Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04501
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 06-30-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04501

Full Text

oPY


JUL 18 1W"


4 9*-


: r


imblOmon,2219

L 9ERO a o::baam'S
^ -. *, - ; -.,


L.E tiLUMLtKO SC <^TJMES


S. 4


21 MbrsANNBE~


I


A


No l135i


Lg prokblimes_ 6i omlques..


Une matire premiere:

LE COTTON 11 L
Sae, fie qulte a i paye '/Port-au-P nci inne
Na lrie d'ane aaee i lut le ui quleure payer 1611 GANIYRUE.A4nei ne Maison Keitel.
fHlWu ps. des pro portions litres Iu e lparteneilt Maison s'occupont exclusOi entl ('0) iquec et ou vous
e par suote, sot e l'~ re d e Etats. trouverez les verres et les mo ures don't vous avez be-
( 1fletlo .t b h *l' aI bou son act4 6 soin. 4
ot 'de membreue ab- ns r x planter de -TE EN GROS EN DETAIL.
te e*A& _,de cette varla- redul s tuldiiacmcult6es V E .
SsIla etmion, il rt- en OS, it quwi pense-.l!i, Noes attirons I'altenion biavecillantedes occnhistes.
te, dehors- e de 'ac- anmeiddtt auOmttiquement Les pidwirptiois db vefres c nndriqucs ou prismaliques
ties des ehangs, desfluctqa.- qno purisation de cette peaieht etre ex6culeesen dei ou Irois seinaines.
0M0 tJ&Jho vntVpar. vnelused e. : A
doi qipThWTdouble. La e Banquesa ti
P,- a qutque temp.. le pli ah&Z. ,le ont constitcs sn pa tielhe du
0 0dB CDIat N -w.York des rle4 1 dti lm6tas 6 rettl alt, irojet o1 revision patielledu
tI Llt wrwer A 13 certs., M.r d aiaribh6 umoe pltie do COrtelld t at 0 amenc6 In
it4-ir intiPur au course colon. c itde au itre A .l ostitulioni de son bureau :
iDti rlus bas en 1913 il fou jr les'owrs. lIp- me LeCabihet adomplet 6tait Conseiller Emile Marcelin,
-l -Wiine la d6 rcialion tei ll n it aunx dI. pr6mntl,-her. 1 t stance du rksidcnt et le Conseiller Jo-
S1/,. En tI pv cerehine Conseild Elat, ph Lanone. rapporteur.
l-" ,le course mayen somrtuj e im centimeAJ Lis ecr res d'Eta' de. L'ordre du jour 6puise, la
PiAp i de .31 ceiitJi'ann i e la' nte future.n mano&refir n tervert is- i ance est levec.
p titent de 96 cehts. Celte 'es pl nt3 am0rieains .- petin t de rordre du jour -
s course. 1 plu orte Iu; rd f d~ i00 pour le f44p 'dt pluslqurs I'OiIlTATIO D ES IACRES
t va depuis nomnbr6 riirinis d liUars pr lie ,prljest de.lo '... e IHAITIENS IBRIERE ET KEBIIEAI
nft d vent de ce (ueojy de la d tehai r frix, .Emni!fIel eauvoir.Se- Dimanche dernier, ovec tout
aid de uifte. flieofle a ~ i- En tru'[61t de1eauwe, naltgr~er~t~iire d't. de la Jsustice beau ceremonial et la males-
caite g e 6 d'U ne ext e Iloem esrhians evfPloydta, U. fita 1'4A mble.e let commi.- ueuse pompe du rite romain,les
abom1aic. AAussi Ia dern *re ',em bi difite d~-com.- nicationsa aivarnes detrl ii d- eux diacres haltiens Bri6re et
r- euede cbhon atr tas- petsferde e tte i posu, feb t A lea Bu- 6breau ont 616 ordonn6s pr-
is aW i vlilu6e A 18 390.000 re I x du Cse d'Et. es, en la Calh6drale desCa yes,
0 iee226 kllog<. ch n< rMgne irlo -..+. ~,I de Ioi sur r Mgr Jules Pichon,Arche-
^ A .. ., 1 "a '- ^-- . ,1, ue-6veque du D iockse du
rai guerre d6pass6 11 mil- sitrsabondante. EnEgyp. Un rojet de loi quil Une assistance nombreuse et
ons balls, si bien qu'en te, le gouvernement a ouvert prohibe les oteest les sos briante emplissait 1'6glise
1924, i y eut une g osse 6mo- un cr6ditde 4 millions de li. eriptions pibliques. Cc pro- I occasion de celte grande c r6-
lion dlps le monde ou fin- vres destiny di retirer du mar- jet comporte cependant des monie et c'est dons I'eclat des
Oustrie se demandait si elle ch~ ung parties de la r6colle et exceptions dans les cas ohu ces plus riches ornements sacerdo-
p'allai$'pas manquer de co.. dtdomnmager les produc- loteries et ces souscriptions taux, dons loute la magnificence
|on -7,ila quas'-?arence oi. se teurs. La superficie ensemen- seront organisees dani un but de Ia liturgie catholique que Its
trouvait'son principal tournis- ce va, certainement, ire r6. d'utilit6 public ue ou reli- deux jeunes halliens qui se sont
ur, les Etats-Unis. |dite d'un quart au moins. gieux. Elles ne pourront alors vou6s au noble sacerdoce d'6Ire
llfaut notercependant que Mais par quoi remplacera-t-on 6tre a ilorisees one par Arr.- non ,nPa a psitdes Iaulueisrro-
diminution des r6coltes de celle culture? 16 du Pr6sident ( e la RIpubli o6, au pied de 'nt re, uren la
1921 A 1923 avait 616 voulue, D'autre part, tous les pays que. l'retrise.
en parties, par les producteurs industries s'eftorcent plus ou 3" -- Un project de loi sur ILes deux Pr6tres ont regagn6
amnricains. Pour riagir con- moins de se passer du colon I'insaisissabilile des indemni- laCapitale lundi. Le P re Brirce
Ire la baisse qui s':rvint en am6ricain el,pourcela,cr6ent 16s, traitements et appointe- a t61 nommn vicaire A la cure
19NO, ils avaient r6d'lit les eux-mdmes des plantalions. ments des fmnctionnaires de de Miragoine. Le PNre K6breau
surfacess c u I t i v 6 e s; mais, Ainsi la France en Indo-Chine I'Etat et des Communes* occupera lui aussi, sous peu, un
p a r suite de diverse cir- et en Alrique occidental; Ces prtjets ont 6t6 envo- %icariat dans une des paroisses
constances ind6pendantes ainsi le.apon, qui, cette an- y6s A r'6tude de la t omnmis- d't aii.
de leur volont6: insuflisance r6e, a achet6 aux Etats-Unis sion du Conseil d'Etat appe. Nous renouvelons nos meil-
des engrais, mauvaisescondi- plus q u e 'Angleterre elle. l e A en connaltre. leurs veeux aux deux jeunes
lions climatlriques, d6gAts rlnme, cherche A cr6er des Puis le Secr6taire d'Etat des l-tres.
causes par les insects, la r6- plantations en Mandchourie. Relations Extirieures a oble- AVIS
colte s'dtait trouv6e diminu6e Certes. ]'on comprend bien nu Ifurgence et le vote imm6- A I'occasion de ianniversaire
plus u'ils ne le voulaicnt. La que ces efforts ne donneront dial pour un project de loi mo- de ia declaration de I'lnd6pen-
r6adctin naturelle se produi- des r6sultats que dans quel- difiant le cadre du personnel dance des Etats-Unis, le Charge6
sitalors. Le prix du colon s'6- ques ann6es ; cependant ils du D6partemcnt d e s Rela- d'Affaires rccevra A la l.6gation
leva; et les planteurs, pour en indiquentque les producteurs tions Ext6ricures. Ani6rcainc le 4 juillet de 11
profiter,augmenterent les sur- am6ricainsserontamen6spar Ensuite, la Commission heures. du matin A midi, les
/laces .cultve6es. Les circons- la torce des chosesai diminuer Sp6ciale charge d'6tudicr le amis des Etals-Unis.
lances atmosph6riques ai- leurs r6coltes. En I'6tat actuel
dant, ja mais, parait-il, le de la production mondiale du 11 _
temp, ne ult, danw les Elats de colon, on passe brusquement
I Union, si favorable au colon de la disette A I'abendance et
qil'au course de celte ann6e finalement les consomma- La N OUVelle Ci aretteE
1924, et la r6colte atteignit le leurs se trouvent loujours sa-
chiflrp considerable que nous crili6s, parce que les produc- I T b *
avons cite. Non seulement la ont de bonnes raisons pour ( eDublicai e)
li4sel coloo n'tLait plus A ne point abaisser leur prix de
ci ngis il y euat des vente au-dessous d'une cer- La Grande iM*t"olaeture d(I Tabac noir et de Cigarettes
Sst -s consid6sables en re- taine limited: its sont tenus ANA' AONA- present A ses clients et au public en 06n6-
Sfei,. .par le prix de revient. ral,une cigrette na uvelle sous la marque ( Republicamine.
is,aujo rd'hui, ce ne Cbhez nous, la production ei Elle se stingue de la precedente par sa forme ovale.
plus lesnsommatears la consommation du colon D'excellnttes combinaisons dans la preparation des
q d6eolerit mais les plan- ont psunules. El ainsi meilleures qualit6s de tabac lui assurent un succ6s m6ritk.
t .Le prlxe vented assu- debut dorganisation a ri Les tum rs jueront des excellent risalltats obtenus,
les pernirs ne t ussi cole et le manque din ~s grAce A la comp ence 6ptrouvee dun Expert Turc venu
P e rix de revient. Aussi nous sommes, come des Elats-Unis pour diriger le Laboratoire de la Fabrnique.
o t des Eats au Gouvers eriendautres dod ol, en La Cigarette E R6publicainc a fera la joie de tous ceux
a des Eta s-U s de les narge a poblme I nobomi-. qui adopteront.
a et pour .tle valorer ue cotonnier. Et cest bien Elle constitute, en Haiti, ui progrs reel dans cette
le ton compne lI Bresil a iAheux. branches d'induearie.
ta du ca et I'An leterre El il est desirable que les Amateiurs de choix en fassent
de emenoutchouc. Micais a pre'Gou- un usage continue afin dc happrecier, chaque jour davan-
l^i tp op $#teri'iement La plus Cstlh Liniul- DIp6t lineral a ANACAONA .
'o e Iitlliludede uiGrande. daUob Liu'o4in'ait g r ANACAONA .
SBrA n<< ce l sujet pourd pou- o 'Atn'at Manulacture de tabac noir et de Cigarettes.
v appliquer, a son tour, les 2 ue Justin lesson, 206.
m ies procedes. I1I s'est vu Nous publions aujour'hui,
d t oblig J'observer, en+ la notri deuxierne liste d'articles (ebara & C
ciropnslancc, I'attitude la plus pourle cmois de juillet, I des .
rhercc, prix qui prouvent franche- Jroprietaires -Fabricants-
Qute diraient daillcurs les meet notre bon vouloir de l'ort au-Prince, (iaiti )
ilid tislriels d 'u ni i j i it i !i i ii r c m(> i i etin t ......... . ... ... . .. .... ..


JEUDI 30 JUIN 1927


VIOLENCE COLLISION I'AUTO
Avant hier, il dtait 11 heures
45 du soir, lorsqu'une auto
Buick No 337 s'engagea dans i la
rue lanlcs-Destouc hes qu'elle
remonlait A trIrs grande vitesse.
Non loin de rIinspection Scolai-
re, la Buick 3272 debouchait de
la rue de la Runion. Lea deux
voitures se heurt6rentviolein
ment.
La Buick cut son marchepied
et son oile droite demantib',dls:
la Dodge cut ses vitres brisees
et une aile endommnagbe. On
6tait A constaler lea dt.ls et A
discuter les responsabihtl6 lors
qu'arrivdrent sur les lieux deux
gendarmes cyclisles qui mirent
lout le monde d'accord en invi-
tant chacun A les accompagner
au Bureau de Police.

NOUVEAU ASINO A PITION-VILLE
Le Comiat du Club des Elb.
ganns a d6cid6 d ouvrTr A P6-
tion-ville un Casino sous le
titre de Casino National.
L'inauguration aura lieu le
samedi 2 Juillet.
Le local se trouve sur la
place pros du bureau tkl6pho-
nique.
Rendez-vous done Mes-
sieurs au Casino samedi mnir.

LIBRAIRIE FiAUMIION
C'est A Mr Rugene Poulle
qu'a 616 conflie la repr6senta-
tion des grandes Librairies
Flammarion. .
En s'adressant A lui pour
commander d'ouvrages de
lout genre, on aura d excel
lentes conditions de vente en
meme temps qu'il mettra A la
disposition de ses nombreux
a ms les meilleures resources
de son experience et de ses
precieux conseils.


LA DIRECTION
DE
BAILEY'S BEACH
Avise son aimable client61e
qu'elle vient de construire une
spacieuse salle de recreation
usage das families, munie d'un
magnifique Orthophonique avec
les morceaux du dernier cri.
Entre autres distractions on
trouve Bain de mer, douche
d'au douce, canotage,jeux athlk-
liqes, jeux de salon divers, etc.
Le buffet est pourvu de meii-
leures boissons de la place aux
prix de la ville.
T'out le monde s'accorde A dire
que la nature a accompli son
chef d'ceuvre en taisant les deli-
ces de BAILEY'S BEACH.

Asmodlaton Amoaioai
des anoiexsm il6ve doe
frWr*oi doe VnruoUtl
Chr64UoeMno
Le Comit6 de I'Association ami
cales des Anciens El6ves des
Freres de I'Instruction Chr6tien-
ne s'empresse de laire un cor-
dial et pressant appel i tous les
ancient leves des Freres de
I'Instruction Chrdtienne, tant de
la province que de Port-au-
Prince, pour les prier de bien
voulqir donner, le plus t6t pos-
sible,leur adh6sion,comme mem
bre de cette Association,soit par
kcrit, soil en s'inscrivant A l'ns-
titution St Louis de Gonzague
sur un r6gistre A ce affect.
Le Secr6taire
I I . .I . ..


La a RAFLE NOTRE-DAVE .
C'est le d(imaehe 10 juillet
prochain qu'aura lieu le second
tirage de la *Rafle Notre-Dame
organis6e, come on le sail,
pour recueillir les lond n(ces-
saires A I'acquisition d'un mal-
tre-autel en marbre indispen-
sable pour la consecration de
notre 6glise mitropolitaine.
Vu le Iut ulev(1 de cette rafle,
s, fillets sont tlrs d(ciiaid cs.


loire floll.





... a vu, dans la paroisse du
Sacr6-Ccsur de Turoeau, A la
recession de l a eite Fietfe-
beu *, le feminisme so manifes-
ler d'une maniere inattenduf.
Des demoiselles et des dame,
chassant les hommes de leuls
regaPrds couroucs, sesosot pres-
que battues pour porter le dai!.
Cest vainement que les bonds
Pures exhortdrent ces belles do-
met A regagner lea anun et tA
moddrer lur zale, elles iptote -
diroent nulle raison. Et pondart
un moment NOTRE CEIL asxietU
se detuandait s'il n'allait pas voir
ces ... f6ministes enlever aux
hommestlousa leas rbles danscetle
procession.


.. a vu une RPie original t
qui denote un solid .ss prsq
lique de la part de celi qu l'a
institute; car, les obje ts q i
component les difl6reuts lots do
cette rafle sont, l un certain m -
meat, indispesables A tout mo -
tel. Chacun devrait taeter Is
chance de ce c6t6-IA; car, ce que
iodt p4 gaiw eon+. -
procurer moians de trnieas at
moins doe dpenses A ceux qui
restent lorsque I'un d'entre nous
tire la supreme r6vdrence.
Le sympathique G... D... a
donc 6tabhl ainsi sa rafle:
Prime majeure; un... jerqueil
de luxe
26me lot: un .,. cercueil ordi-
naire, sati fleurs ni couronnes.
36me lot: un cercueil en sape.
Approximatl du ler lot: Ure
oraison tuntbre.
Le tirage aura lieu, A la ma-
chine le...
Prenez un billet, c'est de rar.
gent bien'placA et, pour une fois,
si vous gagnez votre biWre, i'on
sera bien oblige de convenr que
les morts n'ont pas tort.


...a vu, samedi dernier, vera
les 11 heures 1/2 du matin, de-
vant le Palais des Finances, un
Oelgant gentleman descendre
d'un buss et tendre au cocher
un billet de 2 gourdes.
SPas de monnale, fit I'homme
au fouet, si vous avez un billet
d'une gourde, j'ai bien 50 centi-
mes At vous rendre. Mais je n'ai
pas la monnaie de 2 gourd.
Le march fut conclu sur cette
base. Le cocher amene sa piece
blanche. Le gentleman s'en em-
pare mais garden aussi son billet,
La monnaie de deux gour-
des! insiste-t-il, ou vous per-
des et sact et rabes I
L'autre ne se laissa pasintimi-
der. Saisissant son touet, il sap-
pr#tait A r6gler la petite affaire
avec des arguments plus con-
vaincants. Mais un ami s'interpo
sa, rigla la course et les choses
n'alMlrent pas plus loin. Mais le
passage ne rendit pas les 50
centimes.


Conmlt du Cemtonasre
doe Brthelot
Tous les membres du Comitk
sont pries de se reunir le ven-
dredi lerjuillet A 5 hs.de I aprts
.it lila Lagation de France,
.,,,I cIl hi ir Ie programme dn6i-
nilif de ia fete gui sera donne.
le 9 juillet prochain.
Un magniflqne filmDestinhee
sera exhibd; il y aura aussi ti-
rage de tombola pendant l'entr'-
acte.
Nous prions instamment le
group f4mimn de ne pas man
quer A cette rduniou dans la-
1 qulle d'importances decision*
lovenit tre rises.


--- -1..-.~L*I"9~I--~~~ CleL- C q~


La masse du g6nie human,
par des alternatives de came et
d'agitation, march toujours,
quoique a pas lents, vers une
perfection plus grande.
TURGOT


0 = ..I r l I II mll I 1


PAN Ali .;.. A6J.;N :"


' ',








LE MATIN -30 Juin 1927


Les Assises
Audience du 24 juin
Le 3 Septembre 1926 entire 3 h.
el 4 h. de l'apr6s-niidi, eut lieu
au Cap-HaTtien, un drame des
ilus tragiques. Dans l'immeuble
habitN par lesapoux Mazurka, il
y avail plusieurs enlants, qui s'a-
nusaient, quand soudain une
detonation se fit entendre, el le
aeune Joseph Abraham Ashkar
tut blessed au cou d'une balle de
revolver. Malgr6 les soins im-
mediats des m6decins, malgri
I'intervention chirurgicale, le pe-
tit Ashkar succomba quelques
heures apres.
Entre lea mains de qui s'etail
trouv6 le revolver, armed, qu'a.
pros de minutieuses recherches,
on retrouva dansa le W. C. do la
mason?
Au dire des autres petits, c'est
Elias Marurka qui avait fait feu
sur son jeune ami. D'autres per-
sonnes racontent qu'il y eut une
corite discussion entire les en-
fants, car,plusieuts arffment que
les paroles suivantes ont dt en-
tendues: a Vouleo-vous que je
vous tue e, disait Mazurka A Ash-
kar. aJe n'ai pas peur",r6pon-
dit celui-ci.Et Mazurka d'ajouter:
Puisque vous n'avez pas peur,
Je vous tue."
A ce moment, rapportent des
tinoins, le jeune Ashkar se mit
A genoux, suppliant son ami 4.
lui pardonner. Mais, au lieu de
pardon, c'tait la detonation,
c'etait le sang qui jaillissait du
cou du jeune Ashkar, et c'6tait
la mort et les subterfuges em-
ployds par Mazurka pour cacher
son crime.
Le juge d'instruction, aprs|
une procedure difficile, arrival A
d6couvrir qu'Elias Mazurka itat
I'auteur de la mort de Joseph
Ashkar.
Mais, une action en dessaisis-
sement pour cause de suspicion
lgitime tut introduite par de-
vast la Cour de Cassation centre
6 le tribunal de premiere instance
du Cap-Haitien. Un arret du
Haut Tiibunal en date du 15 fA6-
vrier 1927 renvoys l'afiaire par
deviant le tribunal criminal de
Port-au-Prince.
Donc, le 24 juin courant, A 10
here do matin, Elias Mazir-
ka comparut deviant la court, pr
side par le juge Latortue. Me.
H. Benjamin, substitute du Com-
missaire du Gouvernement, oc-
Oupait le siege du Ministere Pu-
blic, Mes. Vilius Cervais et Is-
nard Raymond 6takent au bane
de la defense.
Toutes la amille Ashkar est
r6sente. Elle est oen grand deuil.
es. F. L. Cauvin, Emile Cau-
yin, Victor Cauvin et Zdphyrin
la reprdsentent A la barre.
Le sort a d6signA M. Edouard
Mevs pour prdsider le Jury.
L'accus6 tr6s jeune, mais de
forte musculature, est Age de 14
ans. II est n6 au Cao-Haitien. II
n'a pas de profession. Son vi-
sage reflte la vigueur et une
grande apparence de force et
Cdnergie,
Le Greflier donne lecture des
prices de accusation qui sont:
o l'arret du Tribunal de Cas-
sation 2o L'ordonnance de ren-
voi, dressie par lejuge d'instruc
tion du Cap. 3o. Iacte d'accusa-
tion. Me. H. Benjamin d6velop-
pe les tails de la cause, il retrace
ietableau de l'apres-midi fatal
et ra peinture est si vive que les
6p nx Ashkar pleurent A chau-
des larmes.- Le proces s'ouvrait
sur un tableau bien triste.
Me. F. L. Cauvic, au nom de
seas confreres, demand acte deo
leurt constitution.
Sur cette demand de consti-
' .tution. Me. Gervais demand la
parole et done lecture des con-
elusions de la defense centre
l'intervention de la famille Ash-
kar. En eflet, toute une scene de
n de non recevoir a ete soule-
ve par ravocat de la dAtense.-
Me. F. L. Cauvin reclame du tri-
bunal une suspension d'audien-
ee pour lui permettre de r6pon-
dre pa"r crit aux conclusions de
la defense,
SIne suspension de vingt mi-
noutes est accordee aux avocats.


A la reprise, Me. Zephyrin
donne lecture des rdponses de
la parties civil. Et le Doyen fait
constater: que les conclusions
posees par les parties Mtant si
netk.s, si claires et si explicites
Ise tribunal ne croit pas devoir
accorder la parole pour aucune
rlplique, le minister public est
entendu en scs observations.
L,, cause est entendue, le d6-
p6t des pieces cst ordonn et le
ag ement est rendu une 1/2
eue plus tard.
A Ia s2n e re prise d'audience,
I'intervpeti n dle Ia famille Ash.


lmMniet l II La Croussa


Votre gargon.ou
ode de la vie, ou s
et de r6istam 6
diffmcuits*
Tout enfant a
lure fiche en vita
abonde dam rhMiu
pour I'aider A so
forme et pour soul
Les parents )r
heureusement IE
able au goat, vivif
ranemie et pour
maladies de lIenfa
Ltmulsaion S
de more contena
& soutenir la r6sis
systi et les fon
ntre ordinaire fai
Donnz & votr

ture toifian
lines at de
biniaitdela


ka est admise et on passe A 'au-
dition des tdmoins. Tous, des I
t6moins A charge. Us rapportent
avoir entendu la petite Amerika
Mazurka dire A son p6re que
Elias venait do tuer Joseph. Le
charges sont accablantes. Mais
1'accus6, tr6s came, les 6coute
toutes.- 7 t6moins ont d6t en-
tendus.- Le AJury se declare
eclairW. On pass A l'intecroga-
toire de 1'accuse. Et les d6bats
particuliers furent terms.
Les debats g6neraux so.it ou-
verts.
Me. ZUphyrin a la parole. En
un language clair, I'avocat du Bar-
reos du Cap apporte des prdci-
sions sur le meurtre commis par
le eune Mazurka, il 6voque les
ant6cedents du pere Mazurka,
et il soutient que par attavisme
le ills hdrite du pere et conclut
A la condamnation du jeune Ma-
zurka.
I.e r6quisitoire de Me. Be..ja-
min fut cinglant, terrible pour
fIaccusA. Les tableaux sont vi-
vants. II conclut en demandant
auxjurds d'etre tr6s s6v res con-
tre le pr6coce assassin.
A ce requisitoire, ecout6 par
le petit Mazurka avec une atlen
tion calm, succ6de la plaidoi-
rfe de Me. V. Gervais qui faith de
grands efforts pour balayer A
vingt lieues A la ronde le terrain
de ]'accusation. II 6voque des
souvenirs de m6me nature que
le cas qui occupe actuellement le
tribunal. U conclut on r6clamant
du Jury ua verdict de non culpa-
bilit6.
Me. Emile Cauvin donne la
rdplique. Des pai oles jusles, des
observations tres logiques furent
faites par l'avocat. II r6clame la
toute asv6rit4 de la justice centre
Mazurka.
Puaique la d6lense doit avoir
la parole en dernier, Me. Is. Ray
moad I 'ttist p)ur ripliquer
a"x deraWia paroles doe de.
CAuvin. repasseotres brieve-
ment en revue les n aits de la
cause et lait ressortir la non cul-
pabilit6l e june Wazurka, A son1
tour, il rcclame dujury un ver
dict de non-culpabilit.
Les de bts g6ndraux soot e(r-
mes. Troll questions ont sou-
mises A I'appreciation du Jury.
Apr6s une heure de ddlibera-
tion le Jury ayant rdpondu par
I'affirmative A la question con-
cernant le meartre volontaife,
lejeune Mazurka a dti condam-
ne A 3 anuAes de dAtention dans
une maiqsn de correction. A la
demand de Me. Gervais, le Tri-
bunal fixe que ce sera A la Mai-
son Centrale des Arts et Metiers.
11 est i3 heures 1/2 du m itin.


A louer
A Turgeau A proximity de la
ChapelleSt Louis:Une' excetlente
el grande maison de douze
chambres, ayant tout le confort
moderne. Grandes dApendauce,
jardin etc.
S'adresser A
Mr Loon R. THEBAUD


Sfile est acOe p6ri
s reserves de forest
prouvent do rande


L'aflaire Daudet
n ploin roman.- 06 esO t la tmnux leader
royasteo ? Un arUole do l'6vad6 do la 8ant6
dans a I/Action Frangalso *
PARIS.- Mme Daudet serait Une interpellation sur l'affaire a
ris de son marn non loin de 6t0 d6posie A la Chambre.
ar is. M. Maurras a rendu vi.
site A M. Pujo et a d6clar'U qe GENEVE.- Une dIp6che de
M. LUon Daudet et M. DeTest Berne adressqe au journal de
veulent conserve leur libertI Genrve dit qu'une omtvelle ecst
et resteront en France. a 1oAc- arrivMe an Pa'ais Ftderal djunlt
tion franeaise o public aujour- I que M. Daudet se trouvi't a
d'hui un urlicle de M. Daudet. Lausanne.


i. n= I Do la Tour-Elflel & la millions oar rapport au budget
besoI u statue do la Ltbert6 de 1927. La majoration est due
Rla Not qo Nea-n vol d'n ois an de Fra nce principalement A I'amlioratilon
dle de &o de o vera ew York du sort des tunctionnaires et aul
maintenair en lbowaii r p "a- k remaniement de lorgganisation
Len s.sf. C es Maurice Droulin un des plus militaire. Les taxes actuelles ne
tnir me a. ftame-ux aviateirs civil de Fran- pouvaient par couvrir les mn- I
rdvoyanta emplolMt 4 ce qui va tenter le vol Paris- orations de d6penses et I' qui-
Am ion tt, agr New-York est presque pret A libre n'a t06 maintenu que grA-
larte,. combatre parlir. Id se peut quil prenne ce A d'imp)rtlantes economies.
D-- fe Ct -ele .son vol d'iciquelques j rs. Le service (de la delte publique
pro--ger conste I Dans un vol d essai aux envi- du Budget de 1928 prsenie A
,- o rous de Paris. l.'aroplane de cetl guard une r6ductlion d'un
cott & Phu ie de fte Drouhin un IF-irmnian gant a en- milliard 974 millions de francs
nt des vitaumines, aide lev 7000 kilogrammes de faVon su 'Exercice prtc6Jent.
ci e a satis faisante. II ne reste plus que
--.e ot squelques essais de moindre-rr
es quand e noulD porance A eflectutr; ensuite 'a-
kt aut viateur n'altendra plus qu'un Avls Important
e enfant aujou avis favorable quant aux condi- Le comil de Ia Rafle torn-
Scott, cette now tions atmosphmriques. Drouhin bola Mont-C'Armel a Ville-Bon-
.te ct,. &w",* m n'a pas encore choisi son navi- heur D compnos de Mrs J. Ri-I
mie conteIant a""* gateur. Son avion transatlanti- lch. E Igard Elie, A. Jn. Joseph.
main Hp le que pese 16 tonnes quand il est A. Fla.nhe.t. se fait un devoir
iforsoetd&elvignmur* charge. La provision d'essence d'avertir le public qu'il est ab-I
est suflisante pour 60 heures de solumeit Atranger aux rensei-
~" vol ce qui permet un rayon de gnements mensongers et ma'-
9000 kilom~ tres. veillants parus dans le journal
I -- ...--.---- Le Matin v du 28 courant ten-
La. lu-ur do V6num dant A dire qu'A partir du 16
SCe n'itaiel pas Nuagesser t Cel i Juillet procham les deux Rafles
Le June o ab urka CHICOUTIMI.- La thdorie a Mont-Carmel )) lonctionne-
a 6 AaoqulttU que les lumieres observes A ront sous une spule ddnomina-
29 Juin 1927. certain intervalles au Nord de tion a Rafle de Ville-Benheur ).
A M. le Directeur MATIN. la province de Quebec pendant Le comitA de la Ratle Mont-
A M. le Diuxrec dernires semaines, Carmel ( Ville Bonhear. pro-
Mon cher Directeur tlaient causes par la grande fte de cette occasion -- en vue
Bin que soisas ao- proximity de Venus de la Terre d'6viter d'autres malveillances
c en quai je ne sos pn s avo- l et n'taient pas des signaux des pour fixer irr6vocablement le
cat, jasi trouv range que lea aviateurs manuants Nunesser tirage qui devait avoir lieu le
quotidins aient annonc que coli, a tu a ritarea pnar M R. 14 juillet prochain A Ville Bon-
le jeune Elias Mazurka a t6 E. Juron, Ing'nieur des eaux et heur m6me, anu dimanche 3-
condamn. II1 me semble que forts qui eat arrive A Chicou- I iuillet 1927 A Parisin ai, A 9 hres.
d apr6s I'article 50 du Code timi aujourd'hui a prs avoir Le comitl invite cordiale-
P6nal il a di acquillU, ayant pass quinze jours dans la r- ment le public A venir proc6-
moins de quatorze ans, et que gion. La premiere suggestion der lui-m6me au tirage.
le Jury, bien que reconnais- que ces lumieres Ataient des rd- Les vendeurs de billets de
san' la constance du tait a d.- flexions de la lumikre deAVdnus la dite Rafle sont pries de re.
cid. qu'il a agi sans discerne- oau coucher du Soleil a 6tl faite gler leur compete le plus t6t pos-
nent Le fait de l'envoyer ar un professeur d'astronomie sible.
dnsne mason de cor 'Unversit Mogill de Mont- Le paiement des lots gagnants
tion q:ui est lEcole des Arts et rdal la semaine derni6re. se lera au Magasin de Mr B.
ion qua est 1_Ecole des Arts et --- Couba ( Rue Courbe ).
Metiers 6tait laiss, au pouvoir La -o Rue Courbe
discr6tionnaire du Juge quI i.. L A o d rsr oaue A
pouvait tout aussi biea t'en-. a L Echo de Paris)) apprendde do
pouva se s parents. Puren- source allemande que malgr
voyeri ses parents. Pur evi- Iopposition de Tchilcherine le J> o
ter to us commentaires, Gouvernement so vi t i q u e a N CrOlff
mets sous vos yeux lart.50 donn6pleinspouvoirsAla[che- N .l oJ i.
du Code P nal ainsi conqu : ka jusqu'au premier septem- .,
((Art. 50. Lorsque l'accus6 bre. A Moscou les executions Difrant l'aiinable demin
aura moins de quatorze ans; continent nn ancien general a de de Melle M.1arie Leroy,
s'il est d6cidt, qu'il a agi sans AlA fusilli. r.otis reproduisone le discours
discernement, i sera acquitt ; r -- irbre quell pronona, a
mais 11 sera, selon les circons- Le Budget de la France Ca, ehalrn, sur la lombe.de
dances, remis a ses parents ou PARIS.- Dans son expose d Mine Ve Charles Deslandes
conduit dans une mason de motifs du project du Budget pour Mesdames, Mesdemoiselles,
correction, pour y 6tre 61eve 1928. M. Poincare constate une "Me^"sieu r
et detenu pendant nombre amelioration de la situation des Messeurs
d'aun6es que le jugement d6- finances indiquant que la situa- Choisie par l'Inspection des
terminera, etc.) tion est encore loin de la stabi- Ecoles A prendre la parole sur
Cordialement, lit definitive. II souligne la n6- a tombe de Minme Vve :harles
Louis ADAM. cessit6 de maintenir un rigou. Deslandes vi remlir un
Laura~~~e ADM.... ... ."Dsads viens rem lir un


LA BIENFAISANCEI
a La Bientaisance a execute,
dimanche, son dernier tirage
du moist de juin.
Le No 1406 a gagnu le gros
lot de 1000 gourdes et les Nos.
4038.1006 et 4107 ont gagn6 res-
pectivement 250, 100 et 100
gourdes.
Le prochain tirage aura lieu
le 10 juillet.
L'Vco#e des Frres de Omasmahnhe
La construction du bAtiment
qui doit alhriter l'Acole des Fre-
res de IlIntruction Chritienne,
A Ouanaminthe, est complete-
meat achev6e.
Le local cop~prend 5 grande
pieces pouvant contonir 400
6l ves. II y a, en outre, des ap-
partements particuliers of se-
ront logs les Frnrev.
L'Utablissement sera ouvert a
la rentrde des classes, en Octo-
bre prochain.
------ ---
A Vendre
Une automobile Oathland
Roadste 5 passages qui
a parcouru 6000 miles -
pietuscn bon Ata.La machine
est en excellent condition.
1" ,, :, t-^ ..^
S '%, 'Q V'.*
PENOULES ." REVEILS
9..-r ^ M 1<*.-


reux equilibre buagetaire, le
project de budget se present
ainsi : recettes 42 milliards
160 millions 682 651 francs, dd-
penses 41 milliards 527 millions
952 171. Pour la preparation du
budget le Gouvernement a pris
comme base le mainlien des
taxes existantes sans ant un re-
maniement. II a rejetA loute mo-
dification de la legislation exis-
tante, les d6penses pr6sentent
anemajoration d'un milliard 986


devoir social dune belle im-
portance.


Mon motion est d'autant
plus grande que je parle atu iE
nomn de I'amour et de la re- Avis do depart
connaissance de toute unejeu Les dA6pches pour New-York
nesse t6minine qui, 61ev6e au et IEurope (via New-York di-
Pensionnat St Antoine de Pa- rect) par le SS (Ancon seront
doue, a appris a devenir meil- ferm6es vendredi lerJuillet pro-
leure par les qualitls de ie's-I chain.
prit et les vertus da cceur.I t'Par-Iu-Priure, le t8 juin 1927.


Nombreuses s)nt les jeunes
fillesqui,ayant Irequent cette
maison d( ducalion, ont brillA
aux examens de fin d'6tades,
et, qui plA tard. faissant leur
apparition dans le monde, ont
acquis de la sympathie par la
distinction de leurs manieres
et la simplicity de leur gotM.
Mme Vve Charles Deslan-
dei, franpaise d-origine, est
revenue haitienne par son
marriage. Ayant un grand
amour pour le pays, etb a
coutW la voix deson patriolis
me bien intentionn6 eta choisi
la plus belle des carrieres,
celle d'enseigner la jeunesse.
Les difficultls de la vie I'obli-
gerent, au debut,A se resigner
a donner des lemons particu-
liWres.Mais, come itappar-
tient aux bons sentiments de
toujours aller de l'avant et de
chercher A se ma nifester
quand bien m6me des circons
dances violentes se pr6sente-
raient pour les andantir, elle
eut la grande satisfaction d'ou
vrir un Pensiona et cld'y dis-
tribuer le pain de I'instruc-
tion A beaucoup d'616ves.
Duranl29 ans, toute rem-
plie de bonne volont6 et d'en-
thousiasme, elle enseigna la
jeunesse des deux sexes et
plus d'un parmi nos frbres
doivent la douceur de leur ca-
ractere A la premiere educa-
tion reque au Pensionnat St
Antoine de Padoue.
Au port altier, a la physio-
nomie ouverte el souriante,
Mine Vve Charles Deslandes
reunissait en c.l- indmej la
grace d'une bone mUre de
tamille et la sensibility de
celles qui ont plac6 leur cou-
fiance dans le sacrifice et le
devoir.
MWme quand il s'agissait de
punir, elle savait trouver le
mot qui ne blessed pas. Si sa
s6v6r t6 s'6tait montrcc trop
forte, baume qui terme une
blessure. En un mot, la dou-
ceur et la patience, voilA le
tond de son caract6re.
Pour elle, education n'6-
tait autre chose que la forma.
tion de lindividu par le d6ve-
loppement ,harmonieux ,des
tacult6s les meilleures etl'61le-
vation des sentiments par la
pratique de la vertu.
Pour ce qui concern 1'em-
bellissement d'une jeuneAme,
le meilleur moyen, pour elle,
d y r6ussir,c'6tait de computer
beaucoup avec la religion qui,
parses lccons de.sagesse et
de charity, nous oblige A bcou-
ter la voix de la conscience
et 6agir d'apres les lois du
bon sens. Aussi elle a form
des intelligence remarquables
et des chretiennes convain-
cues. Donc, elle a pleinement
reussi dans la delicate entre-
prise qu'elle a voulue et a
droit a notre admiration et A
notre reconnaissance.
Apr6s une vie de travail,
de sacrifice etde d6vouemeut.
que l'Amede Mme Vve Char-
les Deslandes repose en paix
dans la luminre 6blouissante
de la verit6.


I


U


I









LE MATIN- 30 Join 192i


UNE VERITABLE





LImiIDATIE


LE GRAND


MAGASIN


est des aujourd'hui en liquidation.

Les liquidations qui se tont g6neralement iT ort-au-Prince ne sont que des
dations partielles d'un ou de deux articles et souvent incertains.
Maisia lidation du GR AND M iAGASIN 's "e v
ble liquidation et de R AJND M A jASIN tout son


Cr.pe Pasubio le Roi des Crepes
Satin liberty grande larger Gds
Ratine lame soie anglais
Jersey soie
Petite Serge soie leg6&re
Crepe marocain trancais
Crepe soie a dessin anglais
Crepon soie A dessin
Foulardine a ramage
Popeline blauch, et creme
Ratine Deuil et cou!eur francaise
Tricoline a barre
Tricotine de soie a barre
Satin cotton noir grande larger
Pique blanc grande larger
Toile satine blanc et couleur
Voile perle couleur
Soyeur superieur
Toile bulgare
Voile couleur blanc et noir
Indienne fran.lavable grande larg.
Voile blanc A barre
Zephir A dessin lavable
Reps A barres
Magnique pique blanc
Calicot percale grande larger
Sweater pour dame
Corset
Grand choix de toile pour deuil
Grand choix de crdpe pour Deuil
a BasFils el soie
Diagonal pure laine extra sup.
Casimir noir a raynres blanches
Casimir pur laine coul.
Alpaga noir superieur anglais
Drill fil extra, blanc
blanc
Dock superieur blanc
Drill Sardine pur fil
Drill a tres superieur
Gabardine creme pour costume homnme
Drill sup. blanc
Kaky jaune sup.
Kaky blanc sup.
a tr6s sup.
Kaky jaune
Drill flanelle
Coulil fil a rayures rougeset bleues p.gar(
Drill coul pour himme et enfant
Drill noir uni sup,
Drill fit a barres soie pour homme
Chemisette noir couleur


20,00
8,00
8.00
8.00
7,50
5,00
5,00
4,00
3.00
3.00
2,50
2,00
4,00
2,50
2.25
1,50
1,50
2,00
1,40
1.25
1,00
1.00
0,80
4,00
4,00
1,00
10,00
5,00


liqui
erila-
stock.


Ghemisette blanche 1,15
Chausettes fil d'Ecosse douz. 40,00
Chausettes fil rayies 30,00(
I'hausettes merceris6es dz. 10,00
Cale:ons tricot suprieur 6,00
Chemisette tricot sup6rieur 6,00
Chemise mille plis veritable 13,50
( cliauffeurs 12.,00
Chemises franqaises a plis 7,150
Chemise couleur 5,00
Combinaison en tricot chemist tie etlcali. 8.00
4 ( (( 6,00
Pyjamas 15,00
Chemise de nuit 7.50
Pyjamas supdrieur 17.50
Casquetle sup. coiale cuir el soie 5,00
Mouchoirs fil pour homme coul. blanc 15,00
Purapluie noir sup. 10,
Sweater pour home 10,00
Bas fil a cotte pour garqonnel et fillet. 2,50
Mouchoirs blanks et coul 6,10
Bas cotte 1.50
Chaussette mis bas pour gargonnet 2,00
Grand choix de cravates 2.00
Faux cols coul. 10,00
Flanelle par aune bonne quality 4,00
Grand choix de chapeaux de paille
fine, feutreet line, giand choix de chapeaux
de paille line et casquetes d'Ecoliers pour
enlants, granu choax de ceintures pour
homme en cuir.


20,00
15,00 Nappe fil couleur 5,00
15,00 Toile a drap fil extra larg. aune 2 114 10,00
15,00 4 1 2 6,00
10.00 colon a drap sup. 9/4 3,00
5,00 Satin a ramage pour ameublement 2.00
2,50 Tissus sponge pour sortie de barn g.larg.12,50
3,00 Chemisette et ca.e en tricot pour voyage 7,50
400, couverture de voyage 35,00
2,50 couverture de lit pique similie sole 40,00
2,00 Un choix de malettes voyages
2,00 Tulle fit sup. pour moustiq. trEs large 4,50
1,75 Phonographe portalit jouant n'importe
1,50 quelle disque ;5,00
.1,25 1oile a matelas double larg. sup, 2,50
1,25 Grand choix de tapis pour table
.4,00 Descente de lit 10,00
1,25 Grand descent de lit en laine 20,00
2,001 Grand choix de partum Houbigant
5, 00 bon maarche
2.00 Et mille autres articlet.1


Rien davaries, rien de demodes, tous

nos articles sont frais et garantis.




ri rad Hagaiu


206-208 Rue Traversiere


JAMBONS


- CONSERVES


CHOUCROUTE FOIKS CRAS LtIUMES
FRUITS CONFITURES CONDIMENTS
En Vente dans touts ces B nnes Maisons
Ag:nt General pour HB'it, Ch. MANII AMT
GROS : I18, Rue Baudin, LEVALLOISPERRiT(r.F,)


BRIQUES


BRIQUES


La Manufacturede Briques

S/A *LA BAUDRY*
,A I'honnietr d'inrormwr MM. lea Archilecles el Inginieurs
dllaili et lous les aultres inljress6s qu'ils pourront trouver A
portir de ce jour la quantilt de briques d6stree.pleines ou Irou-
dos. de noire labrication. En vue de lai grande allluence des
comnmandes, Ia Fub ique les price tie sinscrire maintenant pour
6tre servis a tempa.
Nos briques oant invarialblement les dimensions suivantes :
loIgueur 216 mm. larger lIX) nmm. |pisseur 55mm.
GrAce A lem.brhanchement du Chemin ide Fer. nous pouvons
laire des expert olioni de briques stir lout le rseau de la tomnpl-
gaie desCihemins de Fer Nationale enitre Porl- u Prince et ia
Petite-l tivie.e.
CoNSTRUmsri EN Bmon'es, c'st le maltriel id( ial de construe
tion surtont pour IPs tropiques.
S'ADl)1KSSER A
L. PnEETZUANN-AGrIFRnOI.M & o
Agent des 'vciils.



Automobile de la Poste
Voyages fixes pour Santo-Doningo
(Aller-retour )
Service pou)r passasgerrs.,aulomobiles nerves offrant tout
le confort iitcessairc. Iliniraire lie, trafic oflrant touted
garantie.
Dbpart de Porl-an-Prinee ( aitli) -- Grand llltel <'e France
les Mardi el kIs Samedi A 4 heures a. m.
Arrive iA Santo-Domingo (Capitale) :-A 4 hres p. m.
IDpart de Santo-IDaminao (i apitale ) Pare Colon vis A vis
du Bureau de Po'ice Minicipale tout les laili et Jeudi i 4
hetires, a. m.
Prix di Pr i:s!e : 20 dollars. Aller et relour: 33 dollars.
A genm'es: Gr i l6el de branice (Port-au Prince).
JUAN JULI N, .OALOH IiNCADO No) (70 Slo-Domingo).


Nouveaux Magasins

MI? Gaetano Jodice & C IE
RUE ROUX
(En lace de la Maison A. de MATTEIS & Co. )
Viennent d'ouvrir uu Grand Magasin ot1 I'on trouvera
un stock complete :

Casimirs superieurs

routes nuances

Anglais & Frangais
Vcnez nous visiter et vous aurcz toulce satisfaction.


BAR TERMINUS
PROPH0IETAIRE: A. Widmaier
A I honneur d'informer sa bienveillante clienil6e qu'il
a install a l'6tage de son 6tablissement, un salon exclsti
sivement r6servt aux families oi Ion In tro verai dIeq
(ons'mmalions de premier choix el o'i des iunchis se-
rcnt servis sur dcmande.
T616phone N* 786


Revue
des DeuxA, Mondes
15. Rue de i'Universite, Paris
-wi,.cMIRt DE LA LIVRAISON
L'U tIr JtIN iw:7
Comedies et Proverbes.- Une
hirondelle ne fail pas le Irin-
temps... G(rard D'louville.
I'our I'Alsuce.- li. vie ella
mort du General Serret.-- I. Un
chet... Henry Bordeaux, de I A-
cademie rranvaise.
Letires au Docteur Gaillardot.
Publibes par M. Andre Le Bre-
lon.- I.... Ernest Renan.
Nos Grandes Ecoles : La Sor-
)onne. De la Revolution A
110 jours... Raymond Thl'min,
dCe Iinstitut.
Souvenirs d'une petite tille...
Gyp.
Le Livre aux Elals-LUni.- 11.
i.e livre fratiald .. Edouard
Champion.
La t rance des cinq parties du
Monde. V. La Reunion, Dji-
bouti... Octave Hoinberg.
Les trois Salons de 11927... II.
de la Sizeranne.
El ie n ne Moreau-Nlaion...
Louis de Launay, de I Academic
des Sciences. ,
Litliratures Etrangercs.-- Un
rnnoan de linqui6tqde anglaise..,
Loais Gillet.
IRevue Littlraire.- Lea jeunes
et I'ekotisine... Andr6 Chaumeix.
t.hronique de la Quinzaine.-
Histuire Politique... Ren6 Pinon.
I I'X DE L'T"ONNEMENT
P r,a Un an Sis mole rrowsl oi
b ie .Scineet Oi oo 10015s tirs 6lols
J~parnmmnt etc
.o oniest IsanjaisM 1o0 rs ij Ir 38fn So
Atranger:
Pays Am dem-tsarf
postal Iot fit 66 Irs 34 t JI3
piy, a plie! ruo
po tal Ao I', St frs 41 f(s r
L, bon M~mai tMulu Park mtr at du Ii
ise j" mam". .
eAlX DU N1M61 6 ,rs

raUllUte Rleard.
( 'huarmacie Centrale)
*lusqu'au jeudi 30juin Inclu"
sivement le Syndic de la Fail-
lite F. Q. Rickards ( Parmacie
Centrale)recevra toutes oftres
relatives A I'achat de la Phar-
macie.
Le public est admits A visitor
le stock et le mobilier, tous
lea jours, jusqu' la dale ci
dessus indiqu6e de 8 f 12 hlcs
a. in. et de 3 5 hs p. in.
Port-au-Prince, le 22 juin
1927.
Le Syndic
Joseph RI. lIE


Compagnie G6n6ralo
TraMatlantiqu
Le steamer aCaralbea partly
de Bordeaux le 13 couirant eat
I attend A Port-au-Prince le
lr juillet.
II repartira le jour de son
arrive pour Santiago de Cu-
ba et les ports du Std.
l. suite de 'il in6ra ire sera
firc i& I'arriv6e du vapeur.
I Port-au-Prince, le 21 juin


19 7
1:. ROBELIN


& Cie, Agents.


IUn' des plus fortes ompagnif

LE mITFO R canadiennes d'assurance sur
PILULES OUIENilTALES


.A, 'II ,.. & C
alIkI'~" i el &..~,.


_ U


'UI


3


A. de Matteis&Co

Ilepresentants pour Haiti


Insurance Col


--~--------- -- -~- ----`-II~- ~ I~-~~-*-~Z-L~T~~Xi- __ 1.~111)-- _-----


I ----- -- __ ~


---


- '- "~---- - --


--


~


C7",m, -- +'1l M










LE MATIK 30 Juin 1927


-w


Slea nlship


(Coipanly Inc.

Le Steamer Boracoa" venant 4irectement de
Rew-Tork est attend I Port au-Prince, le 31 Juin
courant. II laissert le mime lour Ia Colombie via
Petit Golvr, Kiragoane, Caves et Jacmel prenant
Irit et passajlers..
Port au prince, IMl29 juiu 10117
Colombian Steamship Company'nc.

Gebara & Co, Agents
-au Enol


Cc qui


C1 qui ne pent tre d6passk.

Kola chaimI


pagne


F. Sejourne


Pr6par '-Ians Ios .,im l''i ii 40o fIe4
n, \SE '%SI
0i* *+pri'ioi a *t V,'"i
P v icip F. S..IlTIRVJR
An7le des Rues Roxr et du (Cenlre.


PROPRIETAIRES D'AUTOOMBILES


PNEUS & TUB ES



Nous recommandons tout
sp rialement les pneus pour
carnions 30 x 5.32 x 6, 36x 6,
35 x 5, 38 x 7 Heavy Duty.

Les pneus FIRESTONE
BALLO ON sont les nme' .
lenurs.
Toutes les dimensions.de
pneus et Tubes et access -
res en stock chez ."









Plus dc kiloinCtie ave I Doll I




L. Pretzmann-Aggerhol i
AENT GENERAUX


Horn Line
I.e steamer"Lisboal' venant da
u, aeso et Klagstoc eat attend
& la capital vers le 8 juino cou-
rant et continuera le mA me jorr
ppr i'Europe v'a I s ports du
Nad et Puerto-P!ata,preoBet fret
ed pasUagers.
Se s earner Mimna lIora est
part do Londres le 31 Mai et sera
h.i vPre lie 23 courant, en mo-
po,,r Ki g-ton. tanto-)oming;o
* ity et C'raCao. II -era de retoulr
i I eapi'ale vers le II juillet.*,'
to, te pour I'Europe pregnant f.^t
*' passages.
Port-au-Prinoe, IP 9 J,,; ,'t7.
IlE IINFkR &ro
A, natsG6n~raux de la Ilorn Lire


A VENDRE
Motocycetlte Harlyv Da-
vidson. Single,Modlcl192()
pn partait etat.
173.5, Bue du Quai,vis-;i-vis
Colis postaux. Phione 2081


& C>.


* a


Iemhurg4mrlka Limb J


Nous donnous avis au Public et
paiticulitrement au Commerce et
aux Banque* qne, par suite de ls
mort de notre sieur Andr6 Hague-
not, Ia suite gdndrale de ha uocidtd
set donnde a Mme In a Haguenot
son aeoci6e.Zlle a mule Isa igna-
tore de Ia maisoe.
Port'de Paix. 2I juin 1927-
A. HAGUENOT & Co


A vendre
r" Ameublement de Salle A
manger ; chambre A coucher,
meubles et autres.
S'adresser a G. F. LYON,
Avenul de Turgeau, apres le
Sacre-Cowur.


Le steamer 'Mexico" venant
d'Europe, via Kingston et San-
tiago de Cuba,es tattendu a Port
au-Prince le 29 juin courantl.
11 repartira le mime jour pour
Cap-Haltien et les ports domi-
nicains.
Pprt-au-Prince,le 27 juin 1927
OLOFFSON. LUCAS & Co,
Agenls-G(ncrnux.


\


'\a FersdAvrance )
Le Comit6 de la'PerM draaoe"
toujours so ieoux di am eagel
meats, avise de nouveau le public
quo leprochsin tirnge do a groa
d Rafle est fix6 irr6vocablement
su 3 juillet prochain.
Grosse prime Gurdes 7000 en
marchandises. Deuxitme prime
Gdes 2000 en marchartises. '
Colts Rafle tenant d6jA le rseoid
le Comit6 compile sur le concourse
puissant de as grande cliento!e
pour favo.'ier ',euvre d'utclite
publique eLtreprise, eon aidant &
'instruction des enfants nicessi-
teux et hla construction d'un lo-
cal pour la MutualitA Scolaire du
Bel-Air.
-1. bil:tte soot en vented au lo-
cal de la Pers6v6rance, au Caf6
Hyppo itt Florvil, chez H. Milfort,
auxs alo" de coiffure Albtrt Foord
Edouard Georges, J. Vil, A exis
Laroche, etc, etc...


A vei.dre
BonIne 1 o p :t16 fonds et ba
tiases iu..e au luc i avce tuu
Dant Dtetou .iies,elicii Lc de l.
ath (!rule en consi ruction.
E\xcel:entes coidlions.
Sadiesser at1 noliire
Leon ClI.AlLES
15.8, hue du I'cuplk, 1518.

Avis Commercial
II est port a lad clnnaissan-
ce du public et du commerce
en particulier que Monsieur
Abdel .lagid coiitinue s's al-
f'ires ,oJIn I1 ra son so ale :
Abdel 'hI.gi. & .
Mitr ,oauiLI, It 10( jiin 1927.
AUDEL M .GID & C"


Avis Important
Le tirage de la Rafle de la
propri&t6 de MmeVve Durant
sise au Qartier dit a( Bas p u
de Chose,', lixatu 7 aout pr,-
chain, sera tail )par une Conm-
mission don't les membres
seront designs parmi le,
porteurs de billets pr6sente
au moment du li.age par Mi
St Fort Colin qui en assume-
ra le haut contr61le.
Mr St Foil Colin a biea you
lu garantir la security du tira
ge du 7 auout 1ar le li es .,.t
' de son nowm.
L Coii1it6


Avis
Le public est inform q e
eb B)nIs Provisaires de ia
Dette Intcrieure 6 o/o seric I .
1952 Nos 2881 de :. 250 ,t
2882 de $. 50 sont perdus.
Duplicata en sera demn.ndt
ul.u ljia:que Nationale ('e la
Rep ibli( ue d'Haili. ,
Port au-l'rince,le 21 juin 19
Sigeu; \'e ie A iBNC* l RT



Avis
1 e Kuiuign6 done avis au pu-
bilic et au commerce ea particu-
Set qu'il n'est plus responsable
S6 actes et actions de son iponue
de Piudence Marechal et delear
file Alice Thomas, pour cause
immoralit6 noloire. Une action
n divorce sera intended "e plus
6t & la dite dame Prudence Ma-
richal.
Chariier, lel ljuin 1927.t
Labrlaes THOMAS


AVIS


Ne buvez pas ou buvez



Le s"I Rhum q.., r- d' Icoosfl naturels olema
direetem -t p i.}*i"t1:.-in,11 imple u Strop des Ctapes
d'un OMiflu 14' Ilj 'i o timeie p station etie eif qi1,
v, illit p 8 I-a:.'ioa isl tuip dimns leo d6p6ti aTv 6 o*ilustoo
rigoureute de d d it, r rgereux Secrets dc labrialtlon
4t Psan adjnt c o -d'stoun irgr6dient d'usine, cncoise *81
,ri-t-.,* *.t n pihl ai de tOe Notabilitds vidiCa)e, 1 *( 51.
vent I'apprdcit,,,' 1' bton, afln.teS -, Ia suavite ilcompI 'tbl!
iu boqs.it av i it,. ,I mar .uableis qualit6s b g;eu qu40 .
,vioni. tooi. 'tvgc et e.. kht.m Nt as u't-nivre I ' k O
iL ii ;,' I *n n > tnn e1 coumme .itt ;.utrea rupro ill
s i ir.- et; l t .iio te e (tresa s riitui.



A ELDORADO
fons 'es soirs ((Repas Cr6ole A Or. 0.30
Potage tons les dimanches martin
Vous v trouverez aussi ,e meiHleur Bill.ird
de Port-au-Prince et fla Danger. uit
de Maitre Lamothe
I.e tmineux cocktail "One- Tree- Four qui pr6berve
de 'cpidwmie.
Les meilleure Sandwichs


PIlihie 597


Iutmrtn-Cablart
Rue du Magsin de PEtat.
CAFE-CONCERT
Cfest Ii 06o Poo s'&muse.
Vusique la plus entrsinante -
Bar bin poorvune. Toutes liqueurs
fines Bigre h 0,10 or Ie verre.
Un moment pasa & Montmartre.
Cabaret yous repose do toute une
semaie de fatigue.


A

~. .~*
*1


-


_ ,, ---- --- - rr I Ill lu


i i _


------ -


-


AL .-


~


Prix mod&c;s.
Fred uAIRAUD, Direcclur.
-________t__


La Maison ACRA
ff auj )urd'ltui S iAnedi it sa clenile el .u
freC public tonIes series de conl'cltions, coom-
plets en tout genLi, lingerie, uti assorti-
ment vari( et complete de cheminsesc.
Le rayon de cravates de la MAIS )N ACRA in' plus
de rival et ses prix dOlicnt toute concurrence.
Une visit: -i I .Maison AC!tA vous &lifiera COmupl6-
ement.



Grand Hotel de Franee

P..P. PATRIZl Pre)rlitare,
Cet Etabliisement renomm6 don't P'loge et
plus a lareire At d'tre oompl6tonm t r
et irmis a noUl. Les obawmbes on'tout 40 4 a-
fort moderne, 1e mer vice irr6proohablb l6
taurant soi01n6 est de toutpremier or4 W $
tel n'ayant rten n6glig6 pour fair p4la0.4)
charmante clientele. 'e
D6eJ uor & la carte, Table d'%6te .
rlat du Jour au chot
Pe ipsn a rmois, A Ia semaine, par jour
Garage mis gratuttement a la dimposi ** d
voyagou s.- kUainD, DoucheA & tout*e Is ses re.
T616pfioneo No 86
Dans lea Magasins souch6s & I'PH6t, o0n tQa*-
Vera' toutes ortes de provisions, Vins, Liqueurs,
cigarettes, Vi d'Espagne, de Bourgogne, d'llalie, (rind
(Thoix de Conlei ves.
Onu y true a I'arriv6e, pendant le s6joer ou
au depart tout oe qae I'on d6sre an Grand Ho-
tel de France.-- P. P. PATRIZI, Propri6taire.




88
DE -

Genaro Hurtado
Grand Rue el Rue des Miracles 1- Poi t-au-Prince, Haiti
t:"e. pl!Hi- d arnoncei A ses amis, clients et le po*
blic en gci.-6al quc dans son tablibseiment on trouvera.
L Lapou poor c ue go eque goi et chaque person;
ainsi qu'ui-e \ai i616 d'arlitles pour crdeaux nouvelle-
miant ictus; v( us tiouveiez un assortment de Sirop et
Liqueurs,sans oublier La punch cremaN, cette pr6cieuae
bois on espagnole.
La Maison HUlTALO olffrira un souvenir a chaque
cheteur.



Fred. Gaetiens
' No, 117 Rue Roux ou Bonne-Foi. [No 117
Tdelphone: 667
ION TROUVERA:
Alcool n pour liqueur.-Sucre Hasco blanc et rouge,
gros el d(tail.- Hiz par s;-c t parlivre,- Sirop. Orgeat
Grenadine. Peche, etc.- Ci"nrettes, Chesterfield, (smel.
Chanlcclerc, Pantal1on.- Manchetits (cualit'nsuprieu-
re.- Conserves alimentaires. '.,f.t vieux par livre,
caf6 en poudre Whisky, Biere Patzenhoffer.-
Champagne Masse Pere et fils Champagne qui peut ri-
valiser avec advantage avec n'importe quelle marque de
la place.- Champagne Lanson.- Paifurn.eriel- Vin
blanc par gallons et par bouteilles. Vin rouge par.,
bouteiiles et gallons quality supnrieure-Clairin vierge
par barriques et gallons.- Enfin le fameux RHI M
NECTAR.Et la non n.oins fameuse ANISETTE de
Madame Frederic Ga'ejens.
Vencz faire une visit ct vous sortirezy saislaits.


m


w --


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs