Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04495
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 06-24-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04495

Full Text







ont lMALOIRI
DIRECTEUR
i e Amnricaine, 1358
TgLEPHONE N'242

taVMElO -20 (CENTIMES


S


I
i
3


ANNI8E N" 6129


PORT-AU-PRINCE( HAITI)


* JEUDI 23 JUIN. 1927


-~~C~lllll~111111 -- -


~s probl6bra-s 6conomiques...


inisire au sein des

richesses industrielles


est devenu lI) ii:l sit ,lire
n geir t'' a irol iln-lllen t
&ific Ic 'llillte i'l I0 dlirc-
I des co u' a.il lls nSi .lx'r-
(f 0,1114IV.S deie nii'-res all-
Wdiii XIX' s le, If' -
i6 i ni ldial, c ,sl-ai-dire
Di inie lulale d(t s i"i1,0li'.
Seti des .ex'| l.iltio s l iS es
is pays augmienlail rap)i-
alt et c rguliriiieient. De
0i1913, il avail plus que(
U; au course du delini si,-
t\ a prec*d la guerre,
il talion annuclie du
jpce inonilial tait d'en-
l1/2 o/o.
dant ila guerre, Ies parts
p.ives des diveis pays
I leicommerce mondial se
pireni prolonddnent mno-
ins; les lietilrs regagie
it, et il del,;', ce que per-
l|J litgirants. Api 6s
re ile se rtablit ipas
ai dt suite. La Russie, au-
ravant facteur de grande
ip16 ideans i'economihe
i Wlft^e trouvait prati-
Btt,6tlinlinee du com-
btetnational.Les pays
lbpe central et orien-
!iilves depuis six ans de
* ravitaillement normal,
liWrdt detainde de mar-
i Bstilease. La d6pr6-
d thl monnaie pro-
enwafme temps days
ys une exportation lor-
Marchandises, susci-
i:u ne concurrence
Ualre a ceux ou ine
mopndaire favorable
i' A un niveau lev6
la miarchandise et
la main-d'oeuvre.
nouveaux et lmene
s mnultipliaient les
P )0 u r restreindre
portations.
Shuit ains, la situation
1 rede;enir normal.
Sales grand pays, la
"e et Illalie sont les
OS qui n'aient pais encllol
leur nionlillae. Les
S des prix de gros
A diminuer. Depuis
commerce mnondial a
Sson niveau de 1913,
"p modifications pro-
sont survenues dans
rtltion. Cc n'est plus)
d1 Brehlgnc, mais Ics
lils qui sont anjour-
l.premier pays expor-
Ii mcnde Neanimoins,
CI-Brel gii garden en-
premier rang pour
e du commerce ex-
LeS Elats-Unisse sol I
SI'.llemnigne, .qui
lus que le troi ieme


le fait principal est
commerce du monde a
pc l%, guerre son ca-
,p0entiellement curo-
Ao 1913, la part de I'Eu-
dals les changes mon-
I62ait predominante :
Siest plus aujourd'hui.
Lo traire, celle des autreij
Ia ugmeni6, non seule-
Pour les Etats-Unis et le
miats pour le Canada,
et I'Australie.
lfl intlressalit aussi de se
reipte (:e la fluctua-
di 1prix. Voici des chit-
lih2?i qui nous donnent
.itntius utiles. Les
7ls alimentaires, pom-
deterre et c6r6ales, sont
rse, par rapport A 1913.
u Susl qui est seule-
dle -7 oj pour le seigle


:Il ti 2 )0 /) pIoull' Is )poMiicS 1I11 I GlRANfND'iLE. i
le It'lC., :allelnt e 1 /o ioir le polir e ,
fromleil l c i; / i pour ll 'or eic', 'i s ( 'I't' i clI sii
ge. 11 rCste 1 c nitii( quI it l e(0 C i .i s l ls mIS(.
inoils raillemliis les >prix ac- S ViNTI'r [N C \ OS
liit ls iS la I ril l dc I'nr.
I'h i1 les iproduils in I s- ,No ss 1illiiis I',:0ill4n- imi I
Iric'l., dellx -CillniC cillt ( lit I.cs pli l.C i | )ii S eiiis d I.IS (,
haisse: Ic L .i(l liCoi deI 772"/(I t.79li c iii c e xt',t'i!(T.,s ('.i (Id
et le cuivie de 1.5 o/o. I ai
hausse varie de 24 o/o pour le I
clr a 207 o/o poir le coimi. LA
L'augaientation niayeniite ies I *
malieres piriemiie s est de SCII II tlLiJ Cea ni
41 o/o. Mais celle augiicnta ..
lion est tr6s variable, selon la
nature des produits. I our les Demiain, 2 jiuin, est lal rie
metaux elte est de 17 o/o, lils de Zacnllhrie ta d Elaisabell i
pour le char boi et le phtrole Le grand S:iii lut le procur-
de 6b5 o/o, pour les textiles de'c seur de .16sus. 11 anit d'unei aus-
97 o/o. t ritc 'reiniarqtiablle; s'etant re-
Mais si I on calcule la va- tire- dans Ic d letfr d'ensemble de la produc- qu'en I'an 29 de I're chrelienne
Lion des malir es premieres, pour tillt r pitcher, sur les bords
on consulate que, malgr la d u Jourdatn, la avenue du Mes-
hausse des prix, elle a dimi- sic-.
nu6 en valour absolue. En L'ayant enlendu, un grand
particulier, les denrees ali- ombre dt Juils, touchi6s de ses
inentaires ont 61:6 produites paroles. lui denianddrent le hap.
mentaires ont tprodu s tme: d'o son nom de aptisle.
en qu anliti~ s moindres et Jcsus-Clhrist lui nim6e Iut
leurs prix onlt 616 alectes par baptism de sa main dans les
un coefficient de hausse qui, caux du Jourdain. Quelques
en 1924, ann6e de la compa- temps i)pris, il fut jet ) en pri-
raison, reste tort .i dessous son. Et, un soir, Salome, la lille
du coefficient general d'aug- diAdrodc el d'Hterodiate, nyant
mentation des prix de gros. dans6, au course d'un festin, de-
En 1913, les degrees Mi. ,vent son pbre et ses convives,
mentaires representaien a' H6rode lit demand quel pi-6-
dmentaires rep rv senlaie n t sent elle d6sirait. Sur le conseil
61 olO de la valeuri de la pro- de sa mre, la princess deman-
duction mondiale ; elles n'en la la tle de Jean-Baptiste. On
representent plus que 53 Olo. tira l'anachori-e tie son cachot,
Les m a tie res industrielles on lui Irancha la tele et SalomnC,
sont passes tie 39 i 47 o0o. Si en dansani, revint la presenter
cette proportion s'accentuait, A HOrode sur un plateau de cris-
le monde risquerait de mou- tal.
rir de faim i c6t6 d'une pro D ins i sieurs villes d'llaiti
duction lo'ijours croissante la fIte de St-Jean est commn6-
de mntaux et de textiles. mor46, chaque anu0e, avec le
Ce sera la misere an sein .i us bel cat etla lus grain de
des richesses industrielles. dIvotion.
Ceci nous coifilrme, une lois _______ __________
; de plus la niessite pour un
pays de lne pas sacrifice sa *
production agricole I sa pro )S
duction industriellec...


Parisiana
CE SOIR

La Justiciere
FIN

Mathias

Sandorf
ler episode.
avec lilies irancais. Joub par
JoubW et IveULe Andr6yor.
Enlrie : 0,50.
Balcon: 1.00.

LE BULLETIN DE LA QUINZAINE
Le dei nier numbro du a Bul-
letin de la Quinzaine ) qui nous
a Wte reinis content une intbres-
sante chrontque du Moraliste
sur le Duel. II y a, en outre,
d'importantes notes de pbdago-
gle religjeuse et diverse infor-
mations concernant I'Archidio-
cese et les Dioc6ses d'HaTti.
Nous remercions pour le gra-
cictx envoi.

A Vendre
Une automobile "Oalhland
Roadsle 5 passagers q(ui
a parcouru 6000 miles -
pieuscn bon 6tat.La machine
est en excellent condition.
Lieut. 1. W. MITLES
Aviation


Aujourd'hui Octave de la
FETE-DIEU, A 6 heures du soir
Mati nee & Surprise pour enfants.

Le Tigre

Sacre
10e et lie episodes.
Entree : 0.50.
A 8 heures

L'CEil

Sous-Marin
Entr6e: 0.50.


K


cienie Mais, i Keilcl.
V enciI oilers do(it vouls tivtzx e-

! VT EN D I'.\IL.
iiiiiveilll'iiilc d(Is -ccCilisltes.
1vhlind iili i, (I illI llil itiqi l s's
II olln !rois s'inliilles.

iOctave

DE LAL

FLtc-l)ieu

Aujourd'hli, duns les quatre
p.i oisses d(le ort-ai,-Prince,sera
c Tlbrn i'OcltaIv de la Ftte-Dieu.
commiilunl enliitil ppel6 ( Petite-
Fole-Dieu ,.
L.a Sa in e-ll os ti e. avec la
mineie pompile et le mnmie eclat
quie jeudi dernier, sera port6e
en Irionphe datrs les rues de la
Cipilale.
Dans ia paroisse de la Cath6-
drale, la procession laissera I'6-
glise A 4 heures 1/2 de !'apr6s-
Inlidi. Elle d(elilera (levant l'Ar-
clhevech de Port-au-Prince, le
Presbylkre de la Cath6drale, le
J.ycvp. Elle a'engagera dans la
rie Pbtion ou la B36ndiction
du Tr6s-Saint-Sacreinent sera
donnme au reposoir dres*6 A
'I'lablisseieniit scolaire dirig6
pair les Souurs
Puis le cortege descendra la
rue des Miracles, suivra la rue
d(t Peuple pour s'arreler au re
posoir de IT'xternat Ste-Rose
dt- Lima et il rentrera A I'tglise
en faisant le tour du march de
hi Calhidrale
Sous le dais, c'est M. ce Cha-
nitine Richard, Curb de lah Mc-
tiropolitaine qui portera le Tres
S aint-Sacrement.
Dans les aulres paroisses, les
pirocessions quitteriont 1'6glise A
la melne cure et s'arrateront
aux reposoir dresses sur leur
p ircours.


Les grande randon-
n6ea a6rlennes
BA.DAI) l'oursu'vant son vol
de Bl'uxelles anx Indes neerlan-
daises, Van Lear Bllack de Bal-
timore est arrive sans incident
cel apr6s-midi A Bagdad venant
d'Alep of il avail alleiri dans la
journbed'hier.L'aviateur a dudse
mnaintenir A une grande hauteur
pour 6chapper A la chaleur lor-
r ide qui pres du sol alteint pr6s
te 150 degres Farenheit 48 de-
:'re:s cenligrades.La traverse des
inonlagnes du Taurus a 6t6 la
plus dillicile du voyage par sui-
te d'un formidable orage qui
emp6chait presque touted visi i-
' lilt,


a Sensationnelb
En achetant' vos cornplets chez NICOLAS
vous obliendrcz une coupe tries el gante, un
travail soigneux i la perfection tailleur et
un prix raisonnable defiant toute concur-
rence.
Malgr6 la hausse actuelle nous mettons A
volre disposition de bon casimir anglais fait
et Rurnis a IP..r I ,1(.. collars.
Complete Palm IPeach Ifait et fourni 10 dol.
Drill blanc superietar 5.00 dollars.
Nous acceptons trds Mourtoisement, sans
aucun pr6judice,les clients qui veulent appor-
ter Icur tissus pour dtre confectionnes.
E. M. NICOLAS
Marchand Tailleur
305 Rue des Miracles 306
Pris de la Pharmacie Notre-Dame


LES BEAUX SONNETS


ALFR bEU '* I
II tail i maris di tep do la k e ;
Scepliquie fit b atel eit al kl de bo l i,
II porrlat glaammeral sa ne imperlitrice,
hI la rue au boudoir et du boule au islO.
Puis un jour, brusqBemell, use awsresoufraice
hur le bard de sa livre arrita sa rhasse:


Il,


li regarda so, cwur el iti us tide inuenst, ... a vu, saiuedi soir, vers i s
II regarda le amode et vit use priso. 10 heures, rue Boulevard des
Veuves, un couple qui sesouvt-
Alors il s'rrtla: de s m rwr solilaire, nail que le soir limitt Iheau elt t
lili anglol t'h'happa suivi d'une prire : contaitl Ia plus tenure fleurelte
li onglremps il pleura c omme au Gelhiimui. sous i 'eil inalicieux des toiles..
SL'dylle etait charniante. Mais
SLis a e do i a acrelle prit fin plus t6t que ne I0
lais dr maa rI' avail sacri pol et; voulat NOTREE LEIL et aussi Its
[Ar Ve roal peisadt brisd parli lrnple. amants ; car, soudain apparut le
B setlaut le uti eul soil de vl ifui. [vritable maitre du cteur de la
lmite fiGLET belle. Le premier occupant d&-
logea sans tromlpette, l'autre pr t
11_ sa place... Et l'idylle se poui-
suivit.

elt.S.. a vu, dimanche, A I'Exposi-
tion de Damien, un cousin trts
N ouvelles original. Chacun adinirait si
couleur chatoyante, la richest u
et le fini de ses broderies... On
PAIUS NM Del Sol a l6 blu se disait deja: l'heureuse bro -
prnsident du conseil municipal deuse, elle aura le prixl., Mait,
de Paris. dans un coin, NOTRE hEIL voya t
MM. Painlev, ministry de ungroupede jeunes lilies laui
la guerre, Ilernrol ministry de I'historique du cousin : comsu
instruction publique, Perrier Lindbergh, il 6tait venu tout la1`
mninistre des colonies ont inau- de 'autre c616 de i'Atlantique st
gurd aujourd'hui une plaque les bavardes racontatent qu it
commininorative de la premiere etait un cadeau de noce.
traversee du Sahara par la mis- C'est pour cela, dit un plai-
siop Foureau. sant, qu'il aura le prix I
-- Le Journal official public *
un arrete fixant A 400 francs 6. "
mission des obligations 6 o/o ...a vu au dernier bal de la
amnortissables en 50 ans. L'6mis- rue Lamarre, un gallant compil-
sion aura lieu du 27 Juin au 13 mnenter une dauseuse mais dex-
Juillet. quise ftaon. Lajeune itlle, dis-
L'Acadimie des Sciences a traite, n avait pas entendu sou
6tin membre titulaire, M. E. Fa- invitation A danser et le cava-
bry professeur A la Sorbonne et lierde dire:
Feller Institute de New-York a -Maisil paralt,mad imoiselle,
lOt'lu nmeinlre correspondent. que vous avez Iame dormanteI
Mikalokopoulos, ministre L'dme dorinunte?... La sur-
des allaires btrangeres de Grace prise fut grnirale. Les petits
s'est entretenu avec M. Berthe- eclats de rre tuserent dans les
lot secrftaire et Beaumarchais ccins. Et le galant surencherit:
directeur politique aux affairs Mais outi, psychologiqut-
dtrangeres. ment parlant, Mademoiselle a
I.ONDIIES- Le d6bat sur la l'amedormantel
rWforme de la chambre des lords C'6tait de plus en plus fort.
commencera aujourd'hui A cetle
chambre.
... a vu la carte de M. Maurice,
......- '-.. '>-- celui qui danse 50 heures sans
S. airl. 11 est parisien trets; et
Avis pour bien le prouver, on a mis
sur la carte: (( Maurice, le dan-
Compagnie Nationale ceur(sic) parisien, ball room,
des etlle resale. Danceur? C'est pas
Chemins do Fer d'HuIU banal.
A I'occasion de la c6l6bra- *
tion de la fce de baint-.Jean .a G.a vu quau dancing de la
ie Grand'Rue,-la( Veuve),,joyeuse,
MonT'1iouIs tin train special a reprisses droits. On I apporte
hlissera la gare de Port-ai-. sul -a table. Elle y tr6ae, fibre,
Prince !c Dinianche 26 Juin a ses 6loiles 6tincellent.
6 heures pr6cises du martin. Etles amateurs d'applaudir:
Ce train sera de relour L Port- VoilA du... Barbancturt 1
au-Prince dans I'apres-midi
(Idu niime jour.
Port-au-Prince,le 22Juin 1927 Accident de voltures
LA DIRECTION. SU la route de
Carrefour
Hier martin, vers les 11 heures
LES i MATERNELLES i 1/2, il y eutsur la route de Car-
refour un assez grave accident
Dans son Bulletin Officiel d'autos.
d'avril-mai, le D6partement de Deux camions, une Ford No.
l Instruction Publique souligne 3219 et une Chevrolet No. 3010
la bonne march des 6coles pri- fllaient A bonne allure sur la
maires, lesa Ma t e r n e l! e *, route, allant la "premiere A Car-
comme on les appelle, oiL de refour et la second A Jacmel.
tout petits enfants re oivent les Dans les parades de Cotte-Pla-
premi6res notions d'6criture, de ge, A environ 20e m6tres de Car
lecture et de calcul. refour, la Ford voulut d6passer
Ces d.oles, entire autres celle la Chevrolet. Celle-ci sarr6ta
de Nolre-Dame du Perp6tuel pour lui donner passage. Mais
Secours place sons la haule i1 Ford ne garda pas assez sa
protection de S. G. Mgr. I'Arche- ,,auche et, par une fausse ma-
v& quce de Port-au-Pr-ace, celle nouvre, ase hearta violemment
de Melle Corine Scott, lInstitu- contre mn poteMu du Service t16-
lion de la Sainle-Famille, sont liphonique.
pourvues d'un effeclifassez ble- Le camion a t616 trs endom-
ve et la moyenne de presence mag6, M. Ernstz Elie qui s'y
est satistaisante. trouvait cut une clavicule de
C'est I'occasion de 6lliciler les mise
Institutrices qui dirigent ces Dans la Ford se trouvaient 5
ecoles et se d6vouent avec tant passagers et dans la Chevrolet,
de zcle a rinstructiou des tout 15, fis n'ont eu heureusement
& leuues ealants. aucun mal.


wt.


L'honn6tete de beaucoup de
personnel s'explique par la ditfl
cult qu'on 6prouve souvent A
6tre un malhonn6te homme.
H. MEILHAC


_ ~


_ __ __~ __ _~_~


I


a a


P1( -t-au-P1i lc ll Cle l










LE MATIN 23 Juin 1927


L .


DERMATOSES
Le KENNEN, proc6d6 sclentifique
pour calmer lea oefets de la barbo
La CRfIME & raser MENNEN vous prepare une
douce et rafraichissante barbe d6s le moment ooi
elle prend contact avec votre rasoir.
b sez de beauaoup d'eau-chaude ou froide du-
re ou tendre. Achetez le gros tube ray6 de vert. KEn
vente partout.
Apr~s la barbe d6licieuse- le baume MENNiN
pour la peau, enlbve le luisant de la figure, ratrai-
chit et gufrit les petites ('oun urts et Its tches. Ra-
^tCREAM pidement absorb6e* Sansgraisse. continue dans un
M T | tube portatil pour les trousses de v.yagp.Rien i cas-
ScoMPq ser, rtn ne peut se 14pandre.
S~ ,1 ... s

IMN rii SH*2VING CREAN


Modification
au Tarif Douanier
La Secretairerie dl d al. des l'i-
nances et du (IOIlliiiCI'CC nlous a
communique ue lisle d'imlpor-
tantes modifications (iue le (Goiu-
vernement projelte d'apporler
au Taril donuanier.
Ces nm1odificalions portent sulr
centciinquante articles environ
don't la plupart d'entre eux bI-e
n6ficient de delaxes apprecia-
bles. Q u e 1 q u eIs redressements
onlt 1 e galement I'ails; mais ('n
tries petit noml)re et ils 's. jus.
tilicnt pir cerlaines omllissions
du Tarif ou une 6Ivaluation trop
minnne de (roilts.
Par un tableau annex(e au pro-
jet, on peut constater que le to-
tal des diminuilions envisa.ies
s'61lve 193.9)8,) gourdes et cc-
lui des augmentations seulemcnt
i 38.723 gourdes. Le total net
des diminutions est de 155.26(6
gourdes.
Une milice
du Christ-Roi
line Association de jeunesse
catholique a 6te londtc, il y a
quclques jours, au Petit Selmi-
iaire, sous la denomination de
Milice du Christ-loit. Pris de 70)
Ml1ves out tW 'rev-us dans la nou
velle association. L.e sainedli 11
uin courant, lune mlicsse ttl (icl-
)hre par le Pre I.. ol e, Su n.-
rieur du Seminaire, c n L cli:i-
pelle de 1'lnstitution. .\Aprts lol
ice divinl, M. le Chanoine Vi-
caire g.6-ral Le Goiaze, qui y
assistant, adressa une belle al-
locution -i celle jeui.esse cathio-
lique associRe et remit ai cla-I
cun des jeunes miliclens l'insi-
gne de I'Association : une mle-
aili e du Saci C-CoCur attache .
un ruban roui c!t bl eu, noscou-


SElIllRV FIITCEIlIE
D)emain apres inidi, ia 4 heu-
res, Scra ce616)br en 'egli.se Wes-
leyennLe un service funOlbre eni
ii 'moire (de Charles Illraux,
ancient Doyen du(i Tribunal civil
de F'ort-Li.,l)ert, mort en celte
villi en janvier )1912 et don't les
rests sontl arrives, lhier, lPor't-
au-Prince.
l.e d(lunt 6tait le pere die no-
tre jeutne anil Jules Iraux.
Le present avis tient lieu h'in-
vilation.

I O:(LLECTION SAICEIiOTALE
L'.Archevcich6 de Po r t-a u-
Prince avise que la procllairi4
recollection sacerdotale q u/i,
d'aiprs le r.gleiment adopt, (1, -
vail avoir lieu le jeulii 11 jiillit
prochain. est remise an jeudi
suivant 21 juillet pour les pa-
roisses de Port-aiu-Prince.


Les Assises
Audience du lundi 0 juin
Ce jour-la comparaissait de-
vaniit les Jur6s Dorm6us MNlr6us
accuse de vol au prejudice de la
G. d'll.
Les deux principaux i moinols
cites par IFaccusalion ne s'Mtanti
point prcsentes A audience, la
tL'icho de NM' lEnnanKel Trouil-.
lot, avocal choisi ad hoc pour
i dtle'nsIe de 1'accus6 en place
de NU Maurice Alvaurez sign"
d'otlice et absent, tut assez lacile
pour elablir la non culpability
d d(l)als asseC courts (iue prtCsi-
dait le .luge Latortue, les .lures
enltrrent en clhani)re dede d(ili)-
ration. Lorsqu'ils revinrent, leur
1) r d s i d e n t, M. Auguste lHoux


Overurnces de la CPais ((L'Azerica ,n retard6
Srnc das tos Pis son depart pour Paris
Des ilfo.'maewurs f'ais e i(,lien OOSV1 1:11:1) La
a l isHti( 11 IUptenipC e (iii sevissait ce soir iu
S a.siPlK Iar e'> du cap Vir-inie a oblit,1
Ltp .pIs)I imtiie I.1a ;rail. lret I le coM! nidant l ;,^ v i -ci harder
La replique de.s ,/,./qs encore d'un iour a 1 lol, sonl
d 's Etflls- (Tis depart pour Paris a Irdl d son
GNIi- lj a co ldrence tri- monoplan g^ant < !'A:nerica .
p rilite a eIt, ouverle pul)li(j .... .
Ie ntA i li eures 3') ect apr~s-ini hettr rr r s dii
li enl Ipresence des illhr l ,e,,s l 'eIun I,;i' nii le's d ris
l'ruc ,is et itliens .Mt\. Clauzlel d 'n : ropl'
et liis)oli. MN. Hulgh Gi(ison, 'lu eraitl-reli thi c(apitline
p) resident, a so.ih ill (lue miles r- .,I limnaln?
sullta.s de la counfrence facii- IO 1)E .IAN'I ()- on ap-
lci t la future cooperation de Ia pren I' qu'u1 pchur' a relrouve
I'ran.'e et f'ltalie a la limitation ( nl s I-s bounch-s de l A'\!n zo e
(1e0 :,i erinei jiA s navl Is 1 \ 1'i hl's d.)ris d'un latrIl)l:p : 111 ai-
Ir' l de 1:. p I x.res chl'. des ( dI r'.it :'exncont!', I ; 'plv ll'; ar"I," '
l.ig ti') s ;'I .ric,iin blrianni- (< l C;1 \ag'*larvy f ih!e M Iarajo
iue et japonIisc expsercn .a- t i'andle (lisltnuce de Pcr,'natii
tuite lI u.s e )s po tsd : vue et l,)r- b )ulc o1c le I" ,i ;ne St I )lin11
muldrent des proposition pre- 'comn;)lait alte -Iir. I1. nouvelle a
cises. prod.alit une ,lmotion considera-
(il,' .\'lEV I.\ l leire a re- )'e i1 Rio c de I .1 iro of1 l'on s(
mis a tij' n 'Itj'l i .,i l" tat I la) S I. tl .i inde' ( si 1-- (quc,,l, ,ns I&'.., s I ( 1 ct | l'-,nh- cO ilsi.l rs Coml e i erd :s ne s_.
Ce 11 v .l e \V,,ln, e ri a i ient P s encore VIV.-':L s i ;
19!'22. W. C. I hilge,.in, j)pe- lp ir ss (dns quel(it endro it
nit'r lord ,|,, I'.\lniiaut a sug- c ie()nigl ".
c stl e i 'T1 ,.S I'a e; i 5 c I1 a a ia!.i el L il
m"tI ,s ,. ;).0 ) twl.n .es ,.x d; I's 1 1 l PS l 't1 la%
'ir1),,s e : o()()() et e n leur armnne-- II(p N liq i i, atri iriiiint
lme in u 'n c l, s d i Li poicr ; VI-NNF- Lde -rcsilt de ] ai
caIn ) r d t ),j ;.-cs 1 2,il a p. ,) i ,) I'T u )!i(ilie auiriclii,. e l con
|)c s O. (lll i "1 fe l t l onU. 'g, r Ila ll us h)lu le (lislinclion ( 'Li,
(t1s ni:.i s s)it ratcnet d 27, li p ssible die d.'&r:e-i2r ;ux\
000 .i 2.5),)000) tolnics et l'ai')i i 'ilUrs Claien'e I). Chi uilber
tient di (- police a (i.Qia iil aux lain el ICharle i Levite qui onl
crois isilvou draiit qu'ils soiin el ,clu6I l v yage ltrausllat iti-
ra incns dei 10.000 A 7.500 to()- Iue de New-York en a6io;flane.
nes ct que I arInmcenit soil coi- i
pos( de canons de ) poluces aut Uneo declaration da
lieu dIe 8, il propose qJue le ton IlAmhi- iut 5ja Ison Ais
niage idividuel ides sous-marins LONil)ltl: e- 'o:, i. un .e
soI limit l' i l.()>) 0 touines el que leleuter', A ura,.t6 ,l loCinio ;W
la durne du service dies navies dcstiard qu.i sa i turinii aumiell
de guerre soil i)morte de 20 A 28 constituait un minimum pour la
anis.Les ddgui's tn ricains 0out securet6 du Japon.
im atldiaiteImeIt rI'6pliqu6 qu'il .. .
serait dihlicile dc revemr sur les
clauses du traitl de Washing- '
ton ai la contirence ai laquelle
n'assistent que trois des signatai
res du pacte de Washingt)n. 'a
France eC l lltale n'a\a t ',n o '
quc des observateu's. ,
Opinion de la Presse '' //',
italienno sur la Conf6- a
rence des 3 Puissances --I
SI IA.\N La Presse d6clare en N el lI '
gOniral (que la Confierence na- '-
vale scra sans influence sur les .
directives italit lines. .


Le rapport de 11. Sltreseniann sur les
Iravantm de la Ii'hip session
de la S. I. .
iBEULtIN- Apris s'ti'e enltrete-
nu avec le prIsident Von llin-
denburg sur les tr I'avaux dtu con
seil de la Socit6e des Nations,
M. Stiesieann a soLviiis un lo ig
rapport sill' la question. au con-
sCil dte cabinet kluni ce soir
)oLur discuter la situation de la
i)poliique cxt6lieure tde la con(' 6-
rence de (ieneve, apres avoir
entendu le l)r Stresemann, le ca
binet a ap)prouvI l'attitude de la
d616gation allemande quoique
certain ministres a ent exprim6
le regret que rien de pr6cis n'ait
6t. accompli en ce qui concern
les conditions interessant parli-
culi&rement le lleich.Les d&bats
sur lecs allaires etrang eres s'ou-
vrirount au lleichstag Te 2: Juin.


Seusux qil(estioms [ (i lIur avaient LES ETATS-TJNIS ET
Brevets d'lnstruction I ett', sces. Ce verli I ioi'al)le i LES PHILIPPINES
raligieuse v Ai l':Icus& itiv a son acquitte- VI lTOIIA (C(olomlie brilan-
Co, niu i u, los avo s dei',Oj3 alln-I t~ilt'_.,_ ni(lIue)- M. IL. iionartl W ood,gou
none, lItndi derlnier, 20 juin, d-"-"... ...i'- -- .Ierneunr- n lr I d s P h ipp l es
et,r it 1ie1u S I' xl'.e'llt S ose L'empire colonial est arrive i i Ia li n di paque-
de l.ina les x\;iiuIens vetceIls i)our de la Frranc Iivonqui lpar le ir 1sidei
iotleniton dtli'evct d'lnsiruc- 1 is-I )euis 1921 Ia i)p)p- :oolidlge et Ic secrLtaire ie Ia
tion religicuse. Beaucoup d'ecn- CocoldeIo''d tt hnies '(ti ic s d l
lail tr i des rueroiese lav s 1 l c r
tauls avaient L. li prlseltes ipar I-, '1i,stl s ts t d. s i lort't)tS ll(tII" t )avis A ha c e ons co-
les diverse. ecoles de Porl'-aLu- s'esi .1;J;ICnl[d)e \W 11().s'000 unluit's lis erle qi ( tions co-
P. i .'e. (h nt s 8 .0 10 .n A.\lg'rie, lOO ell iloini(( cs el politi(qies eli i ce
Luniin irochain 27 juin 8 'lnisi. 11 000 an 1 Maroc, 11.0001 conce les Philippins.
heures du martin, auront lieu a 'en Inlochime, 2500 enl Aof et -
I'Archev'chtli,lese:amrensoraux. l.>) Lt V'atdagascar. L'Afriqiuedu L33 troubles
Ces latest ne concerneni pas les noitl elle scule represetec un au lexiquet
can Hidats du Petit Stminsire et accroiisenment de 118000 ftran:cs MEXI, O- Une rencontre san
de I Institution St. Louis de Gon- qais en 5 arns le total des I'ranqais glante s'est produite entire un
zagiie qui seront exanlnes un fix6s en Afrique du nord et dans escadron autie jour. les possesso;as colo:iiales depas et uu group 4'i vsurges pros de
L s rksultats genraux de ces se actuellemient 1.600.000 fran Ligos Moreno, province de Ja-
exa:nens seront proclaims, par qais. I es strangers et ind(tgnes lisco. Quatorze rebelles, un capi
M. I" ,lihanoine Vicnire g6imrel lx6 s dans ls colonies tranvai taine et deuix soldats de I'arme'e
le tlon uze. Ie dimanche 17 juil- sseet prolectorats atteignent un rogulire ont 6t1 tu6s.
let prochain aprs la grand'- total de 58 millions d'habitants. .-..- -
nCes .e. Si on y ajotitc la population des L'6nilgae do
pays sous mandate franA.is soit a L'Oiseau Blanc
I 'U 1' 1 ) ;l; :RES SANS ARRIT 2 millions pour les pays d'outre QUEBEC- Une lettre lue au.
!. juptlt pro".hain aura lieu mer s:ir lesquels tloite le pavil- jourd'hui A Partiamant House
a 1 Lets un spec'avle inconnu lon francais, la Franc eLt son declare que les fusees aperpues
jus. .ci chez nouts l'n'danseur, emin p irje colonial constituent par un habitant de Belle-Isle si-
". lur'iC., q(ii a dleja L talli un l l uL' I ti'ei unie n.ilio'i de cent gtillaieni dans le code interna-
rec,' l -e 78 heirs det iia se al millions d'iabitlants. tonal : Chicoutmi.
Cu -'., daIs.-,'I, ii)udaint 50 li heu- Un hydravion sera envoy de
res ,is arrit. L'incident albano-you- main pour explorer la region au
". match original commuen- goslavo tout des rivieres Peribonka et
cc :e luw1i t luillet a 7 ihe'tires B l'LGHAI)I' Les jourrinu Trinity ali d'arriver a connal
di :. 'ir pour. ne prendre iin que anrinoiucentt que la frontitre al- tre la vraie naturesdes luminres
le tc.lUciii .t muardi vers les 6i bano-yougoslave restera fermie vues -dans ce district et que I'on
heure ; dt si l. It, danseur (I- alin d!e permiettre aux grandes croit pouvoir etre des signaux
vanit pri 1'.l1'c '11 tecs de Ir- putssa.ltces d'oblenir le rOgle- de dtetresse des aviateurs Iran-
pos par 2 ieurt s. iment amical de l'incident. Iais Nungesser et Coli.


- .. C) 0
0 & 0 F
'- 0
.0 ^i -. j I

M1


I3 U &
Ott)


(io~~ rg .
17
(r w
ci 7
2 2 f
.4 '-"


COMMERCIAL

AGENCIES

and COMMISSION
EN FACE do la DOUANE

Pa'nr i les marchatii(ises en stock, nous avons:

Tabacjaune

W hisky: B"lk & W'.ite,. White Label.
WVh isk d(fianl ltoiiLe concurrence.
Ch i: GIN, Dubonnet, v
Cha pcalq e: *rougeet blanc.

"I O ( S QLaQulit& ct prix defiant tol
Iro CO es oncurrcice.

C OCO ill Alimcl nutiltint iifparexcelle
Iltl ('i, gout Cxquis.

Davis Bakinq PowderI


Prix dteiant toute concurred
Les ffameuses peintureadg
Poll.U S : 0. 'PierceC(Qualit etp
defiant toute concurre~g
< es pI iii11'Ics Lqui, par leitr excellence quality d61
louite councu: rence, ne solnt ollcrle's qu'a 1'elite; c'est-&4
i ccIux qui e.si rent de la peiniture te supdriorit extr4
donnant un fini beau, durable et un travail 6conomik
La Irclame de ces peinlures n'est plus a faire. NOhI
no0ns a la disposi ton de tous, la longue lisle de ceuxz
sont usagI de ces pcintures.


-


Grand Hotel de France

P. P. PATRIZI Propribtaire,
Cet Etab issement renomm6 dont I'61oge'"A
plus t iaire vient d'etre compl6tement r-tw
et remis A neu. Les chambres ont tout 1e'u
fort moderne, le ser vice irr6proohable,. I
taurant soign6 est de tout premier ordl,.
tel n'ayant rien n6glig6 pour faire plaWl A-'
charmasnte clientele.
Mr PATRIZI, qul part bientdt, apporterm-AH
retour de France do nouvelles am6lioratloa
donneront la plus eDtitre satisfaction A
D6Jeuner & la carte, Table d'H .jU
Plat du Jour au cho Ix
Pension an mois, A la semaine, par jour 1
Garage mis gratuitement A la dispositioeS
voyageou s.- Bains, Douches a toutes hISeS
T616phone i No 341
Dans les Magasins souch6sa a 'l-1Otel, o.nI
vera toutes sortes de provisions, Vins, Liq
cigarettes, Vins d'Espagne, de Bourgogne, d'Italie,
Choix de Conserves. I
On y trouve a l'arriv6e, pendant le s6jout
au d6part tout ce quo 1'on d6sre au Grand
tel de France. P. P. PATRIZI, Propri6taire.

- -


ATTENTION!le BEURI

ESBENSEN est sans ri"


Sa


vogue actuellclc cOUV


to la concurrence.

I n aura beau dire et beau faire, le'ban'!jout haitiei a touJoul
saura Loujours apprecier les bones chos s et particui
le bon Beurre lEsbensen

Reclamez-le do votre fournisseur, le BEURRE ESBENSEN et remarquez bien
chaque.jerblanc se trouvent une VACHE et son VEAU et non pas un B(EL
EN VENTE
A Port-i-Prince, ch.z Simon Vieux, A. Boltd, Ch. Picoulet,
Alphonse D6sir, E. Lajoie.
A Saint Marc. chez Madame Maurice Clesca, Madame. C16-
.'"" meat Pinard; Madame Lacochetiere,"
Aux Gonaives," chez ILacroix St R6my& Co, Madame Eugane
D6brosse, A. & F.:Mc Guffic,
A'Jacmel chezz B. Danies.
A Petit Goave,. chez B.P. Reid.:
Les Cayes Madame Veuve Bimingham


Et dans toutes les bonnes EDiceri


Pour les commaudes, s'adresse."a


Alfred VIEUX, Agent


- -~-~_ -~-;-i---------s----- --- --


_~ I__ __ _~_


~lu Irr --


_1~~1 _


~_


I













CAS NO III.
nutritive du Virol dimontr6e dans une trie de cas -


doit les


d.:asla ont WLe tournis par des membres de l


profesion m"dacale.


Apie 14 mob. Poids: 4910536. Aget 24nob. PoIds 13lPi60.
Avat 1'emploi du Vial. Aprts I'eploi d Virol.
RAPPORT DU MiDECIN: *
On ni'a amen6 H. ]., un petit garjon de 12 mois. Quand je le vis,
il 6tait fort : puis(. On essaya l'un aprs 'autre sur lui, sans aucun
r6sultat, les renimdes classiques habituels. 11 ne pesait que 4 "' 536.
C'est alors que je le soumis au Virol on obtenant un succbs imm6-
diat et encourageant. Son poids so mit A augmenter uniform6ment
A raison de 170 grammes par semaine jusqu'au 6 Mai suivant, date A
laquelle il pesait 10 206. C'est nu.intenant un bel enfant sain,
dans 1'6tat le plus satisfaisant possible, et qui pbse 13 w608.
Le Vitol st une preparation composed do Grainsse de
Moelle, d'Extrait Glycdrinn de Moelle Rouge d'Os.
d'Extrait de Malt, d'.Eufs, de Sirop de Citron, etc.
S L Virol eat un aliumer pet iu dam les ca d'Alitn.-
tation Ddfectueuse, do MarMM, d'An6mie, de Rachi-
tisme at do Phti*.


VIROL
AGENTS:
W. QUINTIN WILLIAMS t& CO., Port-au-Prince, HAITI, Bolt Postale 147.
VIROI LTD. HANGER LANE. EAtLING. LONDRES. ANGLETERRE. *





ALUMINUM LINE

Ne-0Orlans & South America Sleamship Company Inc.
PROCHAINS DEPARTS DlIr.CTS POUR PORT-AU-PRIINCE HAITI


Le steamer "Eda" ayant laiss lewv-Orldans
juin sera i Port-au-Prince le 22 juin course
continuera pour le Cap-lailien.


le It
nt, et


Le steamer "Eidshorf iaissera New Orleans le
48 Juin courant pour tous les ports d'Haiti.


Ce 18 Juin


1927.


A. de Matteis & Co
AGENTs GfN RA ux


Ne buvez pas ou buvez

Le Rhum Nectar
No'i940, Rue du Magasin de I'Elat.
Le soul Rhum qui, tire d'Alcools nalurels obtenus
directement parDistillation Simple du Sirop des Cannes
d'un Unique et toiljoursmime Plantation et le oeul qui,
vteillit pir I'ac:ioan do temps dats leit dp6bts avee exclusion
rigouret se de tous d lr gereux -S cretS (dr labrication
et ean- adjone'ion d'; cn irgredient d'usine, conserve au
jugemet' de la p;',,:; t d nos i Noal i'its V di als et sui
wviru I'm, ;p u in sIip i t is n.alfetius, i t. I tiie incomp ta'its
du hoii ief I t s if b is i tm < ar u-.bles qialitl. h g, iiqm* e a
MArf- p(.i e. bs ,bhunD N,'ctar n'enivre t. s ei n pr.
it p ". i' ir o i','n A !ougg, coimme I s at.i,-.s roduil
s i' irts et remme 'e, utres spirum -'


Colombin Steamship

S[ Company Inc.
Le steamer iBoota" veuant deRew-Tork via
les ports du Nord-est[attendu 4 [ort-au-Prince,
le 26 Juin courant. Ih repartira le mime jour
pour Jeremie en route pouriles ports de la Co-
Iombie,prenant Irit et passagers.
SFort au prince, le 23 juian 1217
Colombian Steamship Company Inc.

Gebara & Co, Agents


;)~t~BJ~;


t M Justin Just. b6nsltle avis
so nombrous clientele qu'ayant
faith acquisition du materiel et
u tillage modernes doe I'Eekniste-
rie 1ectrique de M. L icq, son ate-
lier pric-pal se Irouv) maintenaut
a la Rua Fdrou en face de !'anleen
Bureau du Te6lgraphe.
Les commander do sea client.
t I'objet de plus ramdi.
et il ler garantit le Irat I
le ;lus fii ot la plus o wd
promptitude danm l'axecutiom d'
MvauR qui lui e ront oonfiD


A. de Matteis&Co

L Representants potir Haiti


I


m ii


- __ I r r~E LYI I ~PZ


_ __ _J. ------ --- II-


!B~I~PE~


i1ne F'voritc

du Th6atrle
FAIT L'ELOG I

d r'Exelento








ALlTELII IIAIRIS a dit I'EXFLF TO
ecsl iIllm.
Alller Harris, une ldes -elrires im-
payables de In conlri'., dil qi'' tle
doll sa jolie el joi .Ise e 't e-
lure I'nsage rtiulier iqui'rellfail de
I'Exelento
QUININE POMMADE
Vous aussi vous rouvez avoir
one jolie chevelure en vous serN
vant de I'Exelento. Elle agit sur
'(s racines des cheveux et le ruir
tbevelu et apiks usage votre che*
'elure eat plus longue et plus jolie
u'auparavant.
Les liestles rccomnmaID 'ent
'Exelento" parce qu'elle est la
iaie pommade de quinine. 11 pre
nisent aussi le Savon Exeh nto
kin qui conserve fraichela I eau
i t nlve les boulons et lea tacheoa
Nous sonmes si Frs de ces
.sertins etl que vous aurez en-
i6re satisfaction avec ces prod units
'emarquables si vous vous en ser-
'ez riguli6rerment, que nous vous
nverrons gratis un ichantillon
de chacun d'eux. Nous vous en-
%erroDs aussi une brochure Icrite
ar des sp4cialistes en chevelure
t en teint. Nous vous ferons des
ropositions intdressantes si vous
voulez mootrer et recommander
nos products & vos amis.
EXELENTO, MEDICINE'
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA
Agents demands pour tous
pays.
Ecrivez pour renseignemeuls
A VENDRE
Molocyc't tic Harley Da-
vidson. Sing"c.',Modklc192i
e i parlait dat.
1735, luie dia Quai,vis-a-v.s
Colis postaux.
Phlore 2084.
Compagnie G6n6rale
Transatlantique
Le steai, ((Car,;i.)e), pa: ti
de Bordlcaux i' 13 cii raint est
attend A Port an I rinct le
ler juillet.
I1 repartira le jouir de sn
arrive pour Santii,.;o de Cu-
ba el les ports du Slid.
La suite de l'itin 'raire scra
fixce A~ I'arrivce du vapetur.
Port-au-Prince, Ie 'I jtuiii
1947.
E. H( lIELIN &(.,e, Aget.ls.

AVIS
Nous donnons avis au public t
particulibrement an Commerce .t
aux Bauques que, par suite de lt
mort de notre sieur Andr Hlagtu-
not, la direction ghnerale de lait
sociEte eat donnde & Mme IgnA
lHaguenot son asgocide. En conha-
quence, elle a soule is signature
de la maison.
A. H4GUENJT & Co


Ebdnisteries

istainjJuste


a


U- sa'sa: i)


-- r.


-


- - -


ai








I1 .\lt. : 23Juin ... 7


.-M


les lO'
r I' I)P


jl


s


I P i I
__ .- ,- .. ... -- a-


.DEPURAT IF du

SD MANGET






aul rr.iil- hi6 M t % d to ua
MaladlmS de Peao ss hme..mpl twst is

btdedles des Aetune mmes i


b U eid _6 pas.
11 couIsl e as exo tl db
Parlirlb-cliowse eno dstasst la i lo
a rtielle. eo dimimuiot la visouL pat
4ui6. cL en litaulta is travau des reii..
L.dorm htdmUrodnao. 2. rue 'ialenSefnla%
SPrk. el *** Pharnrac '.


~biarrmm3 Cha~Cteta

GR;PANDS PI


S.-. .-. ve-r- 22 -l------"


N ,,. I 1 : i ,'I 1(1 !>.* . ..
'I.' l, ll li : f~li7


SiI


,, ',/


ie, d'(nalole F'r:nnce.
v Int sll P pncollditione'.


A I o,)l i n i r li' nr II '' -
i' s .' lt (ltsli',ll lh"/ | i ,'s c )l '!i' .'. Si '. ", ,l '0 r atio.
GC niiie ."c i! '-I-. I I IIII'I il I ... ..i .
rc Co'lcrv',s :ili' "' tii ". : r., vi-:i\p i r livrc, Chw ass au Furet
Olf en p-)I '' \ \H skv r. I'.IalenhlliTfer.- Achalandage, reclames ec
Cha:m p',g1 i .sle -' re ct lls Ih ,iinp) i ,gne qui ienLt ri- li'CVertisst'lenits organisms par
va!iser d'c a ;.ilt ige :vc: n'imi |ori c i i !tl I mn'nc In place. (Ch am p fnle ill-nson. I P l nn,,le. oViln P.v h:u u de s;
bl.,aic p,,:1. ll ,is 1 el ,:Ir ho i itlc .s. \Vin ro ;e 4I r teri.le l i ,Il 1927 : ( p.'.
lbil i, e ills ct gal l n is.n itit, s i, ',etD.ir i: i ,i U r l 1 II co r't,. il c ,rl hi. f ur G.
lr ;, I ,.i','iq ,,^s t'l '1 l ins -- l:.lr !c t-. ,, ,1 ( \ 'I I I 1 \
IEil 'A( ,A I 'l n li on i, oi 1 '.i s li e A S I i- 1V I l .h I Mecsd ncmoiscllcs, M.Issictirs, Ii
Malame i lh 1 ic (:cl ns. isez ns cliches ct v Vez Inos
Vellez filirc line viile' cl O' )sll siort:re s. tisl. ils. Ve IC ses.

P)ROPlil uAlIRES D'AUTO)INOIILES


PINFUS



)Nous Frec()olillindons tout
sp6l!i+iCilnient les pliieitS pourl
caimions 30( x 5,32 x (i,'36 x i,
'5 x 5, 38 x 7 Heavy Duly.

Les piieus FIkESTON E
SAL ,() (N sont Ics mcil-
le rs. ,
Toites les'(dimllnsi$ns' pneis et Tubes e et ecss i-
tes en stock chcy


I' I I '."I -


T


9/


I
!~ LI'VUA it


-isb)


* 1 ".I


AI NT C!:N:' \"'


S- idei d'l.n,)nrt
el d'Epo'rt
En vuc (Ide )(1o-rIll-c ;iitx
aclioniiiir'es ni 1 rcl:1ild (Ie 'c
colitori'mer ili :ill .1 ;6lin16. de
Iarlicle 37 1des s:itiils, et sur
Ia (dIlmi:llnd( (d 'ill 'olm/nliss';i'r
de la S )ciCt. I'.\sciibl)le GO-
n6rale coilnvo,!t',- a jeudi 16(
juiin, est reii\'vo-c1 an jeudi 23
juin 1927.
I.e Pr&I-i Ilni dta Conseil
d'.Ldminiistra. io ,NT
I':. T !:-; "\\


'A


yI


I


,La gymnldo cllacl'l wa
DE

Gental0 llurtlal


Grand Rue et Rue des Mir.ic'cs Po I au Pri tJ
A Ie'i.plaisir d'annon fl I'I ses amiss, Cicents el i
blic efI goLnral quedan sowi (.1:1n isse:nc' nl on tFn
Un ,vhap'(wau poWr 'c',ji,, .},i'Uij el ch!viLe p
ainsi qt u't:r. variee I larlic'les pour cadcaux no'
mnent rqul'CS ; vous tr 'ciercz. till assorltill'ilt de
Liqueuirssa ns ol) icr ,, La punch cre.n )i, cc'te p
bois on espalo '.
La Maison HU. l'A)0 ')!irjIa unil ).ivenir al
th Ic;,.


- -. -- -- --


OLYMPI. BAR
C'csl I'Etablissement o'i l''o:i
S'aIiiisc aIv Ill II ~I In Ir;ii,.
'c sl I :11ii, i l -i \I lill-h i i[-
.,' Il ,is ( !;i, ricn. ,sS: it Sill'
ii if :iti!l I li c i, r I'lre al s s
clicllls !ts p i s g-;'m ds attlrails
TOiv'rs s rics i>Ir lil; J),,'l \ II M ;. siquC--
Scr'\ icc ii t ''I'n(1 l, h ile.
T( *'l i '|;nc '20 '. I

o('11 Li :im
I e 'lamer "Li.bcal' veiani de
Cuitaao et Kingston est attend
& la capital vers le t8 jiin cou.
rant el con'inneri m:ne jour
pour I'Europe via les pcrts du
Noid et PaIrto-Plata,prenant fi6t
Pt passaglrs.
le steamer "Miona Horn est
parti de Londres le 31 Mai et sera
ci vers le 3 courant, en route
pour Kingaton, banto-Domingo
Cily et CIrrt ao. I! bera de retour
i la capit ae vers le II juillet,en
route you* I'Europe. pregnant frdi
el pasagers.
Port-au-Prince, le 9 Juin 1927.
HEAHNER & Co
Agents Gaodraux de la IH.r Lia,


Avis Commarcial
II est porter a la c )n:,issan
cedu public et d,' comn re1 ,
en particuli.'r <(i, M!lsicii:
Abdel Magid coitilltie scs ait-
fires sou In rikon so).'i.e l
Abdel Magid & C(
MirE4goAe, le i) jiin I.)27.
ABDEL M R G;D & ;


S/t


La santW est une premiere l|
L'energie d'une santM ma niag
gagne tout dans ce monde. Il
,, maladies proviennent des germs $eq
abondent dnwa i& salet6. Le SaWS
Lifebuoy .dtrult tous les gernf'de
la pea1. II la purifie et la prooto
*ww *arm Ls.. Po **U*i w A.i*rn *S
-- ---- 1 __ __ _


Toin< los


A ELDORADO
s:)irs ( epas p Crc,)'c 'a :'. 0.30


P ,icage tius Ies( dimanchei m iini
V Is v trotuvrez aussi o meilleur Billard
dc Port- i-Prince et da Dangercusel
de Maitre Lamothe ,'
le lnntic-x 'ocknlil l -- one Tre- Four" q-
Les meilleure Sandwiclihs


Pli ,lie 597


Ir'iX rnlcli'c~s.


*,1


I


(A


-~
V


p


(A?"


3JsA Dj A!lCOd


I














',


1;





'.
ii


- - -.-.- -- ---. M.--- -


---


--


_ I I r IC I I rr


awr


--


- ----------- --


------ --


7&


C:MN


't bY


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs