Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04305
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10/23/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04305

Full Text
- - 1= W .. -, W C~a.. -~ =


renGent Magloire
Pr plitEOTUl*
RUE AMERICAINE 1356
v ELEP4ONE N 2242

^iiANNEE 'N" i19


PORT-Al


--------~~- ~ -~- .. ..------- -- -- -L --~.


1 MII ~4jsu beau dir .001,emdr 11
%" PaSiras qu~a one aitt m ;ert cti

Th~pkile GALTILDI


1MERkREDI 23 OC'IOttMi M29


CITADELLE
^ T It "yIF l m t 1 %v IV V W


I- I--"

nr (1)

s le Mar6chal do neur de TouMaint-louvcrtu-,
Justin Pr6vost, come re. II s'6cria qd'elles condti-
me, Secr6taire puis tuaient une reelle reparation.
Sdu Roi, nous en don CCaur ge6reux de Franc-Corm
Description enthou- tol it de Frailais, retain de
[rLa Citadelle Henry, ne pas d6chdir et Ii s'ho.
lim dF la Libprt, ce nore, au contraire, en recon-
iiboulevard .14't- Isaqt un tort ancien com-
dce, ce monument de mii et voulaont re parer. Que
r et desvastes com- la Nation Haltienne, pour son
entf,' ss'di fiat 'Roi- qpi Ia rendue torte et
k sommet sourcilleux respected, eprouve et procla-
pls hautes monta- me Les m6mes chevaleresques
il e, d'ot l'on d6cou- sentiments.
rtie gauche, I'le de De quelle gloire le R oi
et le miroir de son n'a-t-il pas c o u v e r t notr
canal, an face, les Pays? Tous le proclament,
et la ville du Cap n'gyons pas I'air de I'avoir on,
rade, la vaste elen- biS.
-mers: a droite, 'la Les grands souvenirs qui
4le Monte-Christ. la demeuient dans la m6moire
Fort-Royal, la baie des hommes, sont les lieux ot
uille, et les monta- de grandes actions ont e6t ac-
ronnantes. L'ou est complies, les ce vres que le
r la vue de la belle genie a dictees, I e s mon i-
do magnifique tapis mnents qu'il a eleves. Si nous
arequi se deroule aux nous retournons vers notre
Sur les derrieres, la Passe, pour y chercher des
dialne de montagnes reasons d'esperer et de croire,
are le cadre de ce ta- des lemons de volont6 et de
hanteur. Celte posi- patriotism, en quels lieux ar-
ifiee par la nature, a reter nos regards? Ils sont
*lart vienit encore nombreux. Quelles ceuvres
ute sa scietlce, case- fire lire A nos enfants? Elles
A l'epreuye de la bom- sont en petit nombre. Qiels
met a l'abri d'dtre effi- monuments leur faire adlmi-
at assiegee. Ces bou- rer? 11 o'y en a guere. Rele-
A feu, ces machines ter- vons de leurs ruines ceux qui
de la guerre, vainqueur nous restent. A leur masse, A
difficules, franchissaient leur'hauteur, nous nous fe-
to d'un sol motueux, roons une plus just idde de la
lt miner sur le territoire valeur de nos devanciers. Et
fmtmande, et proteger nous nous glorifierons. Ele-
ipartie do Nord; que vons nous a lear taille, t&
? Hayti entire, don't chons de vouloir dtre grands
.-oresse est le plus re- come eux.
it rempart. Oui, c'est Parmi les noms qui doivent
ti tout entire, le jour nous dire, A plus just titre,
ten drapeau sera rendu A acres, parmi les monuments
'ille torteresse. q u i, ,'uidoivent etrel'objet de no-
Sie dans un sursaut d'or- ire plus vigilante attention,au
a; cclamera d'un triple tout premier rang, plaqons le
th, en meme temps q ie, Roj Henry I" et la Citadelle
lipar les elairons et les Christophe.
rs et la musique et les Avec orgueil je me rappelle
I et les montages ri- le jugement d'uu stranger qui
tant en tonnerre toutes nous visits au siecle dernier.
Ives, c'est Hayti entire En quelques mots, martel6s A
ea hommes,ses temmes, la Tacite, il a clam6 son ad
fans, ;ses ois,. es pier- miration pour le Hdros et sa
id une immense voix, demeure: ( On pourrait don-
de la vic oir e UYer- ner A ce chef-d'oeuvre de
acclamera ic: DD eau I'homme extraordinaire, ecri-
a hissi sur laiaelle vait-il, le nom de chAteau en
I'air.
p4isqAe c'est grace A lui Le quatrirme jour des f6tes
t hommage sera rendu du Couronnement du Roi et
e glorieux Souverain, de. la Reine, Madame la Com-
ent n'associcrons nous tepe (Ie Rosier et Mademoi-
n os acclamnations le selttfW s. chanterent u n e
de Etat ? Plus et mieux cantate. Elle e terminait par
hommage d'admiration ces vers :
r'est une veritable re-I((11 veut, et dun sommet voisin du
laque le P isident a [firmament,
i lui oftrir. Is S'61tve par enchantement,
e rappel leeloquen- Larsenal du dieu Mas vers a ceste
aire,aux ceremonies or- C'est en plein ciel,comme le
ies A Pontarlier en l'hon- Phenix son embleme, que le
Roi d'Hayti vivait parmi lea
dieux.
S(Jair La MATN des lun- NEMOURS.
et mardi 22 Octobre.) FIN.



rreurd 'Interpretation du

6eme Amendement


ICLE 72. Sous la r.-
file ci-apres, le Prdsi-
del a Rdpubli ue est elu
s(t ans; 11 n es, pas im-
a ement rdligible. 11 entire
tons au t al de ran-
i esti eu, sauf s'il est
Pour retn.lir line vacance,
le" ccas. if enlre en fonc-
fs dis son Electiun el son
1rend, fin six ans d
.4:. 5 i' qui pricide
Ce eCioa."


Let citoyen qui a rempli les
/onctions de President n est re-
dligible qu'apris un intervalle
da six ans d partir de son pre
mier mandate. Et si deux fois,tl
a etd elu Prdsident et a exercd
son mandate, il ne sera plus
eligible d cetie function.
,v o ntiklptioq, cowm
toute lot, pent-elle avoir uo
effect r6troactit?
Non.


SOUDURI ELECTRIQUE
La nouvelle soudure 6lectrique d'aujourd'hui a annual Ia
vieille mtlhode de 1'oxyde acetylene
Elle remplhde les vieilles rivettes. Les crons ne s'usent
pas A la soudure electrique.

TRAVAUX DE RI:PARATION.
II n'y a pis de durs travaux avec la soudure electrique,
A cause de son haut degr6 dechaleur. C'est la plus chaude
flnmme connue dans la Sciences (Dix Mille Degr).I
Fonte cass6e, Fer forg acier. Acier melang6, -et les feuillfs
m6talliques peuvent etre soudis et rendus co me des pie-
ces nerves par la soudure A I'arc electrique.
Ressorts d'automobiles, roues, Axes, Plateau de cylindres
et wimporte q(u'elle parole d'automobiles en.meta..
Machines a coudre, Phonographe, Lits en fer, fourneau,
Pompes A eau, el eu tail tout ce qua est tait de metal.
Apportez vos reparations A Mr KINNEY.
En face de la Station des Poinpiers et il sera content de
vous donner un travail Expert.



M I.acture ehIlaene
g( Qf ne


de Cigarettes


GEBARA


& C


Les Cigarettes

, Dessa linienne e

eColon c

SRepublicaineo


( Porl-au-Princienne


GrAce A la finesse de leur
vrais amateurs


A vandre
Un boo piano.
S'adre ser Grand'Rue pros de
l'ancien garage Cameau) en
(en lace du No 844).

Tribunal doe Pal de la
Capital, Section Nord
Les inttresss ,kont infor-
m6s que, par autorisation du
Depaitemenl de la Justice,
en attendant l'ach6vement
des reparations de son local,
le Tribunal de paix de I Ca -
pitale, Section Nord se tient
ptomisoiremenl A l'angle des
Rues du Centre tt Maca:oux.
ci-devant Boulevard des Veu-
ves.
Porl-au-Pt since, le 22 Octo-
bre 1929.


Monsieur Borno a.--il
exerc6 un premier mandal en
vertu de a Constitution am en-
dee. sertile hypoth6e o6 sap-
pliquerait la r6ser% e en ce qut
e concern?
-Non.
A-t-il ete elu deux fois
President et a-t-il exerc6 son
mandate depuis le dit amende-
ment?
-- Non.
-Est-il citoyen ?
Oui.
Qcmme tous les citoyens,
II peut done, ail ledesire, se
presenter podit exircer un
premier mandate en vertu de
la Constitution amendee. Car
il fahl bien remarquier que la
;Constitution s'exprime com-
me suit: Le Citoyen qui......
... nest re6ligibl,qu'sprbs un
intervalle de six ans A partir
de !'expiration de son premier
mandate. II taut, na consequen-
ce que le remiet mandate ait
t coni n.vertu de la
Constitution ameinde. Le pre-
mier point des revendications
de la 1. n. a. c. manqqe doqc
de bate Ugaonn r
sion d'Cti nu .W fefI '


ar6me tont les aeinces des


A


I


'HHUM HENRI Gardere

En peu de temps ce pro-

duit remarquable a conquisj

de haute lutte une renom-

mec des plus enviables.

Deemandez toujours le

Rhum, HENRI Gardere.




HENRY STARK
Rue du Qual, en face de la Gare
Verres i Vilres pour vitrines et tableaux.
Vitres Polies pour autos
Pare Brise (Wjidshield ) pour autos.
liroirs Biseaits pour armoires et coifleuses style Louis XV
et Louis XVI, ainsi de forme rectangulaire.
lireirs Eni pMur salon.
Grand choix Ileis pour cadres.
Elcareemelsour portraits et agrapdissement, de Photos.
Tables po7 = salon et salle a manger.
lallbre t ombes.
Lmts :e a, etc.
Rtparatin de Eireinrsjiehs.



L. Th. LAFONTANT
oes friae pout aut.onobile

Gasoline, Hulfe, Accessoires et Pi6ces de Rechange pour
Automobi fs.
Les on meleurs pneus et Chambres~l air pour toute autr
'u camions.
Halle Gardiner
No 153 Grand'Rue.-Por-an-Prince, (Halti)


Lildberlh dcemv rse eq(urifse
ville iamcei,
A board de I'avion de Lind-
bergh- Q pranta Jesdeu x he;ras
passes, L'indbergh vient de d'.
couvrir sa 4Ume Ville ancienne.
II s'agit des ruines d'une maies-
tueuse pyramid de Maya, don't
Ia hauteur a 0t6 estimee A C0A ou
70 pieds ( 18 a 21 m6tres ).
Cette pyramid est au milieu
d un vieux temple qui s trouve
dans la brousse. Le Dr, V.
Kidder estime que c'est un type
parfait d'6difice de I'empire de
Maya.1 constitunit la parties cen-
trate d'une cit6 florissante.
11 n'y a pas de trace rcente
d'habitation humane A I'entour
de ces ruines qui se trouvent i
trente milles au nord de Santa
Cruz.
L.es journau.r americains pa
Ilient la note suivante :

En Haiti
i 1 l'resident Bersn e pliquae saI
rtehte dncisies
SEIAVICE IA L'ASSOCIATED PRESS.
Poit-au Prince, Halti, 10 o -
tobre.- Les milieux d'opposi
tion critiquent la decisio'i
qui a 0, prise par le Presi-
ent Louis Borno de supprinier
les Slections 1egislatives en 19130.
I)jns sa d6claralion, ecrite souw
fo-we de lettre aux prelets de
la rkp ublique, le President Bor-
no declare q ue son relus de
reconstituer assemble natio-
nale est base sur la conduit
( obstructive el antipatriotique))
de I'opposition A 1'gard de tout
Sflort pour rtndre possible sa
reconstitution.
Le sens de la decision se frou
ve dans le lait que le prochain
President d'Halti sera chosi en
avril prochain par le Conseil
d Etat pour une durke de six
ans.
LD s adverssires du President
B ,rno soutiennent que son Con-
seil d Etat lui donne entier pou-
voFr pour ce choix et que, par
consequent, Ia volonte du people
est mise en echec. II en result
que tout candidate de l'opposi-
tion se voit automatiquement
e(arte de la presidence.


coia, so signa, et pensa que sa
dTmarche avait vraimemt 'air
Sd'tre indisrerte...


S


,-,~-- w-T~ c-'1 -


~


fiwmw


___


W


-- C- I- -CL


-- -


- I i r r I hi 1~ 13 c I I I I -L t:


L'


i


S I7


... a rensontr6 I'autre soir, sur
le Champ-de-Mars an group
dejeunes hommes et de dames
qui s'ennuyaient. Le clair de lune
etait romantique pourtant et la
rise si fraiche que la nature
elle-meme sembla't inviter A la
joie. On s'ennuyait. Les autos
se reposaient dans I'allee conmme
de grosses betes de proie re-
pues. C'est alors que quelqu'un
proposal, come l'on trouve une
idee ingenieuse:
-- Si 'in 'all.il A lferasse a(ji

I't les autrel, de tomber sur
cette idte se reprochant de ne
I'avoir pas trouvee d'abord:
(:a va. Montons chez Kuhl.
Et les autos gronderent. Et
NOTRF (ELi. vii tout le groul e les
rrendre d'assaul On sarrangea.
LIt queltlucs ininutes apris tout
Ie monde d a n sit i A Teraiste
(iarden au soil puissant d'nli
Orthophonic (le valeur, aprt)s
avoir mning dI exquis s iidivichs
et bu de la bonne bire. A.ussi
quand les h:aitiens diront qui
n'y a pa s chez nous tin enltroil
oCi s'aintiser lai rLponse est tloule
tiouvre:
Avez vous tM6 dljA i" Te-
rvsse-Garden?
... a rencontr6t un home qui
vantant le mals nioulu, lui qui,
it y a de cela quelques jours al-
firmait qu'il ne pouvait en man-
ger sans avoir ensuite des trou-
bles stomicaux et intestinaux.
Comme NOTRE (Em. s'etonnait
de ce subit changement d'opi-
nions, I'homme murmura:
C'est que moulu dans la
machine de M. Fr6deric Gael-
jens,- Cpicorie du Chemin des
D)alles ou Magasin, de la rue
Bonne-Foi, Ie maTs mnoulu de-
vient le met le plus leger qui
soil.

... a surp:is sur la route de
Ganthier des voyageurs qui se
Irominpant de route penktraient
de temps en temps d.ns ties
fourr6s el des clieminis dc Ira-
verse d'oi ils ne pouvaient plus
sortir q|uavec des mnanouvt'es
doit pa'issent dordlinaire les
voitures les mieux organises.
Pourquoi ne pas meltie sur
routes les routes des poleaux
iitdicateur's? Cela fljargnierait i
11os voyageurs qui le plus sou-
vent ont deis gens d'affaires
pour qui le temps est le lemips
come disait St..-Lger I. ger.
,les regards qui ne peuvent que
leur etre prejudiciables, des re-
tards, et peut-,tre aussi des ac-
cidents.
*
.. a admire la t6te d'un spiri-
tuel confrere A qui un autre con-
I 6re disait pour la quatrieme
lois depuis janvier qu'il venait
d'avoir quarante-six ans. Le spi-
rituel confr6re se gratta la 1tte,-
este haitien par excellence, et
it:
Vous aurez cent ans bien
tIt si vous avez quatre anniver-
saires par an. NOTHE (CIL le vit
ensuite sounrre, II avait compris
que I'homme d6sirait tout sim-
plement se faire payer A boire.
Aussi ceda-t-il de bon coeur A
son d6sir, mais en murmurant:
Je vais vous donner, comme
mon pere, tout de meme A boi-
re...
...a vu une scene qui prove.
encore une fois qua e rare c6-
toie les larmes et que le burles-
que fr6le souvent ie tragique.
II ne savait pas que son debi.
teur etait mort et qu'on allait
I'enterrer dans une minute. 11
entra, sappr6tant anonter dan
sa chambre pour lui reclamer
son argent. Mais la bonne qui
le connaissail lui dit:
Ce nest pas la pine de
monter aujourd'hui. Monsieur
descend. 1t de I'escalier it vit
d acendre quatre amis qui por-
talict son debiteur, Itendu A
1'6t.oit dans une biere. It me dC-


W-'V 'I IV'IW r I Ar W d








2 LE MATIN - Otobre 1929


Prestation

de serment

Lundi matin, au local du Tri-
bunal de Preminre Instance a
en lieu la prestation de serment
de notre jeune ami Gontran Rou-
zier qui vient d'etre commission-
n6 avocat du barreau de Port-
an-Prince.
Le tribunal 61ait pr6sid6 par
le Juge Georges Lescouflair, au
si6ge du Parquet se voyait M.
Etienne Bourand, Commissaire
du (ouvernement, et Me Leon
Nau, BAtonnier, repr6sentait le
Conseil de l'Ordre.
Aux belles paroles de sympa-
thique bienvenue qui lui furent
adress6es tunt par le Juge Les-
couflair qui rappela dans son
discours la vie toute de travail
de feu Semexant Rouzier le
grand pere de I'lmpetrant, que
par le BAtonnier Nan et leConm-
missaire Bourand, le nouvel et
jeune avocat rkpondit, trWsinu,
par le joli discours que nous
publions ci-a prs:
Monsieutr le I'l-sidenil,
Monsieur le Comminissaire
du (louvernemenit,
Monsieur le H.itonnier,
C'est avec une motion bieni
profonde que je vous remercie
des aimables paroles que vous
venez de m'adresser.
Qu'il me soit permis de vous
dire combien grande est ma
fierti de me trouver ici, et com-
bien est agreable majoie de ren-
contrer un accueil si encoura-
geant.
Ma fierNt est toute 16gitime
car ce jour est pour moi une r6e-
alisation.
Toujours j'ai voulu, en effet,
apprendre et connaitre le Droit.
Le Droit... qu'est-ce done, in e
disais-je?... Le Droit est-ce la
Lot? Le Droil est-ce la forine?
est-ce la Vie? est-ce i'Ordre?...
Grace aux lumineux course de
mes distingues professeurs j'ai
enfin compris que le Droit est
I'armarture tie la Justice; c'est
la science qui a pour objet spt.
culatif, la Justice, et pour fonc.
lion social, I'incarnation de la
Justice, par les moyens tech-
niques appropries, dans les r6a-
lil6s de Ia vie civil, comer *
ciale,administrative, politique ...
C'est une r6alisation, dis-le,
r6alisation d'autant plus appr.-
ciablequ'elle est le rsultat d'un
trbvail consciencieux.
M. le Pr6sident, M. le Com-
missaire, permettez moi dtie vous
remercier de tout moi-mrme
de vos bones paroles.
M. le BAtonuier, comment
vous dire ma joie de vous en-
tendre auiourd'lni. Vous avez
Wi mon initiateur dans ce vaslc
domain alors inconnu tie moi.
C'est a vous q(ue e dois nma sa-
tislaction de e jour Merci aus
.le ne vou Irais pus finic sanils
rappeler dans un pieux souve-
nir iima pareile Iinltaine, il es!
vrai, avec I'in d e nos plus graniiu
juristes : Linltant tie Piradin,-s
Comini on dit .1 a;i tie u11i tIc-
nir ) .
Ne puis je pas rappeleraussi.
M. le Doyen, que remontant
un peu vers nos ascendants.,
certains liens nous unissent eg'
lemenit?... J'ai trop de beaux
examples pour ne paspromellti,
de contribuer au mainlient ide
ces belles traditionsqni sont tout
A 'honneur du Ilarreau Haltien.
((Moi aussi, je suis peintre, s', -
tait ecri le (:.orri'ge...)
C'est prolnidbmnit animie tde
C's senlitimetils et 'Cres)ecLuenx
des hlionoral>1es devanciers dolnt
tant dlentre eux se sonl impo -
ses A admiration, que je viens
ici, mettant routes mes faculles
et connaissances, ma bonne hoi
et mon devouement au service'
du Hien,,dc la Jusliceel de nol e
chore Patrie.


Nous praventons nos vive,' f'
limitations au nouiveMu sl;igi (ii
ui, come on le sail, es le li:
e notre ami Charles Hlouziet.
et lui souhaitons beaucoup de
succis dans la belle carrikre
qu'ii A choisie.

I seandale i I H6tel de lille
de Berlin
BERLIN-Le Dr Gustav 1 s):
maire de Berlin, se trouvant ;ic
tuellement a San Francisco, a
envoy un cablogramme dans
lequel il considere com me
mal avise d'interrompre brus-
quement sa visiteaux Etats-Unis
A cause d'une aflaire scanda*
leuse de pot de vin.
Le conseil municipal a vote
que resolution donnant au mai-
re l'ordre de rentrer immi6diate-
meont.


. 1


Bourses d'etudes aceordees

aux Medecins haitiens par

la foundation Rockefeller


Le dernier numero du ( Bul-
letin du Service National d'lHy-
giene Publique donne des ren-
seignements sar les bourses ac-
cord6es aux m6decins haltien
par la foundation Rockfeller.
C'est sur les demarches du
Dr Melhorn, le devuou6 direc-
teur general du Service National
d Hygiene, dit ce Bulletin, que
la Foundation Rockefeller a bien
voulu accorder de nouveau dix
bourses d'Mtudes aux m6decins
haftiens pour la continuation du
programme d'enseignemet de
1'Ecole Nationale de MNdcini el
de Pharmacie inaugur6 en I'an
n~e 1927. On salt que les bour-
siers sont les Drs Lhnrisson,
Eth6art, Civil, Perrier, Pi rus,
l.:ieur, 1.6on, [lyppolite et Ca-
minlle.
)ult'rde deIs BoIII'-;r s. --
Lieu.rx d ludess.
Le Docteur Lherismon peut
Lure deux -nnues d entraine-
ment A Mc-Gill U niversit
( Montreal );dans des eludes pr6-
mblicales.Si son travail est jug6
satis'aisant apres la 1ere annee,
la Fondation pense qu'il peut
etre necessaire de prolonger sa
bourse pour une deuxieme an-
nde, parce que cette annee-ci est
sa premiere et qu'il doit avoir
une complete preparation de
deux annaes pour pouvoiroc-
cuper s6rieusement, A son re-
tour en Haiti, la charge de pro-
tesseur a I'Ecole Nationale de
Mcdecine et Pharmacie.
Le Docteur Ethlart ne retour-
ne pas A Hovard Universit6
( Washinglon ) 11 se rend A
Mc-Gill Universit6 ( Montreal )
pour un entrainement dans des
etudes prem6dicales.
Docteur Salomon.- Sa bourse
est prolong6e pour une nou-
velle ann6e scolaire. II s'entraine
dans des etudes pr6m6dicales A
Ilovard Universilt ( Washing-
ton ).
Dr Civil.- Ne retourne pas A
Ann Harbor ( Michigan ). II se
rend A la Facultd de Medecine
de Lyon ( France ) pour se per-
lectionner dans des etudes d'a-
na'omie et d embriologie.
Dr.i'errier.-Ne retourne pus
a Boston. Ii se rend A I'Ecole de
M d e c in e de l'Universi 6 de
( Western Reserve ) A Cleve-
land ( Ohio ) pour s'entrainer
pendidnt une annee scolairedans
des 'tudes de palhologie A Cily
llospital de Cleveland avec le
I)r llovart T. Kaisner, proles-
staii d ,, p,,illho'.o e ainsi que
dians I hlitoogie avec le Dr
Waite A Western RH serve ( Cle-
veland ).
Dr. Petrus. I :lourne a I'u-
u'ivtersited de Yale pour s'entrai.
ncr tl:ns de('s tudes de palholo.
gie clinique avec les Drs. Win-
ternilz et Smith pendant une
ann6e scolaire.
D)r. Latllur.- Relto r-ne A 1I I
nivert6 de Yale pour un entrai-
nemenit d'E'udes d' lygene dii-
raiiit uLe annee scolaire avec les
I)rs. W\Vinslow et ll:scock. En vue


de permettre au Dr Lafleur d'a
voir une grande experience sur
les questions d'Hygiene Publi-
qje, la Fondation propose, au
cas 6ch6ant, une proloigation
de sa bourse pour s'entralner
avec le Dr Payne dans le Service
d'Hygi6ne international A Porto-
Rico.
Dr. Camille.- Retourne A la
Faculty de Medecine de Chicago
chez son meme professeur le
Dr Carlson, pour un novel en-
tratnement en physiologic du-
rant une ann6e scolaire.

Dlurce dannie scolaire.
Cette annie, I'aunie scolaire
durera dix-mois au plus au litiu
d'une p6riode d. d owze mois
comme en 1927. La Fondalion
et-,ime que s'il Ctait iiecessaire
de prolonger aucune de ces
bourses pour une p6riode exc6-
dant I'ann6e scolaire, come
elle a I'intention de le taire pour
les D,-s Lafleur et Lh~risson, et
comme elle l'a ait pour le Dr.
Salomon, chaque cas sera pris
en consideration selon les m6-
rites individuals et le travail r6-
alis6 pendant I'annee scolaire
qui doit prendre fin en Juia
1930.
Les bourses pour les trois cli-
niciens Drs. Bourand, Leon et
Hyppolite, sont accord6es pour
une p6riode de six mois ( dOc-
tobre 1929 A Mars 1930 ).
Dr. Bourand.- Fait une par-
tie de son temps dans les ser-
vice des 116pitaux de Strasbourg
et I'autre dans les services des
h6pitaux de la Facult6 de Me-
decine de Paris designs par la
Fcndatio Rllockeleller.
Dr. Leoa Retourne A la Cli
nique Baudelocque (Paris) pour
ses 6tudes obst6tricales (service
du prolesseur Couvelaire ).
Dr. Ilyppolite.- Ne retourne
pas dans les services des Hopi-
taux de Strasbourg. 11 passe tes
six mois dans les Services des
H6pitaux de Paris ( France )
d6sign6s par la Fondation Roc-
keleller.
I'ne bourse d'deudes accordde
par le Service Nalional d lly-
gidne Publique pour ie Di-
parlement de chiriiuric den-
laire de I Ecole de .Jid(ecine.
Le voyage d'Mtudes accord
par le Service d'llygi6ne au
dentist Daniel, protesseur de
chirurgie dentaire a 1Ecole de
Medecine doit durer Irois mois.
II1 commence le 3 Aouri e pread
fin le 30 Octobre prochain. Le
Dr Diniel a laiss. Port-au-Prince
le 21 Juillet coul6. It s! read A
la Faculty dentaire do North
Western Reserve, UniversilA de
Chicago, dans le servi :e du pro-
tesseur doy.n Black q ii a bien
voulu admn-ttre le D,. Daniel A
suivre un course d'6t6 d' pertec-
tionnement en chirurgie den-
taire dans s)n Etab issement,
avec les prolesseurs S hlosser,
Lee et Sayre, y comp)-i' on en-
seignement pratique d( radio-
graphie,


Insurance co


Une des plus fortes COMPAGNIE


CANADIENNES d'ASSURANC


sur la VIE


EUG. Le BOSSE, & C

Agents Generau


line curieuse

proposition
Le procs de J6u sera-til revise ?
Une bien curieuse nouvelle
est transmise de Philadelphie.
Un juriste juilt de Denver
( Colorado ) aurait propose re-
cemment, A quelques-uns de ses
compatriotes, de tender une so-
ci6t6 juive pour prendre Iinitia-
tive d'une revision du process de
Jesus.
Persuade. que l'opprobre don't
souflre Isradl depuis dix-neuf
cents ans result de la condam-
nation de Jsus, M. Schwayder
voudrait qu'un grand sanh6drin
lut convoqu6 A J6rusalem pour
examiner loy iement le proles
intent a Jesus et decider si les
anc6tres qui l'ont condamn6 oat
commis A son 6gard un d ni de
justice.
Si l'enqu6te d6montre 'i nno-
cence du condamn6, que ce
grand sanh6drin ne craigne pas
e contesser sa faute el n'implo-
rer-le pardon divin.Qu'un juge-
ment just et vrai soil rendu
sans se preoccuper de ce qui en
resultera.
L'auteur de cette initiative es-
time que ce sanhedrin devra se
composer de 23 rabbins connus
pour leur piWth et leur science,
de 24 savants et de 24 homes
d'aflaires reput6s pour leur sa-
gacit6 et leur termet6.
Chacun de ces membres serait
asserment6 solennellement et
devrait donner la ga-antie qu'il
est libre de tout prejug6 et d6-
cid6 A accueillir la v6rit6 quelle
qu'elle soit.
Reste A connattre I'accueil que
le monde juit fera A la sugges-
tion de ce iuriste.

Mme Curie part
pour les Etats-Unis
Mine Curie, la plus c6ltbre
Stemmed de science de notre
Spoque, et A hIquelle on doit la
d6couverte du radium, a pris
aujourd'hui le train pour Cher-
bourg, ou elle doit s'embarquer
sur a i'le-de-France n, A desti-
nation de New-York.


yv~wswsu..avm IMB--B--


Toutes les Polices


I DELAY








comprennent la Protection centre la


Foudre sans auomentation de tauxI



SEuq.LeBosseiCo |
* ^J -^


Son depart est pass presque
inaperqu, a la gare Saint-Lazure,
ou une foule nombreuse dtait
venue assisted A 1'embarquement
de Maurice Chevalier qui,%avec
sa temme, se rend A Hollywood
pour y turner de nouveaux
films.
Mme Curie se rend aux Etats-
Unis pour y recevoir un nou-
veau gramme de radium don't
iui tont present des Am6ricains
admirateurs de sa science. Elle
sera rescue A la Maison Blanche
et assistera 6 I'inauguration de
la salle Hepburn de chimie, A
l'universit6 de St. Lawrence, A
Canton, New York.
Mme Curie est accompagn~e
d'une personnel qui a declare
vouloir conserver I'anonymat.


Un sen ice de moa


NOVOROSSYK --
a Extord .,trans
chines et d'autres p
risains, est arrive
de la mer Noire..
mier navire am6r
vu dans un port
puis la guerre. la
M. RannusHan
tant de 1'Export St
portion, de New-
organis6 cette line
tlion russo amrincai
cd que, tous les dix
navires semblables
m6rique arriveraiest

Le budget de
deoNew-TY
Un project de budgd
vile de New York., aI


Leo dttes do la Serbioe se montant a 562.0782I
& la France a w66 soumis au mrair
On made de Zagreb que par le Board of EstiW
le journal eJu arni Lists public present une augaaet
la nouvelle selon laquelle la 23.149.525 dollars saort
question des dettes d'avant-guer- 1929.
re entire la Serbie et la France Le budget final doil
serait r6gl6e de la mani6re sui- prove budgavant le 31 octo
vante : I
La Yougoslavie verserait 37,
annuit6s de 60 millions de marksi Apropos du d.f
or. Le r6glement s'eftlectuerait
avec les r6paraions que la You- Les rumnurs conltifn
goslavie doit recevoir de I'Alle- culer A propose da d
magne au titre du plan Young. cendie et de la reml
de certain individes
Companies d'Assurnm
Acte de devoueamea Aprrs la mise en
Ai brd d'n terpilleur Najib Kouri, voiliqa.M
LORIENT-Le torpilleunraven. Said Kouri vient d6i
tuner .,vieux bAtiment d'avant-' en prison aux ordres
de guerre auquel d'importantes tice.
reparations ava:ent tW eflec- Nous suivons atM
tutes, proc6dait A des essais au cette aflaire.
large de Groix, quand uun joint __.----_ -
de tubulure de vapeur se rom-
pit. La vapeur envahit la chauf- SPECTACLES
terie ou se trouvaient plusieurs
ouvriers et leur chef M. Jean-'
Marie Kerlo. Celui-ci fit sortir
rapidement ses homes. Puis, P | |
seul, un mouchoir sur la bou-
che, il resta dans la chauflerie CE SOIR
pour cooper l'arriv6e du ma- Derni C re Re
zout aux bi rleurs, isolant ainsi Dermire Repr
la chaudi6re. j film devant Wtre reto
Par une chance extraordinai- .Macoriss E
re, M. Kerlo n'a pas tW grieve. I PIUNCUSEAl
meut atteint. 11 a 6t1 vivement Entree : 1.00 ; BO M'
Ntlicite par ses chefs pour son DEMAIN SOI
bel acte de devouement. Ravenelr l
II Sit)


La Banque doe r6gle-
ments Internationaux
BADE-Les Arnmricains crai-
gnaient que la conference sur la
binque des reglements interna-
tionaux ne s'eflorce de cr6er
une super-banque qui pourrait
dominer le monde de la finance.
M a is toutelois. la delegation
am6ricainepense queceltecrain-
th a 6t1 all6nude parla dAcision
que les status contiendraient
une clause de vt-o. Cette clau-
se garantit A toute banque d'd-
mission le droit de veto dans
tous les cas ois la banque inter-
nationale voudrait op6rer sur
son territoire.
Cette disposition sera chaire-
ment expoma6e que le droil de ve
to ne donnerm lieu a eucun don-
te.


A La bjnque doit tre au s r-
vice des banques centralen et
non leur chef t, a indiqu6 i an
des experts.
La conference a discute egale-
ment la question des reglements
en or et a convene que la ban-
que international ne devrait
ras devenir une concurrente sr.r-
e march de 'or; cheque ban-
equ deo dp6t devra pouvoir ddA
cider si elle d6poserp son or
la banque international ou ail-
leura.


( Suite)
*andr
(Suite)
Entr6e: 0.50; Bl
-o-~




CE SOIR
eite.Cri-
Tourke de

REMAIN SOD
As HEUR
Soiree do fae
| PHILIPS
le c6l6bre inteMOP'
bottoms et charlOto0
chansons et
Ielle nJt e m
S flimn en 7
Entree 2.Ot I


.66


p si ptescrit ear
eoidiseMeflnts.-
ure et paludisme.
Cest te plusI


'--PL--.---. ---m


i


'


I


I


I
*
\




-- - -Mi.L -.


LE:MATIN- 23 Octobre 1929
-- im -:I I-"


Sllehuill Ra bainiul


LE AOM SEUL SUPFIi
Le Rhum Barbancourt,


a,~.


D'AUTOS LAISSERONT LES FA-


TES Ingenieurs desy
Se Pneu FISK ALL
traction? Une puret6 de t
-^ n'importe quel climate.
".: Les motorists exp6rimei
tALL CORD r R ur les mAme


consacre

annees de
ra, d e riP,)


par olus de 50

supreinaie, n'
li


BRIQUES EQUIPEES DE PNEUS V7 LL_ o

PENDANT L'ANNEE q COUSSINS-POUIPEES-

manufactures d'automobiles choisissent A I AT JOU R
CORD parce que ils donnent une bonne A AT- JOUR
reinage et couvrent plus de mille sous I *

, raisnns t n nrce qu'ils obtiennenit n t l I i t r


meilleur service? Plus de mille qu'ils n'en ont fait I experiencee
avec les autres pneus.
Vous n'aurez une id6e de ce PNEU que quand vous I'aurez essay*
D6s qu'il vous faudra un pneu, achetez un FISK ALL Cord.


9 FRANCK J. MARTIN


PLACE GEFFRARD. Port-au-Prince, ( Haiti). Phone : 2539.
Salle d'exposition, Angle des Rues Pav6e et R6publicaine.


Disques Sensationnels


Dans la lisle nouvelle d'Octobre il y a 450 numiros Nou-
leauz el Sensationnels. bn rdsumd me mecourt est impossible
ci et nous notons ci-aprs seulement quelques uns des hu-
IrQs pric demment puiss et qui sont revenues _
Rires:. ou Rire, The Blacksmith Rag, Hilarites, Jokes.
Chant Religieux--hoel kinuits criens,Ave Maria (Gou.
nod), AgnusDei.
l. oteaux Les Bouffons, Credo d'amour,La myt du Loup,
L Evangile, fAtglon, La chase, Chantecler, Chance, Prin-
iouveau.
isti ette 11 m'a vue nue, (a c'est Pari, On m'suit,
G fa eest pour vous, Parisette, hilsou, Chdri iW e taime,Qui?
Goui Elle a perdu son pantalon, l oi. La Veuve Joyeuse,
Sd alse, Alelua, Bonsoir Madame la Lune, Ramona,
wailda. Je n'ai lus de maman, Les milliotm dArlequin, Se-
td osweli, ciquita, Esoute la rhanon du soir, Ah I e*-
'" Mau, Je suis un tendre, Ah I dis-le, dia.
N1inon Vallin Duo des hirondelles (de hignon), THeure
Berceuse de Jocelqne (chantde).
rchtre Viennois Marche des forgerons, Le Moulm
Sort Aoire. La lorge de la kordt ( imitations de la na.
k Le Pantin (blues), apolitana ( valse ).
Ramona /valse). hal ehliaiai hiarleston ). Original
O Lee blues, Down l',rte 1 / s, I* m leaving for
k. (blues), Lonesome love sick blues, by Blue heaven,
T ery Black Botom. Lucky Day.
a 1Tangos et MWringues Piccolo havio del Maxims, La
r.o.da Ole lu gracia. A media Luz, kederacion, Gloria.
O"rp Hawiennes -La Paloma, Marm i aorn. 7u-tu-e,
lu h i. he nranao healoha.
lande la listed Generale d'Oclobre.
PAZAB OD ON
J. KARAYANY


Empechez
QUE
vote tolnt we fl6trleo








Conservez votre leint
frais et beau.
Les tlaches de rousseur, le
hAle, les boutons, les points
noirs, les tAches du foie, et
totes les fl6trssures similai-
res qui d6parent votre beau
teint natural peuvent 6tre en-
lev6es par l'usage de

L'Ixelento
Pommade de la peau
II a 6t6 soigneusement 6prou-
v6 et essay6l I est un on-
guent mwdicamenteux scienti-
lque partait sans danger et
d'oi a v age tacile.
Esmayez-le vous serez sa-
tisait de ses r6sultats.
En vente chez tous lesdro-
guiqtes. Pour 0.30 centimes
seulemnent, il est exp6di6 d6s
reception du prix.
Ecravez pour avoir un 6chan-
tillon gratuit et le livre des
conseils pour la beauty.
EXELENTO, MEDICINEi
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents lemances pour tons
Erivez pour renseignements


z'I vous penhez A vous
w marier, il y va de
vos intfrtls dsaller voir avant
toute chose, les articles qui
vous int6ressent, chez PAUL
E. AUXILA, afin d'examiner
les 6conomis que vous pou-
ve rdallser en vous pourvo-
yant chez
Paul E. Auxila


A louer
Maison comfortable avec cour
el ddpendances. Prix moddre.
Sise 4 venue MagloireAmbroise,
dkrridre IExposition.
Sedreur a Docteur Eungne
Audatn.


FIK RUGGED -


f

I


COURSE ELEMENTAIRFS
Faisant droiti la demand
des families, I'Inslilut TIPPEN-
HAUER accepted de recevoi r des
entants pour les course 616-
mentaires de la 12e A la 9e.
Des maltres de choix leur se-
ront sp6cialement attaches.
uls auront tous les soins et
une surveillance de tous les
instants.
L'tcolage est de 7 goardes
seulemtnt par inois. Pour
tous autres renseignements
s'adresser A la Direction, Rue
Lamarre No 1537.


SUE..- - --...


GUI O S
do DELORT, Pharmacies,
C-EST LE MEILLEUX
DES PURGATIFS E
Ales.PZTRU,; Pharmocle ALBERTIUU
Pharmei.a d D' J..s.Jn VIARD
*e**utO* l- bono v hr naies.


-------- .-___


AMR..W W


Voici hI Piieu


' VOUSlS


(lIendicfld


L wieni d'elablir


nou eau


I


Fhone 2267

adresse
9


au journal.


se


yyqu'avec une

lame bien aiguisde
Le rasoir VALET Auto(Strop est le seul qui
permette facilement, instantanement le
repassage des lames san. dcmontage. La lame
est toujours bien affutee et repassee. Se raiser
n'est plus un ennui. Les lames VALET font
plus long usage que toutes autres lames.
SRepr e-spaa-t :
PAWLEY SALES CO.
Port-au-Prince
Les usagers du iasoir de sArete
VALET AutoStrop
se competent par millions. 0


Ro al Netherlands
, fensm.hip Company
) Le steamer m Calypso par
tira de New York le 25 crt.
au lieu du steamer e Luna 1,
pour Port au Priuce direct,
couime le dit notre itineraire
No 32.
Le aCalypso. prendraaussi
du fret en .chambre froide. ,
R oyal lvtherlvnds
Steamship Company


..W.mONDAiUf

OirMeTr4.mdaltuo AlfIU VIAU
Turgeau No 1262
P6res et m6res de tamilles,
confiez. nous vosbentants.,-
Protitez de notre experience
re devouement pour
V(s fils, de vos allies
,' energies capable d'etre
u iles A lasoci6t6,A leur Patrie*
Cours primaires complete.
de classes enfantine au course
sup6rieur.
Course secondaires de la si-
xi6me A la philosophy.
Preparation sp6ciale poor
les jeunes jg qui .fllet.
T e .e *


record


MILLE
Ce super F
aasse end
toute garan
pour le gara
entiereraent
tous les poe
ALL CORtI
nous venic
j F. J. MAI
Dish ibu


.. il\

le

i de


?neu dt-
lur et
tie, mai '
intissAnn
t comn ,
us FIS
) que $
tA.N s
teur.


SK


on prenddie


On ne

rase


i ]S
01y
.- ^*sae


lmmm rm% - 7 ----


- -~ L W : w~T7; -~ ~. .


~ -


# -ak


,X


AM-PF '%- in w m m %- m 1w. MPI


bio





PAi : A ,4
_- - ^ ^ f N I'


Dist i'i"ib l ,rs :


J. I). MAXWELL
1619, Rue IVpublicaine Port-au-Prince, Haiti


t ompag(niPe (enrale
T:ausatlantique
Le steiner qMacoris p|ar-
It de Blordeaux le 12 courant
est attend le 28.
11I partira le meme jour
pour Santiago de Cuba et les
ports du Sud.
La suite de l'itineraire se-
ra fix&e a I'arriv'e du paque-
bot.
Prt-a.-Prince. le 14 Oo 1


Horn-Linie
Le mis s Marie Ilorn i', Dc-
nant ld-E rop,l est ltendu
vers le 25 courant, de passage
pour Kingston etc, pri:nant
tfrt et passagers.
REINBOLI) & "o, Aceutls


R6ves et Chants


bre 1929.) Le volume de vers de Mr
e. HROIELIN & Co. Agents. Prosper Crisphonte fils, que
viennent d'editer MM. Jouve
"- &L ". est en vente a la Phrr.
macie Cantave, 1'etit Four,
ff' EpH s1. I' et e l a Pharmacie Leys. tue
ouia5.m eutiui..uiUerO-op.r diu Centre.
Globules Rebaud | On le trouvera au prix de
au ltats morvellieux, surprenants m6m. 4 G r e ie pa
.YoutePh'.- shLco:S f8r.,Pfranoo m O'0. kNsedlol.. 4 Gourdes, Iexemplaire.
A. DEPENisl.Il. 83. Rue de Martyr. Parwl


f.1 MATIN 23 Octobre 1929
C*..- a II I r 2a3I*(l


fe qui 1'1 jamais 46 fait
Ce qui me peail dre dpasst.

Kola Champagne

F. SEIJOURNE
Pr6pard dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Pidparation et Vente
FHABMACIE F. SEJOURNE
A ngle des Rues Roux 4t du Centre.
295, Rue F6rou
Aucin, local de illAlel (L'AVENIR
T616phone: 2097.




Les vraies huiles de beauty


I
WP


d'olives et d'huile de Palm-
sont les memes que le Pal-
molive
i Potir volrc goutiverne, voyez
si le savon P.linolive (ue
votisachtceza line hanide noire
a't'c le nom I'almo'ive en
lettres dories, I'empaquetage
% ert el le cachet rouge au do.s
avec le mot Palmolive des-
sus.


I /-(t'tt .e It h.l moven ie pelIrotqer
noa .i on tire des planes
I es seule s huiles ilu Savoit
I tl l st in (I bli la eail'. I',"1oi;livt' sont les Iluiles d(e
LIs leminmes d'aujourd'hui, de beauty tires de lolivier, (Id
40 ou 5)0,is relusent de laisser palmier africain et du cocotier
les ansconqucrir leur beauty et sans aucun autre in.
FlIles protegent leur pr6cieuse g6rdient. C'est pourquoi le
complexion, premier moyen Savon Palmolive a la touleur
de conserver la beautI. naturelle qu'il possede car
les huiles de palmeet d'olive.
Ce ipie ious deiez faire et rien d'autre, donnent an
Palmolive sa couleur verte
Le matih, le midi etavant naturelle.
de vous meltre au lit. lavez- The Palmolive Peet Co
vous Ia figure el le cou avec Chicago U. S. A.
le savon almolive en faisant Le savon Palmolive n'est
bien peneltrer sa mousse dans iamnais vendu sans 6tre em-
vos pores par un massage de paquet6.
vos deux mains. Rincez-vous
ensnite av c de 1'eau troide. j
Schiz vous coldpl6tement-


Ehilez cetle erreur
Ne vous servez jamais de
savon ordinaire pour le trai
tement que nous venons de
vous indiquer. N'allez pas
croire que tout savon veil ou
ceux vendus comme lai's


lRepr6sentants pour Halt
J. D. MAXWELL et Co,
1619, Rue R6publicaine -
(Grand'Rue)
Port au-Prince, (Haiti)

M"- Edmond Craig
Sage-iemnme des lacultls de
la havane et du Aiexique,
specialiste en accouchements
pathologiques.
Emploie un proc6d6 etficace
dans toutes les maladies de
la temme. Hemorragie Fie-
ueurs blanches. Deviation
de la matrice; de passage
en cette ville oflreses services
au public.-Visite A domicile
ou a la Grand'Rue, ancienne
maisonjCameau. en face du
No 842.
Telephone : 3356.
Directeur.


NOUS livronsles le 14it
bouilli dans nos bu-
reaux en ville. Vous n'aviez
qu'a uous dire votre heurc.
LAITERIEBAILEY
T616phone, 2183,

Occasion
jexcept4onnelle
Devant recevoir dans quel-
ques mois un vaste et nou-
vel assortment de VWtements
et chaussures, nous .somfnes
en measure de liquider notre
Stock actuel au prix de ie-
vient.
LA PARISIENNE
,ngle Grand'Rue et Miracles
Port-au-Priuce.

0 VJLOE i VENBRE
On trduvera a acheter au
prix 'de Six gourdess I'exem-
plaire.
La Mission du General Hda
douville & Saiut-Domingue.
Par Antoine Michel
A la Librairie (La Presse.
A la Pharmacie du Docteur
Carr6,Anuge des rues du Petu-
pie et des Mzracles.
A la pharnacie du Docteur]
V. Mathurin,; .rue du Peuple.
Aux Armeb.de4Paris.
A la maison deiCommerce
deoM. Barthllemy, rue, des
A la JParmw ie du Globe
(Or F. CoiWo4 Lalae.


_ I I L


DESSERT

Le tout pour Gourdes
VINS TRS SMIGNE METS CHOISI-P. P. PA
4

LOTERIE
Doe 'Assocation dons Meto res du ao
Ensei nant ot du CoalIt6 Haltien
l'Alliance Frafnatse.
I e prochain tirage de cette loterie est fix6 au Di
10 Novembre 1929.6 9 hetres du matia,au TheAtre P
Ie Com t6 d'administration est heureux d'aviser I
que la:i i(ivelle repartition cainport:nii un plus grand
bite dei lots Maguits est la sui vanite :
I Gros lot Gourdes 2,000 4 lots de 20 Gout
1 500 75 los de 10
i 1001 2 Ap. dulerlot25
2 de 50 Gourdes 1001 2 2 du 2e lot 20
2 25 t 50' 2 du3elot 15
4 Lots se terminant par les 3 derniers chiffresi
ler lot Gourdes 10 40,00
45 lots se terminant par les 2 dernier chiftres
duller lot Gourdes5.0 ) G. 225,00




PrOe-Cat-La
Si vous avez que!ques heures de loisir, le soir, et
vous d6sirez les passer agrabllement allez au

Pre-Cat-Tlan
oit vous trouverez, la plus belle sale de bal, la musiqti
meilleure ex6cut6e par un orthophonic dernser cri et q
les boissons les plus fratch6s et les plus pures.
Champagne, biWre allemande on nationale,liq'ieurs detI
sortes.

DES' FAITS

FAMILIES
Ponrune education raffin6e et une Instructioa paro
L'INSTITUT TIPPENHAUER
Reconnu de l'UniversitW Haitienne
Vous oflre ses service. LA vous trouverez: la plus *
et la plus agr6able pension scolaire, la plus sore et la ,
rapide m6thode d'enseignement classique moderne. ''
Le succ6s des classes de 7e, 4e, Rh6torique aux exua
ofliciels de 1928 le prouve.
L'Eclatant et complete succ6s des classes de Rh6tE
et de Philosophie aux derniers examens de 1929 le coIu
L'Ucole largit le cadre .de sescours' primates et'
ces prix,
S'adresser 1537. Rue, Lamarre, ancipn local de I'
Nationate de Droit on tel1phonez No 2891.
L'INSTITUTTI PPENHAUER
Euseignement classique g6n6ral.
Langues, Steno.Dactylo, Compptab ilile.
i Potrt-av-Prince (Haiti) '
Demandez Prospectus. Les conditions sont avanta
-- -


ALUMINUM LINE
,D6parts r~gulioer de New*-Or6Maus
ot doe obile pour` Pot-a ilrtt1.i
DE NEW-ORLEAAS: A DE 011OB A1 ffT1
26 Octbre 29 obre 29 Oobre 4 fl
9 Novembre 12 Novembre 18,yove
23 Novembre 20 Novembre 2
7 Dcemnre 10 D cetbre. ,
21 Decembre 24 Decembre WlWl
Departs mensuels pour les (caves etJacmei. .
Departs directs pour tdus les autres ports de la R6pdbI
Quand'la Cmpagnie trouble du trt ',
our tons autres renseigneients s'adrsser A
4. de MA'TEIS&A Co
Ce 16 Octobre 1129.

-.The royalIMail Stea0

Packet Comrnanv


Le ,vapeur ((;ulebra vnmabt de Kingston et de 0
du Sud est aUendu a la Capitale vers le Novembre po"
*preDant frt pour I'Europe via les ports du Nord.
Port-au-Prince, le 16' Octobre 1929.
I. J. BIGIO, .
Agent General de la Royal Steam Packet CopOf*.
T616lphone, 2311.


- *-=*..~~~.~ --.-.-. .


-- I.~--- ----


Parnnes...
LeaDovible Eagle- es t.
le pneu dles privil6-
gts..
Ii o~iCtLP s Iiusleeiit plui h.
(lilt! lut .u(: oit I Iais 1lwr(e.*liL o,
pa~r Ooiitr.it (UI k i 101 ic .i-t. LI l~t
elILC t ttii Y %l LO l '11 01.3 jI I "

'.LI pL1 la III jo it.l ( ti's L i

du tt'iiC. i c'.11et istjl.I CCIXu
qui vetulent. Ii g irvr lout civiiui dti
jptithiUvttij(It". tel.qui [)Llet (lt.t- ut
VOt it I i IIII a1 ;1 ki i 11tI re .
iio ait. Ii't1600ii1)SCY LA i Ihti.1
chs&t~ '~ iaI.de sutericue ia
tow ct. t olplh out.&ul pieNoll

'kiL WEST IND)IES
'1IAI)ING COMPANY
Distributeurs j)uLII
la ijiv1)blique d'Haili.









DE- .2 -011o


i1


I


NOUVEAU SERVICE

de RESTAURANT

Hours d'(Euvre varies ou

Plats du Jour


ml-


I


- "




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs