Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04447
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 04-25-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04447

Full Text





RItECTEUR IMPI'IM1ElUR
-agiont MAaLOIKR
BoIS-VERNA
1M5 Rue Amnricaine, 1358
TELEPHONE N*242
LI NUMERO 20 CENTIMES
11 .


LICe \ 6080


PORT-AU-PRINCE (HAITI)


LUNDI 25 AVRIL 1927


VMS ALERTE...@


[ w vraie signification

d le lFincident albaliais
i __~~- Eo'0 .--


mI niois d(t nicr, :n 1mnilict,
Ildnld concept I Ide I>ix eVn-
tjit en chciur par tonucs
a~th.ii'ns chlialanll en voix
B fausset cl Iiniin sons cape,
0Idonec cut tile vive alerle.
Un o :igc (li cuovailt depuis
ioglei ps laillit snbilclent
IlIcr dans Ics I !knns clt
tQUle tin: ic rie de C'ul s de t
lonnerre alari t el il enIn
nleanles chancellcii s. L'la-
lje et i. Youlgos it' avaic lt
mulltniielcnt poc la Inin i
ir le 1pmincu dIc c urI
e.
Le malaise qiii vicnl ,de se
ivler dluns It s iclalicns nli-
pedate pas d licr et il s'c;,il
siblemcintl accrue lorsqu'I1n I
kemlbre dernicr lut colnlu ti
UTrai6tde Tirana I)arlcqiiel
conmme on Ic sail, ss'cst
Io a tactull d'interve-
tir en Albanie pour garaitir
'indepeidance de ce p e it
ys, mais aussi pour y d(1-
j ndre, le cas 6chliant, la cau-
1 dynastique d'Ahmed Zc-
lou, un dictatcur la tla dvo
[on du Gouvernument de
Mussolini. Cependant nul ne
V'attendait it une aggravation
'issi rapid dans I animosity
existant entire les deux Pays.
Elle tut brusquement reve-
tt par un sensationnel arti.
,de du Giornale d'llalia qui
pDi.rma quc l'etat-major you-
. slave, cherchant, saus la
reactionn du roi Alcxandre, ai
: enter u n e insurrection
R ou moins tru(luIe centre
edictateur albanai,, ,rotlg6
l 'talie, poursuivait des
prparatifs tde mobilisation hi
fronliere de la V6en6tieJu
enne et .i celle in eme die
FAlbanie. Presqun'cinme in e
tefps, Et en contre- parlie,
Itres theIgra mnles ven us
A Belgrade,accusaien I' ltalie
4e debarqucr en secret des
astaitions et du materiel de
1erre sur la c6te albanaise et
p prparer des contingeints
rmisei e measure d'enlervenir
Durazzo ou i Valona.
: Ces d6pchlcs d ulie inco!n-
able gravity fuient immne-
eremlent suivics d'une com-
I nication beaucoup plus
ve; celle d'une demaiche
oficielle du Gouvcrncmnentl
royal d'llalic aupirs des (,o-
Yernements de Paris, de Lon-
dres elde Berlin, allirant I'alt-
lention de ces Puissances sur
les niesurs militaires qlu'il
!I' avoir t06 prises par la
Ao9go-Slavie. Ce dilldreul
.lio-yougoslave s'a ve ra i t
d*I d6s f'origine, come
*yadilecaracteire le plus alar-
rlant. II paraissait bien tlre le
Coinmencemenit de la fin.
Lemotoon utll extreme en
ropee; car, l'on conoitt sans
PeIne linqui6tude des chan-
Wlerines devant le danger des
catLions qui pouvaicnt
F re. Pour lout dire, une
e plus, la spectre de la
Ipe apparaissait A I'hori
c brandon de discord,
l^ m0i1,opinement, cette
le s'atiluant soudain
Q pr~s du baril de poudre
lo 'ique, avaient de telles
L0ogies avec la quercllc sus-
l a a Serbie aprcs 1'atten-
f de Srai6vo en 1914 et qui
iorigine de la grant tc
rre. qu'il est natural quec
s ceux qui venaient de
I ire entendre les plus solemn


ncl lcs dchtli.ralions pacifislcs
se In s sent iimmdiatementl
mis A la recherche des me
sures Is plus lpropres ia pr6-
sercIr 1'L:uiopl ci le Mondc
d('uie notiuvclle calamilc, nul
d'ailitku sn)e pouivant se por
ler grant des complications
die totile nature que serait ca-
pable d'entrainer, s'il venaitl
;i re pas pouvoir cire ev!lc,
un conflict arm e' nl re I'llalic
't la Yl'ugqSlavic. 'M. Briand
d accord ( av) c 'M. Chambcr-
laial t1ligiaphia des conscils
de sagesse et de prudence ai
lc'grade'.
NM;is, come il alr iva en
1lA14, ct cAln.lne il arrivera
iraiscllmblab Ilcment toujours
enll paiciles circonstances, les
difl(ircIntes sIggestions cnvi-
sagces Ai I'ellel de diminuecr la
tens on et d'aplanir le contlit,
'ont pas manque de porter
Ia ma (itqueid'un certain flotte-
mnent, d'une cerlaine hesita-
tion, du souci de meiagemeint
envers ch6vre et chou. On
s'expliquera ce le attitude
d'autanit micux qu'on com-
prendra qu'en cette mati6le,
it est toujours prudent que
chaque Etat regarded A deux
fois avantde s'entremettre,ou,
si 1'on aime mieux, avant de
meltre le doigt entire I'arbre
et I'scorce. Cest aussi celle
politique qui domine dans
I atlitude des Puissances A I'6-
gard de la Chine oil le moin-
dre faux pas, la moindre in-
ter\ention brusque peuvent
produire un declancliemniit
formidable et entrainer la
plus 6pouvantable d6gringo-
lade.
Ce qui fit ld'ailleurs la gravi-
Si du debat italo-yotugoslave,
c'est, sans doutle, qu'(on nen
connaiti pas (uii'on connait
final, on, plul6t, qu'on n'en
avotue pas la vraic cause, la
vraic mtlure 11 est hiors de
doute que la querclle d'Alba-
nie n'est qu'un lout petit
col6 tie la quesliou, sinon un
prltexte, toujours propreI i
Otre utilis6 selon les circons-
tances; car, il semble qu'il ne
fauldrait pas on trop gros el
fort de bonne volonte pour
apaiser et meme dissiper lout
A fLit Ic ma!entendu t )entre
Rome el Belgrade.
Mais nlie s'agit-il que d'uni
malenlendu ?... El cette parole
tie Mussolini qu'( il faut que
I'llal:e s'dlende ou explose)),
n'el-clle |pas tin solennel aver-
tisscment quc la question alba
lniise, Alihmed Zoglou n sont
que d'infimes a-c6t1s du pro-
bl)6me de la guerre on de la
paix mondiales ? El ci tie au-
tre parole du dictateur ilalien
que ctloute nation qui se .te-
veloppe prepare la guerre )>
ne fait-elle point amplement
comprendre, qu'un jour ou
I'autre, r'ltalie en chemise nol-
re partira en guerre contre
I'un ou i'autre de ses voisins?
Ce sera alors le feu aux pou-
dres, les masques releves, la
fin de tous les mensongcs I a-
ci. sales, le recommeucemcntl
des heures tragiques, le reiltour
des crepuscules sanglantls.
Dieu veuille, cependant qulc
cc soil, api es cela, la definiti
ve paix et que se ive enfin
I'aurore d'une ere de prosp6e
rile ct de v.ril.ble indc6pcn-
adance pour lIs pelils peuplcs
lie la Terre, les laibles et les
fernecls opprimes I...


I.iberl I Egalilt Fraternit6
I1IKPBHLIQUIE D'IIAITI

Arrite
BORN
Irs;sident de la Republique
Considerant qu'il risulte des
rap ports reus que de graves
spoliations auraient 0t6 com-
mises au prejudice de certain
habitants de la Section rurale
des Varreux :Habitation Segur),
commune de ia Croix des Bou-
quets ;
Qu'en vue de v6rificr ces fails,
hla formation d'une Commission
spcciale d'investigation est n&-
cessairei
V1u les articles 75 de la Cons-
tilnt ion. I et 2 dc la loi du 11
ltcciiibire 1922 relative qux
Commissions cadastrales et atux
Conmmissions specials,
Al1i HITE:
Art. 1.- I1 est insliltu6 une
Commission spdcialc charg6ce
('iin vestiguerl sur les spoliatioins
(dont auraient tW v'ictimes cer-
tains hlabilanils de la Secion
rural des Varreux ( lal)italtion
S&gur ), commune de la Croix
des-Bouquets.
Art. 2.- Les citoyens F61ix
Massac, Arzace Romain et Marc
Brutus sont nommrns members
de celle Commission, qui est
investic de bous les pouvoirs
accords par I'article 2 de la loi
du 11 (cembre 1922.
Arl. 3.- .a Cominiissionll arn
son siege a 'Por au-Prince. N,-
annmoins elle pourra singer a(Ins
tous Ics lieux de ia sus-dile Sec-
lio on elle jugera Uncessaire de
se transporter. &
Le l)ri'sent Arrilte Sfi-a pI,'ulli' et
ex-tcu n1 6 la diligei-e des Set ic -
taires d'l lat de la Juslice el de
lInitel ie'ur.
Doni6 ou Palais Nalional, Ai
PIoi 1-an-Prince, le 23 Avril 1927,
an 121ncme de 1'hidtpendaiice.
l)OiHNO
Par le Pr6sident:
Le Sccrltanre d'Elat de la justice:
E. BEAUVOIR.
Le Secr'tlaire d'Etat
de I'Interie r:
TOMBRUN. \

L'6pilogue diu omplot
contre Musst !tin
et le r6ginse fascisto
ROME- Le p.crcurui a dc-


LE

SListin

D)iario
ET

"Le Matin,,
A 1'occasion de l'anniversaire
^u Matimn le licr Avril con-
rant, notre confr6re domlinicain
Listin Diario,,dans son N 0 du
12 Avril, nous adresse ses sou-
hails en ces lermes:
Anniversaire
du a Matin ,
Le ler Avril lut Ic 21e anni-
versaire du a( Malint ) de Port-
au-Prince que dirige I'expiri-
inent elt coinsciencieux journa-
lisle, M. Cln'ent Magloire.
,. Le Matin ) est actuellement
le plus grand des journaux de
Port-au-lPrince et uin des plus
r' p')IILdus d;iIas toute lah tlpu-)
bliiiue d liti'li.
Que son l)irecteur revoive
nos sinceres fIlicitations et les
va(ux que nous formllthlous pour
son agrandisseuttent et sa plus
grande lwosplQril t.
-Nous ren li s noire con-
frOre pour Ia .ubhk -silnceres
q('il nousl exprimis.
---- --L'"' -


LES BEAUX SONNETS


Le Lit
Q)u'il soil efcourline de brocart ou de sere,
Trnle come oue lombe eu joyeut come umu id,
'est la que I'hoiume nall, se repose el s'uAil,
Enlani, ipoux, vieilard,aieule,leuime on verge.
.
FunAbre 6o nuptial, que I'eau saiile I'aperge
Sous le noir crucifli ou le rameau Wbuit,
Lest Ii que lout commence et la que i utl iit,
De la premiere aurore au teu du dernier cierle.
.'
Humble, ruslique et dos, ou ier do Ivill*u
Trimiphalememl peint d'r et de vermilles
Oe'il nit de chee brut, de cypress eo d'erable,

resqui peal dnmir Pans peur el usa records
la It lit pateruel, mail et vnrirable,
O to le si en moot Bma auui bite qu'ilI sont
morli.
Je Iaria de lildill.


naill tttJ i lU l IiU 4 -nui .i.. . ..-
sat une sentence de 30 ans de _/
prison de peine maximum a Ti- FIAN I LLA E 7/
to Zaniboni, ex-depute socialist I Nous avons vgu la carte de
et au general Luigi Capello, ac- lianaailles de Mel Cline Saint-
.uses (I'avoir complot6 conkte Amand avec Mr Uis Labidou-
la vie de M. Mussolini et d'avoirL Dcalrel.
prepare une insurrection coutre Nousenvoyons nos meilleurs
le regime fasciste.' veux aux heureux fiances.
le r~rgime fasciste.,' vaux aux heureux flancds.


I0re II..,


ET VOLTS DOUTIEZ'Z?
h f \UANI) c(,momanla A se r6aliser son rve de ic fran-
(i chir Ics lapes te In tgloire ti iomnliale, vous
'V 'ous cisiez scepli(,iucs, (que, seul, c rcCiI dIn
lemi s aPlliri illerait son suicces,
Mlais lcs I ATi'l'l)TES iin'ani aienti jamis attendiiu si long
temps pour I lI ( nir la cigareltIt ida;le.
i.a valencr ('111li proditl de sicction ne penit d'pen-
die d l ni()iiil)e d(I's al 'es.
EIlle eCs, en tilct, la meillcure igircittc v'en iti" in il
' leIr Iniarchu'. Sus achelciurs en lireil nil triple avanltage-
itslouric tic Gdcs. 2.50 ur ill cti l)boils prim's es; I'lne se-
condir va,'clr tie (,des 2 50 siur cent pochettes uisages,.
possibilities de g;;gner 200 gourldes avec chlacuin des boil
)orlitant ILs Nunuios 12. 1-4, 16. 16, 17, 19 et 20 renfermes
dians les pochettcs.
Messieurs Alblrt Noiselte el Odilon S, Viilejoint (lui
ont icspectivecini ale)rlr en nos bureaucx les Inuir'os
12 et 18 ont e.e It's deux p)reimicrs bciieli4;iircs (I' nosi
pI x de D)E'X (CENTS (Gourdes. Noltre lisle des l)ms dei
Ilviir n'esl pas !inil6ee! Essavez la PAT110TE el vous
luii accod(lero! vos prelerinc's,,

L C tie l chliaulle veln-
[Cl aIM lnuf act ure ddi 1):X mil-
les pochlttes (' hailiillons a'i la disposition de tons lFu-
ineuiirs (qui veulcientll c lnnai're ItgoAt et la ualitde. I.es
1111i" ss('s il'ontl (il'i passer j a n d1 pot gen rl, 2) lRue
Justin Lhdrissoi,
GLAILIRA & CO, I'roprielaires.


En DCeu

de mots...
Aujourd'hui aura lieu la
rentr6edes classes apres les
vacances dle PAques.L'on voil,
dans les rues, de nombreux
'coliers regagnanlt,pleinsd'en-
train, ics Ultablissements sco-
laires.
II s'est produit dans la
nuit d( vendredi dernier,vers
11 bhen:'es 1/2, un pli6nomene
assez rare : la lItne rousse, aI
qui les campagnards attri.
l)uent une nf1iasei influence
sur les bourg(ons et il'closion
des semences.
t.'est le dimanche 8 mai
prochaln qu'aura lieu le tira-
ge de ( ,a Bientaisance) orga-
nisee au profit deoLaCrachce .
-Aujourd'hui est la Ilete de
arc. Elle sera clc6br6e
com de couttune avec beau
coup dT at dans la ville qui
porte le no Ildu Saint.
Beaucoup ( port-au-Prin-
ciens s'y rendent pour assis-
ter la ce616bration de la h4te.

Le 5*-" anniversalre
de F6mina
Le dimanchie 8 mai prochain,
le Cercle Fnmina oflre, a l'oc-
casion du 56me anniversaire de
sa foundation qui eut lieu le28
mai 1922, une grande matin6e
recr6ative A Bethl6em Etable n,
maison Paul Latortue, rue Ca-
pois.
La fte conmmencera i 4 heu
res de 1'apris-midi. II y aura ker-
messe,tombola, toutes sortes d'at
tractions de divertissements
pour en nts et grandes person-
nes. I prix des caries d'enlrhe-
est ( one gourde.
ut Iques jouisrs ais. ', la date
in dc 'a nniversaiie, v'est-i
dii e le samedi 28 mai,a l'6 nina.
doii.era un grand bal.
Vilete du rol do u6deo
A Madrid
PARIS- Une d6peche de Ni
ce Ai (T.'cho de Paiis annon-
ce que lc roi ,de Suede rst part
pour MaIdr.d.


... s'est indign6 de voir, jeudi
soir, dans la court des (dp6y de
MM. Bigio, rue Amirricaine, quel
qu un, Ie flddle garden des d'-
p6ts, sans doute, interrompre
unc idylle nocturne, trouble
la petite flte inlime, un impromp
tu, quoi I qu'avait organism un
gentleman.
Le garden ayant remarqud,
dans obscurityd deux former
blanches, s'avanqa bravement
le baton A la mnin. L'amoureux
gentleman, tris chic, crine, ne
recula point d'une se in elle.
a C'est moi !), dit-il.
Mais le garden voulut savoir
le noim de so.. h6te improvise,
il s'avania encore plus menu-
Vant; la belle s'Mtail blottie der-
ri(c Ia tortle silhouette de son
galanl. .Allons, trAve de plai-
santerie, iil celui-ci, severe, c'est
mlloi ...)
EI il d:'clina son nomn, ses ti-
tres el ses qualit6s.
Ld garden laissa laire les deux
amoureux...
*
.. a vu, vendredi soir, F... L...
se presenter sous la galerie de
Terminus, porlcur d'un'paquet.
11 tendit la main )i trois gentle
men qui causaient sous la gale-
rie. Ils la lui serrcrent; mais
apr-s, quel parfui I... Ce, que
F... L. transportait s precieu-
sement, c'Mlail, trois ... harengs-
saur.
... a vu, un boy-scout d'Haiti
remettre au Bureau du MATIN
un petit soulier d'enfant en cuir
rouge, une sandale que le boy-
scout a trouvC, par hasard, dans
la rue pros du Cercle Port-au-
Princien.
Le propridtaire peut le r6cla-
mer au Journal.


La baisse

du caf(
Les < hifres concernant notre
principal denr6e d'exportation
et products par le Bureau du
Conseiller Financier-Receveur
General sont quelque peu alar-
mants.
En effet, d'apr6s ce Bureau, il
a Rt6 exported en janvier 192,
5.070.000 kilos de caf6 values A
12.495.000 gourdes tandis qU'mn
fkvrier 1927 le chiffre de *eo-
portation pe s'east eq N


.5










j


0


f


j


I viriO a un front d'airain el
reux qui I'aurnt aiime isront
elffreats emme elle.


La f6te

du ler Mai
Serrelairerie d'Elat de I'Agricullure
Le l)p.rlement Ide '.Agricul-
hlre invite les iimictionnaires,
les eml)ploys puhilicsel le public
ei g616eral Ai assisteri' la i cOr-
inonll I'elgii'lis set (Li sera 't'leC -


br'te lele le Mati pi'ocihain lt ... a assisWe, jeudi vers 3 heu-
lheurts du imalini a la (Ch- res 1 2 de l'apis-nmidi, a la rnelle
driale, A I'occasion de la F"te Jardines, A un bien triste spec-
Nationale dtie I'Agriculure e du tackle.
Travail. E... C..., qui habite une mai.
Port-au Prince, Ic 23 avril 1927. son qui s'appelle ironic des
noms -- t Niid des Innocents )),
s''tait mis dans le plus bizarre
Pour le Christ accoutrement; il p o r t a i t ses
do la Mission chaussures, faux-col A la Casi-
Comme nous Iavons dja dit, nl l'Perrier auquei s'atacihait
leCoin ...eutiotisti a di e exlravagaite roselte et puis
le grand Crucilix itui a 6t' pla- llus rien. ie, tout conie duit
c(-, le Vendredi-Saint, )prts de lt'e Adamai Paradis Terrestre.
la Catlidrale de Port-au-Prince lt le i)onllo ni,qu i avittin peu
pour perp6tuer A jamais le sou- trop caress se mit
v,'iirlde la Mission prieh6e. ,en t'o) caressi1, ,, ,, smit
ilaili, par hI s I'r.;licalcurs B 1 JIu r j'l t 'iit i ,l ,S It'S '- iSiltS
dempiniOistcs est l Id, jel c aque i
iour, de< niuli m reilses dc volions l es pi res it' iv L ( p't,,.
et idt hi plus grande v6n(r"atIo i dans Ic Nit d'lnnoce nts, on enl-
de la );part des fideles. Mais le ,loppa le ii d'bucii ts, dans i
sirl, 'sl l'obscurilt complle large tent empruntle dians It
et le I(rst .st enivelopp de quarter et on ui lit prend crt
tinenrcs. N e pourraul-on 14lacei i.u ei' t on
pr)os du Calvaire une lampe
,leclrique qui eclaiierail le Cru- .
ifitx ... voit depuis quitiques, jours
C'est le voeu de tous les fidLIes les aiguilles de Ihlorloge du Pa
el nous nous en taisons I'inter- lais des Ministeresiuliquer cter
prIle aul ros de I'aimable )i- nellement 7 h. 1/2. La pendule
recleur de IH Compagnie Elcc- sonne bien les iheres, mais, au
trique. M. Bilo, sachilant t'en cadran. qiu'il s oil matin, imidi ou
<,i'll ii'h6l(sitera poinl 'Itire, Ii s ie soir. c:t tli ours lan mn itlc
fis encore, agr6able A la poput-- hieuCrc h. 1 2.
nation port-au-princienne. *


r
Li


r








LE MATIN-23 Avril 1927


3.818.000 kilos values a 7.533.
(O)' gourdes. D'oi une haisse de
1.222.000 kilos. 1) plus, Ie kilo
de cal6, qui valait en janvier
1926, 2 gdes. 16, n'a valu en ian-
vier 27 que I gde. 96.
La comparison, souligne le
Bureau du Consciller Financier,
est Irappante 6~galenent pour
les 4 premiers ins de I'annie
fiscal d'octobre a, janvier inclu-
sivement. L'ann6e pr&cedente,
19.029.000 kilos etaient 6valu6s
A 41.131.000 gourdes soil2 gdes.
32 par kilo.
l)urant la minme periode de la
pr6sente annee, il a 616 exported
15.538.000) kilos de caf6 valant
30.(122.000 gourdes, soil 1 gde.
97 Ie kilo. D'oI baisse de 3.191.
(00( kilos et perto pour le fisc de
(Gdes. I .3. .9.0M.
Ces chliifres sontl loquents et
il imported que des iesures iin-
ni-diilates soint eenvisig'espour
aniliorer la culture du caI e elt
en intensifier la pro d uctio n;
car, cette denre constituanlt
notre principal produil d'expor-
talion, celte haisse est des plus
al'runantes.


N.B.
Aui 4Iine alinca de notre en-
trelilel (Ie samedi intiliul. Mgr
JOsEI'II BAUGI't s'est p)rod(nit cc
(1i1 s'aU)ipllc en language lyo-
grap)li(ue, unt mias!i(.
II hlut lire,...11 ful ordionn
prtItre n Vannes. eni France,le
3 juiin 18.1,par MgrGuilloux.
II avalit alors 31 ans. 11 renltra
en Haiti 1 la fin du mois dc
ju in de la niiici annee... )

Le commerce d'expor-
tation d'Haiti
Un faith sp6cialemient signifi-
calif, note le IBureau du Con-
seiller Financier-Ileceveur (G-
niral dans son Rapport men-
suel de fevrier, est celui que
Cuba a acheten janvierl0.01o/o
dei products haitiens el a Wtd,
consd,6queniment, le deuxiOme
pays en importance en cc qui
concern le commerce d'exporta
tion. Au surplus, presque tousles
clielntsd'llaiti ontauglellnte leurs
achats auxdeopens ide la France.
Cela a 66l notoire pour I'Alle-
niagne, 1'Espagne, les Etats-Unis,
la Hollande et IPorto-Rico.


Nous avons regu
La Petite Revue.- Numiro du
15 Avril. En voici l'interessant
sominaire : -Question du temps
r(,sent : Ecoles maternelles.-
etlre tie Paris.-Hlatii pittores-
tlieW : La o11 Ivell I ( cole d e s
Sters de la L"ogiiAne. -La Men-
talit6 dates chinois.- Nos den-
roes.- 11 y a un mois.- 1)eux
lnaitres-po inte, conte.- La Mo-
de Franqaise. Hlistoire d'llalti,
R. P. Cabon.
Ihllhclin de (a Lijtie (de Ih li?-
pub liquc ( Paris ).-Publ)lication
iLn'isuclle.- N" ide Mars 1927.
Paris Sud et Centre-Amertiqiue.
- J.ournail des Ainericains la-
tins en lF'rance et des francais
en Amiriquei.- Ntiintro du 30
M'lis.
C(e qu'esI la ('hiririgie.- Cau-
serie late an Poste Iadiot6l1c-
pioniqule de la Tour Eillel le 8
Mars 1927,par le Or Georges Au-
dain, aneien interne des ll6pi-
taux dc Paris, chirurgien de
l'Hopital Steel.
La Tradition. )iario inde-
pendiente de la tarde.- Limnia.
Ilulleliinnensuel. Bulletin
de la Banque Royale du Cana-
da, edited a Montreal. Traduit de
I'anglais.
The World Motor Transport
Congress.- Difflrenles brochu-


res contenant le cample-rendu
du Congi'rs qui s'est tenu ai New
York, sous les auspices du Na-
tional Automobil (haluimblI of
commerce, les 10 el 11 .lanvier
19217.
Rvu.E DES DEi-x MOND-ES.-Nu
unmro du ler Avril.
Li; NOUVELLISTL Quotidien
de la Guadeloupe
EL CABLE. San Juan de la
Maguana R. D.
LA INFOrMACION.-Santiago de
Los Caballeros.
.LISTIN DIAmio,NU'EVo I) \(il.-
Sp 0-o Domingo.
SISCt IUNGEN UND FORTSUitli'-
J;E.- Berlin.


----


M. Coolidqe recoil M.Mmardonald
WASIIINGT'ON M. Ramsay
Macdlon:l, ex-p)rentier tmilistre
(&'Anglcterre.a l'requ par le Cpr
sident Coolidge pendant plus
(l'tiue' denli-hetlre. ils onl con-
vei'rs' ensemblle (I' le i mLaiiire
ique M..Macdonal a tax6 de sim-
p!e dans le se:ns :!:glits du lmot.
II Mtait accompagne dans sa vi-
site par .sa fille Isabelle et siir
Esme II o w a rd, amb.issadeur
tIAngileterre.


H1


Trois Eloiles


UN- B-o-CONSEIL -L
Lorst u'on est le plus fail)le,
le meil cur oyende ine point
OIre absorbl6 par le plus forl,l
c'est de garder sa religion el
sa langue: ce sont lesderniersi
rei parts de la libertC. _.....


I, li;fi 'i Ic'ill: d ai,'l' i lf'lillalil
BIERLIN La balance coin,
nierciale dc I'Allemagne pour
Inars prIsente un deficit de 27(6.
millions 900.00) marks d'aprcs
les statisliq(ues q(ui vient de pa-'
railre. Les imiporlations poutr le
mois s sont 61evcs a 1 milliard
120 millions 500.000 marks el les
exportations Au 813 millions 600.
000 marks.


dp


IV-


Liimbroglio

chinois
SHANGHAI -)De dlpkches
oflicielles rescues de Naukin au-
iur'd'hui out announce la reii.sce
'le la camlpagne des cantonais
contre le nord de I:a Chine par'
le gr6nral Tchiang Kai Shek aus
sit't qu'on aura former un cabi-
lict pour le gouvernement cla-
bIi par les cantonais miodirs.
NANKIN- La cainpagnec coin-
Ire le nord qui s'ltait concentlr'e
dans la vallde du Yang Ts6 Kiang
oai les troupes du nord ont re-
conquis une parties du terrain
qu'elles avaient perdu le mois
dernier a eW arrtt6e ces derniers
jours par des pluies continuelles
q,'i out interronimu les combats.
Six prisonniers que l'on dit avoir
it6 des communists y comprise
le chef du syndicate des margins
chinois ount 6tC executes aujour-
d'(hli au si4ge des nalionalistes
dans la ville indigene de Shan-
ghai. Cela po:rte le nomlbre des
executions des agitateurs depuis
le commencement dt lea caml)a-
gne des mnoderes contr'e les rou
ges ,I plus de cenlt.
*-- ^=-- -
La France
et ses Colonies
PI'Ums- D'aYTrs (< Le Matin ),
les colonies franqaises ont l'ail
avec la iictropole en 1926( un
comnuerce d6passant 16 milliards
altteignant ainsi le tiers du niou-
vemcnt Cext'ieur de la France
(|ui en 1925 futti de 27 mnilliards
685 millions 2('2.581) l'iracs. ((Le
Maltil) conclut en dllclarant iue
selon les techniciens anglais,
I'ceuvre colonial de la France
depuis 30 ans est sans example
dans I'histoire.

Paris-New-York
par les airs
PARIS Les prel)airalifs se
poursuivent activemnent i l Aeroo
dr()ome du Bourget pour l'arrii
v-e du command ant Davis l'avia
teur am6ricain qui se l)r6l)are iA
ellectuer le raid New-York-Paris
saus escale. l)s que l'on serea
averti de son dilpart, tous les
phares d'avialion dans le nord-
ouest de la France seront allu-
m6s.Les membres de I'Ario-Clubl
seront postes a dif'erenls en-
droits afin de se rendre coimpte
si sotl fid1lement obscrvies tou
les les clauses du prix de 25.)000)
dollars oflert par M. Raymiond
Oricig au premier aviateur efl'ec
tuantla traversee aerienne New-
York-Paris sans escale.
PARIS L'aviateur franqais
l)rouhin don't le record de voli
de duirie de 45 heures11 minu-
tes 5') seconds vient d'1tre battu
par les amiricains Acosta et
Chamn)erlain, s'est tait inscrire
parii Cles concurrents de la Ira-
ve-s@e a rienne atlanlti(iic.I)rou
liin conserve le silence stir soni
ollj)glon de voyage. Tout ce
q.ie l'on sail c'est que son appl)a-
reil utin imo'er Farman qui a
('t e ssay clans le plus grand
secret est lia'rfaielneui a oinlt,
neais on niiv atc indicavtionl
(luant Li lepoque on aura lieule
(cic)artl. Le capitaine Nungesser
ct le conintandant Coli ont pas-
s5 la journL'e i Villacoublay
nations L' leur apparel, eails" s
ne se sonl livres Li atwtl'u vol
d'essai. le moteur aefciel sera
remi)hlIc' par 10111 Iocur ncul
exact n'a pas encore ett fixt.


B01LEU'IRD DES IIilVES
Le plis sotuvent on lt'signe
Li rue M.icajoux sous le no:n de
( Boulevard dties Veuves Con-
nait-on l'origine de cette de1no-
mination partic.iliare? Non,
n'est-cce pas?
Voici:
C'est (|ile, il y a quelque 20)
ans, cette rue C'ait habitee par
un grand nombre de Veuves, en
tout 19.
l)ix d'entre elles avaient leur
domicile donnant sur le c6te sud
(ICe la rue et les neuf' autres sur
le ct61 nord. Celui qui, un jour,
en fit la remarque et design
par celte appellation cette voie
publi(ue lut M. Loyer Barau
pere de l'honorable )oyen ac-
tuel du Tribunal de Premiere
Instance de Port-au Prince.

L'Asile des all6n6s
du Pont-Beudet
Cet utile I a 1) 1 i ss s m e n t est
coimpllemeneit achev6. II est
pourvu de totes les comminodi-
tes mod(ernes et place sous Ic
conlr6le et la direction du lieu-
tenant haitien de la G. d'(l
Foureau.
I'Asile est tenu dans le plus
minuticux tOal sanitaire, la dis-
cipline y est Ires severement
niaiiiteniiI. Plus de 100 ali6nCs
y sonl internies et chacun es
souInis au Irmilement n6cessile
par son cas )articulier, son
genre de folie, conmne on dit.
C'est une In1;titution qui
ftaisait grandemnient dlaut de-
puis longtlenps hla Capittale et
c'est Ia, si I'oi yl songe bien, une
des plus utiles parmi les nom-
breuse 2iLIVI'res sociales rIalisdes
ar le (iouverinement actuel de
t IlHlpublique.
11 taut aussi fliciter le lieute-
nant Foureau pour la bonne te-
nue et la discipline qu'il main-
tient dans 1l'dablissement don(
il a la charge.

Avis aux amateurs des
plaisirs cyn6g6tiques
L'on se rappelle que, il y a
quelques ann6es, I'Adininistra-
lion pulliique avail tdecid(de
prohiber la circulation dans les
rues tde Port-au-Prince des porcs
(Uii'on y voyait alors, allant ien
toute liberty. Apros avertisse-
Inent aux propriitaires, de gran-
des battues furent organis(es e ~
execution de cette decision.
I)ans les (qartiers situ6s prds
du littoral, plusieursde ces ani-
mnaux p)urent chappe r aux
agents commiunaux en sejetant A
la mcr et en gagnantai la nage un
des nonibreux lots d'algues ma-
rines, vulgairenient ap pel6 s
(( mangues)) situs dans la rade
de Port-au-Prince el oi on ne
put point les rattraper.
Depuis lors, ils y ont v6cu,
sans doute, lort a leur aise; car,
cesjours-ci, il nous a t6 signal
(jue des i pheurs ont reinarqu
tians cel ilol tde rnonbreux pores
gros el gras qui se prel1ssent en
grognant parini les algues.
Nous en donnons avis a tous
ceux q(fe passionnent les ran-
dldionnes cynt6g tiques et aux
gourmets qui rio)lent ties p)lats
die hures accominodees aux fines
sauces:.. .

Grave accident
d'a6roplanes
LONI)DRES L'arriv'e du due
et die la duchess deYork i Gou-
vernemCent I Iouse A Mellbourine
a de mnarlquet par un pinible
accident. D)eux aeroplanes qui
Cvoluaient atl-dessus du port eln
trerent en collision et s'abaltt-
rent au milieu d(l'uine gerbe de
llammunes. aviateurs ont etc lues.


Necrologie

P6tion Boncy
Peu d'hommes furent plus
aimes que celui qui vient de
Sarlir, apris iune course niti-
adie. 11 etait le doyen des no-
taires du pays. Travaillcur in-
latigable, lcs vissicitudes dI' la
vie ne I'ontjanais abatltu. El
quoi qu'il ne ft plus jeiiune,il
opposait un sourire olympien
au nmalheur qui ces tempn der
niers s'abattit sur sa famille.
Un incendie en une nuit, ra-
vagea le truit de cinquanle
ann6es de dur labeur, edifi'
par cet ho:inM1e p 're de la
mille,en dehors de luiite fone-
tion publique il a v ulia,sem-
bIe-t il, rester elranger.
Nous le voyo:is encore, an
lendemain de celle terrible
calastrophe qui devait 1'an6-
antir, l'ccrascr, se remeltre a
I'ouvrage, le front toujours
serein, si),uria)nt philosophi-
(dlliiei l aI so. t I :iLlVLiis...
II (taitde ceux (ltii croyaient
en la h'))nld de I'lit)nm.'e. C''st
(quI'il lait lIi-ma.n l'ncieire-
ileit l)')in et q(u'il nI c-, ,nc'cv it
p).Is vail dlclih e'rem 'l l iinelciter le
m;il du(I prol:h:i:. Aussi, sa
maini tlait tolnj ):ir's tend ue,
secourant di ctleinciit les des
licrit' s (lont il &'altiti a mime
(l'aip)l)rccier les soulL'a-un,.'es
i)' (Irdo) n i nt i g i.n'recusemeint
ceutx (Jui pouvaient 'ul)lier les
b:)cnlaits requs. CcL lioinaleC
Ii'a coiill tii la r .i ic IIIe i
la liaine. 11 estimuait que cele
\ie nc devail 'tre vc c ie que
si on l'emploiyait a laire le
bien, pratique, le sentiment
si haut qu'est la veritable amil
tic. s'arranger i la situation
que Dien vous a fate sans
maudire I'in l imence du sort
on geindre intutilenimet... Ses
amis qui sont nombreux ai-
ni.ient ec cOeuir tranc et ou-
vert. 11iest rest lidele a ltons
en deIit des contingencies qui
divisent, et accordait un sou-
venir emnu aux absents que la
mort a fauch6s.
II noui plait de rendre ce
dernier hoinmage A cet hlom-
me de b:eai qui vient de des-
cendre dans la tombe emi)or-
tant les regrets de sa ville en-
tiere don't il ful liine des nota
bilites et ceux des amis dici
u'il ltait venu re ,;ir alpt'-s
Six neuf ans d'absi ni-ve.
Mr Lether Titus Juge anL
Tribunal d'Appel a dil dans
un language 6mu, eCmpreint de
v6rit6ece que ful celtte vic si
bien remplie. II .:st consolant
pour ceux qui i-estenl de sa-
voir que celui quis'en estall&,
nest pas mort tout entier et
que son souvenir denmeurera.
R.


I Insurance(


,I


Une des plus fortes compaog


ua vie

Euq Le Bosse & Co

^Bg^I^M~-U'--


rlj~I~I~IP~i~L~ pe~p-'ft


, Delicieux et reconfortant-Purement H

Vieux de 14 ans-Couleur naturelle, pre
-iv "


1 O-Or 1,0 Bouteille


.* 1


a sontage.

D6p6t Genelral: Spot's


" I GIAND'RUE 1532


L -


_ __ I ~_i ~___ ___


A ELDORADO
Vols trovltrcz :-
I'ni Billard de luxe,
D1)e la (ime ii la glace,
I)e In 'lire PIItzenholler
D)'exquis Sandwil'hs
l)e d(licieux Cocktails -
D)u bon lChampagne.
Le to'it 'I prix miodCres.

1 Ic orado
(liini) (ICe-MarIS Ph')ie 597
Fred GA1AIR, ), Directeur

L'al itii nl ili ap.:l it ,'; ;ir.l IlPD nissiia di Pri.i tleal
de lan Chine <1e l: IU 'piibl, e
TOKI.l) Bian cqjt le b.iro i ATHENES L'amiru
Tainak i, le nouveau premier mni doiriotis a d m 6 hier sa
nistre japoiaais soil p.irtis in d'u- sioa de )pr6_ident de la
ne attitude plus nette (qiute colle que grecque mais il a co'
dlu cabinet Jakitsuki La I'gard rester provisoirement ea
dle laChine ; on ne co:n,)le p s is IIS i a la requte da
sur un ch ngimnent de politique da conseil Coadilis.
execute toit aa m )inti; p) )ir le prisil.rtit cit attribua a
in m)ln't..L'tlitu le da.i ip) i v.s Ic sa:iL ln is 01 osit qu
A vis die la Chi:ie ne varier -p is ral ei in 'co:itentt dt i' d6l
mais it est po)ssibl ie dqe i n )U- tt pir le c ibii3l de c i
velles troupes soient envoyces regler plusieurs questions
en divers points de la Chine les. En outre le parlemeA,
pour prot6ger les nationaux ja- pas revis6 la constitution
ponais.Le baron Tamaka s'e or me le president 1'aurail
cera surtout de tirer le Japon de avant les vacances de -.
la depression financire.c


Le plus pur des Bourresdo
hague est bion le Beurr la
La meilleure prouve gt
actuelle.
La Maison Esbensen a'
& satisfaire sa clientele a
ie ce faith adgligenit le marebt
Mais depuis bient6t six moil
ddcid6 & prouver & la clieeat
I oenne qu1if y a Beurre et
Rien d'6tonnent, le bon&ot
a su apprecier le Beurre &.
EN VENTE
r ort-au-Prince, chez 'aimon Vieux, A. Boltd, Ch.
Alphonse D6sir, E. Lajoie.
X Saint Marc, chez Madame Maurice Cloaca, Mada%
meat Pinard, Madame Lacoch
Aux Gonaivos, chez Lacroix St. R6my & Co, Madare
D6brosse, A. & F. Mc Guffic.
A Jacmel : chez B. Denies.
k Petit Goave, chez B. P. Reid.
Pour les commands, s'adressera i

UlIfred VIEUX,A4e


Dipart poai i rw-Yi'ork il;t niovea
6Salta-Mltri expii'dii I'asiataiir
li P Pini ',l)
GENI'S Le a Sinta Maria
aeroplane tic I'avialioni it lilene
qui ri.ci)laice celtii dntl s'6tait
servi le conniin.l:it (ie Pine-
do dans son vol traeisaiai itique
et (lui a et0t de(tiit :ccidle:lelle-
.nent pir le feu tians I'Arizona
a 6tl mnis a;ii r tl'ihui i a biord du
paquebuot a Di)ilo ). Le navire
partira pour New-York denmain
martin.


centre

CONSTIPAT
prenes Is
OOMPRII

de DELORT, Phat
up, Rua aaA5s
C'EST LE MEILI
DES PURGAT
POSM-ALU-Im
Alasn. rruiD; Pbs.aS a
pb io u*D' e u
*# #te I** onn- m


C I 'y -- -r` -1U-'---------- - -e L~ -i~t-l Y-r~ ~:1PTJ1~


. . -


.SAL


4







23Avril 1921


Ails Comm relal
ETTE nensation de fraicheur et de pro. Par Ordonnance du Doyen
pret6 absolue de la bouche n'a d'autre di T rib)unal de premiere ins-
cause que 1'cmnploi de la Pate Dentifrice lance de Port-au-Paix en date
Kolyncs. Mais la Poate Kolynos fait mieux
que de simplement ncttoyer. Elle purifie. Sans du 4 Avril 1927, 1'actilt ant
S aucun danger, elie dCtruit par millions les germet nmo)ilier que immobilicr re-
i sde nml'dies de la houche, cause de la care des 1
d den's-Elle dissout la pellicule, deloge et 6vacue m is par J. L. Villanueva & Co
Sales moindres perticules de nouri'ture. Elle assure 't IcurS Cr'eanciers a 616 lmis
Il'hyg'n pa-irfaitede la bouche. Cequel'eauetla
brosse ne pourraitntjamcisf.ire, la.PateKolynos SOUS Sequesire, admiinistra
A l 'ccomplit rapidement et absolument. teur.
Elle est aussi 6onornique, car un centimitre de En conseq! uence, les dl)i-
UPPM p&Ate sur browse s che suffit A chaque nettoyage. leurs Li la ,naison squeslree
PAYE 1Y TIF I CE sont invites a venir payer
Z S II fA leurs comptesentre lesmains
SK O LY I du soussigne s'ils ne veulent
K- 9 6tre poursuivis en justice.
Port-de-Paix, le 6 avril lt927
__Denis St AUDE









Capital: Or 18OOooo



Eug.LeBos se6 %
)u .l W An A&l"f


.61I


- -~ in~.. azoataatae~ae~~mem


wt w. .a I


VITRES 16x20 pouces Prix exceptionnels)

Chez H. BALLONI Fils--rt-au-Prince


SYRITAlLE
WRE EM DE LA FAILLE

PASTILLES VALDA
SONT 'DISPI:NSAnL:S
SI'ENFANT, Prrr_, I f. liE
f con me aux GRAEID3 rAl.:r'~
pour PRESERVER -
LZURS ORGANES ErESr:.TO IE
o u pour SOIGNER
h e I]n m MAUI do GORG E, LARYNGITE.O, Rp(fCEwt Tg
RIPPz, INFLUE:mZA, ASTRI g,* MPi@yMT E,
& 1A IL FAU A VOI Bl N &,'IN D
employer quo
es Pagilles VALDA vritales
^^L m W S portamt I soarn
W/VALDA


Aucours dune fntasia
tunislenne une tribune
s'effondre
PAIUS- Une decptc de (d Ka.
rouan ( Tunisie ) announce (u'uatn
counrs d'une fIantasia dolnuie en
'lionniuer dlu congi s (des iimuli-
16s line triu)ne s'est (ffondrnet
plusicurs personnel onl [1W grief
vement blesses. MD. Maginot, an
cien ministry, a t6 atteini 16ge-
ment.


Ltes lainaples exclusits
Les soieries hautes oou
veautls Les Garnitures
Grandes couture
Se Irouvent chez
CiIIPATTE, COULON
& C. STAUSS.
Hve (irei f'a, 413 P ris.
En'voi dc c. I goes ra' ., la ui
sai on aux N gotian's et de cou
ur s itlen ent.


Celte epreuve de

100 HEURES


Sest une prelCI Ude Qualitc


Pour


assurer


Ic success


le Conducteur de la Ma-


chine


La Fameuse MOBILOIL
etl a

WICO ANTI-KNOCK

GASOLINE


Avis
Les personnes dhsirant s-'
bonncr au Service Telihphoni-
nque Automalique de Port-an-
1rince et de Pceion-Villedoi-
veit fair leur idemanndle Ic 27
Avril an plus lard. Ainsi Icurs
nonis pourront ,lre ports
dans le nouvel Annuaire (ui
parailra le 15 Mai prochain.
A Port-au-Prince, les thle-
phllenes seront installs enlir
e 15 Mai el le lerjuin 1927
el a Ption-Ville ves Ie hr
Juillel 1927.
rort-auiPrince,le 22 avril 1927
T lnl1I.GRAPI1ES TEtRESTIRES.


The Royal Wail Steamship
r acket Company


; .' steamer a Tl'vic)l I 'tt
du i Jacmcl Ic :l ) avril cV0-
rant, sera i port-au-Princ' I'
5 Mai prochain. 11 partira le
inmme jour pour les ports dv
Nord el d'Europe, prenant le
Port-au Prince,le 23avril 1927
J. DAALDER J',
Agent general pour Haiti.


Aviso
Consiulado General Dominiviu not
Se avisa A los Cindadaano
Dominicanos residents ci
esta Ciudad, que deben pas v
por esta Oficina situada en i
Rue du Quai.Ediicio' Estvc.
Ai hacer su inscripcion en i
Registro de este Consulade.
Port-au-Prince, le22 de Abril
de 1927.
Leandro MOR ALES
Consul General I)ominicano.

ETRE EPATANT tI is'
n 8*AMUIIE toi soo16M6 do 1s
~BF SAiN UITIFllANCAISI
ON, VA u D. SAPAo G w n ,I PAL m' (W I
2@00 It" we NOUV ImALPU
I aa '.. UOl mi Mo
,. AP' UND.M. uo"U D p.--..
iM.- H.^,gK-ggd
iA n.C0,c.P-*HB~

Panama Railroad Steamship Line
Service de fr6t et de passages enl ec
NELW-YOK CITY N. Y. CBISTOBAL, CANAL ZONE et les PORTS de la CO'1 1.
OUEST de I'AMERIQUE du SUD.
Le plus rapid et le plus direct service de transport de passagers entcle I'aiti et
Ics porls Elu lr(.ens viN N.w-Yurd et Cristohal, Canal Zone, Islthme de PaI r a.
Voiui la lisle de nos -gents pour les princi)aux p)ors de I'Europe :
Angleterre Ecosse France
Mrs, (G. W. SI.ELDOM & Co 17 James Stree, Lnv Iwool., EN(..ANI)


EN FRANCE:
Mrs. SIIEI,)OM C :-soul reprseulIs
par Ihs maisons siuianles:
(GI.,ATL.EY I.ANMEY & Co
21 PRuc de la Hil)ul)tiide
Marseille
HlE1inU PlION & Cie l.ld
53 Qumi Georges V
flavre
I'tlnsu P r.oN & Cie. Ltd!
liue du Mioulin i 'vapeur
Boulogne s/Mer
IIIlNU lPi:ni<)x (Cie. Ltd
91lue dI c ,M.iris
Paris
IlIi:nm I'i:no\ & Cie. Ltd
Hue (le la Tranquillite
D)urkcrque
lirnIU l'I:LONx & Cic Ltd.
Riiue lh)y
Boi deaux


COl ENHAGUE
Di)inemark
Mrs. E. A. B.ND)iX & (o.
21 AIengade, Copenliaguiic
(;ENESJ
Italic
Mrs HENRI Coi & CLERSI
Piazza S. Malilo, No. l.i
Genva. Italic
CnlIus'.NI Nonw.IAY
Inlernilional
Spedlitition sselskad
IIAMBOtIG, ( I:IMANY
Mr H.\'ogemann
Hamburg, ermany
GOTTEMBOUiFCE, SWEEDEN
Nordisk Express
(iottelilboiige, .,\v ( (11
RO()TI.I0M. I P I I ANDh
Mr. if. Vogemann
Rotterdam, Hollande


0. B. Thompson
General Agent
F-)rt-au Prince, Haiti
Private Telephcne No. :b (GererluI Office TO


lephone No.425


S --,. -


a choisi


1 C __ ___


I ~b





1 E 1 I IN 2.- A\ il l"71


- r~I- r1


Ces
U


Annonces vous inl ss


Pageol


Energique antileptique urinaire


doultrs - as-



SK ausquals tel derler
r 7oum. n O K mfeed.
e men. I &ban do tral-
t imnt d* 'arMtht oU
du rhumatisme blennor-
, ralflwq. pare qu'll Mea
IL cetlut de Is bleanorr-M
ate cie-mme.
0' BRTMA6.
do U sudfus.


Etabl. Chatelaltn. r e Valen.
clcnioe. Paris. et tt, phbm


- -4-5.------ -. p~


Li 0. tO:73Ch


Chbrnes N Gattjent
l [: i MA(;ASIN i)i.:E 'lAT
lib lil ortc".'liln jpolii'r jiLge'
cl I(,tll('s sites d'c.li ailslpou
li(luItl! S.
Vin rouge par gallon.
Aniselle, Cacao etl oules sor-
tes (Ie liqueurs SUipeCfines.



CABINET DE
W* Fernand LEROY
AVOCAT
136(;, lue d(I Cenulre, 136'
Port-au-PrciIc I ( Iaili)

Grano ta')riqua de
Selles et harrnais
M.\[ciCI: 1)rcIcA:,T
IEn la( e' I'll 1I .c ( 1i t, C ills 1 I' 1'
S"ilcs 111"I.11'el'.lilic'ricaill e'l
m exic. 1c., lImb)ri(It s e j-illbliri-c 1110ors (I ('Ic .
i' :x exc(I pl)ionnels.


Ke buvez pSs de I eau
du Champ de Mars
(omiiiiiiiqui-ul Ser ifeede la Voierie
Le Public est avis6 que 'canu
itilisde alu (lhli:iip-)te- Mats
pour Il'aro;i.ge dtcs I)el(,uses
el d(s ar'bres vicni tiI lIois-
(Ic-CIlet n l e t p rcot s lc(iticll
est inip)rOore I laa Iboisson.
II est done I','rincllcmciIl
inthT"it (c l(Ioucilcr :nux vaIn
1eCS, ;1;1x in l o ilHtls onl ;anIx Ill-
you\ ii\,.:!l.,s silr citle plaic
I ill) !Ii 1; i .

Mo1isicur FI.Sjournedonnc
rvis nti public el :In cotlimerce
itle pl)i(lntl sotn abscliceN M.\
ctHenry Scoltt el 'enri Ellieinec
-()t ol ijoilceineC(nt charges
ic sa proiouralioln.
Pol t-:) u-li rilicc,le 24i4 i rl)927?
.. . T. ; : . .. -- -- -
Une nou-'elle pompe
A Gasol-ne
I') stalion t S 'ervice C' -vs
l'r sitlu e ai la licec de l li '.ix
. !' ace (Gilfrardl. n. ni nc( a
s,., clients e', na plubl)lic en g,-
n. '.:! (l ellc vicn l (d'it tfal"' .
t(iic I o ) p). ;I ,(. Ii c 1;.()


ItNi IJTS


. |iiW., 3 X ]1[ A- i;-- I) iNW----


"TIIUBES


N.)is I t'.' im inl o' s utl snu( idilement les pnc ;s potr
CO; :ions t :;()*. ,. :;2 x (, .:,(;x (;, ;3. x 5, :S x 7 I Ivy DIuly.
Les p) Ilt:'r()ONk IlA\ .A()N sont les imcilleitrs
Totlics les d(lin.'sis dIo i)sies 0t Tubes et accessoi-
;'s enI slock chez(
L. PII:E I'ZM\ANN-1.\";Il()OLM & Co
.\gnl I I encrul


ALUMINUM LINE
'-O'Il'iats & Si0'hl \l1:'lrir:i S i':idli)i ('1':1ipM! il Ia f.
PuIOC I.MNS ):'Al.ITS Dll .cTsl' i'(PO;1 t l )l \lt -I 'lINlCE': ITI.AT
I,'c slcI:Iier'((So )\vrt.Sii (ouir Porl mi-Prircer rt lesporls du N,,rdl.
( c 1s AvIii: 1 ) 7.
A. (d "\'ATT'SI!S, Age Is gCI,'rTIx.


a. --


hv. -c ve ale
,2 fl,. pi. '?i ,t t' r, (i l t!' (OIM
/ ,I, r ,, t',, ,, ,,u ,


U
L~A~z


-.I l)l'.1i NSAUiI.E POUR
;O'S I E.S IlISSUS


--' v ^ ,- :' ',:V %. + l'v Ir *-' y *'**(
'* .,' :.- 1 \ -" -. , '.* ,5,
- -' I -
- .,' .* ; ., ,1
*. : ,. ', " '; '.. .* + "
^'f'-t.^. -1 ; *"f.-'.<


ra g ule chapollerie
DB
Genaro Hurtado
GrandrRueet Rue des Miracles Port-au-Prince, Haiti
A le plaisir (d'annotcer A ses mi is, clients et I e pu-
blic en general (ilue dinis so)in lablisscincnt on trouvcra.
Un ;'luhpeau i por chaque ,jo:lt Il cheque person;
ausi qu'une varite d'articles pi,)ur ca leaux n(o'lvelle-
ment requs ; vous trouverez un vssortiment de Sirop et
Liqueurs,sans oublier tLa punch crema, cette prlcieuse
boisfon esiagnole.
La Maison HURTADO offrira un soi\ enir .,. ,haque
cheteur.


Plus de la moitie des oPaeM

vendusenHlaili sont GoodYear,


lteleceux q(Ju ont le mieux resit4 aux inD.alihes et aspnrt s des ro!
de la Idcpublique.
iLs'fibres conaues sous le nom de Superiwist qui entrent d it
brication des pneus liOd Year, leur permttuent non seulenaent al

Acletez la proch0ine lois des paeus JGood lear, et jouiissez da p
qu'ollrent les longues courses sans crevaisons. I

Good Year 'Balloon Tires

The Wesft adiesTradinCg C.

OT*-AU -PRINCE-1ONAIlVS CAHmIAiIa


* ... -


~- ~.,.


MU TL A


I I I I I--- ._..,


II '- --


--~----


--U-I --------------


54


&




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs