Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04473
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 05-25-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04473

Full Text








Cldin= MA OIh01RZ
DIRECTEUR
6p, rune AmbricaEin 1368
TaLEPHON* N92

I MiiMERO 20 CENTIMES


.ANNIE N 6106


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


MERCREDI 25 MAI 1927


AAaers l* monde...


iutour de la loi americaine

de immigration


puis le vote de la der- cains, des Anglais, des llaliens,
loi. ambricaine d(noin- des Allemands, des Scandina
a laide l'immigration ), ves. Mais toute cettc popula-
6trai Ws ne sont admis lion flottante a etc rejetie a la
trerfux Etats-Unis qu'au mer soil vers le Mexique, soit
ple-g.uttes et parconsk- vers le Canada.
I le iombre de la popu- Cependant on a remarque
n immigrante des .tats a que le nombre des immi-
dipblement dim in u e. grants termiers ou agricul-
| est @Ijourd'hui tres loin teurs a considerablement di-
p chilfcs:d'antan. minute depuis que l'agricul-
LeGouvernement des Elats- lure americaine subit tine cri-
Unis base sur deix raisons se. En ce moment, -- et nous
SB attitude enverslesnations croyons que le lait existerait
Iddversaientjadis le trop- mmwe sans l'existence de la
leur population sur loi americaine prohibitive de
'fimense territoire amer i- l'6migration,-- I'Ancien ('on-
iL 'abord, les dirigeants tinent n'exporte plu s atux
-k oins ne croient point Etats-Unis que des ouvriers a
trirun, prudent, d'augmen- grande valeur professionnelle
[ main-d'ceuvrc etensuite, et presque pas d'intellectuels.
'vent donner al pays leI es Americains ne redou-
[4ps de a digerer ),, si nous tent plus acluellement d'etre
vons ailnsi dire, I enortne submerg4s par le flux de I'im-
[t human qui, au course migration derangdre. La loi
i sa i vwigt annees, lui est quit rme s6vcrement, bruta-
de tous les points des lement la porle A I'616ment
IHS Continents. exotique garantit que le chif-
I1.90 A 1914, le chiflre tre de la popuialion etrang6re
nigraIns qui dimbrqut- (des Etals-Unis restera slation-
tar les places amricai- naire. Or, les 120 millions
d OMil, annuellement d'Am.ricains qui vivent dans
t million et 1.2.0.000. les ditI6rents Etats de I'Union
Ieo migrants entire 2 et Fld6rale s'assimileront ais6-
donc dtd de 700.000 A immigrants que le.printemps
SDe 1920 A 1926, de 1926 leur amena. Ils sont
ques officiellesfour- diss6minds sor toutel'6tend ue
ties chilires variables, de l'immense territoire natio-
Sceendant tous inf6- nal, s6par6s les tins des autres
itai* chiffres des annees' par les multiples barrieres de
tes. En 1925 et en la langue, des traditions, des
Snotamment, les immi- religions. La formidable ma-
Is n'arrivent plu s aux chine americaine aura t 6 t
-Unis qu'au nombre de fait de les malaxer,de les faire
et ceux qui prennent turner A son rythme accdl&-
geA &o.-d des paquebots r6. Des 6coles sp6ciales cr66es
46part des dillerents pour ce but d'assimilation(
9 tSni q u e 100.000. sont charges de leur appren-
nt est par ainsi rame- dre la langue anglaise, I'his-
Il00.000 Ames. toire et la geographic du pays
Sar ces 300.000 entrees des ol ils vivent, leur vanteroatP'
Fxdernie es annres, la moi- sans nuances tons les avanta-
Goviron provenait des pays ges attaches au titre du i ci-
tdnuens (cor:tingentes* par toyen amnricain ), leur front
come on le dit aux une theorie complete sur le
WUs; et le reste Mlait respect dA au drapeau ktoilde:
in pour les 2/3 par le Ca ( On ne doit pas, dit 'in ma
'"or le 1/3 du Mexique nuel allectI A ces ecoles d'6-
Kl c ues milliers de I'Ami- education des immigrants, se
etCtrale el du Sud. servir du drapeau commean-
L k vote de la loi ame- nonce ou affiche, ni come
ne, les2/3des immigrants jouet, evantail, omLrelle, ha-
pe venaient ditalie, mac,coussin housse, seiviette
e t de 'Est de I'Eu- de table, ou de fiahon irrcv&-
-esBalkans, de la Po- renticuse. Le vieux drapeau
de Ia Russie. Actuelle- ou les drapeaux uses doivent
l itPffir est fourni par itre br1ils avec respect.,
eB'retager, l'Irlande, Le temps tera tres vile son
mI dgne, la Scandinavie; yre. On est loin du pays
lini a ordonn- A ses ou I'on naquit qui est de l'au-
ies de travailler en tre c616 de I ocean. P, u ai pen,
I lleurs voici des on oubliera la langue, on de
Ficis: en 1926 on! I viendra 61ranger aux tradi-
xaEtats-Unis: 8.00j lions lamiliales. Cesl apeine
54 44.000 Anglais, si I'on aura un souvenir pour
dais, 43.000 Mexi- la terre natale; les entants, en
l Ecossais, 22.000 tous cas, n'y retourneront ja-
i19,000 Scandinaves, mais, ils deviendront les ser-
Beis. Les 3/4 de ces viteurs devoues de la tormi
rantis sont Ages de 16 a dable machine americaine.
17*f on ya pu denom- Les Amdricains qui s'effor-
r 170.000 h o m m c s et cent 4'avoir upe population
e remmes. L'emiara- aulochione se rjotuissent de
'a ours de cete mme celte lol qui fire l'immigra.-
* tl free A me.0Q et qi leur permit aInsi
0lf cem ries qird ..bsorber ceox qui soul res
001_ diriges vers I'Ta ie, lts sur leur territoire tout en
,erre, la "rw2 ltg e.- eur apporthnt I e s moyens
tc.Enl924eten l-*:5, daugmenter le nombre des
S ode 55.000 immigrants citoyens de I'Union.
Vuts s refuse l'entr6e __ __
l11 Unis. On a calcule
0t1 n .


"'Au envirn ont pulp- LA.MAISON
*or le te e.tgire de I IIt.AUSON
ioi. y avait des Mxi-, t Prete beauty et ornement.


Port-au-Priinciein ne
1611 GRAND'RUE. \ncienne Maison Keitel.
Mason s'occupant exclusivement d'Op()lique el oil vouls
trouvercz les verres et les nionltures doni vous avex be
soin.
VENTE EN GROS ET EN DETAIL
Nous atlirons 'atllenlion bienveillante (les occulistes :
Les prescriptions de verres cvliridriques ou prismatiques
peuvent t6re execultes en deux on trois semaines.

LA

Revalorisation de 11nos prin-

cipales denrecs exportablcs

A la seance de lundi du Con- Article 1.- Aticun des pro-
soil d'Elat, le Secretaire d.Elat duils d'e~ porlation ci apres :
du Commerce a presentI la cafe, colon, cacao, sisal ou pilt ,
sanction legislative un project dc e tous aulres )pruduils que la
loi assurant, par la t(( slandar- Commission pt vuc A article 2,
disation des produits exporta- aura determine pour dtre sou-
bles ), Ia loyaut6 des transac- mis aux conditions de la pr6-
lions commercials entire I'ex- senie loi, ne sera expedid A I'6-
portaleur haitien et i'acheleur ranger, si chaque colis n'est
des pays Ilrangers. muni au prialable d'une ili-
Celle loi, que nous reprodui- quetle ou autre marque approu-
sons ci-apr6s, est appele. en vwe indiquatt son lype standard
revalorisani nos p r i n c i pa I es el son poids net approximatif.
denrbes exportables, le caId, Ie Article 2. Une Commission
colon, le cacao, le pile, a favo- Centrale, forme d'un d6lgu6
siber, comme ledit son unique du Secrlta:re d'Etal du Comn-
Consid6rant, le d veloppeient merce, du l)irecleur Gdn1ral du
du commerce deportation w "Service Techniqae de iAgricul-
selectionnant les products ex- lure et duReceveur Gdndral des
ports et, par une s6rie de me- Douanes, preparera au moims
sures de contrble, A r6du. e au trois types standards exporta-
plus strict minimum possible bles de chacun des products
Ies risques contmerCiaux et les vises par article precedent
possibilities de fraudes. ainsi que des 6chantillons con-
Voici les details de cette Io : formes A ces types.
Sur Ie rapport de la Commission
BORNO au Prnsident de la Republique,
President de la lhpublique et aprWs approbation de celui-
ci, la classification de res types
Vu 'article 55 de la Constilu- sera fix6e par un Arrl66 Pr6si-
tion; dentiel qui les conslituera des
Considerant qu'il i m p o r e types standards Idgaux. d'apr6s
d'assurer, par la standardisation lesquels les products en question
des products exportables, la lo- devront etre admis A 1'exporta-
yautd des transactions commer- tion.
ciales entire les exportateurs et Les 6chanillons certifies par
les achefeurs des pays ktrau- la Commission conorines aux
gers, afin de favoriser le dive- ypes standards d4finis par le
loppement du commerce dcx- dil ArrMtc, seront ddposs dans
porationt du commerce dex- les bureaux des Secrdtaires d'E-
Sur le rapport des Secrbtaires tat du Commerce et tie I'Ari-
d'Etat de IAgriculture et du culture, du D)irecteur G6n6ral
Commerce, du Service Technique de I'Agri-
El de 'avis du Conseil des culture, du Receveur G6n6ral
Secr6taires d'Etat, et des diverse Douanes.
A propose : Article 3.- Les ltiquettes ou
Et le Conseil d'Elat a vote la autres marques indiquant les
loi sulante : delivers types de proLiduis scronti



ET VOUS DOUTIEZ?...
UAND commenqa A se rdaliser son rdve de fran-
chir les tapes de la gloire triom hale, vous
vous disiez sceptiques, que, seul, ie recu! du
temps alfirmcrailt son succ6s,
Mais les PATRIOTES n'auraient jamais attend si long
temps pour devenir la cigaietle idW le.
La valeur d'un product de selection ne peut d6pen-
dredu nombredesannees.I
Elle est, en cdet, la meilteure f cigarette vendue ia meil
leur tnarch&. Ses acheleurs en tirent un triple avantage-
Ristourne de Gdes. 2.50 sur cent bons primes; d'une se-
conde valeur de Gdes 2.50 suir cent pochettes usages,
Sposs;bilites de gagner 200 gourdes avec chacun des bons
portant les Numbos 12. 14, 16, 16, 17, 19 et 20 renfermes
I das fes pochettes:
Messieury Albert Noisette et Odilon S, Villejoint qui
out re'p1i!vqment apporte en nos bureeiux les numbros
12 el 18 ont t6 Its' deux premli6W nfciaires dte nos
prwx de DEUX CJINTS Gourdes,,Noali lisle des bans, de
fv'eur tn'est pas lmthit6~t Essayez la l'ATRIOTE et vou.
lai accorderez 'is prhlerences.

La M mmfte ture ', tchaque -
les pochettes &chantillons A la disposition de tols Fu-
meurs qul veulent en connattre le goat et la quality. Les
intbresss n'ont qpi'a passer au dep6t general, 206 Rue
Justii Lherisson,
GEBARA & C*, Proprietaires. -
I III -- rl I


___ I~_---T-~--~ =- _____ -- ------


II Ia mee. II Mfr dm Ia barerk din ue,
El I M ls pib kalil reui a useild
L dena alliten d' Mi itbl i ms

jAetufsariaNdeUlo


Stre Wil,,
!! 01 ,


attaches ou apposes par les
exportateurs aux colis, sous re-
serve du contr6le et de I'appro-
bation de l'autorit6 douaniere
du port d'expddition.
Article 4.- En cas d tic diff-
rend entire 'exportaleur et I'au-
t.lite douanicre, relativement a
la classification d'un produit A
exporter suivant les terms de
I: present loti I'exporttleur
pett avoir recours, A I|Port-au-
rince, A la Commission Cien-
Irale, (t dans les attires ports
ouverls, une Commission com-
ros6e de trois (3) dtl.gues de
a Comminussion Centrale de Port-
au-Prince.
Les decisions de la Commis-
sion Centrale seront sans appel;
celles des autres commissions
seront sujettes a un recours de-
vant la Commission Centrale. ,
Article 5.- Les Commissions
doivent rendre leur decision
dans les huil jours qui suivront
la reception par elles de la re-
(u'te de r'exportateur. Passe ce
(d lai, sans qu'une decision nit
d6t rendue, I'exportateur sera
admis a exp6dier les products
en consiatation come apparte-
nan t au type par lui revendique.
Article (.- Les etiquettes re-
latives aux divers types stan-
dards seront pr6parees par les
soins du Receveur G6t1aral con-
form6ment aux dess'ns approu-
vts par la Commission de Stan-
dardisation. Ces etiquettes se-
ront vendues approximative-
nient au prix codtant.
Article .- Toutes modifica-
tions relatives aux divers types
standards, A la description de
ces types ou aux dchantill ns
cerltifis, seront souinises aux
formalit6s pr6vues A i'article 2
de la prdsente loi.
Article 8.- Tout individU qui
expddiera ou tentera d'expIer_
du caf6, du colon, da cacao, duh
sisal ou pite, ou autrer produits
assujettis aux conditions de la
present loi, sans etiquettes ou
autres marques approuvces, ou
qui aura substitu6 aux 6tiquettes
ou marques contr61kes A la ve-
rification des ktiquettes ou mar-
ques d'un type suprieur, en-
courra une taxe supplnmentaire
de 204 ./, sur la valeur des pro-
duits en question.
Article 9.- La Commission de
Standardisation adressera aux
Secrdlaires d'Etat du Commerce
et de I'Agriculture tous rapports
necessaires quant aux nmesures
g6ndrales quelle jugerait uliles
A la pleine execution des dispo
sitions de la pr6sente loi.
Article 10.-- La present loi,
ui entrera en vigueur A partir
m ler octobre 1927, atwroge
toutes lois ou dispositions de
lois qui lui sont coutraires, el
sera ex6cutte A la diligence des
Secrdlaires d'Elat de I'Agricul-
lure et du Commerce, chacun
en ce qui le concern.
Donn, au Palais National, A
Port-au-Prince, le 23 Mai 1927.
Signed : BORNO
Par le Prdsident :
Le Secr6taire d'Etat
de I'Agriculture :
Signed : AUv. SCOTT.
Le Secretaire d'Etat
du Commerce :*
Sign : CHARLES ROUZIER.

EIB IIAX SONNETS

Le Samourai
I'Du deil distrait Ir6tlat la mer.n b ,,
1 I Id'l kbatl tItuht ee it Idle,
ill a tipar la pig. MIuiuttedl~ai,
I'aacer k aiiMner qe Mm ameMr rtua.
C'et lhi,&km a hm,'l'vealail hbait, il va.
La crdelidromN9ei l9ne 6iarute
C(*Mr I'ahahtutebr, ser rf6ail, i&
Le e lie d TkJe gawa.


SM| 11 t ar wr, ii'.,


j


L'tdp6rience nous apprend A
ne pas nous tromper. Mais 'elle
nous rend la r.ussite plus difll-u
cile, parce qu'elle diminue la
part da hasard, le tout puissant
et bienveillant hasard.
Tristan BERNARD


I a


-


77- I~_


LLI-II-IIILIIIIZlur~lllll II I LII -1


... a vu, dimanche, daps le wa-
gon de lire classes du tiaiii qui
ste rendait A I'Arcahaie. troisgen
tiles demoiselles qui frtaient
gaiement le Drapeau. Elhs
riaient, chantaient, landis que
le galant, qui les accompagnail,
distribuait A droite et A gauche,
des bonbons.
11 fallait voir avec quel plaisir
ces lria,.dises Mlaient croqubes!
a
...a vu, dimanche soir, au Pa-
lais National, I'illuminalion du
Drapeau. Les deux couleursflot-
toient fierement, tandis que deux
lampes 6lectriques I'eclairaient
de leur plus belle lumidre.
El, tlrs longtemps, dans la
nuit, le symbol sacrn de la Pa-
trie plan, haul el fier, sur la
ville.
... a vu, dimanche soir, la
rue du Peuple, une dame qui
avail t6 au bal sans la permis-
sion de son noble 6poux.
Or, Monsieur est jaloux el, pt.
n6trant dans la salle o6 ['on
dansait, il reclams avec extra-
vagance qu'on lui rendit sa moi-
ti#. Madame dansait. Elle dut
cependint jbandomner le rond
car, A la port, son *Chef imnt-
naorit de trotbler le bal. Et,
dank la rue tranquille, Monsieur
et Madame, bras desses bras
dessons, roconcillhs, reprirent le
chemin de... I'orciller.


L'Ascension
I)emain, 26 mai, est la gran-e
fete de I'Ascension.
C'est I'anniversaire du jour ou
N.-S. J.-C., sur le month des O11-
viers, pros de Bethanie, s'61eva
au Ciel en presence de sea dis-
ciples assembles. Celei fete, qui
est une des plus grandes et des
plus belles de I'Eglise, se cL1hbre
le quarantieme jour apres PA-
Pcntec6te.
II y aura, domain, la MI -
tropolitaine el dans les dglises
paroissiales de Port-au-Prince,
messes aux heures ordinaires du
dimanche.
I.es ecoles et les Bureaux de
I'Administration Publique ch6-
mneront A cette occasion.
S I I -- -

Notre 6diUon hebdoma
daire do 8 pages
Nous rappelous A tous que
LE MATIN parail,chaque saiedi,
en 8 pages. Nous prions tous
ceux qui d6sirent que leurs an-
nonces et reclames Ineflicient
de la grande' publicilk de celtle
edition sp6ciale, de ndus lea
faire parvenir d&s aujourd'hui
Le 3ulleUn annual do
la Ban qu du Canada
II nous a il4 reinis, le Bulle-
tin annual de la Banque Royale
du Canada. C'est une forte bro-
chure de 71 pages qui donne
les plui samples explications et
les plus utiles renseignements
sur cette ioutilution de credit.
Nous -imercions pour le gra-
cieux envoi.


II a etl Mdild chez karras, Koo-
ber et Nistachmann, une mb6tho-
de naturete el rationnelle d't-
pellation poer aider les adultes
illettrds el les enfants a appren-
dre A lire. Ceut M. Louis Tesson,
Oflicier d'Acadimie, qui en ert
lauteur.
tCette methode era, sans doute,
soumiase aux Autoritls acolaires
haltiennes et adopt6e dans noq
,coles primatres sil ya lieU,





-. -


LE MATIN- 25 Mai 1927


U* Bn6- ONsd-SE : IL:
Nc crois janwiis'que tu peux
nlieux qu'un aulre.Tu t vain-
les,lO cries que lu peux mieu iX
laire ; quion le mette a sa pla-
ce : tu feras la meme chose.
In lutit, les hommes sont Its
mimes.

DEPART
DESm G
(1 CONSdpUSam mots
MCaruana 1g jz5ArArc..
)-'on se rappelle que, samedi, ..........
nous annoncions le depart pour
la Havane, silge de la I)61ega- Los inondations
tion: Apostolique des Antilles,de aux Etat -Unis
Mgr. Giotrio ruana, hiternon- La lulle conlre I'eau enmahissante
ce Apostloique. Nou'VEILE-ORLIANs -- Le sep-
Le steamer cHabana) de la e i a surface i a Lou-
" I'upresa Naviera de Cuba siane est sous d'lau et linonda-
bord duquel devait prendirepas- siane est sous 'eau e 'inonda-
sarc lc I eprsenant denS.St e tion menace les points faibles le
Ige ic, iepriuLsentanti A Por t-au-le long de 'Atcha Falaya A 110 mUiil
PrincqaVa ier soir, c'est les au nord ouest de la Nouvelle
Pdonece qirwant-hier soir, euest Orl6ans.On lutte energiquement
hoe, hier matin, a 10 heures, sur Atla -alaya oi
Maccla sur I'Atcha Falaya ot
que I'lnternoqce a laiss6 notre le courant commence i briser
Ci'pitale. les digues.Plus de 2(M) homins
Tontes les cloches de la Cath6- le di ues.Plus de 2 pr hommtge
drale sonnaient toute vole ct sout aiati employ d annes A sprotger
l'Arclhev6que de Port-au-Prince les plantations de cannes 5 su-
ac compagna ls nternoncejusquAparoisses de Pointe Cou-
ccbord. mpagn nternoncejusqua e, d'Assumplion, d'lberville,
bor. Ic West Baton Rouge et de Terr
Nous renouvelons A Mgr Ca- de West Baton ouge e
iana tous nos mcilleurs sou- L'nondation du Mississipi me
haits c hon voyage. nace cinq nouvelles paroisses
au sud de la Louisiane. M. .Jlohni
M. Parker,directeur des secours
a averti les habitants d'une pa-
l-c l c roisse qu'il y avait grand dan-
ier a c bre marriage ger et que les digues ne resiste-
Iier a et cebrle Ie manage raient pasA la violence des eaux.
tie MelIe Carmen Angibout avec IATON ROU(E V. John
Mr Adelor Levesque, Lieutenant M. Parker, directcur du service
de la Gendarmerine (Ilaiti. des secours des inondalions, a
A Sea Side Inn, au milieu d'une dclar6 qu'il n'dtait pas encore
belle assistance eut lieu le ma- (sion de cooper la digue de
au' oi ie estion de couper ia digue de
riage civil c1r IPar l'ollicier IAtcha Falaya A Mccrea pour
lie iEtat-civil Ch. Alphe Al- sauver la region est. La luttle est
tres vive dans cette dernimre lo-
La iMariMn.e avait pour t6moins, calit6 et on pense qu'il sera im
M Louis onloux et Clment possible de sauver les digues.
Magloire, Directeur du DMATIN, NOUVI:,.I.a-OIIui':.NS Le se-
Prelet de I'Arrondissement de crtaire Hoover estime que 200.
>orl-au-Prince ; et pour leI m- 000 l tes de b6tails sont en dan.
rii, Mr le I)r Wilson el le Lieu- ge r suite de advancee des
tenant Nordmann. ger par SUite de advance des
antsix heures, atheaux est dans le bassin ouest de
A six hceures, A la Cth6drale I'Atcha Falaya. Presque toute la
uti clbr) ile marriage religieux. aroisse te St Martin est sous
Les mari6s ont M6 conduits ou reau Lnstitut de la Louisiane
pi, d de Iautel par Mr le Prefet Lafayette ferme sera occupy
de Port-au-Prince, accompagn6 par la Croix Rouge.
ti>t Mme 1 RenA A>,frli.tl


Apr"s la ckr6monie religieuse
un long cortege accompagna les
p ouveaux conjoints A Sea Side
inn. Une belle et clarmaute re-
ception fut taite aux invites des
mari6s. Au champagne, le par-
rain, dane le language 16gant,
choisi, aise qu'om lui connalt le-
va son verre au bonheur, A la
prosp6rit6 de 'rheureux couple
q(u'il v e n a i t d'accompagner a
lautel. I retrala A ses filleuls
toutes les obligations, tout I'a-
mour qu'ils se doivent I'un A
I'autre.
Dans un Mlan oratoire tres ap-
lu:di, le parrain &voqua cett.
image du Eon Lafontainc :((... Si
le chemin devenait montant, sa-
blonneux, mialais,. I'amour se
souvenant qu'il a des ailes, vous
transportera en pilein azur de
ft licitc.)
Puts, dans les salons ide Sea
Side Inn, les invites ide Mr et
Mine Levesque lurent I'objet Ide
l'accucil le plus charmiant; et ce
fut pendant de longues heures
la reception la plus chiarmante
et la plus cordifale.

Le Nouveau Repr6sen-
tant de la France
en HatiU
La semaine derniore, par le
steamer Caravelle a de la Cle
G' Transatlantique, est arrive A
Port-au-Prince, M. Neton, le
nouvel E. E. et Ministre Plkni-
potentiaire de la IR6publique
*ran aise en HaTti.
Nous souhnitons la bienvenue
an nouveau Repr6sentant de la
France' pr6s de notre Gouverne-
inent, d advance assure que tous
ses efforts tendront A resserer
les liens d'amiti6 existant entire
les deux Rkpubliques.

Une grande oonf6d6ra-
tion centre-em6ricaine
ROME- M.Chamorro,aucien
president du Nicaragua, a dkcla
r au Giornale d'ttatia que
c'est deuant l'impossibilite de
rallier les pays ambricains d'ori
gine latine autour de I'Argenti-
ne, du Br6sil, du Chili que lea
Etats de I'Am6rique 4 entrale ont
a&eid6 d'agir separnment.On an
nonce la prochaine designation
d'Lne capital unique consacrant
1:1 rulnion du GIualdmalaI, du Ni
.J-ragua, du Honduras, de Salva-
d ,ret de osta Rica en une gran
41t- coniddration centre-amdri-
.are


La France t6te magnift
quement le triompha-
tour du raid a6rien
New-York-Paris
Le salt du jeune vainqueur amnri-
cain la rnmre de Nungesser
PARIS- Le president du con
soil municipal a apportk A l'am-
bassadeur Myron '. llerrick les
felicitations de la ville de Paris
pour Lindberg. Le jeune amnri-
cain sera requ en seance solen-
nelle par le conseil municipal.
Le president I)ouimergue a adres
s& au president Coolidge les plus
vives felicitations du pays tout
enter en aioutant que tous les
franqais admirent sans reserve
et applaudisseiit au succes de
Lindbergh. M. Coolidge a r6pon
du en reinerciant et ajoutant
(quIe i people americaiu n'on-
blie pas de participer a la dou
leur de la France pour la perte
Ide Nungesser et Coli. Les pro-
gres tie lI'aviation, dit-il, sont
Wis pour une large part au g-.
nie de la France et continent A
nous rapprocher. Le gouverne.
ilent a lait arbor' le pavilion
amnricain au minist6re des Affai
resktraiingres et a la presidence
du conseil.
PARIS- Le capitaine Lirwi-
bergh est all6 rendre visit A la
nere de Nungesser ; ce fut un
spectacle mnouvant de voir la
mcre de 'As franuais serrer dans
ses bras lel eune vamqueur du
raid que son fils a si courageuse
nient tent6.
'PARIS- Le record de la dis-
tance appartient Lindberghl
qui vient de couvrir 3600 miles.
dans son vol New-York-Paris



PARISIANA
CE SOIR
Pour la dernire lois :

Nantas
(FIN)
Entr0e e 1,00.
DEMAIN SOIR
Pour la deranire fois, le chef-
d'uouvre de Cli. MWr :6

La Flamme
avec Germaine Rouer et Charles
Vanel.
EntD ;2i Agi i gg, ~t


Nouvcllcs

de partout
PRAGUE- Le maire elt une
ddel tion de la municipality
parUro nl demain pour Paris.
GENEVE-- Les commissions
dce i'industrie et du conIlnirce A
la colerence ecolloiliiqne adop
t&rent uine resolution favorable
aux certels inlernationutix etl
la liberal du commerce. Le d6-
l6gu6 des Soviets proposal i la
conl6rence de recontinander A
tous les Eta's la reprise des rt la
tions avec les Soviets.
PARIS- Interview6 par Le
Martin ) le president Coolidge a
declare que rien ne lui a tait un
plaisir ausai grand et aussi sin c
re (que le magnifique rctablisse-
nent de In France.
GElNEVE M. Serrano, ob-
servateur mexicain a laconi'd.
rence econoinique, a idclare ai
lAgf ii.al.JJavas q(ue la conlcre n-
ce avait about i de(s decisions
pratiques don't elle pouvail s'en-
orgueillir. 11 conclut en distant,
qu'il avait conliance que le Me-
xique se rangcrait un jour ;uix
co6ts des pays sud-amiericains
membres de la Socitd6 des Na-
tions. l.a dernicre seance de la
conference aura lieu lundi ma-
tin.
PARIS Suivant ,Le Matin)),
le conseil des min stres a 0t6
r resque enti6reiment consacr6 a
a propaganda coiimmuniste quii
d6passe sing uliCerciMnt le cadre
de l'action dIes parlis. M. Briand
dit que I'impression g;ndralc et
celle de M.Chamberlain est qu'il
s'agit d'un plan concert par les
Soviets centre les grades puis-
sances gardiennes de 1'ordre en
Europe. Vendredi M. Sarraut,
ministre de l'lntlrieur, apporte-
ra A la chaml)re des preuves
de leurs agissements criminels.
Le gouvernement tout enter qui
s'tlait abslenu jusqu'A mnainte-
nant soutiendra M. Sarraut.
Unc delegation des grands
mutils belges est arrive hier Ai
Paris apres avoir visit Soissons,
Rlethondes, Compiegne et Sen-
lis.

Les tournois oe tennis
ST-CLOUD-La France a Wi,
victorieuse des Elats-Unis par 3
matches contre 2. Les deux der-
niers remportns par Tilden qui
a battu Borotra par (10, (13 el
Lacoste vendredi par 6, 1, 7/,5.
Aujourd'hui Lacoste a battu Hun
ter par 0/0,iO' qui fIlut vaincu
par Borotra venlcredi par 6 4,
6/4.Borotra et Brugnon out ,tW
victorieux sainedi dans l',preu-
ve decisive dans les doubles
par 1/60, 2, G 2.

La situation financl6re
en Italie
ROME- D'apres une commu
nication deI la Tresorerie, il exis
te un exc6dent des recettes de
225 millions de lies au 30 Avril
soit 90 millions de plus que les
provisions budgelaires. La dette
int6rieure etW reduite de 91.309
millions a 84.798 millions.La cir-
culatior fiduciaire diminude de
117 millions, elle se montre A
a 19 291 millions de lires.


Do Pinedo sur
le chemin du retour
13A; Dis T'f:P.\ssm:s ( Terre-
Neuve) Poursuivant son raid
A travers les quatre continents :
I'Europe, I'Afrique et les deux
Amuriques, le commandant de
Pinedo a atterri dans la BHaie
des Trepasscs A (6 heures 30 de
l'apr6s-midi ( heure de l'Atlanti-
que ) venant de Shippegan Is-
land ( Nouveau Brunswick).

La c616bration de 'in*.
d6pendance cubaine
& Paris
PARIS L'anniversaire de
rind~pendance cubaine a etW ob
served par la colonies cubaine A
Paris. La 16gation et le consulate
0taient fermes et tout le person-
nel sous la conduite du minis-
Ire Cesp&d1s a e! placer une
couronne de fleurs sur la tomi
be du Soldat inconn'i,


Cks au Furet
Achalandage, r6clames et
divertissements organisms par
LA ROTONDE
Petite chasse suivie de sau-
teric,le 2 Juillet 1927 At 6. p.m.
CA'TE DI)E FUIRETEURS 1 G.
II cotur, il court le furct.. .
Mlcsdtemoisclles,. Messieurs, li
scz nos a lichlis et voyez n1os


Une Favol'ite

du Theatre
FAIT L'I. )O(I

de I'Exelento


A LLTER HARRIS a dii IrEXFLENTO
esl faminluml.
AMiller Harris, uine des arlrices int
p: alles de( la colrni'e, diil qu'elle
doit sa jolie el jo euse egese-
lure s I'nsage rquilier qi'ellefail de

1'Exelento
QUININE POMMADE
Vous aussi vous pouvez avoir
unoe jolie chevelure en vous ser-
vant de l'Exelento. Elle agit sur
les racines des cheveux et le cuir
,heelu et aprks usage votre che.
velure est plus tongue et plus jolie
qu'auparavant.
Les esthetes recommandent
'I'Exelento" parce qu'elle est la
vraie pommade de quinine. 11 pro
(onisent aussi le Sivon Exelento
Skin qui conserve fraiche la peau
et enl6ve les boutons et les techbep.
Nous sommes si f.irs do ces
assertions et que vous aurez en-
tiere satisfaction avec ces products
remzrquables si vous vous en ser-
vez rigulibrement, que nous vous
enverrons gratin un 4chantillon
de chacun d'eux. Nous vous en-
verrons aussi une brochure 6crite
par des sp6cialistes on chevelure
et en teint. Nous vous ferons des
propositions intdressantes si vous
voulez montrer et recommander
nos products & vos amis.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA
Agents deman:les pour tous
pays.
Ecrivez pour reuse ignemeut


Varietes
CE SOIR
Pour la derniere fois :
Les Trois

Mousquelaires
Entr6e : 0.50.
.IEUI)!
(Jour de ['Ascension )
Matinee pour enfants avec sur-
prise; A 0 heures :

Le Tig re

Sacre
En ,rde : ,5)0.
Le Soxr:

La Rafale
26me episode.
-
hmnigemot d adese
Solon LOe Louvre
The dir.c!ion t talon Le Lc.uved
maks know to i:s onunerous cus-
tome:s Ihit the eitab'ishmnent
has; ben ( tranfered & la Rue
B13-)e Fuie tjo ning to the Ameri.
c.n Lcgdio.
*
La dir:cti.n Uu Sa'oa Ie Lou
vre" avise -a no.ibreuse c!heot'.te
qu., soi 6t1ab is. ment a t. tas1 li
fri6 & .a Isae Boane F.,i 6 ctdI
de lia I.gat, o itam ricine.


Mesdemoiselles,
Mesdames, vous qui
le beau, allez chez


aimez


L. Antoine

Roy
1372, Grand'Rue en tace
de la Station des Pompiers.
Voir une varietW de boucles
d'oreilles que la maison vient
de recevoir,il yen a pour tous
les goats.
Des boutons pour robes.
Fournitures pour robes,etc.
Et tout cela ,i des prix mo-


Idiques.
SUne visile s'impose,
da sl Mcsdcmoisclies.


[Mes
4


lesse de Requiem

Le 'omitildu Ccrclc F6mi-
na invite les membres actits,
les membres protecteurs ct
honoraires, et tous les amis
du I'crcle a assisted A une
Messe qu'il faith chanter le
samedi 28 du courant, ai 6 112
heures a la rathbdrale. pour
le repos de l'Ame de
1uiancine H. Augustin
Memnbre tondateur de I'Asso-
ciation,d6c6dee le 28 ai 1926.
Port-au P'rince, le23 Mai 1927


A vendre
UNE DEMOLIE
Pour conditions s'adresser
Mr Liio HEURTrELOU
Agent d'Affaires.


Par-tr


Paraitra
incesrau
PROMENADES DA
RUES DE PORT-AU.
PAR
CA DELON RIGA


C :


On petit souscrire
j.ouii(r'Imi a limpnrime
raquit,lue du Docteug
Gdes 2'50 l'exe

Au Club dos
Les membres dp
leurs amis sont aV~
Comite offrira to tjq
dis A partir de sept
soir au local du ClI
cert,. Le concert
avoir lieu samedi
est renvoye a inm
Sans etiquette et
Le SecrtaOi
Ren NO(G


COMMERCIAL

AGENCIES

and COMMISSI(
EN FACE DE LA DOUANB
Parrni les marchandises en stock, nous avons:

Tabacjaune


Whisky:


Black & While, White Labef
defiant toute concurrence. .


Cham n aane. GIN, Duboni
Cham pagne: rouge et blanc.

Qualit6 et prix dI,,
From ages. concurrence.

n Aliment nutritit pare"lt
CocoI alt: d'un gout exquis.

Davis Baking Powder

Prix d6flant toute
es fanieuses peilst
Peinturc : O. Pierce G(0Quas
S defiant toute co
Ces peintures qui, par leur excellent qualle.
toute concurrence, ne sont offertes qu'a l'hi te; c
A ceuxqui d6sirent de la peinture de suptriorkl
donnant un fini beau, durable et un travail
La r6clamede ces peintures nest plus A fair.
nons A la disposition de tous, la longue liste a '
font usage de ces peintures.


-'ml.


CI lal jamis .fs ailt
e qi me peat ttre dpe ss.

Kola chamoagn*,


F. Sejourne
Pr6pare dans des conditions rigonUta
D'ASEFSIE
Preparation et Vente
PHARMACIE F. SrJOURNE
Angle des Rues Roux et du Cenltr.


rl


"ir"t


ONE VIELLE HISTOIRE


Depuis plus de cinquante agI |
proclamons les bienfaits de IE-4
Scott pour les jeunes bbbs, le aa
qui grandissent, les adolescents, hI A -n
qui allaite son enfant et jusqu'at 14 :
lards.
Notre histoire fut accepted p l|
qu'elle 6tait vraie et aujourd'huLapr^
cinquante ans, il nous et pomde
proclamer que cette histoire est encore
la meme.
L'tmulsion Scott a l'huile do i. j
de more contenant des vi t nes, vvi.
fiante, avec glycerine et hypoposphi
de chaux et de soude, est aussi effic
aujourd'hui qu'elle l'tait il y a cid "'
decades pour nourrir et reconstituer b
corps human.
Vous serez surprise de la I
et la resistance que I'on obtient
pregnant une tres petite qui ,
r6gulierement tous les jours.


mw-W


- T-,-


** ,


'LIm


I


r'"'
' ,'*'"* "


-A" %vow.-w Astb,- -~L1~-T- -- -- t 6









- 25Mai 1921


ATTENTION! Le BEURRE


sa ns


rival


vogue actuclle cpou


van


ara beau dire et beau laire, le hon"''out haitien a toujours
saura toujours apprdcler les bones choses"et alticulii e
le bon Beurre Esbensen


tU i'


lamez-le de vore fournnisseur, Ic BIURRE ESBENSEN et remarquez bien qlue
chaque.ferblanc se trouvent une VACHE et son VEAU et ni n pas iun Bm(E'TF.


SU11i


EN VENTE
A rort-au-Prii.ce, chz SimonVieux, A. Bolli, Ch. Picou!et,
Alphorse DUsir, E. Lajoile.
A Saint Marc, ,cLez Madame Maurice Clesca, Madamee 1-
ment;Pinaid, Madame Lacochelibre.
Aux Gonaivcs, chez Lacroix St. Remy & Co, Madame Eugene
D6brosse, A. & F. Mc Gufli..
A Jacmel : chez B. Danies.
A Petit Goave, chez B.P. Reid.
Les Cayes Madame Veuve Birmingham


Et dans toutes les bones Er.iceices


Alfred VIEUX, geil


S- ~DESCOHIENS
6 & Hdzmoglobinm
D Rg6n6rateur du Bang, pr-lt er 1l6flt. m6dlcalb.
As VI yandeoru ea 8 ax rrr.giaax. AIdmi dan ..e o 6pitauz de Parl-
DaI6 OdWMtn.: DMOHINiO. IPadtlyD dr. PASL tM Pha.rm-cles.

RES et MAtRES de FAMILLES des regions do Peu de Cho-
: .Tlnrgeau, Bois-Verna A qui boon do descendre en ville
tar Tos emplettes de provisions quand vous Irouverez tous
e.article au m6me prix qu'en ville a

1' EDicerie de la

Boulangerie Nouvelle,
T616phene No 639. Succusale du BON MARCH9, Chemin
sdes Dalles No 1227 A c6te de l'H6tel Am6ricain.
I Toujours en Stock :
Iumettes Assortiment de Biscuits sucrds'parrboites et pai lbs
ftimlet de Conserves franmaise et americaines Assortiment
[queors Marie Brizard ot Sarrazin A voine Quaker et Trois
"-- Beurre de table et cuisine Bibre Cacao divers par
par livreos- Cigarettes diverses'- Confiserie frangaise et
'eaieD ruits an jus Iuile Duret et Argo; Kola.
dvpord et Condense, Klin Lactogene Macaroni -
*.s Manthgue- Pommes de terre-'Portbre- Patisserie -
-- Raisins Poudre l66vation -- Riz rangon et glacd -
It fmv blanc et palmolive Sucre Hasco, am6ricain, A gla-
~Cud4-- Vermicelle Vin rouge et. blarc- Vinaigre, fran
.etc, etc...


Une visit s'impose.


HENRY STARK
UE DU QUAI, EN FACE DE LA GAFlE
Vitres de totitcs dimensions
S "Vitres p.l.ies pour autos
.a.i, Windshields (fPare-Brise) pour autos
iwrbirs biscautls pour meubles sty!c Louis XV el at tris
S'Miroirs biscaults encadres )our salon.
Lampes de Nuit.
Reparation de miroirs lch6s.


_ __ Cotte
Marque

IU11E.* GRAVELLE DIABETE ARTHRITISME
RHUMATISME COUTTEUX
Oaft do Relgime pour let Arthrltlqu*e
VOW* 00ns fee tPincipah@ Pharmacie.. Dro rMktd. MaigO- JAKivaegtuiiA


"*lv.er Standa"g
UN nicessaire Valet
AutoStrop d'un prix
modique, comprenant un
rasoirargent -, undtui k cult
argent6 et ouvrage, un cuir
arepasser et dixlamesde re-
change,le toutdans un solde
.crin en cuir noir gaufr6.
Aussi, le "Gold Standard",
n6cessaire contenant un
rasoir plaque or et un etui
a cuir dorO, ecrin matron.
Tous deux sont en vente
chez votre fournisseur.
B. P. PAWLEY. Part-a.uPrinc.
Le RGasir
VaFe


- -- -


L :c mpaiable pu .oit
L duo earre de able
BRUUN
Tous les ferbluncs ont comme <'-
9ne un seult wuf
a fait de lui des amis pir
tout qui n'acheteroun,
pour suicun prix un au-
ire beutre de able.


F d' voire
vi gez /1e1


(icier e BRlU U l N /s' esi ;I SEtI,
(it, /

Vouls o'ui.: nl o i urle ior o"t I)r('"/. I f urqloi ne pas ci.c-er
Sn.I.' Ie / )I*.'re, p. l o/mr h l l/. c(i d lnn pour I,. (ch
mal Ihi',' il pid lur I, UIsi' s it ilIWjR
de Copenhague


En demandaun l
vend C luli


I FE'IIill.ANC(: DIE BElt'u E I)DE TAB .E ae: s.il qu'on Ious
.v1 IN SLI I. I1(El"F, seiile igranliie que Ois achel,:


BeLlirrc Bruun


E" ve'te dants toules les
bones ^piceries parlout
en Haiti


Pour vos commander di-


recites, pritre
abresser A


vous


L. Preelzmaun-Aggerholmr
AGENTS


& Co.
EXCL:ISIFS


Panama Railroad Steamship Line

Service de JIrd eL de passagers entire
NEW-YOBK CITY N. Y. CRISTOBAL, CANAL ZONEet les I ORI S de,la COTE
OUEST de 'AMERIQUE'du SL'D.
I e plus rapide et le plus direct service de transport tie passagers entire llaili tel
les ports upi' pens via New-Yird el Cristbal, Canal Zone, Istihme tie I. n Ima.
Yoiti la lisle tie nos agents pour les principal ux ports de I'Europe :
Angleterre- Eoo.8. Pranoo
Mrs, G. W. SHEIIDOM & Co 17 JamnesStreet, LivEIPOOL, ENGLAND


IN I IIAMbE:
Mrs. SillI)N U&* sConsl rpremsilis
par les liaisons suiDaltes :
GELATLiEY IIANSIMY & Co
21 Rucde ila Rpiblitle
Marseille
IlI [:N U PERON & (1.ie lt
5'3 Quai Georges V
Havre
IlKNU PII:ION & Cic. Ltdh
Ituei d(I Moulin i vapourr
Bloulogne s/Mer
Ili:AIxu PE ION C e. Ltd
9.1luic de NM raii
Pui s
HI i:ntu I'I:IoN & Cie. Ltd
uItc de la ITranquillitI
I)onkerquti
IInINx I'.EON & Cic Ltd.
Ithe Itoy
HodeCaux


Co! ,uNHACMe'
I)ainenicrk
Mrs. E:. A. BI:)nIx & Co.
21 Alleingale. Copcn!hague
(1ENESj
Italic
MNrsHli:i ()COE & CI.ERSI
l'iazzu S. Matlco, No. 1.i
Genva. llalie
C(IllllS l'INi.k NoWAY
lIlt rtll:llioni:l
S,)editionsselskadI
IIA .11o0IIa(;, G( :.IIANY
Mr II. \'og,'ianvin
anilmbolrig,Gerimany I
Ior .IT i :i:. .w\ I':I.MII I)D NJ
Nordisk lExAprss


Rottemcrdam. .lollande


0. B. Thompson


Private Telepho


iJ mIsitaurant
de I'Aver I
La O 1beio do l'Etabiesnat
o'empqM si d'iformor u public
lue,-s MxS noIAvdelle dapW-
ieas primsI,ll y trouves aa nSea
prix qu'auparavant, da mets d
eboiz, an service d'ordro lrr4pro-
shbae, euB iiae dalldey of
dea boi-9 I ra cbateia to
asrE a
t TAt#boa No 141. Rue
A d MirINS S ES do I'aIemon Bh-
";me- T4| 1


Central Agent
Port-au Prince, Haiti
auNo. 525 General Ofice Telephone No.425


A ELDORADO

Tous Ics soirs slepas Crcoleo A Or. 0.30
Potage tous les dimanches matin
Vous y trouverez aussi ,e meilleur Billa d
de Porl-an-1 riw et et la Danigerisc
de M t:iLrc Ianiotlie
jLe lIameux Cocktail "(One- Tice- Four "qui preserve
tic 'C,(i"eI'W.
Les nieilli ure Sandwichs


Phone 597


[ rix nimodirs.
Fred tuAIRAUD, Directeur


A. de Matteis&Co

Representanas pour iitj


- I~ I -- -


- I I i


~ __ _ __ __ _~_~ __ _~~__ __


-- ~- --


II n I II I I


- --- - ----i- -


- - I --- -


~,,,.~, ,_rce


-.b.


: ---


LE MATIN


II




a. -


LE MAI'IN 2 2 Mai 19127
I- ~-. - ---^ - ^ ^ B - ^ - I ll .. ... ... .. ....
__.____ _' _, III_.. . _______III__I----- --. ---- .. ...... ...... .. ... .. . .--'*


vous inleressenl:


r Acnhe ar. tnt de lys
^ 'a ..-.
\, \l^ k^ e


I'. Crtm r Tn I '? !'.Y-,. fir.,
O f, i I ; U it WIi C r. 1 , d I*, "
d'l ,l n'ser ci ricn la pIeAn. q:'eli)
a l, 1 t1 i. l u ; 1 ,I' cl t; hI. I lt ' 14
lul.illth r a l'(Xi Umi )jlin hIi !ji far
Its; i e '. rlinuw ci rx arix rx rltt i dr
lleurL. l. Cron. [1iEi N')t"LYS eii
le type lef 1lt's parfAit de lta cr0imC
de titlett- son enmpoloI vee It
halet let idchs t Id uuSibuI t lts
irrilIaons dues a la pouitrle

ARYS
3. R* de t4 Paix., 3
PARIS
Toutes Parfumeriel et qiraanI-. %MA .,.


PHOPRllTAIRESAS I)'AUTOMOBILES'


PNEUS


Nous.recomniialdons (ou *
spl)cialenient les pIk c's i )ou) r l..
c' ai.ions 3() x 5,32 x (, x (.6,
33 x ., ;iS x 7 ileavy Duty.
Ics plmtUS FIlIESTON S .
BA,\II()()N south les meil
leIurs.
)'l I'es Ics'diCmensions de
pneIiis el Tubes et aIcccssoi- .
res n stock chcz -.
F ',


&


TUBES


L. Prelzimann-Aqtqcrholm & Co,
AENT GENERAUX


-rnCT-u..


lisez- le


Insurance Co

Uun des plus fortes compaqflne

cantdiennes d'assurance sur

la vie


Eug Le Bosse & Co


-*M -


Horn Line
I.e steamer "Vents" venant de
'Europe via Porto Itico, Pueito
Plata, les ports du Nord, est matter,
du ici le 6 juin en course, laissani
e mime jour pour Kiigston, Sto
Domingo et Curaao.
Le steamer "Leisba" est parti de
ambourg le 30 avril 1927 via
nvers Londres, et est attend
ia Capital le 28 mai en course.
Pot:-au-Prlnce, le 14 Mai 1927
liEAII.\KR & Co
'ents Gindraux dt la I ll a Lin.

;,oyal fail Steamship
Packet Company






L, ,te;m r 'Ch'- \ to at0etd
,1 .1 1, mI I,- 1 I J n pr. h i sern
A Port an I'r mne, vers le 4 Juin.
Nrp i 6- I 1 t'.,t p, ur I s p rt <1di
N >'d ct I'Eturopi .
Purlt u Prince, le 14 Ma 92
.1. PAADEI Jr
'g iit G n ral !pour .1 iti
Panama FRailroal
Steam ship Lino
Le s.tealmer Gu:CI yu l|il
est ateii(lu A PorL-a I i'ri;nc .
1laiii. ven; nt de New -YorkIc
ven I edi 27 Mai 19.7, i*vec, 8:-;
sacs de lUllres, ct partira liais
1'apils midi d(I mdme Ijoir.
directimciit, pour Cri .iobal.
Canal zo:e.
1--Les chargers so At pii's
de noter (que le steam llr .' n-
conl)) esl allcidlLu "I l rl-:1-
Prince, VCIInii|ti de (Crislo!;l,
c.inal z.ine, le ine cledi lc;
juin 1927.
2 Le's permii.s 'ciilI ar
' queiment scro tnt dl, i'l' s |),,r
le ltc i\ tlcestin.;ii dc NL\v'-
Yo: k et dcs poor's cI'(opt''cIis,
sur deman dc laita n't c 1 t;rIaul.
3\- Ce steam.r i :,r lia le
nmiiic jt ur dircctcinelnil pour
New Yo k.
Port a'.:- rinccl 23c ai 1927
R. n I 1 ge11Sal.ON,
Agetit gcn6ial.


On trouvera hbez
-Camrlks N. Gaitjens
RUE DU MAGASIN DE L'ETAT
Extrait orgeatine pour orgeat
et toil;es sortes d'exiraitspour
liqueur s.
Vin rouge par gallon.
Anisette,, acao et toutes sor-
ts de liqueurs superlines.


//


La santi est une premiere
L'energie d'alw aat6 fngaique
gagne tout dans ce made. Lea
o maladies proviennant des gr- ka q "
abondent dans la salet6. Le Sves
Lifebuoy d6truit tous lea gernem d6I
la peau. II la purifle et la prottlg.
Lw B ro.. Ltd., Pwt S*onight. AnilWn -*'s


Co lo bian Steamship
Company Inc.,

Le Stemer "Baracoa" parti de HeW-York h1
Kai courant e.t attend i Port au Prince J 1
via les podrs du Nord. .
11 repartira le m6aie jour directement potij
r4nmi', en route pow'r les ports de la Colo
pregnant Irit et passagers. t
6 iPort au prince, le 24 lai 1927 .:j
Colombian Steamship Company Io m

Gebara & Co, Ageal


ALUMINUM LINE,
New-OrleansA& South America Steamship Comppay II
PROCHAINS DEPARTS DItRCTS POUR PORT-AU-PRINCE
Le steamed "lThulin" laissera New 01i411
31 lai directement pour Port au Prinmce
ports du Sud. r
Ve 23 iai 1927.

Sde Matteis
AGENTS GAENIRAUX .


'4I

'I
p

I


BAR TERMINUS'


A. W e' a
I,, ,IETAIRE: A. W icm aier
A I honneur d'informer sa hienveillant ent
a installed ai I'ctage de son ltai)lissemenit, un salon
sivement reserve aux families oi I'on tro
consm)lmationls 'le premier choix et ou des 10un,
ront servis sur demand. J .


TciL~p1Ione p~


~-rr~PUB~Cr~"~lPrP;ar


11li0sas aai1


1 - __ _~ ,


dP~~''~j~d~4~3~rC,~'llc~5~:~~a~


-.- -,,rim ^f 4", 7 -1...


q


PIh(is di I' Ii'l in *I:o' "w\


---------- "-


Ba


I I


w tm


al,,%




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs