santo-Domingo.
LUd Club Commercial Syrien,
au nom de la Colonie Syrienne
de Port-au-Prince, heureux de
votre prochaine visit A la Repu-
blique d'Haiti gan6reuse et hospi
alibre, demandeA votre Excel-
lence d'assister A une 1te qui
sera donnee en Son honneur en
t6moignage d'admiration et de
protond respect A Votre Per-
sonne el en reconnaissance de
I'hospilalito franche et loyal
don't jouissent lea Syriena dana
la RKpubliqueb'ommnicaine.
La Colonies sera honorde de
recevoir Votre Excellence et de
lui temoigner son admiration et
sa reconnaissance..
Respectueusement,
(Signa) B. SADA,
President du Club Syrien.


Ii...


Pour convaincre, il sutfit de
parler de l'esprt ; pour persua-
der, il faut aller jusqu'au coeur.
D'AGUESSEAU


Vlliliriques on plrismli (iqtes
lix on trois scIlmailles.


I-- -.- ~--~-- -- ~1 -~ -3~CI -


.C--C~---


I -


jouissance A dLnigrer les per
sonnes vertueuses. A les enten-
dre le d6vot n'est qu'un hypo-
crite,P homee vraiment honn6
te un habile, le mari fiddle un
coquin adioi. Essayez de leur
arracher une victim, vous les
verrez s'acharner sur elle avec
plus die cruaute.
Etpius, entendez les justifler
leur conduile: ils sont ,francs,
tant pis pour ceux qu'atteignent
leurs v ritis, ils n'en veulent
qu'aux vices... Pour un peu ils
se donneraient pour des bien-
taiteurs de I'humanith, des ap(-
tres de la verlu.
Bon nombre de ces lttres mal-
fnisants sont plus ou moins
chreliens: on les voit A la Sainte
Table. Hldlas! n'y d6chirent-ils
pas aussi Jesus-Christ ?
Une Ilemine tlait tout A tait de
cette race, mais se croyait fort
bonne;: la justice ltait sa vertu3
elle redressait toute injustice
el meltait au grand jour toutes
les ol)scurites. tTne mission de
quinze jours s'ouvrit dans sa
paroisse.
Madame alia se conlesser des
le premier jour au Pare predi-
cateur. Elle n'avait pas grand
chose se reprocher: quelques
mindisances,mais faites dans son
but ordinaire,redresser les torts.
Le lPre louilla, entra au foud
Ide cette 'conscience. Quand ce
lut lini, il dit A la penitente :
( Ma fille, comme nous avons le
temps, je ne vous donne pas
I'absolution aujourd'hui; pour
penitence, vous plumerez une
poule, et vous jetterez ses plu-
mes au vent. o ( Rien que
cela, mon Pore ? ) Rien que
celat revenez dans trois jours.))
Toute en admiration devant
tant ide bontc, la Dame se reti-
ra, se hMta de faire sa penitence,
dont en verite elle ne voyait
pas l'utilitb, et revint le troisik-
nre jour. ( Allez recueilJir les
plumes de la poule,lui dit le P&-
re, et revenez.D ( Mais vous
me commandez I'impossible : il
a beaucoup ventC depuis trois
ours : ces plumes sont loin.) -
, C'est vrai, dit le conlesseur ;
mais la reputation du prochain
que vous avez jetle A tous Is
vents pendant toute votre vie,
comment la retrouverez-vous
pour la lui rendre ? Or il laut
que vous la lui rendiez; c'est
sous peine de damnation.)) -
Que fit la penitente ? Que fit le
Confesseur ?
"Quiconque 6te injustement
la bonne renommbe A son pro-
chain, dit St FranVois de Sales,
outre I- pech6 qu'il conmmet, il
est oblige A laire la rdparalion,
quoique diversement selon la
diversitC des m6disances : ctar
nil tie peut rentrer au ciel avec
le bietn d'aulrui, et entire tous
les biens exterieurs la renom-
mde est le meiileur.o


... a vu,avant-hier aprs.midi,
vers les 5 heures 1/2, des gamins
qui jouaient aux dUs A la porte
dentrde de l'Usine A Glace, Rue
Dantes-Destouches. Un des em-
ploy6s de I'lTsine s'amcne, lea
chasse. Uls vont plus loin. Mais
voici que deux copains plus pra-
tiques s'am.nent et, taisant mine
de prendre part aun jeu, s'empad
rent de l'enjeu. Us prennent la
fuite, croyez-vous? Non. Uls exhi
bent tout simplement des va-
piers qui indiquent qu'ils ont
droit darr6ter ceux qui jouent
sur la voice publique.
Cambrioleurs d'un nouveau
genre I
*
... a vu, A la Place Ste. Annc.
les gens se d6mener pour pro-
flier de l'aubaine que va leur
procurer le deplacement du
March de la Cathedrale. On
am6nage galleries et compltoirs.
On va faire du commerce.
Et 'a va chauffer.
*
..., de l'autre c6t#, on d6m6-
nage. On pile comptoirs. etc. Le
march sen va. Plus de com-
merce. Plus d'argent, plus de
suisse et les portes se ferment


La lol ur les loteries
En sa stance d'hier, le Con-
seil d'Etat a vote la loi prohi-
bant les loteries et les souscrip-
lions publiques.
D6sormais ne pourront done
tonctionner que les loteries au-
torisbes par ArrWt du President
de la Rdpublique pour un but
d'utilit6 publique ou religieux.


Lea boursiers halUene
DE
L'Institut Rockefeller
Laur ddpart
Vendredi dernier par le stea-
iner Ancona de la Panama Li-
ne sont parties pour les Etats-
Unis les jeunes m6decins haT-
tiens qui jouissent des bourses
de I'lInstitliil ockefeller leur
permellant de suivre les course
dans des Universites des Etats-
Unis.
tes boursiers parties vendredi
sont au nombre de 5. Ce sont
MM. les Drs N. Camille, Lafleur,
Civil, Perrier el Ferrus. Le 6me
boursier, le Dr Thebaud rejoin-
dra ses confreres en Octobre
prochain.
Nous souhaitons un heureux
voyage aux jeunes medecins et
une fructueuse besognedans les
Universit6s ou its vont 6tudier,


TOUT, EN DEUX MOTS
Depuis samedi, veille do
Ia Saint Pierre, I'horloge de I'e-
glise de PMtion-Ville marque lea
heures mais n'en sonne aucunej
Et celle de I'eglise Ste. An-
ne. A Port-au-Prince, marque
aussi les heures mais sonne tou-
jours un coup. Ceux qui ne
voient pas le cadran croient
qu'il est toujours I heure.
Depuis le samedi 2 juillet,
Ies reparations entreprises sur
la route de Port-au-Prince A P-
tlin-Ville ront achev6es.t La
nouvelle route en hgne droite a
et6 ouverte A la circulation pu-
blique.
Cest M. Justin Laurent qui
a remplac6 M. Martial B. Coun.
langes comme Secreteur-R6dac-
teur du Conseil d'Etat.
Hier, lea drapeaux du Con)
sulat et de la Legation de 1W
Republique DominicaineIPorN


6mir-




- -~~I


LE MATIN 7 Juillet 1927


I


Olyilipia Bar


Etablissement Moderne

Grand 'lRue


Musique delicieuse

LIQUEURS FINES --SANI)W1' II lc CIIOIX
BIlE -E A lai Pl ESSION, etlc.

BARlde 1I" OI)DI)E
SERVICE IRREPROCHABLE

Eleganl Dancing

Ouve't toulte la nuit
- l)e nouvelliens se pi)rep)arcnl plour 1 a coIm-
pl)'t' satislaclion Iu IIpublic.


au-Prince tkaitnl ct )berne. C'6-
tait le jour de euil (de li IW'pul-
blique voisine.
-Iller, ver's 1 lictirlc I de 1'a-
prl s-mi, il V eul I' t liilnuillctinsc
scene l )publique)( I at No. 1:'26i (Ie'
la rue Am'ric:imw. Iee hl deI
q(uarlier arreti les Ini)iiinm 's l.u-
cia ct \'vya el ICrII' lit I)pl'ndre le
chemin du Ihureau o6 I'oit ne
parole p)as trop hlait.
Avanl-hier soil', tde v i t I
< Montmiartre-(;;i)arct ', )c n-
dant que le 1) oprit'aire de I' ai-
to No. 1071 ,lait dans I'l':lal)lis-
sement, des lilous etnlev'renil
tout ce qui avaitl t: laisse ( dans
la voistre. La Pollic recherche
les malandrins.


Un concert spiritual
au S6minaire
Mercredi prochain 13. juillet "i
6 heures 1/2 du soir les lives
du I etit-Sniniiaire oll'riroiit Lm
concert spiritual cn la chapelle
de leur College.
Les anciens eleves, les amis
du Petit-Sniuiiaire et le public
en g6n6ral y sont (clrdialement
invites. Un prograInilme choisi
ermettra A cAhacuni d'entecndre
es plus belles pe ns es des
grands Maitres.

Les i Pipilhls dto Sailt-inW iine
11 y atra dimanch e prochainl
10 juillet A I hieuires du martin,
chezMmne (i. Svlvain titl r, u-
nmon en Assemllie gcnI''rale des
Memibrss die I'(.tnv'c des P'u-
pilles de St. Antoine )).
L'ordre du jour comprenli: 1
Ouverture de la so'aiue par le
President d'hloniinr. 2 Iap-)
porit det la Secrlaire.{ Rap-
port de la l'rrsoriere et pr6esn-
ation du nouveau Coiniti.
Les aiiis de I l'uvirc sont cor-
dialement invites a assisted ai
cette reunion.

La Flophe au Cwur
Par L6on Laleau
On trouvera le volume an
prix de 2 gourdes I la Librai
rc Raoul Mont Rosier, lb'i
Bonuc-Foi.


Brea&O'Neill
Rlipr,'scithl(nt de mainut11'11r
AVIS


Plione : 2033


I


!
c
I


I
^r
i
^
' t

l


A I'Ecole


de Mcdecine
I es r'sultlats des examens quii
out( l lie c u li I'lKcol etIe M tI ci-
lc' ut tI I) pro rl;il s Ipa r le )i-
recletilr tde l'cole.
Vtoii l lit tco(llm ilple des
61u bi"re l n(1 'Ce. -A. Ilot, ITh. Lar-
ge, 11, M Iall, Il' ouard liancliai'd
1. MlaxiIIiliI>, F. iiteLau, A. Coa-
(let, Ch. Paret, M. liaultaud. W
Polynice.
't'llnu' (tnni,;.- A. I 1t1q'-qu', (.
Pi)icre-louis, L. Th'irid, Cl.rGiot
.'>'n// +tn ct'. II. .X lt0nl s, I"
lhlri.sson, G. Casteia, C. .Jean-
.1actices, M C.antinte, G. Aiugus
tin, 11. Iaymiond, C. llollant
Justin Monltasse.
,"tnt' attn( ;t.-- V. Maldiotu. .
It. Durand, Urlain l)lI)tosse, I
Saum, 1). Ch(6rubiin, S. Rey. 1)
Verrel, F. Nerette, A. (i'arn,1r,.1
Pre ssotir, Vilgrain.
"tn(' .lnl ;t' .- .I ll 6 n 1i l uiu e
L. Vilgrain, I. Villard el L
Alcindor.
Autres sections-- Art dentaire


-- lmCq7mrA wL.


,
1

.

I*
*
,



.


La Fra.Ince f(le qramiosemelnt I'an-
nihersaire de I'iondpendane e
I;llm ricaline
PARIS-- Paris et les grades
villes de province' ont fail deI
< l'Ind6pendance Day )) fete na-
tionale franyaise. Divcrscs c6r'6-
monies se sont deroul6es en
preseice de nombreuses nota-
hilit6s ami'ricaines et franiaises.
iPartoot la I'oule etait norme el
un niombreux public a acclaini
les avialteurs americains don't la
presence a rehauss6 1 'clat de la
fetie.
Au sujet de la d6ten-
tion des d6put6 com-
munistes frangais
PAiIs- La Chamblre des ,d-
put4es a adopt' iA I'nnaniamite' la
molion des socialisles (leiman-
dant la sLuspiensio (Ide la deten-
tionde (C chin lljusqu('it lia fin Ide
la pris.c ,ilen session. Cachin elt
se s co-I l l ', (; : ,( ( tlt)i11 i sites se
soul conliiti's prisonniers. (Ca-
chin a M6t rI'lax. 6 I' 1 1 b. 15.
L'ceuvre tinanci6"a et
gouvernementale do
M. Poincar6b
pronmc('s Cn 'province M.I.T: Ir
S ( (I' l'Iivre linancire e(l o() Il
Vi v rn'iUt' iiit lt c (I' NI M. 'oiincmar .
S11s on( rc Iit a la nl(essit'( duI
miiainltin de I'lnion national
II neige a Montr6al
M()NI'd'AL. La neige au
"1n ois (de juillet est un record
ap)r's plusieurs (dI chIlel r 6toutl-
la'i e la len ipt'ltralure a l)aissC su
I)itiiit, nCl iihicr so il i a neige
I s I'S ]t'gi,' iicne t lanIIs 1a ville.Cet
tI IeiI pi iltllICe inCige ne dura (IUC
Squ(e'lues 1inuitcs.


Avis


Ilajo constant por nclieio Ie
( .,e aviso (que ntunca hle leni-
<(n compromise i'ilri ')


-- ---I ilcsc)ll anI n:lic,:si Cnil()o 1:111
A la Cour de Roumnanie 'lio i no atiilo)icc a >rot)irlo.
IlL'CAll'l'- i) 'aplrs les sjo r ( i ;iste aquli (Ilt si esas lailsas
ni\11 I )rt uit conrl t Sofi a tue c lt innia 'coLtincif n, nr vrt't
Ic' i r IBons 6pourail la pnl'n- in la preccisa obl)igci ) de
'essC lleana de iomuinie. Ce- a
penulant ilanis nus milieux de la cira tlichis autt'11as aul t)'ri-
Co11r 1 nI ssuTe (quauctune dh- lles comt'1n1 le
lart'lihe ollicielle n'a tde late i ,A IM. 1I. (B.GA!CI \
Solia.
Les grandes randon- A \'INI)Ii
n6es a6riennes 1no ;aut)obl)ile j Essex
I.()NI)li S- i'n gro n 't c d1 ( pi ,(I')) 1in 1))'l [ etal?.
lotes avialill'urs anglais (isIreux S :'d(rcsser alll (:al|t. ( .V.\N\


(Ocllctic'r la traversee a erieinne
e I'Altlaintique out tdecitlde faii
re le rail Lontres-O()llawa au
lieu de Londres-New-York.
Le MATIN revolt
les vainqueurs de
1 Atlantique
iP.\IIS L.e a Matin )I a d(on-
linc Lie r,:'celpion en I'hionneur
tide I't(JLIIlage de l'Amicrica ,
qui anlt accotmpagne par MNM.
Lliamberlaiin et Ltvine. M. Ley-
1fi'st, innishre de la marine. M.


:lore anme.- L. Couard, St L. aurenti1 Evnac et les represcin-
llector, M. .lean. ,tants des ambassadeurs d'Espa-
2me anne.- A. Ambroise,J. ge et de Norvge talent pr-
Hyso., 1-. Cox. s t o.
l3i.e anni'. 11. Mevs, F.Josents
seph, G. Salomuon et Pascal Sti- -
nes rcsus deutistes. La France et la Conf6-
Plhariacie rence tripartite
2'Ue alne.-- E. Charles, S. (il lL-' gouvcrI'Inent
Desumangles, N. Chiarles. et le p I)ple chi')is re useront
3:ime ane1e. litqus pharma- 'de rccOnnitr toutes ls deci-
ciens : Christian alkptiste, A. Co- sions rises par la con)ilereCie
limou. naval triL)artite (ui l)ourraienit
S()l)st: 'ltri(Iue allecter la Chine, a d(t ia decla-
Sage-lenume.- Melle Eva Du- ration pul)1ee auiourd'hui par
ilUll. Chu Chao 1Isiu rel)resentanl chi
nois au cot)seii de Ia SIoci'c' des
-- -- .t.. ions. La declaration qu'il a
DECLARATION kit-e I a alemantde (lL gouverne
nment uatioualiste chinos est ve
Gonaives, lc 2 juillet 1927 venue .i la suite d'une depchlie
Mr Clement Magloire d'Angleterre distant que Ie .la)pn
)irectcur d'u ( journal vt l'Angltelrre pourrait bilen re-
uLIe Matin nouveler I'alliance anglo-jal)o-
11 .... ..~ .. .u naise.


1


Nous portolns) la i conlhlais-
s-I (IntI pul)lic el du coim-
IrT''c'e de lhi epubluiquc qt(le
pour cause de chlangements
danls ns llailrcs en Haiti, Mr
Geo Jeans6mv a renonc6 a
'li-imiiilration de note mai
sonsi Port au-Princ i ssel,
boite i)posl.ie A C), Port au
Prince, a e0i' (Ic'.'si' coimme
,0o: e represctlant p i, ur Haili
a 11qui InoS inl 'tl'ess 't l. ciet'i
cl":atls i)(otlurrntl s ..lrcsser.
lIl'IA & ()IN 'II. .l
Santo Di)'iingo. ih. 1).
r A. M lINl:A
Admiui ,,i a .,' ti rI .1.


iorti-aiu-frin lice,
Monsieur e 'CD)irecteiur.
Dlans ICe ut (d'Iiter in q(li
proquol, veuillcz laire savoir
pour i1oi, par la voie d( votre
quolidicn, i lolus ceux qu'il
apl)parltieindra, que In signatiure
i.U\ iAtols q ti se Ilrouve sons
la protestation ldu 1.5 juin
1927 de la ville des Gonaives,
nest pas la inienne. Jesigne:
. B. DlAQuroI, avocat.
\euillcz agrecr, Monsieur le
Director, mes salutationsdis
ltinguices.
(. B. DI)iAQUOI,av.i


Parisia a
JEUDI
la [I!uie a;>ant contrarie la
S )i ,I c itit' Mla idi, n I re pre llndra
I ;' e twpsode de
MATHIAS SANDORF
Se elt te
l:ntree : (),50.
Balcony: 1,00.


L'aliilater I rd chez la nm re
tde Niiilesser
P'A.IS- Le commandant IBIyrd
laccolipagnll de Me Adams (rib-
bon, Ie reprsentanit N. lod-
nmann \Vnaiilliacret. M1. Sheldon
\\Whitcliouse char' d All'airts
ailiericain, est aIl! I'aire unle vi-
site a limIerIe du capitaine Nun
Ie.sser.I.e commault.iddl a expri-
llne si l)rotoInde sympathies ia
Minme Nungesser elt a exprinIC
l'espoir que grace A un miracle
son tils pourrail encore tOre trou
v6 vivant.
DEUIL:
Nous avons reVu le fire part
de la mort de Jn Fran('ois "fii
16s Manigat, surveliue an t(iapu
Haitien Ie dithmnianclie 26 0uin
L',s luncrailles ont 6tc c:'l,-
b.t's, Ic lmndli 27 iuini en la Ca-
thidlule dlu (iap-llaticlie.
Aux nouib)rtluses liiiilles 6pro'i
vecs Ipar cc deuil, nous eivo-
yons nos biens vives condo-
1lances.


Bureau dlu Gran(1 1'ivot.


u-


**,o ,p


Capital: Or 1$O.oo00


Eug.Le Bosse

Agents Generaux


U.i vol transatlantique ,. .
sans escale 1
0 ori1AM.IN Le cpitline C M I I1 IAi
Ethourtneyv parliir prolb)ble-
mint A la la in de la seiintaine proAlo-
chAine pour la Iraver'see de I'At-
lanitq ue. I es aviateurs espelrent
prn(ree leur vol d'(in point don I
In, .Ie la cole d'lrlande soit ,vein- 0 (
dr di soil saiedi si le tempis est
lavora)ole. Us s'-irrl-eront a I Ter- EN FACE de la DC
I re-Neuvc olf ils fIroIt)t tic Ides- Parli les ma clihadises" en stock,
ront de !'essence )puis repat i'-
ri'llt )or Few-York.1 .Le:' avion
uI bimloteur de 15)0 c.v'. Itrans- I 1 al C" jaUl
Ip Hiera 1000 gallons d'essence
<( 'i leur perieltiont in rayon u \i/ . | ., \r Black & \Vhlii
d ution de 2(00 milles. l t linl toult
(;ii
1 Champagne:
IU :ll h .l s iid l li 'i ;0l\ll1 illlg\
de41 1 nis ., Tr Qualite
\V IMBLE-I)()N W. ilden et 1i lll concuirre
V. i unter onl IMlatI aujouurd'hni k
I),,ii Iie ciaiiiitiiinat 'des h S'C o ... Aliiniil't i
'/ni,, lenri I(: ct cit Jacques ( 0 ocom all l (1u;1 g1out
Sl-gnion par 1 6, 1 6, i 6 ,
61, t. Cochct et Ii'gft non taicni IV ll u'ir
a allipions itd 192. La victoli 1 D vis V S 1 Caking I
SI' Tilden etl di l ulInter est la 1 Prix etiia
,1 uximnie des I.lats-.Unis (lins Les fami
c ournoi actntel, t\'elle Wills 1 11 1 [ f 0. i
; ilit reinm)orl0 e I caluiinpIonnt dila P 111 u r e" (101i,1
I '" sii)les po'r dAnes cn l:l- es p nures ui, le exce
:, n salit edi NIMel ,1 ,ls la linhil.. .\ ntlcr el Mltllc II tlite c'Cllcurrence, nl e sl e tl ol'ertes
S .an ai ,gi le i'nlll t vaiinll( 'u1irs a:. ceiux q( i il'sirent de IlC leintiilre d
I: nt M. et Miin HilolpIh ILy'ell lA:L :'Il' 111iIe de c'Os p) it I res nest
<1 Angletrre IT sIr ; 3. i 2 attei- nous (l disposition tIe I( s, la lon
g t11nt ainsi les deini-linales.. S nit Lsagig de ces 1)eintii'es.


- -"--


Colombian Steamship

Company, Inc.
Le Steamer Bridg!etown parti de New
le ler Juillet courant,est altendu i Port-au-0P
e 9 via les ports du Nord.11 repartira le m
iour directement pour Jjdimie, en route
'es ports de la Colombie pregnant Ir6t et
(jers.
Port au Prince, le 6 juillet 1927.
Colombian Steamship Company INea

Gebara & Co, Agent
*a ossara m 4a nflmiiifc mmar3ammmiBSmmeBllmmmi


VILLE DIE PORT-AU-PHINCE


LA COMMISSION COMMUNALER


Commn uniqiie












Jcludi 7 ,Juillt coulrant.
Port-a u-Prince, l 5juillet 1927.


72- -B 7 -~- I


-----c- .-.'~CL ------~-i_____ii_~__ _


- - r- I -- -- - -- ---- --


I


TCIES

MISSION
)UANE
nous avons:

R1C
Ite, While Label. prix
concurrence.
N, Dubonnet, VINS
e ct blanc.
et prix defiant toute

iti'itilt par excellence
t exquis.

Powder:
int toue concurrence!
uses peinturesdeP,
erceC '(Qualite etpr
nt toute concurren
Ilcrie quality dfi
Iu'a i'6lite; c'est-.i
e su pr'iorit extra
n travail 6conomi
plus ai fair. Nous
gue lisle de ceux


~i~b~u ~P


u


_ __~___~ ~:_ ~__~_


I


)11I~ ---..-L.~ II 4-I -- ~


I


I
\
1
I


Id


I


w--w- -17r.* .n fg-s-'.' Wrg M=.. JI., T j-


no,


I


S~i~i~




- ---, :-'


LE.MATIN- 7 Juillet 192/


IuNE VERITABLE






IU~iDA


LE GRAND


est toujours en liquidation.
Notre deuxi6me listed pour le mois de Juillet
es liquidations qui se tonit g(n6ra-lcin tiil I o, 1t-alu in 'inceC ne sont
do partielles d'un ou de deux articles el souvent ilcertains.
i quidation et de GRAND MAGASIN


Pasubio le loi des Crepes
liberty grande larger
lame soie anglais
soie
Serge soic le6gre
marocain trani'ais
.soiea dessin anglais
soie iA dessin
me a ramage
ine blaucli el crnme
e Deuil et cou!eur franpaise
a barre
e desoic a )barre
Colon noir gratlIe larger
mnc grande largunIr
Utine alnc cl coClcur
!rle couleur
iuperieur
Igdre
ptouleur blanc cl noir
efran'.lavable graInde large"
blanc a barre
lfirA dessin lhva',Ilc
i barres
unique piqu la 11 nc
Ict percale grnde hlargeur
oter pourdamne


20,00
Gds 8,00
8.00

5,00
4,()0
4,00
3.0)0
3.00)
2,50
2,00
4,00)
2,.)()
2.:.5
1,.'0 )
1,50
2.00)
1.10)
ll()
1.205


1,14.)
4,00
1,10)
10,00
' fI H \


Ondchoixde toile pour deuil
bltd thoix de ci pe pour 1)euili
"S Bas l'ils cl soic
pure line extra sup.
rnoirsa rayu res klanches
mmir'pur lane coul.
noar suJtrieur anglais
* blanc
uperieur blanc
[Wrdine pur fi
( i l''s sJsup6rieur
f dm.e pourur costume li omnme
IMP. blanc
e sup1)
tr^ s sup.


urOtI's rges(et I)leues i
r*Ile0r l n11 >ne el elnfant
ni sullp.
barres soie ioutr lhomme
tIe cotileur


).garn


d'u aurics,


,()ll


120,(00
25,00
15,00
15,)00)
l ,00
5,00)
2,50)
.1 ,2
2,00)
2,00)
2,00
1,75
1,50)
1,25
1,25
'. 1,)00)
1,25
2,00
5,00
200


Chemisette blan che
C(hauseltes lil d'(Ecosse
Chauseltes fil roa'esc
haussetles mnerccris'es
Caleyons tricot s]uperi.ir
(Chemisetle tricot suipl'rice
Chemise nille I)!is v trial
(( cliaill'eirs
Chemnises franI;aiscs a plhi
Chemlise coulcur
Comblinaison en Iricol ch(
IPyjamas
(lChemise de itllit
Plyjnnuas siulpr iciir
(C 1-,( lelle s [)p. co'()llc' c ir
Mouchliirs fil p)or ih t ,o
I 'm-aapllie ,oir sil).
VSwentt'er pour hoinllme
lais lil a ol ile pour' ga:lrI(
Motnchoils l)l;;ms lt could
las colle
Clhausst.lle m is l)ias )ltir
r'aind clioix die c inatacs
Faux (co'is (ou l.
IFlancile )par aune bonneo


(que des


BAR TERMINUS


PROIPHIETAIRE: A.


Widmaier


,Yi A I honneur d'informcr sa )ienveillante clientele qu'il
a. a install i.i I'Mlage de son etablisscment, un saloun c.,,
si n iiiniit reserve aux famnilles (t I'on tro vera h,-
** -- t(onslmlimationsde premier choix et ou des lunch se-
ronl servis sur demand.
Telephone N' 781


liqui


est une 'verita-
tout soln stock.

1.7:);
donz. 40.00)
30.00
(dZ. 10,00
uir (,00)
bl)e 13,.)50
12,. 0
s 7,.50
emiiiselle et cal'. 8.)00
( (( (6.0()
15,00
7..-.(
17 -)
ct soie ;5,00
nI could. i)lanc 1.)00)
10.
10.00)
iielt el fillet. 2.-O5
(;,10
1.50
ga.rqn net 2.)00
31.00
10,00
(qu:,lild 4,0(


(Grand choix tie ch:pe,:uix de pnaile
fine, fIctr ect line, i.nge d c oix de chapeaux
de ipaille line et caiquuelcs d('lcoliers pour
enlants, gaIl(I cloix tde ccintures pour
oiimine en cuir.
Nlppe fil couicur 5,00
Toile a drap lil cxtra large. aune 2 114 10,00
( 2 0,)0
colon a "dlr,1) sup. 9/4 -,50
Satin ia r'a1m, g Pi t1r alit iei})l mcniil 2.)00)
Tissus epon)ige )pir so li de ha in g.larg.l12,50
Chelniisetle et ca i.C' en ricol pour voyage 7,)50
:ouve'rlure (die voyage 35,00)
toluverture dcelit p)iTi ue siili'ie sole 40,00
Un cho)ix de naillilltes voyaNes
Tulle ilt sup). pour inmoustiq. Ire's lirge 4,50
1honographe portalit jouant n in)porte
quelle (disque i5,00
'loile a matIelas double large. sup, 2,50)
Grand choix de tliapis )pour able
IDesceitfe de lit 10.00
Gr idl descenilc de lit en line 20,00
(Grand choix de parlunl II loubiganti
ia Ion miarchi t
Et mille autres articles.


rien de


s articles sollt frais et gac antis.


I


tous


irailid lIaasiuI


ALUMINUM LINE
ri-Orl-Dans & South America Steamship Company Inc.
PROCHAINS DEPARTS DIItCTS POUB PORT-AU-PRINCE HAITI
Le steamer "Eidshorn" ayant laiss4 Hew-Orklans
le 2 Juiilet sera aux Gonaives.Ie 8, A Port-au-
Prince le 9 et continuera pour Petit-Golve, Caves
et Jacmel.


Le
12
les


steamer "Swartlond" laissera New-Orlans le
juillet directement pour Port-au-Prince. et
pots du lord.
Oe 6 Juillet 1927.


A.


de Matteis & Co


AGI.NTS GfNRHAUX


Le Louvre


Le, Louvre


S\L()N )! -:W l ( t 'ilt IFI : 1) .1('X
.1N , SAVN-MI.L N, 'rlri0tlire.
('est au Louvre qu le vo is ol)l V'e'tr z |'iinsl;tl ia li i)Ins II()o-
("l.'lle.
Pour li. ",` c l, i,i l |ul :\,i)v r les lt(ch I (IlCO )"pi's s lon ouless
,.-s l( c'es < ';irl. le n< ,' o i et los I \n'', i;nis ri'-,ts..\lt s [)()iu r
I 1 ()l'\Hl 'll ui lonn( I'oi.








\ '" i i ) d )! ( ',i p1 1 (;! .;l, i I 1 r ( V ;!
tll0lll',( l 1 llll)tl (I
11 ilvmN lX N-cii slllS









Gt ( 1l )(a(tes nc i


tillIc:CI cit' i) Fii/tcii
S A111 l lis & 1" '\lTT S i

]I ( i tnIus v< sircr c! lvirm l, ;ii !ou i le s 1isla trlioun.


BR IQ IUES


3BR1IQLIES


La Ma nuftictu'ede 131Briq ues

S S A ,LA IPAIUDIY,,
' A I'h t ,r d 'inlr nor t t MM. \ s .\'rciilethls ei Ilng ieuii rs
d('llaili (N"t I s hs ; lr s il rc" (i'l, i rr nt I(onvcr aT
I ):l' tirli e d ct c jotr i (I t:illtilt'( l e l)riilt', s tl',sirt'',,i)lcim s (o (rou-
tes. no e lil)r ;iti oi) i. I t itue dh l i gt'aI. i( ll liieC n 'e 1 's
S()tiii )iti(i s, Fi l'Ail)i i tIe ls irie i le s'it sci rire lmai l.n'im nt plour
('tr( servis ;) tteips.
S Nos ibr nie (s out invari:,l)!,,)(nt l']s (lime isio()ns sluiv;lllLs
(G trice i ] )l)rai nlc l( ti (l nin t, l( Uis I .vo, S
faiie tits Cxp)(liiois i(s I) sslr liou le rtos1tI u l' ta I Coimpa-.
Sgnite d(csCh tilins de lcrr Nalioiniale cntre t I lorlt u l in'Ie et hla
io CO)NS' si: ; I I .) is':, c'csl Ii maul6riel ideal dt const c
Slo) Silol s i)111 l)1)1 I' Itol)i(iucs.

SL. I 1' I'I A"I N'\N-.Gil{Ide )LM &s o
i .Agt'cnt des veintes.


Remeroiements
MoDnIeur Eug6ne tComeau t sa
e nfanle,Mme Vve Hofembet t. z,
Mr et Mme Chitiian Caireeun et
-'irs en l nis, i r t Mire II ewi
R'ain -t eurs tnfpan-,.Mr et Mne
Maur'co A'var' / elt urs enf D's.
lea families C(meal, Boni ehi',
Roy I lep. AdA;n Doomin'qnp,
Miar by Bois.ee,Z,1 hir, in-i ,,e
'('it' < res .i r r le et ail 'r,
*tmepri t bi n n in.rement lIe
c, r(s de la CR li rile it de Rt
Jos., I h, (s Pi-.r d u inair, I,
li'lfa di,* ..,g sse lei, povt lliun.
de VA c h.'ii., 6I gatne el de ;'.
,lies Ir' c li'f'?. ,' i (1 e 1(1 It.;
,mi;a qi; 'rir o tI lir, o;',n d' Ia
Fynr p >ll iet A I'o.i f,. iit de I'. ef :-
d(ent l d e 'a r.ort de l r. pe't i :
Ano Mh~'a, li'p 11o nf.'.
Epouse Elg'ne C'nm ,pI
Eolheve a leur affection le 17
juin el les print de trouver icl
I expicssion de leur prtr n le re-
connaissance.

Horn Line
Ss!eamrner Minna Horn v. ant
de Kiistohn via Gonaives et Saint
Mare sera & Petr-au-Ptinc le 16
courant pienant ftbt et ptflager.,
el cnntniiier a le mime jour via
GCp-Ila;lien el Pueito Plata pour
'e HIavre.
Ie ilhan'er lItint Horn viLant
,Io I lEiur'tpe via les ports du Nord
t tter,du h la h C'piale If. 11
lihi 'i c'iurani et continuera le
mnre jour pour kirngs'or, S nlo
Domii go i-lN |Irenant fit), et pas-
Q, gers.
I.e steamer "' ira" ,',*6 Is bm
hour I. 2 U Irt iit el est al t ndu
e'i ers Ih .1 :,' prochain.
Port-.: -Prince, le '' juillet 1 t27
IIAELHNER & Co, Agents-

HImbure-Amerika Lb"e


Le steamer "'eorgia" est tien
du & Po t au Prince sa'redi 0
uillet courant. 11 repartira dans
a journde,via St Marc et les ports
do:ninica'ns.pour le Ih\vre et Ham
tourg, pregnant seulement du fI'tt.
Port au Prince, le : .Juillet 19!7,
OLOFFSON, LUCAS & Co.
Agents-Generaux.
A position is solicited by a
qualified and experienced En-
glish book-keeper and sleno-
graphc '. Has training of the
in ern .iional correspondence
schools in Higher accountan-
cy. Working knowledge of
I rench and creole. ()1Ter of
blesi teIues invitedI l)y i. At-
linglon, Box A84, P ort-au-
Plrince.
ln tencurde livres el st6-
nographe anglals, diplonuh et
.,xl)erimnenlt, sollicile uine si-
tutlion. 11 a appris la corres.
S)ondance Internationale dans
es 6coles sulpiriet res de
Complt )ilite. II a c:-raines
connaissances en Iran;,as et
en creole. Faites vos ollres a
B. Arlington Box A-84,Port
au-Prince.


~R-Uil ifACHI




Insurance co


A. de Matteis&Co
II ., P, 1), 1 0
\^^^ll.Vj^A.S~t^ i~l~i~i.


pour Haiti


MAGASIN


206-208 Rue Traversiere


T- -~--T ---C----------- ~---*--- -r-


__


_~_ ~~___~~~~;__~_~ ~~ ~= __ ___~~_~~ ~~ __:~_~_ ~~_~~ ~_


I


. .. . .I I - -


----


delnodes,


ien


I




LE MATIN 7 Juillet 1927


am-- ~_ 1


.ous aidoios le


Vendeur


-NOUS GUIDONS L'ACHETEUR


TEINDELYS


un teint de lys

Elle
tent la poudre
Assure une
carnation exquise
La Cr'mc TEINDELYS. fine
onciueuse. ieutirt. el capa, tl
d'ofenser en rten It peaa. qa'el4k
aJuucit. assoupla el blancli sanl la
\ jlurifier I'txces ou jasnais la s fas
kiure Parfumee aux extraits do
lecurL. Is Crem TEINDELYS es
It type le plus parfait de la crime
d toilett' son employ #vi t l
irrlltaions dues i* pouss ir

ARYS
3, Rue de la Paix, 3
PARIS
TouLeo Parrumeries et lirand. Mag1.in. ,t


PROPRIETAIRES D'AUTOMOBILES


PNEUS &


S Nous recomniandons tout I
sp6cialement les pncus pIour
camions 30 x 5,32 x 6, 36 x 6,
35 x 5, 38jx 7 Heavy Duty.

Les pneus FIRESTONE
BALLO ON sont les m cil
leurs.
Toutes les dimensions de
pneus et Tubes et accessoi- ,"
res en stock chcz -







Pluis dc kilomltre Iv't' 'r


TUBES


L. Prctzmann-Aggjerholm &
AENT GENERAUX


A VEND I4'N
Molocyclettc Ii:nl' y I)-)-
vidson. Sing!t'.. OlI 'lc921
en parlait ,tat.
1735, Hue cdi Qitai.vis 'i-\is
Colis postaux. Phone 2081

Empresa Naviera
de Cuba
Le steamer ( H(ibana ) ve-
1In |t d L'S:inliin (1( .:,'l);ut. ,s
altendu i Porl-n I'rinfc 4c1
Jiilil t iroclu iin. p ; ; I,'
et passagerspoor )o r '* ii
I'n rI'hto-Plth A. I'rt(-o i cn'.
11 scra de rcloi'r ;i I'(11l-'i-
Prince IV 16. juilclc. e l roille
pour Santigo di Cu'i'i l la Ia
Ilavnie. accc ptai nt t t c! pos-
I ort--au-P'rincc. It () jiuin


.1. I)\,AAI.l n i r.,
t. A nt, I (en"rn l i'(,..r lIfili


Co,


I m


- --


Avis Important
Le tirage de la Rafle de la
propriety de MmecVve Durant
sise au Quartier dt ABas pen
de Chose),, fixeau 7 aofit pr >-
chain, scra lait par ine (omi-
mission don't Is ,s mne'lli'nre
scront (ld sien<,1, pnrmi Ics
porteurs di e l)il' 1 s pr',t'nlc
an moment ln I rage )ir m 11Mr
St Fort Colin qui en assume-.
ra le hIait contr role.
Mr St Fort (Colin a lben voni
1i garanitir la sec'irit du 'irni
se du 7 aors piar Ie );esli,'e
de son 11nom111.
Le Comite


Avis


Le public est intormn qu
les Bons Provisoires de la
Deltte lnltrieure ( o/o seric 1B.
1952 Nos 2881 de $. 25() et
2882 de $. 50 sont perduts.
Diiulicata en scra demnnde
Ola Banquc Nationale tcde i
lcpnlbli(|ue d (I Iti.
Port au-l'rin'e.llc 21 juin 199'-
Signe : Vve BARBANLOURT


A vendre
Amcublement dIc Salle iA
manger ; chamil)re i couchei,
meu les eta otres.
S'adrcsser ai G. F. LYON,
Avenue de Turgeau, apres le
Sacr6-Cceur.


C' q(ri i'a jamiis ,lW fail
ol qui ne pcut Ire dinpasn.

Kola champagne


F. Sejourne
lPr&'parc 'ans des conditions rigoureuses


A vendre
Bonne pro pridte fonds et ba-
isses situeA la RHue Pavee ou
)ants Destouches, en face de la
athtldrale en conslruction.
Excellentcs conditions.
S'adresser au notaire
Leon CHARLES
1518, i ue du Peaple, 1518.

AVIS
Le l)r N. Camille ple li i;tur
I'6tranger p ie sesclients tinti
de la ral)itdle (;1, de la I'ro-
vince de I)icin vouloir s'adircs-
; er al Dr I1. T'1'tmnq(lle et L.
Camil'e.
Les heires die consultations
solt tIvliollrs m:ltill 7 a ) et
Oir 3 fi 5.
Telephone '2567 ct "67.
6


Angle des Rues Roux et du Centre.


Nc buvez pas ou buvezi

Le Rhum Nectar
No 1940, Rue du Magasin de I'Etat.
Le Feul Rhum qui, tir4 d' \ Icools naturels
directement parDistillation simple du Sirop do
d'un Upiqu, et to ujoursmime plantation ethis
vieillit par 1'action du temps dans les d6p6ts av"m
rigoureuse de tous dangereux Secrets de ibrts l
et sans adjonction d'aucun ingredient d'usine,
jugement de la plupart de nos Notabilites tMddicales
vant I'appreciation de bons amateurs, la suavit in
du bouquet et les plus remarquables qualit6s highdqi
Md me pris avec exces, Rhum Nectar n'enivre ps sII
duit pas 1'Alcoolisme ?la longue, come lea autr
s mnil'res et comme les autres spiritueux.
h.--~~~ r~_______


A
T' o Ius Ics soirs


ELDORADO
RClpms Croe!)) Li Or. 0.30


o!;l ole Ilous los dimainclics martin
1V'N.s v trouverez anssi ic meilleur Billard
dtc ['ort-a -Prince cI dIa Dangereuses
d(I M'ire rLamothe
Les limciox (Cocktail One-- Trec- Four "qui
(Iel'cH )i 1 Ini;'.
Les meilleure Sandwichs


p4"
Iff


Prix modores.
Fred GAIRAUD,


-----------


La Maison ACRA
0 f a tinjoitrd Imi Sa ineidi A sa clienl*6pi
S)ublic touil'ss sortes de conlectioM,|
pClts cn lo ut genrc, lingerie, unl'l
n. nt varit el complete de chliciisestc. '
L.e i von de crita\acs de la MAISON ACRA n'l
ic I ival et ses prix dlient Itonie concurrence.
L'ne visit i la Maisou ACIL vous 6difiera co
temcnt.


Creme


La CrSme T.indelly. demo. purfmton.
onjerte to f, iiheur d* la leunesi. S mbellit. efface les rfdeo

n o .* 'A .


'!.










r
I.
''I





S. *


.h -


* II


S\


* S.


N
-S
EF


.-,


ikAMCeoi


-e I


.MWwwww


1'ASEI SIE
rl'r',aration et Vente
PHAR.MACI. F. SiJOURNE


---


LE MATIN 7 Juillet 1927


d!="%K


IPhone 597


7~`'.1`11


Par D)ollar


r


3itiB




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs