Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04483
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 06-08-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04483

Full Text
- .1


1enmt lMAOIRO1R
S^jECTEUR
TLie ine, 1358

|^^NE N,242
IOUi


$O CENTIMES


Notre sai d'pead euli reienlt de Oous.
(.'esl em eompremasl mireuv olie 'elle Ira
terailt en Iieu clem Ia Patrie, est l eu ous
litrast des phras allies eremues,des pirju
g,- ~rsueh et rse lrssife,r'esl ct uoMWlt
ir os rteriminaliens sliriles el en pimrlraMl
plus a.lat dIas Ir se s des reali's, que
ns ) parni udroms le plus Alrtmecn.II *')
a pas I' bere warlull one ueillereu ma-
ninre d' lre uu senitier de I'allrie.
Luis BORNO, Prsident dllllti.


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


MERCRFDI 8 JUIN 1927


C -- -_ -.. .... A- .. . ..... l


4u* do P titolsr...


d'Hommes celebres


i clreur, Roi soleil qui a avait accou-Po t
cher tum~ de fairt apr6sson grand ]r"-aU- l'tCIOil e
S toIo Wandeau, la dejelner, la vl lle on au bois, 1611 GRAcii.
ie une ongue promenade e 111 AlRU.An nne is Keel.
voiture pendant laquelle il Maison s'occupant exclusivcme.il d'Optique el ol vous
Sf yTemps. s'enlrelenait avec quelqu'un trouvercz les verses el les monituits ldoni vous avez Ie.
"p is joyaux de ses courlisans des menus 0 soin.
par I geur ne potinsde la court , ordonna : VENTE EN GHOS IT EN DETAIL
ns oou- Faites avancer mon car- I
nso u --Fate avancer o ear- INous allirons lI'attenion bienveillanic des occulisles.
I nre us s riossne n'ornt Les prescriptions de verrcs cvliidriques o(n prismaliques
Sire. des ciurlisans n'osrent peu vent 6ere excul tes n deux on Irois sciiaines.
0i,'bd dire au rot qu'il se ait trom-
alctr iti* @ do f. ItU dirent d6sormais com-
lelBn bsi; afiui, il me lui et carrosse resta tu ..
'ro- anasculin
IfE d'a- Apr&ls son u grand dejeil- It gniieral, en brasde chejnise, rez nullentl, n'estlce pas, te
j . X I / son-dtlman- charrmfisCis fei x graln fIri
ia monsieur qui fai- ner Louis XVI se relarait sondol l in hnim fiiicroix Icfaire iimimi cutiii n:ivai
siee en arpentant de dans les ateliers de serrureric et dte dl6coralit.n, reposanlluur po it nal vii ejour-hl ei qu il
le son salon. Et le qu'il avait fait ltablir dans le dossier dul'n fauleuil, lai nliait point l'-le dai loit que
liva la chosedr61e. son chAteau de Versailles el, sait de la culture physique en le monsieur it sa sies(e (quloi
e' S plus que L pendant ) plus de deux soulevant de pesants halleres. qu'en disent lesdic ionnaires)
me ei t prlu iu I sA, p anete Le dimnanci al rs iner, en 'aisant les cent pas daans
a vis. i, pr en heures laisal s siese. En M. Astinde Brti nd en l- so1 siPs as
Maot le sortrmeillaht, crdyez- vous? I. AristiC B ud C lor- son salon.
'i nt Ianle -ue Nenni. Linant, to eaht, frap- gueuent a i l igl les Cepndant ic u colla-
l ter pa n ema ieau sur I'enclu- b)rdl te l Sine d, aort. ateLc d I s tle collec-
ijoeir, en son me, faqriqLant serrures, clefs dres, Lld George ju ationer des pers est origi-
ceSt e court mo- et milcl autres menus objets golf. Apris s ses repas, le randlc l til)iCtq'i n )c rassise et
hygienique que en ter ouvrag6. ire Jean PatL aurn ella dI in. e connaiis tIes
.apr s e repas En se levant de table, Na- lrenait son pincea et sa la- crivains qulioit crit degrots
itaciliter la di poleon demand ses chevainx. nuilit.des es I voues nl 11 (lll'vcl les lbe-
tous les hommes Comment, sire, s'effraie euile lans un s. les s'ng.arit6hs les lap-
SpoutO se re Duroc..A cheval?...Si lt aprbs ensiutant s un coiables i.eit. ai tsles hb.lo-irdlkis.es perles,
se reposent avoir Inang6? Cest dange- cIcfs-t'tIecvre. l,'1n cl'enire qi, 1tollis' des li Vnr des on
si paradoxal reux t IlChfs (iiv. i( ns dl"ctiIe la dIlu te des
s'2. Mais oui, Duroc. j'ai be- n dernielent, das pluais d.s plus cebres ora
i e cela, je m'en soin de repos; je vais fire ma 110.0pari c, adjug teurusdes plus illustres c'ri-
on cher Di sieste. 1a0.0 rancs. vais, Fenelon, B.)ssuel, Gui-
esixemples de Et le vainqueur d'Auster- Ds quil a pris sa derniere zot, Thiers, Jules Simon, Vic-
h es <1bres oil litz, pour se reposer, allait bouchee, Mussolini se fai tor Hugo, Sainte-Beuve, Sar-
qu'l ae dor- M r ue rvude 2 3000 amener un de ses chevaux et ce Bruunciere. Michelet,
to en:faiant homes aliagns, superbes, le Duce glope longuement pour ,e citer q(ue ceux.-i. El;
li mridfennej, sur la Place u Carrousel; ou dans la bele clart de la n mon l)iel, il ne f1au point en
dit. tLien, ii arrivait en coup de grandeet magnifique V, ie lio- Wohloir an cherchetrt devotre
itr Pierre le Grand, vent dans quelque caserne, maine. Puis ii review tout re- coilr~re Mr le ,irecleur, si.
O so repas, se tajsait visitant les chambrees. la cui- gailardi, repos,repeandre sonl ponr avoir ccote itrop docile-
oir 01canot et, pendant sine, les dep6ts d'habillement labeur -crasant. inilen ce bon ii niisicur i a-
gi heures, ramait A et de munitions, s'informait On (lit que Th6ophile Gau rousse. il a mis une pl,ce 1d )u
btsa sor la Neva. des efectifs des regiments, de tier n'a compos6 plusieurs teuse dals le collier qu'il
Wfk IAang8, Fred6- la sante des soldats. de ses Emnaux ei Canudes qu'a- lisse. Les gens, les choses, I.s
rGrnd montait dans son Ca le reposait, disait-il. ( II press avoir mange p)'ur lai-e molts ont lellement change de
dilabre, y faisait ny a que les rois tain6ants s s:este et que, dans I *lid. notre temps qu'il est bien par
aire A c6te de Iui qui digerent en dormant et la sc6ne entire Rodrigue el le tlonIble a unI plongeiur de se
Scaholt, tra- engraissent dans les palais, Pre de (hinlene tut ecrite troner et de prendre pour
et Voux, I auteur moi, c'est A cheval. a apres on plantureux repas. Y une perle fine ce qlui n'est
lui lisait ses nou- Pendant lesCent-Jours,apres voit-on trace que celui (lu qtl'un corilorti llnaire.
o.itions. le labuleux retour de 1 Ile tenait alors la plunle soino- V llz icr, mn cher
Ijugeait, appr6ciait, d'Elbe, c'etait tonjour saprs On i encore ue Chopin irlet rexpression de mes
1w commentait. On ne son principal repas,qu il avail O il ncore que Chpiime les meilleurs.
C~ommentait. On li P P PqA Il'hcure tie sa of4 naidicille)~, seiinients s in iler.
tilldans la voiture coutume de prendre entire e melli A. LEUILLE
u.npracnadesl uoe heure et (deux heures se anettait au piano et iuipro- .LE -
qpluro dun ade as midiur el 'E mpreur re visit des airs qu'il n'6crivdit _
W plus d'un de sip. 6s midoque'mpereur re- d'ailleurs janmas etqui, sion
l*eraitassur.- cevait Benjamin Constant etl i eteus, outeiet Un ca do b1ga
I4 yeuaes, du- que les deux homes discu- lc sa glories us, ajuterien t Un c d bianies
S ues heures. talent les articles de I'Acle Ad a glorieuse renom- is
s diner, enle- dilonnelaux Constitutions de me. Come nous Iavons delhi
6s odrinenl Je poirr(iis enc-re trouver
point de velours 1 Empire. L'on sait deji que d'Je porais ncre nrouscse iit; parmi les allaires cqi sc-
ro ale. se mettait c e t t e Constitution liberal sd'aunts exen travaples e gan s se "rotn ju sau ca ours tie cetie
its et faisait a outoe A la Charte imperiale nPschranen IrveidlAtro, mnis Session crilnuicllc, figure un
ours de salon avec un e I'an IX s'appela, du nom de guelasse ait peut-trep osl cas de biganuic.
ssur son dos au s)n auteur, la Ben amine. lecteurs.sai voul lere sen
t. .ndo mm re, L~e Fresidenit de ha Re pu- lecteurs. J'ai voulu seulenIent _(:St cas tr, s rare en
sent ode saeet 6 itLe d'resdent e la RCpu-a ontrer que notr"(Eil" --je Haeii et I'allaire a 6C portee
ticissouri aante, et Siqueoa Sam, a le s repas 6lis n6tre, car, I'(Eil" jouit tout A a fill de la session.
,-u- entants battant Simon Sam, apris son reps
iL Le grand peintre, do ilieu dou jour, faisait de d'une si belle estiine dans le i'accusc serac delendu paru
a flix cette scene d'in- tongues parties de dames aved publicquevous nemejalouse- Me I. I. Ilaisir.
Ipal per une express. quelque partenaire de ses s
tre et, il a a a is. L'ex-Kronpnrnz d'Alle-
ette meridienne magne, pour taire sa sieste,
e Ute hi. mentaid a cheval et accom- N ouveaux M against
que. CLAmbassadeur plissait les plus rudes proues-
p, znonc6. Le roi ses equestres.
oire sans Une fois, un journaliste, Re- M S G aetano Jodice & C
* I, s'apcl Ministre prdsenlan( de I'EsT R~pUL"- e
\i'drrte, surprise de CAIN, nanti d une carte d in- RUE ROUX
Sde France en cette production, se prsene i ( En lace de la Maison A. de MATTEIS & Co. )
ipotre. Prpsidence du 'onseil in Ma-r
l:yvous des enlanlts, drid pouravoir one interview
ilie.bassadeur?de. de Primo de Rivera, le dic- ,ic1nnlt dml'uvrir uu Grand Magasdn o 'on Irouvera
Heari IV sans se rele- tateur acltuel de I'Espagne. uU slot k ccmplet de :
-- Un moment, lni, dil un I *
oolitr. tonctionnaire, le general sc Casim ls superS iaeu rsS
C as, je puis ache- repose. I1 faith son indispeln-
J.rrdela clamnbre. sable siesta. e o toutO S nUa nC S
cheva. -- l dort? dcmande lejour
atlas som nalisc, le crayon et kq camel Aj &
ier te' genre dja A la naPi. A nglais & Fran ais
rsNon. Voyez pluldtt
I rQne'de Louis XIV, L'officier entrebaille douce- Venez nous visiter et vous aurez toute satisfaction.
qlalt du teminin. On emneut le battant de la porte.
F ca4rros Un jour, le L'autid'jiette un regard furtif. _. ...ii _ -1 -_ 1 -1-_ ,


'Violettes l lr[ll
Imperiales. ||
A Parsliana


--- -30610-- 1--
Ce ful, dimanche, une soirte
I'rique A5 'arisiana. ()O y don- I
nait < Viollties lieml riales u, ma-
gnifique r surreclion des jours
fastuenix et de splendeur de la
court de Napolon IllI.
IPendiliil pIlus dc deux lieures,
se dtlCouleaent, vivanles, sur I'6-
cran, les plus belks evocations
de ces leniaps du Second Emipire
pendant lesquels I'Ihritier de la
couronne la plus glorieuse de
I Europe faisait revive les leu-
res somplueueses d'une epoque
deja loinlaine o6, dans le scan-
lilleient dces (dliUIinans, parmi
les ors rulilanls des' epaulelles
el des decoralions des grands
ge1 ra u x, dans I'Miclair des
Ialon..ettes et des 6pCes, les ve-
k)uis et Ie satin des loilelles des
helles dames 6clalaient. On revit,
diimanclie, A Parisiana, loutp I'6-
chanleresse poque : I'impra-
trice l'igniieic, a Montijo, tcoime
on I'appelail, qui, apres la sain-
ce mIeinorable oil Eiile )lli-
vier dtclara accepler la guerre
d'iin 'eutr lger, disait : C'est
n111:1 g e re, Napolton III aux
in ou sta II e s i I'inmlll, rin le ,
I'lioiiiin tie Sedanl, I)A;te, I'atigu4,
pli:ill sous Ie poids de 1:I lounle
courtII'Ine d'Austerlilz elt e W;a-
gia.n, le tlanc baltu, tristenient,
par 1'epOe d'lena el que Guillau-
Iie ler ne fusilla point parce
que Bismarck avail dit que a si
Ion tulait IEmpereur des Fran-
Vais. chaque pierre de France
serail un soldal. i Puis c'csl Vio-
leIh dAMHlk Ie aqoe celle sidis-
cirleent Ile Merimee de ces
temps perdus, et c'est Sainl-.l-
ireinio el loute la foule des
courlisans el des seigneurs de
fortune 6voluant, presses, aftai-
res dans le cadre merveilleux des
Tuileries, de la Malmaison res-
suscittes. Et, autour de Ious ces
personnages donl I'llistoire gar-
de, la Ibois, ui Itriste el l)louis-
saii souvenir, c'est une intrigue
tres belle, finement tissue, tcnue
coinme une toile d'araigii'e qui
mliroi'e, toule scintillanle d une
poussiere d'or. El tout celn s'enn-
h:ume d'une inlusiqle suave,
s'exlihl;iul en une mnlodie de
i i Ladis .
Quel Ieau film tque A Violetles
inmpeu ia'es el colilne on garde
un souvenir agralle el parfu-
ni( de ces soirtes ou I'on a vu
de si belles choscs t
I _ -
Dans la G. d'H.
Dans le course du mois d'avril
ecoul 36 gendarmes onl laiss6
la G.d'll. A 1'expiration de leur
temps d'enrolement. II y en eut
encore: 2 qui out 6t1 congCdies
par sentene ne la Cour ilitaire,
3, pour inaptitude, 1, comme in-
desiitable et 1, par ordre special.
En outre, 3 agents ont deser-
IC. Ce qui a porlt le nonibre des
sortants A 46.
Wautre part, il y eul 16 nou-
veaux eanrols et 42 rengagL-s.
soil : 58 entrants. L'augmenla-
lion a donc 6t de 12 agents. En-
suite, un Second lieutenant lial
lien a Wte ray des cadres de la
G. d tI pour incapacity Ihysique
et replaced par un ler Sergeutl
du Service medical appoint
come acting second lieutenant.


OLPI RAM
C'est I'Etablissement oui I'on
s'amuse avec le moiois de.r -;is.
S'cst I'ancien "Mouliin-Rou
ge' mnaisqui, renuissntii sur
unle autre di eclionl,olrc ii sc
clients les plus grandas altrails.
"Toutes sores d'attractions-
Bar bien pourvu Musique --
Service irr6prochable.
Ti-d.pliue 2033.


... a vu, avant-hier, vers les 5
heures tie I'apres-midi. dIe (Ix
braves exoliques lqui .iisaielt,
comine tout le nionde, leur pelit
tour de la Terre.
Mais Haiti est un payvs terrible ,
on y perd facilelinenl pied el,
apres avoir passi line bone
journey en la Capital' qui lie
connait point les lois tlu regihre
(( scc), les deux loui istes lail
L)ien que iial, pluhltl nial que
hien, regagnaienit Ic n1:vire ip i
les avail conduits ici. Titubant,
zigzaguanl, les leux bonslolii-
mn's rouges c uliIe des lho.ards
cuts essavaieil d'arriver au bout
du wharf... qui est lonl. Sul-
chaull|s, las de marcher sai.a
pouvoir avancer. In'ui des deux
tourists, sans crier care, se pr(-
cipile la mnier, la tce Ia pre-
uI re. Son comlpagnuon.-- I'ivro-
gue se croil lotjours capable de
estes heroi(Iues,-- n'li'sitel pa.
un lhon, il s:iule (lails l'eau.
Ot il (Itue Its Ionneaux dral-
cool llollent, m:iis point lors-
u'ils oil l pieds el lb.is, et Its
tleux c'pains st' sernienlt prop|i-
nientii oys si les inarins d'un
bAleau de la Ioyal Mail ne se
lussenit porll1s 1 leur secours. (Oi
les repecha, mouillts, puant
I'alcool, nais ralraiclis par ce
lbon baiu d iper qu'ils venaient
de prendre'et d6sallers par les
nombreuses gorges d'eau sale
qu'ils avaient avalkes.

... a vu, un sor dtie la semnaine
derniere, vers les 8 on i heur'es,
deulx copainr, qlii st se prome-
naieni lenteieiit et qui entrt-
rent an Pare LAcollle. Dans un
(etit coin (anbreux, I,.... 11... et
I... It.... car 't-' ail eux.s'assire tii
et, la, se mirelt a pnirlr tie tou-
tes hoses, du soleil, dte la lune,
de la politique, de la paix, el
de lout... Mais, soudain, Norm:HI
(EIl. vit I'un d'entre eux lqui por
tail un tlgaint p ardessiis, dila-
ler A toules j:imnlbes, I)oursui\i
par I'aulrequii, la cin:1111C autl',
lniiiaiait de lui rolilire It s os.
Mais cc que NOTIU: (Eii. 'a point
discerned, c'est Ie inolii td la su-
blile altercation des dlcux cama-
raules,
les secrets A dcux sont par-
lois bien gardes.

.. a vi un endre billet. C'est
nii poulel chanliant. Madenoi-
selle, rue... la jeta par la Ilinlire,
croyanlt que cClailt Iaini qui
passait. C'eail un autre. L'indis-
crel prit le bIillel, Ie lul, le iiit
sons NOTRH ( II.. II est char-
inanl et si tenure ... Mais si cell
qui I'a Ccrit veut le ravoir, u1n
mot A NOTIE (EIL. Elt ii se ferine
et rend...


Exposition Nationale
agricole ot Industrfiell
C'est le samedi 18.juin cou-
rant que souvrira, Ai Ecole Cen
trale d'Agriculture, A Damien,
sous le Haul Patronage du Pre-
sident de la Iepublique et la
Presidence d'Honneur du Secre-
taire d'Etal de 'Agriculture, I'Ex-
position national, agricole et
industrielle organiaec par le Ser-
vice Technique du Dlparlement
eic I agriculturee et de I'nsei-
lcemenlialro e iommel.
Cetle Exposition, qui a lieu
d'apr s les 1peviions inscrites
au Budget du Dpa'rtemnent de
r'Agricultare pour I'Exercice 26-
27 prevoyant en son article 591,
pour les Foires Agricoles la
somlne de 25.000 gourdes, dn-
rera 3 jour, du samedi 18 au
lundi 20juin.
Elle a pour but, announce 1t
programme general qui nao *


NNIfE


N" 6117


T -------~- ~---- --- -- -


rr ~ I


_


0










LE MATIN 8 Juin 1927


.16 gracicusement remis par le
Bureau (di Service Techni(qe,
( de presenter au public plant hai-
ticui qu'Mlranger, la somtin tde
I'aclivitC agricole et induliuielle
du Pays.
La valeur budgelaire p evune
pour l'Exposition sera repartie
comme suit: 8.01) gourdes se-
ront distributes A Port-au-Pr'inl-
ce ct 17.00)dans les Iermes-6co-
les et les tcoles induslrielles de
province.
Un coinilC, compose de MIM.
Carl Colvin, president, Louis IDe
joie,vicc-presilJent, C. II. Ilehbert,
secr6taire, F. II. Chelnet, Ireso-
rier, et Y. IDslouches, I ouis D)e-
fay, I. liavnnahlg ct (Geo. Hi6-
raux, assistants, est charge( de
I'organisation g6nfr'ale ide I'x-
positlion don't voici le (rogralm-
me d inauguration qui aura lieu
le dimanc he 19 juin a 10 heures
du martin.
10 h. a. in. Arriv6e de S. i.
le President de la iA6publlilque.
10 h. 15.- Musique.
10 h.20.- i)iscours du Direc-
teur d'Enseignemelt.
10 ) .10. Discours du Secri6-
taire d'.lat de I'Agricullure.
10 hi. 10.- Musique.
10 1.,.-O-()uverlure et visile
de ITl'xposilion ai ale Ic Irsidenl
de la HlIpuhlique.
La cl6ture de I'lxlposilioni au-
ra lieu le lundi 20 ijulm, jour (oit
les prix m6iril.s serotll Ipa:ies
aux Exposants cl les menlions
distributes. L'Elxl)osition esl tdi-
visbe en 10) Sectionis. Sections
des bovins, des cichvalins, des
petis rtuminantls, des i)orcills,
des volailles el lalins, des den-
r6es d'exporlalion (I de ('01-
soimmation, des 'fruilts el li0'n-
mies, des industries agric(olcs (de
sylvicillure, d'in d1usli ies diver-
ses pour lesqtielles, 3 .Initys de
5 mellmbres cliaciun out ,Ile ilor-
mCs l)our la distribution des
prix.
11 y aura 5 caltgoriesde Iplrix.
ITne valeur dte G. 3:.3)0 00 esl
aftect~e :iux IDremiers i)rix, (i.
1.'.9i9,0 aux D)euxi6mes prix. (G.
1.088.(00 aux 'roisin.mes, G. 53.00(
aux Quatrieimes c G. G.18 00 aux
(inquimces.



Panisiana
CES OIR1

Les oiseaiiu.

depassage
'our la dernire fois le filing
doit etre return :.
Eniir6 : G. 1 00


Une crue de la riviere
Betel
Dans la nuit du samedi i an
(limanuche 5 juin, il y 3eut, cn
Ilaine idu CuIl-tde-Sac, )ari Lile
des pluics, une crue t la 1 i-
vii're Betel.
Pendant toute la nuit, les caux
clharri'rent de noiibreux gros
arlbres qu'clles avalient diracinl.
Les piles du point qui esl cons-
truit sur cette rivir-e ct qi(li sonl
places au milieu t(u coiurs d'eau
arretlrent ces dlIris et il se for-
ma vile un barrage qui oblslrIua
Ie passage d(es eaux en cire.
Clherchan tcoulenlnl, elles sui-
virent la (dlelivit6 dlu Ierrain el
inondtrenl les hallitalions voi-
sines. Piusieurs ipoprieiaires (Ie


Tout en dc Lu

Inots...


Demain, il y aura. a Sainle- LNiS CAUSES
Anne, cr6mnonie de Iremieire e
Communion. L.a confirination Enllre' (le I'affa.ire d- Fl~r
sera aussi donnce aux enfiani, lus Laleur qui ful jug6e hier
-- Dimanche, D)elmas, a ( )"ar' le Juiy, voici les autre
heures, imesse du deuxieine (i- causes qui out etl I)Orl'es au
manche du imois. M. le Cla- rble des Asises:
nine I.e (ouaze loilnieria la l rercredi 8 Eltigene 'rigne,
Confirmation a.pres Ia Inesse bilessures volontaires sur la per-
Au Sacri--C(ur, i.nainchl, sonnle ide Vilius Philemon. Avo-
le Vicaire g6nral dte I'.\rclhev- (cal: Me ILarge. Juge : Th.
che de Porl-au -rhince doinnllera iie're-Philippe.
la Conlirmalion ii de nonmircux .leudi ).-- Allis Menly, bles-
enalllns. Sill es volontaires suir I person-
-- leaucouI) d'enfanls assis- nt tie lir6sendicer Cornoyer.
talent, dlimanche, i i n matinLe Avocat : Me Alto'iy Riviere.
die Cini-Varii6tels. (n lettr n1on- .lnge : C1rislan Lltor'lue.
Ira ( Le Tigre Sacre et ldes Vendredi 10(.-- l)acilia l),a-
vues du Carnaval port-au-i)'rin- case. Elle est accui6e (d':voii
cien de 1926. incendie la n isonl q(ielle l i
Le No 1()(152 a gagn6 le hilait et (Iuli :il)patii:ait i l nux
gros lot tie 70i( gourids de 1:> sieurs \\oe et Auguslin Ilor
SlPersevrian'e ). Le billetl ni)- ga*rd. IEll ser'a d(lenlduie ipr .le
partenait a I'lnginietur loL.is CIment .In-Z'.phir et le I ribu-
,>v. nal pr6sid1e par le .luge Thomas
I.e No) 3121 'pirileniant ia Pierre-Philippe.
M. Cl(iii(;t l)e I iindes .1 gagn -l
la i ('hI v, .r )- .
--a b tissem aux clhiens st Les grandel randoi-
faiit I-rs activeinentc. 20! dte ces n5es a6'rienn3s


,fniniMux o()I11 i'C lrni'Is ICe 1(I'
dernie(r.
-- Le niiul)e dhs g',n l.ar
hies cyc lis ts chliairg s IeI lI |po
lice (es res a (ci aiiginetinl.
Nous v a)plaud;issons.
Dlilinaliche, a I1 a Ir il'en ii-

ile lirage, (I' niiis f lIl ( 'ecl'he.
- II a "l. alrrl61le celi q i,
jeudi dernier, n',rdit lerril)le
nIeiit l.i lvre de sa colih l)il.tnle.
Son vraii il0n 11estl Lolis l)lice.
An inuch de )polo de di-
ainaicle l;i Ii. d('ll. a hattii Ia 13Bri-
git Ipair 1() biuts coitire 2. Le
ca;i)ilaine Laroche a eu i luii
seul :3 llts.


(( I lillESEiElilli\lE)
Di)iminche martin, comine il a
61e annionce, eut lieu, a Cine-
Vari6ts, le 3:e mirage de la Ralle
<( La PCcrs\''riiance organis(e
au profit de la Mluualite Scolaire
du Ilel-Air.
Les Nos. 106()52 el :510 ont ga-
gn lc premier G. 70)() en mar-
chamlises ct Ie second G. 2()000
6galement en imarchandises. Les
nuiiiros suivants ont respect
vemnent gagn6 les lols ci-apl)rs
5 133, 21)09i, 223;1, 10;51, 10()")3,
818, 111 1 : (I 3:()); 20) ; 200;
16) ; 100 et 100.
Pour les atires inuIiiros ga-
gnlants on voudra hien consul-
ler la listed des primes clui parai-
tra dans tous les quotidiens de
la Capita e.
A nIoter Cl" e co 'Ollllle de ce
tirage a elt extel'C. sous la pire-
siIdence de 1.M1. .Leon Charles,
Noalire a I'ort-at -lPrince el Mau-
rice C),brosse, di journal ((Le

'ourl lacililcr le publlic, le co-
iaite a decide tlieltire deux
series dis!incles de I)illets enl
circulation formant.i deux tirage
(ill'renl lc ller scra ellectuc a
la date dtu 1i Juiln courant :
iros lot (I. :3000 et 200 lots a
,;agtner, 7000 billets; le second:
gicse prime (i. 7000, 2e prime
(. 2000() (ui sera tirt a la date
du 3 Iuilhit 1927.
l.es bullets sntl toujours an
prixd (it' -2.00.


cette rgiion, entire iutres, I'ai- Echange dos ratiflca-
umalle commervaiit .\lfred tons do la Couvention
Vieux sil)irent de gros doin- Commnarciale franco-
inages. A lers Irais, les rive- haltienno
rains d(bIlaytrent le (lssous dui Avanlt-hir, i inAidi, S. E. IM.
pont pour donner libre course Al,'ric Nelon, I.. IE. et Minislre
aux caux de la rivi'ire. Pour Pl ,niipote nliaire de la I p11 nbli-
'6viter de nouveaux domimages que trlan;is a : Iort-au-I rince
par de nouvelles crues qui nit' fi'1 recLu. au I )pairtelmenl des
mianqueront pas de se produire lKelations 1Ixlterieures, par M.
vu la coniinuation dtes pluies,une i:ainille IL on. S'cretaire (rd'Aiat
petilion a uti adressee a la I). tdes lRelationi s EKxlti'icures, pour
G. T. P. afin qu'une dispositioni Il'echange des ratifications de la
soit adopted danis I'aligneienl tConventionl Cmoiiirciiale fran-
des piles du point. co hailieune du 29! jitillet 192(i.
11 est hors de double que, vu la Apres les coiiplimentis d'usa-
niecessiti de mettre les hailta- ge, NI Nelon iprsenta an Secre-
lions voisines de la rivicrCe Betel laire Id'Iat des Relations Exti-
hors de I'atteinte de ses eaux rieurcs les documents portant
lorsqu'elles sont en crue, la 1). ratification par NI. Gaston Dou-
G. T. P. n'accorde toute son at- nmergue, president de la Blpu-
tei.tion i la Idemande des rive- blique Irancaise elt M. Leon re-
ra n. mil an Plnipotentiaire de li
France )pre's le Gouverne ient de
A lai li-puliTque. ceux po'l nt la
A vis ralilncli *i ir M. Loui; llorno.
President de la Re uhlique
Le public esl aviss que les d'iaiti.
prl'op)rlecs MoN li.iros te lIa Utne courl' ric-eplion suivil
cafeire l'Achetiere south cn elt cihaide (de ratilications de
vented. la Coveltionv !';inco-llailiell nle.
L'Adminiislrateuir, Moiisieur .
Rainon IParada, procuratcur A E\ INI)!DIl
legal des proprietaires rcccvra iue a.tio F:Oi), ioldcle
les propositions de vente on 1921. en parfait 6tat.
de louagc. I S'adresscr aux l)IucaLIx (du
P'ort-au-Princc, 6 juin 1927. 1 Journal.


NI.:W YO() -- On dlhrail tit
Iiiier soi q (I l. leIctl tilive d h(1, i
traverse aio' ieiinne de I'l.\lanti-
(fie pa)r le nlllim lan lellanlc:
le ," Clolumbia l t l.ail relise el
q(le le d.ipart ni'auirnait p s liei
av'ant a.jon'uti. Les premiers o Er esto
C ict' entl tlls dt "iili,. veil'-nli inls-
crils polir le I p)rx il 2..0)) )i l-
Ilrs offll're t )r M .. .1 's N. It
i)o'e d(l )iln itioiu )i ) l a tIea' ;--
ste atrien'e sins escape Ice C(:ili
ftrnie t 1 \1 1 ii soI l Ml Linollil *,
Wells el le lietltnatl I eiglli Wa t
tie. Ces(ltiix a\'i:ile rII' s olLt dhe-
clairo (u'ils se Ip'ropo'ient dc La crue du Mississipl
laire le tour du monde a0rien
ei 1.) jours. NouvEI.I.E-OIn.i.sANS- e dan
N'\V-YOIIK- M. Chamber- ger semble dre ecadrt dans le
lain est parii ce imatin i 6 heu- bassin inl6rieur de 'A.lcha Fala-
res :ccolmpagll6 d ie Charles ya et I'euvre de seconrs aux r'-
Levii.e -onstrucleur dtun moLnoi- f,,igis p)eut lle consiul6re corn
plan i dles'inalaion ausi loin qlue ime lrermin6e dans toulesles r-
I'essence et le tem'l'p le )erilet- gfions.
Iront1. r.a situal;on prtseulle selon les
PARIS Le capitaine liini- en'lroits dles dilrff-rnc'es nota-
bergih a failises adlieux ii IParis et blvs (ans le bassin de la rivibre
a j)ris son vol an Iurgel alianti Atci Fialova et dlans la parlie
vers Melmphis A d(estiLn.liil des onest oi les localilis de St Mar-
Elals-Unis. titnville. New Iberia el une dou-
PO()NTI DI).GAI)A- L'avia- zaine d'autrcscomniunesont etc
leur ilalien de Pinedo a I'iilen- Ilnoni(es. Les eaux conmence-
lion de prelndre son vol jeudi rent a baisser d'une I'aCon gcnt-
Irochain. 1I desirait p)artir d ale e par contre au stl dle la
liorta remain martin m.iis a re-, Poitne Coupee et i I'est de la ri-
tardi son dp (llarl, les rep)ar:,lionls vilre. L'eau cotllinue i I monter
a clfectuer iA son hydra\i)n ne L"usqu' proximint e la line
devant Cire lermineiiCes q(fle mer- Soulhertn Pacific aiilwav, tu1:is
credit. on pense que le roel danger est
I'ElRNAMI)UOC L'avialeur passk.
Ilei.silien Joao dtie Ikirros Li bord
de son avion .( lahl est a'iv VAIISOVI-'-D)ix mille enfanits
aujourlihui I Port Natal. A Per- des 6coles Iprimnires dte Varso-
nambn)on it a 61 I'objet d'un ac vie ont (kfi le vai li Il &g-g
cuetl enthllusiaste de la part de lion amiricaine poir manilester
la population. lur sympilhiie envers les vicli-
I.\I'IS- Ies avialeurs Costes, mes des iulondationsdu Mississi-
Ilignot atterrirenti I Tajil dans Pi.
la region de Tobolsk apri6s 29)
heures el d(mi tdc vol. IIs fi'ent
.)00) kilomn1tres don 130() dans
les brunies, cs nu ages ct la
pltie; ils (lumetii abandonnei.
Is cherch6rent vainement un at
terrissage sur I'Oural et L: 3 lictu
res se iosrent enlin dans un pe
lit chanipl. i ,


La France et
la Conference A trois
PARIS Suivant (( Le Petit
PI.irisien )), I'C nvoi d'Lnll ini l'rnja-
leil: It'raniais ai la conference InI
vale trilpartite s'inslpire surltou
(d'uni scenimnenl dte hiaute cour-
toisie envers les gotlvernemenis
aiinrsicain et an glais que les iii.
nilestlalions ireceliles oit rappro
chlis te la ranice.
--.-.-- -- L-,r----
La crise 6conomique
au Japon
TOKI() .Afin det venti en ai-
de aux l) iniqucs j:potn iise ol)li
gies d lei'rmir leurs p)rli'tes i la
suite (Ide dierniire crise fiia ii-
ciLre, les pireisildenll de ces insli
tulions v comniri)ii le prince liat
suka de la 15ieine b)anue out dc
cidi de vendre toutes leurs pro-
pri6Lts.
---- --
Iouvement diploma
tique international
WASHINGTON On announce
que le prince Albert de Ligne
actuellement ministry de Belgi-
que A la Haye succtdera au ba-
ron Carlier Marchienne conm-
me mnlbassadenur uux ltals Unis.
I., baron (Ce Cartier s'embar-
(l u:ra le 20 pour rejoindre son
post d'anibassadeura Londres.
Sir Esme Howard, ambassa-
deur de Grande Bretagne, de-
viendra alors doyen du corps di
plomatique A1 \ ashington,


BELGR I)E Suivant des ren d t Cai""le "" s.
sieignelnts dignes de foi, les re i
atio:is diplomatiqu s avec I'A'-
banic auraienit 1O rompues hier
soir.Le cli.rge d'Aff.iires yougos
lave avec tout le personnel de En C
la legation auraiit quittl Tirana
pour se rieldre .i lrazzo par
Sparalo. I.a rii)tre srait die PEKIN- Les nouvelklei
cc que le gouverre nent alb:an:iis kiou annoncant que les IW
n'aurait Pias accep)t6 les condli- nordisles di mardchal Ta
lions detnl:lidcs par la Yougos. "Tso Lin vont 6vacuer PliIW
lavie pour la mise en liberal sans fondement; on.li
(l'un de ses atlachIes ,i la liga- aucun movement de.1
ton youg)slave recenment ar- et jusqu'ici aucun d~ea
i r'ol pari les auoritl s albanaises. I : 11 N l: I l1 II'


Rlclamez-le de votre fournisseur, le BEURRE ESBENSEN et remarquez bie
chaquc kfrblanc se trouvcnt une VACHE et son VEAU et ncn pas un BO


EN VENTE
A Port-au-Prince, chez simon Vieux, A. Bolt6, Ch. Picoulet,
Alphonse Dhsir, E. Lajofe.
A :Saint Marc,, :chezlMadame Maurice iClesca, Madame CHI-
ment.Pinard, Madame Lacoebetibre,
Aux Gonaives, "hez Lacroix St. R6my & Co, Madame Eugine
Dibrosse, A. & F. Mc Guffic


Et dans routes les bonnes Euicerin


I;,4e~


la Se sion

cri rinelle


__ _ ~ _ I








LEMATIN- 8 Juin 192r


-- -. *~*-~-- ~- ~ *~*-*


I.,,,


~aI


DONAL'


i


it.h 0 i att i'"fs

*. ..
A r:i '.r ~t Sclrose




UIlANUO PeII

ktouru o H. l > W l '.l.
L VMol no4.ulI. ~6p) fm ill**-


Nottole
le Rein

Ict' e Ih Af
at les orticulationi.
di.sout I'ocide urlqur,
Otit'e lu rautrallon ;
I ol Oryd le?.s gaiteIs.'

olUtI 4S i I ItI s *l t 1 l* l I t L i, I
IS.0It*4 til rd i .t t i ,,i I , i .i
*anu 4 te *'.*i.*p .tcu l I it'l I
. twII l cste I cill 1 a it,. I Mt .li I,
t lo, go tk Itgsl t ,,ir lli tiib a l.t. s'l i ..I *
L n at h* i |. l t i t l l l ta id t i r t a s 'f ,> 1 m
*U f )\*it..i i i t)t. is, f L ... 4 1
* 'd {t-vH Ui 1*J .V tt i Jn1r >'i %lJ>*ji fi.


S '--1- -iE
USI O 1vr1~'' ~~l;


I


M AG ASIN


est des aujourd lhui en lilui(dation.
Les liquidations qui se fiou gI'ei ei alemien il : i t .iu-l'rinicc lIe soul quc (des tiqu1i
:Il ,,:s |iir :e lles ('It l O (i (I (l IX I\ ll licl's 'l :~sIi II IIl ( II;:m;S.
M i is Ia li ollii (liT (.l v ril<:l-
,,e liquidation el d I GIAND MAGASIiN i'lsti'' slck.

Rin d'avaries, rien de demo(ldes, tous

nosarticles sonl f rais cl a(jr antis.



l2 li r Tllinu lTi llsitl

206-208 Rue Traversiere


-.L- --. -- - -~ --- I


W CarStouches Sless
CartouchIcs Savniless
'-I


. Lrs tearli(hesO Wlle: Stemi
leW Iss rlsiEfttl e &m il .
flrt ~d deraler rrl m *is 'I .irF
Irie des mimrlios A pelil calibre.
Les earlerkres a phpcrssiok as-
mulaiire WINC llSTfE Slailems rem-
deal imulile I erll.rage deis rams
det Isils cemmr il se praiique apr is
rI ge des mimslions erdimairns. La
rte, la rsrreie el le camlobir
a I ins priuwiles ra ksl des
igjmgIhirbe hdam4 #mr, 00 isaarn


*' eMi f r I'usag nrilu-
s. ,.. W IIJIISTIi
ii- l u l il'rmne, d'une
exacltlude evilantl les ral's,
lels que les caraclerisliques
tsselcilllcs ides uiicIIens pru-
S Ili. . I a Its Car-
I. ucla \\IN. I'.l Slayn
less esqi,, II.v oul augnenltee
i)r les plus haules qualits.
telle I'absence de d(p6ss, sont
les caracitrisliques de, ce nou-
c eau guine de uniiu lions.


he cotilan pas plus cher que les munitions ordinaires
WINCHESTER IREpETTING ARMS C" NEW-HAVEN. CO)". .'. C. \


, *~F,


LE A N I)


I


.tta


-- L __ ____ L -r


rYr .~C-~. -~3t-j~ -~L-- ~ L --~L-l ~-~ --4-
-~L -~-i~L-LC~


~rV-~ ~l----~-uC---, -.CL-n-~- ~.l~i-.u~lCF; uL. ~- r. ~.~LI_


~O~L~iJ~Bbi~rlli


..








LE MATIN-- 8Ju;n 1927
_ "Nam.


PPDEONE- Colon-- 80 9.50 PM
LCD Ij.itii. M)t rs, S. A. Port-au Prince
E lsel B. FO(D t~Igraphie que MI flerfy F)JRD a
annonmc hier sa (tccLsijn de prod.iire uitle nuvelle
ma chine FOlrl) di constrlicti t et reni lament siup-
rieurs, d'un prix ie revient un peu plus 61ev6, mais
(d'u usage ect1nionoqlle. Encore tropl t6t p ur dlioner
des dt6tas, m tis .M'nieur FORlrtlit que la n,)uvelle
voiture seri d'liiiie p) liisi oe ct di ti I viteviw e:e,).
tioniiellle., d'utne coi laile souple t 1. ile ,1 at le traI':,
inco:iuparable en 'I:dit6 et en bon imrchc.
La pr63ont mr4*ol Ford T onlnuora
& oonstLuer le faoctur prinofpal delas a
fabrioation doe machines FORD.
"Avisex ilm ulld1i.ilclemeIt vos jr)ioa'llux locaux.
F011D MO rOR.
i


P. O. BOX 123


Services


Authorized Sales and


I


**
fi


ii

|-


Li0co1n


* *
eI


f!ii~


I,


1_ __ _


--- r ~- -


I I I


--


As


- ~ ~s ____ m1~L




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs