Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04452
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 04-30-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04452

Full Text


FILE COPY
LIB3RA\RY


IRECTEUR. IMPRMtUR
Climent MAWo=J
Boma-Vmu
1358, Rue Am6rig an 1383
TiLEPHOu- N*242
LE NUMERO4 Q CENTIMES


0


1


4


o


- !4t4 AMERICAN UNIOK
La curoesil li porte rt l
hesci m,,,mm r#I~v.ties 4A
-re nt, e@m Cell 4wz Ie Pr te
que seir les permnesa eSat oe r-
e de petitesse.
L42TN~ILNV


PORT-AU-PRIHCE ( HAITI)


NWrYtafritlque du semdl...


-Ost le mois de Mai...


Demain cmlmencera le joli
mois de mal.:.'
i-
Ce44 ,4f (de Marie
CUe94 Ip iI plus beauI...
Ce ., cjique jour, un
c;el d'u m.,i riorphant, du
soleil en larges nappes, de
bellesuIetls ioles; dans les
canmpagnes, kde a verdure et
des fleurs poainm6es. Tout le
Pointp miueux, baign6 de
snii.ecI de pitlums et de la
Jole dOivvre.
La hksuce, en belles et frat-
ches melodies, chantera un
hymne de renouveau et de
Joi .-
*a ct doux
nits e mai, iI est dev cceurs
e% lluels~e 'hymne %le joie
Un t s d'6chp ; car,
tout 'l tolote la beauty
du n .is d1 ril, towte la
puissancecde e qu'elle ren-
Iern e, n cent point la
n la mort. Et rlent
hplusavrant que les g6
men- des coeurs qui
uet it le I le des jpog-
e m lant aux chucho-
.tjitts te, dres des fiaucc6s,
a vi ares des heureux. C'Lti
eqpbaalson la plus triste qqi
aoill .,


I'on n'a pas 6et fou:de sacrifier
le plus pur defoi A une chi
m6re que I'on croyait magni-
fique, eternelle et qui, come
toutes les autres, s'6croule.
par un matint clair, lamenta-
tablemeut, ne nous laissant
qu'amertume et trislesse, le
dsespoir d'avoir faith faus-
se route, do s'6tre trompe
en cherchant son chemin, une
route que I'on pouvait pour-
tant a s6ment d6couvrir et
sur laquelle if y avail de jo-
lies fleurs, des parfums, des
trilles harmonieux, des roses,
des us tout blancs, A cOt6des-
quels on a pass sans les voir,
parce qu'ils n'6taient point la
feur unique et wayonnante
vers laquelle tetidaient tou-
tes les forces et routes es fa
cults aimantes, pr6cieuses et
d6licates...
Erreur ?... Peut-etre I... Fo-
lie? Peut-dire encore!... Mais
A quoi bon lhes regrets inuti-
le? A" lqu.ibon liWsor A la
tristesse qui sommeille en un
repli du coeur de chacun de
nous de ie rv&oiuer, de sub-
merger 4 jamais notre vail-
ltace, notre 6nergie,. le goOt
que nous devous prendre p la
vie, A I'6clat des roses, aux
narfums d es iamais. A la


Au dehors, toule 1'6clatante gaiti qui eyt one vertu, parce
e *vipvre-fli. toute Ia dou- q'ell ct trim souvent du
fe d t ses forces aa- aulour devous dandy I'obscu-
mla tes, d6copl6espar I'hor- rite de la tristesse un Aire vi-
reur du moment. IUt eo est vifiant qui rougeoie, de la se-
louvent tragique, cette;if- fanit6 et de la joie.
lfgoce de la nature pour Acceptois la douleur sans
Lhumanit6 torture par la r6volle et surtout sans tai-
-oullA*nce. On voudrait fuir blessed. Elle ne torture et ne
Itorte beauty ambiante poor tueque les Ames mdiocres.
teacherr loin de tout et de Elle affine et 616ve les autres.
tous et pleurer lenguement, VoilA ia belle et forte v6rit6
au. de6 mesnet 9 'O O'6p o doas t nous devons tous nouts
M e ses. ce. OU pr loseq ue nos coeurs
o reillC 4r pes et ei"us4 saignent et que des larmes ca-
h 'Alle hesse etdtes ianosyeux la magie du
an ir. Prntemps en fleurs...
))eu que lit vie est patois n'4ta-donc au mois de mai
r Nle et -lou de A porier avec qi. commence denaln, apo-
sM. duils, ses deceptions, ses T.eose du Printemps mois
weM. -= desirs mnassouvia des fleurs et des amours, aux
lamtours fanees, malgr matins rtdieux, aux soirs de
e fleurs, son ririSet son so po5sie I
Mer1, Salut la t 1te de la lumiere
La r6alit6 est souvent loin eldes couleurs aux nuits de
du rdve et on souflre par revesbleuspendantlesquelles
moments, affreusement, de sous les paupikres closes pas-
voir sombrer son reve le plus sent des songes et des visions
beau et le -lus caress. lly a ee6riquesl
mWine des heures o6 I'on croi- Salut au renouveau de tou
r itque I Ame et le cceur se le la nature, mne s'it est en
paot d'eux-m6mes sous la d6saccord avec la melaucolie
e e06treinte de la douleur, et la tristesse de nos Ames
lsoeinte douloureuse de la lasses de letter, de soufirir,
itroe, de la a6cheresse de la d'aimer, de vivrel...
viq:ll y a des heures ou I'on Salut, au mois de Marie, la
geematande avec angoisse si I Vierge Immacul6e I...



Autour de 1'Affaire

;des Carrie


11 a paru dans le ( Nouvel
- ttek W do 2f7 Avril en course, on
entrefilet ou M. Borno et le
iGOgu*menent de la R publi-
ae tout intier eat violem
ment pris A parti A propose
d'aufe smairerqi est pendante
as Tribdual correctionnel en-
tre le Ministere public et la
famille Carri6.
La chose est d'une extreme
amo ictit y~or peut en jui
ger paIf expme que voici:
Tbut le moAde.~sailt ue les
chemins, Ioute,-a tsesI afl


yes et rivi6res, les rivages, lais
et relais de la mer, les ports
et rades, les ties ou lots, et
gineralement Ioutes les por-
lions du terrioire haltien qui
ne sont susceplibles d'une
propri6t privee, sont consi
der6es coitme des dependan-
ces du domaine public.
Or, le I 6pa0lement de l'In-
thrieur, se proposant de for-
Vser le cadestre de toutes les
portions de terre avoisinantes
du Fort St-Clair, prs eIt litto-
ral, a form6 une Commis-


OPTIbUE

Port-au-Princienne
1611 GRAND'RUE.Andienne Maist.n Keitel.
Maison s'occupant exclusivvmnient d'Opliqueelt oi yous
trouverez les yweres et l s moutures doni vous avez be,
soin.
V'ENTE EN GR1OS ET EN DETAIL,
Nous attirons I'attention Iicnveillante des occulistes :
Ls piescilipi)tious de verres cvlindriques cu prismnatiques
peuvent Otre executles en deitxou trois semaines.


sion cadastrale, an prescrit de Ills et d'ea livrer les auteurs 6
lart. 49 de la loi du 21 \otlt Iurs juges agit dans la
1908 sur le domaine national. plenitude des pouvoirs que
Cette Commission s'em- lui confre la loi, qu'est.ce
press de publier un avis, A la pue la haute personnealit du
date du 25 Mars 1927, par le- hef de I'Etat vient chercher
quel, les heritiers Carri6 et dtans une affaire pire-llie?
d'autres individus 6taient in-i Dailleurs,notre confrre ne
vites A se presenter au local s'est point souvenu d'u no
de la commissionn avec les ti- chose important; c'est que
tres 6tablissant leurs droils il s'lagissait d'un litige ou
sur les terrains compris entire d'une allaire touchant un drolt
les rues Joseph Janvier, du de propriet6, ce ne serait pas
Magasin de l'Etat et St-Honor, devant une Commission qu'on
jusqu'A la mer. appellerait les consorts Car-
Loin de d6ferer A cet appel, rn? Et ce ne serait pas non
Me Evremont Carrie a voulti plus devant une juridiction
donner une interpretation al). rpressive ?
solument abusive au texte de Si, rmalgr6 tout, les fails de
I art. 2 de la loi du 11 Dicem- cate cause, nous le r- pe'tons,
bre 1922, auquel la Commis- en elle-mdme fort simple, ont
sion taisait allusion. II refusal 616 relas de Ia faVon que I'on
net de communique lestitres sait, et jusqu'(l dire que ce
demands. El dejA cominen- proc6s constitute un d6sordre,
c6rent A circuler autour de c'est que, comme toujours on
cette aflaire en elle-mdme fort I voulu grefler sur cette aflai-
sisple, des rumeurs A ten- roc.` politic ue.
dncepoltlqnae. .e (s expnca'ionsetaient nl,
Mais, cet art. 2de la loi de cessaires pour permeltre aux
1922, qui cr6e des Commis- gens senses qui wit pas sui-
sions specials, charg6esd'in- vi les debats. de se fire une
vestiguersur Icsd6pr6dations, just et saine opinion su r
vols ou traudes, commis au cette atlffaire.
prejudice des paysans et de
I Etat, confere les m4mes L REAI, X SOETS
pouvoirs aux Commissions L._U 0
Cadastrales don't it est ques-
tion dans la loi de 1908, rela-I
tivement aux measures coerci Sonnet
tives A prendre contre tous
ceuxqui,sans motifs 1gitimes, la Vier e
sabstieudraient ou refuse I
raient de communiquer leursl ..le lise
tires et de d6fkrer aux a pels Tin C "i'Jn elt aklis aMirle,
et interrogatoires de [a om-r Tf^qinu ceok i dwAe,
mission. i reiM roie or m cr qu per ton sm,
Les conso ts Carrie, assists in.tU Ce t r
de leuns avocats qui, sans a I'pl la-hai .-a 'i
cun doute., ont pas du man- .fr u c aouin Ia pnO, a -Adie i dj ;
quer de lea eclairer sur ce sa de t. .It.s .t ltn din viablee
point, savaient bien qu'ilsNwrue asum pm ar i W e ea r
commettaient une infraction t .-
qui les rendait justiciables duo Te ""it, maiteust, p 'rtdI ,liesu I "mi
Tribunal Correctionnelr L- .ere huai c---"wk l" i l. ,r-6---.
les consorts Carrie noin To.g eret e de rayies, tioi Isa Ire Itl
en aucune crainte de vioklr rs.
la loi, a fortiori, ils ne pou-
vaient point rougir de compa- Toull'ilisilia see, ts'Wet n ilasslamm
raltre devant la justice pour Tut le clkate, laerieI p!srtanl, quue
en rendre compete. Or, c est At fo,
la requmte du Minislce )n-i itea&, priideItaIloire,eilbra tvi Idtlel
blic lui-meme etnon de I Etat 1an
qu'ils ont ee cites. Its out tl- lean di I$laltl.
lectivement compare -- parce
quejusque-la encore ils per- 4AIl est le moisdesfleuret
sisterent dans leur refus et M. des nuits partumniesel
les dames out Wt l'objet de la des joies enchanteresses.
plus grande bienveillance et Voulez vous trouver toul
de toute la cour'.oisie du Par- cela et encore de la suave mu
quet, sique,une belle et selecte cori
Quand done le Ministre pagnie ?
public, don't le role est de re- Allez A
chercher les crimes et les de- SEA SIDE INN


Changement d'Adresse t

"La Ligne hollandaise"

Al'honneur de porter A la connaissance de sa nom-
breuse clientele, qu'i parlir du ler Mai p)rochain, ses bu-
reanx seiout transfers nu coin Nord-Est de la halle Este-
vesituee a iI'Anglc des Iues du Qua: ct Fort Per.


SAMEDI 30AVRIL 1927


Conseild' tat

Seance du 29 AuPril jj
A la sance d'hier cI Con-
seil dEat, pride par p e enu r
Secr6taire du Biureau, Ii (1On-
seiller Emmanuel Iklo nssis
ledes Conseillers Main It el
Lizaire, elaient presekbs les
Secretaires d'E t a t Adgusle .. a vu, mercredi vers les 8 hs.
Scott, Charles Fombtun et du soir, un4 wkne conjugak des
Charles Rouzer. ,plus tumultueuse. Une leune
Aprcs sanction d'u4 pro- dame jalouse et courageuse sc
c6s-verbal et la corresaindan- pr6seats chez une rival pour
ce ne comportant ancuhe pie- r*clamor son ... jeune 6 po u x
ce, I'Assembl6e a vot6 le pro quell savait sy trouver A ce
jet de loi ouvrant des Cr6dils moment. La rivale ait abtenle.
stil)plmentaires aux *parte- ,indlpe pare sseusement ins
ments de IInlt6r.leur, ad Tra- La porte 6tait ouverte. Madame
va.x Publics et de l'Aficut entra et trouva son mari. Prr-
tu re. mier Tableau!..
Puis une dle alkiol, coin- Sur cesentrefaites, la maslres-
pose. des Conseflers.tLa moue, se du logis arrival. Inutile de
Salgado et Marosie, a 416 peindre son .4onnement i In
charge de transMMUi los vu du spectacle qui s'uolramit
v'oeux de sant6 u ,m il d'E si vue: son cohabitant visibik-
tat A U. Jam Tha ,T pr6- ment gAn iet s8a I gitime a pes-
sident du Cr arttdilamient tan, jurant. Deuxidme Tableau!..
si[6 A OHDpi c La icne violence comme va.
ai.6 a bip d d re La ma tress. se jela. s mur pose,
Apr6sifalMoratilde d Ia griffa, la gil., if y eut corsa-
du jour de Ia prochaoe reu- e.. pon et pantalon mis en
union, la stance eat 1d96. famBeaux.
S1 Le scandale gagna la rue et les
g endarmes intervinrent. Troi-
Pett aioolt dmde l *;ti si*n6m TablsMo .. .
Avant-hier, verse le 5 lien- On *szepNqai cependant et,
.resde I's rAs-nmi4i, la rue courtois, lWgendarme Imssa ces
des Mirac es toutl p de la mossiew et dames 'nitendre
des Mracles tot de comm ils le pouvaient... Et
Pluarmacie d Dr reJ'auto Ion s!entendit .
No 331 condulNr /le chaUt- Ahl I argent I


feur uClrvlle et etaient
deux elves A rIEfd' gral-
cultingle It'slJIiit lh St
Orlando, heur'ta assi 'olen.
meant le buss No 137 dung le-
qoel se trouvait une demoi-
sellc,Melle lyliane I)orc&LeS
deux voilures allaient dans la
mnime direction ; elles remotn
talent la rue.Le petit accident,
qui d'ailleurs n'eut point de
suites lAcheuses, a du se pro-
duire par une inadvertance
oi une maladresse soit du
chautleur soil du cocher.


Foot-ball
Cc soir a 3 heures sera juneI
au Pare Leconte un match de
toot-ball de 3eme catlgorie
entre le Petit Club)) et "I E-
toile Polaire".
A 4 hs. 1/2.nouveau match J
entire deux Associations de
2eme cal6gorie, ". a I til Jeut
nesse" et le "Saint-Louis".
Demain A 4 heures gran I
match d'entrainement dal'c-
quipe doit partir pour la la
IKipublique Dominicaine.

Ordres des .Avocata
Pard6epche du Secr6taire
d'Etat de la Justice en datedu
26 avril 1927 au No 291, les
Avocats du Barreau de Port-
au Prince ont t16 invites A la
ckr6monie rkligieusequi aura
lieu A la Cath6drale le ler
Mai proclhain A 8 heures dui
malin, n l'occasion de la cWl-
bration de la Ftle Nationale
de I'Agiiculture et du Travail.
Le Secrt6taire du Conseil
trdouard CASSAGNOL

Channo~mut d"aa
Salon a Le Louvr Lu
The direction Salon Le
Louvre v makes know to it
numerous customers that the
establishment will soon be
transferred a l ue Bonne
Foi) adjoining to the American
Legation.
La direction du "Salon Le Lou
vre" aviue sa nombreuse clien
teleque sou elablissement se-
ra bient6t transteriA6 la Rue
lBonne Foi ab cole de la L n
tiou americaine.


... via, vant-hier A board du
IacNGWim monRt doM Meport
id navira, un glone do jeunes
noccursqui sabluientdu chams
pagne.
Les effets du capileux vib no
ardr6ent aps se prodoire. Une
i erelle saeeva entire lesijdeux
Commensaux. L'an d'eux eut la
constance d'enlever I'uni de ses
chaussures jt de la jeter A la
Ite de son Tdversaire. Le coup
uanqua son but et le soulier
Ila tom er, come le soliveau
lan Isa mare aux renouillesa,
sur une autre table ou des h6tes
Alus distinguas prenaient dears-
ralchissements. La chose d6gd-
uara en pugilat. Ce fut si tumul-
tueux que le Capitaine ordonna
de lever 'ancre, se proposant
de rafralchir en haute mer ces
eunes gens surchauff6s.
Des ofciers pro n o n c re nt
avec raison le mot grave de
sale voyage,. 11 n'y a pais
dire, ces petits messean ont
616 un peu loin.
*
... a vu, jeudi vers lea 2 heures
moimis 15 minutes, A la rue Dan
tle-Destouches, deux je nes
lilles qui se rendaient A I'Eta-
blissement scolaire ot ellessont
Protesseurs, situ6 tout pres de
I'Usine A Glaee. L'une d'elles in-
diquait A I'ap re comment mar-
chait un de ses amis aux jambes
tottes.
Apr6s avoir jet un turlif regard
dans la rue pour voir si person-
ne ne la regardait, la gentille
demoiselle se mit A marcher
come le bancal qu'elle imitait
A s'y m6prendre.
Le coup d'ceil 6tait charmant.
*
... a vu jeudi soir, vers les 7
heures 12, rue de la Revolution,
en ace du presbytire de l'6glise
Wesleyenne, deux flane~s qui,
elevant le beau soir at profltant
du sommeil du quarter, esquis-
saient la plus tendre idylle. Les
1tialants eotrebaills de la s orle
6taient pour ces heureux la plus
sre silc6ve... 9t ils s'en don-
naient, mais de tous leurs ccurs

... a vu, hier martin, vers lea 2
heures, un fameux joueur de
guitar accompagne de8 noc-
lambules ayant leur A capitaiue *
A leur tite. ls dansaient joyeu-
sement au son de instrument.
Soudain, I'un d'eux leur recoo.-
manda de faire attentio f,


.4. -


a. :::. *- -


241yeNI9E


N 6085


.. 5; -


-._7


--rT- --- -- L ---I-- -- r


- --- ~________,_ ____ ~ ___ _~ ___~ __~ _~~~ ---


B


S
t
I


f.-










LE MATIN--29 Avril 1927


UrMdBON COUNSEL .
Ne t'Otonne janiais de rien.
Tu entendras souvent Ie vo-
leur se proclamer honnIel
1homme, c mntecur se dire
amant de la verit, le despole
se dire 'rPspeclutux de la li-
bert6 I'hypocrisie affirmer sa
sinctritc, le flallcur sa tran.-
chise. I i

NOTRE (iil. qui voit mieux la
nuit qu(e e jour. L'on r6pondil
qu on pouvail tre sans craintei-
que depuis longlemps, sans dou-
te; le sommeil avait lerm6 les
paupieres de I'(EIL... El, il ssc
Faitssrent liler aux plus francs
6hats sans se douter que NOTRE
S EIL large ouvert les voyalt.


Nouveaun avocate
Mercredi dernier, les jeunes
Malval, Rivirre et Vieux, re-
ccmment rcqus licenci6s en
droit et munis de leur comn
mission d'avocals, du Barreau
de Port-au-Irince, ort eu A
J rter serment par (levant le
Tribunal de 16re Instance.
prsid6 par Ie Juge Christian
Latorttic assist de Me H.Ben
jantin Substitut du Commis-
saire du Gouvernement.
L'Ordre desavocalsetait re
presence par Ie Bltonnicr SSW
nli Vincent. Aux paroles de
bienvenue prononcIes tant
par le juge Latorlue que par
le Sudbsitut lienjamin et Me
Vincent, Me iviere, repondit
avec l)eaucoup d'oisance.
Nos compliments.


Un Bulletin
m6t6orologique
Par suite des nombreuses
demands qui lui ont 6te
adress46s a ce sujet, la Direc-
tion G6n6rale des Travaux Pu
blics a dcidde tender un
un Bulletin meldorologique
qui paraltra 7 ou 10 jours
apj6s la fin de chaque mois
et qui sera un rapport men-
suef des conditions g6n6rales
climat6riques dans toute la
Republique.
C'est une excellent initia-
tive qui, s'ajoutant aux pr.-
calculations de Mr. Tippen-
hauer,constituera un precieux
barr6me climatologique pour
les agriculteurs, le 6leveurs.
ceux qui voyagent, etc.


Des chevaliers d'industrie qui me
perdenl pas de temps
Le nomnim6 Justin Pierre, jour-
nalier, qui avait l6W d6pos6 au
PNnitencier National sous I'iu-
culpation d'avoir particip6 au
dernier vol conmmis a la mason
Oloffson, Lucas & Co, a bdnefl-
ci6 d'une ordonnance de non
lieu, sa culpabilitU n'ayant
pas tW parlaitement table au
cabinet d instruction.
Relax6 le samedi 23 Avril il
s'introduisait, ce jour-IA m6me,
A l'll61el Communal en cons-
truction ou il all6gea la veste de
Mr Leonard Victor d'une chain
S et d'une inontre en or. Recher-
ch6, il ful, de nouveau, arret6
le 27 dans la matinee.
11 en est de meme de Joseph
Pierre qui avait 4t6 arret6 et
dtbposd en prison au course du
anois d'Oclto bre 1926 pour corn-
plicite de vol commis la nuit au
prejudice de la pharmacie Buch:
mis en liberty sameda dernier,
il fut arrett, le dimanche sui-
vant, a 4 heures du martin A la
Pension Rouzier ou il tentait
un bon coup A fair.
Ce sont de ces braves cheva-
liers d'industrie qui ne percent
pas de temps. Ils auraient dtu
comprendre que la Police n'en
perd pas non plus I



PARISIANA


DEMAIN SOIR

Naples


Baiser de feu
jouA par Gina Marns, Gaston
Midot, Georges Charlia.
Une adaptation musical par-
faite ajoutera son charge A la
F beauty du film.
Entree : 2, 3 et 4 gourdes.


Eif AVAI MAL AU DOS El

A LA N RE

simple remede de famille la
a come par enchantement.
1 'ya a ucune raison pour qu'un mal nous
emiUd heaur terndlei dosouffranes qaad
Ul et l facie de le fare dpalratre avee.un im-
pe ~um.de de.mill C'eat, du moir, Vopinon
d'u damede Lille, ranco, qui en a fait ai.
to" pnouvat preaque pas me remo par .I
force la doeurque Javaiau do atpIa ca ein-
ttrge, ima qUequea applistiom de Liniment do
Sloal mufrnt pour me gurir."
L'efet rapid et blenfaeant du Liniment de
Sloa est vraiment mupreant pour fire dim-
pttr Ia fiidit et al tout doleur mum-
lalre. slt dea appliquer _n peit pou
pourquelaconxgestftion uedsmas minue
et I musles me tonifient et le soulagement Woit
bantndat et complete.
LA Liniment de Sloan est reconnu eomme un
vrai calme-douleur, propre, agrdable et facile A
employer. 3In'y a mnme pan bemola dA dfrotter
our que on action commence. II eat mu trio
obtenir, ne coutat pau cher, et trouv
Svente dam touted lea pharmacies du monde.



SLiniment

de Sloan



La fete

du Ier Mai
Demain est la f6te national
de ['Agriculture et du Travail
Elle sera comm6mor6e par les
c60monies solennelles.
A la Cath6drale
SUt *tra chant, le martin. A 8
heures, un Te Deum A la Cath6-
drale de Port-au-Prince. Le
President de la R6publique et
les Secretaires d'Etat y assiste-
ront.
Au March Valllbre
AprAs la c6r6monie religieuse,
les Agriculteurs, les Eleveurs et
tous ceux enfin qui s'adonnent
aux nobles ct purs travaux des
champs seront rejus au MarchW
Vallilre par le Secretaire d'Etat
de I'Agricullure et du Travail,
M. Auguste Scott et la Commis-
sion Communale de Port-au-
Prince.
La f6te des Fleurs
L'Admninistration Communale
a eu I'excellente id6e d'organi-
ser pour l'apr6s-inidi une belle
F6te des Fleurs qui se d6roulera
au Champ de Mars. Ce sera un
cohcours de voitures fleuries.
Automobiles, buss, buggys, bi-
cyclettes, motocyclettes decords
d6fileront devant les Tribunes.
Deux prix, un ler et un 26me,
seront accords A chaque cat6-
gorie de vkhicules qui seront
primes par le Jury. Ce sera une
hr6s belie el Itrs gentille fete A
laquelle prendront part de nom-
breuses voitures fleuries.
A Parislana
La iAle,certainement, ne serait
point complete sans Parisiana.
Aussi, pour la cI6lure, il y aura
une representation populaire
qii permettra A tous de passer
e bons et joyeux moments. On
y verra ( La Princesse de Bag-
dad')) et un comique, a Saltly
m'assiste o.
Notons que ]'Exposition agri-
cole et industrielle qui, A f'oc-
casion de cette F6le, est tou
jours organis6e t Damien, n'au-
ra ~as lieu demain mais bien A
la du mois.


Enl Chine
te diwrre des uatiealltes
Se de romUanisies
PARAS A l'issue du congrcs
des d(('lgues europcens du Kuo-
mintang rdunis A Paris,-le secr,
taire-g#neral a declar6 qiie la
rupture entire nationalisles el
communists 'tait un faith a,:-
compli. les nationalistes entln-
dant luller pour le hici el fI'in-
d(lpendance de la Chine l non
pour la troisimne inlernallona-
SHANGHAI- Les nordistes coan
centrant leurs forces dispon Wbes
pour aflaquer les forces ro:i-
ges qui occupent la region
d'Hankdou, la situation daps cel
le derniere ville est des plus si-
rieuses et les families japonai-
ses se r'fugient dans la conces-
sion hranqaise.Quarante-cinq ca
noi ni'cres Arang eres sont sta-
tionniiess A lan kou. Leurs ca-
nons points sur la cil6 chinoi-
se.' e bruit court que les anglais
ont 'intention de reprendre eur
concession. 'outes les anglaises
ont quittl la concession, seuls
resent les honmmes don't la pre-
sence est indispensable.

Les Etats Unis et
I'Am6rique Centrale
ine declaratlion de M. KeVogg
WASHINGTON l e secre-
taire Kellogg a d6clar6 officielle
ment aujourd'hui qu'il n'avail ja
mais entendu dire que I'adminuis
ration Harding ait A aun moment
quelconque envisa.g6 une politi-
que d'extension de l'influence
des Etats-Unis sur I'Amilique
Central. Celle declaration est la
rAponse A une d6peche de Wa-
shington publiWc par le New-
York Times et d6clarant que,d'a-
pr6s des personnel de son en-
tourage, le president Harding
aurait dit unjour dens un cer-
cle priv6 que l'ambitioii de son
administration tail d'amener les
nations de l'Am6rique (entrale
sous la domination de la ban-
niere 6toilce.

Le Mexique
et lea Etats-Unis
MEXICO- O. se montre des
plus optimistes dans les milieux
de la capital en cc qui coacer-
ne les relations entire le Mexique
et ies Etais-Unis. Les paroles du
president Cool dge et du pr6si-
dent Calles out fail nai:re I'es-
poir qu'une nouvelle &rc de rela
lions plus amicales va s'ouvrir
et que loute friction serieuse
pourra 6tre vitle.

Los m6faltsI
du Missispipi
Pour salver INa loiielle-OrIlans
NEW-ORL.EANS- Les ing6
nicurs de farnie el les tonetion
naires de I'Eatl de Louisiane se
proposent de I'aire sauter ven-
dredi A midi la digue du Missis-
sipi en aval de la Nouvelle or-
l6ans dans 1'espoir de sauver
cette ville de I'inondation. Le
nombre des refugids augment
d'heure en heure malheureux
luyant devant l'inondation qui
s'6tend dans le sud-est de 'A r-
kansas et les deltas du Mississi-
pi. On estime que pros de dix
miles carries sont inond(s da:ns
I'Arkansas, le Micsissipi et le
Missouri.La digue de 1'Arkansas
River at South Bend menace de
se rompre sous la poussbe des
eaux et tout le sud de 'Arknn
sas est sous le coup d'une inon
nation. Le genie et les ouvriers
luttent jour el nuit po'itr consoli
der la digue.

Les funarailles des avialears des
Elals-UInis morls au ours
do raid panamericaiu
WASHINGTON- Le D~parte
menit de la Marine a pris des dis
positions necessaires pour 'inihu
mation du communuant Davis
el du lieutenant Woover au ci-
metiere national d'Arlington. Le
corps des deux aviateurs quile
Sent Newport News aujourd'hui.


1 --- It --- -LI-3-


La situation
mu Nicaragua
ne ePilrei ue etre le Chel des Lilib-
rani el I'EnveO di Prhsideat
SColidge
WASHINGTON Le contre-
amiral Latimer, commandant
des forces amiricaines au Nica
ragua, a fail savoir au Departe
ment de la Marine que toutes
les dispositions talentt prises en
vue d'une rencontreentre MM.
Sacasa chef des lib6raux cl Slin
son representant personnel du
president Coolidge. la conf6ren
cc, dit-il,aura lieu soil A Corinto
suit A Managua.

L'aviateur do Pinedo
hu6 A New York
NEW-YORK Le conimmn-
dant de Pinedo, avialteur italien,
a 'tI requ hier au City Hall par'
le maireWalker. 11 y a en parnm
la foule de ses compatrioles
mass6e sur la place plus de
couips de sifflets et de hues que
d'acclamations. La police cra-
gnant que cetlle reception ne soil
l'occasion d'une manifestation
antifasciste avail pris des pr6-
cautions specials.

Une pluie diluvienne &
la lartinique
IFORT DE FRANCE Une
pluie diluvienne s'est abaUfne
sur toute File de la Martinique
causant parloul d'enormes de-
gAls. Les rivieres ont deborde,
les routes ont 616 obstrubes en
plusieurs endroils et le service
t61graphique a 016 compl6te-
ment Interrompu. 11 n'y a pas
ea aulant que l'on sache ide per
tes de vies humaines. Les dlgAtls
ont ('6 particuliereinent impor-
tants dans les centres industriels
ouit des masses d'habitanls se
trouvent sans abri.Fort de Frain
cea 0e6 inondee et beaucoup de
maisons de commerce ont subi
des Fertes en marchandises.
Le discourse
da President Coolidge
Les premieres appreciations
SANTIAGO DE CHILI- Dans
ses commentaires sur le discours
du president Coolidge. Le Dia-
rio Illnstradon dit que les Etals-
Unis ont sans doute le droit de
protlger la vie et les biens des
amcricains A I'Alrangcr,mais que
dans I'Am6rique central ils out
d6passA la measure et qu'ils n'ont
laiss6 aux pays am6ricains du
centre qu'une semi-souveraine-
t6. ( El Mercurio ) dit que ouate
l'Am6rique est d'accord avec M.
Coolidge dans sa declaration
que les principles de droit et de
respect mutuel devraient prAdo
miner dans les relations interna
tionales.
Les grands vols
a6riens
CASABLANCA e capitaine
aviateur Sain' Roman parti ce
inatin pour D.k ir pour conti-
nuer son vol de NIM rseille A 6ue-
nos-Aires a rencontr6 quelques
dillicultls qui i'ont oblige A ren
renter A I'aarodroime de Casa.
blanca.II a decidA de remeltre A
plus lard son dipirt pour Da-
kar.
La Russie ne sera pas
invite A la prochaine
cont6rence 6cono-
mique
GENEVE-La Sociat6 des Na
tions a decid6 malgrA le recent
reglement d'un long diff'rend
entree la Suisse el la Russie de
ne pas envoyer a6 nouveau une
nouvelle invitation A participcr
a la prochaine conference econo
minque. La premiere invitation
avail 6tI rcjetbe parce que la
conference devail se tenar en
Suisse.
Les 25 ans do parlemen
tarlsme de M.Briand
PARIS- A 1'occasion du 25e
anniversaire de I'enlree de M.
Briand au Parlement, les jour-
naux c6lhbrent la carrier politi-
que presligieuse du ministry qui
a requ de nombreux t6moigna-
ges de sympathie et de recon-
naissance pour son euvre de
paix intlrieure et extirieure,


Le f6ie de la more est
dipositaire de la Nature
vitamines vivifiants.


le phis richer
de certain


Cette abondance de vitamins pro-
vient directement de la nourritur q
la more trouve dans la mer et qu'
consomme quotidiennement et Iexc.
dant est emmagasie dans hluile riche
de son foie.
L 'tmulsion Scott, riche en huile d
foie de more contenant des vitamines,
est le moyen efficace et agr6able par
lequel un enfant ou un adult peut
obtenir l'abondance de vitamines recom
tituants don't il a besoin tous les jours.
N'attendez pas que vous soyiez tout
d6prime et sans forces.
Le moyen d'epargner les forces-
d'empecher la faiblesse-est de
protiger sa sante n pregnant trois
oipar jour de I'Emulsion Sc


- -


PHOSCA4

T~ 1 o t un slimont compos6 et d46
Le Phoscao "s::n.gr-a
juiaciousement, agreble aIs lta
d'une digestibilit6 parfaile et d'une preparation aia es t 6oeo-
mique. Apportant & I'organisme lea 616menta directomeont -
imilables, t L PHOSCAO sat digrdr par lea atomac ela
plu ddlicat. et lesa plus d61abrds. It supprime lea digestiess
aboriouses, leas pesanteurs, les tiraillemente, et lea ssomnole-
cos. Son usage quotidien est conieill6 & tous ceux qui soutffat
de l'estomac on des intestines ( dilatation, gastralgie, dyspepel
constipation, ent6rite) ainsi qu'aux andmies, ,auX surmends et
aux convalescents.
La grossesse provoque sourvent pendant lea derniers moil
une depression g6 ile qui pent avoir une faeeusae r6peras-
sion sur lea r6sutilts des couches, Le PiHOSCAO dar.te e an
ger, prepare des couches heoureuses at assure des souvau
n6s robustes.
Se mdfier des'contretagons.
EN VE&TE
A Port-au-Prince, ch z Simon Vieux, A. BoltW, Ch. Picoulet,
Alphonse D6sir, E. Lajois.
A Saint Marc, chez Madame Maurice Cloesca, Madame Cid-
ment Pinard, Madame Lacochetibre,
Aux Ganaivos, chez ]Lacroix St. R6my o,oMadame Sogbae
Ddbrosse, A. & F. Me Guffic. ;
AJacmel :chaz B. Denies. ,, =- i tee
A Petit Goave, chez B.P. Reidl.
En vcnte dans toutes les bonnes maisons d'alimentation.

Alfred VIEUX,
Seal Repr6sentant pour Haiti


Le Bulletin de la Societe

de Medicine d'Haiti,


Nous av(.n requ avec plaisir
le deuxieme nun6ro de celt in-
t6ressant Bulletin inmcdical pu-
bli6 par la Soci!6t de M6decine
d'llaTti.
11 conlient, entire autres bon-
nes pages A lire, une belle trude
du Dr L lio Hudicourt sur la
fiUvre bilieuse et une suggestive
(< discussion de cette dtude
faite par le Dr Justin Domini-
que, Direclcur de I'Ecole Natio
nale de Midecine et de Phar-
macie.
Voici un novel appel que,
sous forme de chronique, la 11-
daction du Bulletin adresse A
tous les confreres haitiens pour
lui apporter leur collaboration
scientifique et d6sinteressde :
Le deuxieme numdro de notre


bulletin parait aujourd'hui dars
une serene atmosphere toute de
sympathies, qui s'est manifestie
iranchement dans les diffrents
groupements de notre milieu
social. De parlout nous parvien-
nent des leltres d'encourage-
ment, nous demandant de pour-
suivre sans relAche nos fins
uliles. Nos vues se pr6ciuent de
plus en plus dans 1'eaprit des
principles contingeces de
I'ambiance.
L'horizon tend enefet As'6-
claircir chaque jour. On finira
par se rendre compete de la na-
ture essentielle de nos inten-
tions.et comprendre tout le bien
que nous d6sirons pour la gen6-
ration presente, surtout pour
celle de demain. Qu'on sache
que nous travaillons pour elles


Delicieux et reconfortant-Purement Haitien

Vieux de 14 ans-Couleur naturelle, propre


Trois Etoiles* V.O-Or 1,50 Bouteille


Trois Etoiles*


* 1


a son age.

Dep6t Gen6ral: Spot's Cafe

GRANIDRUE 1532


- .-~ ~


..- P^


'S
*


srsrs-r ~~r~- I i


'r- A - Sr.mzJL1.r.r St r


_ IIL ----- 113J II I I ~e ~ ~s ~


LA LECON DE LA NATURE


I


I





avec toute notre Aine, toule no- Premier Congr6s hal -
tre bonne volont. L'cgoisme est Uen de o 6decine
le mal qui ulcere, rouge profon-
d6ment les eeurs. Extirpons-le Dansa les premies jours du
icalement d notre se 1-mos prochan se tiendra le Pre-
lIrrassons-nous des scores, des mier ocgrs haiselien de MdPre-
impuretls qui obstruent la voie, mieroanis r la Soien de M de-
nuasent A toute ~volution ration- Mldecine dn Haii.
nevle df.ini)iie. rLe Congres (urera deux joutrs,
La science hien comprise, m i u- on4 au mai. ue i'asi dc iu de
ment l dite, pa t flaiteimnt ser- la R-publique assislera A son
vie par la nwcilet iie m.hode ouvertue..
prla l til n Au course de celle union, di-
ri le e on- verses olrences sr des th-
tevait ('L.U'Dm: lI.INAIl), len- .
d'rait l toli he :,S''c 5 i 't't (lqui serosint pdcaleso es )ri tiress ltes
r'enuploicruicnt s ..'Intlique- seront pronounces pur des pr,.
ienni pour Inurt 'i,aion clciz fesseurs A I'Ecole Nlionale e
nenet por a a des Me'rs de ision
nous di n si bel id.al de vie so- ia des aleml es e II l
t'iale. Quc de d his intresnts pilal Gbntral et des Memhres
et importanis sont incoipris de i den.
rous I Que de p)rol)limes so-
ijaux el m idicaux dcmiandent .
A Wtre r(solus avec les donn6es
scientifiues nouvelles encore
irtemployves par heaucoup dWen-
Ire notu;s, m rnme par aucun tie J
nIUS. 11 importerail poiiurian de 3
hercheri'; pirer daiiss ces ) pas
domlaincs, (ans ces coins e ire- I .
coills nt ore cach, s fi ninlre en-
tendemnwi, nos sens. IPoumr v iiltre T.illrir en ,' c l'.f.h'rie
arriver, it laudrail tugmenler 312 RIe. 6s U'.sars
nos.con'a issances el employer
les instruients les plus peitce- Annonce A sa nomibreuse
tionn6s qu'(offre la science o1110- clientele q('il vient de rece-
derne. voir par le steanmer"Macoris"
Les derniers mdioles de mi- du 22 avril tn grand stuck tie
croscopes et de fillies partii (hapeaux fet.(res a feimmis de
iers onl permis d(I triver des toules nuances. Accourez vile
microbes aulrfoi s is- vor hoix car o les
bles, I'ultra microsc(,pe adlccl laie votre 'ha atr on ls
les parasites les plus luvants; enlPve rapidcmcnt.
les tubes de Cooke ont fail laire
des decouvertes admirable A la
iadioscopie et des cures merveil-
leuses A !a radioth6rapie; l'em-
I)loi du radium a r6volulionn6
e monde scientifique. MNalgr 6
lout nolre desir d'approlondir
yes questions, nous ne. voulons
pas cependant nous lancer dans
le si ddlicates et si difficiles re-
cherches. Nous ne sommes pas
animbs de si giandes ambitions.
II ne s'agit de jouep au savant
ni au pontile.
Notre bulletin esi modest,
pinsi qu'il est dit dans son pr6-
cedent numero. II enlend resler
pour le quart d'heure da(inss ejt
limits qui lui sont assignWes,
dans son cadre d evolutionn len- UI--elle
element progressive. Qui veut %P92%hdes
j dans Ia bouche ont &0
llher loin, menage sa monture, gPAteDentifriceKolyne
dit un vieil adage. ont entiAtr ent d6b
Nous tI sons un nouvel appel onteW fsor e. etef
A ceux qw veulent reliever le Se nttoyer les den
'niveau scientifique de notre mi- paisair. Le dcnts so
faitemnent prutb86. Su
lieu par de simples mais bonnes o"o de lacanrie et des d recherches experimentales, et qui en rs.ultent. Gre
'd'excellents travaux de pure timbtre de pAte our b
science. Qu'lls se joignent A nous PAT E- D
pour apporter leur part de con
tribution et nous aider dans
cette oeuvre incontestablement
utile A tous.


Uae tqlipe hallienne de loolt-ball
partira pour Santiago
de los Caballeros
D'apr6s nos informations une
equipe hailienne de lool-ball,
sous la direction du cap. Sylvio
Cator partira de Port-au-Priuce,
mardi prochain 3 mai, pour la
Rkpublique Dominicaine ou elle
prendra part aux f6les sportives
qui auront lieu au course de I'Ex-
position de Santiago de los Ca-
balleros qui s'ouvrira le 5 mai.
L'U. S. S. H. avise en oulre
quc l'quipe s'entrainera aujour-
'hui, remain et dimanche au
Pare Leconte. )



Cine Varietes
DIMANCHIE A 5 hs.
Matin6c et surprise pour
enlanis
Entr6e 0.50
a 8 heures

Pres sCimes
0,50.

PA'
La fete

des fleurs

L'Administration Communiale
de Port-au-Prince.communique:
En outre des prix specifis ;au
programme de celebrationi de lI
F6te du ler Mai, il sera dbcern.
in ler prix unique et un 26m
prix unique pour les manifes-
tations non prevues, r6alis6es
an moyen de fleurs.
Ce 29 Avril 1927.


MtNAQaREu1

,._aMM p Mt a*i0m
ahP ,hn P ,..'
I*sr r Ii MOu 1


I'estl Propre, parceque 80 A
eernes dangereux qui polhulett
t6 d6truits et emport6E per iS
aos-Propre, parceque lea dents
arrasa6es de la pellicule qul s'y
indres perticules do nourritute
vacue6.
ts avec la PAte Kolynos eat un
mnt propres et l'tmail est par-
uppreasion des maux de dent,,
ordres g6n6rauz de Porganisme
sme economic auai car un ce-
brose seche cst auffaunt.
t- N TlIF-R ICE-

YNDS
110 -0- r-


La oiu 90% des chaussettes de soie donnent
des mecomptes
E chaussette ',Holepro(,f Ex-Toe," ii hc, i6g2nte, cst fbriquiee
pour rscister spicialimncnt h l. i : a' uprt ( Js curantcs a'uent d'abrd. Ure ,uvcik i.,vre n ii n ,rv,,ir 1.1 ren-
frcemncat tcinace i 1s pointe et ;u tal,in tt iempI. L. It ( h.msette
"HIllepruof l'-'l'oc" de se trouur ainsi :'.! t i. n: n .: li
Iprodic(,!on (courate.
Cret s.liditi s cialc explique p)ur i ui h h.Er.c !c ..lic n.,i,,t !..nne
de 4 5 fiJ l Ilts c'usagc.
Les mcncicurs prlTrc,: '"I.. i rf x-'.', r i 1 nuc < u'V e
c: 1A piliti --et nol ,. : it t 1 ; ;.l.. t,:v t'.I p ur ics
:ic;eI orilinaires., I)<).i.,..i, Ic ,r. i.,
r.c eC --.. Iolepr' l Lx-Tuc"- '
cxiges I'eutuette dc 1 .eir ia V s diatu iEtlhs as a-.:sina.
MOIHi & LAURIN, AGENTS EXCLUSIFS
BONNETERIE
Holeproof Ex-Toe
otleproo l osery Co., Mllwuke, Wis., S. A.
a 5s anne d'xpirkancm dan la faricatin de bnanterie.


PROPRIllETAIRES D'AUTOMOBILES


PNEtITS




Nous recomnmandons tou
spirialement les pneus pou
canons :I0 x 5,32 x 6, 36 x .i
35 x 5, 38 x 7 hIeavy Duty.

L.es pncus FI1ESTON
BA 1,LO ON sont les mcil
leurs.

Toules les dimensions dI
pneus et Tubes et accesso.-
res en stock chez,
I.'


&


'I'l BES


* t, 'ar Dollars


L. IPrctzmann-Aqgerholm & Co,
a A(ENT Gi'NEIl\'X


I
9'


Vous trouverez 'occasion d'user de 'huile TRHBE IN
ONE. C'est use huile de rkelle conomie, utilisable de
cest masdibres. Vote mobilier : Enlbve la ciassm et la
poussire des tables, des pottes, des buffets, des pianos etc.
ose polit t eI tient brillaits et d'bspect frsis; reatauie
leurs lustres et les met & ncuf.
olre cuisine 1 tiro tvo .urneal pcpres et A Ial de i I .ouil'e p.1l tle
ort cuisi linoleum, protnge. >culi., uts Ipatit du n. centre la rouille, polit volre boistiie.
Votre machine icoiidrc LubrtLhe ptai.ement route Ites p.c4t
mobiles; nlvt la raise I la pousstac poit pt ,::trve lea parties go
0o0 1t en neC tl; pipolonge l:usagc d,; Ia m athin e dc pluiteurs anat es.
Vos machines ourlanlcs Ic nt Cn Ion o "at do lotcC
uloonement. oupprime le bruit du n.ot-ur, nat:oic et prcWerve les
disques, polit c9 donnc : blkillat A la boiic t
Votre vacuum cleaner let buli nui;cunique-ltetient dams
us bon tdat do foactioemtD. et emczche la houille do s y

Vos portes el couplets- emp-he de "r101.
ICtc; p'o:ge role aia doui:l; 'es Side A sorctio se
? "en et sas bruit
Vos miroirs el vos crislaux taillds -
tles tiet lirs eit billists sculenitC ( It n y ajculat qe 1
quer Soutes d tau trkshe
En vente (dans les magasins
d('usensies de mnei&nage,
dans tous les bazars, f'N
dans lesarmn series,.
{en bouteilles ou en bidons
so apllropries 1 Z | s
THREE-IN-ONE OIL Company
130, William Street New-York U S A sk~1A
Demandez echantillons et nuxiode d'. ., I
-Gratis -


I Pr.-. .'. 5iujL am.. a ris. W____-_


SA. de Matteislsentants ouro

w~j---l lr hepresentianls pour Haiti


., a-r- ~ -


- 5~- 1 1--- -i--~-I(P----l__Il-~--IC Ioi*m-- v-


LE MATIN- 29 Avril 192/


I-~- -~ -C---P 71


__ _~_i;____ii___ _____~__ 1__ ~____


r,


I


_ -I


L~b


,I


Y


........mm


OLi


Z=N*


PIlus de kilointre av.w


.,


-- -_.07 -tk.




ww


LE MATIN 30 Avril 1927


Ces


Annonces vous inleressei


lisez-les


C -


le soul falsant

Sponge e( netole Ilatesttn.
svin I'Appendcite et i'Enttlte,
SuppiLmee Ia HsmoraoiJe,
1aap&che I'exces d'ambonpoint.
Reg rise I'harmonto des frmnes


Con.tipation


Vertiges
Him.orroides
Dyspeppsi
Mi;rairne

IU0 CaI.talolu t Vi,.
len:.r. e ru Ca* 4 ph.t


kxattf L vylologiqne
la riducation fonction.nllto do


o* *i o&i% R "rn I
4'1 'lhl I I 4*,jt .4 I" .
lb .1t rIl iI .r ,I ', I
.'l parI It J.iob :
lttr *ht. Il ut it u ta it .
D' utbio. -
dI ?-id i MOdA do iNtp..ia
FuseOurOID : U .
tflons I l >(l>:.lr luirni
lf ollrl le Ad;h>l wow.Id>es
ur 4llfrur A umdb'g,
imi. M;mH. 6


. .. .--. .


la guie chapllerio


Genaro flurtado
Graed'Rueet Ruo des.Miracles Port-au-Prince, Haiti
A le plaisir d'annoncer a ses amis, clients :et Is pu-
blic en g6enral que dans son 6tablissement on trouvera.
Un t'hapeau pour chaq ue golt et chaque person;
ausi qu'une variety d'articles pour cadeaux nouvelle-
ment requs ; vous trouverez u' .ssortiment de Sirop et
Liqueurs,sansoublier tLa punch creima), ceMe pr6cieuse
borsson espagnole.
La Maison HURTADO offrira un souvenir JiA chaque
chetetur.


Ce q|I n'' jails "ll fait
Ce qui me pent tlre dip:-is .
Kola chanm


The loyal ail teamshi
I Packet Company


Le steamer a Teviotl atlcl
du i Jacmcl le 30 avril cou
rantit, s ra ii 'ort-au-Priice
5 M:.i prochain. II partija
116jomejouir pOUT les ports 4i
Nord el d' urope, pregnant i
t et.
Port-au Piince.le 23 avi il 192
J. I ,AALI)E'R J',
Agent geiieral pour Haiti.

CABINET DE
Foernand LEROY
AVOCAT
1362, Flue du Centre, 136 ?
Port-au-Prince ( Haiti)


pagne


F. Sejourne


Pr6pari dans des con litions iago.treuses
D'ASE SIE
Preparation et Vente
PIIARMACIE F. SiJOURNE
Angle des Rues Ronar et diu Centre.
Ne buvez pas ou buvez

Le Rhuin Nectar
N1940, %Roe-s alii de t111l.
Le oul Rhumj qul,'tir d'Alcools naturels obtIens
droitement parDistillation simple du Sirop des Canne,
d'ua ODique et toujoursmime plantation et le oul qui,
vnillit par Paction du temps dans les d p6bs ame selusion
rigoureuse de tous dangereux Secrets de o brication
et sans adjonctien d'aucun ingredient d'usiao, conserve an
jugement de la plupart de nos Notabilitds Mddicales e *asi
Tant I' ppr6ciation de boos prnateuis, Ia suavit6 incomparable
du bouquet et lee plus remaiquables qualitld bygidniques.
MWmapris avec exsce, Rbum Nectar n'enivre pas eat no pro
duit pas I'AlcooliAme la longue, comme lee autres produits
similaira et comme tes autres spirituoux.


BAR TERMINUS


PROPRIETAIRE:


A honneur d'iiilormer sa bienveillante tlienihle qu'il
a inslall6 a I'etage de son elablissemncnt,un salon exclus
sivcnent reseirv aqlx famiNles oni I'on Iro vera des
cons'immations de premier choix et onf des luncls se-
ront servis sur demand.
Tetpi)hor.e No 786


le steamer Bridgtown" parti de lew-.ork,
le 23 avril courant, est attend i Port.au-Prince
le 30, via Cap-laitien, l'ort-de-Paix, Gonalves et
St-iarc, II repartira le mime jour directemeat
pour Jeremie en route.pour les ports de Is Co-
oubie pregnant ftrt et pas&agers.
lPort-au-Prince, le 28 Avril 19.o
Colombian Steamnship Compa')y Inc.
(i'b bir & Co, Agens


ALUMINUM LINE
New-Orlians South America Steamship Company Inc.
PROCHAINS DEPARTS DIhKCTS POUR PORT-AU-PRINCE HAITI.
I e steamer "lai" ayant laiss4 New-OrIlans
le 24 avril ccerant sera I Port-au.Prince Ie 30
et conlinuera pour le Gap-laitien pregnant du
IrAt pour ce porl.
Le steamer "Ida" laissera New-Orlans I 3
Kai prcchbin diretement pour Port ,au Prince
el les ports du Sud.
Ce 28 \vril 1927

A. de 'Jatteis & Co
AGENTS GgNIRAUX


EIIFCTUK.'I


k Insurance
CNH#Hl


Jnt des plus fortes campagnie

can idieanes d' asurate sur

la vie

Eng 1e Boss6 & Co


m


MuI


pnnitil 1
,apla1: Or 18.&,Dan


Eug.Le Bosse Ceo

Agents Gnevraux


- a '- --.


% -.


A. Widmaier


Ob_ -.--_._ ~ ~ ~ _~ _~ __ ~


I -, _~ .-.. .~.- ---------- I~


- 1 --1111111 -r


Grand Hotel de France
P.P. PATRITl, Prorni r
Cet Etablissement ronomm6 don't I'M1eg '*t
plus & lalre vlent d'etre oompl6tement reitaui"
*t romias nonu. Les ohambres ont tout 1e *o*-
fort moderne, Il service irr6proohable, l I* Rs
taurant soigu6 eat do.t1outipremier order 1 i6-
tel 'ayant rion n6glig6 pour fare plaidr A& s
charanant ollentmia.
Mr PATRIZI, qul part bleon6t. apportere s&6A
n ro our do France do nouvelles am6lioratloe0 qu1
- donnerout la plus entire santlation a us
e D6.~~uanor la oar, Table d'b6t6
!e Plat du Jour au oleta.
e NPesi an isis, & Ia aemalm, par jear
S Garage mis gratuttement A la disposition deS
7 voyageurs.- Bains, Douches A toute*s lreaures.
T616phonoe Wo 841
Dansles Magasins souoh6s A lf'H6tel, on arou-
vera touts sortes do provisions, Vins, Liqueurs.
cigarettes, Vinsd'Espagne, de Bourgogne, d'ItalUef Randd
Choixde Conserves.
On y trouve a l'arriv6e. pendant le s6)our ou
au d6part tout oe qao l'on id6re au Grand Ho-
tel de France. P. P. PATRIZI,Propri6taire.



,
Colombian Steamship
Comnan i Inc.


- -- --- -


mjttigWZ^^aaaIwt~aigiiu Jaiaa~IMi


I - t-1. ,


]intestIrt


I


-


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs