Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04381
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 02-01-1927
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04381

Full Text






DiMeWtflt IMPRIMEUII
I Clmd nt MAQLOI1E
BoIS-VERhN
858, Rue A earicaine, 1868
i, ~.PIIP'ONE .\ '242
1N NyMtRO 20 CENTIMES


0


J


)


e00 --POR f-AU-PRINCE ( HAITI) MARDI 1" FVRIER 7
eA$*E> 018~ POR C-AU-PRINCE ( HAITI) MARDI 1r FfiVRlER 19B7

*------ '- *


I L'imnbrtIMo eaiitali


Les-radesd Puissances et

Jeaiginea de la guerre


civil en


Chine
SI-<--

* _I


I _


prudence quelesgrandes Puis
sance yintervienncnt,car,elles
comprennent que la moindre
6tincelle allum6e dans cette
atmosphlire surchauffte i)eul
etre cause de ta plus :pouvan-
table catastrophe.


Bi vos offreI des Bas...
Choisissez-les dans la bonne
Maison don't le nom sera une
garantie de votre hon gout et
rendr plus appr6cie votre ca-
dean PAUL E. AUXILA est
le fournisseur prlfre: des Da-
mes 616ganies.

I)OIR Irouver i des Ipix
exceptionncls et de qua-
lit6 iartaile les articles leds
quic : chaise, dodine, carpert-
les, inmouctles. deacentes de
lits tableaux, lamps, chaises
et voitires de'nfant. its, lits
de camp, argenterie, lavabos
et tous autres articles de m&-
nage etobjets tdart adresscz-
vous A IL BALLO.NIl ils.


Avis
Le Hnut Comnmissare ani-
ricain et Mme John H. Russell
ne recevront pasl le landi 7
t6vrier 1927.

La Ph acaa aooGenta'ale
11 faImite
Une ordonnance en date du
28Janvier courant du Tribunal
de Premiere Instance de Porl-
au-Prince a dtlar6 en teat de
taillite la Pharmacie (Centrale,
appartenant A MM. Rickards
&C".
En consequence les scell6h
pnt Wtl apposs par le Juge de
Puix de la Section Nord, 1. A.
Deverson, sur les portes de '6-
tablissement.


SMystiriour s trouvaille

Sur ]a route de Port-au-Prin-
cc A Carrefour A I'endroit appe-
l (( CarrcfouLr de Colte-Plage ),
il ai tI retrouvl6, hier malin, 2
panlalons de toile blue, i'un
avec des rain's rouges, 1 calecon,
1 chemise, 1 paire tie pantoutlcs
neuves, I cahier d'acrilure et 1
livre d'arithmetique sans cover
ture, 1 second livre d'arithminti-
que ( course e61mentaire) avec
couverture.
Comment ces objets ont-ils pu
sc trouver sur la voice publique ?
Qui les a perdus ? Leur presen-
ce est-elle I'indice (de quelle ac-
tion mivslricuse ou crimincllc ?
C:'st ce (iue, sans doute, la
Police iI. tar'd~ra Ias a decou
vrir.


R6vlsion
du Tarit Dou&nier

SPar suite des no m br uses
plainlcs et dolkances qui se sont
Mlevdes unaniminment dans Ic
Commerce au sujet de l'applica-
tion du nouveau Tarif Doua-
nier, le Gouvernement a d&cid(1
de reviser et de modifier eel
instrument fiscal.
l"in consLquence, le Bureau
du Conseiler iFinancier-llece-
vetir Geineral souitneltaiu Ibienull
au I)eparltement ldes Finances
ct du Commerce le project de
r6\ ision et let modtlifialions ap-
portles au Taril, modifications
qui seront soumiises A ia ratlii-
cation du Con.eil d'Elat A la
prochaine session legislative.
II strait cependant boin qu'nu
devant du fiasco qui a nmarque
l'aplplication du nouveau Taril'
I'on prit. pour les modifications
A v apporter, plus largement
coniseil d.es Chambres de Conm-
nerce elt ies CommerVants en
general qie ces questions doutl-
nicres ilnt~essunt lout pairlic
liireie ent.


Aux Assises

Audience di lundi 31 Jauvier
A I'audience ld'hier, le Jury a
connu du crime de meurtre re-
,roch I atux nomml s Exilus SI-
:16lix, Eliane Celestin ct Aedlus
Gdrarn sur la personnel de Ti
incus Time.
Trois temnoins cites par le Mi-
nisltre Pul)lic n'ont pas com-
paru. l'i ceux cnlentdus au cali-
net d'insltruction n'ont. en rien,
accahleC les acctiss. LIaccusalion
n'a done t61 bastec que sur un
proces-verh:il dress% le 1 avril
19.25 par lO)ficier de la Police
rul rle du lFnd-des-lBlancs,quar-
lier de Cabaret, commune de
I' Acahd:ie.C'esl pour celle prison
(it le I ':irtuel, autx Idebalsglen-
uiix, dtlemiandm i n Jury de ne
pas c(V(leaniiiirlC cl (uecelui ci,
pirsi(tl pari M PIauil aOclave ii,-
risson renilit un verdict de nonl
culpablilil6.
Le .Juge Christian Latorlue
prsi(lait le tribunal.
Aujourd'lhui scra jug6 Gran-
ville Nelson, accuse mdeuIr-
tre sur la prsonne d' ErnCes I
C a m i lle. L'accus6 sera de-
fendu par Me Yreclh ChAtelain,
et les d'.bats dirig6ss par le l)o-
\en lIarau. Nul double que celle
cause ne soit inltressante.


La situation international fenare iles nes reoaux qulls
en Chine 'aggrave chaqfue Se sonl taillis dans i'immense
jour. L'Angleterre, en presen- Chine. ou de s'emparer e
cedes graves desordres qui se ceux des voisins s'ils ne rece-
-opt produits i Hankeou et a valent I'aide de puissances in-
Chaftnghal et des perils aux- teress6es perpdtuer 16tat de
qtels sint journellement ex- troubles actue. Chacun des
pds'les g sujets britanniquep grands feudataires chinois re-
et'tousles~lran ers dans ces coit des secours de eIle ou
deux viles, a d6cid6 d'envover telle puissance don't il fait le
dabs les eaux chinoises 'des jeu. Ainsi Tchang Chouen-
torces nfvales iniposantes cl Fang est I'agent de la polili-
dds contingents d'infanterle se ,ue japonaise; Ou Pei-Fou et
cliiltant A 15 ou 20.000 hon- Souen-Chouie Fang les agents
mcg. tde la politique anglaise, et
ucun erriere les Koo Ming-
Aucun gouvernenent u'- Ki din i nord tie anIon se
rd~6en ne se dissimtnle pls trouve mUiiion (les eo)uibli
lasgravitt6 du danger. Le mou- Irouve lUnion des lipubli
S'a^ S r4'tiei Sovi~Lique; soc-ialisles,
vIe'nnt x6nophobe a atteint (ues Sovidtiqueu sozialistes,
son paroxysne, les lutties reli- etc.
gleul9s se sont d6chatn6es Mais toutes ces intrigues se
avec.la plus savage violence. r6sument planss le duel anglo-
C'poparlotut le pillage, I'in. russe en As'e, duel in ug 16
epidiie, le icurtre, I'anarchie. pa' le regime tzariste et repris
Alis quelle est, au just. I'lri- avec les mimes movens et le
gine de ces troubles sanglants inime but par la lies:iliqne
qi. ecouen l'immnense E'n- d!s Soviets. I1 s'agit de sav\oir
piCT Commie un terrilhe vecn lIiT rwiera du Can ase i Cian-
d'j c I .Jetons, itne fois en. too, en passant (ar le Turkes-
ed1 ucaup-d'ceil sur- I'im ta,l'Afghanistan, le Thibet,
beiio chinois et tAchons, siul-iimmense continent asia-
I mstlectwu s, d'en clair tic
ciJT yri 4ns It d n pr4ci- 4usqu'iei lesfluctuations mi
ser a vertable signifcation. litaires etaienrt en fonction des
Le mI"mrI .f r. trf t ibs en livre i ens, ron-
d6pa de la revolution chi- bles, dollars, lou nis aux di-
noi a 6te la decision prise vers g6ndraux. Mais un fac-
par t i'-F i h Thr -Tso- teur nouveau est intervenu
ing e fl: ~j ac tlrmlB e (leJ)uis I ~appmritioii du gen4-
de uo- Ming-Gium on ar. ra canttnnais sur la scene
mee ati6diale, retranchce aux chinoise, qui, come une sc-
pas de Nan-K6on, toul pros ne de theatre, est passabl)e-
de K an. Le c<.emblhit ment truqu6e, de sore que
tout c cdour celt d les spectateurs ne perpoivent
iis: le : S' iIc _L icea tt non Ies rt aits. l I y
Tch h s a, iaeffT u ese h plus
lancivers le Nord, attaquantl I appui militaire et fimun-
les drnieres de Ou-' ei Fou. cier de Moscou derriere' es
Le sort des armes a singu- armues cant nnaises.ll ya un
liireqnent favorisc le g6niral rbel movement ,atriolique,
cantonnais et ses adversaires one irvolte contrc lai main-
ne li ont oppose ql'uwq r- nais bIritannique qui s'est
sistaice adoucie par a distri. miontree par trop brutal et
bution. A bon escielt,4e otm- maladroile depuis deux ans
mes rondelette dtont ctn sau- gurtoutA ChangtiaiCanton et,
ra, tbut A l'heure, la prove- derni6remcnt encore, lors de
nanct" La prise d'Hankiou et I'incident de Wan-Shien. Ce
de Flanyang. le grand arsenal patriotisme, cesjours-ci, iorl
de laCbine dentrate, n'a pas du domain de la th6orie et
coAt4 beaucoup de vies hu- se traduit par des faits.11 luia
maiiles. 11 a du, par centre, manque, pour cela, longlemps
coter d'iimportniies somnmes tn instrument:cet instrument
de dollarS thmois et surtout a6th enfintrouve.c'est le g6ne-
de rubles, ral cantonnais et son armee.
Le general Tchang-Kai-Shek Forme ah colee allemande, il
est armpj)agni d'un conseil- passe pour avoir de 1'nergie,
ler nilitaire sovletique et un un gr nd talent organisateur
bAhirtent de guerre rouge a, et danimateur. I e moral de
dans Ies premiers temps, ap- ses troupes et leui a.memnent
puy lel movements de ses sont infiniment supericurs
troupes sur le Fleuve bleu. ceux des soldats d'Ou-Pei-Fou
SAdiellement le general et de Souen-Chouen-Fang.
Tch ng-Kai-Shek s'avance au Qu'il mette d6finitivement
norddu Fleuve bleu, le long hours de cause ces deux der-
du c emin-de-fer d'Hank6ou a niers, it ne restera plus en sa
P6kih;; un de ses corps assist presence que Tchang-Tso-
ge Nou-Tchang et son aile Ling, d'une part et, d'autre
droite descend les rives du part, les armies nationals,
Fleuve bleu avant, vraisem- eelles de Canton t de Mon-
blablement pour oltjclif Nan- golie. Le dernier episode qui
kin et Changhal. Au nord ii dcidera de la fin de la guerre
pursuit Ou-Pci-Fou, a 1'Est, civil et de l'unification e la
Sopen-Ch.uci.-Fang. .Ji;ie, sera le choc des tronu-
Quelle est la significtfio mty'natOicales et des ar:nucs
de ces operations tant finan- de Tchan-Tso-Ling.
cieres que militaires? On se Mais est-fl pro he cet ipi-
tromperait en croyant qu'll ne sode ? Et de nouvelles coimpli
b'agit la que d'un episode de Ications politiques ne vien-
guerre civil entire generanx, dront elles point encore retar.
lelle u'elle sc dercule depuis der d el acte decisif ?
plusieurs annes. Les gn.- Et, ehdqte jour, l'irnbroglla
raujauraient plus depuis chinos se complique davan-
IcrgCrFps, !ts m:nyns de dc stage. C'est avcc uue extreme


1olre IL


BAR TERMINUS

PROtRAIMi: A. Widmaier
A I honneur dInlormer sa hienveillante clientele qu'il
a install iA 1'6tage de son ilablissement, un salon exclus
sivement reserve aux families oil I'on tro vera des
consummations de premier choix et ou des lunchs se-
runt servis sur demand.
Telephone N" 786
.. -- III- .-o i I I


S4
... a vu, cette carte d'invitation
adress6c ti une personnalite de
la sociCt6 port-au-princienne.
Monsieur,
J'ai I'honneur de vous inviter
dains uin bapt6me d'une poupee
qui aura lieu le dimanche 30du
courant A 4 heures de I'apr*s-
midi. Un bal cl6turera Ia t e
jusqu'A 4 heures du matin,dans
les salons de M...
En y assistant, vous m'Aprou-
verez( sic) de plus en plus vote
preuve de seriosit6 (?)
N. B.- La cotisation eat de
trois gourdes.
Orchestre: Piano, Violom et
Guilare.
Entrepreneuse: Lamercie E...
Pour one invitation, c'ea et
une I
*
..a vu, dimanche, vers on2t
heures du soir, grand spectactie
A la rue du Magasin de 1 Etat, en
lace du garageSanitaire. Depubl
plusieurs jours, les habitanta da
quarter etaient, chaque nuit,.
reveilles en sursaut par'd4i
bruits 6tranges et myst6rilut
qui se produisaient dans la cqtir
de leurs maisons. "
C'taient des bruits de p*,'
des hurlements sinistres, dec
grognements effrayants accom-
Ipagii6s tie bruits de chaine, de
v cilles ferraiiles sonnantes. On
;:i) que Satan hantait cem
lieux. Dimanche soir, les honm-
mes s'armnrent de manchettes
el I'on monta la garden. A4".-eI e
:rcciis, I'infernal visitearaepr6
sr nti,avecles memes bruitc i
:istiilues. On se precipita conrt- ;
I ui, ia lu!te fut4errible das rlbr4
curite de ia auit. JiM
des .enfers reti aurle ISt
Lorsque l'aubecli ia


*I1 .
F


Que I'OImmI t demaadr : A
qaoi suis-je bkn ? El qA'ilU Irea-
tione, dos lors, aaus relAe e, el
lui-r#me, ce talent pour euto il
uaquil. 04ET1E


... a vu, vepdredi vera 7 keures
(u soir, A l'angle des rues St.
llonore ct du Magasin de PEtal,
un brouhaha epouvantable.
'loute la tue elait en imoi,c'-
tait un tohu-bohu, un vacarme
sans pareils dans le quarter. Un
scul homnme menait en laisse,
lun clieval, un pore gros etgras
ct un su)perhe bouc don't les cor-
nes mesuraient au moins 20 a
25 centimnlres de longueur. Le
pore grognail, le cheval ruait
avee lorce hennissements etle
lonet qui, pour une fois, avait
autant d'experience que de bar..
Ie au mention, jouait des corner
ati milieu de ces ruades et de
cetee confusion. El les badaud.
s'altroupaient, s u i v a i e n t la
q(ueue leu leu cc quatuor dispa-
rate.

... a vu, dimanche, vers 6 heu-
res du soir, tout pr6s du Palais
National, un chauffeur d'anto
qui, sans autre forne, enleva la
plaque d'une hicyclette qui ne
ui ipparltenait pas et disparut,
11 y eu! grand tumulle, gros
altroupement. Les agents de or-
dre intervinrent. Mats les chose
s'arrangirent taut bien que mal,
Ipulbt mnal que bien et, pour une
fois, le Pamer t Salade revint
bredouille.
*
... a va dimanche soir, A At.
lantic City, un noceur qui, apres
un (rondo avec une belle
a(fille lui offrit le verre do
biere traditionnel. Bras dessus,
bras dessous, I'on alla au bur.
Le glant, d'un geste large, sti
gna un bon. Muis le barman pru
dent, retusa dtie livrer sa btre
contree petit calrre de paperr,
Grand elmbarras I La belle fut ai-
niable. Elle refusal de boire puis
tique les verres ne pouvaient pao
6tre pays comptant. Le plua
heureux de cette decision fut
encore le galant.


C'est incroyable


mais vrai cependant


QUE La NATIONAL
OFFRE SA NOUVELLE MARaQUI

CHEVALL*

A R ISON DE


20 cigarettes pour 15 cts.

FUMEURS, votre surprise sera non moins grande de
constater, apres *essai, que la quality de notre nouveau
produit est au moins e, ,i c t ic tie .(ut autre de abri i-
cation locale.
En vente partout.
Dep6t General chez


Eug. Le BOSSES & Co
I P -.


~


. 1 I .* .J I


Au Club Commercial
Syrien
l);iniiiclie, le Club Coinmmr-
cial S\ rien a proc&d6 au. renou-
velleeiint de son Conseil d'Ad-
iniiiislration. Ont tle Clus :
Boulouse Sada, president.
A. Bacha, vice-prisident,
M. G(bara, Tr6sorier.
J. Snambiouly, IA. Kalmn, M.
Souliar, ler, 2eme et 3eLne se-
crelaires.
Conseillers : H. Jil. Afflack, A.
Espaa, N. Kouri Simoin Hajje.
1B. Caraaa et A. Hezk.
--- ---- .- = II I
Une heureuse nouvelle
Ces jours derniers, Ic 20 Jan-
vier, nous recevious un ctblo-
gramme aiinonant la mort du
jeune Paul Maugloire, lils Ic Mr
Auguste Magloire notre Miiis-
Ire a Londres. Troios jours aprbs,
le 23, un nouveau cAblogranime
dnmentait la triste nouvelle.-
Sur noire demand, la Secrk-
lairerie d'Etat des Relations Ex-
tlrieures voulut bien demander
des precisions sur ces deux d6-
peches.
.Lu riponse est arrive avant-
hier diinaIche, conlirnaint le
second tiligramnme etldisant que
Paul Magloire a c chapp6 A un
accident de chemin de fer su
course d'un voyage. scolaire. Lis
details arrivcront par corres-
pondance.
Nous sommes heureux d'an-
noncer cell bonne nouvelle qui,
comme on le pense bien, a mis
la lamille dans la plus grande
joie.

Pellelier d'Oiss yagme
le Irophe Lafayetle
PARIS-Le capitaine aviateur
Pelletier d')isy vient de gagner
le tropli'e Lafavette offer par
M. Clifflord B. Harmonde New-
York, president de la Liguc aC-
ronautique international: I'avia
leur ayant ex6cutl les plus beaux
vols au course de I'annee 11)(i.
Le vote des d616gu6s de tous lea
pays appartenant Ila Ligue a
e1t pour ainai dire unannne-
ment en faveur de I'As franais
qui exccuta le raid Paris-Tokio.
Sir Alan Conbham, I'aviateur an
glais qui a fii le raid Londres-
Australie en 1926, s'est vu attri-
buc;- la second place.

No;i~neai triapkhe d'vu bhoear roir
WASHINGTON- Al. IBrow1n.
poids p)lume de Panamai :a mis
kn cwk out bier soir It. b;)xeur
fruaniais Edouard Mlasart, ch&lain
pion d'Europe poids plume, all
12 i o ltl. ll








LE MATIN Ir Fe6vrier 1927
_ ~u '" = ". _, ,, p. ., I _L .. L I II II II


~` - - -- --- -. - - -


--- --~--- I---r
UN BON ONSEIL 3
Nd te mets jamais en co-
Itrc; en te fAchant, tu ne
protlveras qu'une chose: qre
tu ne peux etre maitre ni de
toi Wi des autres.
-- -

on vil quec'etait un knorme do-
gue qui tralnait une grosse chal-
ie oft 6ait attach un long bout
de rail de chemin de ler. Mais
le plus dr6le, c'est que NOTRE
(EILVit le propriltaire du abaca))
venir le ramasser plus lard. lu-
rieux qu'on ait mis son a affaire >,
si mal en point.
ill III [ -- -

DBS

SEtats-Unis
AU

SNicaragua
Important manilstce
Sd'Asscatieis nicaraguayemmes
MONTEVIDEO Diffdrentcs
associations de l'Uruguay ont
r6dig6 un manifesto collect
Sour protester centre les aisse-
Smels des Elals-Unis au Nicara
m. gua. Le document declare que
les Etals-Unis rlndent leur po-
Slili(ue ridicule en essayant de
i ijtstiier; il invile routes les
., nations (e I'Amnrique laline A em
c plher si possible le Iplacement
de capitaux aimericains dans
Sleur pays parce que tt6 ou tard
leur ind6pcndancc serait conm-
S promise.

Violent lemp#te
S: en Grande llrelagne
S GLASGOW- Un violent ou-
ragan qui a balay6 toule I'Angle
terre du sud au nord d'lsland
a fail aujourd'hui A Glasgow 8
victims et une cenlaine de bles
St -s6s. La teminlte a fail rage sur-
tout en Ecosse dans la region
au nord d'Edimbourg, d'lrlande
et (dap s les ies Scilly.Toutes les
communications tlc6plhoniques
et tl6graphiques avec Londres
S ont 6t6 interrompucs.


Le nouveau Cabinet
allemand
BERLIN-Le chancelier Marx
a rAicei a onqtiiimpr soin nou-
veau cabinet bourgeois de coa-
lion.
Chancelier et regions occu-
pies Dr Wilhem Marx,centriste;
Vice-chancelier et intlrieur D)r
Oskar Hergt,nationalisle ;
Affaires etrang6res Dr Gustave
Stresemann, populist ;
Finances M. Koechler, cen-
triste ;
Economie publique : Dr Ju-
lius Curtius, populist ;
Justice : M. Walter Graff, na-
tionaliste ;
Defense: Dr Otto Gessler qui
a donn6 sa admission de memn-
bre du part dtlocraltique ;
Postes et telgralphes: Doc-
teur Lclaetzl, populiste bava-
rois ;
Communications: M.\VillelIm
Koch, nationalist ;
Agriculture et approvisionne-
ments : M. M. Martin Schiele,
nationalist ;
Travail : NM. Heirich 13rauns,
centrist.
Le Cabinet de coalition aura
pour lui 218 voix au Reichstag
'opposition comp.rcnant les dC-
mocrates, les socialistes, lescomn
munistcs et les fascistes dispose
ra de 223 voix et le part &co-
nomique, 21 voix, conservera
une neutrality bienveillante.
- .*9ke- ---
Sao interpellations a la
Chambre tran9aise
PARIS Les interpellations
sur la vie chore et le clh6mage
ont continue aujourd'hui it la
bhambre. M. Andr6 Flallioies,
ministry du travail, a declare
ue le nombre des chlmiurs
tait de moiti6 moindre qu'en
:1919 et 1921. La France res,)cc-
wrala traits conclus avec cer-
Salis pays et lacilitera le r.ipa-
iement des ouvriers Ctra igers
uirant etre rapatriCs. Le goo1-
nmement pr6voit d'importants
"avaux pour enrayer le ch6ma
!t, si les credits de (h6mage
lnt insuflisants II en: dcmande-
a de nouveau. II n1w ngligera
icune measure capable de r6-
uire la dur6e de la ( rise.

,S rld a6rlen
panam6ricain
'PANAMA- Les cinq avions
I. rescadrille de I'arm6e ameri-
kai qui doivent contourner
m" Gique do Sud sont parties
U.r Befaventura (Colombie).
S *. "


LES

Etats-Unis
ET LE

Mexique
Le rlabliswrnent die I'emnlrqo smlr
les expolitions l'armes i desti
nation du Mexique

WASIIN(iGTON-- Le secretai-
re Kellogg a retabli l'einlhargo
sur les exp)6ditions d'avions A
destination du Mexique ; I'em-
bargo sur les avions non mili-
taires lepuis que 1'embargo ge-
neral avait 6td ordonni sur les
arms et les munitions avait 616
lev en .Juillet dernier. D'apr6s
la decision prise aujourdhlni,
I'embargo existeseulenient pour
I'exportation des avions mililai-
res au Mexique.
----"K ---


Visit d'intelleetiels namricairs-la
tins i I'lnsitut d,'- Coopration,
inlellectuelle h Paris
PARIS Un group d'intel-
lectuels de I'Amerique latine a
visit I'lnslitut de Cooperation
intellectuelle M. Belaunde, con
seller technique, a expos un
iplan de collection de classiqucs
tde I'Amcriq(ue lalinc La Iratluire
en fIranvais.Unc commission pro
visoire s'embouchera avec i'ins-
titut pour 6tu(ier les aspcis (tIe
la question et les autires iprobl)-
tnes touclhanl la participatlion die
I'Ant'rique latine a la coopera-
tion intellecluelle.
-- ,,-- ~rg-----
Prochain raid a6rien
New-York-Paris
Par cAble franqais
WASHI[NGTON L'aviateur
anmdricain Ie conmmandnant Noel
P. D)avis a I'intention d'essaver
le vol transatlantique tde New-
Yorik `A Paris pour gagner Ie prix
(ce 2.500(( dollars offert par M.
laymond ()Orcleig (de New-York.
Le commandant Davis qui dtiri-
ge les activists des reserves ia-
vales a (lit atijo)urd'hl i qu'il
avail enitaml des negotiations
avec le tlirecteur tu (Inmariel (Id
set vi t, ar'ronll:ltiquic t e I'arl6idc
pour ol)tenir la permission de
se servir d'un aeroplane de bomn
bardement pIour le vol.11 ne sail
pas encore si sa dcmande sera
accucillie.
--+.---
Un institute italien
de production
Par cAble frantais
MILAN- Le project de cr6a-
tion d'un institute international
(Iorganisation et tde production
a dtc ratifi6. Le siige e de 'insti-
tut sera A Gentve. Le congress
de l'organisatio scientilique se
tiendra A Rome en 1927.

Apris la C:hiale el I'Indlr la Itissic
IpossIde I' plus grand inonure
d'habitanls
MOSCOU- LIa Iussie vient
au troisieme rantg planss le 111on-
de enter pour le noimbre d'ha-
bitants. D'aprls le dernier re-
ccnsemnent, la population atteint
le chilire de 165 nillions.Seules
la Chine et l'Inde ont une popu-
lation plus nombreuse.
->-+-<-
crise minist6rlelle
en Yougoslavie
IB (ILGRAI)E- M. M. Ouzou-
novilh, l)frsi(lentt (I conseil, a
rentis la (inission tlu cabinet
au roi Alexandre. Celte d(dmis-
sion a Ip'r cause le rel'us de la
fraction (liu cabinet a'vant LI sa
tle MI. Ila(lidh tde voter pour ce
candlilat radical coniune inem-
bre te la co(imnissiion des in-
(leminiteis de gguirre.
BI.LGRADiI LeCal)inet O,1-
zounovilch a dcinissionnC a la
suite d('iue discussion avec le
parti Iatdiltch.

Petitos Nouvellos
LONI)IIES- L'cx-cl:ancelier
Mackenna, president du'ne i a-
prante binque, d(dlara que la
anque d'Anglelterre est resplon
sable din chlmate et du na-'ras
ime de I'industrie par suite deC
la rigidity du systeme banca;l'e
et fiscal arr ere.
AMl- .:i~l)AM- I.a Fran >:
remnb urs ': n le lor VFvrier pour
I'emprunt :!e la Hollande 25.mil-
lionst de florins echeant en Juil-
let 1929.
ROM11: Sir I)rummond.jsl-
ciretairce itnieral de la Sociac,
des Nations, interview par le c
( Popolo Italia n, declara que la
politique italicnne cst en hlarmo
nie avec la politique de la Socie j
lt des Nations.


I
I


nue Magloire i.\lbroise, 878.
Le ldefunt uiii occupla de h:iu-
tes functions lut uni citovenl int
gre cl hoinnlc (-aui aim lit be:iu-
coup) son pNa\s. II et;it Ie pelit
Hils de l'oA;li.-e Cr t: ir,) )m) -, I'tn
des 37 signataires dte i'Acte 'de
notre Indi6plndhmce.
Nous pr'isento:is nos siince'rcs
condoleances aiux parents 6pro"i
vies par c'e d(li'il, et !itIs partic('
liC6cimn'i t i Inomr c; alin M. Em
miInutel Armin l.

AVIS
'I'ois naiiso)s Ii I nuvs!s A ven-
(Ire Ilans I:l r:tic (Courle ai mneil-
'ler ina rchi chla, c' contc-
nutl I |)i.ces, (cliqleKit In aison Li
louI rslt' S)i \;lll i) i'tilcs )p:11 I"mois.
S'adresseeir a l rue 'I'ra\ver-
si're No 341 A la labrique de
Kola (( La Toriscamne ),.
Francois Camiille COMIP'EE.


%\llo 0"r di 4 IAneI dc Io"n; aniii
PAiUS 11 in'v a autnu doute
dlans 1non es)prI (jlu Ie le prince
Charles montera S.iur le trene de'
son pere,a d(clarl6 Ie professeur
N i c o I i s J.orga I'A.ssociated
Press aujourd'hii. L' p: ofesseur
Jorga tait le pr6cepteurd de I'ex.
prince herilier de lIounmanie et
cest un les plus Imnicntsde ce pays. Le
prince a fait savoir qu'au cas ou(
l prendrait Ie potivoir, le proves
seur Jorga serait ler ministry.

Les 25 ans de I'Ecole
des Sciences appli-
qu6es
Apr6s-dcmain,3 Janvier, sera
coinm6inori le 25ine annivcr-
saire de l'Ecole des Sciences Ap-
pliqu6es. A cette occasion, les
)irecteurs de I'Ecole offrenl, it
7 heures du soir, A Sea Side
Inn. un grand banquet A Ious
les Mleves ct anciens 61eves de
I'etablissement.
--... -
La Grande Bretagne
et la Chine
PEKIN-La Grande Bretagne
a notifia au gouverncmenti natio
naliste et celui de P1kin qu'elle
ltait dispose a accorder une
grande parties des droils recla-
rids p>Ir les chinlois.


fcho de HINCHE

Les Travaux

Publics

La route de Maissade A Hinche
se Irouve actuellement dans un
Oat admirable. II n'y manque
que des ponceaux indispensa-
bles str les ruisseaux et ravins
qui couplent la route entire lHn-
che et T 'homonde On se rap-
pelle qu(C I'anine derniere, un
camtion WVhite de la 1). G. T. P.
fuil lort endlommiiag p;r i'u n de
ces course d'eau ten cirne. II sernit
done A souhaliler que les noveins
n6cessaires soient mis in la dis|po-
sition de I'lingi nicttr en liChelf, si
disireuxv de' realiser les Iravaux
indislpensuables iA nos grianides
voices publiques, pour lIi iper-
melttre d'olvieir a ces incoinv6-
nients. Des travaux de reji'aa-
lion son( aussi indisprnsables
aux pouls tie Ilinquitlle et ide
Canot ainsi qu au revclei ent tie
la route de Maissade. 11 scruit
bon quo cos Iruvuux tussent eil-
trepris avant la season pluvieuse.
Les populations sont unanimes
a dresser leurs plus chaudes
felicitations i I'lngnieur en Chef
pour les beaux ct solides points
que la Direction GC(nrale des
Travaux Publics vient de cons-
truire sur les rivibres de Tho-
monde et de Pliigre. II laut
aussi ajouter un mot de coinpli-
ment A I'iingnicur Philippe don't
le dcvoueinent pour les routes
d'Halti est conniiu tunt aux Go-
nai'ves qu L .ascaihobas.
Oin )arle ici die la reconslrutc-
tion de la route Iliinche-'Tho-
Smnassique. Cc serait IA encore
une Iheureuse initiative de
nature A ddvcloppcr les commnu-
nicalions el es relations entire
les diverse regions de Thomas-
siquc, Cerca-la-Source, etc.
Les habitats de toules ces
regions garden une profi'onde
reconnaissance au P1 r 6 s i d e n t
Borno I)our l'exctcutioln de (ous
ces uiles travaux publics enlre-
pris vigoumreuseiment p)ar sont
GouvernelllenUt.
Co HU SI')N ).ANT

Deuil
Hici, i une here, est d(ci(Itd
*I. Bernoil A 'trland., :incien D)irec
teur ide la )ouan de (I Iort-aiu-
IPrincc. L.s lunirailles aurolni
lieu eel apris midi a 3 hleiures
et deniie en l'Eglise Mistrp t i
taine. Maison inorttuiiare. Av.'


A UX percs et meres de famille, d6sesp6rks devant
I'nmpossible problem de 1'6quilibre du budget,
nous disons
GENS DE PEU DB rOl
Pourquoi vous toirmenter ainsi ? Ne savnz-vouq done
p)s q' il y a sur celte place une Maison ot0 le boln jot
in simpllcit et I'61lgance ne le cMment qlu'& la modicit
des prix ? Venez: ayant vu de vos yeux vous iL e series
plus incrdules.

Kawas HERMANOS


Magasin Moderne

1724 Rue du Magasin de I'Etat
.. ... . I- ...... I'lil [


MORT PAILLI
DE,
SBEEXANT ROUZIER Rickards
Dimanche apres-midi, ce fut
au militu d'un nombreux et
loou collvoi d'amis oh se remar- Liberl Elgail6
(qu:iiInI les plus holes person- RNpublique d
Ililits de la socit6 port-au- Extrait des minutes
princienne, que lurent cdlbrees, refe T
en l eglise du Saerd-Coeur de du grefe iu Tribll-
'i'.rg uau hls fun6raillesde nal dle Prcmi6re Ins-
nme'tinll /L:ouzier, morl, la veille, tace de Port-aU
a 10 iheu s du soir. Prince.


I riSl W, I
R.a 1eW. Jdadn I coufrsa Ia nuit.

LA RGI EJ LA DOULEUR

DOEPARAISSENT Dl

UNE NUR

II craignait ne pas pouvoir retour.
ner au travail, mais il trouva un
rembde efficace et kconomique.

Tou aMso qui sont oblige A travailler dehors
doivent suivre 1'examplet d'un ctvrier de la
vilio de Perpir.an., Fraiice, qui fut ittrapi par ia
pliio la n d'un dur jour de travail dans leI
champs, lui causant un refroidisw't'nent et de
terrible douleurs muaculaires qui I'imnposibili-
tlrent de doubler son corps.
"Ayant 6t6 tremp6 par la pluie je rentra chess
noi et me mis au lit. Hereusement que ma
cn'mo eut la precaution de m'appliquer du Lini-
in nt de Sloan qui m'enlova instantandinent la
I.uleur et do retour au travail le jour suivant,
T.a condition physique 6tait dtjA normale'
L'effet du Liniment de Sloan es vraiment sur-
prenant. II suit de I'appliquer, sans frotter,
pour so rendre compete do ses proprietfs cura-
tives. Ls muscles se tonifient et laLsent do faire
m ii, et 'on sent un bien-tre g dnhral. Achetes
un flacon A la pharmacie la plus prochaine.



Liniment

ii deSloan
dL A i 1anill Totte 0Do0n le



Parisiana
CE SOIR
L'Entant-Rol
(Fin/
Las Millions de Made-
moiselle sans le sou
7 e episode
Entree : 0.50 ; Balcon : 1.00


& C

Fraiernitl
'Haiti


Disposilit d Jugement d(-
clarant Rickards & C* en 6tat
de faillite ouverle.
Par ces molits, le Tribunal
ordonne la junction des re-
(I oiMes ci-dessus visbes,d6clare
les sieurs Rickards & Co eu
~tat de faillite ouverte; fixe
provisoiremlnnt A la date du
lhr Aott mil neufcent vingt
six 1'Npoque de la cessation
de pavement; nomme le sieur
Joseph Rich6 Agent de la faii
lile; dit qu'il exercera cetle
fonmtion sous le Iqntr6le et
la -urveillance du Jte sous-
sign6, remplissant I'fIce de
Juge Commissaire; donee
que conform6ment A 'article
452 du code de Commerce, la
personnel du sieur Rickards,
principal associe des sieurs
Rickards & Co soit mise en
dtp6t dans la mason d'arr4t
de celte ville pour dette;,que
dans cet clat, il ne sera retl
contre elle aucune recomman
dalion; ordonne qlte jec pri-
sent jugement soit pdbliti pr-r
extrait dans les prificipaux
p


Hupmobilc! Hupmobile! HUPMOBILE!
Nous avisons I'.iin ressante population i automnobilisle de Port-au-Prince et des autres villes
d'Haiti, que nous avons Mlabli note marque d'automobile A Port-au-Prince






Six ylindres
Est maintenant on exhibition


Garaue HARRY R. KINNY

1366, Grand'lRue, Port-au-Prince
i


Monsieur KINNY


ngaronlit personnellemenlt le service du gara-
(o /I ft, e lrl ( f. t ....


i





.1

I








I'I'


"Car Coporation

IIIGAN E. U. A I


C






if




I'


t- t. i iparato itll m1s,

Une vigueuret une fougue nouvelles

Notis ivIcns pie, en effel, mi)clir (tlis cclle nou\vlce SIX cvlind(es tous les nmerieas
qui, depuiis-dix-hi;ll ans, solt Iproprc.s (Idets rodluits HU M\();IIE, joi it une vigeur et
ai uhec 'fo)u iue not\vc'l 's pourll ule Six cylinldres.
Solu)rm ce 'lr'iaii' cyciiq llil, 1 il d dionoiiic iet li consommaiion, dimension
exlericittr, hl.ilail c ,I(. c'on c;uil c l (It ',lationilic i.nl (louccur de march, etficacitd du
llrreinlage, Icekuulc. (It'e vh line, ex'culioi el t ileelellel ee sltrpasse lout ce (le e Ion
iturraitl c.cr (l'ti c 'voilture anitom l,)ile... el cela, move inuant un pr x hien inf rieure




Allez voir au Garage Kinny

Notre HUPMOBILE 6
Falte i vous taire une demonstration


Ernesto HARDERS
Agent exclusif pour Haiti


Hupp Motor

DETROIT MIt.


-i


~___~ __ __~_i_--


I -- I __


M m


l'iiieralin ent, ce ftl a'vec line
sUi prise que I'on april la n1u-
velle de celle mort, car, Se-
mexant Houzier jouissat, dlans
!es Illi eux port-au-princiens,
de la plus belle est ne et de nl
plus vil\e sympathy e de tous
ccux qui eurelt I'occasion de
I'apl)roc'l er.
Travailleur infatigable, Se-
mexant ouzier a colsacre de
longs jours de labeur et d'efforts
A I'i6tude de I'hisloire lhailiennt
et des qucslions d'economie po-
lili(que.
C'est encore une bien belle
Figure dtie no lre socia6lc qui dis
parail et qui laisse de piolonds
regrcts parmi tous ses nombreux
anils.
Aux amilles eprouvves par cc
deuil, parliculiirement A noire
ami Charles Iouzier, Secretaire
d''lat des Finances, nous en-
voyons nos bien vives condo-
I an ces.
IAS THl -~ ~V lrttll
soulaemont iawm latt. eIrio a u I
Globules R6bdud
.aults m rveileux,surpr nat a m6me
1 L IOHorl, 27. e ViarC.Mp
A Port oa-Prince: Pharmaole BUOaC


I






LE MATIN Icr Fevr:er 1927


rlnaux dIeccllc v iic; el afii-
sui.inlt Ic mode ill.li(lie
r I'article 4.4 d(i code de
Inmmerce ; )idotiine Iap-
ltion des scellks Iparlout Qt'I
oinsera ; ordon.ie vu ii r--
It~A"tilion p)rovisoire
gi caulioti et suir minute du(
r&enjtjugemcni ; condamnie
1gillidux dep)ens liquide.si
Somnme de... qui sera pro
Spar.privilige sur l'actif
; failed, comment pour
ullm de la pI 6sente d.-
Iihuissier LConce Lere-
rs( e cc si6ge.
insijugt par Nous Grevy
.aJuge en I'audience pu-
il extraordinaire du vingl
janvier mail neuf cent
sept etc, etc.
ur extrait conform.
CollationnC,
Gretfler, L. LABISSl RE

A vondre
I Cadillac Sedan.
1 'adillac Touring.
Prix Irs )bon mnarcd cn
lace station Pomnpiers.


R amerciemenelts
Monsieur & M(ltdame Lysius
IBernnrd, Mrs Luldovic A. Iu-
idc s Bernard, leurs eufants
ainsi cque tons les autres p9
rentscet alli6.i remercient l)ien
sinccrcment les memhics dc
la C')mlnission 1 ommunale,
les Filles de la Sagesse, les
Membres de 1'(Euvre de la
Communion reparatrice, les
E iplloves de la Commune, le
personnel de la Percepliondes
nma: i6s, Mr Maurice Alvarez,
les amis et tous ccu qui, a
I'.)ccasion de la mort de leur
re-re tee
AL oI-: DA
leur out temo gi:' le.ir sym-
1),lhie.
Is les prient de croire A leur
prolonde gratitude.
A parlir de cette date Ic
inagasin B. A. Wollt est trians-
f'rc n la rue Dantes Destou
chr.s, eni lace du Dr Daniel,
denistc.
Assorti meit complete
(l'l'picere1. Bazar
orlr au 1Pi ince,le 15 ianvier


PHATRIvIACIE
PRINCILPALE
H. (ANGNNE
"'. Rf;l A'AoUMUR
88-0 t0m.; -VuLr 66ASTOFO6
PARIS
vendant
La MuELLETU MARCnI DU UOND
Produlta des rre~mares Xarqu
t toujoun do premi tl fralchIE
UNE 8EULE QUALI i
a LA MEILLEUREs
.-**- ----
RA-'ON sPfClAt-
POUR LES COLONIES
DROGUERIE, BERBOlRISTRIB
SPiCIALTrts
FrangaIses et Etrangre
SELS DE QUININE PURS
ToUs produits en flacons,
ampoules, comprimts, cachet.
SOLUTIONS HYPODnRMIQUES
BANDAGES, CEINTURES,
BAS A VARICES
APPAREILS HYGIlNIOUES
pour tous usage.,
APPAREILS ORTHOPPDIQUES
Seringues hypodcrmiques
PHARMACIES DE POCHE, DE VOYAGE
COFFRES ?HARMACEUTIQUES
pour Usincs, Communce, etc.


RAPPELEZ-VOUS
Ancune, alrcnvoine n'a Ie
goit d u ((3t-Mnl!ltie () lak kes)) W ~ T I'NAFAS IN AFF
parce qu anenic nest Iiprepare ,.
combine clle I I
Notre inonveanu 1roce(d de
selection (jti uous est propre,
le triage ct la preparation de
lavoine, onl routoiplcmenl rtho
lilionnC la mainiii ,re de cuire I'a-
*voine destined a In table.
Ce nouve'a p )rocMCd. connu 1 -
S nous seils, degagc in aro-
me de noix distinct ct dHile-
rent de cclui de loltes aulres
iavoines (lle vous ayez mangee Cooked d-attI e
jusqu ici. II nie peut-eire com- J l
liart a celii d'auntune auitre -ci, .,. ,
marque, ct ne icul s'v rcn- ? AT N
contrer iqued(ins Il v rctiblc ( 3 Minute'at ~akcs.
Gotilez Ic a uj:)oiur' lui.
En venle aux principals Epicerics de la Capilale,
Jacmel,Jeremic. Petit-(oAve, Saint-Marc, Gonaives, Port
de-Paix et Cap-Hailien,

Three Minute Cereals Co
CEDAR R \PIDS, IOWA. E. U,A.
AGENT REPRIVENTANT.

Rafael C. CROEN
Port-au-Prince


S Captal: Or I.tl0,oo0




SEug.LeBosse #Co


Agents G6n6raux

^j8~~S*':$~~l~~'k!!a~


SOCIEId (ICS 11 POduiLl I


130OTOT Pais



S g14Pdimic & deMecdecine de 'Paris.
('..\ 1'1 !',\I : :. 1 ,'.s ,('() (ra : e




~ Ic aantidz lia 1ilc le Dentifrice hlolot
I)''Ianllc, I'nit (Ic ld otot.
I)' Ilani ltz 'le Savoin d'I'ltl'iice1' I !i
', i:)m ,Icz lit I'0o (Ir'0 dt(' iltii'Icet lB -
tot o Cor-,il c a lu Qulinqu na.
I ic c n(ldc('z Ic a Sublimti e i) dei l !ol
('conIlIe lIr Ilin ch lte des chcevo.ux.
WI tLes iic:til ijces 1Otot sltdI re-
: (*()ill n ;onI (I.d s 1);.rl Il ts mi cillc irs d( i:-
A li-lIcs (1'lliilit s I cI Ie lvcit(lh chez-
-' l)' t-1c(I)s Volu 1 I lZti i', .I:inic(1 s
'w'l, I. 1A ,1I, "lD lue \i ', )atiel,
-~1- 1 haluid tIc etc.
En \venic darns les mIiisons suiva'nlcs:
Piha rmacie P'arisol, I'h:r'a, ic lDoi rlai ne, I Iharti' iaic
S'ii nlt--Jcan, M:urice Elticnne lls. Pa nI E. Auxila, .Jules
Goronil, -. I olt,,J. lPoujol, Cariictn Douvillc, St. mlohu-
Vly & Sergile,tc, e, c.
1datns toutes Ics ionnes Maisols de hiov'il c .
En gros et tn delti4 'hcz les ., gcnls exclusisi plIur 1lla li
F. LAVEELANET & (Cie
1716. lRue du Magasin d(e I'Elat
I'. 0. i;x l)i) - ;rl.auI-Prinie
Tlh|;hone No. ((N8


' I


g


.*










t^i:






Li -


Vous trouvcrez Ics lItitles
suivants de labicurliot 'raun-
'a ise:
r iv -- Il., s l csus
\;' i Itis (it ( ( ) s c jtI s,
ia' li the s. ic,(s, I .is enl tifcI ,
i'( t ('( lo is 'It Inls, n 11 ( l ni
Hrc ( 1". u' s i t s: 1],< Is i ;
( t d 1' t (' s ('i, <' s
(' I c I s I ( tour I t 1 o ; ,s
puiltls, c', 'c.
l i, l a t .< I ;s t 1 1l; us
se'!cs n s(i( 111. ill C I ( ,
ott ,n poor < ft llm '.es, ( iii t1 lil
ll( S. 1( IH I I t ic.ts II11 1( s.
I iniige ic- (1(lmin c. (1i'1:, &
ies Il111 I( s tl t tco lhe r 1s i' in)
rl ai 2 o(ls, !,ilels de filab iile
ji)(Jl;1 lIOmII1 st' cl j ( i l l ; 11' 111 i ':,,
'i cs l< lous d po lie

I'li fi lmt F. Moicnu --
!suI m ta s,lexiails. loII< ns. ,!ci
dle I ologne,l.ilt, dentill ice oil
(I ( .savor, lard.
Divels Fl-.'urs, p1u 1(s,
aigreltlcs pour chip ;ot!x lti
gnes.artlicles eln lniri(.(|ulimti t',
articles religicux etc.
A prix egal mes mtirchaindi
,.es sonl les meille'irs.
Mine Dtnis 1 ENEL( IN
1425 Rue Monltauls
-~ --


Projects de Factures
el tous reuscignemcnta
1 s demand adress.io &
SPHARMACIE PaiNCIPALE
49, RUE REt )u.'u R
88-S0, 80UJL=.VRD SE ASTOPOL .
PARIS
MASON TNQLUE
', AUCOE SUCCURSALE
n \ I1Frauce ni i I'Etranger.


Employment Wanted
By an Englilih Speaking.
Experienced commercial cor-
respondence clerk, ook-kee-
per and salesman.
Adress letters to ( Clerk)) in
care of the Editor of this paper.
Demand d'emploi
Par quelqu'un parlant anglais
Expert en correspondence comr
merciale, en Tenue de lives el
pour les venles.
Adresser les Icttres 6 ((Clerk
aux soins dc I'Editeur de ce
journal.
Por:-au-Piince, le 27 Janvir
1927,

MAURICE FTIEIE fis
Angle des Rues du Magasin d
t'Etal et des l4ronls-lorts
Forces de ch ipeaiux.. er
niere mode.
Parlumeries tie tloles m r.
ques llobig. inl, I'i\erl, etc.
SComploir die mercerie.
Chiapeatn pour cufauits, hli6
mes et dames.
Articles Ics plus fins a la
mortle de toutes les I)inuses
Changement d'AdresE e
Cordoiincnric ((Monl (tariel
Mir tlipplolyte Jcudy annon-
ce a ses ioml)i eux clients(lu'i.
l)p rt'r du lundi '1 jaivici, !;,
Cordonnelie ((Motl l arimel ))
sera Iranferee i la Grand'Rl e
A c6tc de I'Administration G'-
ner .e des Postes, maison n-
cienncment occupee par feu
Ernest Camille.
11 leur promet conmme tou-
jours le meni e soitn dans Ihs
travaux qui lui sciont coln-
fies.




CONSTIPATION
de DELORT, Pharmacia,
AD0, Rue Bale-Ant lne
C'ST L MEILLZUR
DES PUROATIFZ
UP1@T-ALI'v-P3XwlO
*0 t mI.Ifew Phrmacies


SA.deMatt6is & C'.cpresentants pourH


Ce qui n'a jamaiset(, fait
( Ce liii ii'rt im;ii t tre asil. AVIS
e qii e pe..l re pass* Je soussign Dine DI)sir l)-
Kola champagne '"stn, nje El.sabet:ry
IlL i J I |o.sau pulli',ut je nec
S l ts i1.s 'sespo sable ts stics
S's I (1) I NI et actions de mlon mari qui,
F. 0 J ;, & 1Ips m avoir ia rait i m'a
il'rp i :,r lans ,lcs co .0litionst rio) Sti ,i-es ,a u~r lciiic t chlus cc (ti m
I 'ASE Shi I p)ropi)i e ii.isoni line (iC 'nllu.i :c
Prli p: ration cl Ven't en divorce va ct e pro(Iluiic
I'IlAnMACIE F. StJOU \11 conlie li.
Angle die's na' it u.. et ,au t'ilre. Port-au Prince,le ic. F:vricr
1927.
-- I Dame Dsir I)D\ ESTIN
dammoa-m




LI LI




SInsurance


r Une des plus fortes compaqnie |

m canadienues d'assurance sur

* la vie

Eug Le Bosse & Co

CO OR rr nFE, RAR- a


___
- --'i ---~- - -- -- -- ----- --- ---- ----- -------L-'--- ~-~-__ _C------ _--r~C-- ---~ -_. _ii-P U L ~j) ----


- -- --


I -.- .--- -


r~r~lup~r~L~ip~~LiJlllrr~L cII1YYi-- ----'-----U-- --------------- - - -- --- ----- ---,


tj-r
S** s
- -^s


Ualli' )a'lle








LE NMATIN 1' Feivrier 192/


Ces Ainzone


Et yvons vous re ndlirez compl;e Ie 'excell nce ide
lies A Irix sans uarcils.
l.e R1perloirc des arlistes cldbr'es co:nme
Maria Barricutos
fHcnry Burr
Marv Garden
IIvpolito Lazaro. Tt'nor
etc, ainsi que (es'orcesstres; de toul premier orlr ,.
Voici les prix doe; inac!iiit.s en stork:


Modcil ilaIrmonioe No


1)5-24')
a ES-120
SIIarnmonieNo 1
<7: (I


7 1
7


/i


_ - -


-


s vouisin itesseni


Jrr


u.1 liint dc


d';le
, r(," (o .


\

I


I: ,f- ,.-: ...... ,..w /. -A Y3
Q 1 -1 '1 '1 "d' Y ,J t
i pn rL'tDrr .,* t r;victl. djnccu. a~ ftumee.
Ia r*Ire o B f'r /rucr t .: JfuIntinve. emni.-"ild //f e tl rides T, :R i e ,,. . ..
S, .L . .




ale slia il itesllw alercules

Les seuls peintures Inalterables
U84ulMIO de co poinlures conveaiblement applique reoouvre 700 pies carr6s de surface. Voice.
If Uortastn 6difices od notre Feinture a t employee :
] iIh du Secr4 Cceur, TnrgPeu-I.glise Saint Joseph, Port.au-Prince--Eglise de rort de Pix
Carer BeUfu vu.- Roy l1 Bank of Canada -- Banque Nationale de la Ropublique d'll iti, Port
'-dPr ce Bai quo Nationale de la Rdpubliqie d'Haiti, A.ux Cayes Banque National' de
II Ripublique d'lfaiti' Peti:.Gohve Banqi e Nationale de I< H6publique d'lleiti, J4r6mie
Banque Naltonale de la Rdpublique d'llaiti, Jacmel Compagnie i'ectrique, Rue 4m6ricNioe
Bureau du o Malin v, rue amdrlcine Hladio Corporation, Hue Felou ll6tel de France
Rte du OQai Bar Terminus, Chbm? ie MarsVilla Marlineao, TPrgeau VillaAlcidd -
Martileau, Tusgeau Villa Leon 1), jean, BellevueVilla Rind T August-, Pdlion
'4Vill Edmond Mangonus, Pe i d< Chose Villa Maurice Cast*ra, Peu de Chose
Villa Mime- Veuve T. AUAnvP, Bois-Verna Villa Antoine Talamas, Peun 4e
Chose-Rodolphe Roney, Peu de I hose-Villa Flchier Anselme, Turgeau.
Villa Ed. Lespinasse, Hellvue -- Villa Hend Faubert, Bellevue
Villa Mme. Veuve Barbancourt, Bel!evue
Villa Hermann Pasquier, Peu de Chose Ville Me A. Morel, Bellevub
VYI Oswald Brtadt, residence Villa Luc Th6ard,Bois Verna-Villa Luc Thbard. Avenue John Brown
La nlUlaures constructions Architecte Geo. Baussan Les meilleure constructions arch tecte
Daniel Brun Les meilleures constructions archilecte Lion Mathbo
P ur*v eosaender oo;tout autre renseignement, s'adresser

Geoe Jeans6me & C
RuePFrouen lace de la Banque Nationale
~~ ~ i


ecoule:


la musique

produite par les


The loyal lail Steamship
Packet 'ompaniy


e lys

di If,


A F 3'..i **:. !f
.or's*'>, *''*,; c .(:..
I.;. l-r-r,. T '-A.I N I- '.V o st.
f l0"l' i.ciM -" *'V ] L I *' 4,.j'.
d ',.'in. r n r.c.' a '.au. C'.' ll
1 1 t 1 t ', ;1 r
i. Ile I. i '*,, .i ['. i '" e.y c 01
Sr,l.4 i .,J'i A ,I, I r n a


Le steamer e'Sesoslrisa est
I"ci, Vu \'e Ic 12 ftvrier pre-
ii ('ill fret ct dct pissagewr,
I' !r. I'Europe.
Cc steamer ci cc-ifo lable-
11.' t amcnh1g.2 Jpour U.1 ccr'-
Lc stIn Ir w M *x ico a cMes
ait lnoh e d ae er ve: 11
Irdl pouirl'Europe.
OLOFFSON, LUCAS & (2;
Ag'nlts (jencraux

Sbanreimeot d'ldrsse
Mnie Christian'PETION
Sage-femme
I ue du Centre No 1710
1E 'ace de Melle Tilino AU-
[ ttsiin.


ces nmaci-


2-1.00

55,00

83,00
73,00)


Toute s '" \fnchines mont nllnies dli Mol perme'tint de j1!oner 3 1p'ces: s:ins -n!e:'.
Une d(iimonslIration vous nmolrera tots Ives
votmchoix tombera sur un GRAPHOPH(ONI Co


triple c'lhaine

:\':aItlages ct
IUM BFA.


EN VENTE CIIEZ

L. Preetzmann-Agqcrhlolm,
RUE Du QTi1m


lisez-les


SLe steamer ( Quercus ) ve-
In: i de Kingston, esl allemdii
a .laicmel, Ic 12 fl'vrier pic-
cl ain.II sera Ai I'ort-au-!'rii.'.
le 16 levrier, pregnant Ict i('
pour les ports du Nordel NI'o
rl'ope.
J. DI)AALDIl Jr.
AgnlI (6I'n&rail pour lIaii.



Allez ti

Atllanic CitL
Le s: nICdi et le (limianlh
oi'l ous ir t.\crc z (tes dli,,s;,(
l io l',s %'nl'i,."e,',, ;,t ; i ir i i I)po w
VII, des .s il; wii1 s, di c e i (
;il (l I.'Ci lnlg c[);i cl -t.1
y().te lee iii.lcis e |)'asel
e 'l t l)(e)0 I I .'lle. !

LA CHAlI.l::; CO'.IMMENCE. .
D,,N(C I\'LEYS B.EAC\(


Service Haiti Cllb
Le slcamirrai labl i, veinal
d(e. Porto Rico et (!' 1'uei 1,
PIlata, est ;lten; I i PIort atI-
Prince, le 2 F r'c: pro h i
et partira le ii'luce jour pr'c-
nant fr et e iss'gers pom
Santiago de Cuba et ia Ha-
vane.
Les Iaiss:geCls s nlit rid.s .
s'inscri:e a ; I 'ivaince c r Ic
inomb).'e de ca:aine es t llnit&.
lPort-au-Prince,h 27 janviei
1927
J. DA.\IO R Jr.
Age it


Save:

la national
Prenez \VII.O t v u ; alnn(
des r6sulla!s in' rveillcux, .u *
tout pour Ir.; ciIl its.
Conllmle l'eo .Irilitl il s in-
surpaiisable.
i) lln 1j.de.; 'e ;'i \ ,l: I_-m I-

.i1b, ri.:. "I ". A ,:v C ,.td.
Porl-;ii-Pt-lriic,,, le (ja vi(.:
1927.

illamburgi)- er;k; lnle


La grai4e a!ef


fGnaro HurtadV,
Grand Rueet Rue des Miracles Port-au-Prince, Hati
A le plaisir d'annoncer A ses amis, clients et le pty.
blic en g ^neral que dans son tablissement on trouvera.
In T 'hapeau pour chaque g'r:i et chaque person;
ansi quune variety d'articles pour cadeaux nouvelle-
ment requs; vous trouverez un assortment de Sirop et
Liqdners,sans oublier La punch creman, cette precieuss
Lboison espagnole.
cL. Maison HURTADO offrira an souvenir chluaq
cheteur.


S-), ." ^ > . .. '
a' -' ;i






Ne u)vcz paS ou buvez

Le Rhum Nectar
o 1910, Ria du Mlgasil de I'et.

Le sul:Rhum qui, tir6 d'Alcools naturels obto
directement parDistillation Simple du Sirop des CaM,
...1









ieillit par I'action du temps dans les dbp6ts avee excl



Mime pris avehc ex Rhum Nectar nenivre pas I
duit piN 1' 1coolisn hIa tongue, comme lea atire prodflt.
similaires e emt omejo les autres spiritueux. I.'

Lecitine Granule Brenwet'

Le plus acti d ads Ilgr6li d'liI c r
Fj ; u lmie Iarvaui, la :.v Ile 6liniibr, les os et les.
r.inu .bot vtoles piss s e emarquab les enfants tidbile.s,
1 5 feimmes faibles,tles ,-rs onnes uses par des travaul
ass 1Inis.
l u'nleh c'ez : Sil 1im Vicux, Alfred Vieux, LW
It vc a, Ed. Esti ve & A. iBolc16. Alphonse D6sir, J..
IBo!r iv. 1II"" i II. lorcl, ti I'ctit-Goive : S. Martin.
I i si. k ircz: it. I}ro(uard, Griand'Rue No 1709.
G EO JIEANSEIME.& Co,





Iyre. liQ.*,
No, 117 1lllc Roux ot Bonnne-Foi. No 117 'j
Tclepholioe: 6t7
ON TROUVEhA:
Alcohol fin pour liqueur.-Sucre Hasco blanc et rig
gros et d6tail,- l{z par sac et par ivre,- Sirop, Orpg
Grenadine, P1che, etc.- Ciga cities, Chesterfield, (a eJ
Chanteclerc, lai:talck)n.-- .Manchcttes quality sup fe
re, Conserve limentaires.- Caf vieux par iivreo
cafe en poudre Whisky, -- B3ire Patze ihofer.--
Chamii"agne Mass6 Pere el fils, Cihampagne (qu peut r,.
valiser avec avan.it;e avec in 'porte quelle inarque dl
la place.-- ..inppa e Lanson.-- PaifdLii eriel- Via
a lane par gallons et k. i boateilles. --'VI1 toue % pr
lbou eii es et gallons equall i4 supericure-j airing Vierg
.ar I) rriques cl gaCtlloAs.- r fin le fa n cu x H'ti UA
NE( CTAI l l a 11on moins Ifal c u s c A NI S ETTE do
Madame Frdci ic Gretjcns.
Vcnez fire une visible et vous sortirez salisfaits.
ii--' I[] I--- III i. e


Entrez et


Columbia

Grafonolas and Records


t


d


.
S I,
Ii

Ir
** y ;


*5


II I I I -


I


- I --- ------ --; -- -o- -.~~e~.31Z~P~eea=~=E~,sE~~


_ ~~_ __ __ _


AL .0 4


1I-T




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs