Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04425
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 03-26-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04425

Full Text

























I


plueANNIE N 6058


PORT-AU-PRINCE (HAITI)


SAMEDI 26 MARS 1927


I'- - - - -- -- ----


ekr* chronique du samedi...


La petite marque au mnur
---- ?ai-S - -


C'est une ligne brune tiace-
sur un mur lbnc. Ce nest
rien, n'est-ce pas?... C'est beau-
coup: entire cette ligne et le
sol ma petite fille tieeat tout
entire, si hien que lonisque
ses talons foullent la lerre, au
pied de la muraille, ses che-
veux trMleint la marque q(eti j'ai
trace'e moi-m6me sur la chaux
blanche. C'est (d'apris cc signe
que je inesure la jeune tige
qui tantot pousse brusque
ment, lant6t ralentit sa crcis-
sance, niais toujours, toujours,
d6passe de plus en plus la pe-
tite marque brune.
Je resle quelquetois de
longs jours sans y songer. Et
puis un martin ofn ses bras at-
teignant les objets families
plus tacilement que de coutu-
me, je pense soudain A la li-
rne qui me dira si le cher ar
risseau pousse...
Viens, ma fille, je vcux te
nessurer aujourd'hui; je veux
cempter d'un doigt ravi les
echelons que tu d6passes;
quand tu seras appuye a la
muraille blanche, ton frais vi-
age semblera la r6elle fleur
.unique d'un jeune rosier. Je
m'agcnouille pres de toi et je
me penche anxieux: 6 plante
chirie, come tu as encore
grand cette fois 1... La petite
marque, present, est A la
+hauteur de ton 6paulel... Se
yeut-il que tu aies ele,dans un
temps tout proche de nous,
se peut-il que tu aies W1e de
cette taille minuscule? Et tu
courais d6ja A mes c6ts, tu
gazouillais de.cette voix frat-
che quej'aime?... Je te portais
dansnmes bras plus facilement
qu'aujourd'hui...
Ah! come les p6res sont
tous de se rejouir a measure
que leurs entrants grandis-
sentl... Ont-ils done lant de
hAte de ne plus pouvoir les
Irendre'dans leurs bras?... Je
evrais pleurer, au pied de cc
mur blanc, oCI tu t a)ppulies, si
fire. Je devrais pleurer....
Reste IA. Reste encore petite,
enterm6e entire la terre et la
marque brune comme une
eau vive entire ses deux rives.
11 laudrait que le temps s'ar-


rdle, que' Iheure se fixe, el
Ique ton enfance ne s'echappe
point. i6sir el reve irrhalisa-
bles!... Le cycle changeant des
choses fut reglk par la Sagesse
qni ne change pas...
T'on corps grandit. En mmec
temps grandit ta pensce; le
champ de ta vision s'clargil a
measure que tn contemples lde
plus haut tout ce qui t'entoure.
Mais,pour mesurer cette crois-
sance, je n'ai pas d'autre point
de repere que mon coeur. Ici,
il n'y a aucune marque visS-
ble. Seol, mon souvenir, qui
recucille tes paroles, compare,
medlite, s'attendrit...
Des semaines enti6res cou-
lent quelquelois, pleines de
gai babil habituel et du rire
cAlin qui est la musique de
mes heures. Puis un jour tu
dis un mot plus prmfond, Line
phrase plus tendre... .;e te re-
garde, pensif, et murmnure: ((0O
ma fille, comme tu as gran-
di !...) Bient6t, bientot, tu anu-
ras ton Ame A la hauteur de
mon coeur, de re cceiyr brA-
lant qui te measure. Comme
elle sera forte, et douce, et
chaude, leur etreinte le jour
ou ils se rencontreront I...

Je n effacerai jamais au maur
la petite ligne brune, coinme
me mon coeur n'oubliera ja-
mais les tapes du chemini
que tu as parcouru. Lorsque
tu auras atteint 1'6panouisse-
ment, tu regarderas sur le mur
la marque sombre:
Ahi diras-tu j'ai done, c6e
si petite que cela?....
Et quand je te r6p6lerai des
paroles de jadis, tu souriras, A
la ois dedaigneuse et amnusee:
Tu te souviens encore?...
Tu te souviens?... C'est pour-
tant si peu de chose!....
Peu de chose?... Ah! non,
c'est beaucoup I... Dans ces
mots puerils, ma petite fille
tient tout entire, avec ses ta-
lons et ses doux cheveux,avec
ses yeux bruins et dtors com-
me une teuille automnale...
Ma petite fille, aux rires doux,
telle qu'elle 6tait au temps oiu
le coeur de son pere, trisle-
ment, l'ecoutait grandir...


L R o e d 'O (Charlemagne, mais la ceremo-
S OS8 U nie elle-wmce ne remonlerait.
croit-on, quau XIe Sikcle sous
le pontificate de Leon IX.
Demain, 27 mars, est le di- LUon XIII la remit,entre autres,
manche de Lietare ), du pre- aux reines Maria-Pia de Portu-
mier mot de rintroit du jour, gal et Henriette de Belgique.
36me dimnanche avant la ftWe En 1923, le pape Pie XI l'ot-
-de PAques. frit A la reine Victoria d'Espa-
A Rome, le dimanche de ( Le gne.
tare ), appelee, en Italie, le di-
manche de la Rose, le pape b6nit Nouvelle d6nomlia-
solennellement la Rose d'Or, Uon de la rue S4Honor6
bijou precieux compose de 20 Comme on le sailt dji, sans
roses sur une seule tige et de doute, la Commune, par un Ar-
cent feuilles en or qu'il offre A rt6, a dcid6 de changer la d6-
des souveraines ou A des prin- nomination de la rue Saint-Ho-
cesses appartenant A des lamilles nor qui s'appellera desormais
r6gaantes qui s'en sont rendues orque onsegneur Beauger.mais
dignes par des oeuvres pieuses L'Administration Communale
ou par leur zele pour I Eglise. a autoris6 le Comit6 direction
Cette c monie eut lieu, en du Monument compose de MM.
1923, dans la chapelle privYe du Jdr6mie, Ed. Esltve et V. Ger-
Souyerain Pontite. Avant la vayis, A lancer une command
mlesse, A laquelle assisted le I&- de plaques en 6mail portant la
prisentant dn Pays don't la sou- ,.,v le denomination.
veraine est honoree par ce pr6- (es plaques seront apposees
sent le Pape introduit le muse le jour meme de inauguration
e( le bsume dans le coeur de la du monument,
rose central; apr6s des pridres
sp6ciales, il la benit, l'encense, changement d'adresse
la place sur l'autel ou elle reste Saw Ching Annouan avise
expose pendant toute la duree clientele que sablanchisse
du saint Office. sa clientele que sablauchisse
Ssaorigine de ia Rose dOr est iic a ete transfrdee de la Place
fort ancienne: daprs les docu- Geifrard a la rue des Miracles
ments conserves la Curie ro- toutprns de la maison Nicolas
maiie, elle seraii aulkrmeure A Cordasco.


-'


S Sensationnel,
En achelant vos eomplets chez NICOL)IAS
vois obtiiendrez nite Cou( )e tr'S lM.i.:nlie, (IIn
Iravail soigneux aI l: peiirFectlio tailli r 'et
un prix raiso noal)le dhliaant Iotile C(IoICI r'-
ren e.
Malgr :a. h:inus'e -actuelle nous me lons "i
votire disposition de )on casimir anglais fait
ce t'oirnis i1 P.or ItI 001 dollars.
C )in)let Palm lBeach filt etl fiurni 10 dol.
l)rill bI..mc supii ricur .5).00 dollars.
Nous acceplons lis coilitoi()iselln'lit, sans
atucn I pr&ju dice,les clients quii veulelni appor-
ter' leur tissues pour tdire conlectionnes.
1 E. M. NICO)LAS
Marchand Taillenr
305 Rue des Miracles 306;
Pres de la Pharmiacie Notre-1Daine


La r"colte

de caf6
ComimL on a du le voir par
I'une des nmoibreiuses informia-
tions privies au dernier Bulle-
tik mensuel du Bureau du Con-
seiller Financier-Rleceveur G6-
n6ral et que nous avons publides
avant-hier, les recettes publi-
lieS A l'importation et celles de
diverse sources douAnieres out
diminu(i de 325.000 gourdes. La
diminution principal s'est pro-
duite dans les rvcettes A I'expor-
tation. Elle s'est chiffite A 400.
000 gourdes.
Dans l'opinion du Bureau du
Consciller Fiuancier-Receveur
G6neral, cette diminution indi-
que que la r6coltc de cate de
cette ann6e a 6t6 d6favorable
en comparison avec cell de
1925-1926. Le droit A l'expor-
tation sur le cafe 6tant has6 sur
la quantity plut6t que sur la va-
leur, les recettes a 1'exportation
rjepr6sentent une measure exact
dju volume de cal6 exported
rdHaiti.
LES BEAUX SONNETS


Le Soir
Toici qoe le rayons mel 'leindre sur la plain,
it les hauls bussu rearer Ilerdememt des sielous
'eut I'here oi, armi les chault des rossiguove
el des grillous,
La Terre sembkle foloir geisdre comme usn
mire pleie.

Courksl sous la lan luisaite, sur la triple d
la collin
Les paysans parent come des images do la mirt
tue cloche liale. Li essieu rice. Ut elan
pleurs, p is s'endort
El noire kaiser hti doui s, lelIt sale q ui 'iu
clinI

Des eltIle vent ientit tomber du habl des cirD
It t1 creiras leg cuetllir avec les argurilte
0 lti lei porte It souvenir des ages dais It

It IOu irons par la seute oi do pas lurib
*rl lii
like qui a peer du vent, ou ilaae que the
irit
kImekr I hilesco t rogarderl'eMre de lallit
xrt Iuar


Foot-Ball
Dimanche auront lieu au
Parc Leconte deux maitchs dc
2eme categorie :
A 3 heures entire I'Associa
tion Sportive Haitienne et Pe
tit Club Sportif.
A 4 hrs entire l'Eclair Spor
tit haillient e l'Etoile Sportiv
Haitienne.
Arbitre: A. Racine.
Aujourd'hui A 4 hres p. m
Match de 3e cat6gorie entry
I'Etoile polaire et Raccu
Athletic Club. Arbitre : A. S
Cloud.
entrte general 0,50.


Avis Commercial
Monsieur F.S6journ6,donn '
.vis at i) publlic cl au comnmercec
(tie pendant son absence MM.
I lenry Scot et I lenri Eltienne
sont conijoite'meiit clirgcs
dle si procuration.
Port-au-Print e,le 24 mars 1927
-- -- -, [ .. ... ... I 1

Syndicat
des chautfeure
I.e Comit6 I)irecteur s'empres-
se d'ainnoiicer a pu blic (ueson
local provisoire se troive au
Garage des Fro res Caimeau
<< Blet Bird Station G(raid'liue,
Thm1phone No. 2.47.
II prie en i6mec temps les
propritiares d'anutonobiles, ca-
inimns, etc. tani privesque pu-
bliques et ce pour leur pro-


loire IL


'I
c
I)
h
ci
Ii
a
(
I,


pre garantie -- de s'adresser au s
S Svlca non seunlement pour c
ides questions concerniant la pro I
La Dessalinienne fessiotn, mais surtoul potr les
en Justice cas oi, s frontt besoin d'eill-
A l'audience d'liier du Tri- pl)Yer un chaufeur serieux et
Imnal d(I Premiere Instince comnptenl.
dle lPorl-a-Prince, a 0d invo- lI.. couIp de itldphone ei vous a
,q co e n .'anno screz salislail. I
(|liee. cOiulllne it' S l annIn- I.E C(Mi-p
clons, I'allaire Nicolas (efIrn'a rI E COMT.:
contre I'Etal, an sujeit de t La la -- --r--
Dessalinienne). A la Douane
M" Constantin Benoit, u do Port-au-Prince
Sdiveloppelment de ses conclu- Les travaux de d6nmolition de
simons, donna lecture d'un fort lancien bai inent de la i)oualne
dossier comipoS6 d'un Itrs se poursuivent aclivement. 1)e
gi and nombre de l t I res niouveaux dep6ts seront cons-
adressees A divers personna- trutils pour ce Service public.
ges policies et, cela, danrs le C(es nouveaux d6pots conmporte-
S d bir i es i r et, s de si leront une mason principal A 2
but d'6tablbr les droits de son stages en btMon armn avec ta-
client. cade sur la rue du Quai. L'di-
Au )Ilus chaud de sa plai- lice sera pourvu, A l'arricre, de
doirie, M" Benoit a d6clari, detux grands hangars en acier.
declaration qui d'ailleurs,avait Le bureau des Co is postaux oc-
deja etk faite A une audience cupera le rez-de-chaussee et le
de la C, D. R.. que la statue de Service general des Douanes se-
Dessalines au Ihamp de Mars ra log6 A I'61age.
se voilera li face en enten
dant jouer I'hymne national
haitien si I'Etat ne ddomma- D6part
Oeait point M. Nicolas Gel- doe Abel L6ger
Irard, auteur tie la munsique Avant-hier, par le steamer
Idui chant national. Et M BHe- Cristobal h de la Panama Line
noit conclut en s'en remet- est parli, pour New-York, M.
tant a la justice du Tribunal. Abel L'ger.
M' Christian Michaud, Subs- NJ. .Leger se rend an l1Brsil oui
titut du Commissaire du Gon- il doit relr6senter llaiti au Con-
vernement, dans un court ex- grcs ltir Inlacodificaltioidu
pose repoussa les pretentions couigrs qui se ienidra A Rio-t e-
du demandleur eni se hasaant Janeiro, dans es preiers jours
sur les articles 2 et 7 de la loi du mois d'Avril prochain.
de 1885sur les droits d'auteur. __ _
I1 soutient done que M. Nico- D66t d'ouUls
las Getlrard est irrecevable en pouraD. G.T. P.
Ssa demand, n'ayant pascu a pour la D. G.T. P.,
remplir les obligations de la I) e pu is quelque temups, on
e loi qui vent que tout auteur c onsut 'ultA coL dnu G1iiage t8s
e depose aux archives du De- ne-al devant contenir 'f6quipe-
partement de l'Int6rieur cinq muent et les outils des divers
I exemplaires de leur truvre, services de la Direction (ihmii-
etc. Et la mdmne loi, en son amr rale des Travaux Publics A IPort-
I tile 7, prescrit la voice a sui- au-Prince.
I vre en pareil cas. Et le Minis- Ce dipot qui eslt en cimentar-
t&.re public conclut a 'incom- im6 sera pourvu de grandes p)ro
petence du Tribunal et en de- portions.
mande acte. M" Benoit repli-
qua en iaisant observer lue La Mutualit6 Scolaire
I'Etat hailien avait etau i sou du Bel-Air
meltre aux haubres legisla- el-Air
Sives aux fin de sanction un A occasion du 5-"" anniver-
Sltives, fin c sanc tion, n saire de la Mutuality scolaire
project de loi par equel a a du l Bel-Air, un group de demnoi
S1)cssalinienne d(Ivrit etre re- sellers organisent une grande
1 connue connme hymne natio- ItMe thAt'rale qui aura lieu, sa-
al. M' Benoit soutient que le niedi prochain, 2 aviri:.
project de loi en question avait --.----- --
ele accompniagne d'une copie arch6 Valli6re
de I'a'uvrcce (lui prouve done Au
que 1'Etat 6tait en possession Les carries des vouchers au
des exemplaires don't la loi March6 Vallire vont re lbien-
i exie le d6pot par l'auteur 6 t6t pourvus d'taux en ciment
e la Secraireriei d'Etat de 'In- armon
L'Administration Communale
terieur e pour repousser a a, en el'el,confiau Service Na-
prescription soulev6e par le tional d'Hygi6ne Publique la
ComnnIsaire du Gouvernt- construction de 14 tables e i -
iuient, M' Benoit soutlient, s'ap- ton qui seront mises A la dis -
puyant sur la loi de 18&8, que si.ion des bouchers.
e les auteurs d'ueuvres artist. test une excellent measure
ques,litteraire, muusicales,etc, d hl giene publique.
en ont la jouissance durant i- ---
i. toute leur vie, ainsi que leurs Ce soir et demai, que per-
e veuves et d(faut dc celics-ci, sone 'oublie le renez-vous
r le hritiers pendant 20 ans. bdoadair a
t Le depot des pieces ordon- hebdomaaire
nitae jugement scra rendu A Sea Side Inn.


4-


... voit fort souveii I A la rue
lhomas Madio,. lder i n'e lc t.y
De Plt ion. tin spectacle des
)Ius cutlisux.
,orsqu'on vide le bassin de i'E-
al lissement, I'eau se diverse
plans la rue par un conduit pra-
ictqu dans le Imur de cloMure.
,e liquid s'echappe toniours
avec force tie l'orilice. Et alors
les jeunes gels du quarlier, de
eunes houmnes de 14 ou lians.
ans se gener, se dtshabillent
et prennent leur bain froid sous
es yeux des Ipassants. Est-ce
issex curieux ?
*

... voit aussi, chaquie jour.une
ti lire scene forl cuiincuse. Celle-
a se dlhroule A la rue du Centre,
plans le terrain vide situ6 en
ace de la chapelle de 'lnstitu-
jion Si Louis de Gonzague.
Tous les jours, vers midi, tie
noml)reux garions qui appor-
lent A manger aux ,i6ves en de-
mi-pension A I'lnstitution Saint
Louis de Gonzague, se groupent
dans ce terrain vide et y restent
tides heures et des heures A4 jouer
qui aux billes, qui aux cartes.
Its dfposent les plats sur le sol,
ne se genent nullemeut pour
goater aux mets, landis qu'en
face, les enfants attendent leur
diner A I'intericur de I'6cole.
*
... a vu, avant-hier, vers 9 h.
du soir, A la rue de la Ilvolu-
tion, quarter proche de In ruelle
d'Ennery, le chautTlur de I'au-
to No. 3106 qui avait le coeur a
la plaisanterne. II dirigeait sa
machine contre les dtalages des
marchandes places sur un des
co61s de la rue et les pistons
pour ne point 6tre viclimes de
celle mauvaise plaisanterie du-
rent se retugier en hale sous les
galleries des in a iso n s. Et le
chauffeur poursuivail son che-
min a quadruple allure.
Mauvaise farce
*

.. a vu, hier, vers nmidi 30, A la
Grand'Rue, une auto qui sta-
tionnait devant les immneubles
aux Nos. 1242 et 1214. Arrive-
rent A la file un buss et un bug-
gy. D)ans le buggy, il y avait un
disciple d'Esculape, I)r R... Le
tireur du docteur a du sang;
aussi son maitre, press sans
doute, voulut d|passer le buss
qui allait trop lenlement a son
grm. Mais la manuwuvre ne s'ext
cuta pas sans inconvenient. Le
buggy heurta le buss qui, A son
tour, alla se jeter centre I'auto
qui attendait paisiblement dans
la rue. Naturellement, I'on no
s'entendit pas et buss, buggy,
auto, cocher, docteur et chauf-
feur priient le cheinin du Bu-
reau de la Police.
*

... voit, cesjours-ci, les clients
des Caves de Bordeaux sot tir de
I'Etablissemnent le visage sou-
riant, ragaillardis, heureux.C'est
que tous, ils viennent de boire
un excellent punch aux cuts
chaud et recontortant.


A vendre
Che
ALFRED N. COOKE
1912 Rue du Magasin de l'Etat
Huile d'Olive Duret
par gallon et par litre
Whiskey
King of Hearts
Gin Beefeater
Bire Pailletter a
Vins Liqueurs Chamna


I


O


j


01RECTEURS IMPRIMEKUil
Client A IA hIK2
BOIS-VERNA
1358, Rue Amdricaine, 1358
S TELEPHONE N*242
LE NUMERO 20 CENTIMES


Les esprils qui s'lloenl el de ren
neat mraiment grands sentl cen qui
ne sont janmais salisfails d'eu-am-
mes dans leurs (teures arromplies,
mais (qui tledent Iteijoas A mlire
dons Ilurs ivres meuitiles.
Claude BEINARD

. .- h I


* .


i i


- -- 1111111 r


I


I __ _I_


I





0


ag**


. .4


..*;.,,




----- T 1


LE MATIN-2(i Mars 1927


UN BON CONSEIL
Songe en tout que (celui quI
agit aut minciix que celui qui
parole.
-- .. . I- I I

El Pologne
VA\SOV)\II' -- On a 1 )1 (Idc
1nomhubreusesarrestalionsde imemn
bres (Iu part iiidcpelndant des
paysans (lue le gouiverllit'imnit a
decid de dissoudrC.Six d01puls
russes reprseiinteiin ce parli au
P)arleinmt. .Lcur progranime cst
pour ainsi dire contmuniste. On
a dit que les documents saisis
par les autorit's avaient prouv-
ql'ils rccevaient des iinstlruc-
tions de Moscou.Apiws avoir re-
pouiss la plus grnnd pv l):tie des
d(|1)ises prnposees par le Sti al,
ia I !) te hier soir a (tleiilitve-
inent approve I le budgett (qui ac
cause unexcdeil ide plus de deux
millioiis (t miilotys.

La separation do I'E
glise et de l'Etat
au Chili
Sulplression l Ie I'inslrI lioln
relilie nse d liaus I's 'rol0's
SAN'TlIA(O) 1)l CIiLI .'a-
bolition de I'ilstrucilioon religieui
se dans les ccoites pub liques a
ai1cnl1 un i6liergiq(il' protesta-
tioni de Mgi CreSCiUt(l Eil'raziriz,
alrcliev(jte (dt S-nliago, (dalns
u'e lettre' pastorale pibil)ie au-
S )i urd 'li i. 11 a d( clIreI que 1'ins-
tiIuclion religious e tait unc1 n6-
cessite pouiir les einl'ifnts el a de-
mand6 au public de itdclher de
meltre lilln unle grave injustice
coinilise ar' Ic goiiverienellent.
Le ininistlre d(IC lnStruclion pu-
l)lique Aq(iuilles Vergara ,. r6)on
du A L cee Iltire dans une dt(cla-
ration itIi jo.iurnaux. 11 a r6allir-
m6 (iLI I intientioni du gouverne
neat talit de s>j)arer I'Eglise de
I'Etnt comme il etail pr6vu dans
I Constitution.

Le PrsidlenI lhlaludo parlira
tporhaineineul pour IesEtals-Unis
WASIIlNGTN Complkle-
inent remis de son attaquc d'in-
fluenza, le President Machado
de Cuba a 1'intenlion die quitter
la Ilavane le 20 avril pour venir
aux Etats-Unis. l'amn assade de
Cuba annonce que M. Machado
acceptera trWs probablemient les
invitations de plusieurs villes y
comprise New-York, Boston,Ilui-
ladelphia,Baltimore et peut-dtre
Chicago. Le president restera
une quinzaine de jours environ.

Pour la puret6 morale
du rascisme
ROME-La Chamibre des dl-
putbs italienne envisage l'tal)li
segment (rune censure qui d pa,
sera <'n sevirite tout ce qu'on a
vu jusqu'a cc jour et l'Mlabora-
tion d'un syvstmie de lois qui as-
surera a 1'Italie asciste la purct(
morale intlgrale en i)oliti((ue,ai
thi tre, an ci(ni'm;i, e:tI litttra
lure, peinture, journtalisnie, pu
blicite, photographic.

Pour Is logemont desi
6tudiants strangers
de l'Universit6
de Paris


PARIS M. Herrick, ambas-
sadeur des Etats-L'nis en Fran-
ce, consid(lre combine partic de
ses devoirs de diplollmae (de I'a-
voris(r le mollveminit pour la
construction d'iune maison amd-
ricaine dius la cil6 universitai-
re tdc elniversit6 de Paris. II a
accept de prendre lan prisidcn-
cc de ce project dti' ft un group
d'amnricains gricc auxq(uels les
Etats-Unis ioindront leurs elforts
A ceux des autres nations qui se
proposent de taire construire
des bitiments speciaux reserv6s
A leurs natioinaux suivanl les
course de 'Universite.


La situation

en Chine
Lu ianiiteslhe dii Chef atinalisle
SHtANGHAI- Les nationalis-
tes out capture Nankin et Cliun
kiang. Le general Pai Tlhung Si.
colninandaint des forces cainto-
naisCs (l. o,,t occupy) Sha nghai,
a declare aux consuls gnei'ralux
d'Angleterre, de France et du
Ja)pont qu' I lail decide a main-
tenir I'ordre dans la v I c. Le
general Pal Thung Si a lalit6 un
ianifeste LA la I action cih noise
dalns le(|uelu il atnnonce que Shanl
ghai va devenir le point tie d6-
iart d'une revolution mnondiale,
mais, ajoute t-1l, les strangers
lie dtevront .tre ni ata(quIs ni
insults et leUtts j)Ir )i1ri6tls (dt-
vroiinttreresl)pectces.les chinois,
declare le manil'csle, do(ivent
comprendre que les nationalis-
tes ne visent pas i foriniteier un
souleveiment general contre les
Strangers, mais iitils chirchent
it al)olir toutcs institulioiis et
tons les systilmes ayanit un ca-
ractire inip6rialisle. lls ne cher-
clieroeit pas a altciildre lctuirs
l)uls par Ia force aiiirnc imais se
scriviront surtlout de la propa-
gande. Les natioitta!istcs v'isent
avant toutl 'al)olilio(. injustes, la r6visini di statute deC
coIcessioIl inltcrialionale d e
Shanghai, la Suppli))rssion ties pri
vilcge d'exterri oralit6 p our
les itrangeis, le trans'e.t des
6coles des iii isS;oinaill'es el la
ilisCt sous le '.Colirole cl1inois
des postes et des douaines.
l.e gX n iral Piai Tln111g Si, quii
comlmanlde les forces naliomnallis-
les Li Sliangliai, esl egaletmitnt
hclef" t'elat-majoir (du gni ral
Chang Kai lhick, general en chef'
des t'oupes cantonaises.


La fl6vre typholde
au Canada
MONTnIK.lAL--Cent cin(juante trois
inouveaux cas (Ie typlio0(e ont
6t1 signals aujourd'hui, chiffre
le plus blev\ qu'on ait enregistre
tdepuis le 4 mars d hut (del epi-
dmie. l.e nombl)re total ties cas
atteint ainsi 858. Un oi6pital au-
xiliaire a 616 ouvert aiijourd'hui,
tous les h6pitaux de la ville 6lant
l>ondds de maladies. Vingt-neuf
(dIces out etd signals depuis le
d&but de l'epidemie.


L'6pdlogue du complot
86paratiste catalan
PARIS- Le colonel Macia est
part aujourd'hliui pour Bruxelles
conlormitenl t 1'arrete d'expulI
sion don't il a 06l frapp6 par les
tribunaux trancais a la suite de
I'affaire du complot sdparatiste
catalan.Dix-sept des co-accuses
(II colonel Macia don't le colo-
nel Ricciotti Garibaldi out M6t
I'objet de la mnme measure.

Arrive A New-York des d|poullles
morlelles des deux avialeurs
amnricains morts an course
di raid panarnerieain
HOBOKEN ( New-Jersey ) 23
mars Une escadrille d'adro-
planes de I'armne a survolI la
) a ie c I'a r r i v 6e (ldu pa-
(iucl)ot (( Vaul)an ) (niii rapIpor-
tait aux Etats-Unis les corps du
cal)itailne Clinton Woolsey et (du
lieutenant .Iohn 1 iBnton, avia-
teurs de I'armene. Ils avaient l6t
tlues Ie 2( f6vrier dernier dans
tiul accident iA Bluenos-Aires p-"n
danti l*ur vol dans I'Amnrique
du sud.
-- >* --
Neuf banques japonai-
ses suspendent leurs
palements
'r0KI( Neuf banques ont
suspelndl leurs paiecniens de-
puis (cliex semaines.O(i attribih e


O*N" cette situation A I'inqui6tude pro
Le vol doePaviateur duite par les dials Ai a DI)i~e
do Pinedo sur les lpropriet6s des banques
WASHINGTON- Le colonel ddtruites par le tremblement de
de Pinedo, qui doi arriver Ai la terre en 1923.
Nouvelle-Orlians de I'Amirique
du Sud domain, visitera les lieux
suivants dans l'ordre indiqu6 : Vers la stabilisatuon
Galveston, Hot Springs, San Die mon6taire frangalse
go, San Franeisco, Seattle, le PARIS La commission des
Montana, Chicago et New-York. fin:ia.i s td la Chambrea ado:)-
i i '- i.' ,-r ,' d ratification de la
IIN.ellon so rend en Eu. convention entre I'Etat et la B 13
rope pour raison til tc France relative aux b),s
de sant6 (hdtl'r'sor es'Coi|tl)ls p)our avait-
WASHINGTON- Lesecrlaii- c cs a I'Etal ctl nilx i.ouiveriie-
re Mellon a l'intention de partir menlts ,trangers. An course de la
inmcdiatement pour I'Europe ; discussion, M1. Poinc:iru' a fait re
il quittera peut-0trc deleain Wa tmt'r(i1'iLTr qule ccttC convention
shington. Le chef' d la Trl'sore- cst desCline i (Al'.ili ct 5 pr'-
miea l intention de visier sa filic lpave la sIl:!is-itlion mio1tl0 ai're
ar-r'- don't tI'at de santh laisserait a Iegailc q'li sera peil-tlrc rcilis:l
desirer, ble A une date assez ruappo xac.


Souffrat do thumatim. du

PENDANT MEN D'ANU&S
IL SOU RA DE

RHUMATISME

II1 explique comme un simple re.
mode de famille le soulagea
immediatement.

Des millions de personnel emloent en vain
un remade apr 1'autre pour le rbumame amw
penser qu'il y a un rem&de de fanille qul ie
soulagera imm6diatement et pour toujoura.
"Pendant bien d'ann6 B je souffri de rhumatils
me aigu, nous crit ce Monsieur de Dijon, France
- -ana trouver remade & me maux Juaqu'A quel-
qu'un me recommanda le Liniment de Sloan.
Les premieres applications ayant enlev6 la dou-
leur, son usage constant m'a complbtement gurl.
('eci est presqu'un miracle quand on consider
que j'ai plus de soixante ans."
11 suffit d'appliquer un peu de Uiniment de
Sloan, I'effet curatif duqueleat product sans be-
soin de frotter. L'inflammationbaiae bien vite,
la douleur disparait et en peu de temps lea mua-
cles et tendons retournent A leur 6tat normal.
Dana n'importe quelle pharmacle vous pouvea
en acheter un flacon.



Liniment

SdeSloan
Anantt ToWte Doue% r


En peu

de riots...
Mercredi inatin, M. Cons-
tant Vieuix, 'on ul d'HlaTti Li Sui-
tiago de Cuba, a laisse Port-au-
Prince, regagnant son post.
-- A board du 1 Cristobal ) ar-
rIiv mercredi 'A Port-au-Prince,
se trouvaiut de nombreux Con-
gressimen aminricaiu qui out vi-
site la Capitale.
I)imaiche dernier un in-
cendie, qui eclata dans la mai-
son de M1. Benjamin St-Dic, a
d(6trluit () maisons A Port-a-Pi-
men t.
Dl)i 21 Octobre 1925 au 15)
deceml)re 1926, I'Administration
Communal a pay6 A( divers l)6-
nliciaires en aToirtissenent (de
la dette conitiunale, title soitlne
de 7915 gourdes.
Cet ai)rs miidi de 4 ia 6
hetires, il y aura, aI board (Ilu croi-
setur Texas )) en rfade de P)ort-
au Prince, I u grand bal offer
par le Coinmandaut, et son Etat-
major aux nmembres Ide la Colo-
nie amnricaine.
Iiler apres-miidi, les 616ves
de l'colec ain6ricaine et des en-
fants des nmembres de la Colo-
nie americaiae out visit le
( Texas sur invitation du
vice-amiral Robertson.


De ai n,
-- A 3 hulires (de Li'a)res-midi,
au Pare Leconte, match ide foot-
ball dei 2eme catlgorie entire le
( Petit Club Sp)Ortif haiflien )
et 1'< Association Sportive I1i:i-
tieinne ).
A 1 heiures, malch idc polo
deLvant les Tribunes du Chainmp
ide Mars eutre la Brigade et la
G. (iIl.
A 4 henres 1/4, nouveau
matchl de Ioot-I)all entire I'k 1-
clair Sportil laitieon et I'((lEtoile
Sportive lIailienue.
A S heures, matinee cin -
malogt'ra|)li(iie il)our entlails d
Cind-Varit6,s.
A 6 hIs, concert anu ChampI
de Mars par la Musique dul Pa-
lais.
A ( hs 112, i St-Joseph, v&-
pres suivies de sermon et de
Salul.

A I'Eeiihe Elir li)blois


Le lim i n-'hc h 3 avril proch:i, ,
aura lieu 'l'Hcol lHelic I) ib ,,-;
rue du Centre. uile g,;"ndil' I\x-
position et vente d'ora(trges con-
foctionnis par les I',ves etl cs
ancienres' elevesdei institution .
Leis vatces se front au comp-
tant.


Ill 1vasv d uip'ulerie Pr6lecturo
l)enri nretent, un 'as de (di ,h- do Port-au-Prince
terie a ,lW cons'at6 a Logitie. i:XPIOP1ilATION
Le nialade, transp)orl ',- ort-;u Le public et les piop ri6taires
Prince, a 6t. intern A l'H6opital ou occup)ans, parliuI eremenil
(idGnral o6i il a i-sol. la Coinmpagnie Nationale de Cons-
Les analyses praliquces pour truction, society amn.nyme,ayant
ceux qui claicit en contact avec son siege social h Port au-Prince,
le mailade i L.Uoginmc ot donniu siont aviss que conlornm6ment
un re-ultat negatil. ux articles 4, 5, 6, d(le la Loi du
D'autre part aiu course duI mois (Cinq Aoit mil neul cent ving
derniier, A Petit U(oave un cas de (qualre sur 'exprop)riation pour
d 'senlterie., n cas die 1' pre eit .(SC (Ie utility publique, le |plan
un c s de rougeole avaientt etd p)rcellaire des terrains consi(d6-
relev6s. l.cs nualades turent ad- r6s nkcessnires A executionn des
mis l' I'lopital Gdn6ral. travaux entrtprisen vue d'unjar-
din communal, reconnu d'ulilit6
S. -. i )publiIne ipar arirte du Pr6si-
DEUIL dent de la l6puiblique en date
du 3 )cemnl)bre 1912 a tW dlpos6
fi la la Pilecture d les Arrondisse-
Hier apres-mii, en 'cglise (lu ments (te PIort-ati-Prince, de
Sacr-Cr(ur de 'eurgall, ont t( Mireb:ilis t de Liscahobas, le
cr61brtees les lu, iraillc; de Mine I'lilelt represenlant l Etat, en
Vve Emile Brun d cidee, jeimi, son bureau, en cette ville. En
Ai 11 heures dii soir. consetqueince, les propri6taires
L'inhumation 'cut lieu au ci- et lis intres interesses, notam-
meticre exte iciur. meant la C')mpagnie Nationale
Aux lami'ls eprouvees pair ce de Coiistritclions, sont invites A~
deuil, jparirti icrement Mr & eln prindre connaissance, s'ils
Mme Leont IDejean, noIs envo- enteiideiit apr~s 1'expiration du
vons nos bicn sincres condo- dl1ai p)rcscril a 'art. 5 susvis6,
1~ances. produire des observations de-



0 .
oil. ::,:._., ,..


11. ] coanne maloucAhe

I /OUI-elle 'c'- Propre, parceque 80 g
SS2% des ge: ie dangereux qui pollulent
dans la bouche cat Ct6t detruits et emportfs par la
PAt e Dent if, ice Kolynvos- Pro.,re, parceque lea dents
s5nt etiarenent d6barrass6es de la pellicule qui s'y
ktait formte. Lcs moindrcs particles de nourriture
ont it6 d6logies et ,vacuees.
Se ncttoyer les dents avec la P&te Kolynos est un
planiir. Les dents sont propres et 1'6mail eat par-
faitement p:ot6g6. Suppression des maux de dents.
de la carij :t des d sordres gen"rzux del'organisme
qui en resultent. Grosse (conomie aussi car un ces-
tinLtrc de pate 6u- brcoase sche est suffisant.
PAT E- D TI FRICE

K KOLYN0S


PROG"
d oih de Oman
chemin commrunm
Let roiio &ua
mbpiw&d cin



Arhuiledef eei

&progvaswremg a1
Stenforces. PNa
I'Emulo ScoStt


vant la Commission
en vertu de l'arlicle 1
du Cinq Aout mil
vingt quatre-
Port-au-Prince, le 25 MarI

Commission
Cadastrale
de Port-au.
La Commission Cad
Port-au-Prince, insti
Iortnieineit uux articles
Loi du 21 Aofit 1908 et
la Loi du 22 Drcembs
invite les occupaintsdesi
coiinpris entire les rues
Janvier, du Magasin de
St-Honorc jusqu'A la n
prsenlter ia IH6tel de
lecture tous les jours de
de Iapres-midi, pour isl!
inellre les tires itablihsM
droits.
Port au-Prinee, le 25MHO
Le President, 1
CLI: I :N MAi .OIRE.
Les MembC
IH. ENJAM
MaAc BRUT


oontrue

CONSTIPA
proines 14w,
OOMPRI
do DELORT,

C'EST LZ M-
DES PURGAg

of Mutes e boa* u
nIM


LAA N'


est heureuse ('inforImer


ses Clic


qu' a partir du 15 Avril prochain de

rccommencera la distribution de U

BILLET de LOTERIE (1) centre CENi

d ses BONS-PRIMES, (100) en plus d&

Gourdes 2.50.


Le tirage des 18.ooo numerous

cette S6rie se fera dans les memes co

ditions (que la d(erniire fois, mais

prix et le nomblre des gagnants onti

augments coImme suit:


Un Ier. prix Or 5oo


S2e.

3e.


* loo

* 5o


4 approx. du-ler prix
4 2c "

44 64 3e "


8 prix de Or


14 *

24 "


de

de


" '1


a chacun Or
6

- ---- ----- -- - - _


L ~bC~L~SI~Bd~sL


3k








LE MATIN- 26 Mars 1927


m tiCY~?lfP---- l~ -s -r -- =


vraic lame GILLETTE


L Companies Gillette assume
la responsabilit6 dui parfait lone
lionnement de la vraic lame (il-
lette que lorsqu'on s'en sert avec
evrai rasoir Gillette.


E LLE est la vraic lame (qui n'a .1a-
mais pu etre 6galde. Des ann6cs
de recherches et d'experiences cons-
tantes ont perfectionne son excellent
fil. Les ateliers de la GILLETTE SA-
FETY RAZOR COMPANY se sont
continuellement attache Ai conserve
son pouvoir 6pilatoire.
"Des mitallurgistes, des chimistes
et:des experts techniques ont conIla-
cri tout leur temps A la creation de
cette lame, laquelle est reconnie
dans tous les pays comme le mlodele
type de l'excellent rasoir,
4Chaque lame GILLETTE fabriqude
doit passer par la plus rigoureuse
inspection et repondre A notre haute
renomme. Elle ne peut etre 6galhe
et ne sera jamais surpassee.
Ne soyez content qu'avec une bar-
be bien taite.
Servez-vous de lames GILLETTE
et vousaurez la vraie satisfaction (d e-
tre bien rase.
En vente chez tons les bons mar-
chands.


4.


NOUS OFFIRONS

les boissons suivantes:
PORTER : Tenneni Sloul XXX
VERMOUTII : iarlini, Itossi
DIUIONIET, iPunch, Suidois.
WVillSKY: Jhonnie \l alker,li.ak A redil liels
VINS Granies el ildoe dit A. Delor' A& :
SHEIIY iANIDY Danois.
LIQIEIURS assorlies.
En cntle a I mauison :
L. PREETZMAN \-AGG Eli1OLM,
S_ Rue du QL1ai


Insurance C o


Une des plus fortes compagnie

canadiennes d'assurance sur

]a vie


Enq Le Bosse & Co


i





U
I







I


RiON ISURIE co


Capital: Or 18. ooo 00I


I Eug.Le Bosse co

AAents Gieeraux

as WWW W B-u


Remerci events
Mr S.A. F.>,, :-,-e. P-"sident
! : | (.to ,iini. sion (Cm n.1111-
,,:c des (C :>Ivcs. \!' c E Ii :l.-
'I 1i (lo('dt n e Clhrislu.n F:,i
, (,re cl Ile l's fal li s l ,i er-
cicnt t r(dalO'llent S:i (G ln-
leur Mgr J.V.M. I chon,arclhc
i llie-4v\ec iue dts (C.;' es; S. ,
Mg' J. M. Morice c\. ue ic (I
'l abe; cls ie iiibres du clergy;
cs Fli rrcs (de I'lnslrtr action
('hr6ticnne: Ics S'Inls dc SI-
Joseph (de Clii ;(le I I (s| ice
tie I Il1nnIIc lc( o()icc'lit io ;
la Musi(qic *L.i MIIS('e ; !e per
sonnel (du C(oisnl CoI (ii illill
les anciens elev's de m isiqueC
,de la ( tcin lte. IIcs (iot(licilens
ie la I'apitiale C tolls iarnills
el amis tant d(s ':ivcs luei (It s
aiitres villes de la ili'l-puI iqiIIC
qui Icur ont (donnllC (Its d (mi
g:iages ide sympaillii' l I'oi(cti-
iole n d 'Mi ni0.l rt lcur re-
rfitI eeoreln1"
I ic Anioinl' /,'e l cl'i
nI; Ch(ria Ch I r 1. i.
II les prietii de croi)il' (|( i'ls
Iclr en garde'il liut e i)po-
flnde ret'onni i ,i,,s ne(.
Les Caves, le 21 \Ml 's 1927


Hoin line
Le S S (( Minna Horn )' ve
nant de Cunriaao via lKingstii
el es I'orts du uiid (est a.:IuCiidu
ici Ile 27 Mai s li conililulira Ie
In ntIIcWjo i ii"pour II 'Ei r'l'uiC viI
les ports du Nord pricnainl lit
SeI aissalgers.


IL\I 1!1INI-iR I
AgtniIs gulii LIX.

A vendtre
Une automobile (1 D()odg(e
Special To'l ring l )) l pal11itl
oiat, jeu (I plincus et pnci u I de
rechange neu ls.
S ad res r au Ilureau d(I
Scivice d Hlygiene, Ilue de.s
S ii acles, ( u par itclholic ian
No 625.


ASTHNME
1:oprtsi~n, catqrhe,
S\ffesai 1on,
I~~~~o l I^'^ rix Uusesd.


nv-2'isO2. ;orta:".1 paarJlo
C.ti L CLERT
.I la
D D GlrERy. 5', kgout StMt irUn, Parn .



Avis
Les creancicrs d(I si'eur SaItl
ZAKj., ci-(Idvnnl ('0llorinicran t al
St-Marc en faillile sont avises
qu'ils ont un deli (de quarante
jours, a parlir (de l date des
prescnlcs, pour presenter leur
liet e cr(ancc soil an soLus-
si yndic 1v la flaiillit. ou
oi grefle(ii Tribunal de I're-
miere Instance ia Saint-Marc.
Port-au-Prince,e 17 Mars 1927
Antoine GEBARA


Ratfle de 350 Billets de


dollar's de la Grande rafle

Maison Alain Laraque
Pour popularoser catte Rafle et Dow encoura-
ger le public Iaolieter les billets d'une gourde
emis, Mr I itaqie s'engage formellement a don-
ne. 40 ijouries de marchandisos oontre 6ohange
de 4 billets de 2 do'lars des lota gagm6s.
LOTS (; AGNANTS


I lot do
3 lots de
5 lots de
8 lots "
15 "
30 6


W0. Billets
30 i
20 a
?


Empressez-vous d'aoheter vos billets pour le
tirage qui aura lieu le Dimanohe 8 Mai 1g27 au
Building Ed. Est6ve & Co en face do la Compagnle
Electrique.
Le (irage de la maison elle mnme a Ot6 annon-
06 pour le 30 Octobre 1927, ma a graloo A ia
bonne march et A la nouvelle perspective de Ra-
file de billets A 1 {jgourde, 11 eat presque certain
que me tirage d6 initilf porra s'elfeotuor *bten
avant la date speclfi6e. Avias en sera donn6 en
temps voulu.
On trouve des billets a la LLbrairie Montrosier,
ot par offre director des nombreux plaolers.


COMMERCIAL

AGENCIES
and COMMISSION
EN FACE ]DE LA DOUANE
lParmi Ites illarichanliis(..s (in stock, notius ( a s :
hi s IBl'ck & White, WhVlite L.abel. Prix
VV llSky. d(fiaiint oue concurrence.


Chanlpalii.e


GIN, DI)uonnec
ro ige et blanc.


ViNs


FpOIm I" s:I- "alitl et 'prix defianl loule
COCO,-, -Itl Aliment i rii par exelleve
CocomIt: 'n gout exquis.

Davis Baking Powder:
Plrix (dfCiant toule concurrence
I, e s las Innieuses peintlures de F.
l 11 ti I I'CS : .n lie'c Co. Quality" ci prix
(defial tIoille concurrence. )
(e p) inali f's (11ii, IpI'!- l r eI xcelleinltc ualite defient
file conc(' 'iirriir -c, nei s t oliertes qu u'i 'lile ; c'est A
dirc I'ex (Ulii ('d6siicui dI la p)einure de supe)riorilt
('Xteniti- (ioiiiiant t lii l'ai (duraid ie et till travail

L-a riclaine dCe ce's |i)Ciillurcs n est plus a laire. Nous
linonis i la dis)position doi tois, la longue lisle de ceux
(Iiii lutlis usal e dc s piciniliiCs.
Telephone: 791


Voulez-vous?
i~tre vtu avcc chic, volexz
vousn0tei le mg;i a .n1'V >
'11 el vo s \'i VOi ~ i. s
croic revenue de ,Paris?.. ha-
Sill ez-vo :,. ;.1 :
Andr Il.SIDOl1:
f ue (iu I('uf]le


DE ANDEX LU

Rhum Salim
Repute et leconno comince
vieux et pur.
Ilecomnimand6 come iorli-
iniii et reconstituant.


.W ~ 1R5 d -LUU JiA.de Matt6is& C(,.P" s.,,dntantspour Haitj

r *-*


mCl1 EMPHYSAME
OPPRESSIONS
AB I Globules Ribaud*
R'*ultote mervellleux. Surprenente mm*.
T- P' I- L FLAc. 12 fr. franco 13,05B. Da. netiei
DALICHOUX.1, .r. Victor-Hige, OI COLOMISseine)ll

~ ademcl-selle
Leo Avon


Announce i soln aiuinable t'lit'll
Itoe qu'elle a c('hange d'adli se
et qilesoln inagasin est aclut lc-
nient siltue luc de 1'Eglise du
Sac're-C1'ur, au 13 ois de Cliheic,
en face de I'Ecole des S(i'urs
de St Joseph de Cluny.


I


P~S~h~l~P~


--


k~ I rrr~ ~ I"


t_ REM21MRA I r i -l-:a-1< -.i- "


liI


--


II~8~~reara~~~slic~irs~r~a~B~ues~8~a~~


I


I


i


I


I g


saman


L


on









LE MATIN i Mars 1921


Ces


AliiDesO VColS illeressemli


'z~ ~~~;;j.~ IA~L~ '1 ~


- -.r--r------ - -, I. --. -r


Colombian steamship

Comnoany Inc.
Le steamer "Haili" parti de New-York le sa.
medi 19 Ears courant directement pour Port-au
?Iince,"est attend ici le vendredi 25 du cou-
;,nt II repartira le mime Jour pour Petit.
Cole, liraqoane, Cayes et Jacmel, en route
Iour ics ports de la Colombie pregnant Irkt et
pasLagers.
Vort.au-Prince, le 23 Ears 1927.
SColomnian Steamship Company Inc.

Gebara &,Co, Agents


I1


F INIIS LES PANNES
DE
A OUTCHOUC!!!
nlle bolile notuvelle pi) r tons les prolp'iLdirst de
faiuion ? !




m ei e 'n elite son i'lNEL SOLjiii 30 .\ 5 l ptout Camion
ti cc e t liimenision.
Jc vous invite i passer 't 111011n Migasin pour une d(1-
oliiistioll, io ii S'agit de vo're interel
L. PREiETrZMANN-AGGIlIIllOL.M, Agent.



S-11 a toujours du
danger dans les foules


Les germcs dangcrcux
pullulent d:iins le ag-
glonirationis. (Otn nc
peut pas toujours 6viter
le fouls mais it est
toujours possible de
sa preserver de toutc
chance de contagion.
L, moyen le plus sfir t
o plu flicace cat d.
unltier Irtqummeint la
oU en taiiant uage 4 a
SAVOK


LIFEDIJFL.
le Savon
pour la San \ I
Lever Bros. Co., Boston i.o~ , A.

L _.___ ___.. __!a ,+_ -., 4


s @ OI


Fred. iic tCllns
No, 117 liuu iRoux on iBonm i'i. .\o 117
TelphoIne: (;f;7


ON THOUVEIA :
Alcohol lii pour li(quetli.- Siucre I:.sco Hl1nc et rlige,
gros eti dItail.,- \ i. pa ;r s ic C! ) IIr livre, SirOp, Or(geat
cGr n dine P ch'c l. I). iItIllts,,Cl stlciliclSd, ( nclati
rc.- -iConserves aliiiictiil iirs. \ li r,
caI ell poldlic W WhIiskkvy. I 1 i im it.-r.
Clu iipagit i M .iss, I'ii cll. i's i lim : ; 1 ; U I \ it ri-
valiser atvcc avall. ig ic. li' iII,, )Ir!( ( l L IcL Ic ,i ;ii. c (It
la place.-- Challlpiginc ai-.inioni. P'n tLit ii
blanc par gallons ci Ir hoiicilic.s. \iii Iup,c" piar
botteills et gaillolis pqui;lite sli|; i ilii c-t In 11in v'r( e
nar l)arri(qut's clt aillons. nfiiiu n lic tF ni ci, \ I 1I It M
.1ECTARl. Et lI i 1ii 0 ino s l1i i t t s .t.A'\ .. 1 l d
Madame I -lC'd (t ;, l
Veunz fair til'C' \ isi \ is s i t / i... is.


w


A vendre
1 Buick march Six. En bon
eial v\'ec pneus (de recliange.
S'adresser au ler Lieui. Ro-
berts. Bureau de II Police.
Phone 222.


Plus de la moiti6 des Pneus

vendusen Haiti sont GoodYea


iotel-Restaurant
L'Avenir
II est port A la connaissance
u (I|)II Il et des clients que
Melle Anila I '.roswell na te char
, ee par decision de justicee, de
hi (d:l, ction dc I' lotel-Resta i-
nitt (l'A\enii ), ide la Rue
'1'rou.
EllC Icll!' :1nnonce1 :1 nssi (qu'ils
()iouiv(er it :i ,);irtir(l'-' 7 liie'cs
hoix
I) 1lV% i il 'silisl'ire le goi'ts
It's |ln ,lifliicil's.
'ii st; vic'e irr'i)rochli )l'
vientl (1'' c l v 'IIbli aa cel ellt
0t lei l:-ix ( it 16dt e ( 1161m -
i':iii j "in.s a l.I portl e e I toilet s



... \( s I\ i besoin de un
1 m-hineiss i ('dlicioiux, dc-
I j ii rs i'st\(iis, de vins lins.d
Ci'fIics C1 icrelies de toutles
Ics imaiues, allc au SPOT'S
C.AlFr. lcs plus diificiles se-
(W;it sal tisd \its.


Hambur-a&merika LI ii




I-
Le steamer i Grunewald
est attend ici vers le 28 crl.
pregnant des passages et dII
Itrt pour I'Europe.
Le steamer c'iubana est alten
du ic vers le 25 courant avec
du trot de I'Europe.
Le steamer ( Troja est at
tendu ici vers leo5avril avec du
Iret de l'Europe.
Les S/S ( sont pas am agess pour pas-
sagers.
OL,1'iSON, ICAs & CS
Agents (Gtmraux


Les pneus Good Ter qui ont 4t1 adopts oar presque ton
services de transport du rouvernement Haitien, sont sans
testeceux qui ont le mieux resistO aux indgalits et aspirites des r
de la Iepublique.
Les fibres connues cous le nom de Superiwist qui entrent dans
brication des pneus Gool year, leur permettent non seulement d
sister aux chocs, mais de les absorber.
Achetez la prochaine lois des pneus Good lear, et jouissez do p
qu'ollrent les longues courses sans crevaisons.

Good Year Balloon Tires


The Wesi


ladiesTrading C.


PORT-iAU-PRICE- GiONAIES CIPFHAI,


Lecitine Granule Brewer
Le plus artif dies Ileconsliluanii
Fortified le ce'rveaii, la Inille w pi.niitre, les os ct les
reins. Ienlld puissants et vigotireux les enfants debiles,
lesi femmes fail)les, les persoines ises par (des travaux
as dus.
En iIle chez : :-Simon Vieux, Alfred Vieux, Lope
Rivera, Ed.Esteve & C.", A. Bolte, Alphonse lDsi', J. H.
Borday, M".. L. II. I)oret,; i I'etit-GuCivc : S. Martin.
Eul *fek chez : 11. lBrouard, Grand'ltue No 170 '.
GEO JEANSEME & C,0

BARI TERMINUS


PROPRIETAIRE:


A.


Widmaier


A I honneur d'inlormer sa lienveillante clientele 'qu'il
a install a I'ltage ( e s- i ablissenient, Lun salon exclus
siveinent reserv't aix Ifaiilles ol' l'ol ltroovera des
consoinnatioiins de premier thoix et oui des lunch so-
ront servis stir deiande.
Te&'-p.lioic No 786


.La graih dapolivri


Genaro Hurtado
(r;iad'llut' l Rtecdes'1Miracles Port-au-Prinice,Haiti
A Ic plaisir (' announcer Ai ses amis, clients et le pu-
i" llC'i l g 'i' Ia t e mI.I t(iatlS SOil laiblissenlellt on trouvera.
I'n ,' .i]ic'l Ai po si n i ie ..' i t. d ". ..ti .lcs p[ Ir ci l ':fix no ivelle-
mi'rit i.c'."s ; \i i .t \ u iC1Lz un1 assorltiiimenit d Si,))p ett
Liqueurs,sainsoubil )ii, r <, I.a puiich e laci ,ia)), cette p);-cicuse
bois0on C l,_iile.
L I: it M issoi tl l' \1 i I )Ii un s.iivenir ia chaqiue
i h11 lctti .


Grand Hotel de Frar
P. P. PATRIZI, Propritaitr
Cet Etabliassement renomm6 don't l'61i0
plus A iaire vent d'etre oompletement rlo
et remis A neuf. Lea chambres ont tout I
fort moderne, le service irr6proohable, Ii
taurant solgn6 eat de tout premier ordift
tel n'ayant rien n6glig6 pour fire plal
charmrante clientele.
Mr PATRIZI, qui part blentOt, app
re, our do France do nouvelles amll
donneront la plus entire satistaotiol
D "Jeuner & la carte, Table d
Plat du Jour au ohols-
Pesion an mois, i la semaise, Wpiw.jor
Garage mnis graltiultemont lA It d*1
voyageurs.- Bains, Douches A toui si
T616phone lio
Dans le Magasins souch6sA l'HOtel.
vera toutes sortes deo provisions, Vi"tS
Cigarettes, Vins d'Espagne, de Bourgogne, d'II
choix de Conserves.
On y trouve a l'arrfv6e. pendant le0
au depart tout oe que l'on desire au
tel de France : P. P. PATRIZI, ProprilY


Ce qim ai'a jamais t h ail
Ce cqi ne peat ttre dtpass4.
Kola champag'

F. S6journe
Pr6pare dans des conditions' rigoure
D'ASEPSIE
Preparation et Vente
PHAMACIE F. SIJOURNE
Angle des Rues Roux et du GeirPl'


I, I I _I_ _L_


lisez-les


,lr :


I
4
N


--- '~~L-''------


.13AAJJf I


"M


---rrm~urrrrr~Cr~e~I~


~I r r


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs