Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04469
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 05-20-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04469

Full Text






-6mant MAGLOIRH
DIRECTEUR
Rue Am6ricalne, 1358
9 TELEPHONE N*242

t(UMERO 20 CENTIMES


6


0


)i


Vae .ANN IE N- 6102
PORT-AU-PRINCE(HAMTI) VENDREDI 20MAI 1927


SA Utaveor le ond*e...


Comment on Dorvoit aux


Etats-Unis les crises


eco-


nomiques


"'*Les Americains se prboccu- un facteur psychologique en
gt tout particulibrement retablissant la confiance.
thodesqui peuvent6fre jusqu'en 1913, Ia d6centra-
emlokes en vue de pr6venir lisalion complete du system
a alternatives d'emballe- bancaire am6ricain rendait
It ou de raleqnissement presqne impossible aux ban-
.eaflaires, alternatives qui ques d exercer u n e action
ault les crises de ch6ma- d'ensemble.L introduction du
'.Les pouvoirs publicset les syst6me federal de reserve
J uliers out pouss6 tres leur permet d'appliquer une
les etudes sur ce sujet. politique coordonn6e.On con-
ivhnctionnaire du Bureau nait le principle de ce syst6-
iternational du Travail, M.J. me: il place routes les ban-
kJ Ilerby, A la suite d'un ques du pays sous la ddpen-
v age aux Etats-Unis, en a dance directed des douze ban-
angtl les linments d'un ques tlddrales de reserve.
IWva I tres interessant dans Celles ci unt A leur disposi-
kquel il examine la mani*re tion un double instrument de
ml ks Am6ricains envisa- control : le taux de rbes-
.mlbs moyens de prevenir comnpte el faction directed
'crises et d'y rem6dier. qu'elles exercent sur le mar-
4*est ce qu'ils appenleit re- ch6 des valeurs en achetant
',Krcher a la stabilisation de el en vendant des litres. Tout
5p~oi. Le plus tfficace de le syslume est dirig6 par le
'lipe de credit des ban- dispose d'un office de recher-
/ sLorsqu'ellesaugmentent c'ces et de statistiques qui lui
k voOme de leurs pdres aux tournit les donnces necessai-
WI.esd aftaires, sous forme res pour fixer sa politique du
de bigets ou d'ouvertures de credit. Cette politique a pour
cr* elles augmentent le objet d'assurer un d6veloppe-
monwlaire du pays et ment proportionn6 de la pro-'
te, tle une augmentation duction et de la consomma.-
F dlemande. orsqu'elles tion, c'est-A-dire detes alder a
trentrer leurs avances, s'ajuster l'un A I'autre. Com-
compriment au contraire me la stabilisation indus-
I teck monitaire. Le moyen trielle implique une expan-,
S plus commode pour les sion continue de la produc-
*.aNINes de r6gter le montant tion, ii taut un d6veloppenm nt
de leurs prdts, consisted t mo- r6gulier de la consommation.
tkler le taux de I'intrdt. Le D'apr6s quelles indications le
Sseet faith d'augmenter le taux Conseil td4ral de r6seive r6-j
d 'tesompte suffit pour re- glera-t-il sa politique de con
toitler la maree montante des trdle du credit? Un indices
i nnts.COtteaugmentation trs sor est donn6 par le mou-
aW sur les commerVants et vement des prix. Le brusque
*soAIs manufacturers. passage d'une p6riode d'act,-I
U s toutes les questions vit0 A une p6riode de crise est
de tiance et de banquet, I'616 m quie par un renverse-
M nst psychologique joue un ment de la courbe des prix;
S0nd r6le. C'est ainsi que M. mais si sur que soit cet indi-
Bteiby obserbe a ce propos ce. il a le dhtaut d'itre un peuI
6 l6dvation du taux de lent A se manilester. Aussi,
I lebple agit peut dire les statisticiens de la Banque
S .S par les trais supple f6d6rale de New-York utili-
1Matiresqu'elleenlralne,que sent-ils, pour pr6venir les cri -
PR le fail qu'elle Iraduit un ses,deuxcril6res plus rapids,
chqngement dans la politique fond6s Iun sur le movement
'ic0re, qui anonce uin e des d6p6ts bancaires, I'autre
Itcation dans la situation sur le volume de 1Iensemble
C0 m erciale. Les commer- des activists commercials.
5 en d6duisent qu'une --
It des prix va peut-6tre
[l t A la hausse continue Dams but d'6t'o utile
4$ es praient. Lorsque aux tfamillne
1n commercial et la Dans le but d'etre utile aux la
tf des prix deviennent millies habitant le Bois-Verna et
et menacent de ren- Turgeau, M. Frderic Gaeljens a
MIfattaine la situation du tabiidepuia quelq ue tempune
S s.uffit aux banques lit-Four en face duo Caf6St Louis.
-----A* lataux de "'ese teit-our en ce a de ro
,,EqsmI a e I o'e Spte On y trove toutes sorts de pro
i ller i 'ateUiO ades C visions et, chose A noler,auxne6
I -Sd'flaires. S'ils sont ins prix que ville.Donc les fa-
ai l restreigneit en miles on tout intr6t A y taire
h14 lea-rs aehati, et, leurs achats.
Sontribuent iten A c6t6 de Epicerie, it a 6re
%t t=I'idlmentdes prix ouvert un salon de coiffure, La
| 1s11he4 Garfonne, dirig6 par John, le
B M(ce caa, les banques coi eur bien connu.
S n moyen efficace GrAce A is bonne ide de note
2leu.,r action. 11 n'esam Fddc Gaeltensda beauve
Sde ,m .. quand it s'a- cou dre ca, le long trajet ve

St et relative pour efamles.
1- SS ^ lde dissuader ---
diuyRaire do motttls e t ..i..A.. or-
l 'e, s t a"- Malgr6 tous ses efforts, notre
i de l sn A scoup contrre n'a pas pu parasnre hber
"t.i iciter e 1 come il nous avait demanded
a to ls,8 "la r6ductio. d- I'annoncer a ses lecteurs et i
Solde escompte faeilite abonn6s. Ce a'est que hier vers
F l1eon meltant de 'ar- midi aue sa presse a Ett remiAe
| dEon. 'ue a laI dispo- cotpl temef en 6ttt.
3 g e 'eeux qu1 en onl be- Notre contrare paattra done
* I"U aIttsa" i come cel apr6s-midi.


I


. Sensationnel*
En achetant vos complete chez NICOLAS
vous obtiendrez une coupe trks 616gante, un
travail soigneux A la perfection tailleur et
un prix raisonnable defiant toute concur-
rence.
Malgre la hattse actuelle nous mettons A
'ttre dhpostion de bon casimir anglais faith
' et tournis A I.or 18,( 0 dollars.
Cow mplt Palm Beach faith et fourni 10 dol.
Dri. oppW ouperieur 5.00 dollars.
NOB accw es tr6s courtoisement, sans
aucua prcjudice,lesclients qui veulent appor-
ter leur tissus poor etre confectionn6s.
E.M. NICOLAS
Marchand Tailleur
305 Rue des Miracles 306
Pras de Is Phadaede WNllb-Da*i


de larmes?) car, aujourd'hui
come alors, les factions divi-
sent notre beau pays; mais non.
crions dana la langue de Mart1
et de Macceo: Viva Cuba Libre I
du meme cmur et avec le mnme
accent que Marti dans son toast
6mouvant aux *peuples trisles
et aux peuples hires. ,


Nous avons requ
Le premier num6ro do
( Bulletin Ofliciel du Dlparte-
ment du Commerce *. Int6res-
sante et tries utile publication.
Le nuniro du 15 Mai de
La Petite Revue ) contenant,
come. oujours de belles et
instructives pages.
Le Bulletin mensuel de
la Banque Royale du Canada.*
Le Boklhiin Commercial
do Brazil )).
Le No.du 15avril du ((Bul-
letin mensuel r6sumant les
travaux de la Societ6 des Na-
tions.
Le ,a Rlsume mensuel des
travaux tie I'Organisation Inter-
nalinonale du Travnil


Peintures et vernis
'DE

The Charles H. Brown

Paint Company
Brooklyn, X. Y. U. S. A.
Les Iarques suiivantes sent employees depuis long-
tenlps een laili avec succ's :
STATESMAN )
U METROPOLIS
COQ D'Ol ,
Le concrete Surfacer ), sp6cialit6 pour constructions
en ciment ou briques, est pa tlicul.rement recomman-
d6e, en outre de sa quality, et de son adherence parfaite,
elle bouche tous les joints el fissures el rend absolument
impermeable.
Nous recommandons vivement nos produils el garan-
tissons les resultats; car, nous avons 1 experience a notre
actit.
1Port-au-Prince, Haiti, Ic 26 Mars 19.27
B. A. HVOLFF
Agent exclusilpour Haiti


1i AT le cre-er' its relations avec la
20 M A I nouvelle administration de File
f stur', afin tie continuer et de dd-
i f 90 -/9 7) velopper kI commerce avec ses
7 -- habitants, tie culliver leur ami-
ti- et de diminucr, sinon de dis-
siper (clles ne disparaissent ja-
Aujourd'hui est le 25-" anni- inais entire ies peuples) les pru-
versaire de la Republique de ventions existant centre nous
Cuba. pr6ventions qui, loin de nous
11 y a just un quart de sidcle, dcoui ager et de nous indigner,
A pareil jour, le drapeau de I'6- ne devraient servir qu'A nous
toile solitaire 6tait hissd pour Ia remplir de la haine vigoureuse
premiere lois au Morro, forte de ce qui nous d6pare et nous
resse qui domine I'entree de I1 divise, et d'une noble passion
Havane, 4t le gouvernement po q.iehiave et rapproche.
I'lle toujours middle, dIsormais Et c'est ainsi que la -egation
6mancip6e, passait des mains du de notre pays prds de la R6pu-
generai Leonard Wood,.deposi. blique voisine, heureusement
taire momentan6 du pouvoir, A table, nous eimes la satisfac-
celles des fils de la terre que tiun d6daignant les occasions
Colomb enthousiasm6 avail ap-. commodes de fair fortune d'6-
pelee lIa plus belle terre que tre appel6 nous meme A ire It-
lea yeux des homes aient ja- moins des efforts et des essais
mais vu d'une jeune society politique, li-
Pendant que se dbroulait sur vrte aux responsabilils du self-
le sol de la Grande Antille le government recompense et
spectacle in6narrable d'un peu- terme consolant de plus de 50
pie recueilli, regardant monster andes vde combats meurtreers
lentement verse ciel le sym-t de vicissitudes civiques A la
bole de la Patrie, puis saisi de coiquteue l'autonomie et de
Itgitine all6gresse, se livrer A pendance..
gides transports de reconnaissan- A I'occasion des noces d'ar-
cs, utaoeis)rassements frater- gent de la ,publique de Cuba,
S sloe bun fnotd e souvenirs nous vent
nels, lorsque les couleurs nalio- de Lout ce qui a pr&cdc Ia date
s .. solennelle du 20 mai 1902 elc de
pace, en on es tremissantes, tout ce q ui a suivi.
nous, de notre lie alors d6chi- Nous somies mali, 'aise
r6e par les factions, nous assis- p.our .bm i.ine ii
lions par la pensde, A i'imposan- eunrd rit, avec ele premicn
tc cercisonie et en communion .. .. d d.
avec ces camarades jamais ou- ape imontateda vie iid
blis, modestes expatribs avec P-ud nt e.
qui nous avionas artag6, durant Au moment omi.aprs .e preu-
es annees, les alternatives Wes- ye ea p r e in i e ,
es anns a rns avant connu, elle alssi, ses pe-
perance et d'inquitude pour leE onrandes convulsions, ses-
scrt des armies liberatrices, tiles ousgrde lsin-s ,
nous jetions, A travers le canal clues et ses relvcin.nts. elle
du vent, ce cri cent fois repWtg aborde d'un ei conflanit, les
dans le.s unions et lea mani- Igraves probimes politiques et
testations de propaganda: Viva economtques qua se presentent
Cuba Li.bre pour elIe, elle a Ie drot de se re-
CubaLib. I jouir de ces premiers pas.
. . . . . . .. Tous nos voeux l'accompa-
Plustard, note participation gnent.
au pouvoir nous mtierant dans Aujourd' hui come hier, nous
lea conseils du Gouvernemen crions: (mais pouvons-nousem
notre premiere pensee fut d6 pocher notre cr d'6tre mouill6
'~~ ~ I' I Ill * o u o v e x 1a c m a


cienne university ont fait un ma
gniflque accueil A MM. Doumer-
gue et Briand.
reOXFORD- M. Doumergue a
Vu le grade de docteur civil
de I'Universit6. M. Briand fut re
Vu docteur honors causa.
LONDRES Le lord maire
offrira auiourd'hui A MM. Dou-
mergue e Briand un banquet
au Guildhall.
PARIS- M. Bouju, prklet de
la Seine et M. Godin president
du conseil municipal ont quittl6
Paris pour pniUre A f'iuvita-
tion du lord maire de Londres
A i'occasion de Is visit d >.
D)oumergue.
La Grand* brotagsp
MOSCOU- Le cre d'Affaires
britapnique A Moeiou a revu de
Nf. Livitnoff faisant fontions de
(ommissaire des Afaires 6tran-
g6res ane note po Lstaent on-
Ire les perqiisilons opr6r
dans l)a mmVon soi&Aique A Lon
idres..- -


loire il,,,


... verra, dimpnche, A Pari-
siana, un film magnifique, a Le
Soleil de Minuit a. C'est avec un
plaisir 6n or me qu'il se da -
tournera des laideurs de la rue
pour admirer les belles chooses
qui passeront, ce soir-lA, sur 1'6-
cran.
... verra aussi, dimanche, A 5
h. 1/2. A la matinee des enfants
AI in6-Varietes, a Le Tigre Sa-
cr6 *. Les gosses l'ont demand&,
la Direction n'a pas pu r6sister
au vceu de sa juvenile clientele
et a Le Tigre Sacr6) sera re-
donn6.
*
... a vu, avant-hier vers les 6
heuresdusoir, un spectacle
d'une beauty incomparable. De
lourds nuages bas, sales s'6-
tlaient amoncels AM Ihorizop,
vers 1'est. Un fort vent soufflail.
Et I'obscurit6 enveloppait dejA
routes choses ... Mais, i l'occi-
dent, le soleil, lentement des-
cendait vers la mer. Lentement.
L'astre de la clart6 et de la vie
ne voulait point qu' on disc qu'il
avail lui devant lobscuritM, I'o-
rage et les tdn6bres et, souriant,
lentement, il marquait la fin
d'un beau jour en ripandant en-
core sur les nuages proches ses
dealers rayons roses... Une
6claircie dans le ciel orageux et
la face lumineuse, narquoise, fit
un dernier pied de nem A r'obs-
curite qui monleat et, sanspour,
stir de son lendemain triomphal,
se recouvrit du grand voile bieu
de Ia mer.
/Ce ful, en v6rit6, un bien beau
cr6puscule. Les yeux des dieux
en ont-ilsjamais vu de pareila ?,.
a vu, mercredi soir, A la rue
du Centre, un spectacle dih-
cieux.
Deux fianc6s, jeunes, heureux,
joyeux de tout le paiutom qui
s'exhalait de leurs deux Ames,
charmaient les doux moments
qu'ils devaient passer ensemble
par la musique et le chant.
I.e flance jouait du violon et
I'aim6e chantait Douce romance
qui montait de ces deux cowars
lheureux el chantait les beauties
de la vie I A un certain moment
i'on a ne distingiiait plus lequel
de ces deux chants, pregnant ain-
si leur vol, venait de l'instru-
me..t ou de la voix m6lodieuse.w
Au dehors, l'orage 6tait pro-
chain. Mais les deux aims in-
sensibles A la colore de la na-
ture, se racontaient leur espa-
rance en une douce romance.
[Heureux fianc6s!


a Nous remercions pour Ienvoi
v gracieux de ces publications qui
ont eu noire meilleure attention.


Nouveau Cerole
- A la suite d'une reunion qui
, cut lieu dimanche dernier, plu-
s sieurs membres de la Printa-
, nia ) ont d6missionn6.
5 Ces membres dissidents ont
Slond6 une nouvelle association
s d6nomm6e a La Dessalinia a et
don't le premier bureau est ainsi
* eoenpee6 : Audr6 Momploidie,
president; B. Boisrond vice-
president; R. Bucke, secr6taire;
Andrd Gay, secretaire-adjoint;
It. Kbrcau et RI. Fidelia, archi-
vistes; F. Bourget, tr6sorier et
R. Cayemitte, tr4sorier-adjoint.
Nous souhaitons longue vie A
la nouvelle association qui s'oc-
cupera de littlrature et de sport.


Petites

Nouvelles
Le raid de Piardo
MONTREAL Le comman-
dant aviateur Pinedo est arrive
ce soir A 6 hlieures 35.
SL'Entente Cerdiale a
PARIS- Les journaux de la
capital cIl6brent I'Entente cor-
diale.lis considereat que les con
versations de sirnusten Chain-
berlain et M. Briand t la veille-
de la reunion du Conseil de la
Soci6te des Nations vont se d6-
velopper dans une atmosphere
rarement plus favorable.
V1. Deumergue en Anglelerre
LONDHES- Le roi George et
la reine Mary ont 61t les invites
d'honneur A un grand diner don
n6 par le president Doumergue
en rhonneur des souverains.
OXFORD- Oxford et son an.


mew-r4k-Pafti
NEW-YOtK Suiv-at de:
aviateurs auinicains, le temp.
ca p q favorable pour le
v61 ln tique ; U rest
retirement dans la bonne dice
tion mais pas asses str pomg
purtir. .


--,.^ -fr


Plus on est tier de s'tre klev6
dans sa spocialit6, moins opt est
enclin A vouloir primer pour Is
reste. La plupart du temps ceux
qui ont des pr6tentions dans
tout, se consolent aussi de n a-
voir do superiority dans rien.
Albert GUINON.


mm. . I . .


1


Au R.olhta i --nd
La liode d6lem de I a MbliqU
Le retour de Guillaume II en
Allemagne pentl tre interdit
BERLIN- Le Reichttag a vo-
ti par 323 voix contre 41 I pro
jet de loi du gouvernaemeut Iarx
prolongeantde edeux annu6 I
dur.e 4u statut federal pour la
defense de a 'R6publique qui ex
pire en Jailet. Par cette me=a-
re ie retour en Allemagae de
I'ex-kaiaer peut Mtre l brelle-
ment interditjusqu'A ce que le
nouveau code pial qui redra,
p nse-t-on, impossible la ren
Wtre de (juilaamue t tarine
ctadopt.







LE MATIN- 19 Mai 1927


On juge...

Justice de Pai% (Sectio-norJ)
Ln'ndi 16 mai:
S-Saintilius Charles, Ismnaclie
ThlIismon et Vatoritn Francois,
tons trois ignorant leur age, en-
voyds par la Police sous la prd-
vention d'injures et de scandal.
publics. A r'amende.l
-- Ozaim Lexivoit, 20 ans, prd-
venu de vol au prejudice de M.
Bohn6, directeur du Bazar de la
Poste. Six mois tie prison.
Uranie Jean centre Dame
Joseph lDsir sur citation pour
injures graves. Es continuation.
Var 1 17 :
Helv6tius Labissiere, 2:1
$ *.Iosana Boito, 24 ans, en-
voy's lpar la PIolice pour bruits
et lapages. A I'amende.
Petit Lot Condy, dit Bois-
Pirot, 40 ans et Nid(a St. L.ger
prevents d'au ures et sortileges.
A I'amende et un nmois de pri-
soil.
Jtslice del Pail (Seclion Slid)
Rossiny Chicoye, 18 ans,
pr'venu de contravention aux
r6glements de Police en circu-
lant sur une bicyclette sans pla-
que. A I'amende.
Georges WHraux, 20 ans,
agrolome, pr6venu d'avoir cir-
cuk' avec une auto munic d'unlie
scule plaque. A lamende.
O r nu us Bazile, 20 ans,
-chaufleur d'auto, St. Victor S6-
nal, ignorant son Age, journa-
lier, Cliarleus Charles, 20 ans,
inarchand de biscuits, David
llenri, l'erlantier, ignorant son
Age, Andre iils, 19 aLns, cordon-
nier, Andrt iBossicot, 2:1 ans, 1nia
con, Enlmanuel Joseph, 11 ans,
dcolier, Villebrun Proplhte 22
ans, tailleur, Louis Joseph, 21
ans, cordonnier, prCvenus de va
gabondage. A l'amende, excep-
tWs Eiiinmnuel Joseph et Char-
'hus Charles.
I eonard Gustaves, 18 ans,
cultivatecur, John B3orince, 22
ans, envoys par la Police pour
vagabondage. Trois mois de
prison.
17 nmai:
Dr Leonel Plummer en-
Voyds par la Police pas de li-
cncee dc chauffeur. A I'amende.
Tribanaii de ti et Afaires:
de slmp police
Section Nord- 18 Mai :
-Georges St Victorj33 ans,
Andr, Legrand, 25 ans et Lu-
cia Joseph, ignorant son Age,
envoys par la Police sur la
prevention de scenes publi-
ques, mots obscenes, injures,
etc. Condamnns ai l'amende.
Alvara Gabriel, 15 ans ct
Elisena RaphaO1, recidivistes
euvoyces par la Police pour
voices de faith par la premiere
sur la second. Condamnues
ia 'aminende et a i 'emprisonne-
ment.
Section Estl.- 161 1ai:
Lucia Joseph et Felicia
Andri, ignorant lenr -gc pr-
Vcnues Ide mots obscenes. A
l'amendde.
17 Mai:
Frederic Jn Jacqnes,.23 ans,
Emile St L1t, 23 ans, Emilek
Goldemberg, 57 ans reprI
scnte p:ir Mr Abraham Baclhia
Celeste )Danmbreville, 67 an
Georges 11 itchi',38 a ns,Josepl)
Ciri~'n, 17 ans, Nercstan Fran
'ois, oi, ans, tous citls par Ih
Ti rilbutiinal l)our conultravciiol:
au regIements idu Service Na
tional d'llygiene lPuiblique
Condamnues a l'amuende,cxcep
tl Celeste Dambrevillc, ren
voy6 hors de cause.
-Christiane Nicolas, igno
.rant son age, envoy e par Ih
Police sous la prevention

voices de tait sur la personmis
du Gendarme Jeann ran ,. i:
Edouard, 25 ans. Dt1dr~e at
Parquet.
-- Miihel Brutus, 22 ans
Raphael Chrispi n, 23 aus en.
voy.s par la Police sous la pr
vention de vol au prajudic
de M. Justin Basquiat. Si
'm)is de prison.
18 Mai: ,
Frang is Jean. ignorant
son Age, Rose Edouard, igno
Tit son Ag1e, Etlamle Jean, 46
aus, Francine Marcetlus, ignc
tt on Age, prevenus d
scandal public. A l'amend(
Th6r6se Romulus, 1
ails, Germaine Homulus, 14
pi.s scandal public, A I'.
meadcl,.
jU-"ii(IC


Jeantilus Joseph, 28 ais., .Io
sph Alerte, 27 ans,'iertullien
lenrilus, 25 ans Fises Mi-
chel, 13 ans. Ililra M6ra.igno-
rant son Age,pr)venus de scan
dalai-public et de v.agabonda
ge. A l'amende.
19 M1ai:
Hermann Florelo,28 ans,
prdvenu de vol de 6 cravates
nau prejudices de M. Edouard
Depas. Six mois de prison
-Louissaint Pierre,25 ans,
Jacques Francois, ignorant
son age, scandal public. A
I'amende.
I'amende.
Section S id 1 Mai ;
Mine Vve Guerin, repre
sent6e par M. Talmy Pili, 23
ans, ing6nieur, revenue de
contravention aux r6glements
de police en circulant avec un
buss sans Ini rce.,' I'amende.
Marie-Sainle E'mmanuel,sur
citation du Til)bunal en pre
vention d'ijin res i I'adiresse
ide Monsieur A'l)house Sanon.
Acquiltee.


CORRESPONDENCE
Port-au-Prince,le 18 mai 1927
Mr Cldmentl Magloire.
D)irectleur du journal Le
Matin ), Port-au-Prince.
CheMrM'"sicur Magloire,
Je vous remercie infiniment
pour la note parie dans vo
tre edition du 18 courant con-
cernant la ftte Nationale de
ia Norv6ge.
Je vous prie cepcilant de
noter qu'il s'est glisse une pe-
tite erreur dans l'article en
question. Cc consulate a hisse
son pavilion, le 17 Mai, ai loc-
casion de I'anniversa ire de la
Constitution Norv6gienne qui
date du 17 Mai mil huit cent
quatorze. Je vous prie aussi
de noter que la Norv6ge est
un Etat souverain depuis 1'an-
n6e 872 (huiL cent soixante-
douze). Ce pays detail en effect
en union d'abord avec le Da-
nemark pendant 300 ans en-
viron et,ensuite, avec la Suede
pendant environ 100 ans sous
un scul -oi, mais cependant
la'Norv6ge a toujours 06 con
sid6rde come souveraine.
Je profit de cette occasion
pour vous presenter, cher Mr
agloire,l'assurance de mes
sentiments distingu es.
Leif FIOEN
Consul de Norvege.
*
Nous remercions I'aimable
Consul de Norvege pour ces
int6ressanles pr6cisions qu'il
nous apporte.


Au Radio


Ce soir,

8.00 p. Im.









8.15) I. In


au Radio
seront jou6si
S(L'Elite Jazz Band
Directeur Louis J.
Scott.
1. There is yes yes in
your eyes. Fox Trot.
2. Dinah
3. Marcella. De Fran-
cois Manigat. Valse.
M. Manigat sera au
piano.
4. Nathan. Meringue
Ihalienne.
Selections de chant
par M. Guy W. Wad
bworlh, accompagnO
au piano par Mine
NW. Place.
1. On the Shore.
W. 11. Neidlinger
2. Trade Winds.
Frederick Keel


3. Until.
WVilh'ed Sandersoni
8.30 p. in. Lecture par le Service
National d'vlyvgine.
8.45 p. m. 11,citai do piano par
le Lt. Louis Romain,
accompany a uu vio
Ion par Felix Jeanty.
1. Pensde.
2. Heures'Divines.
8,55 p. n. I',osie dite par Mr.
Cle1inent Coicou.
Sur une Toinbe.
D)e Victor Hugo.
9.00 p: m. ( L'Elite Jazz Band ,
Directeur LouisJ.
Scott.
1, Hard to get Gertie.
Charleston.
2. Scot s btu's.
De Louis J. Scott.
3. Valse haltienne.
i Ei t Igil


Une Fvorite

du Theatre
FAITH L'ELOGEI

de l'Exelento


I -






ALLTEII I HillS a d iI'E' LENTO
est fatmit\.
AIller Ilarris, une Ides arlries inh
pa)ables de la c( tilrtr, (lit qi'clle
doit sa jolie et jo.,iist' e l 'Ve-
hInre I'nlsale i ri juli'r qi'lhelefail de

l'Exclento
QUININE POMMADE
Vous aussi vous pouvez avoir
une jolie chevelure en vous ser-
vant de 1'Exelento. Elle agit sur
les racines des cheveux et le cuir
Lobeelu et apres usage votre cha.
velure est plus longue et plus jolie
qu'auparavant.
Les esth6tes recommandent
"'Exelento" parce qu'elle est Ia
vraie pommade de quinine. 11 pro
consent aussi le Savon Exelento
Skin qui conserve fraiche la peau
et enl6ve lea boutous et les taches.
ZNous sommes si sArs de ces
assertions et que vous aurez en-
ti6re satisfaction avecces products
remarquables si vous vous en ser-
vez r4gulibrement, que nous vous
envorrons gratia un 6chantillon
de chacun d'eux Nous vous en-
verrons aussi une brochure dcrite
par des specialistes en chevelure
et en teint. Nous vous ferons des
propositions intdressantes si vous
vou ez montrer et recommender
nos products & vos amis.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GE(l)GIA
Agents demands pour tons
pays.
Ecrivez pour renseignemi:uts.


Le V6n6au6la et le cen-
tenaire de Berthelot -
CARACAS Le president gie-
ral Gomnez, president de Ia lH-
publique du Ventzu6la, consid6
rant que les nombreux travaux
et l.s d6couverles de Marcelin
Berthelot en reldamnt son nomn
illustre out 6t 1 conds en )b6n
lices pour l'lumanilt et oflrent
une importance singulire pour
loes pays agricoles come le V-
n6zu61a ; considerant que par
une tradition nlaintenue A Ira-
vers la vie de la R1publiq'ie de-
puts son independence, les huotm
ines d'etude v6nzxueliens onlt eu
(tans la pense 'franiaise une des
sources de predilection de leurs
connaissances, vitnt d'accorder
un credit de 400.00() bolivares
(2 millions de francs) pour qu(
le Venezuela s'associe i la cle-
bration du cenlenaire die Berlhe
lot, qu'il contribute A ala fonda
tion de la cit6 universitaire di
Paris en y construisant un pavi
Ion destine aux etudiants ven&
zutliens et qu'il pr le son con
course A la londation de la mai
son de la chimiie proijcte au pro
fit de la science universelle.

La resurrectioni de
v I'Eiienlte Cordialh
La visileh' I .11. Doinumergne
t ''I Londre


PAIiUS- Londres a accueill
avec enthousiasme le pr6siden
D)ouiergue et M. lBriand. Apr&
avoir le salu6 iL Douvres par l
prince de GA(les et I'ambassa
deur M. Dl leurieu, M. )ouwnei
gic ftl reLilu a la gire de ViCls
ria par le roi George et nu pa
lais de Bluckinghamn par la rein
Mat ie. -M. IDoumergue a d6pos
une gerbe tie Ileurs stir le ctno1
(aphe du Soldat inconnu.
Au Whitehall Palace le rc
George a souhliaite une cordial
bienvenue t M. Doumergue et
ajoutn que 1'enlente cordial e
Ire la France et 1'Angleterre plu
estimhe chaque jour depuis 2
ans continuerait A travailler
la cause de la paix. M. Doumer
gue a reinercii chaleureusenmer
au nom de la France enll se fi
tant de I'amitih reposant sur l'i
terit solidaire, sutir I'idal coi
mun, le libralisine et le pro
grs huniain.Il concltl en la co
tmnuation dc union pourla d&
fense et la consolidation d'tn
oi'ga isalioii de paix en vue d'a
surer A l'Europe 1'ordre et l
PwUSU&"


--- -----------:~


r- da de Terre- N,-2uve cotnltinile tie ot'elet coilctain Lin-
,- ir s nav cs di o v lien ldu jugement di T"rilmu iml
- ent 1 qui cle'rchent les avt- (dI'Appel accordant i M. ltan-
e tuirs. Le Mik.ei ent lea Monia- chet la some de 5 dollars pour
Si annoncent qi'ils n'avAienIl Iroti- seshonoraies.
3. v6 aucune trace d.s aviateurs N Me Henri Terlonge, Substitut
dans la patrouille de etaux qoi du Commissaire du Gouvrne-
oi bordent Ia Nouvelle Ecosse etl melt en 'Cassalion, succ6de A
le Trrre-Neuve. Les pQstksde T. Me LWio Joseph, L. Sihstilt
a S. F. tout le long dleTAAIlatique donna lecture de son riquisitoire
1 ont donna ties rapgia o s hbla-I roulant sur les diverse phases
is hibles. de colle affaireo el concluant au
25 LYNN(Massachus kyin maintain du jugement des pre.
A Iltenmpublie uie n 1 un n mier esecon Juges.
r- grand aeroplane a prts Le P'resident de la Cour d6.
nt au cap Sable (NouveUll'o iseo) o dare IalTaire etendue, ordoan.
ci de bonne here lundi 9 mai par le dbp6t des pieces, i'Arni de-
n I'6quipage d'nn bateau 'aisant Ia vantl tre reudu dans le ddlai
.- contrebande de boissons alcoo- legal.
- liques venu A Lynn hier soir. Ni
n lh nor (des homnines, ni celti du -'-'
d. hbatau n'a 0t lutli i tle'' Andr6 Isidore
ie niande des iiformaleiars, nas, T" 1-15 redo
ieunde desliisan's Tailleur, 115, IRue du Peu le
is latioavelle dit que les homes lleur, Peupe
a sont tout a tail certain de l'exac p resqu'en lace du Bazar M6-
4 1 wKa d,46laration, ., I tropolitain .


Los inondatoons En Justice
du ississipi n Jusce
La ernet(' di fle, we menace l- -
s'(.hndre e les digjues edetli
NOUVIiLLE-O)RINS- Li L9s Grands Procos
noiidation ntinaceencore d, -s'6
tendre des ingln ieurs onl tW in Affuire Blanchet mcontre.\'itional
fortn6s (que les (I;gtes tab'ies City l.mik el National City Cy.
sur la rive est de I'Atcha Falaya ------
comntencent a ceder sous la Mercrediavec la mne co
pression tormi.lable des eaux.A Mercredi,avec la memCs conapo-
Joo),ise 110 tmilles nord-otIest de sition, le Tribunal (o deasationf-
ia NJuvele-()rlt'znS, 1 sjtasituatlin entendu laconlimuatioa de la'af-
est grave; si l redigun cstas ituA I hire Albert Blanchet centre la
est raveioit lsIn dea e evaliaient ( Nation l Cily Bink eel la N I-
c eoit le Coup el les athires pa tional City Company o. Me St6-
rlaiscs sintucs entire Atcha Faila- io Vincent, continaunt sa )lai- L
ya el la rives t du Missksipi. doirie sur ses moyens e'i cassa-
A t lha rive IoCes drau iest si lion, a IpassO en revue toui les
A lrt heu'il a alattu tIe 'g est points 1 jugunent d'.lpel cri- Ii
laisolns. routess leu soe Ctlita liCuti E cy ,ni:u t les deux d
imonsonts. ouees Oil nunai pt I losu t le ntartat, la loi du 27 st
etionsont couples d t odi. na pS-. aoit 1912 et celle dn 21 fvrier li
temore avoir tenm tte du d6sastre da is celts e toujours eu intention d'aug-
gion. L'6vactuatioi des pt aroisses etouiseue rucinteption (aug- r
lo)o n(1es se S htiit I )lt nenti)a p tr- nStter ses l'ssoirces, par c :I- 1r
lictulreinent d is la zole aeI- skquent slek, la loi )orIant lixa Ce
yia G(eaiscs. ieu ie la ltxe Ipr)oorliotnnu'lle il
pouivail iutltvrsser celui-ci. Et y
-I oaur appuver son point de vue, C
A la ChambVe I i dotli0 a recturt dntl'il passage v
ft'antaise de IlEpos6 (GiCnral tie la Situa- d
PAlIS- La Chamiwre a ren- lion de 1919 du D parletmnt
vov, ai une commission comilp)- des Relations Extrietires. 11
letwie la deniniile die pout rsuiles soutient done q.e la loi de- 1912
conlre six d6putis. LiA coin s a 616 abroge par celle dte 1919.
sio;i d(I sull'hregt tn1iv,!rsel de la II conilut alors au rejet duju- t
chambre a examined le project de gement du Tribunal d'Appel v
rhtornme electorale. il dIcide que, pour exc6s de pouvoir, etc. Pour v
la population tolale, les utran-, une reason oa pour une aatre,
g,rs v compris serviraient de Ia le IliAontnier a voulu la.sser lai
so :'i la representation ; it a fixea parole ia M. Bllanchet lui-miient
,')S le noinbre nuiiiniuin) des d&- aux fins di'ap)orter, sem'i.e-t-il,
pl)ut et a exigc une mnajorite aib- quelque luinire sur cc'ee al-
sollic an premier tour d(li scrulin fair. z
et reli.ve aus'co-'d ttoar. Le Tril)lual, de bone gn -ce,a
PARIS l.a Clhml)re,l'accord accord la p)irole i M. lBlan-lihet.
avcc le gouverniinent, a vole le Mlais cel li ci ayanlt voilu Ycair-
tex xt d( pr(ojet de loi dolanier ter des points essen:iels sur les
mais a renvoye an d6but de.Iuin quels le Haul Tr"ilbmn iI aura 6
I'exaimen itu nouveau larif. sattuer i)our se jelcr di.is tie Lu-
S'tiles cons-iluLraiotns;, le Prs:-
Un don do Joyux deait du I'ribunil lil o')S*rve'r \
av6rnemant M. Bllanic ie (it t'au lied de Jd- i
A occasion du 23~ine annive fenire la cause, i n'eni faisail
saire dhi cotironnemenl d'.l- qne I'expos. Or, si le lribil I
phonse XIll,P rimode Hivera d oit entenire, de cette laoni.
re-oitl la Toison (I-Or M. 13lanchet, il n'en finirait pas
MAID1il) Le g neral Prinmo aujourd'hui tant donn6, qu'en
de Rivera a t cir66 chevalier cette audience, la parole doit
de l'0,'lre de la Toisoa d'Or sur Otre aussi accord6e au lRepr-
linsislance du roi Alphonse. Cet sentant de 'Etalt.
honneUtr lui a 6l1 conirf6 A oc o M. Blanchet, qui avail voulu
iasion die la cClb)ration du 25e donuer lecture de certaines let-
niiiiversaire du couroninement tres, na pu le fire et it declare
du iuonarque. Get ordre a gale ,'avoir pas assigned l'Etal haitien
\ment CL6 conf'r6 aux ducs Mtiran mais bien les deux Institutions
da, Celi et au marquis Benda- sus-imentionnues et que ce sont
na. Les ministres onu requ la celles-ci qui out appel6 F'Etal en
Croix de M6rte r6ceinnienl cr6e girantie. Nouvelle observation
pour recompenser des services de la pirt d(u Tribunal et M
irerdus a lE'atl. ie roi) Alphonse Bianchet ieionce A la parole.
a accord 1'amaiistie 5 un grand La par-ole est A Mc Leiio Jo-
Snoiulbre de i)prisonntcis. sep)h, Coniai-saire du Gouver-
m .......... nement p)res le Tribunal d'Ap
A la Conf6renca -iteor- pel. Le Co.iiuissaire lait remar-
nationale 6conomlque quer que les deux d6cisioas ren-
dus Lant en premiere lustance
GENEVIE- leaucoup de d6- qu'en Appel I'ont l0 dans le
1.,gu6s voient une tentalive d'u- inine sens, c'est-'i-dire dans le
.aion douanierc enropccnne dans sens de la loi de 1912 qui pre-
la resolution qui v;enit d'etre ap oit des hnmoraires fires aux
Sprouvec par la conference co- Agents lDiplomnaliques remplis-
s omique ; d'apres la resolution sant la lonction ed notaires en
S la Societ6 des Nations pourrait pays strangers.
s Iaire des propositions n eessai- l souligie, en outre, que M.
s res pour I tablissement d'un sys Blanchet, a voulu, sans doute,
itene de tari- k i(identIues A ceux se d.pouiller de son titre de Mi-
des pays des puissances euro- nistre PlCnipolentiaire et E. E.
" peennes ou polr I'adoptio d'u- renplissant inmomentaindmcnt les
" ne base co:ntiune dans i'0labo- fonctions ide nolaire, pour se
Station des traits de commerce, consider silnph'lment coinie
-_ -_ nolu r: dlII Yli \ Washington, ce
- Ot sont Nun esser qui seair une anomnalie. Pour
et Coli? repousser le point de vue des
o La mer .qarde son secrel a versaires 1 tir l'al)rogatio lle
Des conlrh'ebiadtrs o)nt I'l 1 la hoi dC 1912 i)tr elle de 1919,.
yrand aJroplanLe pris de \l L.e!io .Iwep!i lit observer
la o vel'l E:cosse ite .i' I Ioi iI' 1912 ,tIa t u e lot
PAIIS--Lc coinilt dlu raid de speci tlie', il lf.Lt lralt done uie loi
SNungcsser pri'cisc lque l'aviont de Sl'e"iai pottr I abrogcr.
Nungesser ne portal alccune ins I LAt'squ Ic le 1gislatcur ide 1919
"s cription ressiti')lant i I'avion disliit quce la pt'6sente loi abroge
i que le vapeur allenianil a recuc:l IhtIes lois ct dispositions de
I li dans la M r du Nortl. lois (lqui ltt sont contraires, le
s OTA \WA ( Ontano ) ,n .gislalitt'r etiendait parler des
e temlps defivorable dans le d- "I)is ord tiress irtgissait la mii-
- iroit Cab)t (ti spare le C-.- l le .miss ire du


- ..- l -Nl"!
Com lssio dePirt,.

Les personnesdootleS
suivent et qui occupy '
proprist6s situeWi d
commune, dans Ia i
Fort National, AveWM
Pouplard et Nord
(Quartier de St-ABtOiU.
prices de soumettre I
mission Cadastrale,, ds
plus bref dMlai, i ti..
6tablissent Icurs dro*MsL.
Dr *a.s',is,S. Eli1dfJ
Fortunat, H rmsa-
ton,Altred CprviD
Isidore,Boily Mirambwj'
vius Baron, Edmond D!Py
P o r t a u P r i n c e l e 1 8 M"*1
Le President. i U
Clnment MAGLOI,&-
Les MembrS",
H. BENJAMIN, JV.,-
Marc BB US'


- ..- .- S.


I. -. -- I --- --,


I I I II ; _ --- --


CONSTIPATI
JU -4 n s 2 o0B"0
OOMPnRIlll

do DLORT. ls

'BOST LU MUtLL
DES PUROA
Alez.PBRUI; Pharuago
Phatmai. du D JUlaS
at *OtesoI*@ebon....s

L-'Iltalie et la
*C3nf6rence & trole
RO .IE -Le gouverneenthe ,it
ien a envoy6 I'anmbassad
les Etats-Unis une r6pons k ls
econde nqte du PrisideplC
idge dans laquelle l'talle eui l
itee A Ctre reprtsanre d'U"1
naniere quelconque A a Coilt.
*ence navale des trois pliua.,
,es A Gentvc.Le gouvernieme,
tanlien se r6serve le droll d'env
ier des obiervateurs navai I
ietle conference suivant lea d&
veloppeients des pourpalegn'
e Gen6ve.
Pianamna Railro '
Steamship LiUn.
Le steamer tAncon ett4,i
tendu a l ort-au-Princei,' .4
'enant de New-York, le 1.''
nanclic 22 \t i 1926, avee:' '
11 pissagers, 111 sacs |
ettres. el tI) rtira d-ins "' k
ni li d(hi mnne jour, dir
m21nt, oi.or Cristobal. Ca(tl
sone.
O. B. THOMPSON:
Agent g6n6ral.

Lo8 .Star
.Stea ship CA
L! isteaucr (Munloyala
iauit de (iavesijo.i, 'egxas,
all tend a a Port-au-Prince4v-
le 2) li c )iirnt, en roiuti
Inieinie jour pour l' Cap Hai'p
et Porto-Rico.
Port-au-Prince, le 18 Mai 19
BOUEZ Freres, Agents. ,.


Varietes,
La repr6seutation de M.i
di soir n'a pas pu avoir e i
cause du nmauvais teinpS. g
sera don.a6e ce soir.- -. B
se fera eatendre dans se t.
sons : ( Nan paint riAnt
pas man 16 quitt6 ; a
pas potl chlill );
douce ,; a Entrav6 e 1t.


l


".6- A011-> 44"; ** <- I .. "--







LE MATIN- 19 Mai 192/


AIMERAlL AACCIDET


P~LL*


FIRE & LIFE ASSURANCE


Corporation Limited

Perth & London


1 Veuve F. Berininghamn
A gent Gneiral pour HIai


3OUVEAUTE SENSATIONNELLE


sstiral
gniliallle
C -.


-c core accideo.ts pour personnel d deux sexes
ages de vingt FoixlI.nle ans i une prime insi.
do vin!gt-sept dollars et demi par an donnant droit
en caR d'accidents ordinaires causant :


MORT .000
PEW'l (I 2 VLl X, D)EIX MIEMBR:ES ou
'un l. :L vt IN EMBBE 5.000
1 (RIF ('un (1:1. ou UN MEM iKbE 2 .50O
Ic1Opaci6 toltil t n,' 01ii e de Ii.vail O I olliar s par
'1 inuiii jusq(l' 2( semi: ines
li ;p' il i Ia lli lie l n I orvisi (d tIravail 10 dollars
par semaine jusqu'A 26 semaines


J polices de Or 2.210 et de 1.210 rout aussi dmises avec primis
9; rduites proportionnellement


- sui'ance Maritime!
"AJ. Assurance centre le Fede!
Assurance sur la Vie!
S Assurance pour Autos COMMATREFE E, o
S. CHINE DOMMACE CAUSE A AUTRUI, LOMMAG(E PERSONNEL.

orporatin a des succursales et des agents dJa
e e Corporation loute les contries do monde et s
re6prsenlants sort i la disposition de tous les porkiurs do policies
pour leur priter secours et assistance au besoin.

Pour tous renseignements
t'-^ S'adresser aux Sons-Agents suivants ;


Port-au Prince
Miragoaine
IPcit-GoAve


A-


ED. GILG
'1 OVAR & Co.
D. 13OMBACE


autres Sous Agents sr c.nl iionmni's Ilienol1 drns les nutres villas de la R'publique


Slsa nlerra
i d0CUba


"IHosa venant do
Sd Pu4ilto Plata est
fot au Prince, Ie 23
II partira I m6me
tNagio de Cuba et la
11at frot It p.Suagers


e1 16 Mai 1927.
)ER Jr., Agent.


ALUMINUM LINE
New-Orlians Soulh America Steamship Company lne.
PROCHAINS DEPARTS DIhtrCTS POUR PORT-AU-PRINCE HAITI
Le steamer "lidshora" laissea fewv rldns Jle
17 Mai directementg ponr Fort au Prince et lea
port dujNord.

A. de Matteis & Co
AGENTs GNtxRAXz


rc-mu~3r neI


ihLM


ATTENTION! Le BEURRE


ESBENSEN est


San


saIns


ri val.


voque actuelle epouvan-


y te la concurrence.
aira bi-au dire et beau laire, I lion q ult hiitiei a loojours su it
.'auria toujours appr&c.er les bonnies hosvs et paiticuliiiemunt
le bon Beurre Esbensen


R&Iamez-lede volre fouInisser, Ic BI'ftIl .E ESBENSEN el emarquez bien que
chaque terblanc se trouvenit uine VAClE el son VEAU el n n pas un il(lI.
EN VENTE
A rort-au-Prince, chsz simon Vieux, A. BoltW, Ch. Picou!et,
Alphonse Ddsir, E. Lajoie.
A Saint Marc, chfz Madame Maurice Clesca, Madame Cld-
mefnt Pinard, Madame Lacochetibre,
Aux Gonaiv(s, chez Lacroix St. ltdmv & Co, Madame Eugine
Dibro'se, A. & F. Mec Guffic.
A.temrnel : chez B. D nies.
A Petit Goatve, cli.z R.P. Reid.
Les Caves N'adine Veuve Birmingham

Et dans touIcs les bones Er1iceries
rour les commander, s'adres- a


Alfred VIEUX, Agent


n.ur


Avis Important
Avis est donn6 a tous ceux
qui ont des permits pour en-
magasinage de mati6res in-
flammables d'avoir a les re-
tourner la Compagnie des
Pompiers avant le ler juillet
1927. Ceux qui desireit les
renouveler ainsi que ceux qui
d6sirent enavoir.denouveaux
pour ia vente et leinmagasi-
nage des products inflammna-
bles ci dessous mentionnes :
Gasoline, huile de naphte,
bisulphide de carbonne, ben-
zine. collodium, k6rosine, al--
cool, tcrebenthinc, uIiles et
autres matieres inflamunables
doivent laire leur demand
par 6crit nientionnant la rue
et le No de leur dep6t au Chet
des Pompiers qui lera l'ins-
pection de ces dep6ts avant de
leur faire avoir leur licence
approuvee par le Fire-Mars-
hall.
R. L. BIRT
Lt. G. d'H.
Superintendent de la Cie des
Pompiers.
. .


La l-altri Dailey
Vous offre' le pr6ventif le
pluasprialit centre leas pide
mies du moment.
, Il:vaut mieux empdcherque
dI erIr.


Avis I natrlmonial
Je soussigne declare n'Ore
plus responsible dt s actes de
nion epouse, une action en di-
v rce devant ui 6lre intentte
en i!n &ne ltemn s (ili'une a lion
en (desaveu de palernite.
An tilla (Cuba),le 4 Mai 1927
Lcon OSCAR


..oop6rativO
RemAington
Le No 49 a At6 le troisi-me ga-
gnanl,il a eu lne meahlee Remivg
too prtialive au prix de Dol 8,51..
l.a dcnizime drr t est ouverfe
ve ez vous inserire G. GILG


~' ~k r


Dehicieux et: recoinforiant--Pureinent Haitiei ,


Vieux d 14ans-Couleur naturelk, propre


ois Etoiles* 1

f


ci


son aqe.
Delpot G iineral:Spot's (Cil
GRANDIUI: 1532


Compagnie 06a6rele
LA steamer "Caravalle**'arlii do
Bordeaux le 3 couraut slt atlendil
Poert-a-Puiace Ie 1.
11 repartira b Ijour de soa arriv e
pow Pit-Gove, r Santiago de C -
ba ole peeoi du Sud.
Si tour a Port-au Prince Ie 7
illiM Ie a it jour pou i
Sve IM porIu Nori.Pu. I,
Plht at a e Ju;( .i. R. ).
Put 06 PIWace, Is 14 192
E. ROBELIN & Cie, Agents


A de Matteis&Co

Iicpresentants pour Haiti


MrNAG REOI
Fumr tlindre tous tiissuB
LAIN, COTON. 01Z, it..-
aucun product n'6ale
go MAR MESOEN
tMvt-- * te *. *** *I b RAiO Waves
J i a a t IOUT b..nne Matisons de .N
fillem p, trtvt r1 at f us ,, lle m e < m, l,
llll v~cQt(),.


*

$


~_____ ._ ___~____i_ __ __ __


- -- ~UI.-


_,_.---.-; .,.I .- , ---~ -- - --~- -- -- ---- -- ---~ Lc~~ _,


Iwon


F


I"


- --


I---- -


~_____ ,,


i __ __


- -- II "'~ "- -- .. .. .. *P. ----


- I II r-- ltd


I~t~~


I S


--






11E MATIN 20 Mai 1927


Ces '>4noncet


I ous illleresseHl,


4URODONAL7


Goutte
Rhumatismcs


Ob. 1 A
Calculs




.l ... .' r V I '* 1 "
1. ft U t t ,4 . i 1 ' -' "-


Nettoie
le Rein

laVe le flie
.t les articulations,
dis.sot I'acide urique,
active v nutrition
St ox.yde les grailses

i;1,n til i: ,1 1 I ru t.q,lI
I,, I,., ,,' 1. I i, 9,,
hl4 ,, i 4,,. I I .. II r .. ll VOA l e IU
1. I. I .1. I. ,.. i* l .t r *'* c t4 4 .4Hi
l. **l 1. ' i I '. l r i t i, .,i o ti
." ,, t '" ^., l: '. 'I I . 4 II4V l


I'* '~


'II

I, MM'/
i" u iii~ji is is


Insurance (o

Une des plus fortes compagqnie

canadiennes d'assurante sur


I la vi

Euq I.e B!
.3]


Ld ,
Xi~


isse & Co


Grande tabrlque do
Sellers et harnais
MAURICE 13OUCICAUT
1931 Grand'Rue 1931
En lace de Catts Pressoir
Selles anglaise,americaine et
mexicaine. Chabraques, vali-
ses, jamnbires, mors, etc. etc.
Prix exceptionnels.

Oe trouvem, 'iwez
-Charles N. Gai tjes
RUE DU MAGASIN DE L'ETAT
Extrait orgentine pour orgeat
et toutes sortes d'extraits pour
liqueurs.
Vin rouge par gallon.
Anisette, Cacao ettoutes sor-
.es de liqueurs superfines.


-u *J.U '


its ez-le


^
0
c
OB
S"
C/l
!>


0A

S-

0
0 0


3 e
".9-
N -
a ?



7 e0
2 -1
4-., "



21. .
C' "


0-~
6 0 -.-




. s" I





on
O g2
CA (a -


0r






0


--= ANS
E:G AL.- .."


H


(k4nra9ft.


Lo UL


5-


S'
- 0


hlmiu-nlmerika Liue


Le steamer -' Kret." et attend
& Port au Prince v rs le 28 mai
couraut pour prendri d I, At pour
I'Europe.
11 repbrtira le meme jour, .via
lea ports du Nurd' pour H.vre
et Hambourg.
Port abu Pince, le IS %!i i 192
OLOFFSON, LUCA & C"
Agents Gen6raux.

Royal Nail Steamship
Packet Company


Le steamer "Chigielto" attend
A Jacmel le ler Juim proehaiesera
& Port au Prince, vers le 4 Juoin.
pregnant le Ifrt pour les ports do
Nord et 1'Europe.
Port au Prince, le 14 Mal 1927.
J. DAADEK Jr
4gent G6n6ral poor Haiti.

Horn Line
Le steamer "Venu." venant de
I'Euro pe v'a Porto r i,'o, Pue to
Plata, les ort- du No0.i, eastaten
do ici tI 6' iot eo course, laiasant
le matm jour pour K'bgaton, Sto
Domingo et Curasoao.
Le steamer "Leisba" est parti do
Hatrbourg le 30 avril 1927 via
An .ers Londres, et e6t p"eedu
Ai Ia CpPlale to '1 mat en cor"s.
A Port-P.u-Prtnc e1 14 Mai 1927
HEAHNER A&Co
Agcntb Gidnraus de la Hoin Lin.


Grand H6tel de FranU
P.P. PATR ZI, Propritaire
Cet Etablisement renomme don't lo61oge
plus A lalredvlInt d'etre oompleteonuat
et remis neuf. Les ohambres oat tout .
fort moderns, le service irr6proehable, le 01
taurant soign6 est do tout premier ordr, I
tel n'ayant rien n6glig6 pour fair plateir &
charmuante cllentLio.
Mr PATRIZI, qui part blentOt, apDorter'il
re, our do France do nouveles am4I 4
donneront la plus entiU. 6atsfm6Mtle"U
D6jeuner & la carte, Table 5io
Plat du Jour au choix
Pension an mois, & Ia seaiae, par jear
Garage mis gratultement ila disposities
voyageu s.-- Bainr, Douches & toutes le
T616phone WNo 841
Dans lea Magasins souoh6s A l'ROtel. 08
vera toutes sortes doe rovisions, lins, Liq.
cigarettes, Vins d'Espagne, .e Bourgogn -, d'Italiei
Choix de Conserves.
On y trouve a l'arriv6e, pennant Ie s6je*8
au d6part tout oe que l'on 1i6re a x Gran. I
tel de France.- P. P. PATRIZI, Propri/ttairs.
". "


Fred. Gaetiens
No, 117 Rue Roux ou Bonne-Foi. NI 1
Telephone: 667
ON TROUVERA:
Alcool fin pour liqueur.-Sucre Hasco bliance
gros et detail,- Riz par sac et par livre,- .Sli
Grcnadinl, I 'ice, etc.- Cigarettes, Chesterfielf
Chant *clrec, Pantull6 mn. M6in *hctles ualit6
re. -- Conserves alimen;aires. C, fe vieux pr
cafi cn pondre WWliskv, Bire Palze.
Chi upagne Mass Pere e1i1ls Champnagne qob
valiscr ave avec ante :ivc n'iinporte quelle ia
li place.- Chaminpagne L'inson.- Parfuiteriel-*
l)lanc par gallons Cet p.r l)outeilles. Vin ro
).)utelcles et gallons quality sip6riettre .,g
par barriqiies et g:illons.- Eirfin le fa :u e XI t
NECTAlI. Et la non n.oins fa inc u se A NIS.
Madame Fr6l6ric Gtljcens.
Venez fire une visit et vous sortirez sato

Ce qUil a jam.is wcl fail
Ce qui e pent etre d~p:iss.

Kola cha noagnO(-
F. Sejourne


Pr


-_ I E~l II


6parl JIan sc conlditions rigoureusC
I)VASEFSIE
PIrc6pration et Vente
Plu..nsMActE F StJOURNE
Angle des Rues Rqux et du Genti .


me


Capital: Or 1.O0,000


Eug.Le Bosse WCo


Aqents Generaux


I


- ----


__ L-


Mulft
RK


~Sili~E~reJ~i~4li~l~~~BIP1I~CI


I '


-~ r-


I


'''


mm


* -' *' f *


ATRI


"


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs