Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04477
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 05-31-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04477

Full Text






niment MAaLOIRZ
DIRECTEUR
8, Rue Amiricaine, 1358
TELEPHONE N0242

NUMERO I20 CENTIMES


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


I j6me ANNIE No 6110


MARDI 31 MAI 1927


eIar la defense de notre Jeunesse (ui vit,ulie toile qui parole et ot
.----se-- -- linc de inilliooas (I'hoiiiencs
passe avc loulte soiln istoire el
Le Drapcaut et lFEn ant hoI'icu' es tvesj, Icii'de
la pa'ric l'a polntl vll) e en
rinous cL Si la defense du dra-
Le premier jour 1 de la qua- abnd)onldaiinwn pour ia con- p)eau noiis a parui line chose
tLimiesemaille de cc mois de qulte dl iiI'lr'. vaine, inulile, ridicule, ("esl
ail ulte belle le cut lieu i ui, c est til gratind devoir ( u'o ne inis a jalmais pearl I
orta.od-Prince, ia fte de 'U pour nolus tous que d'ippren- die la pat ie el du Drapealu
liversil( et la comnmemora- dr-e i enfant, clique jotur, i dans Ino re jCunte age, la latole
lion dd 1246me alniversaire louite Ileti a aimller, Ai glori- enC est a ceitx-lt q(lii nI nous
dela d-dation (Ie notre Dra- her Ie )lrapean, image saclIee out potintt app)lis i aitmer nollre
ONu. Ilde des 6coles, fete d (i la P'atric. (On l'a souivent pays, ve'iretil'iollte dralcpeu.
l Jeunesse unie, coilnf'ondile r)pe6t, nous Ile s;vons. Mais liedohiilois doli, It)nous, Iline Si
dans le mime clat ave(' elle l'on ne (dira juniais assex tro;'. lourde resp) )sa!)ilile, car, ce
del'embleme dIe la lPatric qui Aussi, tous ceux (qui. en ces scriil Lin grant d nialnlicuir, si
ell, en ?ommlce, hI ve6ritable tristes leml)s (Iue niouts vivoins, les ge'dnrations de deIm( ain
Ale du patriotismie puisque, ont la couiragense force ide s'e- avaicnt du culic de la ipatrie
ihaque anniie, elle comni)rndc lever aLu-Idess1us de la ntiilee it du Drapeau lia It'lne con-
enelongue procession au mi- lpolili ,ue oi s'entlrecliooe'ltiet c ptiotin (qile elles d'lhier et
lieudesfleurs el (des couroii- les passions (iiii avenglent et cclles ('auijoiurd'liui. Alssi,cce
Aes,dans lecchant de I Ilymne les haintes q(iiiu I rlme ii les Ii'est point suir ces cendres
Ucr6 et cl I ricnisselieilnt des lltiles anix nob'es p)ens)es, se glacC.- qile sonti ceOlle-ci q(iu'il
dIpeaux l)iclores, vers la solt silnce:'eieiint rej0ni de Iitl soitlller I))lpour rallumner
de timmorlel lBriseiir l'apparat don t l il tore l'elitncelle (Ie I'anilour, de ]a
delay nation. Hce:ireuse ldenieremnenl l clIl1ra'iion l)Itric et d(u drpeau, c'est
ce, beau symbol q u i de la lfte des dcoles el du (Iins Ie CC('tIur de I'enalnt qiue
ltreque no1usc OI)niCeions Dr)apeani. lCha(|que gestc elit ni'olt )point encore gate la
n,lagrianlde id(e,Itr-) long- l n symvlole qu'il lallail, quil corruilionll el le vice q(u'il
ps iieconnuiie, oubllie in aut fa fire comn).) erdr :(Itux en- laut inlti tustler cet amour co!m-
ie de nos simagrecs iili fants. Le canon (qui !toina le me oiln trace une inscripti(.n
ietde nos dissentiments nialin au lever du soleil, il sur I airain en fusion. 11 (ILr-
onaux qui nous laiss6rent symtbo'i,ait la lorce e l'i mour cit, les mots demeurcnt, index,
dans la plus grave et la el diu respect quc nous devons lcbiles.
ndfastciinprivoyance p:i- a notre Dlrapea. Cct amour- IDonc parloul, etn tout, ap-
ilique t politiqueC, cell li ine dot point eirc pareil i )rwenons i l'enilntl ai glorilier
idesidsc,sot'i conslani de cesafl'ctioinsqiui mnontenl p r le Drapeaut, i aimer son plays.
les peoples (lui ainltlenlt 'lois de nlos (1e1sl'( C.'lresseillt S.ins cesse iwpredhos lui leur
Terre natale, deI)rei)arer plus sotuvclet nos sens ct n()os calte. Eni tot e occasion (i.e
ant, citoyen de diemaini, instincts impurs (qu'elles for- ces deuIx m)'As rdsonlnent tou-
oble devoir de monster la tifient nos times et qui unit, jou s ave c gravilte i ses
* e uh"r du Drap)eau,d'en en nous, l'hoinne. Mais, plus, orcilles.
nir, .4ans faiblesse la cc canon qui tonnait l disait A I'eole, au-dessus de la
e afin que la soie aux que le Drapeau r6clame de chair oil enseigne cle maitre,
m couleurs puissc floater ceux qui s'abritent sous ses faisons placer, :i cote du cruf
Miet (dans la belle lu- plis, h6roisme et courage et cifix, un drapeau rouge et
re de notre soleil et y cla- non seulement dans des che- l)leu afin que I'enfant ail.
ifibrement, ct ansls peur. vauchU s sanglantes, mnais sans ctsse sous les yeux les
'est plus dans le coeur des aussi dans la paix, dans I'or- deux im.iges de Ceux qu'il
s rassis, par plus d'un dre, dans la discipline (q ni ildoit Ie plus ainner et le plus
de regles immorales de tout, plus peut-6tre, que la hon'orer, son Dieu cl sa Patrie.
blasts par I'habi'ude des guerre, les pastries fortes, res- Dl)emain, dans notre second
dvotionsaiuxplusdetestables pectables ct respect6es. Le article pour la ldecnse de no-
MidolesIensonge,cupid)ild,ini- mionde a tlC peul-ltre, plus Ire jeunesse nous plarlerons
jtice, qu'il laut s'arrCter au bloui par les (euvres ecla- de I'lnstitutrice, de nos Ilnsti-
Jurd'hui a d6poser le grain tables de CUsar et de Napo- tutrices et (es Modes actuellCes
d'oI doit lonler la tige vi-- Idon come administrators
aureuse ()oil leurirti, teli n el collmme ilgislateurs que par
yl merveilleux el pirlume, les eclairs de leur g6nie mili- r
lculte du dralpeau. ce nest taire. Pour chanter sO gloire Uhe Pretestatl00 CO ntre
plo le souffle s'6clihal)ianl de le Drapeau vetl le mle echo
no'lvres qui I)ei(dlit plus du canlon Le carillon des (lo.- UOecoutlme do barreau
de cent ans se sont telndues chdies, c'dtail la voix dc I'Eglisc Ies avocats lrianais pWeu
videment, pour s'y a breuver qui chiantait au drapeau un et poursuivre n'impotlc
lctunehale implie,vers I'eau hoxanua trionmphant. A aiu- qui, except leurs propres
d'richesses honteuses, des tel, ses (ouleurs rayonnaient clients. Tous n'aiment pas ctl
iGUissances et des tristes re- sous 'eelat des ors, c'cst que ci't de choses.
aOMitmes sans voir la boue Dicu voulait qu'en ccc jour de Ml Maurice Barireau, qui
ui en rendiait la source im. sa Idle, le Dranpeau iut plus vicnt d'entrer au barreau, a
Pure, qui put fire flotter les Ipros de son Tabernacle. faith ressortir cecte situation
uliurs nalionales. e sillon It le pel)drinage de toule la en s'iusurgcant centre celle
oee oil fc cal jeler la se- jeunesse AL la slalue de D)es- coli iumlc en demll plant qn'il
ncesacric, c'estle c(eur(le salines. c'est le geste de re- soil permis aux vocals de
.nlaul, c'est son soulle qui connI1issance el de pidlel l- cr'evoir leors honoraires,
rendra ses fibres undula- vers 1'elui qui, sous la mi- conice ils ontl (oitl I'aider
lnons des premiers temips dc te ra Illec c les I)alles, dans I acre i la perception des (lles des
nore hisloire. odeur ide la po1udre, 1 la ltenr t t res.
Eccne 'st point nouls setile- sinistire d c s incendies, dians Toulefois. l. c(nscil dc I'or-
lent qui nous i)US fI'dliciton t c l'orrcur 4,4 arn, g's ni;ts ire r'csle (ideei(c i I'Alhilque de
eetic alliance d e s deux conquit ce dra)eau qu'il tnous |:1 prolCssion, el nse lmontre
S. I y a quelques jours, l1gua avec la lilertc: n1l lemcent dispose La petrmtcl-
aTu'ellcs furent cdlel)res, .lc sais bieni ql'auijourd 'hIni Ie iuei la p)rolession d'avocal I
s.leurs, en des terimes va- par cos tempis de modeirnisne (omnie niveau d'une occu-
lflsfl toujours dloquents ia outrance o6 ch:cun afliche palion commerciale, dans la-
rsansreserve, applaudi(, un blasemenlt qu'il croit in Iquc le on a le diroit de pour-
-tete belle prescription dispensable pour tre dc son suivre tn client quand celui-ci
a.une de nos lois confon- si6cle, ces deux mots: palrie rcfs de payer.
a i.a te de Ientlant ui et drapean n'ont le don que rs
.teeole chchcher laj0- de ramener sur les levres de Le nouvel l.,.delaR6.
)ase clarte de l'instruic- plus d'un un sourire ironique, publique trlannE alR
ui dissipe l'ombre de je sais bien que le plus grand on EaltU
inee et, seule. pent lui nombre n'accueille celui qu Ilicir M.Alhiric Neton, E. E.
Lner la honte d'etre obli- preche l'id6e ideal de la pa- et Minislie p'Jnipotcntiaire de
servilude et la fete du trick et le culte du D)rapeau la Itjpublique frangaise en Haiti
.au, de son Drapeau qui, qu'avc des yeux grands on- a Hil ivrmetlre sa carte chez de
Sdeux couleurs,.-porr v r;s d'etonnement, le regar- nomnbrcuses personnalites poli-
uter une belle imaig i dat conme un dire prhisto- iques ide 1'ort-au-Prince.
be deren q gui arla, riquc, ci'ri r' el proclanant M. Netlon a depos aussi sa
,,' en chain e de la C(- des doctrines surannees. AlaSs carte au Buare du DiorecteJour du-


I ieue, rappelle qu'iimortent le sourire, t-
l azur de I'incompari.- tonnement, I'indiffTrence I il Nous renouvelons au nouveau
Sle enotre Pays et, rouge, 'faut parler du (Irapeau a I en- iepr6sctuant de la Rpublique.
8 qui, a certaines heures fant. ((Ui drapeau, a dit L.acor- i'rancaise i Port-au-Prince toois
tre verse pour la Patrie, daire, c'est de la toile au boul I nos meilleurs souhaits de biIen-
l uicoula gloricusement d'un bAton; mais un baton venue.


Port-au-Pli'11cicnn1
1(11 GRIAND'RUE.Ancienne Maison Keitcl.
Mason s'occipaint exclusivemenI d'Optique el ofN \,ous
tlr()uver(z les vt'S el lres les ointulres don't volls avez I1e.
s in.11
\'i ENTE EN GR)S ET EN )DE-TAIL,
No)us :ilirotns I';llenlion l)ieonveillanlte tdcs occiilistes
I.cs pi) t'sc iptlions te v'erres evlildlritlie's on )lSilll Ii(smaiues
p ii\nil Ilrc e ,( t'eC i le ls ln deulx on trois sellaii'es.



LAc P. I(jilacc Schlerer

( Sl'ITE & FIN )


01p111
loireItjil...


... a vu, dimanche, vers les I
helures de I'a wrOs-ilidi, tiun ll i-
nistre du ctull protestl:nl (iii,
placid(nieilt, ell archai(itie b tg-
gv, chlerchail la niitaison de celui
qu'il devail linettre n 'terre...
L'on voit d'ici les o()inl)reiises
inalekdictions (uii accurillirent'e
unessager dI la Mortl. Mais les
parents (u dtu 'iint, Ine voyant
point venir Ie pri0tir, avaient
lout siil)leniientl fail le lever du
cotips el deptlis longlcilims hs
f ernrailles se e lsc t'l raitint lors-
(iu'on vil rrivercelm iiqui devait


I.e secoudl projti d u P. Sthe- qu'cilc lui aurail pris son lemlps r'aiiiiener' I ()"corpl)S diL die cuJ
rer, la publication d'un bullelin qut'il voulailt toutl cilier t )l)ptir la .lUs, tlI suet' soi tllLatl, rendt,
conmplet, tLoIiiiehij aussi en meleorologie. L'astronoinie cut iaudissant et les holnines et la
1905 a rec, voir son execution. (quand inimie iune petile part Mort.
OnEi dlbula IR tar 11n u11llmlin men dans sA vie. A sotn arriTVe 1) lEt l on (lit que ICs inorls Ie
suel tres imodcsle, simple feuille Port-au-Prince, on denmandai sont pas presses I'lout de ini0i',
dy(nnant ICs Inoyennces du nois I'Lheire aux navires qui abor- ell voillA un qui lt Iaitl
et les resullals des stations plu- daienl, si I'on voulait avoir une ,*
vioiletriques. En 1910, on put certain exactitude. Plus tard ce ... I'a vu, dinmanche soir, vers
entreprenidre la publication du Ilti le contraire,.el les navires, les 10 liheures 1 2, d(eux danseu-
Bulletlin tdas sa forine actuelle, sp6eialeinent les navires de ses (qli (quittienit un ti al public.
et nginee dLe 1910 Ai 1916, il y guerre, durant leurs longues II pluivait. El les deux belles
cut deux livraisons pi.r an. ILa croisi'res, vinrent eonl r6ler dames n'avaientt (li'tin souti:
pl'nurie de i:e s )inel produite leurs chroiinomelntres aupr's Idu proleger leurs toilettes. Aussi,
p. r la guerre obligea alo:s A res- P. Scherer. sans se gener, elles les enlelvc-
treindre i tlne scule publication Avoir I'heure exacle, Lit une rent, les conifirent au proprio
annuclle. de ses prelmit'res pr6occupltions de l'Etablissenenlt c, bnlvc-
La grande preoccupation du A la foundation lde I'Observatlore. nient, partirent sous Ia pluie.
P;Scherer lut loujours la n&- La plremiere tentative ful l'6ta- *
tderologie;c;c qui ne la touchait blisseineut d'unc muridienine. ...a vu, Ti-G, deplis le jour
pa, ne 1'interessait que midlio- Puis vint Iachal d'un thI)odolite. oiu ses inanoeuvres strat6giques
aiwtA. io-artant il avail une C'dlait un grand progress, mais ne r6ussirent point, houder cc-
passion : la Geologie et nous les observations au theodolilte jui avail proinis Ia robs
croyons Ltque s'ii eit 616 libre de deniandent de longs caleuls qui h i e en grande pine; car,
son temps, il se fut adonn6 comn- tne cadraienl pas toujours avec le TicGie a lt termne point de'ar-
p'!tement a cetle science. Pen- j)eu de temps don't disposait le gent, poiut de suisse.
daint celle ldernicre native de sa P. Scherer. Enfin en 1,I6i, pen- ElIe a tort cependant, elle a
vie et jus(qie pendant sa det- (dant son premier voyage en Eu- cru trop vile A une i)arole. Elle
nire minaladie, tant qu'il en eut rope. aprrs onze ants de sJjour, n';a pus pense Iue (ce i qui pro-
la force, il Iravailla Li fire ttil il n6gocia avec Mr Mailhat I'a- mlelait porlait le noit ltun ilus-
resum6 capable de servir de chat (id'ne iunetle lndri(liiienne tre incr'dule:Tihonas.
ma1nuel classique, de la (iGolo- portative, du model de I'Aini-
gi d'Haliti publi6ce p)ar MM. W. rai Fleturiais. Elle lut install6e -
1. Woodring, J. S. Brown et W. en 1897, et depuis ce teni)ps
S. Burbank. II n'a malheuruse- I'Ob()l)servatoire a )pu garder nlois aprUss son arrivC, tiune pe-
ment pas cu le temps de coor- I'lieure avec Ioute la precision tite congestion ctr6')rale lut It
donner les noles qu'il avail tdbL que conmporte cet instrument. signe avant-coti-retir de sa fin.
ras.einblles ai ce sujel. Ne pou- Tout en lie voulanl pas s'occu- l)'O)ctore 1925. n .Juillet 1926,
vant s adonncr son elude pre- per d'aslronomnie, le P. Sclerer il )1ut continue ri ravailler avcc
tree, cdu tnoins s'est-il al1ach6e A aimail i suivre les pl)tnoin ns dts oallernali'ves <(Il Ien el( de
Ia Sismologie, parcel qu elle pou- cdlesles. II aurait bien voulu final. Ce fl' lui i(li rd gea Li peu
vait rentrer dans le cadIre lde ipossederiT un (tiualorial d'assez prs coipi0)leient Ile Irseiil
I'Observatoire. II a teudtid tr6s grades dinienisiolis. Ce (desir bIllelin, (uii, eatise ie cel.a,
minuticuseinent lous les ph6no- Ilul ralis6 en parlie )paIr le don i)orte sa signature. :i Juillet
mnies sisi(iques des Antilles el t(ue lui fit en 1909), Mr (i. KeilclI d r-ier une nouvelle tcongeslion
le fruil de ces eludes a 1t6 la pu- dune lunette de 10Smiin., mon- lui laissa un peti de paralysis,
blication dants le Bulletin de tec en equatorial et pro)venant ce qui lobhligca Li gardcr la
I'Observatoire de (luelques ar- galemnent des ateliers de Mr. chailbre A '6 lnfir'iieric de I'Eta-
ticles conceirnant Ia sismicitl Mailhat. b)lisseiienit. Ilne IroisieiIc coln-
('llai'ti qui ont d1 granidetment Les annes s'accumulaient : il geslion au oi coinenceiient de
appr6'cis et on1 'i' reproduils y availt djA trenie ans (fue le Sepliemlbr-c le lnit au lit. Bien
dans le Bulletin de la Soci616 de P. Scherer Ir:avillail Poril q(i'il restil alors coin)plietcment
Sisinologic des Etals-l'nis. )ans nau-lPrince, lorsque survint la paralys6 du cto1' gaiuche, il senm-
ce inme but, des la londalion grande guerre. Elle lui ut la- bla retprendtre le d(tssuis. I1 avail
de I'Observatoire il avait acquis tale. Alors qu'il co(in'menqail I gardet tole sa lt'lIl e d'espril.
(u iiel(ues inslruinetls en usage sentlir le polds des Ins et (Ie I'u- aussi soullrailt-il libeaucouI) dc
alors : Tronmointre, Pendlule a sure plus promptle tqu'enrainenil son inaction force. Durant la
deux coiiposanles du P. Sechi les climoals trop)icaux, alors (jqu dcrniire (luinz/ine ('Octlobre it
etc.. Mais la plupart de ces ins- le besoin de repos se faisait sen- se produisit un alaiiblisseinent
trunients lie reiiseignait guire lir, uni strcroit de Itravail lui fut sensible dans son lat in mais rien
sur I'exislence des nIacrosismies, iii)ose. La miobilisatioi lui en- ne faisait prt'voir une fin st pro-
et saul'le troincointre, ne d&ce- leva ses aides et cominie lle di- chain lorsque brusquement le
hlil i)as les inicrosismles; le tro- minua ,galement le personnel matin du 27()clobre ii perditI'u-
n)oni6tre lu-i-eniie, quoique (du Seniinaire, il dut repirendre sage de la parole. Apres une
tIrs sensible deiandait l'obser- des classes. Sans double on lui dure agonic penidlnt laquelle if
ovation directed sans laisser de donna un secrelaire, et plusieurs semnbla souffrir betiucoup et qui
traces des ph6nomines. Son jeunes gens de ses anciens el6ves dura toute I'apres inidi et la
reve Mtaitde posseder uninstru- remplirent tour A tour cc role soiree, il s'tleignit doucement
ient classique tr6s seusible sur- auprbs de lui, mais ils ne pou- le 28, A minuit 20.
tout pour les seismes d'origine vaient remplacer un confrere Dans ces quelqucs pages nous
prochaine. La mnodicit6 des res- au courant des questions m6- avons parole du Savant et de son
sources de I'Observatoire ne lui (eorologiques. 11 sorlit de cette (euvre. II nous faut aussi ajouter
permneltant pas de faire I'achat p6riode trWs taligu6. En 1921 le quelques mots touchant son ca-
d'un inslruinent de ce genre, il retour i Port-au-Prince de l'au- ractere. II fut homine de travail
fit construire patr le Fr Leu, son leur de celle note lui permit de et Id'nergie, nous l'avons vu,
(o.. 'ere I'appare 1 qui es! encore prendre un cong6 en lEurope. ItI ma s il lut aussi homme de ctrur
en usage. Malgr6 les promesses y passa huit mois mais en re- et le plus bel eloge que I'dn
qui lui avaient ele lailes de di- vint tout aussi fatigue, sembla-j puisse faire de lui, est de dire
vers c6t6s, il ne put jamais ar- t-il, qu'A son depart. De f'ait, dix- que tous ceux qui I'ont appro-
river A la r alisation,de son dd- huit mois aprds, en Juillet 1921, ch rI'ont aimS. Parini ses an-
sir d'avoir un instrument irr6- I'animie c r6brtile I'obligea i un ciens 6eves,(etl )ourtant il avail
prochable A tout point de vue. nouveau voyage. Au bout d'une la reputation d une grande se-
On a faith au P. Scherer la r6- ann&e pass en France un micux verit6), nous n'en avons jamais
pulatlion d'tre un grand astro- sensible s'etant produit, la nos- rencoutrW qui se soil plaint de
nome. C'est une quality qu'il re- talgie de son Observatoire le fit lui ou lui ait garden quelque ran-
lusp touijouIs. L'astronoinic l'in- insisler pour revenir a Port-au- cune; tous au contraire, lui ont
tiressait Itaucoup inais il nc i'riin c e ls m',decit Ie lui toujours temoign6 ane grande
Svoulait pas s'en occuper parce prnirUeULt. Mats tnoins ,le ldeux affection QuantA sea coafrcrers


SLE


S


)


La confidence est le prcnier
Mlhment de 'amnili, onpourrait
Iimn(e d(ire q(u'lle lWest que le
veslil)ule iarce que le sicri lice
en est le sanctuaire.
ILACORI)AIRE1


p a


__


- -~1~11 -1 --- --u-- -~-- e~-


r' -~-- --- -----------


I I


z










LE MARTIN -30 M S. 1927


tous 1'entouraient (e leur estimic
et c'Mlait toujours ainprl's de lui
due l'on allait chercher conseil
dans8 les circonislances difticiles,
car on tait sur(I dc Irouver avec
le meilleur accueil, le mot qui
console et encourage.
R. BALT'EN WECK.

Le Club ((UNION))
Avant-hier, cut lieu, aI Peu-de-
Chose, :i r union inliiuglilrle (ll
Clul)b I'uioi ,), la noutvelle as-
soi'ianlii ion olmndl aini (tiii vienil
d'lrc (c' t nstiltiu ;i ioort-ai-l'ri ii
ce pari dvto nuiibreuses I)trsO)iini-
i lls liennis du nod111011 poli-
lique, cominnercial, (diploinaliq(ue
el liller'aire.
A c('lle p)reiiere reunion i hl
(Iuelle assistail Ie Prt-si(d niit ide
ia 'Wl)liqu c (uila llicn votilu
accepler Ie litre d(c Membre
Foindateur du Cluil, le Conseil
d'Adtinislralion ; 616 6lu.
Ce Conseil est ,omilpos(6 co m-
me suil : M. Jules Lizaire, presi-
dent ; M. Augusle Scott, Secr6tai-
re d'EtatI de I'lnstruction Publi-
que, vice-prsidlent; M. Justin
Salgad(o, (.onseiller d'k(lt, trh-
sorier etl N. ld(Im6( Manigat se--
crMaire. El dte n()oinl)reux imein-
1lres (Ide li socit 6(6 )or't-aiu-p)rin-
Cienoe 111on1 parties (idu Clulb) i lilre
(de membres.
('est uni Cln ( ) (qui ser'a, sains
d(ounte, un des plus renloiluntl's el
d pls plus dlgants (Ie la Ciap)ille.

R Alraite
de commanuniants
)Dep;uis dil ;n n llc ;. c oullininic t,
;' I'ancinniev (C;llie(dlrale la re-
trailte idetsenlals d(Is (ols (Ide
lai p:roisse ( e Ila M6'llropo(li!ainiie
S(i d(oivent, jeuti, s'iappl owhler
de la Sainie Ta)le |pour iur
comlliiLiiinioll solennielle.
Les exer'ices dIe an reln'iile
qui out cu li le It' nalinl i h lieu
res et le soil-r .) lieures soul (Ii-
ries p)ar I ie P ere lichard, Curd
(Ie la C.allihdrale.
Aprcs la comnuniiion, les eii-
l;lilts rec vr)ontI la C()ontinrmIatlionI
uii leur sera Idonn6e piar M. Ie
Chanoine Vicaire (iG6nral Le
Gouaze, S. G. Mgr I'Archleveue
de Port-au-Prince lui ayant dl,-
16guL les pouvoirs ndeessaires.


La Bienfulsance
"La Bienlaisantce" a tailt, di-
nianche, A la Creche, Ie mirage
de ses lots.
Les numiros 2912, 83, 1003,
2268, 1091 ont gagin respective-
imenit .(M), 2510, 100 et 50)() gouir-
des. Le 6ndlfitce de (cete rafle
est, come on le sail, attriib)u
A la caisse de la C'rche.

Le Haut Comnmissaire
part en vacances d'6t6
Le Iaul <,iComnimissaire amidri-
cain, le((i1n iral .lolhn II. tusscll,
avant ol)CIIIIu ull cong(( de soil
Gotivernement, esp, re s'eiIl)m'r-
querlelee rii 1jin pom r N.\\v N' :lk.
D)e New-York, il pl:rlnra inui-
d(liatele nIent pour I',uro'e ('jin-
dre Mamne Russell.
e ( i6 'lral lutssell esp 're ire'
de retourn de ses vacaiices anl
nois tie Septeilbre.

M. CHARLES VORBE
Soil i'eloi lr
Sanledi dernier est arrive v A
Porl-al-PIrince par le steamer
Bairacoa, (de la Colombian Line.c,
nolre 'ami Charles Vorbe qui,
conmne on le sail, avaitl t' le
l)eIgtuie du Gouvernmteniciit hai-
tien AI la l3a'me Conltirence CCoin-
merciale Panarnricaine ui s'est
tenuc a WVashiington planss les
Fremiers jours de mai. La ) ,-
legation haitienne a eu du suIc-
eZs A cette c on I 'rene c c :.r,
toutes les suggestion: qu'elle prd--
senta relativelnenit ia 1I lgisla-
tiondouanicre internaliowale onl
dhl adoptees A I'unaniitiil pi'r
l'Assemble pleniire. '
M. Vorbe don't nousavons re-
cu, hier, I'aimable visible aux Hu-
reau du MATIN, nous a ann1111 lC
Su'il soumeltra, sous peu, aui
Gouvernement son Hlapl)port sur
les parties techniques d(e sa mis-
sion.
,M. Vorbe, durant les de(n'iers
ours qu'iI passa A New Yotrk, a
e't souffrant. II est arrive, ici en-
,re en convalescence.
Nous lui renouvelots toss nos
(o:npliments et nos meilieurs
\ cux de bonne sant6.
Ljoteroe do
Saint-Domrningue
l)'apres (depche recic plar
l'Agent, le N- 3179 a gagu' it,
3mine lot de 500 dollars de la
Lotcric de SauQ, Domingo,


AlaChamib bre Une Favorite

franca ise clu Theatre
FAITH L'rLO.Gl
Le Minisltr de I'Inl'rieur rc'ponld ii\AI
interpellalions sir leommnlisi \ me A\ 1 ( OI\
h(11/ dil (ioirwiement serial
(lit-il, iune catastrop he
PARIS- La chambre a disc
t atijourid uii les inlcterpella-
tions sur le commun(iii isme. M.
Sarraul, iuiniistire (de I'mnil(rieur,
a ddclard que son discours de
Conslantine n'a pas d16 une alia
(fiue brusquee contre let coilmu- i 7 U
inisint .I'aT plullt,dit-il, trop tar'
de poir d6(ruire en F'rance-ls
tentalivCs coilmilltlnistes', elles lie i- '
sont pas un d(lit d'opinion inais ALILTEII IIAIIIIIS a dil I'E\FLENTO
unl criie el ji e dois assurer le esf f;iIii.
reslct des1 lo, .uyv panr M.Poin AIIHter a'rms, iuit des aedri'es ii
care, a declare que le gouverne- pyiabltes de li i'oinldee, di qu elle
Inent tout enter approutve son dolll o jolil' l joensef elee-
discours actuel ; il a ajoul ue11 llur' I'sale rle ilie'r u'1'eliefail de
sa conviction s'accroit chlaque
jour (ue le dl'part de M. Poin- 1 E xclento
care d(Il poIvoir serait line catas U IN
(roplie. Le mninistre a litl remar QITININ1 P)MMAI)I
(liier que le comnmunisine n'est Vous aussi vous pouvez avoir
1 as une chose nouvelle, il a cela h
titd e nouveau qu il est i:,inenan une jolie chevelure en vous ser-
connil pCar les vieilles methl- vant de I'Exelento. Elle agit sur
Ps de I'iierialis t(-e russe les racines des cheveux et le cuir
d(It's de l imipdnialisnne I'usse et chevelu et aprks usage votre che.
dIu Isarisme, e communisle rus- 9 .
st' vtl uliliser la revolution velure est plus longue et plus jolie
iiniale pour Iles inltrt's rus- qu'auparavant.
ses l enilend imposerso dictiMtat ,Le lhest6tes recommandent
Stes .I eliln inllip -se ,a (eicltt n "I'Exelento" parce qu'elle est la
rI'e par FI'cll'usioin dItl sa:in etil par1)'
lIa wilre civil te CK's l at- vraie pommade de quinine. II pre
a .is. C'es i oscot epi co mt.n- consent aussi le Savon Fxelento
.e Il ( lion ,Lnlti-tniili nisle et a Skin qui conserve fraiche la peau
-L i', i illet enleve les boulous et les aches.
Ii tii Nous sommes si stirs de ces
S 7: ' assertions et que vous aurez en-
Le Santa-Maria ) a ren- tiAre satisfaction avecces products
contr6 une violent remarquables si vous vous en ser-
tenip6te prbs des vez r4gulibrement, que nous vous
Agores enverrons gratia un dchantillon
L'aU ia'liir de IPiiiiedo fill ohlii, de chacun d'eux. Nous vous en-
I'Ii'lil.i'r verrons aussi une brochure derite
Eq uime par des specialistes en chevelure
L.' I ISBONNE:- Le vapeur ita- propositions interessantes si vous
lieln SupergI) )(fui renlorque voulez mootrer et recommander
1l'hy3(l vi(l tu coilaldal ( nos produits A tvos amis.
Pinedo A Ih liorla ( A%'ores ) a ell- EX[ELENTO, MEI)DII NlI'
voyv un message celit ai)i's idi( COMIPAN,
laisant savoir qu'il se trouvait ATLANTA, GEO)IGIA
encore A 90 inilles de ce port et Agents (linmniles Ipour tois
qu'il nlie pouvait encore indiquer pays,
la date d arrive, le vent et 1 latl Erivez pour renscignmlcuLts


(ie la nimerl i Iiiigeant i avancer
lentenient pour ne pas endom-
mager I'hydravion.
RI)M! 'Uni message par T.
S. F. dai S S italien .ID)uilio)) an-
nonce (ue le commandant Ide
Pinedo est attend auiourd'hui
A HoItla ', Atores ). I c message
ne done aucun detail et dit seu
element que I'avialeur est sain et
sauf ainLs ique ses deux conmpa-
gnons et que I'equipage du I San
ta Maria 2 )se Itrouve I bhord du
vapeur italien ttSupergam.
itn tllgrianunesemii olliciel Sle
i'i ni al1nnonce qu'unl vent violent
j oblige de Pinedo A interrom-
pre son vol de la iaie ties Tird-
)passLs ( Terre-Neuve ) aux Aqo
res ; l aviatelur dhcida q(u'il lui
,tail impossible d'alteiildre ce
point A cause du vent.ll compl)
lera son voyage aLrien atu-des-
sus ties quatrLe continents d&es
qe le .I S:inta- Maria ) aura subi
les reparations n cessaires a Ilor
lia.e message dtie l'Agence Ste-
lni a outle que (durantl son vo-
y\age tc lIa laie deis 'l'rlpasses
aiIux AVri'es de PinedoP t In lan-
diical3)' ar un folrt vent contrai-
Ie, il st rendit conIi)te (qu'il ne
lui scrait pas possible d'attein-
dre les .Acores et dc'ida d'amer
rir en attendant que le vent
change de direction pour repren
dre soil vol ensuite. II anterrit
Iard di ins l'ai)rs-midi duLI lundi
23 Maii. inLais les conditions at-
imiosplhiritues iau lieu Lde s'am-
liorer deviiirenit piires. LPar suite
dt'ulne te'miii) e le ((Sinila-Mali'ia,)
cut ai luiler en haule mer pen-\
,]ant (rois jours contre cos for-
tes lames. Pen1da1nt son reillor-
(quage par un trI I'ois final's )pot It-
,is I'ppa)t'rcil i'a subi aLICI II
dotInlage', ce qui p)roive ses
l)Olines co0liilions d,' navigiabli-
lit'. Le illercredi 2.5' Mai apirs
deux jours d(I luIte conItr'e la
lempole I'lhydravion cut cepen-
dtant unl aileron entldoinillage. Le
vapeur Superga ) arrival hier
sur les lieux en reminorquant le
,S .t 1. i i jusqu'A llorta
d'ol I'h' lita\vion continuera soni
vovageL' stlr Hnlimle ipreis av )ir"
subi les rndparations ncessaire'i.
NIAI I I.I I(\iiE
Mr'& Mine Pollux Paul ot nlet
plaisir de faire part i leurs amnis
ti la naissance, si'SUIlIii lc di-
II iu I,-) i. ai o icdIll, Lie' IL'tin "
fill' : I '(:lI. .l :.
Nous envoous 'liv s A I'henx
b6bt nos mel uIl ye.lrs


Vers la France
Hlier, par le steamer Cara-
velle" (de la C'" i(; Tr ns;itlan-
ti(lue, sont pa)lis pour ie Ic vre
(1France).
S(UI' A LaIirent ICan111 le, s(eur
Marie Gouy, i1. P. 1)olld, I)r A.
Nolioire, Ferere Lagtuerre, M. el
Ninme T. Guill)eanud, r 6 d l r i c,
Yvonne, Eugtnic et Paul Guil-
beaud S. . Mgr Con:inI, \. P.
Primet, I rancois Terrier.
nn!._ ..mm
A la Cath6drale
Avant-hier, apris la grand'-
mnesse qui int cltbrdie par le
Pere, Varron d(IC la proisse de la
Cathedrale et 1111 )eau sermon
prloonoce p)ar I lIere Suget sur
li deuxiem e vertilu Ithdlogale,
l'Esperance. S. Gi. MNgr l'Arche-
vrque de Porl-tu-1-t since qui
pal.tlit, collilile nious 1Iavons an-
1non1c6, luer, par It' (aC ravelle ),
a address atix lididles Iline belle
allocutionI 1 pour prenlre conger
d'eux.
Sa Grandeur est parties, hier
par lo ( Caravelle ).
Nous Iui reniiouvelons tous nos
soulihats (d'heuIiuse traversee.

Deuil
Nous avons d )p6nibl)lement
surprise d ':pprendre la mort sur-
venue Sainedi veirs les 10lieures
(IL soil de l. |petite
G;ilbeh(' Litulztland
Seuletuent 'i.ge de 12 ans, la
june Idisi).irue L tnilt l ai ille de
notre am i L.6)n Linautaul, vocal
idu lliarrem. de Piortl aui-Prince.
Nous rioLs itMr et Mine Lo
Liaulaud ainsi (ique t os Is au--
Ires pareais ('proav6s par cc
deuil cruel de trouLver ici 1'ex-
pression de nos plus sinclres
condoleances.



Parisiana
CE SOIR

iLa In(isol

du 3111is Ilere
4 'l i t i l'-I it''s
l n ti ce : (l.')ll.
Uni,.a_ i MD


Place du Palais Royal

I),'nandez nloire aialoguc des Nouveaul6s (d'EIe envoyv Iranco Ai Mon
sieur le Direcleur des Grands MAGASINS du LOUVRE A
I'AllIS on al Monsieur Ch. GAETJENS, Import-.
Export ai Port-au-Prince ( Haiti)

Collection unique d'ARTICLES SENSATIONNELS


Prix tres avantageux


S"*1


VTient de recevo'r par dernier steamer des provisions Iraiches tdIIr
que : Fromages roquefort, Camembert, Jambon, Saucisson frah
Beurre. Fruits.
Des Conserves des meilleures marques qu'elle vend i des prix ddlig.
toute concurrence. 4
Des Tins et des Liqueurs de Bordeaux don't la reputation est bien conat
sur le march.


Dans son restaurant


: VOUS trouverez


un service irreproclhable et la meilleure

cuisine d'Ha ii.

_ ^ ___________ __


Capiti : Or 18$.0, 000




Eug.Le Bosse #Co


Agents Generaux

^ ligf Tff~im~iraiwi


I;


- 4' *~~A-~ ..


a. p- ~ -I~I-C L ~LEyIn~i~L;-- -. --~-I--~~~,,L L


A,,


_ ~__~ ___ -- ..--.-.----


I I ~-


II Y. ~. IIL~ ~~ L- II r~LCIIIILII


fimmmt.


'^


-_A










LEMATIN- Mai 30 1921


PPDEONE Colon- 80- 9.50 IM
LCD Ilaitian Motors, S. A. Port-au-Prince

Edsel B. FORD tl6graphie que M Henry FORD a
annonc6 hier sa decision de produce une nouvelle
machine FORD de construction et rendement sup6-
rieurs, d'un prix de revient un peu plus OlevC, mais
dun usage economique. EnCore trop t6t p'ur donner
des delails, mais Monsieur FOD11) dit que la nouvelle
voiture sera d'une puissance et d une vitesse exeep-
tionnelles, d'une conduite-'*uple et facile dans le traffic,
incomparable en quality et en hon mairch6.
Le present mod6lo Ford T continuera
A constituer le facteur principal dane la
fabrication des machines FORD.
Avisez imnunediatemnet vos jon'noux locaux.
FOIl) MOT'OIL


IT


P. O. BOX 123





L cAuthorized Sales and S.

Authorized Sales and Services


-- t~5A air i j Sfi


4,







r
.4..
I.,


w -~
.4
4.







4
1

'S

I



4.


I ---


--


- ___~ _ __ __ __ ___


1-t a"4 I.. mmaugag


_.___


-- -------r ~rr-- -~T~7T~ CP'


k." I


- -


w v 9%,I qboikd


-- %A&





I; MAI N-- 31 Mai i' 7
- *- **III*. ...


Ces A-nnonim



*'\e 'Io..s .


Les g-mrines dangercux
pullulcnt dans Ics ag-
glomerations. (O nec
peut pas toujours viicr
les foulcs- n iis ii tsl
toujours possible de
mc prCs-rver de toutec
chance de contagion.
Le moyen hl* plus fir ct
te plus eficace. cat (eI
prifrier !tr4quemmcnt la
peau en faisant usage du
SAVON


LIFe aW


po n i "a e


* .. ;
V.. ." "v ^
N-I -174

I< *.:, ^
,. lw^
\ /,-^ k4


ALItMINUIM IINE
w-Oi'hl.i ,A Soiulil Ain rica I. ilii .iiiIi i t. Co:nlp;t Inir.


ItOCIIAINS DI.'. .IIS iDI ,iCT'S I1'()>; 1 ),, r-\l'-PI!l.N (:' II\ r l
Le stiamer "Tliulin" lais ,' r;' N '-W OrI'lpb os 11'
31 Wali liicree: lI i, ur Porl au Prinioe et le,
po't, (ill Sul.
Ce 23 Eai 1927.

4. de Malteis Co


AGENTS G ENI':ltAUX


V)ullS il'esse1iit


- .----


REMINGTON
ChOPEIIATIVE SERliE A
I., qua'ribme machine h4crire Porlat've Remingitnn a eta
gagnoe par le No 06i. Le court do cette machine est de II dollars.
COOPERATIVE SEIIE B
D.j,', j'isieurs trembres out sous ,it el ,i voD 'oulz profiler
du gran.j ;.vantac q e us offra c. (tie cooperative v.11 / vous
ie se;n he/


l. GILG


f .-I,9.,
S


-- ,' . -.




L e '

I* if I C ,
i'1,






S l. Iser
lil ti l i. l I '1 i i tll'


I> .... H,, .*. .. 1, .1: .. : ....


1~.
'1 4;~
1.
'I,.,


Q U a
l~i'i
I'


''"
:")'
; ;


()-
)l'l "


Plus de i uiiilti dcs o n.eus

vendusenHaili sn (GoodYear,


testlceux (Jui out lc 11 0 U > 0l1\ j Ilt s


S i ( i ()o::.s eIs
I :11ii(iell, sotl sails c0on.
et Isperites des routes


de la l(p il)lidle|te.
Les libre, s c so ~ou s Iv j.n -ic .dSuteivtwist qui enlrent daas la I -
bricAtio;i des 1. eus li0ood Ytfr, ILcur pt11iill(.ttc1t o sculeuiii l e dt I-
sisler aiux chocs, ulals dc les hb orlJlr.


Aclheez
qu'ollrent


la pr ochaiUi lois des,lj.) us Ulood leia, t'; jouissez du plaisir
les lonluies courses saua crevaisoas.


Good Year Balloon Tires

The. We .Iadies iraaing C.
.- I 4. "dEi.L,- -

PORT-Al-PRINCE ONAiVES CAP-HAI TIEC
-i. t (*.* *


Rue du ,laya(sin de i'Elt
/ n jace ie la Ihlnque( Nh'
de la fi'pIbllliqle(I I /(ili.
La Fi per orit. de la machine
er.ite EM 1I N G TON est
1oue par l'o ~a.entattion
onstlnte de sa k\rt('. \(n(z
(,ir ine, d i,.e-i,'lrrtion et'vous
'(-UP L Ir(rez/ omrle des pcr-
'clioil.encrjts e.. celte rr.a-
i liLe.


Faillite F Rickprd~ & co
En conlormni des disposi-
tions de I'arlicle IW~j() (Iu Code
de Cnommlerce, les creancie'r,
de I: l.,iI tr lI icckirds & Co
s ) 1' ii\ (; s ils sI IC Ip s n't'lCr,
(I !I s If (< 'i i ' , II" cIx ( C H I'II i ',)ifld(s Idc
|) mv()iv ;.ii! sy i l ic (eI li d ilc
ta: 1 l. 1 !) ,o' li sonl ictirl'c
Ilr'ti 's til < (Itre ('st" ce .
f (s dli's I r1(: cic s )(i\'t'nlv .
,A cnr clio'ix. s'ils le 'rirlr t.
(Ildl .('r Icu 1r, lilr,.r s ;in g'cI1<'
d(I l'rilni)ll de rI c l ii since
dc I'P. rl- n IP i'ce. cone r(;-
ct'li is *. jus "l'.'ll 1 MN ii.
iPoil-aii-rinct,23 % \Iii 1927.
L," ige('-Com()miissalire,
(61 e y .1l':.\N


PIII(PIETAIIRES D'AUTOMOBILES


PNEUS



Nous recoilmandons ton
spi['i\elcinent les p)Icus p)our
canmiolns :) x 5,32 x 6, :(; x (,
3) x 5, 38 x 7 Heavy Duty.

Lces pneis FI1tESTON i-
BALL ,()N soni les incil-
leurs.
Tolul s les dimensions de
plusllS el Tulbes el accessoi- ,
res en sltck 'che e







Plus de kilomnltrejavec
?


&


~..
V. *As v.
'r~. p'"- z -.


Ma, cb. . ;-~i~~ .- ~h t **c : ~tc-- *t .


Iisez-. b


4


TUBES


p
-~1


, < 1 'ar
^V^.^^f *


Dollars


L. Pretzmann-Aqqcerholm & Co,
AENT GENE'lIUX


---~ --


-~~ur ----------- u


ui i a n ...


-- L --------- I s __r~c- -.--


M-A "53


4N





LE MATIN -


30 Juillet 1927


C


ARCELERAS


A OU A
ASCAR Le Prisonnier ASCAR
A A
R -11

Cest quoi? Devinez!

Demandez a vos amis'


Visitez leIayo de

Meubles et articles

d'ameublement de

Paul E AUXILA


II


I


Voir see Jeux de Salon en Osie I
Set en Bois recourb6s, seo chaises do'
Vienne avec et sans filets dords.-6
Sea Lits on for couleur boie. Sea
armoires avec et sans portes. glace.
See Panneaux d4coratits genres

S Grand choix do ebaussures pou
Sdames derniers diodeles et dernier'
tons A prix moddrks chez
Paul E. AUXILA
Visitez cette Maison d'abord,
S os intorols vousle commaudent. I





Faites votre demand
de Catalogue
La raises Ch. N.GAETJENS advise les nembreux clients des Grands'
Magasias do LOiUVRE qu'ils pourroonvisiter les echantillons d'e0e reCus
par les derniers S(S frantais, is deiront aussi \oir les Catalogues des
grades fabriques de nmeubles, el des manufactures, des papers peinals
es plus medernes- garanti inusables.
La maisone accepted les plus petites commander.


Si Ud quiere haccr un re
galo con ipoc') di;eli
fino, de luyo v raro,. visilc la
casa H. BALCONI lis y .que
dara convencido.
Cerca del hilel Frances,120(
Rue Houx.
Vista lhace *.


L


ien nest si desagrgable, si obs~dant pour un aulomobiliste quoe d'd-
Lvoir sa voiture 4quinpe avec des pn'eus de qualiii4infrieurefsu-
lets i de continuelles pannes qui provoquent la manvaike humeur
le ddeouragement et souvent mime la perte d'un temps pr4cieuxr Insup
portable d6ji, vite ils deviennent inutifisables et doivent tire remplaces
occasionnent ainsi une d4pense qui aurait pu tre 6vite.


La meilleure forme pour
qui consist i se procurer des


parer
pneus


i de tela desagrgments esl celle


GENERAL

CORD

qui realisent un double advantage:

Quality irreprochable et belle apparence

EN STOCK CHEZ
R.CONSTANTIN- R. M.AUGUSTE


Rue des Cesars


Rue Pavec


,9kw leading mineralwater

La Boissoni connue dans

Ilemonde entire
e, IST UN

RAFR AICHISSANTI
ETI UN

RIC(;ONSTITUANT
FI()II)D


I


iL'6vrquo do Strasbourg

Outre lu lellre de Mgr Rich
A ses prtrcs ctl fiddles Icur in-
terdisant la lecture du journal
autonomislc la 'Zikuiml'. le
Buulletiu eccle-iasliquedu dio-
c6se de Strasbourg piulliei one
monition du ndmeO 6 &lue
ndresse naox redactems catho
liques du ijo,,nail roy:ilisle le
"National' (I \dIsntcqui acciiI
que le Sail Si'gccsl mal
inforni. (dais la cause dc '.\c
lion franqaise :
l't onr l.' l & ri ill, ilcsl
HiOn tellainl il est anjiiur.
(I huii ii(ldiiable) qlue le Sou
vejain Ponlile a pris contact
avec ul'.' (lion franqiaise) par
lie 6tude personnelle. II I'a
faith au course de l'examcn le
plus loyal des lextes les plus8
atitheniiquIes Apres avoir cu
I'lonniiei de I'ci'lcdle c il ya
'ilueclts jouls pethlnt i lc
audience I)rive', j'eliis poi te
6i croire que pen (C irnSionnes
coinnaissent atnssi )ien led's
do(lrines ec les pro,&des ide
Sl'ActIon rauaiise P.
D'anure palrt, a lioins de
Ii,'r I evidence, on ie pcut
conilcsler quei depiuisplisieuis
Imois I'Action Ii n;iq isea t ') a
resi d('ncourager la : ;oitee
coitre des c es p itr in n' spi
nrtuls de I aunioiile cclesias-
lique. I'o r lout o)l)ervalter.
de honne foi el que n'inidulit
pas en errciur la passiolln o-
liti ue, la cause est c teii ne:
le SoCverain Pon0ie sail ce
(iu'il faiii; il agit apris avoir
acquis lan connaissaice la plus
co)mplelc des cnieurs censu-
rdes.
I Le'dvuei de Strasbourg a
done le regret d'dlre oblig6de
donnera tx rchlacleirs calho-
liques dlui "National" un se-
cond et public avertissement.
II les avertil que s'ils conti-
nuent i a porter conlre la per-
sonne et I'autorild du Soutve-
rain fontile les mniies ac u
stations il sera obligf de fdire
savoir que leur journal est
condamnu par les lois g6ne-
rales de I'Eglise ,.


Aux Grands Magasins

Fournitures (Geindrales
pour ia Cordonncrie.
JOANNY CORDASCO
N" 319 1iniue d s (lils-l.IorIls oti 'lioniis Ma% diou.
Tl'ci hojie N(o 23L)7.- I'om I u Pj inice, -- (llaiti)
Viiilnenl (l'a I riverl cl Ai v'Il i'rC :
Astonirol ile aNASIJ six cylilndrt s; St (c1n I all iH'aI i ings
Cr.ni ksliall.
PI( us cI (Chanil, is i:r ( Mi Iclin Toues'!c ls Id menll
ionIiS f(i Sl( k. Tli's laits c i ia'r mi chl I (Iu( c par
I' mil .i Ia cur(.s.
j '; O!( s (;mutilcl' iic G G(od Vt ior. T'i I.ns l ins I ous
\V cI Polli ers.
flBic clellcs a I Richalan li re a vc a'vcc ( hIi, h n l 1 d'
Ix VI'rnssesIn mI1arclic.
MI i liii. ;i( u lOic V t:s'rA i pids el ;i m:ein ,. 0 oeir co(' t i
lircs, Tii 'Icirs el t coidol nniec s.
li tlssli< s I ()il lio nii s l i 'i r lr d (:1111i s.
(.",li ,iiil)r d' tI ,il It luixtW sc; loilleNc s, ,. ;l, I s, Ih igio
res. Notivt.t ils ?


mrobMrn-Amerikb Linle


i I 9tq


Emin a m ~ a ~N inuwin -~ ...u.N~


I Insurance o

Une des plus fortes corap g1

canadiennes d'assurante si

la vie

Eug Le Boss6 & Co


ir


A. de Matteis&Co
l Repre6seiantis poui" Haiti


'~I ,I_ yI


-g~s ...a~. I. -


_


I I


I a


~f~


_ I --


EAU MIKRALE WHITE ROCK
GIGERA WHITE ROCK
Lc seul Gingci l fait
d'eau LMineralc )uI're


G s U SO(H JU)BII


1t I-14 t T. ii/O(I

1),.NS T() S I. 1. M ..IIl.L' iS IlAL' I-I.S,
CIA'lSCA (,\l:s ET I-r L'TA IbA\N'IS S


Mohr &
Dislributlcuis. I'Po


YLa urin
lt on, -Prince. llaili


Le steamer a Mexico venant
e Kingston et de Santiago de
uba, est attend A Porl-au-
' iince vers le 4 aot'it prochain.
I repartira le m;me lour, via
!cs ports du Nord,pour le HAvre
, t Hambourg, pregnant du trot
I our I'Europe.
I ort an Prince, Ie 25 Juillet 1927.
OLOFFSON, LUCAS & Co,
Agents-Gdncraux.
-I
rapiers t Ciirettes
JOB
Je realism pour compile d'une
maison de Paris une parties de 201)
bIt'es do t00 cabiern au prix de
4,00 gourdes aIs oite.
Dstoise MOURRA
205 Hue des Fronts-Forts.

I FIMthe a Cro
'Pai* ELon Laleau
On trouvera le volume au
prix de 2 gourdes h la Librai-
Hie Ducis iard, Rue Bonne-
Foi.

Horn Line
Le steamer *Heinz Horn venant
de Kingstun sera aIs capitals veis
le ler Aodt prochain at partira
le m6me jour pour I'Europe ( 11&-
vre et Himbourg ) via Its ports
du Nord pregnant frWt et paese-
gert.
I.e steamer ",Rhpa veant do
l'Europe via I'ortc-Plata el tCap-
llitlien eat altendu b la capital
% 's le 8 ao1t prochain et continue
ra le m0me soir Foor Kig$stoD,
Santo-Domingo City t Curesao.
Port-au-Pilnce,le lOjuillet t927
IIAEHNE1R & Co, Agents.


A vendre 22 volumes
richement rehlis des (u-
vrea d'Anatole France.
Excellentes conditions.
8'adresser au Journal
Le lutil,


Pour gudrir ou evlter
MIORAINIS 03XMTIPATIOI
*SNOUe1TIe0*-TOVURDiaiOI*Ta
IL SUFFIT.doprmewsd
& l u3 doa t voep
Smndun "**m en"
Gae PHul dunI Dehlant
47, re da fauwb It-Deusi, Parlt

WillOu f lt uIt aMea
t DEHAUT A PAR m
DEHAUT A PARIS
mt tK* Hlftl- Ipim h tso 4 Mtr


c -----------


i










Noits aidoqs Ic


0ua 1aidle Ve

LINJ" w Rn


IIUID&Tlfl


MAG


LE GRAND


AS


LE MATIN 30Juillet 1927


liU ---NOUS GUIDONS L'ACHETEUR.


IN


est toujours en liquidation.


Notre deuzi6me iaste pour le nmols de Julieo.
Lee liquidations qui se tout g6nnralement At Port-au-.rince ne sont que les liqui-
4isloais rtiellcs dioun ou de deux articles et souvent since lains.
M toliquidation duGRAND Mesttne vorio -
b liquidation et de RAN D M AGASIN L tson stock.
qui1


CAhmiselle blanche
t~usetties lit d'Ecosse
C(2 Iltes fil raykes
bphasettes mercerisees
.adte6 tis li.icot sup6i-icur
Cbnahwitte tricot suiprie
Chemise ll ille pliq vrita
a chauffeurs
fhemises froniqiscs a pli
SC e coulcur
4o bhinaison en tricot chl

dmimse de unit
Pyjamas sup6rieur
Caquetlle sup. coifle cuir
Mouchoirs fil pour horm
parapluie roir sup.
Sweater pour homrnme
Bag Il a coLle pour garcu
lMpuchoirs bl nes et coul
Bas cole
tnaussette mis l)as pour
grand choix de cravates
!0ux cols coul.
'laselle par aune bonne
Grand choix de cha
^ i t.._ l Iiie a anA


I eUltu L latiii'-n g *
lille line et casque
entants, grand choix
homme


m p
- "r 1 ;.
V^Tt1


9v
OLI
p

rLd


1,75 t Ocpe 'asubio le Roi des Cr&pces
douz. 40,00 Satin liberty grande larger
30,900. Ratine lame soie anglais
dz. 10,t 0 Jersey soie
6,00 Pelitl Serge soie legre.
nr 6,00 Crepe marocain tranqais
blc 13,50 Crpe soie a dessin anglais
12,o0 1 region soie A tessin
is 7,50 Fouhuidine a rnmage
5,I Po)pe'ine blanch el cr6me
emisette et cal?. 8._ Ratine l Deuil et cou!eur franchise
a e 6,0.( Tricoliue a barre
15,00 TricmItive de soie a barre
7.50 Salin colton noir grande larger
17.5f) PiquI ll,1hnc grande larger
et sole 5,00 Toile sallne blanc et couleur
me coul.blanc 15,00 Voile peile couleur
10, Sovetur sup)rieur
10,00 Toile l)ulgdre
onnet et fillet. 2,50 Voi e couleur blanc et noir
6,10 Indie,ine frann.lavable grande larg
1.50 \VoIe blanc A barre
garconnet 2,00 Z6phir a dessin lavable
3.00 Reps h rres
10,00 Mapnique piqu6 blanc
quality 4,00 Calicot percale grande larger
eau de pal Sweater pour dame
peaux de paille jorset
Schoixde chapeaux Grand choix de toile pour deuil
tes d'Ecoliers pour Grand choix de cr6pe pour Deuil
de ceintures pour as Fils et sole
en cir. sun.
DigacDnal sup. A


20,00
Gds 8.00
8.00
800
7,50
500
5,00
3.00


4,00
2,50
2.25
1,50
1,50
2,00
1,40
1.25
1,10


1,10
0,00
1.00
5,00


e i coueu Diol pure lane extra s,
e drop fil extra large. ane 2 14 00 Casimir uoir a rayures blancIhes
drap lI extra large. aune 2 114 10.0 Casimir pur latie could.
S2 2 00 Alpaga noir sup ricur anglais
Sa dr, pp) suip. 9/4 .'4'.5 Drill fil extra, blanc
* a rami4ge pour aim!iniblement 00 banc
is sponge pour sortie de ban g.arg.ki, Dot k .supbrieur blanc
nisetlle et cae.c en tricot pour voyage,;,50 )ril Sardine pur fit
?erture de voyage 3,,.0 I)rill t ( ts superiour
vertare de lit piquee similic soie 40,00 Gabardine crcme pour costume home
hoix de malettes voyages )Drill sup. blanc
e fit sup. pour moi.,stiq.lr6s large 4 K ,,,Kky jbunc sup.
nogniphe portatil j,)uatut t itporte Kaky blanc siup.
Ie disque )ooK bh icsup.
Sa matelas doublee large. sup, 2.0 5 k',tkv i u., e l


|nd choix de tapis pour table"
icente de lit
and descent de lit en laine
Grand choix de partumi Hubigant
A bon march
Et mille autres articles.


d'avaries,


nos articles sont frais et garantis.






206-208 RucT raversieeV


OClASION EXCEPTIONNELIL
.A vendre ou'd aOfermer 4S
d Pelit.Godve "*
,**ws. _.' --*-- --.---- ---
' UIe lsvaa propri4td fondsa et b-
timses syant toutes lea d6pendan-
ces at confort:d6sirablaes,situe h
1'entr6e de la villa. Position ex ml
lente at saine conviendrait & son
point de rue pour une institution.
Pour tous reaeeignements, s'a-
dreser & D. Hermantin (Port au
Prince ) oit & DUFRESNE B.
OSt'INE (Petit GoAve.
Ce 18 juillet 927


A ELDORADO
Tous les soirs aRepas Cr6oles a) Or. 0.30
Potage tous les dimanches martin
Vous y trouverez aussi ,e meilleur Billard
(te Por -au- rince et da Dangereuses
ide Maitre Lamothe
Le lameux Iocklail" "One- Tree- Four" qui preserve
del'cpid6mie.
Les meilleure Sandwichs
Prix mod&ers.
Phone 597 Fred GAIRAUD, Directeur.


10,00
20,00


20,00
25.00
15,00
15.00
15,00
10.00
5,00
2,50
3,00
400
2,50
2.00
2.00
1,75
1,50
1 9


an wft ,I V, tain 4 ,^!
D)ril flanelle 1,25
Coutil fil a rayures rougeset bleues p.garq. 4,00
Drill coul pour h mine et enfant 1,25
Drill noir uni sup. 2,00
Drill fil a barres soie pour homme 5,00
Chemisette coulcur 200


Cones do Vacanoes
PAR
LINSTITUT TIPPENHIUER

Section COlaique. Fr ahls,aa-
1' ofP Mathdatique,
SaE P et Nataretle,:
ustin, Gr Deea ete.
tout poor un pri rAlit :
A partir de $ 3.00 dol.
C" course moat, na outre, faits
par de protoueurs .p6claitas6, en
chane.e doe matures. -
Dea course p6eiaon sont insti-
tofu pour tous lee 616ves en retard
at toes caux qul n'ont pas russi
eua derniers uexmeos de la S-s-
s1 do jullet. Pour oeux qui so
- i rtoit & one cole .up6reure:
ME i ne., Droit ou G6nie.
Encoreouae chance eertaine, jou-
Des geos, pour affronter avec suc-
cI Sessio d'Octobre.
IBWion complete ea 2 mois dIa
progrtmme clique de I'ann
tcolaire, pour toutes in clam., y
co ipri Is 7e, la -t, la Rh6tori-
qu4 etla Philosophie;Breets Sim.-
p'et Supdrieur pour les demol
sOle.
Section Pratique Dactyl ora
phbe, Stonopaphio, Comptabili,
par I'lmstitut Tippenbauer, fooc
tioBnant A pertir do ler oftlt &
Ptuonvllle et en Villa. Lea elves
ean rtard, eeux qui 'ont ps rinu
st ltsii que ceus qui vealent eom
aToer dns maintenant, htouve
reto qui leur manque et ce qui
li u taut.
PFarte conscients de l'avenir do
v. s eofants.
Un aide 6ffiace vous eat offer
S 'Irnstitat Tippehauer.
onns de de 'Unoiverit6 Hal-
timne,
due Lemarre on face de la Mai-
sEon 4 Mr C. Moravia.
Et Pitiou Ville Rue Villate.


La Populat.oo duatobe Sorrente, dans n paysage do
En vue de la Conference eo- rve. L'erivain russe vi It,
nonii(lue internationile.qui sest I entour de a o n grand ll't
tenuu le mois dernier Gen6ve, Maxime, de sa lemme et de la
des documentsscrupuleusement baronne Dadbers qui lui sert
6lablis ont 6 t col >tionn6. tie secr6taire. Aucun stranger
1Is ,e s)nt n'lach'6s ni'ta-n ne franchit jamais le seuil de
menl A Is determination du chit celte demeure myst6tieuse,
ire de la population mondiale. exception taite pourquelques
Cems stalisiques prouven. corn- r..res amis russes qu ont le
me le mon rait le 15 juin der- privi|A. ,povo, r 4"re ad-
nier M. Yves Guyot A la Soc1i6le trvil6ge de pouvoirL rerad-
de Statistiq ue que malgr ltes mis en presence de son origi-
cinq ans de guerre, le monde nal propri6taire. Gorki n'
est tu peupn[ qu'il ne t'tait pas change ses habitudes.
en 1.13, mn6me si on elimine la Tous les matins, it se 16ve de
.Russie tr6s bone heurc et p tsse
Voici In r6partition de la po- pros de dix heures A sa table
pulation ( en millions d'habi- de tra vail, A lire et i ecrire.
tauts ) : bouvent it faith de longues
1913 192 promenades a pied, ou bien il
Europe (moins Ia entreprend une course tolle
Amrusiq e) 31,8 2 en auto, sur les belles routes
Amerique ceunrale 29.8 31.8 qui longent ia mer. Le grand
Amerique du Sud 56,2 68,8 6crivain est en train d achc-
Afrique 134,5 143,7 ver en ce moment un ouvra-
Asie ( moins ge d'unc importance capital,
la Russie) 959,1 1003,5 dans lequel il 6voque quaran-
Ocnie ,6 8,7 te anntesde vie intellectuelle,
--- -- ainsi que les 6v6nements les
1641.3 1884,1 pins saillants qui se soont d6-
Si I'on prepd comme base 100 routes en Russie. La princl-
pour la population en 1913, les pale figure d4 livre est un
indices de fa population pour 6tudiant, Klim Sangym, qui
1925 sot les suivants : devietd enrI iph nhe.
Einuriqo e du Nord 149,4 Les plus belles pages sont la
Am6rique Centrale 100.5 description de la celbre toire
\nmriqie du Sud n 122,0 de Niijn Novgorod, ainsi quo
\frique 106,8 la catastrophe survenue 16-
\sic ( moins la Russie ) 104,6 poque du couronnement de
OeCine 115,0 Nicolas II, o6 plusieuts mil-
-- liers de personues trouv6rent
111,0 la mort.

Eaxisme Gorki
au travail Un Cadhlac& Seda na bon
avaxime G o r k i travaille S'adresser en face de la Corn
avecareur danssa njolievie pagnie des Pompiers -Grand'
,But.


-- -


,restone




HIER ET FIRESTONE DEMAIN.

Pourquoi ? Pour la bonne raison que le connoisseur de la
valeur d'un Pneu constate tous les jours davanta le
tneu alloon firestone et la Chabre i ir rout oFi on e
do par ler excellent qu-litd, sot0 C qui lui8t pour son
automobile.


Nous prenons plaisir i aviser nos amis Que
un assortment' de'toutes les dimensions de
leavy Duty et Chambre i air rouge Firestone
11 y a advantage i acheter h manqu


nous avons reeu
fneus Balloon,


FIRESTO NE


P i; 1i kil)iO.K-: ave:


Pour volre consort el Votre iceurijt.


En vente:
St-Mr, chbez Mr CInt Piard. .
Go6MW chlU Mr Antois Geffrard.
Port de Paix, ces Mr F. Maurass. *
Cap-Raitoe,, ele MM. Jen LeeolaBi & .
Jamel, thez, Mr Edmond Lasture.
Aux Ceryw, cbez Mr. JeanlD. Loaurd.
J6r6mie, chez Mr Deaquitom.


ParlDollar


L. Preetzmann-Aggerholm & Co,
AENT GENERAUX


6,1
e


Rien


rien d demodes, tous


" -r I


-~II --r


. ..... --N


II r w II 3


II IlrrT-


- .1- 1


.. I:~~~~_,~__~~_ I


. I


1






LS MATIN 30 Juillet 1927


PROPIETAIIESD 'A. TOIIOBILES I




Attllention



Nous-avons le plaisir d'aviser note aimablc Clientele, que Inous venonsf


de recevoir un FORT STOCK de PNEUS et CHAMBER


i air *GOODRICH*


D E TOUTES DIMENSIONS, PATCHE


La Marque *GOODRICH* est certainement la plus appreciec de tous les


connaisseurs, et


est sans


aucun doute la FAVORITE de


cos MESSIEURS (ne


vous en deplaise, Mesdames.


Agent Gnderal pour Haiti.


PHONE


: 2379


EN VENTE CHEZ:

Vauve A. Sandral, Aux Cayes- Elie Tiphaine, Port-de-Paix- Abel Lacroix, Gonaives Fdlix Gavoea,
Jdr-mie- M. Maissonneuve, Cap-Haitleon-Oloftson Lucas Co., Petit.Goivc- F.Malebranche, Amse-I-Veau


Cin6man populaire
Nos deuz Cinmmas, Parisiana
et Vari6t6s ofirent, demain soir,
en I'honneur du President Vas-
quez, une grande representation
ciinmatographique populaire
La representation aura lieu,
dans l'un et I'autre Etablisse-
ment&,A 8 heures precises,
Proohain raid a6rien
Pars-New-York
PARIS- M. Leon Givon, avia-
teur franVais,qui pilotera i'adro
plane Farmnn dons lequel avcc
M. Louis Faveau il tentera le
vol Paris New-York, a faith un
vol d'essai preliminaire A Tous-
suS-le-Noble .t s'est declar6 tr0s
satisfait da fou, iounement de
son appareil. A pat ir de de-
main M. Giron continiera ses
essais au Bourget, il espdre pou
.yoir partir au commencement
du mois dAout.


.L S.batenrs-deEins..-Uiis La MAISON ACRA
et Ie rme see aujourd'hui Samedi A sa clientele et nu
WASHINGTON Le Sna- Of fre public routes sorles de confectiohs, com-
ter Edwards, ddmocrate du plets en tout genre, lingerie, un assorti-
New .Jersey, estime quau moins ment vari# et complete de chemisestc.
tr btte modification strieuse Le rayon de cravates de la MAISON j\CBA n'a plus
& Ia loi Volstead. de rival e ses prix dufient toute concurrence.
I__ I__,___. ._..... lUne visible A la Maison ACRA vous Mdifiera comple-
La santi de M. Heick tement.
CLEVELAND- On annouce que
M. Myron T. Herrick, ambassa- -
dear des Etals-Unis en France,
qui a subi une operation A 'h6- -
tal de Cleveland, estecn voie
it_'_'__ __ SEA SIDE INN

NOUVEAU ALAtsBIS Caf6 RestaurantI HCce
*mmmeasasems DE PREMIEa ORI)IHE
ROY"FIL Mn L'Etablissement oflre a ses clients In cnisiie la plus chl
woU 4 sie: m ets les plus exquis et vinsles plus fins.
PATIOUEef Pour les grands diners et sotpers de reception address,
Ar W. SM. rANUM E.f a vous A :
#iAMat ftOluuml3kSmd s*"M *SE 4 BIDB INN


l

ex
\


40


LE PLUS NOIITEL ENNEMI DESENFANTS.
La monebe est one pesle partont on iele a. La mouche entre I.
force deas vtro aisoe, et promEse se, paltes eontamieAs sor. to Ilt.
Ia snoarifre qe vous absorbez. Elle dissemine ser volre table 14
genes de la tlbereulose, de la Isphoide, de Ia dyseaterie, et des aI
fres maladies infectlienses ile flaboulaM sur vore personae eA diii
ra'ir qne yeas respirez tonics sortes de microbes. IlBaissez ce visit, ir
| iljdkrable de voitre aison avant qu'il 3 y laisme son cachet de mal i-
ladiedenmimsreeldemort. Protlei votre bVdesdnonehesaverIleflt. I
En queiqes linule Ie FLIT d- qui piquet It l lie.. ,
barra n* m aison des aon- Li proed de ralffimnemten in
ches, eumsliques, pnhaise, .u- que le FLIT me teche pas leso*'-
etesetcanerelats IIpnlredae ea les lesples dlicales lt FLIT est
Irons o ceas iseles se eacheat et d'ln usage larile, motel p) ir
dtlrail lears larves. Le Flit vape- le insecItes, aisa it*itesil p ir
rise lee les amles et lears larves les enlals.
STANDARD Oil. Co NEW-JERSEY -WEST INsmi OI.Co, Agents





I //V^L Gtr"miles, pFaces, punaists, ranrre!at


NOW.


I - --


_ __ .,,,


wmwx A


jm.& -A--A twummum" odha WUMONIONIM


- I I I


I'' ~ 1


a G, 1.25 et 2.00.






L&!MATIN 30 JuUlll 1027


Un Excellent Produit
No~s avona re (pron. Evois;) produit lanc6 dans Ie commerce par Mme Vve G.N.
TASSY ( nde Evodi Hector) sage-.femme.
Cet aliment tonique a Wt6 m6daill6 i 1'ezposaion:de Santiago d
loa Caballeros et coulr61e, ici, pr Ie Service National d'Hygiene pu-
blique sur la dem. ode du Secr6taire d'Etat de l'lnt6rieur & qu;
Mme Ta. sy avait envoy un echantillon.
Nous fdlicitons ce Tassy, qui a bien voulu mettre A la port6e
de toutes les bou s, cete excetleateOcomposition et nous:esp6ron'
qae Ie public lui f .a un boa accuril.
11 y a d6j& iix 's qu'elle at ;t prdeentd ce product aux m6de-
eas du Cap qui 'ai avaient do u6 ua bon coup d'6paule dan. les
premiers efforts qul'e"!e avail f. ts jww lo lancer et depuis quatre
ans ells a pu obtenir une bonne clientele k Ia Capitals.
LE PIIOSPItO-CAO EDILWEISS SE VEND
4 Gouides Ia livreo:- IG. la If| livre.
11 y a aussi de, paquets de 0.25.
On en trouvera en gros et en detail chezMme Vve G. N. Tassy
956 rue de l'Egalit6.
Au Grand et au Petit Bon March6 et A l'Epicerie de Madame
VICTOR, derriere I'Exposition.


Fred. Gaetiens
No. 117 Rue Roux ou Bonne-Foi. No 117
Td66ephone: 667
ON TROUVERA :j
SA Cool fin pour liqueur. Sucre Hasco blanc et rouge$
i A gros et ddtail.- Riz par saclet p.r"livre,-Sirop,Orgeat;
Grenadine, PAche, etc. Cigarettes, |Chesterheld, Camel,
IChantecler, Pantal6on. Marchettes quality sup6rieur. -
Conserves alimentaires.- Catd vieux ptr livre, Caf6 en poudre.
Whisky,-Biire Patzenhoffer. Cl: impt oase Nss6 P re et fill.
Champagnequi peut rivaliser avec advantage avec n'importe
uelle marque de la place. Champagne Lanson.-Parfumerie.
Vin blanc par gallons ct par bouteillesVin iouge par bouteilles
t gallons quality supericure.- Cle'1in Vierge par barriques et
gallons. Enfin le fameus Rhum Nectar. Et la non moinms
femouse Anisette de Madame Frederic GaLtjens.
Venez fire une visited et vous sprtirez satisfaits.



Grand H6tel de France
P. P. PATRIZI Proprittaire,
Get .Etablissement renomm6 don't l'61oge nest
plus & laire vient d'dtre oompletement restaur6-
*t remis & neuf. Lee chambres ont tout le con-
fort moderne, Ie service irr6proohable, Ie ites-
taurant soign6 eat do tout premier ordre, 1'H611
tel n'ay.ut rion n6glig6 pour fair plaisir A sa
charmiante clientele.
D6jeuner & la carte, Table d'H6teW
,Plat du Jour au choix
Pension an mois, A la semaine, par jour
=Garage mis qratuitement a la disposition des
Voyageurs.-- Bains, Douohes a toutes leas heures.
T616phoneo No 3841
Dans lea Magasins souch6s a P'HOtel, on trou-
vera toutes sortes de provisions, Vins, Liqueurs,
cigarettes, Vins d'Espagne, de Bourgogne, d'Italie, Grand
(hoix de Conserves.
On y trouve a I'arriv6e, pendant le s6jour ou
au d6part tout oe quo l'on d6sre an Grand Ho-
tel de France..- P. P. PATRIZI,YPropri6taire.
IIIIII vP I


La grade ckapellerie
DE

Genaro Hurtado
Grand'Rue et Rue des Miracles Port-au-Prince, Haiti
A le plaisir d'annoncer A ses amis, clients et le pu-
blic en general que dans son dtablissement on trouvera.
Un chapeau pour chaque gout el chaque person;
ainsi qu'une variety d'articles pour cadeaux nouvelle-
ment reVus; vous trouverez un assortment de Sirop et
Liqucurs,sans or iliertLa punch crema, cette pr6cieuse
bois on espagno.e.
La Maison HU.RTADO offrira:un souvenir a chaque
cheteur.


1101ee Ia8Cllae
Tout ce qui concern 1'l16-
gance masculine vous le trou-
vez chez ]'artiste des E1lgan-
ces, le Maitre Tailleur ANDR19
ISIDORE, 1515 Rue du Peu-
ple, presqu'en face du Bazar
M6tropolitain.


IL n'y a rien de plus ap.
rpropri6 pour c616brer
la tte d'un membre de la ta
mille qu'un pique-niaue A
BAILEY'S BEACH


RIALTOI
H6tel-Pension
1319, Chemin des Dalles
Cet Etablissement situd A pro-
ximit6 du Champ de Mars se re-
commande par 1'excellence de
son meau toulours varid, ses
chambres 'spacieuses et been
abr6es eNecs soins attentits don-
nes A la Clientl1e.
English Spoken
Se habla espanol
Garage pour autos-Phone 2609
Mme Gaston THEARD
P'opri6taire.


Kesko Kkoff Kenskoff
II fait froid
Achetez Sweater pour hom-
mes.
Chandaille pour lenmmes.
Sweater pour les petits gosses
Bonne quality anglaise.
Chez : Caribbean TRAI-
DING Co, Ltd.
Vis-a-vis de l'H6tel de France


Panama Railroad Steamship Line

Service de lfre et de passagers entire
NEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, LANAL ZONE et les PORTS de la COTE
OUEST de1l'AMiMRIQUE du SUD.'
Le plus rapid et le plus direct service de transport de passagers entire Haiti et
les ports Europe'ns via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panama.
Voici la lisic de nos agents pour les principaux ports de I'Europe :
Angleterro Ecosse France
[rs, G. W. SELDOM & Co 17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND


EN FRANCE:
Mrs. SIIELDOM & C* soul reprfsnals
par les maisons suiainltes:
GELATLEY HANMIL: & Co
21 Ruede la Republiquae
Marseille
HERNU PER ON & Cie Lt
153 Quai Georges V
Havre
HERNU PERON & Cie. Ltd
Ruedu Moulin a vapeur
Boulogne s/Mer
HEINU PERON Cie. Ltd
95 Rue de Marais
Paris
HERNU I'iPEo & Cie. Ltd
Rue de la T' anquillit6
Dunkerque
HIERNU PERON & Cie Ltd.
Rce Hov,
Bordeaux


COPENHAGUE
Danera rk
Mrs. E. A. BENDIX & CO.
21 Allengade, Copenhague
GENES
Italie
Mrs HENRI COE & CLERSI
Piazza S. Matteo, No. 1.5
Genva. Italie
CHRISTINIA NORWAY
International
Speditionsselskad
HAMBOURG, GERMANY
Mr H. Vogemann
Hambourg,Germany
GOTTOURCE, Sw g EN
Nordisk Express
Gottemburge. Sweeden
ROTTERDAM, HOLLANDh
Mr. H. Vogemann
Rotterdam, Hollande


0. B. Thompson
General Agent
Port-au Prince, Haiti
Private Telephone No. 525 General Office Telephone No.425


-I y a toujours du,
dan er dans ICs foulei


Lea germes dangereux
pullulent dans lea ag.-
glomerations. On ne
peut pas toujours 6viter
les foules-mais il cet
toujours possible de
se preserver-de toute
chance de contagion.
Le moyen I* plus &fr at
I. plu efficac. eat do
purifier friquemmneat I
peau en faiant usage du (
SAVON


LIFEBUO
le Savon
pour la Sant6
Lever Bros. Co., Boston, Mass., U.S.A.
P


S LU t


L incomparable puretA
du beurre de table
BRUUN,
Tous les ferblarhs ont comme is- .. ...<
gne un seul baeuf
a fait de lui des amis par- *
tout qui n'acheteront,
pour aucun prix un au- ,
tre beurre de table.


S de volre ,t le BR UPdNonTd le sine esi bNSEb
,, lifEe, Isur hles terblancs el
vous aure: dubon beurre pour volre argenl. Pourquoi ne pas acheler
le meillour Beurre, prepare lout specialeient pour le ci
final tropical, par les Usines BRlNI/
de Copenh igue

En denmandant le FERBLANC D)E BEURRE DE TABLE aye: soin qu'on vous ne
vend celi avec UN S JL BIREUF, seule garanlie que vous achele le


Beurre Bruun


En vente dans ttoues les
bonnes 4piceries partout
en Haiti


Pour vos commander di-


recites, pribre
abresser A
b


vous


L. Preetzmann-Aggerholm & Co.
AGENTS EXCLUSIF


_ __ _1_ ~~~_ _~


I Irrrr I __ r_ ~___ ~_~ _~_~_ I


_ I .. .. I!


_ ..


eh~llc~eC r


ra~scSl~e4_


-Wo


_ ~I


~L I I '1 "5 -




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs