Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04480
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 06-03-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04480

Full Text






iant nMA iLOIRI
". DIRECTEUR
R, ie Ambricaine, 13658

'i.L 1r'l.ONL N r I2

bMr. ( )0 CEXrNl:.ES


16me ANNfIE N* 6113


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


VENDREDI 3 JJIN 1927


9^ questions soolales...

SEconoic domestique
C OECOllome domestique.


i on votus a confie 1a
Blon ne branch quel-
ue de I'Elat, soit
u ltion.privee, voun-
its ettre de 1'ordre?,
lirabeau A des politi-
Seommencez done A en
&ans voatre manage. n
1bt h1, en eflet, le point de
de bien des miconten-
I hlsqui se tradiisent en
h&mnes centre la Socielt et
IMte les Institutions et, sou-
4it, teg&Achis qui s'introduit
mIg -le rouage des Services
on a la direction pro-
dIatdu trouble qu'on a laiss
uire dans ses allaiies

se cioil trop habilec
descendre A des soins
on regarded com me au-
s de sol, el qui pour-
Aineraient plus te bon
intlime et prochain queC
sap6culations d6cevailes
do l r6ves utopiques dans
A --i- des capacil6s reelles
te mrcent et linissenti pa r
wM onebelle science que
i ltkassie politique. Elle a
'iIh" phausieurs hautes ques-
Iu sociales; elle a jusqu' ci
4;itt6 beaucoup de lumi6re,
Mili trop p e n de donnees
i nicahles A l'api,-
n du bIen-etre privIe.
,en attendant qu'elle
de nouveaux progrbs,
rait-on pas I'emploi
atre moyen, je ne dirai
une science, mais d'un
acile et d'une utility in-
atestiable : l'conomie do-
ique?

j 1conomie d o m e s t i q u e
Dapprend pas A s'enrichir,
mals elle enseigne a conserver
,qu'on possede et u en fai e
eiemploi judicieux. Cepcn-
dant, elle peut aussi devenir
tie source de fortune, car, si,
Uae d'une incilleure ges-
I, o! peut laire chaquec
| e Ilgere conomie sur
.eoi se habituelle, on fi-
r icqiU rir un veritable
ItWout en ameliorant son
et sans ancune pri-
lit.
I C nqui concern person
A la lemme, on a rai
It d ddire qu'une 4 femme
konome est un tr sor a. Tan-
1 411a tem me prodi-ue et
penMiere gaspille une for-
Wtre, I'conome, avec des res-
lources modiques, a mille
Oayens, emploie mille ruses,
a'.Plement pour bloigner
ff re. de son foyer, mnais
re pour y entrelenir une
aimsce 'V ive., La tprime
onome connait le prix du
WP ILT4. 1,

fI.


tretieli ell -meine ses \~ le-
Iments, elix de ses enklanls,
voire mlne' ceux de son mIla-
ri, ct, si elle nest pas rice,
elle es' aussi un peu modiste,
un peu repaisselse, nill p en
blanchisseuse. La lemme eco
none est iprvoyanle: I'avcnir
la prioccupe aulant que le
present. Tout en surveill nt,
en fuisant la besogne (In jour,
elle pense A celle des jours
qui suivront, et le soir elle
n'oublie pas d'indi luer 5 ch :-
cun son travail (d leindemlin.
La maladie, les accidents, le
chonmage sonlt galement pie-
vus, et les defenses necessi-
tles par ces circonslanccs IfA-
cheuscs ne la present ipas au
depourvu.
*
Semblable A l'a bell e, Ia
temme econome tait ses pro
visions et sail les laire en
temps opporlun, c'est-aidire
quand les denrees sont au
plus bas prix ou dans la sai-
son qui cur convient. De plus,
elle fail elle-mnme ses ach:lts
et elle paie tonjours coi)p-
tant, sachant bien que le Icre-
dit est une source de tenta-
lions don't itl aut se defer, et
que payer ses dettes, quoi.
que cela paraisse paradoxal-
.p',A@ n,,i.hk.-. Lee Ine,,les9.
parce qu'ils so'nl toujour.s
propres et bien entretenus,
n ont pas besoin de repara-
tions fr6quentes et cofitcuse'.
Par I'esprit d'ordre et de pre-
voyance de ia manage e, i icen
n'est perdu dans la ma'on; etl
tout trouve sa place ct son em-
ploi, le plus simple morceau
de bois comme la moindre
loque d'etofte. Au lieu de lais-
ser perdre les chiffons on de
lesjeter come tant d'autres,
la feminme conome en tire
parli. C'est surtout en red1-
chissant, en combinant, en Li
trouvant lien de trop petit en
fail d'economie, (qu'une bonne
inmnag.re tait des prodiges.
Elle se souvient que les petits
ruisseaux font les grandes ri.
vi6res, mais elle nest pas
avare, elle tait largeiment les
defenses n6cessaires, elle ne
16sine pas surtout pour la
nourriture, pas plus pour celle
des domestiques ou des gens
qu'elle emploie que pour la
sienne propre et celle de sa
tamille. Au moyen de ces pt-
tiles vertus et de beaucoup
d'autres don't elle a le secret,
la m6nagere 6conome faith une
loule d'? c o n o m i e s qu'une
temme qui n'entre pas dans
les petits d utils ne soupconne
meme pas, et avec le rtvenu
le plus restreint elle parvien-
dra A equilibrer bon budget,
oindire largemeut les deux
boi A la (in ne I'ann6e...


Nouveaux


MP" Gaetano
RUE
( En lace dlc la Maison .
Viennnlt d(ouvrir uu Grand
ian stock (omplet dte :

Casimil's s

toutes 11

An qais &
'enIcz nous visiler Cl vons alu


(ces (d, ie Ces ee en comn11 nica-
tion, ily a la tra'liction des
,'solutions pri es aln comr'J
d'u n meeting lenu i A New\r
York oo M. Hill Ilt elu presi-
dent de laWeslt I ndies el M.
Serbia, secrdtaire. Cetle piece
|porte la signature de M. Sur-
1 ij.
Ml Geri6me salomon de-
mande communication dui
Icxle anglais de ces resoliu-
tions el, commie routes les
I)ieces proluites an pro)iccs,
sont redigees en langue an-
glaise, II demand qu'ielles
soient Iranscriles en traniai:,,
langei oiliceille de lau epu-
blique et legalisbes dans les
e T, 15e I vocal, I tie
ces pieces a ete e1galisde par
le nolaire Henri Hogai th con-
Irairement aux prescripl)tions
de la loi.
Stir ce point de vivcs dis-
t missions eoirent liet entire lecs
deu x avocats. M" salomon
souligne qu'au point tie vue
procedure, 6(rangers et regri-
coles doiveni observer l es
prescriptions legales, vu ql'
elles sunt d'ordre public.
Le Juge Lescoutlair accord
un nouveau (del'i ide huit
jours A la West Indies pour
se conformer aux dispositions
du jugement.
Puis, inidi sonnant, I'au-
dience est levee.

A VENDR:.
Meubles, gIci6re et lits. Uiue
Chevrolet (auto) en partait etat.
S'adresser A R. N. Cheetliain.
Avevue Babiol.


II


rT"nr,,'r ~soulevre pa la parties dfen-
n JUSTICE deredess e Tribunal eut.
._ rendre un jugement appoin-
SItant la West Indies A fire la
S MVANiDS PRO ftc cortimuniehtion de cerlaines
l pinices 6tablissant les qualites
N A la | est ladies Tra- pde e. Hillprsident de la dite
S* e Ctre U. A. Bast Cot p station pour e sI e sen
,', Justice. Lavoc.t de la West
t1, IIr, jse plaidait, au Indies A communication de
.-,. de Premiere Instan- ces pieces par v6ie du gretffc,
ft. de.Port-au-Prince en ses cependant,. n'ayant point ob-
*nbtiions commercials, la serv6 le delai des Irois jour
t ,tinuation de I'aflaire de la francs pr6vu par la loi. le I
?est Inds contre M. Aris- pildabtare de M. Bastien ti,
n l Basien. Iemarquer au Tribunal ccteC
ULon doit se rap eler que inobservation de la part de
r ine exception e quatile l'adversaire. En outre des pie-


S- A LA


Magasins .Ates(IIlc
J (I i I lir m:ilin, la Mtriopolitaine
Id avacl I vilI svIs orvn'lllls tie
If e les cloches carillonnuient
tOUX gaielliii, iox Iorliqjues, desori
(Ie MATTEI S & Co. ) Iamines se h alin;yent dans la
cIrllle ill jour l-i iiais'c cl colored
M.agasin oif m ro tirouvlera 1 Nir les iliauls vilrauix. l.'s ors el
lMugnsin o Iron oudu iLilre alctel parl
avec got'il e pal lniesel de lleurs,
SbriilhlicInl dit lerir |l ns I) el b clat
)( C soI'SIS It's l'lux deics arlvades. C'(tail,
C1)l^oll li 11,' 11'o s I'av ioul s a 1 o11lt.,
jour de coilitiunlliOil solliennelle
tl l C C S ,, ,,, c;ll',,,,l,'l,..
PIlus dt.' diLx cent l is enlanils,
Sc pelilts lies ci riol)e el voile
1 lra n tCa1is I:hliliis, (oii'iiiid (I tlietis im-
Fi lniuicl nclails! :i^(>iis |>ort:knt
ez totli c silislicliol. Iu bI 1)1lis I 1 l l a ssa n d tic soic
I:liil4ih le Iranlg'le &or onil d'argent
... .. ..__ . .. .,_ occuI)entl l'gli.,e el voiit s'ai) ro-
ciher tie la S:iitIc-Talie.
LES BEAUX SONNETS C'est M. lt Cihanoine l iclihar,
cuirc (Ic Ia \la ri )|ol) lllaiin (uiii ic-
Iblb a Ii l i SSC sse c'st Ilii aussi
XJavals toujours r6v6... 11ui, hlaws les miotlallitis des
ortLnt's el les ca.litjlies (Il Ichiir
J avais leujourv rn,, le ;mnluiir en minage !es l ,ees lde I'lxeernal S inte
Cmaeteno port ou le nrer aoultemps agile iose de Liina, vinl, assir;I dates
lient Irouver,a Ia lie d'un long pfleringe vicaires Varron et Surgel. A la'
Un dernier iourde ci'meelde sriaili. T'llbe S.iinle. appoiler ler )iod
;iux pielits, agenouill6s. Monlenlt
Ssolenel, nminue de pr fond re
Iue lenme modrste, I peu pri de wo 9,, csleillnil, tile s iencieuse I l r-
Et deat pelils eulauls joualt a son catli; dilalioil i, (s ,ou le i' lise. L'O(s-
ln cernle pen ambreu d'almis dou vi*aag lie Sdaitie a (uilt Ice Taiblrnacle
El de jnaebt prop|o dau les beauI s irs d'lr. dans le Ciboire d'or; Jesus s '-
vance vers lous ceS c0iurs i)ullSS
J'ahandonais r'ain ir la jeunese ardemle ; OtlicS cecs atms iin,')cenes. l
Je vpalais ane anmie, use Amne cofiderle, va longer dans ces calices sails
Oil caher mes cblirins q'delle seule auraillus: lAclhe. Beau moment de d(ouce
.* (nolioni el ie teiidres ressouve-
Leciel i'a deonn [ .'" a' nX 'irs poutr tous!
*-. .: 2 ^.-- *w rnr"d 1'Jd'ulOiMH tW I',!a nimesse, Ie Cur(6ti de la
leadre Catlhi.rale( revl tu 1, 3c s, haivtS ..
El ramoirarriva qm'on uel'allendi.il plus. s:Iccr(d.autx de( Chanoinie, ca-
mlail violet, ganIlldI ru'iballi ioinr,
1flh AilRlM crt-liifix d'alrgei t cI al ibe fi e.i i ei.
.. .)(.. brolde, loII)na lecture m de la


Le Com0imissaire haiflen A I'Exposi
iion de Sanliao de los Calh;ileris
Son retoar
Avant-hier sont arrives Port-
au-Prince, de retour de Santiago
de los C ibh:lleros, M. Andr' Che-
vallier, Commissaire gner(lal
huilien i A iExposilion et MNa-
Notus avons re'u, hier, aux
Bureaux du ,( Malin ), I'aimable'
v site de noire ami Ofevallier
qi, au .-ours diu Ibr(f recil (iu'il
nous fit sur les grandes lignes
dc I'lxposition, nous a annonc6
que les produits el les ouvrages
hailiens out eu le plus grand
succes.
Nous avons (t6 heure ix de re-
voir notre ami en excellent
s ante.


IIII' I' liin. .l -- --*I ----"- r'-


ET VOUS DOUTIEZ?...
k UAND (ommeni;a i se realiser son r've de fran-
chic eIts elalpes de Il gloire trioimnhale, 'vous
vous disiez sceptiquiecs, (que, scul, le recul du
temps alfirnicraiI son succ6s,
Mais les PATRIOTES n'auriieni jamais attend si long
temps pour devenu- la ciga ctle ideale.
La valeur d'un produit de selection ne pent d6pen-
dr'e du nombre desan6ces.
Elle est, en eflet, la meiilelre i cigarette venduie ai meil
leur march. Ses acheteurs en tirent un triple avanlage-
Histourne de Gdes. 2.50 sur cent bons iprimecs; d'une se-
conde valeur de Gdes 2.50 sur cent pochettes usages,
possibilits de gagner 200 gourdes avec chacun des bons
portant les Numeos 12. 14, 16, 16, 17, 19 et 20 renferm6s
d::ns les pochettes.
Messieurs Albert Noiseltte et Odilon S, Villejoint (qu
Sit rcspectivement apportl en nos bu)reaux leis inuinero
12 el 18 ont t6 les deux premiers bntielciaires de no!
pi-:x de DEUX CENTS Goiurdes. Notre lisle des bons de
tavcur nest I as limiklel Essayez la I ATitl)I'E et vyoui
lui accorderez vos prelerences.

La M anufacture iliciii cbauuc ven-
Cl~[ ,I lUlg~lU.L lt? dredi lDlL'X ril-
les poclettes 6chantillons A la disposition de tous Fu-
mcurs qui veulent en connalltre le goAt et la quailie. Les
.nteressbs n'ont qu'd passer au dip6t general, 206 Rue
'istil) Lherisson,
GEBARUA & C, Proprietaires.
J LF rdla m I in


lellre I)ipale par laquelle Ic
Saint-'cre confere A M. le Cha-
noine LeG (iou;sze, Vicaire g6-
ral tie I'Arclhevclhe de Port-au-
Prince, le pouvoir te donnucr
aux premiers colnuntialls le
Confirmation, en I'absence' du li-
tulaire de I'Archidioccse, S. G.
I'Archiev(que tde Porl-au Prince.
Le Vicaire gi6nieral revet le
sur'plis )lanc lt I'(Ilole oule Il-
mi'e d'or, il s'avancec jUsqu'A l.
Table Saiinle et, Ila, s'ad'sse aLnx
petils. II liur exi)liqua, dans le
)Ins simple I1la g a;ge, inl) ieii
ils devrowt toujours coinsrver
le souvenir de cc gi and el lien-
reux jour oI J'sus hlal)ile leui s
cuetirs. 11 les exhoria A tenir A
jamais le soleunel serment qu'ils
venaient de prononcer de rester
toujours fidtles aux lois de ce
i)ivin I oi. II leur parla dui grand
Ionheur iqu'ils doiventl prou-
verde ps~t'der en eux, Iout en-
tier, Celui qui, Fi's de l)ieu, ap)
porte la paix cau t'sS et de
recevoir le grand S:aci eimni quit
doil faiire d'eux de parlaits, de
bonts chriliens, la Conlirmnaliou.
Puis M. le Chanoine Le (ioua-
-el le Chanoine IRichard vont s'a-
genouiller au pied de I'autel el le
chlcur entontoe le Venii Creator.
Les deux Chanoines revien-
neni 6 la Table Saiute et, aidi6
par les Vicaires, le Chanoine Le
Gouaze, apres les prieres lilu!-
giques, done la Confirnmalion
aux l)remiers communianls.
L'hurloge avait sodnn les U1
heures depuis un quart d'heurc,
lorsque prenait fin celte belle et
simple creimonie el que ies pe-
lits,lheureux, le visage rayonnant
d.u grand bonheur qui illumi-
nail leuurvurs u i t 1 re n I
I''glise sons l conduile de leurs
nifltres el Tntlitl prices.

Les A sises
Cesl thiidi p)racli.>in. come
ot0 le sait sans doute dh'jA, que
s'ouvrira, aut T6l'im0il tde Pre-
iniere Instance de Port-au-Prin-
ce, la deuxi6me sstsion des As-
sises de cette annte.
La premiere journ6e sera con-
sacr'y-cA I'appel des Jut', et elle
lend'-1'in s ira menteldI ue I'af-
\ \il\: d Ch o .' 1-, 11. Iir.


0. i





... a vu, 'vnl-hiier soir, wvis
10 heures, un Iol ( ? ) qui se ii-
vrait A I la rue d(i Peulle, aux
)ires excenlric-i s. 11 lanmil
s injures les plus gr ssii re,
vocilerait les props l1.s plus
obsceh.es... Mais v'omi qlU.' NOTIl
(Ell. voit, A l'tiulr bout dc la
uit, poindire I 'nillormie kali
d'ii'i Agenil. 1IAs Io s, | irall-i',
I'aiilleiit )point ces d's.'greabl S
apparitions ldu getidlar'int, nusi
le dnment inilta ausstill de Con-
rarl le silence prudent. I.e gel.
unrme alliil bhon Iraini, press,
II regagnait en hAte sa casern.,
It' lou emboila son p)Is et, (la S
cetllc marche d' ese lslle,. e plus
Iou des deux. n'.lait pas cell i
!e NornE (EIL voyait ...
.. a vu, mercredi soir, vers
les 10 heures 1 2, au coin de la
Grand'lIue et de hi rue Bonne.
Foi, un gallant, gentleman 616.-
gant elt jene don Juan Icit
connu, E ... luliner une belle. La
pluie avail cessL, le eiel s'ltait
remis au beau. Des toileses, I'.-
haul, clignaient uialicieiuseinent
tide ... I'mil. 11 Itait p)ress6. Implo
rail, suppliait. I.a ((tille)) resis-
tail: ((.ie ne puis pas.)
II devint plus pressant. Le se-
cret I'intriguailt: P o u rq u o i.
pourquoi ?*
I.a helle. ironiqie. aivec une
moue tde pilie1 admirable, lui je-
la ces (leux mols cruels :
Iier soir... voire .pbre.
Comment, cc ,vieux, aux
cheveux blancs?
La Belle-de-nuit sourit, s'en
aJ I a.
Ce till oul.
t -
...a vu, avant-hier, vers Its
10 heures du mating, un1 pre,
severe, s'armer d'uine rude can-
ne elt administer lune li'e vo-
i(e A sa fille Ag(e de...20 ans.
La rue des Casernes o(l se pass
la scene ctail sens dessus des-
... neIveu point ire prophdle,
in.lis il gngle ellt tlonlire unqut
1 SIo ji.l'oil nitnle ses lilies qul
n'ont plus 10 anis A coups
de I)blon, c'est le plus st'i moyeln
de les polu sser aux coups d(I
Ihle honteux.

Potit accident d la rue
Avanl-hier main, une auto
No. I). 50;)33 renmontail I'Avenue
dle l.alue lorsqu'uui camion No.
6001, qui la suivail, voulut la
d6passcr.
Les deux voiluries s'accrochl-
ren et I'auto cut sa d('fense bri-
s(e.
Les deux conducleors s'arrt-
li'ent, s'expliquerent et s'entet-
dirent, sans double, pour la r6-
paration des donimmages car, les
chos's u'allri'ent pas plus loin.


*Le Temps

$futur,
Le bulletin i Le Temps future
vient de paraltre.Ceux qui n'ont
pas encore pris un abonnement
mais qui ont intret iA connaltre
le temps deux mois A Iavance
doivent s'adress r A l'imprimie-
rie a henet ou directement A I'in-
genieur L. Gentil Tippenhauer.


a lis du lirage du 15 mai
coule la loterse de PIaMaiu


porte que le No. 3932 a gagn6
une approximation de 750 dol-
lars.
Le billet portant ce numiro a
Wt vendu A Port-au-Prince par
1'Agent de cette lotrie.


L


0


I
9B


j


6


L'homme n'est j a n a s plus
grand que quand il connait sa
petilesse et qu'll sail regarder
en face lai north.
C(abriel HANOT.A'X.


* .


- --T ___


II


- --------- -------


_ __


--r


)a


I


t







LE MATIN -- 3 Juin 1927


En 'Phonnour du vain-
queur de 1'AtlanUque contre
PARIS- Lindbergh a rendu l
visite aux mardchaux Joffte et CONSTIPATION
Foch.ll a dejeunechez M.BI'and prenoz lea
au ninisltre des Aflaires 6tran- cOMPIe IM la
geres el a We rceu solennelle- ISP I
inent si I'H6l de ville oC ie pre- 18SUISSES
sident du consedl municipal lui do 4 ELORT, Pharcmme*
remit une m6daille d'or de la 19A1, i aISA -a I
ville de Paris. L'Ambassadeur CEST LE MEILLEUR
des Etats- Unis a d6clari que Lind DES PURGATIFS
berg en rentrant dans sa patrie I or.r-A.-PJ axrO
dira A tous comment le cmuur de Ai-s.mTRus; PhbarnteALBMIMRTW
Il Fraince e de Paris a su batire m mblei* du D-,JU VM
pour I'Aimrique. Le president ,, b,,l. Phrm=.o
du conseil municipal a envoy La d6sastrouse crue
A Mme Nungesseret aux enfants du Mississipli
de Coli les hommages de Paris. Nouvi1:-Oin.ANS Les grants
La reine Elisabeth de Belgique es grand
a rendu visible LA Mine Nunges- hltcs qui se trouvent tides tdeux c
ser.Lindbergh a remis 15 0.000 1s de 'Alchla Falaya d6b mle
francs du don Deutsch de la omt otendu leur nappe detiu sui'
Illeurthe a la caisse des victims les riches terrains de culture ce
aeronauliqus soil' ltnds que les caux conti-
LecaplaineCharles Lindberg.h nuent leur course vers le golfe
gi adress6 A la press parisienne (l Mexique.Dans doute la r sgion
une lettre dans laquelle ii remer tles organizations de secours
cie chaleureusement le people talent peMesa laire nde A tolu-
fianqais de la grandiose recep t igues lflilsllnieit (C I s
tion qu'il lui a faite.Le capitaine ligues clan'aivll de c'lc;sous
l.indbergh a pu ce mating admi 'etnorme prea-sio,, de I'c en,alors
ier Paris du haul des airseltlors e lau l retire-1 ( d 111 les pair-
qu'il r pris pied sur le sol, il a re ties .ord-sul de a Loihi"l e
omnmenc6 combine les jours prI)l'i stllene(i n ll11 t tl'cll h 1t -
dents sa tourn'de e receptions se des eaux.
t de cerminonies offlicielles.
Al' us-LC co ilmalndant ess Il NI' illd,' Ih,,lltIl' l lide1 ) l aI
ai adress6 un adieu Lmu tde I'a- IONi)ilES-- len raisoni de la
aviation francuaise I.indbergh sit ualin I'rs lendtine qui exis e
'aise. irtcaguti et i'lgyple en lraisonl
MADRII)- Le gouvernemenit els ellorts z i ,lu'lisets le gouver
espagnol vient de d6cerner au liCmenicl deiim:de le departt de
,apitaine Lindberglh lai mldaille q icqiles ofli iers anglais ser-
lec plus ultra pouravoir accoms I m-eT11tin',
lli un haul taitd importance in- cnl're autll(res cell titdi Sirdalr ou
ternationale meritant les felicita ")iommaudanll enchelf. La conm-
tions et la gratitude de toule Inssion de iarm6e au parlement
'hunmnge. ypl'ion demanlde li suippres-
LONDIRES--e capitaine Lindl sion de touite representation bri
I) .rgh a, palrait-il,le mal du pays hanniuilc o alis l consul i Ida-
et A 6tatl aigu ; ii a declar6 Iran 'il ,gytienil"'. Lel gouverie-
hliement ce miatin : le h6ros de imeInl lblrianniqul considelrecel-
I.i Iravers6edee 'Atlantiquc ap- te iisut're unacceptable et a en-
p., cie pleinementl les honneuis voy ulite nottte l i lEgylet quie Ia
1 i lui out etc tails .1 Paris,1tru- press quallie ultimatum minais
les et Londres lmuais son plus cque le tForeigin Office eslimne lre
v i d6sir est de rentrer aussitt Lin simple avertisscment expi'
(j e possible aux Etats-Unis. umant le lilsir tie coop6raliom en
A ARIS- L'Amubassadeur My- tre les anglais et les egyptliens
r. ii T. Ilerrick a remis an pr6si pour l l iletense dIe tgypte. El'
l1< it de la rpublique un messa olttre nlvoi tic lavlrles de sgue
g. du president Coolidge d6cla- re asglaas cr agylt une counsis-
.r..mt que la magnifique r6cep- te ps, parmi-il, une dtinons-
tlil faite par le gouvernemnent tration m a is une pr~caulion
cl :e people franais ai Lindberghl por' prlt'ger les i'raniger? dnt
e't al ltdroit au c(eur du pei- l e, "-" elagie e.-responsa.
ple ainrincan. 1 a aioutc que la ,
prcuve 6clatante de la comnu-
nlion Lies Sletlilmienls toi sstir La situation en Chine
le's chIIiamps ode b.ilaille par les 1t1 K N .Ix g i.ve'rncent
anil(tres des hoSulines tl'aujou ili'trdi,' a nlli ic 0 a ici, lle-
Himi reslait lorle et inllbrnlla- men! la retail e (de Io itcs les for
!' consequeCe et gage pour s(lcs ti iUl ci' il lrasol de.s 5 e-
1 :'eo0l'0.1 vcrms saluis dtla s I' ih:ita u, ii cn rt
ASIilNGT'rON Le presi- sutlte qIe Its notlistes aia bandon-
dlent Co/olidlg a iuit llt elSelU- IlCin tIX sudlishi's In maliomalist's
dn(1e Coolidge a ap.itnd ers t- Loute Ia province du Ilolnan, du
iecllucinet le capt. Lind ergh A. Fleuve jaune, toute la province
retournetr en Am'-ique sur orl 1 l eteiciAcc iidefe'tie
seura n6icn et d'tre son h 'nhwi el le chmn der de
lc A la Maison Blanche. I.e vo- lAIung Tliai.
\Se\ASIliN(T"()N En raison
yae se ferait directement pour o dls troubels -oile*s tl ns h
W.ishington. Si le ca 1pit a ine ('h il, I)!t'. Plr 'il'n ti;olile a
Lintlbergh baisse I Europe comit- tleiei,' I pr'sidl"t CooligeL a
mie il 'esl re, il i rriveria A Wa- ai t I ple ir' ei ie I)'pa r i lec-
shin ton le 11 Juin ava lt que le i l tl t'atm Itie a e'r ki* n ei 1ga-
prt6sident prep e st,.eS C v miC. t't1sI l iS. n ;iti( i ial de die i.kin elti ll
Au cas Col ..nLairp i il seia av reti I" 'ni silll 1 1 plus pL's de la c cv-
p:lsser Uile );i'rlie tie 1'tL' daLLs i < .-
,a 'illa de Bhlck ills au sud de Li h i (i'liiici'i'e hi'ai.i';iise
1)ikoltai.I t 'dberghi accptel 'ra ce: A.I[S ,1 ial ic, v int'l de
Lli:nemellit cellt vilalioi. CoVt'r[ir 18.'20:) milll is de Ires
(l'1l)li iliocuis i' court trliie Cn
PoLites Nouvalles otit Ills (i i ol ii ot liss illes
do Paris t'i *) ,'l')ils lullr I;i lei'niiie'r' o)ll~i'a
PIL I1S -\lg !" II i.i lrii!l irl ;i iit lionil Ii i;nu'. '''- clii ;i otlteliu 1li
d i s iiun' inlervie\i v Il dLclairli- suiCC coinsid ril)Allt' .\u inisii;s,-
lit:i sutih vinle : il f ul I \ voir v'i ri' *,i li i' i ces oni I tii r 'ilnar-
cc i j .i1 vu ilotl" co),iitlie tii'e l it'iU l'cxr'cl le' l condilition dle la
to iilitii esl puiss:iant hi .-s de I'- .i vie et !:i conili.:i ct ii.iti
iio; Ironlitics Ie g ilt'ie iiulcllcc- A I's 11:'i' I's .l'osst'cs so's |ii i)i-
thl de le i 'ilrti' ec ll.il- i d i, i1niit e I la s1it11iuu n
Le lieulvie ant av'iilur ( imoii(t.i iire est la plus sai e qu'-
rardot a coive it la disinuc T'ti- t1 atl c"iis'to e l i S la gueri-
nis-Rome-Paris elin 11 hiircs. Ite It's chl i 's t iicels ildi-
Dants uue lectiomi s',nialo- riale particlle du Nord, ,1. D).- l, ll Ilolt ile esl Coil<,d tiec
niel Vincent, radical, aiucic i i In I0 1 ) I ir ccll d' l)!ig.itions
niislre a i6t r'6Iu. 'enli\iitti a tci'h ie tlais le Irois
--- W--.x |)i'rocllaiii's aLiiites Li l'exceplion


Po-ir le champioanal ilntermlhaionall di' 500 billiards de lions te deL-
i'de lenllis Iese national. La conmuiission
S INT-CLOUI) Tild-i et des tiinances de la Chaumbrea vo
Hunter out atteinlt les delm :,in- t uin credit de 2 millions de
IeS tis ties doubles pour homines francs pour les Jeux Olyinmpi-
Si .s le clihilmpionnat iinterni.itio ques dtie 128.
" ,de tennis en ballant les deux
1e.. tes franvais Landry el Boos-
s i par I 1, ti'l,8/.liautre part, *
C;. hel a bAtlu I'allein:nd Froit-
z im dans les siimpls par 6/1.
I I. 6/4. Melle de Alvarez d'Es- I
i kte a tpe aliminiue par Melle
i l-mie de 'Afrique du sud p: ar
: ',. 7/5, 7/5. 1,. match Cochet-
Tilden doit avoir lieu jeudi, c
snr la premiere fo s qu'ils se
r-..,ontrcroint depuis lai victoire
di' jou'fui- francais sur Tilden u-
dau's le championnat national CONSttU iS OttWU PIGNtS
am6ricain de Forest Hills en sep
lcuibce dernier...


L PC 1 ICCO tC
l)iiiincli, la 16te de li Pente-
c6le quii, t'omime nous le disions
h'r', est la ite ,lu Snint-F.spril,
Stlia coomn lnor' e avec le plui
bel edlt par les Pres du S&-mi-
naire.
11y -ura, le maliu, une belle
imesse en itISique ien la chapelle
de I'E~ la)lisseniil l. (in t letlt d'a-
va( t1 (c pvoir (Ie ii pl)us1 fgran-
(I Ioni (Ilc 'mis e de lit des
rem.Ili a les nels tidc la chapelle
itI Pelitl-Seminiaire pour assisler
A cette ceremonie religicuse
cotinlnmoralive tie la lite des
bons et ddvou s 'rves du S:aiut-
Es| rit.

La 4'ite ds eluiul4s nu S"minaire
C'est dimanche, 4.1 lheures ide
1'raprcs-inidi, qu'aura lieu, cinn-
ine nous I'avons dit, dans In
giiande c our du College St-MN,".
tUal, la belle It1e d'enfanlts ort-
nisee par I'Ainicale du S&CIC-
n.1ire.
Ce scra ue.i ti'rs gentillle imia-
tiine recir. alive accomi)Pan:-.d d
t) bll)ol, kerinesse, Lattractiuns
diverse. II v aiur a alssi, co' lle
oin le si ilt, lune parties tliali.late
coniposce de nionologtues, d(e
sa viiLtes eCl ai cl)ours tie laquell.
se1i ji ('e la cI otnedie de (corget
Couteline lIArlicle 3330 o.
SCertaiLieItil. un public noili-
)retux asssistera a cette pelitl
fi Ie doIl Ie )prix de Iad care (d'en-
tiee I't'est que d'une gourde. Oi0
en Iirouivri i Ilconomint dua So
linai ire, au Pensionnal Ste-Rose
(le .inua, l :ti!ue, et chez les Dr.-
ies, inilemlres de I'Association
des aincienes dl1vesde Ste hose
de Li ma.


Journriic idi premiiiire comluiinio0i
Ilier ful une journ6e de gaitl
et de lbonlheur dans de nom-
breuses lamilles.
)ans presque tous les quar-
tiers de la ville, il y avail ties
enfants qui avaieut fail, le ma-
liin, leur communion solennelle
A ha Cathdlrale et ce lit I'occa-
sion, pour les parents, tie belles
et joyeuses agapes fnLmiliales.
L.'on chantait des cant;ques
pieux en I'ho:ineur des petits
qui, come I'a si bien dlit, a la
Cathidrale,. W. i 1,' i 1i .t
GoIaze, avaien l tsa,-r.ru,
hieur de l)oss.t'der en cux le Roi
de 1 Ulliivers et des Cicux.

In (qraiI iain 'h d' hool-I.ill
C est aprs-denmin,Ai I heures
die I'aprms-midi que scra jou6, au
Parc Leconle. e grand match tie
loot-ball oiganis pair IU. S. S.
11. en Ihoineur de M. Christophe
Martin, Consul G(Gunral d'llatli
A Ia Jania'i Le.
Les toot- callers port-au-prin-
ciens o.Iu t1ou,, avec empresse-
ment, ol'ert le ur contours pour
cc gran I minlch. Les deux olui-
pes (qill se iesisirerotl soul en
trtss helle formne et la parlie ui
scra, de part e d u.tre, ('haude-
Ini l, Iet )plus ,i,'lfanI iu rie iSpor-
lil. I.'eilrce gdnuralte est (c
.51 centinies.--Tatributnes et voi-
tures: 1 gourde.

Rafle du buggy Felch
Le t rage dle la rafle du buggy
Fel[ch i roues caoulclt)itilces
a)i)pa'len int i M. lAe .In-Ilap-
tiste aura lieu in vocallemiiient,
diunanche nmatiii, Juin, A Di-
quini ( l'rilriete Mlalval ).
Le liirge sera suivi d'une sau-
terle ( iii dnrera (oute i j, ur-
nk. Ai inoiiiomeiilt di lirage loul
billet nou payd sera aniil',.
-- -


Les durs travaux
Lorsqi'il plehit, il faul jter sou s;a-
Wle i in li ner
Avanl-hier soir, deux cannot,
charges de sable de nier, tlureil
surprise ar la pluie au nimoment
ou ils allient arrivi-r a bon porl
dans la pelite nse de Gressicr.
Les canots, emb:arquant lheau--
coup d'eau de pluie qui s'ajolu-
tail au poids du sable, collnnenl-
ceient bientit ai caler. Oni liult
encore loin du rivage, il p'c -
vail a torrent, I'obscuril t.,tail
complete. Le daugerdlail grand
pour les cinq hommnes qui mon-
taient les deux emblarcations.
11s i'allendirent pas Ihi fin de
I'aventure ; s irina!il d(IC le ur
cinllI pelles, i.s se inient el de-
voilr,, i Iour dc lbras, de rejeler a
la mer le sable qui leur avail
colt i tLanl de jeine i recucill;r
S s cauots ailsi iestks arriv.-
ienlt sasls encomulrc Grcsier.


ImENAGERES !
Pour teindre t,.us 1s1su : O
.I CAO. COTON,', eo0,O-. I
ucuna prodt uS'4O*
n AGENCIES

-1l>-(-----
E.V FAC, DM LA DOUAWZ
A la Place
de l'Ind6pandance lli P ni les imarchaindises en stock, nous avo!
Depuis hi'er, Oil co0lIilienc I
A (lablir A la 'u :i;vile nonrI-est rfI b c a n
dle la Phate de I ltindipendalnce, t r c ll
entre le petit troltoir et Ia pe-
louse qui spare cvlui-eli de la T\ - "7. Bklck & White, White L
rue, une pctile cloture en I.r 1V l Silky. deiant toute concurreo
ouvrag6.
Celle pelile grille (1Iti ia u,' 1,-1n GIN, Duboni
hauteur tle (R) c,.,ii.itres e\i- vllltltlJ-d 11C. rougte blanc
ron est labliel en cel e oigeet blac.
pour proteger .i leloiuse stir I- nalit6 et prix d
ijue lle ies ,pios oi lotijours Fro ages: concurrence.
hi mlauvaise Il iitiude e DilE. rr-
diher. I1 I : 1.... ..1


Nouveaux avoa.ts
lirli. |):r ld v i'il Ie 'rilbunnI l
(I-- Preminre Instance de Pclit-
(i'ave |prsid>' pir le 1)Doyen
E nile D)r n.ille 11M\. LudoviC
A.mbrolise et c .lo &Ii'(ll l ;atllIrinl
o it p)ile s(ermnitl (o mll1' avto-
C.Ils dlu ILi'reaiui (Ic ccill vdilt.
Aux letireuses p.iroles (l t'lie
venue q i e le,"r iadres' i'rnt le
I)oyen, le Comminissilie du Gou-
erieienmti et le lite)resenilaint du
Ii'rreati, les nouvecanux avocals
1-1pondlirent en assurant qu'ils
;ilpporleronl dais 1'exervice de
I e u r I)profession tout le tact et
to Ite l;i coins ience C ouluts.
Nos ineilleurs compliments
aux deux nouveaux avocats.


Varites


La Laltols
Vous offre le
dlus partait centre A
mies du moment. *
II vaul mieux emp&
gu6rir.


t Regl arut


Pensez done ? aLa
ce drame admirable
Frondaie qui, r'an d
courir tout .Port-anI
donti l'interpr6taliol
toutes les esp rae
aux talents de MmeJ.1
MM. J. A. Gerd6s, Dl
va Wtre offer une deal
au public, a Varit9sli.
Done le 11 Juin. C
i endez-vous a Cint-.
Entr6e : 3 Gourderlp
que.


-Io


ob~e~ d


I ir" A"lliment nIftiliti parexce
tCOCOll~ ClL d'un golt exquis.

Davis Baking Powd
Prix dkliant toute concel
S* t Les fameuses peintu''
P intures : 0. ierceCO(Qual, .
defiant loute conc.r
(es peinlures (qi, par leur excellent quality
tonte concurrence, ne sont oflertes qu' l'61lite; sl
a celx qui desirent de la peinture de sup6rioritee
d.onnant un fini beau, durable et un travail ico
La r6clameide cos peinlures n'est plus A fire.
nons a la disposition (iL tons, la longue lisle de
font usage de ces pcintures. ".
.-... -.-a..-- -a-B..-.a BBit, lf,


CE SOIR
CAN 1) 10 dans :- Ouaill
nualniauan Harding le" 6pu-
blicain Pe Vidal Bamin you
rllum fin
Et un filin en 4 pal lies.
Enitr6e 1 gourde.
AVIS IMPiORTANT
o LA PERSEVERANCE )
Le public est infor'en que i e
'irage de ( La Pers6vrance )
organisfe au profit de la < Mu-
tuali6 Scolaire du Bel Air au-
- '". ... "... i .. "
manclhe 5 Juin 1927.
On est pri6 aussi de noler que
les billets du ditl irage solt sur
l)ipier .l J.une lilron *, et leC
gros lot en eslt d (i. 70d) tie
nmarcihndlises 6trangres au lieu
de G. 600() .)(.

LONDRES -I. ca itai'ielLind
b 'rgh scst r, n lu an pjalais Buc-
kingiamn o(f le roi a reqvu I'avia-
teur cordialemlni'it cit li ensuite
dLcort de la croix du service a6
rien. Pendant sa visite au palais
le capilaine a aussi vu la reine
Marie.


DI/w


Sa


te la concurrence.

in aura beau dire et beau laire, lehbon'qout haitiena ",touJou r
saura loujours appr4cier les bones choses et* particu4liri

le bon Beurre Esbensennl
R6clamcz-lede votre fournisseur, le BEURRE ESBENSEN et remarquez bien
chaque ferblanc se trouvent une VACHE et son VEAU et n n pas un B

EN VENTE
A Port-au-Prince, chez Simon Vieux, A. Boltd, Ch. Picoulet,.
A it are, AlphomW Dir, E. Lajole. V
A Saint Marc,. chez Madame -Maurice Cleca, Madame CId-
ment Pinard; 'Madame Lacoch0ei6re,
Aux Gonaive, chez Lacroix St. Rdmy O 0o, Madame Eugim4
Dbrom A.F. Me Galtfie. i
A Jacmel :chez B. Daieau.
A Petit Goave, chez B.P. Raid. ,
lasCay s Madame VYeav Birmingham '


Et dans toutes les bonnes Evicer

Four les c.mmnades 'adresse. a


fred V I'iX, 4 4 t


"; Acl


S` 5-~s ,- I -. *,~ -f~; - -4.z


ATTENTION !Le BEUR

ESBENSEN est sans rivy


vogue actuelle epouv


I


~+ I-- ---C~---3.


r --


mommom 4


Parisiana
DIMANCHE

Les Violettes

ImpOrialcs
'(8 parties )
de Pierre Marodon
Mise en Scene d'Henry Roussel
avec la grande Vedette :
Raquel eller
L'action se passe sous le se-
cond empire, au chAteau de
Comupigue aux Tuileries, en
Espagne, oui Raquel Meller tIrs
hien vue a la Cour a eu toutes
lej aittorisations ndcessares, I.e
IAot Alphobse XIII, aaitl mis ses
crosses i sa disposition.
Une intrigue de (Cour autour
de I linp6ratrice Eugtnie sauvte
toilours griace 'e la petile bou-
quetiere, et une belle intrigue
d'amour. Iien ne manque (te
film, c'est une veritable oeuvre
d'Art, et la scene de I'alienlat
6mmotionnera plus d'un spec-
lateur.
Autour de Rlaquel Meller, ex-
traordinaire ,riisle, citons Su-
zanne Bianchetti bel!e Impdra-
trice et Andri Roanne sympa-
thivue St Aflremont.
C est une soir6e de Gala.
Entr6e : 2, 3 et 4 gourdes.


I;--







LEMATIN-p Jufit 1921


Insurance Co


Bne des plus forles con-p (Inpe

canadiennes d' ssurai sur

Eug la vie

AJ Euf Le Bosse & Co"


lwacances d'6t6
I deo Coolidge
IASHINGTON O) ;iinnon-
oilicielleiucinl t i li Liaisoln
hIie que le prv'sidient ooli(d
al I'intention de passer I'M6'
SI.e Black Hills ( lhikola
IT' I^ t


Jne Favorite'

u ThecItreo
FAIT L'iI.(OF

e l'Exlclnto


La rupture entire
la grande Bretagne
et les Sb lets
.' otnilmh' ex' liii propose
I'e'\chlsiionl tcTrltsk.
MOSC:OU-- Le Comifi ext'u-
lif de Ii ii oisicnic iilernationa-
le l)'opl)os6 I'exclusion d (I Totl-
sky dans le cas oul I proleiarinal
universe aurail 'aur i d(klendre li ri'
volution thinoise el ti so ile ir
I. 1. S. S. aisanl remnarqu r
quc la ill)tluilea i lo)-so'ielu(jLu
signal on g'ra've daiger de gu ci
re.
AVIS
L.e public tsl vis (lu'l y .au
ra Il i A D-1nii, i( iiUCE I'x|,<) ioi
Agricole clt Indust ielle du 17 :.u
20 Juin.
Les catalogues scronti rocluit
nement distribus dans Ic ll ('et
laire connalltre le imoltAil.t dcs
irix qui seront accor'd(s i)ot:i
es objels exl)os'ls.
Les journies (Ivs 17 el 18 se-
ront consaci rs exclusive ent A
r'inscription ct l A la rcepitcn
des products A Daminin.
Pendant les journ6es des 19
et 20, le local sera ouvert au |.u
blic, les prix seront decern6s cl
pays .et les objets exposf'sre-.
mis.
Pour les renseignemnents, on
pourra t.(l)llcner L a No 245a-
P,)rt-au Prince, le 261 n li 192"


11'
ya


Un discours de W. Her-
rick centre le bolch6-
vismne o
- Opinion de la Presse ,IrnTalsei
%.PAHIS- Les journaux attri-
buent une importance exception
nelle au r6quisiloire de M. My-
ron T. Herrick,anibassadeur'dc s
Eltals-Unis, centre le bolchevis-
me.
Inc.

Horn Line i
Le steamer ( Venus )) venant
de Curapao-Jacmel et Kiingston
est attend A la Capitale vers le
( Juin courant, et continuera
via les ports du Nord et Pueito-
Plata, pour I'Europe prenant
dn fr&t.
Le steamer (( Lisboa v venant
de r-Europe, Puerto-Plata et les
ports du Nord est attend A la
Capital vers le 6 Juin courant
et continuera le meme jour
pour Kingston, Santo-Domingo
City et Curacao pregnant fret et
passagers. Ce bateau sera de
retour A la Capitale vers le 27
lJuin courant, en route pour
t'Europe pregnant fret et passa-
gers.
Le steamer ( Minna Horn >
part de Londres le 31 Mai ecous
le 23 Juin en course.


[1E VERITABLE





110 ll 001lI


LE GRAND


est des aujourd'hui en liquidation.
Les liquidations ,lii se font geiiramlement in c orl-au-Prince ne south que des liqul-
da Wls paitielles (Id ti ou (tdeux ( tl\ a icles el souvenit incerliins.
Maus la lidationi A T A A est "lne vrita-
ble liqiliatiui ta tde l A Nl) 1M AGASIiiN u l Ison stock.


Satin lilbery soie grande hlargeur amne
C. t'p soie lamte
( rdlp uiarwaiicftii ihia q':is gr.nde'll. hrgt "
C(' pe soiCe ;, tIs iii
Setige pelil serge soic legree
ie|)i stie a dt'essinl
Ialitr fr: el,:Iis-, dIni-d cuil
inieinne g ialnde l:iieilr livable
T'ric Atine a )irre
ZXlihir a l carries
l):;I :isse nt p);e li )!: ni'
Drill tI11 lle C a b a res
Drill r uolemiu" italieii
Drill S:itlinle pur 1il
Drill l lhntC sUpi|>,ti1-r
Drill lil II ,lie t1,-& s-, pi ric r
Kaky blanc
Dril T''iissor Clan.i-o;igi
Kaky jaunie s'ip)j.iener
K ,ky j:',iie
(:Co,)itii, fi p I llr cotit eil.Ctiv'trys rouge et bletl
DI;nniss ma ilelas (lnoubll- I;.rgeti'r
Chemisctic blanc et coaI ur pie
Corset
Chemises clhaultf,urs
1 honograiphe p)ortalit
Chemises frai n'Iises a )p'is
I artessus ilmperin6ables
Fau-co's strangers touted coulcurs d(i"z.
Soulier.s dcouv\'erts pour enlaiils
I'aille de sole pour chapeaux toute cole .r
oile ~i dlrap ii tIrs grande larger atnei
Alpag: 1 n)ir tIrs supCrieur
G(ieri I "i "i d iccli.peaux laine elt pai e )pr hnlmn
Gran I xhoix de chapenux pour en1ta ,
."6 u e'JitMIf' eeti a icemmiue u. -
Ig~~l~iLlIrm'n


Rien


d(Ilan es,,


rien deC


Gds 8,0
1 *,Oii
40 1
7,'.-())
2,50
1.(0)
2.,4)4
0,80
2 0
1 25
1.CA0
I;.()()
2.0)
1 0
2.50
2.00
1,25
2..0
e 2.0tl
') 04)
12 5)
25.04)
7 .1l
15.00
12,00
5.00
1,50
15,00


I nvai A la main un rc-


demnod( .


nosarticles sont frais el qarantis.




I Griud H\ijin


2064---Aos f-.. TI


tous


6~


-t___ --% .0 A I NIk-7 A I *


Panama Railroad Steamship Line
,Yervice de frdt et de pafs.qers eiii
S-W-YORK CII Y N. Y. I llSTIOBAL, (ANAL ZONlt. II 's [f OII S d(I la (Ci IF
0I'I.ST Ilc I AMllll.l li' u Sl'l).
I plus t r I i,( Acl ( !c ls dii (t s ien (ice de trtaiisp rl tie ipassagcrs ( t1111 Haiti tl
les p 'rts 1-uri i; us via1 N\i i<| el (.ristol ;l, (al:i l Zlae, Isthiie lte I h;ineli.
\ oit i ia lislet it I.(.ts l 1. 0 les piiiciauil xin po) Is de I'Eiiopet :
AnUleterre Ecosse France
rs, G. \\. .I11LL.i M ."o 17 J mes. lStreel, Liv.:ev oo l., iN..\


i..\ IliAM\ l:
Mrs. SIIlil)0.j1 A:u s1ou iTiri.sui '.s
plar ls inmuisols slii ililes:
(I.I..vrui.y I I..~ ii:Y &(()o
21 tit die Id Iiapubliqilc
M.irseille
SI.xtI' : lI)S;I N & (:ie lL!I
5'1 Qiai Georges V
Slli\'ri
lli:i\t I E.ONx & Cie. 1,1d
IIu e Idu Mouliln i vaIp) .*r
Ilotloigec s/Mer
l.II-NIU Pi.:Iox Cie. Lid
9.l ic tie Mar.is
I'ai-is
IIEHNUL I-'E ON & :ict. .Lhi
fue de la I 'ruia.quil iie
IJiink. .e
IllEmNU I'EL..n & Cie Lid.
Rue Ihoy
1i J'dcaix


(OI 'ENIIAG(UIE
l )iicnm:irk
Mrs. iE'. A. IiL;i)Nix & I o.
21 Alleng:ihl, Copideih:igue
;I:NI'Sj
II:lic
Mrs Ili:x ICO (o: A& Ci.KLs
I i;.xzzi S. Mailleo, No. l;i
Selvai Italic
C4 iiuSTII. Noionw.Y '
Ilnl national
Speditioisselskad
I liiA'L',RG, GeiMANY
Ai'l1. Vogeliilna
lHamnliourg, rrmany
d i i ,. .>\Vi'.; .1 I E .DEN
Nor.I -k Exlpr.'s
( ot li g Sweed i a
It IlTI i.AM, I lo .I.AN.i-
Mr1 H. Vogiinaun .
louler.lail, Hollande


0. B. Thompson
Genera i Agent
Por i-au2rit:ce, Ilaili
Private T lc!l., auN.. O* G.:.: f Officc Telephone No.425


MAGASIN


1 ---- -- ,, -- -


A --


ICir~lr~l~ij


1 -0, 0 09SMIt~l~


~e&8tii~]


01 klI Lu


.L


Islll~~


t6sja


f on


9







an ,
IE .\ATI'1 N


3 Juin 11'27


Ces 4nnonees


vous inler(ssenl:


lisez


G LOBJtOL iqie

combat I'andmie


3011 u -ou1'le former
llquide
t Olco). agreable h bolr
pairlc'et enLre rommannd
i ru lee enfanis. Cstt le reeoas-
lt ieal, opluos cute
rbdme&lobln


Convalescence
Neuraath6nie
Tuberculose
An6mie


0~.~ .--o [ ,ar.
.--- J/ (rj iil: at',I p,',.S.'.,
t* .ul ,Ur I r'i d, titJoe l.


3!1


peu.ent se tonserver dans tout
leur chnrme et beaut en les
S lauvnt avec le c



-INDISPENSABLE POUR
STOUS LES I SSUS
-..-_-, DiCATS


_ rt I-v', 11B1,1 o ,
'. ,. fl, 11,'
I 1 ;


r4-^
;c 'w" *' <- *- --
.1^,'. .^
\- .1-i -
\%v *^:y!*


------- -

Nc buvez pas ou buvez

e Ruii Necltar
No 1910, hie du agesi deI at.
Le soul Rhum qui, tir6 d'Alcools naturels obtenus
d'irctement parDistillation simple du Sirop des Cannes
d'un Uniqt' et. tLollou'rsinime plantation et le seul qui,
vieillit par l'action du temps dtns lei dp6.ts avee exclusion
rigoureuse de tous dan geroux Secrets de labrication
et sans adjonctioi d'aiewui in,.redient d'usine, onserve au
juement de la phluuarl d nos .Notabilit.i.s M ,d>tls et su
vant I'a..prcialion de bona amite.i,, ,i savit6 incompsrable
du bouquet et les plus remarquib lel qalitcs h1ig;6niques.
MAime prik av, exc6s, Rhum N dir' n'enivre p11 et ne pro
dlit pitI'Alev -~sn 3\alIaoi", o.n0ra ile; a, te3 products
si railaires 'el comme les autres spiritueux.


On trouvera ehez Charles N Gat jeOs
RUE DU MAGASIN DE L'ETAT
Extrait orgcatinc | our ) g. at et routes sorts jd'cx-
trails 1)oil" litutilu S.
Vin rotige par gall in. AlniseC1ie, ncao et routes sor-
tes de liqueurs supe)cines.



ALUMINUM LINE
Ne -Orraks A Suth Atmerica Steamship Company Iae.
PIOCHAINS DiPATiS DitirtA'S I'00S O 1 P,)r AU-PIINCI iAITI

t* steamer "Thulin" laiss, ra N w OWl0aus le
411ai directement pour Port au 1'rince et les
ports du Sud. .
.0e 23 lai 1Ill7.

A. de Iatteis & Co
AGENTS GgENgHAUX


!e1ts *,meart morb Sunw trotoiae icitique1 fi eanttl-
patlbn. le (eIobodu Ii uie procure
u*se anompat.e semsatia de
blea-n-te. par;.lttle k 'ad4ior-
bion rtpide de Is nurtie et de
'appitit t iL I&a ditpar(tion des
troubles nerveux ass lubleteut i la chlorow.
Docteur 'EUACIAR.
Ud.ctn as. CrtCele p ma**afts


Pint ia lt s d opews. .ou.
P0 RAL ,';"'"' ; '""" "
H it . A i ~lr l ii .t l li ti| y me h. l itr t 1 0 1 1 9
plrt t *lr- n r Si te *h e I ii *ourC
S rurolT' ,p 1 1 I Oi rut" .*nui...1I 6 Is
I ui t is .n4in. ti qul r s-ipi." I& cure
tuit .is ,.n ui i t iyriljt* * E.auL el.
llctnf i I s1)11.-..11t.
NOCTYL VU

-

Changemeot d'adres e
Salon (( Le Louveo
The direction aSalon Le Louve.,
makes know to its numerous cus-
tomer.i Ihi lh th establishment
has bn en I 'rinsfered A la Rue
Bonne Fo') i can Legation.
*


La direction du '-Salon le Lou
vre" aviie *a nombreuse clientA'e
que soD'tn tblisspment a did trani
f6rd A ia Rue Bonne Foi & c6td
de la Legation amoricaine.


Colombian


--~- -- -- -~-4 ---- --- - .--.-


Jlambarg-Amerka Linle


Le steamer Kreta" est attended
A Port au PNiu-e vers le 3 Juin
prochain pour preodre du fret pour
I'Europe. I repartita le meme
jour, via l.s prils de Nord. potr
e Ih;re et llambourg.
I'or! a: Prince, le 26 Mai 1927
OiOFFSON, LUCAS & Co
Agents G6n6raux.

Horn Line
Le st-amei 'Venus.'' venant de
, Cura~no, J4(mel tt K:n(ston e-t
attend A la Capitale virs le 5 jui,
it continuera vi4 les pots di.
Nord et Pueito P:ala, p: ur I'EJ
rope, Irorant du f,;A.
Le steamer "L;sboa venant de
I'Kurope, Pu rio Plata et les ports
du Nord est altendua la Capi!ale
veins le 2 juin el continuera le n 6
me jour p, ur K ng on Santo Do
m! go Cilye et C.,rhtba, prenaulI
I6tM et pa?, g- rs. Ce bateau sera
de refour A la Capitale vers le 23
Jui en route pour I'Europe. pre
nant fi, et passages.
Le SIS "Minna florn-" parti de
IHambourg le 23 Mai courant, est
altenda t la (ipita!e vers le 19
Juin prochain.
Por'-a -Pr nee, le 26 Mai 1927.
IHEAHNER & Co
Agents Generaux de la oican Line


Steamsh i"


Company Inc.


Le Steamer ,lridgelown" vtnaint directement
de New-Tork est altendt i Port aI Prince le 2
Juin courant. II repartira le mime jour pour
fetit-GoAve, ir;agoine, Cayes et Jacmel, en route
po1,r les por(s de la Colo nbie pranant Irit et pas
sa(lers.
Port au prince, le l er juin 1927.
Colombian Steamship Company Inc.

Gebara & Co, Agents




Com bien de jeunes gens
Qui, parccque, trop gra.nds, ils ie peuvelCt plus rester ia
I'ecole,ignorent les l)eaiuls des (vt vrcs classiques '?
Col)iien d'aulres, tl)ien jeulnes, ont des lacutles a 'coilm-
bler pour bien contliuer?

A tous ,,l'Institut TipI ecn-
uc 1 r> par sa mnc |hode pa tiuol; cles moyens
Il a e i Ir)) uns tie rl'M:drcr Icle Icnip |)cdlu, aix an
'rcs dc ggagle (I duleCn;.;s.
l'lA li-. s it' enit r icc ilu pat IEtal. Mailrcs ayantl des
-:i, ni'.s (l'C\ jiri iie ce.
Cn'c ii'tioi s ava'ndagel.ses.
lns'iK.'sethet'i Classique (G;, 'ra
Angtlis railiqlie Sl- ei o Dltjcl)lo C(onnl:habilild
Angle lin's '(,V'. cl Grand htue. Etage Gardi ner &C*.


A ELDORADO


Tonus Its soir's (llepas Creolc)) Or. 0.30
lPo!:'gc lOI ts Icsd lim icilic,'s malin
\'V)iis V Irm,)\ii ( (Z alssi t.' inillcih r Rill:rdt
dct I 'ior-au-' rinitc el
  • de Mallre Lamollhe
    Ie I:mumiux 'ocklail O(ne Tree- Four "qui preserve
    de I'clpidcinie.
    Les li'cillcuIe San'lvihdis


    Phonre .,97


    Prix moddie s.
    .rc' \lil.\l'LI), Directeur


    Grand H6tel de Fra
    P.P. PATRIZI, Prprimaire
    Cet EtablissemenI renomm6 don't Is
    plus A laire vient d'6tre oompl6teM.,&
    at reomis A neuf. Lee chambers outs
    fort moderne, le service irr6proohabl
    taurant soign6 oat de:tout !preoalRt
    tel n'ayant rion n60g1g6 pour faift
    charmtante clientLoe.
    Mr PATRIZI, qui part blantdt, appoft-
    retour de France do nouvellos am611ora
    donneront la plus enUtiresatisUafUi
    D6jeuner & la carte, Table dU


    SPlat du Jour au cohoix
    Pension su meis, la seasiae, pjr .Je
    Garage mis gratultement A la idisp
    voyageu s.--- Bains, Douches A toutes
    T616phono i o gq
    Dans lea Magains souoh6 l'fteAl,
    vera ton tes sortes de provisions, Vina,
    cigarelles, Vins d'Espagne, de Bourgogne, d'Ial1
    Choix de Conserves.
    On y trouve a 1'arrlv6e. pendant I*
    au d6part tout oe qae 1'on d6sre au G
    tel de France. P. P. PATRIZI, Propri6talpe.


    Fred. Gaetiens
    No, 117 Rue Roux ou Bonne-Foi. Noi.]
    T61ephone: 667
    ON TROUVERA:
    Alcool fin pour ii iIicir. Sucre Ilasco blanc et
    gros et d(etail,- Iliz par sac el par livre,- Sirop,,
    Grenadine, Pclhe, clc.- Cigarettes, Cheslerfield1
    Chanteclerc, Pantaleon.- Manchelles (salil6
    re.- Conserves alimenltaires. Cif6c vieux par
    cafe en poudre WVhiskv, Bierc Peatze
    Cliampag;ie Masse l Pre el ils champagnee quij<(
    valiser avec avalntage avec n inmporte quelle mIn l
    la place.- Champ)agne Lanson.- Parfuaerl 4
    blanc par gallons el par bouteilles. Vin
    bouleilles et gallons qualitye superieure-Claq -
    par barriques et gallons.- Eufin le fa men t
    NECITAR. El la non n.oins famine e u se A NISE
    Ma;lame Frederic Gaeljens.
    Venez fair ine visible et votis sortirezsatistait."


    BAR TERMINUS.

    POPiETAIRE: A. W idm aier


    A I honneu r d'informer sa bienveillante cliei
    a inst dike I'6age de s )n dlablissement, un sal
    sivem'.'nit serve aux families ofi I'on trou
    consommations de premier cho x et oui des la
    ront servis sur deman le.


    rTil e4hone N1
    SE|ili n'a jamaiis li fail


    :e quli ne pe:i

    Kola


    il ctre dbpass. ,

    chamonagne


    F. Sejourne
    Pi 6pai 6 dans des conditions ligoul
    D'ASEFSIE
    r'pa:ration et Viente
    PI.\dRMACIT F. SI.JOURNE
    Angle des Rues Roux et du Centlre.


    HENRY STARK
    l'1E DU QUAI,EN FACE DE LA GAS
    Vilrs dte toites dimension
    Vitr's ,)lies pour autos .
    Winldshields (Pare-Brise) r
    .Mil oi l biseauts pour meubles style LOUS
    Mirotrs TihsaultS encadtris p6.tr i nrsbch
    .Lanpes de Nuit.
    Repration de mniroirs lAch6b &
    ---


    Li gule


    e


    DE

    ,eI'aro rt rt


    Grand Rue etl fue des Miradle; Port h Pi
    A le plaisir d'annoncer a ses ,*'nis. clih
    blic en general que datt son 6tablisse etf'
    Un Chapeau *ajr chaiue gout ael ta
    ainsi qu'qtc vali'` d'articles poar C1
    ment requs ; vous tirouvcrez'un assoLtiite
    L(iqueurs,sans oubliert La punch cremina, ceO
    bois'on espagnole.
    La Mlaison aI URTADO oiLira-i uU souvetif
    cheteur. A.
    l* *-**-t ;S"


    '43;


    -'a


    '. -.


    'p


    .11
    I41


    Ye.


    II II I I --


    I II-


    ----~--- __


    - 1~


    -~i~L_____ _~ ____


    r


    k


    , .4


    I




  • University of Florida Home Page
    © 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
    All rights reserved.

    Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
    Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs