Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04476
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 05-30-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04476

Full Text
--? ~ --- --~~_~_ -~__~I_ .-~f-~,u -.- x- U- -


nent MAMIOIIR
DIRECTEUR
Rue Am6ricaine, 1358


TELEPHONE N0242


LE TUMEIRO O CENTIMES


PORT-AU-PRINCE (HAITI)


216meANNAEE N" 6109


L'NI) :30 MAI 1927


t La plus belle terre..... ..
---- .ET VOUS DOUTIEZ?...

Dans le but de compllter travaux remaiquiables de ses UAN D commienta :i se realiser ,'n id e ic frn-
rhommage que nous voulions luristes, mnis aussi pour son i* chair les dtipes de li gloire ionplihle, lous
rendre i 'ile voisine, dans elonnanle vilalile dans toules e ot is dise z sep)liiq'us, (ie, 4-.ei, lIe rectu! du
Botrearticle du 20 Mai, Ai 1oc- les branches de I activee hu- lelll atifirin'ai' s1n sutccfs
casion du 25e anniversaire de mlaie, sans en excepter la- Mais les PA'lI()'I'S I:tincl .ii's attlltiidu si long
la Republique de Cuba, et en aviation (( la plus noble con- htemi ns pour devet'niri la (cig1ctle idtc:lk
inme temlps,restitlueria nore qulte) de ihonlmme conlenm- la \.'llur d'nn prl'iiil tic scle'l i' i peiil d6pin-
lie 1'honmmage historique de porain, un discourse piononc dre t n)nbl)ic desanmee.s.
sonm nimortel iinvnteur, nous A l'Uuiversil6 de Miami, le 22 l.'llc est, ell cllt, hi nilillt.ire i"g: ;, veidn, meil
sommes incites a reprendre levi'ier d rnier, jour annlivelt- ler milarche. Ses licleuis en lirieni I rii)le aviltage-
la plume pour retablir I es saire (de eorges Wasliingon listournc de Gdes. 2.() sur ceit I inis ; di'ne sC-
detux propositions suivanles : par Monsieur John Barettll, ex- conde r de ( es 2.5) sir cni prelles usre's,
a Aujourd hui colmme hier, direcleur de 1 Union Pan-ame dos'sil)iliats ide (iders 200 glides "1 i .'" 'I:'ticun des ions
aviols-nous crit, nous sa- ricaine, pour le confirme'i porlant lIs Nutic os 12. 11, 1(, l(, I i t ct 20 cnfernlmes
luons Cuba comine un astre trouvera sa place ici: ( Per- dans les pochelttes.
surle ucl le Continent a les unettez que je vous parole de Messieurs Albert Noisetlle el (),il n ', \Vilejoinit qui
yeux xes. mon admiration pour CubI, ont resn>ec(iveienlc pporl i en no.s iX les niiiros
Et encore ( Aujourd hui volre proche el meiveilleune 12 l it)ll e'; lesis(iix l*rniertt.. come lier, les l'a c Ition s voisine. Je unexagci:. pas in p1rxTPP)hUX\ CENTS dciurdes. N ie lisle (esl(ins hde
d6chirent notre beau pays) distant qu'en proportion dc |Iveur n')csl pis linilt(e! sslve lI 'A'1110(I es t vet oul,
la..mervelc t de Colomib : son territoire et de sa popu- li acnco'iderez vos 1 sreere ia(e's.i
anots qui, dans notre pen- lation, Cuba cst le pays, son11
e faisaient pendant at la stculatlement dieC l'himispIhere in ven-
terre la plus belle qu e les occidental, mais du mionde L. M I L! LIi 1 lit i I)1.'. xn" -
meux de I homine aientjainais enlier, (ui a fail le plus de les p()cihelles i' chanililons i ti dis ositlon die los 1Fu-
fee a appliques Ai Cuba. Etl progrcs durant 'es 30 deni- Iincrs (lili vculent en coni t'lliil'c it' i tl. t ll:ltet. I.es
emi nous amine, grice a une res ann6es plant aui point de ti lhcsss n11'on[ l t passer fLi (ti s e tl 't:i"i'lt, 20()6 Ine i
coifui"sion qie nous appele- vuec econoinique qu'a celui dce ustin Lh'risson,
rons heurtuse ( lelix culpa ) la culture en giineral. Cela pa- i
asqi'elle inots I)crmet de la railra peuL-etre incroyable; II.IA A & ., l)r()ii l ies.
I4k Uine i$cie i admiration puie mon affirmation el('n, l)a
ttieres Aiit,llcs-ilrsor', nmerile une reconnaissance i!s b g Adie i os tu d
,4'rei -- plus d&sira- limited pour uu tel prog,&. vilgittrt dan' I frac ent e blues di'cieen
et ftconvoil nMsurle ( Le s mlnitsltations Pr adieu lcsexcursio-.s A travers lel irf stinent d'heitre n ithu-
se ddrq int, t lle mc urdia:les du proir6s d 'ui pI ys. I11 reni"ou: Li tout cela pour' I, di. :hdu ,in ai ltli du soir,
).,I,' (tile, scule Ia 1', l litittlon sont le i16velop te jamais une observation fon- ;a ,!r (. h 'rsde nui, toules
iver. inent oblellu d.as It' t' li.i amentale tic uILA ianqube, pour 4etiux \iu Ies aulres thmll
'ots ldts irc s ie les reg islrc des l l()bh"erv:- (lye)s p# .:i lecture de len-
t' IV "o'e t S i t'CI C ieic ;iv-ent t 'l ,' i t elt e tlot ir-
sant/ dinl deu\ ;is il ihtlriol il

St s eV lfuI)
C'S t.. 0 1r 1 On .(uln0erc


pflH ues, Liimi soi qtn
nile1rieu dc cc (qui
hgoncerne ( nc doit nous
4 l6tranger)) la loire mnime
i une ne doit pas offusquer '
iUtre et tout courant favo.
bleAune bienveillante com-
hension11 mtuelle doit t ree
icourag6, de quelque colt6
tu il naisse.
Que les regards soient fix6s
qr la Grande Antille, 11non01
Ieulement Ai cause de sa si-
tiation g'ograI)hiijue excep-
tielle, sd scs specials con-
Lonas inter'nationales, des
<


Lnutlliplie scs 11
tuf,14urant I'
ecoilt'depuis v.',
vit d&i irer so,. tl,
ce. Ce'd6veloppceine
lemeit prodigigent, en comi
parais'in avec Ii vieille (eI,-
que colonial.
a Cuba et''fait, aujour-
d'hui, le PaVs'Vis Mer1eilles
tie Pan-Ameriquei.
Est-ce justice de *ituscrire
sans reserves eel cdl ge? ou
cc qui precede ne scrait-ce que
pure hyperbole ? Ceci deman-
de plus d'un artcile,.


Le P. Ignace Scherer


nct.*ie nous I'avions promise,
aMAiedi. d nos lee' 'urs, en hom-
yge au Pdre Scherer, Ie savant
drecteur de robservtloire mne-
forologique du Seminaire, nous
t.oduisons la bellc elude bio-
a.phique que lut consacre' dans
dernier Bulletin mnelorolo-
"lue de ccl Elablissement sco-
r, le Idre Ballen'reck, son
Raieur d la direction de l'Ob-
uatoire :
"tetracer la vie du P. 1. SCuE-
ER,c'est fair I'histol-e de 1'Ob-
lrvatoire mItorologique du
Pelit-Sdminaire St-Martial, car
_quarante et une ann6cs pas-
*e par le P. Scherer A Port-
-Prinnce ont W6t consacr6es
kout entire k l'dtfblissement et
au deloppement do cette oeu-
k P. Iglnace Scherer est n6 le
Fs V Fievr 1858, i Bretzingen,
Us le G'and-Duchd de Bade.
Ilt *3 6ludes secondaires au
Pefti s6'inaire de Tauberbis-
otheim et fut attire dans la
4 -ion du St-Esprit par
S laM qui y 6tait missionnaire.
Savit alors commence ses etu-
l .oo. iques a Strond, en
gralk ? I vIt les achever au
Ss6minaire de la' ongr[-
gotion. Ordonn6 r6tre dans les
,1.rtieq rnois de 1885, il d-
quait a Poi I au-Prince, le 11


Novembre de la mine ann6e.
A son arrive, il cut d'abord
la surveillance des 6tudes. En
1886 on le charge des course des
sciences, puis en 1887 on lui
confia I'Observatoire fonde au
Seniniaire par le P. Weick.
Le personnel 6(ait alors peu
noimbreux au Sdniinuaire, et bien
que les bases de f'Observaltire
eussent dtd jet6es par le P. WeVick
des 1879, les premieres annees
furent penibles : il fallait orien-
ter celte ueuvre, assurer son
fonctionnement ainsi que la r6-
gularit6 des observations, et les
devoirs du professorat ainsi que
les autres charges du P. Scherer
ne lui laismient pas la liberty
sutfisante.
C'est A partir de 1888 que i'Oh-
servatoire prit corps d6finitive-
ment. Ses Superieurs avaient
laiss6 au P. Scherer toute liberty
d'action pour acqu6rir les ins
truments necessaires, pour or.
gan ser son uceuvre, etl loil en
gardant les classes de sciences
au S6minaire, il s'attacha et se
consacra complteiment 'a son
Observatoire.
C'est IA le c6t6 admirable dq
la vie du P. Scherer. Pour assu
rer la vie de son Obervatoire.
il renonqa toutes les distrac-
tions bien 16gitimes qu'un pro-
fesseur peut trouver pendant
des journees de coag6 et de va-


deux projects Ilut h'ruvrec de la
dernitre parlie de sa vie.
Ses premiers eollaborateurs
perse'ru lits I uren I eit le P
(irellet, Cur tides (ionaies el I iI
Ila Mere leredine, Suprieure llvlo1: e 1|Ja||
tide Stet'lrs de S tI-.osel Ption-
ville, <|ui des S19t). firent des
observrIalolns pluvionllriques .
suivies. Vint elisuile en l189 Ite
regrettll Clii.noinle C(aze, cure de I
(Gallihier', q(li st chalrgeI olitre
le soin dti pltivionillere d'ulie
station thelImon ri(lu (|u'il en .. \oi ch u el .'ll d -
trelinlt (finlcluenl ius(i ':1l sa Ius hIa Cii'(o isoit i < : t I -
morl en u1917. ll"^1 11-coIcISII .is(iII h
Ci it I I 11" 4 Saint-Svivestr'e, un till ple li *
(:e i'tr nl 1i. Ics pr nlm itrs cs- thlui iii ie, StSsi l <1(ale .*it, ai *:
sai ,is c n l>i etu domicile, solns une il i, i la :
(uile d(Is obl)servallo s "pises. e t e in 11 l i ni ... I v pa-
-:in l!190), scs Sup)ericurs deci- set lleiur ul, t i l >ulhna. t
d ret1 tine I)lus grande latiutlde pour (ril, deboutl suill e janche.Colil-
s'occtii|per tie S il ()lOseivatoil'e t e ties hel'lrllns. It, voilI tIde )I:-l
el le dt velopper h)l ivr l n elie. 11 'es ml inllligt u* .t1, qui out
liti d(tIclhiarg, it' hale classeel Ici l \' I t i cties io >en dte
des aides ll I' l renltiiloinlts.S n *

lnt''essmr's i )orll ai )ll :s. o llilm i tires, i Ia ti le s IseIn, ,.
s ice tl ( ti tll t. ii su'. r ne l i it, s .i,t' u (ail s. (m
de pI llit l li l t idl' I i i s- s o tip|s sl.ul'ivis e .n |I I .
c .r e-spo| nldanl;i s tfolies lesi eimlr- (' 0 11 VIiVI ., lr 1e 1 l t.c
( ,es possilles s Ir l" rd'il les o ,i '1 )S e, i 1tai, l- v I< i lv.t .
velis, ties I ages, des eondit- tuielil'es aiinis (qui caili'I cil
lions. Ie lai lornia~ioi" des pines braves Im^ \i ;' rob, cn
el d( s oriag's. Depiis lolilI ni s plus ti li niiit, it', ii ,llr:iti
il avait ntie qlllel(iuie chi ,se, el l 'trag, lie ... d nls tce sns : II avail deiiiaitnde I'rob Sillr It' lirais, rcipn r st ll chI,-
it l Miiltlre' de 1 Inl rieliir, quand in l il cha'l ie son ,tet.
I. ritse:l tlhgranphiqtie Ilut ea- E Nrc, : (i., outiii sorlur,
bli cl dL g p6, que les Chels wvo .juilien allors poluniiroi celle
ide slationt, spcacialieniclt dans e ge s p ,1. (: mpag.lic, Ifusen-lEt ,,X 1 ,\alt~ A uit ties al-
its ; !l :l! iont- .1 ,> ; ,
trai ti in n ii\
rdsultai.s N rO bservoc re. A\ lll
une seint~lablt li j. It ; an '
.i iidp .I .itri .|' p
S \liieri(jte I ot .v
1), 11S V l I" l ul'l. ',t 9'1


,I n, ,a Ile'1 et- lr 0,, lats tes e desu
.,, ,e ,.is p r. s l"al. abouli t a In p., iliti
uni't 't, ,2 provision elf1icacltde ces
p i, p ,"'r.nes, chose 6thnii -
i i en1t prl ie. Le Mius'r e lio
uie I. 6 april pas I'ulili d'une pa-
a)ap re18lle denmande et rItpondit par
pil-i l in refus.
de rdees Cet cihec n'nvait pas i cou-
rge, In ais tol rag lee P. Scherer. 11 r 1solut tie
de la iCiient : agriculture. s'adresser l'iniliative pride.
\aait.i' [,. iar lui-iniiue;e ;I n! Ibipidemnent it partir tde 1905, ~I
temps ol il g llle Poui ine at i ol lUulldioen p1- 1'e, Ps, soil tparnlil es im)rel's
bilita de la'Obserlvaltii I)noCt e docutlients que n deI clrgd, un nullillbre respICel) -
servation llodamlleu ieit' ln ict pelit tel4u a river a dvesii ri t:- l ,id(tc colla) ornateui'rs don tli el
anud'e suatl e fois pourlant, sultats il:iqes. Parl' que ces lies iuns deplit viiigl ais ii Ionl
un soir de rvolhdion oi les i6sultali n'apparaissent pas ati pis ,coss(t de lui 'envover tOus
balls sildlaient tellement der- lreinie aboard, etivre dIo I e inoi les 1;t r6sulla's ICe eiursi
ri're le Sriixinaire, ( 28-29 Selp- crere ipai'ois Wt([' int" ,,run I' t'rvatiui el tc'cst insi qu'ell
lemlnre1888.)aupris de r'a'lri mtme lc ceux quie iappojt IrJ, 'abs T.-aloiirc se Irouve
dies thermomtres, qu'ii dul chaient e plus lprs. Le d6d:lin av oir itrente coirriesondantls
s'abstenir d'y descc -.' pour lui ful tojourils trs sensible en Pirovince. Ajoulons tlue son
prendre la tenmpruaturF tie 9 h. mais ~ le decouragea inais, t(euvre a W' complnW)te tdans
Ses observations firei'it vite Pour d river i so:a buit, ileux ces Iderniores alunn'es par le
apprcides A I''trainger, liti i projects ui lenaieent A c(eul': Eth- S, crlvi cle IlNiIrogl"ra piique tdes
cause de la scrupuileuse pro)il blir enl aliti uti llr'aut sel'err tie iTravax: ui ili's (ltl a l li un II
aivec laquelle elle s eaient faites station pluviotniriques ( il au- uil1 inuiibrte ctnsit (l(r;ble de sta-
que de la situation, except)ion- rail ill IC d6sir& quelques sla- lions pluvionelitritques, si liell
uielle de I'Observatoire soils les I iois iips avcc baroiitre qile inaitienliant, dainis it Biul-
Iropiques. Le Protlesscur L i, elt te ioinire ); Publier uni letin publi par le Weatiher
)irecteur du Service in ilro- hillti des Iravaux de I'Obscr- hiurelai ()'icc de Sain-Jula
logique de Vieune, lui lcliianh vator )iUs colniplet que le's r- 'Porto-lico, qui donne les r"-
vers 1890, de liii assurero d &-inl6s Iils recuei'ils de Pariis et sultals niensuels de routes les
observations hil.raires du L b- d' Vi a le. La i'alisation de ces stations luviolili'qiues des
Antiiles, lai ti figure pour 5
S .- -. .- stations, A c6t tIe Cilila, 5)5 stI-
lions, orto-llico 57, la I16).
1 &)msalinio f icaine 61. ( BIulletin de
Sensatio nelnI anvier)1926)'
En achelant vas 'coii lets clhcz NICOLAS (La fin it deminin)
vos obtleindriiz une ci eI S irt's 1.gante, tin
travail soiglne ux Ai la 're cli)in tailleur et--
un lprix raisonnable fiaint totte coticur- La Laterle0 Bailey
Malgr la husuise act elIe lious cliltonls dlus parlait centre les 6pide
vol e disposi.ioin Ide b casimir anglnis fail lilies dui moment.
et fournis ii P.or 16,1 dollars. 11 valil iicux emCpiclldHr ali
C( mpieC4 I Fi; itcad1 ':, it et f[ul i i 10 dol. gurir.
Di ill blanc iS rlji r 5.0) t0ollars.
Nous acceptons tr& courtoisenintill, sails ilangailles
auenill )prIjudiit'iCek titiiivtutlenltappr' Notis avons el'eht i carlto
ter leuir tissus poli It1 conlectionncs. dlc ftian'ailles de Mile. Anita
SE. M. NI LAS Rivikre avec Monsieur Paul
Marcilaid "Fi 'rleur ouzier, Vice-Consul d'Haiti
30i ) uec d Miracles 306 New-York.
Pr6s de la Pharm e Notre-Damie Au couple charmant et dis-
i e-ingui nouls pres entons nos
i complincuts les mneilleurs.


vww us ix)i .,,,, i' r ,W,,wr a.. S,:,S
deux mnaus,s'apprA(4Jii uardi'e
placedans un camion. onsieur
rcstait a la 4aupituile. Maiis la se-
paratibn i[tait, parait-il, des plus
ildoidurcuses, car, e couple lie
pouvail inlerroinp-c iu,, rlieu
mialgr6 les averliss-...-. il|,
r',s du clakson du chl,
Cclui-ci mnit sa voitur', -niar-
che et fila, sans aulre...
Madame avait ianlqu le di(-
ptart. On connaitl Ie proverl :
(i, Irop s''nmbrinisso ImanqiIuet


... I'a vu, I'aitre seliaine, ren-
voyer sound not i A... sa prc-
inisc... L'on dir. sanis dout-,
(ui'il a tort; nmais Non:it(iL(ELqui
voilt toul, a vu uInu cliarinanie
promienade sur la rionie d( Mar-
tissan.l.
oulrtianit, elle avat (lit i iu'elle
aillail au ciliind u ; niais dii cin6
au clhir dic t inui, A hi solitude
des cheniins, il i'y a (iu'uni pas.
L'aulre avail Iriisoiin ... li.-
prends tol Inol, jieunii holivnm,
elle a veudu lia pula de l'ouls
avant de I'avoir abbatlu 1))


Les pr6calculations
;, doe Tippenhauer
Ces jours-ci, les calculs in6-
t6orologiques de M. Tippenhauer
ont Wt contormes au temps qu'di
a lail:
Pour les derniers jours du
mois de mai, surtout, les pr6cal-
culs de M. Tippiienhauer ont 66 *
d'une justesse remarquable.
Voici, en eflet, quel temps il
avail pr6dit pour cette period:
Quauriiiiee senmine : du 22 au -
28:
tct .t ia semaine du nmauvais
tlu I),s avec un laromt'rc bien
aui-Aessousde la norniale etune
lemnplrature tries Irakche. Beau.-
coup de nuages couvrircnt le
ciel et des pluies surviendront
du 23 au 24, du 2- au 27.:
Du 29 au 31, le temps revient
progressivement au beau. Le
ciel s' claicit, le baromctre mona
- te et la temperature sera chaude
s pendant les derniers trois jour)
du mois.


9


1


I


)


-, .1


C'est poss6der le blnhcur,c'est
en jouir que de tcontempler sans
enivic le honlicur avec des anu-
Ires el,avec satisfaction, le bon-
hemur gn6rai.
IIOSS'E'l


!I


~EEI


-


__ _ ---- - -


Eu~L~p~









LW MATIN -30


Los tournois do tennis
IMe nouvelle a Etoile 3 apparail
dams ce sport
SAINT CLOUD Une jeun-
allemande de 18 ans Melle C6e
cilie Aussem a caus6 une forte
surprise aujourd'hui dans 1I
championnat international su
court en terre battue quand elle'
a 6limind Melle Helen Contos
lavos qui occupait le premier
rang parmi lesjoueuses franqai-
ses de tennis avec Melle Didi
Vlasto depuis la retraite de Melle
Suzanne Lenglen. Elile a battu
son adversaire par (6/0, 1/C6, 6/3.
Melle Contoslavos 6tait parmi
les joueuses favorites pour les fi
nales et son elimination a failt
sensation v e n a n t immediate-
ment apres In victoire dans les
simples d'honmmes pour Otto
Froilzheim joueur de tennis al -
lemiand pour la coupe Davis. La
victoire de Melle Aussem a doln
nd un heureux comniencemeii
Slia reprise des relations franio-
allemandes. I)ans le toutrnoi
Froitzheim a ball iCarlras ('l.s
pagne |)ar (/ 1, (i, 1, (; 0. I es Iiran
Vais qui se trouivaienlt dlns sles
tribunes ont applaud l'roit-
zheim et Melle AiissI lf a>prs,
leur via toire.
11i111 Tilden a co)llinult ses p)(o
grcs aujourd'hlii (Ians es pre -
mnibres |)arlies e'n l l(;1 i l l\o-
bert )par 6, 2, G, 1,(6 1. Iodcl avail
limixeLill un atireailrricalii (Craiil
middle de Im llieu d ln )llie (l.1ns Ic
deuxieine round finals 'l'ildcn l';i
ballu Ivec b uI) (coui) (Ilc fl ilil'.
J. t. Van Allen des lI'lais-l'nis
a 1 1linin i)ap r 11. K. Lester
d'Angleterr'e )par (G 2, (i I, 2 (G,
(6/8, 9/7.1)ans Ie' tl'r isil? i' r)outi l
international dI tIninis stir lcourl
battu cetle apres-mi(li, ce q(ui I
laiss6 Tilden et Hunter coimirne I
seuls survivants amniricains. j
-- -- 4 . . .


Frais- et vraimen t

renomme!
Le Mennem Skin Balm, un autre trbomiOe des
experts du Laboratoire Mennen, est an train ment
complete pour la protection de la peas.
Les figures et les mains rendues rougeset ru-
gucuscs par le soleil, le vent on 1'eau, son rapi-
ement et aiscment retablies Li leu r beauty eA leur
souplesse naturclles par qiueilues application de
Mennen. Skin Balm. 11 ressere les pores dagis.
Antiseptiquec, astringent, vite absorh6, sans
graisse, le Mennen Skin Balm est bien me'leur
que les lotions pour 'cntclien dc la peau, 1 est
iddal pour fixer la poudre sur le visage.

MrNNEM-


Une com6te s'approche
do la Terre
C(omm,.I L Ni: M IIN I'la (I 'lj;i re-
late, (Idns quelques jours, le 27
juin procliain, uine comlie, la
Ciomie Polns-Winnecke,- elle


SarcasmlededI Ia Pressi 'rouqeA I4'a'rd Idoil son nom aux deux sLivanls
de la hl'isio0n du (1ieeoui l'niel (IL I'ott (lcoutverte, -- passcra
d la isde rond Gnrnemn A ;6 millions de kilomntres seu-
an..flais de rompre Ils r' la- lenient de notre plant1e.
Ioiis a Le s II. JI. S. S. .I. Cellt com( te decrit son orbite
M()SCOU- Les journaux rus- elliptique autour du soleil en (I
so, ; .' < cominentaires sar- ans environ.
castiques sur la decision du gou ppartout, les savants se pri6-
vernement an Is de no parent recueillir des observa-
ues avec ions sur cette comrte.
v q nt mettre

do I.Vrt-au-Prince
l ahC G' Trans-,


et reproaures'par les journaux.
Le 61 *- annivarsaire
do la reine d'Angle-
terre
LONDRES- La reine Marie a
c6l1br6 aujourd'hui son (il'mc
anniversaire.

La Grande Bretagne
et lea Soviets
LONDRES -D6termin A lromn
p.re routes relations avec la Rus
sie sovietique, le gouivernementll
anglais a pointss son pro(gralm-
ame A la chanlbre des (omIlinIIes
et a, en mine leni)s, tibllii
ous forme d'un lihvre bl;c les
documents saisis dais ia 'r'teie
descent sensaltionnielle dains li
maison des Soviets i Londres.
La generosiltl de IIkteelleh'r eners
Irs meeiiiiin iils Inisloriqiues frain:a;is
PARIS-- M. John 1). HIoclw'
feller .IJr a donne6 millions de'
francs pour la c'onlinllionI dies
travail ux e rest tilialoli (IdesnI -)-
nuine lnts lialiollaulx Iran;.ll'lis, (I'll
vwe qu'til a inaugire pae r an cI-
deau d'un millio'i de dollars, il
y a trois arns.
------36^ --
Inauguration de la
grande nef de la Cath6 -
drale de Reims
PARIS- Reims a inauguint so
lennellement la grande nef del L
cath6drale. Le cardinal Lucon ia
remerci6 les donateurs (uIi onut
contribu6 A ia r6fclion (e l( c('i
th6drale mulilue notumanl 'nt NI
Rockefeller.
0--*N"*<---
L'emprunt franna' s
do conversion
PARIS- Les journauix esti-
ment que les succbs de I'em-
prunt de conversion pernmet d'en
visager en touted secuiith les
charges de la tresorcric pour
1928-1929.
Ea lihonueur du vain-
queur doe PAUantique
PARFS- Lafoule pa'isienne a
pu examiner et admirer tout ;i
pon aise le capitaine Lindberghi
S auquel elle a tail uine ovation'
commc seul en a recu le ptLi-
dent Woodrow Wilsou lors de
son arrivee triomphale A Paris
6a 1919.


a u-i i-,1 >
Nl,- onan sc rendra i\ Rome.
N( soulaitons une heureuse
tra '14e au venerable Prelat,
Chel de l'Eglise hiilientie et nous
formons des veux pour la lince
reussite de routes les n6gocia-
oions wiu'il va entrere'iidre en


Europe.

D6part des Pr6dlca-
tours R6demptoristes
Avait-hier etl hier, les Peres
ledemptorisles Manise, Gilles,
lFinoulst el Bogart,. qui pre-
chaienlt en Haiti, out iiionientl;-
n6inentl interroimpiu lcur mission
t sent parties, les uns pour le
(Ciiada et les aulures p)olr 1l'lle
de la D)ouinicque.
() suit qu'il y a plus dlun an
qu'(olt commenclieda1ns nos egli-
ses Ics prcdica lions de la Mis-
sion apostolique. IL.s PIemieUrs
ruri'ves Iurent les PIercs Manise
Nous souliitons bo)n)1 voyage
a>ux devouLes lMissionuaires et
fruiluieusc bes(ogie dans les nou--
vea.lx pays otI ils 'vount faire en-
lenidra la parole sacree.
-- -- - - - -- -, I


C16'ure du mois
de Marie
i)emain, dernier jour du mois
dei mai, se fera, d(ins les eglises
des paroisses de Port-au-Prince,
Ila cl6ture du mnois de Marie.
Aux messes qui sont celebrtc's
ce jonur, de nombreiix fideles out
toujours pour contiue de s'ap-
l)rocher e 1l Tlable-Sainte.


Mort du Cur6
de Dame-Marie
Vendredi dernier est mort, A.
'Asile Franqais, le R. Pere L.ouis
e l)enn, urc de i)ame-Marie.
Ses i .i ,.n I ant cut lieu, leI
lende n r ', ILeuresde I'aprrs
midi, en r'cglise paroissiole tide
Ste. Anne.
Le delunt, qui tait ltres esti-
ina Ai J6rmnie, mla Haute-Gui-
naud1 et A Dame-Marie ialsst,
d'unanimes regrets dans ces
trois paroisses.
Nous prscunoiis au (Clerg,
d'Haiti quI \ viCt d eire, unei nonL
velle fois, 6prouv6 par ce dctLil
'os plus vivus kaqdol1 ^ j


_ _CI_ ___ I_ __ ~ r


R


Soci6t6 d'Epargm et
d'Assuruncecontoe leas
raladlies, saccldf
et d6ceI.


>unal correctlionnel des La fin du Mild
es. dol'a lateurdo ,nlpo&
le Chef du Parquet ln'lait LISBONNE-- DaprtedsIt *
venu ai Cavaillon, les de- tl un paquebotu italien, cel-
selles exp6diees i trois ci aurait rencortr6 en courT do
~roule le navire de guerrepo.
res de 1'apres midi et con- roule le nvede guerre ports-
res par la Gendarmeriec gais<(( Infante de Sagres ) quira
riveraient que vers 1 m0 ne le dapitaine de Pinedsat
resi. n que rs son hydraviod endmplaga6. flA
SresH I orta, dans filede'Fayal.
n Jtnge de paix qui trait
xpose ainsi des demoi-
s, sans raison, et illegale- ,.....
t, nWest pas A la hauteur NOUVEAUX ALA l
a lonetion el constitueun "werSIU.o ,1.s1
ge r. 4 L
UN ABon11,DEROY FILRU

M ~AEIT
^^t ate' Ar.-
U- ^ -AI et



HRES 4VAM'ILLES des regloos do Pea C.
.. eau, Boit-Verna quoi bon de descndre s
svos emplettea de provisions quand vous troumvms i
^i f articles au minte prix qu'en villa J
y ~ *' *
l'Epicerie de la

Bou angerie Nouvelle,
Telephone No 639. Succusale du BON MARCH9, "Chea
des Dalles No 1227 A c6t6 de l'H6tel Am6ricain.
Toujours en Stock :
Allumettes Assortimeut de Biscuits sucrds par boilts$d p
Assortiment de Conserves francaise et amdricaiueas -
de Liqueurs Marie Brizard et Sarrazin Avoine Quaker I t
1winutes- Beurre de table et cuisine Bibre Cwcao AiNH
boites et par livres Cigarettes diverse Confiserie frtamMl
americaine Farine Fruits au jus -- Haile Duret *t l
Lait dvapor6 et (Condense, Klin Lactogene i.
Oignous Mantegue- Pommcs de terre--Portbre-P-
Prunes Raisins Poudre 616vation Riz rangon "a ll.
Savon lessive, blanc et pa'molive Sucre Hasco, samdrie lds
cer, concass6- Vermicelle Vin rouge ei-blanc- Viil *I
Qais... etc, etc... .
La Boulargerie se met A la di posit'oi pour des UvlraiO sw
micile de Pains et Biscuits Petit Beurre.
En outre, elle fait sur commander des pains de lau Nsqm
Pains Viennois, pains speciaux, pains aux raisins det m "d
cids par les gourmets.


i ... i



", ,
A


r dernier steamer des provisions fraiches
quefort, C'amembert, Jambon, Sancia e 1 ,i.

illfeures marques qu'elle vend i des prix k A

s de Bordeaux don't la rdputstion eat bier


restaurant : vous trouveref

eprochable et la meilleu

i.


T ri !
I- r i '
... Prefecture Ii"y

Le Bulletin DE PORT-AU-PRING E !as
do la lnzalne ORT-A PRINC oi
LI.e dernlier iILnIIIIir') dC'etle inll- Ies rso esdo les s lieu
tiressanlte revule reigiuse pu- ls p onns dn ls no ls ui
blie: trois inhlressatles:h1-roni- "ivelt sonlt avisees que des n'ar
ques religiouses, le eide ar- a oris.itioiis a )enlagejont icu
riv,' en ll.iti et de Il reception 61 accor(' d Iir ta eur h r
as Port-a n-Prince de Mgrarua- ar le S( de e
na, Internonce Ap)ostoliae, ain- 'lntrieu. "- trains et e
si que lts discours qu lureat du Domaine. ..onal qu elles sell
prononckes A I'occasioa e la rn- out soumisio(nn6s a titre de men
mise des leltres de crdance de terme: i de s
I'l-'Envoy6 du Pape. M.Delille.Vve R. Champo- (dan1g
Nous averts parcoflru leBulh. nor ** '
tinavec interct etlreme.cioi no" Rose Louissaint, Amelie
npouravec trx ermo r Dieudonne, Marc Petit, Pierre -
U" e Auguste. Claire Paul.
L'arpenieur- gbom6tre des
Unf Sofdent, m-r tetol ur naineslest atri hd-
la route de Plaisance 1aB
au Cap iB
H~~fW~laMs |or | l^ ^ ^ ^ ^--M


tellesF. I'-"
Elias. *
rien, uaai i
6a.lilon pri
chaulleur
lorsqu'en
ordill t vt r-v


m,


01w I"


c rp e "u v
ter tine to
camion conliduit p ne
Franlois Pierre. 1 den d
terrible soulbresatit 13le
dEli-s Michlel. Le cotlne iuire de-l
unt l>ro)0et6 sur le sol uIM t deux jours
heurn't violemment coa re une in information, ces


exl~li (, ()eie Iji id.l atic r u
gross a .re. Rlv'i a.ec une Wmse les ut eP revenues
asse grave blessure, ilful con- en pris)1.
uai 1 1 laisance oCi le Cirit tde la L' llair, afant 6l6 envoy, e
p)aroisse Ili fit till remner pan- anll Commissaire cdu Gotverne
seie, i. :sis pel'hn 1lu'oin le met4 des ayes, les incullps
tranlsportait au Cap, 1c blessed et L 'inlrmation allaient 6tre
exil'a. expldie ;.(1and,l ort heu reu-
ssnent, le Lhel du Parquet de
.. c l'e vil'e venant fair une
I1 I.L 11,\IVElSIIlIE DEFIllA enou dl.e ia Cavaillon, arrive.
de l uis oiil-Les pr etendues diffamatrices
AUm us lavons dja an- d |madi(re it AtIre conduiles
none6, Cest samedi prohain, 4 Ilevant lui, apr6s avoir >,ris
jusn, qupatr lieu le gred hal lecture de Iinformation, i les
oraine' pr le" I eoasilosnde 5'Vrn\voya,en disant utite le juge
< aniversaire de leur ssocia- (il deai lui envoyra
li, tion. 1
La sairie comunencerat 8 hs., plainte directement devant le
clio scra dml)nne darts le salons
de la miiison Paul Ltortue,
rue Capois.
A noter (lee I'rlablit desoir&e
est de rigueur et que'l carte
d'invilation est exigible 1'en-
h'r'e.


Les piersonnes des dox se- -u dlru,.
xes, hal)bitant les diflrents Des (onserves des mei
quartiers de la ville, qu d6si- ioute"COncurrenCe.
rent travailler come gents Ti et de Liqueur
de la Socie't Epargne t W'as Des Tis et des tiqueur
surance centre les maldies, Sur le lmarchc.
accidents et deces, serol re-
,ues m l de d la S te, Dans son re
Hle Ferou (Rue des Mirles)
No731, Itos les jours, ,e 5 5 "
a (i hrs l'ais-miii, -ur lIl service II'(
etcnlt 'c!tire les con litions (i'
lsqulls olls l)uvCnt rc u isi e dH ai**I


Vient de recevo'r par
que : Fromages ro
1Q&RNW' vsuli


i









lI) _mnmm


LBAIATIN. Mai 30 192/


- -- U-


G6


JIIiE


&


L ACCII)


T


LIFE ASSURIAN(CI


CornoAation Limited


lPerth


&


1London


Veuve F. BeIl-lming(ha11
A ,cnit (clu'i pl pI inr p!i;


NOUVEAUT" SENSATIONNELLE

A..SLlri,nce contre eide; i pour personnes d deux sexes
ae fes ie ilI Ii 4 .(,ix nie. ans i une pime insi.
q fianie, de ii 'It-Svpt dollars etd emi par an donnant droit
en cas d'accidents ordinaires causait :


IT,' itT ,l 2 \E X\l, 15. .000
dlin (l;Il. I'N M,11I.: !11; 5. 0
.I I I d1i u1 (1El o0 ['N MI.'A HI.; 5.000
s('* < .l 'lls(^i ;,, i oI, ,
pacil, licll l .: lit 's
1LLtVI 1 lld'


te la concurrence. de 2.250 e de 1.250
aura beau dire et beatieaire le'bon' (out eliten a poujouri i sdir e Oes ro.ors
aura Loujous appr'eier lea .onnes choses>It partieWiluem "nt _________
le bon Beurre Esbea,1 O ----
s-1 de votre fiournisseur, le BEURRE ESBENSI N ct icnrqicz bI'n. sur / *III
9que.terblanc se trouvent une VACHE etson V' ,AU et n. n p it D.IrU.
.0 -zg":'. ,A surance eontre
ll .... F i Ch.I_ icou SuI,


Assurance pour AuioS DOiMV .1
CI (ilP EDOMMAGE CAITSI- AUTRUI, DOMMAGE PFIShn'NL.
x" -i )11 a'des succursales l des ai "i- J. I
I c( ,.C Orp o rIl a i oule les v.co, ,es .,, ,,ond, e t ,s
II I.s so t i la disp.>-itkn ,de It I's les pirC s if1 ,ur leur priter secoufs cl a -l-i n'13 is <-,Iol


EUlX, a ger t&
_______________


FUits F-Rickar.s A& Co
.En conformity des disposi-
Ation de l'article 496 du Code
do Commerce, Ics cr'ancicr
de la taillite lickards & Co
Sont invites s ) presenter,
-ans le delai de quarante
JOurs, A partir de cette date,
.ar eux ou leur fondes de
ruvoir, au syndic de la dite
(ilie, pour lui soumletre
eCurs tires de cremnces.
Les dits creanciers peuvent,
ileur choix, s'ils le pre16rent,
.Adposer leurs tires au greffle
du Tribunal de 1~re Instance
dePort.au-Prince, contre r6-
.Pissjus'au31 Mai.
ort.au-Prince,128 Mai 1927.
Le Juge-Cominissaire,
Gr6vy JEAN
--- 0*
AVIS
La public est avis6 qu'il y au
1r A Damien une Exposition
cole et Indastrielle du 17 au
Lea catalogues seront prochai
Immnt distribu6s dans le but de
i' connaitre le montant des
P qui seront accords p),ur
Oblets exposes.
Ses ournbes des 17 et 18 se-
c? onsacr6s exclusivement i
nription et a la reception
".Produitsa Damien.
IPedant lea iourn6es des 19
20, le local sera ouvert au pu
li, les prix seront decernes et
"y6 et les objets exposes re-
P our les renseignements, on
Ourra tljephoner au No 24.)9.
ort.u-Prince. le 20 mai 1927.


COM1MEICIAL
AGENCIES
nd COMMISSION
EXPACE DE LA DOUANE
Parmi les nmahandises en stock, nous avons:


Tbacjaunc


Black & White, While l:bcel.
(ldcanl Loutle concurrence.


Irix
VINS


Cha .n -o (IN. IDu,"onnet
l a m pti li11 ,rouge et)l.111c..


Qitlite el Iprix tideianl ounte
concurrence.


Cocornlal Aliment nut ilil par excellence
OCO'. lW'un goul exquis.
Davis Badnp Powder :
Prix fefantl otute concurrence
t u Les famncses p)eintlircs de F.
Pein iureS o. ,ieie(o"(,ali,.ete prix ,
1 d fiant toute concurrence).
fes peinturesqui, par lr excellcnIe qualitye delient;
loute concurrence, ne sonIffertes qu' a 1 ite; c est-I-dare
ai ceux qui d6sirent de Ia ptiture de s pe iorite extremne,
donnant un fini beau, durale et un travail economique.
La rnclamede ces peinirt n'West p)lus it fire. Nous te-
nons a (l ispositon de touoi. longue lite de ceux qui
font usage de ccs peintures.
I


e jIsq(t, 26 snlaines
mil aussi /mises avec priines
liontl IIfIIKnf


I)
)1 .,


A l__1 rli{N'lli I. \ ,


I- - F--0
Pour tous rensciqnemnents
S'miresseri aix Sous-Agents suivants


Porlt-aul Prince
Nili go'une
Pelit-GoAve


El). G611.
''TOVAIB & (.
1). BOMBACE


s4'autres Sous.Agents seront nommni s bientht (1ds les autres villas de la 1l pullique
I.

I


Cu I


Capital: Or .OO,


Eug.Le Bosse CWo

A qens,iGveneraux


LA ns isimiU IT LA n uvmA
INJECTION PETRAIl
* D'ALO M *9
s.t Ia kEIUUMSI I"
wA231l Arnbs ir
B (Ro.- "u" Mdwh Awi)
LeAm eat gcomwt
0 8PETRUARDWN'KITINE
qui camet la doulcwr. cIkr,4. la wues,
pmifiet le nsang et eP ent la cytite.
TOUTS BONNE.S HIARMACILS *
tcaAurt=s Pra Ag.. P.R5


A lowerr .
LUne mason en r mavonncr :i
ttage polIcset kIIseII,.'
IBeie situaliolt lcd c .o
cl d'habilation.
2112 Rue libpublilain.pI)
de la gare du Nord.
('adresscr i Mi Victor Co-
meau MONTIASS.
No 1611 lue Montalais ou it
Mr Callisthenes Montasse.
lue Ilc6publicaine.
WWIA MM --- =Mmw.A.N~ -


4. bBLORT. Phullm.
CST L MUILLIWU
as Is,
DO N PUGATIO
MUrUin JOB
&9...P g.- P *ab *MMM
eON Ul. bOu JPbaOe


Eu"~~ ~lI vm~iuumi~ii.,ir.ruuuat:u.


Whisk3


Fromags:


J


IW.
0


Illl


i


I


N I


I


.1if re


ISURAIICE









Ih MATIN- 30 Mai 1027


-!M UAT'


cs Anioces
(saw

lt


'en


OIs inleressenit:
S--- -- --- -w-n"


P -i.. -,-utie 't eP'us
e U I n -, Noif Ilea


service, ~ I lr.,, sp or{ i li f.d i er ,:' i .*:H ,
testeceux qui ont le iui, i.x rtisx :nax ij xf~ts
,le la I pul)| i -i, ..


r:Ir presicpe tous lei
| ['liico, soul sans con.
st asperitts des routes


Les libres conmi .:i ,,s > l ni de Superlwi.I (q i etlrent dans la 1.-
brcaticoaln dehs 'imeu, iodt Year, Iur periuttellU ion seuleLmnt de I -
%sister aux chov., iliia., de ks ;bJ)orber.
Achetez la pirch,,in- lois des pneus Good Iear,.et jouissez du plaisir
qu'olrent les lollu s courses Uas crevau-oils.


Good Year Balloon Tires


(te West


iuies trading C.


PORT41l-PIR!W E -. NAIYES CAP-fiHTT E I


Horn Line

Le steamer "'Venu.'s venant de
Cura(:io, Jacmel et Kingston est
attend & Ila Capitale vera le to juin
et continuera via les ports du
Nord et Pueito Plata, pour i'Eu
rope, p onant du f>'.
Le steamer "l'sboa vi tnt de
I'lurope, Puerto Pla'd t les ports
iu N)rd est attend A it Capitale
vers le 2 j t in el co-iliniera !e me
Tni j imr ppur I'ingon, Santo Do
ning City et Cur,;:ao, pregnant
At et passagers. e bateau sera
te retour ?i la Capitale vers le 23
.!uiu, en route p ,ur 1'Europe, pre
tnt I'ir-t et passag-rs.
I Le -.IS 'Ninna iloin-1 partide
Dli mbourg le M.3'Ii courant, est
dtendu i. la < a.itilc ver.a le 19
uin pt obtain.
Por-a -1'r nec, le 26 Mai 1927
iE .1INER & Co
Agents Gdnraux die la Horn Line


lamburio-Amerika Liole


, .e steamer Kreta" est atlendu
PoNt au Prince vers le 3 Juin
!chain pour prendrf, du fret pour
/ urope. 11 repaitira le mmi.e
r, via les ports du Nord, poLr
'llavre et llambourg.
'' rut I i c 6Mai i,2W,
0 I^T), LUCAS & C*


nadre_ ,
UNE DEo T
Pour conditions s'adresser A
Mr Lelio HEURTELOU
Agent d'Alffaircs.


isez-l


Grand H6tel de Fra'
P.P. PATRIZI, Propritaire
Cet Etablissement renomm6 don't l61oge a j
plus A laire vient d',tre oompletoment
et romis A neul. Lea chambres ont tout Il
fort moderne, Ie service irr6prochable, lo
taurant soig46 est do tout premier or
tel n'ayant rien n6gltg6 pour fair plaj
charmante clientele.
Mr PATRIZI, qui part bient6t, apporteitw
retour de France do nouvelles am6lioratienq
donneront la plus entire satisfaction A togu
D6jeuner & la carte, Table d'M6te
Plat du Jour au choix
Pension au mois, A la semaine, par jour
Garage mis gramitement & la disposition
voyageurs.- Bains, Douches a touted les he
T616phone iNo 841
Dans les Magasins souch6s a l'IHtel, on troe
vera toutes sortes do provisions, Vins, Liquew,
ciuircll'es, Vins d'Espagne, de Bourgogne, d'ltalie, orf
Choix de Conserves.
On y trouve a i'arrivee. pendant Ie ss6jor
au depart tout ce que l'on 46sre au irand
tel de Franca. P. P. PATRIZI, Propri6taire.
i -.. .. -. ______il-- i,


La santd est ue premiere
MbL.-- u i


v .IA


germes doe
ifie et la prot&ge.
Pet Saunlight. Angletse ge


f


.- :T4


PRO1 I


TOMOBIL0ES


PNEUS


&


Nous recommandons toni
Sl)r"ialenceint ICs pincus )(pour
cain:ions 30 x 5.,32 x (, 36 x G,
35 x ), 8 x 7 IJHeavy )utv.
Lcs pneiis FIlHESTON E
S\ I. () ( N soul les niiTl-
ell rs.
li)ats 'c; Cdiilmensions de
pneis c'l Tubies el acccssoi-
res en slock chcz


Pu lc kilomin e


UIBES


L
ta

-,-'a
r
fp


ar )ol s


I. Pretzriann-Aq(gerho!m
Ao iIt U


S.AENT 'LNEI\UCX


&


Co,


I


__. i,


r


~___


a


- I


- ~cLLI-c~


.


0.


-M A




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs