Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04455
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 05-04-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04455

Full Text







llH'tit MPRIMEUR
ffmAUnt MAQOIJRZ
BOI-VEnNA
115 Rue Am6ricaine, 1368
TELEPHONE N'242
L_ NUMERO 20 CENTIMES


I
)


Sam us p'rdre dfis Ires alrih
ainrs d'um aieuir igaere, appli-
qiez-veas i biem roiImerer rl i
bie adleserrcthue Ir,earbi eka-
Joer jeMr luffii sa pi
,N.EHBCVR-
- ,, -------^ -,-


1 tlme ANN'IE N" 6088


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


/


MERC, pI1 4 MAI 1927


S4 grand& pohl6mes lntornaUeonaux..


La Question chinoise
---amok---
.a grande question inler- voie du triomphe final. I a
il onale cesjours-ci a I'or- vicloire de Irarme sudisle n'a
edujour, cst bien les eve pus etedue sculement a I elan
Ainis lumullueux et san- palriolique ui I'anime. 11 est
&ils (uisedbroulellt depuis certain que les troupes canto-
Onombreux mois dans l'im- naises out une meilleure or-
mense Chine. ganisation militaire, qu'elles
(Ces kv'nements,A premiere ont un armement plus par-
vlte, peuvent paralire incom- fait et que leurs Chels sont
it'hensibleis a plus d un; ce- plus instruits dans I'art stra-
. 1dant malgri le calios et la hegique moderne. Tout cela
6nfuisioun poliliques qui seml- fait pr6voir que les Sudisles
silent en resuller, on en coin- ne vont pas se contender du
preudra assez facilenent le grand success qu'ils ont oble
eDS et la porle si l'oni jelle nu et qu'ils s'eflorceront d'W
lacoup dceil sur la polili(qtie tendre leurs operations vers
Odoplec par les grades Puis- le nord et peut-etre mn4me
races iL I'egard du Celeste jusqu'A kin.
pire depuis quelque 50 Quant aux Puissances, di-
Is. visees comme elles le sont en
11 ea des kv6nemenis his- ce qui concern lear politi-
gues qtii sont inevilables que extreme orientall, cha-
quaucunie manoeuvre di- cune,sans doule,va se conten-
omatin ue, ful die la plus ter d'essayer d'exploiler la si-
e'le. mi nuiiux combine', tualion au mieux de ses inl&-
est %t t f .rsler. II nest r6ts. II laut, avant lout, at
pisle die mettre Mter- tendre lea decisions que les
llenKiijuIn obstacle A I'lau Chefs de I'armne viclorieuse
un Ixuple qui, arrive tin prendront au sujet des con-
de iaturilt national, cessions elraangres i Shan-
Ms'allranhiir (les entraves glial. Si, sous ce rapport, les
Iremprisoni)(nt dans un violence xynophones ne se
sans fin. rlpr'sentent plus, il est ctr
qqI se lpspse en i hin en loin qu'avec Ie modus vivenWdi
WJ l e \lec vivanil. Pen- qui r6gil la jpdlitique initerila-
l6 ings sitclts, tn peu- tionale actuelle, force sera
o ulatians nomnbreuses, aux I uimsances de laisser les
v5es, iyanl lune civilisa.- Clinois se debrouiller com/
.r ii,_uale suiu.ptlitU mejls 'entendent. Les com-
i appo t. a iel opprimt iPl'TcifloiiSe 'si tgironit trend
.*lM! pro 1)res sceigneurs, probablemnent que si les na-
iltli elois A la la manire lionalisles victorieux main--
sant extreme violence. Lienuent leurs decisions d'a-
i sont venus les Euro- bolir Ie regime des Conces-
ns qui ont impose ai ce sions etrange.res independan-
Uple presque sans ddlense, les et de s'y installer comment
lisle itler inable d'obli- d'ailleui s cola parail assez na-
ious el de revendicalions turel. Mais if y a lieu de sup-
-ont, peu A petl, transfor- poser que, pour Ie moentel,
une bonne parlie de la Uis ne voudront pas brusquter
e en un \erilable fief in- les choses et liendront a se
liolal oiu 'furent perdues i menagerceilaines sympathies
elle d'al)ord I attonomie dount ils pourront avoic be-
anliere I u i s I'au'onomnie soin pour des negocialions lu-
*ilique ele e mime. tu es.


iljesiliualioii a piU duier-
pem'ps; mais aujourd lui,I
. niulliels de, hinois ins-
Pils en jInrope, ayanil cm-I
NiilW t'Occihlet ses me-
lodes el sa science, sc relour-
,lt conlre ceukx (u ils regar-
hi co In in e des oppres-
lr, .- lusseni-ils des leurs .
ldes trangers,-- et ils veu-
Ol que leur pays soil bien ia
a sns lecouirli61 des uis-
VP surlout. sails I'im-
I souvent froissatnle de
ger dans leurs allaires
ores et extlrieures. En
I ils veulent que la
soil affranchlie d'une
IP'cempeche de se
prjetde pendre rang
PL rt deb nartons.
de cette faVon, cro-c
Ous bien, qu'il t a u t
re et interpreter les
,ments qui se deroulent
et non selon les ru-
i*t6ress6es qui nous
ebit filtr6es par les
de censure des Pays
rimbroglio chinos.
a voulu rejeter sur le
de la Russie Rouge,
ftsponsabilit6s enti6res

mentionn on la propa-
des Soviets ind6niables
Ts la question ne
S cependant qu'en se-
lieu. Lessentiel, et, ce
hnerge du tohu bohu,
e nAtinalisime chinois
r 4ee l'une torpeur
ellqul, par la prise
I electu6e dernib-
-- t *mible etre sur la


L'impression geinrale en
Fur.,pe a i t1. dib les prenmiers
moments, favorable a une po.-
l itlue te non intervention.
Cel e infpression s'est renfor-
ce en presence de altitudee
du Jupaon q u i s'est d6qlar'
synipathique A la Chine et
conlre tIo u t e inlervnition
etrangere dans ce Pays. Oni
I'a vu, malgr6 les violences
exercees par les Chiinois con-
Ire les ressorlissanls etran-
gers, ceux de la Grande Bre-
lugne et des Etals-Unis parli
culierementl, les PIissances eo
sont content~es d'.ccorder
prolecli ii aux trangers mais
u'ont point song A adopter
une polilique d'lntervenlion
d'cnsnbl% couuce ce hlt le
cas lors de l'allaire des Boxers.
11 est done .a supposed qtie
la question chinoise conser
vera son caract6~e de lutle in-
tlrieure et que les Nations
qui ont des int6r6ls dans -'iml
mense R6publique se garde-
ront longlemps encore d'a*
dopter une politique general
d'intervention don't les cons#-
quences et les dangers au
point de vue international
p urraient 6tre incalculables.
T 6s piobablement les IPuis-
sances at ten d ro nt patiem-
ment que f'orage s'apasse et la
pcriozle dip!omalicquc necom-
mencera que lorsque la Chine
n'aura en fi qu'un. seul gou-
vernement qui precisera defi-
niifvement ses rapports avec
les pei ples rangers.
Mais alors ceux-ci seront,
selon routes provisions, obli-


Sensationnels
En achetant vos comiplcls chrz NICOLAS
vous obitendrez une ccupc Iris elega.it, IIn
travail soigneiuxN i In rfitl'tion lailleur el
un prix riisonibhc (le eli.I loui econcur-
1 1 ence.
MaIlgr h Ilasiit e acluelle nous nmcllons a
volre dispoitioi, de bIon cas:nsir anglais fail
el fItuilini.s L I .l 1(6 O do((.ll; s.
Coimplet luia!ni athl ftil tl fourii 10 dol.
)Drill IlJ...nc "S p(i'ri .iir 5).0() doIllurs.
Nous accetlions Iris conl;oistlment, sails
a nicin pi)rej id ice,lescIiien Is q( 1 i veuilen In ppor-
ter leur tissus pour lire Ccoitectionn6s.
E.M. NICOLAS
Ma rchand Taillet r
305 ue d(les Miracles 306
lPrs de la Pharniacie Notre-Danme
__l____II__I____..__________ .j _.,__i ____


ges de renoncer a leur vicille D6part pour Santo-Do-
politique Ai l'gard de la Chi- mingo de Pl6quipe hat-
ue, A consentir A meltre finm A Uenne de foot-ball
relle tutelle economique et Hier martin A 4 heures est par-
politique sous laquelle ils la tie pour Santo-Domingo I'hquipe
plient depuis plus d'un demi- haltienne de tool-ball et d'alhl-l-
sitcle et seront contraints tisme qui va prendlre part aux
d accepter A la voir occuper fEles sporlives de 'Exiposition
iansle concert dis nations la de Sanliago de los Caballeros.
place a aqne lui donnnt L'quipe de foot-ball est conm-
Place it laquee lui donnent t ,ssedes oueurs suivans :(Chs.
(Iroit so civilisation ct sa fi s eorges, Renold St.C Cyr,Rigaud,
ivi.le histoire.. laximiien, L. LOdant. Max
C est alors seulement que la Vi(ux, Philippe RWgnier, V. Her-
lem i|!c s'apaisera et que le nadolte. Aniony St. Cyr, T,:.'-
bean lemn s r'ailra au Poys hand, llaig. A. Hacine, R. .L
(tdes pago( Is de marbre et des lan't Chipps.
somiptucuix palais mnysterieux. l'.quipe athlhtique est fl r-
iRce par :Sylvio ralor, Jac(l i'
...... "RouinnaiOrlando, loncy, L\.u:.-
Dbijoic.
SII y aura plusieutirs matches ei
I pr"uves sIepreesslht e' i-.ofit
_- p._ plees: 100 metres plates. i, )
metres plials. 100 nm0lres r'.'lis
IIer mai n Port-au-Prince Saut en longueur, en hauleu,, A
s'est ri-Veillt sous la pluie. I' la perche. li:ncemin nt dh pow's.
viel bas, lourd, d'un gris sale et du disque, du i\'velol. 'ennis..


il pleuvait sauns cesse: une pe-
1 te I.luie line, persistante, pc-
iit'lrante.
La provision almosphIrique de
M1 Gentiil TiitWenhalniert s'esl dlolC


..--.--- ... +-- ".i
L'Exposition
de Santiago
de los Caballeros


com0 plAteim nta ralisee. oai, en C'esl dmnaini, 5 mai que s'ou-
effet, le temps qu'il avail aunon- vre A Santi:ig de los Caballe-
e6 pour cele premiere semaii:e ros, Ia gran(e :xpmo.ilion nalio-
du mois de mai. ale doiniinc1111 ('Agricu!ltiure,
Du l a press '[iduisltrie, (i dlevage elt d'Art.
Du ler au 7 mai, lal presson Comme on le sail, c'est An-
almosphlieique, etant basse aux er Chevallier (ti est Couinmis-
premiers jouts. monle jusqu au saire g ndral Ii(ien i celle u x-
a el a porte dans celle monilce saesigionl) D nlial.ie x i.dus-
des p lues du 2 au :3 avec une rils el c lollie'.s ailieins y
lem prature miodcree; vers la ire ntl pall l.'orplIliaal de
fin de la semaine, baromelre et la ,Madelene, I'Ecole Elie D u-
tempni ature baissentjulsqu'au biois y olt elnvoye (e tres jolis
dessous dea normal. ouvrages manuels. I)es labri-
Commne notsledisonset coin quants de liqueurs, de beaux
me chacun peut s'en rendre 6chanlillons de leurs produits.
compete, les calculs de M. Tip- Une piece rare figurera au pa-
penhauer out done el6 tIrs villon d'llaiti l'p)ee eni or offrrie
jusles. par Bolivar i Plion.
it fi i- .. . .---- If .. .. It* --- [I-- I

Peintures et vernis

DE

The Charles H. Brown

Paint Company
Brooklyn, A. T. U. S. A.
Lea marques suivantes sont employees depuis long-
temps en Haiti avec success :
a STATESMAN s
METROPOLIS I
a(COQ D'OR o
Le 4 "oncr6te Surfacer o, sp6cialit6 pour constructions
en ciment ou briques, est pnlticulerement recomman-
-d6e, en oultre de sa qualile, etde son adherence parfaite,
elle bouche tous les joints el fissures et rend absolument
impermieable.
Nous recommandons \ienement nosproduits el garan-
tissons les r6sultats; car, nous avons Pexperience a notre
actit.
Port-au-Prince, Hlaili, le 26( ars 19.7;
B. A. WOLFF
Agteiit xclusilpour Haiti


Au Cercle

Bellevuc
C o mmine n on le sail. depuis
qutelque lemps, Ie President du
Ctercle BIkllevue a insliltu des
ri aiot.s dominicales rcrsati-
ves an C CeCle es Iultnions-'.ot
)oujours pr(d(Ites d'une cause-
rie. \ oulal fire plus el mieux,
It Plrst'-sd( l du ert'le Iellevue
a demands Ai 'artiste Ludovic
lainiothe de jouer quelques mor-
ceaux de son rilx'rtoire A la r6u
nWon de dimnanche prochain. Ce
sera doic,dimnanehe,un Ireks beau
rt'gnl aitislique qui sera offer
A Bellevue.
Ceux qui dLsirrent prendre part
Scelle peltile it'Me musical et
dansante sontl plids dacheler
leurs cares Ai l'avanu'e au Maga-
si n de MI. IFe dtric Gaeljens. Ces
caries content 2 gourdes et il
n' en sera pas vendu A l'entlre.


Haiti et lea Jeux
Olympiques
Comme on le sait deja, c'est
I ani'e prochaiuec que se tien-
dra a Amsterdamn la IXe Olym-
l)iade. C'esi notre athlete Calor
qui y rep)rsentlera le sport lihai-
tien. Cator a r6alis6 Ie prodi-
gieux saute de 7m.50 en longueur.
.P Ica nt I'athlete nest qu'au
Id butl r i enltrainement t il


lip



... a vu., dinmanche, vers les 5
heures 1 2 du mnalin, tout prIEl
des Tribunes du Champ de Mai s
une sccne conjugal q(Iti laillit
lourner au tragicsue.
Madame avail surlpris Mon-
sieur en bonne compagnie et la
q u e r eI Ie coliumiicna. ille ful
tris vive. La fenMne tMlail arm'.e
(litin rasoir el mnnciauailt de Ilane
proprement la l)arlbe au mari.
C(elui-ci crut plus prudent de
ne point affronter la jalousie de
sa moiiti et abandonna l'idvlle
qui avail si bien commence.
*
... a vu, lundi laprs-midi vels
les S hs. 12, i I'6tage d'une tmai-
son situee ei lace de I 'sine A
Glace, rue du Magasin die flat,
que l'.ujt mait une enlrainanle
mneringue. Aussill les I ravail-
leurs de I' sine.des p)assanls
aussi se inirenit A (danser. Toule
la rue nu'1ait plus qu'un vasle
dancing.


taOu. es, ** ;.r quau moment o0 a vii, mardi vers les 11 h.
I uroul leu les jeux, il sera en- 1 2 du martin, le buis No. 61 qmu
,or plns en Iorme et obliendra sc trouvait en tr0s mauvaise pos-
lis plus e l.ux resulals. lure I'angle de la rue Lamarre
.-lu ',, alue. II se trouvait en
i, .. ...-.. -- a---, panne sur la voie ferr&e. Pas
moyen de fare un pas. Mais voi-
S..'effort industrial 16 que, de lautre Carrelour d&-
haltien bouchla ti monstre geigrant.
iernier., au Bureau duMahlinam, Wev 'AUwa a
lv l;site d'uujeune industriode le.-noo-car de la P. C. S. No:3.
hl 1i 't -itl I viretdiel'Arliho' ( e, If avail deux passages dans
I'. ::r 1)orsainvil qui nous less, un censeur et un pro-
!a i ,iAliti divers objets labri- lesseur A run de nosgrands Ela-
((I'. pari luit dees ai tillcs, 4 blissemenls scolaires. Ils n'a-
.1 -'s 2 t ".,rs, un catdenas. tendirent pas 1'arivt 'ec de Ih
Le travail de confection de i"'"! n ust mciite, t!s s.au-
ces objels est des pnlus li s et te,,let a terry tV allucrt> e r,-i
I jeune ouvrir qui les a con- gier sous une galerie. Mais rien
fictionnesmirile les plus grand de iAcheux ne lermina Ia pet it
encouragement. affaire. On delela le cheva/let l-
encouragenlens. force de poignet on lira le bussi
.. du mauvais pas.
F6mina .. a vu, hier, les molo-cars de
C'esl par erreur qu'il a M.la an- la 1'. (. S. C'dait pienidOnt la pluie
,ioiid' hier que c'tlait ce jour-IA et ceux qui s'yaventuraienlt tait
(Itiaurail lieu la re-union des conmme dans un baquet d'eau.
mictIb)res aclils de Flnmina. C'esl *
plultt cc soir (pie ces demoi- *
sellers se rtuuirolt potir Iredre ... a vu deux avis imlprijmits
les dlernirei measures concern par la Direction dun al publ)lic.
nant la ftle de dinmauche. I)abord les cavaliers quine


sont pas DiIen v'lus tne pourroni
p6nilrer dans la salle. II laut
aussi se meltre en regle avec la
direction avant de danser.
uPuierre de ne pas dire des mots
obscenes.
a(Si une dame vous refuse A
danser, rtlfrez-vous it la direc-
tion.))
Les reglements pour les da-
mes sont encore plus rigolos :
Mesdames,vous etesprides d'e-
tre bien vetueset de vous mon-
trer Ires courtoises envers les
cavaliers.))
Et, couronnant tout cela, il y
a en fin de page, le prix des co-
tisjtions.
1 et 2 gourdes.
VoilA un proprio prudent.


A PFtit-Govw
Chaquejour, de grands tra-
vaux dembellissement et d'a-
m6lioration des conditions ge-
nir. I s de la ville, sont entre-
pris A Petit-GoAve.
Le point condnisant au camt-
tiere a 6Wt remis entierement A
neuf. La place publaque a klt
embellie. Un Whart pour le cal
botage a et6 construit et bientot
Petit-GoAve aura son service
hydraulique.
Ce sont IA de bien belles rea-
lisatious au compete de I'Admi.
nistration Communale de la
ville.


. .. .. .[I II -- . .
Cures lea 6gottks I
Ceux dont les maisons sonul
siludtes daus le voisinage des
bouches d'egoil sont unanimes
A se plaindre des man.iations
nausabondes qui se degagent
surtout Ie soir.
i)anstous les quarters o06 sont
places ces bouches d'6godtt,
e'est une voix g6nerate conlre
les odeurs peslilentielles qui
s'en exhalent.
11 laut curer souvent et avec
l)eaucoup de soiji ces bouches
d'(go't, surlout par ces tem,),
de lievre typholde.


Qiugum Csbus.
Salon Le* Loa rs* *
The direction # Salon Le2
Louvre ) makes know to its
numerous customers that til
establishment will soon be
t uransfered A la Rue Bonne
l'oin joining to the American
I egation.

La direction du "Salon Le Lou
vre" avise sa nombreuse clien
tele'que son etablissement se-
ra bcntOl transtere b la Rue
I'onI IIl Fi i c6t de la LUga
lion awuiucaune.


9A4 *


K


* *, 1- .+ A7+


. --4 -4-


s---~--- --


- -- -











LE MATIN- 4 Mai 1927


- --- -


UN KBON CONSEIL I
Ne te laisse jamais avcungl(
mient guider par I'inl'r.1,Iol s-
que l'int6r conunande une
(demarhete, on oublie vile q(t1
I I dignity la reprouvait. 3

Le d6bordement
du Mississipi

NOUVELLF' OiLEANS-L'i-
nondation continue. a s'ctendre
rapidementl et les autorites ne coa
cent plus leurs apprehensions.
Le Mississipi a dfborde par des-
sus la dligue de Vicksburg inon-
dant la parties basse de la vil-
le, il t arrach6 une partic de la
digae principal A Glasscock
( Loutsiane ) A 25'2 miles an sud
tie Natchez el menace d'envalir
Concordia et les conillitues voi-
sines. l)ans la region tie Yizoo
City el vers le nord de IT'tl duI
Mississipi, le fl6au s'6tend cIi-
sant des millions de dollars de
d6gfits. Le Bureau Mlet)rologi-
que( ainnoncequ'il taut s'attendrie
)our la semaiine proclainie 'i
I'inondalion la plus grave qu'oni
ait i iin is cinregistrce.
I)ans \i rIgion de ()tolachita el
de Bln'ck Rivers par suite de I'oui
verture praiti(l|qe dans lai( iguie
:'C (IrI IrvoII ;'a 1.5 n'lies e n lavil
dc hi Nouvelle )Orl'atIis, le (itla-
ge a descelndil d(l't I'i uce elt de-
ii en .' hlieures.le' (iyilie n'ayaiut
rl'>- ssi (i'eln m:rlie a Ifiire s:Iliter
hiier l dligue pies de l'odras,de
nio;\'elles tentailliv s oni en lieu
au.jit rd'lluii el I )'iino lation se
pl'()[);igc rapidth '-in tl.
D)anus Ies (coIniiiiUt s a l).1nl()0
n6es de St lBernard et ll;cque-
mines la situatiii se preseinle
sons un joiur tellemiient grave
que les services des g.arde-c6tcs
suir li demand -!e M. .Iohl W.
Parker, ancien gouverncur (uil
dirige les operations de scours
out fait concentreitri la Nouvelle
Oitle ns el A Natchez 200 em l)bar
cations de lolites categories p)our
servir le cas eclihanit transp)or
ter les habitanls. Le secirlaire
Hoover, qui vient de rentcir a
Memphis, declare (que ha situa-
tion esl tellement grave qu('il re-
tournera imnim iateienlt sur les
licux aprls unc rapide visile A
Washington oil it desire s'enten-
dre avec le president Coolidge.

stlane commenre- sentlir oule
la gravild de I'inondalion qui a
dejA ravag6 plus de 10.000 miles
cars (de territoire et d(vasIc une
vingltaine de villes dans I'Arkan
sas,le Mississipi et d'autres Elats
an nord de la vall6e du grand
fleuve. Les digues qui protlgent
Vidalia ont tl6 roiipueei en qua
tre endroits. Le Mississipi Irans-
foriuc en torrent a comiplete-
ment inonde la commune ide
Concordia et l'on s'atleiid a ce
qu'il envahisse ti's prochaine-
iienit (Ca.Ilahoula.i,Nori\'iovelles el
les parties basses de la S"ille et
Eastern loal)ids. I.cs territories
mneniacs eouvrent erviron 3100)
mIilles carr6s et coniptent uinc
population de 70.')000 'ines. La
propri0 telt e l s lerl' s tcill ivcs
y atieignent line V'ilcur( do 30
millions de dollars, enire lenips
la riviere Arkansas envahit leI
sud-esi dc' i'Elat d'Arkansas. La
br'eche (qui s'esl l'ortnc dans la
digue de Stops Latdling eni
amount dc treenville s'clurgit ra
pideiment ouvrant i l'iinoldation
tout e d Ilti.Ie iKnoil)re des sans
abri a auginente dlhetiure en hen
re et lets li'galts inalriels pr'en-
ntlul les l|ioirortions d'uue ca-
tastrophe s:Ins )prc(Ident.




C ANTON-Les executions (de;
agitateurs revolutionnaires con-
tinuent. Le gouvernemenl a rc-
dudt A neant tous les eflorls des


r volutionnaires pour organiser
de nouvelles graves. I es agents
&ie police eux-mnmes lout (de la
propagandeanti-revolutionniaire
en parlant A la Ifoile dans les
rues.

Graie accident de mine ea Virginie
l"UIRON'iTVirginie occidenden
tal, )-Le sort des 76 mineurs en
sevelis depuis 24 heures (tans la
mine d'Everettsville klait ce soir
* encore ind6termin6 car les sau-
veteurs s'occupent M naintenani
d'eteindre un incendie qui a
'l tti dans les tunnels. Tous les
L a-nvaux de sauvetage out done
: suspendus pendant que l'on
coaibat I'incendie ; le n ).'i).'
connu des muorts atteint dcja 15,.
en oatre 9 homes dout l' tat
*st trL (rave soul 'h Iopital.


*-


Le Oatin


Abonnement


I'N MOIS
2.00
2,:-0
:5.)0)


Port-an-i rini
iibpartemenl
l tranger


La Hollande f6te
sa Princesse lh6ritibre
LA I.AYE-- La Hollande tout
enltice'e ainsi que ses colonies
ont I'eL aujourd'hui le ISme an
niver'aire de la princesse .Itllia-
na. f.cs carillons dte routes les
eglises out salu6 I'evnemenl et
parlout Ides rjouissances out
marque la date oit la princess
h1 ritlire, lille uniqu (I de la reineI
Willielnina, a attleiit sa niajori-
t. I)ans routes les vi!les ct jus-
que dans les uioindres villagesI
on a arbor6 ia cette occasion
p))ut la premiere t'ois '6elendard
dtie la prilincesse comllpost de plht
sieurs couleuis el p orlant lesar
nies de ses parents de Ia Mai-
son d'Orange et de la Maisonl
Meckleimbourg. 'out Itravail a
etc suspendiu el pa' tout le pays
grands cl petits. jeLtlns el vieuCl
se sont livrs Ai totles sorts tde
rejouissianceseni 'lioincur de la
june prnltcesse, dernieri rejetoni
tie In Maison d'Orange en la-
(lucllC la llollande a mis tout
son C.spoir.
l)e tous les c6ols, des ddlil6s
inusique en Ltee etaccompagn6s
de chlelrs ont pIr'couru les vil-
les. l)ans la soir6e la reine, ac-
cotinllagnie d(I prince Consort
elt de la princess Juliana, doit,
aprts un diner de gal: au )alais
royal, assister a une parade ei
plein air qui aura lieu devant le
Binneliol, le palais historique
des Elats G(6nraux.Ellle honore-
ra ensuite de sa presence des
joules nautiqlues str le Vyver an
milieu de'la ville.Lundi procliainl
la princess .luliana sera en gran.
de c6remonie, membre da con-
seil prive, lonneur auqouel clie
sa majorit6.Elle viendra se fix 'r
selon la coutume dans son irj-
pre chlteau sitlu ai quelque dis
stance de cc!ui oft habite sa more
la reine Wilhelmina. So listed ci-
vile s'el've A 4-0.000 dollars par
an et si elle se marie cette som-
ine sera double.

Arriv6o & New-York
d'un nouveau
"Santa-Maria>
N i WV-YOLK 1 e novel iy-'-
drav.oi u de l'aviteur italien dole
linicdl, le ft Santa-Maria ), est
.arr ivh lier a New-York ai board
du l D)ilio ,,; pir' crainte de nma
niifeslations la police new-yor-
kaise avait pris des illesures ri-
gOtlrouses. I'A oullre. peindtiant le
vovaIgc kill garl(e Iclsctisle sir-
ve'ilail conslainmienIt ole Santa-
Maria ).


La fin du raid
panam6ricain
WASHINGTON- Le long vol
des avuialo'urs de I'armne amiri-
caine julsqu'all sud de i'Atnri -
que en mission de a Bon Vou-
!oir ) se lerninera Ai I'aerodro-
ine de lollintg lndi ai)rt's midti.
es aviaieurs seront requs par
le president Coolidge, par les
hauts toiiclionnaires dlu gouver-
uemenit e les repr0senlanis des
nations v isiles.

A ia Conterence internnliontale
de Genoei
PA\IIS- Cinquante-trois puis
sances seronit rejprsentees iS la
'onflrence interialiontiale A Ge-
njve.On attLLend un mnillier de do
16gu6s journalistes et fonction-
naires.


RilI


La f6te de St. Josepb
& Dumisseau
C'est dimnanche prochain 8
mai, que sera conmmenmor6e
Dumisseau, Commune (Ide The-
malzeau, la Ikte de St. .loseph
sous le vocable de qui est pla-
cte la chapelle de la localict.
Le Pcre Le Sidaner, Cur6 et
a Commission Communale de
I'l homazeau meltent lout en oeu-
vie alin que la f0te ait le plus
I)! cclat.
I'n service de camions sera
organism a la Capitale pourt' per-
meltre A ceux qui d'siurent as-
sister 6 la ce-mnionie de se resn-
dre A Dumnisseau le mnatin et de
rentrer le soirl L Port-au-Print e.
Les voitures se t itndiont en


DIissoluliond eh' a (1 CIhinr face ie la maisotn de M.J.J.
Cionimterre Amiri(-aine l)essalines tout prI's du' marc6I
Ces jours derniers une circu- lelaCroix-des-iossals.
laire a '.tc adressc A tous les a
*Membres de la Chnlibre de omom
nmcrce Amnricaine. C'est lilne iLa Chanibre "Goi-
sorle de plebiscite consultatif merce d'aldtf i~ l -*"
organism parni les Memhres de Gonf6rence OO*eIft er-
cette Instilution aux fins d'avoir Cdale
leur avis ao sujet de sa dissolu- Nous avons recu un exem-
lion. plaic d'uue brochure edit'e par
A 1'unaniinit', moins M. Cle- I la Cnambre de Commerce
mentls, linspctetr de la CIolom- d'llaili a propose de sa partici-
bian Line, Itos les M embres de p.tion i la 30ime Confrence
la Chambre de Coinmerce anim- Cotnierciale panamtricaine qui
ricaine out voke pour sa disso- s'est otuverle hier i \Vashinigt on
luntit. et c(ui durern ius(qiI'au I SHai.
An course d'iite r:tiniton qui au Nous remercions pour le gra-
ra lieu donlain oi vendredi, cieux envoi.
cette Clhambl)re de commercee au _______
ra rempli ses destinies.
MARRIAGE
n)1mnin I .71 Mn mir


AUX CAYES
Ctst mercredi dernier que
M. .Joseph S!'cco r''eemlIL-ient nomi
mi, I): le Pr'sident de la 1R1-
p iblique, Commissaire du Gou-
verinement pros le Ti ibunal de
lore Instance tdes C:iyes, a pre':6
seri' ent.
Une petite recet)lion suivil la
crWm'ionic de preslalion de ser-
ment.
D)e part et d'autre les souliaits
Ies plus siIe r'es lurent fornul6s.
- I I
Au WM le Saint Nisolas
D)ans les dei'lriers jours lu
nois tie nitirs Icoule a RL' b>6i,
au ilc St. Nicolas, le nouveau
presbylrre dlont la co ist.'uclion
avail tlt cominenc'e depuis le
mois i; At lmax.. -.Ja .rl m
derniee.
L'ancien I res')vytre est a.t-
j ).rdlhui allectl. i servir de lo-
cal a I'6cole des S eurs; I'uacien
local qu'elle occui)ait tani le-
venu trop etroit vu le no.ii')re
smni cese croissant des 61cves.


ImJ IIILI III, U. II tum a i.i i aura
lieu ai .acmel le marriage de
Mello Laurante Claude avec no-
tre ni )Duprc Turnier.
La ciwndiction Nuptiale sera
tIonnie en I'Eglise paroissiale
A 5 hcures du soir.
T'ous nos meil'eurs souhaits
aux nouveaux 6 poux.

Les exercises
du mois de Marle
D)ans les glises de nos 4 pa-
roisses, c'est le natin ia 5 hs 1/2
qli'otit lieu les exercices de pie-
t6 A l'occasion du nmois de Mai,
ino.s tic eMarie.
C nituc loujours blaucoup de
fiddles y assistant.

DE JIL
Uie dep c:he ltuibre du C.1p-
JLL.i ,n- nIouj annoiitU i Ill II'i,
survenue a'an'-hier A midi, de
Me Amitlar Mo -i'".
Les tunerailles ont en lieu,
hier, en 1'*glise | a oissiale.
A la 'amnil'e &prouvce par ce
deuil nous envoyo.vs nos sin-
ceres condolhanccs.


Saave,
brilliant,
inaltranble.
touts tajounrad


Les coiffures htrissees N
et echeveles
Jusqu'A recemment les cheveux
pr6sentaient un probleme difficile
aux hommes et femmes de bon gout,
conscients de leur apparence. Tout
le monde voulait une coiffure lisse et
bien arrang6, mais ne pouvait pas
I'obtenir. L'eau en se sechant lais-
sait les cheveux hrissis et dessech6s
et les pommades et brillantines leur
donnaient l'aspect d'tre colles.
A present le Stacomb a r6sout Ie
probleme. Porter les cheveux hdeb-
ses, secs ou d6color6s maintenant.
n'est que de la negligence.
De n'importequellefaconquevous
vouliez vous peigner, le Stacomb


ont pass d 'Phistoire
gardera vos cheveux en place jui-
qu'A l'heure de vous coucher. Apr&s
se laver la tte quand les cheveux
sont le plus rebelles, un peu de
Stacomb les rendra trhs dociles et
soummis et d'un lustre natural.
Le Stacomb peut s'obtenir en pots
ou tubes, en crime ou liquid selon
votre preference, dans lee bonnes
pharmacies, drogueries ou par.
fumeries.


Camerw s eA.wa .A t p.,g


-------Offre Gratis-----------.- -.- .
Standard Laboratories, Inc.
113 West 16th Street, New Yaor, L U. A.
Envoyes-moi gratis un dcbantdlon de otacocmb.
Al....--


Aaffft


Vait P
Vale at pays--


*V.O-Or 1,50 Bouteille
1* -


UNE VIEILL.E HISTOIRE MAINTEM '.

Depuis plus de cinquante am nous
proclamons les bienfaits de 1Eambt ,.
Sott pour les jeunes b.b6s, les enfans
qui grandissent, les adolescents, la mre
qui allaite son enfant et jusquau vi
lards.
Notre histoire fut accepted parce
qu'ele 6tait vraie et aujourd'hu, aprIl -
cinquante ans, il nous est possible 4
roclamer te cette histoire est encom '
a meme.
L'tmulsion Scott a l'huile de foi
de more contenant des vitamins, vivi r
fiante, avec glycerine et hypophosphites
de chaux et de soude, est aussi efica .
aujourd'hui qu'elle l'etait il ya cinq
decades pour nourrir et reconstituer :"
corps human.
Vous serez surprise de la fore
et la resistance que l'on obtient s
pregnant une tres petite quantit*
reguli&rement tous les jours.
I.* I


SPHOSCA 0

eT t P e un aliment compose
Le Phoscao juicieusement, agrdab's
d'une digestibilit6 pa'atite et d'une preparation aise *t J
mique. Apportant & l'organisme lea 616ments direct
a nlables, Is PHOSC .0 est dig6r6 par les
plus d.licata et les plus d6labrds. .I supprime les
laboriouses, les pesanteurs, les tiraillemente, et les $,O
ces. Son usage quotidien est conseill6 & tous ee de I'estomac ou des intestins ( dilatation, gastralgie.
onastpation, maritev ) ainsai qu'" aeaties, Xe
aux convalescents.
La grossesse provoque souvent pendant lea dM
use depression gno6rale qui peut avoir une tacheb'14
slon sur lee rdsuttats des couches. Le PHOSCAO
ger, prepare des couches heureuses et assure
n6s robustes.
Se m6fier des contrelagons. ,

EN VENTE
A Port-au-Prince, ch z simon Vieux, A. Bolt6, hb.
Alphonse D6sir, E. Lajoise. ,
A Saint Marc,I chezz Madame Maurice Cleaca, Mad
ment. Pinard, Madame Lacoc
Aux Gonaives, chez Lacroix St. t6my & Co, Mad
D6brosse, A. & F. Me Ouffit.
A Jacmel: chez B. Danies. "'
A Petit Goave, chez B.P. Reid. i!
En vente., dans toutes les bonnes maisons d'alimen


Alfred VIEUX,I
Seul Reprdsentantpour Haiti


PARISIANA
CE SOIR
Le film devant tre relourne de
suite

Barroco
avec Ch. Vanel
1 gourde.



Cine Varietcs
CE SOIR

Decheance
en 4 parties
0,50.


f Pour gu rir m
*I ORAItNS 0 .S
sMUaI iASC.
ILSUFFITrW
t & tu do


t47,ru du1ta1bs


Ct r slsMMi

DEHAUT AM
em fW Nsahsil


'I


o SOn age.

Dep6t General: Spof's,

GRANVRUt 1632 '


m UT


^ '"' ^


Trois Etoiles


D6licieux et reconfortant-Purement H

Vieux de 14 ans-Couleur naturelle, pr(
SIMAf 9-N4& %-


-I_~~ __i-_-- -ili _~_~_


I


,':i3?~P~Pg' CT-~~r-1.IJ~OI~


r rrs I yr Ilt I


rz ---i . .... . ... l l-- Aiil, -- III ... .


T'idphone 212


I


' I












Congress

$ational
SDE
,fedecine.

Cr jpurd'hui A 9heures
quie daons. le grand'a-
In Palais National, sous
idence de M.Louis Bor-
sident de la Republi-
am le Congres National de
if*' IM par la So-
i dee ectne d'Hanli.
i((n rdurera deux jours.
l61We seia prononcee
pr4Dlfmain 6 mai.
Vaici Ie programme des tra
vanu de* Congrks.

1..-- IDscours d'onverture
rle Prhsident de la Societe,
p llDrL. Hudicourt 9 hs.
2--ponse du Presiden
de la Republique 9 hs 15t
Copferences :
3--.rla limitation d'eau
de vll champagne en Haiti,
p"r le p Butler, ngenieur,
SIha ., Service National
d'HyI 9 hs 30.
4 l'activile du Service
Nattpnal d'Hyqibne Publique
pqn4ant ces trois ,:e.'ni6rcsan-
nae&, par le Dr J. Dominique,
DIirpteurde I'EcoleNationale
de 6decine 9 hs. 45.
: 5- De utility6 de la pres-
"Ioarldrielle en chirurgie,
pIrfe Dr Paul Salomon-lo h.
6 Traitement par le Bis-
muto-Yatrem des ulceres tr6-
n matoses, par le Dr R. P.
-- 10 ha 15.
S JI.- Typholde en Haiti
I l Dr ippolyle 10h.30
8 Role du Clinicien Pa-
e dans la mndecine
ae,par le Dr R.M.Chois
i 'i10 s 45.
S$tt es aspects cliniques
triaitement du pald'ws-
r le Dr.J..EanoUe-fl h.
Yl- eurs des statistic
presentation de quel-
iendeunt la pdriode
lt i deMrpb re 1926,par
eterspn 11 hs. 15
'-7Cetlafries eruptions
.d4e la premiere en
r le D M. Lafleur
12 Les fractures et leur
Spgraphie, par le Docteur
Moise -2 heures.
13- Hydrauphobie en Hal-
l5r lelr M. G. C. Thomas
m_.15.
14-Le nouveau traitement
lEclamisie par le Dr J.
teau 2 hs.30.
-15Durajeunissemenl par
lDrL. Baron-2 hs. 45.
16-- Nepalite amibienne
unique par le Dr M. Bou-
17 De l'usage des Formu-
8ecretes pharmaceutiques
iesM decins,"par le DrJ.
ancis-3hs.l5
18.- Les suites de la Kelo.
ie, par Ie Dr C. Valme-
-"-Des cas danppendicite
observes en Haiti, par
S:Waag 3hs. 45.


obstrations parasito!o-
oratoire duSer.
^W Al I'H l G-


*Drs R Parsons.
d a s, LMoise, Bo-
C.Valm, 9 hsa 6 10 hs.
des cas d'obst6trique
Tiiatrie par les Doc-
J Dominique. B. Hyson
a, 10 hsA 10.30.
des traitements d'ur
de l'oeil par le Dr E. C.
10 h. 3 A 11
du. materiel an lIo-
lcytogique par le Doc-
r. -'^. isser.lI hs.A 12 h.


LE MATIN- 4 Mai 192/


Expose des cas nadic.aux
patr les Docteurs H. P. Wil-
son, L. Hudicourt, L. Hippo-
lyte et un interne,2 hs.i3 h.30
Dtussions des cas 3 hs. 30

Visies des Travaux Saii-
taiws de la Ville, 9 hs a 12 h.
sous la direction du Doc-
teur E. Peterson et Mr Win.
C. Van Norden 2 h. A 4 I. 00.
Et, A 8 heures du soir, un
grand banquet r6unira tous
ceux qui auront pris part ~ ce
o ngris.
Comme on le voit, ce pre-
mier Congres de Mtdecine se-
ra des plus important. Des
sniets d9 trts :haute portee
medical y seront traits.

L'amiveruaire de rimveleur du
pria 'p1 do .p-i apkhe.
PARIS- La France a corn
iemmor6 aujourd'hui la m6
moire de Charles Cros, le poe
te savant qui a decouvert le
Irincipe de la photographic.
I y a exactement 50 ans, il
exposa A I'acadinie des scien
ces le principle d'une machine
qu'il appelait Ie palboplione
on voixdu Palais et qui n'etait
autre que I'ancdtre du pho-
uographe actuel.

Des aviateurs qui font


Vous ne douton pan.
Vous 6toe our quo la
MAISON

PaulE.Auxila
PORT*AO-Mlwltwa
Est a I'avant garde de la
mode pour lavoriser ses Lien
fidelesclientls.tous tr6~ smarts
Nous vous olfrons aujour-
d'hul,la primeur des suivants:
Brosses pour tdle a Poppet )
specials pour cheveux cou rts
Brosses pour dent Pro-phy-
lac-lic ) recommandees par
les autoritls m6dicales d'ici
et de I'e6ranger.' hemise blan
ches, pour cadets et aulres
articles de 1ere Communion.
Chapeaux de (lames pour
deuil,trei recommniands.D ills
blanc union et pur lI. Al paga
superieur, Serge laine, hieu
marine et noi e, aleons,Che-
mises de nuit pour home,
Pyjamas, Les lamcux laux-
cols demi-souples et une va-
rilet de cravates dte loute
beauty.
Venez voir routes ces jolies
choses,c'est sans en agements
pour vous. Vous pujuvez ne
pas acheter.
- I I I .


Pr6fecture


deo la contrebande I)E
LOS AVGELES -1 M. Arthur PORT AU PRINCE
A. Daugherty,Ag6 de 24 ans,avia
teir, a 16e tu6,7 autres aviateurs II est donn6 avii aux per
out Wte arretts et 3 aeroplanes sonnes doni les noms suivent
saisis parles fonctionnaires de que des auto:-isationsd'arpen
rimanigration aujourd'hui de lageentet6 delivrces en leiur
bonne heure. Les onctionnaires .1 vc.
pensente heuavoir Lemis fncion nairensi aux veur pir le Secr tire d'Etat
agissements d'un group d'avia- d. I 'nter.eur p:ur des t:r-
teurs qui s'occupaient de fair rains du Domaine de I E!at
entrer en fraude des strangers q.Alles ont so-'missioan. a
aux Etals-Unis. titre de term :
,,, ,Philippe Sterlin, L61io D)a--
lencour, C lmence Zephyr.
A A is L'Arpenteur des Domaines
A vis LL) dres-r:i les ph!.s et pro 6s-
Me H1. Coving'on announce verhauxd'arpentage don't une
au public (qu' partir de cette expedition sera depos6e Ila
date il exerce a nouveau la Prefecture confo rm6nment
profession d'avocat. aux instructions minist6-
Cabinet : 637 rue Ferou rielles du 25 Aolt 1926.
,.rprt-tu-Prince AI Mai 1927. Port-au-Priduc, le 3 Mai 1927




GONZELL WHITE

Faith 1'eloge de 1'Exelento,








Gonxell White du ((Bl6g Jamboree C0 6
Gonzell White ,la ce16bre toile, la principal vedette du
(( Big Jamboree CompanyD, une des plus jolies actrices de
la contree ; dit qu'cllec doit sa jolie chevelure i I'usage re-
gulier qu'elle tait de

EXELENTO

Quinine Pommade
Vous aussivouspouvez voirune jolie chevelure en ouss "r-
vant de I'Exelento. Elle agit sur les racines des cheveux et
le cuir chevelumet apr6s usage votre chevelure est plus lon-
gie et plus jolie qu auparavent.
Les esthetes recommandent a I'Exelentq parce qu'elle
est hrvrate pommade de quinine. Ils preconisent aussi Ic
S~von Exelento Skin qui conserve fraiche la peau et enleve
I. boutons et les taches.
IaOs sommses si sArs de ces assertions et que vous au-
ez 4' ,tsatistaction avec ces products retmorquables si
voos yous'en servez r gulierement, que nous vous enver-
rons gratis un kchantillon de chacun d'eux. Nous vous en
verrons aussi une brochure 6crite par des spcialistes
en chevelure et en teint.Nous vous lerons des proposMitions
interessantes si vous voulez montrer et recommander nos
products A vos amis.
EZELENTO, MEDICINE COMPANY
ATLANTA, GEORGIA
Agents demands pours tous pays.
Ecrivez pour renseignements.


Capital: Or 1.OOOooo I


Ellu. e Bosse Co


Aoqents G6eierdux
*I-IB///l&^^^SIg[fI, KBK uIru"


*~ ft -kO.bOW


pig 0c* *..r




som 9" Ina


CHASSt: do son LIT


Les punaiks gatha ul oire sommeil el mibelt volre sautt. Elles
ious da6uleal a ur hIur odeur repulshie el sus tourmenlenl awe
leurs iorusures. Ilais In punaise menace aussi lolre sauln, eu cour-
mnuniquanl la plus dangereilse maladie d,un indi%.du lI'aulre.
DhltLISLIZ les Ipunaisesaer lel-LIT!
I u qylquelqes minuiesl 'e I.LIT di- qui piquent le line.
Lariasse uiue n.aisou des iaou- tn prrc.'.i' de i' raliiineUet fail
(Ilts, iousliques, punaises, pu- que le FIAi n lif llre pas les l -
cte t cauireilals.11 i.Cti edaaE ins is lesies plus di'licalrs. L FLI I' est
11,t, te1 s isei-s s' s IraLtenCt el d'lun usaye farile, imortdl polar
di lruil leurs laimes. Le lil apo- les inscries, aInis iinoileusil pour
ris lue Ies miles it Ins t la'es r l's eulauls.
STANDARU On. Co Ni.w-Ji:asi:vy
WVEST INDIA O11 Co, Agents Port-au-Prince


lDetruit


Mo- lihes, mous-
iq 'les, vers punaises. ,fo'ln'mis e,


r A h'lPll i"I1


In uras

Una des plus forl

carnidiennes d'a

la v

L EuqLeB

* mr" .inr


r-


t s compa nie e

assurance sur

le



.... ~- J "41 i


I A .de Matt6is&Co

liepresenlants pour Hait .


c------- -- --


i- -~- ------, -,_- -;


-- -.-


------ n ....... ill ..... ..


I


I








LE MATIN- 4 Mai It' 7


S -I I ------ ---L


A nnonrcs volls inllressei'i


r ~ _11~


I
fes
-



3 S<


rv-'2 foran
ulde


1 UI OCDo). agrfable I Duire.
pr.eoulibrement recommandi
u l4 It *nftai :S. f'oil te recon-
wiftbat (dea! ;, t aLil quo
l'b am;,,bine.

Convalescence
Neurasth6eni
Tuberculose
An6nile


ov tVI,e 1.. 1 ..
a .. ;n. .f ,. - r -tL--a ive -p
-dr I ra- llr prea.s Lu plbir .
rrIuli ,..*' Jo preAia do lIr'htoL


B13AR TERMINUS


A.


Widmllaier


A l honneur d'intormer sa hienveillaiiate clientlce qu' I
a i -'ta ill ai I'.tage de son ,la llissein gII, un salon excliis
siv !' enl r'serv6 anx families ofn I'm Iro vera (I s
cons' inmmations de premier chioix et of des liincls s -
ront servis sur demamle.
Tldlphone N" 786


atC(r lement rdhorbi etl sslmIl
*ans trouble gstrique i t onati-
pation, Ie (lobol liquide procure
une incomparab.e sensation do
bien-Atre. paranllIe a I'amliocs-
bon rapid de la nutrition el do
rappitit et Is diuparition de
troubles nerveux associ6s indisso-
lublement k Ia chlorose.
Doe teu r ELIACN..
NMdCUl tes Crftbes pj.rtistenm

Ikj' AlR e fortlsth tet pounons BgMe.
IrRAL i h reP niqut.e. TubleA.
lost. AsIr.ro o. llplyin L llt'.Vl tt m -
ptr,,itres. Iralre oine pcn.o seree
SUljrftruj Qtic I (. Cot o ianb lltn I It
p..eet de lIa ia fn, el qu1I Mitplace Ilt slt
Itul ISt .oII t''S I'yr 1149. It* Cambul.
Itenrcid () I SIUI; ~I.
SNOClTYL "I"'* "
L__ ___ ^-^- -


Gran:.le tabriiue de
S-lles ot harnais
M11 \l'lil(: Io 'CICAI T
l);il (G;.!utliue 1.) 1 \


Eln t~ cc dle Calls Prssoir
Sciits aiing:ise.inmerailie et
mnexi,..ane. hllhraques, vali-
ses, j nl)i'res, imors etc. etc.
i ;x excepl)tionnels.


IPlus de lai moitie dts Pneus


sent (GoodYear


The Royal lail ,teamship
Packet Company


Le Steamer Z Tevid)l I a nll
III ;' J:icn1110 le I3) avril coul-
raI;I ser'I :i 'I r t-aut -Pritit'L' I
5 Mai prochai n. II partira le
mfIne joTr pour les )p > s i
N -rd c (l'U !rope, preniant Ie
rPo t-au Princ,ie 23 vri, l 19)27
J. 1)A.\ L I)Ir' .1,
Ageiil g .ier.il pour IhtlA i.
-- *-- I I --lMl

On trouvra chez
Cbares 1N Gaetjens
RUE Du MAGASIN DIE L'ETAT
Extrait orgeatine pour )orgel',
i el uto s sorlis cd'exliaitspoul
iqucnts.
Vin ri uge par gallon.
AnisctlvCacao ettoutes sor-
tes de liqueurs superfines.


I


CABINET DE I
1M Fernand LEROY
AvoCAT
136 Rue du Centre, 136.2
P.i t-an-Prince t Haiti)

& liO t PNIBAT1.ONL 'Holt lHla

,PENOULS I -tEtEILS
Co t----
d^^s


lisez-les


hceuseaan1iH :
peswant w convenerw Ai g .O
kwr chiarnne hait baut
lawant aec eIs

LX
-INDISPENSABLE '
TOUSLES T. a
D&lJC$ :


"10 ,


Colomnbian Steanmshi
Company Inc.
Le steamer "Haiti" part de lewv-ork, b
avril dernier direct ment pour Port ai-ueh
est attei.du ici le 6 Nai courant.
11 repartira le time Jour pour Petit l6
liraqoane, Cayes et Jacmel en route po.,
ports de la Colombie pregnant Irit et pas p
Port-au-Prince, le 3 lai 1927.
Colombian Steamship Company Ic.

Gebara & Go, Ag


Les plneus
services


Good Year qui ont 't "adopes
do transport du rouvernenten


iesteceux qui ont le mieux resisid aux in(t'lilts


t ar prcsque tous les
HIaiiien, sont sans con.
et aspirit.s des routes


tie Ia 14publique.
Les fibres connues sous le nomn de Superlwist qui entrent dans la I-
bricali.n des pneus ied year, leur permtttent non seulement de re-
sister au< chi)es, tnais de les absorber.
Achetez la prJcl'iune lois desytcui ieood Year, et jouissez du plaisir
qu'ollrent les lonjjes courses sans crevatsons.

Good Year Balloon Tires

The West ladiesTrading C.

PORT-AUPRi -E -u30AIES CIP-HAlTIE


PROPRIETAIRES D'AUTOMOBIIt


PNEUS


&


TUBES


Nous recomnuandons lou
specialenent les pneus pour
camions 30 x 5,32 x 6, .16 x i,
35 x 38 x 7 lleavy Duly.
Les pneus FIl~ESTON E
BALLO ON sont Ics mcil-
leurs.
Toutes les dimensions de
pneus et 'I 'bes eti accessoi-
res en stock chez


Plus de kilomi tre avec C far Dollars'




. Pretzmann-Aggerholm
ACsWT .


L 0 E L liquid
combat I'andmie


vendusen Hail


rrr r -- Ilr


- ------ ---c~


1 Z' -,z -m;


--


_rCtF"11;-l


- - ---- ----


~s~61


-


PiOPRIEE1AilU":




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs