Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04444
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 04-21-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04444

Full Text




MECTEUlt:1 I'llME1Ull
bsnnt MAGLOIRE
BoIS-VERM
16, Rue Amdricaine, 1358
TgLEPHONE N*242
LI NUIIERO O CENTIMES


S6m* ANNIE


N* 6077


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


JEUDI 21 AVRIL 1927


tats-Unis et la paiz du Monde...
SLa Conf6rence trois

iLa Conference a trois


Pkrquoli I'Angleflte el le Jap y assiterer l
I REMIER ARTICLE


ui au course de deux ar- disions qu'elle n'avait pa s
qui parurent, sous ce moins caus6 de la surprise A
,nous avons prfsent6 nombre de gens.
ues considerations an A prenmire vue, en eflet, il
I de ces propositions du penut paraitre strange que le
I Coolidge pour la Japon, qui accept loyale
f des armemcnis na- ment le modus rwendi naval
t pussi de celtc ( Confe- de Washington de 1921 et qui,
,A troisa qui, dans les comprenant toute l'influence
jers jours du mois de qu'allait avoir I'aviation sur
SDrochain, doil en 61re le I issue des conflicts fiiturs, s e-
ilre. tait hAlt de transformer press
prsavoir,dans lepremnier que toutes les grosses unites
r6sume les r6ponses de sa flotte en navires porte-
ent les gouvernements avions et n'avait mis en chan-
|aiset alien A ces propo- tier que des unites le6gres,
ns du Pr sident des Etats- pot consentir A prendie part
W pos6 les motifs qui a des discussions particulie-
J ut ces deux Nations res sur cette question d une
dans leur refus d'envi nouvelle limitation des arme-
toute question de d6sar- ments concernant precil
'-r dehors de la So- s6ment .ces types de navires
,Nations, apr6s avoir don't il avait largement pour-
pi les raisons pour les- vus sa flotte.
es Etats-Unis ne vou- Cependant, I'a ttit u d e du
point aller A la grande Gouvernement du Mikado
A n iede Genevediscuter s'explique parfaitement, si
,anbveau niodus vivendi na- I'on comprend qu'en 19.1,
g s pr.posaienl, nous I'Amiraulejaponaise tut fort
1 -onsider assez Ion- heureusedecette auibaine que
l'altitude de la Gran- lui procuraient I'erreur et l'in-
betegne. experience des Experts mari-
-Neus isions tout A la fin times de Washington; car, la
Ngtinie article que l'on derniere bataille navale mo
dew le *Monde, generale- derne qui avait &t6 livree,celle
ttonut, de voir I'Angle- du Jutland, avait largement
m1 ~iva'it fait la guerre, denontre que les grosses uni-
S1&4," pace qu'un Trait6 ts n'6taient point la plus sfire
SIs dbqual figurait la si- garantie de la victoire et qu'-
sMtul du Repr6sentant de une simple trpille A grande
Grande Bretagne avait ete puissance explosive, une born
nSide6'comme un ( chif- be jetee d'un avion pouvaient
depapieri, consentir de suflire A mettre hors de com-
veau a prendre part a des bat les plus grosses forteres-
ssions dent Ics accords ses mouvantes. Et, pendant
estteKont lea resltats ne tout le course de ees dernieres
rront, aux heures graves, annies, le grand Etat-Major
puooidtrts par les mi- naval nippon n'a prescrit que
.i1ecommedes rbouts la construction de croiseurs
;,yW*, selon le inot de 14-gers, munis d'une grande
Svilessede deplacement, pour
| lant, .a bien r6flichir, vus de canons A tongue por-
4vpI comprendre quel. tee el A tir rapid, programme
u 1i4tud(ledu Gouter- naval .qui ollruit le double
it liJt.ique. Elle a- advantage de rester dans let,
Hsez logique quoiqu as- stipulations strides du pace
t6go;ste. Sur les loUes des don't on avail convenu A Was-
tresnalions agrand11lo0fe hington et de permatlre, en
ai, posse, en grosses indme temps d'oblenir. en
nlts de haul bord, une tIrs cas de guerre, une rapide con-
nde supciiorit6 numntii centration des forces navales
.U connait le vieux prin- japonaises a proximilt des
#* Ainiraul6 britanni bases de I'adversaire.
to: ujours maintenir la El voila que c'est precise
te,' onte Fleel, comme ment pour ces types de navi-
orgueilleusencnt res qn e Ic resident des
Anglas, en elat de lutller EtalsUnis reconnaissant
re les denx plus puissan- 1'erreur de 1921 et effraye i la
afmarines du monde .6u- vue du danger que les Etals-
Unis ont laisse grandir depuis
Rlors quoi de -plus natural six ans autour i'eux, propose
la Gran( Bretagne voice de nouvelles reunions a fi n
le 1certaine insouciance d'envisager de nouvelles ba-
S.discussions sur ses de limitation d'armement
desarmements naval.
nant les unites. egeres, C'st bicn la, en v6iil6, unl
que peu cu nouvel example de I'incohk-
i8 pUissance combattlive rence et de I'equisme qui ont
B .PTie de guer,'e. loujours domnie la politlique
Scoi, cet ellort de a un international tdes Etats-Unis
deux I'Emnpire Bri- qui croient toujours que le
Ii mael a n point, reste du monde dove pit'ir
,1 par les lengues sans mot dire des erreurs de
etl l'bmancipation des letrs Represenlanls.
a0nions qui ont sensible- Cependant pour bien com-
I^ alaibli sa puissance prendre attitude japonaise,
iique ct financier e, laut havoir que le Japon
le soitlenir indcfini tait trouv6 son profit, a la
Ine seraitl-il pas heu- Conference de 1921, dans le-
tde voir les Etals-Unis et iablissemcnt de Ia proportion
1^Pon moderer, ralentir de 5, 5, 3 pour les curasses.
c.,ourse ascensionnelle Aux terms de la convention,
l Ig' monie maritime ? en effet, les Etats-Unis s'inter-
*ifraflt,en second lieu, disent de tortifler les Philip-
diu Japqn qui a, pines. 11 n'en faut, peot-4tre,
aesI, donned son assenti- pas davanlage pour que, dans
,.* cette conference, inous les tiers extr me-orientales,


OPTIQUE

Port-au-Princien ne


1611


GRAN&'RUE


1611


Maison s'occupant exclusivement d'Oplique el oi vous
trouverez les verres et les mdiAtlures don't vous avez be-
soin.


VENTE EN GROS ET EN DETAIL
Nons attirons t':ttention hienveillante des occulistes :
Les prescriptions de verres cvliindriques on prisinatiques
peuvent etre ex6cutles en deux on trois semaines.


I


la puissance maritime du Ja- dtie vente et d'achat sont dis-
pon soil prepondcrante. perses aux quatre coins du
II est done dans l'inutrt ndu monde, n'a pas A se fdliciter
Gouvernement de Tokio de se de celle comparison.
Frrter tous les arrangements I)on c, Angleterre iraA cetie
susceptibles de relAcher ou de Cont6rence tripartite dans nne
contenir I'e effort amnricain atilude de quasi neutrality,
pour la supreinalie du Pacifi- pIis(qIe la question des gros-
que. Et il s'y pretera loujours ses units nie devant point y
avec d'aulant plus de bonne ire agilte, elle sait d'avance
grAce que, sor de la science, sa puissance naval proviso
d(e la clairvoyance et ( du tact recent hours dc toule menace.
de ses Representants, c'est 1I y a encore line antre raison
loujours sans inquietude qu'il qui a oblig~ la Grande Brela-
les envoie prendre part auIx gnea tie point repousser com-
contlrences internationales, me la France et l'ltalie les
certain qu'il est que sur le propositions dt IPresident
terrain de la science diploma Coolidge. ('est que, apres s'e-
tique, pour la sAre (IL jue Ire ali Ie Jam par Ia d.-
ment, Ia sagacile. ce ne sont nonciation, il 3 a 5 ans, sous
point les Representants des la pression des Elals-Unis, de
.tats-Unis qui penvent letter l'alliance anglo-japonaise de
avec ses diplomats et ses 1902, le Foreign Office a
homes d'Etat. craint que lout relus de sa
Tandis que pour la Grande part serait un sujet de mn&
Bretagne, e probl6nme est ilif contentenent pour les Elats-
ferent. Si I'on compare ses Unis,arc boulant de sa politi-
eflectifs navals actuels etlceux quip financire.
qu'elle possedait eu 1914, on Ma chpp person
*c nstatera qu'elle a conserve ais il n'mchappe a person ie
moins du 1/3 de ses cuiras- que tout en y mettant les for
sers: 19 cone 67. Et elle ne naes, Ia Grande-Bretagne s'ar-
dispose plus que de 39 croi- ranger pour que la conf-d
seurs au lieu (e 98. Lorsque ce a ren de
les programmes de 1924 et precs.
de 19253-1930 auront 6t6 ex6- -
cules, son contingent de croi-
seurs recmontera a 50 au plus. 86v6re condemnation
Le chiffre d'ailleurs d6pendra d'un avocat diffama-
des d6classements o0p1res tour do Stroemann
dans l'intervalle.
Cependant, en 1928,avec les
provisions d es programmes SAXE Convainen dI dif-
navals, Ics Elats-Unis comp- faimalion i I'igard de M. Stre-
teront une trentaine de croi- semann ministry des fltaires
seurs de premiere line et le Etrangeres M. Arthur Mueller
Japon 28 de ces unites, 30 en avocat vient d'tMre condauinn
mars 1929. Si I'on s'arr~te a iA 100 jours doI prison A une
examiner la quality, il appa- amended de 10,000 marks et
railt que, aujourd'hui, 2 croi- aux d6pens. I 'est la condam-
seurs britanniques sculement nation la plus s6v&re qui ait
ont une vitesse superieure ai jamais e16 prononcee pour cc
33 nceuds centre 10 amnri- genre de dclil. Mueller a Wtc
cains filant 35 neruds et 16 convaincu d'avoir taussement
japonais. accuse le Dr Stressemann d'a-
Dauntre part, I'Angleterre voir nl implique en 1925
utilise 18 croiseurs Aigs de dans les agissemenls de i'6va-
plus de 10 ans contre 11 min- pomlion Company qui avail
ricains et 4 japonais. On coin cherche mnoyennant duties pots
prend ais6ment qu'un pays de vin a oblenir d'un arsenal
don't 30 millions d'habilantis allemand des arms et des
sur 45 tirent leur nourriltire munitions qui devaient dire
du dehors, don't les imarchis vendus en Pologne.

II t I


V.a, ri, Ire
Cine Variet-Aes
2e Repr6senlation dc la pie-.
ce de H. Lavedan II
T T% i ll 0


I


-


~4.


* ,


0


A


)


II n'. a que deux maniores de par-
ler des autres : on d'en dire du hien
on d'en dire du mal. Noire inilrMl
mous ronville d'en dire du hien. La
i'it # ieu( que neus en disions du
mal. Mais somez rerlain que ,ous
rgretlreerz un jour et lenal el le
hieu que ous em aurez dil.
Henry I ECQUE


" Sensationnebl
En achetant vos tcoiplets chez I ICOLAS
vous obtiendres ute ccupe tries cleganle, un
travail soigneux A la pci ffclion lailleur et
un prix raisonnable defiant loute concur-
rence.
Malgr6 la hliusse acluelle nous meltons A
votre disposition de bon casinuir anglais fail
et fournis A P.or 16,00 dollars.
Complot Palm Beach faith l 1 .urni 10 dol.
Drill blanc superieur 5.(;0 dollars.
Nous acceptous tr6s coutloisement, sans
aucun prejudice,lcsclients quiiiveulentappor-
,ter leur tibsus pour tie conlcctionn6s.
\ E.M. NICOLAS
Marchand Tailleur
305 Rue des MAfacles 306
Pres de la Pharmacie Notre-Dame


~ _


oi ii I I I il IMO M


_ ~I_


Le Duel
par les mmnies interprOles
Samedi 23 courant 8 lienu-
res du soir.


Sur la route
deo Ption-Ville
Depnis queltques jours, de
grands travaux d'amulioration
sont entrepris sur la route de
Petiou-Ville.
On precede r'largissement
des nombreuses courses qui se
trouvent sur cette route. C'est
Mn excellent et utile travail qui
rendra plus facile la circulation
des voitures sur cette voice pu-
blique et dimlinuera les risques
accident oisque les v6hicules
contournent les tournants.
D'autre part, il serait aussi bon
que la Direction Gbnerale des
Travaux Publics aide l'Adminis-
tration Communale de IPtion-
Ville b execuler certain travaux
de voierie A l'intcrieur m6rne de
la ville, tels que construction de
canaux, reparation de chauss&e,
6tablissement de points, etc. Le
budget de cette Commune ltant
des plus modestes, I'Adminis-
tration Cominunale ne peut
seulle entreprendre ces divers
travaux qui sont pourtant de
tis grande utility d'autant plus
que la saison de Petion-Ville
commencera bient6t.



gi. n m lvuUo das
la culture.
L'AMIEO- PROS
Voulez-vous de bons fruits,
de belles fleurs,des legumnes
abondants et riches (dans
vos jardins, dans vos par-
terres? LUtilisez les engrais
chimiques et donnez votre
pr6efrence A
L'Amnio Phos, I'engrais idlal. I
L'Aiuno-Phos est l'en
grais Ie plus liche en ma i
titi'es nultitives: 40 o'o de
nourriture de plante.
Ecrivez ai L'Ameriwan CYa.-
naniid Com0pani .'}35, ( P ilh
S1 enueiw) New } ork- i.S A..
Vous trouverez I'Amnmo-
Phos en gros et au detail a
la Maison Leonce QUALO)
& Co. Hue (du Quai a Port-
tiu-Prince.


M. Adviano ellia
Nous avons re'u, hier matin,
I'aimable visit de M. Adviano
Mejia, honorable Commercant
dominicain qui est le Represen-
tant pour Haiti et Santo Domin-
go des Maisons J. 0. Ventura de
Londres et August Konig & Co
de liambourg.
M. Mejia tait accompagn6 de
M. Lovalon, le sympaihique le-
pir sctant &I Port-au-Prince de
la ep ubliq(ue Dominicaine elt
don't it est le beau-frere.
M. Mtjia compile sojourner
quelques jours I la Capilale
Ipour enlrer en relation avec les
person nalits du Commerce hat-
tien.
lien.
Nous soithaitons tu distingue
Commercaiit uu hcti cux et agrc-
able sejour ii 1ort-:u-]Prince.


PARISIANA
CE SOliK

Mandrin
2c episode
'Enht 'e : 0.:50; ': !cont; 1.00.


III


- -I -


leC^


_


.. a vu, avant-hier soir. A la
(iranid'Hue, tout pros de lan-
cienne Boulangerie du Progrcs,
un gros altroupemenl. II se vi-
dait IA une querellc die iwesiage.
On ne s'entendait point et cha-
cun se disait de lourdes v6ri1ts.
Mais tousces gens oublinient
un vieux prove e qui parfois a
du bon. ( dit: le linge sale se
lhve en lamille.
.*
... voit, chaque soir, A f'angle
dlu Boulevard des Veives et ide
In rue du Centre, tiun group
nombreux de garconnels qui s'y
riunissent el, jits( ui' 10 linhurts
et mime plus la(Iti ans la nuit,
souticncmnt d'alh)racdabranles
discussions sur l'llisloire, la Phi
losopIle, les malhli'nuatiqucs, Ic
loot-ball, le pol, et tout Ic ruesle.
Ces jeunes gens sont Ires forls
en hautes sciences et en belles-
lettres; mais il y a line chose
qu'ils ignorent; c est I plus le-
mentaire notion dle la bonne
6ducatiou qui veuit (lue des gai-
connets deleur ;1ge soiet tou-
jours, A cette iheure, del)uis long-
temps rentres au lover familial.
*
... a vu, avant-hier seir, i la
rue des Miracles, C... a qui un
galopin rappelait certain p)etite
venture des join s de d6che. Ce
petit souvenir I'ut (d6sgrcable 'A
C... aussi, perdant toute reteInue,
il sarma de pierres et cc lul un
bombardment A tout casscr
dans le quarter ai la grandlejole
desbadauds qui applaudissaient,
tout heureux, de cc 1 etit specla-
cle A ... cI il.
... voit avec plaisir, chaque
martin, le grand nombre de (da-
mes et de Jeunes filles qui vont
s'agenouiller au pied dtu (Christ
du Calvaire de la Mission tout
prs de la .a th 6 dra Ie. Elh s
prient longuement, avec Ioi, in:-
plorant secours et consol.tioin.
C'est un bien consolant spec-
tacle.
... avu, licr nmalin, all Maclir
dc la Cathlidrale, ulne marchian-
de pralique diposer la plan-
chelte oil elle avail pict' ses ha
rI'ngs saur sur In ploulelle pla-
cee A I'un des coins du Marche
par le Service Sanilaire
lle avait son conil(loir a ...
i'teil. Mais la planchelttl perdit
cquilibre et tous ts les issons I.-
miesallDreni au nfod de la boile
parmi les d0triits. L.a pauvre
femnme dutl es iepc1iheri un A un.
Et ne croyez point q 'e a les
emlipchera d'lr ve~tdus; car
come dit le pioverb, ce que...
I'mil n'a pas vu...
... a vu, hier, vers 2 heures 15
de I'apris-midi, A li rue Capois
une auto en panne. C'Ulait une
Chevrolet No. 5063 qui, dit-on,
pouvait marcher 4 jours, 4 nuils
ei 4 heures.
Si apres 4 heures de niarche,
ily a uune panne, combien en au-
ra-t-il apres 4 joutrs, 4 nuills et
4 heures? Les homes Ide chit-
lies trouveront...
Busa contre bicycletto
Avant-hier vers 8 heures du'
soir, a r'angle de la Grand'Hue
et de la Rue des C.sars un ey-
c.i te tilait bon iraiA ne ctenantI'
son guidon que d une main dt
ayant dens lautre un capol d'au.-
tomobile.
Arrive A i'angle des deux res,
la bicyclette qui portait le No 2
fit collision avec le buss au
No. 07 Pas rands dominages,
heureusement. La bicyclette
n'eut que quelques rayons de sa
roue d'avant demantibuls. Onu
s'enlendit lacilement et chacua
reprit son chemin,


I Vw = t







LE MATIN-21 Avril 1927


UN BON CONSEIL-
Ne cherche point trop loin
le bonheur. Le plus souvent
on le cherche commc les vieux
cherchent leurs lunettes lors-
qu'ils les ont sur le nez.


L'inmbro!qlio

chinois
SHANGHAI-Oil announce au
jourd'hui la constitution par le
g6ndral Tchiang Kai Shek d'lui
gouvernement A Nankin. Les d(6
peches ne donnent ancun detail
mais on croit qu'il est principa-
lement compose de personnall-
tWs de Canton, de Shanghai et de
Nankin. II y aurait done mainte
nant trois gouvernements en
Chine sans computer les dil'6-
rents chirfs de guerre semii-inde
pendants.
WASHINGTON- Le deparle-
ment de la marine a 0t6 inform
par I'amiral Williams que les
chinois avaient tire sur le croi-
seur ambricain -Cincinnati* sur
le Yang Ts6 Kiang; le navire a
essuy6 le feu de mitrailleuses et
de canons de 75 ou Ie 80 milli-
m6tres.Le ((Cincinnati, a r6pon-
du A l'ennemi avec ses mitrail-
leuses at sa batted ie de 150.
DBnoiemfent de la rise ininislri-lle
yougoslave
BELIGAI)DE-Un nouveau ca
binet a 6t form sons la pr6si-
dence de M. Voukitchitch qui
prend les porlefeuilles de l'inl6-
rieur et de l'inslruction publi-
que ; M. Marin Kovitclh est mi-
nistre des Affaires trangcres.

L'0piloilue du comuplot conlr'e
Pirin4o de linera
Le (hGal Weler remis en liberl''
MADRI)IID- Le g6nfral Wey-
ler, gouverneur g6n-ral de Cuba
pendant la guerre liispano-ami-
ricaine, a M6 remis en liberty
aujourd'lhni par le conseil de
guerre.II avait et6 accuse d'avoirl
pris part au mois de juin ai un
complot pour renverser le gou-
vernement de Primo de lRivera.
Le general Aguilera, ancient mi-
nistre de la guerre, un des accu
s6s, a tt6 condamn6 at six mois
et un jour de prison.

Graves iunondalions aux Etals-Ulis
Le Mississipi Imonte toujours
MEMPHIS- Grossi consider
blement par les inondations qui
se sont produites sur une gran-
de parties de son course, le Missi-
pi menace de rompre ses digues
et de couvrir de ses eauxdes cen
taines de miles carrcs de terre
cultive.)De tous les c6tes les ri-
verains luttent contre la catas-
trophe qui les menace et eni-
pilent des sacs de sable Ie long
des digues ou construiseit A la
hAte des rev6tements de fortune.
Partout oil la riviire a dlbord&,
c'est la ruine et la desolation.
Dans le Missouri, A.rkans:as, le
Mississipi,1'lllinois, le Kentucky,
le Tennesse et l: Louisiane, 1'i-
nondation a chass, de leurs de-
meures plus de 2.).000 person-
nes et cause dies millions (Ie dol
lars de dbgAts. On compile jus-
qu'ici une douzaine de morts et
sypt6me decourageant,l'eau con
tinue a monster sans cesse.
A Fort Smith ( Ark imsas ) le
Bureau mcteorologique prIvoil
une hauteur de 37 :1 38 pieds
chifire inconnu jusqu'ici.Les ri-
vibres Arkansas, White et Saint
Francis out d6bord6 en une dou
zaine d'endroits. La locality la
lus gravement imenace sem-
lait etre ce soir la ville de
Knowlton (Arkansas ) dans les
environs de Laconia. Les habi-
tants reclament d'urgence des
secours.

Peur raimlieration et la protection
du Canal de Panama


WASHINGTON- M. Madden,
president de la commission des
credits de la chambre, a recom
mand6 au president Coolidge
d'affecter un credit de 50 inul-
lions de dollars A I'amelioration
de la navigation dans le canal de
Panama. Le reprdsentant Mad-
den qui a pris part aux negocia-
lions pour la construction du
*anal a declare au president que
si des 6cluses triples ta.ient O(a
lies la construction du canal
du Nicaragua ne serait pas n-
cessaire avant de nombreuses
annAes.

D6mission du Cabinet
yougoslave
BELGLADE-Le cabinet Ou-
,iunovitch a de nouveau donnt
L. admission ; on pai lc ,e Ila 1 'l
zi.ation d un cabinet de coali-
1Mg


LA SCIENCE MEDICAL
demontre que toute personnel a besoin
d'une abondance de vitamins tous les
jours et que ceux-ci proviennent unique-
ment de la nourriture que 1'on s' assimile.
C'est de cette facon que l'tmulsion
Scott a r'huile de foie de more con-
tenant des vitamins avec glycerine et
hypophosphites de chaux et de soude
soutient i'6preuve et rend service. C'est
exactement la nourriture tonifiante don't
des milliers d'adultes ont besoin pour
obtenir l'energie necessaire a leur travail
de chaque jour et les enfants, pour
1'tfde ou le jeu.
Les meres nerveuses, surmenees
emploient I'Emultion Scott afin de
soutenir leurs forces pour leurs travaux
joumaliers.
Trois generations ont demontri les
merites de l'Emulsion Scott.
Ne remettez pas un devoir determine.
Protege e a sante de votre famille
avec 'Emulsion Scott a r'huile
de foie de more absolument
pure.
..3,V3


En P nO

de 1nmots...

L'ouverture de la hietraite
annuelle de l'Asso,'iatioln des
anciennes dl1ves de Ste. Rose
de Lima aura lieu lundi pro-
chain, 25 avril, A 5 heures de
I'apros-inidi.
La retraite sera prechie par le
P1Ire Lanore.
D i ma nche prochaiiin, 21
avril, les acteurs de a L.a Renais-
sance)) parent pour Jacmel oui
ils donneront quelques rcpr6-
s*ntations thbAtrales.
Les travaux de construc-
tion des nouveaux Bureaux du
Th16graphe et du Tel'lphone
sont en bonne voie d'achleve-
menl. Ces services publics pour-
ront probablement vy tre ins-
talks le ler mai prochlaiw.
La fote conslitutiomnelle din
ler mai sera c6l6br6e par les ce-
r6emonies d'usage. 11 y aura ex
position agricole et industrielle
A Damien.
C'est lundi prochaiiin, 25
avril, qu'aura lieu la reouverture
des classes aprcs les vacanices
(I P l(Iues.
Le Service de la Voi ric
done avis que I'cau utilis.e
pour I'arrosage du Champ dec
Mars est impropre a la consom-
mation. N'en buvez done jamais.


Le b&Ulment de PEcole
National de M6decine
Les travaux Ide construction
de I'Ecole Nationale de lkdde-
cine (Jui, comime on le sail, sera
,rigde dans la grande cour de(
I'llopital (ieni ral,pi'rogressenit ra-
I)idement. Le plancher en belton
arm6 du premier etagce es en-
liirement achev'. II a Iet coul6i
l I'aide de coffruges en acier,
systlme qui a 16 emiployY pour
la premiere fois en Haiti.
C'est I'lng1nieur hailien AdrIien
Scott qIi dirige les travaux de
construction.


L'4cole des Fr6res
de Ouanaminthe
La construction du bhtiment,
(destin i i longer I'ecole des Freres
de F'Instruction chrelienne in
Ouanamiinthe qui availt te sus-
penIdue ces temps derniers, a
M6l reprise. Les travaux sont ac-
tivement pouisuivis et on es-
pre qute I'ecole sera complete-
men achev6e pour la rentrde
d'octobre.
On sail (que cet lablissement
est tr6quent6 par de nombreux
enfants de la region.

Statistiques
d'Etat-civil
Section Suid de Porl-au-Prince
SDurantI le mois de mars ecpt-
,16 il a 6t6 enregistr6s par le Bu-
reau de l'Ollicier d'Rtat-civil de
la Section sud de Port-au-Prince:
)2 naissanc,'s, 10 marriages, 37
decces et 1 (divorce.
L'Exposition
do Santiago
de Los Caballeros
C'est le 5mai prochain que
s'ouvrira a Santiago ide Los Ca-
balleros la grande Exposition
igi icole, iindustrielic et du Ira-
vail 5 liquelleles commneriaitls
et indListriiuls hailficis ont 06in-
vil's i1 prendre part.
N( us r pplons Ai ceux qni
C'o CIilenlt y exposer les produils
hailiens qu.'ils doiv'ent les fire
p)irvecilir avant samiedi hi M. Ed.
Elsl've, prisilelt Ide la Chainm-
)re deConmnerce lihaitienr.e.

Mort d'un 616ve
A l'Ecole Apostoliquo
Une n o u vel ee ois, IT'cole
Apostolique de Port-au-Prince
vient dtire I'rap) 6 e par un
deuil cruel, avant-hier apr6s-
iidi, en ellet, est mort au Pelit
S,'miinaire, on ilsinivait les coturs
de rh'lorique, le eIeine Marc
Nargron, levec a I'Ecole Apos-
tolique.
Les f unctrailles onlcu lieu hier
;al)rt-s-midi 4 heures ia Ca-
Iith (rale.
A laniile eit A I'Ecole Apos-
I(olique |)prouiVL'es l),r cc deuil,
inotis eivoyous nos bien vives
con dol0a inccs.


Ol Delicieux et reconfortant-Purement HaI

.i Vicux de 14 ans-Couleur naturelle, prop
'l a son age.



I1 n'y a aucUine composition et nous payons une Prime de 10i

a qui nous orouvera le contraire.


r rois Etoiles **V.O--Or 1,50 Bouteille Depot General: Spots (

Sirois Etoiics 1 i GRAND'RUE 1532


~-b h


5-
a'


--I --- IIICIC~IIIIIII bsas


[~j~b~i~j


~ul _31 OEM


-- -- --


T







, ...LE MATIN- 21 Avril1921 "


DRAG NSPE


j~P~~~ I i


Le maximum de conf orl.


(


Juste


Le contort que vous Ilprouvez duns ine IIUPMOH1.L"
SIX est di ;'i henacoup plus qu'it ss performances sans
cgales, II provienl de la sIcurit que procure un contrile
elficace, et un champ de vision dec 4) o/o mcillcur au
dessus pour le chaulleur, il provient de la grande solidi-
t& de la uouvelle carrosserie combionl e acier et bois de
HUIPMOBILE, il provient de la qual l6 de fabrication
qui a toujours tait ia HUPMOIHILE so distinguer du corn
mun des automobliles.
La I1UPMOBILE SIX vous apporle en meme temps
qn'un grand coulort physique, un grand comfort d'esprit.


aussi lisse quc

mon visage,p)apa!


La Co npagnie Gillette n'assume
la responsabilit( du parl*'it lone
tionnement de la vraie lame Gil-
lette qcue lorsqu'on s'en sert avec
le vrai rasoir Gillette.


LISSE an voucher, laissant une agre-
able sensation de proprcle et de frai-
chcur. \voilA I'cffet d'ltic barbe failed
avec Ic vrai GILLETTE.
l't vous en :lerez I'experience pen-
dant Its 3:65 jours d I I :nn'e.
Fuai c sa harbc Ic lemalin sera un
hon passe-temps si vous scrvez d'iii
GILLETTE.
'cs st ien commicnTcr hla journec.
11 y a des jeux de GILLETTE lan
portce de routes Ics lbourscs. Voyez-
les chliz volr loiirnissctr.


jho i.rcr .s, FS: .l Ala C1 lour de Ismalie
.,h:.;.WLS, D^ITTC BLUCAHlTlA-Pour laprelml
,-- '.e lois depuis son retour des
U -bU hI^ z B-lEtats-Unis,la reine a commence
U- II ^ a assisted a des r6unionl mon-
Si daines. bille dolt et r are ce
1 "OP usoir A I'(pQ.ra et on conusidre
M-y M'l que cette nouvelle miuque quo
S"'" f ,,,.. ,j taLt (c sat11c t:: oi Ferdimfad
S -;.-* ........... .. .. : ... .:,... ,, II f s e..o.." o 'Seat co sidrit lhi t t a tlM %h
*dM-dr d J& ri sau0 80 s. ..* W.. ib u .Keut. Ade g (am#a di p &mm |
-oft& M Ghkof mesommM, 0. "M af"D am". MOM ftesliI


U. ..---*
-a '-~ -.-. -- *.. -~ - U


* -. -- ~ -w--~


-~~-. .L. i - .A


~IjIlve


I -


6-777-7,F "





II .1 MAT, 21 Avril 1-27


Sun Lile Insurance Company


of


Canada


La plus Grande Compalgnie faisant des affai' es ordinaires
I'Empire Britannique.

Forteresse de solidite


311


A


Assurance on coiu's (net)
Une augmentation de P.


P.


1.256.490,ooo


ow5.393,o000o


Nouvelles assurances avec primes pavees
Une augmentation de P. 72.412,ooo
Revenue total
Une augmentation de P 9.825,ooo
Versement aux assures et aux be)neficiaires
Total des paiementsdepuis I'organisation
Reserve pour cas imprevus
Surplus au-dessus de toutes Obligations et
Reserves contingentes
Une augmentation de P 5,371,ooo
Actif au 31 Decembre 1926
Une augmentation de P 42.195.ooo

LES DI)IVIDENDES


265.889,ooo


78.972,ooo


38,576,ooo
257,816,ooo
11.000,000


34.011,000


345.251.ooo


aux Detecnl urs de Police sont augmenil tees pour la sepiemne annee consecu"
:: 81


- -~


Extrait du Rapport des Administrateurs


11,I
,^i


Les op1rationq de "annie ecou!iv so sont traduites par de pales ou autrs litres qui avaient atteint une forte prime. Le tell que figurdeau bilan, eat P. 5,000,O00 au demon doe lT'
substatlilsa proarcs daons tontes les sections. taux d'int6rdt rtalisd dans la moyenue des placements de l'actif luation fakie par les autorite Uddiralms. U0.
Les nouvetl s assurances avec primes pay6es s'etablissent pres- s'est aussi accru au chiffre remarquablo de o6G9 pour cent, grace Le fonds destiny aux contingencies impr6vues, s'*st scioret|
quo au double du elhiire d'dl y a deux aas. aux augmentations impoitantes de dividends, actions do jonis- P. 1,000,000 ce qui en 6tablit le montant sous cotte rambtl
Les assurances courantes, deduction raite des reassurances,... stance et gratification do titres rogues en rapport avec diverses P. 11,000,000.
accusent une augmentation exc6dant viogt trois pour cent. valeuis (n porttleuille. Lcs beoilices payf& ou r6partis 6 nos uasrs durant Is coqjo |
Lo. pol:cs el oortilicals de group acluellement en vigueur 'e On paut juger de la quality des placements fig rant A l''ctif, I ann6e so soot 'evds & P. 9.235,526,80.
lotaoliet bisn au delt du demi-million. par le tait que sur 99,55 pour cent des obligations elt 99,71 pour AprAs avoir opir adqqd i t ,Moc tQgpp,"l, d
Au point do vue resources et r alisations de profits, lds chief. cent des actions priviltg6es pas Un aeul dollar d'intirt ou de P.5.371,564,56 a bip6teu o-pe d.o i 56q4ai'c. M 4ea1 r
fies seot dgalemeat satisfa!santsa. dividend no fut eon retard d'un seul~jour. Les dividendes actual- Le surplus ea o c~w dedt oobligAle ':.c"apg6tl dil 1
La quality suprieure et leIs caractre profitable do nos place- element enca'sous sur no4 actions communes excddent do beau- coo et capital, eso prveee maintesa t P.i84,011'565,25.
ments so soot Je ocuveau affirms. Comme r6sultat de la rdJue coup ceux qui 6laient payables sur cos mAmes valeurs Jor@ de Pendant six ea6ts de suite, as iaie es a LI
lion continue du taux d'int6rMt g n6ral, et des conditions satistai leur acquisition. pants oat i ea,.A d.DeabteWI mm
states de I'ioduitria, une oouvelle hau.se s'est accentude dans Le surp us global rdalis6 durant I'annde s'est monte i P. 20, to de b6a6fices tut portAe as double.En m6me temps que o ehU*a
nos oblig>ti'ns & long term, do nos actions privildgieeb et autree 157,007 28. De ce chef furent alfectdes lea appropriations sui- des assurances eu course soe ultipliait 4 1 J* .A-4,m-if..
valours. L'Utimation do nos tatres perle D6partement des Assu- vantes : 1920, le montaht pay4ou r6parti 0e b6a6Mc%- WlaI
ranges du Dominion, de6mootre 9ue la plus value du course de La a mme de P. 2,000,000 a 4te soustraite de I'dvaluation ofti- police s'cceroiusait de e4 loas at d ,emib. I **
no4 valeairs s'est accrue duraut I anade de P. 6,891,266,tV. De cielle do nos titres, en provision de fluctuations dventuelles des pouvoir announcer, pour ta septi6me fois consdectlvo p
plus, la )),nma de P. 1,7,9,3t'4,5i a 6te rdalis6 comme profit valeurs marchandes 6tablissant ainai & P. 5,000,000 Ise mootant augmeatation danalct*ehloe dlhe* 6ict does!
Mt par l'amortissement ou la liquidation de d6bentures man ei- mis & part i oette fin. Eu d'autrestermee, Ia valeur do not itres, i aos d6teDteurs de police duent t course de os *etr.J .

A. BRANDT, Agent General


La apie aOri

Genaro Hurtado
lenBl*e t Rue desyMiracles Pjrt-au.Prince'.Halti
A Is plaisir d'annoncer A ses amis, clients et le pu-
blic on general que dans son tlablissement on trouvera.
Us Chapeu pour chaqsie goll el chaque person;
ami qu'une variet* d'articles pour cadcaux nouvelle-
apwt requs; vous trouvere- un assortinmentde Sirop et
Luquors,aans oublier tLa punch crema, cette pr6cieuse
bIon espagnole.
La Maion HURTADO offrira un souvenir jA claque
cNtepr.


Ne buvez pas ou buvez
Le Rhum Nectar
Ne 1940, Roue di 7.i. deot
Le soul Rhun4 qul, tire lLco6lsi nt elsubus
direetement parDistillation Mimple du Sirop des Cannes,
d'un Unique at "loujoursmime plantation et le seul qui,
vieillit par I'action du temps dans le d6p6ts avee exclusion
rigoureuse de tous dangereux secrets d iabricatlon
ot sans adjonction d'aucun ingredient d'usine, conserve au
jugement de la plupart de nos Notabi'itUs Mddicales at sui
vant l'appriciation de bonds amateurs, la snavitA incomparable
du bouquet el Iex plus rminarqu bles qualities bygi6niques.
M6me p is avec excis, Rhum Nectar n'enivre pa. et no pro
doit pas l'A!,oliame Ala longu, comme Irs aotres iroduits
s'milaires et com me !es autre 9spritueux.
40


FINIBS LES PANIESj

CAOUT(OIOUC lI
Unic hAinc nouvellc pour tous lee proprM I
Cranion I I I


met en venle son PNEU SOLIDE 30 x 5 pour tout
de cltte i(mnension.
Je vois invite a passer A man Magasin pour 00
mnonstra.tion, il s'agit Ide votre int .t |
L. PREETLZMAN N-AGt-AH IM p !"


- .-


S -A ..


--- -.


I ___________________________


)h


r *
'*'. '
'.
, ^
"'l 3


'A


--


I mI I I


-- --


Emorimm"


---- ~-7a-~


1<


L- ---


**




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs