Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04431
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 04-02-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04431

Full Text





0IIECTEUR IMPRIMEUR
"Imcnt MAQa01RM
Bois-VtMA
1356 Rue Am6ricaine, 1358
TI'LEPHONE N*242
i NtUMERO >20 CENTIMES


S6ime ANNIE No 6064


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


SAMEDI 2 AVRIL 1927


ot fchroniquo du samedi...


jes parfums et la Fcmmc


a pafuinms fontl parties in-
,jrite de la toilelle f6imini-
*J crois done utile tie dire
,i,-b s-unes de mes penseesi
Ait ipg:d.
j'ai, sur les parfums, une
tmisut d1at l1enonic pour-
ra bien paraitre paradoxal,
1s0luia s valeur. j'en suis
, ncue. Je pretends cue
I npls um qui ravile sa i)rs-
est absolument odicux.
-ce done qu'un par-
dira 1-on, sinon i ne
faile pour se repaindlre
S rune sensation ag; :a-
IblIewns de i'odorat ? Sans
double, voilLa une. tres honne
dfuition, mais qui n'est nul-
1tf0 en opposition a v e c


Nolez bien ceci, c'est que
lorsqu'on abuse des parlums,
on ne s'aperoil Ipas soi-mineme
de I'ellet product. On shabiltue
a vivre dans rette almosphlwre
inervante; la finesse de l'odo-
rat s'6mousse, et il est litt6-
ralemnent exactl(qi'on ne plus
appi)recier l'i en s I c s i t e des
odeurs clue I'on |)orte sur soi
el que Ion communique aux
autlres. II est done fort possi-
)le que parmi mes leclrices, il
s'en trouve qui, en lisanl ces
lignes, mn'approuvent compil-
lement,sans se rendre comillel
(qu'el!es-m1imtes sont un 1eii
attcinles du travers centre le-
(quel ic m'li-ve; cela it leur in-
su, sans s'en doulier.
irl fv. -- III L I


~i dire. 11 sullil, en cilet, d user ha-
Je m'explique: lod cuiir la iluellemnt d'un parfum in a
Jas exquise devient insup- base de inuse, d'ambre el de
Z'table si elle est assez p)n,- ipalcholi, d'en faire un usage
rtealpour se coniunu iquer constant qui augmente inscn--
ign'Aboses que to uche cl sibletent la dose employee,
V~hprochc a personnel qui pour ne plus se rendre complex
mf est impregnie, si elle se re- de 1'ellet produit sur autrui.
adetis I'air de taqon ai le E'n peu 'instants, cette odeur
a urer etl le d6nalurer, ia le piciilre les vylements, les po-
ridrtlrrespirable. Pour ire res dIe la peau s'en imprlI
mez subtil, pour tre accep- gnent t I'on devieni ainsi,
able, un parfuum idoit ire sans Iavoir voulu, un sacliel
t~abli, 'as.ez le, e', Ipoi ir tui ulat nl.
hocentrer abs,)lumenl su r
fet'il en faith usage. A celle Je ne parole pas sculement
t'hion sculement, j'admets icide I'inconv6ninl Itresgrand
6sage des parfums. cependant d'etre desagreable
Peat-tere suis-je dans une aux personnel qui vous ap-
position nerveuse spciale: proclient, en aflectant scrieu-
sais pourtlnt bon nombre segment leurs nerfs delicats;
personnes qui son' de mon maisje suis absolument d(avis
is. Mais ce qu'il ya de cer- que la femme come il laut
0n, e'est qu'il me serait ab- (oit 6viler avec le plus grand
I impossible de rester soin I'abus des odeurs p a r
minutes dans une pikce trop pn6t rates. 11 ne faut
setrouverait une lemmne pas que la presence d'une
lant une de ces odeurs ir- teumne se manileste par quel-
es qui ne repectent rien, que chose qui attire lattcn-
slttachent a tout,aux che- tion. La femme de b-In ton ne
Iaux vtements,(qui-vous dotl jamais rien laire qui la
uiven t dans la rue quel- fasse remarquer:elle cesserait
Diligence que l'on fasse et sans cela d' tre la femme de
l6siste enfin aux ablutions bon ton. Or, les parfumns vio-
lSH prolong'cs. lents out plus que tout, et
vous avez eu le malheur mieux que la robe la plus eton-
Urrer la main d une per- nante, le )rivilege de forcer
ineainsi partumne, brilez attention.
1113s; si vous avez touche Je ne pretends pas, bien en-
m ou c h oir avec ces tendu, exclure de notre toi-
pgnts, hAlez-vous de letter l'emploi des odeurs ddli-
I d6barrasser. Malgre cates et fines, qui est extrtme-
ne sera qu'avec une ment agreable : je pretends
iiliie el aprs des h lieu- seulement qu'il faut savoir les
t police que vous p ur- t hoisir el les employer discr&-
ier une si fAcheuse tenient..
l t.re. I SUZANNE CARON.


"doyer centre
erohibiUion
I'
1 eMnt uillier demanded
do d8e aeamdemcntl
LBNY- M. Louis A.Cu-
leMlOcrate,membre de
,mblke,a pr6sente ce soir
4SOlution, demandant au
Ifks-'d'abroger le 18e
ndMa, II pretend que
Ultorites des Etats-Unis
'aux habitants de l'Elat
-prk une gu(6rilla D
dU de violation fla-
Ir. la Constitution et
Clut ,de d6nis de justice,
Wfielu'ellesdebauclient


action de la loi de
S.a 06t poursuivie
"0on qu'elle n'est
trempln politique
lion gouvernemen
ment sterile.
1ual charge de ju-
nquants, faith fonc-
is de iulge,d'avocat,
' idbfli, d'avocal
Ise, et de jury, et


I accuse se voil refuse tous ses
droits constitultionnels.
II y a, dans I'Etal de New
York, des milliers d'endroits
o6l l'on boil, calts, cabarets,
boites de nuil, o6f la jeunesse
amiricaine se refugie jour et
nuit, pour consommer des
boissons alcooliques. Et dans
nombre de cas, ces iablisse-
ments louclies sont sous la
protection des agents mnmes
qni sont la pour veilleria l'ob-
servation de la loi, ou bien les
agents de la prohibition, qui
d pensent les fonds du gon-
vernement, vendeut avec des
binefices enormes des spiri-
tleux empoisonncs.
( Les citoyens ccupaut des
situations en vue, sonl les
premiers A violer ouvtlte
ment le 18e amendment, et
ils s'en glorifien. plul6t que
le contraire. Le resultat, c'est
que le respect de la loi dispa-
railt rapidement dans toutes
les classes de la soci6te.
((Le gonverneament des Etats-
Unis lui-meme s'adonne au
bootlegging, et il a fond6


Dilln iynche
Une here d61icouase sur la Riviera
Tehllh' sl la. s m saienui q: I'on prolile en il ial:



on I Carlo


11e.alisalim sol mpueuse de I,. M.tercian ii
de P1l. Opp(cihei n) ; avec des arlisles ainit's
Berllv y illour C(:rlylei Black\\el
.Jeaii Ay1e (ieorges 'I'rilf
Ra Ihel' DLvirys.


oinulr de e(,Itles clindesti.
nls poury tllitier les jeuunes
getns etl IC'sjcunlls tifeClnim s (I
I'Etlt de New-York et les d(d-
batidher.
"l)as son dlsir d'appliquer
la loi (le prohibition, le gou--
vernemtcnt des Elals- Unis faith
enmpoisonner alcohol et m '-
ne contre ses adnministrus uine
riltabl campaign die mecur-
A I licure actluele, le gotu-
Nei c nntl l dies (1 tals-U uis fail
-inx hai.bitanlls te I'Ela t de
New- Yua k ltne veriiable gue-
lilla".


( LA SOLIDARITI.m
Socilet d'Assistinre, llutoelle
La reunion mensuelle dela
socicle aura lieu, Dimnnche3
avril, Ai 4 heures de i'aprs-
midi, au local ordinaire de
1o0s dliberations, sise i la rue
du Maasin Ide I'Etat.
Le bureau, vous pricec ie
vous reunir en plus grand
ntmibre possible a cause de la
rceplion probable de nom-
breuses dames qui ont deman
dees Ai parlici Icr i nos travaux
comme membres adhirentes.
Ordre du jour
1. Preslation de serment.
de nouveaux membres.
2. Sanction de procks-
verbauix.
3. 1 ecture die la corres-
pondance.
4.- Causerie par le Con-
seiller Mr Felix Coicou.
5. Question d'intlrtl (Ge-
neral.
Le President. BOS()
Le Secr6taire, L6lio JOSEPH.

Avis CommF01eial
Monsieur F.S6journ6,donne
avis au public elau commerce
que pendant son absence MM.
Henry Scott et lenri Elienne
sont conjoinlemcnt cliarges
de sa procuration.
Port-au-Prince,le 24 mars 1927


d'api)rs Uti sC'-nario
d Ious lets publics.
Louis Allibert
Charles Lamyv


LES

I \'-1Tene ents


In serfel ambn'riT.aiun esl o1n4111 '
IN en Chiinc
muorl ;i (thanjl,:i. I.' llilide
des Sioiels
SChatglmiT.-- On a retir aau-
jiolrd'hui, de la rivi.re WVhang-
)oo. le corps dit ser!gent James
I. Montague, du corps des fusi-
hliers marines dcs Etals-Unis. La
poli e croil qu(il s'agit d'un
crime.
.e sergent Montague, qui est
natif tie Virginie, tail arrive
avec les troupes envoyees de
San-lDiego A board du transport
Chaumont )).
4 l.a situation continue a Aire
s6rieuse, dans les milieux ou-
vriers, o6f les mentes commu-
nisles prennent une ampleur
tie plus en plus grande. Diman-
che dernier, des inconnus out
assassin le conlremaitre japo-
nais d'lune filidure tide colon, et
out disparu.
On voil de plus en plus, sur les
murs des lilatlures, des placards
incitlait lIs ounvriers A se sou-
lever iiiindiailemenl et s'en-
parerdu pouvoir administralifh.


A l'Ambassade
Am6ricaine do Toklo
hDes miembres dlIn la iiie noire pro-
t'shint centre I 'exeiilion de
Sa co c de Vanizelli
rokio.-- i)cs agents de police
out gard16 l'ambl)assade amnri-
caine aujourd'hui, april's une vi-
sile d'un comilC d'une ligne
noire pour faire une protestaotio
contire I'execution tde Sacco et
tie Vanzctti, qui sattendent
maintenant A Ohre execults datns
Ie Massachusetts.
Comme c'etait un dimanche, il
n'y avail qu'un employ japo-
nais I la legation quaud le co-
milt s'est prsenlC. II a dit qu'il
revicndrait pour voir I'ambassa-
deur Macveagh. L'incident nest
pas considered comme serieux,
toutclois on a pris certaines me-
surcs de precautions.


ElA range

ruEmour
Depuis hier, unc rangee
iuneticr circuile en ville. De
noinbrl)us'C s I)persones sont
vniliCS. elIn Ilos Bureaux, pour
niousats lli(rme" (i 1'n lchieur,
en ramenautl ses lilcts ldans
les parages dti la Source Saltie,
ya I ron' veuI 1 norme p)oisson.
l'lis nous inlforment en
onilte (lu'ont pent voir ce ph&-
IuIolllln e (ds ce soir.


Ajustez votre
carburateurl
Notre notivelle gasoline don-
nmnt un I)mieleur rr'sulltatavec
uinc faible consommation,
Inous recommandons a nos
clients cl iaux consoniinateurs
de la gasoline Texaco novel.
Ie el meilleure d'ajuster leur
carbuialteur alin d'avoir un
melange restreint. En se ser-
vant (de notre produit on o b-
lient lc maximum d'acclera-
lion. D)onc,moins die gasoline,
line plus grande quanlilei
lair,une puissance plus gran-
d l, la distance pa)lIcurue plus
longue.



Le Senateur

Borah
apprond P'espagnol
Le s6iateur Horah, de i'ldaho,
3ui est Ag6 de 61 ans, a d6cide
'iappretndre Iespagnol. Le s4na-
teur a cu rneemment une dis-
cussion trcs vive au Senat avec
le snialeur Ilingham, qui con-
nait lespagnol, au sujet de l'in-
terpre-alion d'uii mot de la
Constitution nicaraguyenne. II
s'est alors mis Ai etudier la lan-
gue espagnole afin de pouvoir
comprcndre les documents et la
correspondence (qui inolnent
son bureau depuis qu'il est de-
venu adversaire convaincu de la
polilique de administration au
Nicaragua et au Mexique.


LIS MISSIO.NAIEItS A (IROS-MORNE
Depuis la semaine derniere,
le Pere Manise a commence, A
Gros-Morne, les predictions
de la Mission.
La cl6ture de ces sermons au-
ra lieu demain et les Pr6dica-
teurs regagneront la Capilale
pour l'ouverture du detour de
mission qui doit commencer di-
manclie A la Cath6drale.

SLeos Casurs-Unis
Le dimanche 10 avril, A 9 hs.
du martin, aura lieu dans la cour
de la loge ((Les Cceurs-Unis
le tirage de la rafle organisbe
pour achiever la reconstruction
du temple decette loge.
Le tirage sera, come tou-
jours, accompagn6 d'une petite
WIle. 11 y aura tombola et ker-
messe et la conference sera pro
noncec par le Grand Maitre L&-
lio Joseph.
Le Venerable de la loge, pris
par ses occupations personnel-
es, a dtlegu6 ses attributions
pour I'organisation de ces Iltes
A un Comite qui signed les billets
dcs rafles.


Grande tabriuo do
6110e ot harnail
1>KR
MAURICE HOUCICAUT
1931 Grand'Rue 1931
En lace de Catts Pressoir
Seiles anglaise,americaine et
mexicaine. Chabraques, vali-
ses, janmbibres, mors etc. etc.
Plix exccptionncls.


lilre II il,


I


O


j


*'/


, w


Le iraiail d'hier ie eous dispense
pas du Iramail d'ajoiurd'hui. Le Ira-
vail d'aajHurd hui e sons dispense
pas du travail de demaim. II 'y a
que les morls qai *Nl le drilt de se
reposer.
PORCAPi


* Sensationnelb
En achetant 'vos complete cl.z I lCOLAS
vous obtiendrez une ccupe tIrs ,elgante, un
travail soigneux 'i la perfection tailleur et
un prix raisonnable defiant loute concur-
rence.
Malgr6 la hausse actueHe nous mellons A
votre disposition (de bon casimir anglais faith
et fournis P.or 10(,00 dollars.
Complot Palm Beach fail et fourni 10 dol.
Drill blanc su|prieur 5.00 dollars.
Nous acceptons trbs courtoisement, sans
aucun prejudLice,les clients qui vetulent appor-
ter ler tissus pour &dre contectionnes.
E.M. NICOLAS
Marchand Tailleur
305 Rue des Miracles 306
Pres de la Pharmnacie Notre-Dome


LII Lr


L


c-------------------


- -- ---


I


volge1


... a vu dimanche dernier, A la
gaguerre dtnomnume ( Le Crand
Orient ), un galantin qui voulut
tpouser la querelle d'une Belle
de-nuit, A... 13... La ~Oille) lai-
sail du tinlamarre et* un agent
de i'ordre ullait la mettre A la
raisonl lorsque le jeune honune
cut la velletil de voulour s'y op
poser. Mais lorsqu'il vit que lui
aussi il prendrait let chemin du
post de Police, il devint plus
calmne (u'une eaU dorInante.
D)es copains,(|qui assistant A
la scene. (Ic,to is du blrusque
ichangenent d'alliltde du grand
Prolecteur des (I fills s sans de-
fense demandOcInl t' I'agent de
ne donner aucune suite Li I'inci-
dent. Et ainsi linit la comintdie.
*
... a vu, mardi vers 2 lheures
du martin, tout au has de la rue
des Miracles, un juuc nmusca-
din M... D... qui ado)re les on-
gues 1l,"neries nocturnes et les
gros plaisirs de l'oin)re, fair
soudamin irruption chez soil amie,
la nomm6e Mariana et, I'on ne
sauit au just pour quelle raison,
avoir avec la fille la plus vive
querelle. 11 y cut de la case,
verres el chaises brisses, eclats
de voix, cris, injures qui jet'-
rent un grand moi dans ce
quarlier. El ce n'cst pas pen
(ire. Mais ces messieurs et dame
ne pourraient-ils so'utionner
plus discrOtement leurs difl-
rends ?
*
.. a vu, mardi apres niidi, vers
les .4 Ieures, L la rue des Mira-
cles, en face du Bureau Tech-
nique, une pauvre minndiante
s'allaisser, d6faillante, sur la
chaussee. Quchues m in u tes
p1lus tard, Ie camion de 'lil6pital
arrival; mais quellc ne fut point
la surprise des passants de voir
ia lemme en (eltresse, se dres-
ser soudain et bousculer rude-
ment ceux qui voulaient la faire
monter dans le camion. Est-ce
assez curieux quand mt0me Elle
metrt d'inanition sur la voie
publique et elle refuse d'aller A
I'll6pital, oii ellc serait soignea
et nourrie.

... a vu, mercredi vers 4 heu-
res de I'apres-midi, Li la rue
Bonne Foi, une auto Ford, nne
limousine No. 514, don't le chauf-
feur ne conlourna point le coin
de la Grand'Hue suivant les r6-
glements de Police. Un gendar-
me lui tendit alors la fameuse
carte rouge. Discussion. Chauf-
feur et gendarme se pricipitent
chacun de son c6ti vers des mai-
sons du quarter pourvues de
telephone automatique.
... vit arriver un lieutenant G.
d'I. qui, apr6s avoir ecoutd les
deux parties, tendit la carte
rouge au conducteur de r'auto
qui lut bien oblige celte lois de
I accepted.

... a vu, mercredi soir, A r'A-
venue Lafleur Duchesne, une
scene des plus scandaleuses qui
se deroulait dans une mason
du quarter.
Deux camarades V.,. et L...
protendaient avoir respectueuae
mient certain droils sur deux
gourganiidinw habitant la mai-
son. Le premier d6clara que
I une d'ellesatait sa promise, le
s cond que l'autre 6tait sa moi,
lii.. Juqu'ici les choses all6rent
assez bien. Mais iorsquelesdeut
gentlemen qui 6taient asses huk.
umides voulurent jouir de leurs
apparut et, turieuse, s'y oppose
brutalementdisant qu'elle avail
elle, an droit plus sae: c:
de maltresse de maluMs
La scene fut alora des plem__












LE MATIN- 2 Avril 1927


UN SON CONSEIL
Approuver loujodrs cc que
le Puissantdit, rire touioius
quand il rit, c'est, d'abord, men
writer son In ris el rendre un
lnaluvis service At soi-mnme
'el A ses semibl)bles ; car, on
suscile cliz lui hi tyranniu.

lentes, car ces iAdemiiselle )) ne
se rendirent p us I'a ilemient aux
raisons minaternelles. 11 y cut
alors &ehangede nots obscines,
scandal, tumullc qui reveille-
rein en sursaut les paisibles ha-
bitlnis du quarter centre aultres,
M... RI... chautleur-m&'anick'rn.
... aimerait bien ne plus voir
pareille scine dans ce (luartier.


Overture
du Uonseil d'Etat
Apres-demain, premier lundi
d'avril, le Conseil dilait s'ouvri
ra en session ordinaire confor-
micment A la Constitution.
I'aprls nos i n Io r in a tI i o n s,
d'iniportaiiles lois de finances,
d'agriculture, de justice et d'ins-
truction publique seroni sou-
mises par Ie Pouvoir Ex6cutil i-
la sanction 16gislative.

A la Cath6drale
C(reinoni' ordinaire
D)enain, nl cours de la grand'-
inmesse a la Cathdlic le, S. (i.
Mlgr. l'Archevqltue de Plort-au-
Prince conilcera Ie diaconlIat, le
dernier ordre niuair1, aux ab-
)I s luilieus hitei eL Ki el)reau.
A la fin dti niois, en l'al)sence
tie Mgr Conan (qui, Cronine otis
l'avonts dlj' a noiot, partira
pour la Francue el loine, les deux
diacres scronl tord ,ius lpietres
danlls Ie (diorcse des (CaIyes parl
S. G(. Mgr I-ihon archev(qlue-
evt'(lUiie dcs Caves.
Au tours dc la i6iiie cire-
monie (qui aura lieu dentain
mour les abbes lHriore et KI-
reau, la tonsure sera donnee
)ar 'Archevqlue A 'abb6 La-
rousse.

Nouvelle Association
Sportive
Les 616ves de I'Ecole Tippen-
hauer se sont groups et out
fond6, sous la direction de M.
Constantin Hlenriquez, le sport-
man protessionnel bien connu,
une association sportive, la T.
I. C. don't le but est tide diriger
leur dkveloppenient physique ai
1'aide d'une culture nilthodique.
Le Comit6 (de direction tie la
nouvelle Association est com-
pos6 de : lien6 Kavanagh, pr6-
sident; Alfred Esper, capitaine,
Fritz Pr6zeau, secr6taire, L6on-
ce Prezeau, tresorier, F6lix Mof'-
se, Louis Moise et M. Br6dy,
Conseillers.

A L (6iON AVE
Apres-detiain, .1 avril est la
fWte de St. Isidore. C'est le pa-
tron de 'lile de la GonAice erig6e
dernie-remnnt ent paroisse.
Modestement mais p)ieuseient
la fete du saint Patron sera ct616-
br6e en la chapelle de tile o0
la messe sera dite par le Pere
Euzen, Cur6 de La GonAve.
iL-.- .. . . . _ .B .... .
Arrie d'un qunalri m missionnairue
Ihe'demiplorisle
Par Il s sCaravelle dtie la
(1' Transatlantic e est arrive a
Porl-au-l-Prince Ie I. P. Gaston
Finoulst, de l'Ordre du T. S. 116-
C'est un quatriiie pr6dica-
teur r6demptoriste qui vient se
joindre aux P. P. Manise, Gilles
et Bogaert pour les pr'dications
de la Mission en haiti et nous
faire entendre la grande Parole
de verit6.


1laauels d'ordimation
A 1'occasion des cr6mnoties
d'ordination qui auront lieu, de-
main A la Cathidrale de Port-
au-Prince, le Secr6tariat tie fAr-
chevtch6 a mis en vente dejpuis
quelques jours de petits Ma-
nuels qui seront IrWs uliles aux
fidkles pour bien suivre la c6r6
juonie.
Chacun devrait se procurer
aon Manuel afin de bien com-
prendre tous les grands svymIbo-
esqui seront 6voques au course
de celte belle c6r6nionie.


Le Bulletin
de la Quinsaine
Le nUlero d(lti 27 inprs lie
cetlle inl6ressaiile publication
religieuse nous est parvenue.
Nous w'avous parcouru avec le
plus grand inieret, v relevant
Va etl Ii, ien o tre, de belles et
lortes chron'iqlus religienses, de
trss intcress:mtcs inforilation.;
concernant I'Archidliocese el les
denx liDioccses d'llAiiti.

Une belle t6te
au S6minaire
l.e saiedi 23 avril courant,
veille du dinmanche tie Quasi-
Inodo(, sera dontine au Mluse dIn
Petit S6tminaire la gri.11de fi(te
tIhIalrle don't LE M1.IE n piarlait
tlernierelmenll.
Un grand l(rame scera reprj-
sent6, Li: Pum'.Tit:, 6tuouvant et
passionnanlt.
Ces soir6es sent organise-es
par I'Amicale (!u S6minaire,
Douze auront lieu successive-
inent.
Voiloi don de tic trs )elles ['tes
en perspective.



A G(eneve
Les discussions sur le
d6sarmement
I'lnl su(''s de la 1'rane ( diI .lalmon
(ilEN I-'VIE ILes p)uissa n-ess
av1n111 le service imililaire ol)liga-
tole y Vcompis la 1lran'e el lc
.I;apoin,onl reu)ml)h Iilu nouvemau
sucl'ts auijoiurd'lhui fii la i session
(e Ic 1 cominission I)rl )a-lj t)ire
d(e la Soci6le des Natiodns (Iui
s'elloice actuellement d'arr6ter
les lerimes d'un trait6 die d6sair-
imenlenl gdi6al. La1 proposition
(de I'Angleterre vis'ant 1 lixer uine
E)droportien p)r&;se entire le noin
re des ofliciers et les hominies
en service actil' a di rcejele par
suite d( Ie 'pposiiion des i)\'.s
avant le service olfligaloire. 11 a
6t6 convenu que clhaque pays
aura la I'acult6 d'envoyer des
rent'orts dans ses colonies A la
condition q(lue le total di ses con
tingents dIans l,1 ml:,trol)ole etl
1'ctranger ne de6)assera )pas le ma
xiunum pirvu par le trailed envi-
sag6. Une discussion o'rageuse
s'est Mlevce sur le point tie sa-
voir si les organizations ini!ilai-
res soumises A la limitation pour
raient on non vomprendre des
forces dte police, des douaniers,
dles gardes lorestiers et autres
formations de cc genre.


La question du Canvl
de Panama
\\ASIHIN(GTO)N AprOs avoir
616 requ A la Maison lManche, le
s6nateur Edge, r'puhlicain de
New-.ersey,ai delire lque le pr)t6
sident Coolidge 6tudierait les
( questions du (anal ide Panama
plans le 1) i bt de laire des recoln
nmandatious A ce sujet A Ia l pro-
cliaine session du Congres. LeI
canal de IPanama d&j1A existent
on en construire un nouveau
par le Nicaragua une troisi6nme
6cluse i Panama couiterait 125
millions de dollars et un nou-
veau canal au Nicaragua 500)
millions de dollars sans conlpter
3 millions de dollars dlja pays
pour les terrains.

M. Hlenr' Forld, iinie dI'nn arridenl
d'~iuhmlobi l, est soiqigin
A I'llpiltal -Ford
I)ETIO'tIT ( Michigan ) M.
Henry Ford est actuellement en
traitement t I'hl6pilal porlant
son noni ou il a dLx tl re trans-
pIorlte samnedi soir a In suite de
I'accideait don't il a 616 victim
au ours duquel la voilure qu'il
conduisait est venue s'6craser
contire tili arl)re. line op61'ation
b6nigne du rest a 6t6 rendue n6
cessairc par les blessrtes (que
s'est faites M. Ford.
*- *< -


Noel en1liementul d'i iloien anl
ricaiin par des hanidils nmeliefius
WASI IINGTON--Le Dparte
ment d'Elat a iprescril M.Shel'-
field, ambassaldeur dties Etats-
Unis a Mexico, de laire des re-
pr6sentations aupr6s du gouver-
iment mexicain au sujet de I'en-
l6veiment d'un ciloyen amneri-
cain M. El gar M. Wi kins dimaii
che derniera Guadalajar. Les
bandits deinandent une ran;on
de 20.000 dollars pour re idre
leur prisonnier.


LES

Etats-Unis

el le Mexique
I ue hlnij'ue iuh't1' ie'
die dei la larrai
PAIUS- D)ans une longue in-
i( review I)ul)li'e )par ,Le Tem'ps.)
M. de la lBarra dlclar'e qu'il ii
croit pas A uin conilit entire le
Mexique et les i'lats-Unis. It es-
pice que ces der..icrs se sou-
viendront qjue le Nexique esL
un pays jieune qui a de grades
quality es 'i c6 ti de de'auts. Dans
le problem qui se pose entire
les Etats-Unis et I'Amritque ceni
Irale el particuli6rement le Ni-
cara"gua, le principle de non in-
tervention, est le seul applica-
ble.L'intlert sup6rietir des Etals
Unis est d'unir et non de conm-
ballre.Ce sera I'honieur du gou
verneuentl minricain d'appli-
(lter l'6galil6 juridi(iue aux l'ttas
et dte rouver Utne solution halr-
montisant sous I'empire du droit
les int6rts cdU NicIragua et des
Elals-Unis. M. de la i Bara ler-
nMin eu soulitilan ti de voir aug
meniter dans la vie nalionale me
xicainc ia saine influence de la
France.

Pelilis no'wiell'sd ie Paris
PA lIS M. Pointiar6, I)r6si-
deiit( dlIn tonse1il, a recu NM. Panti,
mini istre (I u Mlxiliue.
L.';i lbassideur d'llIalic a Li'.
sen 16 ses letires cde raippel ;i
president de la i6publique.

La randonn6e a6rienne
de Paviateur
do Pinedo
NOU VEIL,.VL,-Ol()AINS- le
coiilanldantd l de linetdo, avia-
leur itlieii, a rriv6 hier',d clarait
anijourd'hii i(u'il repartirait vein
dredi nintin pour Galveston (Te-
xas). 11 a I'iilenlion de fire es
cale -i Laredo apr6s 6tre pass
A Galveston i. conditlio qu'il
Irouve dans cette locality un ter
rain lui priliettant d'atterrir.

La Belgique
et les Soviets
li3lUXELLS-A la suite d'u-
ne interp)ellation commnniste en
faveur de la reconnaissance des
Soviets, la chambre a vot6 Ai 'u-
nanimit6 sa confiance dans le
gouvernement.
-- --- 0Q -
Reprise des bagarres
entire hindous et mu-
sulmans
KAiATcIII ( Inde )- 47 per-
sonnes ont e& I)less6es dans une
collision nctre usulmans et
hindous.
---' ----
Au sjetl des incidents
ilan) voquoshlaes
PARIS- <, Le Matint )) dit au-
jourdt'hui que les gouvernements
franulais et anglais sont tom)b6s
d'accord au sujet d'une l16g&ec
modification A Caire dans le ca-
ractOre de la commission char
g(-e de 1'enqul6e sur la situation
albano-yougoslave. D'apr6s ce
journal, on donnera x la coin-
mission les l)pouvoirs d'un orga-
nismie de contr'ec permanent
(lui continuera i fonctionner jus
qu'i ce (iue la cause du conflict
entre les deux pays ail 6te coin
pletmenlt 6liminee. En mne
temps on dit que la France et
I'Angllierre ont chcid6 d'encou
lager des n6gocialions directes
entire Rome et Belgrade.



La France

et la Chine
Optimisme de M. iriand
PARIS- NI. Briand a d6clar I


au ionseil des miinistres qu'au-
cun trouble ne s',tait produit
dans la concession tra naise de
Shanghai ni aucun 6v6ciemenlt
susceptible de fire abandonner
la politique de neutrality el d'ex
pectative de la France.


Le monopole des Allu-
mettes en France
PARIS- Le conscil des mi-
nistres a adopt un projl retLl-
lif' t i'affermiage A ure sociL16
privee de exploitation du mo-
nopole des alluniettes.


Les Evenclments en Chine
Gr6ve g6n6rale des ouvriers chinoi3
Le Che des ianilonais exprimr svs regrets t I:uamirnal japoin:is
pour les incilents de Nankin

SIHANGAI U L lcgrain- r6 aussi qut'il recontaiiSsitl le co
lie de source poiuise 'I Ilan .- :i.- centri l dex.culit f llanuke u,
k-ou di ct des I)alldtcs de 111:ll'iltcurs |)r lcal'od)>11is. 1 a li(i ijil c,):11i-
couretit1: ville e l que les tet, nu:;,t so. en i 1 .ie silr lia'l it e
Times et les eti'. n!s i Jpon .is se- de NaLtki.u d > laique llc les6ran
rn t einbarqu's su.ir le prc:uie;- ger's av 11ienl 1 ,0 atlnqlu6s et ldes
pa)quelot tlisponille. )ro pri 'es d6lrluites. .e general
Te'l i.11 K:ii Shi k a envoyV son
Le syndicate d'ouvriers de Slih i chie d't S -major et uin secretai
ghai a dt6cid6 d'ordonner ui,- re i i Io .1I dl t vihle .v1airal japo
nouvelle greve g6nii'r:ile dount ,. nais ce ,i.,tiii po()r cxp1rinl. ses
date scra lixec )pl. la:d. 11 yV regrets :-' I'.ianiral por I alffaire
encori'e enviroln 2 ).I ) oariier d N;ik.ii.
sans travail par s ii dtie Ia der PIL KIN ILe inr6cha>l Tehang
niirc gr6ve.()n (lit (:e piusIeurs T'Iso Li, cliefti de g.erre du norrd
illiers de coolis oni L.' enrn de i.i (lhinie. a visit les ditl6ren
IC6 de lorce (diiis le syndicate. tes 1,g lions peiitl'itl la semlal
Q(t'nld on a dill mid au g"-n'e i e. O(),1 dti iu'il a discult la ques
ral, Tchang K 6i Sek coimin.m- lion de Ila p 1 le'tio t de s Irant
da.lt cauiitn:tnis s il approt'vait Ile g.'rs Il is le i ori de I Chine ci
port d'ariiestic li part des me n q I'll a sol&di'6 les diplomalcs
bres des ;siyndild'nts tI uivriers e. ltri gii.'rs el ce ui concern la
Shanghai,il a r1dl)tdii1 certaitme- posii)li1e dc Iaide 6hrang&'e
lent ils oit le droil d' farmer conrlte I'exleiision ll u bolch6vis-
pour sc protlg r. 11 airnait dchla me en lC.hile.


A Gen6v L I,, i)':h;!i;i alle m:unll 6oq'ie
LI's discussions pour' la limiltaio le' Traili de \'ersailles
des armamenilt GENEVEI- La conference pr6
GE.NE'VI ,- Le victmite Cecil paraloire sur le d&s.irmeiicnt a
a pirononcC uili titUcoU.r pcrmclt- (discule la ,l'eslioi die I'a limina-
Lant despeer quel' strn po.ti- tion iL's 'lrtu,'ni.'nls'. Lo'ird Cecil
l de d coitnie cr le'S points tic a conseaL i i Ia l')'litoi ) )rovisoi
vue divergetils die a tl'ranci c ei re dui lexte 1'r11an'Iis que la Bel-
ie I'Angleterre au SUIlet tds re- giqu%, Ie .lapan, les Etals tUilis,
serves. La Firaiuc c i 1ct a bug hi. Yougoslavie, la Po!ogne et I'l-
gee uin pius grad nointurc qtiL talic olt soitleinu at course dtie Il
lAugleterre. Lord Cecil a dc ut- discussion. Le Ccoilte lerusltolT,
re que l'armee alglaise nc sau- dtl6gitl die 'Alletiagie, a ldcila
aIlt rivaliser pour ie itiuOrc de s r qu il 6lait impossible de par-
cuutiigents avec les troupes ea- ler d'uie convetiolin sur le de1
ropseaunes, ce iiet quunue uiga sarnmencnt sans parler du t'railt
ntsation defensive acevant sui- de Versailles qui rend obligaloi
tout servir au service uea colob Ie le (dsarmemnent general.
nies. II a ajoute que le Dul prin- n
cipal de I'AniglcLeTre e i IeiaDo- ON DEMANDE
ration dun p 'rogramne de Limi- A acheler un bo) piano,
station des armetutetsiqui souiac S'adresser au bureau du
ceptable. Journal.
Al. Pedro Niniguez du Chill a
sugger6 un systene d'accords i -- ' --
giouaux pour I'Anirique ltu e Iu
atin d'emp6cher la couteaux ar D no ainll,
inements.1l a dclar6 que ce sys A 8 heures du natin, ou-
tIult devrait 61te pour I Amen- verture de I'E.xposition d'ouvra-
quo latine. Dans ce trailte les ar- es debroderie et de couture A
inemnents seraient determinits FEcole Elie Dubois.
par des considerations geogra- A 9 heure. A la Creche, ti-
phiques et de socuriute naioudle rage de la rate La lienfaisance.
plul que d'apris la pissaice --'II y aura, A 9 hs 1/2 stance
&tnotiltiule' ordinaire des mnemnbres de la
-----3-^ Section masculine du Cercle
Le Pape et le part (( L'Aurore ), au local du Cercle.
L Proyape se.te angals A 10 liheures, inauguration
Le roalis i.a fan9als ollicielle de I'Ecole Industrielle
Le Solme'ain Poulide coidaione I's des Gonaves.
agiss'luents de' ce roupe A 13 hlrs 1/2, match de ))loo
uROME nDas uin discours devant les Tribunes du Champ
qu il a. ProOi'c ce l aprs-nndi de Mars..


uevant les eludnllts Iranuais, le
Souverain Pontlife a conda:nin6
les agissements du group roya
lisle tranqais qui, dit-il, est coin
pose d'individus qui corromipentl
les Atnes et empoisonnent les in
telligences et so5t guides par un
esprit de-soplislme, d'arrogance
et d'audace. Le Sainit u'ce a d6-
clar6 absurdes et dt u6es de
foIdelment les accusations por-
t6es centre le Saint Si6ge par les
partisans de c L'Action Fran-
taise ., et a condatuin leurs
theories th6ologiques q ui ne
sont, dit-il, que des bruits des-
tin6s i charmer les oreilles.


I


Casimir



Kaki bl(

ja


C


A 4 lis, s6ance solennelle
A la a( Solidarint. e!. Local Rlue du
Magasin de I'E.at.
Au Pare Lecoate, A 4 hres,
match de foot-ball entire le (i Pe-
tit-Clulb Spor lit l aitien ,) et la
, Petite Jeunesse Sportive llaY-
tienne -.
A 5' res, matinee cinema-
lographique avec surprise pour
enlants A Cinti Variet6s.
A- .u Champ de Mars, i 6
heures il y aura concert par la
Musique du Palaii.
A i heures, on verra Ai Pari-
siana Ic aniguilique flim annon-
c6 Alo\elc Cur'o.


A notre confrtr*

L'ESSOR

Aujourdhui. notre cli
L'ESSOR, entire d,ims sa 1je
C'est avec le plus grand
que nous liii renouuelo1m
so lhaits les plus since ,
qu'une fois encore, nous I
mulons tous nos Wrmu deo
et de prosperity.


N.B.
Par uEC petite erreur
de la derni6re phrase d
note intitule ETRANGo
MEuIa a Wtl place dan"
outre page de ce num& ,r
lira le nom de I' tablijms
ot 1'on peut voir I'e
poisson au bas de notre
page. .


L.at,. .. O. 601R S
Pou r tolncre tours 6t
coTOfO, 83^
suoun product '4gm

En en IetAPort -o PFrln'Plb
l ..u.t joi. Joan -flt>It.1 Lr IDM



Les vacancies du
vice-pr6sident
PANAMA- Le vice-p -
1)awesel ses amis sol t
Ihier sair pour l'Archi
Perles oil is vont pkcher.
sident Chiari donnera
un banquet en I'honneur
Dawes. Mardi le vice-L
accompagn6 de M. Chiari
ministry des finances
parcourera l'int6rieur di
n automnjbile.


Loos Star
Stemship C0t
Le steamer ( Munro,
nant de Galveston, Ti
attend A Port-au-Prii
le 4du courant et rep
mnme jour pour Gon
Porto-Rico.
Port-au-Prince, le 1
1927.
BOUEZ Fr6res,Aga


Avis
Avis est donn6 par l
senate a lous les creanfl
feu le Lieutenant BRU
M. C. de presenter leUrtj
bereaux afit; de r6glen
plus lard qu'au 4 Atv4
a Mrs. Bruns. aux so
Quartier-General de
gade des Marines. (
de Mars.)


ccontre

CONSTIPA
pprnezle 1
COMPRI
SUISS1i
d t DELORT,
119, JRue B SW

C'EST LEMILI
DSO PUA
AW&MTRUS. Pbalfir
t* tout" I b~mW
Pbaa 'Ioe 4
Dl*l*
as**.I ** -,s.*****P


Francais pure lane de 01 5


an C

une


Gourdes


2.oo

2.50


HEZ KAWAS HERMAN(


------ --------~


Delicieux et reconfortalt--De!p6t General:Spot
GRAND'RUE 1532


--- ---- -.I ;~--i- --I ILI I- - 111 II- I


_ ~


. . ii n II


_ __ _. ,.____ __3_..,,~~_ .,,___ ~__,,__ _i~,~


_


1,


I





LE MATIN- 2 Avril 1927


a -.-. -. .-


CaPital: Or 18&Qo00oo

Eug.Le Bosse Co
Agents Generaux
feweq^TT'WTtwhamavsat'sy't W


iwmmmmansmma



I Insurance Co
IJiie d(s plus forces eompaqnie
e canadienues d'assuran(e sur
I la vie
| Em Le Bosse & Co
ark CO


Sun Lile


ssiratiee Companl y


ol Cianada


La plus Gramde Compagnie faissu it des eaffai es ordiniires dans
l'EmapirdeBritlaniquh.
.Forteresse e sodt le


Assurance


en course (net)


3':


P.


1.256.490,oo000o


IUne augmentation de P.


235.393.000


Nouvclles assurances


avec


primes payes "


265.889,000


Une augmentation de P. 72.412,ooo


Revenu total
Une augmentation de P.


78.972,ooo


9.825,000


I


34.0(1 1,ooo


31


5,2


51


,000


LES DIV


II)ENDIES


Qux Detenteurs de Police sont aiiqrg enltce pour la seplicme (1nnce consecutive


Extrait du Rapport des Ahdministrateurs


LeO operations de l'anade 6coul6e au oat traduites par de pales ou au'rts
substantiels prog As daos tootes les sections taux d'ieldr6t r6u
Les nouvelles assurances avoc primes paydes s'etablient pre:- s'est aussi saccru
quoe a double du chiffre d'l y a deux ain. aux Caugmentatio
Lea assurances cotrantes, d6duction rails des rdasuranceo,... once et gratifica
teCuseat nue asinmentatlion exzedant viogt trois pour cenot. valeurs n portel
Le polices el certilicalt do group actuellement en vigueur re On pent juger
otatlieaot bles au delta du demi-million. par le faith que ai
An poigl de vue resources et rKalisations de profits, ls chief. cent des actions
te eoaut adplement satisfaisants. divideade ns fut
14 quait4 sup'iaure et 1e caract6re profitable doe no place- kmI n at encaiti
*eat aelt de cauveau arfirmds. Comme rdsaltat de aIs r6uc- coup coux qui 6tl
U4**M ise de aess d'intdi6t gdndral, et dea condition satistai, letr acquisition.
'" do ridfduatrie, uae oouveile hausae s'st aeeentude dans Le surplus glob
-" Gh9 ,t..ss i loagterme, de nos actions privildgi6ee et autree 457,007,28. De
.W. L'o* sLtimation de nos titres per le D6partement des Assu- vantes :
AN 44 de Dominion, d6montre quoe la plus value du cours de La soumme de I
I vlears seat accrue durante anade do P. 6,894,266,t1. De cielle do nos titrc
i.. 1 S,1 somme de P. 1,729,3644,5 a dt r4alisde come profit valeurs marchan
p Ier l'amortisement oa la liqui;daion de d6bentures manici- mii & par k oett
'.,:7 J m l-.."f .-zs am *


titled qui avaient atticit t.ne fjr:e prime Le
alis6 dans la moytnt.e des placements de I'actif
i au chiffro remarquablc de I69 pour cent, grace
us impoitantes de dividends, actions de josis-
lion doe itres reques en rapport avec diverse
enille.
r de Is quality des placements fig rant A l'actif,
us989,55 pour ceut des obligations et 99,71 pour
privildgites pas un seal dollar o'iontr6t ou de
en retard d'un seul'jour. Les dividendes actual-
i sur nos actions communes excAdent do beau-
alent payables sur cos momen valeurs Jors de
al rdalisd duraot 1'a ntie s (at month ld P. 20,
ce chef furent alfectles les appropriations sui-
P. 2,000,000 a dte seostraite de l'dvaluation offi-
ES, ea provision de fluctuations 6veutue!les des
des etablissant ainsi & P. 5,000,000 le moontant
e fin. Ea d'autres terms, la valeur do nost itres,


tell que figurdeau bilan, eat P. b,000,000 au dessoue de l'Iva
luaton falst par les autorits ldddrales.
Le foods destiny aux contiogences imprivuef, s'est aucru do
P. 1,000,000 ce qui en tablit Ie mostaut sius cette rubriaue A
P. 11,000,000.
Leas bndfices payer on rdpartis A nos asesar durant le cou:s do
l'anude is s ooDt 6evds P. 9.235,52d 80.
Apr6s avoir opdr coes d6ductioms et allocations, one adJition do
P.5.371,&64,56 adt6 porite au compile des bdadlices non repaitis.
Le surplus on excks de toutes obligalions, competes de coultii gn
ces et capital, as present mainteuant A P. 34,011'565,2).
Pendant six anodes de suite, les binetices aux assures p.rlici
pant, oat 616 augmeaids.Durant c te mome p6siode :notre dchol-
|e de b6eificesatt portle as doub P. En mame temps quo le chifles
des assurances on course so multip!ialt dens fois at deale, deputies
1921, le moontant paydon rdparti ea bnodfices aux d6teaelurs de
police s'accroisaait de cinq tois et demise. 11 nous eat agrdable de
pouvoir annoncer, pour Ia septiE.ne fois consecutive use nouvelle
augmentation dans i'ecbelle dee bnakfices devant Wtre distribuds
a nos ddteoteurs de police durant Je course de ceotte soande.


A. BRANDT, Agent G6ndral


I-------I II -


~-i~L--_-_-- =_ -_ i ---1.- c--_. ___,~~,_~,___ _--___----


__ __


Ir 31 1 C


-- ------ -w -m -- -7 -.; ft


Versceient aux assures et aux belneficiai res
Total despaiements del)uisl'organisation
Reserve pour cas inmprevus
Surplus au-dessus de toutes Ob)ligations et
Reserves contingents
Une aug mentation de P. 5.371,ooo
Actif au 31 Decembre 1926
Une atigmentation de P. 42.19,oo00


I


38,57l6,ooo
257,81 (),oo
11,ooo,ooo


%ole








LE MATIN 2Avril 1921


des


14


no


p. ;
1.-, gI


S Vos .inlierssen i


lisez-les


_ _ _ _ i 11 -


,- 1I 3~L ml--- SOS. A 6 sa


I o ,

,,k, .ch n i '... ,b
'it.
k {iq tm 1:.C i.'.,:l ... ;..',

,C jloj i *e.ln'.a I',-t.. I, ,t 'h .
.b~tpu n I A '~~. A :.' i ?r > .* ';
.&a. *.1is4<. I irv t d.;i..'A *; Intl.


Vertiges

Dy.vaor.:ie *



* pl.trI*. et& L i '.***.


KL I


/,~


a..
- j I


'a
'I
.'-~


S "' $ ra 4 l 'Lft
m p. Iia t* a! t i .
1 ,. I ixtr*1 , ,' t

t0 i 1* 1 r Ou ; t I ) to rn
t.i1' *I 1 r & 0r Itn

r P -G' e A ? 'th.+tk3i' i f


*n t ,\t W *. i n.
ritt It I's f q l' istL.e
-- 1 I..1" 1 r !1.5 W' 1lls i e
Vf ^ ~ ~ o 1Is .:,. r **.* do: MOU;li.. I lt


-. .*-, -., ... .. ',,e

- *.. ,, : - + .:.: . -.,,._ ,


La L ,u, r. I '.- :t.tLe olgt ie marire qui dnt es d it te om oiWttn de JUOL


-i l-rroIvuDE5
.ISSOIT"OilME : suo-
poitIIAre, OaI,4Il)*mo'r0t#-
ques. cil'dtaa.; dticohid
0tonrldUl
JUBUOUYAN Pmm
4s cult 1I Illts hdwu.Idetls
ITRAM ,ILIAtZES
AV doc 'ur MqaeS 'd AT
ftriulm I"U 1(J (One S
'.4'-
I*(te. ll/llOl l


ALUMINUM LINE
New-Or'luans & Suiith .me'ri-.i S:i;nsliip Som'paity Inc.
PIIOCiAINS Di):'AinTs Dilll.rTS i()In POlT-AI'-PIUNCE HAITI
Le steamer dThuilin> laisscra N w-()rlcans le 35 avril
prochain dircctement pour Por-aii-Pr since et Iles ports
du Sud.
Cc 29 Mars 1927.
A. de MATTI'IS, Agents gOnrauix.


Ne I)buvcZ JpS OU b)UVcz

Le Rhum N7ctar
No 19%0, Ilue du ilaqasin de I'Etal.
Le sealjRhurm qti, tir d' ke'ools i aturels obtenus
direetement pal Distillation simple du Sirop dei Cannep,
d'un Uriqu et toiJouiorsmme plinnlation et ;e seul qui,
vieillit par l'ac'ion du temps dans les dplba aveee ex fusion
rigoureuse de tous dargereux Secrels d (Abricanton
ot mans edjonction d'aucun irgMdient d'u.iner. cnaerve au
jugement de in pui..art de nos NotahPitis M dicales et suii
vant I'appricialton de bons amPtetis, la ?aavii6 in(omp rable
du bouquet el lea plus rtmaiquables qnalit6s hygi6oiques.
Meme pris avec exchs, Rhum Nectar n'tnivre pas et ne pro
duit pas l'Alcoolisme bla lolgue, comme es atrics pIicduits
similaires et cn'me lea aulres tiritu, us.


FINES LES PANNES
D)E

CAOUTCHOUC!!!

Une bonne nouvelle pour tous les proprietaires de
Camion I I


met en vente son PNEU soLIE 30 x 5 pour tout C:amion
de cette dimension.
Je vous invite A passer l mon Magasin pour ulne d 6
monstration, il s'agit dc votre intlret.
L. PREETI''ZMANN-AG Eli 1M, Agent.


La santi est une premiere nicessit
L'energle d'une sante magnilique
gagne tout dans ce monde. Les
maladies proviennent des germes qui
abondent dans la sale. Le Savon
Lifebuoy detruit tous les germes de*
la pe,',u. I tal puti'i"- ct la protege.
L&v Broo. Ltd.. .. o Anl taet. n e


Lecitine Granutl Brewer
Le plus actif des Remstituants
Fortifiele cerveau, la mrellc tpini~re, les os et les
reins. Rend puissants et vigoureux les enfants debiles,
les femmes faibles,les personnes usees par des travaux
as2idus.
En vente chez : Simon Vieux. Alfred Vieux, Lope
Rivera, Ed. Est6ve & C', A. Bolt&, Alphonse D6sir, J. H.
Borday, M U"" L. H. Doret, A Petit-GoAve : S. Martin.
En stock ehez: R. Brouard, Grand'Rue No 1709.
GEO JEANStIME &C0 ,


Fr6d. Gaetjens

No, 117 Rue Roux ou Bonne-Foi. No 117
Te161phone: 66i7
ON TROUVEIA:
Alcool fin pour liqueur.-Sucre Hasco blanc et rouge,
gros et d6tail,- Riz par sac et par livre,- Sirop, Orgeat
Grenadine, I'6che, etc.- Cigarettes, Chesterfield, Cawmel,
(l i itcrt ir., Panialeon.- Manchettes qi olilte suprieu-
re;- Conserves alimentaires. Cafe vieux par livre,
cafe6 en poudre -- Whisky, Biere Patyeniholfer.-
Champagne Mass6 Pere et Ills, Champagne qui pcut ri-
valiser avec advantage avec n'importe quelle marque de
la place.- Champagne Lanson.- Parfumerie!- Vin
blanc par gallons et par bouteilles. Vin rouge par
bouteilles et gallons quality superieure-Clairin vierge
par barriques et gallons.- Enfin le fa in e u x R11 HUM
NECTAR. Et la non moins fa m e u s e A NI S ETT E de
Madame Frdd&ric Gwljens.
Vencz faire tine visit et vc us sort'rcz saiisliits.


Compagnie d'Eclairag 31
Electrique does Villes
de Port-au-Prince
et du Cap-Haitten
M.'%. les Actionnaires de la
Comlpagnic solnt convo(l 's
en Assemblec Gencralc ord,
nairc,au bureau ide la Conip t-
gnie, a Port-au-Prince (Haiti)
le samedi 14 Mai 1927, A 10 li.
du martin.
Ordre du jour
1.-- Lecture du proces-ver
hal de I'Assembl6e prkcCdente:
2 -' Rapport d(u Conseil
d'Administration el present i
tion des comptes;
3. Election du Consel I
d'Admiinistration ;
4. Atlaires courantes.
Port-au-Prince, le 28 Mars
1927,
Le Conseil d'Administralion

A Vendre
Une automobile Fon) mo-
d('e 1921 en partait ttai. C i-
pole, Batterieet trois pneam
neuls, amortisseurs, dtl feni -;.
carburateur solen etc, etc.
S'adresserA .Fontainer.i
Dantls Destouches en face d *
I'Agence Ford.
A

Sea Side Inn
oii I'on trouvera aussi le;
mets les plus d6licats, les vin
les plus exquis et oi l'on pas
sera la plus agreable soirec
berce par la pfus suave mu
siquCe.


_ 4


_ L_ _


i lb.


I I
r


r -- r L


-~~----fC1CII--~ C


CI


tl ~_;____ __ __~__ _ __ _ I


~---- ----o


4L go


k.J


. '


-A., '.. WL ?- 1- -


Ir ~~t


OPW




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs