Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04465
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 05-16-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04465

Full Text


MUTIELATED



lmelnt MAGLiOlRI
DIRECTEUR


tLe Re Amricaine, 136
TELEPHONE N'242


NUMERO


O CENTIMES


J


M mt ANNYIE N" 6098


PORT-AU-PRINCE ( HAITI) LUNDI 16 (A 1927


#;aL'-~ ~9SAI..


,JtiREVUE DES VIVANTS, Io11:
(iFtnp'il mediaDI, a consacrl
sitdn.rime ilnulmfdro d I'e.ra-
then du Raiprochement fran.
.o-allet, indl.
SCe ftli,'nro important s'owure
rr unec srie de pensees, aussi
'i'SUac's qu'autldacieuses tid
Pai uVl etlri, de I' V cadinic
raise. Elles sonl sugqiesli-
l et nous ne resislons poinl
qp desir de les reproduire pour
gla eleurs.
Dans les lemps modernes,
Pl IulC puissance, pus uin cm-
green Europe n'a pu denmeu-
nar u plus haul. commander
lu ige autour de soi, ni
&0i6J garner ses conquetes
ndant plus de cinquante
t Les plus grands homines
It eclhoti ; nlllme les p'uls
ctux out conduit leurs In;i
as la ruinie, Charles-
in., Louis XIV, Napolon,
tternidc'. Bismarck, dur6e
einne; Lqlirputeanns.Point
Cpeotion


I


;eclles, qui ne sotl coinme
les guerres q ue des expe-
dients.
Les St uls trails qui comp-
leraient sont ceux qui se con-
cluraient entire les arriere-
pensdes.
Tout ce qui est avouable est
connme dcstituc de tout ave-
nir.
On se flalle d'imposer sa
volonte A l'adversaire. II ar-
rive qu'on y parvienne. Mais
ce peut Otre une netaste vo
lonl. Ilien ne me parait plus
dlificilc que de determiner les
vrais inte~rts d'une nation,
qu'il ne faut pas conlondre
avcc ses vaenx. L'accomplis-
sement de nos dtsirs ne nous
Iloigne pas toujours de noire
perle.
Unte gicre (tonl l'isstie n a
cie due qu r Iinngalitc sur le
chiamp) de bataille, et ne re-
presente done pas I'inkgalit6
des puissances totales des ad-
versaires, est une guerre sus.
pendtie.


jIrope avail en soi ,1 Les actes de queclques hom-
vies ont Ipour des millions
4 soumicltre, ct r6gir, et .e ont I",ou d les millions
aer a des fins europkec- 11hi nes des consequences
rest du monde. Elle comparar to s les va rents
4ts ntoyens invincibles sultent or les v.ans
hfnwi mes qui les avaient dtes perturbations et desn-
Fort au dessous de rations de leur milieu. Coin
ltaient ceux qui dis- me des causes naturelles pro-
I d'clle. Ils Mtaienl duisent la grle, le lyphon,
djase: ils n'onts I'arc-en-ciel I es ipid6tnies,
A/ qe d passe. L'occasion ainsi des causes intelligentes
bl eSt p sc'e. Son histoire agissent sur des millions
SsA'tradtions politiques; dh mmes d o n t immense
qquerelles, de villages, de majority les subit come elle
ers el de boutiques; ses subit les caprices du ciel, de
lousies et rancunes de voi la mer de I'ecorce terrestre.
6054' e a,som me, loenanque L'intelligence et la volont6
klevae, le petit esprit h6rit' atlectant les masses en lant
Ipoque oin elle etait aussi que causes physiques et a\ eu-
untele eit ron plus puts- gles c'est ce qu on nomme
plqle les autres r6gi ns Polilique.
l 0be 11, out fait perdr a Les nations sont ranges
SrOpe eelec immense occa les unes aux autres, come le
Iq dout ele ne s'est mnme sont des dires de caracteres,
dould en tnemIs utiles d'Ages, de croyances, de
existL. Napo eon0 sem- moeurs et de besoins diI~f-
t le seul qui ait pros- rents. Elles se regardent entire
icequi o(levail se prouire elles curious meant et anxieu-
I ee u pourrait s'entre- segment; sourient; ton t la
ronde i a pens A'a echelle moue; admirent un detail et
I monde acluel, na pas te l'imiten' ; m6prisent Ienseni-
% e t Il'a dit. Mais i ve ble; sont mordues de jalousie
Slt116; les temps n ou dilaltes par le d6dain. Si
iet IS i ri ses uioyens sincere que puisse &tre quel-
lt ln des n6tres. On quefois leur desir de s'entre
sisaprks iui .A consi ltenir et de se comprondre,
lee he taresdu voisin el I'entretien s'obscurcit et eesse
lnrsul I'instant. toujours A un certain point.
niieis'-ables Europeens II y a 'e ne sais quelles limits
lieux aimWnjouer aux Ar- infranclissqbles A sa profon-
iacset au oBurguigions dferet a sa durde.
de prend e s urtoule la 'Plus d'une cst intimement
e l I n r6le que les convaincue qu'elle est en soi
Sjp esea' pt qi la nation par excel-
n de 'acsd es d&s lslence., 1 ue de lavenir infin;,
bteIenieps, .eut et la seune A pouvoir prteen-
i'. re rs-moyens n'es dre, quels que soient son 6tat
Srien prs des notres; du moment, sa miskre ou sa
1- f, Suvaient dans les fiiblesse: an developpement
.K le leu rs poulets supr e des virtualites qu'-
i .jus(es et cons dle s'attribue. Chacune a ses
o otolei nos scien- arguments dans le passe ou
tlW es W0en contien- dans l possible; aucune nai-
'" d' me a considered ses malheurs
j sempunie de s cnm e ses enfants lgitimes.
i lc seras pivqe de Suivant qu'ells se compa-
ih"blv et de liqueurs. tit aux autres sous les rap-
L ix eoses... ports ou de I'6lendue ou du
Sest une victoire vir- nombre, ou du progrs mat=
IOette, continue des riel, ou des moeurs, ou'des li-
of possibles centre les berths, ou de I'ordre public,
'probables, ou bien de la culture et des
it de paix veri- oeuvres de I esprit Ju bien
ie si tout le monle mpme des souvenirs el dtes
;as. ) ufi,,,i .y -, n dolls sc
nS0 iul.e dpax tr6gfts dnces~3ifhrent des
44' 1 1'y a que des paix motttb de sc prmt.rer. Dans la


Grandeur et decadence

S de 1'Eu roue


ET VOUS DOUTIEZ?...
UAND commencqa i se realiser son rave de fran-
chir les elapes de la gloire tiriomphale, vous
vous disiez sceptiqucs, que, scul, le rccu! du
temps affirmerait son succ6s,
Mais les PATRIOTES n'auraient jamais attend si long
temps pour devenir la cigarette ideal.
La valeur d'un product de selection ne peut depen-
dre du nombredesannees.
Elle est, en eflet, la meilleure cigarette vendue a meil
leur march. Ses acheteurs en lirent un triple avantage-
Histourne de Gdes. 2.50 sur cent bons primes; d'une se-
conde valeur de Gdes 2.50 sur cent pochettes usagees,
possibilities de gagner 200 gourdes avec chacun des bons
portant les Numos 12. 14, 16, 16, 17, 19 et 20 renferm6s
dans les pochettes.
Messieurs Albert Noisette et Odilon S, Villejoint qui
ont re pectivement apporte en nos bureaux les numerous
12 et U ont 164 les deux premiers b6nificiaires de nos
prnx de DEUX CENTS Gourdes. Notre lisle des bons de
taveur nest pas limitle! Essayez la IPATItOTE et vous
lui accordere vos prelerences.
tent c que ven-
LU Manufacture diencdi~ueeil-
dhedi DE X mil-
les pocheltes 6chantillons A la disposition de tous Fu-
meurs qui veulent en connattre le godt et la quality. Les
intiresses n'ont qu'A passer au d p6t general, 206 Rue
Juisti) Lhdrisson,
GUIRA, CO, Proprittglres.
:_ . .II Ii "


Peiltures et vernis
DII
The Charles H. Irovwn

Paint Company
Brooklyn, A. Y. U. 3. A.
L.s marques suivanies soul empnilo'yecs depuis long-
teimps en l aiti avcc succ;(s :
a STA'I'~EMAN N
a MEhTllOPOLIS ))
SCOQ DI)(01
L.e oncrtile Surfaccr ), slpcialit pour conldruclioisS
en Ciimentl on )briques, est p)ai licul.i 'l(ment recComnill-
(dce, en outre de sa (lu:alil, et tle son adh(irence IprfaitIc,
elle Louche Ious les joints cl fissui es et rend obsoliirient
imnperm6ablc.
Nous recommandons vivement ns p)roduits el garan-
tissons les r'sullats ; car, nousals a o I'explricite A niotie
actif.
Porl-au-Pi since, IHaili, l 26( Mars 19.7
B. A. \ OLFF I
Agent exclusifpour llaiti


parlie plerp6tuelle qu'elles t&rls, insli'uent di\ersiment
jouent, chacune d'elles tient I 'uiitc nationale d'une agglo-
ses~ rules. Mais ii en ejt deces troration 'Jlumai.!c orginisee.
cares qui sont rbelleseld'au- L cause profonde de tel
tres imaginaires. II est des groupement peut tlre d'es-
nalions qui n'ont en mains price toute ditftrente de la
que des aloils du moyen-Age, cause de tel aulre.
ou d(e Ianliquild, des valeunts a
nortes et vdnerablcs; d'au- A la H sco
tres competent leurs beaux- t. a Ila c S O
arts, leurs sites, leurs inusi- Du mois de a ivierAcette date,
ques locales, leur graces ou pris de 70,000 tonnes decannes
leur uQole histoire, qu'elles oR bid moulies par la H1aso.
-^,. : * -'-- ** > -' .. *'
jettent sur le taps aumnilieu r6' ptlvistilaTrTXAcdi
des vrais trefles et des vrais ni4ration de ces Usines, pen-
q)ues. diat e resale de I'ann6e, 83.000
Foutes les nations out des tones seront encore converties
raisons pr6sentes, ou passes, Cest le plus tonnge
oJ futures de se croire incom- qu'ait atteiut jusqu'ici la Ilasco.
parables. Et d'ailleurs elles le 11 serait just qu'en presence
sont. Ce n'est pas un e des d'une si belle perspective, la
imoindres ditficultes de la po. liasco qui bundficie de droils
litique speculative que cclte prohibitifs imposes au suc'e
iinpossibilite de compare ces stranger, songeAt enfin A bass( r
grandes entit6s ( qui ne se le prix de son sucre; car il e t
I< touchent et ne salfectlen anornal 'que I'on continue A
l 'une I'autre que par lenrs piyer plus cher cheznous qu
Scaracltres et eurs moyens ei le sure fb en
( exterieurs . Mais le fait es- ----
sentiel qui les conslitue, leur Nouvelle Adroes
principle d'existence, le l:en Notre confrere Luc Dorsin
interne qui enc.aline entire ville nous prie dannoncer
eux les individus d'un people, j qu'i partir du 16 Mai courant
et les generations entire elles son bureau et ceux de son
nest pas, dans les diverse journal ( a Lutlte sont logs
nations, de la meme nature. i I'etagedu magasin L. Daniel
Tant6t la race, lant6t la lan- Rue Dants D)estouches en
gue, tant6t le territoire, tan- lacedu Garage Kneer.On passe
t6t les souvenirs, ant6t les in- par la barrire Nord-Est.


se rnvoltait conlre le joug des
Romains. se rendirent aupres
de Pilate. Mais Pilate, apres
I'avoir entendu,tut convainm u
qu'il n'6tait pas on rebelle et,
sous I'intluence de sa temme
qui 6tait trouble, Pilate le
relAcha.
II revint done A la place ac-
coutum6eet reprit son oeuvre,
et le people se rassembla au-
tour de lui plus nombreux
qu'auparavant et c6elbrait son
oeuvre plus qu'autrefois. A-
lod le Scribes, remplis d en-
vie, donn6rent trente talents
A Pilate pour qu'il le tuAt. El
apr s les avoir accepts, Pi-
late consentit A ce qu'ils ra-
lisent leur dessein. Alors, ils
le prirent et le crucifirerl
suivant la loi imp riale *.
II pourrait 6viemment s'a.
gir d une interpoliation postB
rieure. Cependant la contu-
sion entire les trente talents et
les trente sides d'argentpour
rait aussi laisser supposed
qu'il s'agit ici d'une version
juive des evenements messia-
niques.


... a vu, la semaine dernire,
un samedi soir, un gentleman
R... ..., qui assistant 6 un bat. 1t
s'etait, parat-it, plus souventte-
uu au buffet que dans la salle
oi I'on dansait, car, lorsque la
musique eut fin de jouer le
a bonsoir, dames! le galant ne
put retronver la porte pour s'en
aller, II dut prendre refuge au
W. C. II s'y endormit, y pass,
affirme-t-i, une excellent jour-
nee et comme le bal reprenait
dans Ia soir6e du dimance, une
des danseuses ouvrit la porte du
W. C. et s'appretait djA ...
Mais, elle tombs du septi6me
ciel, en apercevant dans I ombre
une former humane, R... I..., pro-
luiioenlent endormi, en sano-
ot,.. cravate et plastron blaacs.
Tableau I
*
.. a vu, jeudi soir, vera ls 7
heures 1/2, la rue des Rein-
parts, un grand tohu-bohu. Une
dme avait envoy par une pe-
pite fille une tame de oait ehaud
Ason brave pouL Ce iuciprl
tandit que la asse 6ta de po-
prett douteus&, 1t Mda j-i


9


V


11 n'est de viritables biens que
ceux de l'esprit. On pout les
communiquer sans en rien per-
dre ; ils s'augnentent mnme
lorsqu'on les partage.
DEMOPHILE


Le 15Mai
Hier, 15 mai, tait l'anniver-
saire de la date constitution-
nelle d'entree eli fonctiois du Il
President de la R6publique.
A cellc occasion, de nombreux
t161granunes et etres tie flici-
altions el d'lheureux vceux sont
I)rv'lenus de routes les villes de
la Ilthpublique au Palais Natio-
nal. Au conrs de la journee,
beaucoup d'amis du PrIsident
IBornoontiil lui renou veler .. a vu, il ya de cela queilues
I'honiuage de leur sympathie el jours, une scene d'a venture
dcleur iidmiralion auPa Iaisoule amnoureuse qui eut lit les deli-
Chet de rEtalt les reul dans 'in- ces d'un impresario de cine.
limatl et cut pour chacun un romans. C'tait un samedi. vers
on1 nolt tie renercicment. les 10 heures du soir; et I aven-
A 'occasion de ee anniver- tore se passait A la rue de la R*-
saire, l.e M.aTIN, qui n'a jamais evolution, dans un immeuble si-
InesuriE au Clih de la Nation ltu presqu'en face de la ruelle
son invariable attachment A la d'ennery.
i)olilique de son Gouvernement, La maltresse du logis quest
renouvelle au Prcsadent Borno aussi celle d'un brave chauffeur
ses plus sinc6res souhaits. avail prolltt du depart de celui-
-- -- ----------- ci pour un lointain voyage, pour
La FP6to do i'Univeralt6 ouvrir la porte et son... cceur A
ot du Drapeau un galant,commis de son tnat,
Conmme on le sait par le pro- qui trouva au logis bon accueil,
gramme que nous avons puhli6 bon souper, bon gile et le reste.
vendredi, cette fete de I'Univer- Heureux d'une tell aubaine,
site et du Drapeau sera clehbree le commis, en attendant le mo-
le dimanche 2'2 mat courant. ment de se mettre au lit, s'tlait
Le l)6partement de l'nstruc- install au balcony, en bras de
lion Publique a invitC les Per- chemise et taisait griller une ci-
sonnalites officielles A la messe garette parfumee devant le beau
sole..nelle qui aura lieu, A celte soir et sons... l'sil des etoiles.
occasion, en !'Eglise M6tropc- Mais, dans le silence de la rue,'
Itaine, A 8 heures du in at in, voill que tout A coup, se fait en-
ainsi qu'au cortege qui doit se tendre le haleteient lune au-
rendre auChamp-de-Marsapres tomobile. C' ta it le chauffeur
la crbemonie religicuse et a la qu'un malencontreux, ou plutbt,
reception qui aura lieu A 'lns- qu'un heureux accident obli-
pection Scolaire. geait A interrompre son voyage
et A rehrousser chemin.
Dtt A wbi tst do Quelle ne fut ipas sa stupf6ac-
A t Ition en apercevant, :ccoudt au
W" MWa W .. . w .. ... '
"jre. ... r . r d r . '_
Suivant "t'Observer*'bedc cupant en costume d'interieur.
teu ; anglais Vacher Burch va Le lapin de la table en voyant
publier dans un livre intituld son logis occupy par la beletr
'J&sus-CIwrist et sa revelation" ne ddt 6tre plua sur pris. le
Jsus-Christ et sa rvlati uon" chauffeur a tout compris,s if,
Ic manuscript en league russeprcipite centre Ia porte cldse
tie I'hlstoire des Juits de Jo- y heurte avec lureur. pr e
s-phe, d6couvert en Esthonie ne s'ouvrant pas assez vile, if
il ya quinze ans. Ce manas menace de 'ecnfoncer.
crit scrait la traduction du Enfin Madame s decide A auo
texte juif ou arameen de Jo vrir. L'automobiliste se pr6ci-
seplie. pile A l'intdrieur et la scene tut
a En cc temns-ia surgit in terrible: giffles, coups de point's,
En ce Lempstot surgit uncoups de pieds, rien ne fut omis.
hiomme, si toutefois On peut Pendact ce temps, le rival
I'appeler un home, car par avait saute par dessus la balus-
sa nature et par sa con- trade du balcon et, par un beau
duite il se montra plus qu'hu- tour daccrobatle, s'tail retrou-
main. Son oeuvre fut admira- v6 sur ses deux pieds dans Ia
ble ; il fit des miracles 6tran- rue. II ne demands pas son reste,
ges et puissants. 11 m'est per enlourcha sadbecane qui latten-
uis cependant del'appeler u dait appuyee contre un poteau
hoimmc,car a tout bien consi- de la galerie et fila, laissant ces
dlrer, je ne puis I'appeler un monsieuret dame se d6brouiller
ange. Tout ce qu'il accomplish comme ils I'entendaient. Les
sa., il le taisait arla parole choses se sont, sans doute, arran-
il le aisait par a parole ges, car la vie commune a con-
et le commandement, en ver- tinud. Mais, chat dchaud( craint
tu d'une sorte de pouvoir in- I:eau troide, et NOTRE (EIL ne
terieur... voit plus depuis lors le chauf-
Les chests des Juifs craignant feur au volant de sa machine
de perdre eur biens bie si le sans voir aussi, assise A c6tl de
people emu par ces miracles lui, la belle et gracieuse Infldele.


-CrC-------------------~C----------- __


_C_ __


I







IUTA


LE MATIN- 16 Mai 1927


rieuse administra une magistrate
veWle 6 la petite fille qui pour-
tant n'Ntait responsible de rien.

... a vu, vendredi apris-midi,
sur la route de Thor quatre co-
pains qui venaieint de prendre
eur bain A Ia Source d'ar!gent.
Us attendaient un camiion pour
regagner la ville quand I'un
d'eux, C, D. s'avisa d'entrer dans
une petite boutique, sous pre-
texte d'aller acheter des cigars,
car la patronne, gentile et ave-
nante, ne se fail pas, parailt-il.
prier pour vendre,.. ,
Les trois copains attendaient,'
inpatiemment leur camarade
qui, pour se payer quelques ci-
Pares, prenaient un temps inifini.
El les camions passaient et re-
passaient, et C. ). ne revenait
pas. Le plus dr6le, c'est qu'on
ne pouvait le laisscr, puisque
c'est lui, donit a bourse 6tait
bien garnie, qui devrait payer
le cout de la promenade.
... le vit enfin revenir a ses
camarades qui leaient sur le
point de se rendre en ville a
pieds. ce n'et sas gentil. Et que
aiisailt-il ainsi a l'intericur de lu
etite boutique? C'est cc que
NOTRE (EIL n'a point vu.
Morality: Ne jamais voyager
sans le coot dtu camion; sur-
tout la oiu il y a des boutiq(uit-
res accortes
L'accident maritime
de Petit-GoAve
Au sujet de I'accident survenu
jeudi dernier dans la rade de
Petit-Goave et que LE MATIN re-
latait samedi, voici quelques
d tails complinientaires qni ont
dte fournis.
L'accident eut lieu dans la rade
mene de Petit-GoAve. II n'y cut
point, comine on 'avait cru tout
d'abord, collision entire le stea-
mer de la Horn-Line et une got-
lette. Le Mira venait de se mettre
en march et des travailleurs au
nombre d'une vingtaine, qui
avaient WtC employs au d6char-
gement du navire, avaient pris
9
pace oats un cannot. iour evi-
ter d'etre mouills par le jet
d'eau qui s'6chappait d'un hu-
blot, is se groupdrent tous sur
un seul c6t6 de la petite einbar-
cation qui perdit ainsi quili-
bre et chavira.
Le commandant du Mira fit
aussit6t stopper le steamer et
mnettre un cannot de sauvelags a
li mer avec le 3me ollicier du
bord et 2 matelot pour se porter
au secours des malheureux tra-
vailleurs. Plusieurs d'entre ceux
ci parent gagner le rivage a la
nage, d'autres lurent recueillis
par le cannot du Mira; mais mal-
heureusement quelqucs uns out
peri. On ignore le noiubre exact
des victims, cependan it i n'y
en a pas plus de 7.
Ce nest qu'apris plus d'une
demi-heure que le Mira reprit
sa marehe. Et ce n'est qu'a son
arrivee A Port-au-Prince que'le
Commandant qui, d'apres sa d6-
claration I'Autorit6 judiciaire,
ignorait le nolmbre exact ties tra-
vailleurs qui se tioiiuvjit dans le
cannot, apprit qu'il y avail eu
des morts.
C'est, en tous cas, un bien re-
grettable accident.

Ou erturs des Services
du All America"
ET


Inauguration do 1H6tel
du e616phone et des
T616graphes
Come nous I'avons announce,
Saiuedi, c'est cet apres-iidi di .I
heures quaura lieu, sous la pr -
sidence de M. Born, Pruside t
de la R-hpublique l'inauguration
des Bureaux du AAll America
Cables ), 1510, Grand'llue.
A 6 heures, le Service de :rans
mission des tel6grammnnes enre
Halti et routes les autres parties
du monde sera ouvert au Com-
merce et au public cn genulral.
Cet aprLs-midi aussi, a 5 heu-
rei, aura lieu l'inauguralion de
I'Hitel du T61lphoi e et des T6-
1 -graphes, nouvel Bdifice cons-
truit I'angle Ide la Grand Rue
et de la rue Danteis-l)estouches.
Come on l'a vu par le pro-
gra:nme que nous avons public
saiidi, les membres du Gou-
vernement, la Presse et de nomn
breuses autres hautes IPerson-
nalitts politiques, financicres, di
plomatiqUtr s et du Co.;lnerce
assisteronifa cette double inau-
rE~ate~


UN KBON CONSEIL:
Les maltres,les pircs ct m&-
res de tamille, les pedagogues
doivent toujours singer que
les enfants ont plus beso 1 de
mnd*les que de lemons.


Tew-York


Paris---
-----am
PARIS- Le public tranqais
semble en grande parties avoir
abandonn6 tout espoir au sujet
de Nungesser et Coli, mais cer-
tains colleagues aviateurs con-
naissant leur courage el Icur en
durance pour les avoir vus a
l'wuvre pendanti la guerre se re-
fusent d'admeltre que leurs ca-
marades soient deiinitivement
perdus.
H.uAFAx- Un message a la
press canadienne provenant du
directeur de ( I'Anglo American
Cable Co ,) tA IIAvre dIe Grce
(Terre-Neuve) est ainsi conqu :
Les personnel autres que M.Pa-
trick Obrien, fermier A Ilivre
qui entendirent le vrombisse-
ment de I'avion de Nungesser
sont MM. IIinton, 'enme du di-
recteur de (l'Imperial Cable Coo
de celle ville ainsi que John
Stapleton concierge a la dite
companies ; ces deux personnel
ont entendu le bruit produil par
le moteur lundi cntre 9 et 10
lieures du matin.Le bruit seim-


Petites nouvelles de Paris

et autres Capitales


PARIIS-M. Poincare, dans un
discourse a I'Union colonial, a
montri la grande weuvre coloni-
satrice de la France et a ajout6
que le gouvernement saurait
maintenir sa s6curit6contre les
tentatives communists. Le de-
bat de la revision du tarif doua-
nier s'ouvrira A la chambre au-
jourd'hui, les commissions des
finances et du commerce ayant
d6clari I'urgence d'accord avec
le gouvernement.
M. Briand s'est entretenu
avec M. Charplowski, ambassa-
deur de Pologne, au sujet des
questions en suspense entire la
France, I'Allemagne etlla Polo-
gue notamment de la d6moli-
tion des fortifications opigntales.
LONDIr


.I.S- La Chamlhre des
Coruinmes a conmmenc en comn
mission la discussion du bill des '
Trade Unions.
M.Sassoen,ministre de L'A6
ronautique, a declare qu'il tait
en liaison constant avec I'Arro
nautique francaise en ce qui con
cerue les recherches de Nunges-
ser et Coli.
GENEVE La position fran-
caise preconisant la suppression
de la prohibition i I'importa-
tion, I'unilication de la nomen-
clature douaniire et la stabilisa
lion de tarif rallia les sultrages
de la conference 6conomique.
BE.RIN- Les centristes du


La defense de l'Angle-
terre centre le bolch6-
visme

LONDRES-'.a police london
nienne a opere une descent
dans les locaux de l'\rcos Hou-
se oft se Irouve Ie quartier-g&-
niral de la daldgation commer-
ciale sovitlique; a la suite de cc
raid les agents de police gar-
dant 1'etree de I'inmmeuble en
interdisait I'acces A tout le monde
sans distinction, les auloritesse
refusent A toute explication de
cetemnesure A laquelle personl;e
ne s'attendait.L 'ambassadeur des
Soviets a 6l inoulrme que la po-
lice avait pris I'iumeuble sous
sa protection.Les Itoctionnaircs
sovieliqu,'s aninient ne pas avoir
la moindre idee des raisons de
ccete mesure. A l'ambassade so-
vi6tique on d6clarait qu'autant
que I'on sache aucune arresta-
litt' n'avait td,oper&e. e )irec-
teur de la 16gation commercial
sovietique M. Kanicluk est po r
le Moment dtldcgue A la contf
rerce economique international
le A Geneve. M. Rosengolz, char
g6 d'Allaires sovi6tiques A Lon-
drei ace it,,.,.gn de D. V. Boo-
lov,s'est Ice ,dt an; Foreig Ofi-
ce da is la s)irde pour pr6,enter
a sir Austin Chamberlain uae pro
testation an sujet de cetle des-
cente de police A I'Acros House.
IONDRES Le ninistre tde
I'lntlrieur anglais a fait perqui-
sitionner au siege de Icrganusa-
tioni coi.lecrcial d ties Soveils A
Acros; deux cent ille docu-
ments furent ,amisis ainsi quc des
fusils et des pare:balcs,


Reich out vot6l f l'ilunanimite uhe
motion en faveur de la prolon-
gation intlgrale de la loi de dd-
fense r6publicaine.
BELGRAI)E- La conference
de la Petite Entenle s'ouvrira
remain a Jachimnore ; y assiste-
ront MVi. Benes, Marikovitch et
SMitilineu.
SHANGHAI-On announce que
I'avance des troupes nordistes
menace Hankeou.

LONDI)ES Le prince df
Galles qui rentrera remain Ar
Londres apr s son voyage en
IEspagnc dLvra assisted ,& de
nombreuses c-rCmoniesavanit sa
visit au Canada en Juillet.
*


PAnIs M. Briand s'est entr- 1
tenu avec lord Crewe, aibassa-
deur d'Angleterre, au suiet du
voyage du I'r6sident de la 11a-
publique A Londres.
La Chambre a votl la cra
tion des pr6ts aux d6partements
et aux communes. Elle a ouvert
les d6bats relatils A la revision
douanierc. l.a Chambre a nom-
m6 une commission de onze
membres charge d'examiner la
demand de levte de l'ieimunitl
des ddptut s communists D)o-
riot et Val!ant Couturier, la re
uouvelle pour 6 mois.
M. eI rriot a injugure le sa
lon politique des dessinatenrs
hunuouistiques.


La Conference
6oonomiquei
GENEVE-- En atlirminut aux
journalists que la lussie des
Soviets etait sortie de son isole-
nmct dconomiq u et qu'ellt avait
I'intention de d evlopper ses re-
latiouns avec les puissances dtran
gires, M. Valerian Olenski et le
general Sokoluikow ont 'repri-
senth la Rulssie come un pays
desireux de caoperer avec les hla
tions occidentles. Le capital
stranger, a-t-il dit, serait aussi
en s6curit qu'avant la revolu-
tion. Apr6s avoir indiqu6 que la
Russie participerait probable-
ment aux conlrences de la S)-
ci6et des Nations sur le d&sar-
nemlent, Olenski a fortement
parl en faveur du retablisse-
ment des relations diplomati-
ques avec I'Anmrique. II a dit
que ces relations auglmenteraien t
lnorlnmenlt le colnuerce russo
amnricain et que les placements
en Russie ne signilient pas qatil
faille accepted la doctrine et la
politique des Saviets. Les sous-
commissions de la commission
6conomique sont tombees d'ac-
cord au sujet des textes de reso-
lutions condamnant le Dumping
et aussi les subsides gouverne-
mentaux aux industries d'un
pays.
bEXICO La conference
d'hommes d'affaires convoquee
ici pour une pression commer-
ciale s'est ajournee ce martin
apres une longue session. On a
annouce qu'une commission per
manente avail 66 nominee pour
etudier les problems cominer-
ciaux et suggerer des methodes
Pour lear QL[uL4


La catastrophe du raid


............,"1 ( "IS l:l-' l...... IVPl)Iusieurs avis el announces
de localitle d us nla 'a, li c len I
Iri'e de. I'Elat et lIard tns 1r ,d rcdtle n nit pas pu pa-
joufrnilc a Popl:ir Bllufi; d.ns la r'.i!rc dains inore ninumro de
region ide sun!- sl oplar Bliul' j 1,'s ii S ii-,li. 11 nous
il va en 7 1 morL,, 1I i grani, 1o1 1t ex, remis Irol) lard. Nous
iiuiiibre d(;L blesi6s el le centre niris ec\'Cis )iis, cep ulndant,ati-
de la ville a el dt\vaste. p.e-'s di n).s clients.
AVI'TON ROUG(il- !.a liigue E, n s I)rofito)is tie cette
IBatoui luge a ii u 1lie faunorl ,.iri'ois:lan, c pour deni under
d'o:est de Cottoul)or0 s'csi i0111- i lois ccux ( i disirent (qle
Ipue U e cquipiC tie plusiXurs Ic is avis rccamenc s ct ian1on-
cenlaines d'ouvriers a et ien\vo -
yve (durgence sur les liecux pour cenIt sien inses dlns otre
tenter de r6parer la crevasse. ni'ir '' hebldo;.n aire de 8
p:irgsdc Incis les taire parve-
--- -e >, -- nir plusieurs jours i l'avance,
Sd6 Ic incrcrcdi.
R6ouverture de la s le rcre
(.ath6drule de Reims ._..
REIIMS La Cathilrale de
Reims si 6pr6uvee par la guerre Chauffeurs, cochers
vient d'Mtrc reouverte. M. lHer- etaveugles
riot en remeltant les clefs de la ot souvet, o core
cat lhirale parliellement reslau- dans les rues o e Port-a -Prince
ree au cardinal Iuon, arciev dcs aveugles allant seuls, sans
que de Reims, a lou& la gtindro guide. nls s srvnt our se di-
sitt de . John I).Rokefeller qui iier y111t serpent poir se di.
a fourm Ics fonds pours la recons es malheurex, so e om-
trucio;,. Ces nialhlcurenx, so,-t
ltuction, mille lois parjoar' 1exp"
-_. a 1Ltre heur-


Les


grandes randon-
n6es a6riennes


tl-s e(ecrases par les voilures,
aulos et aulres. Ne pourrait-on
pai envisiter une solution a
cctle (question; car, les chauf-


MINEOLA LLOYD- M. Ber- feuirs et les cochers qui neul lois
laud announce qu'll se proposait sur dix solt touoIurs tenus pour
de partir ldemain i la premiere responsables lorsqu'il arrive un
here en compagnie de laren accident, demnandent, A ce que
ce 1). Chamberlai: pour tenter les avengles nese risquent point
le vol New-York-Paris sur leur seuls siir la voie publique.
avion (( Columlbia ). ".. '_
IROSEVELT FIELD Lec ca- Au Cap-lHattien,
pitaine Charles Lingberg est ar- un home se suicide
rive ici ce soir A hciures .17
aver l'inlenlion de s'envoler dans lIn semaine tdernidre, un p1-
la nuit ou domain de bonne heu cheur noinm! AugLusle, habi-
re vers Pars .ingbergh avit tant le q.urtier de l:a Fossetle
quit St ILouis en avion cc ma- p,.s du Ca.p-l-:itien ne jetait
in A 6 lcures 12 ellectuant le t'a das le Bassin l{otlo o il se
.et St-Louis New-York-laris soit nova.
950 milles ien ll ) helrs ,2. Tn t6moin (e cc geste d.ics-
IIASBIROUCK LE SEIGHlTS-- pi', s preciplih, da as un ca-
Le mIonooplan (Fokker A\iierica, ) l,, an, secours d(I miLlheureux.
sur leqNul le conl ln11dant 1 1 MMais itn put rame;r, sur l
chard EI. Byrud espere survoler be'rel, qu 'n cadavre.
I'tlanltique esl lprti th'i ce soir )n ignore les causes de ce
A hieures pour le camp d'avia suicide.
tion Roosevelt oIt il scra remis
aux dil ec!eu: s 'e 'a 'r aiiscc6a-
nic Comiipany (Ju i finanicice la tell
tative ; Ic commanilant Blyrd
suivait a .iAimerica en avion. ---
-- I- liES et MIRES de FPAMI

Au Alexique se, Turgeau, Bois-Verna i
Au exique tare vos emplettes de pro'
MEXI O La gravity de os articles au meme prix
la situation coimerciale an
Mhexiqle q (Ii imlnaccrait assu ] i *
I


re-t-on dc prIovoqiuer u11ne s(r;e
tie bani(lueroule et jis!tiier Ic
recoil i.s 1 t n i raloirie pour
Ics c'dlits co)lllnerc'cui:itx a tL
tlisciutiee anjouird'lhlia il coin-
venulion des coilimer'iants (qui
a cu lien :iujourl 'hl ii, miais la
reuitnoni s'est nonltree radica-
lemncnt op)posee ati ne inter-
venti)io a ipr6s du Gouverne
ient en vue d'un moratoire
mdme limit ( El Universal )
planss son editorial declare
u'une tell measure terait plus
e mal ( le de bien en portant
atteinte an credit du Mexiique
et en causant inutilement de
I'inquietude tant dans le p ys
qu'a I'6tranger.
LOS \NtELES -M. Adolto
de la Ilucrla,ancic:it Plrsidcnl
tu lMexiqiue, a contiirmu( que
les Ya'olis retvu'lid so.'s le
general Matuz demiandaicat
la reddition de Nogal par les
,L"ues f16drales.


1 Ilier


On manque d'eag.
a la rue des
Depuis quelques o
bitants de la rue de
plaignent de manqu'r
tie leur est service qu' di
irreguli res et pendantl
de temps.
Nous savons bien qu'i
que de porter cette petii3
ance a la connaissanced
Directeurs ct Contr6leuns
vice hydraulique por
mode y soit de suite anl


blait venir du nord-ouest. Uide
autre rumeur relative au bruil
du moteur constatI au-dessus de
Placentia ( Terre-Veuve ) a fidt
aujourd'hui I'objet d'une enq u-
te.ll en resort que I'adrop aune
entendu suivait approximaltive-
ment la route indique par le
capitaine Coli. M. Einile (;abou-
ry, consul de France A Placen
I a Bay, a tdhgraphic au gouver
nement de St Pierre et Mique-
lon pour lui suggerer que des
recherches soient efrecltues daas
la baie.
PAIUS- Des t6moignages cmi-
cordants semblent tabllr que
Nungesser et IColi auraient su-
vole Terre-Neuve. M. Briand
t6moign C au correspondent e
( I'International News Service -
des sentiments unanunes de Ja
France proloind6ment touch6e
de la Symnpathie de 'Aimrique
a I',gard dti Nungesser et di
montrant la nolblesse et la since
rit6 des sentiments spontanes
entire les deux grands peoples.


Temp6tes et inon la
tions aux Etats-Urnis
NOUVILLE-OI& I.E1 \NS- Les
deux niveaux Ies plus lev6s ide
I'inondation appiworih.il de l:ii-
yon des Glaiscs ilatlis q1'ie des
centaines d'hi:bitanls de la r6-
fion menace lout to is ears el-
orts iour essayer tie rentor,'.cr
les digLus qui rCetiennuint encore
les caux dLu fleule.
KA. is.As-I'y Visite p ir desi
cyclones, ides pliies lorrenli elles
et tid s tellijles (!e lcig laii out
balay plIend:int i jours. I O)est
Moven a cu 2'8I mor.s anjoilr-
d'lili )proba.il) len.II t Ipi isii llrs
iniliers de personnel ble.,seecs,
(des celtaines et des coniitalii s
solid sans abri. I. s .".; I as s' e.
vent A pinsicars nillio:li. .1i '
lemipete s'est mn.iiiilestle d i.!w; 8S
Ehtas des Monit,; s I' li.ch :u
jus(ti'; 1'est et le st l. Ies pre-
miers dd6gSts out l6t~ cause s dans
le Kansas pi)r u11 c\'lone \venCi
diu sud-ouest s:i:n.,il soir. Lundli
sollt venus d(s cvyclo'-s (uii sc
s -it a :l)ittl suir e' exam's, Ie Mis
sonri, l'.\rkainsas, F'lilinois et la
,oui.siaie rIasain les I'cri' es cl
autres d6ili.-cs dtans la camnp;a-
gile et s:iii.int les mines dans
les villages et les viills,. ,i lemi-
pete a sevi deux I'is ldan:s le Misi
So 1 i tr ll u di 1 1 11, 1 1 M 1 l l


La steamer "Conwa Ta
Kingston est attend JaIc
13 Mat courant. II seraob
Prince le 17 courant at i
mAme jour, prenant fret IW
ports du Nord ct I'SEuArp
Le steamer "Chignecto".
A Jacmel le ler Juin prooch
& Port au Prince, verns kt
preaunt le Irkt pour le.
Nord et I'Europe.
Port au Prince, le 14 Mu
J. DAADER '
4gent General poor


Horn Line
Le steamer "Venu'b" v l6
1 Europe via Porto Rico, P
Plata, lea ports du Nord, id
du izi le 6 join en course,
le mimo jour pour Kiug4d*
Domingo et Curacao.
Le steamer "Leisba" esetl
1 am'-ourg le 30 airilt It
Aivers- Londres, etest
4 la C-piiala le 28 mat en cO
Po :-.u-Prt.ce, le 14 9d41
HIE HNER &
\g.n!s G6rSraux de las orta


-- -1

LLES des regions de P4114
i quoi bon de descended '
visions quand vous trou W I
qu'en ville a '


ie de la


Boulangerie Nouvelle
T616phone No 639. Succusale du BON MaRCH*.
des Dalles No 1227 A c6t6 de l'H6tel Am6rica.,
Toujours en Stock :
Allumettes Assortiment de Biscuits sucr6sparjbito l
Assortiment de Conserves francaise et am6ticamel -
de Liqueurs Marie Brizard et Sarrazin Avoine Q (
minutes Beurre de table et cuisine Biere -C
boites et par livre Cigarettes diverse Conflseri
am6ricaine Farine Praits au jis Huils Duret Set
Lait dvapor6 et Condeas, Klin Lactogene -
Oigeous Mantige-- Pomae de terre-,ortf t --
Prunes Raisins Poudre dl~vation Rz raugon -
Savon leasive, blanc et palmolive Sacre Hasco, aSiDt
cer, concase6- Vermicelle Via rouge etblapc-- VI
Qis... etc, etc...
La Boulangerie so met & la disposition pour des livr, I
micile de Pains et Biscuits Petit Beurre.
f!En outre, elle fait sur commander des pains de luxe tas i#
Pains Viennois, pains spdciaux, pains aux raisins st t 1
cies par les gourmets.

Une visit impose.
ne s s I O.


Les Inondations
du Mississipi

NOUVEILLE ioIi \NS -
Lcs caux (dii \isis.sipi qli des
cea(lndit (ICdes nT s iB ssCs (II
Nord est de la L)u;sinle )pour
s'avancer vcrs la Ipnrtie Sud
te Il'llat n'iivaicnl pI s encore
troiivC uni point tai ble dans
ladignuet mt Ic long dlu sec.
tcur de IB.you des (laises cc-
)penCdnt plusieurs autorites
ova.iiciilt declare qIt ne rupI
ttre Cinit inevitable. 'out le
long de ce secteaiIr i 170 mil-
Ics au des us de la Neuvelle-
Orl0ai'nssur la rive Occidcn-
tale dto i rivire cdes bateaux
dte sec )rls out ele mobilises
,I Sitnwlcs port et dans la par-
lic de Ia vici le rivere. Les
fouln1tion1ilirl-s duI conscil de
li digme locale out dit que les
dig;les ticenlraient et its ont
in iss6 d s :ivrirs dans une
enlAilivi dIsespri'C p1ur te-
S-I d- 1
mer Is eca tiK stiru lives


Pour ni Lra Nuimbro
do S page3.


Le steamer "Danzig"
d Europe via Kingston t
de Cuba est attend
Prince vers le 18 Mai
repartira le m8me jour
Haitien et les ports doml
Le steamer Kreta" v-U
Kingston Santiago de
attend & Port au Princ
28 Mai, pregnant du fr6t pee
rope.
II repartira le memes j l "
!e llav;e, Amsterdam et aniw
v:a lei ports du Nord. i4
Port au Prince, le 14 I l
OLOFFSON, LUCAS (
Agents G6neratS


Royal tail Steamship -
Packet Compaq
.;


---~ ..~R--..-~. 1.~. I L --


jo-, -ier -A& L ~crt


I







ITT) i


LE MATIN-


16 Mai 1921
16 Mai 1921


Panama Railroad Steamship Line


Service de fret et de passagers
NEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, CANAL ZONE et les FORTS


entire
de l C(OTE


OUEST de I'AMIRIQUEdu SUD.
i'I e plus rapitl et le plus direct service de transport de passagcrs (nlte Illiti et
,ll pors lEiiilropns via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Islhme (i lifanana.
Voii la lisle de nos agents pour les principaux ports de l'E:urope :


Angleterre Ei
Mrs, G. W. SHELDOM & Co -17

EN FRANCE:
Irs. SIIELDOM & Ce snt reprisncas
par Its imaisons siialntes:
GELATLEY HANMEY & CO
21 Ruede la R~publique
Marseille
IIH NU lPRON& Cie Ltd
53 Quai Georges V
Have
HERNU PERON & Cie. Ltd
Rue du Moulin vapeur
Boulogne s/Mer
I II:tnu I'ERON Cie. Ltd
95 Rue de Marais
Paris
IIERNU I'ERON & Cie. Lid
Rue de la Tranlquillite
Dunkerque
HERNU PERON & Cie Lid.
Rue Roy
H ord(eaux

0. B. T


P i \;tc h -


coee France
James Street, LIVEfRI'OOL, lENGLANI

COIENHAGUE
Danemark
Mrs. E. A. BENDIx & Co.
21 Allengade, Copenhague
GENES
Italie
Mrs HENRI COE & CLERSI
Piazza S. Matteo, No. 1,
Genva. Italie
CHRISTINIA NORWAY
International
Speditionsselskad
HAMBOURG, GERMI..NY
Mr H. Vogemnani
Ifambourg,t'ermany
GOTTOURCE, SW' IEMIIEI ElEN
Nordisk Express
Gotlemnburge, Swere( n
ROT'ERDAM, IHOLI.ANO, i
Mr. iH. Vogeiann i
Rotterdam, llollande
hompson


General Agent
Port-au Prince, Haiti
1 No. 525 General Office Telephone No.425


I incomparable pu etd
',. du beurre de table
I' RUU nIf UUN
Tout les ferblancs omme Si-
gne un saud brcuf -"'p"-
a lait de lui des amis par-
tout qui n'acheteronl,
pour aucun prix un au-
ire beurre de table.


E ige" dv volre er iceir le D T ( t ni le siye esi lN SEUL
i e re d vous a'ure: d bt e larre pour volre orgeltI o. pI'cii niach
le in ill ,ut, h i u r 'rr e c r l '".u"' I.' c hl
. pare/cut vpu 'tak'>npt I ourl hi i11" /<*(*'l
Mall Iropical par les I sines Il; iRU
de Copenhague
En demandanil leFERBLANC DE BEURRE DE TABLE yef soil qu'on tvou
wvnd cclu .vecC UN SEUL B(.UiUF, scule garanlie que ous achelez le

Beurre Bruun

~Sishn vente dans toutes les e- S
1onnes piceries partout '
So men Haiti **** .


+ Pour vos commandos di-
rectes, priire de vons "
coi$ abresser Xo

L. Praetzmaun-Aggerholm & Co.
AGENTS EXCLUSIFS


1


Aris Important
Grande aflo Nationalo
et Tombola "La Poer6-
v6rance"


Le public 'est pri6 de noter
que le prochain tirage de la
Crande Rafle Nationale ct
Tombola ( La Perseverance 5
est fix au 22L;mai du courant
au lieu du 5 juin.
Premiere prime en ,mar-
chandises 1 Gdes 6(00,


Deuxi me prime en
marchandises
I Troisibme prime en
marchandises Ges
LE COMITT


2000
400


AVis aax lotares
Je soussign, Emmanuel FIorville
done avis au public et parliculib-
rement aux notaires de a juiidic
tioq do Port-au Prince que je su s
"-, at- ',, d e4 lUemplacemeao
r"r.jIl*o, Re Clerveau
oil & Ption Va.lI o''1 e a 0
et mesurant O6 p 0 1b r ea t .
sur 100 de profondeur, Wbrdi 1_,
nord par le No 14, bis au Sud pir
le terrain portaut le No 18, I'Edt
par celi portant le No Z 1 bis et
et & I'Ouest par la dite rue
Cet emplacement a et6 acbet6 de
Mr Joseph Verna.
En consequence,d6fense est failed
aux notaires de drerser.aucun acle
relatif au dit emplacement.
Port au Prince, Ie 11 Mal 1927.
Emmanuel FLORV IL


a--. ----- -- -- --


3'ORIMW-ALU-JPI MOW
I Alan JUTRU Phurnaele ALTuIII
a.Oeual e du D JuAlu VInRD
S etout.... bonan. Pbarm..ele


LA PLUS INCINT rN LA E .PLUS UICAC
DL UU YEi rrtn pr ~nl
I*- 'L W I oIhi. ns *IIIi
eamtr a IsENtNMIi
oat Itm 6eBIemeee eMelM

wr 291
(R.ppn Aw M .6eL.. rAi,)
L traitement at coaplAd
DRAEES PERARD RwI TIME
qui calment Ia douleur, clrient t ei w ee
purifient le sang et pgu riMet la cystte.
STOUTE BONNES PHARMACIES *
SICIALITIS PEYRARD 4Im& PA


I


Capital: Or 18.M 00o00


Eug.Le Bosse jCo

A ents Geineraux

m I-


Delicieux et reconfortant- Pureiment Hailticn

Vieux de 14 ans-Couleur naturelle, proprc


V.O-Or 1,50 Bouteille

m* 1


'1 son


aqe.


I)potG General: Spot's (:1
GRANDI)'lHUJ 532


"- Conpagn e aidnrae
Traneatlanttquoe
Le steamer "Camavell" peril de
Bordeaux le 3 courautt st attend
& Port-au-Prince le 2t.
II repartira Is jour de so= arrives
pour Petit-Godve, Santiago de Cu-
bael lea ports duSud.
L e re tour A Port-au Prince Ie 11
a rOmet jour pour le
a Ile port du Nord,Puelte
Plata et San Juan (P. R. ).
Port au Prince, le t 11927.
E. ROBELIN & Cie, Agents


_ _ ~ ~ __ _i


A .de Matt6is&Co

lRcprlscntants pour Haiti


Olls


il I'OlIi)()IcZ :


A li l~II les Froiils 1'Irls No ::t()
L.e i'i /'r Ku /li < l m ,pl(e. I< s Siro/s (l',,ri'menf.
/c l'l/,m A'cc/ ec r s,',s /I. I / l /1touh's sorie's
de/ lqii 'icurs (;tii ('/S- .S It nI / t (of~ i'cs
i des pri.r dx,.inl Ih.li' num'Ir-
irn'' ,ri ill I il'riUJt

H. BODI)AY
Diphlonme ,el '!daillI, 1r Ir.'../E.posiions de IBru.reUlles
(Peilyiqi') I (d1 .il 1 u' ( ll'lic)
llendc: tvls don; i la iu(s I' ro, ls-'oriis )l v)ous ser':
salsltails.
------- ---- ~-- --~~__C---- i


jis Etoilesl*
is Etoiles*


a __ I _~ _,,__~,,, ~~i, _s


- ill I Illr


1Y -- --


, ---


-


_._~__.__~~


i __ __ ____


- rr I II-


-r~3RT!


~rra~B~


I


iw1Si/aisssix!







SE A.TIN 16 Mai 1927


r -'-'- -------


Ce Anonc



Fred. Gaetjens
No, 117 Rue Roux ou Bonne-Foi. No 117
TUlephone: 6ti7
ON TROUVERA:
Alcool fin pour liqueur.-Sucre Hasco blanc et rouge,
gros et detail,- Riz par sac el par livre,- Sirop, Orgeat
Grenadine, Peche, etc.- Cigarettes, Chesterfield, Ciamel,
Chanteclerc, IPantal1on.- Manchetles JuIalitl siIup)ricu-
re,- Conserves alimentaires. Cafe vieux par livre,
cafe en poudre Whisky, -- Bire Patzenhoffer.-
Champagne Mass6 PerIe et fils Champagne (iui pcut ri-
valiser avec advantage avec n'importe quelle marque de
la place.- Champagne Lanson.- Parfumrerie-!- Vin
blanc par gallons et par houtcilles. Vin rouge par
bouteilles et gallons quality supirieure -Clurin vierge
pr ar riqrIes ct gallons. Enfin le fa mc i x R if U M
NECTAR. Et la non n.oins f men se A NIS ETT de
Madame Frederiic Gt(ejeis.
Venez fair une visible et \vos sortircz satislaits.

mob. .i


'I


[ ious inteie U1s.- I[



Avis
Le nwuveu Bumu des T6T'gra.
phes Teireslres de Port-au-Prince
sera oavet au public luodi 1 m i
coursat A .Itle date lots ie on u
miroi du Rhfsea T.l6pbolIq e
seront changAs 1 5 here' A. ,r.
Par coonsquotl, avaot de tiliphn.
mr, soq iboSbas voln.lroof thi,
constulter le nounvl ,nnuaire qui
ser di-tribu46 la tin d 'a srmii
ne. Le chiangment rdes nu ''
des abonuets du haut de In vi e .
na6esstera qielqiies j u s D
lo eas riu I'on u'obtiendrait pas !a
rprsonno dhsirke,eo I'appe'aut piar
e numhro iodiqu6 daus 'e Uouvl I
annuaire. on voudra bir a appeler
Ie TN ?;00 puur r.n- g e- ut
i es a, uv niix Hbon:irs n ro r 'i't
re i: .au l ,-eu q i' Ipr.%s Le -
M .


a-
dij1 'j


Grand tabrlt~U4 dei
Sellers et harnais
MAURICE BOUCICAUt',
1931 Grand'iue 1931
En lace de Calls Pressoir
Selles anglaise,americaine et
mexicaine. IChabraques, \a i
ses, jambi6res, mors etc. etc.
Prix exccptionnels.


On trouvfera eob
Ciarls N. GadtJons
AUE DU MAGASIN Dt L't~T.\T
Extrait orgentine pour orgeat
et touts sorts d'extraits pour
liqueurs.
Vin rouge par gallon.
Anisette, Cacao ettoutes s )r-
- j. U 1 : ........- .._ ... ...if .


'sez-les
k wl


I~'.;i


.
~fry






(IANCO(
0


les ue liqueurs supieri !nes.
i lls "de
indre II d ilii' ili. I*d -- i-
Andr6 Isido" el il (oniier,
-,. !. Rue du Peuple ndu
_resqu'ent ace du Bazar iMe-
tropolitain.

__ ^_- ---- -...- -.. -


1 a ,bdlI4f


la ,1ioti6 des Pneut

Haili sont GoodYe


PROPRIETAIRES D'AUTOMO IIL


PNEIS



Nous ree m andonlls loiio
speciaklennt les pneus lpoiur
caintons 30 x 5,32 x ti6, : x li,
35 x 5, 38 x 7 ic:ivy )uly
Les Ipeuis IRESTON i
BALLO ON sont les mcil
leurs.
Touics les dimension d
pneus el Tubes ct access
res en stock chez






Plus de ki',om'


&


r -% .
( < si


TUBES


. r l)ollain
Iti


L. Prelz/Ii' nn-Ac1 'CrholIn & Co,
ACENT GENERAUX


Les pn-us
services


Goo' Year qqii ont tIA edoptgs
de transport du rouvernement


oar
Hai


testeceui qui ont le mieux resist aux inqgalites et a
de la I3 publilqe.
La fibres connues sous le nom de Supertvist qui
brication des pneus Good year, lear permlottent non
sister aux clioc, mais de les ahborber
Achetez la prochaine lois des Pneus Gowd ear, et
qu'olrrent les longues courses sans crevaisons.


presque
ties, soot
spirited 4


entreat
seateas


jouissez


Good Year Balloon Tires

The West ladies Tradian

PORT-AU PRINCE 80AIVES CAP-


-&


A-


I*


I


__


- I -- -- ---)


- -- --


l II l


-- -------- -~- ----------~-~I


- 1_ -- ___ __


L- i IL ULC~PL


k A ..1 --t--sr
' 11"I" ~---" ----
|| i m -.. _""~


1.


C=N


re
~~~




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs