Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04386
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 02-07-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04386

Full Text






9


DiftCTEUR IMPRIMEUR
Climont MA0hO1RI
Bos-VERNA
58, Rue Amdricaine, 1358
'tt4EPHONE N*242


LE NUl4J O C)O CEN


)mi


TIMES


P.e.NNoE N* 6018 POR f-AU-PRINCE ( HAITI) LUNDI 7 FIVRIER 1927

--'r 0


j #TTpP E FRANCE
--.-- ------


Optimnisme, Pessimisme

ct Meditation


Candide dirait-il encore s'il
revenait parmi nous, que tout
est pour le mieux dans le
mellleur des mondes? On
pent en douter en voyant les
difficul6ls de toutes sorts qui
surgissent formant un noeud
gordien ious les jours plus in-
extricable. Mais si, d'aventure,
Candide maintenait sa profes-
jon de foi, on le traiterait de
uvre fql ou d'imbecile.
Yurtant, ne semble-t-il pas
Ie I'optinisme soil, dans cer-
ipfl circonstances, bien plu-
'ine (fpme du courage
ni fqrle de hla sollise ?
pe.SmisrIe pr6dit les
Sus sonimbes 6vntemenls. Du
ipl fait qu'il exprime une
trainte, 11' la voit prendre
!rps. Udi dilger, point noir A
horizon'' bscurcit a ses
ux le lelentier. \ l'egard
.ses cpQtradicteurs, il n'W-
S rouve qO une compassion
daigneusei et es traite d'il-
minds btrdI'a rurches sc ca-
ant la t1 sous I'aile.
e pqsamisme se comnpli-
Sres.1p toujours de neu-
tatenil engendre le -
t del' 1on l de la luT4e.
quoi.o si rait de resister
Sfait" est au bout?
1 er le dos toit de
4e so aalapche de maux
va -fi sur nous aussi
que4 "ple, aussi per-
te e. ,,
ptiH aa contraire,
rcoiNk ans une atmos-
e chai"ge de nuages, que
petit, coin lie ciel bleu
ageanl'jlal jie prochai-
II ne se lnias8 pas abattre
e.i tioucis ; il sail que si
#fbe sarrange pas dans
stIce, lout du moins se
ue, et de toutes les res-
urcesde son cervcau, que
'apr~rliension ne paralyse
pa3 ii 'ingenie a rendre ce
dinouenient .uussi heurcux
que. ossible. Dans les heures
raves, lorsque I'angoisse
Itreint son ceur, il se reme-
,more d'autres instants sem-
: blablesoefodis sous la cendre
du paseo et songeant aux len-
demains apaises qui out suivi
ces instants, il reprend couua-
gs et confiance.
,On a accuse l'oplimiste de
manquer d'imagination. II
semble plut6t que son imagi-
naiion se tourne instinctive-
tent vers la representation


Avis


Les actionnaires de la Com-
wagnie Lithographiq ue d' Haiti
soot oonvouu6s en Assemblee
'G6arale annuelle le 27 F6-
vrier A 10 heurcs a. m. au lo-
S al dde 1 dite Conpagnie, Rue
merwaine N 13W
Ordrp du jour
o Exposede la situation de
riande 1926.

-Ito Elec "**i"aiar 1
meilld l S ion.

*3o Toutes autres mnrese
Irules A la bonainmarche de la
Compagnie.
RICHARD W.IMAIR,
'L Prse nt


du bonheur sous toutes ses
forces. d e me qe la plan-
te se tourne instinctivement
vers le soleil, I'un et I'autre
amoureux de la vie.
On lui a aussi reproch6 sa
l1gIreti; mais celle-ci ne s'ap-
parente-t-elle pas i une pensce
de Figaro:
<- e me press de rire de
lout ... de peur d'tIre oblige
d'en pleurerl h et ne lui de-
vons-nous pas de jolis axio-
mes un peu dsuets tels
que: Plaie d'argent n'est
pas morlelle... Le soleil luit
po r lout le monde.... La for-
tune sourit aux audacicux n?...
*
S'astreindre tous les jours a
quelques minutes de m6dita-
tions silencieuse, quelle excel-
lente discipline morale! S'6-
vader un moment des mille
p e t i t e s occupations terre-A-
terre qui se partagent notre
temps, n est-ce pas le seul mo-
yen de reprendre contact avec
nous-meines, avec notre Ame?
liPivdes de celte heure, nos
forces vives risqueraient de
peu A peu s'en!iser, de dispa
raitre sous les fiots des tracas
mesquins ou des distractions
futiles. Sur la trame de notre
vie, brodons chaqne jour une
fleur de silence, de recueille-
ment, un lotus paisible qui
nous permetle de rester fid-
les a notre idcal de justice, de
bont6, d'amour.
Nous nous efforcerons pen-
dant cette heure d'apaiser nos
chagrins ou nos soucis, de
pardonner la trahison de telle
amie qui nous fut ch6,e d'ef-
facer de notre m6moire tel
mot injuste qui nous a bles-
s6es; cells qui travaillent ten-
Icront d'oublier la jalousie de
leurs compagnes ou la duret6
du chef. uis, apres avoir
chass6 de note iieux le sou-
venir des torts d'aulrui nous
reverrons par la pensCe toutes
les occasions que nous avons
laiss6 passer -- non par m-&
chancelt,mais par insouciance
ou par timidity de consoler
une d6tresse qui nous fr61a,
d'approtondir le mystere dou
loureux d'un visage obstini6-
ment fermn, de reconforter
dun sourire ou d'un geste
tenure tous ceux qui nous en-
tourent......
SUZANNE CARON.


Nouvelles

de Paris

Par cable francais
PARIS-- L'Echo de Paris
croit savoir que M, Poincar6
ne desire ps actuellemcnt accept
ter les offres d'emprunts consi-
derables des groupements finan
cierm en raison des 6evnements
du Mexique et du Nicaragua.
La Commission s6naloriale
"', P a subordonne I'a
plieatt^ 'jl!||teP mention de !
r he' A akno wtnn de Hi


A ~. tX Ircs et im6res de famille, desespcris dtvant
Impossible problem de l'equilibre du budget,
noics disons
GENS DE PEU DE FOX
lPourquno vous tourmeinlcr ainsi ? Ne savnz-vous done
;s qu'il y a sur celte place une Maison oil le bon goilt
a simplicit6c et 1'l6gance ne le cden)t qu' la a modicit
des prix ? Venez: ayant vu de vos yeux vous ne serez
plus incrcdules.

Kawas HERMANOS


Magasin Moderne

1724 Rue du Magasin de 1'Etat
I I I nHIIII~~ll I I ]


Le haut-parleur
du Iarch6
de la Cath6drale
Samedi,comme d'ailleurs cha-
qre seniaine, le Radio a fonc-
tioiin& pour le bon people des
marches publics. Le haul-par-
leur install au march de la
Cath6drale a transmis aux qua-
tre vents d'excellents conseils
d'hygiene g&ndrale, de soins A
donner aux animaux et sur les
moyens pratiques A employer
pour les diverses cultures.
'rout cela est dit en creole afin
que marchands et marchandes
puissent bien comprendre ces
conseils.

La France envoie un
Ministre Pl6nipoten-
tiaire & Port-au-Prince
C'est M. Alberic Neton an-
cien Consul G6n6ral que le Quai
d'Orsay vient d'accr6diter co.n-
me Envov6 Extraordinaire et
Ministre Pl6nipotentiaire de la
Republique Francaise pros le
Gouvernement haltien.
On sait que depuis quelque
temps la France' n'tait repr6-
sentee a Port-au-Prince que par
un Charge d'Aflaires, faul-il
voir dans le nouveau lilre don-
nd au Hepi sentant de la France
en llaYti une orientation nou-
velle des relations franco-hai-
tiennes?
M. Neton est attend A Port-
au-Prince dans peudejours.


(Chz F. LAVELANET I Cie
171G Rue du Magasin .
de 1'Etat 1716
Marchlandises Fralsaiss: Tou-
tes fournitures pour Robes et
chapeaux, Chapeaux ,arnis,
Formes TACAL: Chaussures
pour Dames et Entants.


Agrandissement du r6-
seau t616phonique
automatique
Pour rpondre aux nonimrcu-
ses demands d'abhoneniets
(qui allluenit, chaque jour, aux
Bureaux du lT16phone automna-
tique don't I'utiliit n'est plus i
p rouve r, I'agrandissement du
reseau a 616 autorise. La Direc-
lion avise que d'ici le mois de
Mai, elle pourra rClondre iA lou-
les les demands d'abonnement
i I'Aulomiiatique qui, cependant,
doivent lui elre adress6es (dis
ces jours-ci.
Celle decision d'agrandir le
reseau du t~l6phone automali-
que est excellent. Toutelois,
cimme nous en avons deji don-
n6 le conseil si 'on veut oblte-
nir de ce systlme (l16phoniquc
le maximum de service qu'il pent
et doilt rendre, si 'on veut qu'il
soil reellement pour tous un el -
ment de progress et d'(volution
soclae, il serait necessaire d'en-
visager une diminution du prix
d'abonnement.

Le raid aOrien paaambricain
GUAYAQUIL Les aeropla-
nes du raid panam6rique New-
York-San-Francisco, St-ILouis et
D6troit sont parties cel apres mii
di pour Paita ( Perou ) prochai-
ne tape de leur vol de 20.000
miles dans I'Am6rique du Sud.
PAITA ( P(rou ) Les avia-
teurs du raid pananmi-icain sont
arrives ici cet apr6s-midi de
Guayaquil ( Equateur ).

Arrive
des artistes ukrainiens
La troupe des chanleurs ukrai
niens, don't nous annoncions
dernierement la prochaine arri-
v6e la Capitale est arrive
hier A Port-au-Prince, venant
de la R6publique Domiinicaine
et du Cap-Haitien. Les artistes
dtbuteront demain soir A Pari-
siana.


C'est incroyable


mais vrai cependant


aUE La NATIONAL
OFFRE SA NOUVELLI MARQUE


CHEVALL*


A R\ISON I)E


20 cigarettes pour 15 cts.

FUMEURS; votre surprise sera non moins grande de
constater, apres essai, que la quality de notre nouveau
product est au moins 6g.me a ceame de tout autre de labri-
cation locale.


mn vente partout.

Dep6t G6neral chex


Eug. Le BOSSES & Co


L'Amour est ue science
Une science ardue, oAt tout
reste toujours A d6couvrir. ,
Mais en ce qui concern Pen-
drit on i A quality gale l'on iil
y vend c a meiilleur mlarvh6, il
y a longcemps qu'il a tt' dd-
convert par les gens intelli-
gents c'est chez PAUL E. AU-
XILA.


Nouvelle prorogation
de la Convention Com-
merciale franco-hal-
Uenne
En vertu l 'un Accord annexe
public au Journal ()lliciel, les
Pltnipolentiaircs du Pr6sident
dte In Iatpublique d'llati et du
lPrfsident de la Ruiepublique Fran
'aise, respectivement MM. Ca-
inille J. 1Lon, Secrt1aire d'Eltat
des lRelations Extrieiures et Jo-
seph Salles, Charg6 d'Aflaires de
F'rance A Porl-au-Prince, agis-
sant en vertu de leurs pleins
pouvoirs et considerant que I'6-
change des ratifications de la
Convention Conimmerciale fvan-
co-haitienne du 29 Juillet 192(
n'ayant pu avoir lieu dans le d6-
lai prOvu. lequel delai a 6t6 pro-
rog6 d(e :3 muis par 1'Accord du
4 Aout 1926, out convenu que le
delai prlvu a I'art. 6 de la Con-
vention est prorog6 pour une
nouvelle P'6riode de 1 mois A
pair tdu 29 Janvier 1927.
la Convention. sanctionn6e
)ar le Conseil d'Etat, u'entrera
lone en vigueur, A moins de
nouvelle prorogation, qu'A la
fin du mois d'Avril.


Etablisoement d'une
Usine pour la pr6para-
tion de la pite
Dans la dernire loi de credits
supplmenitaires et extraordi-
naires ouverts A divers Dtparte-
nienis ministlriels et vote d'ur-
gence par le Conseil d'Elat, nous
nolons qu'une valeur de 100.000
gourdes figure pour Il'tablisse-
ment ii la Hatte Lathan d'une
Usine pour la preparation ie la
Pile, construction, achat de ma-
chines i d6corliqucr, ronctioin-
nement de l'Usine, une valeur
de .5()() gourdes pour la cl6tu-
re des propri6t6s acquises par le
Service d'Hygiene pour une Sta-
tion ie quarantine et d'un Asile
d'ailiCnes et une IroisiOme valeur
de 20.0(00 gourdes destine A
I'acquisition pour la ;. d'li. d'ins
trumients de musique pour la
Musique du Palais.
Le monlant des crldils pr6-
vus parcelle loi pour divers ob-
jets s'el6ve A 517.575 gourdes.


Projeld'une Commission permanent
de conciliation
MEXICO- L'ex-president du
Mexique M. Delabarra a preco-
nis6 la creation d'une commis-
sion permanent de concilia-
tion a laquelle seraient soumis
tous les different pouvant de-
venir la cause de graves con-
flits. Cette commission pourrait
etre compose d'un 616ment fixe
de 395 homes choisis par les
Etats signataires du pacte aux-
quels se joindraient les repr6.
sentants des Etats en cause. La
prochaine conference panameri.
caine A Cuba strait une bonne
occasion pour cette initiative.
LR colonel Garibll4i os red A :uba
LIVERPOOL- Le colonel Ga
ribaldi, expuln6 de France apres
sa recer.te condemnation A cau-
se de son complot inutile pour
s6parer la Catalogue de 1'Espa-
gne, s'est embarque sur Ie pa-
quebot a Oroya a aujourd'u,'"
pour Cuba.

Nor~velle ilsemrretiom mililaire
as Porfgl l
LISBONNE-- Is ministry de
In guerre a pris le comma nde-
des troupes gouvernementalcs
marchanf centre une parties de
In garniscn d'Oporto qui s'est in
surgc.


... a vu. samedi, le camion
chasseur de chiens fire une lon
Sue tourn6e dans les rues de
ort au Princeet embarquei
pas mealde ces quadrupdcs qui
erraient en toute libertW sur la
voice publique. Mais A Lalue, il
y cut malentendu, les agents
voulurent s'emparer d'un dogue
gros et gras qu avail de quoi se
d6fendre. 11 ne se laissa pas fire
et se refugia dans la cour de son
maitre grondant, grincant des
dents, furicux. (n I'y poursuivil;
mais les maitres n'entendirent
point qu'on leur enlevAt leur
chienjusquedans leur cour. Les
((capteurs ) ne recurent pas un
accueil positivement avenant.
On joua du baton et les agents
communaux d u r e n t taire une
prudente retraite au grand bon-
heur du martin qui jappait joyeu-
sement, heureux de la fin de
I'aventure.
*
...a vu, samedi martin, vers
les 8 heures, au coin de la iue
des Fronts-Forts et de la rue du
People, tout pr6s du march de
la Cathedrale, un gendarme, le
N" 84 qui, sans doute, charge
d'exiger des marchandes
qu'elles prennent place a rintW-
neur du march ct non sous les
galleries des maisons voisines,
ex6cutait les ordres re'us avec
un peu trop de brutalit.. Arm6
d'un gros baton, cest A I'aide de
ce rude argument qu'i persua-
dait A ces pauvres gens que les
galleries n'taient point taites
pour y taler leurs marcha'ndi-
ses. Oui, mais le march est
trop) ~roit pour contenir tout Ic
monde. Alors comment fire?
EIt puis, plus fait douceur que
violence
*
... a vu, le nouveau comptoir
de cigares, cigarettes et tabacs
des (Caves de Bordeaux .. C'est
Irais, 16egant et coquet. Deux
pamneaux all6goriques points A
i'huile en orneut le fond. Its
sont artistiques et jolis. L'arliste
y a peint des cigares, des ciga-
rettes en paquels et en boltes et
dans la vitrine, arrange avec
gout, se trouve un stock com-
plet d'exquis cigars et de deli-
cieuses cigarettes. Et en regar-
dant vitrine et panneaux, on se
demand lesquels de ces cigares
et de ces cigarettes sont lea v6-
ritables.


Biean de Cour d'Asslag
La premiere Session crimi-
nelle de cette annde, ouverte le
10 janvier ecoule, s'est cl6turee
jeudi dernier. Ellea donedur622.
ours. Les Jur6s avaient A se prp-
noncer sur 18 eeusatiohoI ft'-
minelles et 23 accuses gravirent
la selletto.
Le r6le des affairs compre-
nait :
Accusations d'asasssinat 2
a d'incendie 1
S meurtre 4
i de voht 5
a do blemnsres volon-
taires 1
N d'empoisonnement 1
S de viol 2
d'homicide volon-
tairt 1
de fanx en 6cri-
ture el ddtourme
ment de tolnds

Les verdicts des Jurds moti-
verent :
Acquittements 14
Condamnations 1 3 ma de
rclosle 8 *

A1.'""n

*.'*, '' ^n


Use erremr trsM rpaldue et rs
grave, e'eM de pe sr qu'om 'et l s-
coupable rame mauvaiM aeta
qu(li m e prolile sas y avoir CM

Jules SIMON


rr*


-' ~


- --










LE MATIN- 7 Fkvrier 1927


i | m Ul . .. . -
UN BON CONSEIL
II faut rire des obstacles
qoe tu rencontres d'Uis la vXe.
Lorsqu'on rit d'un obstacle, il
est a moilie vaincu.


L'imbroahio

chinois
Pour In possession de Slhan!liii
SHANGHAI-- 'Une granle ha
taille qui pourrait b.en decider
de la possession de Shanghai
est sure point de selivrer dns
la province central de Tche-
kilng entire les forces ianton-
nsails etcelles du markchal Sun
Chouan Fang qui veut les eimpi
cher de p6n6trer plus alu nordi
dans le territoire du chel de
guerre de 'est.

Le ouavean Cabinet allelmand
devant l* Reiekhsta
La ddclarotion minislirielle
BERLIN- La declaration gou
vernementale lue par Ie chan-
celier Marx souligne I'ac-ord
des ministres a reconnaltre la
legalite de la fornne republicai-
ne. Elle consid6rera comme un
pcte de haute trahison toute ten
tative de modification de la cons
titution. Elle allirnie qu'elle veil-
lera strictement a cc que la
1ieichswchr soil souslraite A tou
tes les luttes politique i et exigera
une rigoureuse observations des
decrets relatifs au recruteinent
illegal.
Le gouvernement poursu.vra
sa p r e c 6 d c n t e politique
ext6rieure dans le sens d'une
entente reciproque et il
ifllrme que ln politique alle-
mande est caract6risse depuis
la fin de la guerre par une en-
tikre renonciation de toute idle
de revanche. Tous les meinbres
du cabinet out la volont6 loyal
d'entretenir I'entente avec les au
trees nations, mais le maintain
de l'occupation mettrait en dan
ger le d6veloppemcnt favorable
des relations tranco-alleinandes.
Passant A la politique intC-
rieure, le chanceher Marx a d6-
clar6 que le Reich ralitiera les
accords de Washington concer-
nant la journey de huit heures
si tous les pays industries de
Ifouest le font 6galenient.

4 Les Flats-Unis interviennent
4 en Chine
SAN DIEGO Ayant a bord
1200 olliciers et soldats du 4e
regiment des soldats de l'inlan-
terie de la marine anericaine,
le transport de la inarineuChau-
montb est parti de cette ville A
1 heure cet apres-mnidi. On n'a
pas annonc6 quelle ctait la des-
tination du transport, nlais on
croit qu'il se rendra A I'ile de
Guam.Le navire se rendra i sa
destination en passant par liono
lulu. L'embarquenmeit s'est ter-
min6 a midi, 4 heures plus tot
lu'on ne pensait. 230 homnines
e I'infanterie de marine amiri-
caine quitteront Cavite ( lies
Philipplues) demain pour caller
A Shanghai ( Chine ). Les croi-
seurs llichmnond ,, Marble-
head n et Cincinnati sont par
tis de Balboa dans ia Zone du
Canal aujourd'hui pour rejoin-
dre les forces navales amiricai-
lies en Chine. On leur avail doni
.n ordre de partir la semainie
derriere et d'au'tres navires olil
61l envoys de;(Gunlntanuimopour
ies rempliacer dans l'escadre di
Spanama coininandie par le con
tr~-amiral Latimer.

Pour la d6tense
du franc
PaRIs-- M. Poincare a dcla


r6 aujourd'hui a la Coninissioil
des finances de la Chambre que
le Gouvernement et la Uanque
de France s'efforceraient d'vm-
pIcher le franc de d&passer 25
francs au dollar.Le bruit a alors
couru que la stabilisation provi
soire du.tranc serait abandon
n6e et qu'on permeltrait aux
course de baisser 16gerement. O()
n'a pu ootenir aucune coufirnma
tion de cette rumeur. La politi-
que du gouvernement est de nc
journir aucune information don't
1-s sp6culatears pourraient fai-
.1: etal pour ou centre le franc.
in tout cas, il est ceriinl qu(
_les violentes tluctuat ons din
un sens ou dans un autlr s.-
ront 6vit6es et il ne faut s'atlci -
dre A aucune variation s6rieuse.
Le dollar a WtL cote aujourd'hui
25 frs 30 0t,la ligue sterling 123{
frs 19.-


In ac1lord Ihralirii-argqeiitin
PAIS- Ies iinistres Ides
afflires trangires Ide France ct
d'.\rgctiii e sonul arrives ai jour
d'hui A un accord sur le proble-
me 6pineux du service mililuire
des citovens francais vivant cn
d'aulres pays. Cet accord stiputle
(cue les -railais nIs en Arg i ti-
ne seront considers conume
ayant accompli leur service nmi-
litaire du Ienmps de paix s'ils onut
fait leur service regulicr dans
I'arnme argentine. )'autre part,
I'Argentine les consid6rera coin
me 1lant en regle avec I loi ar
gentine s'ils out accompli leur
service r6gulier dans I'arm6e
francaise.

Pour le dils:rini'nt de I'Alleimaune
PARIS La conference des
Ambassadeurs s'est riunie au-
jourd'hui. Un accord a dc con-
ctu au sujet des fortifications
alleniandes de la Irontlire orien
tale.1)'apres une d6pkche de Ber
lin au ( Matin ), le gouverne-
ment a accept les derni6res
propositions de Paris. II croit
sa v o ir que lej general von
PaAels a accept la reduction
de la profondeur des ouvrages
dlfensils au Sud de Kenigsblerg.

En Yougoslavie
lI(LGIIAI)DE-M. Nicolas Ou-
zounovilch se rendant coimpte
de ha necessity d'avoir un gou-
vernecnent stable en presence
de la situation politique incer-
taine en Europe centrale,a r6us-
si 5 constituer un ministkre dans
lequel Iiresque lousls les61nents
du pays seront represents. II
esp)re fire connaitre prochai-
nenment la lise comp lte des
membres de son cabinet.

A In Chanilbrci et ail Sinil nairieains
\VASHIIN(GTON Sans tenir
compete de l'opinion du pr6si-
dent Coolidge, le Senat a ap-
prouvi par 48 voix centre 27 le
commencement de la construc-
tion de trois croiseurs 6clai-
reurs celte ann6e. Cette decision
a -tc iprise sous la forne d'un
aineiiedenient an budget de la
marine de $ :12() millions, une
sominie 2(H).0(0() dollars serait
consacree aux nouveaux croi-
seurs. Par 9 voix centre 5, la
commission des Affaires tran-
geres de la Chamnbre a adopted
la resolution Fairchild approu-
vant I'attitude du president Coo
lidge l' 6gard du Mexique et
du Nicaragua.

Le traitement au ra.
dium du roi de Rou-
manie
B13CAIEiST'I Le traitement
par radium que le roi Ferdi-
nand suit d e p u i s deux
jours a, parait-il, donned bon r6
sultat. Un conununique olliciel
declare que sa majestic est en
excellence voice e e guerison. Elle
n'a pas soutfert da trai:ement
gui sera continue pendant 14
lours.
_-- .\\ ~=.. --
Aitour du lr6ine de Rouamnie
PARIS Le professeur Nico
las .orga, savant roumain et an
cien prtcepteur du prince Char-
les de lioumanie, a declarC que
I'ex-prince heritier 6tait prct A
retourner aupros de sa feinlne
a princess H61ene. Come on
Slui tlaisait remiarqucr quc Ic bruit
Scourait que Charles se pr6parait
se rendreae Iapallo oil la prin
ctsse est alle rdcemniient avec
son Ills Michel, Jorga (lit : 1I61-
Sne a tout pardonni ct Charles
t est decided retourner aupr)es
de s:i femmne ct de son tils. Cet
a acte de Charles est la condition
essentielle pour que j'aide le
prince a monster sur le tr6ne de
son pere.

Le' Coiftlil riliqiein ain Neique


MiEXICO- Le procurateur g6
i neral de la republique a infor
11n le journal ( El Sol que les
Spr)lres catholiques pouvaicnt
Sc6iebrr la messe dans les in:ii
sons particulieres, pourvu qu'ils
se fassent inscrire, ainsi que la
loi I'exige.a 1 Sol declare qu'-
iune certain divergence do vues
existe parmi les protres.
-- --
SDans la L6gion
d'Honne ur
PARIS.- L.a i)romotion dans
la Li',gion d'llonneur du Minis-
tr-c II I'lInstriuction I)ulblique "oni
prendcra come colnuande irs :
MIM1. Baillaud, directeur de I'()!h-
scwi'\ iiiii're ; PIt'l li, plri\ No,.lwl
+l1i T lr. l .\intoline ; t()ill:n
ohi iers : l es Il iliiCiters T. (i.i-
raux, Dulamnel et coiniic che\va-
liers : Aurore Stindi. (Gi-ll'iil 11-
val et les roinanciieis Gillbert die
Voiaux, Geinaux.


C'est du aer

que vtre'

Sang b1he
I sann qui no catlent e p doe 1r, araqm do
force t de vitality. C'st du anlg appauri qu
cause facilement de la fatigue,manue d' per1,
6puument nerveux et un uans nombre de
tfon pasimistes t ealamdteusm. Ia ft r est M
dM do6menta principaux do notre almtmIi tati
quotidienne; mais beaucoup do pan usn iat
beaucoup plus d6norgie qu lIl n'ea produIlot
ot d'autres n'ont pas asse do vitalit pour
trair suftsamment d'6nergie do lourns illts
C'eet pour Ca que tant doe pern ai fb
nerveusne, qui s fatiguent facement o t ae t
lour forceset vifueur s'6puiser, ont booin du
puilunt reconstituant le For Nuza, qua
grand nombre de mdecins omplokat dana I
pratique pour reconstituer le pr6eux for das
le ang. Le Fer NuxatI contnt dd for o iq
come celui du ang mime, et M rtdluta t Uiq-
falsants sur I'organme peuvent u'appercovir
dis lea premiDres dow.
G6ndralement deux semaines sont suffsanto
pour en reconnattre son action reconstltuanto do
touts lea force-.
En justice i votre nt6 si vous no vous t
pu robust et vigoureux, prones to
or Nuxat6 et remarqus em rdul-
tats. Aujourd'hui mime vous pouve
'acbheter ceB vote pharmacies.

La demand pour le For Nuxata
t6 si grande et immediate quo nous
n'avons pas eu le temps d preparer
desm tlquettes pour ce pay. Par
consequent et temporellement nou
serons le facon Espagnol que nous
reproduisons & droite. Vous trou-
verez dans cheque flacon des inatru-
lions completes en Frangais.
Suer(4s ( l'emipriint ( lirteur iltalien
RH()OM April's s le cointe
Volpi, ininistre des finances, le
succcs d lI'emll;)riiut (( licteur i) a
dcpassc6 outes les provisions.
Trois millions d'italiens oat jus-
qu'ici souscrit 3.130 millions de
lires sans complerles souscrip-
tions eflectudes A I'ctrang.r.
--- 2X3*---
Les ilraiils irails aeriens
1BU NOSAIRES M. Cariotte,
aviateur fran ais et M. Prirano,
argentin, projettent d'accomplir
un raid aerien de Buenosaires
A New-York ct retour ; ils ont
I'intention d'employer un ap;ai-
reil Breguet de 300 chevaux. Ils
esperent peut 6tre pouvoir par-
tir au milieu de Fcvrier.

Collission en mxer
TAMPA FLORIDA Le sous
marin des Etals Unis S21 et le
paquebot ((li.idoulte ), p6trolicr
seraient entries cn collision pIres
de Key West d'apres des dcle|)i
ches reCucs cc solr au po.sle ie
la Gulf Service Radio Company"
A cause d'inexp6rience de la
part d'autres postes, il a 6t6 iin
possible de recevoir de'plus ain
ples details.
_~fi
Nouvelle r6forme 61ec-
torale en France
Ih'tonur an srinliil noinominal
PARIS M. Sarraut a pr6sen
t1 au conseil de cabinet les gran
des lines de son project 6lecto-
ral provoyant le retour au scru-
tin uninoiniial sur la base des
anciens arrondissements a v e c
une 16g1re reduction du noin-
bre actual des d6put6s. II expo-
sera au prochain conseil les
questions relatives au second
tour de scrulin et la duree du
mand.it. le conseil arretera en-
suite I'attitude du gouvernemnent
L m -niIt- -l
Le premier lteprisentant
desI Etals-lnis an Canada
WASHINGITON- M. Williamn
Phillips, maintenant ambassa-
deur en Belgique et ex-sous-se-
cr6taire d'Etat, a 6t6 choisi coin
me premier tninistre au Cana-
da.

I \ffaire iii d's l:irr('in
I in trurtlionl i i c i a i r e de
celte nmyslerieuse aifTiire sur la-
quel e L.: M.\ris, lpar une longue
enqucte, allira 'alltenlion de la
Justice. se poursuit au Cabinet
du Juge d'lnslructioni de Ia Ca-
pitale, 1. (.Grvy Jean.
Les preuves flagrantes font na
turellement dtf'aut dans cette at-
faire thndbreuse, mais des inili-
ces graves onlll ild releves A la
charge de plusieurs iiidivi]lus
habitant la r7,gioln tie Janmeau.


Les I'sines SI-liL:lrc o:ill d achelles
par la Maison RIlinbold k 0
Les LUsines Siint-Auldre, eta-
b!issenment industrial londC par
M. FInelo 3Bonainy et lFrilekel
pour la fabrication do la imant-
gue et d'huile de liable, ont 6tl
achetkes par la Malison ilein.
bold & C" de Port-au-Prince.
Les nouveaux proprietaires
conlinulriunt hl talbrication des
tmieins produils eli en intensity
lia:il la liru)(tlclion.

.'lt TAi X LRBICS
i: Le.;E', .CE-VLIE, w
'U-:. A1l OCLS, bie
-; i':) LRS Alhr11
P S MRI ll
,'.i.. .... < ..tSA ,NIE

'CUIOE PRATIOUEt du Disl;;dlurd'EAUX-bt.
i 'il ,', l; ,illrcAut doE
-I' li RF l,i. lr..,iM FilicG.


Inserlion demandee

Le triomphe continue
lier encore. le habilants de
Kenskoff ont recu la visite d'ine
oiiliioobile. (Ce flit line luictk
Roadster, Modele 1927. conlduite
pimr son prolwiilaiil c, Mr Franciis
Plu1nketl Pi ocuralcur le la
Maison aol)eliii.acc( mlnl),n6 de
NMme Charles IPicoulcl. la pre-
miere feniine qui a essuyd les
daniiiers (de cel:e route escarpee,
et de Mr Rend Gadel, agent de
manuifaictures.
La randonnee fut aussi heu-
reuse que cell acconplie par la
Ohlsmobile dernicremenlt.
II est a remarquer que ces
deux voilures qui ont eu A prou-
ver et A faire ressortir leur con-
forl et leur endurance sont les
products de ia G6nhroil Motors
Corporation dot hi a West In-
dies Trading Company a le boin
heur d'etre les distributeurs
pour Halit.
Encore une fois, nous devons
adresser nos klicilatious tant
anx excursionnistes (iu'Ai cetle
sus dite compagnie pour les au-
tomobiles qu'elle dislribue a ses
clients.


CinVariels change de proprieaire
(:ini-r'lants change de propri~laire


Cinn-Vari tes, le coquet cin6-
ma du Champ-dc-Mars a Wt
vendu Ia semaine dcrniire. C'esl
M. Emil Gollcnb rg qui en est
le nouveau propribtaire.
Nul doute que '6tallissc-
ment n'ait, sous sa nouve'le di-
rection, le mnme attract qu'il
avail sous I'active et intelligence
direction de son ancien propri&-
laire, M. Andre Chevallier.


Eau de table frangaise

Gaz natureI

PERRIER,

Eau Itln6.-ale Gaz3ase Naturelle

Le (:IIAMPAI(; E des EAIX dr VIBLE FIIA.1WAMIS

TA SOUR PERRIE e t in perfection des Eaiud de
Si-tale; elle stimuile I~lpp6dtil. tavorise ha di|f" ,
et licilile I'clinination de l'acide urique.

Fournisseur de S.. Majeskc le [ui d'Angleterre

Cette EATI MINllAI.IE est connle du monde enter.
Dl.is' Ies lIes iauinls, sr oils o I,:letcaux. le Pil iltlH
eC Ialu inin6eale de predilection: les h:liiens oti out
viyage (onniiiissent lolus hi popu!nrit de cel. anu
bielfiisaiilte.

EN V NIECIIEZ

Simon VIEUX

GROS & DETAIL CIIEZ:

Alfred VIEUX
AGENT


-------------. --- ----- --
Bolte aux lettres pauvre people.
Port-au-Prinlce,c21 Janvier Pour n'avoir pas le smo
1927. de se payer de beau; d4i
Au segments. ( ; bravesgm
Direcleur (lu ( Matin. people I.',nt pas,je crvl,
En Ville du le droit de s'amuseriI
Monsieur le Directeur faqon, selon leurs g(qtIa
C'est avec un vif plaisir que leurs moyens surtout~,
j'applaudis A la note concer- Aussi sans crajpte 4'*tre
nant I'organisatiotn d'un vrai x6e de tolerance, je .otl
carnival entreprise par la qu'on pourrait p rimeltq
Commission Comnuunale de tandis que le blQurg
celte ville, ainsi que la mesu- vesli s'amuse en qutori
re prise par la police interdi- part aux concourse,
sant la circulation, A travers faubourgs le Ziz(pan,
les rues de la capital, peni caroni,,oi Ostroot le
dant la saison carnavalesque, musent avec le lme ,ri
de ces bandes don't les scenes Avec 1'espoir qua rna
grotesques, excentri(ques et Iera praise en Ciinsil
immorale froissent les hon- veuillez agr6er rleO
netes gens. Lines civilitls tr4s em
Cependant, nous ne devons UkE A
pas perdre de vue que le fait
de les supprimer entierement N. B. Noa...e
est une injustice laite A ce pendant remark er'
**


- --- r ~----~-;.;








LE MATIN. 7 Fe vrier 1927


oimnible co respond anle q:'il
ne sera niuilllemnt i n1 e rd" i I
aux diverse baniiles de
prendre leurs eOlts pcpdint
lesJoorr-gros.Ce qui sr, I' pro-
hilt, CCosont Ics trnves ik ,1)s-
cones,les mascarades indc.,iin-
les.enfio tons ccux qui croient
que pour tre Iravesti :1 sufiil
&e j" aubler d4 guW1 lilies et de
ilgues de propr'ck6 plu.tol
douteuse.

-6-d-es ;uedu Magasin dt
S'ittat e de # rronts- orts
P'rmes dd chapeauxx, lder
nite mipodo,
,Irfuneieries de tuoles mar.
ques tloubignnt, Pivert, etc.
Comptoir 4e mercerie.
Chapeuu pour enfants, hom
ries et dames.
Articles Ics plus fin, la
)rt6e de tounes les bourse,


lla iibii g. Ameirika


Linie


Merveilleuse occasion pour


des


Pas-


sagers pour I'Europe


*SESOSTRIS* attend
Prince vers le 12 Fevrier.
*GRUNEWALD. attend
Prince vers le 21 Mars.


Port-au-


a Port-au-


Les deux steamers' sont des cargo-
boati$, mais merveilleusement accom-
mr es pour uncertain nombre de pas-
sageYs.
Priere de s'inscrire le plus tot possible
le nombre de cabinets etant limited.
OLOFFSON, LUCAS & Co r


Iortwich Union Fire Insurance

0Socit lirtied Fond6e en 1797

Au Capital de Or. 30.ooo,ooo

inle pli im tpIae Copapnies dasrances

i|contre I'incendie
"Au4u Cap-Haitien lJJ. PARAVISINI. S'
Si- Au Cayes itN BOURGEOlS-JaIcelA.TURNIERi
0m*kr( J DAALDER I
il Por-.snePr.nce
tW^^.^l ^tl1t
EICl9FakT FI~a9.E~~~IP U


HOME IISE11CE CO


iCapital: Or 18.000,ooo


| Eug.LeBosse #jCo

SAgents Gen raux
P .Ay A 4"i,


I'







re
I ^

i






U.


CcL ntro

COMPRIMa AaS
SUISSES
da DELORT, Pharmacion,
'lU, Ru. Balatn-Antoino
P- l:l !
C'EST LE MEILLEUR
DES PUROATIFS
i i l


pomrR-.A-T-PxlzNr m
lit.PETRUS; Pharmelto AllsA
Pharmacie du D. Just VIA --
* toutiI lan hoannea Phnrnaols.


*V Ar Oppwfieion, Catutirri.,
Suffocatifons,.
S7 *TOUX ifroUets.
Ou6rlson cortaino pvar lo
CIGARETTES CLERY
,.i POUDRE CLERY
SLulR, 8, oSl. tsartta, parial


Alfred N. Cooke
19M2 Ihle dui h.asin de Il'hil
Anionce a ses Amis et (Cli-
enis qu'il viieiil (I rccevohi dc
Bor(deaux par sleamer (0 i a-
railbes. ))
LUn fort stock
Vin ,llanc ct r(juge E\' r.
(li;iiniia ,gne lilles Man'iies
Viii Mousscux D)tiu e ( i-
lic S 'tT'(on11111 il(i'.
SlIopl cIl l.iqu( il s assorli .
Whisky ltoutes nll Ili's. (i;N.
Sp)cialil' I oke's (linl.
llhuiln nlil, Alcool, Cl~iii in
Vil'rge 21.
liire Paillette.

The Lone Star
Stnmship Compaoy
Lc Steamer < Southseas I
aya nt laiss' (alvcslo. Texas,
le le vrir l courant, sera s a
I'ort.au-l'rince vers le 7 et
continuera le mrnme jour pour
Gonaives et Porto-lico.
Port-au-Prince, lc 4 ft'vi\ici
1927.


BO)LTEZ Fi res,


A vendre


A\gciis.
At,tI


I'11
l-'iltle


IJne bonne mal'e;
1 lit en acajou.
1 inachine ia couLdre,
1 in nlliqliiti orlle aitadlliiq it'
2 chn'alUts eC 2 tee(s-nl'.iiin-
(Mlill )iti' co'C llltll'e ,
1 belle Psychsv
1 beIiii sto!'e Cli ,s',)ie l)i'(o,li",
1 elcgailnt l ;i t-)jotir .1110o Icili
f)Olii' s;lo)i,
fouri'iieau ./oi/liui i/.ci(( c
I)() 'li' CiUISiiC ( I cilaill'l 't (IL'
'ci's a i'|);i~ssi'.
I )Clile ll, le c L sNl;i',
Qulel(ucs cliaIiscs. clc. rtc.
S'adresser u lul ur1cau d(I
011111 al.


-U--USSBIS


Insurance Co

Sne des plus fortes compagnie

canadiennes d'assurance sur

la vie
Eug Le Bosse & Co


U
flH


IlasELPE


BA.de Matt6is& C-o. Peprcsentants pour Haiti

L


La chaussett '"Holeproof Ex-Toe"
4 4 *> -I r-- -) n _-j ZC- pS!
L -'- 'J '. .. -a ,m.
U NE Inllliv 7 cll t'. I'.>'.ILC i :Ia;: t. i1 tie ircenicnt consi.
dt irail, a, 1 pi'.c i : au t. aI i:i: d: 11 .iussctte '"IIoleproot"
i:ne chauwsrrtte iili iure a:.,ris ue IIt plu'ar: 1~' s autrcs marque sont
dtja uster:. C'( t p, ur,,t.i I-.ic'pro, t IA'-'I'ue" pcut tre con-
zidelce i ulmitii .: isant d 3 1 .1 1 i iS( l t i'i .C.
l.r t mrni.,-ur pr, lrrent "Holeproof
I.x-Tic.," I.i'c i9que crie tlhaussette
a ffic r: naitn, t nm e p qu'un lustre so)-
tux c. t ll ,: ultn dllle 'ul.ge tr i
I t _*fint-j ral,. N j:antil iiu l l 'f ilcpr(Mlt
:1 I -I ..f' ,i- ca .6 Ir' plui que 13
/ /~~~c luactte ,rdin..ire. lrmanuzr "Hule-
Sa/ ( i | 'e ct xi.z la s aiariqe.


1 au '-
..... 0111< LAIUI, Algllls
{ ; ,P g'al-au-l,-rinme
r i IONNCTETIUs
SHoleproof
S Ex- Toe
.IlaltproifH.nilervCo.,MLlwaukee,Wi .,U.S.A.
S5 annes d'experience dant la fabrication
. de bonneterie.


I

r
i
ij
!I


_ -~----r ----------------I-- ----- ---i~--~--- -----------------~ --- -~,,.~ -- -~~~-~-'- __ ------------ _____ I


111111101 - I.- - -


-- --------


~_ n


"NV-1iiY"T, IAc )!, 7


IEl Bl~ep~gOpe~----~p;J~


lBIIlEB al








LE MATIN 7 F~vrier 192/


Iio ice vous118 inle(resse
~-M-L-


I Ie deicuner dce
to: n~cursY n


famillc dimanche ai


BAILEY'S BEACH
Le lbnii e(' la ')ise n irte '. neironl in app 'l;t
veilh nm,: l *',r .,,'<. !-* ,'r(m ;ij .


iliCI'


La granie chapollerie
DE


Genaro Hurtado
Grand Rue et Rue des Miracles Port-au Prince, flaiti
A le plaisir d'annoncer a ses amis, clients et le pu-
blic en general que dans son e6ablissement on Irotivera.
Un ChtIpeau ipowr chltlLW golt el chltaqe person s;
ansi qu'une vari-Ae d'arlicles pour c;ideaux nouvelle-
ment requs; vous trouverez un assorliment de Sirop et
Liqueurs,sans oublier t La punch cirema', celle piecieuse
bois on espagnole.
La Maison HUltTAD)O oflrira un souvenir A chaqiue
cheteur.


LIFEBUOY
le Savon
pour la Sante
Lever Bros. Co., Boston, Mass., U.S.A.


tess

Apporte-
Apportec


Collpaignic


"I i?


R y :al


,, il IPf.aITS Si


" omp rI


;EAA


l nmbnro.gAmerlkg lnie





I,' 'e nier Sc..' ,i,- ,. ).
; le diI \., I' e i I'.,c I.
1 !ill il fcr I ,.s p 6.,4s!..'4
li o i I'to)ro I'e.
le si ':ln 1 -r ,est )o l" t l bt2
lil t-n,1 I n : ) .I r kill ':
lain no Ihre," f )I.--p sa",;g '."
I i s. o':s)\'. !I' & (C"
.'4ein .s (.'.i .'l''" i \
C.xaneo am. nt d'Adreisst
('.1rdoa n'ie 'i.11Mi l .1'Ca ielI
Mr -\I |) Fl 'o! vl .Ie' 'v innon-
ce a ses 1n'111 riit lintsqu'tia
p:ir luiu n li li ::1 janvier .
Co. 'do.it.- i f Mo..l .i.rmel ,.
s i" tIlft rA i,' i h i ( i n I '
S>,' lI d I'.\dt:n' slr I: ton G -
nl r Ic des Po1 Its, nll s 11 -
c 111*nn -:n t -f t )i '-' p.i frel
.rnl,. t, C i, il v.
11II ur pr mel ')iom'ne to.'-
jours le me ne st i-i d.ins Its
travaux (qti liis -ronit confli'; .


i'hannement d' drs, e
Mime Christian PETION
Sauge-fe ; me
Itue (11n entire No 1710
IEni 1.cc Ie Mllle Tit i .\.i
gustin.


GeCn Ceale


7i'ansa !an ti i :e
Arrive du Do La Salle oL du 1 mcarls
Le s!e. (ner Dr),: L. A AL, .)-: I s ,ial',, ;I l eA t( eT'&'
I)pour Il l enli' i leIIlai i ca, ctt :iteln I i I'o tI :, I'r. eicc
Ie 14 Aviil 1927.
11 r .) rliri I e mer.ne jour ol )()ir ('.1. ) p lii'cI)tI el le la-
\r,. (l:,ectetl)enelt.
C.e Ilivrt e I aile el c nit '-tial)c, oil're l'o'ca,;ison
(I .'a comn -I'r Ii tla 'ci S.' e: ,l> i.' .j it ,' s.
Le steamer (( M.\co(( ts (lI'ilterai PI ri- m:-Plri'i-e le
28 Avrl :'i (lestiiiaiio (Ioi ilii\A re via Ics points (du N ,.;,
'uerlto-Plal I ct S i-.Jian.
\ I arrive dI e 'tces p);'i(| oelo's au II:vtre Ie p i e'g;rs
troivern' t it a t iii n ti a i in sp 'cal leS ii.cna it dirc' e-
m .niil a I aris.
lP.r'l- : 'ruince, le IS 'avier 1927.
E. IL)BELIN & Co, A\(;.: rs


a %o *


Sntrez et ccotitez la musique
produite par les


.7~n ~


Grafonolas and Records


El vous vous rendre/z d' n:'e tie I'exlc.ence dIe
nies i prix sans pircils.
Le Rle)erloire des :ailis:es ce61!res co.ume
M;i rio 1: 1 rieuI os
lenrv BuI1r
Mnri'v Gird i'
llvpollitl) l,;,nro. Tbnor
etc, ainsi que de; ,rci.' ;!'r' de lot it )remicr ordre.
Voici les prix d *; 1n mcines en stock:
Modble IIl:rmonie No 140 -24.00
S<< a 9 I40,00
* ...),(M)


1". I5 I
.... ......... i \'C, 1
.:> )


ces micli-


- (1


SToutcs ces Mnchines soil 'i0 ''" '" MoIoCler a Tri )'e chn'Ar
permlttant de joer .
Une dmlnonistration vos- mnlorlrIrcl lto'n ces an\''llages et
votre choix tombcrai sur on GIRAPIIOPIIONE COLJU 4 'A.
EN Vl:\TIE: C.IIIZ.


L. Preetzna n-AjqqCrho)lm,
11 RU? pI Q'rf


A veni"re


1 I'm il ac
1 adilac
Prix Ir's
lace slalionl


U


Sefdn.
'o11. 11g.
|)oi iAti hlie ell
1'Pomp lS.


iit lisez-les


Ne Ibuvez pas ou buvez

Le Rhum Nectar
N 1-310, Rie I'it again de I'Eat.
1 h-o. A. R I a I -


Le soul Rhum qul, tire d 00018C naturels 1 M
drrote ant parDistillition simple du Simrp dwe
d'ua Unique et toujotirsmime pBlntationa t ei
vieillitpar I'action du tetmps dans lew d6p6ts ives
rigoureuse de toun dergereux Secrets d- tibra attsi
et sans edjoaction d'aurnn iogrddient d'useie, coeserna:-
jugement do Ia plur.iat de nos Nolabiliti6 MNdictels at i.i,
vant I'appr'ci;atoo de bon, ambteuar, Ia woariti inoomp-sibe
do bouquet ,t ls I Ilu. remarquabler qualUt4 bysiu qt. ,
Mime pris avec excio. Phum Nectar n'eoivre p.t a t
duit pa I' ~ h'nolime hla longue, come lea aoit~ praI
sirpi!s TPe ep c n me Ie mautres spiritueus.


No, 117 Rue Roux o i Bonnc--'wi. .\o 117
Telephone: G(i6
ON TI()UVEIA :
Alcool fin pourl liqueur. -Suicre Il:.sc) blanc et rou
gros cl (dlcail, lliz par sa- lc par li\vre,- Sirop, Orl,
Grnlad:linc, I 'e( lw. e'c.- Ci, I CIteIs, Chesterfield, Calqd
Chanlteretrlc, I':intaii in.-- Manchetles (qualitL stuplriu
re.- Conserves ali.nienlaires. (af6 vieux par livre
ctf'e en I(oudre- \-\'hisky,-- Bi're Palzenhoffer.-
CClminipg;lne M issc l'ere el fils Champagne qul peu(ri
valiser avec a\ a:i; gc vec n'imporle qulle marque di
la p)la;e.- C(lhaInipgne Lanson.- Parfumeriel- '
1)la)c p)'r g;illons tl )par h)ouleilles. Vin rouge
)bolicilcls el gallitos qualilc sulperieure-Clairin \'
i)'r Ila ri(|iCs el gallons. Enfin le fa me ux 1A i
NIECTA;ll. El la lion moins 'an mu cse ANISETTE
a'* l lmn FlUi(' l ic Giljens.
V ncz fiire une visible et vous sorlircz satisfaits.

1BAI TERMINUS


PR'IOPIIETIRE :


A.


Widmaier


A I honneur (d'inlcrmer sa bienveill I te clieptlhiq
a install i I'6lai; e dte s I eiab)lisse.net, uni sarlnai
si\vemenl re&serv\e aux families ou I'on tro,.V
C(ons'"Imnltions de premier chloix et oi des lupci
ront sejv\ s sur dtni id. ".
T616phone

ALUMINUM LI
li,-iOr-i.alls A Souhli Almerica Sleamship Comparny
l'l.:H,\MAINS 1)I'l',.AKrs Ii)1'CTS POUIt PORT AU-PAINC
I.e sle :i )er Ii:1) avant laiss i\ ew.Orl6an le,
\ii ier iera ia M~iraAine c 4 le v Irier,i Poi t-au-P
'e o, contlincrca piuir loilt de I'aix et Ca p-.
I esle.Mc:,MIIr i)Cn(ld (In ItI a Port-au-Prin'L
Po.l ,lI, 'lix t' C G )-ilalien, i;"
[.e .!ci;i::er L,.ec;l', la;sscra New-Orlar's eI 8 i
pour I'tl-:i-lii since el Ics ports du sud.
I_ .A iI.: M1AT'TEIS. Agents


. 'T
.',' ',*',


;r
': r

I
$:
rl
r, r

.. .

'ci
Fr-


F w
Ay
ve"'


'
Ail


-'


L


A ReoaMCO


S


A


r-_--Y IL-ZI--r --_-L -------____ ___ F,.


Le steamier (( QaCerciis ))
:ni ti e KiI'gsl -n. ,,' anItl11 uI
.1 enI 1. Ie 12 fvrier pre-
Ii ,it II s.rii A Port-:u-t- rince
e 1i~; 1lvrier, prcnant le trbt
,ouI les )poi Is du ,., d 1'Enu
i( pIe.
A ent G(,ene'al pour Haiti.


I


Columbia


n Mumma"


L___


--- e~----~--- ~~--- --- ---~ ~c- --~-;--------*---c---- --~D IC~L


-qv


mmm


; __-___-_; __ _~~~ -__ c~


_ _


~_~ __i____ _~_ __,_. _,_ ~ ___~


I.- ---I -- - Ww pw rs


-r Ir


- ------- -----~--


- -


i




\ I


I


,
t'
,


PNIM


f


I


6


AL
V-.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs