Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04498
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 06-29-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04498

Full Text







Bment MAIh01RIJ
DIRECTEUR
SRue Amdricaine, 1358

itLEPHONE N* 2242

ZaMEII(o 'O CENTIMES


0


J


)


neANNiE N' 6132 PORT-AU-PRINCE (HAITI) LUNDI 27 JUIN 1927
-***


Ohronique de Pauto... -- - ----
---- --


L'Eclatcment du Ipneu No
: MR Gaehlal O
isque raulo est a' I'ordre I'arriere no se Irouve plus ) 1
r,par'oni un uPei l d'elle. guid6 sur s: trajectoire que RUE
econlroverse a souvent par une setle des deux roues: ( :n face de la Maison
poulevee sur le point de lorsque celle-ci quitee le sol
si l'clateiment ('u on in rebolidissant sur iunl obs- Vitlll.,nt '!toivIrir tniu :,il
itasail cou rir au x occu- lacle, adherencee transversale Uti sltck tonmi)ll t't, t
d'unevoiture des dan- de I'arri're est done pratique I "
strieux. Des opinions va- ment r6duite i z'ro, d'otia l ( i lir
oat di 6mnises sur ce tendance )pour la voiture iA c ll
tmaisjjusqtualors, on n'a chasser de I'arritre.
Winbl6 toucher iA I'es- II en r6sulte un ce:tain toutes 1
meme du probl6me, imouvementde lacet faitd'em-
voir les consequences bard6es successi;'es qui do!-
iquesdel'eclatementdu vent 6tre rattrapces par le An qla s
sur la stability de la conducteur au moven tde Ia An c
re. Le moment senble direction. Lorsque "l'a 11 u re Venez nous visiler et votis w
At d'aborder cette ques- nest pas tries rapide, I'Mclak-
fc^ meant d'un pneu arribre n'a ...
'Wj11ue don't le pneu Mcla- done pratiquement pas de
Hltfoune diminution brus consequence; il arrive parlois le monde est !. Je fais nnpc-
ide diamintrc: en memoe income que le condlucteur penu titvol de quatre minuiles.Tount
la resistance atn rotle- exerc6 d'une voilure ne s'en va bien. ILe in(teur loiille
4tde la roue au pnetu de- rend pas compile elt attribute merveilleusemelnt. Aui mo
, augmenei dans des an jcu de sa direction leI hot- ment du(t grand dIbpart. je snis
portions nolabl)les. Enlini, lenient de I'arrie'e de sa voi- 6ei. .J'aurais presque l(desirr
mdrence Iransversale de la lure. 11 est bien entendti,dans q(tue les vents me soient con-
be est rduile ipresque h lout ceci, que nous suppo- traires. Enlin, je me ressa'isis.
ko. Avec le pneu gonhle, en smns, pour tine premiere ap- L.Achez tout! L'avion s'Ielve,
t,ill faut pour d6placer la proximation, que le pneu s'est un serrement de crtir., je
we, fare gsser le pneu sur d6gonfl6 sans bruit appre- passe au dessus de la ligne
lem so, ce qui ncessite un cable. des talaises. 11 est 4 heures 42
i important. Au contrai- %i le d6gonflement est brus- minutes I
lad'enveloppc est flas- q(lue (clatement) it en r(inlte *"'endanil dix minutes, je
a1 roue n' est plus re;i6e a peu pr(s certainmenit ine me dirige e)'rpend(icunaire-
riune fdqon rigide et embard6e qui peut avoir, en ment I la c)te. Je laiss:'a ma
I t deplacer latfrale- cas de grande vitesse, iune droitele contre-torpilleur
renvelopperestant pen- amplitude dangereuse. "I'Escopie te", qui doit tenter
vtemps en contact in- L'augmenlation de resis- de venir ai mon secours en
ee la roue stance au roulement du fail ldu cas de besoin. Sans boussole
inution brusq(iue de(I dia- d6gonflement du p neu n'a :' hord, perdant de vue la
de roi, roue, augmenta- plus d'importance dans l'ull terre de France, et ne Voyanti
rde rsistance aiu roule on laultre cas ( presence on pas encore le rivave anglais,
et suppress ion tde I'a- absence de (illerentiel ) lots- .'immlobilise mes deux i)ilds
Iransversale, tells ((le le pneu degonile esl a ) pour nie pas driver legouiver
coiillsequeinces tde I'e- 'arriere. 11 n'en est p)is dc nail de directio... P enidant
du in pneu. Nois meime lorsque le pneu dtgon- (lix nuvelles miu'es,ije t ole
examiner los cons&- 116 se trove A 1'avant. Lors- A 100 metres au dessus tde
qu'un p)neu 6cla'e A I'avaInt, la I eau, en aveugle, droit devant
&inuli ni brusque dlu voiture lpenche du c)te du moi.
S de l roue, prove- pneiu eclate, du tait dc la di-, (( Enfin, voici, A l'horizon,
^, '~ea(lenctil du i)eu, minultion de la roue; en m6me i une ligne grise. L'espoir dui
:tidre influence que de temps, la rtsistence au roule- triomphe nalt en moi. J'ap-
sllisser la voiture td co- ment de la roue A plat aug- p)rochei(60kilomctres i I heu-
ipsoPeu clate. Eln mnme mente dans une notable pro- re environ. Le vent s'&l1vc.
al'action du ditllercntiel portion. Ces deux faits ont Mais alors un incident cu-
ainileste, la roue plus pe- pour consequence que la di- ricux se produit. J'avais et6
devant turner plus vile. reaction tend a se braquer du (d6porlt vers la droite, et anu
quement ces leux fails c616 du pneu Mclat&e 11 en re- lieu de me trouver en lace Ide
a"uclineconsiquence sur suite tine emnbard6e presque i Douvres, je me trouve i Ste.-
reclion de la voilure. II tatale, qui peut, si la vitesseI Margaret. Les falaises s o n t
est pas de meme de l'a- est tres grande, avoir de gra- troIp hautes. Chaque lois que
oce transversale. ves consequences, surtout si je tente de passer au-dessus,
lle-ci cessant brusque-Ile conducteur est pen entrain6 un remcus me rabat de 20
d'un c6t1 de la voiture, et manque de sang-froid.... metres. Minute 6mouvante.
Le triomphe va-t-il mI echap-
per?
d ((Ma provision de ((dix li-
|1 de I'aviation-- M. Bl'riot ou- N u
S grands vre un livre:
( J'6tais, dil-il, press de
prendre ,mon vol. Le fameux La Nouvel
U aie Latham avail d6ja tent6 la
grande venture. II avait
"S- di Li de jcchout, maisne perdait pas ( RpDub
pos du triomphe de courage. Je craignais de n'*-
h, Bldriot r conte sa Ire pas le premier. 11 tallait se La Grande iManufacture d
de la AlMmche d6cider. J'avais moi- meme' ANA'AONA" prcsente a se
B coniu et construil un avion ral,tine cigarette nuvelle sou
uiis Bleriot est le pre- qui deji poss6dait les grades iElle se distingue de la pre<
ateur, (lqui d'un coup) caractcrisli ques de l'appareil l)'excellentes combinaisor
anchit une mer, rap- moderne. Monoplan. Helice meilleures qualiltes de tabac
t ainsi Calais de Dou- tractive, tuselage long. Voyez Les lumeurs jugeront des
"" Les souvenirs s'es- le Spirit ot Saint-L.ouis ,... grace Li la competence lpro
e dans la m6moire des On y revient Mon t(coucou t des Etats-Unis pour diriger I
y.Quant aux jeunes.ils 6tai! equipe d'un moteur en La Cigarette a Republicai
s connu le souflec 6ventail de 18 a 20 CV.II avait qui radopteront.
jsflasme qui s coua le d(jai vol6 trente minutes en Elle constitue, en Haiti,
entierle25juillct 190l.9. Beauce, et quarante-cinq ia branch d'industrie.
t,,des ailes,de vraies. v sy. Cela me permettait El il est desirable que hs
at donnees ia i'hu- de supposed possible la tra- un usage continue, afin de la
Le h~ros de la traver vers(e de la Manchen. tage.
dela Manchea bien voulu Li, M. Bleriot s'arrete et l)'pit Ceneral a ANAC
ses 6mouvants sou- semble reflechir, sa physiono Manulacure de taiac nhir
A1 sont devenus main- mie devient soudain grave. 2. Rue Just Lhr
'u ~_


d.uune saississante ac- "-- Le 25 juillet, au petit I
Sde de our. Je suis pret. La fouled d(- Ge IC1
Sd nt son L reu de s'amasse sur le terrain des Propr
-l-iut entoure die pho "Barraques", pres de Calais. Port-a
cphies des premiers agecs La press, les officiels... tout


x Maqasins


e odiceC & C "
ROUX
A. de MAT.I'IS & Co.)

ill \'agIsin oi'i I')on Irouvera


SUl)perie1irs




l Franca is
nirez tooic salislaclion.


Fires )) 'essence !ouche a sa
i1. II laul me hitter. Pour ga-
gler H)ouvres, je marche dans
le sens des Del its Iateaux q(ui,
all dessoI s de nll)i, sembl)e re-
ga ;gner le port. Tonjours Uia la
recherche ('une a iifractlosite
propice,. je long Its talaises.
SCelles-ci (decroissent....Je )eux
passer. Je suis sauve. Le vol
est accompli.
(( Une oulc enorme m'at-
tend. N 5 heureb 13, --31 mi-
u ltes a pri s son (((lecollage)),
j( me iose0 sur la terre an-
,'aise. Un pen tro)p lablive-
eicnt. Je casse mon h6lice.
i)1tail je suis press de sau-
c'r hors (ie mon siege. Mon
avion est ainsi q(ue celui de
Lindberglh aiu liourget dt(d-
pece)) )ar les amateurs de
C souvenirs ,. On in'eonlve.
On nie hit signer deIcs autog a-
p'les par centaines sur des
c i rules, des alux col Is. ies man
cilectles, des mouchlirs..
l All voyez voLus, j'tais
licureuxl ,)
Mais apres letourdu(IMonde
cn avion, Its vols New-York-
IParis, come cette traverse
de la Manche par Bleriot en
31 minutes et avec 10 litres
(I ecssencc estl6deja loin !


A vendre
Ameublement de Salle A
manger ; chambre i coucher,
mieules (t autres.
S'adresser ai G. F. LYON,
A venue de Turgeau, apr6s le
Sacr6-Coeur.



le Cigarette

'licaine)
e Tabac noir et de Cigarettes
*s clients el au public en g46n-
Ius a marque (R6publicaine)).
cedente par sa forme ovale.
ns dans la preparation des
lui assurent un succes merit6.
excellent r6s'iltats obtenus,
ut'ce d'un Expert Turc venu
e Laboraloire de la Fabrique.
ne ) fera la joie de tous ceux
uP progrbs reel dans cette
A\mal. urs de choix en fassent
pprecier, chaque jour davan-
:AONA .
r et de Cigarettes.
sson, .206.

bara & Co
rietaires-Fabricants.
au-Prince, (Haiti)


Soyezattentif

La deI xieme lisle ,e pGrix
(d lai Li(luidlation I du Grand
Magasiin ipo.r le miois de juil-
let, liaraitral I '.8 rt dons le
.loitrn1al Le Malin)). Elle sera
healico'p plus p complete el a
des prix tles avanlageux.
Soycz a 'tnlitil
LE (I.ANI) MA(ASIN
2h,(i 8 ue l'raversiere.

Modifications au Tarif
douanier
Comme nous Favons annonc.,
le (Gouvernement a d&e4id d'ap-
porler des iinlifications A cer-
tains droils i importationn pr6-
vus an Taril )Dotr i itr)et de( taxer
ccrl-aivs articles qui n'y ont
p)ointi ti6 ( ln*no lun s.
Voici le pirojet de loi qui, Ai cct
eftl, sera depos6 aujourd'hui
sur hls bureaux du Conseil d'E-
lat. ['n tal)leau portant les mio-
dificilions i a a))orter au Tarit
est aunnex6 au lrojet :
BORNO
Pr/'sident d(e la Ielpublique
Vu I'a't ele 5.) de la Constitu-
tion;
Vu lahi loi du 2( juillet 192(6 et
le tarit dcs droits a ri'nporta-
lion y attach;
Ctonsid6rant qu' y a lieu de
modifier certain dfoits a rIim-
portalion et de taxer certain
articles non dnonimnus au larif
actual;
Sur le rapport du Secr6taire
d'Etat des Finances et du Com-
nierce,
Et de I'avis du Conseil des Se-
crhtaires d'Eltat,
a propose,
Elt le Conseil d'Elat a vot6 la
loi suivante:
Article ler.- Le tarif A I'im-
porialion annex A la loi du 26
Juillet 1926 est minodili6 comnne
ilt est indiqut au tableau annex
Ai 1la pr6sente loi.
Article 2.- Ces modifications
du tarifd(es drois oits importa-
liul seiontl appliques i toute
importation don't la declaration
sera pr6sentle A la douaine 'l
partir du jour qui suivra la pro-
mulgalion de la pr(senth loi.
Article 3.-- La prdsente loi
abroge routes lois ou disposi-
lions de loi qui y sont contraires
el sera executee la diligence
du Secretaire d'Etat des Finan-
ces et du Commerce.
D)onnn6 an Palais National, A
Port-au-Prince le...an 124neie
de 'Ilnd6pendance.
BOIINO
Par le President :
Le Secr6taire d'Etat
des Finances et (du Commerce
CI IAI.I'.S IOLJUZIEil.


LES BEAUX SONNETS

MOLIERE
Quand lieu vil label I'edermir daes la kire,
iupr~s d'Aritlophane il I'admil duI le cil,
It do dernier echso dec re fire immortel,
II it ce libre esprit qu'si appela Iolikre.
Itle monde ade ira cdtte allte ia lel,
Ce mile amouser do lin sau injute tdire,
It ce savoir si vrai de I'humsaie *smire
Qu ro croil voir aN load l'edI dN joe lensel.
ItEl poi comme tot juit a dreil i mulkim,
HIResrali m certauil d'l maemp s reaf ,
La prlen ltioIle suivil dm la mrt.

lais i pole a tombkem vemuit-il do iemdre
0a'sa regard do Tris-latl it Iremillir a1
Iue dri
EIt Voltaire maquil, vaillal, uperhce at fort.
EiIe rlmt


Offre d'lmploi
On demand un jeune horm
me dactylographe el pouvant
obtenir des commandos de
marchandises diverse.
S'adresser au Bureau du
Journal,


Aore fItI


... a vu, au mnarchtu de l i C:'-
thdir'ale un gaillard qui ollrail i
tout venant trois poles (in' I
avail sous le bras. I1 tdtsir: t
c6der sa volaille au plus has
prix. Mais un gendarine suspl)e -
tant que les heles n'avanlent point
cote cher, appr6henia le bon-
homnme qui c(nnit hI desagr. -
able quart d'heii re in Hure:tii
de la Police. Qui a perdu ves
pouiles ?... Si c'est vous, allez. 1(
Irclainer A la Police.

... a vu, vendtredi soir, la rue
du Peulple, q(iu:rlier con1pris In-
tre la rue des Froints iForts et !a
rue des C.sars, deux coinnlil's
qui, les poings sur les hanchl s
s'insultatent, mais Ir:Inchemiienu.
Coinme, iaturelleimenit. ellcs
avaient de quoi se jeler 'i la
lace, l1'eho du soir ne rip'tla
plus que les pires invectives. (:L
troublait le sonmmilt des geis
du quarter djl en dormis, aussi
que qu'un umit la ttoe A'i la 'eno'-
tre et ouaah I arrosa les deux
im6gcres d'une bonne douche
d'eau partume. Inutile d'ajou-
ter que la querelle prit lin.

... a vu, vendredi soir, rue des
Cesars que Monsieur vouiait
sortir, Madame ne le voulait pas.
L'on se chamailla. Enfin I'6poux
put trouver un moment pour
s'echapper et dljAi il gagnait la
porte. Mais Madame le saisit
par la veste et, (dun coup, ou.
vrit la lente jusqu'i la nuque.
... revit Monsieur samedi. La
d(chirure avail t616 conusue et le
onihomnie, (qui n'ltait )plus A la
mode, ne se portrait p)as plus
mial que cela. I'n rieur, voyallt
la chose, dit : (( C est I'erni )pour
cause d'ouverture .
*
... a vu, jeudi, .ila i 1 Petite
Flte-Dieu )), un minislrc du Culle
l)rotestant qui assislaitl la lk-
nidiction du Saint Sacrement
au reposoir de I'Asile Franqais.
Au moment o( le PrOlre se re-
tourna pouri b6nir la foule avec
I'llostie-Sainte, le ini store pro-
lestant se prosterna contine tout
le monde.


Lia (Isphoide a leap- Ililien
)'aprcs les renseignements
qui nous sont parvenus du Cap-
llaitien, 5 cas de li vre typjoide
y ont e16 d6couverts. 0
Le Service Sanit;ire de la
ville a immndiatement pris les
measures necessaires contre la
maladies, en recommnandant A la
population de se faire vacciner,
de ne boire que de l'e.u bouillie
et de faire une guerre acharn e
aux mouches.


Petites

Nouvelles
PARIS M. Sellier a Wt lu
president du conseil general.
L'Institut (dcerna un prix
de 100.000 francs A M. Nicolla,
directeur de I'lnstitut Pasteur de
iiuIhl le typhus.
M. Poincar6 a revu MM.Mi-
cnldcocoulos ministry de Grace
et Kafandaris ministry grec des
finances.
LONDRES- Le Labour Par-'
ty a protest centre les ex6cu-
tions de Moscou.
BERLIN- Le traits de comn
merce franco-allemand entrera
en vigueur le 22 Juillet.
RABAT- A la suite du sue
ces obtenu par les troupes ran"


Moralement, le propre des fai-
bles est de toujours vouloir dk-
ployer une grande force quand
il ne faut pas.
Albert GUINON


- -- I --- -Y r-~-- --C--~-.-_


w


>


I









LE MATIN -- 27 Juin 1927


Vaises, le ga6nral Vidalon
adressa des feliitalions.


leur


Au sujet de la conda .u-
natlon de MU. Cachmt
PARIS- ILa chvIambre a lu la
lellre de M. Barthou annonriant
qic la Cour de Casst lion a reje
t le pourvoi du d(put6 Cachin
conldamn&e six mois de prison;
en consequence la peine devient
ex6cutoire et M. Cachin (levra
se conslituer prisonnier avant
d.x jours. Le depute socialist
Ulhry a depos une motion ten-
dant IA strscoir I'arrestation jus-
qu'Al la fin de la session parle-
mentaire. M. 13'irlliou a declar
que le gouvernement laissait la
chambre absolument libre con-
forin6mel nta la constitution (de
d(cider s'il dolit Yte on non sur-
sis i l'arrestation. L'amende-
ment Uhry a tt6 repouss6 par
249 vo.x centre 2:1.


L'Allemagne et la poli.
tique g6n6rule euro-
p6enne
BERLIN -- M. Stresemnann a
declare au Reichstag au sujet
du probleme russe que I'alle-
lanlid navait pas Li prendre de
position dans le conflict anglo-
russe, il a d(ienti les inforina-
ti,)sS relatives i uine coalition
ani-russe el a ajotit q(1te I'Alle-
magne i la suite de 'attllvnlal A
Varsovie avait in viil les Soviets
A la modiralion alin d'eviler
descomplicationsdiiplomatiquies
concernant l (onflit albano you
gosla\e c; il a d claret que le deux
coliversationis tie G(icllvO c ao-
tirent A resultat satisflaisant. (irAi
ce A la collaboration de I'Angle-
terre, la France et I'llalie, I'Alle
niagne, dit-ilt, russiria i relablir
les relations normales entlrc les
pays et le Reich s'eltorceila de
rCaliser miles decisions de la coui.'
rence 6conoinique et parlicipera
A la conference pr01iminaire du
d6sarmnement g ,neral A titie de
cr6ancier et non de (dI)iteur.
--- .4- ~

Loes grandes randon-
nges a6riennes
ENI)DER ABIl3AS Poursui-
vant son raid Hollande-Java,l'a-
viateur am6ricain M. Van Lear
Black est parti pour Karachi
(Indes britanniques). II voya-
geait en companies des deux pi
lotes hollandais. 11 tait arrive
de Bagdad dans la jourr&e
d'hier.

Le retour de Clianiilerlainici Lei mne
au\ Elals-Unis
PARIS- Le bureau de l'Uni-
ted States Lines A Paris annon-
ce que Ml.Chambcrlain et Le-
vine s'embarqueront pour i'A-
m6rique sur le (( Leviathaiiin le
12 Juillet et emporteront avec
eux leur aeroplane le t(Colum-
bia .

Leroi d'Espagne
& Paris
PA.liS- I.e roi Alphonse est
arrive Paris atijourd'hui ve-
nant de Madrid accomipagine par
I'almbassadeur Q u i n o n e s de
Leon. 11 s'est rendu iininidiate-
ment l'aml)assade oft il restera
jusqu'a sanedii martin. 11 parlira
ensuile pour Londres demlain. II
seral invitet i du president de la
Rlpublique it l'Elysee et dans
la soiree il donneria un diner en
r'honneur du president a I'aum-
bassade d'Espagne.

A la Chambre
irlandaise
IN' nonimlireu disputes refuseut
Ir serineult ai loi
DUBl.IN- M. Eamon de Va-
lera et les d6putes du Ticket duI
Fianna Fail ont refuse aujour-
d'hui de pr6ter seriment de tid6-
lit au lloi AL overturee dt Ion
veau Dail Eireain et se sont vu
refuser i'enltre de la chanlmbre.
Le Dail Eiream ouvrit ses tra-
vaux sans eux. M. Wili'mi T.
Cosgrave a ett r61lu prtesitdeiilt
Ou conseil extculil de I'Etat Li.
bre par Ik voix contre 22.

L'imp6t sur le revernt
aux Etate Unis
WASHINGTON- Les lonec
tionnaires du 'Tresor p)Cnsei
que les painements des impt6
aur le revenu pour le unis d
Juin alteindtronlt 48.000.000 d<
lars.
-- *.*- ---


, A la Cont6rence
dies trois Puissences
GENEVE- -Jusqu'A mainlte-
Snnt la Grande lBrclagne n'a pas
rOussi A faire adilettre aux Etats
Ullis Ie project qu'elle nourris
sailde reretire onii discussion le
Wait6 naval dc \Washingtou.


Marriage
D)cmain martin sera c6lebrc6
en I'E1l4se 4 ath6drale le ma-
riage de Mile Louisine Rivicre
avec IM. ; ndovic aranl.
Les nouveaux 6poux seront
conduits i' I'autel par Mine
Henri Lamy au bras de Mri
Edgard L aroche.
Nos complimeuts aux futures
epoux.

La Saint-Jean
& Mont-Rouls
ilier, la fPte de Sainl-.Jean qui
est le patron de Mont-Rouis, pe-
tite locality proche de Saint
Marc, vya 61 ce6ibr'e avec l'6-
clat accoutumn6.
I'ne noriibreuse assistance se
pressait dans la chapelle du lieu
pour y enlendre la niesse que
c616brait Ic Iur& de Saint-Marc.
Aprcs l'ollice religieux, il y cut
unf pu I)arltcut, a Mont-louis,
des unions joVeuses on clia-
cun pmassa les heiures les plus
agr6ables.
ti-." .'- L- j --- ^
A I'lll'llTL SEIlCOUIS
Aujourd'hui, ce sont les 616-
yes de l'Externat Ste Rose de
lIima, (es ecoles "Marie Louise)
t <. Mre l u'stochic )) quii iront,
cii la (chapelle dIe St Franiois,
laire leur devotion a Notre l)a-
ile dulPerp6tuel Secours.
Dlmiain martin, c'est I'Associa-
lion de la Perseverance qui s'y
rendra. 1'A, dans I'apres-inidi, ce
sont les cleves (de Mime Paret,de
Melle C(lie Lilavois, de Melles
il)p6 et ide Melle Gardeie qui se
outo conduits A St Flranois.

*ertiiicats
d'Etudes Primaires
Ies rIsullltals
Vendredi, i 1I here ide I'aprs
inidi, onl pris lin a l'Inspectioii
Scolaire, les exainens pour I'ob-
tention du Certilicat d'Etudes
I'rimaires. Les diveises coles
de la Capitale avaienti prsenltc
221 candidates don't 136( lilies et
83 galrons.
Str les 136( filles, 103 turent
advises. El des 85 gaivons, 40
obtinrent les notes qui leur donl
nent droit au Certilicat.

Eeurtre ou suicide ?
Le vendredi 17 juin courant,
vers les 7 heures 1/2 du matin,
on retrouva pres du Marche du
Cap-llaitien, tendu stir le sol,
le cadavre d'un hoinme.
L'identification talblit l)ientot
que c'Mlait le nomm5 Normil iE-
tello, journalier, Age de :18 ans,
ne au Cap-Haitien
On ignore encore les causesde
cellte nmort. L'inquote judiciaire
se pursuit.

Cieriililliidc le jellii'rei Commun 4iillll ion
cl ih'e Confirmiiiialn iil (.|l-lllailihn
aLe dimanche 12 .luin (courant,
cut lieu au Cap-Haitien une belle
ct'6irmonie religieuse A l'occasionl
de la TH'l NT':; el i laquelle assis
taiient Mgr Kersuzan, Evoque du
Cap-l laitlien et Mgr Jan,lveque-
Coadjuteur.
Aun tours ie la creuonie,407
enlai s d(nt 138 garcons et 24i9
lilies se sontul a proci'h6s pour la
premienre lois ie la S.ainitle-Table.
Le melile jour, Mgr .,an donna
la (Conliriiation ia 4.54 enlants
donl 1.3 gir'ons et 301 files.


La Comente

C'est aujourd'hli, 27 juln, que
la Comtle se trouv-ra au point
tde son orbile le plus rapprocih6
de la Terre.
Cettle nuit, ( millions de kilo-
metres setlelnent nous s6pare-
rotii d'elle. C'est peu. disentl es


Pour In salubrite de
l'eau A Port au-Prince
A.t sii/l des trianai.r qui
s'('.(eclh'e/ni la oirce de Tur--
HeCu cl (iont lionrts 1u11lions der-
nie'rmeent', le Se rice .VA'tionul
d'llyi;,(ne Publique lnous com-
mtnintque :
.'id6e tie fire dissoudre d(I
chlore dans i'eau atin de la ren-
dre inolTensive n'est pas nou-
velle. Celle m6thode se prali-
que depuis 20ans dans les villes
e I'Europe, des Eltals-Unis et
du tCalnada don't i'eau d'alimen-
lation est contaminne par des
mi robes dangereux. Pur suite
de I'apparilion, de temps en
temps, de petites Cpidemies de
typhoide, a Port-au-Prince, on
a jug6 n6cessaire dl'adopter, ici
6galement, cetle m6thode pour
purifier I'eau.
Le succ'es de cettlle method a
0t si grand que en 1918 plus
de 1.()0) villes deI 'Amerique du
Nord I'avaient adopt6e, et en
1924, le nombre de ces villes
avail dpass 3.000()()(). Oin estime
actuellemIent que 70 pour cent
de la population lde I'Amerique.
(Id Nord consomnmeut de l'eati
Iriite ae avec du chlore liquid.
E'n general le Ibut de la chlo-
rination est de reduire le noim-
1he (lds Iti,0clries. DanDs lbeau-
coup de circonstances d'aulres
advantages se pr6seiltent. La comn I
position chilmique de 1'eau ne
chaiige pas par le tail de sIa
chlorination et sa couleur n e t
pMis :1leree [ LiUn legre iappr6cia-
lie. O.I a (dcouvert que I'eau
par la chlorination devient nmeil-
leure pour la lessive. '
Malhleureusement le chlore
done L I'catn un goiA et une
odeur parlois d6sagreables, 1)lus
parliculicreiinnt si a (lose de
chore ajoutee i I 1'eau est exces-
sive. On peut remedier L cet in-
convenient en faisant de Iti-
quents tests i la source, et en
diminuait la dose quand elle
est excessive Pendant certaines
seasons, uLin moilll'nt ot il y a
des niatieres organiques v'6g6-
tales dans 1'eau, le chlore en se
combinant avec ces matieres
formne un compose qui done i'
l'eau un gout d'iodoforme. Ceci
peut-tre remndiC parfois e*
augmentant la dose de chlore.
n apparel a chlorination a
6t1 install a la Source de Tur-
geau; bientut toutes les autres
sources qui alimenlent Port-au-
Prince en seront egaleinent
pourvues. On a egalemnent en
vue d'instiller ces appareils
dans les autres villes de :a la1-
publique, ain qu(e les popuila-
tions des villes au moins soient
|proiteges centre les epid6mnies
de lyphoide.
On s'eflorcera de diminuer le
)plus olssil)le le gout d(sagrea-
lHle de h'eau, en attendant nous
devons nous feliciter de n'avoir
plus ,i craindre les 6pid6miies
de typhioi(de et les maladies
trans'ises par 1'eau. m.


En vente dans ttoues les
bonnes 4piceries partout
en Haiti



Pour vos commandes di-
rectes, pritre de vous
abresser A


,. Prcctzmann-Aggerholm & Cc
AGENTS EXCLUilIF


M. Stabler
D)cpnis quclques jours, notre
contlrre, (( LI: Nouvi' iI.Lus'r ).
anxicux, recherche M. tabler
qui tilt, an Deparlemenlt dlE-
tat, C(het de la Section des atl-
faires latino-aminicaines. Un
peu encore, et note contrere,
conmine Diogene, aurailt mis,
en plein midi, la lanterne ail
poing pour retrouver Moin-
sieur Stabler. Nous allons vre-
nir en aide au (Nouve!lisle ,*.
A!. Stabler, qui a dounin sa
dermission conune Chel de ki.
Section des affaires latino
am6ricaiues an Departemec.
(l'Etat, a sign un contract de
5 annees avec la (f Gult Oil
Company )) don't il a 6et norn.
mn Ijirecteur au V&iezuela.
M. Stabler n'est pas narriv6
incognito a Port-ati-Priniie. 1
a piris passage avec sa fermme
L bord de (I'()range NIossa;ai
pour rejoidre soan pose.AIr
rive a la ,apitale, ea truinsi,
mercredi dernier 2'' juin. i
descendit a terre pendant
queiques moments pour lairn
visit an Coloniel Myers, Che
de l'Occupation et a quellue:
autres amis. MI. StAler es re
ari artipar le ntme6 navire ptom
e Venezul6a.
----- N -
La sant6 de M.Briand
PARIS- La gucrison de M,
Briand nc est plus qu'une qucs.
tion de quel(ues jours. Le mi
unistre ira pirend-re du repos
Cochleiel


Cc ftil, au (ap-ailien, ne savants. Panamat Railx'oad
belle grdejoure religieu- 11 est inutile de redire qe Steamship ,ine
se. notre PlanOte se trouvant entire Les chargers sot) prices det.
---l --- le solely etla comile et les queues noter que le s!canicer <(Aincorn
.n snjel die lIa prliwine isile cometaires tlant toujours oppo- est attend i I'ort-a Princj c
di' lineriiirun Ieiion e iiFraiie sees au soleil, celle de l'astre er- venant de Crislobal canal zo-
WAStHINGTION- Ie Gnral ranlt qui nous visit ne se trou- ne,le vendredi lei juillet 1927.
John J. IPershing qui v.ent de vera pas sur la line de t'orbite Les permlis d'eiiba11rqu1en
rentr er de iC rance dlare quue terrestre. Notre Globe ne traver- seronit (11 vrs poir lr af 5
hi Viile (que ,IAlericnk1 I.Cgiou sera donc pas cette queue. destination t(I No\' York e r
doit fire Li Paris en Septenibre des porls Eulro|('I',s' sir de-
sera le plus grandiose pilerina- made faite .I ce humin
ge de bonne vol mite qui ai ja- A Cc steamer piria n l
inais Mt6 i'rsenlt. r CSS11i r jior directleient pour Nw.
Le vol de o L'America ) Vork.
vers Paris encore Jeudi, veille de la fle de St. 0. B. THOMPSON.
aourn6 Jean-Baptiste, il y eut, en la cha- Agent g6n6ral
NEW-YOK- A la suite du pellede Gressier don't le Saint
rapport sonimisau rcpr6sentant est le Patron, belle c6r-monie ", -- -
du commalant i Richard B ird A de prenmire communion. Compagnie G6n6rale
Roosevelt Field hier A midi par Tout le quarter tait en liesse Transatlantique
le ihireatu neiorologique, on et de nombreux enfantss'appro- Le steamer (Caraibe part
cr. d'lune (.c,, certaie que chlrent pour la premiere lois de Bordeaux le 13 courant est
le (I0irt'* t'America u iaurade la Sainte Table. Ce fut une attend Ai Port-au-Prince le
pas lieu aujourd'hui. trns belle crdmonie A laquelle ler juillet.
M. Painlev6 et les inci- prenait part la plus nombreuse II repartira le jour de son
dents communists assistance., arrivee pour Santiago de Cu-
PAllIS Dans Le Matin Cependant, cest hier que la ba et les ports dn SuId.
Nt. P:ainlev6 a dtaillet quelques Saint-Jean a ett v6ritablemeit La suite de l'itineraire sera
i incidents communists qui out comnlinmorce A Gressier. Beau- 1ixee 1i i'arrivec du vapeur.
SmarquT Ila convocation des r6- coup de port-au-princiens s'v Potaarivce du vapeur.
servistes et regrette que ces fails talentt rendus et, pendant toute Port-au-Prince, le 21 juin
isols aient 6tW considerable la journee, ce ne fut dans la pe- 19M7
mient grossis. tite locality que liesse etjoie. E. ROBELIN & Cie, Agents.


I Nous avons repu le faire-part
'd. la mort de Auguste Justinien
Ernst Ewald, survenue vendre-
di A 8 heures du soir.
Les funerailles ont eu lieu sa-
medi A 4 heures de I'apres-midi
en 1'6glise du Sacre-Coeur .de
Turgeau.
*
Nous avons Wt6 aussi p6nible-
ment surprise d'apprendre la
" mort, survenue samedi A 10 hs
1/2 du matin, de Mme Vve Em-
manuel Mont-Rosier, n6e R6-
l gina Viard.
Les tun6railles ont etW c616-
braes, hier umatin, en 1'6glise du
' Sacr6-Coeur de Turgeau.
I Nous compAtissons enti6re-
ment au deuil des families
6prouv6es et nous leur envo-
_ yons nos plus vives condo-
1~ances.


Le tour de France
en avion
PARIS- Le capitaine Challe
a enlev6 la coupe Michelin en
bouclant le tour die Fr nee 2371
kiloinmetres ien 12 lie ires 4-12 mi-
nutles 28 secoines et 15 allterris-
.ages.


A Vendro
Une automobile a Oalhland
Roadste 5 jpassagers qui
a parcouru 6000 miles -
pneuscn bon clat.La nlachine
est en excellent co01liotioln.
Lieut. I. W. MITLES
Aviation


Achalandage,
divertissements
LA ROT
Petite chasse sully
terie,le 2 Juilletl2
CARTE DE FUIRE't
II court, il court
Mcsdemoisclles,
sez nos atfiches e '<
vendeuses.
Faillite
( Pharmacy'
Jusqu'au jeudi
sivement le Syn4,
lite F. Q. Rickards(
Centra le)recevra
relatives a l'achat|
macie. d
Le public estadny
le stock et le moi
les jours, jusqu'ai
dessus indiquee di
a. in. et de 3 a 5ha
Port-au-Prince, ,,
1927.
Le Syndic
Joseph RI
Une nouveii
L Observatoire
Cambridge dans 1
sachussetts a requ, 4
qucs jours,de CoA
telegramme annoB0
couverte d'une nol
mete.
Cette decouverte'
faite le 7juin co
Gale, un mnet1o1O
Sidney (NouvellesI
Sud).
La nouvelleccoirnmt
lemient situee dans,
Station des Poissonl.l


Sur le Champ de T


Carabine, Pistolet
n ou revolve Or.


Quand cbaque coup est compt16
partie est engag6o et que lea riv&B0 p0
ses- I'exactitude, I'unitormitd6 *o tI
des munitions deviant un facltourt'
C'est Is raison pour laquelle tW
expdrimeutes ferventt toujours d
Winchester.
Garantie SurefS Ee
WINCHE8TER :REPEATING ,
;New Haven, Cona.,U


Lir


--- ~ ---


I


. __; __ ___;__ r I IC _~__


--


L- incomparable puretde
L SH du beurre de table N
SBRUUN %
,,. *,,* 4 Tous les ferblancs ont comme si- ., Va,
f gne un seul ba'uf
a fait de lui des amis parl-
tout qui n'acheteront,
pour aucun prix un au-
eoN co? V ire beurre de table.


y- *,, ( votre e icier 1e" Ti l le TT TTn signed, esi b v SE

ioIIS ilr('Z: d(i bon beurre pour volre argent. Pourquoi ne pas acheler
l, meilleur Beurre, prepare lout s pecialement pour le ch
final tropical, par les Usines BRLb'Z
de Copcnhi.gue

En demandahnt le FERBLANC DE BEURRE DE TABLE ayge soin qu'on voui
vendi celUi avec UN SEUL B(EUF, seule yaran!ie que Coous achele: le

Beurre Bruun


j ----


i


v Z-







LE MATIN-27 Juin 1921


- ------- ------


CIAL

AGENCIES
COMMISSION
E de la DOUANE


parmi les niai cha:Itl iscs Cn stock, nous a ons :
Tabacjaune
t -lr Black & White, White Label. Prix
lWhis1kiy diniant touted concurrence.
S GIN, Dlublonnlt, VINS
Cham pagne: rouge et blanco.
_rm -rro Qua1li6 et lrix (l'efiaint touti
SrI'Olllg'jS~ concurrence.


Aliment n:il itif ) iir excellence
OCOTl ( 1. iun gout ex(iiis.

Davis Baking Powder :
11 Prix de(fint toute concurrencei
Les fameuss )peinttires de F.
Peinturei s : o.. i rccC'(Qtialie et prix
i'itl d ia.nt tlolte coiicuIrrenlce).
es peinIliressq i, par leIur exccllentc quality defiiint
pte concurrence, ne sonl offIrles qu'a I'dlile; c'est-ai-dire
ceuxqui d6sirent de la pIcinntre de stperiorite extreme,
anant un tini beau, durable el un travail econoinique.
LAreclamede ces pcintircs n'est plus i faire. Nous te
iashla disposition de tons, la onguie listed de ccux qui
duasage de ces peintures.


-I--


- - -


Ne buvez pas ou buvez

Le Rhum Nectar
NIoI919, Rae da Magasinjdei'Elat.
L MSl Rhum qui, tired d'Alcools naturels obt nus
hOtmuent parDistillation simple du Sirop des Cannes
a Inique et toujoursm6me plantation et le seul qui,
ilpr l'action du temps dans lei dep6ts avee exclusion
spWst do tous dangereux Secrets de fabrication
m adjonction d'aucun ingredient d'usine, conserve au
wM-t do la plupart de nos Notabilit6s Mddicaks et sui
i &ppr6ciation do bonds amateuis, la suavit6 incomparable
tnoet .lesplus remarquables qualit6s higidniques.
6 prim avec exc6s, Rhum Nectar n'enivre pas et no pro
.l I'Alcoolisme &la longue, come lea autres products
f eto comme les autres spiritueux.
.... .


Sportmene
driver *"
sports et voyages.'
r homes
pour dames
Inglaises
PUfrnettoyer votre sang
S eurichir votre sang
ttoyage.
e Blicyclettes sont & la
itbbMu TRADING Co
Lr giPort au Piince
b de l'fl6tel de France.


j


Ocontre
CONSTIPATION
prenez les
COMPRIMES.
SUISSES
de DELORT, Pharmacien,
119, Rue Salnt-Antolna
CEST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS
Pon*r-.sr-3P3xiiroU
Aleo.PETRUS; Ph&-macte ALBERT=
Phosrmacie du D- Justn VIARD
ot toutes loe bonnes Pharmaoi c .


S P?.Bfi ~ I .uBall Paris.


1 iiR MaB7

7 IIIH I
!iINMnf


1QMMEH


and
EN FACI


II
U


Capital: Or 18.OQQooo


Eugq.Le osse "tio

Aqen is Generaux


Avis important
Le tirage de la Ratle de I
propriete de Mme Vve Durant
sise au Qartier dit (Bas peu
tic .liosce., lixa a I noCit pro-
chii"in, sr.; I it par title Conm-
IS'Ii1jIt ( doit h, 'menlilres
scroit dcs;ign's iparini les
lporliurs Ide bill s presents
anil mnioment l(I itiriage p)ar Mr
St I' ort Lolin iio i l assu le-
ra le li haut coltoIc.
Mr St Fort Col)in a hien vou
Il garWintir la S l'i(ilI dI lira
ge (tli 7 :iicl par le prestige
Le Co (mit

Avis
Le public est inlorm6 que
les Bons Provisires (de la
Dei)clte lilr-icire (; oG,( s ric B.
1952 Nos 28:,'1 de .s. 25) el
28S2 (lde$. 0() slnt perdus.
l) ii cl;ta clin scra lI ieiiiaide
i l i.,:(Lie Nalionale l( In
lc'piibiquie d'Ilaiti.
Iorl au -I'riin l.. 1 i i I.i 1 .
Sigiu : Vve BAIIBANC( )UT
Avis
Le soussign6 done avis au pu-
blic et au commerce en parlicu-
liet qu'il n'est plus responsible
des actes et actions de son spouse
nDe Prudence Mar6chial et de leu
fille Alice Thomas, pour cause
d'immoralit6 notoire. Une action
en divorce sera intentde le plus
tot A la dite dame Prudence Ma-
richal.
Charlier, le 17 juin 1927.
Lubdrisse THOMAS

AVIS
Nous donnons avis au Public et
paiticulierement au Commerce e'
aux Baiques que, par suite de h
mort de notre sieur Andr llsagu -
not, la suite gendrale de la socitt,
est doaunee a Mrie Ines liagutnoi
son associde.Elle a seule la signu-
ture de la maison.
.,.,.Port ae maix. 21 juin 1927-
A. IAGUENOT & Co

Slontmartre-CabaSt
AeRue.du.Magasin de l'Etat.
CAE;-LUINCEHiT 4 .
; i C'est li o l*'on s'amuse.
Musique Ia plus entrainante -
Bai bitn pourvue. Toutes liqueurs
fines Biere h 0,10 or le verre.
Un moment passe & Montmartre.
Cabarit vous repose de toute une
semaine de fatigue.

EbUnisterie

Justin Juste
M. Justin Juste dbAniste avise
sa nombreuse clientele qu'a ant
fait acquisition du materiel et
outillage mcderres de I'ELiniste-
rie dlectrique dt M Loit q, n ate-
lier principal se trouve maintenant
a la Run Ferou en face de l'ancien
Bureau du Telegraphe.
Les commands de ses clients
sbront I'objet des plus grande
soius et il leur garantit le travail i
le plus lini et ia plus grands
promptitude dans l'eacution des
travaux qui lui seronl coris.


Un des plus bfrles romp gni

canadiennes d'assuran( e sur

If l viej


Eug Le SBisse & Co
WESrl a iBEalok0


A -


1E VERITABLE



Mll 5li I yll

Jrg~i|jii u


1 1 AN I)


,' I
. *
I <
i.


uI~i
mm


MAGASIN


est dCes uIjOUl 1d' hui en liquidlationl.

Les liqtida:tiv ql uis i l to l g tri'iralen.cnt i: Poi I-au l r;nce lie soul que t.'s i,
daitions piaricllcs toI'n n ( ,Ide t ih \ ;i tiles et otuvent int erlains.
ble l Iqidation (t 'uA" ND M AGASIN tout son .stl'k.


Rien


1(1 UIics,


riel de (lel OdeCS, torus


fnos articles sont fIris el gai-antis.


14e


iran;d laal si


206 -208 Rue


* CAS N III.
La valeur nutritive du Virol demonti ee dans une skrie de cas-
dont les d:.ails ont cit tournis par des membres de la


profession meuicale.
." .

Sti


Ag: 14 moist. Poids 4 536.
Avat I'emploi du Virol.
RAPPORT DU


Age: 24mori. Poides 13I 608.
Apr Pempl. ds ViooL
MiDECIN:


On m'a amen6 IH. J., un petit gar;on de 12 mois. Quand je le vis,
il 6tait fort 6puis6. On essaya 1'un aprbs l'autre sur lui, sans aucun
r6sultat, les remedes classiques habituels. II1 ne pesait que 4 !" 536.
C'est alors que je le soumis au Virol en obtenant un succts imm6-
diat et encourageant. Son poids se mrit augmenter uniform6ment
A raison dc 170 grammes par semaine jusqu'au 6 Mai suivant, date A1
laquelle il pesait 10 'P206. C'est maintenant un bel enfant sain,
dans l'6tat le plus satisfaisant possible, et qui peso 13 .' 608.
Le Virol est une preparation compose de Graimse de
Moelle, d'Extrait GlycErind de Moelle Rouge d'Os,
d Extrait de Malt. d'(Eufs, do Sirop de Citron, etc.
Le Virol e*alit p lm e uxt da les cs d'AliUnme.
tetion DectueuMe, do d'Amnmis, de Rachi.
tisme t do Phtil .


VIROL
AGENTS:
W. UAmITIN WILIUAMS &a C3., Port sa-Priace, HAITI, Bol. Paula 147.
VIROL LTD.. HANGER LANE. DEALING. LONDRES. ANGI.=KTRRK. 0


Tr~~averlsiire


AVIS
I.c PuliIc cIt l (.ouinne'rce
"' 'i\ i 's (II'; I |, ) i ir (Il( Icr
jiiillel p:ochlin Mr()ll Mad-
s enc11lrc C,)lllllntc Iss)( Idains
11 I il1.is lon l I(d (;)o iil i(tl'te.
.Jac iil. hIc > .Ji,, l'r'7.
MAi)SI-N & (Co

AViS IMI )1 I'AN I'
Monsieur Muiirice )irliguei
\'isc I I pt- llc i Eic q e, ( silrairt'-
III :, i Il o c ll il I') I ) 's I'A.\gi l (I c:'tle
clvu'tc.
Avis Commercial
II csl pori A la connaissan-
cc du public et du commerce
e I pait iculier (jique Monsieur
Atl) el* M.i l c,. iiitic ses af-
faii's soi l i r:ii t ,s s. ale :
Ab lei Magid & C"
M i' a ';ii ., Iv 10 i-ii 1927.
Ani.a:. \I G 1)

LA =si iTLA PLUS WIA CAU
INJECTION PEYRAID
g DDAILOER 9

221t IARk MPIM
(aptel s duelaMdeds eAbm)
BparInI

MAGMES PE MI I rKITE
quni c"ms I dom. da I. ma
STOUTES DONNES PiARMACU
SIPMAALI* T MM 4&


~. ^-- ; -- l-r - -n-- -C-~a ` C--- I.


A. de Matteis&Co

IRepresentants pour Haiti


Insurance Co


I


-- --.1-~- II rr ---~ rr --


,- -- --v- - v


I1


8~ rer


Ow.


--


imwffiiaa-


,~~. - ---


-'-, r "


t








LE MATIN 27 Juin 1927


PROPRIETAIRES D'AUTOOMBILES


1llus ti Ik il met'c ave \~7Y f' r )Dollar




L. Pretzmiann- qgerholm & Co,
AENT GENERAUX


GENEtsiL ACCID E


FIRE


&


LIFE ASSURANCE


Corporation Limited

Petrh & London


VeCvIeC F. Berminqham
A gent G(nierul o I o a:ti


NOUVEAUTE SENSATIONNELL
A s.ra.nc contmre accide. ts pour personnes db de
Assurance aqges de vin(t A scoixnte ans i une prime
quiliante de vinqg-sept dollars et demi par an donnant droit
en cas d'accidents ordinaires causant :

MORT 5.000
PElIVI tie 2 YEl'X. 1)E1'X MEMBIES ou
('u 11 (EL et U'N \ EMilK 5.000
1'iu: (IG'tn (EIL oun N MEIMBI.3L 2.500 o
lIncupacitl tolal tvmiporaire de Iravail 30 D)ollars par
semaine jusqu'~ 2( semaines
Incapacite parlielle temporaire de travail 10 dollars
par semaine jusqu'A 26 semaines

Des polices de Or 2.250 et die 1.250 sout auwsi nmises avec ,ri
rdduites proportionnellemen t.


Assurance Maritime!


Assurance


contre le Feu!


Assurance sur la Vie!

Assurance pour Autos


CONTFREFEU%',
DOMMAGE dih-


CHINE DOMMAGE CAUSE E AUTRUI, DOMMAGE PERSONNEL.
a des succursales et des aget
Cette Corporation toute les contries du monI
reprise,' ants sort i la dispo itil)n de tous les porteurs de pol
pour leur prkter secours et assistance au besoin.

Pour tous renseiqnements
S'adre er auix Sous-Agents suivants ,
Port-au Prince El GILD
Miragoaine 'TOVAH & Co.
Petit-Goave D. BOMB3lCE

D'autres Sous Agents seront nomm6s blicnltl (ns les nutres villas de la Repi


- d


Panama Railroad Steamship Lil


Service


de frdt et de possagers


NEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, i ANAL ZONEet les PORTS tde la(
OUEST de l'AMI11IUQUE du SUD.
I e I lu r, pide et le plus (li ect service de lrInsport de pnssagers entire
les polls lropens via New-YorId ct Cristobai, Canal Zone, Isthme de Pan
VoiM in listed de nos agents pou, les piincipaux ports del 'Europe:
Ang.le'erre Ecorse rrant e
rs, (G. \. SHIELDOM & Co 17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND


Horn Line
Le steamer "Lisboa enant de
ZuiaQao et Kingston est attend
&I Is capital vers le t8 jtiin cou-
rant et continuera le mime joLr
pour I'Europe via les ports du
Nord et Puerto-Plata,prenant frAt
et peIUSeTS.
Le steamer "Minna Horn est
arti de Londres le 31 Moi et sera
0 vernt le 23 courant, route
ity et CuraQao. II bera e retour
& la capital vets le It juillet,en
route pour I'Europe. pregnant frt
it pauagers.
Port-au-Prince, le .1 ,; ) ..7.
HEANNER & rn
Agents GenEraux de la Hir Line

A VENDIRE
Motocvclctte Harley Da-
Vidtson. Sipg'c,Mod0lcl926
en parlaitl dt..
1735, Bue (dI Quni,vis-a-vis
Colis postaux. Phone 2084


I1 a tca aurs du
dan-:er dans les foules !


Les g: rmes dangercux
pullulent dans les ag-
glomerations. On ne
pout pasi( (u'itrsevitcr
les foulcs-mais il est
toujours possible de
se prdscrver ide toute
chance d c ontagion.
Lv mnyan le plus sOr at
it: pius 'fcace eat de
purifier 1r.q1,., nment &I
peau en f.iaant usge Ad
5AVON


I
paur .a Sante ,
L Vu ,.,,, Co I ot,, as., U.S;A; N,5 ,A ,oLel


i FIIANCE:
Mrs. SII:1liI i)?0 slt repr(isent
par les lIMons s'lii: hl :
Gl.:LTvrL:.y I NMIY & Co
21 I''eidce( la Ri ptbliqIue
,Marseille
l'',\r|> l~Eo & Cie Lt
153 Quai Georges V
Havre
HIERNU PEI:ON & Cie. LtdI
Rue (iu Moulin i vapeur
Boulogne s/Mer
[HERNU PERON Cie. Ltd
9.)Rue de Marais
Paris
HERNU PIERON & Cie. Ltd
Rue de la Tranquillith
Dunkerque
IERNU PERON & Cie Ltd.
Rue Roy
Bordeaux


CO ENIIAGUE
Danemark
Mrs. E. A. Ih:Ni)x & Co.
21 Allengade. Copenhague
(.ENES
Italie
Mrs HIENUI COE & CLERSI
Piazza S. Mattco, No. 1l
Genva. Italic
CH:uSTINIA NORWAY
International
Speditionsselskad
HAMBURG, GERMANY
Mr H. Vogemann
Hambourg,(ermany
GorroutuCI, SWVEEMBEDEN
Nordisk Express
GottCt1blurge ,. "n
ROTTERDAM, HO'. v'',
Mr. H. Vogemann
Rotterdam, Hollande


0. B. Thompson
General Agent
Port-au Prince, Halti
Private Telephone No. 525 General Otfice Telephone No.


- II I


=,


--


lwmme


- ~-~~-~--


--


I I


FJ'


"IiW




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs