Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04321
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11/13/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04321

Full Text





6ment Magloire
DIRECTEUR
AUf AMiEhICAINK 13M.
v- n un I IV o 9


I q


.ame E IAVIE IN' (HTI)NRCR m1 N OEBR 1929

ohm ANDIb NO M5 PORT-AU4ar MCr ("TI MERCREDI 13 N OVEMBRE 1929


Monsieur BORNO


Constitution amendee


naux pre uesre- de
S la N. A. C. mi
SIs ot sja tenir aux 61
iRlicr 6pon es qui arri- m
Sde la province, la con- bl
on, paratil, ne sera pas
te. a
efetl, loraquon demand tit
*cation de principles de pn
on de ttes constitu- r6
els, i convent de foi mu-
es arguments qui militant sic
eur de la these 4 ktabtir. ur
tous les Juristes qui ont,
'A cette heure, fait p:=s cc
eur r6ponse, procedent u
affirmatlon. Le procede cii
nans doute, cbmmode dd
le Pays ne pent s'etaycr se
des aflrmalous vaguc(s
se taire une opinion. gr
ho eilet alors que la L.N. co
A.k, pourtrouver tin pr.lexfe pe
to pr6tendue reclamation, di
M oblige de supprimer du cc
Yalan6a de l'art.72 amendO, te
iknombre ordinal PREMIER., al
4a Juristes du houvellisle tit
ennent les uns que Mon-
*r Iorno tonmbe sous le ec
M pdideux reserves stipu- el
pr I'art. 72; les autres I'
attexte est clair. hIs ne .n
abl pement, qu'ijs si- m
n let.bdt en discussion i p
oail nest pas. Car, ils s'in- r



n.Dawes I
ET
lan Youn
plan Young I


tg&e 6ral des paiements
W lion commanique'l'~tat
nds disponibles et d.s
sats aux puissances croani-
ppendant le mois de sep-
!t 1929.


616 translfrd A la France
41 marks or. Du let
bre 128 au 30 septembrd
Spart tranCaise s'est 6le-
1t48.682.909 marks or,
Maeeible des puissacesi
ert out attaint 2.59416
purks or, y tompris les
"S en nature, Irats d'oc-
lm et divers
l' Pdriode de transition
SDawes an plan Young,
Spi lea protocol de La
C saptembre 1929, les
pontles ( contribution
R.) saot eleves ai
1,MI marks or.
.tnmlarts en monnaies
"ts rviMce deaempruan
ft tllemand de 1A4 re-
i6 wery Act ettranar
Sl S) out alaint 44
SU560 marks or.
*%6fv ean nature et dier
tBt ait10.412.,4 mark

hI^^"*1 ,, fboarsabi t


uS des Iraaitiers
04 Makkur"s a
''~i~ye a-nly.297.


rient A d6monlrer I'impos
iHltl d'un troisi6me terme.
Pi ii ne s'agit point de
rme. Le 3" alinda du texte
nend6 s'exprime comrnme
it: Le citoyen qul a rempli
a fonctions de President
est raligible qu'aprs un
tervalle de six ansa parlir
I expiration de son premier
andat. Et si deux fois il a 6t6
a President et a exercd son
andat iI ne sera plus .ligi-
e A cette fouction.)
La question eat done de
voir si en verta de la Cons-
ution amend6e, ii y a en un
tmier mandal? La raison
pond par la negative.
En consequence I'expres-
on Iroineme terme constitute
non sens Juridique.
Le rbsultat le plus clair de
tte court esquisse est que
onsieur Borno, come tout
toyen, pent briguer, s'il le
tsire, les suffrages du on-
il d'Etat.
(ertainement I'heure est
rave pour les kternels me
contents. Les adversaires ne
euvent, malgre leurs efforts,
montrd l'6vidence. Car les
nsultalions A venir, se heur-
ront prtbablement au 3*
in6a de Iart. 72 de la Cons-
tution amend6e en 1928.
Mais il sera de M. Borno
lme dfs montagnes don't la
Oete les nues. Souvent
>rage s'attache A leurs flancs,
asis rien ne trouble le som-
let qui, aAtfiessus des tenm-
,les, demneare serein etc ou-
onn, de lumiere.


White Horse

Eagle


Le ( ctelf idies i me serait q'na
vireux are.


Le soi-disant che indiea de
cent trois anoWlfitel o EaglbI
.uai fit courier tout Paris, vient
de provoquer A Vienne an scan-
dale sans prc6dnt.
C omnmc i.,4 rs
deniers, a at 4 eaw v,
mat comprt w n! in
nod1bre d'Am n is t de
ceuaxi., M, Tread r a
A I'llien sa funeste abit e
vendre, A I'issue de chaqunl -
quet auquel il Atait invites
cartes posales reproduisa son
ei ele.
Uno vive discussion s'ie -
ea. Le vieillard, apyMAos
Slai treui, finit par tirer de sa
ceinture an norme conteau que
1'ok t gr d'peine i I'emp -
che lOe lc i a Ia tlte de son
int leuctear.
I t- r &wmw, une jeone
fill "yaiil dii e innocem-
ment an vieus x chet a com-
ment se pratiquaient les fian
|ailles dans a ses tribus ,, White
11mitle donna des details a
ce iwabroux quoe Ie ilupart
de Awites durent qaitter la
euf le scandal lenplus pi-
quant clatta loraque, A an troi.
sieme banquet, deos Ambricains
des Etats da Sad d6clarereut A
an onomaPl ant de la a Chica-
Io Tribuow que jamais ils n'a.
.. tni u d'lnien ayant Ia pea
noire ce qu'on avait d6ji
remarqu& A Paris atqne,
I avaiet rin de tvodae
n 'avail rien do llidicn.


A ciq mots,
yi~dabYlt."j
i~t~ Jr slua


%%bite Horse Ea-
ulst C(olcre 6&ou-
ne Suib Ps n
uo voritable In-


appe-vous que SEULS

A~ppt I VU DISQUES


ODEON


Ne gratent pas, ne s'u-

sent pas et semaintien-


nent meme pendant quinzedans en 'bon

etat tandis que les autres disques s'abi-

ment dans 6- mois.


Done, acheter des Disques inferieurs pour

une difference de 25 centimes sur le prix

c est perdre le fer-a-cheval pour le clou, et


cc n'est pas


sans


raison que 1'ODEON


obtenu et garde pendant trente ans la

SUPREMATIE MONDIALE.


SOUDURE 1LECTRIQUE.

La nouvelle soudure eleclrique d'aujourd'hui a aunul la I
vieille m6thode de I'oxyde acetylene
Elle replace les vieilles rivettes. Les kcrous ne s'usent
pas A la soudure electrique.

TRAVAUX DE REiPARATION.
11 n'y a pas de durs travaux avec la soudure electrique
A cause de son haul degr6 de chaleur. Cest la plus chaude
flamme connue dans la sciences (Dix Mille Degr6).
Fonte cass6e, Fer forg.acier, Acier melange, -et lesfeuilles
mptalliques peuivent dtre soudes et reudus come des pib-
ces neuves par la soudure a I'arc electrique
Ressorts d'automobiles, roues, axes, Plateau de cylindres
et n'importe qu'elle parties d'automobiles en m6ta;.
Machines A coudre, I honographe, Lits en fer, fourneau,
Pompcs A eau, et eu tait tout ce qua est tait de metal. 4

Apportez vos reparations A Mr KINNEY,


En lace de la St.Iion des Pompiers et il sera
vousdonner un travail Expert.


content, de


....-wur e-


I'oERlAEr
TRADE MARKL
LAMPE!S DE POCHE ET PILES
-duran Ie p~bo Ioaoanl


AMERICAN EVEREADY WORKS
30w 4.d .re Nw Yr k. N.Y.,BIvUm..U
l II II II-


Dietor Emmarruel t le Rletiea
Dans sa chroniquc du mar-
di 12 de ce mois, le BCotien
de a La Presses rapporte, en
t'lalrant, sans le vouloir na-
turellement, un mot d'esprit
ui aurait 0t6 dit par Victor-
nmmanuel au Duce.
Lorsque le Duce ramassa le
mnouchoir et le teldit A son
roi, celui-ci, apr6s I'avoir re-
merci6 avec eflusion, lui mur-
mura, en souriant:
-- Ccmprenez done, Mon-
sieur le President, c'est en-
core la seule chose en Italie
ou je puisse mettre .... le nez.
Ce mot n'est pas peut-&tre
vrai, come tous les mots
d'esprit des grands hommes,
au moins permetil de se rap.
peler ce proverbe italien: Si
non esx vcrp, es buen trovalo.


3*" Amniversaire des
Bey beeots Nationaux

Le 14 Novembre en course
sera le 3e Anniversaire de la
foundation des Boy Scouts Na-
tionaux de la S3entinelle
Club d'HaIti .
11 y aura a cette occasion
une grande reception en l'hon-
neur de> Boy Scouts de 3 a
7 heures p. m. Le President
et le Secretaire parleront a
cette occasion de brllants re-
sultats obtenus par cette belle
organisatiou.
Le 22 du m~ane mois le
President Honoraire,tes mem-
bres d'Honneur et Protecteurs
et les amis de 1'Association
seront requs par le comite di-
rigeant.., i .
-~~ - -
L'*zxterirtorlaU it "T.:
ea Cino
U. plar jdiclaire
Sd Dr James T. Shotwell
i KIOTO, Japon.- La :1 6ga-
tion amrricaine a sc.nis la I
session del'Institut des relations
do Pacifique le plao du ducltuas
James TiSotlwell, protefse i r A
1'UniverI( Columbia, pol IL
solution i1probleme de 'exter-
ratorialften Chine.
Ce plan comprend Ittablisse-
ment par la Chine, come par-
tie de son programme de retor-
me judiciaire, de tribunaux ape-
claux qui connaatraient lea cau-
sesa iniresant les etrangers.Cet-
ito organisation durerait de cinq
A dix ans.


oirlrr i


... a v, dansjun'de'nos quar-
tiers retires, un de ces quarters
ot : ceux qui tiennent A leur re-
putation d'homme range ne s'a-
venturent pas en plein jour.
I'auto d'un de nos Don Juan.
Comme, par un hasard auquel
avail peut-etre collabork I'indis-
crAtion dun camarade, une des
dames it qui, sans espoir, le
Don Juan en question fait la
cour, passa dans son automo-
bile dans le quarter retire, it
vit la voiture de celui don't la
cour i'avait faith si delicieus!-
ment sourire. Lelendemain rel-
contrant I'amoureux transi elie
lui en fia sentiment le reproche.
11 ne perdit pas la tIte pour si
peu et (rouva tout de suite sa
defense. La voix enronte de pi-
tie, Its yeux enibuos de larnes,
il niuriiura la (dite dame, d'u-
ne voix chavirbe d'6inotion:
-Ali si vous. sviez,Madame,
vous ne me blagueriez pas. C"fst
une pauvre vieilc fernne qui
Irabite 14, ima viedle tiourrice.
Si je n'lais pas arrive just A
temps, elleserait mortl de ':Hilu.
Heureusementje suis ali tls c q t'-
elle m'a apple. Elle est sauvee.
Bt de son moucloir il fit le
geste d'4craser au coin de son
ceil une larme qui n'av;il pa,
naturellement coul6. No rnr: ( EIL
no se laissa pas prenidre a ce
petit true. Ni ia f minne non plus,
car tous deux, et NOTRE (IalL Ot
la femme -e mirent A kourire.
Mais I* Don Juan ne comprit
pas. II avait pris le sourre de
la femme pour un applaudisse-
ment A son beau geste...
*
... a vu dimanche mating pInu-
dant l1 mon6nm des 6tudiants
tantd'automobilesdevant la por-
te do LUCIaN TA. LAVONTANT que
tout le monde se demandait si
dautres gr6vistes ceux aI en au-
tomobile allaient se joindre A
ceux qui partaient de la C the-
drale.Ce n ataient que des clients
qui faisaient leur plein de gazo-
line.
... a vu, dimanche matin,quel-
ques personnel qui, elles, n'a-
valent pus suiva les gr6vistes.
Liles etaient paisiblement grou-
I6es devant Parisiana, devant le
tableau oil, au fur et i mncsuie
quils sortaient de I apparcil on
inscrivait les chiffres qui for-
ment les numbros gagnants. C'6-
tait certainement pius sage. Mais
ces personnel qui n ont suire-
ment rien gagne ont aussi per-
du le spectacle agr6ablement
que fut le mou6me.
S ..d t t 4
...a vu un home tres bien
mais don't on ne peut pas met-
tre les initials parce qu'il est
entendu que NOT r( tEIL aura
toujours 'air de ie I'avoir pas
vu, se pencher en plein midi
vers le bac d'une petite mar-
chande de pistaches et en pren-
dre une bonne poign6e, en sou-
riant. Mais la marchande elle,
ne sourit pas. L home, heu-
reusement, est tries galant et sou-
vent ii a tail des gestes de g6n6-
rosite rested cach6s. 11 retourna
sur ses pas, sourit une nouvelle
fois A la marchande et sortit son
portefenille. Alors la marchtnde
t voir le double crin do perles
de sa bouche, fit des mallours.
Mais 1thomme apres avoir lais-
s tomber une gourde dansle
bac s'en alia en dasant:
Vous readrez la monnaie
au pauvre qui est assis tout pres
de vsas.
Elfe rendit quelques sous au
pauvte, mais garda le reste, qui
d6pasalit de beaucoup ce qu'elle
avait donna.
*
... a vu, devant le magasin de
.ri. I rederic Gaetjens, A la rue
lBonne-Boi, toute uie suite d'aua
tomobiles. S'est demand ce qu'l
y avail. Apres avoir jete un ra-
pidc coup d'0ul a vu u ,e pocupe
a gazoline installe devani ia
umaaIou de commerce *lu sym-
pathique comaierLant.A (6L heu-
reux de voir que ses chentl q(ti
sont nombreux prenaeIt eaor


1 gazoljmch_ .0 V t


r'*.e.. j\~ --~ ~


F- _~C


Le Lom ananst, 9& par-
donno toujourls C',bst
vonu au monde pour
ga. %eadeliWt 'r
% m TP


'L --- -- PY--


-- ---- --- ~111


_ __~_~_ __


11


P




U- -


- ~ ~ Cm '~~.i~


low- ~ I ~ ~ _


LE MATIN -.13 Novembre 1929


A Ouverture
Washn imqton
VM.llooer dm.landeaneS.nal de ve- de la DLiete
ler.i' laIrii dowiunier

\siIToNi, i. r -polonaise
dent 11,'1 sire lo ,! I,- S -
nat terin.; '* ic" dei.x ,ern ainns
les di cri.-.);s diu Itinpt de Le mrichal Pilsudsi y paralt ac-
loi sur !e lik.l douamior et en- compagni de 80 olficiers.- On
voie c. P~r'ict A une Conlirence craint use dictalure.
avec la thUiinre, -
-Le sOn:teur Nye, rIpubli- VARSOVIE Le marechal
cain du DaktaIi du Nord, a de- Pilsudski, ministry de la guer-
pose one irs,!ull ion l propos-ant re, s'est present aujourd'hui a
la constitution d'une rofomis- la sance d'ouverture de la difte
sion d'enquue sp6ciu;:, sur 1l avec 80 olficiers.
speculation :sur inrus Ils mar- Les p a r is de I'opposition
chts flncicr'; des Etats-Unis. avaient d6cid6 de dbposer une
,es amnis du s6nateur Bin- motion de dtflance et I'appari-
gham, republican du Connecti- tion du mar6chal accompagn6
cut Snrl Iliil venus itpis du deg olliciers a caus6 une cfler-
s6nateur ; Ntbrak a, p r (vi' qu'une PI',cCemrinent, le brul av:'il
resolution 1di: censuir .soit pi6- courn q:e le premier Swilalski
seniilt corle 1NM. Bl'nli.ni. & d4missionnerait wavnnt 1i s:ance
M. Johln lienlH v i i by.pr6- pour ('viter les elttis d'un ordre
sident de la SoJutheln l'zaril As du jour relusant la confidence.
sociatitM1, .'I J:'. lart* :;' 1 coin- (uuti l le m.ieclial est arrive
mission s~i1ii oriale d cn qule (d'une ';on inopin&e an parle-
sur le ( lobliyisine > q(ue ceite ment le prtsitlent de la dixte lui
nssorialion d(lpens:iit -4000 A a demand& un bret entrelier.
80.000 doll.ar.s par anl. ,e president a declare Ru ms-
recha qu'il retusait d'o.ivrir la
,,session si les officiers ne quit-
L et t de tient pas la alle. outre,
s'it L ne se retiraient pas A bret
lI d~lai, il demainderait nu pr6si-
Clc (c(d tllent de la republique d'interve-
P. IS ,,IS n; ,ins qai nir.
PAIS cs mLe markchal Pilsudski a reti-
soigmnli' \i! nll n ..i I l'o c. ,je st d reidre A la riequIle du
trouv' ..liis lli. L", i lialn, ort.sidlenl. A cinq heurs del I'a-
ilu I ..* ,' I,,- 1 ici. i i, s-lnidi unle hc ule ::prl s le
ils ''. I V : id a vou llr mom nit Iixe powir I'ouvert'ire,
qi'ila v iN !:.1 u' o. I:r lesolticiers s, t, enaient encore
seur de gyn isl'I our l' d,.- ins le vestibule tandis qu'inn
der A fdlle C. t vX.lIC., jour- c,'la ,,i nomlbe ie d^tput-s lai
Mn lt89 m,. .siiniet n.,'rvt-%lement les cen! paus
e !:qui vi t.- t ( iv ;r N i as (anis les couloirs.
at qui .vii:l (tl'v'b ,in nt cse Les galleries du parlement se
ca lia u i o olcispour- int rapidement replies de di
Clart~ q'.l n'. ,)y~tit I; pour- p!omales et autres spectateurs ;
quo> il ,. ,. <; i, i.re ses exer ,e aatmosphere genrale de me-
CICes ii io, e' ,oil1iili en a lase scslt tendue sur le parle-
Ihabiltad dcpm: I; a,, ment et la vile entire.
Le,: m dIs ,i oiut. torte- ()n se demand si les otffciers
ment conseill. do ne pas, A la venus avec le mar6chal you
venir, sc -i un mn: i :utanf, et de laient proteger leur chet ou si
manager son c eur. c'tlait une manifestation de nou-
Dans la soint, ,!cs docteurs dictalure.
Degennes e Li.bry ont d6cla- orsque le president de la
r6 que M. Clew.i-au te Pit un ,l;jie eut refuse d'ouvrir la s6-
peu aligu, ,o ,our u -e lois i1 a
peu WWI.* o) PoIw lne silaance tant que les officers se.
suivi le cocseil tl* ses m-decins e e e irshal
suivile Icmioosel dt- sw iwdecins rilien( dan a lasalle, 'e markchal
et s'est couchII; aussiflt apr6s lui demand si c'le itson der. h
son diner qu consds e xclu- ecaton den
son diner (Itoi :I con)isti exclu- nier mot ; sur une rkponse atflr-
Aivcment dej l aies e de th.ng active, il parlit pour aller con-
Au dejuur 1. igre .a mang6 sulter le president.
de la viable )) : il a travails e
?uelqucs minutes cependant .--.-
I aprs-snidi. [
_,,- -- I


Vanrits P arfsiana
UIet IP (E.: SOIR
CE S01 I. le 2,ind .:uccts :
Mone Ltrislo Kili;hol Strogotf
Toilhe Ild' \ '10trs 6i prenu0lse parnics.
.5V'. I'ltree : 1 gle ; Balcon : 2 gdes


aaivierire de Rol dItalle
A l'occasion de l'anniver
saire de Sa Majest6 Victor
Emmanuel III, Rol d'ltalie
M. Alfredo de Matteis, Charg
d'Affaires d'ltalie a recu, dan
sa mason priv6e, de 11 hres
A une here, le lundi 11 de cc
nmois. Beaucoup de personna
lites ont Wt6 heureuses de r6
pondre A la char'maite invita
tion du sympathique Chargi
d'Aflaires et out vid6 en sa
compagnie u ne coupe et
I'honneur et A la sante du Ro
d'Italie.
On remarquait A cette ce6r
monie presque toute la colo
nie italienne dePort-au Prin-
ce.
Nos compliments au Char-
g, 'I'Affaires et A Mme Alfredc
de Matt6is qui ont requ leurs
invitbs avec autant de distine
tiont que de bonne g:-ce.


Manages
Avont-hier soir par le mi
nisterc de Mr Fernand Leon
til sign le contract de marriage
dte Mr et Mme Louis Jean Louis
Mine. n6e Lucilia Joseph.
Les t6moins ltaient du c6t
de l'6pouse: MM. Mercius Men.
tor et Julien Tle1maque; pour
I'tpoux: MM. Emilien Milien et
St6nio Latontanl.
Ia b'n^diction nuptial leura
i'(i donn6e en I'Eglise mn'ropo-
liiaine. hier lualan. t, s I out T16
conduits A I'antel par Mme Stl-
phen C'simir accomp 'gnie de
M-' F. A Deverson, \a'.
Tous rtos compliments aux
nouveaux -poux.
En I'Flnglise Mltropolitaine
sera cal6bre le jeudi 12 decem-
bre prochain A 7 heures du ma-
tin le marriage de Melle Jeanne
Florusavec Mr HyppoliteCamy.
Meilleurs compliments.
... .. .. .. D -- -
Club de Pelil GfAve
C'est avec plaisir qu'on ap-
prendra que le Club de Petit-
GoAve organise une brillante
soiree qui aura lieu dans les pre-
miers ours du mois du mois de
decembre. Tout est mis en oeu-
vre pour que cette ete ait 1'6-
clat des pr6cedentes don't tous
les invites out garden un si agre-
able souvenir.
11 ---- 1

ASTHME
SOpprassion, Catcrr.n,
Suffocations,
STouX nZerveues.
.uarson cr Otaline pa.er s
ClGAETTEES CLERY
etu POUBRE CLERIT
U. CltRY, Ss. noa Bt wrruBa, rvri |


UN MATCH- REVANCHE



Andl re- Roqr contre Bertico Herrera





( a,. rue Ie le succes
lqui 'aa pic:e ier Iiialch qui
mit ajux prises, it v a deji
TlCuelloes jours. .1NM. Andre
Roger, Ilailien.et Bertico Her-
rcra, Dominicaiu, et au course
duquel I'hatici.,r fat v.ainctu : u
8e round.
I evainc 6, %1. -,;-,reR no(ger
a demand au vait mquetir une
revanche qui a elt fixee au
eudi 14 Novembre courant, A
ihnit heurcs du soir, tres pre-
eises.
La lutte sere, cecte fois, tries
6mouvante, car les deu x
boxeurs n'entendent pas dtre
bat tus.
Avant cette formidable ren-.
contre, il y aura deux prbli-
misaires: Harry Wills, 136
livre contre LUon Boung,
135 livres.Johmn Smith, cubain,
128 lives contre Isnobool
ha tt 132 lir es.

:', 1 : 2 3 ('I 5 (;o" rdes.


. A


S
e



I

i





)


Le Pr6aident do Chine
"*ux arm6os
IH4NKEOU Le president
Tchang Kal Shek, arrive hier
soir, eat part ce martin poor
prendre le commandement des
troupes nationalists opposes a
l'armue du marechal Feng You
Hsiang.
On croit gendralement que lea
forces gouvernementales ont so-
bi un 6chec trWs s6rieux a l'onest
de Sen Tcheou et que la situa-
i tion eat Ir6s grave.

Project do tour du
monde on avion
STOCKHOLM- Le come
Douglas Hamilton, directeur de
I'rcole d'aviation de Vsiad, a i'iao
mention de taire le tour du mon-
de en avion par la Sib6rie, le
Kamtchaka, l'Alaska et New-
York. Le come est no descen-
dant des noblks E-ossais qui so
fixerent en Suede ii y a plusteurs
si6cles.

LA COMMISSION
COMMUNAL


Arrete
Vu la loi Electorale du 4 Aodi
1919.
Vu I'Arr t de la Commission
Communale en date du 7 Sep-
tembre 1929 invitant les elec
teurs de la circonscription Comr
r nunale de Port au-Prince A se
tait einscrireen vue des elections
communales du 10 Janvier 1930,
ct dormant une Commission A
l eflet d'etablir la liste d'inscrip-
lion;
Considrarnt qa il y a lieu de
proc6der au remplacement de
Monsieur Erm.-ne lRobin, Mein-
bre de cette Conmmiss'on, ap
pel6 6 d'autres functions;
ARRITE:
Art. ler.- L'Article 2 de 1'Ar-
ret1 Communal du 17 Septem-
bre 1929, demeure ainsi modify:
a La Commission chargee de
contectionner la listed g6n6rale
d'inscription et de signer les
cares A d6livrer aux electeurs
est composee de MM :
Charles de Delva, President
de la Commission Communale,
President,
Louis Dorsinville, Membre,
Alten Nelson,
Art.2.- Le present Arr61e,
apres avoir e14 approved par la
Secretairerie d Eat de I'lnte-
rieur, sera execute A la diligence
de la Commission Communale.
Fait A 'H6tel de Ville, A Port-
au-Prince, ce 9 Novembre 1929.
Le President,
(Si ne) Chs. de DELVA.
Les Membres,
(Signe) Ed. BAUSSAN,
E. ROBIN.
Vu et approved :
Le Secr-taire d'E'at
de l'Interieur,
tSignk) Leonce BORNO.
Pour copie certifl conforme :
Le Secretaire du Conseil
Communa,.
F. CUVILLY.
-

Nouveau

Substitut
DU COIMISSAIRE DU GOUVERNE-
lINT
Nous enrfgistron, avec p!. i
II' l- 'hoix qui a t'tl fait de iom
*re ,mi Eimnmanuel B. Atniand
tomme Subsiilul du Commis
'naire (u Goiiuver!temnT n pI's ti
Tributnl dle 1 re t nsance de
POl i-vtu-Pince en l -moIla, ie-
n," T ,1 M, M f-f., 1 1i
:J-ia iLtUib tsI 1 i itait i,, .


Avis

aux families
MoN 'silut-n 1r R b '' I, ol
proft'Uscur ld gyrr'i:;.,tiqi;-n an
l)parlement delliistiU tcri I'u
oblique. anno,-ce qu'il a s ,rviri
in course special e. privt qui
aura lien ions les samtledi. mJi
tin no Siade a Leconte a.
Le programme du course est
entiremient b ,0E sur I.'inslho le
a He bert ( 'rin ir satler, grim-
or, lancer etc,.) en un mot les
8commandements d'Hbert. Par
cette method reconnue unique
dans le monde entier, Monsieur
Robert de Paris assure anx fa-
mill. s detaire de leurs entants
des homes torts, souples, agi.
les, adroits et ddbrouillards, ca-
pables de resister. vaincre tours
le' vis critundt s de l|, vie.
Pour lous renseignemenit.- '
S r:
i:" .". :"t uS.ude Lec i. *,
de I a 3 h. p. m.


CONSEIL d


L'Age porte un d6fi a la
beaut. Aujourd'hui la femme
de quaranteou de cinquante
ans refuse de permettre aux
ann6es de vaincre sea grAces.
Elles protegentcomme ni tr6-
sor son teint, premier signed
d'une beauty durable.
Seulement an savon com-
pos& des hbiles de beauty do
a nature celles de Palme
et d'Olive- netfoiera la
peau A tond et doucement en
meme 'temps seulement un
savou comme le Palmolive.
Pour avir soe charlaste peas,
faite cee :
Le martin, A midi et avant
daller au lit, lavez votre vi.
sage et votre cou doucement
avec le Palmolive ratraichis-,
ftisaut eatrer dans les pores
par le massagela creme mous-
seuse du savon. Rincez bien
avec de I'eau troide. Schez
comapltement-
Employez de la poudre et
du rouge si vous voulez;mais
enlevez-les avant de dormir;
ih doiveot etre lav6s parce
qu-is bouchent les pores, et
i s'ensuit des boutons et des
acnhs. !
Eitez I'erreur
N'employez pas de savon
ovdinaire dans le traitement
indiquer ci-dessus. Ne pensez
pas que n'imporle quel savon
vert, ou un savon repr6sent6


le BEAUTY


comme etant tait d1il"
lives etde Palme,
me chose que le Pal
Dans votre proper
assuret-vous qoe le
Palmolive que VOur
a la band "noire et i
Palmolive eo letter s
l'enveloppe vert, et Il
rouge derriere le savon
tant Is mot Palmoll
Le savon PalmolUr
amais vendu sans er


Le seu
est son
et c'est
heau t
moude.


1 secret de P
melange ex..
un des
sans prix


J. D. MAXWELL et Co,
1619, (Grand'Rue), Port-au-Prince.
Seuls distributeurs pour Haiti.


LA BIERE Nationale,


de la Brasserie National


Se


vend partout Or O,1


le verre malgre sa qualil

superieure.

Proteqez volre poche i

votre sante en la buvo

toujours


FLY-TOX


I ES MOUSTIQUES i
Eu v-nte
Dartnli -Il l


qu'un FLY
TOX.


( Etiquette Blen).


Side Step Inn
oropritlaire: Vve MBERTHET.
Cet ~tablissement de la Place
t GitrarJ siuA en plain centre
d'aflaires, en face de Matteis a
Sez.ommand,, par son service
irrb~rl4-ble et ses prize e-
!r.sp


Atteitiol
"Madaine
Si vous voulez meau'
Iranquille evec voltre I
famille loin des brush
ville el desinccndiepiln
onseillez A votreLmeri
S(a Pen de Chose v Pb
demeure, use propWi.
bftir votre a Viiq des A
ou bien *Ilae de MIsT '
A l'endr6it oi Ion bAtit
ment le Monastere de 1
toristes pour le ptrs
use grande Eglilo SI
et une Ecole pour les
Avec ces 6tablissoe
gicux, le quarter VI
une mnerveilleuti ell
unevaleu exc ssive
ment.
Pour des' propriAl'
endroit, adresseavo
te r Moliere, 1067,R 3
derridte la Materni'l,
tendra avec vous poor
do payer. i t--
Port-au.Piice, Ilwe
1929.


DecO.
Hier eat morli
heures de lpIS
Aime kicAjeil'
L'enterrement
spres-midi ency.
cr6-Cceur de Tor '
Nos condol68l
mlles 6proaou'


PA GE-2


-1 I ` - .~gi~;
-c- ----``" ~~-i~ ---` ---------------, ---r-


~-~L-------- ---~--- -- -- -- ---


r Ir.- --~- _-~ ______


_ ~ ~ _I


~j


-t







LEUMATIN 13 Novembre 1929
-I.. .. . .-...


PAULr 3


Toutes les Polices


DE LA


comprennent la Protection contre la

Foudre sans augmentation de taux



IEuq.LeBosse#Co


Agents Generaux

-


asn weIs, Dlvr7 1w
I ,cbmeloru e RHUM HENRI Gard
- -o-


Les chimistes de l'Exelento
d(j renommds poor leurs'
remarquables contributions:
ppSrt6es A la toilette, vien,
ent de couronner leurceuvre
das

L'xelento
GLOSSINE
U0m petite quantity, de cette
d6icieuse preparation appli-
s1&e sur les cheveux tait res-
ortirleur brilliant natural et
lor vigucur, en leur commu-
siqoantn nouveau lustrequi
Tas vaudra d'dtre admire
les messieurs et envi6 des
En vente chez tons les dro-
piste. Pour 0,30 centimes
oliement, il est exp6dib d6s
Pieption du prix.
EXELENTO, MEDICINlE
COMPANY
IlANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents lemandes pour tons
pour' renseignemenute.


ere


En peu de temps ce pro-

duit remarquable a conquis

de haute lutte une renom-

mec des plus enviables.


Demandez toujours le

Rhum HENRI Gardere.


ALUMINUM LINE

D4part r6gullorm do New-OXrl6anse,
et do Moblle pour Port-au-Prinoe.


DE NEW ORlEANS
9 Novembre
23 Novembre
7 D6cembre
21 D6cembre
D6parts
DNparts directs
Quand
Pour tous

Ce


DE MOBILE ATTENUU i PORT-AU PRINCE


12 Novembre 18 Novembre
26 Novembre 2 Dbcembre
10 D6cembre 16 Decembre
24 Decembre 30 LDcembr..
mensuels pour lea Caves et .acmel.
pour tous les autres ports de la R6publique.
la Compagnie trouve du trdt.
r autres renseignements s'adresser A
A. de MATTEIS & Co
Agents Ge uraux.
16 Octobre 1929.


Derniere

Heure
Par sans-fil
BADEN BADEN-L'intention
de la Belgique de pro'ester con-
tre Ia ville de BAle comme siege
de la Banque Internationale des
SRparations nest pas encore ot-
ficiellement annoncCe Baden
Baden.
CHICAGO- Mary Garden, la
chanteuse d'opera, a d&cla 6 que
la femme daujourd'hui n'est pas
capable d'inspirer le g r a n d
amour et que Is femme ne vit
pas assez pour amouru.
NEW-YORK Le premier
suicide en aeroplane a eu lieu
hier quand Melle Ruth Rook-
i well, de Crestwood, Agee de 20
ans, apr6s avoir ditsa pritie,
se jeta d'un atroplane A 2000
pieds sur le Curtis Field, Long
Island. Elle a laisse dans lap-
pareil des notes incoh6rentes
dans lesquelles elle dit etre tati-
guoe de la vie et de ne pouvoir
y resister plus longlemps. Le pi-
lote de I'appareil dit qu'elle a
ramp6e a 6oe de la machine
aprds lui avoir demanded de vo
ler le plus haut possible.
WASHINGTON- M.Paul Clau-
del, ambassadeur de France, a
remis la dkcorcilion de la Grand
Croix de la Legion d Ilonneur A
1ex secretaire d'Etat Kellogg
pour les services rendus dans
les ngociations de la guerre
horse la loi.
TOKIO Pour la premiere
fnis dhns I'hiseoire, ll-inpercur
du Jupon a r Vn ure femme
sans Il presence d I'Imperatri-
ce. Cest EvPanglirte looth de
I'Armie du Salu' que I'Empc-
reur a revue tancis que l Imp-
ratrice tlail incsupuble t'e se pr6
senter.
WASHINGTON Le Grand
Jury a sommk W. W. Ligget qui
a declare dans un article dans
on Magazine qu'il se consomme
pres de 32.000 gallons de purcs
liqueurs par semaine a Wa-
shington.
BERLIN- Le Professeur Ju-
lius Curtis a 616 nonimm Minis-
tre des Aflaires Etrangeres en
Allemagne pour succ6der au
Docteur Gustav Streseman don't
il etait I'assistant.
PARIS Par un brilliant soleil
d'automne Paris a clebre lun-
di 1'anniversaire de l'armistice,
dctait un contrast marque avec
le brouillard gris de ce mame
jour ii y a 11 sns, idusieurs mil-
liers de personnel talent sous
l'Arc de Tiiomphe quand le
President Doumergue tGte nue
paya sa tribu au Sol 'at inconnu
et recu les dignitaires et les no-
thbilites y comprise le General
Pershing.




CONSTIPATION
prenes les
OOMPRIMElU
de DULORT, Pharmacim,
gl9, Rue Balat-AoatOte
PALrz x
C'EST LE MEILLEUP
DES PURGATIP Fs
Uh.zL tPtTir; Pbaumectl ALRE.TIhZ
Pha.rmer du Dr. Jmutin V1). RD
et tootes In "o,;nnn P-r, rml~ci


4he leading mineralwat

La Boisson connue

dans le monde enter
EST UN
RAFRA'CHISSANT
E. UN

RECONSTITUANT

FROID
EAU IIINERALE WHITE AOK
GINGERAI. VVHITE ROCk
Le seul Ginueral faith

d'eau minerale iure

des Sources

WHITE ROCK
DANS TOUS LES MEILLEUlIS HOTE1I' S
CLUBS, CAFES E'T HESTAUlRANTS


Mohir


&


I Liu Iui n


Kola Champagne

F. SEJOURNE
Pr6pare dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Pi6paration et Vente
PHABMACIE F. SEJOURNE
Angle des Rues Roux et du ,Cntre.
225, Rue F6rou
cijem, local de H16tel IL'AVENIR,
T616phone: t007.


-- -""""""""

Chez Rene Lafonltant & C*
1718 Rue du Magamin do 1'Etat.
On trouuera les articles suivants nouellement refue :


ouliers La ms
Soulierr en satin noir avec st
sans astrsa.
Souliers eu cuir,nuances variees.
Souliers en daims blane pour fil-
lettE s ea enfanls.
Souliers en cuir routes nuances
pour fi'lettes et enfantas.
Suliers en daim blanc pour bdbes
i haPeaux feutre pour dames.
Chapeaux en crin pour dames.
Chapeaux garuis pour fillettes
Chapeaux pour gargonnels
Chaussettes pur til pour rar. at
FPletles.
Chaussettes pour bebes.
Bas de soie sup.
Coupons de suieries
I: beu perles
Ia on de lil sup.
Tose a draps sup,
Nansouk sup. pour lingerie.
Urepe Georgette sup.
Cr6pe satn sup.


, Ceintures on daim et en cuir.
(.r6pe pour deuil
'ussor de soie double larger p;.
costumes Tussor de coton
Porte-cartes en Marocain
Sdcs de dames en cuir
Grand assortment de dentelleo
Chemises sup. pour homes
Faux-cols
Articles pour cadeaux
Parfumerie Bibelota
Descenies de lits
Ombrelles pour enfants
Costumes pour garcoanets
Voiles et couronnes pour marines.
Voile Suisse brod6
Oigandie brod6
leurs A t Hcuppes.
CeAte dOe Chte sup..uni et im-
prime
Tile de fil pour robes qualitd6up.
Cretonne sup'
Voile et Foulardine colon
Cravates de soie sup. etc, etc.


e-~rp -III~b- -- ~C3rU C .o -


Insurance Co

Une des plus fortes COMPAGNIES


CANADIENNES


d'ASSURANCE


sur la VIE

EUG. Le BOSSE & Co.

Anents G6neraux


"' 1


A


;,
S -1 .--"
%I tkd,


La saveur de


la vieille Espagne


Des rives ensolelllies de la vieille licieu come condiment on prip.
Espagne viennent lea mervelleux rt on salade.
piments souges q ui densest cutte No anq.u p uan tel rpgal-
nouvelle saveur d6licieue anu fro- votre Apicier a le fronage Krart Pi-
m e KraItPimento.I mento an moremunx et en paquets
es points esPim nols t omi convenables. Commander on extra
Cs piments espanols coai ye sr que le
nft avoc le fromage Amricrin Cbed- aujorrd'h i, maa soyez s r que ot
dar, produisant on nouveau et diff- fromae aqu vo u achotei portue.
rent mlauge quiet On pen piquant, sle icare de fabrique.
encore mervillleusement rcbe et I RAT ChLSE .
mieulleux.Le from ,,f '. i.nto Dilsrillers :
st d'un app6tit cou PAWLY ALS CORP
I.s biscuits ou srd c . PWM AK IA



P- Pri IS
Tc i SE
_1~A 1 *^^sy___


_ 1_ 1, I--- ;AL


. No WMEL-


Distribuleurs flort-aij-Princv, ( Ibl"I


__ ___ --


-- -


- ___ ~ __


-c-, ICII---L~C- ~--~f-


ale


00




- ,--;,, ~' "i ~~CICCT


I -- im ,-1m


v'.4lif --.4


Mercredi


13 Novembre 1929


Le iMatin
4 PaG t .-


236me' ANNtE No 684
Port-au-Prince
T6l6phone: 2M42


1-r -- _-___- -----------4-- ---.--------~-.t.--- -- .d- -.-


Pageol


Energique antiseptique urinaire
'9 ,W. i


jjg vitaeft wicalemcnt
Supp Pime at douleraro
de Id m ctfesn
wt* t toou cumpte"Oft

U Pt~ rl "lfl'O
vhieS tart! h5 ~.' I,a! re
). JUUiVIt~ lowo tA .!
&% bo ul I%%I IW l&..

.. .roe-,
.711114 a
2Vgt'W)~l
p..... .. 'j*l 4~ ,. p.~
--- .. -- 4~-


C.U)I eC; 5 4m, pill powr !04
4.S~.~I tr4;Pft~frei dci;- V~iat i.E)


1rA agod. qouoll
consestionfie No MV,
queum g des Vol"e s
"r"rre. puourellew e
ussum.gura e ao un r
Icasenralaeel mt
rote =6A. L 9s.
meuwurfer Von
moot pout to wonoIslI
b ag. ea'V poor WU
susquets ce dwolo
ur uS o, suMSod
11mMfond*.
eal. Is du i trwE
du iturmalsm.bweoflmo
e'sIque. pares qu'd est
colv do Is blnfDbF*a
lte cte-liem. *
Do BENiSa
do NaktiEVs.

ElPJl (!th!A fl. ). F o f 111..
CIO Jig!.A, 11kr1 t Iiiii VIVO


m-I


i *. ;;. /~Ni?

I e i"l yI 1 1(:I L (I cI Ic'r!e'c.I lv 'tt) i I lciSI I '.'.f v II
a ns le 9 N '.tI '&a I I I \t' b YC1 110111 1 I. 4 a
eA h,


pli'A 9 Ni)':.Iitt I c, 141 ti d No .
,\.~ 's' l \(~~1 IANk L g i1lI 0.


*I ''Ul bl ~n
4, V 1"*1"!. A Ali.
('- s (j2 tii-kls (livers [JY)I1r
-A tmo ftO'O)h".Ct (:uiions 0"ioites ISMIuquus
GAAU \ sE, HmILE'S pot Moetir, rout rtrawi mif s'i~ofs,ct
onr ditle: t'atic~l.
A la disp s tioti tIc- s'soi ii bleS !bi~l! c, 1r. LAFONI'ANT'
vient, ega Ic dl istalecr :e te p.c I io aair a I i. I r ci to
usage facile et rapide. rteephone : 3383.


TIIIRES-P1
CONVERTISSEZ en A
vos TIMBRES-PO0
10.000 disponlb
i vn,,i p ssedez des Timbre!
Cnolr.cv ;., o, u d"s ran des
de 'I h.nl.*.Poste uwagEs p
Pri,', ou auI EFtbcres, en
THE CITY OF LONDON PH
AUCTION MART
1 a 2, George str
Mansion Hoi
LONDON (I
LIgeur 1-s ti vieui l'iubrwm lm
Wkclar clJairrm,t 1I tlo w& 6q



N ,O'S livronslt
i1) houilli dans
riau, eCI v\ilie. Voi
tiqua rots (li,e vol
I AlTEIIEBA1
Telephone, 2


Plus de

I;171 vi cs.
LeaDouhlo E E&; gle- c. t
Ie pneu des priv- 16
glabs.


I I II I ,
4.i 411 1 11.1 I11




pneull 'c lf'. Umtcl 'Iq lt ;lnt titIe
it, prx.ltljLU it It'.. S~illk. 1-:11- It':
c 1 1111 .0iIc. ti iio '.1 4( lli4 c. L I \
1 111cf! L II I ('11.1uuuca ompaeaa r .111



iLi
p L'Uf llfl tqaC' J U I ptiia'Lt q
C[.. %(.ii .. 11 1 st l titi ckIC .
c~lo .Lj et 'i acL 'islp it 'tw;
CO11thlit hon u i ila-I
1*111.' V. W 'i'aINDIES
I lIAIDl.14(iCOAIPA\
LDesti i buleurs pourI
1.1 lepu)bIIque ('~ii


4


/ v y = ~ 0

m<6^YA


- ,mn mmm -m


ASSURIEZ-VOUS

R f


General Accideut Fire & Life


ii


Assurance Corporation Ltd.

de Perth (Scotland)
Car la a( G(KNERxL *'cst one des :plus poisuwates 4t dei plu: vasles orgaaOiat
(e ce genre. Le soleil ne se couche jamn is sur son chl.np dc'ation qii ermbr
le monde.
Ses Polices contre incendie couvrent aussi les degAti occasioaait par Ia. tf
Ses Polices pour Automobiles coavrent vols, inceailie, malveillance, dom -
causes & autrui dans sa personnel ou dans ses biens.
Ses Polices Maritimes 6mises par ses branches d'E-.rape sont payables en m
Ses Polices contre Accidents sont valables dans l'uuivers enter. Tous lee
geurs devraient done prendre la prcatuiof de se munir d'une police contre accid
d'an moins 4(00 dollars, la prime annuelle u'6tant que de 1/2 0/, soit 20 dollars

Veuve F. BERMINGHAM, Aux Cay
.* ..


SOUS- GENTS


RGET Avis
URGENT A
STE i (s plans q esde licence pour
les v iit rules sont p ;tes. On pent
s rare On
quantatt sbe p' ;Crer si pateite e t les
our Vente pli(!iit s eroni dtlivrw es. L,' s
voyez I jl;i!Ies ne doivent 6ire pl.,-
*, i' -s sn'r its v lhiculcs Ilie IP
*e 1cr .i'n micr 19)0.et muCIn ve-
use I' cuC lie nsern pri imis de cir-
E,..n n d r, ier apI:s le 3 Janvier 1930
S *4|I| i sa;iCns cre poutrvi die II pla(oce
eM, :L 1930. Les permis dc coaduiie
Spourr exercisee 193031 sont
.t egalemenot prdts
SC. I. MURRKY,
Major, Garde d-'Haiti.
S le 1:' Chetl de la Police.
nos )- ---------
us n'aiv(z D6partement dela P3
re heurc. lice de Port-au-Prince
IEY le 11 Novembre 1929
183, Couiorm6ment au deuxi6.
me paragraphe de i'Art. 390
du Code Pnal relatif au tire
des pieces d'artifices, le De-
partement de la Police advise
i le public en general que l'ex-
Splosion des p6tards, chlorate
de potasse, etc.,dans les rues
de la Capitale est formelle-
ment prohib6e.
En consequence tout con're
venant a ce paragraph ser;
arret et expllie 6 Aqui de
droit.
( C. I. MURRAY
Chef de la Police
ON TROUVERA
Morale et Instruction Civique e
a l'usage des 6coles primaires
t.,& 1;r A t -)r '


1I


a In
Center
S1 Cy

R


Agent G~enertl pour Haiti.
: Port-au-Pnnce: G. GILG
TOVAR & Co MiragoAne. JEAN BLANCHET


Jur6dt


DES FAITS

FA ILLESt
Pan; une education ratlii e et une Iistr-utlf--
L'INSTITUT TIpPENjIAUER
Recfoniu de I Univcrsit6 j*4 ienne
Vous ottre ses service. Ln vous tro.l ez: la Ilus
et la plus agr6able pension s, olaire, la pTus share e l
rapide methode den eignernmnt classique moJerne.
Le succ6s des classes de 7c. 4e, Rh6torique aux
ofliciels de 1928 !e prouve.
l'Echilant et coinplet succ6s dei classes de RI
et de Philosophie aux derniers exameus de 1929 le
L'ecole largit le cadre de sescours primaires e
ces prix,
S'adresser 1537.-.Rue Llnimarre, anciea local de col
Nationate de Droit on t6C6lhonez No 2891.
L'INSTITUT ,TIPPIENHAUEf
Enseignement classique general.
Langues, Sleno-Dactylo, ComplabihtU.
Port-au-Prince ([Haii)
Demandez Prospectus. Les conditions sont avaTni
__ ..a tEU-___. --


H6tel International
Fond6 Aux Cayes en1896.
Traiuslre i& Port-au-Prince, au Champ de
Propri tH Emile Blanchard.
Veuve T. FERRANDINI, Propri6taire.
Chambres agrees. Cuisine franqaise,- Pension A prix
Installation moderne tres coutortable.
On parle anglais, trancais, espagnol, italien. -
...... ..... .......


I re MAl iULU,-
petite laison, rue du
e et chez I'auteur, Ruelle

la o elde
Loyal XT dlY TT T Y A Y T I- -v i- T


Cu barely
Orlophuniclde.Ier Ordre
Bar e Hemne D mauqe.
Rendez-vous de ceux. qu
Neulcoi passer.1des moweotd
agr~ables dans aut coin de
verdlure, eD face (jC la mer
vocatrice de voluj)t6 et de
rdves.

Institut

Moderne
I-n nouvel tablissement Sco-
Spire vient de s'ouvrir A laRu.
des Cksars No 326, sons IsdQ.
nomination n de a Institut Moder-.
re)). On y donned I'enseignexmnt 1
r;m-raare aux filles U euxg
~ons. L'Emseigneent secoa
l e ju sq u 'b I n P h il uso p h ie I I CS 1,
sivemmnv C-:ut : *pcisu% dee
no-dacyvloprrrie, t l Ce nl
WiNt, d'Anglais et d!Esagnol' .
Cours du soir
Prix mod6r6s.
Pour plus amplem renseig-
mnnte, sfadreser i# I1 Dirrv iiin
oulAM. Andr# Motiyl:'.,.
Directeur:Me llaurie i.ler-
Sous-0irecwur: Me Luc Fran.


V T Lirf.


NUIUVEAU SEHVIUIB

de RESTAURANT

Hors d'CEuvre vari6e ot

Platsldu Jour

DESSERT

Le tout pour Gourdes' 2,
vINS TRMS SOIGNE METS CHOISI--P P. PAT

l -


Si vous avez quelques heures ile' loisir, lem"
vous d6sirez les passer agreablement allez au

Pre-Cat-Tlan
.'ilvuls lietra1ca, IIs, I tsl ifp I he p 19 1. s
meilleure i)(,, tl I tu ci tiol rtric deier C
let. b(,ssons *'t. l:uS 9ohlet tt Its plus pureS'. ,p
,.h.,T aunte.. hire allu *"uzde ou nationaleliqj*eurs
SO. itC.


01-as-el


-~- w~fl s _-5


IC I=---- --


_ I n_ __


~4-


-- --JI~-l~wr~sru--------


;;- -jv-. -,= ;


------- --------~e
7--" -=il I -.r----


i


-.* *


MAUMMI


-.~-.r+r -~rcnr n. a.uu~r~u-r~-r. ---~I~I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs