Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04350
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 12/18/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04350

Full Text





ment Magloire
DIRECTEUR A

.8, RUE AMERICAINE 1358
TELEPHONE N 2242
____ __ __ __ _________ __ __ __^^^^^^^ i **" y ^^^^ ^^^ ^^^^^^^^^^ ^^^^^^^^^^^B^^^BHB vV^^I


SANNEs N* 6875


PORT*&V.PIUCN4 (E(rl'N)


MERCREDI 18 DECEMBRE 1929


recent outrage de al-.
ite St.-Clair que nous
nsh hier, nous ddtachons
nos lectlers le passage
I.
s avons tori quand nous
SaIn satire des actes de
patio et nous y per
'en tous ca. Ce n'est pas
ployant des propos ati-
iet on esquissant des ges.
stiles envers les ameri
que nouns arriverons a
taire 6couter d'eux. Par
riique bienvetllante et les
.tloas modestes produl-
p a r l'interm6diaire de
,Gouvernement, ous ob-
drol toujourre.s qui -est
unable. Jl est tout sim-
ent ridicule en tout cas
opter une attitude indi-
Sdens nos rapportsavec
Gouvernement am6ricain
nque.A la verit,nous comp.
Ssur son aide pour notre
ovation et sur sa loyaute
le retrait de l'Occupa-
L'61ite a-t-elle Iravaill a sti
aler la formation d'une sai-
jopinion dans la masse sur
lM rapports n6cessaires a vec
SGouvernemeut americain ?
encore cette 6lite a-t-elle
o ne conception nette de
am rapports? Est on parvenu
, flaiti A se fair une id6c de
latirvention se rapportant
iRPsys eou guard A as aitua-
tdogeciale ?
I as sommes un petit pea-
j de conleur divis6 & linm6-
ayant toujours v c a
l'isolement, penut tre
malgr6 nous, il eat vrai.
sommes enlr6s pauvres
Sle concert des Nations ct
sans d'ind6pendance ne
as ot pas enrichis. Notre
te s'est accrue pendant ce
Maps, mais la masse depuis
Sa eu peu davancement
5 si noes protestons legiti-
naent centre I'6valuation
'98 o/o d'illettr6s qu'on vent
enos ayons, nous ne pou-
a pourtant pas jurer qu'il
n'm existed que 50 o/o.
La discipline est abseune de
in mceurs. L'envie et la m6-
paralyseut notre 6vo-.
ion social. L'.golame agres-
fde chaque individu de
ite est si grand qu'aucune
nembl6e libre, c est-A-dire
rant absolument sa a a ans
.Atrainte ne saurait prendre
Sd6cision sur l'une des
Motions vitales pour le Pays.
Aussi bien, le Parti National
'ogressiste est uo de la n6-
16 que le people haitien
trouver une tormule de
loppement sous les aus-
de rOccupation et du
t16. Tous ceux don't les
.ions sont conformes aus
mmie du Parti, maii
as trouvent en m6me
lea contempteurs du
de ce Parti et ceux en-
t plus nombreux qui aftec
Sde professor des id6es
es ia cells do Pr6sident
denient A ce jranud Ci.
.le droit de crier et de
un Parti et vont m6me
"'i en contester 'existen-
Biis pour inttresser I'e-
A leur champagne pas-
its ontconvenu en
reoce de s'intitaler na-
BMates. W les pseudo
L alistes.atiensa qai n'oatl
eaore 4itina quoi consis-
^r eule na tionalisme,
nt-lis organis6as' en Parti?
1-il un programme? Ou
ce qu'ils veulent ? Ou


leaur supposer la noble
Ution de faire progressed
ation sans aucune aide
IBsai et mans aucune at-


teiate aux traditions nationa-
les, ni aucane modification de
not institutions. Or, immi-
diatemnent on se rappelle que
nous avous constamment us6
de I'aide de la France et quo
gev6ralemeat nous avons la
falblesse do nous seutir humi-
116s par les traditions ances-
trales. Et puis uos institutions
inmritent certalnement d'6tre
modifies ou perfectionnees
pulsque depuis cent ans
qu' ees nous servent, nous
avons en plus de debaires
que de succs.
Dira-t on que le Nationalis-
me consiste, pour see adeptes,
dant le d6sir de la d6socco-
pation du territoire et de I'a-
brogation dor Tralt6 ? Mals
alors comment esp6re-t-on
atteindre ces deux buts ?
En d'autres pays, les natio-
nalistes sunt des hominmes
d'action conime Charlemagne
Pdralte., Chez nous, ce soot
des sages bruyants, aimant
les discoans, lis dissent aux
Amtricains: a Nous savons
que vous avez trcpde preju-
V6 de race pour nous aimer.
ous vo.s detestons parce
que vous nous faitessouftrir;
.conprenez-le done et ailez
vous eOD.
Le Gouvernement amdri-
cain sourit et n'entend pas.
Le President tenant compete
des easeignemeeots de I'Histoi-
re et des nce asit6s de la vie
interatiMale, raisonue anu-
trement. I sait que la Grande
Nation amie nest pas ueu
nation do proie, mais que seo
institutions soot trop bWh
et son daveloppement 6wono
mique trop spleudide pour
que tout cela ne soit pas blen
dfendu pour le plus grand
bien de 1'Humanite. Cette de-
fense exige que la paix !tgne
Jans le voisinage du Puissant
Metal; .ue relies petites na
lions (Cubaine, Haltienne et
Dominicaine) occupant dL.s
positions strat giques de pre-
nier ordre relativement au
Canal de Panama, doivent on-
retenir avec les Etats-Unis
mour la qui6tude de ceux-ci,
es plus 6troites relations; que
security de I'Aigie ne sera
.rfite que quand tous ses
roisins petits et grands auront
a int6ret puissant A sa con-
iervation et A sa grandeur:
roilA ce que depuis environ
Sit ans il nous enseigne sou-
oerainement et fructueuse-
eat.
Quel mal apr6s tout peot
:onstituer pour les haltiens
i'exercice du r6le de moniteur
politique par lea Etats-Unis
pr6s des peoples du Nouveau
Monde ?
Et comment le Pr~ddent a-
t-il suivi sa vocation de Grand
politique ?
Fournir des possibilities A
l'6lite de sortir de la g6ne;
tirer la masse de la misere ;
cr6er une classes interm6diaire
entire 1'6liteet la masse; rata-
blir I'union dans la tamille
haitienne; d6truitre le cosmo-
politisme dans l'6lite, I'atta-
eher A sa Palrie et loI inspire
I'amour des entreprlses gran o
des et durables; instruire la
masse et lul fair connaltre et.
aimer le confort pour l'entral-
ner a produire de plus en
plus. VoilA dans ses grades
hlgaes le programme de Son
Exc. le President Borno A i'i'-
trieur du Pays.
Pour accomplir cala il nous
fant erganiser un emaeiga.-
ment pratique: de Ia nos eco-
les Freeman. I nob ltaut des


routes: les Travax Publics
s'en occupenL Noes avons be-
suin d'6tre coanns: le~m-
vernemment encourage les tou-


lerons au l


nal Progressit e


f.~ai~eparon bguetedo LA PARMSEMv(
Monsieur rtp-6 est 'Itentif A4% ,~PhIme r
tueamesdo Sao. gpe, Re ,WRVrp
cOnsIquS es Sur Morsilee otruIamoia elitqoc
Icm 4a s t sr alcoholl daus le A Now d'des Etcn" nri mala's
Adbv~pppinent do leur nmodb&i* a~OR
doe ptception. A W IN ru~~, e 4
-(La fin d demain) Centre qi ckI iur Ituqll, I


9t 4 A


I


SENSATIONN[.IL

La Maison

KAWAS Hermanos
Olire',A partlir de lundi 16 DWcembre courant uoe occasion
exceptionnelle en vendant divers ofticles de son stock A ties
prix, vraiment in.:royables.
Vous y trouvcrez des Ti.ssus; des So'ries, des articles
pour hommes. des partumeries des meilleures marques de
Irance... Enfin tout ce que vVus poaves avoir betoin pour la
fin de oIanne.
Depuis hier des placards ou 'ligurent les prix soot d1strii
buts 6 travers la ville.
Ne perdez pas cette occasion unique.
Allez tous chez: KAWAS HERMANOS

La Maison

KAWAS HERMANOS

Vient de recevoir an lot de Costume de hain pour horn
me. Pemmes et enlants, et Jes moustiquaires qu'elle vend
A tres ban march.
Profile en.



Cordfnnerie Monl- Carmel

Hyppolite R. JEUDY

rebrlcant de Lbaussures
t1722, Grand'Rue, 1782 A c6t6 do la Poste.
A I'honntur d'annoncer 6ises fidtles Clients tant de In
Capitale qUeT des antics vities, qu'tl'occasiou dsi Fetes de
fin d'anure, ils tiouvelont des chaussures de toute frolcheur
e1 de toute beauty, pour homnmes, lemmes et enlants, de
i'elits souliers d6couverls vernis pour hcb.s, lea marchands
pourront trouver de grands assoi iments de chaussuris qui
pcuvent itre livrccs mcilleur luorchk que partout ailleury.
Les commandos sont exfcul es avec Ie rumie soin et la me-
rsee promptitde.
Souliers de Teimnis, quality ,.ull'6iieur pour lihmmes Ut
femmes.



LOTERIE
Do P'Am oiation des'M.lembres du Corps
iaasegmmmt et du Coamit6 HaltUen doe,
VAliane F ranga-so.
Le prochain Li age de cette loterie est fix6 nu. Dimanche
29 icembre 1929 '4 9 heures du matin,au ThalitiUe Parisiana.
Le Comit6 administration est heureux d'aviser le public
que la noovelle r6partition comportant uo plus grand nom-
bre de lots Ragnants est la suivante:
1 Gros lot (.ourdes 2,000 4 lots de 20 Gourdes 80
1 r Cr a 500 75 to's de 10 750
'1 a 100 2 Ap. du ler lot 25 Gdes 50
2 de 50 Gourdes 100 21 du 2e lot 20 40
,2 t 25 a 50' 2 du3elot 15 a 30
4 Lots se terminant par les 3 derniers chiffles de
ler lot Gourdes 10 40,00
45 lots se terminant parles 2 dernier chifires
du ler lot Gourdes ,00 225,00
,- - -. - -, - ., -

m UESDAMES, voulez vous faire plaisir A vos enfants ce
les 6gayer ?Si oui, allez chez

H. Balloni fits
oft vous trouverez pour la fin d'anne, un grand et su
perbeassortimeut de JOUETS don't les prix soot excel lion-
nels et d6flent tou'.e concurrence. e "


ristes a nous visiter. Pour la a
protection de la masse pay Dem 1 fmIreP
sanne,la loi de 1902 n eat qu'u
embryon don't le d6veloppe- A I
meant etonnera et subjuguera iC i(
bientdt les sccptiques. La re .
ligion catholique a vu accrol. Avec ce mouhement exces
tre ses prtrogatives de reli. sil qu'il y a
gion d'Etal Mr la derniere lot i i LA PARISIKNNE
aur le marnage et lets aalres ie, ndant Ie derniaers jours de
vultecrchktiens construisent I Ann6e, onus veus suerons
partout des cbapelles et des l'idee de fire vos a sala de
temples. Voyona ce quest de. Chaw.ur. d Costume
venue la Capitele en peu de du nouveu Stock que cetta
temois: on la eroirait trans- Malson vient de recevoir.


ii eixait ipossiule (!e men-
tionner la presence de tous
les iuvit's.


AVIS
Empressa Naviera
do Cuba
:Com!p.agie C(ubaine de aligalion
Le steamer f(Guantanamo.
a laiss6 la Havane le 14,11 est
attend ii ilesamedi .21 trl.
eu route pour Puerto Plata,
Santo Domingo et San Juan
de Porto Rico.
De retour de ces ports il
iouchera, Port au Prince le 28
el partira le mrme jour pour
Santiago de Cuba et la Ha-
vaue, pregnant frdt et passa-
get s pour ces dillerents ports.
tour tous renseignemcnts
s'adresser ia notre agent Mr
]Bafael CERVINO VASQUEZ
MaJion Chrysler l'eta e.
Grand'Ruc.
I'. 0. Box A 126
T6rlphone 3250.



r& AS1IHMEI
S OppOasslon, Catairte,
rooatuff.,waun,.
ut T-,a v I r. .inrto1 a
-an e r 0r 10,
CIGAREI' L3CLEM
cPOUA R CLERy W




Grandra hais


sur le Vin

A partir d'aujou'i i ui la]
maison Lope Pivrrn talt un
grand rablis str i lc zs ron
ge et blanc.
Pour faciliter lear ecoule-
ment le prix du gallon a tt.
ramen6 t Six gourdes.
Que les clients s'empies
sent d'cu ,r, i tir. C'st cson]
nme etrennes q ue Lupe a faith
ce rabais.


Saincdi, 21

'De'cem bic.

On ce radpellc fInlle leO.0
Y tLCABALRETav~ita llinon-
c,6 pour le 7 DMceinbre une
grande WlA e I'measion de
I .anniversaiire de s:i crha~lm.
Ce' bal qul devait a voir le
plus ran t tii Icts aetiIt~ii avti
distriicl ions cet de la vie j')
yeuse av At du Ire jourii6
A vauscie dela Irochairnation
restreignant le droit de car-
cOIt r.
C'esl nvec plaisir qu'on
appreuidra pie la tC-te ur-.
lieu SAMlElDl 21 D1,.CEI1IWN ml,
av'eclc rnirne splend~de pro-
gramIIIn. e.
habituels.

Uno omission
Noas nous emipressons de
reparer unc oniiss~oll(con)-
mie pu n otrv 'relmrtei 'i
I rolOs (III Corti lite-1-1iti (IU II
niairiage de' saniedi.
Le C(:harg6 d Af'Ii es du
lBeacl,.i~llemafl(d eMt Wunie
I lelmacke assistant en i l~et,i
]a ccrdnionie ntipliali, IIt N.
Slices r~servdes aux nwem
res dn Corps IDip'loinatique.
En notis excusan titfhj)Is
d'cux de cette ornisniio,ubio.js
pretions occasion p0111'1
prier nos arnis doul I~les t)s
I-,t 0111 ps t6non Plus pbi)011s
de ve pas Bols1 etivtiizloir
les cxigcucts (le la prol~essioii
nou.S aytsnt. faitlI'obliga lion de
!doiiuei bans rethird la ida-
lion tie cette Ibriliatite Idle,


... a vu, sameda soir, & Sea
Side Inn des genlilhommes en
habit et des dams de toilette
qui ktaient venus, tout en de*
gustani, des boissns Ires fine!,
regarder le clair dk. lune qui hui.
lait la mer de blarclheur. On so
demandail, etoni., d'oii pou.
vaient ils venir cn si grande te-
nue ? Quelqu'un de tres rensei-
gn6 murmur 6 l'oreille de la
petite amnricainl qui dansait
avec lui et qui (dsirait tant a&.
voir d'o venaient ces couples
en grand apparatt:
-- IN viennent d.t marriage.
LIt Cest bien viua. is sorlaiv1vt
eii droite ligoe d un wariap
tI -s chic, o tl is avaient bu et
m- g 6 des t hoses tres flnes, et
en compagnie du public Ie plus
stlect qui soit.

Assurez-vons contre aoeideat
A la a General Accident Fire &
Lite Assurance (. iporation Li*
mited v.- Vve a-. 4IuniagbIm.
AgeMt uintral poulL.-


..a vu un chauffeur qui ache.
tail tin hol)oUI f (ez Utillgarli jisla.
Discussion pour le prix. A IaI flu,*
le' chnufleu' exasp~r. s'eaa alto.
ell criant:
C'esl bien 9ai IIIp Ie, je lo
pa'endrai chez IATCIEN Tit. LU.
&FONTANT. Ce sera toujours meil.
leur marcli6.


'I. aa dinii r&IV coura11ge avec
Nquve ilUlde fnos grand,- comil
nleiacis a ils augurgi it, ell a oinls
(I'de til a11iblt'illeaa deiiii tou.
zatine e tcCocos. La auiarchande
s'Mait iistallta smisls a galerie
tde son aumagasit. E'lie LaVtat sorti
sa mactactic du Ipaaiea' ot. .'em.
IpilaiI dc-i dizaiahfs de cot'o'.
Le Cmn fr~till Iui (11l :'11-8:
tI'lL' coU pl. Soiis les ,uoip.ai
t ie 1.t1ia.I e I 'vlea i gieail l(its
I1tials. (CImilaa 1. iue 1( oni-
incrkF~tiat zaval IJiim de kl'oii
lli~tlr le ii lit ii l isait A L j)C,-
ltealia uachel n ic iMwra'uae:
-- Cou ju',.caicoac.

de fai1:11.i'.. A1&:i:s It' qu';;lil IV
iiprs t- Sm.'ac kit' Ville (to.jtae'
tli ii valil lppoile ses a pinles
SUCCeSSa yes.



ta-ci dalis tite an.' soata0.1a i0y
avail plusie urs aitiis (ul U cua
april's avoir donnlate Ia iaji
lous ses camanaaadc s at avisa un
attire aziuins jelnai c il iii(lit
L'lionuini ie le Ipj'iaI surtiae Con-
IAi. Le jemcaan omme rlpuara irm-
maiav(i'IealIitl I afplc el dii:
Oh Itnaicllu aaac
Ul.uiitre a' 'ivjira~tiag
nisaut s%()It oi ir 4 *a aa'ore uu
Ii(cU, je (' 11'(1i1I atill ac ta~
ic pHc h!It i lSB
droat, niais a%-iiil lint, cii recti-
tuiatl SIiua (h Ic i -s ijme
naenparl,)ile'it L I ahell iitdo
'tl1 cceur.

11 (lesce~ldait la rue des
Casetiies, ell jaque~ttv lci l itela-
]on, e pti jtalon I L3 (&. St's 3vux
&laicnt courrotuc~s (0 Iori'qual
rent'ontia il S'sun-,(itcem an un
cailaIiart de, till (IV ces c(a ipa-
gnons de bairubocluc rjulite '(n sa-
wue dIm dinirie td'1111 geste de Is
iuaffii,11 eneruv:aa son cliapean
ca~a 'nonacuscineikl, Un tinar an-
tie Iui (lit alors, en i ant:
Conuue vous des ziai'i~iial1
alion (lie)' ari.
Lui, lr~'s ci~aimie c I la'~s distant,
I'a6pondil, suns s'ai I ocr de mar-


h


C--le .1


Ionlempi sufftaamealtIonq, fie i

esuJ Ane hviigoSII
Deal roy aisiv


i;--- -- -------- -- ,, -.-- -~I-.il










L. MATIN 1. Dcembre 1929


N -L--.-


WITHIN ANY AD ViANTAGES

found on no other

low priced cars. .


nlodlu zc t cI ci~li lfiqueir tail
de la non01 l~e Su pc nvi(-r i I)
pet Qoa:I i c le p! us avwnct tde%
fitflltosollnif 1i L.Cs. La Wi P
portliiwts(Itaingencid.uI. uti-a-
rez im~s tk it, 41:. ri uts anto-
moifles ~~o~i. ii I ois fIn ph11
chors (pi'dite.
ces avan!t:ig(s, Son I I cs I.ci us
Sill' ljl;t !c ItIl'l'-, le SS v lIttI(
de nt H r UI I.V M Ic ;,icre-
sorts ,vitii ci jpt iqIls cl tj is i
el Illm uulmunur.


Ldes aiit; l ohiltiS imipoi.
thitls de latWiI)Lwe ot Sol ex-
celnc e (fI& li fl c ion1le ;par Ia
muain i.En (ehoIS (de Ia beauri
(des ligoes. cetini ties couleurs,
ha 'gr'.iude Ionguiellr (elcflpat-
teuicnll ', it Iagcui' de Ia car-
r ()sse'iCect Ic c' onorI i t~trieur ,
s:t gran 1t I force ('I vi rigidi t,
t ill f'lCCleal~isiC jpat'Iait (11ii
l,11t tli', V[c ttonjd iaN'os exi-
P I) CS. [.111Itv tsid t tuic co.n' o
1.1 IJt'iii c('elcid"ICsa (onl-
Is(Jrllt lit; IInl i ii s g r)i iait I vi


Boulon de contr6le
par lc doigt.

Un bouton plac6 au
centre du volant tait
(6emarer le m iteur,
al'ume les phares et
sonne I'averlisser.

Tos les pi ix sont
sui ets i cihaniements
satns avis au prrala-
).e.


THE SUPE/?IO



VAII" IIP I OrUw R


Anion KNEER

l)istl'il)uteur
A 'ol n-Prioce, lnili). -- PHONE, 2.18.

Les lelles Aut los de la Willys Overland.


Noi vel les




16) Dheimbr C.
Le Japoin et leas Allmne-
ments navakls

p onais .` a icofltrcl'cIe dc. Lolu-
dres Sot:' vi uiv~s 1) ( tacago. Its
sotit SC S Ini dite-:tioum de 1Vex-
premUiL' 1iitnst e, Wlicupo W.~ -
Jkgtslij, .' Ijc J4,mi';'tl T.~shiu
Talmdi I'.
It o;t nt', !o' qu. It' J-itpov
SOVt~t-oi c le P'i sdti II
H-oover lit Ic, j Iani a1cut u du
riducliv.' ci ---Li- It liloltliotI dt
Month) e LAii (t lilt litt ts ic u
tions st i a :Iuti Ctie d7,pout
cent dJan'- h's loru us rm'vals au-
xi a ii es, Son ha i lot du su~cc&
A Is C( Pltt'lC .1 (tlit :t( Commi
me autxt' ti It, Iloponi no di'
re 1), s i ni'tvt, narti iutstvi

COitlpai. 't -k\ Il alw t IIS o 'V.' II I
de grim.. s I i ce-i iiavatlcs. \()it
Ces 111)t'lt 's (pit' it.'s Ol~it tic
IPJ (.S I at ( ,.'t.ncus quie
it (it 1,' p p it L rtc Celil,
P011~t iii ItO le h hiIVt 11
Ao i: -r i ii, 111 L'1 J v
tI] i tn Oct: t .~ i
W .,i i ; 1i 0' .:~ o, 1
VN oIl 111)' ii !i ~ :I- Ic:, dis-


Coulp de chores dtpcdent du Un building
itti Wt it (It, tt (Ii-isclt OnS.De do 86 stages
pr:. t-ni'i niissonl itin~'vitables NEW-YORK.- Fred. F.Firi th
:Iu si: jtl t d ces ye Velificalions. a achet6 irs tereains ur ku-
IAs Olici~it Ia '.I'dVDl celle con- quels seront fcvs le Ihittze
VLI UITQ COMP1. till Y' erl POiUquicod'cra 7.500.000 dollbrs ei
01oSiltlr i C t.aI'intenlion de coostruire un
IICAGiO--Le's d&I~gu~sja-building de 83 Mtages qui co~tJ-
Ilon~ijs ai ljon~irence ic',valede ra 23.(.'00.00() de dollars.
LAoti-'s 'out ,imonc&qu'ils die
a iith i onl 71 a1W I0our cent.

Nouvelles
Cibr~monivs en 1'hon-
iieur deiiartyrs diversas
1( -- I s 'rcuii;~oi's ('itt Par radio
i'dlmiCLe (i tis 131; Ii-tyrs an-1 I E KIN-- Dcs #ologij I's ont
41'iis t (li l It.ell h nI (1I t asiique trouve des squLlelles A (4ow
dt. Saint t tt It If. Axs lwillyrs ont Iiev, csquelles prouveownt le
peed u te;,~r it% W n dl dcidait guide dcs anc~tres de I raco
Will en i ,peti da *,' !Ia pt iodetoni hu ma i .e.
~III k ~.C111r c I(-,>es de filnui- lE'NEVE.-- Une granidcchas-
\'VI Il I e t h l IH. I Cs c~r~ino- se par les airs, airangige par le
tiles ont eu lictien p I p.ence d' I baron Rothschild, a commence
Ptusieuis ca Ii:"sinqucs aglais quand I lieutenant NMitteelhol-
kcI d&vocata -iciwt IIS ciulemnent zer a laissi Dubendori avec 3
:'i Borime jlO ccitt occasion. passagers en route pourie COUire
ih C-01 dill 1 i I1,r01 1111 tait l parmi o ICe 1!3ro nsera rc Iev&.
fs it uvur. IxI P'.pe lPic XI LONI)RES- Fn adlissecn nnt
AI'Iu'1%) i~ x I!( I.ax cartit sutuji dle Ia ruoIt le tIC hineIde
f1UIN ("I fi.ll; U orietlel It'est tii 11)0 ar t iftis de' Iron-
tv!!)t' d, hi % It li Sacrt pCS (IU NvOd Je se ioindre ax
commuiiistes poair nturcher stir
Na tk; IIg.
A \'.\SlIING'I*ON --- La r, due-
tian des taxes de t160.000.000 Je
Pour 'itidependancee dollars ay:!nt 0 6pprouvie par
cieR Philippines le S nat sera sgrie bienfttf par
\\V \SWtiN6t -VIs 1 propo- ie Prfesidenl floover.

I I4' r" st1,11i1) or oEMPHYStME
t-n~e: en dkOPPRESIONI1
u' vettut' ~.A'11 ISI gIm wi I")0 Op1ftfs
CLIS l t' otC1t(IatII r NB que Ics I IDbulSIl
I hilippincs soil pr~tes pour Iv rnafte
sell -ouv'crment. NW-%m


t A litredocumentaire nous re-
""* "" Conserve la peau fraichc
produisons des journaux amd- onservea peau fralche
ricains les tilgrammes relatifs
aux incidents de ces derniers et atante.
jours et eclatante.
Le DRAKE doe CAYES dans des pots minuFeu'es
autrement,sout susceptible, d
obstrues par la pouseilres, p
Le capitaine Roy Swink a en bst ertiso p huiloeus, par l I
voy6 son rapport sur la col'i- El:e emptebeut ia forutaUo
sion sanglante des Cayes. as boutons, aca6s o autres affeo l
course de laquelle 5 Halliens onl bouto, atle s ou antre sf
616 tubs et une vinglaine bles- L o Is poe..
dLe C6 dcembre le paste de N'empk 'ps avoe
rorbeck t lphona que 50 horm- _N o nirpdg to ?vm
mes monits marchaient sur les tor dan. No e trjieamert aid
Cayes. Une patrouille do 24 s- Nnual.SvoVnsr. eS p oasq
homes d'infanlerie de marine ports q navon wrt, oum a
fut place sous le comandement Von I o tl? t dsomme alS
du lieutenant Blanchard; elle d builes d'olive st depalms, ih
tait arm6e d'une mitraill euse frds rals Ia beaut, Danm e prchos pre iquo Palmo
lourde, de5fusilsautomatiques, eiltpas )a beau A. Dalnvotre propre totrit, 0
de 8 fusils Springfield et de O Au dessous du rouge app!iquo reiz ou. q le savon Palma
-'-l atonali avec st t uasou de la couue quoe rves.acheoles las band i
pistolets"aomaq es. le l-unie dpoudre, dolt s trovers dt oI motPlmolive on letter
ten n irnde a et lle"- une peau naturellement belle. Poear '.veloppe vrtl,et le. stan r
tenant rown de gendarne-. conserve la beauty decotte peau derrilre I savoa portant Is
ris parlrent en reconnaissance eeve oujours fard., confor Palliv.
La m disi du lieutenant Blan- lotment 1 ceue rtgle uni"verlle- I e 1 vos Palmolive nWet Joe
chard 6tait d'empchner lea ma-t ment rec omnaidtc I vendu sani *vo'opp.
nifestants denrer aux Cayes. Ceque oir,vandevou" -etre L en secret doe Palmoli
Environ 400 paysons A pied s'& a Itmaslez vote vis3g et votre son milange exclu4it et
talent joint ls a premiere co- count avee ue mousse cr-mouse do un des secrets do beaut at
onne d 150 homes; dex de Palmolive St ve-vou prit dans le monde. .
leurs chefs fuirent autorisks hI vos deux mains. Le d huold de
entrer dans a localit our 'as- palms et d'olive ddlicatement com
surer que la gr.ve avait cesse. b e s la mousse riche agis
Le capitaine Swink ordonna ,ent comme un lubrifant sur Ise
au lieutenant Blanchard de faire tnt is n de la peau. <.es bulet s
tirer pardessus la 16te des ma- arrivent iusqL' la proa e pM.u ,ea
nifeslants sils voulaieut traver- celtr deuxinme ecucho (ontmfej& r
.server lb riviere. went reouvele. Els plotlrent )i
A ce moment, d'autres mani nt re. l p
lestants s'avunccrent dans les J. D. MAXWELL et Ce,
buissons sur les flancs de ln 1619, (Grand'Rue), Port-au-Prince.
troupe; quelques-uns marche- Seuls distribukturs pour Haiti.
rent sur le d6tachement et un 1-1 ..... ..- --
homme mordit meme la jambe
d'u o .o rLES MEILLEURES
Des pierres commencerent bj
omnber sur les Amnricains. Les LUR D T A
fonenonnairts de la vgle aver- LIQ U EUD'H A I
tirent la foule de se dissiper en
ajoulant que les habitants tra- sont colles do la Distillorie do 1 AIGLE
vaillaient, mais lesmanifestants K. FONTAINE, ProprlttaIre
ne s'dloignerent pas. Anisette Cherry Brandy Beach Brand
Plusieurs coups de feu ont tW Creme de cacao Ahricol B,,ndy JMarasquin
tires en i'air, mais Ina toule en- etc, etc.
couragee par le cripuscule, ne SIRtOPS RIUM CHAMPION VINS
paraissait pas iatimidee. II sem- D6p6l:Angle des Rues Dantis Destouches et Magasin de I'
ble quell attendait le moment ._ ._. .. .
propice pour marcher sur la
De nouvaux coups de fusil La peau r
ont let tires sans que la foule A
se disper'sal. Tout en lanient 1 I1P11Cc
des pierres, elle a commence de ueus nece ,
traverser la riviere. A 5 heures
de I'apr6s-midi l'obscurit6 aug- I stOesot.
mentant, le capitaine Swink a site ce savol
ordonn6 le feu. L.es assailants 1 _.,
so sont alors disperses laissant .
cinq morts et 20 blesses sur le -0- --- '
terrain. Y compris les carton. -
chies A blanc, 375 coups ont t16 *
Washington, 9 d~cembre.-
La Chambre et le Senat ont exa-
nin6 aujourd hui la recomman-
dation de M. Hoover sur 'en- CE SOld
voi d'une commission d'enqulte .
en Haiti. Edu cation 11 agtt doucement sur
MN. Huddleston, repr~sentantaores de tell faVon qu'il
d6mocrate de I'Alabama, a ou. de melle, foy qu'i
vert le d6bat. 11 a d6clari que l rince meux qunenettoyer. Cest
a quoique M. Hoover ail hirit avec Jean Dai combination de savon p
lia situation de administration En're : c2 urde la peau. 11 dissout toule tl
Coolidge, il ltait responsible DEMAIN SOIR e saletet aide la peal
de ce qua 6tait arriv- depuis le La Pocharde 6tre endure et douce.
4 mars, el, qu' la connaissance .itre -n 0.50; Balcon: 1,00 9 I
de chacun, iien n'avait etl fail reBND lDon : 0 L e en
pour empicher la situation de VnNDREDI
devenir pire. II a proclam6 qu'- A la demand de clients i Savon pe la peau
une lulte entre indigenes et in sr donn, lane ]sPcIles: Produit une mousse 6pal
fanterie de marine serait eun i avnuit c Rimsky. excellent.
massacre et non une rencontre Qe eous viennent voir ce II adoucit et enl6ve lea
ni. Johnson, rep'..nan chef d'avre d'esprit parisien, gositis et tonifie le cuir,
publicain du Dakot dui sad a car le flm part en provinc,. vehi. 11 aide done It mainti
pris ia defense de ladministra Entree : 2,-3 e 4 gonrd. En vented che tons I es
lion, en disant que le prEsident f t-7t ce busles
ne faisait qu'extcuter les terms guistes. Pour 0,30 cten
d'un traili passe par feu le pri- Ieulement. I1 et expldii
sident Wilson : VI tI reception du prix.
Nous pouvons certainement EXELENTO, MEDIClNI
nommer une commission, a-t ii CEsR COMPANY
dit, pour itudier un goan qui Pearl White danns. 1I'L\NTA, GEORGIA U.8
om erat Hasolide. Par Amour Agents lemandes pour I
A la premiere occasion, le Le Grand Secretl. y.-
gouvernement am6ricain se re- 0.5s. "crivez pour reaseignenei


tireanit, une fois Mlabli, un gou- --
vei cement stable, car il ne veut rile etaient i tres misirables o il |'ll|itralhe Abiltae
qtiu'ne chose dans celtelie, c'est a exprim6 sa conflance que tout
donner aune chance an pauxre le necessaire pouritablir la paix Notre deuxi6mne 'nu
peu le. el assurer des elections hon. du mois tant enprepa
aL'nction des troupes el du nctes) serait fail par lea Etats- et devant paraltre eltri I
gouvernement amiLricains en Unis. et Is lerjanvier, uous pr
Haiti, n'a beso!n d'aucune d6- M. Shipstead, faisant allusion lea aboun6s retardatairies
fense. A une visit qu'il fit en Haiti, a de Ia Capitate que de i.
Au Senal, la communication declare qu'on pouvail y acheler viacede nous aider ces
a eti lue, A la requate de M. de Ialcool pour 40 cents, le gal- ciA mener A bien notre.
Shipslead, du Minnesota. du- Ion, et que, cependant, il navait ardue.
rant uue sus&"nsion dui dbat vu aucun indigene en 6tat d'i- a nee ng n~t con W
bur le tariff. snateur a ex- vresse. I'as un blanc, A sa con- I .i eS1 c 0 om[
prim& levan que Ia commission naissance, n'a eli tue depuis one vingtalne de vues
nomamn ne fasme pas le silence cent ans en Haiti, sauf un horn.- ates du Pa.
sur co qui se passe en Haiti, me ivre et les victims des sou- .La Rdaction
Disant que lea conditions do l vements. 1732, rue du .-:oir


I
No


qu'
r h~
"J.0

tud.

i ,d




4C
ar~;


ly.


list.


Ulm





dIo

All


-.I. -~ 1 - __L-~


ID EL RHiU


ALIX


ROY


- '1 Irl~ ~~


.I- j~rA


' -2


____Ai






LE: I A')wf'pi IR Dtcen rcI9IP29


Toutes les Polices

DELA





Dmprennent la Protection centre la

Foudre sans augmentation de taux


2ug.LeBosse4Co
fL BoI#C


Agents Generaux
[lt/lB ,d^M~itHM


I


Une rare saveur Suisse.


Us eks ojilseguusencrnl 504831#
de fronawes sisscs s o.. e l reemae
Krall, alors propremehi fallil IIpro-
'doi I&asaveur rare e dlicaiestedo
Sfromage IRAFTSlJISE. Fj
Le goat oatsi sirickelo sitmlleur,
A sidifltrres.1cetdislisaciu( quo j10q'A
.ce queogt easlauetz -csay Ic Ire-
wage Krollt Suine ."Wmv-Celsai-
jirez jamais Itsdefices 4e ecctle-aa
j velr qulque.-Pasanmm aure J'tgal.
11om. dsic.paquebel, ci ereernu
Ic~oaemables et em i d2io u ponsp
. mequc bul,l e fre ebie K rat ali iie
o'a pas derotic -re~t-mballagceme


?a1rde s~l le J irt iftaiM C
ha~ If a Iya P&Sdel sklbage
sic 04188wc. Ebaque ueceam oat
ka manger el chaque fromage
IIAFT SLIMSE quo v ehs eici
Nile Weoe elaIs mieur jimariaahl.
#pfieh r a It homage iu'utt
L.,aaozlc u~ribuia41so-
yaz bir de regarder In uarifao
cemmerciale do Iablwqme .KhAt':
CHEFIE"
FAWLI V 1ALIS 4iiPORATIoN%.


-- -


H. Chalom & Aboudi
Rue Courbe, Anolen local lSilvera
Saooursalo.
Angle Rues Courbo & des Pronts-Porte
I iennent Yde recevoir pour les idtes de fin d'annde
Diagonal noir superieur
Serge bleu marin
Shantung par fil supriceur
Alpaga noir
Kaki jaune anglais extra
Bas sole supnieur
Chaussettes de soie
Voile suisse brod6
Baptiste imprimA supirieur pour robes
Organdi brod6 blanc et couleur
i Cretonne auglais superieur
Damassd beige pour matelas
blanc set couleur sup. pr nappes.
Crepe de cbine imprime
Voile de sole uni et imprim6
Cravates dernier cri


Une GrAve au Mexlque
Mexico.- Une gr6veldes em-
ployEs du chemin de ter Mqiico-
Vera Cruz proprit6l d'une corm-
pagnie anglaise, a commencE.
On ne signale aucan ddiordre.
La compagnie va tenter de
maintenir de service, car tous
lea employes oe prennent pss
part A la gr6ve, Lea grdvistes c t
et la compagnie assurent, cha.
can de leur c6t6, avoir en lear
favour la majority, des employs.
A Terruase-Garden
Le public chic apprendra avec
plaisir que r Terrasse-Garden *
organise poor samedi 21 ddcem-
bre one brillante soirse qui aura
le succ6s des pr6cedentes.
Et pour clore I'anne, la splen.
dide salle de danses sera encore
ouverte les 24 et 31 d6cembre.
II y aura un orchestra de pre-
mier choix.


PHONOGRAPHES

PEERLESS *

Portatifs aussi sonores que
les grandes machines.


SPrix :
Dollars.


18 Dollars 21


&


30


REGARDED BIEN (C i: D)SSIN


VOtus


conduira directemenc


de FIRESTONE qui


est


1'agent


Ul connaisseur'


de premier ordre en matiere de II nus.


Cet agent


VOLUS


expliquera pourquoi les


PNEUS FIRESTONE,dans Ic Hionde en-


tier, sont le Standacd de la

confort et d'Economie.


Ainsi
SCPI'Z I
(( Le


vou
lieu
plus


S
x


economlisrez


Sdeii-1ii6,


du


( I I I t"(JelIc


se, ris.


L. PREETZMANN-AGGE illOLM


Agents


NouICau'x Cardifiaux


D'apr6s une depkche de Ro-
me en date du 24 novembre, j'
I'Ossermatore JRomano, organe
du Vatican annoncerait que
cinq nouveaux Cardinaux se-
rout craes dans les cousistoires
dul16 et du 19 Dicembre. Les
nouveau nommgs seront : Mgr
Careveira, patriarche de Lis-
bonne; Mgr Lavitrano, an he
veque de Palerme; Mgr Mine- So
rotti, archeveque de Gnces; Mgr So
Mac-Rory, archevdque d'Ar- -
i magh et Primat d'lrlande, el en- So
! fia gr Verdier, le nouvel ar- ,
cheveque de Paris. h(
I-o


FLY-TIOX
t -e .meil~evr JI1seCILtl1C
du lmonde.
En venlepartout.-


Cii

Ch
ch

P11
I if
~Cr
CII


( I'


-- -- -- -.,--


ALUMINIUM


U NE
L .1I


Uui stea mer Ia ,ssura Nuw ( i!&i iis ~ 1t~~
ri at -it 1,1Cc e 's po1i (Ill ii Nrd.
Cc 13 (lemJbre 1929,


.hez Rene LatbiOtant


poLl ur


( Aj


17I8 Ruoedu Magasist do Mtst.
JU~ien CD ivrn,(svt ( ( i, II-I I Iiii cdIcI i";I


iii ters en (fain.-, jWeik por W
[its et e~~ri
aulr ie1 t s Pi u rI P v 11 s r ut Ii(
(uliers en do ii-.,bWane pour be Us
hap.ealux ic uirtrour 6;It
hip aux ta crn p(.tir dam1 s.
hpeaux geruis pourIMliiV
hapettux pour gwqtIrp lis
haus.ette6 pair fiii jc-ur ~t

as do sclie ine
oupons de solerics
obeaa pei les
inon de Iil sap.
)ile i draps suo,
tr~soik su .opur :irigerie.
:1pe Georgdte sp.


I is'.- r f'ei ,Oie g 1,opt iger p;.
co,~ It: nics V; 01 (Ite* o"Iv
I 'orle-i-e~riek en Mtiro ow h
S c's tie de!*nw ell tol u
(iiaht if wotirfnim. t df*;it u
S(. Iruisurs 'uIt. I;odjr hcIt it a,
Vi: o x CO Is
Articles pi.111 ad, ;:lI ,
inaft; ierie B.;i1dots
I k-cr ties toiets
I ?x.ii ~aspour -vltit.--,
Voi-; (t cou1.ftc~ta ''hF merit's.
Voiio l'tiSoodn n
FhLios Art 1li01:; per.
(' 6ivde CII:r)c Cll.P M


prim6

):'e (I as)tifb i I )lo n


Insurance Co

Une des plis forte COMPAGNIES

CANADIENNES d'ASSUBANCE

sur in VIE!


t A( t* -


Bazar Oddon
J. KARAYANY
Angle Grand'Rue & Rue Ferou.


a1


EUG. Le BOSSES & Co.
Aoents Generaux


I I I I _~_


r;f


-- -- U


_ __ ---~-~II- -D-1--~~-~---r~~


------- --C---- --


SL C"


(ie h~ilome'trag Par, d' tollai b )


RUC (ILI QLIf-
cl 1.


KRAFT4CHE.







I t : F --


NIcrciedi


18 1)c~cemi'-. 19291


Le


laltin


4 PAGES


23tuie' ANN&F N* 6876
Port-an-Priarce
T61E6phone : 2242


done de la


alp

fo r


a llv ; ',i I tih .. t
Oa wie. Au lfs dan, tlili 0.
mrgelaffl.oulti ne !rr1yOntSp
moinUO Capableoth rvie pu H
.T saneransfus-ne ..-ingstde a
qii'nn 1.iet Iceci ared'&r'aui-
lat disaft-An. iblare Clre-
& elle. au moI.i P' nires aI-
rgenitts, jousre !icryoer-2
ouner, enuefdS'ne fov,.rde ia I


Mont-, A. eA,


A) C


Convalescence
Neurasth6flie
Tub erculose
An~mle


II. ~
,, -~
,.. n*~g *1 j
-~1
) N
~
.4' ,f ~%
a
S ( -


* a -... -. ...-.- -- --.---.-. - -- n -'.0 ~ ..n.a.-~-fl A.o


Sculs tistrilbueurs: HAEHNERIR

Boule Rou(je-EtOle tRlouqe


Jacmcel Trading C"


- w


ASSUREZ-VOITS
ci ia


( 'Ineral Accident Fire


&


li Jfe


Assurance C.orpjorationi Ltd.

(dC P(rth ( Scotland

dt. cu1 I I r.I"'lSi cit i 'c Cotiche jamni ss %ri o1011 iipIW iiiqlie ass
Si Pl'i)ces onreineircetidie couv rent aUS.,,jI ~Cs (lgAt~ ()LcasIIionult' p ir la i')Ire.
'~Polices pfu r Aittoniobilcs couvreat vols, ifCctialiv, imik-ialhcilI e, douri n:ig.",S
voI4 it*l. autruli (hIlls ap.S ol-tj i O7ICleol d ns.(.3! s 511W Ols.

i PoliecVs (utre Ac ,i I 'it~lk nt v Iid it-s dans iI mii ti i 'entieLlr. I ies ie
Pgvui* kvrint' i i oit ( etinprend e h prwccauilij~Inl t ic- 'i'l t po 'tlic~ e 'Iltre.i .1cc ivits
tlat4100 nii~~ ol(ollars, L.. prime nim ~ eiu i'cc ic~it tqtetdel11/2 ~soil 20 o it~f.C.


F. BERIMINGHAM, Aux


(4,1;1 LN'FS:


(Al ye:;


Agent G6DnVA pi rI~~;
'out-au t Ii rieV: o. G Ii .(.
j'O\AIA & z(>. Mjirago,,ne. JEIAN 1UANCHI JT Rr6w~e.


1 Simo le


Conseil
;i vous v u -i neiz / I 'ulile
SI'angrcfabh!,.donnet.de honnes
lecojs de piano a vos cntlmts
In ICt c.nlfiant A Madcmoi-
C!ei Caxt.N BROUIARD.
A arlir de 3 heurcs p. m.
lemons de piano avec solfige
*obligitoire : prix 7 dollars
par mois L-* ons 'd, sl, Ag-.
ul : prix 3 dollars.
Pour plus r uples rensei-
guemeats, s'adreswer a likai.
te, A sa villa ( Bois-Verna )
lTt phoun l0o 242.
Pareuts,oe manques pas do
profiter de coes conditions r6.
element aventageuses.
Ceci *"t un simple at boln
consaf.


L.a Maisoil


.I6letulL ROUX9tIGS


par kes dcrrucrs steamier.-
rN etiJIc mints : S0100n. ) *'
Glace,.,Ii anicise, Anutricni ie furm-L. 2..[tSfI
u nies (Itliensions vari~~cs.
Table~jux avec den tr~s io~is suiets.
'l'pis paur salon. ---- h~istre-.4electriques dkcors e h~~:
flh'de ties paysnge, fieuars, etc. etc.
Objets ,-onr Ladettu~r
SLiatuette~s sujets bronze, Tories cuites, Aiabatft s Pore',
servicee The et C6161- Services A liqueur '- Sucrerie
Couj)es, Ilaviers. -Des Ecrius Couturr-
Brasserie Bapteme Clouttellerie etc, etc.


LES LAMES


gont en scler, deo- plus fine qtua k6.
L~ewt trnh*Mest efo~ujom .parfait, grice
&u roapaeg quc~eu.mtMs durent plus
leur cstpiol *4baucomp plus agrable.


MIS


hamboura Amerika Linie Cours
Classiqi


Le roi.lorltble bateau de luxe ( RELIANCE i 3 hllces
d'un lotoage trut de 20,000 tonnes est attend A Port-au-
Prince le 21 D)6cembrs A 7 heures du mating, venait directe-
ment de New York. II parlira le mrme jour A 2 heures p. m.
pour Kingston, Colon, La Havane, Nassau et New-York. I
Les quclqies cabines encore disponibles ofirent une occa-
sion unique de participer A ce fameux voyage de touribte A
des conditions avantageuses.
Pour tous les renseignements s'adr(sser A
Reinbold & Co, Agents.
Le vapeur Cuba )) de retour de Santiago de Cuba,touche
ra Port-au-Prince vcrs le 18 courant, de passage pour I'iu.
rope, prenr.nt du Ir/n'.
BEINBOLD & Co, Agents.




liHUM HENRI Gardere

En ptiu de temps ce pro-


duit rcmarquable a conquis

d( hauice lutte une renom-

mee des plus enviables.

Demandez toujours le

Rhum HENRI Gardcre.
-. -.. . .. .. ..-.. e... i. -


S .


12hme a Philosophie inel1
sivement.
M6thode sore, Sce6s
plet contr61le chaque an
Cours du Soir pour Ad
et Jeunes Gens.
Complabilit6. St6nog
anglaise et francaise, Da
graphie avec des special
pour chaque cours..
&Enseignement du Fra
de l'Anglais, de I'Allema
I'Espagnol. Mkthode
egalc.
Lcons paricuhieres
Let tres, Sciences et Maatl
liques aux 616ves on en
taid ou A ceux qui veutli
gagner du temps.
I:ours de Musique(Sol]
Violon, Piano).-*'
Pension Scolaire, sril
et agreable,avec annexe i t
EtUtidants et Adultes.
S'adresstr Rue I amarre,l j ,Y
ou i ~lphonez uu No
pour plus amples renseimtw-
iments.


Horn-Lin
Le S/S'Waidtraut Horn',*
nantd Europe sera ici v .
18 crt.partant pour Kinl
Sto.Domingo etc. prenan fw
et passagers.
Ie S/S "Henry lHor"w', v'
riant de Kingston, est atte
vers le 20 crt, en route
I'Europe, via le Nord, pr
Irt et passagers. o
REINBOLD & Co, Aei
T


FOR SALE
Imported. Dining Roo
suit.
Apply KNEERS'S Garan
4 VENDRE
Un jeu de salle A mnal
meubles de premiere qua
S'adresser an Garage KN,
. L I ...m..a..
0 desire a*keter
Une Compagnie tra
desire acheter on atfer
tr6s grande proprit.es rt
en bois de construction.
( Ch6nes, acajou, gaia
Ceux A qui cela p~oI
inatresser sont pries d'
Bolte Postale- A. 140.


SL'AK 100


S L'6merveilleux prodei
SN" laGuinaude donton a4
SN 0 S 1 2 v6 les qualit6s remarqW
--- de reconsitutiou es.n t
"--a- s. "I suiw
MarchK,
x, Coves dae
L. Th. LAFONTANT 'Ir
Accessoires pour automaobUles cetim
Gasoline, Huile, Accessoires et Pi6ces de Rechange pour -". .-
Antomobiles.
Les meilleurs lpneus et Chambres A air pour toule auto
au camions.
"lalle Gardiner'
No 1538, Grand'llue.- Port-. x-Prince,(Haiti)


Hotel Intertip nal so e,
Fond6 Aux Ves 4ORT,.
TPansf#r6 A Port-au.Ptince, au Champ de Mars
Propriete Emite Blac t4 C'EST L'
Vcuve T. FERRANDINt, ri titr. D ,SrMS
Chambhes agrees. Cutsine traonae,-nPenn i m 6 ar *
Installation moderne* W3et [au rix '"O ga
lOL parle sagrais, tramnqai, espagol, italicn.


p

j


C/11 \17vC

so )Is-I


-~------C111131~1~


..---I __Em.c,


- r __ __ s~81~!~#ial~)*r-;~;oborvlrr~YL~LYLU-~ --


--


s r r


--- -- -r----------------


~;-~- --L.._-.-r . ___I__;. ---_--L~---~-~--~ ~ C_ U


,t .


Is


- ---L- 4IMAbdoup


.. 1 -


- ---- ----- ---


Si ol


?. -.-*rf-- t




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs