Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04418
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 03-18-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04418

Full Text







0


DIRECTEUKI IMPRIMEU R
Gliment MAGL01RIR
Bos-VEn A
1358, Rue Amiricaine, 1358
T&EPHONE N6242
LE NUMERO :20 CENTIMES


li.e ANNEiE N 6051


PORT-AU-PRINCE (HAITI)


VENDREDI 18 MARS 1927


L'Oppositi




La polmniique qui,
quelques jours, tdy'is
sieurs Stiio Vincent
taptin Mayard, est p!c
files enseignements pI
eeux qiui s'cculpentt, su
sion, des affairs de I'E
clatanles Ilmierivs toi)
part et dautlres sur d
qui ont de vecus Ipa
hI )mnes I d'nt lt ((e.rpl
njcessaires ne ser.tl
sqns v.aleir puisque I
deux out 'vu 1a silu:
deux poles opposJs cet
aux mnines lmomrllents.
616 des cooperaleurs I
en mnme temps et sc
jourd hui de l'oppositi
Mais on peut main
ou'blier to u s ces av
Mur ne se souvenir (q
Lit rapport par Mr
dos son article du 14
aIt, et (qui a toute sa
et qui est, pour les op|
d'une iron le cravachav
iaissons, de pr6firence
role A .ionsieur Vince


ion,

tell qu'elle est...


depulis ficielle. II 'llailt done que I'Oc-
Se Me Ceip:tliol min lilaire troiuval le
elt Cons- i yen de se metutre A la Ia a-
inte d'u- verse de projects si t6enbreux
uir tous ct si desaslreux pour le pays
Ins pas- et qu'elle couvrit dc sa protet-
4tat. )'.- ltion les citoyens les plus 1 -
ibent de jnorables, le gratin de toltes
es faits ces eitcs polititques et social.
ir deux les qui aspirent an 16gitime
fications honnetur tie prendre part t la
t jaiais direction des allaires de la 16-
lous les I)publi(Iue.
nation de a tI'eslt recisemenl une )bon-
presqu'- ne iartlie de ce ratlin qui ne
Ils ontl rouiilil ptas decoller de la cl um-
p)restp'- dire de Waller el de Cole.) I
ont au-
on. S'il n est pas du tout niices-
untenanl sairc de fire des commentai- I
rantages res, if nWest p:is cepentlat in-
lue d' t dispensable de se demander 9
Vincent de quel noin il faudrait nom-
du con- lmer, si l'on se servait du
valetr mine vocabulaire que 'Op- I
posanls, position, des Haitiens quii :i
ite.Mais une epoque de consultation
e, la pa- populaire, vont bourrer lecd-
nt : ne 4 des chefs militaires elran-
gers, et cela. au detriment des


a Trbs sincerenient, je ne compatriotes qui representent
erois pas q u e t'Occupation le Gouvernement de leur
Am6ricaine ait j:in is eii'rin- Pays? Que feraient-ils alors
tention de s'immiscer dans les si, au lieu d'etre en bas, ils
actionss 16gislatives, du etaient en haul? Si c'est cela
n4pins, comme elle avail l66 que de I'autre c616, on appelle
alpen6e i le fire. Elle n'a eu, patriotisme, on est gueri pour
s*us ce rapport, qu'd cder au.rx a vie, de 'envie de cultiver cc
ptessante pollicilationsdel'Op- sentiment- dans des coe urs
position, qu plu lt pour ne pas honnetes.
trop gen6talise*., de certain
grb~tpes iid ortaimts de I'Oppo- La politique a visi6re levee,
sition. E s'est laisse taire en plein sofeil, de la coop6ra-
*Inplem une douce vio- tion tranche et loyale, au vu
hiite. De ders de cette op- et au su de tout le monde,avec
p. tion, 4ev"enus depuis des la conviction protonde q u e
ot magumliques et c'est pour le bien de sa Palrie
'Iran t pour des galerles n'est-elle pas plus pure que la
cilet/iifl gobeuses, avaient methole clandestine qui con-
i ce iujet, des entrevues siste A suggereraux militaires
fr6quentes avec: le Colonel de I'Occupation, don't on jde-
Waller d abord et le G(6nral made la levee, .i grands cris,
Cole ei suite. de combattre le Pouvoir na-
( Ils assiegeatent positive- tional?
ment ces chefs mnditaires hiran- El dire que si r'on prenait
Users et leur bourraient le eral- le D cret appelant ie peupleC
ne d'avis et de doleances. D'a- aux dleclions i.oa.s reverrions
pLis eux, si 1'Occupation ne la mnie comedie avilissante
donnait pas ce qu'ils a pe et douloureuse. Des nationa-
ulient des garanlies, on allait listes plastonneraient, le jour,
aslster A ce spectacle abomi- aux coins de nos rues, el, au
unable: un gouvernement uni- crepuscule,avec la complicity
quement pr6occup6 de ren.- du silence et de I'ombre, ils
plir les Chambres de ses crda- solliciteraient le concours de
lures et selivrant, de la ma- I'Occupation pour essayer de
aibre la plus 6hontee, a tous combattre le Gouvernement
le abus de la candidalure of. de leur Pays....



LA

Metropole Sud-Americaine
Wft un accuell enthousiaste et sympathlque
-'. aux intr6pides Itallens du
grand Raid DE PINEDO*


e b iduciaire 'Fasciste IRa- courant.
i pour Itaiti, Air M. A. V:-
.lbnousa fail p.4ve.,ir, avec BUENos-AYRES, 2 Mars.- La
fwrre de publier, un extrait du Capitale de I Argentine a faith
ournal: IIL PROGRESSO ITALO aujourd'hui au Colonel de Pi-
tWPICANO, de New- York. re nedo et A ses braves compa-
tlat N, belle reception fai'e d gnons de vot un accueil tries
.i0-A ires d I'Aj de '.luia- enthousiaste, lequel a surpas-
P htier.ne, Ie Marquis de se par sa spontaneite et son
Ad. A tire de sympathie, ensil[ grandiose toutes les
teour le repr,'senht nt dulas- autres receptions de ce genre.
cWime en nlllit, el pcur Thono- Le marquis de Pined(,, qni
?able Colonme ilUahIene, ou're ctaIt part de Porto Alegro
tfetrait que nous avons refu, (Bresil Meridional) A 6 heu-
aoUs reproduisons avec plaisir res 15 a. m. est arrive dans
t6.premirre page, le bel article cette capital a 12 hrs. 30 p.m.
* Mr I'iliello: cLe Grand Tous les navires qui se trou-
raid entf4pris par le Colonel vaient dans l'estuaire du fleu-
de Piedo para. dans la 2e ve La Plata etaient pavoises et
P de d noire numWro du 13 du I toutes leurs sirbnes salubrent


I


'.rfrivi' dl sIiperhi')e av in 11
La S nta Maria )) dans lts
:ux de hILueios-Avres. )es
1vyIravi'ons de la Mharine de
Plerre Argentine priirent leur
essor q(Ielques ,niiniles j prce-
Imnt I'arriv\e d d e l inedo
)our recevoir ce G(rnald P lote
ie la Nalion italienne, quedes
iensIde sang unissent etroite-
nent A I'.\rgentine. I)Ws que
'app)arcil eit lait son appari-
tion dans le ciel de Montevi-
reo,capilale de 1 Jruguay,qui
est separee de Buenos- \yres
)ar Ie vasle Fleve Rio (e la
Plata, l'esca(dtr, lie argentine fit
parvenir ai L(. i Sata Maria)),
pa- radio, les premieres salu-
tations argentines joints i la
bienvenue.

Le corlege a travers I'Avenida de
Maio


(Iotven\'mIlnllt. Ie )Presidlenl
Al ea'-, Cl:i eur"i semnenl,com--
p i.ini- e et telicite le glo iciux
As de Inviation ilaliein cpI)()ur
s M1i novel exploit (Iui e Ic'on-
vre de gloire.
Tous es journumix argenlins
()oIl p)ui)lid des delitians spe-l)-
ciales accill lait il e marquis
de Pinedo( coinile |! pIlus au-
(dicieutx et le plus intlre)ides
de avia'eurs (du mond(e.
E.rtrail du Journal" rogres
so Pallo-Americ no" de New.
YIork.


LA

Grand Raid
entrepris par le Col. de PINEDO

Un Algle de l'Italie Fasciste,


La crSanta Maria v amarre pilot par le marquis F de Pi-
au milieu duune ovation gene- inedo, inlrl)i(e as des as (e
rale. De Pinedo et ses auxi- 'avialion ilalienne, ayan d1ju
liaies du Raid: lecaiai- travers Atlantique, en 14 leu-
e aiel Pree et le canicien- res, des lies du Cap Vert aux
ne I)el Preleet Ic mcanicien csles du Ilrsil, effectue son
Zacchelti sont accucillis avec raid des cinq continents.
ldes gestes de grand triomple. Port-au-Prince, saul des even-
Les utorits d(le la capital tuelles dispositions contraires
et I'Ambassadeur d'Italie sa- de l'Avianeur, est comupris dans
luent et idlicitent les intrepi- r'ilinmraire de I'audacietuse en-
des et tenaces aviateurs itua- reprise.
liens pour le magnifique et I'aprcs les nouvelles qui nous
difllicile v o I tiransoc6anique snil parvenuics, sans cependlaut
(lu'ils ont accomlpli. (honer aucone precisioa, (ceJi,
Trois cents citoyens nota- Peut-'lre, pour la sec&urilt du
blues (c'esl-ai.dire a piarlie lai vol ), le Co onel de Pinedo peut
.ifaire son apl):lirtion sur (eCte
rlus selecle de celte Metropo- fa1" o.t pr ,o ur i
Uslecee celte Cti capital d un moumentl Li Iaulrt..
e) s'6taient constitu6s en co Ep cn rue le elu un Aonilw a
mild special pIour rendre horn- E e onsliluuc e C ns la Colo
-o M dej:a constitu6 dans la Col
nmae et acclamer Ie Colonel nu ita'ienne pour recevuir noti e
de Pinedo et ses compagnons. illustre compatriote.
Apr6s I e s presentalion-, un Ce glorieux conqutirant de
immense cortege se forme, le I'air est le mIme aviateur dtl
quel se compose surtout de laimeux raid de 55.000 kilome-
centaines et de centaines d'au- tres de la edltbre. enlrep) ise
tomobiles. Celles miises i la q.i en 1915 porta tes ailei de
disposition de de Pinedo et de I aviation de notre Pays, bra-
ses deux coinpagnons sont lit- vant tous les dangers, triom-
t1ralement couvertesde flcutis. phanl sur les forces invincibles
Sur tout le parco:ts te la de Ia nature, sur Irois conli-
sp)len(dide et imnposante Aveni- dne ls oure ,i Meloourne,
dide Melbourne A Tokif el de
di de M.io, qui est ue i 's cee deniti6rextrnitl~,de noiu-
pnincipales artlres de la Villc, vau Ai Rome; coturonnant ainsi,
des milliers de spectateurs se pour ;celte premnire fois, son
rangent sur les trottoirs p )ur wuvre de propaganda et d'ila-
acclamer le Grand Avialeur a lianite qui surprise le moude en-
son Passage. tier.
Les edifices publics et prives Par cette victoire latine sur
sont pares des couleurs argen- Iles distances, sur les elirnents
tines et italiennes;.desbulcons: et sur Ia perversity de certain
dames et jolies demoiselles peuples qui nentendent pas ces-
font tomber une veritable ser de d6nigrer le regime Fas-
pluie de flours sur Ia voiture ciste, il a entendu fire connal-
de de Pinedo.Leglorieuxavia tre de quoi soient capable les
rest vivement touch (ex aia ,Ieunes energies et le gimnie de
teur est vivement Iouche de la Italic nouvelle.
grande ct inoubliable demons- Le ut dcc dxime raid.
tration alletueuse qui lui est- dire du vol autour des
faile. a ;cin .... it.. tin n...... t .... t ...


La Rkreplionu asma Riada
Le cort'6ge luquel prennent
part pluiieurs associations ita
liennes en Wete une r6presen-
tation Fasciste, s'arrete a Casa
Rosada, siege du Palais du
Gouvernement. De Pinedo et
ses colmpalgnons snlt requs
pir le President de la Rie,u-
blique et par les Autorites du


inq par e m.tl ;eIIs .ut
un autre progr i.n:ne d'(ies
q(ue le precedent.
D).rs les gra iles lignes. eci
consisle a part des secrets
que nous ignorons, outre une
visit de sympathie que I'ltalie
a ordonni "de faire aux italiens
epars de par le monde, et aux
Pays qu'on doit tougher en
des essais scientifquce afin que
I'aviation italienne puissc -lic


* Sensationnel b
lEn nliacliiil 'vos co onpils chez \1iCoAS
vons ob)tiien(ldrz niiiie cu e Irt's lc.iig l le, ni I
Ir:vail soigntlctx :i lhi pci )t'r lioti taiillciir et
uil )rix ra isoiiiiIl.1c tilfianlt lout e co(ll.cur-

Malgre In hli.nsse a-ctuelle l) nous mlletons a
vul ie sdip)ositio ()n d i),)i caicsimii"r anglais fail
et f u1'o 'nis ia l or 1,00 ()()dollars.
Con)ipi)lel i1almn HlcacIh I'lil tl fu iirni 10 do(l.
)Drill Ihb..nc sup&I)riur 5.00()( dollars.
Nous aicc')l()lls Iir's couriloisilit'en l, sails
a uc ui pjuidicj i hs elislihenis qui vc'ulcnii auppor-
ler Icur tis.sis pour ,ire cc oilectioniinis.
E.M. NICOLAS
Marchand Tailleur
30)5 Hue ldes Miracles 306
l1Pris deI la IPhlarniacie Notre-li)aime


MN. A. VITIELLO.
F'iduriaire Fusciste Italien
pour Haiti.

LA credme i la glace don't
on raffole est celle
qu' )ii sert au 'af0 de :Mr E'm-
n:inUel FL)ORVIL.


Japes courts,
cheveux courts
Ine prophelie
Pendan( t combien de temps
les eldes s'adonneront-
elles ai la jupe course ?
Unc grande couturiere de
Londres a declare :
-II laut qu'une mode chan-
ge de temps en temps, car une
mode q(ui deviendrait eler-
nele ne serait'plus, par I md-
me. une mode! En principe,ia
duree d'une mode liiiinine
s'enlend -- est de deux a huit
ans au mnaxinlmuml. C'est ce
(lu'ont I dur la crinoline la
jt, )pe enlrave, la jupe fendue...
Or, la jupe course est en vogue
dep)lis cinq ans, et tout le
monde est d'accoid pour re-
connaltre qu'elle ne saurait
plus ctre ecourtee. Par consd-
quent, le seul moyen de la ra-
jeunir est de l'a longer et cest
ce que les couturiers se diront
probablement I'an prochain.
El elle a ajoute :
Les clieveux courts n6s
de la jupe couritc,suivront p)o
bublement son sort: it n'y au-
r. plus de femmeiC.-. coiff6es A
b:i garconne ou i la Ninon
qia.id lesjupes red. scendront
jusqi,'i la cheville.
Tant q(e les cal ries de la
mode n'auront pas d influence
suir Ievolutton ides saisons et
les course des astres. on peut.
cnvi.sa.gr c.'s hl)'oscopes avecC
s:,ng Iroid.


1 L9


d&veloppe i I a perfection corn-
L' vion stir cquel voyage le
,naruis tie linedo porte le nom tn
(ie (( 1A Santa Maria m. En lisant
cc nomin. le lecteur comprendra
Mais p.eine qu'est-ce que r'ltalie
a e1'1itlu laire revivre dans
I'-sp)ri it ties Peubles.
La mission de cr' er, tcest- -
dire 'hiventler, de decouivrir,
enfin, de pei lectionner tout ecc
qui est imparlait sur celte terre,
i1 pa'rait qu'ell f1i confide, dais ... a vu, lundi1
Ious les teulps, par la Provi- 1 2, un autoniob
dence aux Iils du Pays des par dessus le
grallds souvenirs qmi s'app)elle : son auto dans a
a Italia ). Aussi. nous sommes Al h la tade nord
iers tide rappeler ici que I'annee Anne. II descent
dernire cc llut Iitalien Umberto s'approcha du 11
Nobile, ingtnicur et l'gendaire ouest etl. lIa, at
avialeur tie notre Pays,. qui, ment les herb
apres avoir cone'u et construit poussent pts ide
I'aippiril dirigeahle, entreprit les regards aniu
el effectla le raid p)olaire: passanls.Puis,.il'
ltonie-Alaska, )p6ndtrant dans y sauta Iprestem
des regions restates jusque lhier
inaccessib)les Iionmmne, onl. ... voil depuis
vrant plus tde 10.(X)0 kilon-rta s une lamipe lect
sais scale. soir, sous la gal
Nous, italiens, vivant separls son Oloffson-Li
de notre Terre, nous sentons en caution, car, il
de Pinedo la Palrie qui vient A la Police surpr
nous el avec un legitime orgueil, drins qui trouva
avec le cemur et la pensee fraler que d'avoir, saint
nelle, suivons ce p6l6rinage a les bons et bea
travers les airs, voyant en ce vend la Maiso
hiros, vaillant as de notre gaerre I'un d'eux laisait
victorieuse et g6nie construc- (op )rait)) Ai 1'in
leur de notre aviation, en une Po ice, survenan
svntlhse unerveilleuse, la majes- achats nocturnes
te de la Patrie operant dans quins, cueillis ci
I'w'uvre de la paix et du trav ail, mtrs, sont, en
(leinontrant A travel's I'univers mediter sur les
les plus hates attestations du des operations r
genie latin.
Pour I'arrivbe 6ventuelle du ... a vu, mercri
Marquis de Pinedo, nous tai- pie qui, dans
sons un chaleureux appel A la beau soir de i)i<
noble el hospitalidre population promenade sen
de celte capital de se porter constant ces mil
sur les lieux indiques dw debar- ses lendres qui
(luement de ce digne fils de coeur des aimnie
1 ome pour lacclamer avec La promenad
nous, qui avons, adopp6 Halli puis a ssez oi
come noire second Patlrie, coeurs s'&chauffa
avec ces crns: confidences.
Vive de Pinedo Vive Haiti Mais, la pluie,
Vive Iltalie, t,, i,

UV* s *n. U .* lt3 U UIVOI
plein air, arriva soudain en lar-
ges goutles. Cela refroidit im-
mdiialement les annoureux qui
reprirent en hate Ie chemnin du
logis.
*
... a vu, avant-hier soir, deux
jeunes filles venues A St. Joseph
pour 6couter le premier sermon
du triduum. Ensemble, elles li-
saient dans un mimne livre do
prieres. Mais NOTmE (EIL voyait
des sourires eclairer leurs char-
niants visages et leurs yeux pd-
tiller de joie.
... coula un regard furtif par
dessus leurs 6paules. Pritre?
Nanni. Sur la page du livre do
pibl6, les doigts mignons rete-
naient un poutet ou quelquega-
lant dpanchait toute son Ame et
c'est cela qui mettait tant de
joie dans les yeux de ces belles
demoiselles.

...a vu, mercredi vers 11 h.
du soir, rue St. Honor. E... qui
ieurtait discreinmenti la porter
d'une Belle-de-nuit.
Mais la porte lut lente A s'ou-
vrir, la place, A ce qu'il paralt,
avait on premier occupant.
C'etait cela, en effet, car lea
toe! toe I A la porte devenant
plus frequents et resonnant plus
ort, la voix de la fille, cria
enfin qu'elle tait ... occup6e x.
L'autre n'insista pas. II revint
s'accouder i la balustrade de
la galerie, prit une cigarette,
I'alluma et se mit A la taire
griller, attendant patiemment.
... vit, apr6s une bonne demi-
heure, la porte s'ouvrir enfin.
,e galant de l'intbreur sortit,
rajusta son canotier et partit.
Da ns l'entrebaillement de la
porte une torma mii-v6tue se
montrait.
Entrez donc I
Le second noctamnbule so
Iissa dans la maison et la porte
e refermia. Une here plustard,
nouvel entrebaillement de la
porte, nouvelle apparition do la
orme mi-v4iue, nouveau part
de galant. Dur mttior 1


Les gens qui out eun le malheur de
s'atneulumer aix plaisin vitoi*
perdent le godl des plaisirs modir#s
el 'eaemient dt4s u1e 4kebebene
inqie de la jn o'e.


imalin, vers 6 h.
iliste. ingenieur
inarche. arrdter
rue qui passe
de I'glisee Sit.
dit de la voiture
nur de la faVade
rrosa abondaim-
es fraiches qui
e la cl6ture, sous
ses de plusieurs
.regagnapsa FoidI,
ent et seloigna.
iquelques jours
riq(iue briller, le
erie de la mai-
cas. Utile pre-
Sa 8 ou 10 jours,
it deux inalan-
lient plus prati-
s bourse deliie,
iux articles que
n. Tandis que
le guet, I aulre
tithieur. Mai41a
It, mit fin A ces
s et les deux co-
omnie des fruits
ce moment, A
s petits ennuis
loctunes.
edi soir, un cou-
la puret6 d'un
quin faisait une
itimentale en se
les petites cho-
iont palpiterle
S.
e durait dc.jA de-
inglemps, et les
icnt aux douces
, le malencon..
es t-tomniAeiA oan


I -I I


- -- --


.I-


4F)


I


I








IE MATIN--18 Mars 1927


UN BON CONSEIL -
Ne tremble devanti iucune
respons-bilit, lorsque hi t'coi-
se que tu dIfends est jus!'e.
Quelle que soil I'issue d., laI
luite, tiu en soiliras gratdi ct
honorr.


La Fete
DU

Saint-Joseph

Remain, 19 mars, est la f-lte
de St. Joseph, 6potux de la Vier-
ie Marie et Pre niinurricier de
Jesus. C'estl un modesle char-
penltier (11i i\ ail dans h pn-ll-
vrt06 i Nazareth. !)eCj'i age, il
kpousa Marie et ful en)suilde ar'-
ti )par un ailge du nmyslLte de
'I ncarnalion. II sauva I'EnI'anit-
Dieu de hi la reur d'llerode el
du massacre des Innoccnts cii
1'emienanl en Egypte.
Saint Joseph esil 'objet, cliez
nous, d'une grande v'ne'ration,
son culle y est lort r6panldul c
sous soil vocable, est placc I',-
glise de I'une des quatre pa-
roisses de Port-au-Priiice oil s
fele est cel61br-e, chaliue mn-
nhe, avec le plus bel eclat el la
plush grande pielt.
Depulis aivanlt-hier, h 1'occa-
sion de la lfic, ont commence,
dans la lpaloissc de S. .Joseph,
les pr iedicatlionis Id'uil tI lunl.
Avanl-hier soil, c'estc le re
Guivard. vicaire A la Cathedrale
de Porl-au-Prine qui ) r'clia.
Hier soir, c'est le lP're Balten-
week, du Petit Slminaire qui
occupy nla chaire etl ce soir, c'est
le PIre Perrot prolesseur A I'E-
coleapostolique qui adresserIi
la parole aux fhidles. Une nom-
breuse assistance emplit chaque
soir, les nels de l'6glise pour
6couter ces sermons.
Demain, jour de la fete, il y
aura, A St. Jh seph, messes basses
& 4 heures et A 5 I. 1/2 du lma-
tin. A 7 h. 1,2 sera el6 br&e lIa
grand'mlesse. Elle sera dite, avec
toute la magnificence de la li-
turgie catholique, par le Pt-re
Perrot, de I'Ecole ap)ostoliquc et
le panegyrique du divin Epoux
de Marie sera prononce par le
Pere Surget. de la Cathedrale
de Port-au-Prince.
Les chants seront ex6cults
par le chueur des eleves du Pen-
sionnat de Notre-Daime du Sa-
cre-Caeur.
Apris la messe, il v aura dans
la court de 1'(glise, keirmesse et
tombola organis6es, au i)rolit de
l'eglise, par un group de daimes
pieuses,
Dans I'apr6s-midi, A 3 heures
1/2 on c616brera les v6ipres qui
seront suivies de procession et
de la lBi'ndicLti, n du Tres Sainti
Sacreilenlt.
Les paroissicns et les hal)i-
tants des quartiers pr)i'ocles de
1'eglise dc St. Jose)ph se pr6e)8-
rent a commlinlmorir i've ,.'lal,
collie chiaquv aneild'ailleurs,
la fe'le de leur saint l'atron.
D'autre p'rt, commiie nois le
relations iicr, d'(Laures I1es onl
6t or'ganiies L I'occtasion tdui 19
mars.
11 y aura, ai Parisiina, deux
reprsentl I ions cinema togra phi
q(jues, I'une i 4 heuties de I'aipres
inidi pour einfiuls et I'ailitre i 8
heures pour grades pt sonnes.
Les cartes tl'enlre au pi)rix de
0.50 cis. el une gtourlde sont en
vente i Pltirisianai el au Pentsion
nal de N. 1). du S-iel-C(eur. le
prodtuil sera reiius iu (Cure de St.Josephi
pour l',gIist'.
Le cercle < c'esl le p r e i i c r anniiversai're
donne, au 8 hcures du soir, sonl
premier grand bal annual.


Cine Varictes
CE(SOIR
QUAND ON AIKE
ler, 2e, 3e episodes
0,5(1
Dimanche A 5 heures, matinee
avec Surprise pour enfants.
A 8 I-eures
Froment june
& Ryaler aln6,
(iuite & Fin )- 0.50


Voulez-vous?
P tre vetu avec chic, voulez
vous tre 616gant?Voulez-vous
qu'en vous voyant, on vous
croie reveniu de Paris?... ha-
billez-vous chez:
Andr 1ISIDORE
4.- Rue du L Iulc


Un beau coup do filet;
de la Police
.e jeudi de la seinaine ler-
nlire, pendant I'intendie. Mo-
desta Mendez, habiiant la Gr'ald'
Rue et qui s'eailt atbenti, un
mollmillelnt, de soi doliiic ,s':i-
ert ul, A sonii re-' lt rLi q(Il't lei
availt eu I'lbonneur e recevoir
la visit d'ull indiscrel. En ell'et
une vali.se rnlermant des li-
joux, iune valeur en espleceset
un Garnet l dEpargneC de lia ian-
que lRoyale duii ilaida avail dis-
ru. Loie soil- iemeil, Modesla Men-
di'z follrIUIla si plait I e ;ill Ihi-
rei u (Ie la Iolic I es veclil-
clics 'soiiiiL 'lict( t' Cl i U, 1i S ii 6i .
Elles Itnltu ll atliVelici' t ni l et.s
Ct, lu h Si soil', les ugeinls de il
Police, siliVaint l ile iisle .s.Anz
Snls 1)rl 1e'ssiol. 1i l,)in en pillC en-

scn e Iperila isi lonl, II Ciolliin e
d'(uinle de o ii LIoli da l lremics
hlal)ilanl in des qIuitlliers siltues
tloulv. a lU is de valise nlil aiies
i)esloulc es e l lavtCoL 1)It. le d'uii
lnoi A ents M alUel, d iliit, licain,
Siles proll'ssio ., l)nI s till coin
secrlS de i ti Ia1iston, le Caoit I
'ol ( uig e de I ll ;inqV ue I'ul rLt -
liouve. \.l;is l:1 \',ilisc I'n ,lile, les
Ikijoux el la v.,it ur q 'eile coil-
ItVII, k t It I l N I'c'..l iI I l t tiA) iilVl1 ts.
Lets Age- t si exci clcnl, i .)eiillnl
lIo ict) la )1till, Liit(- i il.In e SIIl -
ve\ lilancc el, iinidi 'v<-is I helu-
res du imialinl, toul eIC p iOtduil du
vol Mlail l (,ouverit au 'olvi
d'uii W. C. Manuiiel, Lolinda et
une ioilliie Maria Cond(6 eli
possessioln Ie (1(11 o Irouva
cerlains des oljeis disparlus onil
ale aippl') dcliilI s. Toule la ban-
deI est soules verCouIS.


Oftre d'emploi
On demand L eiimployer iun
je e li honinie honncle, actit,
pouvant voyager et otleniir des
conimandes de mnarchandises.
S'ad lesser an B13ureu du
Journal.

Le Pri'esideilt lieno aix ( |tonailes
licr malill, le President dei
la lmepublique et Mine B rnio,
accomp:igntesde deux Olticiers
de la Maison inmilitaire, sont
monies A Ilord i'uin croiseur
tde la marine de guerre des
Etats-Unis arrive, la veille en
radede Port-au-Prince. Puis
Ic navire a laisse la rade pour
les Gonilives.
Le Prsidlcil el Mmie 'orno
sont renltrs hier soilr Lla Ca-
pitale.

Des toncUionnaires et
notables de Saint Marc
A bord du *Minna Horn*
Mercredi )9 mars courant, i, 7
heures du soir, sur i'ailable in
vitation de Monsieur Georges
lkeinbold, au nomu de la Ligne
Horn, les principaux olnctioln-
naires ct cominer'ants de Saint
lMarc, le Cu I et L'aUvocat.de la
Maison leinbold & C" de cetle
ville out visit la Minia lhorn
qui lait son plremieir voyage
danu s les enax d'llaiiti.- Une re-
ception cordiale lut faile aux
visiteurs par le distingu capli-
taine, Monsieur Pactz, qui les
a r'Cellnuis i diner.- Au chain
paglie, le sy'il;pathique Mon-
sieur lKeinbold a rcpondu dans
un language l&igant aux compli-
ments e reniienreuvints des toni
vives; it a alli'rme liune niouvelle
lois son griiulnd aioir pour liu-
li, Lia secolde aI itie.
L.e Miinna lhorn esl tin beau
lbateau a Iient'Ul ; il a trenite
deux cabiiies el il a routes les
coliiinoi iles ioderniles. Son ca-
pilaine estl un gc:;lilholonune par-
la it.


,L3 Duel, de LAVEDAN
a

Cine Variet6s
II se prepare une repr.*sein-
ta'ion sensationnelle A Cine
Varieties oil, le 9 Avril pl)o-
c a n,' on autra le plaisir d'as-
sister iA la belle et miouvante
pi6ce de Lavedan: Le Duelb.
t e scra, parait it, un succIs
p ur les acteurs de talent qui
front va loir leurs excellent
i quality's (levant le public port
;nIII W I l i'iic .
A vendre
1 1Buick iinirchli Six. En ibon
Oelat .a\cc pi .''i s i 'L clinge.
k' i' s;'1" ill lc licn-. !>nt -
l ) tle l I '-i l iU ,l i t i t 1 :1 P'hout 2.-. .


Les Cheveux febelles 'Deviennent

Soumis et cAttractifs avec le (
Avant, lea cheveux dsordonn6s Le Stacomb peut 6tre obtenu de
et h6riss6s offraient leur propre ex- deux facons: dans la forme original
cuse. A present un peu de Stacomb de crbme ou en forme liquid. Au-
appliqu6 a vos cheveux le matin les cune des deux n'est graimeus et ano
retiendra lisses et flamboyants toute tachepas. Le Stacomb ot an ventO
la journ6e sans besoin de pommades dans toutcs lea pharmacle et par-
graisseuses. Les huiles curatifs qui fumeries.
entrent dans sa composition main-
tiennent le pericrfne et lui donnent
de la vigueur et de la santi. Em-
ployez le Stacomb sans aucune h6si-
tation. Conwme I e claws. psMse
Offre Gratis--------.........-
tandard Laboratories, Inc.
113 West 18th Street, New York, E. U. A.
Kavoyes-moi grati un tchauntion de Stacomb.


Moa


Adroe -
Ville et Pays


Les troubles

en Chine
Novel incident
PEKIN )'s troupes chi)noi-
ses oit l iri diiancithe sur le des-
troyer ainericain (( Preble )) pres
de Wouchou sur le Yaiinze pen-
dant que ce bltimient escortait
un b)aeau tde la Sianawlard Oil.Le
pont du lt Prelle fut attleint
deux foiss ns il In'y a pas eu de
pertes. Les aimericains ont r6-
pondu au fleu des chin is avec
des miitrailleuses.


Le tremblement
de terre au Japon
Les % i lines et 'ls d(i'|!lIs
Toilio-Le ministry de i'iiitclieur
announce Hlamaguichi que 3271
r ersonnes ont t616 tues et 073 1
>lesses pendant le rbeent trem-
blement de terre. En outre 83
Sour ceni des constructions de
a zoiie affected out el6 tolale-
inent ou parliellement detLruiles.

Le vol do l'aviateur
italion de Pinedo
ASSOMPITION ( Paraguay )-
Le commandant l'ranckco de lPi
nedo, avialeur italien, est arrive
dans celtte ville iA 5 hciures 28
cet ipres-midi de Montevideo
( Uruguay ). Le coinnandanlt
coinlience l'ltape vers le nord
de son vol ie qualre conlineinls
pour lequel il est parti d'italie. II
se plopose de iremonlte II cole
orienialec de i'Amlriq(ue tidu Sid
ju-qi'aux E'a s Unis ct de re-
touliier A so llpo ini de depart
en traversant I'Oceaui Atlanti-
que.



A la S. D. N.
L'aclioni t' ii Soci cotmtire la iueirr.,
GENEVE- La Soci61t des Na
tions esl inlressie iA prt'venir
t tlote espce ode guerre que les
nations inltIressees soient ou lie
sotienti p)s membres de la SociL-
t6. La commission du conseil
charg'ee t ilerprler cle pace de,
li S. 1). N. comm ie movein de
)i'venllir les guerres, a, en t,'i1,
lterniindi son rnipporl..Auieiiile ni
tionn W'1esl iioinie dans ce nrap-
po;1, iinais d'o pi.s ce docuimelll,
tolli dilerenld, iIinle s'll conicer
lit' les Et'ls-L'nis. le Mexi(lque,
la Tiull'uie onu oule liure ptiis-
sact'e li(lnon niemibre, est ul sutjel
d'iin(liittlde pour le conseil. Ce
denIier devra'il itdier I'oppor-
u litL de inLtitre enll je i routes
les inesures prevenlives possi-
'ile vy compiris les d6mons!trai-
t lonlls arilinnes et nlavales con-
tre I'Elat (lqui adoplerait une at-
hliude hostile. April's s Ii coinclu-
sion du Irap, rlt, si mai1ilre lou-l-
les Ces itesures iitne gluerrl'e ecla-

miner i e t l se ii I'.- ess r i'. La

tcires el miiliai irecs [r)\'VI'c c il.
Il'.iarlicle 10 du Lpai cl' (iui ienvi-s i-
ge la rupturle itdes rliltions Co'
nomniques p)ar 1l' l m'ilil ls's, die li
S. 1). N. oveit A il 1tc I jt iui vio!.
les Sraliclts du Ipnte toncernaIlt
lau gucre.


La France

et la Chine
\\. 1 i t~l (I,"lilil I;l p iitih rl' ite-
(;;;si1 ii I' piJt' dl i ci'A esh' Litittil'e
PARIS- M. Buiand, minislre
des Al'aires iriang'res, a d&cla-
ri A la Chambre que la France
esprit il bien sincereinent tie la
Chine reussii'ail a constitier soil
unite. En r,0ponse A une ques-
tion de NM. Fontanier, d(tputeC
colrlnmuinisle, Iei niiistre (dit que
la France n'iinlerviendrail pis
dans les allaires intlrieures de
Cllince si ce u'est pour jrolIger
1'existence des ciloyens Irinuaiis.
Quaiid hla Chine aura fait son
unite et sera pacifice, conclut
N. Iliaind, la France sera ha pre
inis:e: l\'aider i vivre connine
une grande nation.

La situation
financi6re frangalse
La dlis.:issioii des cr ills a'i S>i'at
PARIUS Le S&nal a discut6
les credits suppleientitires pour
1927. M. lPoincare -i ti&(I. que
les 6chi 'nces pour 1927 elaienit
des inaintenant assuices L:i trki-
soreri,, a retrouve line l.slticit6
inconnue et la d.ilaitiosi alicint
octuellemnent neuti ini liards. Le
president du conseil a aIjoute
qu'il serait soulaitable d'avoir
une monnaie convertible en or
et qu'il estiinait dire dangereux
de trailer plubliqiueneint ces pro
bllines, les mioindres paroles
du ininistre des finances susci-
tant des speculations e'hontees.
M. Poincari a conclu en disant
qu'il croyait necessaire de maini
tenir le course actuel pen l.int.
une peiiode proloi.gee.
Le Cabinet a approuvL\ une ret
ductionde 8 1 2 pour ceni dansi
les s1lair., s des milinoels le la
Vallec de la Sarre. Celle inCetlUile
constitue un comnpromiis destine
A preveiiir une grove dans les
mines dte hl S1irre (doilt le. pro-
pri0taires o-t riteceiiiin ll i :i-
nolnce tie dilliiniutln i (2 11)0 o
i parlir de delminiiii sons r)i.' Ix-
t, de l:i p;)'cssio.i ii )ii ll e.

La Franea et, la pro.
chahia contl6r- ce
do ddsPrmrem3nt
PARIS- Le cotlseil des minis
tres ar l':' r: l d( iALii veCmi,';:i Ic 19)
la repollse Ai .'.niiviti i iL.i pre-
sident Coo(!,lg. D). sles silphe-
res olliielles, onl esii.ne que le
desnrie'ne!enti doit viser si:.ulta
nmnient routes forces terrestlres,
navales el ;Iriennes; lu obser-
vateur serait dans I'inupossibilil6
de r6futer ventuellement des
op)iniols contraires A la doctri.
le tranpaise.En conseq lience,nm
presume que la France s'abstiein
dra, la forme de la conference
ne lui permettant pas de dLfen.
dre ses d'ro ts 6quitablement.

Mort du president de la Le-Uoiie
l i(iA .1. Tschakste, presi-
d.'nt Ic I:i i r 'pil)liqiue Icltonien-
iie, estt i l. s. Tsch iksic ful le
|)reinicir r) Os ienit de !. 1 I. llto-
nie. En i9 2, il flit Ilu president
:'i l'iunaIiiiite par le premier par
lenient do pays. E.n 1i25.il avail
vie re'eu ploui trois ;lis.


Elii )CU


de mots...

On nous sign le mau-
,';iis 'Ilal dtcs Itues Clhrbron et
.ouis .losei.h .havier. Les rigo-
le. qui io.d cti lai voie publi-
|'lie, sOLIus 'aiclion des eaux, s'6-
largissent de plus en plus et me-
iiaCi 'ti le's clolit es le I'llospice
S! Fri.'mois de Sales, du cine-
li('-e de S c-Ann'2. e t de I'Ecole
dets S ieiites Al .\|)liq L'es.
D)iill l'.che prochain, il n'y
:iis |ip s Li St .Io-eph le sermon
helloido.iiil i de !C ziareine. Ces
ier mons (ui sonl prononcks par
e Pere Suirget eprendront le
,liniKit'h .ss. \l;iia l 2t inilirs.
.\uII ut'i.llui est la l0te Ide
S!-.\!, x;idr e. 11 y cut ce mal in.
:i (i lies, ,ii s-.e tn la chapelle
le la ( ;i-dieCs-,Mlar'tyrs. Bleau
.ot1p dc lid. les y vont faiie leur
-v\olioin.
l)epuis iier, a l'occasion de
: li'Ie ,e Sl-,Jose)ph. tune tqui,
hi Servil c de la Voiriec p\ro ,de
iti i.ellloy:ig e de la cour e 1e
,lis,. i)e .s ie ',ariliolls s'cx.'cti-
t :; ISSi (dt.lli I'i !'- t '.
-- l)epuis quelques.Ioulrs,con-
rai iici eil I oil diaiiu'e, le Tri-
uLii.l de P.i x de la Sectioni
Nord connai tune penurie Ide
pr'\evenius de contraventions de
sii ple po'i)Ce. I.e Tribunjal es
v\'id<. et Silenci'cux. Est-ce l'acli-
vi! de lI hPolice qui i a dinlinu
oi les conitl-iaveitioiiS qui s
foni plus ruresf ?
-- Le gclin(rnl SinedilyIV 1).
luIler, tqui au dteI)ul de e'Fller-
ventioni des El as-U'nis eln Haili,
it'u, durant plusieurs ann6es,
Chel de la Gendarni iie dHaili,
a 6le design' pour commander
le d6liachnent dinilanterie de
marine euvovy en Chine. Le,
G&neral partira bient6t pour
1Extr ime-Orient.



Rafle de 42

carrecffI

de terre


Les porteurs des billets ven-
dus A term sont pries de sac-
quitter sans retard envers nos
agents de vente, ain que nous
piissioin conserve la date du
tirage qui deimeure fixe au 27
Mars coiir'ant.
Qtie Ies retardailnires se pres-
sent, p irce i qu'il nl nous rest
(qti'ulln ipelit o nbre tie billets iA
placer 1
Le Prsitlenl dliu Conil( :
L'e DORSINVILLE


Requt e A S. W.
notre Blenaim6e Reino
du Caraiaval
(;irAcieilse Nlajestk,
Perniettel qu'iun vieillard, le
plus aneien de ( vo sijoels, vousI
pr(setle I'honiimage de ses res-
pects et vous exprinie I'enthou-
sinsme que lui a caus6 votre
glonreux Iriomnphe ; trioniphe
s.Ms 'pr'clent dans cc pays e
qui lult i:niilinse p lar sa splen-
detr el son uIit ii ie adliesioil.
iseinle du IIar val, d(I Port-,
Se de la Gi'ace I I vo'is av(,z 6,'i.
lenient co l 'luiis '., lio aule des
syvlin illii 's et tici, Ike'le 1 N ijcs.le, nle it mne-
i1 g )6 pout r I'Ncl ;l (Ie volrc (rioi i-
|ihe, ,el an courts (' i'votrc co!n-
l)eni ) co'.lrl itre ie o: a l loul r "i
lour vn r'esplcendir el se _d ._r
1de volre i. ers iille. lanlot Ie
laist el l;i la ting ur ld'lie lPrin-
cesse orienilale, lanlO I.,i soml p-
Itiosil ect I iimposaiile Majesi6
11 ne G(iran.il le ein,' de France
i'pon Lint :ntix acclan'iations de
son P'etipe |ar des sourires
bienveillats et des gestes pro-
lecteurs.
Gloire et Honneur i vous Gra-
cieuse et lremuiire lHeine du Car-
naval et d'un irve ideal, je ne
forme que le v(eu et I'ardenle
prire dti vous voir r6apparaitre
pour la lMi-Car.nei, au milieu
de volre Peuple ravi et enlhou-
siasle. dans tline notuvelle apo-
thliose de toujours plus de beau-
t6, de inagtilicence, et de gran.-
deur.
O. T. P.
Un Vieux.
A Sa Gracieuse Majest6L
la Reine du Carnaval.
Eni s( I ;sidnce

L E' articles dc chez II.
IB3l1loni 1ils n'ont qu'un
siil dfaiul: Leur bou mnarchl.


Un pompier


de 100 ans.

II a rlln l sai l;L Dlvile a -i
I' t sai mol raili: ,

La satisfaction (j ui Jl.
cure sa pipe a proiloii 6
claret M. Join t ) 1
a ell 101 nlls le :1
de\ isc cst: (La illodcralfI
to'.i.))
Eli excellent s iile '
sali encore d'une lOHii
noir'e, M. O'Neill n'a pas
I)lc l'e)O(jie on il iltirait
)po'lipe a bIiras aux ii
I!c New'-York. 11 est li
ltiudson Streetl I 3 mars.
et s cs' j inti l a compaguQ
po;npitrsite Fort RicTil


La Statue de la
et Victor Huago,
S' -on n(e la staltb'
LI Liberle loair'an! le
Ii.n slt' Si skc plans la ra4si
N'v- ( iork, a rIequ la ivisil*
ie I) til)inic poutique del
tor lugo?
ie .) Novembi)re 884,'
IlIStlr I, t'. se S rendit doi
aleliers de la rue de Choi
oi 1Iarlholdi surveillait
soinnc l'ache.'emnenl ti
.vti i're mn'iuminitale.
Ics prseiinlatio is turent
Vic or ll-' o p) iinTtra
statue at gravil lestem
des elages iilericu's.
il contempla lonig'iei
ganitesqne inage de la
l p): ooil(a ces p rollaio
les lVmf').n(i de la si edn
iiiand(rent de dialer: *
cetle grande aitee,
I'union des de ix grand*
res apoisees ), Quel
maines plus tard, I&
parlit pour les Etats-Ul
de, de ses 200,000 ki
tal... et de la prop
grand visionnaire.


\ AviVIS
aLes"'vranciers du si'
Atti6. ci-devant comn,
St-Marc en faillite
qu'ils ont un d laide
jours, a partir de la
presents, poui' prdseUiw
titre de creance soil 4
sign, Syndic de la fa!
au grette du Tribunal
mintre nslancc a St-v
Port-au-Prince,le 27ri
Autoinej


Les souverainhfl
visitent Be
LONDEI)IS-- Une
Copenhague ai l'Excha
graph al nonce que le 1
liain et hi ieine Ale
D)anemark visiteront
di pour la prenmiere
la guerre. Uts echangetr
ment des visits avec
dent Von lIindenburE'
verains se rendent su
d'Azur out ils passero
pour se remettre del.


Le iliiistre ildi il'iq'ie I
iit:'l ses hl'tire4s t
an Prsih'eit leDo

Mlexique, a lrlis s
criance au Pl
publique.

Le Cabinta
appivoauv'la
de W. 8lt
BERLIN Aprcs1
de discussion., le a
Iap )piouv(S la polit
M. 'tresemnann ll
seil de la S. ).N.
lte tii co.nprltamiSi
delaSarre et le
mand, caI lHaate-c



Angle !(.s RuaedAl
",f'ElaI et des P
Forn-es de ca
iicre iolec. .t
Parlitneries lg
lues Houbigaubtit,
(Colptoir de om
Chapeau pourt
mces et dames.
Articles les plhi
p)ort'e dti tout1es


1


- I I i II __ ____ ~ 1 --1


~. ... ~-~~-. -~-- ~_ h---__


I


i








LE MATIN- 18 Mars 1927
, i.! iMEN


OE w%---pa--sMmimauM aP


S apital: Or 18 &000 ,


3 Eug.LeBosse #co

SAgenls Gei eraux

ILw ^A


Ne Charge pas
I'Estomac pour
Soigner le Rhume
Les MWre Pr6f6rent cet On-
guent Volatil que l'on se Fric-
tionr. a I'htevro du Coucher.
Les doct' urs attribueiit le temnp.
ramcnt m:dla'iif die certain adults:
au peu de s:irs q.'ilr rVurent lors-
qu'ils ('a;ient crumin'ds tant en-
fants. Ccp)iidant il
n .'t pas rec)tmminand6
d'. r.:p.yer dea rtm6-
Is' intl',rnis parco
qu'iTs d6raTigint ton-
Sjzurs la digestion d6li-
cate.
-.ai'-,n. Maintcnant, des
\ ^>.2 n,;lir3 d inurna s (vi-
Stnt cos deut dangers
en soi,;na.t lei rhumes do leur3 enfants
avce Vicks VapoRub dcl le debut. Eles
cul r friction il't ir nplement la poitrlne.
N icks iigit co n,';,o l c,>'.alasinme bien
conr:!u (et fln rnei : it. s cofinr u'in lumpe
*.)o .i-'ante, pare,: ;e ses ingriuients sunt
inhal6bI iwndan. La :nuit souj f' rme de va-
perj, Lpra que la c hal"ur ie3 a hlir6a.
CV K 1115
SVA.OCR1UB
Plsu'de 21 millions de pots
en usage annuellcment

The Royal lail Steamship
Packet Company





Le sleamer 'Monl ,royal' vC-
nant I: Porl tin-Plrincc, le I'V 1 Mars i
7 a. 111. II partira le Ume1ie joll
1)ur la IlavaneI1,N)ssin et New
York acceptant des passages
pour ces ports.
J. DAALDrA Jr.


MENAGE E8 !
Pour teindre tous taisus a
LALNEZ. COTOIN, 801, o -..
a8nun prodalt n'6galo
"IA MAURESQUE"
En vcnt A port an a ri...: I harn.acnle W.BUCN
(Jer6me Jos. Jean liuptiste ; L 1I RA IRIB
MODERNE ct l toute% L..iincS Ala-.n de B1ltU.
tfhsanlillin jriutr et fean io sir eimaiindird re ms
iV*.C.FIERCOG,ASNI-iES(Sine)rui.
-*------
Si...
...vls nv ( Z le.soin dei la.
fiaichissenu nt ( licicti\. l-
.jeiuners ex(juiis,le vins flins.(d
cigars et cig.-rettes de toiil cs
!es mlar(qtles, ;i\'ez at S'()OT'',
CAFl:r. 'f les p'us dif iciles se-
soni salisfaits.

Avis
II est (1:111ns lilenlion deI la
Gendarmerie d'aclictr plu-
sieurs chcv ix de sille. 'ou t
Itdiv:du :\;ni till) onl plilsictirs
chevJux 'a vild'f csl invit"t at
lesc I I iiircn l (!i;ni:)d le Mars
le merci cdi el !. salInedi ai 4
heur (e l';i\ ..s-nidi, I our
'trc ia: pei rs.
I es i lt\,,.x div.onlt dtrec
Ages Ie ciu,1 i six ail s el avoir
Ireiz;, ta;itis ih hliinteur.
Le Q() r'i,' .ihzi.'re ic de; lGe:,
darmerie.


II~isky


i'iiillh r !


Nos


p)11X d(ficH(l toute


COIlCUTe'llCe.

Colunercial Ag(encfies

Uand COlllllliSSionl
Ei h (nIr ile In lDoiteUl




Voulez-voiis

Que vos enfants trop peu avances pour Icur Ic ge' rep.
rent le temps perdu ?
Vou I Z-'VO s ti, e, ne 'ca,,apim n ic
Sti ii)ps ct rchailivlilent
a pen de frais les connaissanccs iindispensables pour
b)in igagie r Ictur vie?
E'livoyez-les A
lAlNs'TIr T TIPPENI i \' ]1
ercouin e' dc lt, lni'versile 1,ailiewne.
'nseinc Iement Classique (InIIral
A n!hliais- Sl'no-I)aclylo-Complhpl ilit.



NOUS OFFRONS

Jes )OISSons) Suivalltes:
P lTU : T iinn(i Slohn X\.\XX
VIIe IMTII : i .ili, Il ssi
I Ti\\" 1 ', Pini, .( St i, foit .
SlllISki: ,l!inn ie \\allk.r,hllI;,k A red lIlw's
l lS ( r.niesel I e;Ilo r ,\e ihelurA C:"
SIlil 1 111lll\II Itau ois.
LIQl1IISI assm-orlies.
Enll 'illf i 11 llitiOll :
1L. i'lI''ZMAN \'-AG(ElH I I()LM.
IRue du Q:ui



Colombian steamship

Company Inc.
le steamer "Martinique" parli de 1ew-Tork le
I2 Ears courant est attend icicle 19 via' les
ports du Nord. 11 repartira le mAme Jour di-
recterment pour J&rimie en route pour les ports
de la Colombie pregnant Ir6t et pascagers.
Port-au-P since, le 17 Ears 1917.
Colombian ,. ahip Company Inc.

Gebara &,Co, Agents
I!


-MN- am W
ilEJIT lAde Matteis & Co. flcpr&Cielants pour Ha*it 4

40 A-


Nous avons lc p)lus fort
Stock.


--&Or-- r. "










- 18 Mars 1921


Cos


A n !, o'. &Vciis iii"res"senI
.,. _/ '.' ^ -,;<, .,rf .E^a r lfs~i


Siise&- les


-i m


-"'-~- .. ~ S;"


l' xatif phyliolegique
be., f b~Lfnt Is tf4ducation fonctionnelle do


I VAmpandtI 6 radtle,.
I.b I ss m rradin,
ote l'resoa dmbdeopolat.
A-bI bauosrle d termas..


SItd3to
* Vertices
monldes
g ig


Matta. i .te a.
sM rafte, I6- P0.


4. -


Un ot burot I g.r. c m n qi I" c poiu do JUIOL
La mear hurait i'sge..agar, cotte algeue main. qui efitla dees Is cemspositio di JUiOL


l'intestin
* M 3s anetre &atlent
pu. en avala&ii taClAque on
4uslques co.i'r.m#s de Ju
bow. readre & ta' luinitl
partl" ipar I ab'll&lb s d'r-
w <'dl ie *luients ancu
t'IIlc1ta 't t i% ampluste I'll
&vale'-i u & Ifur r lt Is
r;'dwu,'.a >ii I& rtducailfi
Intes i alllle I ad mllrl bleloellt
rG&tt, paer Is Jilbuul. iUl-
itr I'hlltoir du tlitorr
COliptersit-llsl k bon cti
Mollns lbewftire l Uustre g
revanche. i'Nilnitnl et d*
sombi'i mn(,I de souwflrinces
don't Its spothictlres, sulian
qut I14 maIllld s MBrent. 6
llte 1s* 1 11s 4po0que 1" la ,onls
Stlnts artlSn% *
at lis arIc I* MM a Moieti ei
REMORR0IDoE-
IUNDOUITOIEU : Sup
poao1lro o *II tdAwrrsg.l

e tlttre 1 du doertur pangi We -


ai


FINIES LEIS IANNES


(CAOUTrCHO1UC!!!


Unc )linle i nOtvl leI
Camion I !!


i c el n vcnte son I'n : soliDE30 x poiir ltnt (Cainioti
de coite ditinension.
.Ie v',s invil i p ;ss:!: i* I'Iniin M.agasin pou( r l ine d.-
ni |,. tI'tl, Z I.\NN-.\ ^KnlIOL'l. A\g nt..


a ". -


Fred. Gaetjens

No, 117 Rue Roux ou Bonne-Foi. No 117
Telephone : 667


ON THOUVERA:
Alcool lin pour liqueur. SucrIe lisco blanc et rouge,
tros el d6tail,- Riz par sac el par lieivr-e, Sirop. Orgeat
I renadine, Pechejetc.-- Ciuartlcs, Chteslclld, Camel.
Chanteclere,Pantalcon.- Ma ,l. lici..-, q aill siuprieu-
re.-- Conser'es alime iitaiir '. -- ; \.ienx par livrc,
cafncen poudre Whiskv, c 'atzenliol'fcr.
Champagne Masse Per'e c lils ?ci hmpagnie qtui petit ri-
valiser avec avantnge avcc n'impor'te quellc marqut de
la place.- Champague Lansoni. P aril'crite! Vin
blanc par gallons e par bouteilles. Vin rouge par
bouteills et gallons quIalit sup ricur -Clairin vierge
S par l)arriques et gallons. En'fin Ic fa IIIcLu x R 11 UM
ECTAIEtla In non moins fa mI c n sc Ni s 'ETTE L d
Madame Fr1dc ic C ;.-
Veni z fire ine t: I hitItV tioTs suti .iAs lis iLS.


I-


I


Hamburgn-Aerik i [ile


Le steamer o Grunewald >>
est attend ici vers Ie 24 crt.
p'Ienant des passagers ct du
iit pour i'luropc.
l e seamer ((1 il):d ) test ailtten
do ict vers le 25 courant avrc
d( Irl.t de Il'Eur)pe.
Le slenncir ( 'Tro)i ) est at
telilu ici vers l5a;vril avec du
Ir it de I'Europe.
i'. S/S Coi:li etl Troi'ji n
s):it p is al.n .i >^-" pour pus-
s:'ger's.
O)(.,''Tso,, IC'rAS & Co
Agnciis (iie6ratx(


AR4 A.lCO


Service Cuba Haiti
Le steamer a Habana ve-
nant de Cuba est attend A
Port-au-Prince, le 19 Mars cou
:ant, en route pour Puerto-
Plata etl 1ortlo-tico.
11 scra de retolr it Port-au-
Prince, le 2(6i imraiit, prennt it
frolct ipassiag rs po~uir Santinigo
de C'ubh 1 I la I' iuane.
j'ortl-i -Priiiutc. T- -:rs 1927
J. I)AA.J)E' .1,n
'1 Agenit


Lecitine Granule Brew
-V
Le plus actil des Reconstituants
Fortifile le cerveau, la inielle epinicre, les .
reins. Rend puissants et vigoureux les enfanin
les feimmes faibles, les )personnes uses par d'd0
a S I ,*
En uvnle che "-- Simon Vieux. Alfred Vi
tiivera, Ed. Esteve & ", A. Bolle, Alphonse
Bortlay, M'"- .I. I)oret, A I'etit-(iov\e : S. Mal
Lit slock chez :11. Brouard, Grand'Rue No 170O
GEO JEANSf ME & L* ,



Nc buvez pas ou b

Le Rhum Nectar
No 1910, Rue dlliagasl]de ril.
Le seoulRhum qui, tir6 d'Alcools natUMa I
direeotement parDistillation simple du Sirop dir
d',n Uniqu#, et toujoursmime piaotaio sd t
vieillit par I'action du temps dans l\ d6p6ts v e
rigoureuse de tous dangereux Secrels d.
et sans adjonctien d'aucun ingredient d'usise-
jugement de la pluT.art de nos Notabilitds Mdid
vant l'appriciation de bon- amatenis, la soait6 i
du bouquet at sI plus remariuables quailSda lt
MAme pris avec exci. Rhuwa Nectar a'enivre
uit pas l'Alcoolisme lal longue, come 1 aBso
6miniires at c tme le sutrte spiriteeux.



Grand Hotel de F
P. P. PATRIZI, PrepriEtai A
Cet Etablissement renomm6 dont 1'
plus A taire vient d'etr oompl6t.mfe t
it remi t neuf. Le ochambrme onttO
fort moderne, le servicee irr6prooh
taurant soign6 est do tout Dremier
tel n'ayant riea n6glig6 poulr fair
charmuante clientele.
Mr PATRIZI, qui part blnt6t,"'p
re our de Prance doe aoueUles
donneront la plus enU6bre as
D6Jeuner & la carte, Table
Plat du Jour au choix
Pension an mois, A la semaine, par jW
Garage mis gratulterneit a 1 cdisp
Voyageus.- Baline, Douche1 ai tout's
T616phone O IW


Danales Magasins souch6s A 1,H6tekl
Vera toutes sores de provisionf, ilns,
Cigaretles, Vins d'Espagne, de Bourgogne, d'I
choix de Conserves.
On y trouve a l'arrfv6e, pendant 1,,
au d6part tout ce que l'on d6sire a
tel de France P. P. PATRIZI, Propritta*


PIlOPlElrT.illE":


A. Widmaicr


A I honcur td'inlormer sa bicnveillante t lientele 'qu'il
a installO I-a I'cluge de sou eaclblissmenllt, tni salon exclus
sivement riscirve aux Ifa milles oil I'on tro, vera des
coIs'I)uniiatiolis de l)rcn1iir c oix cl oft dis liuichs so-
rotit servis surl demanded.
Tcl)1plione N" 7 )i



Le qui n'a jiam:is W failt
C( qui n'e pe|t p Mrel dpars..

Kola champagne

F. Sejourne
Prcpark dans des conditions rigoureuses
D'.\SEPSIE
Preparation et Ventc
PHAn MACiR F. S'JUt Ui'NE
Angle des Rues Rou.r et du ( C.'en!rv.


.La grau4i capOllerie
DS

Genaro Hfurtado
Grand'Rueet Rue des Miracles- Port-au-Prince, Haiti
A le plaisir d'annoncer a ses amis, clients et le pu-
blic en general que dans son tlablissement on trouvera.
Un Chapeeu pour chaque gout et chaque person;
ausi qu 'unie vatrite d'articles pour cadeaux nouvelle-
ment re us ; vous trouvcrcz un assortinment de Sirop ct
Liqueurs.sAins oubliecr cLa punch cremia, cette prccieu ie
bois on es,' -iole.
La Mason IIULfA.TDO ofl'rira un souvenir i' chaque
chiteur.


If
0


p.;
i

'*t


1 .
'
ik-'+


BAR TERMINUS


- __~CIC-LIIIIII-IIII1---111~-


-- -- ~ ___ __ _


dmlmdm-- L


_~ --- ~


~t;=-~`-~~~,--z;~ I '--t' ,-;r~ ~;;_,J-`fj;;.:;,. .2*;i-7~;~j ';;;;~;L3~P;.


~~, -;.`~"~,~aP~aCFlr~apr~-y-


.+- ---- r-~-r -~ - - --- --


- -- -


---- --


- --- ------


(I -- ------ ----- -- - --~


_ 1 -- R ----.Owego~r


LE MATIN


'<


-^C


p'.ur oil s 1 Is prI opiilit:tirf.s ldo'




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs