Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04453
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 05-02-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04453

Full Text







IMPRIMEUR


BowVahpA
SAmnricaine, 1358
IF'NE N0242
wls f b ^QO CENTIMES


w -


NNl"E N" 0086


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


LUNDI 2 MAI 1927


sit i L et.V6rit6s...


PE-NSE'S DE MAI
PENSEES DE MAI...


." -1 5


IWMan it 6 aujoutrd'hui
B ,t r perdu, en toutcs
sa 1.4 lile. On dirait
mfatgre les ellorts et la
ne volont6 des homes,
a9i4 q0. la r.gise t
on tWpsaloiares. L'au-
Sde jqu#ri-(W Seniec il- I
. i I a 'benu iintrerr
sourires, clairer de belles-
rs,apporlet e& rcontor- '
aes pitmesses, elle a beau
ondi sa fraichcur et sa
ia re stir a tcerre,
rniture inquiete de Iin
R des bomnics. Toute s
de la nature, les honi.
\ comprennont- Is le

A i',irj*ance la
B 0t r llbi f'i el elle, l
s i, :.assez d'a- I
,, (,i1mtrer, afim
S .:A'h rolq(ues ver-

&s. 1iedesMt bscur, r'Hu-
a ei tiwti agilee. Dans
ir es" ccasciences, les
P. In suivent leurs
Sc, les yeux ecar
n t ir.ies vers l'obscur
Sr'orizon, le visage
Si errogeiit le p16
et ut*Are I'avenir. La
irl Pi evcequi sait ?...
i serapeutli'e
%;rv ie mpr6-c
t. epeut-il que quelque,
hose h&l eutement change
Sjr? Les homes ne se-
n ii .sJas toujours les hom-
,' U pauvre ne sera t Il
toudjPours honni, le riche
[dmir (Ip #ou kcout6 et le sa-
ge..opui? El les peuples lne
conlinueront-ils pas a se d6-
tester; les diplomats Ai se
iyomper, les Gouvernements
ise fair la guerre? I
De uis que I'Humanit4 est j
i5elle est, a-t-elle jamais
me llllter, de sounrir, de I
tivre dens I angoisse et dans
n tourmente? Quand toutes
l~i4"Uuions sont bues, toutes
leesptrances r6colle6es, il lui
restle toujours sa soutlrance,
41 lui a toujours sufli
conmmencer et pour
.e de cette belle jour-
Pe s'interroge, inquiete, com-
Me tIaterrogea celle d'hier,
Bi ae 'interrogera celle de

.El ste interroge les hom-
r.. Que terez-vous aujour-
I*? Allez vous encore per-
volie journ6e?
Ilijakt pourtant si peu de
Pour que la vie soit
4 u lpcu de sinckrit6 et
Wnt. Sculement cela. Et
# i facile I... ibourquoi les


Te 1 phone
Comme on le sail, les travaux
e- automauilque sont pres-
i uae.B jours. fe 16
airn ce Service pubic
I.e,--


honimes ne vetrient ils pas
comprenidre. Le imensonge et
la inchancet6 qu'ils s'obsti-
iientl cultiver ue leur don-
nent que vines alarmes et
triste paies. S'ils voulaient
tdre vrap, lre ce pour qu i
Its ftuMpt res, combien se-
ranent-ils plus heureux I
En. cherchiant bien, au se-
cret d'eux-memes, ils decou-
vriraient peut-dire quelque fi-
bre eniantine, avec lie la nai
vet6 el de la candeur assez
pour renaltre i la joie toute
simple et toute pure de vivre.
Mais ils n'ont pas le temps de.
chereher.
L'action les r6clame, les ab-
sorbe, Eks passions, les lulles
les devorent et se jouent de
leur timidc et rare ellort vers
un peu plus de clarti. Ils sui-
vent le fleuve du temps et se
taisent. La nuil est si enve-
loppaile et lparlois si protec-
trice !
lls sont pessimists, scepti-
ques. a mers, les homes d'a u-
jourd'hbi Its sont belliqueux
et lAches en meme lemps, de
courage peu fteme, dame tro)
basse, de coeruirop dur. Au-
cune grande idWe ne les faith
rayonner, pas une noble pen-
s9e ne les 61cve, ne raiiinie
leur Ame endormie. La lutte
pour 1'existence les a crisps,
.'ambition et 1'argent les out
fails brutaux, egoistes, cyni-
ques.Jamais 'homite n'a etW
plus que par ces temps-ci un
loup pour I homme.
M a i s vivront ils toujours
ainsi, les homes ennemis?
Pourtant n'y a-t il pas de
fraiernelles processes eclo
ses, chaque jour, dans la lu-
miire etl 'azur des crepuscu-
les, dans le sourire des jour-
nees de soleil et de fleurs?
Mais nie d6sesp6ronns pas des
homes. Depuis hier a com-
mence le doux mois de mai.
Le ciel se tail plus tendre,
plus bleu: pluie ou soleil, une
caresse plus chaude wontera
dans fair. Les flours voet ou-
vrir leurs corolles partuales.
La terre a dejA comme une
odeur et une fraicheur mati-
nales.
Quelque chose de varte, de
lointain, de prolond dilate
nos occurs et nous porte i fon-
der de plus longues esperan-
ces pour auinUtanait meil-
leure.Dans 1'Ame multiple des
hommes ne fleurira-t-il pas
un jour des lendemains de
bonliheur ?...
Et ne devons-nous pas tou-
jours esperer de voir enfin se
Sr6aliser le grand rdve d'une
vaste Humanite confcd#r6e I


bourses, la Direction de ce Ser-
vice .e pourrait-elle envisager
une diminution dans le prix de
I'abonnement?
Cela permettrait aux families
A reaMsores odamt d'sM'
elles aussi leur apparel et ce
serait lout profit pour lI caisse
dui telkphknA ,


ue celu ide Tlegra'phes A- 14.t
3i=d"Rue ei de la rue Dantes- d'incendie dg sa iJ cli0"
btouches et oa ils doivent nete eeur
e sl oog |ta Iauto No 707. Sous le choc la
i Sd I exte0siondu caosanette eet ba d qense d-
..._ ? (^ one uautoma- mantibul ee |ui obqua. ses
conustiluan sans contest, routes d'avant et I'immoiilisa
.actesr impoAIt de proaPs endant un assez long temps.
4de ept ? conar ue scnt Lauto heurtnd6e oaeut aucan dom-
-'* te e de tort'ses mae..


LES
ICoeurs-Unis
Le Venerable de la Loge ( Les
Cueurs-Unis)) nous d e m a n d e
d'annoncer qu'apres le mirage de
la rafle ( Les Coeurs-Unis)) qii
doit avoir lieu le dimanche 8
mai prochain, les ftles et ce'te
rafle organisees pour la recons-
truction du temple de cette loge
scront suspendues, vu les occu-
pations personnelies du Vniid-
rai)le el le prochain voyage du
Secretaiie de la Loge.
M. Leveque cspere cependant
que celit suspect s on ne sera
point de longue durec et que
bient6t la rafle el les WIies pour-
ront etre repri.es.
~k aw


Quel temps

fera-t-il

en Mai?
SUN. L. G. Tippenhauer
nous le dit
Premire semaine: du .1 au 7
Mai. La pression atmosph6ri-
que, Rtant basse aux premiers
jours, monte jusqu'au -5 et ap-
porte dans cette monte des
pluies du deux au trois avec'une
temperature moderee; vers la
fin de la semaine, barometre et
temperature baissent jusqu'au
dessous de la normal.
Deuxidme semaine: du 8 au 14
Mai.- Du 8 au 11 nous devons
nous attendre encore A des
pluies, pendant des jours frais;
temperature et barometre se
tenant au-dessout de la normal,
inais pour remonter sensible-
ment jusqu'A la fin de la se-
maine avec le retour du beau
temps sec. 11 y aura probable-
ment trace de plie vers le 14..
Troisiime semaine:du 15 au 21.
-- La temperature au dessus de
la normal au commencement,
rechute vers le 19. Nous aurons
alors un temps plutlt trotd avec
uue basse pression atmosphdri-
que; des nuages et des pluies
surviendrout vers le 19 et le 20.
Qutdrieme semaine du 22 au
28.- C'est la semaine du mau-
vais temps avec un baromwtre
bien au deifous de la normal
et une temperature trks fralche.
Beaucoup de neages couvriront
le ciel et des pluies survien-
dront du 23 au 24, du 26 au 27.


' tinqui'me semaine : du 29 au
31.- L.e temps revient p1:ro res-
sivement aun Ieau. Le ciei s'-
elaircit, le barometre monte el
la temperature sera chaude pen-
dant les derniers trois jours du
1lOis.

Les provisions pour le mois
de Mai out 6e6 faites suivant une
nouvelle methode de calcul trS
perfeclionneCet qui a donn6 des
r1sultats tels que des journaux
d'agriculture aux Elats-Unis se
sont d6cides A donner publicity
A lines provisions.
Etant donn6 que la connais-
innce des 6poques de pluies A
venir est d'une importance ca-
Ji ule surtout pour les agricul-
*urs des climats tropicaux, ie
TI commenci-rpl'**vs&li p & r
tir du mois de Juin, les 6poques
de pluies deux mois A I advance
pour les diflerentes regions de
la R6publique.
On pou.rra s'abonner aux bul-
letins qni seroni mis cheque
mois et envoys par post aux
abonnes.
Ceux qui onut interet con-
naitre ainsi le temps, longtemps
a I'avance sont pries d 'crire LA
MrTippenhauer avec l'indica-
tion de la locality pour laquelle
jis desirent connaitre les jour-
nees de pluies auxquelles on
doit s attended. Le diagramnie
de pluie sera different pour
chaque localil6.
Le prix de r'abonnement sera
l e Gdes: 5.00 pour les deux pre-
miers mois payable d'avance,
plus deux gourdes pour chaque
mois ulnlrieur.
L. GENTIL. TIPPENNAUFER


LES FITFES RELIGIEISES

Demain, 3 mai, I'Eglise cel6-
brera la f6te de l'Invention de
la Sainte Croix.
Voici r'origine de rette tele.
L'emperenr Constantin avail
en une vision ; il avait vu une
croix dans le ciel sur laquelle
ktaient #critsces mots :a Tu vain
crns par ce signed. En effect, il
defit entiirement le tyran Ma-
jxence. Sa mere, sainte HMlene,
pour remercier Dieu de cette
faveur. alia A. Jrusalem, cher-
cher la vraie Croix de Jesus-
Christ. L'avant trouvke en 326,
elle lui fil hsAir un temple ma-
gniflque. Depuis lors, chpque
ann6e, I'Eglise cellhre I'Inven-
Vima de la Sainte Crcix.


SChangement d'Adresse 1


"La Ligne hotHandaise"
Al'lanneur de porter a la,connaissance do sa nomn-
brenseclirehtlie, qu A partir du ler Mai prochain, ses bu-
reaux, eiout transfers au coin Nord-Est de Ia halle Est-i
ve situfe a i'Angle des Ruicu Qua: cl Fort Per.


MUTILATED


Dans los 6coles
La fievre typholde progress
toujours. Chaque jour. elle fail
son apparition dams de nou-
veaux quarliers ie la Capilale.
Le Service d'Hygi6ne Publique
conseile les plus 6nergiques me-
si res prophylactiques po.r corn
batire la redoulale maladie.
Les families, hlabilant les an-
tres villes de la lRtpublique et
qui onl des enfitals internes dans
les Mtablissements scolaires de
la Capitale, les ont lait cher-
cher pour Its raennei dans leur
ville natale, loin du dangereux
foyer qu'est lPorl-au lPrince ces
jours-ci. Les &coles n'ont pres-
que plus de pensionnaires.

Le Parc Communal
)De)uis (I u e q u e tem|)s de
grI'uns Itrivatx (l'aiinageneenit
sont e..trepris atn Parc cominiu-
nal du Fort Saint Clair.
On I'encl6t d'un i1ur sunion-
1t d'uine grille. Sur les trois la-
qades, le inur est achev', hlien-
tol le Pare sern coinpleiement
C'est IA une excellent initia-
tive don't il faut vivenieut f li-
citer I'Administration Commu-
2ale.


Commencement
d'incendle
Avant-hier, vers 9 heures dul
niatin, la Sirene anrqonia un in
cendie. L'inquietude lut extreme
en ville, car, il soufllait un fort
vent et 1'on pouvait redouter de
grands malheurs.
Le leu avail, en eflet, eclat. dans
une maison tout pros de la Gare
du Nord; mais les voisins, ac-
qcuru% loremu re hlrto.
firent Lani etl blen- q'ue le teu
ful Mleint avant nmme I'arriv6e
des Pompiers. Ce ne ful done
(fitn commencement (rincen-
ie. Fort heureusement I


Bulletin G6nraI
des Communes
do la R6publiquo
Nous avons requ le numero
de mars du K Bulletin General
des Communes de la H6publi-
que m qui content de nombreu-
ses et tres interessantes infoi-
mations concernant P'admini -
tralion communale des Caycs.
Nous y avons relev& avec s -
tisfaclion les beaux efforts en-
trepris, chaque jour, par la Corn
mission dommunatI que prsi
de avec distinction note anni
Si6phane' Fougkre. pour la bon-
ne administration de la Com--
mune don't les intkrils lui ont
Wt1 confies.


L'Elite ( Jan-BSand
au Radio
Vendredi soir, I'Elite Jazz-
Band)) dirig6e par l'artiste
Scott a joue au Radio.
Le concert a et6 Ir s bean et
le nombreux public'qui'y *ssih
tait a 6t charm par les divers
morceaux qu'execulait I'or-
chestlrc.
Tous nos compliments a
l'arliste eti ses collabor1.
letiurs /
/


The direction Salo* Le
louvre i makes know to its
nent0ouis customers that the
e.Aisbhnt wil )OO be
,,.ansfered A la Rue Bonne
bin joiningg to thelnlirican
Legal tion.

La direction du "Salon Le Lou
vre" avite sa nombreuse clien
tele que son 6tablissement se-
ra b1sntot translate A la -nue
Honne I'.i A c6th de la Ltgn


-.


hiret !ig.i
e iet


... vit, clique jour, ds I
lever du soleil,u I'ingltc dcs
rues lieunion el Breitagne, uie
troupe de gains de tout A;ge;
fort souvent, (de grands el forIs
gaillards, s'animuser A jeier t Iours
de bras, des j)ierres contre Its
manguiers qui se trotivent (111ns
ce qiuarlier.
Cellte faeon d'acheter A l' I
des miangues nest pas sans i(lan-
ger, et les gens (ii hlibitelil
celle lrgion se p aignent di
boml)ardeiment don't ils sont vi -
times. Ne poiiirrail oni rappeler
A ces galopinis qu(ie lorsulie I-
Iruit est ii r, il iV i ii'v a [ii' su-
couer r'arlre po)ur (in il tombnle.
*


... voit, chaque jour, hi rue
i)ocleur Aubrl)'y, nil group de
jeunes musards se runiir che/.
une belle dame du quarlier. Et,
aprls les salulations d'usage, en-
treprendre de longIues plailti s
de caries qui (lurent parlois
toute la journie, tlandis que 'uii
d'entre eux, embouchant son
harmonica y sulle les airs It s
plusentrainants. lt la maltres-
se de cans oubliant qu'ellc n'a
plus vingt ans esquisse les pis
d'un charleston endiabl. PNuis.
lorsque le soir appproche, lout
I 1nnmndte s'allonge sur le plnir-
cher, A la mo(ie trleiii- a .
plaisir continue...
*

... a vu, mardi soir, ui gentle
man, If... C... qui, sans tNre Irmi
blW par les yeux des voisins, p,-
n6tra dans une court A Ia rue du
Boulevard des Veuves A la re-
cherche d'une A fille (iui v ih-
bite. II tait 7 heures. II "parait
quele galant ne trouvai poinl la
belle au logis, car Nornit: (lE'. Ic
vit ressortir et s'en aller.
Mais le lendemain, il revint.
11 cut, sans doiite, I chaincc de
retrouver la (( fille p erdlue, cIar
NOTHI: (EIL n le Ic revit )point d
toute lai soiree.
*

...a vu, mercredi, veri Ies 11
lieures du malin, une dame (qui
revenail (de fair ses d emotions '
S. .Joseph, lorsqu'clle rencontra
son t1poux don't elle s'est S')lii're
dep(ll-n longtemps.
Celui-ci la suppldiail de rc-
prendre la vie conjugal. lFauti-
gue, disait-il, de vivre soul, il Ii-
nirait par comnielttre qnelque
malheur.
Mais la dame lire, I)oursti-
vait son chemin sauns se laisser
toucher par les mnenaces et les
pri&res.
Rienheureux, ceux ,'"* -
vent ne point ai"-

... a vu, vendredi soir, A r'an-
gle des rues Aminricaine et l)an-
tes D)estouches, des cyclistesqui
s'amusaient a decrire sur la voice
publique de large cireonfetren-
ces en faint resonner les aver
lisseurs de leurs bicanes. On
s'attroupa autour d'eux. La Po-
lice intervint pour assurer la
circulation publique. On arrita
ics 5 cyclistes qui l'avoient in-
lerrompue. Mais come il ny
avait que deux gendarmes.,
d'entre eux filWrent dic toule la
vitesse de leuris deux roues et
disparurent. A cc moment,
NoTE (EIL vit arriver uncy-
cliste qui n'avait rien A faire
dans 1'histoire. Le gendarme fit
comme le h6ron de la fable qui
ne trouvant pas de carpe man-
gea du fpoujon, H fit prendre A
ce nohvei arrivant le chemin du
Bureau dtr Police. -


L


O


Ipe-


m ..i


J


J


Les salions seoit lrauqes les lines
aix aulres, cm ie le tl des dires
fie (araeliTres, d'Ales, de rr.amnres,
det *mrs el de besoims dillbrents.
Elf s i regardeal elir elies eurice
smell et ainiessemeat, sent mor-
de de i"saieu s dialrtes par le
d#it. Past VAUU


OPTIQUE

Port-au-Pri'ncienne
1611 GRAND'RUE.' ncio ne Mais,.n Keitel.

Unique Maison s'occupant(excluslvement d'Opit
que el 0ol vous trouveiez tonls les terriS et montures
que \ous dhsil ez. Nous avons continuellement en stock
des verres p6riscopiques convexes. periscopiqu-
concaves, double convexes ou double Concaves
torques Menuscus, kryptocks A double foyer,
Kryptocks speiales, krookes, krookos et vitI%
pakes.
Nous fiiscns n'lmporte quell rdpariatlon, notre
materiel est des plus complete, notre travail garantl.
Flailes nous line visited et vouns screz convjineuss. Notre
inLetW l est de salislaire ipleinemienl notre clieiteile.
Execution des prescriptions specials en 2 ou 8 so-
maines.


~y~4r~-- ~~-'---------


lime,


hwk '* *


ow


Fv


~2~ .r c~








LE MATIN- 2 Mai 1927


--iMU Th


unoW"CONSEIL Savons
Pourquoi envies-tu la Ior-
tune du iichle ? Es-tu stir que
lui aussi nejalouse point par-
fois ta mis're et ne rove pas
quelquefois d'6tre sans-le-sou.

AU

Nicaraqua
MANA(IGIA (Nicaragua) Dl)s
d(p6ches reques de Matagalpa <(I
sent (lu'un soldat de l'inuianteric
des Etals-Unis et un soldat de
I'arine des conservateurs out
0t6 accidentellement tuis hier
soir A Nlatagalpa par la d(chlar-
ge d'un fusil automati(ue entire
les mains d'un autre soldat qui
en expliquail le m6canisme ; u |
autre so)dat aussi a 6t6 bless.
e uii 11i


ft1


PARIS- l ne Maroo
(Maroc) dit que les 1 n ed l'z
cette vile, les collins et les val-
I6es environnantes 6taient cou-
vertes de neige il y a quelques
jours. C'tait la premiere fois
dans la vie de la generation ac-
tuelle qu'il ktait tombW de la nei
ge dans cette ville.

La querelle des seeso
*t des humkdes ))
WASHINGTON Les servi-
ces de la prohibition out une
nouvelle victoire A leur actif sur
les traudeurs d'alcool de la c6te
du Pacifique. Des amateurs de
Vancouver qui ont deux navi-
r s battant pavilion anglais fai-
Sant le service du Guatemala et
du Panama ont d1clarc qu'ils
" abandonnaient le Bootlegging a
condition qu'on leur pargag
I


ct PLi.


La situation financi6re
tranalise
PARIS- L'Echo de Paris ))
declare que le plal'ond des bons
de la defense en circuhttion ar-
rive actuellement au taix )pr6vu
de 4lI milliards et dcm(i. La se-
maine prochaine ia conilcrence
entire le fouvernementCii la ban
que de France aui siijet dc la
caisse d'amortissemenil ruccher-
chera le moyen d'enrayer la crien
se de confiance. Le ninislre d(es
finances dUimentant ,c e r a i n s
)ruitls tconcernanlui icno vel-
lc revalorisation dtu franc ajoute
ue M. Poincar1 coinserve les
irectives forinulees dans ses
precedcnles d(claralions el qu'il
ne n6gligeia rien pour mainte-
nir le course du I'ranc au niveau
actuel de inanibre ai prmielttre A
l'industrie, au t commerce et a
I'agriculture de se radaplter a
la situation ,fonointiue. l)ans
les milieux aulorises on confir-
ie le grand sluccs retni)orte
par lemprunt de conversion.

Les inondatlons
du Milssisaipi
WASHINGTON -L'endroit ou
ron fera sauter remain A midi
la digue du Mississi pi dans le
but de preserver la Nouvelle Or
16a, s de I'inondalion est situ6 A
une centaine de m6tres au nord
de la rallinerie d'Orange Grove
et de la distillerie industrielle A
Po dras.
VATON ROU(E ( Louisiane)
- On announce ue la digue du
lac St .Ionh siur a vorsant L,uui-
sianais est dans un lat des plus
precaires ; des centaines dou-
vricrs tr-vaillent avec acharne-
ment A la consolidation, mais la
situation scmble exh'linement
serieuse. Si la digue se rompt
c'est r'inondation minindiate des
comnmunes de Tensas, Concor-
dia et Catahoula et les eaux vien
draient former: leur junction
avec celles de la riviere Black
ou Aehita et de la Red River.
VI(cKSBiURG Le Mississipi
monte avec iune rapiditL d(con-
certantle. 'apres les ing6nieurs
de I'arm6e qui se trouvent sur
les lieux, le niveau de I'eau s'est
dlev d'un pied en 2 1 heures et
la monl6e se poutrstiit sans ar-
ret.

Arrestation de voleurs
internationaux
PARIS On made de Buda-
pest qu'on vient d'arruter le
chel dune ande internuationale
de voleurs et faussaires de chi-
ques don't le siege central serait
A Rome.

Arriv6e de( P'ambassa
deur sovi6tique
A P6kin
MOSCOU- On made que le
reprusentant des Soviets A Pj-
kin et les membres de la 16ga-
tion viennent d'arriver.


I


one revolution dans
Ia culture
L'ANEO- PHOS
Voulez-vous de bons fruits,
de belles leurs,des e1gutmles
abondants ct riches (Imns
vos jardins, d(ans vos par-
terres? 1Utilisczx ls engrais
chhniiques et (ldollnez votre
preference A
L'Ammo-Phos, I'engratis id.ial.
L'Aimmiio-lPhos est l'eii
grais le plus riche en nia
li'res nutritives: 40 'o (le
nourriture de pla n te.
Ecrivez ia L'Anerican (C 'l-
nan1id Comipanyi Fi.3 ( ilhl
Avenue) New York- i.S A.


Vous t'fouverez
Phos en gros et aui
a Maison Leonee
&o. Rue du Quai
au-irince.


I'A nm no-
(deta ii
(JL'AI.O
a Port-


_~____


voir par le steamer"Macoris moment, striclemen les lois de cas suspects, au laraoire de
ldu 22 avril n111 grand stock de I'"y1git:e, plus articuli6rementi l'16pilal Gen6ral Ilaitien envue n
chapeaux feutres A femmesde pour ce (lui coin erne les Pli- de la confirmation de leur dia- cF
toutes nuances. Accourez vitle mcnls eti 'eau. gnostic. Cesexamens seront faits
laire vutre choix car on les Tous ceux qui sont Ags de gratuitement. P
cnl6ve raphidement. l moins de 45 ans doivent se pro- FAITES BOUILLIR VOTRE EAU.
.cnle rlapidement. I t6ger en se faisant vacciner. Les Port-au-Prince, le 28 avril 1927.


oduits La fievre

CADUM typhoide

Si des measures radicales ne sonLe Phoscao "s
aS ^/prises, nonousnous trouerons d'une digesibilit faile et d'u
v epide ie d le Serce (ury- maque. Apportant I 'organisrme
ie pidemie dit leSericedrlt- I similables, I. PHOSCAO et d
itine. plus d6licats et les plus d6labrds
Le Service National laboriouses, les pesantours, lea ti
Sd'rygi6ne Publique ce. Soe. asoge quotidieu est conse
d' ygim e Pubique o de l'estomac ou des intestine ( dil
Communique constipation, enthrite) ainsi qu'au
L'Ollicier Sanitaire de Pol t- aux convalescents.
S' \\ au-Prince ayant requ i lusieurs La grossesse provoque souve
declarations de cas de fievre vly une depression gdodrale qui peat
pholde, le Service d'llygibne cs sion sur lee r6su tats des couches.
lime qu'il est opportui de don- ger, prepare dis couches houre
ner au public des inloriations nads robustes.
Sau sujet de la nature de la mala- Se mdfier desce
die, dc ses modes de transmis- EN V9E
siont, des moyens de la pr6venir A Port-au-Prince, chgz Simon Vi
el des soins qui doivent lre Alphonse
p)rodigu6s aux malades. Si des A Saint Marc, chez Madame N
measures radicales ne sont prises meant Pin
en ce niomenl, nous nous trou- Aux Gonaives, chez Lacroix St.
verons bienlett en presence d'une V.D6brosse,
grave 6pidimie. A Jacmel chezz B. Danies.
tCete ini alidie est dclermin6e A Petit Goave, chez B.P. Reid
par uine petite l)aclciie ou un En vcnte, dans toutes les bonn,
Sorganisine inicrioscopiqiue vivant
(lui se trouve par millions dans A lfred
les secretions et excr'lions des
inalades. Elle se transmet factile- Reprsenta
inenit par les voies direcies de Seul Repr6senta
contamination. 11 api arlienl, en
1s toutes les I consequence, a ceux qui pren-
1118 lOLl 1 eneil soins des mialades alteints
de fievre typhoide tde bien d6- L
Iia ISOInS. sinitecer tous leurs excrnieunts
l'tune des meilleures mnthodes
Sd'y parvenir est de meltre uine
solution de 10 o/o ie orminol-
delhyde dons les recipients et de
, Le mois de Marle ne les vidcr qu'au moins trente
Depuis hier, ont comment minutes apros, pour permetire
dants les eglises des 4 paroisses au disinfectant die produire son
les ollices du mois de Marie. effect. Ce disinfectant tue les mi-
.es autels de la Vierge sont crobes qui peurraient se Irou-
pIars de beaux ornements et ver dans ces excrements, lesem-
iwaucoup de fiddles assistant pkchant ainsi d'attaquer d'autres
aux exercises de piet qui ont personnel. Les microbes deCcette
lieu en l'honneur de Marne. maladie peuvent sgalement se
trouver dans la salive et dans
la sueur. En consequence on doit
Contre la Typholde metire A la disposition du ma -
A partir de maini, : mai, lade des ustensiles de bouche
le Service National d'Hygiene et des draps speciaux qui peu-
SPul)li(lue iprocedera a la vac- vent itre d -sinlect6s apres usage ,S
cination antit)yphode dles lel- en lei faisant bouillir tout sim-
ves de lout fige dans les co- plenment ou en les laissant stjour
les tant nationals que pri- ner durant un intervalle de
vees. Cesvisites sanitaires i trente minutes dans une solu-
ront lieu dans I'ar s-m i lltion defrormoldehyde.
LC Dopaftement de Ilnstrc. e- IlTde doive aents dre fisIvrea-
tion Puhblique espere ouvoir, tbrides mouches A aide de Vous r6pondez de
par ce moyen eviler lc licen- moustiquaires, car ces insects D E NUIT remontez voter
cicicit de(s classes qua avail transporlent les microbes de la
etc envisage. Les 6colesoil se mialadie aux alimentlset A I'eau. sez l'arret de c6t6 et co
rendronti d'abord les Mede- On contract celle maladie votre sommeil. A six, sept
cins du Ser vice d'Hlygiene se- d'une tacon gnerale parilntI- appelle. Toujours precis, t
ront cells situces dans la r'- m6diaire des alim, Ills conlami e Sn o t
gion dii Poste-Marchand qui n6s tels que les 16gumes Irai, Westclox sont connus pot
est la zone la plus infecde par crus, le lait cru et I'eau. Nous long service qu'ils present.
la inalalie, devons done veiller a ce que
la ialadIte. nos aliments soient bien cults
et notre lait et I'eau bien bouillis WFSTERN CIOCK COMPANY, LA
DEUIL avant de les absorber.
Nous avons requ le faire-port La imaladie s'annonce par une
(Ic la mort, survenue vendredi fire qui a tendance i persister.
a 11 heures du soir, de Leonie Ordinairement celtte fihvie est MOI1 & LAULIIN,
I'ierre, 'Agee (ic 5 ants. accompagn e d'unc diarrhee ct
Les tutndrailles o(lt eu lieu sa- d'une grande faiblesse q(ii ne t
reedi a 4 heures de l'apr6s-midi en proportion avec la lempera-
cin tgisc mltIropolitaine .de lture du malade. 1ous ceux (qui
Port-aui Prince, onl un cas de maladies sembia- aB-LL POlTRIMF
Aux parents 6,prouves par ce ble chez eux doivent appeler === U I U .
deuil, iarliculi recent au Juie immd&iatement un mdecinm qui., ,,L P ,O ITRIN r
et Ma dame Li'on Pierre don't a si le diagnostic de la tvphohde PLes opRIEpnTAtES
(eiiunte dlait la tille nous envo. ce confrn-, devr en fair e I lc ,. t;,, o i. n
yons I'expression de nos bien rapport aux autorikts sanitaires p:h- of *: I t btu, u
sinccres condol6auces. qui, A leur tour, prendront les 1.*,.,,*. ., i .
Smesures utdles l)ou' empecher dA....' ........ (I
"-- - que la m aladle se propage. .. .. ; uc
Celui qui a dejia souffert de la .. u ...
SIOuard Jh ypdestdordinairiu- _____________
a (galenlent piar la vaccination ,vaccinations se loatit graluite- t
Squi est acluellement adminis- ment au Labora'oire d'llvgine 9(i
trc par les Olliciers d'llygiene P'ublique de I H6pilal (.uiral
iailre Taillteir en face d'Asceatio Publique A tous ceux qua 6 leur laitien.
li2 I e contra :1t2 iie des t'rs avec es cas (Ie lyyphoide. Lie avec instance aux membres b
I Ainonce i sa nomnibreuse Le Service demand avec ur- du corps medical de soumettre b
clientele qu'il vient de rece- gence A lous d'observer em ce un sp< cimen de sang de ousles
o ..ao o e lse se


clox

clox


En vente dla

b)Onl Oes


Lee grands reds
a6riens
1110() DE .IANIElIO En ari-
vant en vue des c6tes du IBr,-sil
I'hydravion du commandant .Io-
ao de Barros est tomb l)A la mer.
Le conmniandait t ses comit pa-
gnons ont etc recueillis pa)r Ic
vapeur (( Angelo : on n'a pfas
tie (ldtails sur les causes de cet
accident.
PUERTO PLAYA ( lies du Cap
Vert ) Le commainiiant .Joa
de Barros, I'aviateur l)rcsilien
(ui tente le raid G&(nes -Santos,a
pris son vol A I hiires .4-5 ce
imatin ; il attendait depuis quel-
ques temps avec ses trois comnpa
gnons que des conditions atnoas
phiriqtei pitt favorable. lui
perinettent de" reprendre son
vol.
WILI INGTON ( Caroline du
Nord )- Les aviateurs du raid
panamericain sont arrives a Wil
mington A 12 heures 35 : ils
taienit artists de Savanali ((.i or
gie) A 9 heures 45. du martin. On
announce que dans une letter
qu'il vicnt d'adresser A M. Char-
les Ale.i-ie, eM. Bert Acosta diW-
clare qu'il ne prendra pas part it
la tentative de la Iravers6e New-
York-Paris sans escales A board
du Bellanca .


II DeIM icieux et reconfortant-Purement Halt

Vieux de 14 ans-Couleur naturelle, prop

T isi .LI a 1son age.
Trois E toi lesV.O--Or 1,50Bouteille D t G ra: S
I5 Etoiks 1


--~~ IIIL-.LrC..


I______ GRAND'RUE 1532 n


-I.-YJ-C ~-""


.,7


votre Westcdox
e r&veil Westclox, ,
,uchez-vous. II inmtq
ou huit heures, il vow
oujours i'ouvrage. -J
ur leur exactitude et


SALLE, ILLINOIS, E. U. A.


ACEN~S EXCLUSIFS




Usine a gi
PORT-AU-P

Messieurs les action
le la Compagnie soat
lues en assembles
urdinaire au bureau
Compagnie, rue Dant
touches t Fort-au-Prio
i le mercredi ler Join
Sh.3() du martin.
Ordre du jour
1.- Tecture du proc,
al de la pr6cidenile
lee. '
2.Rapport du conseill!
istration et pr6sentatio
omptes.
3.- Divers.
'ort-au Prince.lelerM
H. C. NORBm|
Secr6-tIr


- '.,


/

I .* '
____ ** \ ,s


L un aliment l f "

ie prdparatio ige
les 616meUts d B
qi4r par lsn
* 1t "upprime ls.
aillements, *el Ia
ill16 tous eeuxqn
station, gustraiB
x an6mi6s, sasS

nt p~edaut lee doert I
avoir une heemken 'i
. e PHOSCAO dsert
uses et assure de s
ontrelatons.
ITE
ieux, A. Bolt4, Ch.-pa
e D6eir, E. Lajoie.
laurice Closcs, Ms |
ard, Madame ia
Srt6my Oo, Madoa
A. & F. Mc Gufile.
d.
es maisons d'alims .

VIEUXr
nt pour Haiti
il


11


Y'i:Siy c


^iiJR
^W
I


I!


!


1 rois EItoiles


m






__~L -


LE MATIN- 2 Mai 1921


_____-I-____- ao--_-_"-___--_ _____________


COMMERCIAL

AGENCIES

and COMMISSION
EN rACE DE LA DOUANE
)f^hi.' mnaic'h"ai(lises en stock, nousavons:

\V } Black & While, White Label. Prix
S 1 *( l defiant toutle concurrence.
'l-r 1 ,-11 r 1 GIN, Dubonnet VINS
SUChampagnenpc i. rouge et blanc.
F rom a es: Qu",li6 et prix dAfiant touie
"1 UJlllilU o. concurrence.
OC C o_ om. a.lt Aliment nultitil parexcellence
OCOlllllt 'dun gout exquis,

Davis Baking Powder :
Prix ddfiant Ioune concurrence.
es fimncuses Iinll.res tie F.
Ii-t)S P 0. O iercel'(Qualite et prix
t fiinll oule contcurreiice).
res peinlures qui, par leur excellent qualild defienl
toute concurrenc, i ne sonl oll'e t's qu(a 61elile; c'est-a-dire
A ceuxqui d(sirent de la peinture de superioril cexlidnme,
doniant un fini bl)eau, durable el iin travail 6conomiqie.
La reclame de ces peinlures n'esl plus a fair. Nous te I
Lnous a la disposit on de tous, la tongue lisle de ceux qui j
ont usage de ces peintlures.


I--

Combien de jeunes gens
Qui, parcceque, trop grands, is ne peuvent plus rester a
Micole,ignorent les beautes des (ruvres classiques?
Colmbien d'autres, bien jeunes, ont des lacunes i com-
bier pour bien continue ?

A tous l'Institut Tippen-
haU I par sa in*hode pratique office les moyens
l-UL )) aux uns de reparer le temnp perdu, aux au
Ires de gagnce dlu tinies.
Elablissementi reconnu par I'Etat. Mailres ayant des
annbes d'experience.
Conditions avanlageuses.
Enseigneinerd Classique Gintra
Anglais Pralique-Steno-Dactylo-Complabilitd
Angle-Rues F'rou et Grand hue. Elage Gardiner &C.



Visitez le Rayon de

meubles et articles

d'ameublement

de Paul E. Auxila

Voir ses Jeux de Salon en
Osier et en Bois recourb6s ses
Chaises de Vienne avec et sans
filets dor6s. Ses Lits en fer
couleur bois.- Ses armoires
avec et sans' portes a glace. --
Ses Panneaux decoratifs genre
Gobelin. etc.

Grand choix de chaussures
Sour dames derniers minodeles
et derniers tons i prix mod6-
res chez PAUL E. AUXILA.

Visitez cetle Maison d'abord,
vos inltrets vous le comman-
dent.


A.orKTK DU FABRICANT AU cONSOMMATKUR
NOMIK OERTAINE DE 5BO/*.ZT"'~w.":
DRAP D'L.BEUF
.m W f& el a PI1 doe FerIle.
OOMPLETS SUR MEASURES
ma& Un I S? DaOFd. i 4Is 34 fr. .t m-lBA coU4t. pi 05 ftr.
VtTEMENTS IMPRMtAABIES
soBt Mv11s1 pt. a I .M. (MM@f et. pew MW rfe Mnewr e 280 INMIe
OATALOOUBS ILLUSTRiS llrecd/hant/illA Chemierie, o//erie,Linger e
|W et f mahMdei Apdiol/Je permottent Wo pro4re #IS me0U' v so/.-wme, sn.
M w posW eaft u/i qu'wn slA/ur,. NVOVYS GRATIS BT PRAMNO
&V / a 4dnmnd elof sOns aucuff ur"age.at o* rowt prt!.
Sur nos mannequins sp4ciaux r4glMs A vos measures, nos
essayages*-sont aussl blen faults quo w vous-mime.
| | des 4ubaailltoan de non toil.e '**AtadUir et .* AtIMAt110Tlg1"
(Bt6, Dop.) pour oe ioes, linprie ea draps de tS.
TO-s * l9r6al sent veodus* 0 *arl Irnlgis. Toutle8 o ema rchaemdrsess g* rnllos
O l etre. Tot Irticleat e enwVIMant pasi 0t repris *t reimbear4 mlmr"Ism"nt
E;UJ LA MONIALE" PAIO iD-PA0O5 i & O'*
..^- LSi IBL UL (M.) Fmu I ilra i 1411
'mir-EM-wom "v -A -- - tMW ^


mop..


i.e I1(sitleililI (I : Col il I
Luc DOiSAINVII.LE
Maisons d(e vnit'n des fillets;
Aux Armes de Pairis, F.
Gi&etjcns. licn6e Max Augusle
et Co; Epicerie Em. Ialoic ;
Lilr;,irie B. I asstus, liaoul
Yo tr )sier ; Me.le Titine Au
giisiii; lVa1iqiuc (fe la C ga-
it-le "*Eoile". 1arisiamia Cine,
Varibl 's Cfe Noiselle dii
Stlitl-Iour; etc.

Orange tabrique ;d do
8ollemo t haoumai
HE
MAURICE BOUCICAUT
1931 Griand'Rue 1931
En lace de Calls Pres *,,
Sclles anglaise.anicri.- ,
mexicaine. I habraqucs, vali-
ses, jambibres, mors etc. etc.
Prix exceptionnels.


PROPHIErTAIRES AUTOMOBILES


---


I L I eAUX-l-VMe
OMMMM ALOOOLI, of.
DEROiYFILSAM

,StUIM PIAT a m.f LsLN OW sss4.
oXm amew wWF aim.


Lea Boys-3co itits
a St Marc
I.e Comtit de i, Senlindlle
Club remel'ie la population ide
St-Miarc qui a s.i liii rc It h
13oys-Scouls s.in di, (lil: michl,
lundi et ma:ldi dirniiirs. 11 re-
mercie plus, s ci 0 i,,i Ivt I, i'n -
f I,M. L. I)orsinville, le Magistrat
Coimmnunal Mi .l,,Ni.ih A. a'
tely, le Curt de St-Mir., leC (hl
el I sifliciers dtie li (ieilnarii,
rie. Une note spbCi:ile nior Nit"-
sieurs les 'eimbres d'llonneur
*ui Inous out pio)ivle unlle IolI
de plus que inous p(tivonsc ('!omp
ler sur eut. Le ( Cuiiil assmi
ces nolabilil ts de SI Mlar (1i,'il-
gardelro'n l in l souvenir inr lf'.i-
Vable de tel e hiciiieoix vova:ge
Celle excursion i ln lit ;i'Ui, d'I
nmellre (ii tontad Is I;',ys
Scouts de P'orl a ,P iuite i.v1r1
la populatl ioin dte St .\l|rce. M1ii'
11iio uis iV(ns ieCilarIqi(ii quiaill lii u
'tunel siniple fliilse ell (conillcl
une )honiie et solid aullili. .S'e ;I
inouee qui plorleri 's tiruits
d ans I'avinir. l.x ( Comiil lienti
aussi ii rtlemorrie r les ;uilol ihts
Ide Port au-PRince qui ont tW
res a venlanls pour les lBoys-
Scouts lois de leur ilipalail, sp6-
cialenmenl Mr l.ouis |lorno, I'r&-
sident d'Halti, la Gendarmerie
de Porl-iu-Priinte, les l)irec-
lions des Eroles el la Prcsse.
UIne bonne note A tons ceux qui
tIous apportent leur concours
d(6sintress6. specid element a Mr
le Cur6 de la Cath6 Irale le R.
PNre Richard, Administraleur
g6n6ral de la Caisse d'Epargne
pour les Boys-Scouls nectssi-
teux, Mr Celestino Bencoino;
Nlinistre de la Rlpublique de
C.uba en Hali, Vr Chs. Fom-
brun. NMin:;sre die I'Inlricur,
ir iEdinunw' Illelicke, Chairgi
d'Allairics d hAlIlemagne en lI.Hiti,
l6ver6end t1re I.anore, Sutip-
rieur t P. S. C. SI-Marlial, Mr
1. Lovalon, Ministre Plenipo-
lenliaire de la H1tpublique Do-
minicaine en IIaiti, etc. etc.
LE COMMIT


Avis Important
Le 8 Mai 6tant la date fixee
irr6vocablement pour le tira-
ge a Parisiana, i dix heures
ilu martin, de la raleh de 42
car eaux de Icrre les agents
de la province el ccux de Port
an Prince sont pries tide faire
aboutir ai t omnit organisa-
teur, entire les 2 et ; mai a*
plus lard, le moniant des bil-
lets vend us de nicnie Cque les
billets reslants.
Auciln regleinent parli li ne
sera accepted, vu quie nouis Ite-
noins absoliiumentl a finir avec
celtte aflaire.
II est entendu que nous lais
sons augagnani dn lot de 10
carreaux, piar exemlple, la li-
cullc de recevoir hla conlire va
leur, afin que oIules les calin-
ces (ILilneimurcnl coni )llcs.
Cell c (otre vailiur irprd-
sente:
M L.LE I)OLLAAlS
f *


Nous recommandons 'on
sp6eialement les pneus pou
can ions 30 x 5,32 x 6,36 x 6
35 x 5, 38 x 7 heavy Duty.

Les pneus FIRESTON E
BALLO ON sont les me .-
leurs.
Toutes les dimensions d
pneus et Tubes el accessoi-
res en stock chez


f,


Plis de kilol'(ltr) a\ ', f Par Dollars'
S


L. PreltzmlaniiT Aqqcrnolm & (-
VI,.NT tl'.M '.l, l


A .de Matteis&Co

lUepc sentants potr Ha


.,~ I


-. ~ -j0, a.~ - ~ -- .- -.-


-, -_--


I o .


L -- -I


PNEUS


'TI BS


_ I


I


--


L I
}',!*


e0oo
WMMIINM,


las








IE MATIN -- 2 Mai 1927


Ces Annonces 0 .vo it-eresel


itsez-le


1-58 85U The loyal lail Steamship
O Packet Company

lax, iY .. ".ologIque .
.Isant la rErAcVAo: onctionn-llo do I'inteILn I F

k.,, I .


l:n1 e.,


II5


a.4




..'" -
:".,



- . ml .,,
""v -+" = +" "' .... '" '"
C .t . .- -. -
La rr fIcurn.t Il'g.-agear, : tte alp rine qui centre dins Il composition d- .UBOL


5.4*
(


La santd est une premiere necessitW
L'energie d'une sant6 magnifique
gagne tout dans cc monde. Lea
maladies provimnent des germes qul
abondent dans la salet6. Le Savos
Lifebuoy d6truit tous lea germsne de
Ia peau. 11 la purilie et la protege.
Levr ... o ue.. Port SufniSht, AngflM t l



la gra ichapellerie
DU

Genaro Hurtado
Graund'lue Rue des Miracles Port-au-P rice, Hati
A le plaisir (I'annoncer a ses aminis, clients et Is pu-
blic en genliral quedans bon 6tablissemient ou trouvera.
Un Chapeau po chque u o l ci (l haque person;
ausi qu'une varin 'articles pour cadeauLx nouvelle-
ment recus; v aOverez un assortiniwnt de Sirop et
Liqueurs,sar tLa punch crcina, cette pr6cieuse
bosson l ..
La Mai ADO offrira un souvenir ij. chaque
cheteur.; ,


* '. .. . f.. A .

.. "r p:,r Ji ,
Il1 l I I .le 1. u ,



lu l ei.. l Ip.'i tl.t isI ,d
dfil. t e .. .. .


/I1.


Le steamer a Teviot I alienI
(Iu i Jacmel le :30 avril cou-
rait, scra ;i Port-au-Princev le
5 Mai prochain. II partira le
mome jour plour les ports du
Nord ct (d'Europe, pregnant le
I r6 I.
Port-au- Prince,le 23 avril 1927
J. DAAI.DEIER Jr,
Agent general pour Haiti.
.. . --- .. .. -- = -... -
CABINET DE
Me Fernand LEROY
AVOCAT
1362R, Rue du Centre, 1362
Port-au-Prince t Haiti)


Ce qu'i II'I ji :is i ll 4 W tail
Ce< qli iIe plwil r'eP il s:'.4
Klola champagnec
F. Sejourin6
Prlpar&, dains des c(()i lilions ii;o irets.s
IA.\S!- SIE
Prcpirratio'i t Vcente
PIHAtMACIE F. SrJOURNE
Angle des Rues Rou.r et du Cenlre.

Nc buvez lpas ou buvez

Le Rhum Nectar
No'1940, lue du Magasin de I'lial. I
Le seul AhumJqui,'tir6 d' Alcools naturels tenus
dfrectement parDistillation simple du Sirop des Cannes
d'un Unique et toujoursm6me plantation et 'e eeul qui,
vieillit par l action du temps dans lel d6pbts avee exclusion
rigoureuse de tous dangereux secrets de f.brication
et sans adjonction d'aucun ingredient d'usine, conserve au
jugement de la plupart de nos iNotabiliths M6dicales et sui
vent I'appreciation de bonds amateois, Ia suavity incomparable
du bouquet et les pius remarquables qualit6s hygidniques.
MAme pris avec exc6s, Rhum Nectar n'enivre pas et ne pro
duit pas I'Alcoolisme Ala longue, comme leg autres products
similaires et comme les autres spiritueus.


BAR TERMINUS


PROPillETAIliE


A.


XVidmaicr


A I honneur (d'inforimer sa Iuiicnveillante clientele qu'il
a install ii I'lrage de son elal)lisseCIment,iun salon exclns
sivement rscrvr anx falni!les oil I'on trol.veran (es
conslmmations de lpr'mier (hoix et on ltdes luinchs se-
ronit servis sur demand.
T'1c)lIonc N" 7836


Grand Hotel de Fran
P.P. PATRIZI, Preprittaire
Cet Etablissement renomm6 dt l el I J
plus & isare vient d'etre ocompl? temenat
et remis A nouf. Les chambres ont tott de
fort moderne, le sevlo* irr6preoehbajte. a
taurant soign6 eat do tout premier ordre,
tel n'ayant rien n6glig6 pour fair plator
charmante clientioe.
MtA ATRIZI, qui part bientft, apporter
re'our do France de nouvelles am6Uloratb
donneront la plus entire satislaetota t
D6Jeunor & la oarte, Table d61"
Plat du Jour au cholau
Pension anu muoi, 8 la semaiDe, per jeur


Garage mis gratuiement a la diapo0ilkea
voyageurs.- Bains, Douches & touted lesh
T616phone LNO 841i
Dans lee Magasins souoh6s a IH6tel, Ot
vera toutes sortes do provisions, Vins,
cigarettes, Vins d'Espagne, de Bourgogne, d Ifale,
Choikxde Conserves. -1
On y trouve a i'arriv6e, pendant le s6Ju
au depart tout ce qae 1'on d6sre au Garaaf
tel de France.-- P. P. PATRIZI,Propriktaire,.


FIred. Gactjcns
No, 117 1'wi Houx on lionne-Foi. No
T Ilphone: (667


ON T'UIlVErIA :


Alcol lil pour liquetiir. Sicre llasco blanc et
gros el d(ltail, -IRiz par sac ct par livre,- Sirop,
Grenadine, l'Nchc, et.-- Cigarettcs, Cheslerfield,
Clianteclerc, Plntalion.- Manchettes quialite su
re. Conserves alimentaires. (ate vieux par
ciaf6 en p)ondre -- Whisky, HBire Patzenh
Champagne Mass0 POre et ils Champagne qui.
valiser avec avantag. avec n'iinportc quelle
a ila':e.-- (C;:lnpagine Ilnsqin.S Pairfuincriep-
bl:inc p tr gillo is et ~)pr bouteilles. Vit rtla
Io I i les cI ga'l,)n | iIliteI s p.ii)6:,-iapre -c tl ariiJvj
pa l.urriqtu.'s e' gallo:is.-- E' fini le l'a ine i t
Nl'M. i'\I. Et la 1 no:i m ,ins I'a mu cse A NISEI~ .T!
1M 'ia ne FrderictG (ie ji-s.
Vcr'Z I'aire line visi c el vous sortircz satislaits.


ALUMINUM LINE
New-Orlians & South Amirica Steamship Compainy lie.
"..,(:II.\TNS I)DjPARTS 1 .2:T's. SP(O i l*ol r tl AU-PINCE
Le t ;, I 'id I:,i .er,'a NlW O tmallns
I ." 'Ir c in d r" In. .' II. pou Pur au 'r
S I s po,,'' i ., Sn .
C 2' 28 ll1 192;


41
ALS


l4uis


AG:NTs GlC'isNlAUx


f insurance o

Unmides pl;s (orles compW


3~j -.~.


i oVic

Eno Le Bosse & Co
.-~~~ i*.


L
..


a gJu *aL% V Ar


TIPATIIODOS HDE
r Ali ~~1 nL1E


Inie


%wo ale its soINNE a







Capital: Or 18. ,Lo


Eu g.Le Bosse

A ... ....era ox.,


I I


Ie soul fa


Eponge at nettole 1 ihtel
Evlte I Ap'pnd'ci.'.e c. l'
Supp;:me les HI .;s':."
ECutp .he l'rxc+ ..r,.l'(


Cc.-, C.. -.,:n


P'I bl, ~.' .,' V
er. I N1 .1 ,. .*i i.- ',


'II


I



i ;
*I -
i 44


I


d'a surance sur


.,


Ssoo-n


r lc-. t


- -- -- -~l~L- __


r -


-- ~


--- --- --- --


- --


-Alftm- .0--ft -*&Jmmw


It


Rby:',rLe I');~rni~r:1-


(\


I'


"'


-4^


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs