Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04471
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 05-23-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04471

Full Text







C16ment MAIO01RI
DIRECTEUR
Re AslAmdricain 13568
TtLLEPHONE N6242


SNUMERO Q0 CENTIMES


O


j


ri ~


6ine ANNIE
di-


N 6104


. "urp ptre Jounesse....


Ltducation physique

des Enfants
S H-----


Contrairement a une erreur
fort rep andue, le developpe-
ipent du corps dans 1'espke,
oumaine est continue depuls la
.a.issance jusqu'au seuil de la
yieillesse. On s'imagine A tort
flpil s'arrtle au minment ou
est te r min ne l'ossification,
1elt-4ldire vers I'Age de 24
a~ als bien que continue A
travers toute l'existence, ce
| veloppement physique est
4'autant plus ralenti qu on
j loigne de la prime jeu nesse.
pans celle-ci meme, il y a des
piaxima places le premier de
I] naissance A la deuxiime
Aln6e, puis le second A la pu-
bertt, soilt de 11 a 16 ans. La
pouss6e de la vingtibme an-
kee, pjus marque chez les
Vrcon$, est artificielle et pro-
4itc par la mi se en train
*u stflaire qui est dile A de
i rnbreuses causes. II en est
IZ i i)e autro tardive. qui
WyUl f.tre l I reljDe-sixiame
ft la qarante-deuxieme an-
nwe. VAIt ensuite une phase
sationhaire jusqu"ia la soixan-
tibme an n e ou commence
alonr Ie dclia physique
Aussi, le developp inent
n ipiyqique pourrait se reprd-
sentr scdematiqernemnt par
ia m*6thode graphique, pour
thomme moyen. vivant de la
vie habituelle et sans action
particulire de l'education
'! physiue : une courbe pre-
mire represeniant la situa-'
tion de la grande majoril6 des
cites inodernes. U n e se-
conde montrera le d6veloppe-
ment product chez un etre hu-
par une pratique quoli-
Meitne des exercises capable
de donner un rendement phy-
1". e et physiologique maxi-
p Et.Elablies exactement,on
e ti14rait observer q u e les
*' grandes poussees de la
S .berte el de 1 Age adulte sont
"' :,'1AWs apparentes par suite
,, reltve ent moyen de la
.,inWWr i sera plus unie,
.! .y4M re re et moins sujette
iop A-cpups angulaires brus-
ques quiindiquern la premaire
courbe.
"-----On pourra de plus observer
11ue la second court be se
hiendra plus elev6e que la pre-
miiere, parce que le d6velop-
pement physique ex prim 6
ittCjlbrce, la taille, le poids,
rendement, la resistance, la
"ant', la dur6e de la vie est
Iloontestablement superieure


chezz l'etre form et entretenu
par 1'exeraice rationnel. Mais
ces ameliorations qui seraient
6galement plus marquees sur
la second courbe pendant la
jeunesse, se r6partiraient
mieux sur tout i ensemble.
Ceci signifie en some ticne
'influence de 1'&ducation p y-
sique durant toute une exis-
tence, est de rendrc la forma.


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


lion physique harmonieuse et en son article 13 prevoit qu'en
progressive, de prolonger la cas de divergence de vue entire
vie, de diminuer les chances la Compagnie et 1'Etat, ce sont
de d6cheance senile. les Tribunaux hail ens comnpl)
tents qui sont appeals A trancher
Mais ce qui doit nous trap- le dillerend. Et voilA que la loi
per surtout, c'est que chez un du 12 janvier 1927 vient crfer
etre 6duque physiquement et une anomalie en soumettant les
par comparison avec ceux contraventions non plus A l'ap-
qui n'ont pas subi ce d6velop-. prciation des Tnribunaux mais
pement, chest dan le- premier A l'appr6iation du Receveur-
tiers dent, la vie qt e se ai c- (Gnral; c'est 16, lui' semble-t-il,
tiers de la vie que se fail lac- une violation du principle de la
croissement le plus impor- separation des pouvoirs.
tant. 11 est d autant plus mar- Apres avoir expos tous ses
(qie qu'on esl plus june. La moyens de pourvoi centre la loi
regle suivanle se degage de du 12 janvier 1927, ii conclul
ces observations. Laccroisse- qu'il plaise 6 la Haute Cour d6-
ment physique de I'organis clarer 1'inconstitutionnalitl de
me est con'enu, durant toute celle lo! du 12 janvier 1927.
la vie, et proportionnel A la La parole est au MinistOre
vitalit6. it diminue comnie I Public. Cest Me Luc Domini-
ell avec les annIes, mais il que, Coninissaire du Gouver-
persiste jusqu ala dhmance i ment pros le Tribunal de Cassa-
persisjusqu' ladchance tion qui va donner lecture de
seonle et il,est d'autant plus conclusions ou' i faLtia gevis.
marque q u e la vitality est de ia Compagnie du Wharf, ex-
mieux entretenue par la mise pose les causes du diflerend
ea activity& r6gulibre des diffl- existant entire celle-ci et' lEtat et
rentes fonctions organiques, rapporleles points de vue d'une
respiration, circulation, di- consultation de Me Abel N.LUger
gestion, nutrition entire au- concernant les droits de ton-
tres. Notre valeur physique nage et de wharlage. Et leC'Om-
est done soumise a deux iac- nessaire, apres voir repouss6
teurs: I'un, tacteur d'accrois- ous les ioyens de fadversaire,
eus un, ceuracr conclut au rejet de sa deniande
segment: le dveloppementet d'mconstitutionnalitl.
I entretien des tonctions or- Le Haul Tribunal d(iclara 'af-
ganiques p ar I'exercice, et fire entendue, ordonna le d6-
I'autre, tacteur de diminution; p6t des pieces; IArrlt devant
I'Age, qui n'es t en sotnmme ttre rendu dans le delai legal.
qu une representation chilfrre
de la baisse progressive de -'__
notre vitalitY. L.-. ,^,., .*._ .... ,
es nm 'uae aa ros~ Y


En traduisant en language
ordinaire ces elements scien-
tifiques de vulgarisation, cela
veut dire que nous ne devons
pas n6gliger l'6ducation phy-
sique de nos enlants pendant
la p6riode de leur vie oui nous
pouvons a notre guise, 6tablir
sur des bases solides leur ca-
pital sant6 et manager leur vi-
talit- II est de notre strict de-
voir de leur donner tout le
b6nefice qu'ils peuvent en Ii-
tirer et que, quoi qu'ils fas-
sent, ils ne pourront r6cupe-
rtr dans son entier s'ils ne
l'ont pas acquis 6 ce moment.


froisse les principles Constitu-


n J justice tionnels.
II est ekrit, en principe,que
e --. la loi ne retroagit point ; or,
X' grands proc6s elle rtroagit toutes les tois
S t au'elaylt dpstlUils acquis.
W lrela aO,,pagnie Wart po uyuir son affirma-
cWif rEtMat.ltion, i avocat doonn lecture
+ jh rktat. I gg ppasOge, du discours de
VenA i. Ar.nier,e Tr'- KU.er Lan a au, cours.de
Ni'de Caation,,n nSqcsions a aisuion de la Constitu-
lt.it Jcati- 10o1 d1 89, ssage relatitA
tion d raaire de Ia Com- fa relroactivi de la oi.
ie du'Wliart de port au C-r donc, la loi de 1927, en
Icotre fEta. a ,tetirant.A, la Comragnie dui
tau 4 Wuverturede o Uedien- Wart le service de percep-'
le President du Tribe tion des droilsde wlarfage.de
,aroe rut. accndee toanage, eJc, viole par conse-
N. .ger, vocal quentle princide Immuable
'lWmpa hnie, qui. fit re- dela non r6troactivite des lois
qu'au course de la imscrit dan .le p4acte fonda-
.q i audience i vamit enalt. ki Me tgeti done la
r de' Yfflatt*, en definition do droit acquis.
seolignant que la Lol de 1927 En outre, le Contzmt de 1906


du T616phone
Plusieurs de nos abonnes nous
dcrivent pour nous signaler
qu'ils eprouvent parlois des dif-
icultis pour avoir la commu-
nication lorsque, pour sonner,
ils suivent les num6ros ports
au nouvel Annuaire.
C'est que tout simplement, ces
numrros n'ont point encore la
connexion au nouveau r6seau.
Lorsque done, on a tourn, le
cadran de l'automatique sur les
chiffres indiqu6s dans le nouvel
Annuaire et qu'on n'ait pas la
communication, il faut raltacher
le cornet rccepteur, le d(tacher
de nouveau et sonner au num6-
ro indiqu6 dans l'annuaire pr6-
c6dent celui du 15 mai.


LLS BEAUX SONNETS

FUITE
DES CENTAURES
--- -- -.-.

its luient, ires de meurire el de rekelion,
Vers le mount escarp e qi garden leur relraile :
La pur les prcipile, Sis sent la mort prlte
It airaietl dans la nuit une odeur de lion.
.
IIs Iranchissent, foulant I'h dre et Ie stellion,
Rlavis,torreats,halliers,sans que ries le arrrle
il dji, sur le ciel, se dresse au lois la crle
e I'ssa, de I'O'!mpe ou du meir Pelion.

Parlois, I'ua des luyards de la larouche harde
Se care brusqvemeel, so relourne, regarde,
it rejoiol d'un soul bond le fralernel klail

Car il a vT la luIe eblouis ule et pleile
Illonger derriere eux, suprnim pouuvaail,
La jigaitueMe korreur do I'ombre Ilerculkene.
Ju6ana ide lUlA


A P6tion-Ville
On nous signal le mauvais
Mtat sanitaire dans lequel se
trouve Petion-Ville. D)ans les
course des maisons qui ne sont,
1l fiau le dire, habitecs que pen-
dant la saison, toutes sortes
d'herbes follies et de planes sau-
vages croissent A foison; et l'on
salt qpe ces halliers solt des re-
ceptacles A mous!i(u s piopa-
leurs de fivrecs.
Au moment on va comnlencer
la saison de PItion-Ville, il est
urgent de proceder au uettoyage
des course.


-- -- -T --
Veras Sans-Souci ))
et la ( Citadelle
Actuellement on pursuit ac-
tivement la construction d'une
route carrossable du Cap-Hal-
lien A Milot. Elle suit en parties
la route qui conduit au Palais
de a Sans-Souci ) construit par
Henri Chrislophe. De nombreu-
ses automobiles vont mainte-
nant, chaque dimanche, i Milot.
Celle route sera tres utile aux
n o m b r e u x excursionistes et
touristes qui visitent fort sou-
vent les ruines imposanles de
( Sans-Souci ) et de la ( Cita-
delle *.


I I - -- "= = "--_.-_ = -- ."

SSensationnelb
-S En achetant vos complets chez NICOLAS
vous obtiendrez une ccupl tres clegante, un
travail soigneux A la pcrfeclion taillcur et
un prix raisonnable defiant toute concur-
rence.
Malgre la hausse actuelle nous melons A
votre disposition de bon casimir anglais fait
et lournis aP.or 16,00 dollars.
,' y Complet Paims ltach l1iil et fourni 10 dol.
Drill blWam suptrieur 5.00 dollars.
I Nous acceplons tres courtoisement, sans
aucun prcjudice,lesclients qui veulent appor-
ter leur tissus pour 6Lre contectionnes.
E. M. NICOLAS
Marchand Tailleur
305 Rue des Miracles 306
PrOs de la Pharmacie Notre-Dame


LUNDI 23 MAI 1927


At

flie
reit


Rogations ||I

ujouird'hui, 23 mai, est le pre-
r jour des Itogations.
es /Uotalitmns sont des ftes.
Se( Isue iInsliltu!

Port-au-Princienne
1611 GRAND'RUE.Ancienne Maison Keitel.
Maison s'occupant exclusivement d'Optique e oni vous
trouvcrez les verres et ls montlures don't vous avez be-
soin.
VENTE EN GROS ET EN DETAIL
Nous altirons I'attlention bienveillante des occulisles :
Les )rcscriptions de verres cvliiidriques on prismaliques
peuvent Iltrc excnhilees en d(Ix ou Irois sciaines.
.. ... all ... . .... us siimI t Ju I o I| ... . ..m


Leo bouches d'6goutt
Elles deviennent, chaque jour,
plus nombreuses les plaintes de
ceux qui halilent les quarters
de la vile oni se trouvent des
botches d'6golts. 11 s'en (dgage,
le soir, line odeur naus6albondc
et des exhalations pestilentielles
qui incommodent fort ceux don't
les maisons sont situdes dans le
vt isinage de ces bouches d'6-
gou t.
Une nouvelle lois, nous allti-
rons I'attention du Service Na-
tional d'Hygitne sur ces hou-
ches d'6goAt qui meritent d'elre
tries souvent nettoy6es.

u Tribunal do Paix
i Bection-nord )
Nou velles dispositions
Depuis vendredi dernier de
nouvelles dispositions ont 616
adoptees pour les audiences au
Tribunal de paix de la section
nord.
Les affaires inlroduites A I'ex-
traordinaire sur opposition el
cells en continuation ne seront
entendues que les mardi. Les
audiences du vendredi seront
uniquement affecl6es aux aflai-
res introduites A I'ordinaire.
C'est ainsi qu'en verlu de cette
nouvelle r6glemenlation, le Tri
bunal a enIendu, vendredi der-
mer, 31 aflaires ordinaires.
Dans I'apr6s-mid, 2 affaires A
I'extraordinaire onlt lliquiddes
el 2 conseils de lamille ont 6t6
tenus.


Tentative d'asaessinat
centre Ie film du pr&,-
sident Calles
NOGALES (Arizona)-M. Ho-
dolfo Calles, fids du president du
Mexique, a kt victim hier soir
d'une tentative d'assasbinat alors
.u'il passait dans la rue Nogales.
Trois balles de revolver ont et0
tirees sur lui mais Font tort heu
reusement .manque.


... voit s o u v e n t aujourd'hui
des cochers circular, le soir.
avec une seule lanetrne allume'
A leur vuhicule.
Leur aurait-on par iasard
crever un ...aeil?

...a vu, oh itly a (16jA huit
ours, dimnanche dernier, veris
les 11 heures, 4jeunes tilles qui
faisaient une promenade en com
pagnie td'un galant c a va Ii e r.
rois d'entre elles taient values
de noir, la quatricnle portLit
une robe jaune. llees eurent soit.
On taitlprsdu Chluaiip de Mars,
en lace du Palais de Justice ft,
come A propose, ac-cueillatl,
( St. Calixte liar ) avail ses por-
tes ouvertes. Le galant fit servir
du kola et apportia lui-m6n e
les verres aux gentilles demoi-
selles qui, dejA impatielites, I'at-
lendaienl tout pnrs. Les gra-
cieuses proinencuses se iraal-
chirentet leur cavalier rapporla
les verres vides. Mais, amateur
de nectar et croyant qu'aucun
oil ne le voyait, il se mit dans
un coin et avalu coup sur coup
4 verres de ... ( (Imeljens)).
Mais les demise les l'avaiet.t
vu et lorsqu'il revint, elles lui rt -
proch'rent sa mauvaise faVon
de boire quatre A ... un.
*
... voit, c ha q u e martin, un
grard nombre de id6les, dames,
demoiselles, homes, Venir se
prosterner devant le Christ qui
montre ses plaies el sa douleur
pros de la Cathldrale. :'est r6-
conlortant de voir avec quelle
pit16, tous ces gens print, im-
plorent le divin Crucifli. Lon-
guement les pri6ies mnontent
vers le D)ieu qui penche, vers
toules ces laces q ui cricnt leur
mis',re et demnant cut piili et so-
cours, sa s te sanglante, couron-
nee d'epines.


Scenes publiques
et contraventions
dans la rue
Vendredi dernier, au Tribu-
nal de paix de la section nord,
Arcangd Constant ct Fe 1icia
Prosper, auteurs de scenes scan
daleuses sur la voice publique,
ont dte condaiunis i amendede
prevue par la loi.
Same di, Alphonse Valbrune et
llenri Casimir, prevenus de con-
traventions aux ri'glemnits du
Service National d'llygiene Pu-
blique, out -li coindaniins A I'a-
mende.
A la section sud, Wicles Tes-
sono, proprietaire du buss 148
s'est vu condamne A lI'amende
pour avoir contrevenii aux r6-
glements sur la circulation des
vehicules.
II ll -- --'
La police de la rue
Ces jours-Vi, nos Tribunaux
de paix ne ch6ment guere, car
la Police a entrepris ,nergique-
ment I'assainissement social de
nos rues.
Lesd6sceavrbs, les vagabonds.
les a filles qui, chaque jour, y
provoquent des scenes scanda-
leuses sont appr6hendks et dt-
Vc is aux Justices de paix.


A Damnen
Beaucoup d'echantillons de
graines de caft ont Wt6 revues
de Marmelade, de Mont-Orga
nis6 et de Sainte-Suzanne et ont
Wt6 sem6s dans la pdpinidre de la
Station expdrimentale central
de Damien.
On fonde de grands espoirs
sur ces echantillons de graines
s1lectionnkes.


S'efforcer d'etre fldtle A l'Eglise
tie Jesus-Christ, c'est la plus noble
inama re (Ie servir sa Parrie, puis-
que c'est travailler A eclairer les
Ames, A reliever les fronts, A unir
les cueurs dans la plus vivante fra-
ternit., A constituer la soci lt soli-
dement dans l'ordre,dans le travail,
dans la vraie liberty.
Louis BonNo, President d'Haiti


Mumert en 469. Pendant ces
trois jours qni precedent I'As-
cension, I'Eglise ordonne des
pri6res publiques el des proces-
sions dans les champs pour at-
lirer la b6n4dietion du ciel sur
les r6coltes.
D)ans de nombreuses contrees
catholiques les trois jours de
Rogations sont marques par de
tres beIles ceremonies reli-
gieuses.

Aux Casernes
do la G. d'H.
De uis quelque temps, lan-
cien i6pital de la caserne de la
G. d'll.a tW transform en deux
cliniques pour le traitement des
maladies contagieuses et I'an
cien laboratoire a c6de la place
A une infirmerie dentaire ohi les
gendarmes peuvent Mlre soignls.
en cas d'urgence.
Cliniques et infirmerie fonc-
tionnent A la satisfaction gen6-
iale.
..... ----+I----- .... r -I


Aux Caycs
Loes cocoUeorm mourenL
II a 6t1 remarquO depois quel-
que temps que tons les cocotiers
mouraient aux Cayes. Le Ser-
vice Technique d'Agricllture a
ausmst16 recherche les causes qui
provoquaient la mort des coco
tiers el il a t decouvert qu'elle
blait dde A l'insecte commun do
cocolier qui se trouve en tr6s
grand noinbre dans les campa-
gnes des Cayes.
Des measures onlt t aussit6t
prises pour combattre cet in-
secte nuisible.


ILIIII~JLLI --- .= ------- 1111111


i


1911


1


f^m _






LE MATIN- 23 Mai 1927


UN BON CONSEIL :
Ellorce-toi d'itre touiours
vertueux. L'utilitl de la veruit
est si ianifeste que les miC-
chanis mnime la praliq.i nl
par inilti'1t.


Les Etats-Unis"
et la Tch6coalovaquie
h.tpri.'sailles donaiih res
PARIS- Ulne dcpcche tde i'A
genCce I lavas ide Prague dit que
Ics iianulfactures de verre el de
poe'cclhiine (ie Th'I coslov'ilu(ie
soul inq(uiICes ;au sujet tie la
nouvelle quite les E'tats-Unis sse
iproposeniit (Id'lever des droils
sur pos produits n cs oas l a
Trcicoslovaquie imposerait une
laxe de luxe sur les aultoinoiles,
sur le volume des cylindires ani
lien du nprix d'IachPit. I.eIs imanu-
f'-cIllriers d, verCIT el de porc liinte :i; sont atdrIss6s anu minis-
tre dii connuCerce el lui deman-
dent de tairc tout soin possible
)o-otir ('vitecr les re)rsaiilles and
ricanlis (quii allectc raleii t ll une
des ildustslries les plus 11olissani
Its di pays.

Les femmes
et l'aviation
I iin ;il ;i% Ie laili 1111 recli l i niiuiital dh' hauile'iir
I .\ I; (ingleerrr) nMinle
lllih)l IyVini )l tre'lI 1'ciFlninnc pi-
loic dI'Anglele rc accoimpagngtiIc
Ile Id l liilcy )pr0'leid avoir lia
bii ;iu1j(luird'li ei c record 11on-
diail sii i\ ii o Icger. IEl:I s'(sS
cvh I dc CC ll .( ll |)icds soil piluIs
dici 11ois 1illcs dei liauilciteir.

Vers les splendeursdeo
l'antique Egypto
La dcoiiiu le de I( l'g it|olol(qiue
LE. CA11uI Le proleCsscr'
Georges A. lecisner,tgy)ptologue
d'Harward University, qui lpra-
tique dets bouilles dans le voisi-
nage dcs Pyramides Gizeh, vient
de uietire A jour la toinbe de la
reine Mercsankhl, pelite fille de
Cheops. Les ouvriers ont mhis A
jour uneI ciaiewile comnprenant
trois chamnbres taill6es dans le
roc et contenant une vingtaine
dei statues et statueltes dans des
niches pratiqu6es dans les pa-
rois.
A la recherche de
Nungesser et Coll
QUEIIEC-L'hydravion envo-
y6 t la recherche de Nnngesser
et Coli le long de la c6le nord
du Saint Laurent ( Labrador )
n'a retrouv6 aucune trace des
aviateurs et dit qu'il poursuivait
sa route vers Iarrin gton ( La-
brador ). Les recherches effec-
tuWes dans file d'Anticosti n'ont
donn6 elles non plus aucun r&-
sultat.

L'aviateur de Pinedo
sur le chemin
du retour
SIlli'I'IGAN (Nouveau Blruns
wi-k)-- L.e commaiiinldant de Pi-
lnedo st arr arrive i Slippegan a 5
hcures .5> cet ipins-nidti \venail
de QuilIec ; il d(cli re qu'i at-
tcoroiog'lltS i eu'erre-Neiive let
que si ceux-ci 'laietl fLivoralles
il |)l ilre m it son vol denain ii
la [)rt'inirt' hliure pour li lIlie
des Trtli',issts oil il compile ga-
guer les Avo'ls.
\'VII-N N 1 MoinseigIneuiir 'Sci-
I'l ;i r (l t t'hlu hi t'teliter de la
ctu(liiib l d(l.\ulri lche.
(iElNlK\'i- Le tonliisi de li
So itl ',I's N itioins se r 'lInira le
13.1 in soUS la presidence de M.
Ch iinlbirlaiin.
MO)NIlAVIA-Le president de
la ilttpublique de Lilberia esl
parti pour la France.
SAIGON- Le gouverneurl M.
Varenne recevant les presidenlIs
des corps ilus franIais et une
declaration des notabilitks anna


mites, a d6clare qu'il envisage la
Idegation I ranc o-annainile
dans un esprit trs large, muais
dans l'ordre et la concorde.

Aux EBtats-Unis
WASHINGTON- L'lnterstate
Poste Graduate Medical Associa
tion of North America a dcciera'
Iauj mrd'hui au president Coolid
ge e dipl6iue (ie docteur i n ver
lui dutquel le president devient
inenbre de ceite association.
I. secretaire Wilbur vicnlt (l'
ino iner un coiniUt die cilq olli-
: ,'s de la marine pour etudier
les plans de difl6rents inodeles
soumis pour le nouveau dirigea
)lie rigi c d'unlle capacity dc (I1
I>i.llions de pieds cubes Le Con-
..es a autoris6 uncr6diC dc 200.
I)')') dollars pour les travaux-pr6
iluiinaires.j


Dermatose
iCe tubede Crnime a barbe Mennen peut vous
servir a bien vous raser plus de lois que n'importe
qu'elle autre cr6me a barbe du meme prix. Pour-
quoi cela ? c Dermatose)) le proc6dc instantan6
adoucissant la peau sculement avec le Mennen.
Ln conseil aux hommnes. Si vous d6siez que vo-
tre cr6me a barbe Mennen soil pour votre usage
exclusif ne laissez pas savoir a n'importe qui com-
bien il est bon pour shampoinez des cheveux.


LA, DERNlEIIE RETOUCHE.

Apr6s la bare, le talc Mennen
enlcve le brilliant du visage, lPrpa-.
rd specialement pour les messieurs,
il cst incolore et invisible.


SHAVING
NIN CREA M


New-York-lParis en avion

L'a: iateur Charles Lindberghs a pris le d6part
de New-York
Vtendredli,) M hciiir' s 2l 7 I'avion survolail St-Pierre.,liquelon
-. .". _


NEW-YORK-A 7 h. 52 ce ma
tin ( here ide New-York ) lc ca
pitaine Charles Lindberghs s'en
vola de Roosevelt Field A desti-
nation du Bourget. L'avion ne
vola gucre sur le sol plus de 50
seconds. Quelques in i u t e s
apres ( L'envol Spirit of Saint
LouisM disparaissait,vers le nord
dans un ldger brouillard que le
soleil national n'avait pas enco-
re dissipe. Le dernier bulletin
mnldtorologique requ de la nou-


velle Ecosse signal une almos-
phlre claire et une 16gere brise
nord-ouest.
HIALIFAX- L'aviateur Lind-
berg a pass sur Halifax se diri
geant vers 'est 9 ) h. 45 am.
MILFORI)COMTE HANTS;(Nou
velle Ecosse )- L'aviateuir Liindl-
bergs pass A 13 lieures 50.
DERNIERE HEURE -- A 15
heures 27 I'avion de Lindbergs a
pass au-dessus tie St Pierre Mi-
quelon.


M. Doumergue termine P i N
sa visite & Londres Petites Nou-
Le P'rtsident et M.Briand
rentrenta Paris velle do Paris
LOND)RES- Le PrIsident de PARIS- Le bandit espagnol
la Wlpublique a terminiu aujour Jimeniez, arrl'0 hier a Paris, est
d'hui sa visitle en Angleterre ou so onn d'tre assassin de
il I rcu dei nombreux hoineuIrs l"1.clievtque de Saragosse.
ces trois learners ours. Accomn _- i)'apr&s les journauxde Ca-
pagui par lNI. hB'iand il a pris lc sablanca le sultan serait grave-
train pour )ouvres apl's avoir menl nimalade d'urnieie.
fait ses adieux au roi (ieorges, Le (( Petit larisien ))souli-
au prince (e Galles, au prince gne que le Beich consacre (66
lienry, an due tde Connaught et millions des fonds secrets aux
aux aultres personnages i li ga- ATffaires lrangeres alors que II
re.M. l'iiinid et sir Austeui Cham France n'en consacre que deux.
berlin se sont entrelenus pen- TI'horet a alterri a I erlin A
dant (iquelqus moments avant board de son avionnette.
le depart du presudenl. Le train Maurice Thatcher, d6puitl
s'est mis en march u milieu du Kentucky,s'cst entrelenuavec
des acclaniations de la loule es pIr6sidents des conlmissiolqs
iassc suir' IC (quai et des saluts des tines finances des mu-
du groulpe royal, M. l)Doulliergue tliodes, des commissions quilt
res16 A Ia fenetre laisant un si- tudiera pendant son s6iour (en
gne d'adicu paraissait mu (de France.
cette maniiestatioun.
PARIS MM. DoImergue et 4
Briand sount rentr6s lier soir a I li
Paris. A son arivee a Iloulogne 1- it S
le president I) o u in e r g u e
a telMr'p|lii' au roi George se N uvelleS
d( clarh .i lIIrofo 10 11iid'n i dtoll c 101ich2
d'un si cordial accueil ajoutlait DE PARTOUT
(iue le puple franv lis verrait llUCAI'ST'- 1M. Miililineu,mi
dans celle reception un tmioi- nislrc des tlaiures itrangeres de
Mnagc de l'amillt unissanI les toumlanie, est ar riv6 A Paris.
deux pays. En rentrant al Paris L2 bilan hebdoinadaire de
M. Briand a dehlhri' qu'il avail la bimnqie de France accuse une
tl trappl6 et 6imu d'avoir vu ou- nouvelle diminulioni d'un unil
tre les prt'veiiances ollicielles, la liaril etdemii des avances i l'E-
sympatlhie spontanue d(ILpeuple tat etl une nouvelle reduction d'
britannique. 11 contirma que le la circulation fiduciaire de 41t9
comununi1Ull (ILtt du IForeign O(fice millions.
sur 1'enltnlC cordial signliliait M. ilarthou, ministry de la
I'accord des deux grandes na- justice, a demand- 5 Atre enten-
tions sur ltois les points envisa- du par lIa commission des pour-
gts ):ir i ', I e \ ministres des suites centre les deputes corm-
Atfaires t',rangires notamment munistes.
ih ici 'ii, itde s'opposer nergi- -.
quemeut aux troubles en Europe. NlW-YORK M. Charles A.


La grande ancienne mason
Stiewart'l P'lion Ville.
S'adresser au dcp, t dc Mr
Rcne I'aucrede Augustc, 1911
Qrand'Rue.


1.6vine, president de la compa-
gnie q(ui finance li tentative duL
raid New-York-Paris du bia, a decl:ri'" hIier q(u'il tait do
finitivelmenit entcndiA queI Lloyd
lk-rlainl li C li)tlriCiit pas I1'iap)l i
reil avec Clurc.,cc Clianiberlaih
^9IWA "i? ^a1 ^LI y~aC11it


ATTENTION! Le BEURROI

ESBENSEN est sans rival

Sa vogue actuelle epouvai,

te la concurrence.

n aura beau dire et beau laire, le lon'!.jout,haitiena ,,toujoursn
saura toujours apprecier les bonnes choses et particuli
le bon Beurre Esbensen

l''clamez-lc de volre fournisseur, le BIEUllE ESBENSEN et remarquez bien que a
chaque Icrblanc se trouvent une VACHE et son VEAU et n n pas un BCEUF.
EN VENTE
A Port-au-Prince, chez Simon Vieux, A. Bolt6, Ch. Picou!et,
Alphonse Ddsir, E. Lajoie.
A Saint Marc,' chezz Madame Maurice Clesca, Madame C14-
ment Pinard, Madame Lacochetiere,
Aux Gonaives, chez Lacroix St. R6my & Co, Madame Eugioe
Ddbrosse, A. & F. Me Guffic.
A Jacmel : chez B. Dani es.
A Petit Goave, chez B.P. Reid.
Les Caves Madame Veuve Birmingham


Et dans toutes les bonnes EDiceries

"our les commandes, s'adresse. a


Alfred VIEUX, 4gent


Service du cabotage


Sortie
'0 Mai
VOILIERS :
Lamercic ) Capt. Absalon
A destination de Cabaret, Go-
naivcs, Port-de-Paix et Cap-
lhaiticn,avec 400 colis de mar
chandises diverse, 482 pieds
inadriers, 1 lot de meuibles
100 barriques vides.
"St Joseph" cap. Urand,
Anse-a-Veau,109colis de mar-
chandises di verses.
(( Enfant-Dieu ,, capt. I lau-
dius Anse-a-Veau, avec 29
colis de marchailnises.
S:i ijle-Maric))ca P)l.Guhricl,
Petit-GoAve et Mirago;'ine,avcc
215 chaudicres cn t'..nle, 555
sacs de sucre, 67 colis de mnar
chalndises.
<< Mere des Angcs)) -- capt.
Antonio, MirnIgo'ilne, nvcc 100
briques ct 29 colis de mar-
chalndiscs.
a DIlivrancc))-- Capt. Du-
pin, Pestcl, sur lest.

21 Jai/
( Alma C-pl. Dor vc-
nant de Petit Gove avec unill
chargement die 20 barils de
sel.
(( )ien Cominuiiade )) capt.
Joseph,venalnt de Petit (Goive
avec un chargemcnlt de 100
caisscs de gasoline ct 5 druns.
S'receda capt, lIer-
malin hnital, venant (de 1ara-
(dcrcs avcc til chargement Idc
119 sacs de cate nature,2 sats
de colon b)rt, 13 barlriques
videos, 57 feuilles de planlches
prITparcs, '2 sacs de pcaux de
chlvres et 9 peaux dc Ihefis.
( Marie-lose b Capt. Fleu-
risnn., vcnail de Petit 'Trou,
ave til chargement de .)250dzs
de cr':cls s cto'.os, l3;harri-
quies vides et tine qu. tiiltie de
nlicubles.
( MNci*'c&!s 1 (C'iCp.1hoiiulus
\enantl do (iecssier avec 40
Snit's de colon brult.
Seamenr Tl'ille Lake C venaul
de Gialvesnii avec un tiharge
illuellt de Farine ct iz.
Steamer t Danzig ,) tenant
dc uLt)1.
< e a nlh


Nous enregistrons avec peine
la inort, survenue samedi A I
heure du martin, de G6rard
Pierre, fils du Juge Leou Pierre
et de Madame.
Les funerailles ont eu lieu sa-
mnedi A I heures de I'a',is-:idi
a la Cathiedrale.
!\ a f!mille eprouvee par ce
dcu;dl cruel, nous euvoyous fnos
tjawcs coudolIances.


COMMERCIAL

AGENCIES

and COMMISSION
EN FACE DE LA DOUANE
Pariini les marchandises en stock, nous avons:

Tabacjaune


'Whisky:


Black & White, White Labe.
defiant toute concurrence.


Champagne: GIN, Dubonnet, Vi
l ,amt a ne: rougeet blanc. ,

Frormages: Quaiit6 et prix d"liant I
concurrence..

C~O *O lt I* Aliment nut'itit par excelln
Coco al 'u, n gout exquis.

Davis Baking Powder

Prix defiant toute concuni
Les fameuses peintures do
Peintures : O. Pierce o(Qualit6ef
dIfiant toute concu
Ces peinturcs qui, par Ieur excellent quality df.
touite concurrence, ne sont offertes qu' 1'61Ite; c'est-i
ia ccux tuii d'sirent de la peinture de sup6riorit6extr
donnant un fini beau, durable et un travail 6conofl
La.'\ -clamec de ces peintures n'est plus A faire. No*s
nolus la disposition de tous,la longue lisle (de cenl
font usage de ces peintures.


Cqi


Ce qui n'ai jianis w# hail
Ce qui ne pent Otre d#passo.

Kola chamDagne

F. Sejourne
Pr6par( dans des conditions rigoiure M
I'ASE'OSIE r
IPr6p)aration ce Vente
PIIARMACIE F. StJOURNE
Angle des Rues Roux et du Centre.


Ne buvez pas ou bu.ve

Le Rhum Nectar
N1'1940, Rae'do la asi le.Il'Bti.
Le soul Rhum; qul, tit6 d'&1Aloools nla
directement parDistillation Simple -,t sirop ,01
dun Unique et toujoursmnime plaststi b
vieillitpar I'action du tempo dans lles 46Pt& S
rigoureuse de tous dangereux Secrets de
et sans adjonction d'aucun ingredient d'. s_
jugement 4e la plupart doe uos Notabilitos
vant I'appr6ciation de bons amateais, la eMavil
du bouquet et lea plus remarquables qualilUd iS
Meme pris avec exc6s, Rhum Nectar n'eaiv Jle
doit ps I'Alcooliame ila league, com les H
similaires.et come lea satre piritWAus.!


-C -.. -- -


111 -- -- --- __ ~___ _~-Y---~- --J-----2---~---~'-~-~ -~


--


I


01


^'
^.fc







LE MATIN- 23 Mai 192/


M(
Pi
d'
P1
In


d


uran
A % '-


EM


eontrc ie Peu!


Assurance sur la Vie!
Assurance pour Autos CONTRE IFEU, VOL,
Assurance uro DOMMAGE de la MA-
CHINE DOMMAGE CAUSJ a AUTRUI, DOMMAGE PERSONNEL.


fl tte r tiO a des succursales et des agents dans
e Corporation toute les countries du monde et ses
Isprdsentants sort i la disposition de tous les porteurs de polices
i pour leur priter secours el assistance au besoin.


Pour tous renseignements
S'adresser aux Sous-Agents suivants ;


Port-au Prince
MiragoAne
Petit-GoAve


ED. GILG
TOVAII & Co.
1). BOMBACE


Itre Sous Agents seront nommr s bientOt dans Ics autrcs villcs de la R I i blique


^ lNail Steamship
Packet Company


"C'hiagnecto"'attendu
l0 1r l Juis procha insera
BuS t PIi., l 4 l ain.
Sour lee ports du

L DAADEIAJ
T irnpoor: Haiti.i


iL ,le Iprventif Ic
n contre les p :d,
ILON aijeux empecherqti


Horn Line
Le steamer "Venus" tenant de
I'Earope via Porto Rico, Puesto
Plata, le ports du Nord, eat attend
du ici le 6 join on course, laissant
le msme jour poor Kingston, Sto
Domingo et Curacao.
Le steamer "Leisba" eat part de
Hambourg le 30 avril 1927 via
Anvers Londres, et est attend
A la Capitale le 28 mai en course.
A Port-au-Prince, le 14 Mal 1927
HEAHNiR & Co
Agents G6ndraux da Ia Horn Lin.



Avis mati-monial
Je soussignc declare n'6tre
plus responsible des actes de
i mon 6pouse. ulne action en di-
vorce devant lui tire intenlte
I nIie lemups q(u une action
en (Csiv 'cu de p(ternitL.
Antillas Cuba),e 4 Mai 1927
Leon OSCAR


Les lainages .exclusils.'
e80soieries hautesa ou
veautld. Les. tarnitures
Grades couture
So trouvent chx
CBIPATTE, COULON
& C. STAUSS.
Ri. GreaMta. 43 par:s.
havoi do eataloguat gratis, ha i.i
aison aux Negocants ot dc cou
tun Meualemelt.


ii


-~ - ~


FIF


IRAL ACCIENW

IE & LIFE ASSURANCE

Corporation Limited

Perth & London


euve F. Berm inghamn
Agent General pour lIa i



AUTIE SENSATIONNELLE

contre accide. Is pour personnel d d ux suxes
e aqees de viEglt ,oix iWe ans i une i i i,..'.
e iingt-sept dollars et demi par an donnant droit
en cas d'accidents ordinaires causant :
ORT 5.000
ERTE de 2 YEUX, DEUX MEMBRES ou
un (EIL et UN MEMBRE 'B.000
ERTE d'un (EIL ou UN MEMBRE '2.500
icapacitW total temporaire de travail 30 Dollars par
semaine jusqu'A 26 semaines
capacity partielle temporaire de travail 10 dollars
par[semaine jusqu'A 26 semaines
Ise Or 2.250 et de 1.250 south aussi 4mises avec prime
rdduites proportionnellement.



ice Maritime!
. . .. . . I 1 T*- a


**


,. vol/ie BHi,'ier N
liur)r ,I htl,/e B11 I U 11n/1 les.',ne .si UN SH'I,
'/,I. IIBl.:UN sau. l,.s hrlc lhncs ,.


VJIIs (I, e: i( )boaI beIurre our vtolre argnl/. I',oil, qtoi e /) as( cilch.
I, mteillt-t, feurnre, prpare lottl stcihun 't1 pour Ic ch
rial Iropical pa, les I sines liRi
de Copenhague
En detmandnatl le IERl3LANC D)E BEURFE DE TABLE aye: soin qu'on oils
vend 'elui itIUNN S, LTE. LI.(LULF, sculde fgil-,i quI OIlS uchc: le

Bcurrc Bruun


En vente dans routes les
bonnes piceries partout
en Haiti

Pour vos commandos di-
rectes, prire de vous
abresser I


L. Pr'cclzmaun-Aggcrholm & Co.
A %GENTS EXAC.rSII'S


Panama Railroad Steamship Line


Service
NLW-TC(.K


de Iret et de passagers entire
CI' Y N...N. ( PISTOBAL, CANAL ZONEet les FORTS de.la COTE


OUEST de I'AMLRItQUE'du SUI).
I plus rapid el e plus direct service deI transport d c )assagers enltre iaiti ci
les porls Euiropffns via New-Yord el Crislobal, Canal Zone, Islinie de I'cii.,iin.
Voici la lisle de nos agents pour les prinipaux )ports de I'EAt ope :
Angleterre Ecosse France
Mrs, G. W. SIIEI.DOM & Co-17 James Street, LIVEliiOOL, ENGI.ANI)


i N IAMNE:
Mrs. SII I.iOM C sontl repr6wnlOts
pir I s imaisois suinailes :
GELATIEY IIANNEY & Co
21 Ruc e la Ripuil)liqte
AMarscille
Ilnl.U I ElloN & (Cie Lid(
53 Qua Georges V
Havre
IIlENU PERnoN & Cie. Ltd
Rue diu Moulin iu vapeiur
Bloulogne s/Mer
IIlINu IERO()N Cie. L(d
95 Ruc Ide Marais
Paris
I IrENU I'EmON & Cie. Ltd
Itue i de la Tranquilliie
l)unker(lue
IIERNU IPERON & Ci Ltd.
i11e Ihoy
Bordeaux


COI ENIIA(UE
Dl):nemark
Mrs. E. A. HEIm)IX & Co.
21 Allcingad,' Copenhagiu'
GENES
Italic
Mrs IIENIII CoE: & (CLE'SI
1 iazza S. Mualco, No. I1
Genva. Italie
Cilt Si'.l NORWAY
international
Speditionsselskad
HAMIOOUltG, (GEI:IMANY
Mr il. Vogemiiaiinn
Hamboiurg,CGerilIiny
Cool" ) lIt i::, SM\IIvM:lIiE:EN
Nordisk Exp)ress
Golleibul)igeo Swee'tle'i
Ri( TI'l.:I)A.~1, I ()i.AN I)
Mr. !!. Vogcii ann
I)IlTc .diia 11. llande


0. B. Thomlson
General Agent
Port-au Prince, Haiti
Private Telepho auNo. 525 General O()lie Telephone No.125


, i I maw .. II


u LAnolsilmis rUn LA us ffimcas
INJECTION PETRARD
D'ALORER
esubl is K.SlMMAGM
.e es. **a* msl&
231 Arls ghrirs
R...oi .do. M..ddn J)
Le writematest cmAnpWi

i camint bs o &wi. cWrieW M h iMeN
ie I -asr e guisment at cy6 t .
Tovm WONNES PHARMACIES S
-p -m4 r


A


ELDORADO


Tous les soirs alI(pans Ci o!c)a Or. 0.30
Pe!age ulls le's dinl aiclhes malin
lo us V tronverez : .issi it imnillir lil. I'id
( I I o0l h-:1-?1 iii r l e l.i 0I):,in er., ;sr,
( c .MN. il re I.n Iin lle
I e I.ni x ( (a kl:il ( i. -- Ticc- -Fo; qui preserve
if I ,, .
I. ,, San '%\ i hs


Phone 597


I ri i m iod( s.
Fred GAIIIAUD. Din ccteur


A. de Matteis


&Co "

Representan pr i


Erigez
E4


L *i,.c mpa i.- de. pif elt.
^L du beurre de table
BRUUN
Tous les ferblancs ont come si-
gne un seul biuf
a fait de lui des amis par-
tout qui n'achleteroni,
pour aucun prix un au-
ire beurre de table.


V


[OUVE


Uuran
nifiante d


Ses polices


I!


H


II I I I Hi I


I i l l I I I


- -- ---------- --?


L--s


I ---a- -- --


___ __ ~_____~____ ~~ ,,,


01


91


Assurance








- -


1 '
tes A iuzoncs
^.vM^^^m---^v-'.^ ^ -*V'^ T-K~ ~ -~


Insura

Une des plus lor
canadiennes d'{
la i
Eu(q I.e t
rneawmKlmamm


neeCo
I AbI AbhUd i


O1V9


vie
mu


ICOi1.1jUIl to
irantce sur


so & Co
immmaasmmz


P1OPHIIlETA IRElS AUTOMOBILES.


IPNEUS


&


TUBES


Nous recomininndons tout
sp6tialcil enti les imens your
can:ions 30 x 5,32 x 6, 36 x 6,
35 x 5, 38 x 7 Heavy Duty.
Les pneus FIlIESTON E
IAI. L) ()N soulnt les mcil-
leinrs.
Tonli's les dimensions de
pneus el Tubes et accessoi-
res eni slock chcz


Plus it' kil ) .nI 'rI nv


* Car Dollars
4, a / s
eQMw


IL. P'iclzillilll-A(q(Jc holl &
"' AGENT AA'I'G II UX


testeceux qui ont le mieux resist aux indgalites et aspiritis
de la Bepublique.
Les fibres counues sous le nom de Superlwist qui entrent
brication des pneus Gied year, leur permetlent non seuleasl
sister aux chocs, mais de les absorber.
Achetez Ia prochaine lois des pneus Good Tear, et jouisse
qu' ourent les longues courses sans crevaisons.


--- -- -- ---------------------- i i - i


--- ~


-1----- r--l-- rr~C~3


-II-


~;---- -,---- -


-- --


A:=**N




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs