Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04457
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 05-06-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04457

Full Text






o1lment MAQI01I
DIRECTEUR
,58, toe An6ricaine, 1358
m'PHONE N'242
r NUMVRO SO CENTIMES


p~.


AmeANNgE N* 6090


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


VENDREDI 6 MAI 1927


LES NE)

ous vivons en tes It'leps
ihiales uvi les bills iet
S juies sont rares, (li
ures de gros ennui, les
S irisles soul plus frl
Mls que les calmes jour-
.o. la quietude appjrte au coeur I'apaise-
it li gail'. L'atmosph;-
dens. ,tre pays, est au-
\iul sultcantnnle de g-rios
grins et d 'a ~ga 4,.nm1 '1is1
A ussi,c'esW uiur cela,que,
ue jour, I on croise, dans
le s $ens anx visages
ir ss,a lair Irishl, aun t'inl
lant (e jcuiits gens d('j;'A
ux a vinailgi-cilnt ns, a la
Stnarehe saccadee, nerveuse
qtdv)iint coin me courbi6s
uslep)idsdeqiuelquie lourd
,atlatigues de vivre en-
re ui jqqrnce de st6riles
ris.
C1st parce que les lemps
durs, les lieures lourdes
porter.que, fort souvent,
ue n us nous adressons
I[qoqu 'O, ,nous recevons
c e r6ponses sans am6nile,
ues, Miflantes, qui cin-
f ;omme une gillle. C'est
rquoi, au telephone, on
l'4qs pas toujours aiiIable,
poenUoi on perd, souvent,
iam lea conversations le ton
qt les rend savoureux et
o*,bles.
rt oot ii des n6vros6s, en-
ltgdao dire souvent. Des n6-
l Gui, peut-Atre... Et ron
P tparloms: un paresseux,
Iu orgueilleux qui ne veut
pg(uttravailler et qui esi he-
ikp6 centre la sociele qu l1
Md responsible desa
edkche v. Quelle erreur et
quelle injustice!
4i6aW mille fois remarque
le la stabilize du systenme
Wx d'u n individu d6-
plus volontiers de la
de I'volution h6r6di-
,du milieu, des mauvai-
qitons de I'ambiance
Al- ut da sujet lui-meme.
O4. crve gcn6ralement les
6vtwes dans les vieilles fa-
lle. don't le sang est insul-
aleat renouvele; car, la
uinild a toujours pa-
une cause frequent
yrosw.
T adnt la neurasthenie
m9mune aussi chez les
Ividus don't les facult6s
tos ont subi une 6volu-
pirpde et recent. (e mal
^ yocratise, comme la for-
ie-wmnme, au point qlue
d devant la n6vrose est
&_de s'riger en des
,mnluablcs
S .causes de n6vroses.
Sslsuaces, les pertes de
.4 pouvoir ou de si-
a3ont, ordinairement,
Sraukon la neurasthenic.
r sulte pas seulement
nhition deque ou de la
Da.ce .vince; elle suc
ia la cessation d'oc-
absorbanles. ,labi-
!,4re au dehors, I'honm-
lISRI e vide se faire au-
^ dlu.I II pinetie sa mil
Oge a son abandon de
l_ dPetnd conseieSl
de ce quest la vi", en
^nydmeat le poison
*'lit6, 1 effort, la dispersion
t..?t,.. p ur cctte ral-


plus sturs moyens d'6-I
Aper la nevrose. Plus
Ons le temps de pen-
'4 os, plus la vie nous
C l; la peur de
tffttr d6iole, para-
atriilise nos entrepri.
.. j~ue le travail per-
4 011r I


VROS1S ET VOUS DOUTIEZ?...
L'AND con(in0c1 ; ii se itValiser sfn iicv de(I fian.
macnent, I'espril de devoir et chir les etap,(s d1e la gloie ti iomplihalc, vo'is
tiCe acrifice nous donnent B vouis disiez s(epliqules, que, stiul, le recu! din
ccelc belatanle salislaclion in- t emlps alfit n ruit son sutces,
1'rietire qui chasse Ious les Muis 'ls ItAT IOTES n'nauraient jamais atteiidu si long
raisonineinents trisles de la t'lnmps pur devcnir la cigarette ideale.
nirvrose. La vltiur d'un product de selection ne pent d6pen-
D'autre part, le d6soeuvre- dre du nomibredesannces.
ment, le mensonge mondain, Elle est, en ellet, la meilleure t igarellc vendiue a meil
I'exces de bien 4tre et de con- leiur mnarclie. Ses achcteurs en lirent un triple avantage-
fort present et ai venir, sonti Uslotiurne de Gdes. 2.50 sur cent bons primes ; d'une se-
aussi de grands facteurs de la conde v'aeiir (de Gdes 2 50 sur cent pocliettes usages,
d'Ipr)reSspi cr6l)brale. C'e s I possibilils de( gagner 2() gotiurdes a\'ec ccliaui n des bons
pourquoi les riches, les vi- portant les Nuiieos 12. 14, 16. 16, 17, 19) t 20 renfermis
vetrs, les grands brasseurs dans les pocheltes.
d'aflaires, qui gavent exag6rc Messieurs Albert Noiselte el O.lilon S, Villejoint qui
ment leurs cerveaux d'arri- out respectiveiient al))ortlc en nos l)irei:Iux Its niumrios
vismes Ai outrance, versent 12 et 18 ont de les deux premiers beInleIiciaires de nos
ptwu a peu dans la veulerie elt prx de DEIX CEiNT'S Goiurdes. Nolie lisle deslbons de
a negalion de toul. Ils ne iaveur i'est )pas limilde! Essayez la PA i'liO I'E et voun.
voient point quu'un pen de liii accorderez vos pr cerences.
credo est tine grande source .
d'6nergie nerveus el et u il aalu CI[tll'Ce cI le ,,ni
taut, A la prose journalire de l redil
la vie, quelques grains d'idal les pochettes 6chantillons hi la disposition de tous Fu-
pour sauvegarder ie c6t6 mo- i nlcurs qui veulent en connallre le gol et la quality. Les
ral de I'dre human. interesses n'ont qu'A passer au dep6t general, 206 Rue
Les excitants et les stupe- usti) Lherisson,
fiants srnt souvent aussi canu- GEB3ARA & CO, Propriclaires.
ses de n6vroses. Edgar Poe fit
un nevrose de I'alcool, Hofl-
mann de I'opium. Mais Ge T / I rT Le JugePierre-Philippe, apris
rard de Nerval appartint Aune LEJF I M AVI TA IN avoir examine les fails de la
classification i part; il fll un cause souinis A son appreciation,
nevros6 de la fo':e. Q rejette les fins de non recevoir
Pour nous qui vivons dans e n pages etles conclusions des consorts
un beau pays au ciel toujours i carria combine mal fonddes en
bleu, au soleil toujours eela- Demain encore, ( Le Matin ) tait et en droit, les condamne
tant, aux nuits toujours se- paraflra en 8 pages. Nous nous par cons6quent A 5 dollars d'a-
reines, nous qui avons tou- efforcerons d'avoir ce format le mande solidairement et aux dd-
jor nos u plus souvent possible, jusqu'A pens.
ours sous no yeux de belies ce que nous puissions Iadopter f--
fleurs parfumees, des soirs p I notre editionn quotienne. N ,oiel lagieur
profonds tout pleins des r6- Nos abonnes, nos lecteurs et Par une (dtpiche reVue de
ves et de la po6sie des clairs 1' public en gbnkrai remarqte- ,Montreal, il a 6b1 announc M.
de lune, nous avons A por ec rontque malgre les sacrifices et natuen Tlmaqueties Cayes
de nous ce qui peut nous pre- les efforts que nous nous mnnpo. que son ils Lionel Tidemaque
server des n6vroses. sons pour cet agrandissmnienl de q ut refu, le miois dernier,In-
II suflit d'avoir souvent le notre format, noire tarifest res- gnieur Civil de I'Ecole Poly.
courage de former nos yeux 6 le m me, soit: 2 gourdes pour technique de Montreal (Canada).
aux trislesses de la vie, nos l abounnement dun mois A Port- Nous flicitons M. Tdl6maque
oreilles aux lamentations qui au-Prince, 2.5) pour lesD6par- pour ce succes obtenu par son
tements et 3.p0 our I'Etranger. ils
inontent autour de n us,nous Notre numqro 20 centimes. s
boucher les narines pour ne Ceux qui ddsirent b6ndficier a
point aspirer les relents de de la pu licit4 de nos 8 pages Tu6 par 1apparell
miskre qui s'exhalent de par sont pries de nous l~cre parve- do la mort
tout, pour regarder un co.n nir leurs avis, reclames ou an- Le receveur du bureau de lute
de ciel bleu, un coucher de nonces aujourd'hui, jusqu'A 3 rie ( Banco Lollo ) de la corn.
soleil magnifique, une aurore heures de I'apres-mni au plus nune de Ces:i (Italic ), M. D)i
Iriomphale. Et ainsi nos Ames lard. I auro, Ag4 de i62 ans, toinba
s'apaiseront, nos coeurs se fer- r------ mort dans son app ltrenenit. La
ineront An a colre source de faiille d6eora In chinbre inor-
neurasth6nie et, ayant la vo- L'affaire de FElat luaire el prit routes les disposi-
lont6 de voir moinms de tris- ontr les ceaserts Carri Iions uuiles pourl ies obs que's.
'rout A4,coulD, it Mauro, qui n,'%'-
lesse autour de nous, nous Hier, le Tribunal de Premiere tai qu'en catalepsic, se reveilla
6pargneirons A nos 6tres les Instance en ses attributions cor- et, ea se voyant entoure de
tortures souvent cruelles des rectionnelles et pr6sid6 par le fleurs et de cierges, il lut lelle-
nevroses. Juge Pierre Philippe a rendu nient impressionntq (i1'il sucoomi
son jugement dans celte impor- ba... reellemeni celte fois.


Une auto proud feu
A F1anneze do la
West Indies.

Avant-hier soir,vers lea 6 h.
35, A r'annexe du Garage de 'a
West Indies, rue Bonne Foi,
le* reervoir A essence d'une
automobile fit soudain explo-
sion et communique le feu
N la carrosserie de la voiture.
s porles de I inmmeuble ou
est logec I'annexe venaient
dl'tre ferrmes, males le Chef
Ou Carnage. M. Philipps 6tait
encore dans le quartier.lt pul,
aide de quelques employes,
maitriser le teu.
L'at*,mmlfgr6 tout, a et
resqu'entierement d6truite.
'auttres voith rs qui.se trou-
vaietd pr6s d4lle ontAe& one
dommag6es,
Les causes de I'accident
sont rest6esinconnues.


Andr6 doro
Tailleur, 1515, Rue du Peuple
presqu'en face du Bazar Me-
tropolitain.


tante aflaire.
Le si6ge du Parquet Ntait oc-
cup6 par Me Hermann Benja-
min, Substitut du Commissaire
du Gouvernement. Les consorts
Carride laient represents par
leur avocat Me Emile Cauviis


LA MAISON
M. BALLONI Film
Est le nom que tout le mon-
de doit connaltre.


Rafle

Notre-Dame

Comnme on le sait dejai, I'ac-
|quisition d'tin mailre-aulel en
marbre est indispensable tc ala
consecration de la CalhMdrale
de Port-au-P'rince.
Le Clerg',votlant enfin que
notre tglise Metropolitaine
soil consacro') a d(cid6 de
fire appel a la population de
Po, t an Prince pour avoir les
londs n&ccssaires a I acquisa
lion de ce maltre-autel indis-.
pensable'I a elte grande c&6re
monie lilurgiq(iute.
DI)ernirement. tles e l'ves de
I'Exlernal Ste lose de Lima,
(ionnanil I'excmple, a)pporl,-
rent leur quote-part en ofirant
iune belle soiree ttlhfitrale
Piarisiana.
Comme on le pense. mal-
gr& le success qu'eut la fetle, les
londs recueillis nWont I)oint
sulti. Aussi, une grande rafle,
la (dalle Notre Dame), vient
d'dtre organisee afin d'avoir
la some n6cessaire A I'acqu i-
sition de I'autel.
La rafle est sous le cont irle
(l'un Coilite comlpoS6 de : M.
M. I.'Abb6 Richard, Cure de
la Calthdrale, Antoine Rim.
pel, Membre du Conseil de
Fabrique de Ila Cathbdrale E.
Marais, L. H. 'Dupoux et Jo-
seph Cassagnol.
II y a 10,000 billets et 106
,Jots gagnants; soient : 1 gros
lot A 2,5000 gourdes en mar
chandises,un second lot a 500;
it n 36me a 400, un 46me i 200,
deux lots A 50 et 100 lots A 10.
Le premier tirage a'ira lieu
le dliminche 4 juin prochaiu
A 9 heures du matin i Cine
Varid'6s. Le billet cotlie 2
gourdes.
C'est uue rafle trWs serieuse
et organise pour un but tres
elev.
Nous engageons donc vive
ment le public a faire bon
accueil a ses billets.

R6ception do
Mgr Caruana
I)imanclie prochain, 8 Mai,
S. E. Mgr Caruana, Deleguic
Apostolique des Antilles el
Internonce en Haiti, sera offi-
ciellcmient requ A la Cathedra
le avant la grand'messe, A
8 hes 1/2.

A I'Avemue Jules Poup!ard
On nous signal A I'Avenue
Jules Pouplard une rigole, qui,
consid6rablement Mlargie par
Action des pluies, pr6sente de
graves inconvenienls pour les
voitures. II ne se passe pas de
jour quc r'une d'elles u y tombe.
Cette dangereuse rigole est
situde sur le c6th sud de la rue,
devant l'immeuble habitt par
le Suppliant-juge Providence.
II serait bon que la D.G.T.P.
y enlreprenne lets travaux de
reparation necessaire.


En Chine


Ie dergal satim i sam
elwaie


I'WrN


IONDRES-Dapirts des nou-
velles-parvenues aujourd'hui de
Chine, on a I'impreeion que Ia
deorganisaion s' lend dans les
arin6es du sud ou nationuialtes.
On signal de Nankin que 7000
homes de la sixieme armee out
M'tL d&isi mi-s par ordre du gntn
ITchiamnknibhvk.


lolre 11l,,,


... voit, chaque sor. unl blon et
paisible bourgeois habilant rue
Idu Centre, sa journte linie, ren-
trer chez lui, s'habiller A'vec tuint
0Ilgance rare, coiner son cha-
peau mnelon et, chic, enlrepren-
(dre Sl tourni6e nocilulne.
Plrts (des belles, 11 se fait pa;-
ser pour un personnel intfluent,
(iisl)ensaetlur dt faeturs et de
dollars jaunes. Comine les din-
des de I'i able. les (( files ) sont
fanscinies )p.irces inols rutilants
et elles tom eiitt I'une al)ris I'au-
(re, st piurenalt a cclte glu. L'es.
prance est une belle chosen
*
...a vu, muardi uprs-mnidi, un
e16gant genllenieia qui en auto
No. 7-11 faisait unegalante pro
menade avec la belle .1.
Arrive sur le point du Champ-
de-Mars, le cavalier, pour assai-
sonner I'idylle de plus de po'-
sie. (dit qu'on lait sur le Pont-
Neut et, pour d'rober aux re-
gards indiscrets les beaux veux
de sa compagne, il se tiil de Ira-
vers, la cachant avec son large
dos... El I'auto fila vers le bois
Chouze que le galant, baba de
son bonheur, dt i surement ap-
peler le bois de IBoulogne.

... voit aujourd'hui, les gaimins
delaisser le foot-ball pour le
polo. Ils font come tout Ie
monde. Mais le polo est plus
dangereux que le foot-ball et
avec les longs bAtons cha.usses de
feravec lesquels ils chassent les
boules, ils peuvent occasionner
defregrettables accidents.Allons,
petits, ni foot-ball, ni polo, mais
des livres, des cashiers, le ta-
bleau noir.
L'ignorance toujours mrine A
la servitude I
*
a vu, mercredi vers les 10
heures du martin, rues des C&-
sars, une demoiselle qui, prise
soudai, d'un insurmontable ac-
c's nerveux, empoigna uine fil,-
lelte et menacer de lui faire un
mauvais part. La chose souleva
iln el vacarme dans le quarter
que les gendarmes durenit iiiter-
venir i)our fair lAcher prise A
I:i demoiselle. Ce fut un beau
vacorme.
... a vu, hier main. A la rue
des llemparts un grand vacarme
se produire parni t'les l6ves
(I'ui'e ecole du quarter. Les pe-
tites demoiselles s'insult'rent
comme du poisson pourri, en
pleine rue.
De graves secrets furent cries
A haute voix, A la Rrande joie des
badauds attroupes.
S*
... voit au Porlail de St. Jo-
seph. pros de la Gare du Nord,
un petit caf tris propre, le
0Bar St. Jacques le patron est
avenant el la mason coquette.


Le Be Congr6a
des Ing6nleurs
Les vendredi 22 et samedi,
23 avril dernier, a 6t6 tenu A
Port-au-Prince le 5e Congre
annuel des In gnieurs duGou-
vernement. Par la varitie et
I'imlportance des sujets trait's
i s< tie reunion, ce congres re-
vditi un caractere parhiculiel'
Les sujets suivauts ont et
trails par les Ingenieurs tt
Architectes haitiens commit
sionns: )'
1 T616graphie et 616-
phonie sans fi Leon M6nos.
2-Etat actuel des travaut
hydrographiques en Haiti --.
Ing6nieur Louis C. Eth6art.
3 Travautca calaagB<


~9~~~


-.~- -~.&.t'~.- .;~. -


O


I)a


La grande loi do monde, r'esl de
vivre, de grandir etl de di~rlopper
cc que In a en sei de plus nrergi-
que elt de plus grand.
iOBINEAU


I2a FlVer d'U1aili
1729, GOHANI'RITE 1729
En lace de l'Administrution Gnt'rale des Posies

Pantal6on Guilbaud & Co
PROPRII-TAIRES
Elablissemnent uet et dt'gant oAi vous trouverez:
PANTA LES, .ULSQUEYA, C01)NASO PORT-AU-
I'RINCIE$NES. PANI'-ELAS, MFSDE.
MOISELLES et tous autres exquistigares
et delicieuses Cigarettes la do

Manufacture Haitienne

de Tabac et de Cigarettes

I .


~'--lur~lllr~fl?~rrz11311111~lll C13~


'4,











LE MATIN- 6 Mai 1927


et con plabilite e ccam pagnl
par lingtnieicur Adrien Solt. Ot II1
4" I,'art (dins I'archilcc-
ture par 'Lcioncc Maignan. ) -
)" Mognraphiec dIt'Usi orl--Princce
ne hyd lro lectriqie de.Iaclnel *cprtmnts
par in n I iiii .Ie .1seph Aubry. li ra ngr
cs dillerents sujets pre- I pj'lihon
senses ont tfl tonuement dis-
cults par les Membres du
Congrs ct ccs discussions
entire proiessionnels proton.
ddment inltressrs i la solu-
tion Ides problems prisenIes T i
Li Icur examen ont contribuc U 1 r I'VC 111C
:i laire lc succ6s du Corps des
jll`In ieurs.< vDirecteur de
Ing5 inieurs. IF )i rItp 1
(Colinmle onil peit voir par e^ k l
les notes ci-dessus, toules les
cli relices ont etc liltespar of Ca
les 1in1embres (u Corps hailicn
CO) Ill 'ssLOi1 tn s.
Nous pr)(ilons de cetic oc- EL un conducted
(.isio p) ii tr r'eniiiveler aux du Servica
Ii eiiris l' eXj)rssiii de nIC s -
imiiillcures il icilations.
S -" ----- ...--.-. I. jludi 'S2 avril could, MI.
Un grand discourse lI'Tlix Llortue lAg de 28 nis et
de M. Poincar6 d(omlicilai Port-au-Prin:e. con-
PARIS A louvcrlure dt cn ducteuir du camion No. 2089) du
soil gin6ral de la Micuse Biar- ServiceTeclhniqued'Agriculture,
le -i)uc,1. Poinotari a expos(' les se irndait aux Goiaives en mis-
ihIureux i'sultlals de la polilique sitol pour le tlit Service. MI. La-
de I'inion niationIle q ii outil ra- Iorl'tt lte a it accoiiiagl de MM.
nmel Inl llia IC nce. Ni. Poincalr Elnilei tlissier, .Jean Latortue
a declare qu'il s'o(pposeriit lor- et Arnold lMitton.
mellementi an tours d I'lboria Ces miessieurs eurenti en course
tion du budget 1928 ,i tout vote (le route nt grave incident avec
inenacanlt de compromelttre I'e- le Directeur de la Banque d(i
,quilibre peniblementobtol)n. Le lnaida. oici commentilM. La-
pr6sident dli conseil est prt aau- tortue qlue nous avons pu ioin-
jourd'huii come au d6but de dr'c noiis a raconld l'allaire.
1921 lt braver I'lnpopularile, Vers .5 heures dtie laiprs-inidi.
mais il tier.dra la main A ce que arrive presqu' 'enltre de St.
Ie budget s'cquilibre sans aug- Mare, i l'end roilt appel6 (Maga-
inenlationl tl'imuipots. 11 allirme sin arrives ou la route Itres
(jie le gouvernemient conserve clroile ne peut liver passage
toute sa sollicitudle A I'gard des qu'l une seulevoiture, le Direc-
fonctionnaires r1lormes et retrai teur (le la Banque du Canada,
Wts qui out soutlert de la baisse sous pr'tlexte qu'a res avoir cor
du Iranc, mais il est inadmissi- n6 par trois Ibis, le conducleur
ble que certaines associations du camion avait refuse de leI
professionnelles essaient de se laisser passer, attlaqua le con-
saibstituer dans le rcglement des ducteur du camion du Service
questions politiques et tinanci-. Technique en tirant sur lui six
res, souverainet6 nationale.Cer- coups de revolver.
tes. dit-il,nous n'cn sommnes pas C'est par un hasard providen-
lis, dmais le coniuniuisime nous fe tiel que M. Latortueoun ceux qui
rail courier un danger plus grave I'accompagnaient ne furent point
encore s'il pouvailt avec lappui atteints par les balles tires par
d e s organizations ktrang&res M. Brandt.
poursuivre en France lentrepri- En entendant les coups de
se de demolition qu'il teiae dans feu, le condtucteur du catmon
le monde enter. I e gouverne- arreta son v6hicule. Alors M.
ment, d'accord avec le pays, ne Brandt, revolver au poing. des-
laissera porter aucune attemite cendit de sa voiture, s'avanca
aux lois dtie la Ilpubllique.11 ap- centre lui, en braquant son ar-
pliquera inlnidiateienit une rei me sur sa po irine. M. Lalorune
plessiou i ergiq(ie Ai toutes les qui n'elail pas a.'mu1, dvita I'a-
tentatives criminellcs menauanit gression come il put el, ayant
I'armec, la sitetle de Eltal et l'il demanded A M. Brandt qui lui
violabilitd de la nation. Le pr&- adressail ls plus grossieres in-
sident a miontrt cnsuite que la jiures, si c'etait bien sur lui qu'il
France a conpris que le role avail tired, le Directeur de alaBan
d'une nation victonicuse est te que tdu Canada repliqua qu'il
consentlir de nonbil)iux sacrili- allait d'abord crever avec des
ces dans un esprit de paix pour balls les pneus du camion el
apaiser les haines. qu'apres, il verrait pour le rest.
La France doit garder sur tcr- Ce qui semble nettement mar-
re et sur mer les ioyvens de se uer qu'il y a eu Lhien tentative
p!rmunir contre les agresseurs. d'assassinat el que si le chaul-
..lle lie toldrer'a ps non plus 1- .-
une propaganda ext!rieure qi'.ii
essaic de detruire son patrimoi- colhre des travaillistes en ajou-
ne materiel et moral que consli- ltat tlie le gouve nement sop)
tuent les colonies ot hi larrnce a Iposerat a toute tentative ten
accompli utne ioeuvre ai laquelle dLant a ifaire rejeter les principle
tous les vovageurs rangers ren foiidnmentmax de cette mnesure
dent un kelatnt et public horn- Celte tl6cli action tnt salute dt
mage. vritables lihudes de la part de


Lee Etats-Unis
et la Chine
Alriibte A Shanghai de nowelles
troupes anmricaines
SHANGHIAI Le faimeux (;e
regiment de fusiliers marines anme
ricains comprenant deux batauil-
lons ainsi qu unu groupe ,'avions
et de batteries d'artilleries sont
arrives a Shanghai A bord du
transport t Henderson ,.
86ance tumultueuse a
. la chambre des com-
munes anglaise
.ILONDRES-Sir Douglas Hogg
itlorney-Gineral,a propose aux
0o nmunes en second lecture
an project gouvernenliental con-
cbn'iant les Trade Unions el
avmnt pour objet d'empecher les
groves torcees, mais i" n'avail
pas parl6 depuis 5 minutes qlu ii
hiit interromnpu par des cris et
des prolestations de lous les d;Q
ttit6s travaillibtes .Sir iouglas
;y it declare quce I govverne-
meit etailt prct A ltuilcrla sup-
rQ;siont des passages d'un pro-
4ltuip,)urraient soulever des
dti.uW__, mau i prooqua la


I'opposition. A ticux reprises ic
president dut intervenir pour
retablir l'ordre. II r1iprimanda.
Thorne, d6eput travaillisle, qui
accusait l'.\torney-Gendral de
raconter un tas de mensonges.
L'orage finit par s'apaiser et sir
Douglas crut pouvoir cotlinuer
mais il availt A peine prononcd
quelques mots que le ta; age re-
wrenait de plus belle sur les
)ancs des travaillistes 0o le dd-
putl Jack Jones s'est fait remar
quer par ses sarcasmes violent


RH"l'1


CmI nt I


e 24.2


I'N MOIS
2.00
2,50
3.00t


idcnt cntric le

la Royal Bank

llada

our de camion
Technique
W -,


ICIr nIe s'lhilit pas arr'ti, NM.
irandtl l'aurait lue. MM. Em'ile
Pelissier, .1. Litortlue et Arnold
Mitton, e16moins de cetlte scene,
reste0rnt slupildlits. Uls se tien-
nent d'aprs 11nos information :i
la disposition de la ,Justice pour
tours les renseignement compl6-
nientaires ctu'elle d 6 sirera il
avoir.
M. lBrandt se laissa aller A une
tell violence qu'il n'h6sita pas
a declarer i ceux qu'il tenait
sous la menace de son revolver
(qu'il 0lait plus qu'un cdet de Po-
lice 0t que s'il avait luW le con-
duclteur ce serail pour la s6curi-
t6 publique et qu'il ne serai_
l'oblet d'aucune poursuite.
D'autre part, M. Brandt, A qui
lnous nous soilmmes adress6 pour
avoir I'autre son de cloche dans
celte affaire, nous a dit que rdel-
lement it se trouvait, ce jour-IlA,
sur la route de St. Marc, in is
que l'incident n'eut point la gra-
vitc que lui a donune leconduc-
teur du camion. Celui ci, dant
la voiture allait devant cell de
M. Brandt, tenait constamment
le milteu de la route. La pous-
siere soulevee par le lord ca-
mion aveuglait le conducklur
de I'auto et sulfoquait ceux qui
s'y trouvaient. LUn de ceux quui
accompagnaient le Direcle.ir de
la Banque du Canada lira en
I'air deux coups de revolver. Le
calmion s'arrlta alors, I'on s'ex-
pliqua uni1 pe viveument, it est
vram, inais I'auto put passer el
les closes n'eurent pas d'a utre
suite i ce moment-Ila.
Arrive A St. Marc, M. Brandt
d&posa une plainte contre le
chaulleur pour in"raction aux
rtglements sur la circulation sur
Ia voie publique. MNI. land
nous dlit meme que c'esl encore
grace a un geste de commis'tra-
lion de sa part si le chautenur
n's pas etd revoqu6.
i.a parole est umaintenantl au
juge d'instruction.


Les mefaits

du Mississipi


US MON CONSEIL .
e dis mjolais tons le osels qiui
I'mrrient sa x livres : il a Ide
, ieunts outrages que I'on ouibh'ie,
iitl i 1 ? a des paroles maila Iroi
les qi'O ie part nne jiamais.
. = ,- "-T. ,


L'oeuvre d,3 M.Poincar6
PARIS Les journaux soat
unanines a reconnaitre que M.
Poincare pent parlor de son eu
i vre vec i le g e >:itisfaction.
l(,'( uLIvr)) qui fill u:i ardent ad(
versaire ldu president du con-
seil declare qu'iI a bien servi le


-- --*


PHOSCA IO-

Le os c est n" aliment comnp at
Le Phoscao liciusem at, grabl to
d'une digestibilit6 parfaite et d'une preparation uise t
mique. Apportant a l'organisme 1.. 6lmets draectm
a mlables, le PHOSC.O est digir6 par' l es$ teg,
plus d6licats et les plus d6labr6s. l1 supprime lee
laborieuses, lee pesanteurs, les tiraillements, stI es
ces. Son usage quotidien est conseill i a tous eux qu i
de l'estomac ou des intestine ( dilakation, gastralgie, dygl-
constipation, ent6rite) ainsi qu'aux an6ai, ,am sema h
aux coavalescents. p.
La grossesse provoque souveat pendant le deraim.mnab
une depression g6n6rale qui pent avoir one tachea"s reA.|
sion sur le r6sultats des couches. Le PHOSCAO *6crte e s
ger, prepare des couches heureuses et assure des iqt|
n6s robustes.


L


Le Mati


A I


La typholde s'ajoute A
Iinondation
MENPHIS( T'SNK.su.: )- La
ievre typhoi'de s'est ,dclar6e
dans f'Arkansas et la rupture
d'un barrage pros de Vickslb.rg
a auginentI les besoins des vic--
limes dle 'inondation. Le b'irra-
ge d; MNilliken Bend an nord de
Vicksburg ayant i6e roinpu, lei
eanx du Mississipi ,vont couvriil
une surface de ,2 Il) i 3000 mil-
-ls carrks dans une d iuz:aine de
paroisses de la I.onuiiane et af-
recler de 25.010 i ::D.Ot:) l)erson-
nes.
LAKE PROVIDENCE Ie
l[rcsilent Coolidge a assure le
Senateur Ransdell que le gnu-
vernement fder'Il en plus de
ses etff'orts pour venir en aide
a ux victims de l'inondation
dans la Louisiane, fait aussi tout
en son pouvoir pour restaurer
les regions inlondes.
1 'tTON O1UG'z ( Lounisiane )
\I. John MI. Park'r, direcleiur
des ,ecours dans la ouisiane,
a ainnonc que l le i Mississipi a
roinp11 aujourd'hiti a midi h di-
iUe tie Pelican liend i 5 miles
anu nord de Tallulah.

AU

Nicara gua
Une tr6ve entire lib6-
raux et conservateurs
MANAGUA(Nicaragua)- Une
trove de IS heures dans la guer-
re entire les gouvernements lib0
ral et conservateur a te declared
aujourd'ihui. Le but de la trive
est de permeltre au g6ndral .lo-
se Maria Moncada, chet inilitai-
re liberal de se rendre a Tipita-
i pour confdrer avec M. Henry
Stimson, representant person
nel du President oolidge, qui a
entam6 les discussions en vue
d'amener la p:uix avec les dl66-
gu6s liberaux A Managua.

Pour la continuation
do 1'couvre
de Claude Bernard
PARIts- Pour continuer l'ea.
vre de lauded Bernard, le baron
Edmond de Rothschild a donn4.
30 millions pour la londation
d'un institute de biologic physi-
co-chimique.

Lancement d'un nou-
veau croiseur de
guerre frangais.
BliEST' Le no'iveau cro.s-ur
((Suffrens de 10.I00) tones cons
truit conformCmenint a 'accord
de Washington, a 16e lance au-
jourd'hui en pr,,ence de M Ley
gues, ministry de la nmrine. Ce
navire de guei r,' peut dvew:lop-
per une vitesse de 33 mnruds, il
porei 3 hydravions et possede
une puissante batterie d artille-
ri conitre avio is.
Z44


Panama Steamshtp
Stemship Line
Le steamer (( Crist -)bal est


A I'adresse de I'Altorney-G(i.:n pays et la rIpu'blique. atlendu aI Port au Prince, ve
ral. Le president de la chambre, nanlt e New York, le diman
pri'vint plusieurs d6putls tra Nouveaax mambres ehe 8 m ii 1927 avec: 17 pas
vaillises que s'ils ne nieltaient da l'Instttut. agers, 65 sacs do lettref, et
pas rrein i leurs vocifbrations il PARIS- Y. Paul Appeli a d(I partira dan se verrait dans i'obligation die clars que le novel instittu au- patina dans l 'Pue nidi du
les iaire expulser. II pria finale- rait come principaux memn- ihCme jour,dircctcinent, pour
mnent le d6pIt6 Jack. Jones dle se hi-es le prolessur .Jean Perrin. Cristob.al, ca ili zone.
retli'er et le travailliste fougueux laurcat du Prix Nobel de physi- Fort-nu-lPrince, 4 Mai 1927.
dut s'exicuiter mai.s non sans qlue; le proresseur .10ol, dti la 0. Hi. 'THOMPSON
avoir au pr'alable prononc6 une Sorl)onn; le p; i )rof'esseiir Maver, Agent g. ndral
harangue entlaummde. tlu Collge de France el tI. Iierm- -. .i
u -- _--_ -- re Giard, dcirecteur de I'Ecole D6cs
d a Hautes Et ides. Est d cId6, hier martin, A Bo-_
Cin- Vad t s E lose, deuxicme avenue, Walter
1 V EtIats Unt s Cantave.
CE SOf i et la Chine Les fundrailles auront lieu cet
Li. WASHING'TON Le Presi- apres-midi A 4 heures pr6cises
n dent Coohdge ne voit aucun en I'Eglise Ste-Anne.
advantage du imoirs en ce qui Condol6ances aux families
0,50, coucerne les Etats-Unis A envo- 6prouv6ee.


UNFE

Conference';
DU
mimistram wm ajI*
A PAMI I
Puss, le 7 Avril.- Une
tance choisie se pressait,
aprres-midi au si6ge de IA
Economique de l'Indo-lii
sous les auspices de Ja
de I'Hisloire des colony
Vaises, le colonel Nemo
nistre d'Haiti, a tait une
rence sur ( La survivance
vaise en HaTti. .
S 11 n'y a qu'& laisser
son cceur, a dclar6 le
Un voyage en Halli etst-
vers le temps et I'espace-_
charmante excursion d&e
origipale et recule T proviwP
la vieille France... 11 n'y *i
s, baisser pour, a chaques
en ramassant des fleurts,
des souvenirs et en co
un bouquet parlum6... e
Les auditeurs enthousi
ont tait une ovation mril ei
distingue conferencier. I
(Americana)


Vous no doutes
Vous 6Otes star qa
MAISON ,1

PaulE.Aur
PORT-AU-PRINt


yer une autre nole au gouverne
ment caintonmiaa iuquel les puis
S IIces out adress6 dles (dlcmtun-
diesapr6s les incidenutsi d N.m-
kin. A In \aisoil Blanche o' d(1
clare ni'avoir auutine itiforni-
tion iadliq.antl que les g muverne
ments noavelle note. O(1 dement grale
mient q ic M. John V.i A. Mac-
Miirrav,miniiistre des El'ats I'nis,
ait I'utilio i de donner sa d(
mission. Une d.pbehe de Tokio
avail uiani);iC6 que M.MacMuirray
voulait donner sa d6mission
parce qu'il 6tait oppose% L la poli
tique suivie par son gouverne
ment en Chine, politique dil3- -
rente de celles des autres ni-
lions.
A la Conf6rence com-
merciale panam6-
ricaine
WASHINGTON Toutes les
nations dans I'Union panam6Ki-
caine se trouvealt sur un pied lde
parfaite 6gilit6 avec les Ftats-
Unis, a d6clar6 le Pr6sident Coo
lidge, cc soi;' dans un discours
devant la conference commer-
ciale panamericaine. I est de la
politique souvent expose et dta
lie de cc gouvernement, a-t-il
dit, de se servir de ces ressour-
ces non p:is pour les kcraser
mais pour les aider, non pas
pour les d )miuIer i is plutbt
pour cooperer avec elles. Par-
lant de I'amilior:ition des rela-
tions coninerciales dans I hc1nis
pihere occide.il;, le PrIIsident
a sugeg, 6 ne conlire' ce pin-
alntvicaine de' r6clam.. 11 a di-
clare qIte la publicity exerqait
la plus grade influence sur 1'ex
tension des affAires el tquc de
toittes les formnes de publicity
cei e (jai result de experience
elt du eotilacl personnel avail le
plus de valeur.
.---


Delicieux et reconfortant-Purement Hi

Vieux de 14 ans-Couleur naturelle, pro


EUlU3 g aia. k8. aSOl age.


Trois I"toiles V.O Or .50 Boutciile D6ept General: Spo
\ *O el *Iene : ".
Irols. _tQiles .I-. .. - .. G NP It


-- L b


Se mdfier des contretapons.
EN VENTE r
A Port-au-Prince, chez Simon Vieux, A. Boltd, Ch. Pie ,
Alphonse DWir, E. atjo01. e.
A Saint Marc, chezz Madaime'Maurice Cleca, Madam
mentPlhard, Madame Lwaceehtib%,
Aux Gonaires, chez Lacroix St. R6mhy Oo, Madame
D6brosse, A. & F. Mc Guffc. ;
A Jaemel : chez B. Danies.
A Petit Goave, chez B.P. Reid.
En vcnte dans toutes les bonttes maisons d'alimentaties

Alfred VIEUX, .
Seul Repr6sentantpour Haiti


Est A I'avant girde
mode pour tavoriser scf
fiddles clienls,tous tr6t~
Nous vous offrons aol
d'hui,la primeur desso i
Brosses pour Iele a P
specials pour cheveaxo
Brosses pour dent P1W
lac-tic )) recommandela
les autorites medicale
et de i'tranger. hemi*1
ches, pour cadets el t
articles de 16re ComMt
Chapeaux de darnel
deuil,tres recommend
blanc union et pur fil.
supcrieur, Serge lainS,
marine et noire,raletj
misesde nuit pour li
Pyjamas, Les tameulti
cols deini-souples et
riet6 de cravates de
beaut.
Vcnez voir touted
choses,c'est sans eng
pour vous. Vous
pas acheter. "


-- -- T. -- -"Im -


L Ir


?- .___


-
e I
i
S


I








LE MATIN- 6 Mai 192/


Madame BILLINI
M+ANUCUHE ET MASSEUtE
slehd perlcctionnement des sourcils, et de I'epi-
Oht flre ses services a domicile.
MADAME BILLIXi
Qqi arrive d'Europe, applique les procedls les plus mio-
S'I#o lv0 les cheveux avec le
SHAMI 00 OIIENTAL
bse lct proisoiriemenl a I'l161el pies de la Bannque
1laljniate,I oll SC Itroi'it' la Commission des R6clamations.
leWira chez les cliciles qui l.1i dciront on eaverronl quel
eqaSn chez elic.
Trava:l parlait et agreable. rrix mnod6r6s.

GONZELL WHITE

Fait 1' logc de 1'Excelento





> .


Gonsell White du Big Jas eC*
Goozell White ,la cel'l)e 6loile, la principle vedette du
agg Jamboree Company)), tlune ds plus jolies actrices de
dcontrke; dit qu'elle doil sa jolic chevelure a I'usage re-
u'elle fail de
R.-EXELENTO

Quinine Pommade
Yeo aussi vous pouvez~vo:'une jolie chevelure en vous s jr-
it de I'Exelento. Elle agil sure Is racines des cheveux et
acuir chevelu,et apres usage volre chevelure est plus lon-
ie et plus jolie qu'auiparavent.
L pathetes recommandent lI'Exelento m parce qu'elle
pi i vraie pommade de quinine. UIs preconisent aussi le
bvooEixelento Skin qui conserve fraiche la peau et enleve
H. boutons et les lashes.
ItNus.sommes si sutrs de ces assertions et que vous au-
p- eittiire satisfaction avec ces produils remarquables si
us vous en servez regulikrement, que nous vous enver-
as gratis un 6chaltillontde hiacun d'eux. Nous vous en
y nof aussi tine brochure eciile par des sp6cialistes
tchevelure et en teint.Nots vous lerons des propositions
ikulressantes si vous voulez montrer et recommander nos
produits A vos amis.
EXELENTOJ MEDICINE COMPANY
ATLAN'A. GEORGIA
;. Agents demands pours tous pays.
Ecrivcz pour renseignemenlts.


BEllE POITRIE
em deouzs moist pis1






of rdvolu dai on pdens
PILULES ORI.NTALrS








Voulexmiqs etbons fruits,
0s Mt id ams pr-. p




prrpartsex* *smp.Ctra.isr
chm s et don fne*tre
L'k|Phrnm.d AI l .'lNIINI t i oua.e








nourla culturelale.
cL'ArivezO- PROS,'Amercan Ca-
Voulez-stip derbons fruits,
de belle fteursdes legumes
vos jardits. dans vos par-
terres ? Ultilse: les etgrais
chimiqsu s et donnes votre

I 'Aos en gr- tos esail'en
gra is Ic plus rice en ma
licres nult lives: 4()0o/o de
no. iture (du Quai te. r
Icrive z LAmerican Cija-
I*(lflhid Collij(i 4~3. ( Itill,
A ven uc) A'Neu Vorik-1 .S A.
Vons tiouvcr(z l'Ammo-
I'hos en gros el au retaill a
Ia Maisoni Leonce QUALO
& Co. Hue du Quai A Plrl-
au-Prince.

I


On trouvera chez
Chabies N Gaetjoes
RUE DU MAGASIN DE L'ETAT
Extrait orgeatine pour orgeat
el toutes sortes d'extraitspour
liqueurs.
Vin rouge par gallon.
Anisette, Cacao ctloutes sor-
tes de liqueurs superfines.


MENAGIRESI
Pour toindre tous tius* I
AIN*, CO TON, sOI05, Ot.
sum prodIult n'*d&e
I"La lIAMU OUE
i n ~~* a At eetl o of e e n d ar d s sre.e n
aV'C rnco.sm&M ($.).. him]


Panama Railroad Steamship Line
&rnviee de fr6t et de passagers entire
NEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, CANAL ZONE et les PORTS de;la COTE
OUEST de I'AMgiRIQUE du SUD.
ite plus rapid ec le plins direct service de transport de passagers entire Haiti et
'fittls Europ ens' via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panamn.
Voici la lisle de nos agents pour les principaux poi ts de I'Europe :
Atae~ terre Ecose France
gjMi'rsv G, W. SELDOM & Co 17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND
EN FRAICE: COI'ENHAGUE
iMr. SHELDOM & C's sotu reprsemfls Danemark
r les miss suivanles: Mrs. E. A. BENDIX & Co.
21 Allengade, Copenhague
GEI.ATLEY HANMEY & Co
21 Ruede la Rilpubliqule GENES|
Marseille Italie
, i HERNU PIERON & (:iC Lid Mrs HENRI COE. & CLERSI
S- 53 Quai Georges V Piazza S. Malico, No. 1.1
Qai Georges V Genva. Italie
HIavre


HERNU PERON & Cie. ]
Rue du Moulin a vapl
Boulogne s/Mer
HERNU PERON Cic. Lt
95Rue de Marais
Paris
HERNU I'EBON & Cie. I
Rue de la Tranquilli
Dunkerque
HERINU I'ERON & Cic I
Rue Roy
Bordeaux
O. B.


Lid CHRISTINIA NORWAY
cur International
Speditionsselskad
td IIAMIO'uG, GERMANY
Mr H.IVognciunlnin
Hamlbourg, cerinany
tid GOTTEMBOUnCE, SWEEDEN
it Nordisk Express
Gottemburge, Sweeden
Ltd. ROTTERDAM, HOLLANDh
Mr. H. Vogemann
Rotterdam, Hollande
Thompson


General Agent
Pot i-au Prince, Haiti
Private Telephon- N<. 525 General Office Telephone No.425
_ *' *


- -..


-J~ -inRa~waur


vn.


Capital: Or 1K.Oo000o


Eug.Le Bosse .o

Agents Generanx


-^iu.


9Ii ------- --* -~


S. ..'~~i~~ET~~


II.C%


Fi6vre Typholde
L'ENO'S F1 'ITI S.\I.i e
till prevoi l'l1 Colll'r lIs ~ lles.

II n' I ; icl, coinml i ne
l ruil S il:l 1 r ill i (c' c ',1e :',inu
I1m lin (l;ins nil vl 'rr I't'il.
I.ll 'vell' ( lo lies Ilhl nllitci s c l I'l|ic -
rie' s le Ia apiila c t c le 111a
,i ,1gilos (,itez es. A, lil
( nr i, iix\ .
lil l'u c etI fI h l, I dt "II :i c.


Iec slteaitit' "V'Al IS" VCi; aii
de 'l uroce via I orlo-Him,
Plierlo-P lat, Ics polrs d(!
NordI, st allniiu i(i le 1.) M:i
e(l coils, ihisSint le 11lli.c
jour por Kingston, Sto D)o-
mingo et Cullrmiao.
Le sltealer "IRomoe" est
pai'li de lliimlbourg le 30 avril
1927 via AnIvers- Londlres,
et estl ltcndiu Ia l( pittlle Ie
28 Mai en cours.
Plort-au-Prince, le3 'li 1927
HAl-.HNEl & Co
Agen Is Cendraux de li Horn
I.ilnc.


-u centre
CONSTIPATIONa
prenez Jes
COMPRIMSI
SUISSES
d: tELORT, Pharmaclan,
1JO, Rue Saint-Antoine
AFt IsM
C'EST LE MEILLEUR
DES PUROATIFS
Alo .PETRUS; Pharmacie ALBERTU
Pharmacy diu D- Justin VIARD
oit onute. l.. honnes.Phnrmaoies.


r

Insurance Co

Uine des plus ortes companies

canadiennes d'assurance sur

la vie


Euq Le Bosse & Co _





A .de Matteis&Co

RlepreiOitaint'oirMa
.-"" -
*' ^- - 4_M


1Bri E SKmas


I


1 111 ,


--


r LkBii~~ "Y" ~RIICI@L~ L~llllllllllllj~~f3Y~J(;Xr~5~~


I


MB


- --


-- -- ; --


I- -- I - --


- -- I --


_ _


Ca


.2.+


Sfi I
n B


ISUBLYCe EO


I


,IA








IE MARTIN 6 Mai I'>-7


Ces


AnnonCe ,s i70ls illeressenlI


- ~ -


lisez-leos


Page ol

Energlq(e antiseptiqu urinaire
I 1..111


Agle d eet r alemwt=
Suppr tae w letH dul
de Is mlct i t

WN,... .u-aq ..

'0eO: urtnure. gull y
onet einmteoaat IM sie
e .el ll'habIitet o


VAMIANMIN
&ww, Mala4Sle do t Pgo
PrduIoll ileUuiM4
BUCOVAI.
POMO >l*R* 124asC 4 **A *I*V
I.** toj* fa- -u.


PAGEOL es sans pltt peur le gonocoquM ,
h6tes in tairables des voles urinAir


I \ 'I'NMINIS i
l .Oelleos o


A.


\ inlaicr


A I honneur d'informer sa bicawveillante clientele quj'il
a.installi iA I'clage de son 0t.'lissemienit,n salon exclus
s'vement reserve aux fami'ltcs ol I'on trouvea (des
cons,)nmmation(s de premier choix et o06 des lunch se-
ront servis str demiande.
Telephone No 786


Grand Hotel de France
P.P. PATRIZI, Propridtaire
Ccet Etab issement renomm6 don't I'6loge a'est
plus A tairepvlent d'ttre oompletement restaur6-
et remis it noeu. Les chambiew* onttouit le coga-
flot modarne, le se ,ice irr6prochable, le lies.
taurant soigi6 eat de tout premier ordr't, I I16
tel n'ayant rien n6ejl q6 pour faire plalsirh a s
tha i'uante Clientele.
Mr PATRIZI, j'ul part blont ot. apoortera Asonw
retour de France de nouvelles am liorations qui
donneront la plus entity e siti fact ion a tous
D6jouner & la carte, Table d'H6te
Plat du Jour eu choix.
pension anu mois, a lhi seniaine, par jour
Carnage mis Ta'tultement a la disp sition des
voyagour,. -!ain-, I)ouches a touted lea heures.
T616phoneoi No 341
Da-nsles Magasins souch:s i P1'16el, on trou-
vera totes ortes do provision,, i'ins, Liq 'curs,
ciyarelles, Viis d'Espilwne, de Bourgqofne, d'ltalie, rand
Cholix de Conserves.
Oin y trouve a l'arrivde. pendant le s6jour ou
an depart tout oe qae l'on d6,re eP alraud lio-
tel de France. P. P. PAT1B lIZI,Proprietaire.


S4, W


0 reime.assr6
r. mom;- 36W >

teloet do rarUthur ott
du rb MeUsame blesuoP
rapique, paro u' eot
utul do Is bleoonrrw
gSe *Ue-maIme. *
IP Branag,
4d Mardvute.

l. bl. ChaIteia. r da v.VU
Cle*.O. Fbtn. a tA I "*p


tabrique de
t harnais


PROPRIETAIRES D'AUTOMOBIL


I 1


&


TUBES


"I
' , t


-,
* I I
* d .
~

A
I,


Nous recommandons ton
sp6cialement les pne .s )pou,-
camions 30 x 5,32 x (i '6 x 6,
35 x 5, 38 x 7 Heavy Duly.
Les pneus FIRESTONE
BALLOON sont les meil-
leurs.
Toutes les'dimensions de
pneus et Tubes et acccssoi-
res en stock chez


M.'ICI -orI (CI(.\vr
1N:,I (i .IIId \Iw IM31
ln, t:ice I Ca(Gills Pr"ssoir
Scilcs aniigl'c.ise,.imericaine elt
i)\exI aii. lii Ibra( p iti s, vcl, -
se;, j:nubieres, mors ele. tic.
'lix lexe ptioninIls.


ALUMINUM LINE
New-Orlians & Soulh America Steamship Company Inc.
PROCHAINS DIPARTS.Diiru.CTS POUR PORT-AU-PRINCE HAITI.
Le steanmet "lid laissera lew-.Urlanu le 3
lai prochutin directement pour Port au Prince
et les ports du Sud.
Ce 28 Avril 1927

A. de Matteis & Co
AGENTS GgNtRAUX I


La grand chapollerie


Gvuaro iiri(ido
(ira, d'll. Cel it c (de MNi cle -C Po:.t-aa Pritnce, Hilti
A le plaisir (1' nnonccr a sc amis, clients ct 'e pu-
,1', en gc(reiil [Iie dans soin il iblisse.iE.nt on trouveia.
I '. i'hnl)o'au /,our c.'ut (O' .)uil el ch11a i' pi'rs:t, ;
i 11'i (Ii'tl *." ';ariel 'i'licle i ) )Zr" c ileA.LIx ii. iV\'elc-
II''nl rIT'l, ; voMis trouveict i. assorliieiicnl Ic Sr,)I) t
I.iuii'tui s, ansoublier tLaa )pun-lh creima), ceL.* pj)e-ciku e
bois ,m esp)aLnole.
La Maison HURTADO offrira un souvenir it ch., ue
cheteur.

Ne buvez pas ou buvez

Le Rhum Nectar
-:91 Ne61910, Rne'da Itl Igaside I'1tat.
Le soue Ilbum qul, *r6 d'Alcools 'aturels obt"nus
dTroetement pa Distillat'ion iiple du Sirop des Cannes
d'un Unilju.> et to0ljoursi'mmE plantation et le seul qui,
vieillit par I ac ion dou temps dans le< depbts avee exclusion
rigoureuse do tous dangereux Secrets d fabrication
et sans adjonction d'aucun ingredient d'usine, conserve au
jugemcnt de la plupart de nos Notabi'it6s Mddicales I sui
vant I Poprkciattou de bons cateuis, la suavit6 ircomparable
du bouquet et les plus iemr uables qulit6s byg;dniques.
Meire pris av'c exc^r, Rhi i Nectar n'enivre p ,s et re pro
4ui, pr I'Alcoosqme i'i 'ougue, come les satre, produits
similaires et come les utre' srirituoux.


Plus de kilom'tre ave: t Par Dollars!


L. Prctzmann-Aqqerholm & C
AGENT GENERAUX
I L ll ... .. m I u I .. .-- II . ml -- -- -


Colombian Steamshi

Company Inc.
Le steamer Hai'ti" parti de lNe-Tork
avril dernier directement pour Pfort ai
est atterdu ici le S ai 'courant.
II repartira le maie jour pour Petit.,
liragoane, Ca es etsJacmemel en route
ports de la to ombie prenant Irit et
Port-au-frince, le 3 lai 1917.
Co. ombian'j Steamship ComuD5Iln J

Gebara & Co A

Fred. Gaetjens
No, 117 Rue Roux ou BonneFoi. No 1I
T616phone: 667
ON TIOUVERA: .
Alcool lin pour lilueui\-Sucre Hasco bianc It
gros et d6tIa I. Hz par sac el par livre,- SiM
Grenadine, l'che,el .- cigarettes, Chesterfie
Cih Iantcclcr, Palii leon.- Mancheties quality
re. Conserves alinetiaires. Cafe vieux Par
cafe en pouidre Whisky, Biere Patze
Chl1magfne Masse Pre el i s Champagne qull
valiser avec avantage avec n'importe quelle'
la place.- Champagne Lanson.- Parfulser 1
blanc p ir g illons el par bouteilles. Vinll
bouteilles mel ;ialns qalite sisperieUre-Clhari
pmir bT(rriqlcs ct gilloiis.- Enlr l e faineI m
NECTAH. Et la non moins faine u se A NISE
Mada.ie Freddric G-t1jens.
Venez fire une visit et vous sortirez satistSit
Ccq~ii juws ~t tI


Ce qi nii'a jmimutis l ait
Ce qui ne peut treS ,,pas&.

Kola chain


oagn


F. Sejourne


IJ


Prdpar6 dans des conditions rigoure
D'ASEI SIE
Preparation et Vente
PIIlARMACIE F. SrJOURNE
Angle des Rues Roux el doM Cc .
*iy.T


PNEUS


CAIINEfI' DE
M" Fernand LEROY
AVOCAT
1362, iuc (It] Ceniire.:16 *)
Porl-au-Princc Haili)


._._.;_-_~_.~__~ __.___I-.-,_~i


- ------


_ --


-il, ,- W -- -


- ----I-- --


- -' ----- ----- ---------- --- ---- -- ----


f1~3,


111


3.


i


*^




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs