Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04403
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 02-26-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04403

Full Text


FILE COPy
LIJRAMgy


D IECTEUIP IMP IMEU1t
Cie nt MAGQLQOiA
OIrs-VEbRNA
1358, Rue Amdricaine, 1358
TELEPHONE N-212
LE iXTJERO Q 1O CENTIMES


0


I


)


MAR1 1go 27

PAN AMEiC AN
I.r scnilimenir csl Ilel ; nor
n'res que bruil el tiunui, 1un broull-
lhrd qui nous acahe Ia spltendui r dei
rie'U. at merilleure parlie de Ihem-
ille esd ce qii t .aille cI %ibre en
lui. i(.ETIIE


a)nme AMN"E No 6035


_______ _ _- ----u ----


SPOR C-AU-PRINCE HAITI)


Aijoiurd'hui arrive (1 /'or:-
au Prince d board de :;(;, iiach!
le ( ''enrgil ), l1onsicir C('lea' ,
E. Mitchell, I'r!;.idnt de ,, I
* Nalioal Of liank (A Ai- !-
York ). M. Milchell pa.sei tI
jouirnde et la nuil d la ('Cpi'alc
el paIlirt, ( denmit,, eil (tuidoinj-
bile poor Sto.-lonlini!,o.
Voici deiux' rl clhes dorl I'l,,
donne die suglsl rs niwl os ,io-
graphiques sur la ctmritre dll
haul personnage qjil nous vi
sile et iroulre fail I'hislorique
Iris complex de lt puissanie
lnstitulion qu'it dirife.
LE MATIN pr/stle an I'rcsi-
deni de la a National Ci i
Bank D ses melillurs iou.ri dde
bien, enue el hit soulaile le pllts
agrc(ble -rj(r tU (.uouliie Ca-
pitale.
D'un modest emp)loi i In
Western Electric I company.
Charles Edwin Mitchell est
parventin f la tcit de la v~tslc
organisaic.;n finincicre c('-
embrasse la Na t i o n a I Cily
Bank of New-Yolk, position
qili le phlce au rang des plus
rands Banquicrs (lu -ionde
r. Mitchell n'a pas (' a's.
Descendant de colh:s, -
ses uncetres paternels et ma-
ternels avaient servi darns in
Revolution Charles Edwin
Mitchell est n6 le 6 Octobre
1877, A C heseat, Marss., -de
George E. Mitchell, marchand
A Bosion, uln une fois Maire
de Chelsca,ct de i\ n iie nowl-
ton Mitchell. II lccnI l'es lit i-
fais de I'instruclicn dtlans nne
Icole-publi(qlie pu is au college
Amherst,' (jui lui dtceina., en
1899, un brevet de B. A. ( ba-
cheli6r es arts.)
Ayant obtenu cc tilre, le
jeunn'Mitchell alla s'emplloyer
immdni iatement i ia W\cstern
Elecltic Comnpany de Chicago,
111., I faisnit ses premiers lpay
dansje. monde 'es altaires, et
devait passer un pen plus tde
6 aindes h na \Wstern Elec-
tric, ilu course (desquclles it ful
pronmu, tour aia tour, anox louc-
tions de dlircctclir (It Cir(li
General ec adjoint du( presi-
dent. puis ; cells de sous-di-
recetier.,
I)ans exercisee de d clle dlcr-
nicre charge, il s'occtil)a acti-
veineit de r organ i sc r sa
Compa gnic, I,;Ir la consolid(a-
tion dcIs nombhretscs Inanu-
tactures qti'elle loss6(dail, ce
ce travail le mi t n contact
avec Oaklcigh Thorne, presi-
dent de The Trust I onipns


M. Charles E. Mitchell,
P'lisideul de Ia n National Cilt Bank of New York i.
ofAnceri. a.Aiu commenncement alors que dlans lajouiire.i il
dI 1906l sir itc- sug4estions (Ie anvail outrnii la mcilleiire acti-
IM.ThoirTe, M. Milchell rsign vile aux allaires.
sa chi it.!e I: \\'( stern Elec Ses debuts dI ns la nc:rrriire
trii ipi' 'cl i t ii i cr Li sLtrvicde e e bIanque riireitl difficiles, car
la 'Trusti Com)p niy (ol merica, il avail ti immni6liaiment il
(omniicli adj'ioiI (II pir'sidenl, assur'er de louirdes respons:i-
le dil IMr.'li. rn C'est sa hilits ii la grande cruise ide
Imier c ;i)pi tilion dans IL 19 07 l la depression quii s'enl
chnati de 1 ;i tinll icc. 11 s'clail suiv\il dans Ies allaires. II eln
fani iliar isC, (dlraniit son pass:i- vintl i ))out trio i)lhalelinC il;
ge I i W \ csicr ii iEl c ic, avecr lilais, dels:;iiil a flliiic er set's
Its Itih olies (.l Ics l~iis dei b n:iI- I exI r'iCences. il de(% i a it abi -
(q|i'. ',-i 'c' 'i di's( c i ls gradines oniitr sa charge ;L ii Truist
de cdiinplt'ililie i dt e Legis- Comin)pany of \ilielit'lca,tel 1911,
lalion lii'il siivait p:ir corres- llour i' nti c de ld i linanice
p)Olidalce'(, (il Itul s (i i'i appro- elrangeri .
fondissait ia ses nIi,'iienls ide A son retlor td'Europe, il or-
loisir.s,, lc soii' s )tis sa lanipe, ganisa s 'i Ipr))pre co'orp.ition :


1 --L0-1 I-III-~~~nsfl1~1 ~ I~ -


... a vu, mercredi vers minuil.
entlr la ruellc" t)'Kif ery tt la
Rev4lution, un JlKt!i lnuule itui
frapliit a JaIjtt ,d'une lI11 -
de n4it. Lora* iifflrr cOlle-ri se
d ici a mettre lc nez I' la po rte
le nbctamibuk' qui portlit un
solid bAton eut un gesle me-
nacait. La grrsette, effrayCe, re-
fermn* brusquement sa porte et
sen lut se couchcr. El. 'r.u!re.
furiLx, s'einporta contre lI. 1i, -
te cl6se, el cc ltd alors nl ling
yoclbulaire d'i 'j"res ct d'invec-


lives (qi.i (cla'rciCnl (l:ans le si-
lIcetc (!t la iiuit.
... a vu. jcit.i vers 10 lieuies
du soir, I ie I)aDints-D)eslouches,
clq: rticr colmpris enlre la rue
ldul gsin si e i'iEta et la Grand'-
tiue, deux autos les Nos 5052 et
3559, remionler le rIue Ai une vi-
lesse folle.
... assislait, sans dotile, a une
course automobile en .. pleine
voice publique. Hl'eurusement
qu'elle tnit prcsq(ue dserte, A
cetle hemnr, car, il \y nurait peut-
Ire eu des OCt: js.
... a vu, h l v'c"r; i heures
d( martin, ali coin (d lai rue D).in-
It's 1)I -, ", 'i -s-- t- (I e I i .,ue A 'i '-
i'iclline. I : eCnt (Ie' l'urdre, lc
No 90, arrlter un homme qui
tir,jit soln li:;,lle... par la quetii.
II p:'!"-it q'fl e gaillard n'avail
p" c:.f r!''6!' le carrefour
c'(i,'l.li(' prcscrit la I'olice.
( Votr",d, (iit ca decux loues, dit
le elnda:iiun, il dolt doni' fire


commein les ntilres vh'licule s el
(ii! ooulirier Its Coinls ids rues
sui sa droilc. C('st a'i.'c z jilsle.
,*
... v Iiier. very's midi. sut laI
graud'i'oile de la Plaine dlu Cul
de Sac, tout lpros de la liscto,
des gains qui apporlaieinl le
diner de leurs niailres, emplo-
v6s I'L'sine. Uts se livraient,
Miille escapades, si bien que 16-
tis et poissons, viandes suc-
culentes, haricols an fuinme d'-
licieux, se r(pand>aient sur la
route. Lorsqu It's jeunes drol'es
s'apercurenl tie cc qui leur ta'it
arrive, ils sc I iconciliCrent dans
le nialheur colnmniIl, se concer-
trcent longciment pour sav\:ir
con eii nlt its expNliquer';iinl I
choiseis a euis mailrcse l Ies i is
aidanl les autres, i aidee (Is
c(uillr's (lii acconmpiaina:lic l Il's
assict!es, i!s Os n;irc.nt r:,inis.-
scr ce ql'ils pouvi ienl (lslli, ;:1
possit'e et i'.' lc reiTittre d(ans
It", pIalts. CC' lniilL'yL tii'Llr i) io ,-
Icings, tandis que, la-bas, a I'L'-


( E. M i -hell & :,). II (I i ll
tall de si st'sC d.(Ii s n ll
Irc rlI'c l 'r.vi' C (|Ic 1 i.iins '.
hlir :eux 191(., la N \ tii i ;Cil v ) wk ofl'
Ne'w N York (ticAli ai di st I,,
cer, par If ilcri"1 li.i ir do I:i
|N mltlril (C ily ( lipi :wi yV. (lniis
ties t'l rli l'e'ri.C; tl ): phic ieni ils
d;iS li t'l .SI iti e S () ll (IJ li s ldt' I
b ;iiu(|ic1, uine vi c-I i- sithI Ice
Jawil l l C lio l l\ive'!l( g lli';-
liion fl Io(ffrleh i Mr Milchelll.
ce qn'il ;t'lil)lI oo iiinc licne


La *National City Bank

of New-Yo

u l ak ( ~ chlilce I I o
1i1i : (Illcc(ll 1 I llP ( IT s Iigni I I '







meiC I'K'S tkil lc lI; ;N;iliional Li pi-rtIii' e anqc'ie ;ui laI majeure nairlie des stlcciur-
E11 Octo'h I clll e lli iais soes ail td;is I king lorpleralion. 4c tl
ii (liiii s cN( t o rll sild onll d(It i Ni- l 1 i o d oll i .- d pt d I ue Ii c -
!i I 1 (l CON, C(1:1y 1;l, vers




siiionlii I des l liires de N.W. Ii e



II liiii N Cit ali'i n n oic- dcrSi re1,se o io InIit a I. 1.0.1,
Ha:,nk. .Ntlionl cil v Copa- vec record par I';a"is do in 593.000. land is que cclui d
1921. .lillchl iu es s p's. s 1- 399. 000. mes profits n
mII I("s l: ,l ,Ic I:1 N ili Il La premi e C re banqu( e Iux la majeure iD rlie des suiccur-



City oiti' ;ci l. c P\ ii Yo k, el c''- ,u iides tii le tota ieC s I'u s sales pde l IC i ernaterion s Cfai



iti Cnsil d'Atiuiilisiilioi Iuti. uvaieit tiepasse $ 1000,, tuees pour les taxes.pncts (li. 4,
ipe I iil(lltii oi i(lans so eskiil all g 000dil000. Lreking oe dilL e a loc ra tlcl es
pllsiui rs C rpor',tions


liCoial lioi: Pr es ileIii et AI- tional lC iy Bank k o lfNew-i k,d'elore des allt res onde d':u 1-



brc (Ill C riit'il it 'j1tlnhitlrt(r York sons I actm niairatis)iir th f ministration. sc chifFtel &
linitr d eu Il' N. lio al Ci i recent cilcClt l i in iiirch- delure Ii alI P. 15,85l.1e .3.
II:tk, Ns.iclnas et Conipa- ve:si recortldll ar I'ti vi cdi l) 59I 000,c La v ndise que or io de
ny, Ndc final ciiiy SiN itnlpsil laie P1, esidnl hairle, resources atlest eigntit r. 1.394,



do laci, Ni li(njical 't ITy eal- .Mich ell, q s les ts. is iIi 9. 00.uccurs l es piro s 7 nets pl u ir
)u i (:cnseil l (c'Al Niiiisiorai In lJ i .Ivaient' (iss I 1.00, t es pour les taxes ieiseis I



(ll Ia lpi' p i..leii t' (It' Na- icaine. 350 otihces dc. la National Ci y
de a i onlcril nI aikinug ls00,000. Le Micivell cipient od 1 allocAnllilsen tas dacei
Cvalo r dics.i1li. Ii s ti l in:lii- ieNion ltoiiional Cl Il i iyis Ctlbliank deploys les ondicipux cc:i-
bre (Ili -.,neildtdl lmini-tri- York sous,' adm 1 istratil dno ministration, se chiffrenti i



io lie n aiugibcuie 'c or clI0. liulioM i iiclll.qui arriva Wla 1 P. 15,85s.15s3.s eu Cn:
iillistrielles et ssi0. esi- el I olence al clle iq. ( c. L s da, st 4. e orga nisation dse ai
dent dle lah !Iili e N ilionale 3 d.1 i 1921, est Mlli eiitCiiCi National City IBankeinbra' se (lea


de I < dt' i(le IlC Ni 'lloii .IsI deI) lUs tc'lsi CI)a'ii es cI Ia s ucciveurs poins 7du i d plus im
IlH ipk roli i tllinl (i 1 :39. tlaic'il i(I.re I. (i8 i7(01) ll Is Clbi, palr es v iles ti Naiiares t



:,S8).8);) -! It i cil~Iiie C(Is' a f- I('ssotirc ies dc I'. 8 1,90U 0)9 I City Hank of New-York culre.
tircis i- '2l2, I cliinde (l|ii re li IMo e dlclie n'csl Il s a tll- l er2ciates e 22 pvc, pi: l
ch .11 ii 11re1 -en ii lciNi- ricaine. 5d0 ofe a Nlices e. a iNata ion al Ci yn-
io ni Is cnilliik isn c 1921. Ila.- ( qlv Ik o Michellk; l (a Coi f anyctit (a pluils rnde orglaniqus-
v le r dies acil liilisI. l.i inlI ell In tiornrlesactiodl n de Ia js 6tabli s das p l ets rii n cpa ux lc ein-
a I'lus lic I dor clc. -ls, s '.e nllscilt aolltei 1 I0.a N;- de t l ilinllt sores itanc isdlnt
soi)lrets dc e Iis ic lionul l I dei6)61Is d i ce lle eplioq (I e I l. s divelii s po disu nioti de. Ani
Blk ( inl allt intt o iiii ( 39c i laieintl e I i i48,987.00110il (I s di C'illub ar exem1le, u li, ti oaal



i dipar o 01.1 00 000.000. dAitiiisialith d i nic- gs l1grapliiques privs cl'ni

Ia NaIto iI ci v 'a ii k. et ici niatioal IilkiI toji | at- |)oul a l'aulre des Etalts-Unis et
8.1890 iNat l c lliii) iy"s al- soces de 8 li-0on. t,08 uin Cank of New- k enre.
I' llall s li 1nis, chii 're la i rel c .ok s'esl 'lies ) llisvi s Si c tait inde23 succu I r:le s p cil-
ptirb, Is 'lll uili(iOtl li Sir l ine 'aI resi iie t e la N al' IrCs mlI a National Ciy iCo pany en-
(I ill es enrtePlrics M ,ball- ciiy link of New-York; 1l c .,t ttelient la plus grande organisa-
(file alm 1ricainl s. 'E, Ili1m aisi i le president de la Nali,- tionl e placements dans le Ilion-





Ia! Is tles p'it:il ci l s cdi ons ie s itiy Iuions l i)tny, i (de la N I de, se iiSoncantl str IIe t entd i.()l





ie I'lu Iuop. Ses i!cn-ils'g on soul soil Ilo~iv 'ec i' I r.cii'e'L' dict (1t),001, surplus : 0.^^Ot")t) ci dv i-
i I1 )nql s chil' :I i or 1. io.n l iLt l iSale Ieposit s docnes noil d. s trbues 2.i)l.(),










S ,.1 .iO, l; c sliiii. line c IS ii s ('Li'c t cete absorpti on, i on
~~_______________ ):Illy__________ s alctted ft Ul direction pNlus 11 -
rc I ,lilt Is 6p )ls ys ilen de s i stl it)I t s(Iie i l..i orlonpris les obligalio ns. Its
I mirt. Is cititlo s, lIr ('esio tlc i a fic.l: c i t( uits Is ;>l i.. .ce c nations l eco A r tii 6on t h n nant
1un'i(e ilnsliltlllionls. tl (;:ic:iciie 11 est le pl i.,lo tl il t l 'l i li l e I e contrs e ie .Ii00 m Nille t ie Io-






out isidlissne r I1. 10000i000l. ictu ol New-oralik 'tic i ll1teCr- gl iest ;lgraphiltak ai'usepri vsd'pr
a Nait si al cti ciilas uii el nn ii io, 1 a12, Bnuc king ca oripl vrs- l ouits gfiautre des Etats-Unis et
anNaional ci 11 jlvi 19) tio pour a rduio u Canada.-
S.aien-..n _. -s ci lctrsales. larc ie prore siveuc lal ct du surpluao de lkia corporr-
La Turiqule et 1'Italis des auorisait unCity lnk of \cwIa- l ion, de ) o/o met la brductio
lalls-ljnis, dlu iianaae ifok s'est p sul ic das reserves g lmeut 19 de, ospcoo
lba, I'.\m i li du et I'ail ,deI'tlusou atvec d'aiilires lent pour du es aff pures A I'ex tl-












qui couilt r;.pu'cs IiutleI I'Auigle- pcralo.1s
terre I'ltisscil. .i s itlidr;Is Soa- sii a 3o0v(c ei i ence d e, de la corporation, et dc3. g3divi






lie coidre la Iur'uii f ilre de Iiil0 dc Ia Natioal ly t1i plus que ce qu'il en fluIrail
coflpens-l ion I|(ic 'l. i co(opCra- Il'L^ l ill af'filiete lie 1,i N 1it t pour son m uilnlien.
tioul ala jenne cii ;:].;i, a> sonIc- t~ill (ity a Iki k oft C .e -Y'ii t 17 .\'n\( 1922, la 11Ili :In
vl une telle s Cnlios s le s l 'opi- ide. restr iorns f 1t'. d)en*I, n0, ,ation'des l e noa Ilrib s: 2.5ti
S ptb- j et ,0. l'aiti a co. l u r opi,'
:all (1 che lWCincnl il ](lllii du s'allend A une directionplus Cco-
'-sys~tinu. eICs Sl(ctrIls, l, ordonn6e des operations. L.s






i le s d'Angletel oys, i I' s ll lie o t i .atlidecsio. dtis ;Itlls LI li cs vuccr d'un: losi tsa liitnntena, on
ijnig dancsl les la l ons, aln. ii n- I ni pi as.I i de I ;nli :i jl l t iy I,' il so s la dlpen ce Natie n alCio-
) isiblelentl r dIiiiner. IM .i ik o fNew-York S.Sl la pls in- Inalk oCitf w oli k. accused it d pro
S il suit ce q, 'i ls out Maliagi, 1812, veclit n Capital v er e i its gii l exploit saifaise n vers.













niiour'i B tv, a|rl:;l! ;i nLniii (11 l I sui'irlcs c -> tl'une Ioi franiaise Le sige so-
pi'sier... .al 800.0. A lel r i s lnb lee Les p cial st P evoortiau-Price. -
annnelle du 11 janvier 192 tion pour la reduction du capi-






-~ ve~ddl es avioiulaires ie la bail re I talent du surplus de la Naco o-
La Turquie et Pltalle autorisaicnt une augonenia- tion de 50 o/o, ,at la reduction





icrrc a liCi, onais i n capital de 75 ,)), desrllserv City eank of New-uork f loa
CONSTANTINOPLE --Le bruift 00(). L~e surplu),ls est1.1 laissant un capital plus que sutTi
qui court \T(pr)Is leI-el I'Angle-le 0 Ca00.e t bcs nlnca- sant pour couvira les op ratio.is





terre lesser ai main que e a tura- plat. 0l I001 I tickle' i ct a de la corporation, etd. g aies
liu e onre la Turquiei lilre de pi- l ie la Na ionalie plus qu e e13.jl en fau3820t
copes surpltiei. coopra- unl afcili'ice a tfailco- p our ds officier etdes empln
tioi ihtlienne ( ',ne, a soul.h lnal(City alnk of New-York, Le 17 .oitl 1922, la 8 lq 0
v6 uneltelle >lioi danI s I ',)pi- ai eltiporte A 1. 2).,0111, 0, Nat ion',le ,le la lW ,ibpt ihtl *
union publique uie les ainhassi- el s s sis lhh iI t I ,, ,0 ,0. d'llaiti a CO. -11.itiIC6A 1 o[)p t'er et'
deurs d'Angleteri, o( littlelie ont I .:l decision lcs l-tionii) ii- vertu d'Wun loi haltienne, soti
Iug 6 rvnb ssa re (1I. donnerl'u- it de Li N;,ti ) i111 (OiV le conlr6le d.: la National Ciiv
jonrd'h,ii unt ,inenti forllel : i I n.iik of N.-York la plls i'. ]ank of New York.Elle tait p1re
t'es rIll!ieI:l[.I ,. Le p .`Mah- < i ituli on- lti qu ntn citdemiment exploit6e en, verlit
lrousi IlBey arl aIflclu nom(il lilnt au italpilil, siltl S Ii 't i ",,s c'une loi franqaise Le iM6g so-
president kcdmal Pacha, a trai t-vts el I i t.ips cial est A Port-au-Prince.
iVeC &(Jalll 1dedu in ntualilt ( q(IU-01Ci occupy la prlii.-re Loessactionnaires de la Natio-
gierre avcc lItalie, ns i a i iill'(IC h Iurnr nal City Bank of New-York Ala
stst6 sur le lait que l'ari'nte tur-I place, at ipointtde rue (Io1Ia- fin de la derni~re annie. talent
que est pi.i"ta fa ,:ire Lice 'ii hil-', ,i"', n "' ationlaie ar a .nombre de 13.2j7 dont3.820
tes surprises. 'i ,, plioiu i(l''eae a faitc le talent d-s officers etdes emplq


ARRIVEE A PORT-AU-PRINCE du PRESIDENT

de la ( NATIONAL CITY BANK.


4


~I __


- - -- ----1~7~'lwrr~-~~~-- -~A~l-r~-F~-~iCqq~l[1---87~*~~


'Y-i.P---BCq


iGN


SAM El)1 2 Fl'VITiNIlR 1927


I


IE




~aP'-- ~ ~ -1~-


LE' MATIN- 26 FAvrier 1927


UN BON CONSEIL i

Pals autoui de toi, le plus
l'hicureux qUe tu pourras ;ual
joie des autresestune grand
part de la n6tre .


ets de I'institulion, sans comp-
ler lcs employs qui avaient
souscritpour des actions, sui-
vant le plan de pavement dlabo-
re pour le personnel, et qui n'a-
vaient pas encorefcomplt6 Iclurs
paiements. La distribution des
actions de la Banque s'ltend
d'un bout A I'autre des Etats-
Unis et de 25 pays strangers.



La Rafle
de la mason do Mr.
Louis Gu6rln

A la sunte de la note publiee,
mercrcdi de celle semaine, par
( Le Temps a et concernant la
rafle de lamaison de M. Louis
Guerin sise A 1'Avonue John
Brown, plusieurs de nos lec-
leurs se sont adress6 A nous
pour avoir des renseigne-
nentsaa sujetde cette ralle.
L'abo nd du Tempss'inquiete
A tort 0 1 fAitilar lui, d avan-
cer que M uerip iouitl ds va
leurs provenant de la vente
des billets,est,comme l'a d'ail-
leurs tres justement dit notre
contrere, une accusation t6-
nimraire et sans tondement.
Les fonds provenant de la
vente des billets de cette rafle
nesont point,comme Le Temps
I'ajoute aussi, en possession
de M. Guarin. I y a un Cemi-
te, compose de plusieurs des
personnalites les plus hono-
rables de notre soci6tt, qui cst
charge du contr6le de la lote-
rie. Et nulle measure ve peut
6tre prise sans l'assentiment
de ce Comite. Les valeurs jus
qu'icl perues ont tW dUposes
Ala mason Ed ard Esteve
de Port-au-Prinfe sous I'en-
tiere et unique responsabiltte
de Mr. Ed. steve, tr6sorier
general. Nulle sortie de fonds,
nulle operation ne saurait
done ett faite avec les valeurs
encaisses sans lassentiment
du Comiti et du Tresorier.
D'autrepart, nous pouvons
ajouter que cette ralle offre
dappreciables avantages, avec
la modique valeur qui est le
prix du illet, on a la chance
d'ttre le proprietaire d'une
niagnfique villa pourvue de
tout le confort et detoutes les
commodicit6s modernes : eau
A I'6tage, 6lectricitl partout,
appartement spcieux, garage
pourauto, jardins, terrasses,
etc. Si le tirage de celle rafle
n'a pas pu jusqu'ici s'ellectuer,
c'est simplement parce que le
nombre de billets qui doivent
alre vendus pdlir le permet-
tre n'a point encore 6t6 atteint
El, d'apr6s certaines rensei-
gnements que nous avons pu
avoir, le Comnit d'organisa-
tion de cctte rafle eludiera
sous peu les moycns pratiques
a employer afin que le tirage
ait lieu prochainem nt. Nous
eugageons done nos lecteurs
a avoir touted conhiance en
cette rafle et ne pas hesiter A
courir la chance d'avoir pour
5 dollars une belle et bonne
maison.


Pr6feoture
do Port-au-Prince
II est port A la connaissance
S des personnel don't les noms
suivent que des autorisations
S d'arpentage ont tte delivr6es en
leur faveur par aI Secr6taireric
d Stat de 'Ilnterieur pour des
terrains du domaine national:
'. Madame Fremile Torchon
SPul Maurice
S Ea'at Victor
E. ge Le Bosse(La Nationale).
Juhie Cadeau
H. rm naia Pamphile
Julia ernard.
Conform6ment A la loi, 'ar-
p;uteur-g6ometre des donaines
dL a4era les plans et proc6s-
W vCrbaux d'arpentage dont les
S ons seront remises A la
i toutes fins neces
a-rt PrinceJe 22 fvrier 1927


LES ENFANTS
ont beson de nourritures
riches n vitamins, la orte
i d odo dens rhuile do
fe e pour grandir
else ortifr.
L'nulsooni Scott
procure aux enfants qui
-randisent les vitamines
nt iont besoin mais
quids ne trouvent pas tou-
joura dams la nourritare
ordinaire. Nourrissez
rvore enfant avec
L'Emuion Scott.


Arre t
BORWNO
President de la ltipubliqu e
Vu l'arrete du 23 Octobre 1926
convoquant A l'extraordiuaire le
Consed d'Etat dans l'exercice de
la uissance legislative;
Consid6rant que le Conseil
d'Etat a vot6 les lois principles
qui ont motive cette convoca-
ton ;
De l'avis du Conseil des Se-
cretaires d'Etat,
Arr6te i
Article ler.- La Session Ex-
traordinaire du Conseil d'Etat
exercant la puissance l gislative,
ouverte le 25 Octobre 1926, sera
termee le samedi 26 Fevrier
1927.
Article 2.- Le present Arr6te
sera public et ex cutl A la dili-
gence du Secretaire d'Etat de
Interieur.
Doqne au Palais Natioual, a
Port-au-Prince, le 24 Fvrier
1927, An 124lme de l'Indepen-
dance.
BORN
Par le Psesident:
Le Secretaire d'Etat de l'Intd-
rieur et des Travaux Publics:
FOMBRUN
Le Secretaire d'Etal des Finan-
ces et du Commerce :
Charles ROUZIER
Le Secretaire d'Etat de la Justice:
Em. BEAUVOIR
Le Secretaire d'Etat des Rela-
tions Exterieures et des Cultes :
Camille LEON
Le Secr6taire d'Etat de I'Instruc-
lion Publique, de l'Agriculture
et du Travail :
Aug. SCOTT

A Iariani
Le President du Cercle de
Mariani nous demand de rap -
peler A tous ceux qui dcsireuit
prendre part, demain soir, au
bal de Mariani que le travestl
st simple soil-il est absoluinent
eligible pour 1'entree du bal.
ITous ceux qui voudront as-
sister A cette soiree devront seo
faire une tele a. Cette measure
est prise dans le but d'assurer,
A la fete, le plus brilliant success.
Le bal commencera A 5 hres 1/2,
aprIs le defile du cortege de la
Reine du Carnaval.


En peu

de mots...
Au Marche Valliere, la Po-
lice a faith apposer des atfiches
portant cette mention aux con-
ducteurs de voitures publiques:
( Ne stationnez pas sur cc c6te-
ci de la rue.*
Mardi dernier, est parti de
Port-au-Prince A destination de
St-Johns port de New Found-
land ( Canada ), le J Cormnelia
Naersk a A board duquel la llasco
a embarqud 21.000 sacs de su-
cre.
-- II a te cree a Port-au-
Prince une Federation haltienne
de polo. La cotisation mensuelle
est de 2 gourdes 1/2 pour cha-
que membre et de 5 et 10 gour-
des pour les families.
Comme on le veIra par
I'Arr6td officiel publi o aujour-
d'hui, la session extraordinaire
du Conseil' d'Etat ouverte en
Octobre dernier, est termme.

Panama Railroad
Stoamdsip Line
Burea de I'Agelt GCleral
I.e steamer ( Ancon est
attend A Port-au-Prince, Ilui
ti, venant de New-York. le inn
di28 F6vrier 1927, avec: 22
passages, 59 sacs de lettres, el
partira dans la nuit du mdme
jour, dlrectement, pour Cris-
tobal canal zone.
0. B. THOMPSON
Agent Gneeral


Allez voir a partirde ce soir

chcz BOLTE, iAu Bon Mar-

che" la reclarpe: NESTLE.
--- --- j


L'histoire

des six jarres
Quelques journaux ont fait"
ces jours-ci, grand bruit autour
d'une pr6tendue fortune qui au-
rait 6t1 trouv6e sous terre aux
environs des Gonafves. Des rap-
ports olficiels parvenus tant an
b6partement des Travaux Pu-
blics qu' celui de I'lnltrieur
contredisent comple6ement la
belle legende ou se complatt en-
core la rumeur publique. Void
d'ailleurs exactement les fails:
Le lundi 14 Fevrner en course
A 10 heures du martin, le nommc
T6lemaque Mttellus travaillait
sur la route du Morne Lacrate
lorsque sa pique heurta un pe-
tit recipient en porcelaine qui
contcnait quelques carolus que
I'humiditb ct le temps avaient
oxyd6s. II en fit immdiatement
rapport au Chef d'6quipe Cler-
vi Saint-Jean qui, de son c6te,
en informed son supdrieur hicrar-
chique Alcide Gastan. Ils n'ajb~i
ltrent aucune importance exi-
g6r6e A cela. Mais lorsque, quel-
ques instants plus tart, !e bruit
de la trop belle legende qui se
constituait autour d'eux leur
parvint, ils descendirent aux
Gonalves et rapport6rent les
faits 1 'Ing6nieur DCpartemen-
tal.
Le Prefet des Gonalves qni
s'tait d'ailleurs port sur les
lieux d6s que la nouvelle lui fut
parvenue, aux fins d'enqu6te, se
rendit tout de suite couple que
la cr6dulit6 populaire avait 6te,
une nouvelle fois, victim d'une
fausse nouvelle. II se content
de constater que de la dizaine de
carolus qui avaient 6te trouvs
quatre avaient et6 achetes p*
Monsieur Haloran, Ing6nieur de,
Travaux Publics. Les quelquel
autres avaient 6t1 emporlAs p t
les journaliers..
Et voilA red lt au cadre" de la
v6rit6 !'histoire merveilleuse duo
six jarres du Comte d'Ennery I


Si vous voulez bien cont-
mencer vos carnavals allez d'a-
bord ce soir ,
SEA SIDE IN*


LA IT ET L A DOULEl

DISPARSSENTEN

UNE NUfI

II craignait ne pas pouvoir retour.
ner au travail mais il trouva un
remide efficace et economique.

TO us omqul m oblige tnrvalll d deoivt imulc tomunple dun outvri da
pluls & la'ua dur jour do travel dumli
ehpnr -1 .MuMit uu frmd.inmt de
mm sdouumu. mmeulairs qul i'impmi.=n-.
thrat de doubler sm corps.
"ayt e tnam p pu l lut o i" nal
mot t m rn m lit. HrMt qu
fen;An rut *l prautio de m'Ipplqtr du iMt-
maIt do Stoa qua m'xlors .ta t I
doulur ot do retour au travel t jour
ma condition physique 6tait djA n omals.
L'afft d UAinament do Sbloan at nimt &t
pregnant. n MIt de 'appquer, m rer f
pour radi compts < proprid e ai
tirv. I drm m tebalet et liprnt de fyI
n.!, et I'o aent un bien-atr tgnirl. Acbhdh
uu flacon A a pharmacy lap ph prohaine.
_ jIC


Liniment

deSloa
Ariitt4te


D
Demain,
union en! Assemble g6n6rale des
lypos du Syndicat des Typos
Je Port-a- Prince .
-A 9 heures du martin, 6
I'Ecole Elie Dubois; il y aura
reunion des anciennes Eleves
de I'Institution. Lere Manise,
Sup6rieur des Pores pr6dica-
teurs, y assistera et, A 10 heures,
il prononcera un sermon.
De 11 heures A midi, en la
residence du Ministre de la Rl-
publique Dominicaine A Port-
au-Prince, Avenue Lamarliniere
( Bois-Verna), la Legation Do-
minicaine oIre une brillante
reception aux nationaux et aux
amis de la R6publique Domini-
caine A l'occasion de i'anniver-
saire de I'lnd6pcndance natio-
nale.
A 2 heures 1/2, ouverture
du Carnaval. Le cortege se for-
nera au Pare Leconte.
-- A 3 heures, a Varietes, ti-
rage de la rafle d'une maison A
ctage sise angle rues Borgella et
P6tion.
A 5 heures, matinee cinC-
matographique avec surprise
pour enlanis A Variieds.
A 7 heures. bal travesty
rue du Centre, chez Mr et Mine
Louis Dietz en face de la Phar-
macie Sfjourne. Droit d'entre :
1 dollar.
De 7 hres A minuit bal pu-
blic au March6 Valliere.
-A 7 hres 1/2. grand bal
Iravesli au Cercle de Mariani. Le
travesti est absoluineul de ri
gucur.
A 8 heures, A Parisiana, on
jouera ( Le Lendemain Incon-
nu i beau film oi I'on pourra
admirer le beau talent de Maria
Korda.
A 8 heures aussi, Varietes
donnera a Un Client SUrieux a
lourne d'aprtirt phce de Geor-
ges Courteline.
De-10 heures A minuit bal
travesti public au Bar de la Ma-
deline, rue Ambricaine.
,'.2 I,
Dan les Balkans
les mires militaires priss en
-Atheini iiqalnt In laVoMgslam\i
BELGRADE On sinquiele
bcaucol en Yougoslavie de I'ac
tivit6 militaire drployee actuel
element en Albanie. I) aprs Le
Politika a, les Iribus nlbanaises
sont mobilisecs et les recrucs de
la classes 1915 ont 6tW appeldes
sous les drapeaux, la classes pr6-
cedente n'ayant pas etW lib6rCe.
La construction d'une voie Ter-
rie commencera, dit-on, bient6t
avec l'aide de bataillons du ge-
nie italien. Les troupes yougos-
laves de frontiCre out 6et ren-
forc6es.


Une coutume abolie \ > A
On sail que chez nous, le sa- Ci e V ar etes
nedi qui precede lesjours gras DIMANCHE A 5 heures
des gens affubls de defroques Matine avec urpri po
t d'oripeaux se rendent aux Matinee avecsurprise pour
inarches publics et y commet- enfants 0,50.
tent toutes sortes de larcins. A 8 heures
C'est une vieille coutume que w Un client srieux *, dapres
celle des masques allant voler la comedie de Courteline.-0.50
aux marches, cependant, d'apres
os inlormations. ele a ete abo- PouriaboMliton doe bar
lie et la Police s6vira contre tous ri6Tr doumanrtrw
ceux qui, aujourd'lhui, croieut Internationual-e
ponvoir s'approprier le bien PARIS- La commission con-
d'autrui. tre les entraves du commerce
Cest une excellent measure, de la chambre de commerce in
car, il n'6tait point just que, international s'est reunie aujour-
sous pritexte de divertissements d'hui A Paris. M. Cl6mentel, pr
canavalesques, les malheureu- sident, assisted de M.Eastmandes
ses marchandes tussent victi- Etats-Unis,a tait remarquerdans
ines de vols parlois assez im- son discourse d'ouverture que le
portants. malaise rconomique provient
_ _ _- ',des entraves apport6es par les
Dern* e tarifs douaniers qui sont obs-
D erecurs, trop diflerents et excessifs.
M. C16mentel a approuv6 M.
h e u r~e Grand, president amtricain, qui
Sheure demand ia suppression des bar
La Maison Kawas Hermanos rieres cconomiques et I'tablis-
nous inor que pendant les segment de conditions commer-
anous inarnal elle pendstr-es ciales gales pour toutes les as-
futera a irnbval elle distriers tions paciflques. 11 a souhait6 le
buera nu puble des milliers r6tablissement rapid das tous
de sachets le potidre de tou- les pays de la stability mo-
tes les marques a I'intlrieur n6taire indispensable aux6chan-
desquels seront repartis plu- ges. II a affirmed que 1'6re des
sieurs bois-primes donnant 6golsmes nationaux 6tait close.
chaculn (roitl vingt-cinq gour Des nations come la France et
des le marchandises au choix I'Allemagne qui sesont combat-
du porteur. tues ont comprise que la haine
Nos compliments A MM. ne cree que mines, ga6nratrioes
de la misbre.M. Cl6mentel a con
Kawas Hermanos qui ne mancl en souhaitant qao I'union
quentjaimais l'occasion d'Mtre econormique qui approche soit
agreables a leurs clients et au I'cveil de la conscience europ-
public en general. enne et international qui en-
A- V gendrera le bien-dtre et la paix.
A BELLEVUE aw VU
Comme nous I'avons dejA an- Le raid airies de I'sviater italics
nonc6, c'est ce soir que Bellevue de Pisede
ouvre la srnre des grands bals FERNANDO NORONHA(Br6
travestis annuals. La tote sera sil) Le commandant Frances-
tres brillante. Tout a t mis en co de Pinedo qui a amerri pres
euvre pour qu'elle ait le plus cette tie hier tenant de Porto-
beau succs. Praya ( lies du Cap Vert ) a in-
Le President et le Comitl du form son gouvernement qu'il
Cercle nous demandentde rap- ne savait pas quand il pourrait
peler A tous que le travesti est continue son voyage jusqu'A la
dbsolument de rigueur. terre ferme A cause d'avares a6-
"- riouscs A son hydravion; il a
S dan amerri dans la baie de St Anto-
Smer dmontee ont dt~ si graves,
Demain soir, u Le Lendemain a dit I'aviateur alien, qu'ils
Inconnu avec Maria Korda. l'empecheront de reprendre im
Entre : 2, 3, 4 gourdes. mediatement son vol.
, I I- I- - II ll


SSensationnel,

En achetant vos complete chez NICOLAS
vous obtiendrez une coupe tres 616gante, un
travail soigneux A la perfection tailleur et
un prix raisonnable defiant toute concur-
rence.
Malgrr la hausse actuelle nous mettons A
votre disposition de bon casimir anglais faith
et fournis a P.or 16.00 dollars.
Complete Palm Beach faith et fourni 10 dop
Drill blanc supprieur 5.00 dollars.
Nous acceptons tabs courtoisement, bits
aucun prejudice,les clients quiveulentappaor
ter leur tissues pour dtre confectionnes.
E. M. NICOLAS
Marchand Tailleur
305 Rue des Miracles 306
Prks de la Pharmacie Notre-Dame


f t <


S'i


chez:

a I
Wi[@


-


Ir'


Pour le Carnaval,

vous trouuerez


Un bel assortment d'Articles tels que:

Serpentins et confetti, filde toutes cou-

leurs et de toutes dimensions; des- col-

liers magnifiques; des rocailles d'une

grande originality; des perles de toute

beauty et bien variees et pour la cl6tu-

re du Carnaval, des alumettes Bengale

et des pluies d'etoiles, etc. etc. le tout a

de tries bas prix.
I..... I '


___ ___


r u


- -


moie


~-~--- ---c-~- T~~-~--- --


..i


1 .1


. I .#.e


', ' ,


,o,
-' '


-w,;., .




iTI~---i-~rrm --~`~-ll-F--*i- -----P---a---ci~rar---C-~--~~~ ~-il F---C~--


LE:MATIN-. 26 F6vrier 1927


L'AUTO de FAMILLE

Q UAND HUPNOBILE a disigja elle grosse Limosi e de huil
eylidren, il avail eti ue nse voiture de famille d'ae
beaul fine e d'ane soprrme performance.
Sn peids esl soignesementl ludi,, eiquand elle eesl er marce
e'est un plaisir. Us contrAle posilif, certain es assure la securitW.
Le moteur de Is IIPIMOIIILE huil cvlindres est Parasni conlre toule
passe, le chassis A Ionei cpreirn et du dernier modle, I carr-
rowserie ea aier el e bois assurent la securitE et dornenl Ia con
fiance que onus dmez trowaer dans I'aule qu serl f irelamille.
Vous aiez alorrellemenl besoin de plaisirs, d I moateur
parlail. Examined Ia LIMOUSINE HUIT DE HUPMOBILE.

Ernesto Harders
PORT-AU-PRINCE
P. O..:BO 165


Hupmobile
Huit Cvlindres


a 1 vCarnaval Carnavalm!
RV R Articles divers pour travestis
S-1 O92'7 les plus o.iginaux: masques,
debonnets, coifures carnavales-
Succ6s assur6 ques.
Toutes cellesreellement de- Tous articles pour routes
airouses d'etre in6galables et sorts de deguisemenlts
.4d'obtenir les suffrages du Jury Clez
'dofvent s'empresser de fire ANTOINE (OY
leus entplettes chez En tace de la Station des
KAWASf HERMANOS Pompiers Grand'lRue.


Us important Arr6t du
'UPluhMAdale a seraton
fui lftt d6sormais Ju-
rJsprudncee
SLes Sections r6unies du Tri-
bupal de Cassation ont rendu
veudredi dernier un impor-
tsat arr6t mettant fin au diff6-
rend existent entire Monsieur
Po lmannayant pour avocats
MIa. Etienae Mathon et Fran-
Q=o Mathonet Rickards et Cie,
Ai propos d la propriety des
SPharmacie ( entrale ou
gaar'Mnact Cenlrale di a li ).
M arret large que I'appel-
Uon c Pharmacie Centrale
P ct Pharmacie C e n I ra le
Xd'aihi~ nest pas une marque
de fabriqte, c'est une dkno-
mination commercial qui est
la propri6td de Pohlmann de-
puls plus de trente aus. Elle
in pas Wtt comprise dans la
veate publique des products
et du matirel de la dite Phar
macie faie le 3 Septembre
1920. Poblmann n ayani ja-
miais, ni express6ment ni ta-
ritement,abandonn6 cetted6-
jmQination qui ne lui a Wte
etlev6e par aucane disposi-
tion de la loi; c'est sans droit
et abusivement que Rickards
et Cie s'en sont servi. Ceux-ci
ont 6t condamn6s par le dit
arrat dont voici, d'ailleurs, le
di positif:
ar ces motifs, le Tribunal
infrme le jugement du 18 No-
vembre 1924 et jugeant a nou-
veau, dit Ue c'est sans droit
ni quality que Rickards et Cie
ont joui et jouissant de la de-
nomination commercial de
H. W. Pohlmann et de son
enseigne, soft que celte d6no-
mination se formule par ces
Diots Pharmocie Centrale
on e Phaimacie Ceinrale
dQlatti ordonne que sur la
notification du dispositif du
present arrel, le DIparlcment
40 Commerce sera tenu de
rrdier 'enregistremcnt abusi-
vanent accord A Rickards et


Cie, soit de la formule ( Phar.
macie Centrale d'Haiti v out
celle de PharmacleCentrale)
come marque de commerce;
qu'il sera tenu d'en donner
avis par la voice du Moniteur
official tie la 11Rpuilique; re-
ijetlle I action de Hickards &
Cic conmme mal fonde, en faith
et cn droit; fait defense a Ric-
kards & Cie de se servir A I'
venir de la denomination corn
merciale ( Pharmacie Centra-
le) ,u 1Pharmacie V'entrale
d'Haiti ), souspeine d'une as-
treinte de cinq dollars par
jour; dit qu'ils doivent cesser
de faire usage de l enseigne,
propriett de H. V. Pohlmann,
en consequence, or(onne que
dans les huit jours de la si-
gnification du present arret,
sous I'astreinte dejA fix&e, les
dits Rickards & Cie remet-
tront A sa place I'ciseigne u -
ils ont enlevCe a I'immeuble
de H. W. Pohlmann a 'angle
des rues Bonne-Foi el Grand'-
Rue, autorise ce dclai passe,
le sielHr II. W. Pohlmanna i y
proc6der aux frais de Ric--
kards & iie, condamne les
dits Rickards & Cie ii rois
.Mille Dollars de dommages-
iutrts envers H. W. Pohl-
mann et vu la nature de la
contestation le tout avec con-
tramite par corps don't la du-
ree, en cas d execution, est
fixee n six mois; condamne,
en outre Rickards & Cie A
tous les dOpens liquids A
G non comprise le coot
du Dr6sent arrdt.


suffwtm,
SassTns ae f In.

CIGARETTES CLENT
a POODRE CIeaS
ft CLR53,EMuL *Uaemda, Pt
sa Q ga snag E
ornayato nsesr.a,


CONFETTIS, Serpentins
colliers pour masques
Lhez ESTIEVE & CO


The Royal fail Steamship
Packet company








Ie S/S Conway. attend
a Jacinelle 25 tevrier courant,
sera 6 Port-au.Prince Ic 2
Mars prochain. I| repartira Ic
mndme jour pour les ports du
Nord et I'Europe.
Le steamer "Kara" est attend
A Jacmel le 12 Mmar prochain.
II arrivera A Port-au-Prince, le
16 Mars,
Port-au-Prince, le 23 f vrier
1927.
J. DAALDKi Jr.
Agent G6n6ral pour Haiti.



Remeroiements
Les families Gdbara,Francis et
Kaim remercient bien sincere-
ment tousles amisdela Capitale
et de la Province, particulire-
ment les Sceurs de Ste Rose de
Lima, les Fr6res de institution
St Louis de Gonzague, I'Arche-
veque Elia Dib et le Club Com-
mercial Syrien qui Icur ont don
n6 des t6moignages de sympa-
thie A l'occasion de la mort de
leur cher et regretia
Joseph Gebara
Elles les print de trouver ici
I'cxpression de leur vive gratitu-
de,
Port-au-Prince, le 24 f&vrier
1927.


e-sse do requiem
Les families Gdbara, Francis et
Kaim teront chanter i la Cath&-
drale, le mardi ler Mars pro-
chain, A 6 heures et demie du
martin. une messe pour le repos
de I'Ame de leur regrellt
Joseph 'fGebara
Illes print leurs amis de con-
siderer le present av:s comme
invitation, eny assistant, ils leur
front bien plaisir.
Port-au-Prince, le 24 1 vrier / 27


l res, Soignez les
Rhumes Avec ce
Remede Exteme
Soilagment Rapid*e n Une
Nuit sans D(ranger I'Estonac
D6licat de Enfants.
ersonne n'lgnore que leo rhume
des elfanis ne doivent pas Otre
nEgligs, et cependant, ii faut dviter
d'enimloyer dks remedies internes
^ qui bien souvent d6-
rangent leur digetion.
L moyen qui olen
toutes I' garan
contre de te Inecon-
v6nients eat de lea aol-
gner ext6rieurement
avwe Vick& VapoRub.
II iuffit de frictlonnw
la poitrine avee act
onguent volatile au moment du coucher.
Sagit en mnme temps eomme un cate-
plasme et une lampe vaporisante, pare.
quo Ia chaleur du corps biWrea ar
dients Mous forme de vapeure mdlcnala
lsquelles mont inhialeu durant la nuLt.
La plupart don rhumes c6dent on um
nuit suus cette double action directed.

VJCKS
VA PO RU
Plus de 21 millions de pots
en usage annuellement

Ecole Elle Dubois
Dimanche prochain 27 Fl-
Vrier le IAv6rend P re Manis.
assistera A la reunion des An-
cietines Elevcs die l'Ecole 1:li
Duhois. A 10 hres il leur parle-
ra. Que toules viennent enten-
dre le Pre si d6vout an people
halliven; que toules se rendlcnt A
la reunion familiale de ce jour
oi lesalItendent leurs ancienines
inailresses; que toutcs enfin re-
passcnt qu(elues inoments lihu-
reux dans celle mason oil s6-
coulirent les meilleares ann6es
de leur existence.
. i Ill_


Surprise I Surprise I
Vous trouverez pour les fetes
du Carnaval les parlums Lance,
et un slock de chales de soie A
prix reduit, A la Maison
Gcnaro HURTADO
Angle Grand'Rue et Miracles


oontre

CONSTIPATION
preaes lea
OOMPR r III
d bELORT, Phaumateam
ua, tu. e*uAaol
CR'ST LU M ILL UR
DEg PURGATImW
Ael mms a o R lo rn l b
y o I. bonBsB-Pharmegde_


Au Boin Marche


Grand'Rue


I'"


4





5,


Panama Railroad Steamship Line

Service d,- f i t et de p fs.s.ger8 entree
NEW-YORK CITY N. Y. CRISTOBAL, fANAL ZONEet les PORTS de la COTE
OUEST de I'AMERIQUE du SUI). .
I c plus rapide et Ic plus direct service de transport de passI a rs l iti et
les ports Europeiens via Ncw-Yord et Cristobal, Canal Zone, IsImede P a.
Voici lalisle de nos agents pour les principaux ports de 1'Europe ,
Angletrroe Eoose Ec... oss
Mrs, G. W. SHELDOM & Co 17 James Street, LIVERPOOL, E1,i.LAb /


EN FRANCE:
Mrs. SHELID)M & C soet repreatfs
par les maiseas suilntes :
(;GEATI.EY HANMEY & Co
21 Rue de la Rlepublique
Marseille
I EINU P:ERON & Cie Ltd
153 Quai Georges V
Havre
IIerNU PEI'RON & Cie. Ltd
Rue du Moulin a vapeur
Boulogne s/Mer
HTenu PERON Cie. Ltd
95 Rue de Marais
Paris
II E n 'ImrON & Cie. Ltd
Rue de la TranmuilliI6
Dunkerque
IIENU PEKimoN & Cie Ltd.
IRue Roy
Bordeaux


CO IENHAGUE
Danesatrk
MriE. A. IfnNrx 4 Cq,
21 Allengade, Copenhague
(IENES
Italie
Mrs IlENII CoE & CLERSI
Piazza S. Matteo, No. 1
Genva. Italic
CInuSTINIA NotIWAY
International
Speditionsselskad
HAMBO'ItG, GERMANY
MrH. Vogenmann
Ilamburg, (ermany
GOTT EM BOUIHCE, SWEEDEN
Nordisk Express
GottlemnI)urge, Sweeden
SROTTERI)AM, HOLLANDh
Mr. H. Vogemann
RottMrdaln, Hollande


O. B. Thompson
General Agent
Port-au Prince, Hliti


I'rivale Telephone No. 525


GC!c:e;al Office Telephone No.425


A.de Matteis & Co.Repr6sentants pour Haiti


tf 1 "


PAPER CREPE pour


confection de Costumes


de Carnaval,

Uni, avec flewr, dore et

argente.

Chapeaux en paper cre-

.pe. Confettis en sachets

et pal livre.

En vente

AU BON MARCH




Pour le Carnaval de 1927

la creme merveilleuse,

sera de toute utility.
La Creme merveilleuse est une creme liquid, blanche,
qui donne au teint un velouts incomparable, rafraichit la
peau et rend le visage splendid. Bien que de creation re-
cente, elle a un succ6s mondial. Tous ceux qui vont au bal,
au Cinema, au theatre, duns les reunions mondaines de
jour et de nuit, I'emploient avec plaimir, parcel qu'elle
offre I'avantage immense de n'6tre employee qu'one fois
pour plusieurs heures et dispense de renonveler sa poudre
de temps en tepps. Aprks Ie al,ceux qui ont employ cette
S"ceme meiveilleuse sont tout Rtonn a de voir leur teint
aussi frais, aussi pur qu'avant.- Celte CrAme n'altaque pas
la peau, conserve au contraire sa beautN, cache les teaches et
dkfectuosiles du visages,combat les rides.Austi est-elle cha-
leureusement recommandde de l'une A raulre, si bien que
les flacons s'enlcvent cha(jue jour en quantity.
Demandez ceite Creme merveilleuse de beault au No
.36 de la Hue du Mexique ( ci-devant Rue Traversiere), A
Port-au-Prince. Le mode d'emploi eat imprinim sur le
facon.


* .' .i
A"*-.


.a't


41


- ~ ~ b ~C mg

'1


_ -.-1 II _~----i~-~- --


I .


- -- ---- -- - --~ -- --


--


PPPP7PPPPPPP


op









LE MATIN:- 2? F1 vrier 192/


Ces A3nonces vous inleressent'


.= - - -

Fred. Gaetjens

No, 117 Rue Roux ou Bonne-Foi. No 117
T6lephone: 667
ON TROUVERA :
Alcool fin pour liqueur.- Sucre Hasco blanc et rouge,
gros ct detail, Riz par sac et par livrc,-- Sirop, Orgeat
Grenadine, Plche, etc.- Cigarettes, Chesterfield, Camel,
Chanteclerc, Pantalcon.- Manchetles quality supCrieu-
re,-- Conserves alimentaires. Caf vieux par livre,
caf6 en pondre Whisky, -- Biere Patzenhoffer.-
Champagne Masse Pere et fits Champagne qui peut ri-
vailiser avec advantage avec n'importe quelle marque de
la place.- Champagne Lanson.-- Paifuimerie Vin
blanc par gallons et par bouteilles. Vin rouge par
houteilles ct gallons quality superieure-Clairin vierge
par barriques et gallons.- Enfin le fa meu x R H U M
NECTAR.Et la non moins fa mcuse A NISETTE de
Madame Fr6d Venez faire une visit et vous sortirez satislqits.


Les families
Trouveront a cheter du
heurre frais, garanti pur
Par terblane de 5 lives 3 or
a livres 0.70
Chez Mme Vve DOUYON,
en faced Magasin R.Brouard.

A vendre
Une automobile Ford en
excellent tat.
S'adresserau Journal.
1 Coffre-fort marque lraucaise
4 jneus 32/4 Overside
1 Balance pouvant peser 10 s
de cafr
30 poids de 25 kilogr.
ON DEWKANDE
& Acheter
Troisterrains pour maisons
d'habilation,
S'adresser au bureau! du
Journal.


Satia ittr1 nm eltHerlculels

Les seuls Deintures Inalterables


I~


In'gallon de ces ppinlures coavenablement applique recouvre 700 piedl carr6s de surface. Voici
leo important 6difices ou notre peintur" a "t6 employee :
E.lise du Sacr ICur, Turgeau-Eglise Saint Joseph, Port au Prince--Eglise de 0ort de Paix
Cerye Bellevue Royal Bank of Canada Banqut Natiocale de la R6publique d'llaiti, Port
au--ince Barque Nationale de la Bdpublique d'llaiti, A ux Cayes Banque Nat:onale de
la Kpublique d'Haili' Pelit-Goave Banque Nationale de Is Rppublique d'Haili, JBrdmie
Banque Nationale de la RBpublique d'llaili, Jacmel Compagnie Electrique, Rue 4miricaiae
Bureau du a Mafl.o,lhue amiricaine Radio Co'poralioa, Itue Feiou l16tel de France
Rue du Quai Bar Terminus, Champ de MarsVilla Martineau, Turgeau Villa Alcide -
Martineau, Tusgeau Villa Lion Dijean, BellevueVilla Rdna T Auguste, Pition.
Ville Edmood Mango i's, Peu de Chose Villa Maurice Casters, Peu de Chose
Villa Mme* Veuve T. Auguste, Bois-Verna Villa Anloine Talamas, Peu de
Lhoee-Rodolpho Roney, Peu de Choke-Villa Fldchier Aoselme. Turgeau
Villa Ed. Lespinasse, Bellevue Villa len6 Faubert, Bel. vue
Villa Mme. Veuve Barbancourt, Bellevue
Villa Hermann Paaquier, Peu de Chose Ville Me A. Morel, Bellevue
Villa OGwald.Brandt, residence Villa Luc Th6ard,Bois Vern&-Villa Luc Thdard, Avenu John Brr wn
Les meilleures constructions Architecte Geo Baussan Les meilleures constructions arc hilecle
Daniel Brun Les meilleures constructions architect* L~ou Matbou
Pour vos commander ou tout autre renseignement, s'adreEser &
Geo. Jeansaema CI g
Rue F6ron. en lace d Is Bsnque Nationale


Proprietaires d'Aiitomobiles


Stuvenez volls qut le,
pneus les plus slides, t
les meilleures tubes ,oi t
tabriqu&s par FiresT!o'r.
;Firestone Full S'~e .ut:n
Dipped Balloos s on!: 1 .
plus ronnus tllcs p s
rechesch4s
.ln stock ci (w ( i:i
gn vous trouvere.z t, u
tes dimentions de pi, us
14 ulier, Heavy Dlty,
Balloon, High desplubes
et patches.


Plusde kilo:nitrie .- -


5'
J^^^^".~^


far Dollars


L. Preetzmann-Agqerholm,


RAFPE
A cause des fetes qui avaient
lieu avant-her tonte la jour-
iiee (in&-Varietes, lc tirage
de la Ralle de la Mahisn A Ct;i-
ge rues Borgella et '6ilion en
lace du Lycee n'a pas pu s'ef-
lectuer. I aura lieu definilivc-
ment Dimanche 27 levrier,
dans I'apres-midi.
Le pu lic est cordialement
invite a y assisted.

ffmburg-ALmerika linie


Le steamer i Grunewald
est attend ici vers le 24 f6-
vrier venant de l'Europe.
Le steamer uMexico* est at-
lendu ici vers le 3 Mars pre-
nant du fret pour I'Europe.
OLOFFSON, LUCAS & CO
Agents Gen6raux
Changement d'Adresse
Cordoqneric au0nt Carmel)
Mr Hippolyte Jeudy annon-
ce A ses nombreux clients que
depuis le 31 janvier, la
Cordoqnerie a(Mont Carmel )
est tranf6ere i la Grand'Rue
A c6ti de 1'Administration G -
nerale des Postes,maison on-
ciennement occup6e par feu
Ernest Camille.
11 leur pronlme comnme tou-
jours le meme soiln dans les
travaux qui lui seront confi6s.


ifs ez-Iee


44
lise, le

r.----


I1 ~ a to? d-
danger idas fou le

Les g, rines danatreux -3
pullulent dans lei ag-
glomerations. 0:I ne
peut pas t, ujours eviter
Ics foules-mais il cst
toujours possible de
as preserver de toute (
chance de contagion.
Le moyen le plus a'i t t
IC plus *r:az '-. 1d
purlfier Ireqc nment a
peau en ti.i-ant us.g dA
SAVON


LIFEBUOVV.
le Savon ,.^,
pour la Sante
Lever Bros. Co., Boton Mass., U.S.A. r ..


ALUMINUM LINE
New-Orl ans & South America Steanship Compasy Inc.
PROCHAINS DI.IPARTS DIREtCTS POUB PORT-AU-PRINCE HiA.I
Le steamer "Trompenbfg' ayant laissk NeIw-Oians Ie
21 courant sera h Port-au-Prince Ic 27 et colinuera pottur
le Cap pregnant du tret pour ce port. ,
Le steamer 'Eda" laissera New-Orlans i Mrs pro-
chain pour Port-au-Prince et les ports du Suia
Ce 24 Fevrier 1927.
A DE MATTEIS, Agents


lus de la moitie d4s Pnus

vendus en laili a t, (dodYVar


cs pn ,us GrO! Tiar qui ont ti4 adopts var presque tous lel
Fe rti,'s testereuxu q iiint le micux resikft aux indga9ites et aspiilis des routes
de la epubliqde.
Les fibres connues cous le nom de Superlwist qui entrent dans la |a-
brication des pneus Geed yer, leur permettent non seulement de ri-
sister aux chocs, mais de lesa bsorber.
Achetez la prochaine lois des pneus Goa Tear, et jouissez du plaisir
qu'olfrent les longars courses sans crevaisons.


Tires


FS,~~


Good Year Balloon


The Wes' ladiesirading C,

PORTbA PRICME-"u r ITES CAP-i4 T71


1.----1~-- --C------~-l------I~---


--- --- -- - -- --- -- --- -


*LPPII II IILI__ICiSY lis~llil~IP~---i--____ ._.. L I r


--~ ---- ~- --- -I.._


___ i


I i


- ,


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs