Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04468
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 05-19-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04468

Full Text






DIRECTEUR
Rue merialne, 1368
IgLPHONE N*242

UJMVERO 0O CENTIMES
' 4 "


w't content Ia vie...


habitudee d' etre

toujours mnelancolique .c
---- 1Por t-au Princicnne
partoul, aujourd'hui, ne se! Les grande peines morales 1611 GRAND'RU.A ncienne Maisn Kcilel.
iJg qous, que visages cbranlent loujours la consti- Mason
I .ses et gelns 1melancoli-j lution de I Ame et diminuent Maison s'occupant exclusivement d'Oplique el oi yvoul
Il.4H t bien trisles, les sa sanI. si nous pouvons ain- troinvercz les verres el les monlures don't vous avez he-
que nous vivons. Mais si dire. Elle ne peat plus se som.
c endant, que I'etat sonneltre I'inevitable et de- VENTE EN GIIOS ET EN DETAIL
llier des Ames, les ne- vient, avant !.ngtemps, inea- .
augpliente ledeuil des pable de sentir unejoie pure, I NoI altlrons l'tention hikiveilanlc des oculisles:
1t ioaus fail voir la vie line belle et sainejoie. Bien' I es puescip ldions deverres evlindri(i es on ipnismtiuesI
J r.... pe plus epais que hlieureux, si I'idee fixe ne vient pcuvt, ,ir, exmces en deux on ,rois smines.
ti oppe en rea- exercer sur l'organisme lui- _
5.N N inI m les, peut-dire, mnme les ravages d'un veri-
maladils que ma- table empoisonnement1 T ,le sable. Pour tos., le i,,mef
[" En some, vivonsl Aimons LeCS I U X agenouilluemul des g-niratlions;
La n6viose, onl In, trop de la vie, car, quoiqu'en disent et le motnme culle, pour avoir
's at qu'ifl y it encore Ics sceptiques et les rassis, r lev si haul la stallue humaine
de n11 qui ignorantt, elle vaut souvent la peine OU UII OyCS que, sur les Ironls. le laurier se
et t qu'une cons- d'etre aimbe, d'6lre v6cue.Tra- -ianaila d'&ones I
ercihts come le Yaillons. Nous Iriompherons r
I fl Bdebilile corp)orielle loujours de I'ennui, par un Tandis que sur le sort de Coli
IsiAIlfla volonldet co)i labeur r6gl6 et par une aclt- de Nu.gesser, sinlensifie I'an- r
ind le boi fonction e- vile nthodique. Nousamor- .oisse du monde, s'voquent LE M ATIN
t OeaWl. Un corps mana lions ainsi les sensations trop rit Ic sou esir, hes es1e y
T esi /~ 'esprit. un g6o- vives, Jes sensations doulou- Lent6 par des gestes surhu- y11 8 anatS
re"aiaj loibunne memo0ire, reuses, en exaltlant nolre vo- mains. (fdargir I horizon de Cli p
"o ie philosophy, le lon16 et el plrant notre cer- I'humanilt.
Ib ameur du Notum O('- veau de connaissances nou- Voici le general Lap6rine, le Nous vrappelns i6 lous que
inm, qui a dil cela. Oui, velles. ooniqu6ranl du Sahara. Dix fois, nous avons dei6 dder cMa
1 ,lletre hunmain. le Nous savons tons, n'est cc il a vaincu le monstre. Mais le saed n nu ro du a
% (teu 8 pages oU r6clamnes, avis et
Iq cIfide-consliluent une as? (Ie la vie est une Partie dernier mot doit rester Ala e unonces so assrs de
req na tia '14g0ger. quil fakil perire. Soyans donc Elle ~*tale, sable lauve du Ta- plus grande public a
Qurejidre, ava.tI beaux joueurs, pcrdonis i nezrouilt. Pris par un vent brush' Tous ceux qui d6sirent fire
1. conseile Ga(elle, tomme le sage antique, lence.la ie blessed soulient dansle numrro de samedi sont
a oji otmbre. Que consid rons don come le courage dees deux copa- pri6s de nous les fair parvenir
4ti o.faier? Si para. d'iniapprmciables honeu e mcins, I' ic. E esn t Bernard, as aujourd'hui au plus tad.
xal que ki*a paraisse, une Ious les malheurs qui ne nois police de la edil, lagonie, la m -
intercurrette adviennent poa. Loraque "Ous ddt grand CW dans le lii "
g en lui 1a facullI sommes v6ritablement rMal- digne de l'cuvre, le desert dts ParsI- o6611b" s
atpe ao~l seud. La a6uf- heureux, souvenons n o us sables av'c, s devinant dans les
11 aBnera peul-dlre, quil esl peu d'infortunes dler- oin tain s. le Hoggar, Abrar, Eles-usi e ri?
1mrilent, mais ftnira nelles. % Si I houmine hlieureux, Gao... Je i'a imais mI0 b persoi.e,
iT guerrhlel reLremper son a Iresjuislement (lit Bussy-lia- Voici le capitaine Scott, vain- ire !
it poul"la itucitalc, en buhlti,peut toujours craundre, queur du P61e Sud. A rep's le Le 3juin 1815, deux mois e
11ndant sorf"syMt6me ner- le maiheureux doit toijours sudois Amundsen, les fis d'A- quinze jours 8prs la renrI e
d gleterre ont atteinl le but. Mais qui..e jouis. pres la i'nt-e
tIU.X el en dJuquaint sa vo. csp)6rcr. ) au reLour, la mort gueLte. E aux Tuileries de Napol6on re-
'o. Celui qui sounre veri- I sperance I une des trois ie l e es victi vans, venu de ille d'Elbe, souvrient
hlnemten trleasse jamais verlus... IEl, renarquez (qu'il s Oates, puis Wilson, uis les sances des deux Chambnles
te!a ri pag ses exigen. est loti)ours imprudent tie lowuvers. Le dernier en face d'elle, franpaises, ha Chambre des Pairs
t~otsles. Quant A ccux chcz placer Ice boniheur dans les c est le Chel, ainsi qu'il sied, cl "a Chambre des ltepr'sen-
Sia souflrance Lvoque la choses ext6rieures. II est en Scott. Pour cadre tragique, I'e- plants.
)mr dela mor1, ils n'ont qu('i nous. C'est en nousqu'il lautl le tendue des neiges sur laquelle C(s deux assemblies proc&-
Wrappelerque nous mlouons cherchert ct laclion de la pen- la temple s'exaspdre. Scott esl Otrent A la formation te leurs
aMque jour. Noire dernier see est la grande therapeuti prdl.pour la croix et pour las- bureau. A la Chainbre des lie-
Jer W'est que la finde note que, -- messicurs les m6de- cension. Et il meurt aprrs avoir pr6sentanrs, Lanjuiais fut ilu
m. cins m'excuseront de leur vo 6crit dans son livre de bord,des prnsidcnt par 277 voix cootre 78
z deu rs: e mot, pour a iris- notes dpassa en insurparra- A Flaugergueset 73 La Fayellte.
SEc zcesdeux vers: er ce i p la rs ble sublirniL tout ce qu'onlja- Ce clhoix d¬ait que cellte
m 1!lesse. mais produit lea plus grands Cliamb'eriondait dAI, car, l.an-
i i 'aii eI l.a dermn. arSbie La n6vrose, I'habitudc de poles de la ltrre. juinais l.ait ce membre du S-.
SZ a ,ile l g 'o d rl0 u64 'n1aul voir lout en noir, le pessimis- Aujourd'hui, c'est Coli, Nun- nat imperial qui, le 2 avril 1814,
,wi riii nmesoultdesennemis que nous lesser. Demain bu dans I)ien avait lp)ovoqu6 el (d1cidi le d6-
alion anormalc d I nourrissons en nous-memes Iongtemps, la tragedie dantes- cret de d6chiuance de Napoleon.
St16 pLi ,e Ihar- et qui, pen A peu, d6lendent qued6voilerasoasecret.Lamort 11 avait 616 nominee, A la pre-
Sndividtihle, Ia dou les ressorts de nolre volonl. i ut-elle i-blouissmite et br6ve, Iuibre restauration tics Bour-
Brni jjc ule la donl Chassons les done. Su r le I'oiseau blanc s'Ocrasant sur la boIs, pr de France par Louis
Sa part d I'- delay vie,poyos une r, dans une lapolheose de XVIII. Son dlectioii A la presi-
large oaipartf de eor- ,r^ Pf.amines?Lagonie lul-elle dune euice de la Chamibre hi:'ait
'Elie se perfeclionime lar ege o dtme rge, rose I enteur infti.ie, Ie vdlivole bles- point faite pour plaire A I'Eni-
mesure qe I'(etre Wtee, celle &de lpglie, de la Ind s'elant pose doucement sur pereur.
Ssafli et cela et 'vicloire, de Ina yue, de I'Esp6- les flots el les Proimnthes ber- Celte section, aux terms de
e consater, tors- rance... es, pendant quelle blerni I'Acle Additionnel, devait tlre
SDobs i'ytq'de loa o u... .. s -s- -" par le rytlhme des vagnes, sous conlirinme par 'Empereur; et
slet e p"s Las Due eat so ldane-ix re ciel implacable? Ou bien, sil lorsque le nouveau bureau de
det es. da pe-r Iheures de daase, est encore perniidesperer con- la Chambre se pr6senta arm Tui-
,de IjB sensibility est Un sp~cialiste, M Charles ire toute esp~ralce, dans quel- series, Napoleon savanl a en
6 exee l lE viael- Nicolas#a batnu le record mon qu'ilce perdue ?... souriant, la main tendue vers
P or s'wtpe ; car, la dial de dur6ee de la danse, en Terribilitk indicible de pareils Lanjuinais et lui dit:
ce ne.. it elhter,' dansant pendant 266 hlieu res calvaires Plus due le supplice Etes-vous a moi ?
solutionoe l n- 15, sans avoir pris plus111 de 3 physique, la g4enne morale, Sire. r~pond froidement le
yhe po ot si'e minutes de repos par heure. oualle fame d~s martyrs. At- Pr6sident de la Clhambre, je nai
llen a ,.tqot~.n- M. Nicolas, qui avail corn- leint, le but pomtuivi eut diar- jamais 416 6 personnel
B.nne reason uiuc~ dan ser dans unta- i, Ia respiraiode la terre.Au au is Apersonnel
inCujJesahaf^ane bIseen A Iser, le 18 iivre de gloire d leurs patries, Lenlhousiasme imperial se
es g'^ ancsbl lssem'cnl erA is ajoutaient uu page munor. calma net. Un pii s6vere barra
ldoeau rS e 6nt lriet-i'aIs la sotroe, ne s'est telle, El mis le rgisement du le front de 1 Empereur, cqne
I r ies, gl, .' ,(^l qWc le riemier Mars, Dealin. Sdr le rd *,croul, I'on. moue ambre fit se contracler esa
oran allle rs yt1ittt 5 ant ourne dulalion des dd ies, la tombre 16vres. MaisNapolon reprit vile
r6alit te rfemerit E I~Ildt'Iquae jours sans ar- des neiges, le ntrmure des va- son aplomb et t ajonta :
Ve dl EW^ ,Tt ,i innt, bovaint, se ra- guess. Qasiquoes uns affirmelM.
d, P'r' ourttt 4Mf9l, cesserde tournier, Ssacriflc es ut-6tre n6ces- Lanouyina, que vous tes bolutr-
!lMlornIitA de la sensi- .t^WlllliInaniVp'loenilala ilrebpur cclI er la marche bonimse. dautrea que vou~ ea
' sc m0 e epotn sur son (Atounaqte de lt caravane. De mon encnemi personnel et d'au-
i liau t rve- do ezsuctprols per- hi e loin, suit es plus haute& Ires que vous aime v6ritable-
tiqe- de ine trols pe mes. :ces fla aux vera lea- meant votre palrie. Vous lugerez


"- w u L ne.ou- soLncen quels,aux heur de lourde an- quels sont ceux qie je crois,
'fses; ncie record deten par I'humiadi tourne ins. lorsque je voua felicite, ainsi
sonftoCes ont cette Mr Nicolas lui-meme, 6tait de t-nctivTemeat Ie yeux. Sur la que la Chamabre, du choix qui
cularitc de se nod 46 heures. "' lisle lulguragte, fes noms de vous a lait son pr6adent.m
Iie-et et elles s'ag- Voila 'vn home cek1bre,el Coli eL de,Nue r... L'Empereur A la grande Aume
ndeur et Lout d6signi en lout cas pour Pour eux utenait de 1'O- availt repris en Napoleon la place
OWL' cahtente ~jrendre la. place d'un calcu, ta.. come pour Scott, les usurp6e un moment par I'hom-
nitt 'i&fr le~ pris. later. 6 tis; comule pour Lap6rine, pepoltlique.


Conseild'Etat
La stance d'hier du Conseil
d'Etat a 6l6 preside par le
premier Secr~eairedu Bureau,
Mr Emmanuel Destin, avec
come accesseurs, les Con-
scillers Ed. Manigat et Louis
Liza ire.
MM. Its Secrtlaires d'tlal
I harles Fonbh un. Ch a r les
Rlouzieirsoni au bancdel'Ex6-
culif.
Mr Parel, Conseiller d'Etat,
avant borderdr I'ordre du
jou"i, voudraiiL voir I'Assem-
hle s'associer it so proposi-
lion. tndant A suspendre la
Seance pendant 2 minutes en


Intre IoIU ,
tefi


... a vu une carte. C'est celle
du Direcleur-Proprio d'un ila-
blissenent, a telie r et bric-A-
brac. On y ajusle, rajuste, forge
et fonde. On y repare machines
A coudre, '"crire, phonogru-
phes, bicycletes, coffre-lorts, re-
volvers, kusils de chase. Oci v


signed de recueillement A I'oc- achkte et vend des... brimbo-
casion de Ia date mminorable rions. Mais n'en rions poiat.
du 18 mai, dale de la creation iest le travail, c'est 1'efort, Va
du Drapeau liallien. vaut mille fois mieux qu'authe
Le Secr6etaire d'Etat de I'In- chose.
1Irieur, au nom de l'Ex6culif, *
s'associe A la proposition du ... a vu, samedi soir, A la ruelle
Conseiller Paret el demand Piquant, M'A.... avocal elegant
mrme que cette suspension de forme et de language qui con-
dure 5 minutes. tait belle et longue fleurette A
La Seance suspendue est une Belle-de-nuil. Mais veila
.que survient un acleur, et do
reprise, ciinq minutes aprbs. m6rie, S... L'homme de robe
())lenant la suspension de n'aime, sans double, point les
l'ordre du jour, le Secrctaire gens de thIAre, car, NOTRtE (EIL
d'Elat des finances, obtient le vit soudain tout d6contenan-
I'urgence et le vote immindiat c6 et filer A I'anglaise, au grand
pour un project de loi de cre- desespoir de la belle t fille *qui
dit de G. 2.500 en faveur du esp rait, pour ce soir-lA bonne
de61gue hailien A I'Exposition aubaine.
Industrielle et Commerciale ,*,
de Los Caballeros. ... a vu. ecore samiedi soir et
Apris quelques discussions Ilojours la ruellI Piquantl, un
sur le principle de cc projel, jeunie avocat. un etudiant en
il est votl. droit et tn poete entrer bros,
Un novel ordre dii jourest quemient de compagnie chezun
I it tlkilbh ij* l. d


proclamiC el la seance est le- esi" n"f*l" uu |u ii u InUCI ci
vee. un dusinfoucla IuOMquM *
poete venait de les reciter des
Aads* Xalder vers de sa composition. Lar
And" 11Wd i min'ni. El ces messieurs' crs
Tailleur, 1515, Rue du Peuple uaeitnt un insecticide quoilo
presqu'cn face du Bazar M- que, un dsinfectiant, quo 0 f
tropolitain.
- ...a vu, dimianchneiapres-midi
S 5 T'hor, quatir ('aiearaes qui
1 sepyaiet une( bone ptrtic en
11 requ e belle et joyeuse co, patnie. L'on
A stit doimnd ren. dl,:--''s daus
A LA ne proprial-- ombriuse, ou I-
eD uilfage des grards arbr, ,
D. T. T 'herbe, la solit eie invitale t
aux tendres lutintries.' Maisj
garden de la pioprit* av.
Mr le Directeur, ui aussf, faith la fIte ePil *t Tif
Voulez vous atre assezbon de chauffA A blanc.11 se ftwA .i,
demander 6 la D.G.T.P.d'accor du petard et menaqa de treobler
der sa bienveillante attention la noce de ces messieurs et da-
A il'Avenue Nord Alexis par- mes. Lea quatre camaradesem-
lant de la maison Robelh(La. poign'rent le bonhomme, le i-
uec ) aux construction de gotllreti, el, sous honne corde,
Corvington : Avenue large de r 'ivrogne eatlach,
40 pieds reliant I'Avenue John d6, ils reprirent leuraais
Brown aux gentilles villas du mais franchement!... Cc
Bois Badire. du I(re pour Ihormme attach :i
Depuis quelques jours, on' rarore un affreux supplice de
rcn)rque en passant dans Tantale!
cette region des journaliers
qi piochent Et d'ap re s Qu'alhez-vous faire, belle de-
renseignements recueilli,., "-oiselle E... C.... samedi soir, A
travail d'amlioration de pette Carrefour dans It petite mason
Avenue important est du s-litaire A qui des palmers
ptut6t A h'In tlative priv6e. ennent I'aspect d'un nid?
C'est un patriarche de Pen- ... a vu ... Vous 6tiez en $a-
droit, bien conna du surnom nte compagnie et vous n'atite
de Gros Collier qui entre.- onc piont pear d'tre meat6l
prend ce travail en payant *lea loaps?
une 6quipe de ses propres de-
niers.
Dejai une bonne parties de A OaMss F*- ag90
!errassement et de dcboise- Ove*Ml Sriee
ment a td tfaite. 4es artS-Mgre
Devant un si beau comment La omPapie. frn i des
cement, la D. G.T.P. ne pour- CablesXTt gM iqua done
rait-elle pas accorder son con avis qe ervle de Je.tres-
cours A 'intelligente activild ,61fgtrmsnw(C.L.*T.) c'est-A-
de cc malheureux vraiment dire les makes transmi A l
digne d'encouragement? En fin de la joura'ee t d6livr6 he
augmentant son Aquipe de i ,., d m in matir. eat mb ds
hommines et en luiii accordni Jniiourd'hti en viguerpoor les
six ou huit blocs de tuyaux en Etats-Unia ht le Eatnada. Le tarif
cement pour l6re jelts sur *a eat dan tiers (1/3) do taril or-
Ravine Pintadeun,Gros* oilier dinaire avec minimum de 20
est certain d'atteindre son but m t .
avant quinze jours. La mention C. L. T. doilt tire
nIusistez en c sons.,j vo inscrite avant Iadrese et taxse .
Susistez en ce sens, je vous Ces lettres-tiktgrammes comme
prie, auprks de laD. G. T. P. les ttl6grammes de fia de a e-
et croyez-moi voiae fidele et maine doiveut etre redg en
reconnaissant language clair d'origine, de des-
ABONNE, tination ou en frpfais.


I


~s4



I





A'

.4




I
.4


j


Les 6v0nements de ces temnps-
ci out moniir une 'ois de plus
encore que la ipuisauce d une
nation reside beaucoup plus
dans sa culture morale que dans
sa culture in0lettteetelle.Un peo-
ple 'st vou% A la decadence d6s
que ses forces morales s'affai-
bliment. Gustave LE BON


I
s
4p


I









LE MATIN-18 Mai 1927
It I --


idea lumierenidela vhi'4I!|
Le President Borno re-
cevra la Croix de 'Or-
dre de St. Gr6qoire
l)emiain iatliin, S. i'E. Mgr Cai-
rualia, Dl)hgu' Apostlolitlue des
Antilles et Iil rnonice i I'olrt-iu-
Priiwce, automi de S. S. le Pape
Pie XI, retinetra, au Pi'r6sidei
de Is It publique, les insignme's
de Chevalier (lc ia Grande Crc ix
de 1Ordre de Saint Grngoire le
Grand, grade conlere au lrsi-
dent Borno par le S o u v c r a i n
Pontifo.
La premise de cetlle decoration
aura lieu en grande solennitd
au Palais National. A cette oc-
casion une grail(e niessc, fi la-
quelle assisteront le Pr6sident
ie Ia Rl publique, les Secr6tai-
res 'Etat et et de iionbreuses au-
tres Personnalites politiques, se-
ra c6lebree par I'llnernonce en
Ia chapelle du Palais.


L'()rdre de Sainit (irgor'e le
Grand ;a Iw Ifond6 en 1831 pmir
lo Pape (4r'goire XVI eni int moi-
re de (Gr goirc 1 ( Saiit Gre--
goir- l (ie-nd ) (Jll i fll Chet de
I1'4g is ie (IC .10 il N ) I (ti a:Iiquel I
Oil doit It (le ll Jll (if(n orit'l ap-
pel) plain-chlian. Ccl O(r Ire co li
pi'ei( 1 classes; S l Croix est d'or
Ai 4 pouintes avec le ibust'c de
,saint (JGrgoirc u inilieu ti Ie
tulian rouge aveCc Iiscr& orallge.

L F6te de l'Univers~6
et du DrapeaI -
AinSi (iu'aux tniiirCs |)r~cc6-
dlenli s, Ie ( JtO V rl'iei ieil l.ticil "i
dinner la W'iet de 1'Universile
et du I)rapeau qui sera ce10br&e,
conine nous I 'avons d(ji dit, di-
nianche prochaiiin 22 mai, un ca-
chet des plus distinguns.
Le niiati, A 8 hcures, uic salve
de 21 coups de cIanon sera tire.
Un Tc Dciun seri chnl6t en V'-
glise NMtropolilaine. 11 y aura
revue militaire au Champ de
Mars A. laquelle assistera le Pr6-
F d'n.1itja l Inipublique, tandis-
P 4e se (6roulera le prograninne
Sfix0 pour la Fde de 1 Universit6,
d&li16 des 6coles, etc.
A 6heures de I'apres-midi, la
Musique du Palais otffrira un
beau concert ati ihamp di Mars
0, dans la soiree, il y aura ci-
n4na public devant Parisiana.
lA~anche apri~s-midi un train
de It C'! National dties t heinins
de Fe: sera mis, par le Gouver-
neinet A la disposition deceux
qui d6s eront se rendre A tAr-
cahaie ur la celebration de hla
ltte du I apeau.
Les cart s permettant (de pn-
die place plans ce train sermnt
"llivrces ip" le Pr6fet de Pcrt-
au Prince.
AU

Nicara ua
Un officer et t
am6rioains
Plusieuris fisilieris sI:1I
MANAGUA-Les lit ill
si que les conservateui coiti-
nuent ai nietre bhs les arineetl
A les reiietire l A l1:1 coiillissimr
miililaire aminricaiine noinnic
par le c'iitreamiiral Latiiner,c.,n
ina:ld;ia:t des forces iiavales aiin6
ricaines au Nicaragua. Le g& ~-
ral Moncada, ciher detis il6raix,
ainsi que deux cents oificier el
soldats lion arni&s se rendeil a
cheval A Managua.l.es consi'va--
tours out jusqu'ici livrd 30(0 il
sils et uue soixantai:ic de yli-
traillcuses.
MANAGUA( Nicar aWtt)r Le
capitaine C. Bell 13u anau el leI
soldat Marvin Jacke nl de 1'in-
fainterie de inari*e des Elats-
Unis out r6t tu16hlier soir dauns
une rencontre lvec uine bande
de lilbraux. A Paz Centro pribs
de Leon six lib6raut au.aieiut
6te tucs et plusieurs fushliers inn
rins bless6s. Le ge~aral Jos-' Men
cada, chef defihereux, qui a ac
cepte les propositions de twix
pr'sentep par M. Henry L. Stitm
s:n, pirl pour Leon pour tLcher
de persuader les liberaux A dA-
p>,cr les armes pour se confor-
mer A I'accord de paix.


Varieties
Vendredi CANDIO dans ses
',hansons : Nan point riiiliin
goi pas minded quittc i; a Fe m11111
pus potl chaill ,; a Naus p:
douce ,; Entravu .
El on jqli film Eitrvc: 1, (X)


La catastrophe du raid

Paris-New-York
Toujour.. pas de nouvelles des aviateurs

I n avion qu'on croil c! re francais(.I a retrou. a la mr'
((nIs liM Aiier d( .Nord


PAIllS- A occasion de l'ai-
i i'tsair'e de sa londlatiol hi ii-
I gue Ternationalet des aviateurs
a (I"'ci( L'levrcun monument
couilnii'tiorant hi te Itlative Ni u-
gesser et Coli.La ligue a lai l es
sorliir que ceile decision nex-
I duait pas I'espoir tju ele cOlsei"
vail de ret'ouver les deux avia-
tet rs.
S-Ir I IAN Ev T1:u:; Niv'V:-L-es
remnorqueurs f'rafl iis q(i eliec-
tuaient des recherches dans la
baie de Plaisance sont rentres LA
Ilurin sans avoir trouv6 la moin
dre trace de Nungesser et Coll.
OTTAWA I e d6parteenUll
de ia marine ( ptlii series ) fail sa
voir que les recherches entire.
rises pour retrouvcr Nunges-
ser ei Coli n'ont justl"ici donnie
aucun resultal.


NEW-YORK-M. Ilotdiina W.
Anamuaker qui done son applui
financier au raid Paris-New-
York du coininindallt1 Richard
I'.'llyvrd, a offert li solime dce
25.0)00 dollars AI quiconque re-
trouvera Nungesser et Coli. M.

La Grand oBretagne
,,,t lea Soviets
IONI)JS- le D)aily M;ailt
assured, des documcnis de la
pltiViute imp-orlance out ) 61
iPtuves daus la i"sidncc e des
oviels. Le journal sielise ( qu'il


sera n6cessaire nde ronr)ie tou-
ltes Is relation's oflicillecs avcc
le gouverneinent sovitStt'ec ; on
u'aurait cependant pas encore
dIcouvert le document brian- i
unique mlain(juant.
LONI)IDES -La residence so-
vi6tique oil la police -i perquisi
tionn6 est toulours occup6e par
cette derniere. Les agents Ide
Scotland Yard continuent A cher
cher de(s documents qui pour-
raient ire caclihs.
Le muinistre de I'intlricur Kicks
a declare quela perquisition f
I'Arcos Ltait terniiie. Le char1'g
d'affaires des Soviets a remis
une nouvclle protestation con-
tre la pcerquisition. Malgr I'op-
position des travaillistes, la pro
position Baldwin a t6 adopted
par 250 voix conlrc 13.
Au sujet de la descent de po-
lice au quartier-g6ndral sir Wil-
liam .oynson Hicks, secettaire
de i'intlrieur, a dkclai-6 u la
chambre des communes que,
d'apris des renseignements que
lui aurait adr.ssd le secri6laire a
la guerre, il paraitrait qu'un do-
cument diploinatique important
se trouvait ou s'etait trouv6 en
possession d'une personnel fai-
sant parties de i'Arcos, I'organi-
sation commnerciale des Soviets.
La police a saisi certains do-
cuments ayant trait a la ques-
tion et ces documents lont ac-
tuellement i'objet d'un examen
minutieux.
Signature d'accords
commerciaux
frunco-italiens


R0 .. -- M. Mussolini 't IM.
BIsnard aibals:nideur tie Fran-
cc out s.gn6 un act Itraditionnel
des accords collillielcii x l'an--
co-itilienii aiinsi que I accords
relahi'is aux vius l a no:metncla-
lure doLaini6re des lii'ncui's eCl
I'auglumentatioii de 310 o o du ta-
ril doIanieilr f'ianiais


En Chine
I ONI)lIES )O'aprs une dp
che da Sli inghai,,I.Eugeic Chien
ininistre des Allaires htraninrecs
du 1go verneleitiiilt nat tionlal.ste fi
llankdou et V. Michael liotldi-
ine conseiller IrussC d( dii gotl
verniem ut ont. plarail-il, trois
aeroplaies prt.ls les transpor-
ter en lussie au cas oil les trou
Les nordistes ent're'.ient i Han-

LE 253,ne ANNIVEISilMtE
DU COU'RONNEMENT
D'ALPHIONSE Xlll
Aujo rd'lin. les Legations el
t,- isu .is A I'ort-au-Prince .ir-
lhoreci'.il I s iavillons enl
'honncur (du 25mine anniver-
saire du couronneneut d Al-
p:ioniSe Xlll conuie rol d'Espa-
gie.
En effect, le Souverain, fils pos-
thume d'Alpihote XII n:quit fi
Madrid en 188;. 11 r0gni d'-.
b 'rkil .0J.as l.i tutellle de si ic're
\ht'ic-Clristiunc ina is Cii 19t2.
aiu:e.' e sa idi!ao it, il n i; .i
su.: tr6nc. It estlgn de 11 au,..


Grover W. \ helan qui a poilt
l'ol're lI14 coninaissance publi-
que declare ique la soniune ser'
verse A quiconque retrouvera
le deux aviateurs inorts ou vi-
van ts.
QUEBEC- ILe gouvernementt
tie la province de Q.ai -bcc a enli-
voy6 un hydravioi dans Ie La-
brador et fe long de la rive droi
le de la riviere elt le gollc de St
laurent a la reciurche de Nun-
gesser et Coli.
LOND)ES- Le Ministere de
I'A6ronautiquea dl 6 inlormnb qu'-
un vapeur a trouve uni avionI
qu'on croit Otre francais I la die-
rive au large du phare de Lynn
Well pres d'llenmstfaion ( Nor-
tolk ) sur lai ler du Nord.
CHIICAG(O ie comnimandant
dic Pinedo a remisit denain son
vol pour le C anada. 11 coiplte
partir pour Montrial it Ii heures
(Ii mnalin. L'aviale r ia da clari'
lique lors(u'll survolerail Terre.
Neuve et le nord de I'Al!antiquc
il 1 'Icherail deI toliiver la Irucce
des avialcurs l'ranqu'is Nunges-


ser et oli.


Accident d'auto
a la ruelle St., Antoine
Avant- hitr, A 8C liures iiu soir.
lineC automobile doi n Itl No. n'.i
)I Oire identiid a chav ir i d:ilns
e losses qui se Irotive sur le c6t,
sud (de la rue qui conduLlit1 'i '1
glise (ie St. AtLoinie er lace dl
la iin;isoii IdC '1. Clhailes Il)ul)ls-
sis.
lPas d'accidont tie persione.
licureuscrti aet I
C'est I'oecasion de de inander
tine no ivelle tois A la 1). G. T.
P. de fair boucher ce Iron.

La Bienfaisance
Dimanchc, cut lieu t la Cr6-
che, le mirage dei La llienais in-
cc, rafle organise au prolit (le
cetle Institution de prolcction
de I'enfance.
Le No. 1373 a gagn6 le gros
lot et le No. 961 le second. 4
Le procha'i lirag c atra lie
le dimaiche 29 mai courmirt.


PARISIANA
CE SOll

La maison

(di MIyslire
3e et 4-e episodes
Enltrec : 0,30.
lBalcon : 1.00
I I I '.=


Deul
Ilier alprs-iidi 'i 5 h. 1 eCsl
iort Pierre lJoseph i 'I'ige d% e 1dV
ans.
I es tuntirailles auront lieu cel
aprcs-midi lah CathIdrae.i
M aison inortuirie No 15)!5, riu'
a miricaine.
Coniidolcaiicesauix fiiiilllcs r'pi'ou
v'ces.

Sont morts :
LE 15 MI :
Abdallah Melimn i,, d 'e 5(
ins.
M le ).iniurl .1 ,sop'l. :l '; ,|;'
69 ails.
Faili.k M l,(g l> '.) I)

Ill.') l\ "
LE 16 :
M rie L'aise Thi .nai,;iC'-
le 20 mois.
(G irlrl iU tilli, i d. \ll PiC i lini.' M I lp!:iisir 8) <
I.tic Ch. lituvt'liged28) t.1.\
L1E 1 :
Joseph Clalic Mat.!I'I:iI '2 in >is
Zut1111 Jos'ephl ag6 .I-C 5 il )is.

New-York -Paris
par les aira
NEW-YOlRK Itien ne s'op-
pose plus i ce ui le pe premier
raid ainericain New York-Paris
prennie hla Ifo'i' d'une course
entire les trois co:i,.'irrents, inais
il est pieu probalieiL qie le de-
)-irt aitl lieu ivan1lt tndi ct pl tit-
le mintie inardi.
NEV-YO-RK Les circoasta:i
cs atmiliosplh'e(riiUes soutl lod-
jours d6fnvorablehs dans 1'Atlan,
liqle, il est fort probable que le
d)lpait desaviateurs sera encore
reltard d'an lyoius 0 heures.


U CONSEIL L
Si certain rapaces noctur-
nes ont peur de Ia lumii~re
c'csl ('etlce clairc leur hi-
deur. .issit de ceraiis I oni-
mues (I dn l vri. Pure 1oi
lojl dc tounlcs eabe1 uiil0s
afh aue tui n'ies iamfl ileur


I


MNUT




Commission Ca
d de:Port-a,-hB|
Les personnel don't es
suivent et qui occupe3
prolpitdes situees dami
common une, dans la aonei
Fort National, Avenue jak
Pouplard et Nord Ala6i1
(Quartier de St-Antoine})'
prides dc soumnelttre A la i
mission Cadastrale, dt.
plus bref delai, les litres
cUlblissent leurs droitt .
i)r assdus,S. Eliger,DIsi3
Fortunate, Hermann C('i
tonAltrcd ('orviogton,ABI.
lsilore,Boily Miran-l cauwaw.
virus Baron, Edinond DuL .
Port-au-Prince, le 18 Vi)p
I e Pr6sident,
( iAmenlt MAGLOIRE.
Les Membres,
11. BEN IAMIN, av.
Marc BRUfU& ;
S ,, ., ti


..... ooi I I II I


O


Notre confr6re I a eiP 6 sTIanCS
((L'INFORBIATIONl > V VI Y ,j
A Ia s i C d1ui acci(elt S ublic est a vips (l ,[
.nu t sa presse, noire cone. scconIlirageL diel' ifle La
a L'Inflornlion n It> pas paitl PersC vc' ia lie)) o' Iis ai
depuis dcix Jotir.s. p'1ofi1d e I'i Muil llilt Scolaire
L'i prcss~, L' itrc t onlr'i e ( d1i 1 .I \ir, atii lieu irri'vo
pu Otre r minise el 0!i:t hiir cl il et il(lciiLiit i (llnE-\V ri'th, Ie
parira iia 1 ;ires-mni
Le -oyage de M. Dou- lillc 2 (i)i'urdes
morgue Londres 20I ) lits gagimlts
()OND)II.S MI. ID itiile ii e, ,r ." i .ii-c.in : (;OO)t gomi'
president de la I |iWi b iI(!ie t:iu1 ri -i m i I i c : gou -
qaise quli ar riv'ern n t l e ' r lds... ,
lundl pour v lI V ssc'r qu.ilr uc s 2 -i nIc: 00)0 glirdes (le
coinineinnvilt du oi (t.o'g es el -iir li I i;iLses.
de hi reinec Mairie, scra L;i(frd' "'--
avec le plus grand soin. 1,c |ir,- F.iancaiilcs du prince
sident sera accompagn 6 |); ui i, -iAe.e c.l'Italie
Pl'oupe ch isi d'agenis dde hi s -i I- I !) i 1, s l Is liaiw.iilles du
re16, mais la're-lv)onsa.,ilith' (ic pri.L j i iril r> lliin l uii 'l d'llalie
s5i sceurilV inconi L ira nux gc!i' el < i Irine'ssc \llria .\(I10'Ii-
du Scotland YaI(rd. d( lil'c tl&i dilt de Gineu', serol t
-- ---< --. trt.s [pr(cih:liiieln lit alniiolcdes.
flu'e confi-re i, I' nti"ili'e -- -
4 des hnis (I li s Peilh' lileit i,' Po-3 r faire revive
.JOACImlllMA!. ( 'lT icoslm0ov- Herculanum
quiet )- l,( s rlprds-,nltnals die li N.\'APLES -IA' rmi d'll'ie a pie
Elite Eni' n'. TI', hIi ollov'quil, si I ;i 1 u'iii.,i rI' ion d .s lfouillcs
11touliia li.niV (i roslaivici' onl iia l l.'i .tii;iii ii Ci!rcl) 'ri-e's Sill'
'ntir l(a (o'1il' entC'c (iui (u-lt[r'r:C 'lii' i i j de M 'ussolini. La
lrois jours: divcr' s (qj. stioni in ,1.1 111 p l) (I l'ii. l'1 rn.sidc dans
eprnationjal.s iltftcl-li I a I'ctlet It c l I ( i'.' s'ir '1I.in coucihe de Ia
Entente feroil 'oi'ji L di' s ii"- ve s s it ',llil's (le;x villes
sonsi -, ,s:;i: 's l. '.s iii c" 1' tl i i i.


-.oop6rative


jii


Le N > 49 a (t6 le ti
gnanlt,ii a Ru Fine meble l
ton porlativ., u prU x tit Olisj
La dfeixiime .4i;e dl git
vein z ous inscrire G. 4IIlWl'


------------------ ~ -- I


I


I







LATE
w


LE MATIN- 18 Mai 192/


I _________________


41"


M.


Assurance Maritime!
Assurance eontre


Assurance sur la


le Feu!
Vie!


Aw nnnr~-CO A- GNTBEFEUI, VOL.
Assurance pour Autos DOMMRE EU, VMA-'
Utl ll^ ULil "UlU DOMMAGE de la MA-
CHINE DOMMAGE CAUSE A AUTRUI, DOMMAGE PERSONNEL.

r e Corporation a des succursales et des agents dans
loute les contrees du monde et ses
ri prdsenlants sort i la disposition de tous les porteurs de polices
pour leur priter secours et assistance au besoin.


Pour tous renseignements
S'adresser aux Sons-Agents suivants ;


Port-au Prince
Miragoune
Pctit-GoAvec


ED. GILG
TOVAR & Co.
D. BOMBACE


D'aures Sous Agents sc rnou i.oommi s licnlt dr.ns les autres villcs de la R)lpub!iqt e


busav liemrl
de.C ,ba
Laiumeor "Habana" tenant do
Rie eot de Puerto Plata est
i Port an Prince, Ise 23
t. II partira le Ih6me
Seatiago de Cuba el la
1eant fiat ei ptMssapr
lrice, Is 16 Mai 1927.
SIDAALDBR Jr., Agent.


ALUMINUM LINE
New-OrlIkas & South America Steamship Company m*.
PROCHAINS DEPARTS DIRECTS POUR PORT-AU-PRINCE HAITI
Le steamer "Eidshorn" laissera lew *rl Ans le
17 Mai directement pour Fort au Prince et les
port du Nord.

A. de Matteis & Go
AGENTS GdNIRAUX


I


"K


NERAL ACCIDENT

FIRE & LIFE ASSURANCE

Corporation Limited

Perth & London


Veuve F. Bermingham
Agent GUncral pour Hai


OUVEAUT1I SENSATIONNELLE

centre accidents pour personnes d deux sexes
assurancee agnes de vinqt A soixtnte ans h une pFime insi-
.nifiarte de vingt-sept dollars etdemi par an donnant droit
en cas d'accidents ordinaires causant :
MORT 5.000
PERTE dt 2 YEUX, DEUX MEMBRE'S ou
d'un EiL el UN% I'MBRE 5.000
PERTE d'un (EIL. on UN MEMBRE 2.500
Incapacild l( all t n1( traiie de travail SO Dollars par
semaine jusqu'A 26 semaines
Incapacil partielle temporaire de travail 10 dollars
par semaine jusqu'A 26 semaines
let polices de Or 2.250 et de 1.250 soul aussi 4mises avec prim
rdduites rroportionnellement.


ESBENSEN est


Sa


sains


rival.


voeLlC acluelle elpouvan-


te la concurrence.
aura beau dire et beau hlire, le bon |lout haitiei a toujours sou t
saura toujours *pprncier les bones chose el particulii ement
le bon Beurre Esbensen


leclanzeek'c 'dvolire I'ouinissetr, Ie J I 'lllPE ESBENSEN et remarquez bien que
chiallue lerblnl1c se trouvent une VACHE el son VEAU et n u pas un BCEUF.
EN VENTE
A rort-ap-Prince, chez imon Vieux, A. Bolt#, Ch. Picoulet,
Al^pLonse Disir, E. Lajoie.
A Saint Marc, chez adame Maurice Clesca, Madame CEl-
mrnt Pinard, Madame Lacocheti6re,
Aux Gonaives, chez Lacroix St. R6myv Co, Madame Eug6ne
Dibro se, A. & F. Me Guffic.
A .1 tcntel : rh.z B. Daniets.
A Petit toi ve, chea B.P. Reid.
Les Caves Madame Veuve Birmingham

Elt (ans routes les b)onnes Eiiceries
r, r I s coir maudes, s'adresser a


Alfred VIEUX, Agent


Ahis Important
Avis est donn6 A tous ceux
qui ont des permits pour em-
magasinage de matieres in-
flammables d'avoir A les re-
tourner A la Compagnie des
Pompiers avant Ie lerjuillet
1927. Ceux qui d6sirent les
renouveler ainsi que ceux qui
d6sirent en avoir denouveaux
pour la ven te et l'emmagasi-
nage des products inflamma-
bles ci dessous mentionn6s :
Gasoline, huile de naphte,
bisulphide de carbonne, ben-
zine. collodium, kerosine, al-
cool, tlr6benthine, huiles et
autres matieres inflammables
doivent faire leur demand
par dcrit mentionnant la rue
et le No de leur d6p6t au Chet
des Pompiers qui tera l'ins-
pection de ces d6p6ts avant de
leur taire avoir leur licence
approuvee par le Fire-Mars-
hall.
R. L. BIRT
Lt. G. d'H.
Superintendent de la Cie des
Pompiers.


....a ... I

I s ^u:A ,\AF S fnONN3d


L La ltvie BalV ey
Vous offre le prtventif le
plus parfait centre les 6pide.
mies du moment.
II vaut mieux empchcr qu
g rir.


sur


Le Fromage KRAFT
est I'aliment le plus saiin, le plus nouirrissant et l Imeil-
liir inmarcle.
Deniandcz le Frolnrqe
KRAFT
('II;Z
Phiiin' l:i ii'lim i A l t' liazl ir M l i..'|)p li(aini
S. Ilorhday I)r't ix\ I.(-on Fl i' liiiwr
I.' Maiicli.',(C vaslul o e' Iit ra:
I. & N. S:lda Ali ce \'eI a
Silmonl VicsI

Kraft Cheese Company
NE'. -YOllk -IICICGO -IOCATELI.O
(ENi'S I'O U I II ITI :


The Pa wilej


Sales


Company Inc


Do New-York & Paris
par 1** air*
Les ait iahieMst relard. leur depart
NEV.-YORK- Devant les pro
nustics d6favorables du Bureau
im tdorologique,les aviateurs qui
se disposaient A tenter le raid
New-,York-Paris ont remis leur
-(.'part A dimanche martin au
Ilus t6t ou A ila semaine prochai
ne.


Violenteos ecousses 's
mique. on Yougoalavie
IELG tl DE-Trenie-sept s, -
cousses sisinques onut 6 res-
seiiies en Yougoslavie pendant
les deruimres 48 heures. Les d'-
g.,t, inaerit.s south considtra-
*bl. on aignale 8 mort d ins les
province Lea s muologues an-
nwacelit encore de tuturs tren -
blements.de l 1tilt.


Delicieux et


reco


n forta nt-Puremicnt Hai'tiien


Vieux de 14 ans --Coulcur naturelle, prol re


a SOll


,cqe.


epi)olt General:Spot's (Cut
GIoAND'RUIE 1532


Coampai-e o66drale
Le steamer ";Caravelle" parti d
Bordeaux Ie 3 courant eat alenodi
& Port-au-Priace le .21
U rarrar Is jour edo uW arrive
potr Pe9it-GoaVe, MSalio d t L-
-etae portS-d.-US .
I e retos a Port-ao PrireOIo 27
ills jaile i Ma ja pan ile
lit 0 evia Ies pe" du ewMdP(to30
Pata et Sea Je (P. ).
Prt as P1taie, la 14 1*7.
E. ROBELIN A Cie, Agents


A .de Matt6is&Co
Rcpresentants pour Hait!


ATTENTION! Le BEUR.E


rois Etoiles*V.O-Or 1,50 Boutcille
rois Etoiles 1


-- --~T-- --- ~--- I -- -~-


~ I Ilr


- -c~------- -- ----------- --


- I- -1


-- -


-- --I -


I-


I


ISIl








-- -. -- ---- --- ----.L-I_


ces


AI ionces vos I nleressenl
samme~*.as ,w .< 0 H


lisez-l


--JUBOL
l&xatif physiologique
le soul faliant Is rSdducation fonctionnello de 1'intestin
., pa. e- seata cli


pe gdt oettole l'inlestn.
vIa I'Appeadlcite et l'Ent6rtte,
Bupprim lets H6morrolJes,
E mpkdh I'exca d'eMbonpoint.
, idgtarlae l'barmoaide des Irusa


Coastipatiua
ntdrlto
Vertigeo
IHiaorroide&
Dyspeps.i
Mtiraine


la- k..,

'-:
-= -%%;


Mtab .( lelB. 9 9 Vjn.B th.. w .. L
cLI hm PUrn. u* mur four"Itsa..*er. cott#e lg marine









ISM, ua

II fsAb


qui etr dinst la composition du JUBOL


S&ealnt
IasM tlr


sd4quet comp-rims de Ju.
MN. mOlA S f& Ar intdIm
*r16 l sr I'AaO t adruik
m 4t dM lteS btU s mC
%Al, %'a %Ii f bo wM"t"l. I'll$
l0atlit lu I 4, wrv =rpsjMi ra I r.EducaidOa
whsinalt l *admirablmmeast
rellit.o per I* Jubol. pd*-
art Ihlstolire du lylsiarf
linsi I 4 heirr., Illutv La
rlvaslb. a I, launianld S-:
*an"mt Imolnei do i ow1 let
dpn ltes pothicatl i ll-
que Ii mnaladesa t. i
lento u'tlsa*ns
e to Fac 6 N .Mas MatUi..*

C Clmant. "4rorle-
IUBOUTAP : ~ I
do comlro its Agmur'-Idt

io Eoctur AfeaO d. 4d .
tIcrlaeu tea IttOa 4b
Ass.


IL~HS~;*Cr ;T~ 1~


Ice Co


Ine des plus frles ,o p'ji,.iqe


c(a dienues d'assura n e sur



C 0
FF S A' (BoU




Grande tabrlqu
Belles et harna


e de
Ois
AUT
31
* C. n ; r


J nll tlac U Iatts ILL rs r.L
Seiles anglaise,americaine et
m.xicaiine. CIal)raq(ues, vali-
ses, jaminl)ires, mors, etc. etc.
Prix exceptionnels.


03 tro0vera? Choz
Pk h.Al M_ fdAu^n,


La sante est une premiere necessity a l .Uvbj
L'Unergle d'une sant6 magnifique UE DUT
gagne tout dans cc monde. Les Extrait orgeatint pour org'-at
.. ladies proviennent des germes qui et toutes sortes d'extraitsp )n11
ab..ndent dans la salet#. Le Savo. 1.liqueurs.
Licfbuoy d#truit tous le, germes de Anitte, ag el touteaor-
la peau. 11 la puiic. et la protege. Los de liqueurs saperlincs.
Lp " I Poll fght A A(IIt'- 0e liq ueu rs Sil l r l aS.


|caa





(1 ".1kI





IEug.Le Bosse UCo



I, k i-UFUiHM^


JI


-4
0
ft
-1



9


-~ ft.
~~1
ft.
--V



ft
ft
5


-' p- -
5-



....
S -- --

9
CA
9 ?iC

5 2
r.^i^


o 0 ~
ft =
- ~ -
- -
- '~
ft. ~
~
ft.

-ft
~
5
ft
ft ~ ~
ft = ~- ~-

~9* ft-

~
ft ~ft
V ~- -~
~
J ~
-A


i
f


-s


- 0


-0.


H








CI)


Inbr.- merbik Lb inte







Le steamer IiKrte. oaat ndoL
& Port nu Pliun e vers le t8 ma
courant pour ,re.idre du iAet pau
.'Europe.
It repartir.1 i mnme j ur, v'b
les ports du N :d" puur le IlAvre
etIt llanb(urg.
Port au iinoce, e I I Jlii t17
OLOFFSON, LUCAS & CO
Agents G~eneraux.


loyal, lil teamship
Packet Company







tL siteamor "Chignleol" 4tt4.,4u
h Jacmel le ler JuId prochainlsera
& Port au Prince, v wa: ; A JJdl.
precant i I frt pour leo ports du
Port au Prince, Is 4 14ai 1927.
J. DAADEIK Jr
Agent Gnral pour Uili.

Horn Line
Le steamer "Venus" venant do
I Eirope via Porto Rico, Puetto
Paita. les ports ilu N,:rd, eat attend
du i IC~ 6 join i e4nuwi, laissalt
Wle af jor er 'K g tte. Sto,S
Domingo et Curac o.
Le steamer "Leisba" est parti de
lHambourg le 30 'aril 1927 via
Anvers Londrf,, el eat attendu
I la Capitals le 28 mai e.oWurs.
| APort-au-Prtne, le 14 Mai 1917
of UEAHNKER &aCo
&|eatb& Gi e6X do le Hor n Lin.


I (j1inrac MZ(i


LU U


Grand H6tel de Frain.
P.P. PATRIZ, Prprittaire '-
Cet Etablissement renomm6 doot I'
plu A lalre.vlent d'etre oompl6tementU
et remis A neul. Lea ohambres ot tout
fort moderAn, le service irr6proohable, 1
taurant soign6 eat de tout pretaMet ordt1
tel p'ayent rien n6gl g6 pour Maire plain
cha; mante clientele. : ]
Ar PATRIZI. qul part blentdt, apportera'l
re our do Ftm.ce do nouvelloe4gme6 atl
donneront la plui euUklrp Ip& ftfl4_A *^
Ddeun'er & la carte, Table V
Plat du Jour a U*hoi
Peasion au seis, i Ia lsemaiepar jeer
Garage mis gra.ultement la dipolsdtela
voyageu a.-- Bain, Douches A toutW. leheho
T416phone i No 341
Dansles Magasins souch6s A l& 16tel, on
vera totites sortes do provisions, Vins, Liq
cigarelles, Vins d'Espagne, de Bourgogne, d'Italie, 0
Choix de Conserves.
On y trouve a 1'arrivee. p|nlant I s6jowl
* au d6part tout ce qae 1'on 46ireau G(ra|d
tel de Franca. P. P. PATRIZI, Proprittaire.
de --r-nc--. -


Un bas elegant et d'une,
duree deusage u
)tI R I fAci mc qui demadec le dernIer style en vo
S iL t (i appreciL aus,,i I'cconomic d'un lornjgsgigec, le1j
" I! .'pro(t" 1 :L;cmc un attrait exceptionsnl. ,!. >


()UtCii s. 4: lL:I!UC, 1: B.) s 'lIolc-
prouot (,fre I'assur.trJ'c rarc di'uce
loriiue diuric, La puintett lc talon
1'.-. sujc's aI k'u. rt (..!mp lai fabri-
c.t.-i ,,urxdinaircsont rt.rfjrcs tout
sp6ci lelt.'n t dans Ic l.is "Holtk-
proot. (--: pcrfcctionne nctet c t
it propr';L:c cd lusivec i : L i.urp:ec
', I t Ic rouf."
'Vic; cuomra po..r so'i lo:g usage
ct soan ,i' .uodr', le Bas'"'lole-
pruot" permit de rca!iscr une
double economic.
'oyez- par voas-mcme I .A
mi.que d.: :tbrique:"IHolc-
prjof, wui-la prochaincpuire .
d L6-is que vou. achiterez.
.; rf.4J ... j Jx .I ai u.....u


/f
(! -


.W:LN Tr5 MX jLUS'([_


B.as w .
i d1: W; . SA.
'. ... ,. vx^.t'..c- ..? l, L abrication de (i t t!o1 t
_._^ :..,* -igr *-j ... .........


- IIr ----- L-________


i~j


'I.,
I. ,


*t


I~


_~_~_ r


~


---


II -


uammammHue


IE MARTIN


19 M ,i 1)'-927


-* *i^


-.2.


ft


<-v


-.M


- -C 5AN

EGAL. -


i




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs