Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04353
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 12/21/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04353

Full Text




Irnent Magloire
DIRECTEUR
~1, RUE AMERICAINE 1358
TELEPHONE N*2242


ANNO W SM


POM'.AUIBPfAMCI (HAiTI)


~ I


SAMEDI 21 DECEMBRE 1929


IU.


U3


NOTRE AVENIR


sy pti~ mhr
E 3 aet fhit, 6ei Son
~avant-hier, t'dcho do in-'
qui tendralent iAuan pro.
cii d'Etat, dan.e 'aWioiue
guiiiignO noire C@Ofrdftjf*q
lacoisdo Is Pr~uitence
RPipublique A MAi~sa IU-

asituation acluolie em t lavO.
Amux rumours; to dierm
nido chsoan daht apals.
i6tre on 6voiI peartosevM.
i0aopte 11,OSi ,tsSOOt fo&d

Forimatifon 45 vok i,
g-rpononRqIo "wre conjfirdN
Lp.sonmia IiiIROlt A16
keusdEamtout duquetlobruit
sifat. Cost, d'aillears, 'so~h
iscirconstapces so111fA1104
K (loaner ii cargetit4
t6W C.ceptionuoalirela -I
6e crieseprosideaiieflp.
put des 6eicttpus Ip oidsio
~pus d'un 4iM ea
diaijuer t
~een 4a 'I

cull. 4d 'Caj d 9

nations igtms t6"
:A-


Sans mortir de I note mrine
de L& PaisME, nous pouvons, au
uomtare dep directives don't il
importer de tenr compete, sai-
gnaidr, *svo notre conftre, ua
certain degr6 dowsavoir-.fire
'ene certasp rovislon d'au.
Fires qualit6sl qtfi puiusent au-
t asumrww i contiOuRt6 do
4Seftort gtermemental dau pr
Sidf.omo dens le seems des
probI U qui i baront d'ane si.
loagit ftciamtamt neovelle quo
artMpgr rnam otaboration pr e



S asam=ric-in dea md


Is to b d.ehitre.etre halitie n,
limolehi'y
Spas plus de place pour aI
passion politiqq~., ti oud4rv
dlterminer It d61o1t0on a0eau.
g o du pomvoir *quo pour lam.-
bitiw non fundiEo qu voudrait
ytmdre". un problmee comn-
t~ ditatt et posE deviant

U;.F Cd->It dlat devra le Pe-
d* ni, s qu'it
appiri nt as At silent Borno
S6e ir. oso demand.
jio ut t credit o6cessaire A
*pi io iae et i son jpge-
al8 '.


u'y a pas sur la place JOULETS'ausi beaux.et se
vendaut aussi bon rmtrcht que ceiux de

H. Bailoni fits


L'Avent


Quelle t,-ret daernieAro an |
se, la raison d'etre de ldE-
.e? Ronrquoi Jesus-Christ
.1il itnstitue?ti
erait-ce, corlMuI foot par-
1 afl*m6 cerw ia &ora-
r orguetlleux et ~ordles,
Or taire, par s doctrine de
pectideuse sonmission, ount
oira&git ", la senti.-
He rut~ des tr6nes et for.
r anux ouivemm~ des su-
I obstiatimet decilesn ?-
rait-celsal que le pretend,
*a l le is tortnas ser-
t, usoe b6oJu ale voltai
Jaue et repue, poor veiller
le core fort ou le garde-
ages des riches? Serall
aRi, come se plaient A
Meluder les porte-paroledu
de la stle: t-d6lop6e
aine chansomei troi-
Ssi le& iapatlences es
ires aff a M .
o videmmeL a(o te
l bodaiteur pourdeaeif e
ss: voili s ma sibtl
R(voir et dlO easitson
Sce oe S.G. Monsei-
la' d&6velopp
onf.eece de diman-

angile sur latest,
I l esprit4e- as toi,
.. entH bletumtetAl. I-
dit JAsusaux p6treset ai
Ssucccsseurs, ielez
U les creatures Ibati-z
nom dJ Ptrei d I
IN~prit... Je I J
bjusa la a mn
6i clesa Rece-- -e


a la Cathedrale


St-Esprit. dit-it encore; les
pech6s seromt remis A ceux i
qui vous les remoettre; its
seront retenus i ceuo A quil


De nnlere

heure
Avec ce movement exces
sil qu'li y a > *
A LA PARISIENNE
pendant, lea dderoms jours de
IrAnnde, nots vous *summus
l'idbe de lairs vos a-iats de
thaupursel at Costume
dii nouveau. S'ock que cetle
Maionavieulnt de recevoir.
i PARISIE' ?v,
4.rand'HuA & gMracles
Angle Phone .


de Dieu, el, par 16, de tes pr6.
parer A la gloire eternaelle.
Comment elle s'est,qu course
des siecles, noblem'at acquit.
tdo de so tAche, e et ce que
I'orateur. avec i'aide de 'im-
pattiale history, s'attache en-
suite'A d6montrer.
Sous le vain prdtexte que,
de tous ses enfants, edie o a
p fail I Is faints. certain
opt voulu d6uier a I'Egdse
son pouvoir de sanctification.
Ce leselle a eu tt elle aura
toujours A d6plorer des d6-
faillances chez ses' fidles.
L'Eglise, en eftet, n'est pas une
so c i 6 t 6 compose d'anges,
maiss dhommei. Or, lea hom-
xmes, qu'ils soient calholiques,
protestants ou palens, rdetit
iibres; its peuvent donc tou-
jourg user correctemenit Ot
abuser de Jeur liberlt6.-C'est
done uue mauvaise querelle
Su'on recherche A t Eglise que
elui reprocher les lautes des
..aiens. Elle nesanelfle pas les
bommes malgr6 eux; mats A
tons, elle oft e de puissants
mnoyens de sanctification, el,
finalemeut, -- tous devront
I'accorder elle obtient de
ses fiddles uue sominte de ver-
Ins qui honored tout ensemble
et le catholicisme ct I'huma-
nite.
Conmiraentpourrait-il eant e
dutrenment? Ne IrputOe-t on
pas en elic le type mime de Ia
saitlet4$ Jesus- ~4riit! N.
trouve t-on pas en elle Ie s -
cretde la saintett, sa morale
impeccable? Na-t-elle p a s
product les fruits l e s plis
abondants de saintete: des
vertus6minentes. des martyrs,
des a aptres aiiu di ntresse.
meant Ie plus absolu, des es
aims der vderges. des saints


vous lea trlendrecs. enfin doat- vertiisnrhumai-
SCes teaxt, t leautresque oe eat attiete pa les mira
cite, Ot p comimeulat lu. cles les plot scent flqueomen
iadlesot mnt, Ie prddicateur ,tablis, tele:.la trodigieuse
do eAl'Mamoatre que I'Egtie petite Th6rEtede L sieux que,
a le devoir -at le droft hier encore, iPgl se plavai'
de sadliiBr par ?todmnialstr sur les autels ?
tion desa aw meats ceux-l* Qu'on a laisse done, con-
lu'elle juge digues et cape- clot l'orateur, dabs une vi
Ides de oes recovoir. Sur ce brente p6roraisoo,exercerso:
point ausa, non moins que saoh droit de sdnctifier It
Ioor son droit d'enscigner ou people hbr4tieu. u'on laisss
ie lgirer., son porvoir est donc ase prdtres caller au.
in pendant des puissances Ames, leur seule ambition:
civtl. II fut on temps,- c'6- dans laurs ma Ips irater-
LtaiAi, poque da Jansotiames nelles et CopsacrEs, its leur
SOa Iaso ou ddttJs6pabame apportetsoi elles ulent bie,
oe Artvi he- oe de huas- lea accepter, non ai des chat,
iJr $ eat deas les Oes, ma lIa v6ritja six de
rgaie ed ain mo a Parle- la conscience, v i d' Dieu,
ou Ba ol, prietn-I araatie de 'imrdortel boan
Ud t u X"tWo itt s rr Ilieurla n
i U 5.L a*e'.~,a r'ri.a e Ie ,
aanctulire attoHis'R ff **'6- aion,
talent 16,manifeat usa r P- our' ir er d (s.ationv,
S aMtrts va '" it6* teprddicart, en union auec
(I e~t icle. Uea es r Rww k* liet ov I ctAolicki
r et eI calte mont les qwi 6ont I (,r, jjbuid sa-
soaures de la grace: ISta't *n ewdoal de S.S.eXl,arle
sanurait ni lea ouvrir, ni les rr demais du che de rEglise.
teromer; u il'sa mission, i s pape.
qtIte pour 6 farer; seml.
II c cuakI a l bre dispen- .
Sa ,, ... +. l T ,.. A
Sans doato, st oet-oout
A to a bonmar comlne an CI'st ce soir q'aura lia.,
b6ineco de I'hmanft6 !E- an RbOAL Caun m le grand
par surcrolt, pacfie at bel patopr duquel on fait
*lise lemonde; mais ce tant de bruits. Ce sera un
t IA que la parties inftrieu- success *aique. Coax qui y
et humatue de as miaa*; ssiaete t en emporteront
but principal, c'es d Ar6u. u n iodliable souvenir.
Landre at le Ames la grAce A ce soir, et en foul.


___________ Evil


CHEZ Fred6ric G}ETJENS
ON TROUVERA
Des marchandises Iratches de toutes les qualitcs tant dans
sa mason de Commerce de la rue Roux que dana sonD pi-
eerie de 'Avenne des Dalles.
N'oubliez pas n9n plus qu'ou trouvera, dans les deux
malsonb A l'occasio., des UEtes de NOEL et du Jour de
L'Ja des liqueurs exqnises faites par MinMme Gaetjens elle mW
m6 et don't la rd,futation n'est plus A fire.
On trouvera ai ssi des liqueurs dtraugtres. Ceux qui ont
des filleuls et par consequent des etrennes durables A don-
per, trouveront dans les deux maisons de Frederic Gaet-
iens des Chevaux de toute beauty.



La All America Cables Inc
A le plaisir d'annoncer se tarits sp6,:iaux A l'occasion des
fetes de fin d Anone sur tous les t6legrammes de souhaits
pour toutes les parties des Etats-Unis, Canada,Europe, Ame-
ri oe Centrale, Amrnrique du Sud, Porto Rico et Santo Do-
m ago.
Ses taxes sont environ Ie quart du Tarit ordinaire A
partir du 15 Decembre au 5 Janvier. Les dpdchbes serott
remises A leurs destinrtaites sur des tormes speciales. IL-
formation et prix defiis serout obtenus sur demand en
s'aidressant1t itbureau de la ALL AMERICA CABLES INC.
,No 1510, Rue R1publicaine, Teldphone No 2727.
Profilez de cette splendid occasion pour Abler a vos
am's, vos correspondants de commerce jou vos aims une
d6pecl.e de souhaits, pendant la-saison des l6tes.


AWi



~4VUGCgr.

9Uviv


S [ssa'yez ui
avec ce !

JOIJISSFIl
IvE sA mdOus.
IRAFIMICH ISSAN
iASSUIRC LA PROMRFT PARFAI IF
I t4 PAUJ'EAT LF (ONFOftT DANS
A-me I f LES PAYS CHAUDS.


nbaliii





SEf



Ang!ct, rro'


1:i4


maflutilcture


de C.,igarettes

0GI BARA &C

l8 eCirarettes

.Dessalinienne

',pColon .

.Republicainme
+ tPyJ-au-Princienne
At* A12Mi de tlour ar6me lout les neoates des
ralm amateurS.


loinl4I'qiI


VICHY CtLdESTINS
Oil bmtaoeolfee, dem toec t quarts
Ccutte, D-ab.", lihuuaaTf~, Cravdle, Ardbritism.

PiiODtJ'ITS VICHY-IKTAT

S EL VICHY4.-TAT Ell .!tt 0. tems
PAS'til'rS VIHY-9TAT t 2 ou I igsto
p01'.? faire rui-Tvne
COMM 323 VIR~wTATrem, 0gesti've gaze"..
3'~, m.!f.' 'Jp essubstifutfea.ve


9 -. 4.


La ii~moss cuble"ru a rue
IBMcm a Be$ lo~lqes(...PtiI a I,
own ems Iomm lem I kit, ilaf c:I'r
Fable, one ail# 6 ajobirr A 1oe10f -A-
Ilmet, bai~e II hAA(I1.


-- --


I


-- -- i ~--- '_


--


... a vu, I'autre soir, sur le
quai, un personnage important
1ui st promenail en compagnie
d trois femmes qui ne I int6-
resbaient pas du tout. Cest le
hasard; le plus btIc iesks h:,sards
qui avail preside ;i cctl pro-
menade. iL h omn e ni tl au
Champ de-Marss (;utianl cc, Irois
femmes, ioutes Irois, ses ;, ies,
vinrent A y passer. 11 arrei'i son
auto pour aller les salu,, -:t
elles, elles crurent li une invi-
tation. Sans mot dire, ti es se
jetere.i dans auto. El nAturel-
lemer; I'homme ne protest,
coir nec tout aussi natu lelit ineii
ii se rendit sur Ie quai axt c Its
trois d..nes. 11s sot promn client
au moment oi No rLE ( A. les
vit. Juste 6A c iinoiiie:ni 1 une
aulre auto viii, stoppci jt usi
sur le quai el nollioIiunce v
vit deux jeunies filles (,1i lii
plaisent infiainitvil d i ) -n1111
elles, une avtc tui il ;i,\v, (lita
noue un d&bul (ite 1irl. li l;illlit
voir sa ele. 11 nw pouvii ;ai:-
donner celles \ erc qui 1ii t.i',
et cellesavey(n di il u ;it ai! i l.. siir
Wtre ne faisa>nt l pus in e de
venir A lii. 11 alil cuitd < IJiinc
Iorsque les deux jeulim. liitks
flrent turner leu aul) t Iais-
serent le quai... Norm' (, IL vit
leas trois temnmes t ,seC (IIImaI-
daient int6rieuriemcidI qtiv.s'-ce
qui avait i.u en ', ptciu ide i-
nutes rend re lcir coi ;gllnglon
si soucieux.
*
... a vu, dans la rade, aiulour
du Galveston, de petile:, bai-
ques pauvres el sales (h.Ss les-
quelles s'6battai. ni, i|i-,ius, et
riant de toutcs Icurs dvitures
delalantes, do luibulents ga-
mins qui offraiejnl atlx miatelots
un las de produits tI de Iruits
qui n'avaient pas I air du lout
de les inlercsseri l c la dans un
anglais qui est ;au v.e itille an-
glais ce que note cliuie est au
IranVais. Las d'avoir \ aiiement
offer leurs ilnarcihalndls s, les
gamins s'en all iensi gaand
coup de ramnies, nmais ei s'eu
allantS,ils avaient ss, deC ire...
... a vu, aux envio ins d(I Pa-
lais des Cinq Minislteies ii n ii-
ploy6 assez inimpoilant qui 6lait
penche sur le buc d une mar-
chinde de tablelces. 11 choisis-
sail un coq grauye lorsqu'il en-
tendit derriere lui claiigoier un
klaxon qui senimblit etre lfami
lier A ses oreil cs. 11 se reloujna
et ses youx h al terent I'auto
qu il connail si bien cai son-
vent il avait vu a sts poi iires
se pencher le visu e nwin:e de
son reve. Heureti s enid i n'y
avail que le chaiiffeur au vo-
lant. Notre homiwe en fut quite
pour ure rude fn.otion q(j lui
inlerdit pendant deux ou trois
minutes au moins ue se plaire
au goat sucr( dc ses tabltlies.
*
... a vainement cherch6, el
n'a pas vu, avec vous devinez
quelle joie, les deux petites len-
tes jaunes qui devant le Palais
semblaient dire que nous n'6-
lions pas en paix. Elles ont 616
enlevies depuis Ie samedi. C6-
taient comme un gesle avant-
coureur pour annoncer que le
droit de circuler 'oute la nuit
allait reprendre blient6t. En ef-
fet cola ne tarda pas. NOTRE
(E.L est en joie.
Les poetits faits ci gestes qu'il
soe plait A d&noncer, dans le de -
sein unique de coi riger les mau-
vals eoucheurs, ne se faisant
qu'avec la compt( ile de Ia nuit
ti de r'omlre, il vi pouvoir e*
nottr do illis inutressants cec
soirs-ci, d'nulant plus que nous
sommes 6 t6Doque de la Noelet
du Jour de An.A bient6t done,
noctanuibules imr'6nitents, pi-
liers des cafVs des uidjoitl
ou l'on s'amuse. 'r UTI'FEIL Va
reprendre son po:stle d'observa.
lion pour pouvolr voir de ses
propres i"gards >os fails el ges-
tea, les ouer ou les blAmer A
I occasion.


- --- ---- --


%


--






-1 D6ornbre'l9'29


N GE -2


-- I I~ U ________________ .-~- I


LA RIIVOLUTIONNAIRE


INOUVELLE


R


Y


S


L


1


E


Ne :laisse pas' de.Base pour a comnpara..on


~- ----- ,,-,- ---


de [Iart, la
(Airyster, le


sienUce
genieI


Ua~Iiaiie vI 6tq Ut amuiqueweult ic
biSl' c (IVCI upuiJciC t.planwis oule-
iuu a i~AWAI d ik UIIlCLlt d-tI~S I 1116to01'
1'edU ijild~Ub~l-Ile de autoUjui1e..
LUIF (I3uIS C'.i tiouvulics autos
Iwi-uecus lad~sesl-Iu Ou L heufdis-o
tuie jolidailiewivitu de [auloino-
mietiL IIILlllij)IC CujiHUiti OUtC pUS-
s11)j11k? tic -()jjj)ar~aisoLi de la per-


"A A


fot wauce de la Chrysler avec
~aucutic jerluI'nance.hile laii uae
juie de ha coaduit d'uue auto eL
IC chlangClemet de vitesse saus
flofrt puU uii uappreuli cilauliftur.
Scuicrnen[ ea couduisaut oe~te
noUUVtlie eiI~drquable auto -
seiAlcniwut eu pregnant le vjianti
et la cuiuuire itCstPossible
dle cornpreudre parfaitement cimll
bica (JArysier daus cette luota.
vtIellestisUtiouLneiI6crealuon. a
tevo ~Olati~e et r6gener6 I'alito


FRANCK J. MARTIN
Distributeur.

PLACLE GEITIlARI). -Ponr-Au- aiNcrH (Haiti). -Phone: 2539
alle ;I'expositi ,n, Angle des Rues Pavet a Rtpublicaine.


Les Travaux

Publics

A J RtMIE
Si Io Coimpndant Dunc.nil'In
g6nieur ni Chet de la Direclioit
A6neralc des Travaux Publies,
elait vei:ia i Jeremie, 1 v ,n d,'
cela quelques mois. it cut pu so'
rendre cm;npte par ses y, nx Jqu(
les valev".s allou6es pr r It's
Travaux Publics AR .v r, um du
rant celt.- periode n a.';,i t pns
servi 'L j'rand'chose.
La I). ( T. P. A Jrbmuie s'tiail
borne i, entretenir t hiei,
que mol, plut6t mnvl (que bWel
quelques unes de nv:: r cs, ;ci
ville, et 'i la campgn, i a nv o
yer des '(tquipes pourtI coml)ltr
Ies lond r ,res apiL thvique -.
vers. (',,s travaux re ,'tlcn-
daieni p:., au-delh.
Que s' st-il pass dornis Ie
d6part H i,; lIngenieu 'l' ylor,
car nous avons nppri, qu'unle
grande at ivit6 a 6t1 dt6d,;y('e si
ien q(ut ue Marlranco, i rtoni
te, conr uisant A Morvo a ,1M
ouverte <*t rendue a,-cessible
aux cam ,ns et aux automobiles
et cela er trs peu de tiemps.
Elait-c' possible '?
Nous avons toujours su -- ou
du moinm on nous ledis.:it~-!:1 il
y avait s r celle roule :Acs obs-
tacles p isque insure ronl. bles
par lap; ort anx noycns assf z
res'eini, que l'on entendait
employer pour les laire dispa-
railre. I "-s normes blocs de
roch, r bruplts surplombant les
lalaises 'e Fondelin donnaient
la chir -le poule aux malli u
reuxpts ntts qui ne voy",oent ps
commer' l'on arriverait A les
entamer. Par sillours les tra-
vaux cr. .epris sur la route Rh-


Ireniec-Anse d'Hair. all ,Avi:
1(16~ mre suspendus, iepri-, pon'
(ju', ow;disait-ovn .- u 1.r
Ie UtsianymI!ieiit el. es tra'va-2,
j ttaienl itupormitint. I v ttouv'ln
1c ( I'l Wri vu'~ de ses eauv en
('11Caet -ir"11 ~desdcr:FOI itw i
vaincre 6~ tecluioique de 1'ingt&
nijeur.
.La inouvelle :a circuk ici que
oninime :it oron, on pouvail d6-
S011nIMS alter t iiVOitUre hL(i v
b~rr,),),et mrnie plus loin,
jirisque iux lportes du quaarticr
1'V (Ioubon ))
Nous aLwiV's voulu v o ir la
hose (h, 1)1 ;L-1 it politant du
,0 IC jLIdu Im 11CC(It le o sII 1CVliss( i er
WS?'I T 11011S vo~l ~sI:Lit i 1tU ,d
((Movim.,et notre re our celle
DA)&j'irr,'isc i),I 'in siluL LA

iwu! Ai rail admit able. Qiae ne
tj"'t faire en eatt la bonne vo-
loiit# ? 11 iny a v' aimeiut pas
d4)b'stgW1& pour celui qui Nveut
bie c~lare. IX s r outes pi-ebque
t~,alev, tiroites, tes obst.cles, tes
(1I1ficl~tis de terrain disparus
A itI)t~harrasses Ia source ca-


nalit ot va jeler ses eaux horsdu
cher in que I'on a rendu large
et pI; I. NaturelKment il y a en-
core beaucoup A faire, car I'on
ne -.a pas sarreter la.La route
e -A fiilo, mais il y a A I'embelli'r
at 'eitretenir. Ce qui est de A
faith est, disons-le, considerable
relaiiveient a ce qui reste A
fire.
Ces travaux, nous ne devons
pas manquer de le dire, ont t6
entrepris et exEcutes par I'lng6-
nieur haitien AMILCAR CAU
VIN 11 est resl6 continuellement
sur les routes, A la tete de ses
hommines, aidi par sea chefs d'6
quipe,employant touted son acti-
vit6 et so technique i l' exsution i
de son plan. En meme temps,
il s'occupait des autres travaux
en ville sur la route ( Brice a
el I'krection du Kiosque.
Anssi esp(rons-nous que le
Commandant Duncan, r6p6tail
le ge~te qu'il vient d'accomp n
tn iav ou de 1'inignicur Sixto,
Ie mVnt nera pas pour rIcom-
penser I ngt6vieur Cauviv, com.
me il le minrite, de ie nommer
Ingneieur Dipartemental des
villas du Sui.


LES MEILLEU(RES

LIQUEURS D'HAITI
sent oelleos do la DistlloleI do iAIGL
X. FONTAINE, Propri6tairo
A;iisette Cherry Brand3 Beach Brandy
(r;m ti co Abricot Brandy Marasquin
etc, etc.
SItlOP RIIUM CHAMPION*. VINS
D6p6t:Angle des Rues Dentis Destonches et Magasin de l'Eta


L'Id6al Rhur

Alix ROY
Doit so reputation A ses
ann6es de succ6s.


Los) pastila Valdo uwet
vented T
Pharinacia' W.&wkA Porto-su
Pr since.
Phar macto Bourrotue A Poiq-'
an '11-ri ace.
Gr-iarlePhirinicig C* rniner-
ciali i
Phiriusci. -Br~atol AJdrim Is
d&ns tout"Is. Jg bmsreles.


La fete du

decembre

ClubdePel

Goave.

It semble] qu'une hei
6toile guide lea destinE
Club de Petit-GoAve. L'AI
do nouveau president, M
Cheriez, chad parties
movement et de la gatt6,
definitive la vigueur vit
la SocietA.
Bontoux n'a pas d6serti
sa vieille experience e*tI
mde par d'autres responsal
Maurice Ch6riez, recn
un si brllant heritage, n
dife onen son eprit,
droit aux tails, djA i
grand et beau; il no pon
drober A cette obligation.
me du wonder, il apporte
lui I'atmosph6re d'allij
Sd'entrain, deast mots desj
n du chic en tout I
Pour commencer, il
on bal le 28 du courai
sera uue grande premik,
27 clairage sera double I L'o
Ire sera double aussi : I't


( t tarlleopent, u Jazz, cel
28 sour ur a- *m* b.
des instruments A vot.
au beu irombran a notdo
sident veut un Groui
L it vie saturie de jot II s
i- a tt Haiti Ce Sl dIs
station des plaidstrd e la
i Petit-GoAve. Qa'on
sormais que poor s'
taut alier an Club de
GoAve.
ulrues Ceat le moment MaMi
e do la connqissonei do nod
action VeaU Colit6. L S9 eraA
laarce le mme, car on n past d
in da pawr da Docur
Send ls procit-vorbauz o
taledo rairoscommae aIviroe
SJoseph J6r6me entree
mai$ coImbnasioneonoseillot
recla, pour le questions imporev
bilit6s. esmite J6r6me Po, t
sillant talents cuamul6, a dafli
mo- minds ainrale, Ioindre
et va do grand arn&tir doe laI
royant 6 Enfn, costts Jo, oA
valt Ie Emile Vital Is plus joyes
.Hom. companions.
Savo II noa faut aunt ao-
gresse, tourbillon des 6tr,-ms
?rt t rianto, lolls et hbeoureu II
laquelle on so perd, o
y aura troupe, on ambade, o M
at, qui de, on fliauro En vast
e. L6 trots et lea blues. Ah I tI
rches- la belle, I'6teroelle sans
an na- movement de faux goit


Los


out un meilleur goatt
avec le froma..0
vm6ricaiu KEAFT.


KAFT CHEESE
C",il


A l'6picurien qui n'a jamais pensa 11 st pasteuris6 pour la pureotot Ia
a manger avec le fromage il y a une pr6ervationet soigneusementenvelop
d6liieuse surprise A la premiere boua- p. Le fromage kraft est 6conomique-
ch6e du d6licieux fromage americain meant envelopp6,pas de gaspillago do
Kraft.Aceaxquine sont.pas initids&, morceanux ou de parquets. Pais do
reliever le gout de leurs mots en a jou- route. Proteg6 par un paper de m6-
tantdu fromage, le bon fromage ame tal qui mainti et chaque bouch.e,
ricain kraft leur apportera un gout I fraicheethumid*.
nouveau a chaque plat. Votre6picler a le homa amariain
Le fromage americain kraft pr6par6 kraf, emaude-lelna. Seuhmmit.re.
avec les plats ou servi en trenches ou garden pour la marque de fabrique
cnb, ajoute une saveur d6lieieuse KKAFT CH( ESS
aus moe. 11 cha se touts la saveur dos Diatribltar
no inet i. est li-mme ain at Pawley Seale Corporaton.
Port-au-Prince dos.




dome I* i -


-IJi~


IDEAL


RIIIUM


ALIX


ROY


c


H


1I.i ,11 deio's
ci L.:tluIClhde


La Notivelle CHRYSIER i(77i sSedan.


- ~.. ----- --------


P'TIMLESVA A
VEF !TABLE$-

qu Vazots propow I
~a:(E'-lWnE ALSSI-cp4



,Es DES Vol[$S~SAgg~
lRinpioyea f~u
V~k1]iorJ$TA$Li


- l r~-sx


L--


r_-


--h


-- *


14


L-


-1 ~-


0


---- --;---- ------- --- __ -


r --- -.. -- 1 -


ONML- - No"_ _


-- ___ --


_1 -


WNWAI I vmmm


''


I.F. MATIN~ -


'*--" .".


AQ\ .i


-..Wlwdv..


'r


T~S)


" on


~I=jF~-


~1' I 1: bilPS


EiJ~


































uX sursaut des talons m
oal ntcc movement. vr AlM me -ob*
, chres daseuss et M.&Horn
Sdaseurs vous flogs con- De pas dou jours agent iea
Wis Avc rharmonie des MI. et Mame Horn. M. Horn et
Sde vos toilettes, votre lo Ols do propriitairee la
Wis beanti, vous sere no- .grande liPe allemande de b-
Mhe butin.*Tout le monde teaux Horn-4noei qu'avec la.
eoveair que le Club tait quelled depais bloatt dix asu DBMAIN SOIR
lrMism qui vent rendre les haniens sout on alaeIls. M A 4 hs 1/2: Matin6e
here no seraitce at Mme Horn partet aoor- t de I
moment, at m6ie malgre d'hui.Ils onut Af6 reahrtu birspe- (sute)
Allns, Mesdames at Mes. midi an Palais National par leS. )
i vod le beau temps Iti. E. le Pr.sident de la R6pbli- e a r
-pronvez-nous que vous qua et Mme Loais Boro. 0 ts Bntreo :0.50; Balcon: 1.00
score d muscle aux jar- itaient accompaguid do Char- A 8 HEUES
g# d'Aflaires do Reich allemand
pWrlez-nous, vote appoitl, et de Mme Edmund Helmc"k, M a nOn
otreappetit d joeunessel . .---
iaraft qu'une compagnie AIdallralileal Giierle des POstes i
ronome Ce la oate sgo- Avis DS DaipAr T Lescaut
1port-aa-princieu*ssehar- Lea d6p6ches pour Cap- Grand So, perli de Is U. F. A.
ce but humamtaire, de Haitien, New York et I'Euro- deBerlin jo par o rand'
Slesassittes arnies A pe par le steamer AMAZONE ,et le and
dere nouvoelle. La cave, seront fermru samedi 21 dou LV de Peande:
saccomagner,satara courant A 3 hours .m. Paul de St ictor crt s aet
iSceIshi ps rs., ls.s Port-a -Princele 19 ic.'1929 deMaon:
WON;^ ch^ms futures vicla-
It MVe Da e Ichaquo e U -Jamem RBa ea 1t sit des lives liconcie u
AWN do oa .it ia s twe at eS6lnBum l monanteexce.ption dun
S tDe tres belles cr-. ayant ,isa~ewYor,, tven roman q1 plait par as concep-
-,U d-coule par oi. dredi 20 Dacembre courant, lion mume t don't on no von e
Jes Wi fcroyables... mais est attend i Pot is oPriwl po n^ m e
etoft o Club ser" a A I dams la matin6e do Jeudi 26 able, Manon no serait plus ele
iOa vaindus do la le icembre avec:34 sace decor ............ elle nest que tai-
o main do Ia Puro. respondances et rtira daos blesse,frsgilit, putrilitt, lascive
.at vr an ne auto amie l'apri nudi do mi me lour,di- at trivole ....... .. ......... Quoiqu'il
home hospitalier. rectemot pour Cristobal, Ca en soit la posteriWt accueeilira
nal'Zone, pregnant treL tavorablement.
R'on arrive done sans 1Jas.i. VAN REED Manon Loscaut parce qu'elle
SI (C;st poo ie 8s11i Agent G6niral set 6ternenement vrae....
It Cost la grand Vedette alle.
"Ju ik mande'Ls deoPutti,qui incarne
Mason, peut y-avoar bien des
SMason. Masi non poit come
l I grand, Artiste. aye de Pretti
*sat Isouhall ingIfneel tretoras
Uamoureuse et md dle, sponta-
A unde ot compliqulie, elle sail rre,
ello saitl sou rir. La sinc&ritd
p W oins leupa. Dde Manon, Lya
de Pretty la rend sensible. C'ist
l Wre gr ade artiste qu'i lout
yoir doans: MANON.
EntLr : 2, 3e 4 gourdsa.

A Torrase.Goaden
Ce soir, on dansera A Tar.
rasse-Garden *. On sail le sc-
cfs qu'oblient depuis quelques
Smois ce dancing quia et un des
endroits les plus d lgants de
Port-au-Prince. Dapris ce qua
nous eat revena, ily aura fouled i
0 Ia reunion de ce soir. Aussi se-
rait-it prudent de s'y rendre
tris t6t et d'arr6ter d'avance so
Insislez pour la paces.

provenance,
SII ny a *eulewent qu'un FLY TOX. v anetes
I EnFerbanc avec l'Etiquotte bliue.

40",M DOMAIN SOIR
___-.__ 1. matinee:

"50

( a La ved.tte mo.ale Dolorts

_es ays queque he,,,. de" lolsRr, legaofr, at quo RAM O N A


Weols trouveree, Ia plus belle salle de bal, Ia musique a Entree : 2 pIes; Lois : 3 gdes.
t ezxcute par fn ortbophobic denier cr1 etsassi r d o quo o.ial o
b do on nationsle,lhq ueus de Lootes carts de lawyer ma so-t pas vs-


S'ompaspni q4ntrale
Transatlanlique
Le steamer aCaralbe part
de Bordeaux le 13 courant
et atteudu le 31.
II partira le m6me Jour pour
Santiaso do Cuba et les Ports
da Sud.
La suite de |Pitin6rsire aere
ieI a lI'arriv6e du paquebot.
I e steamer wAntilles patten
du AJacmel le 24 crt. partira
le m4me jour pour Ia Guade-
lou pe t la Martinique.
I prendra do fret et des
pbmaaers pour Le HAvre en
Ineatoordement A Fort de-
France.
Port-a Prince,le 14D6cem-
i IN C A
P. ROBELIN & Co. A.A(s


Empechez
QUE
votm telit we fritari"









Conservez votre leint
frais et beau.
Lea tAches de rousseur, le
hAle, les boutons, les points
noirs, les teaches du foie, et
toutes les fletrissures similai-
res qui d6parent votre beau
teint natural peuvent etre en-
levees par l'usage de

L'Exelento
L'EXELENTO
Pommade de lapeau
11 a Wt soigneusement iprou-
vi et essay6i ll est on on-
Sguent m6dicamenteux scienti-
flque partait sans danger et
d'an usage facile.
Essayez-le vous serez sa-
tistait de ses rsultats.
En vente chez tous lesdro-
guistes. Pour 0.30 centimes
seulement, il est exp6di6 ded
reception du prix.
Ecrivez pour avoir on ichan,-
tillon gratuit et le livre des
conseils pour la beauty.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
AILANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents iemanaes pour tous
tcrivez pour renseignements


Les huiles de Palme

et'd'Olive.
4 *


41 (WI
4,

V\


Le aelloyag qrelida n esl la reIleI
abslele do I salire si la aitav
de Ia bea6 t ialurel dell
ftre vlre. /
Volci Is m6thode de beauty que
dea iAllions suivett chaque jour
avart ie se fmetire au it pur ob-
tenir le charme do la beauty natu-
veils.
Ce 4lee!vas deve fire
Le malin, & midi at avant d'allfi
au lit, lavez votre vi age et (trc
cou doucement avec le Paluo a ive
rafraichissant, fualaut eutrer danub
le, ports pir to iiasspge la crome
mousseuse du savw: Kincez bien
avc de l'eau froide. Schez com-
ltemenot.


Seal & a ss d'as. rai saves pm
N'employpz Pats 410 Favan irdi.
u.a're dang 16 traitemeuia in liquid
ci-dessuq No pensez ca~que rim.
aria !fuel savon vertloiz un aeon
fps d'o'iv a otelde palmre,soit I
!ne cboe ie .ut P dmolive.
Savan purciaral v0getal


Les aBulae huiles continues Jana
le savon Palmolive tonl leas huile
do beauty inra chissantes tires
des fruits de [olivier, du palmiey
.frii'ti, et du cocutier il n
entire aucun autre corps graI.O'est
pourquoi le savon Palmolive esa
naturelloment vert, car ce son
ces huiles, it rieii d'anurr, qu'
dnouent au ialmolive sa couleur
verte naturelle.
The Colgate Palmolive:Peet
C .
Chicago U. S. A.
SA Le savon
'- Palni,'live
S li 'eti iamais
S vendu sans
Y'--'*'* --- utre cave-
lopi e de
paper.


J. D. MAXWkELL & Co
1619, Grand'hu Port ai Priince.
Seuls distributeurs pour Ilitti.
vwwwft~mmm" -=MEW


LU LAMIE

D1t
RASOIR


I Sli'
LA PLUS
A 1)111EC I P


En venle partloll.
Dislributeur E1".(I!usi.
ERNST LUDFRS, Purl ;u-P'iuce.
P. 0. Box \ 60.


Lo paper & Journal
Le consed des du ecteurs et
le comit6 de "I'American News
paper Publishers Association"
ont d6cid6 d informer les fabri
cants de paper qu'il n'y avait
aucune justification pour I'aug-
mentation du prix du paper A
journal


Avis Avis
L'Administratiuon G6nrale Envuel'ouverture prochaine
des Poste a t'lionneur d'an- des nouvelles ecoles indus-
uoncer au public et au Lom- trielles a Port-au Prince, le
merce que les tatesede Noel et service Technique de i'Agri-
du ler Jauvier lombant on culture et de 1 Enseignement
jour d'expqdition, ses depe protessionnel avise les int6-
ches pour l'utdrieur seront ressas qu'il aura besoin d', n-
lermes) la veille au soir, afin viron 20 professeurs de sexe
de pouvoir tre exp6di6es tr6s masculia pour les cours in
I6t dansla matin6edesjeudis dustriels. (teux qui d6sirent
26 Dcembre couraut et 2 s'inicriredevrontse presenter
janvier prochaiu. le plus t6t possible au Depar-
Port au Prince, le 20 Da tement dae I'Euseiguemeat
cembre 1929. Industriel A Ddmien.


HANON A 'VARIITFS
C'ot decidtment demain soir
que se done A Cin(-VariH0'4s, A
Sheures, I film modeirne Hla-
mona ). BHe.ucoup de places ont
6 t deji revenues. (cr otilre la
beaut dtu film qil conquerra
mome les plus dilTiciles, il y
aura ui orchestra de lout pre*
mi, r ord ie dirige par le ( han-
teur Philipps qui chanleri,, ac-
conpagr.6 de s. mjndolire, les
six belles vu.ises de ( Ramona ).
Le film ne se donnant qu'une
a seule et unique lois ), noun
sommes persuades que i'on se
rendra en loule domain soir A
( Varibels ).


EUG. Le BOSSE &


Co.


Ii IFILT iix~ LLFE


Insurance Go

Une des plum.ortes COMPAGNIES

CANADIENNES &ASSURANCE


vsur lt VII! i


Aoents Generauxn I


~L~Y ..IYl~e


- .-----EIIUI~4


40dmmom -Wmwmk






P iE.--


Samedi


21 DceCmbre 1929


Le Matin


PAGUS


136iwe'ANNnL Nw6878

T616plione: 2242


r ,tA ,' 40.


OE P SIN TEM Po.$
UT BE
OUN ES SE
CHAQUE GOLJTTE
UP` 11-N BDUQUE;

OTO


_FLA.':
I I;


F4 P IT U
-L-VUUS MVLL
h ,I) TALG


_____T-- l .- L1;;;r-i;-;; ---;~;- --.r -- .. --. ..-a ;---~-; - -L; aIll;i;;i~i~


~ L~ rr-CI r e--r --r- ..u m -r~~ -- -r ..... `


Cou rs

Cc IaSSi(jl LICS
126,ne 'i Ptuilosr .:liit. iilicli-
,%W~ho le Opre, SLIco's coinl-
00111 colroe chvqil io afl~c.
el.cui uns Gons.
Cotuplibili U, Wtnographie
anglai'e et fran:'aise, lbelvie-
graphie. avec des sp~cialides
pour chajiie Cotirs.
Easeignement dui li'al~us-,
de l'Augb is. 'i I'Allemnvi n,de
1'1"Aanl -- Mtho lesans
e6ga I .
ILeqoiis particulie'res de
Leltres. Sciences et Mat htnia
tiqties anx, 06Ives ott en re-
tard on 'i ceux (,ili \'lc1
gagner (I i tell1) i.

Pensie o 'i %,W*ro, T
et :agr('abl ,avcc ano( I p \j) tl
S'ad rsserilueItinirI37
ou It'ICI)neIIz an No 2891
pour ph.is~ anipjuIs ren sciI'C
ments.

* Assurez V0LIS C41n ire OCACcjti
A la a Geti i-al Aciidlot.o F~ire &~
Life Assuit rice Corponorlton Li-
mited )).- Vve. F. hivriminoiairi
Ag4ent G'rlPour Ilili.

Morale el Instruction Givique
ii l'usage !o# 6coles priniair'es,
per h"Cli MAGUL(RE1
Centre ( 'hA lhzIank in' luelle
SI Cyr.


- AMINUM 1 LINE
IUri Ste'iiiicIn ~i~ss -a Ncw Orl()r!as 'e 21 dWeembre pour
1:01t all 1 -l'FT I I'C llS J)0I 1 tdNordI.
Cv163(cc(inbrhe 1929,
Ad (4, MAT'I'IIS & Co, Agents g~niraUX.


1)ISTILEde ICPRINCE
Nm~i ~avoit lI avanitag' ,de porter 6 la connaissance de
110S .1clien (t. do l.1o-MuI'ri nce et des autres vilics de la R46-
pnl~que ltl i C(Jta prtir dIot!5 I)&cemblre courant noug serous
en mesure d'cxccTWi totleos les comiiiandes de CLAIRIN
11 e0t supei]1 0 de rappek'r A roure aiifabl)e clientele quo
ie (Na irn I ierqe dar Prjj,we qui a 06 mis Hors Goncours h
I[I-.\positioa Natio tale ina Iis de iv id
toi't-an Pfiice, le ler Dcceinbrc 1929.


fadbury's
CHOCOLATE SANDWICHES


oe VWoolley, representant
Sv i'l tz, I ', ion Vieux. Dereix, B. & N. Sada
cl .ini lk' :ntutres 6pice,'ies de la place.


Panama Railroad Steamnshioz Line
service% dA ,rdt el do..passagers entire
*NRW-YORKC (V -4- (.,' RlSr0BAI~,,u-tNAI.Z0NEi et los POREfSde~Ia,, COTE

ipoirk Eu111)1).ciis vi I NIev-'YrA c CI'xki,) id, (iilZale, Isth-ne de ~~ ra
Anal 1.-terre Eo&O rance
Mr's. (G.W. SIELDOXI & Go -- 17 James Street, 141V1*.rOOL, EiNGLAN'D


CA 1 RVIBXE'

GiFUATLEI IIANMEY 0) (
') -i Lc de I i'.l -It" '
Marseillet
-I KrtNU VF 110'N & tie 1II
SQuai Georges V
Havre
II fFRNU-13FI10-& (:'C1,141
Bo' ub '. hns/ic
ffIftymV~PnrON CiC. Ltd
95 Ruo de Maraki
Paris
Hluz'su kLRON & Cie. Ltd
lRue de la TranquilIit6
IErDunkcrjue i
huc hoy
PCO! d ra ) .


COPE N HAGI E
MI'Is. I-". A. I -N DI X C.
.21 A11cingaA. ("opefihagle

MNrsllIhNRI COE & CLEftS)
Piazza S. mutteo, No. Is6
Genva. Italie
OSio, NORWAY
Ii Lerna lional
.,,Cditionsselskad
1fA'.40~UR11, GE I(m4Ny
INMr f. Nogeniauu
Ha nbol! rg,G"crwany
GoTrouBcE w PFV
Nordisk Express
Gottetuburge. Sweeden
Rno.] ~I FDAM, 1O)LLAN.Db
Mr. H. Vogemmnn
Rettez dam, Follande


4.>


131us de

&Pannes...
LsDoubl. 3M&AqIui
Io, #neu do* privfW6

Ut caite sensibleonwt plus chow
quo todra~itte~, ~~~aaa
Par coten loiustrage et
uno garantic do s6curit6 plus
61ievisqueocuziJag6s n 6cessai.
re m e I& mejOrat6 des awtomo-
bilistes.
L~e DQUBLK,. RAGW-., ~est u
pneu sons auetap quN*~ient. le
"'Mer-neu dan~toute ha lorce
diu tere. IH ostlieatin# Aceux
qJUi aeu lot ignol*t* Ut OnMUi de
pneumaktiques et qul pensent quo
le Prix d'un peuen mostilue per le
coalt final un kilomn~tre.
Ilien ne pout se toniparer au
aiOuveau 'N EU 6WL~IPMAR
DIOUBILE LAC.LE. L'egt qViqUe
chobe dle iipeciaI, tde autjeieur a
toutlice (qu'ou 1ouvaat pa6voir
Comnie bon pneu.

TRADING COMPANY
[hiLtibuteurs popir
Id kiePublique wkiaaiti.


IMa







'U GrandraMb
%~47ies~M~Ox s ur le:V
r~oie -Intestin
Pwir clig e acilumiot 'Al
611meot.isg~r Liter 14 eft I
4 re:,sion tapp~a I". rep'*AOUsj
7 atcmaoai~~~~~6, suppriVa uiItle i

it .r'otoire dvs P :,IfIRC# f*E Pd 6 0E h -*--ft 1 dW do
K' ~\NS PH&2 ;~f % g Pit %;OJ10 r S W P110


RHUM HENRI Gardere


En peu de temps


ce


pro-


duit rcmarquable a conquis

de haule lutte une renom-

mec des plus enviables.

Demandez toujours le

Rhmtt HENRI Gardre.


L Th. LAFONTANT
Apoesotre" pour imfmo
LaaC ifr)muille,,Accessoires et Pi6ces de Rechange p
YutonM! les.
Lms L mllirs pneus el Chambres A air pour toute a
as camlonos.
;aile ardiaer .
N- f Gnc itue. Port-au-Prince, (Haiti)


our
into


,H~tieI .International
rtndAu CaM JeM 1
Nvanstert A PoT-n-ice a7n Cha-Mp do Ma6
PrOMri.' BeIle Blchd
'luv .FERIIANDINI, Pioprlftai
rbombres*#rems Cuisine ranqmias'-P onipvft smi
lnstsl1ationD?13odcrIue WW coiikortalb
On perle anilsis, lrnufaiss OapoIs thile.


~- I


------ r -ur~r II~ 1 111 -~--


3 -J -L- Al! ~_CIWJIv


aa -~eCrrrrrrrr


9 - -


* .. "St. *


* t 4 l .' j-'I P if, *. .


t;V-10 t LJu


v 1w




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs