Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04474
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 05-27-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04474

Full Text
- ~~~_ -1LZ~~~~-.- DL~-pYI~ _______ C~:: ;-C-_~


LAT EO

DIRECTEUR


I7tEPHONE N*242
*J/,..- I .


SNUMERO O CENTIMES


ANNEE 6107 PORT-AU-PRINCE ( HAITI)



..,, a::mbruit., du vide...- -.- -
Sb 'k

SL.e Secret de la Momie Amicale d u Petit Smin ir Ic
Lno 4 I / Mo ell


|;Sptombcde G
Tout-Ank-Amon Au 7 heItre du

I"P son se rappelle, certaine- nous associe Ai celte progres- etit Sie uI l tl re
1fitight, tout I'6cho qu'eut,a Ira, sion qui devient de plus en
rtc le Monde, cette dkcou- plus passionnante.
!'0) e %gyptologique de la Sur la beauty somptucuse
e "1'timbe deTout-Ank-Amon, su- el splendid, sur la variMb la Sa m ed so ir M a
"rbe pharaon qui lut le suc- richesse d c s objets d&cor- :c 1
o1e.' w.ur d'Amhnophis IV et verts, tout a 6ti dit d&it. A
'tUl i regna stir I'Egypte de 1375 chacune de ces d6coiivcres, *
4 1 ,lI58 avant Jsus'Christ. Par- le monde en tier etail pris a Lever du r1 id au
lout, ce lut un cri unanimne. t6moin. Or, el c'est un point
,l"'N tan[ les enormes richesses essential, la tombe, ainsi r6-
"*', Ales hiappreciables tr6sors v6l1e, n'etait qu'une tombe 8 heres a plus taird.
"mverts dns le s6pulcre royale entr beaucoup d'au- 8 heures au plus tard
tr fois mill6naire de ce tres. Elle ne presentail ricn
somptueux. d'exceplionnel, d'unique. Sa En r : 1 llar.
V t oici un bel article de Ray- splendeur, sa richesse ne lui Entre 1 dollar.
Siiond Recouly qui ramene 6taient nullement particulic.i
,"- Wtte d&touverte de lord Car- res. Elle avail eu seulement la --..''... i
,' ,itrvon it de M. Horoard Car- chance d'etre mieux cache et
%t A ses justes proportions. davoir pu, de ia sorte, chap- I s plic septenlrionanx. VIENT DE Ch RIRE
Super aux larcins et aux d6pr&- La mort, ici, est toutc autrc Pomes Chosis. par E8
chose. Elle nest as la cessa- g~ne Figuin e e. In vol. de 200)
P ensesans cesse A lajour- nations don't souffrirent la chose. ages das a Collection des
'I desNpidrailles, qui mar plupart des hypogees. Car lion, mas a continuation lites Anthologies d XXe si
". ton passage au sein de la c'esl tenler les voleurs, c'cst- l vie. Qu e celte de cle. 8 fr. 50. Chez Eugene Fi-
t"" ftode : Iorsqu'une n u it A-dire le diable, d'enfouir sous rsivrendelade a to- guiec, Mdilcur, 17, rue Campa-
Idtl enlii' lesera consacre, lerrc lanit de Ireso:s aussi pr&- le, il n est i VIn don't I'Egyp)- giie-Premicre, A Paris, et 72 rue
l 4Ile4trvali des onguenis cieux. II laudrail, pour veiller I lien, Ie plus rcligieux des Van Artevelde, 6 Bruxelles.
A- hhl,, tissees du sur eux, pour les mettre A l'a- homes, come I'appelait La gnreuse activil6 de I'di-
c6aovnie plus fin. Voici la bri de toute violation, des t- I F6rodote, ne soilt aussi term teur, la valeur du pole, le d6-
i fs'organisepour gions de gardens, en chair et I ment, aussi tranquillement vouement du bienlaileur, ajou-
|lrelt ,nmon avec la en os, exercant, nuit et jour, convaincu. L existence terres- tent a la personnalit dejA si
w.e ;!4fire en or de a n e surveillance vigilante Ire n'est qu'une hale tr6s marque de M. Eugdne Figuie e,
*ous e e4 lapis lazuli, C'est A quoi, et pour cafe, tes court entire deux infinis, tou une valeur don't il peut Ntre fier,
Srt des pierres PTharaons magniflques, quell les pareille a la vallde dl Nit, et qui met son nom A I'ordre do
MI *ran des pees Pharaons magfques que mare une line de ver- jour. Fondateur, animateur de
Spicuss,ilandis que I'on te que tOt par ailleurs le luxe (hir marque une igne de vetant deuvres charmanesur dLe
Impose str le'hiar fuuebre, ti- ( e leurs precautions, pou- ure presque impercepJardin de Jenny, Les Amis des
soa attelage de bceufs. vaient malais6ment pourvoir. travers. I'imensit6 des Gardiens de Phares, Les Vacan-
Les musiciensi attendent ton Que sait.-on de celui d'entre Serlss. ces du pofte, il rest malgr6, et
apparition, el la danse sacree eux qui, apr6s un somieil de i no- au milieu des houleversements
va se Odrouler devant ton cer- quaranle si6cles, vient de re- Un bain do mer de sa vie si laborieuse, le po6e-
cueil. 4e fornmiles de I'ot- monster subitement A la lu- qui fallUit &Ire mortel umu de la tendiesse et de la r-
frande dernt prononc6es en mitre ? Pen de choses, en v6- Mardi, vers les 6 heures 1/2 v.erie. Son am6ile est grand. it
I1flneur, uo p -nidi, l 6l'ignore; ses amis d6vou6s et des
I lonineur, tais quon ril. Dans la chalne sans fin de I'apr6s-midi, le nonmm 6 I)us- no ralese ro
lOes victimesa la porte des dynasties 6teintes, que jean, dans les parages de la veront avecune jmoie renouve-
de ton tombeau 1 rcpr6sente ce Tout-Ank-. mon Croix-des-Bossles, voulut pren- e lans ces Pomes hoi sis qu'
De.qn0i sagit-il au just mnystrieux ? Un simple an- (re un ban 4e mi pre s (1 a l'heureuse idee de leur offri'
d.ns "cette description ,gyp- neau, rien de plus. Comme vage auujourd'hui. Quel letire neti-
tiene, vicille de quatre mille pour la jeune danseuse don't. o en vt ild n ae eudura c Qule occasion .rclieuse
ns? Due te funrare aniquit nous a gue le paraitre. On se porta immdIf a- de connaitre ou de rencontrer A
Scoupsairnmaisqui se pr6sente souvenir, on i o*irrait compo- tement A son secours. On fut nouveau, un vrai pote et de
'Oes I'aspect d'une a f6te . ser de dcux mots son eplt'- assez heureux pour le recueillir communier avec son Ame re-
Toutsentimnent de trislesse, a phe. regnavitl et obilt ). 11 a bord dun cannot et le ramener confortante.
Sus forte raison d'aflliction lut oi A douze ans, il mout rut sur la terre ferme. F. Di: JOANNIS.
ide dtresse, en est banni. Adix huit. EnIre ces deux da- DNjean n'en a 61t quite que
Cest cequi donne A ce cu- tessi rapprochces se rcntermne our quelques litres d'eau ava- .o--ti--- -
riux pussae son in ,rl elt cetle destined. lus et pour une forte motion. A Petit Snmlnaire
i'n seas. Le jour des tune- Les has reliefs de son tomn *
aillese t dcrit come un beau ie montrent passionne poiuS t here duI' i ,,lai, en icl u:n
,, joie. Musiciens et de ucrre et de chasse, mot > tl sample d Peli Suciani..e umonie
S c 1e o tesPaeres sur son char de balaill el l' religieuse: S. G. I'Archevque deic
ieuses, les handeletles et melttant en tuite ses ennemis, CANDIO dans ses chansons: l'ort-au-Prince donnait la Con-
i corIge lon(i qule inlen re on bien, au- milieu de sa mcu- Le Pore Vidal -- Hlarding le lirmalion aux pelits qui le mois
A ^pred Iaspect du n hy- tede slou his, allronlant vail- Republicain Ouaill man- dtrnier, avaient fail lear pre-


lii


;w Lesl u n e vritable laiumcnt es lions, qu'il Irans- mamn' -- Bamn' young rhum fin. iiiire Communion.
. Xe. en ellel, la r6union,Ipour pcrce de son picu. Puis, par Avec un joli lilm : Simple et louchlnlte ceremo-
S iernt ', de la creature 6phi- u, s i.;ssAntconiras:eave. cei La Feenmne aux yeux nie, come nous le disons an
Ere avec la terre Mlernelle, episodes de carnage, voici I'i- verts dl6ut, A laquelle n'assislaient
It elle sort et o6 ellc re- maage de sa vic domeslique, Entr6e: 100. I ls parents des 6ves
rne. conuigale: lejeuneroi, tenant
une tleur de lotus, inonde de ._ ..
Direc:eur,avec lord Carnar- palrmnus la main de la june
?;,des fouilles de Tout-Ank- reinc, assis! amcrcurusement
on, NM. Howard Carter, A ses pieds. Et rien nest p'us Sensationnel
4ns le deuxinme volume r&- torchant ni plus grrcieux qui En achctant vos rornplets chez MCOLAS
lnezit paru de son ouvra- cc lableau. vous obtiendriz une ccupc tres elgante, un
..raconte en detail les peri. Maintenant, our restituer travail soigncux a la pcrfeclion tailleur et
tiesdecelle 6mouvanle re- I cette sFrie d'images leur un prix raisonnable dfiant toutc concur.-
lerche, les deblaiements de couleur et leur sens, i4aut se rencea
ito1!.e qtl de Isckambre fu- pikn'eaei ed6cor dans lequel rence.
t tr, des l m narabre f el- s vieafterl coredans equel blaigr6 Ia hausse actluelle nous mettons A
kre, la pticee des maruidies elles viennetI d itre contem n votre disposition de bon casimir anglais fait
le dega nt des portle, utes. sur la rive dopu sert, a et lournisal P.or 16,00 dollars.
cace c ra et.t outsor, ten marge r Comple0 Panu it'ach fail et fourui 10 dol.
4s chars sacr6s, l'airive.e- par une lumiere etineclante, Drill blanc sip|ieur 5.00 dollars.
sn e opha. polar ula pl~ndbelle e la pnes pure -I Nous a ceptons tr&a courtoisement, sans
.Outir enfin A la sc6pe "l- du made, s'enfonce, entire aucun prejudelejcs clients qui veulent appor-
minante: I'ouverlare des aJ une rangee de flasepour tore clectionns.
cercueils qi, 'w o iepa lt la rose, la vallee radiease qui s pour Lre coneiones
royale moie, besutreq'- contieit les tombes des rois. NICOLAS
Ona Proche du denouement, Rien, soun'ce ciel et dans ce Marchand Tailleur
i, va grandissaut. De la paysage;ne rappelle la mort, 305 Rue des Miracles 306
u&4t il simple ,la. tev que la represenlent Pr6s de la Pharmacie Notre-Dame
!i nsldt Ia de t sodiSaie, o.avl s apparelI
1 endre ezffe t, i'ajteur luiubre et son cortege glace, ii,, ,
rk ^ *_ _
b : . .'


II n'est pas toujours bon de di-
re tout ce qu'on a sur le cceur;
mais il faut lacher de o'avoir
sur le cceur que ce qu'on peut
dire. Paul JANET


a4


VENIDREDI 27 MAI 1927


L'Ascension
u ---iAse--- E1i1 | I | |
Iier. alitI la belle tMe catho- |
(ique : I'Ascension. Elle a 6 I
.* I A 1-. M A -1.-I "I


Stell 1 ,1 -uetropoltaine et
dalls les tglises paroissiales de
Porl-au-1Prince par les cer'mo-
nies accoulumlbes nux ielles
assislaicin un grand nonsbre de
fiddes.
Les bcvoles, les Bureaux pu-
blics, le Commerce ont chlmi6.



Conscild'Etat
Le Contract d'irigation
do la Plaine
de l'Artibonite

Avant-hier, le Conseil d'Etat
a entendu le Rapport de sa
Commission sur le Projet de
Contract ('irrigation de la Piline
de I'Arlilonile tdpose, la se-
maine dernicre, sur ses bureaux
par le Secretaire d'Etat de I'A-
griculture.
Ce project a el6 vote par le
Grand Corps.
Trcs procliaineme!It Le Matlta
)ubliera une serie d'arlicles re-
' atils inAen I nt L atinA
atils A cet important contract.

Les extravagances
d'un solitaire
Avant-hier, I'Avenue John
Bi own 6tait sens dessus dessous.
Le docteur Ewald, don't on eon
nait dejA les extravagances et
les excentricites, prenait plaisir
A lancer contre les maisons voi-
sines une veritable grIle de
pterres, accompagunant ce gesle
desagriable des mots les plus
obscenes etl des injuries les plus
violeiiles A I'gard de ses voi-
sins.
La Police, avertie, arriva sur
les lieux. Mais, c'est diflicile-
ment que les gendarmes, 10 en
tout, purent mailriser le solitain e.
Conduit au Bureau de la Police,
il tut cependant renvoy, quel-
ques minutes apr"s et les habi-
lants du quarter sont dans la
plus vive inquietude, car, le Dr
:wald pett d'un moment, a l'au
Ire, recoinmencer ses dangereu-
ses extravagances.
Nous croyons, pour notre
part, qu'une solution .d iniilive
doit Oire apport6e A cell ques-
lion. Le l)r Ewald ne doit plus
continue iA troul.er la tranquil-
lil dies families qui hahilenli
dans le voisinage; st ses extlia-
vaigances et ses'.exccint icits pro
viennent de son Mlat mental, des
niesures doivent etre prises ena
consequence.


A lExpo Ition
do Santiago
do los Caballeros
Le jour d'lalti
Avant-hier, 25 mai, lail le
Jour d'Haili sA I'E'xposition
tde Sanliago de los Caballeros.
Pendant toute cettle journke,
une foule nombreuse se pressait
dans les sales du Pavilion
d'laili et montrait une vive ad-
miration pour les divers pro-
duils et objets qui y ktaietit ex-
I Oes.
Les ouvra ges de broderie et
de culture, res meubles en bois
du pays, les objels labr'ques par
des ou'rners hatiens atliraient
particulierement I'alention.

La Per 4Traame
D'apres les renseignementsqui
nous ont eti fourmspar leComi
t" de cette rafle,.le Iillet No.
5217, qui a gagn4 ie gros lot de
6000 gourdes en marclieads*,
avait et6 vendu A St. Marc, par
I'Agent de La Persverance .,A
M. Pinard.
Des le lendemain da tirage. I
montant du lot a ei6 versn
porteur du billet.


... voil, chaque jour, au Poste
Marchand, un vieux don Juan
qui monte la garde sous la ga-
lerie de celle qui lui a vol6 son
cdeur et sa ... jeunesse.
Defense formelle lui est faite
de rapper la porle. El le pau-
vre vieux tremblant a la fois de
vicillesse, de froid et ...d'amour,
attend longtemps de vant Irs
deux balttants clos de la porle...
Point d'argent, point de suisse..

...a vu, mardi, vers 11 heuns
du main, A la rue du Centre,( n
face du Tribunal dtie Paix de la
Section-nord, une scene de ja-
lousie des plus comiques. Mon-
sieur availt revu une bouteille de
lait et du bon,- mais mada-
me, qui en connaissail ia pro-
venance, la saisit et, jalouse l'en-
voya au liablee dans la rue. Elle
s'y brisa, come on le com-
prend, mais aussi, les lessons
crevyrent le pneu d'un automo-
biliste, le No. 3026, qui avail eu
le malheur de se trouver sur le
lieu de la scAne. Ui. vs.arz-nul
quil fut h ;,lus heureux! M:i--
ame !'accuitueill, s'excIus,. lui lit
le4 holaxeu'rs de la inaison ou it
trouva I on super, Iboa gil i.
le reste.
A quelque chose, malheur v.
bon I
*

... a vu. dimanche dernier, A
P6tion-Viile, sil vous p)|alt, une
n o n d a i n e qui ia'iume pas
pourtant qu'oon Iii d niine cceli-
Ire- une se ;. i-mosilaine?...
Voulez-vous, Inaiatliie ? 'qui, press
ske, oublia son minue, mbre et
alia, A l'omibr, d tin coin, poser,
res de 'Ughise une, ,orne..
ais, qutIl pirfuivln r
'l ve pi.rrc, une jupe vite ra-
l)aiss jolit, coquette.
Ahl les choses qu'on n'a pas
vues! El si vous saviez, mes-
sieurs, comme elles sonl aides
et peslifr6es ce que redent...
les fInmmes!


...a vu, mardi soir, vers IC s
10 heures. L... A.... un pygmc(,
an nte enluimin tl un croque-
mort, L... II... qui trouvr'ent oc-
casion, malgr6 leur profession
de courtier et d'enterrer ceux
qui vont vers un apire monde.
e trouble encore la tranquilli-
td des gens. Le cro(que-nmort trou
va le courtier dana sa cour. On
peut hien avoir le funire mnitier
de meltire les gens en terre, sans
pour cela cesser d'etrejaloux ; el,
aussi, hommee aux corbillards
se iit en devoir de chasser pro
present I'intrus qui, naturelle-
ment, prit la luite. Mettez-vous
A sa place !... Les femmes se mi-
rent A leur place. Et chacune
defendant son chacun, ce fut
dans le quarter le plus beau
.candale.
Mais pourqaoi ne vous enten-
dez-vous pas, messieurs? Le
courtier vous amine des morts.
croque-morl, vous les enterrex.
Eux seuls, ont tort. La dispari-
tion d'un vivant doll rconcilier
deux ... cowables.
Paix et silence I


Ou alliez-vous, mademoiselle,
si tard, mardi soir ? Vous I'avez
attend? C'est Vwri, NOTRE (En.
I'a vu. Mais il nest p s venu, it
s'amussit ailleurs. Et les cime-
tibres portent malheur. On y
AchanPe pWrtoi ses amours,
mais Pest IA qu'elles u'enterrent.
crwllement come les more








LE MATIN 27 Mai 1927


UN BON CONSEIL LA OTNRTENALE Radio
Dans la vie, it y a des horn ,.CONOUIQUE
mnes qu'on ne voit jamais mar S clnr Ce soir, au Radio, on enlendra :
cher et qui, pourtant. avanil- GENEVE- La delegation des 8.00 p. nl. Orchestre de la Gen-
cent loujours. Ne les imite l.itats-Unis a la Conf6rence co- darmerie d'Haiti (Di-
poin:marche avcc des pas qui nomique dement formellement recteur L.Jn-Baptiste
ne se cachent pus, m6me si les bruits de n6gociaions Zaragoza, Marche
ne devrais pasavancer. I, d6l6gu6s amiricains avec les So- Espaguole.
viets ainsi que les rumeurs d 'em 2. Si j',tais roi, Ou-
-runts et credits commerciaux. overture.
N o u VellS Fa conference s'es termin6e dans 3. Flirtation, Valse.
la soiree. M. Ossinki, (1d U 4. Maria, Mringue.
Srusse a d6clar6 que les Soviets 8.15 p. il* Htcital de piano el
de part out n'adhreraicnt jamais a la So- violon par MM. Ar-
cietl des Nations servant les in- thur et Fabre I)uro-
L.ONDRES-- Hankeou serail trts des Empires domiinateurs seau.
totNORe aux mHains des troupes du monde.En cl6turant la san- 1. Juoie d'Amnour, dc
anicom u iss d'Ou P u c, M. Theunis, representant de Fritz Kreisler.
MADRID M. dlokanowski a InBeleligue, a invite les nations Violon : A. Duroseau.
inaugur hier .n midi en presen- A suppriiner on A abaisser im- Piano : F. Duroseau.
ce des souverains espagnols t 6ndialtement les barriores doua 2. Qui Vive. Galop de
des membres du gouverneinentl nires, graves obstacles aux concert par V. tCanz.,
lcIx ositiofn tranaise des indus- changes internalionaux. La d-1 Solo de piano p.w
ie tri de luxle galion ambricaine a declare Fabre L. Duroseau. 0"
QUEBEC L'hydravion du que la conference 6conomique 3. La petite IAtveus,
otvernnent caLalien lparin internationaleovmait 0t6 un r&el Meringue de E. L. Da -
a rechercthe de ungesser et succes, les r, olutions adoptees roseau.
Coli est considrablenient g6- auront un effet important sur Excutec par Arthna
n6 par le muvais temps qui s6 opinion europlenne et une in- et Fabre Duroseau.
vit acluellement ( ans le Golte tluence bienlaisante sur les tu- 8.30 p. Lecture par la Direc-
du Saint Laurent. urs accrds)internialionaux. lion (Gi n ra I e dei
IOME- La F6dcration natio- x a--- p. S arU inette p ,i
iale des )roprieaires vient die ( pris ii rei ,e ,o h ira I' louh 1 le uc la n-Ilpetil l
ciE I rdure s lyi s ue amif, nicaine par le Priesidenlt oolidge laccompagne au piano
VIlNNI'E- Le cinquisme ca- oura ln a iri- par II lelair.
binet du cianelier Seipel a t a en Irois Clair.
constitu6 hier soir ; deux modi- Ai ielle e 2. L ong, Ionig Age
fications seulement ont 6t ap- WASHI NGTON Le cparte 2. L o lmr, lu g ige
portes au min:stere constitu ment dela Marine aniionceque Cavallier I' t usti-
avant les elections dc 192-4 dans le president Coolidge A board Ide can a.
laquelle le chancelier a obteu Mayflower ,* passera en revue '*) P- i. Ochestre de 'a Gen-
unl ae (orite de 23 sieles. a tIlotte am6ricaine llalj)pton daiIerie d'llaili (D)i-
LON )u E'S- M. oaoras, se- Roads le 4 .luin; noins de deux recleur L..In-lal tisle)
crtlaire de la lFI(deration des seniunies apres les Etals-Unis, 1. Karaval, F ox-trot.
cheminots,dans un discourse pro ia G(rande Brelagne et le.lapon Ave ari a, Solo
nonc6 A Glasgow, a dconseill se reuniront e l coin rencle Ge J)our cor 'net.
le retour de la grove g i'a:le. diVe p (r discutter Ila nr(ductiol 3. Carmenla, Valse.
BERLIN- M. llerriot, minis- desarmenents :avals.La conl- 4. Prend Yo, ,NriIIgue.
tre de l'instruction publique, a rence est pr6vue pour le 29,.luin .. ..
repr6sent6le gouvernenment ran et I'on espIre que MN. Coolidge LA crue du Mississipi
qats lIa c61C ration du cente- proposera un programmeue lirm Nouv.LK-Ot.1iNs Le flotde
naire de Beethoven A Bonne. tant la construction ide navires I'inonldalioo sur une larger de
RABAT- On announce que les fliers. prcs ide 20 milles atleignait ce
operations de police dans In r6- rsoir les abords du grand Lake
operations de police danas Ia r&- -- ---- poursuivant inexorablement sa
gion d'Ouezzan ont continue La Grande Bretagne route versl l olte do Mexiq
avec suc n. V et les Soviets et laissant derriere lui un lac de
PARIS- Une dnpeche de Via- 1Ruplureides relations diplonialiques 20(W miles allant des communes
divostock announce quite M. Do- eeh'l' les delx pays sud du Central Lines dtu golf
riot, put cographmmuni de ( a LONDIIIES-A la suite des r6 jusqu'4 la ligne d'Arkansas.
nite qu'il rentrerait en France sultats des perquisitions A IAr- .
pouir se rendre compete des accu cos et de la longue serie de la DePinedo reprend
tions rendre t i avaicompte des'obet propaganda subversive des So- son ol veras lItalie
s M. Tchitchrin est arrive viets, le Cabinet aurait dclid6 IBAME DESTitli"Ps is(Terre-Neu-
A Parls. d'envoyer A Moscou une note ve)- Aux acclamations de lp q
SANTIAGO DE CHILI-Le ca concluant A I'abrogation du trai- ulation et de quelques journa-
binet chilien a donn6 sa demis- ti de commerce et A la rupture isles, e commandant Francec c
Simple en reason des relations diplomatiqueos de Pinedo a pris sonil vol ce ma-
de r'1ection du nouveau prnsi- atinau lever du' our pour les Avo
dent de la RWpublique.res d'oui il contiiucra pour IT'aO
SAN ANTONIO ( Texas )- Le En i'honneur du vain- lie.
dirigeable militaire semi-rigide quour do l'Atlantique .. .-..-.
Tc 10-243 s'est ploy6 en deux et PARIS- Le president Dou- Ie nOUVeaMl Ninistrie de IFrani ee
a i dtrutit au moment de quit Imnergue a remis la croix de la Ih I ati prhsenlera, e ui:ilin, sis Illres
ter la6rodroime de Brooks ; le i on d'honneurl I'aviateur Li d de er*aiees an li'sid *n' de l I'6
h bergh. Le cooseil municipal de Cnbliq11,
commandant Strauss et 5 hom- n p iblique
es de l'6quipage nont pas t aiscell eren t le h, a 10 heues, Mr
Iesse d tileune aviateur am6ricain.UL'Aro 119UIM, '110 lieUIcS, Mr
lesss. ulub a reqa olliciellement Lind- A.lbric Neton, nouvel Envoy6
M. lrthvh lot s'est entrete-
n M. l irthon sest entrnberg, lIavialeur est all ensuit'e xtraordinaire et Ministre P1 I-
u avec deM.Quinones de ati- acco an ar M. derrick vi- ipoteniaire de la ubliue
au sujet des n6 gociations rela sister oincarL q(ui l'a ive- Fra tise iln IHaili sera recu, au
vestA Tanger. Loes n igoce tions inent flicit6. Palais National (n audience so-
fau sutetde la convention cornm- AliIs Lind:l)erg hI elt ltfm lenuelle par le Pr'6sident de la
merciale franco-allemande r e-. IS- 6a i t publique A qui il prseni:ra
prendront aujourd'hui. LI (I.,rClub o il oune \ e ses lettres de cirtance.
IBE'RLIN-U.--.e nvelle b ais- daille I'm -n nisence de M. Le nouveau liehrsente iant del
e de dlix A trenle Ipour l 'ienlt s'st Iaimlieevi h ii(le la s1 guerre, Le n o u ouverne-
produite A la Bourse la suite a ramis I '.usch delub IMur0.0(0 meant de lia i publique sera ac-
de I announce de nouvelles res- ra n'cis d 1-\(,'o laub 350.000 company lapr.sidence avec
trictions de crilit de la leichs- ie ,ildbergh et 2<1.00)0 pour l ctr6tuonial d'usage.
baniik. jl i. lk ow li unlesser et 0les e )ints oes Secrl hires dt hal assiste-
MAI)IRI) M. Bokanowski et MIne Nungesser el Its eni ants ront a cette audienIce,
le general rIino de Iivera oni L / , -
assisiC A tn tilhieuner a la chiun Le (iinc'ai I Pershig diclar, _-sse l(I-m.e ,, ni
bre de colulerce francaise. laLt ,MNlti *. (i'il Cltat lihtreux ."M de lh'quienn
-le marquis Palrice Mac Ma que l e remier avialetir avant Le "omilt du Cercle Femi-
hon, due de Magunta, est onrt irachli AtIlanlique soil un am*. na invite les miembres actils,
Aujourd hui. ile aiis Ie ii taltterlis lcsmembros poitetrs et I
I i. j honoraires, et tos les amis
La Pelile linte lene ls Soiils q(ue la France occupenrait Iou- d ti 'erele A' assisii i uie
BUCAKEST', 25 Mai- Mon- ioursla iI)p'eniere' place d(anls lu esse (1 t'il lii haner le e
sieur Mitilincu, ministre d e s cLlr (Ie rAmnrique. q'l il chanler le I
/Affaires etrangeres de touma- M. onl)umeiruc visitera aujour saniedi 8 du( coiranit, al 6 112
nie, a declar6A la Presse qu'au- d'liui le port iicneni du llourget iieures la I:alltledrale. pour
cun Elat de la Petite Entente ne en coimpagnie de M. Lindbergh. le repos de 1'Ame de c
souhailtait d'entrer en relation --- --'ranc.ie; II. Augustin
avec les Soviets. A la recherche de \feml)re loildateur dc l'Asso-


Iorv '-u- ,Nungesser et Coli ciation,(1ec'(Iee le 23Mai 1926.
Service Technique QUEBEC- Espl)r:'rt tou ours Port-au Priuce,le 23 .Mai 1927
duD6partement retrouver Nungesser ,t Coli, la
doe 'Asiriculture prairoive Nngeser d e- .v e
AVIS province de Quthbec enverrLde- O au Furst
ui esi nain une expedition aurienne
Le public est avis quil y au soigneusemnent prCparbe pour et- Achalandege, r6clames et
ra a Daien une Eoson tectuer des rtchlerches A Belle- divertissemetts organisms par
Agricolel et Industrielle du 17 au Isle ct de Terre-Neuve. l)Vpuis ryN
pJll. plus d'une semaine des akropla- pee chass OTONDe a-
Lescatalogues seront prohai nes ont explore minuieuseme Petitechasse uivie de sau-
uement distribu6s dans tI but de la rive nord du golfe St-Laurent tcrie,le 2 Juillet i927 A 6. p.m.
taire connaltre le montant des et la cote du Labrador. CARTE DE FURETEURS 1 G.
prix qui seront accords pour
les objets exposes. 11 court, il court le fret. .
Les journbes des 17 et 18 se- L'awi ,tour Chaz aer- Mesdemoiselles, Messieurs, li.
rant consacres exc;usiven ent A lain arenonc6 & l~ tra- sez nos atficles et voyez nos
I'inscriptiou el a la reception vers6e a6rilpne do ecndeuses.
les products a Damici. 'AlAUnntiquoe
Pendant les journ6es des 19 NEW-YORK- On laisse A en I ..--H
ct 20, le local sera ouvert au pu tendre que I'aviateur Clarence -
bhc, les prix seront d6cernls et C chamberlain pourrait annoncer '-" *' .
pays et les objets exposes re- dans le couranit a ai PENUIES ,'"R EVEIL
L21 IS. Av ter uin uveau raid ,v ..
1'our les renscignemnnts, on iaaint abaadonii idet du raid ... *, '".....
ourta telcphoner au No 2459. New-York-Paris A la suite du .
o u-r.uce, Lv 2 Q ,7; tri;~mhe de Lindbe ..


Message du Colonel de


Pinedo a


Void la traduclicn du Message
adressi par le Colonel aaialeuir
de PIyEDO aux Italiens resi-
dent a I'Elrangler. II a ete tra-
duit par M. F ilippo Bombace,
president du Parli .\alional Fas-
cisle en llaili.
Benito Mussolini,Ie Conduc-
teur qui avec une main soli-
de et suire,conduit I'ltalie vers
les destinies dignes de son
grand pass, a cuiomand6 que
stir tine aile Tricolore, j'ap-
,1'trle son salut el ses souhaits
Sax Italiens (qil vivent sur les
rivages de 1 Atlantique. J'ai
execute la consigne, et 1'Avion
sur sequel je fais le railI, des
quatre continents, est le truit
(Inl g lenie licil et un cl el
d'(tCvre exclusivenient des
oI vriers italiens.
Les deux puissants moteurs
de la Isotta Flras. hini qui lui
d )innent toute sa lorce sont
italiens, et le norn de a S-anta
Ma. ia )) qui a et6 donned a
I'Avion, est le souvenir glo-
rieux tde no1 aieux. Ce nomr
iio'ls rappelle la fragile cara-
vellc; qui CconJuile par Chris-
tp)li.e .lolonib, traversa, la
Ir inire, I'Ocein, d6couvri-
rant ainsi ce continent, sur
lequel fleurit aujourd'hui lune
si torte et brillante civilisa-
tion.
(4,a et, pour mai un reel
4!aisirI de donner le salute au
bhef du Gouvernement, aux
llaliens que j'ai en le bonheur
de rencontrer pendant mon
pelerinage dans les airs. Mais
je desire tendre ce salut A
ceux que la distance de mes
escales m'ont empechl de
voir, et iA ceux, don't it m'a
0:, impossible de serrer cor-
dialement la main. Qu'ils
sachent que l'Italie se sou-
vient d'eux toujours avec aflec
to.n, et que la Mere Palrie ac-
compagne de ses vceux sinc6
res, le travail p6nible auquel,


ux Italiens a

l'Etranqer

ils preparent le chemin d un
remain, plus prospere.
Qu'ils sachent que toute la
Nation, a rassemblI, aujour-
d'hui (ans un seul faisceau
toutles les energies saines, et
qu'(n te scule volontW anime
les ellorts obehssants, tenaces,
des quarante millions d'Ita,
liens,qui peuplent notre Pays-
pour ainsi rejoindre la con-
tquete. dans une bataille paci-
lique. de la vraie place, qui
revient a 1l'talie dans le mon-
de.
El cela nest pas une ambi-
tion vaniteuse mais l'acconm-
p1.issement d'un devoir impe-
rieux qui nous revient. Dans
ce sikcle, of le travail domine
la civilisation parmi les peu-
ples,l'Italie desire, et veut s'af-
firmer (o nme un 1eement
actit dans le progr6s mondial.
Pendant plusieurs aonres,i
nons nous sommes reposs
sur nos gloires du passe, masi
aujourd'hui, les Italiens ont
repris le chemin trac6 par Ro-
me, et les principles que nos
((anciens)) donnerent au mon-
de qui sont les bases jde l'ac-
tuelle civilisation. Toute
I'ltalie d'aujourd'hni, est une
terveur d'oeuvre,de pensees,et
dans les kcoles, comme dans
les usines, elle prepare son
nouveau et plus grand destin,
mais de cela, tous Iles Italiens,
en sont les obscurs et anony-
mes ouvriers.- Et vous aussi
italiens emigr6s ai l'6tranger,
vous de vez 6tre des ou
vriers pareils. Benito Mus
solini desire que vous asso.
ci6s a cette grande oeuvre de
reconstruction et de revalori
station de la Mere Patrie, cai
vous pourrez beaucoup pour
Elle. Si mon voyage aerien
doit 6tre une nouvelle d6
monstration que la technique
italienne nest pas la deuxi6
me do ceux des autres dans le


Imonde; vote travail
et lenace, vote
aux lois du Pays q-r
donne 1-hospitalit-,
temoigner des belleIet
qualities morales de
race.
Survous,6migr6s,eo
que sur nous, est
union 6trang6re sur leg
Ayes toujours pr6seat
ment de cette delicate
sabilit6 qui p6.e
C'est la torme pr6cie
collaboration que v
rez donner an trav\lI
construction des fo
la Patrie.
Chacun de nous ea
tait de son mieux, al
vous, a l'6tranger, vous
siez 6tre fiers de notre
conmmune,etvousqui, ai
cceur occupez la place d.a
absent... voyez y A votre In
une raison de legitimeorp
pour Elle.
Travaillez comme nowu
taisons, avec concorde dI
les efforts et tenacity dam
volont6; c'est par ce seald
min que l'Iltalie arriverait
ment a son nouveau da4
De m6me,comme a 616 6
et term la volont6 d'arrl
qui a conduit la(Santa Ma
e Il'ancien au nouveau'
nent.
Que la foi vous son
I'amour vous unisse
tage car il doit vous
d orgueil,la conscience
du minme sang et do
minme langue que cec
mes,qui dans tous les''
et La nimporlequelledl
ont grav6 le nomn de r
sur les plus belles
I'histoire du monde.
Voila ce que vousdit
lote de (( Santa Maria, s.
souhaitant de tout cWl
meilleurs fortunes 0t
prospere avenir.
. Francesco De PINH
r !11

UNE DEMOLIU
Pour conditions A'
Mr Leiio HE
Agent d'Affairet


burim-loehik LniI COMMERCIAL


Le steamer Krela eoast attend
A Port an Prince vers le 3 Juin
rochain pour prendre du fret pour
'Eirope. II repartira le meme
our, via les ports da Nord, pour
Ie Havre et Hambourg.
Port au Prince, le 26 Mai 1927.
OLOFFSON, LUCAS & C
Agents Generaux.


ilbanegmst d'adrme
Salon ((Le Louvre,
The direction 9Salon Le Louvea
makes know to its numerous cus-
tomers that the establishment
has been ( transferred (I la Rue
Bonne Poibajoining to the Ameri.
can Legation.
Laldirectiondu* "Salon Le Lou
vre" advise ea nombreuse clientele
que son Stablissement a 6t6 Irans
rdr4 & ia Rue Bonne Foi & c6t6
de la L6gation amdricaine.


Mes
Mesda
le beau,

L.


demoiselless,
ames, vous qui
allez chez

Antoi


aimez

np


.1. Roy
21372, Grand'Rue en face
de la Station des Pompiers.
Voir une variety de boucles
d'oreilles que la maison vient
de recevoir,il y ena pour tous
les gotls.
Des boutons pour robes.
Fomi iures pour robesetc.
Et tout cela i des prix mo-
dliques.
Une visible s'impose, Mes
.mcs,Me adem oiselles.


AGENCIES

and COMMISSION
EN FACE DE LA DOUANE
Parmi les marchandises en stock, nous avons:


Tabacjaune


Whisky:


Black & White, White Label.
defiant touted concurrence.


Cha Pm ag e GIN, Dubonnet, I

Qualit6 et prix deiant toiW
Fromlages: concurrence.prix dant

C om a : ,:t-* Aliment nutritif par excelli
O. OIJllclt L d'un gott exquis.

Davis Baking Powder.'
[Prix Jefiant toute concurre -
P n s* Les fameuses peintu res
eintureS : o. PierceCo(Qualiteto
defiant toute coner Tam
Ces peinturesqui, par leur excellent quality6 d.
toute concurrence, ne sont offertes qu'a I'elite; c'est4
a ceuxqui d6sirent de la peinture de superiority ext
donnant un fini beau, durable et un travail 6conotMa
La r6clainede ces peintures n'est plus A faire. NoOW1
nons a la disposition de tous, la longue liste de ceOS
fort usage de ces peintures.
Ce qui n'a jamais m6 fail
Ce qui ne pent itre depasse.

Kola champagne,

F. Sejourne
Prepare dans des conditions rigoureses'
D'ASEPSIE
Preparation et Vente
PHARMACIs F. StJOURNE
Angle des Rues Roux et du Centre.


Madame Marcel Go

Rue des Cesa g


MEN __


'--- -- i .-=~--1.-~ ~


--


~k- -"- -*Ld -~~~Y3 lnsrrl...17 ---i& -


IAL---








27 Mai 1921


S a aura beau dire et beau laire, le bon'.Jout ihatien a loijours so
saura toujours apprdcier les bones choses'et pai ticuli6 em
le bon Beurre Esbensen

R6clamcz-lede volre fou'nisscur, Ic I U1III E''SBMIENSEN el i(.riiemirinI( z hi)i tie
kg chaque.lcrblanc se trouvent une VACHE eLson VEAU tt n n I)ips ,11 I(1.Vni'F.


upmobile


-- ----a


I iIicomi araldle pu't i-
1- filu l b.- l,' 1 ,I ltl.l,
IlitUL'N
Tbus les ferblancs ont commue si-
gne un seul bwuf
a lait de lui des amis par-
tout qui n'acheteronl,
pour aucun prix un au-
ire bturre de table.


Exigqe


d# voire spicier le TD T TI T .dounl lesit, ne esi IV NSE('7
,erre de h ble) U liI U E^UJ sii- '..,; Iil ,au's el


ous ,i t.: til i.oi btl,'Ti' l r oll ne- ar nl. I ili'qlO. ne j ctc
ic imilliru, i-tiirt e, p. t e lout s)eci. i inint ,our ,.o.l
ialIt Iropicul par les Usines I/ll UN0
de Copenhague
En demandluantI hFI lIIIANC DE BEU'RIE DE TABLE aye: soin qu'on tous
v'n(I celo. i u, "c (IN SLL'iL 1(EUIF, sciUle i ranlie que t ous achele: le

Beurre Bruun


En venie daims routes les
bones (piceries parlout
en Haili


Pour vos commander di-


VcUS


rcles, iA
abresser


L. Prcctzmaun-Aggcrholin
AGENTS


Panama lRailroad Steamship Line

Service de frtl et de passagers ent e
I EW-iYORK CITY N. Y. CRISTOBAL, CANAL ZONEet les I ORTS tie la COI E
OUEST de FIAMERIQUE'du SUP.
Ie lc uls rapidte el le plus direct service de transport de passagers enti e aiti ct
les s p -Is ELIIIl'pens via New-Yord el Cristobal, Canial Zone, Islliiti de In 11 .Ia.
Yoiti la lisle de nos agents pour les principaux pos is de I'Europe :
Angleterre Ecosse France
Mirs, 6. W. SHEI.DOM & Co 17 Janmes.Street, LIVERPOOL, ENGLAND


N I It. NE:
Mrs. Sil).1)1M (:i C* soul rrir'.seuls
par 'ls niaisons suitantes:
Gi:L.ATL.Y HAN.MEY & Co
21 iucIde Ih lac)pul)b e
NIM rseillc
Ii .Nu Il.:ON& (lie I. I
53 Quai Georges V
Hlavre
Ii:it Pi.t, N & Cie. 'A.lI
11ie (I d Mouilin i vap ir"
1.o :Iln,,.,l:e s/Mer
IlI:su PIERiON Cie. Ltd
9.'Hlie ide Marais
Paris
III.:1NU I'I.:no & Cie. Lld
tue tide l.i Tranquillit
I)iinkeriiine
IIH:nE u I'M:ION & Cie Ltd.
lIte It, y
B.irdeaux


CO I E'NIIAG UE
I) iiit'In:irk
Mrs. EIl. A. lIFN.IX &. Co.
21 Al I'1n't' ''", enilagu *
GENES
Italic
Mrs IlENiiCOE ( & CLiRSI
I'iazz.i S. NMilco, No. 1,.
Genva. Italic
Cl IIS; INIA NoiiwAY
1 I1,riri.tional
S, editionsselskad
IHA 1 '1 4 (A, ..INMANY
\l, 'I oag "nrnn
ilaimI)ourg,Germany
GOTr > wIcI NWIuI:,I;I:I>DEN
Nortdisk E .,P|r'ss
Go ltenilltrge S.ve L-11
It r'r n all).\ |Il.l.\M )lh
M.I r. II. \',> I1 ni 11
R tllei'ril;diim, I lhl idle


O. B. Thompson


Pl i\at T'e!c lio


1'el-leslaurAnt
de I'Avenir
La Direction de I'Etablissement
s'omproess d'Ifufrmer u public
qus, glAce mu ( itWV lies di-poei-
iions lrin,'il y Tiouvera mu m6sme
prix qu'auparavaDt, des mets do
choiz, a nservke d'ordre irrprio-
chaMe, use tmisime dilicleuse el
des lbibso iit afakbiutemels
jour ice Its goOla. Cbhiabret
Lien b 1.s.
T i TA'il.1tv N. 2141. BRe
des Miracle- p:46 de l'anciem BL-
reas des Td14papher.


General Agent
Porlt-au Prince, Haiti
.1XNo. 525 General Office


Telephone No.125


A ELDORADO

Tous Ils soirs ,Repas CieolMe ia Or. 0.30
Polage tous les din lincihes matill
VoSy I'rouvertz aiissi .' nliillcn B ill ,id
de I llt-ai-; ii r e t daI l):iier'ei .sei
I.e lnii'lux (ockiluil *i I -- Titc- I e .ir '" ,ii pl".M'i\c
(l l I 'a1 t i 'ile i .
i.' li.t ilhi tile ,tilir!\\ i, I.s


I'lihoe 5f97


I I Al t i, i)i tct.


~- ~ '- - ~ -.- -- -~. . ~ -


U'


1
I *'~


A. de Matteis&Co

..Her repiiian liiu l ti


IL--c~ _~ -


---` ~-IN


-- -~-----~- -- - ------- ,,


`- "- I--


II il .......


Hi el II I I


( T_._I "~


-----;-- ~------------ -= ,,


,,. ~.. -.~-,---I---~-----c~---


--- - -,-- --


----- ----- ----- ----


- __





LE MATIN 27 Mai 11)27
-0 -Lollg


Ces Annonces


vons inleressenl:
-- -- -


Pageo


Energique


antiseptique


S VAMANINE 4
Prao ul('lerlle aupoe
Po t "em < ta-#.%'


-l~dgYg ~);J~l~ ;Zr.L -- 2r .-.~_l


1~RO~IA ETLPES1)~trOMOpil


SPNEUS


&


Noius rccomlinaln(Ilons ton
sp6i"ialcent les miunsjpOuir,
ca.. ions 30 x 5,32 x (1, 36 x ,
35 x 5, :8 x 7 heavy Dutvy.
Les pines FI lESTON.
HALLO(O(N sont jes mci',
leili's.
Tountes Ics dimensions (1k
pniCus et Tulbes et accessoi-
res en stock chez


L. Pretzimann-Aqgetrholm & Co,
AENTGENERAUX


- Iesea


~IN SLHAMI~
lIklUlP
\iNUJl i


mm7,


gatal1: Or j8.QQQorm

Ews.Le Bosse #Co
Aqeuts Generaux


- ...-,- .-- -- --- --


i--


- --~-- --


( t- MD,


v pr


P. _? CL e.t '; s p h.'. 1 s ..
>.* , J, .


f~l`"t,


* ,'


P'lus 94.s


es a 4e',eme




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs