Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04500
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 06-30-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04500

Full Text




i SteHMAGUl01RE
DIRECTEUR
Roe Amnricaine, 1368
TELEPHONE NO 2242


0 CENTIMES


- M -.


me ANNIE N" 6134


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


MERCREDI 29 JUIN 1927


de la Coin-


mission Internationale des

Jurisconsultes americains

a Rio-de-Janeiro


M. Abel N. L6ger, d616gu6 de la
Republique d'Halti


aConmmission Inlternatio- quite colmmie une oeuvre de
ides Jurisconsultes Am'- imoralilt am6ricaine.
ki qui vient de se r6unir ( En ce qui a trait i la con-
jo.4e-Janeiro, pour la edition des strangers il a lout
, 27 0 fois, d 18 avii au fail pour oblenir pour cux de
1927, a reussi, d aprs plus grades garanties, no-
Jornal)) d(t 22 man, i tamment conlire larbitraire
-an code complete de des Gouvernemenis dans les
ternational prive sur questions du droit d'expuil-
ses lonldamenlales du sion.
ternational pri;. en ( II a fait admeltre le prin-
icleir et 12 projects de cipe de l'irr6vocabilit6 dc la
iop de droil interna- reconnaissance octoyee i un
|public sur 1" les bases Etat, eni ce sens que les Etats
lmeatales du Droitl inter- anmericains se garantlissent I'in
al public. 2'les Elats, kdgrit( de leur statute (de sou-
POtiU ce, leur rcconnais- verainet6.
S les Trailes, 4 '6- I c est aus,i grAce i I'in'-
a4s publications, ." distance et A la tenacitI du
de prolesseurs et Dr L6ger que tut presentee a
6 les Fonction- la conscience juridique amne-
maliques, 70 les ricaine la question de la d6-
la Condition des finition et de la precision du
S90 'Asile, 10 les principle de non-intervention,
ts pacifiques, 110 la et que ce problkme fut ren-
maritime, 120 les voyC6, pour e6re resolu par la
t4T Etats en cas de 6eConlerence pan-anikr(Cine
vile. de la Havane.


tre part le num6ro du
hil du grand journal de
. iJornal Do Brasil)) a
ac rarlicte don't nous
i q i M A b elI L eger,
l4gue ia celte impor-
alon international:


Interitaliouale des
s :tiiriticains a


Mb brilliant
6.u Dr Abel L6ger

SAt Abel Lger, qui a
nte la Republique
Sla Commission Inter-
.le des Jurisconsultes
kIClins, r6cemment r6u-
t cette capital, est le
hIjuriste que lc Gouver.
Ide son pays envoie
*8 devons cetle circons-
#4 l'esprit progressiste
SExe. M. Louis Borno,
Idpr6sident de la Repu-
*d'Halti, qui desire e6a-
.cordiales relations d'a-
itre son pays et I'A m6-
Slihne et qui, A ces fins,
u, president Dr Was-
L uis, par 1'entrcmnise
ger, un message si-
de son premier acte
I it. .
,Ia collaboration in-
Saux travaux de la
ion des jurisconsul-
Sdiscussions qu'il a
par les robilmes
s.ie Dr Leger a rd-
rit 6lev6 de juris-
It 4 a faith connaltre
x officials et mron-
hous un jour ti6s sym-
la 6 publique
Paosiare H.psi ,y ^
r e atneveniu avec
Ia 4isoussion diu
rIlemiet protahseur
Sl)asfamente, AtelI
IV, junscou-
n a dit delui qu il
a u1 esprit ('rs ju-
l10a matiere du droil
iOnal ptub!ic, lcDr Le U
ilma avec insislai ce la
lwlon tie lasile politi-


I t la stance pl6niere (du 16
mai, le Dr Leger s'e'-'riait:
"Devant la tournure que
prennnlt ces d6bats, je (lois
egalement faire uane precision
E'n soutnettantl 'autre joutr,A
la stance pleniere, aj)res le
vote du principle de non-inte. -
vention, mio n amendenient
tendant a d6finir I'interven
tion reprehensiblelo'we aclion
exercec par un Elat, soil par
des representations Diploinali-
ques coinminaloires, soil par
la force (irnle, 0111r fainre pre
valoil' sa volold sur la voloUnie
propre d'un ailre Elal ", mon
intention n'eait en aucune
fa on de trot.bler la belle har-
monie de nos travaux. Loin
de IlA.
a L'honorable M. Troncoso
et moi, nous n'avons envisage
aucune situation 6goiste, au-
cun probl6me particulier, au-
cune question in itante ac-
tuelle ou d'hier. Nous ne
sommes pas venus regler i
Rio-de-Janeiro des querelles
de Gouvernements ou d es
querelles de peuples.
(( Nous comprenons le ca-
ractlre exclusivemen t scienti
fique de la mission devolue i
la Commission Internationale
des Jurisconsultes am6ri-
cains. Mais ce caract6re scien-
tifique n'exclue pas I'organi-
sation juridique de la vie in-
ternationale des Am6riques.
c Nous sommes ici, autour
de cette grande table pan-am6
ricaine, pour kriger I'6diflcc
du demain, l'6difice de l'ideal
pan-americain de traternitet
Iedifice don't les bases in6-
branlables doivent etre la
Morale, la Paix, la Justice le
Droit. ))
4 Le'pourrons-nous si nous
4'.ra4 ns pasun vMritable esprit
international tail tdamiti6, de
conciliation, de b*veillancc,
un esprit d'aprAs iuel totes
leWRpoubliques de cet hkmis
ph04renon seulemeat se re-
garderaient, mais se Iraite
raient 1comme libres, egales.
indpendamtes, sonveraines et
se a respecteraient mutuclle-
imelit ? a


-- '- -. -

Sensaiqnnel*
SEn nd ittant v ,orniplets chcz NICOLAS
SVttus obliiedrtrz;ine Itr upe IIr's i-CIgaulte, iln
travail soigiitux, a la perlfelion luilleur et
J l t prix raisonmsaiIe dJfiant Ioule concur-
rence
Milglre lg a lt' h l i. e :ictclit le DIOUS Imieltolls ;i
i V(Alr(e dlispo)sition de bIion casimir anglais fail
i i t' l 1 h, l( l Ii s 1 I P 1(.u;( dollars .
V( Complet PalnBlkeach fail cl Iourni 10 dol.
Irill hlJ)*ic stipe'ictir 5.00 do llars.
Nous aCcceplois lies cotl loiselnient, salnsl
Iauu atucun prejudicelcs(lients qui veuiniil upa)or-
ter leur tissues pour cir' conltteclionllies.
E.M. NIlC(LAS
Marchai(ind Tailleur
3105 Itue des Miracles :2)(;
Prs de la lPharniacie Notlre-I);iwame


I
I

I

II


L

p






I

I;
N



I:
I':


I


Session


(( Le poirrons-nous, si cet deIposant un project d'arbitrage
esprit n exclue p is les exc!s dei routes les q(lestions, de tou-
dans les d6sirs et dans les am- les les controverses g6nri'ale-
bilions, s'il nest pas destruc- mentquelconques, que l'heure
tii de I'idec d'abattre les uns aviilsonne de supprimer PI'em-
pour accroitre la vitality des ploi de la force arm' e d Is les
autres,s'il ne lait pas toujours relations i,,er-americawies.
prdvaloir la justice str inii J'ai cr, Mess eu-s.. i celle
S- .it. lnotuvante parole de I'emi-
oPuurrons-nous, Messieurs. n-,,t i n I e r n a t ionalis'e, dui
clever ctl 6dilice,si notre con- grand pa-.ifidte de I'Amerique
captlion ici, est qu'Lne morale du Nord.
international n'est pas atssi ( a "'aix du Nouveau Mon-
indispensable que In morale te depend de ti contribution
individuelle, une morale qui des Etals-Unis did Nrd A a'oeu
traduirait, constamnmet, tine vre de'la codification. Nous
volont. commune 'p f I tous aider ses r tmi-
pour urunim l ddclivt "n d Ins tvo
sup.r iecue d d ible- ri. 1-tf4"ls out tracee.
tai rla seulet s eva tio. bns. Ln _. .pourchassel' la
coordonner jes rapp t r, s ,
coordonneresrapp mr I'a- s'entendre ,tlorce partout (u4
)euples civilises, untia o e tr;ipu4aent, en leur substi-
ennem iede la forceass 3 l .r araglementalion juri-
lence, de la conqudle... Voila Iunique mobile
a Le sentiment g 6ne, r m, uel j'ai obei,cn visant iA ce
que nous avions cet esprit et tue la Commission des Juris-
cette morale, le jour o dans co1,suites, apr&is avo. r pose le
' tunanimnes applatdisse- p) incipe de non-inlltervenltion,
ments. sans restrictions, sans (qu 1elle juge 61prIhensible, et
reserves. I'Assembl6e vola le p))ur rester (ldans le ton, dans
principle de ton-intervenlion l'atmosph6re creee par Ihono
Ce sentiment saccenlua enco- rable d61kgation d(es Etals
re et dechaina des acclama- Unis d'Amerique,j'aidemand6
tious frenitiques, (Itand M. (lie I'on condannAt I'esprit
James Brown Scott, premier (I domination et I'csprit de
pl6nipotentiaire d'une des violence.
plus grandes d6mocraties de ( ... 11 y va, Messieurs, de
la terre,dans un accent de sin l'autorit6 morale de la Com-
c6rite inoubliable, dclara, en mission des Ju ris co ns ultes



LINDIJEIGiI




A reussi!!

Seul, il a accompli le raid

NEW-YORK-PARIS
*

sans escale
POUR LE PARFAIT FONCTIONNEHENT DE SONM OTJR
IL A EMPLOY LA

MOBILOIL,
EXIGE YOJViOURS


MOBILOIL

WICOANTI-K4oCgK

GASOLINE


West India Oil C.iup


oire IL


(l'apporter de la clarld et tde
la precision dans les graves
irobl)6mes qu'elle aborde. i
El le grand journal du Br&-
sil ajoule : (t Ces paroles tont
ihoinncur A FIlevahion dcs vues
de I ilIlstre dlgtue Lger.
c L'illustre (dlegu6 d Ilaiti
S111i. dalns no ire haute Societl
se fil de precieuses relations,
s en:barque aujourid'hii a des.
liinalion de son pays pIs le
"Wa ndyk".


La Compete
Elle s'en va. Poursuivant
sa course folle dans I spacec,
clie decline rapidement vers
I'exlreine horizon. ,vant-lher,
elle a pass, comilme on le sait,
ia (I millions de kilometres
settlement de noire P!andee.
Elle esi. en ce momeiit, dans
la constellation dcts lPoissons,
i I'E(uiateur. Ilienlot elle dis-
paraitra. Nous ne la reverrons
(li'en 1933, car elle met 6 ans
pour accomplir sa revolution
autour du Soleil.

P16tons et
autoxnobiliates
Nous 1'avonsd6jitl dit: fort
souvent, les pi6tons se plai-
gnent ties conducteurs d'au-
Los a qui ils reprochent soit
t de ne point mod rer le--r al-
lure dans les rues passantes,
soit de n6gliger de cornier
aux carrefours des rues et
mile autres chores. II nest
que trop juiste cependant de
ire, aujourd'hui, que les au-
lomonbilistes se plaignent des
pistons qui ne savent point
marcher dans les rues.
Ils vont an)ttdroite, tanl6t
a gutiche. C'est un veritable
c.asse-crois6. Ils traversent
les intersections dds rues avec
tile insouciance qu(i pent eire
cause de graves accident ts.
Une tlois encore, nous ;ap-
pelons taux pietons (qi'ils doi-
vent toujours aller sir letir
gauche et que, urI la voice )ti-
I)lique, c'est il eux qu'il revient
eu plus grande pa tic (leviler
d'etre crashes.
I , ..


ties vous & Ia
page ? si oul...
Vous (devez done sans retard
alle:" chez Il ir. E. AUXILA
prendre de ces jolies cravates,
de ces Faux cols semi souples
de ces Motchoirs de poche
superbes, qui rendent ses
clients si distingtnes.
Loes bali public*
Ceux qui habitent dans le
volsinage ties Etablissements
o6 se tiennent, le soir, des
bals publics se plaignent des
scenes scandaleuses qui s'y
d6roulent tres souv,.at. Ainsa,
M. Paul Emile Leroy qui ha-
bite Place du MarchSt-Louis,
tout pr6s d'an cabant oil a
lieu, le soir, un bal p4)lic, est
venu, en nos Bureaix, nous
prier d'attirer I'attention de
la Police sur les dd&ordres
qui, chaque soir, se commel-
tent en ce lieu.
C'est'un veritable mandale,
nous dit M. Leroy. Leoufliles.
-e a sent aller aux kcentri-
ites les plus immor~as. Les
sne ails tumudueuses,
a cc-alem ktt de spropoe
Us plus Munriers, ont 1.r
qp.mMwut lieu. Onsuitbien
tii l faut auni que le grog
[uple s'amaue, maip il et
l a ire avec d6ce e et mo-
deration.
Nous transmttons coo toS
lances a la Police.


I


...a vu, avant-hicr, tin brave
commerVant en cuirs qui arri-
vait de Petit-GoAve pour vendre
ses peaux tann6es a la Capitate.
Rencontrant iin ani, ii fe priv
de lui indiquer IA oui il pourrait
Irouver le nmeilleur prix pour
ses cuirs. L'autre ne se Ie fit pas
dire deux lois. II se lit conflier la
inarchandise, (lit ati nimarchand
tde I'altendre, entila ha rue el dis-
parut. Les cuirs aussi. La rei.-
conlre avail eu lieu vers les 10
heurcs du inan t e t.A1 heurts
de I'aprls-midi, le cotinuerVant
,'tail encore a la millle place a
alttendre son lbnevole ami. Mais
colnie sour Anne, il ne voyait
que le soleil qui poudroyait.
Au moment ofu le camion pai-
tait pour Petit-GoAve, le brave
homme 6tait si boulevers6 par sa
mesaventure qu'il racontaitA un
anti que la voiture, encore un
peu, laurait heurta. Et I'ann,
peu indulgent, de dire A un co-
pain:
VWritableinent il a failli,lui,
en ... cuirs I
.a v. avant-hier matin, la
ge..tille dactylo, A la rue des Ca-
sernes, belle, 616gante, poudr'e
a ravir, les cils passes au tusain
et les Ilvres rougles A point.
Elle longeait la rue, ayantsous le
bras, un petit... chat tout noir
qui miaulait doucement.
Son petit chat I dit un 6co-
lier polissson.
D'abord, c'est une chattel
repond la dactylo vex6e.
Cest vrai, reprend le ga-
min, je n'avais pas vu. Avec vos
clheveux coups, c'est donic vous
Ie chat!
... a vu, avant-hlier soir, vers
les 10 heures, la belle voiture re-
luisantle, inalestueuse, s'arreter A
la rue du Chanp de Mars, devant
unie petite mason aux rideaux
tproprets. Le battant de la porle
s'enltre)aille doucenietil. Une
Ili me legtre, mi-v tue,se glisse
ins la denui-obscurit6 de la rue
et, vile, saute das hin voiture
(Iji dlmia'rri en gronduint.
IolinteI.' lil I


Parce que la vie se maniteste
voilke et imparfaite au milieu
de nos erreurb et de nos tour-
ments, nous disons : Voici les
lois de la vie 1
LA ROCHEFOUCAULD


Prochaine visit du
Pr6sident do la R6pu-
blique Dominicaino
& Port-au-Prince
Tres prochlaineenit S. 'E.
M. Horacio Vasquez,lPresideai
de la Republique IDominicai-
ne, lera, A Port-au-Primn e, une
visit oflicielle au Gouverne-
went hailtien.
Le President de la Rl publi.
que Dominicaine sera accoin-
pagne par de nombreux per-
sonnages officials parni les-
quels des Deputes, des Sena-
teurs et 3 Secretaires d'Etat.
Le President Vasquez sejotir-
nera plusieurs jours en noire
Ca itale.
Inutile de dire quelle belle
et, grandiose reception sera
tafie- ici A notre haut et dis
tingu6 visiteur.

L'6lipse du solell
C'est aujourd'hui qua lieu
I'eclipse totale de roledi. Com-
me nous I'avons dejA dit,elle
ne sera point visible en Haiti.
On la verra en Europe, en
Afrique du Nord, dans tonte
l'Asie et dans les oontr6es de
I'extrdme-nord de i'Aminriquie.
c'est-A-dire le territoire de I A-
laskala pointe du Gro6nland,
etc.
AVIS IMPORTANT
MoafeurNf sarice Darti
avise lepubHm m LA 1*' note Haiti Revues,
iv ftl ps l'Agent doe ette
]Revue. .


- -- ------


* ** f * 1 1 '


t -







LE MATIN 29 Jnin 1927


4UIL
.- ,^^^^i--.


TOUT, 9R DEUX MOTS I
Me Edouard Cassagnol, arrelW,
oudi dirnier, pour outrages aux
embres du Gouvernemen l.
ay.nt ai6 avoir prononc6 les pa
roles qui motivcrent son arres-
talion, a t616 remis en lib rth,
samedi apr6s-midi.
Auiourd'hui, 29 juin, est la
itle de SI-Picrre. Elle sera com-
lnkmorke aujourd'hui mine A
rArcahaieet dimanche prochain
A Phtion-Ville.
C'est dimauche que la lte
du Sacr4-Cceur et I'Octave de la
F6te Dieu furent c6lbres au
Sscr&-Crcur de Turgeau. II y cul,
le martin, une belle messe et I'a-
r~es midi, procession au course
laquelle laB[n diclion idu St-
Sacmiint fut doniee i trois
repoais dresses sur le parcours,
du cortege. .
Dimanche, le Chanoine Vi-
caire g6ndral Le Gouaze a dotn-
n6jla Confirmation A St-Louis
de Gonzague aux enfants qui
avaient fait leur 'pren.i6re com-
munion quelques jours aupara-
vant.
Demain, 30 juin est la fete
de St-Marlial, patron du Petit-
Skminaire. Elle y sera brillani-
ment conim6morbe.
Hier 28 juin, etait line date
cekbre ide I'llistoire. C'lait Ic
13eme anniversaire du jour o)i
I'Archidu( Francois IFcrdinanid
fut aassassine Serajevo. cr qui
amena le Randd conflict dei 1914.
On juge aujonrd'tliui aux
Assises ur, cas Ires rare en lhaYli.
test Un(c'Ls de bigamie. l'actcu-
se sera 6sriendu par M NIvP. 1).
Plaisir.
Le june Josephl Mazurka,
condamirn, samncdi dernier, a-
3 ans dc detention dans uine
maisou de correction, a etw
transterd du P1nitencier Natio-
nal a l'Ecole Cenirale des Arts
et M6tiers. Ag6 de 11 ans, il n'en
sortira done qu'A 17 ans.
Samedi, A l'occasion de la
fete de St Martial, une deuxiome
representation (Itdu Protre)) sera
donn6e au Musee du Sniminaire.

Au 86minaire
Les Anciens Elkves et Amis
do Petit-Sdminaire Collge St-
Martial south cordialement invi-
tes A la Messe solennelle qui
sera c6lbr6ee le jeudi 30) juin,
A 7 hs.30, en 'hoiineur de St-
Martial, Patron de I'Etablisse-
ment.
Marriage
Samedi, A 4 heures de I'apres-
midi, a en lieu, an milieu d'une
assistance brillante et clhoisie,
le marriage civil de Melle .lane
Gabriel avec Mr Felix Laudun.
La b6nidiction nuptiale a Wt
donn6e au distingu6 couple, le
m6me )our, A 6 heures 4.5, A la
Cath6drale de PIrt au-Prince.
Les jeunes poux ount et con-
duits au pied de I'autel par MNme
Edmond Mangones (iu'accom-
pagnait Mr le )r Felix Coicou
Nous renouvelons au char-
mant couple nos meilleurs vw'eu
de bonheur.


Des camelots du rol
Jouent un tour penda-
le au Ministb6r de
l'Int6rieur irangais. '
Et M. Daudet sort d*
prison. La Police 10
recherohe.
------*--- -
PARIS.-- Ala suited'une mys-
tification Ie Direclur de la pri-
son de la Sante a remis en liber-
16 MM. Leon Daudet, Delest et
M. Semard. Le tour a Wt6, pa-
rail-il, manigance par les Ca-
melots du Roi organisation
compose des plus loyaux par-
tisans de Ldon Daudet. A midi
un camelot s'intro luisit au mi -
nistere de I'lntericur taudis que (
onz/e iutlrcs dans des cat's voi-
sins bloquaicnt les ligi:es t16-
phoniques du Ministere en de-
mandant chacun communica-
tion. Le came!ot introduit au
Ministere, til6phona au Direc-
teur de la SaniW la decision
Gouvernementale au sujet de la
liberation des prisoners. Le
Directeur mfiantl, t6lphona au
Minislere de I'lntcrieur ou le
inystilicateur rest a son post
lui repondit d'obeir imnii6diate
ment, car il risquait de s'expo-
ser aux plus vil's reproches duI
Ministere. Apres selnblable con
irtii ion, le Directeur alla ii-
in6diiatement \A la cellule de M.
D).ildct announcer la nouvelle et
le lit sortir.
Le l)irecltur pr6vint ensuite
M. DIelest puis envoya thercher
un Taxi qui stationiiait come
par hiastard plans la rue de la San-
te et qui tail conduit par un
.tinelot d i roi. A iuidi qua'an-
lc cinli MM11. audel et elest
fi A i, vive allure
luientl en a. i
(dIlns la I)irection li, iotn evarl
Arago. M. Semurd fu libt ..
PAI1S.- Tous les journaux I
Sde la Capitale commiene it la
nm3stific'tio' n d'lhier. 11s rnvisa-
gent toutes Ies li)vpotllises, ine-
me la con plicilt des lonclion-
naires du Ministlre dc l'InIt-
rieti et rappellent la liberation
d'un iprisonnier 1politique oblte-
Inue de faCvon identique en 1912.
Ils (disent que deux r6dacteurs
(de l('lluiianit6&) sont allds t'&-
liciter M. Pujo et ont sable le
champagne avec lui. ,L'Hullul-
nite) doment que M. Smard ait
fui et declare qu'il a repris son
activity, au siege (Iu I arti. t)eu\
re6dacteuris a l'.\ction l'ran-
I raise C o)It declare I lu'on avait
Sresolu de mItllitr MM. )Daudet
et De)lest en surchte par suile lde
la crain e (u'on 6prouvait sur
leur sot t. NM. L.on Daudet et M.
I)elest deineurent introuivables.
On declare dans les milieux ot-
ficiels que des recherches ton-
tiltuent pour les retrouver et les
. arrdter. L'impression gendrale
- est que le Gouvernement deci-
ei derait de ne plus les f'aire i)6n6-
- licier de la I ni's'.ire de grace
. qu'elle envisn geait. M. Stiird
- scra arr-il s'il ne se pr6sente
x pas A la prison a 1'expiration duI
delai de dix jours.


Les eiraidles ravdeenies aerieanes
AI.IAHABA.\D- NM. Van ear
Black de Baltimore est arrive
cet apres-niidi A Allalabad dons
les Ind(es anglaises dans I'avion
hollandais dans lequel il tente
le vol Amslerdam-lndes Nder-
landaises. "M. Black ltait part
de Karachi.
NEW-YORK- Le voyage a6-
rien du commandant Byrd jus.
qu'A Par.s dans son monoplane
Afkker ( America ) sera remis
a dimanche matin an plus t6t et
peut-&tre m6me a lundi ou A
inardi.
WASHINGTON- Le vol sans
scale de San Francisco A Ha-
wai par le corps d'aviation de
I'ariine ica autorise aujour-
'hlin par le secretaire Davis,ce
vol de 2108 miles sera essay
par les lieutenants .1. Maitland et
Albert F. Iliginberger mainte-
nant A San lFranc sco avec
un aeroplane tokker A 3 moteurs
spicialemient equijp pour ce
vol ; on n'a pas encore choisi la
date du depart mais on pense
(qu'il aura ieu au mois de Juil-
let.

LI'eaprunl Iria-It.'ais ( Ie 1I920
I i l e.ml Ies Cha.1mbures
PA.RIS L,. commission des
flianecs de la cliaibre a a)p-
)lo \' t 1( aIjoL I *il'hlui la conver-
sion d(I I'einl)punlt de 100 nmil
lions (It' dollars 8 pour cent I'an
aux Elas Unis par I gouverne
me:lt franvais en 11920..


L'accord tranco-sulsse
A propose do la Savole
I IINE- Le conseil f d6ral
a a 1)p'Ouv6 I accord Ivec le gou
vernement franais ~l brogeant la
eutralit. dl la Savoie, la Fran-
ge accept.Lnt I'ar)itrage de la
aey. totcglqit s /zones fran-
,- ---., gs f zr -

Clhamile'rhfin iel Lemii j-o,
lisiferonl r'..
PARIS- L'amb:hsadeur des
Etats-Unis a 0l6 avis6 aujour-
d hui que les aviatlurs amiri-
cains Chamberlain et Levine ac
luellcieiet A Prague ( Tchecos-
lovaqu;e ) arriveraicnt iParis.


La f6te de a
C'est le Dimanc
qu'aura lieu, au lo
national Athletic C
(lii'organisent les in
( F6emina )), 'au profit
(Einuvre Scolaire.
Nul double que les nombreux
adiin'iaLteurs du circle n'aillent
en ft'oule al)porter A ces demoi-
selles qui se devotent coura-
geusenment a cette oeuvre huma-
nitaire, tout 1'encourageinent
qu'elles meritent.
La fete commenceta A 4 heu-
res de I'apres-midi par une ker-
messe, et se 'a suivie d'un bal
qui scra le dernier de la saison.
En vue d'une bonne organi-
sation, de la 1ete, aucune carte
ne scra vendue A la barriere.
On pourra s'en procurer chez


IHUPMOBILE


IMPAYABLE en puissance, enu souplesse el pour ses lines reomarqa u hles
la IIIPMOBILE SIX assqeie Ila beauei et le bon rendemeni dislineljil e Ih
: ,iliear A une longue duree et an pen de frais d'enlrelien. El IIUPOBILhE dii-
ese dii pour cen( eitra pourt fournir de nieillenrs mqitrianx, sails pour i'ela
.," ; imtIer ut ipta au p iF qui lait que celle Six cylindres est votre predilection.

1 Edward G, MEVS
AITI W. !.


fous les membres actifs du Cter-
Sle : Arnna IPthpIl, Camille Mu
otir, M Tirlonge, I1. Casimir
11llles Mayard, Vllvijoint, Holly
-"' Petrus,etc. etc.etlc
.lean-Josep..,


1*~*''"



~ I


Avis de d6part A Vendro
- Les d(pt'ches pour New York Une automobile <(Oas
, pt I iEurope ( via New-York di- l< oadste ) 5 passagersa'"'
, red ) p r Ip SS Anconn seront a parcouru 6000 O
Sferm6eie vendrecd lerJuiikt pro- pneuscn bon tat.La
c h a in 1
chain-. T-riu- 197. est en excellent contl4
*1*-s


"I


PRIE.EZ GARDE-A LA CIIANSON I)ES MOIUSTIQUES
CETTE CIIANSON el re sifflement de la mouslique est un acrlissement
qu'iI oil du sanq humain. Cel averlissemenal Psi naturellemenui donur A
I hremr. Les Noustiqtespr imenl Missamce dans les m iarais e les eaux
slagnantes. IIs infetrent istre syst~me de fiivreel de maladie. Prservez-
vous'ae le FLIT I'implaahble nuiirltrier des mousliques.
En quelques minutes k' FLIT de- qui piquaent le linge.
harrasse une maisou des mou- In procded de raffinement fail
ehes, mousliques, punaises, pu- que Ie FLIT ne Aeche pa~ les 61of-
ees el eanerelats. 11 pentre damns as les les plus dilicales. LU FLIT est
rous ot ces iasecles se achent et d'un usage farile, mortel pour
dftruit leurb larves. Le Flil vapo- les insectes, mais imolfensif pour
rist tue les miles e leurs larves les eltanls.

STANDARD OIL CoNEw-Ji.1SEY -Vi.sr INmI OIL Co, Agents
Port-au-Prince








S i mousliques, tuileh, cn rlats helf
--- am .


-C


I


I bl


_ __ __ ___ ~~_~~,,~- II


--o


--


+ 0'100GD.







ATK)L


PRIX DU MODE*tITo


Ch


LE MATIN-2 Vluin 1921


* r~'


SI VOUS PENSEZ ACHETER UNE VOITURE LEGERE



Alteuilez


La onf velle FOIRD


PLUS GRANDE

PLUS de VITESSE Que toutles les autIcs

PLUS PUISSANTE VIAOITURES

MOINS CHIIRE vendltes a Porit-au-Prince
cal dcSSOIus (IC l.ooo dollars

J.s VOITURES FORD modele*T* acluellement en circulha-

. tion con tinuera d etre le fateurprincipal dans la Produc-

tion de FORD.Le Modc *T* est jusqu 'a present, la VOI


TUREI la plus dconomiquc pour les Routcs d'Haiti et


sa-


m


PORT-AU-PRINCE

i -n1in t


avecstarter


I


510o00

575.oo


Closed, Gib, stake body 890,00


Agent g en ral pour Haiti.


Cap Hl ili Garage. Ca,-II ilien E i. Tipli ine Port-Jt-Paix Veuve A. Sandral, 'x Cay.s -
J B Vital, Jicmei -Abel Lacroix, Gtinaives 01. tto.-u Li. I,. Petit-Goave
F1 ixG ,veoa, Jdr- mi. I'.Malebral.che, Anse-,-Veiu


Compagnie G6n6rale
Transatlantique
Le sleamer (Caraibec) part
de Bordeaux le 13 courant est
attend iLa Port-un-Prince le
ler juillet.
II replirtira le jour de Fon
arrivi'e p)our Sanligo dle C:-
ba el les porls du Sid.
La suite (le I'ilinirvirie scra
fixe h I'arrivec du V'I|eur. -
Port-au-Prince, le6 1 juin
191.7
E. ROBELIN & Cie, Agents.

M. Stresemann r6ponl
au discourse de U. Poln-
cur6
BERLIN M. Stresemann,rt
pondant au discours de M. Poim-
care de Lun6ville, a dtt hr.r
le Reichslag tlail inilia '
dans sa fidliilt Ina polilique de
I ocarno el a la politaque de I
Ruhr.


SlinsuranceR

S Insurance t


A. de- Mattiis&Co
Representants pour Hai


LLz~


'ti


poipturc au PYRAXDYNctsa line lui (donne unappa-

rence qui rivalise avec les autrosVOITURES.


- -~LLL~C~l~i~ ~C6r r~~ El I~LL~ I __I I _ C~~ I -'cB


lBonne proi pitV 'fonls el hn-
li-.:~eL siume & Ii Ji l I Plltv e t.11
I) illt | )J)t1l tIht'I h ., i 'll l'l. ve t lI h
atnIh ralr e e I Ii c istrucli)n.
El'ccIllnt es toltl ditliols.
Stlse Isrr iu niolaire
I.on CtIl AItlILE'S
1518, tue du l couple 1518.
7 ;; ::- r"r'r ou Cvfter
t l1AIUIS: OMSTIPATION
11S1,10sno 1,atouIOsllllsamlltl
LIMdA.I Ak OAITWIAOU 1
IL SUFFITdopred |e
il un tc s vra reptAi n
.Li I's 4u ';1oure *d ultat
nie I1 Nide du 1Y Dhaut
147, rue du Faubt St-Denis, Paris
| H laut e011ales*frtaiu
s quAl lat at & falt bleaches
Ot our eiscu- dqeose I, wMle
DEHAUT A PARIS
"at tr1 tlllllltomot llmlPp 8a*s an -Ip
dla versiv -rance'D
Le Comitd do la"Persdvirance"
toujours sousisux do. 'sos engage-
ments, avise d onouveau6le pu:li
que Ie prochain tirage de sa gra a
de Rafte est .tixd irr6vocableme nt
si 3 juillet prochain.
Grosse prime Gourdes 7000 on
marclhandises. Deuxieime prima
Gdes 2000 en merchandises. I
SCeltse Rafle tenant dijA Ic reee rJ
le Comitd compete sour e cocourrs
puissant de sa grande clienltle
pour lavoriser Il'auvre d'ulilit6
publique entreprise, en aidantt &
1'instruetion des enfants n6cei-.
teux st & la construction d'un li-
cal our sla Mutualit4 Scolaire da
SBel-Air.
Lea billets mout en vented au lo-
cal do Is Porse vrance, au Ciu6
HyppoliteFlorvil, chx H. Milfort,
aux salon ide coiffure Albert Foord
Edouud Georges, J. Vil, Alexis
Laroche, etc, eto...
Cooperative Remington
SERIES A
La siximne machine Porta*
tive Remington a et0 gagnde
|)ar Ie No )2; cette machine
toute iai son prol)ritelaire P. 16
11 rest encore des numrios
de la series 1 venez vous ins-
crire de suite.
G. GILG
Le Louvre Le Lo'jvre
Salon de coiffure de Luxe.
JOSE SAN-MILAN, Propriet.
C'est au Louvre que vous Iro.i-
verez 1inslallalion la plus mo-
derne.
P'our t61e legant, il taut aor
lescheveux coup)'s selon lonulhs
les regles de l'arl, le mnlon etl
les lkvres fi'ais rnass.Alois pour
avoir cela allez au
LOUVl E
Rue Bonne Foi.

Avis Commercial
II est port a6 la connaissan-
ce du public et du commerce
en paIrliculieir quie Monsieur
A.xbdeli Miagid continue ses at-
Ifaiires sonus 11 raison social :
Alxiel Magid & C0
Miragoine. le 10 juin 1927,
AuiDEL MAGID & C0


~~r ---I ---U~L~Y~F~F;SI --~--h~'-TU~L.-~ -n ~4L~1-~1~Y~--~ -Elh:~-~i;d


C~-~-----~----C----- - --~. - fn~(cl-l ~_ ~o~iiiCoi-iiiCE--~r_~_--







1L. MAT., 29 Juin ,:r7


-MUTLAT...
'''


Hamburg.Amerika Linle






I.e smen n-r Mexico" vena it
d'lurnpie. vyin Kiigslon et San-
1i ,g, ,le 'nl'i.e's Intlend u A Port
u-.Pri ,'e le 29 jnin courant.
V reine'lit: It it i me ior pour
C.IP II.i ici cti les poi Is domi
Ilie-fins.
P1:.t.ni.',ri 9e.h 27 ji:n 1! 27 1
OLOII"SON. I I'CAS & Co,
Agen's (imrrntix.


Month" r'r -Caha, t
ie11 ,4' V "i' d '1'I at.
C.\"I- tN l'F.I l
f a' i I'1l 1 H cri .

S,. - ir (. 1 0 10 or 1p- vp-,' .
S o,,. v'- t pl*- A 1,. ', ,"1 Hr 1
h >i: in v 1 1 l, it 1 11 e
k nItin do- 1 p1


Colombian Steamship

Company Inc.
Le Steamer Boracoa" venant directement de
.ew-York est aitendu i Port au-Prince, le 30 Juin
courant. 11 lai'ser le mtme Jour la Iolombie via
Petit Golvr, liragoane, Cayes et Jacmel pregnant
Irit et pawsa(lers.
Port au prince, le 29 juiln 1927.
Colombian Steamship Companynloc.

Gebara & Co, Agents

K 'i l 4 1 z ji' 1(4. ICf'.ip(t
f l ll IIII | ,1 ll'*II O re |,S '.

Ko0'(i chunnp(a(]ne


F. Sejourn5

I)' V l. S t 'll

A ny'le d s flues R or ,ri di' Centre.


PROPIlIETAIIIES D'AUTOOM BILES


PNEUS &


Nous recommandons tout
specialemcnt les pneus pour
carnations 30 x 5,32 x 6, 36 x 6,
35 x 5, 38 x 7 Heavy Duty.

Les pneus FIRESTONE
BALLOON sonl tles meil-
leurs.
" Toutes les dClmensionsdde
pneus cl lubes et accessoi- -
res en stock chez ..








Plus de kilomltre :ive'.


TUI3FES


Sar Dollar


L Prctzmann-Aggerholm & Co,
AENT GENERAUX


Horn Line
Le steamer "Lisboa' venant de
u1a19o e t Kingston est attend
Sla lcapita vert le tS8 jiAUh con.
raot at continere le meme jour
pour I'Europe via lea porti ,hi
Nerd et Paerto-Plata,prenot fl et
fe steamer Minna Horn est
parli de Londrep le 31 Mai el perr
4e vea ste 23 courant, en route
ort K'lai-t-n. m",ielo-Demingo
i'ly o f.Cragno. II ~sra de relour
I le capilale vers le II juillet.en
etole pour 'Europe. pregnant fret
tl Pfl.mgera.
Pot-au-!'ntHer, le 9 Juina t1 7.
HEAHN4R & rn
Ageni, Gindraux de Is Horn Line

A VENDI)E
Molocy'etle tHarlev I);-
,; 1926(
Sn parlait 6t. t.
O *s I, (' i.vic 208-vis1
Colis pos r"- Phorn 20(I9-


SAMBA .Ne00


Avis i.iortaat
Le tirage (le la Halle dei l
p), oi;ridt6 dc M eine Vve Diiral
i c au Qarlicr (lit ( Bas p '
Ic C(hosco,, fixe au 7 aici Ip.-
chlaiil, sera it | ar illne (1i11
mission doiit it mi'cl.es
scr'ont d6signcs pa* I.
porletrs de billets, III(
14 Ilomei l (In liragi lli
I Colin ( i1i l i e.mc-
ill coliti 6'e.
Forl Colini a I)ien vori
fiLr t la scn o ile dI lira
ufit par l,. p.'esti'eC
Lc Co.mile
IA I)1iiC


Avis


Le public est inlormd que
les lIons Provisoires tie la
Delte Inl rieure 6 oo serie 13.
1952 Nos 2481 de $. 250 t 1
2882 de $. 50 sent perdus.
Duplicala en sera demand&
I;la Hia.qtite Nalionale de la
liepubliqtie (Id'Ha'ti.
1Iort au-IPrin, e le 21 juin 19 '?
Sigi6 : Vve BARB \NC' CIT



Avis
"I. e. ,oussPgod done avis au pu-
blic et au commerce en particu-
lei qu'"i n'Wet plu; zr(ponsable
nd acres et action de son spouse
de PrudencA Marich il et de leur
file Alica Thomas, pour cause
i'.mmoralit4 notoire. Une action
n divorce sera iplente le PI'U,
M6t la dite dame Prudence Ma-
rechal.
Charlier, le 17j:in 1927.
Lubfrisse TIHO I AS

AVIS
Noo0 donnoas avis au Public e:
patieculi6rement au Commerce eof
aux Banques que, par suite do In
mort do notre sieur Andre Higue.
not, Is suite gndrale de la society
eat donade & tMme In6s Haguenot
son associe.Elle a seule ls signa-
ture de la maison.
Port'de Paix. 21 jui 1927-
A. HAGUENOT & Co


A vendre


Ameublement de Salle A
manger ; chambre 6 coucher,
meubles t autres.
S'adresser A G. F. LYON,
avenue de Turgeau, apr6s le
Sacr&-Coeur.


Grand H6tel de Fra

P.,P. PATBIZl Propritlaire,
(-et Etab Imsement renomm6 don't 1'
plus tA aire vient d'etre completement
et 1 emis A neuf. Lea cbambi es ont'tout
fort moderne, le set vice.irr6prooha
taurant soign6 eat de tout premier o
tel n'ayant rten n6glig6 pour fire p
charmante clientele.
Mr PATRIZI, qui part bientOt, appo
ret our de France do nouvelles am611o
donneront la plus entOire satisfaction
D6Jeuner & la carte, Table d
Plat du Jour au choix
Pension au mois, A la semaine, par joar
Garage mis gratuitement a la disposu
voyageui s.-- Halns, Douche-s a touted lM
T616phone No
Dans lea Magasins souch6s A I'H6tel, o0
vera toutes mortes de provisions, Vins,
cigarettes, Vins d'Espagne, de Bourgogne, d'lialH
Choix de Conserves.
On y trouve a i'arriv6e, pendant le s6J)
au d6part tout oe que l'on tel de France.- P. P. PATRIZI, Propri6taire.


La grande-
.1 #_ DE- -


(enaro Hurtad
G111 [lItin' cl flue des Miracles- Po. t au Prinj
A le plai ir d'annonccr i ses amis, clients et
blic en g:(t ral que dans son telablissenmnt on 11t
n L i i alu c /pour chaquie gotil et claque
ainsi (qu',.Kc at i le d'tarticles pour cadeaux n0
nutl i cus ; \( us Ii ou ercz un assortinient d.l
Li(,i curs,,Ia.s cubliere I a Ipu c h crema), cctteC
l< ism(n cspa)gno!(. "
11 a Vlitoio lit IfILADO oflrira un souvenir i
clicLur. \



Fr6ed. Gaetiens
No, 117 Rue Roux ou Bonne-Foi.INC,
T61eplicre: 66t7
"ON TROUVERA :
Alcool fin pour l'queur.- Sucre Hasco ble
gros el detail.- liz par sir el parlivre,-
Grenad'ne, Pche. etc.- Ci,,arettes,Chester
Chanlcclerc, Panlaleon Manchetles uauli
re- Consernes alimentaires.-Cf41 vieut,
caf6 en poudre Whisky, Bire Pl
Champagne Mass P&re et fils Champagne
valiser avec advantage avec n'importe quelle
la place.- Champagne Lanson.- Parfuefre
blanc par gallons et par bouteilles. Vi't
bouteilles et gallons quality superieure-
par barriques et gallons.- Enfin le fa mes
NECTAR. Et la non n.oins fame u s e ANIS
Madame FrIddric Gaetjens.
Venez faire une visit et vous sortirez =.lUZd


-S
A
I

*














4-
-'V


I r -r r I I I~~JI I ~aarm


"'-




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs