Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04276
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 9/19/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04276

Full Text



Mti Magemre

12h AMERICMINE 235


1E No 2242


I


.~Sails laeB
bo d'apro., It
flhI'ertt.; sees ea


- _


plai-ii', ou Ia pokse'

AMa&leFLANCI


JEUDI 19 SEPTEMBRE 199


i~EI~ T F~TTTflI1e


CIO TY1.....I


pan^as^s us~au ava sm 40 MIMll. S
4. .,,45.J I i A A, H n".i ') II.I. I
LVII()PARI
rt de flamiral tant q on amour- I W UI treUdesse-
P veraement, Soot as jeat. talteW eets pow O Wa'ter CRITPh LOw
lveimintA Port- mol... LI /N O SEIUL SI UPf1J B, Street, Wheaten. Ill
SAi ta6raux Jolhn :A 10 here arriv6rent le J a breve6 un Ncn,
10 U.tler inmilm ginfral Lejeune et le tIn6rnl ... desseRwe i vapeur d'e
MliM atoo butler,. qu'accompagna le .L IH Um Bal bancourtI, iminauter dcir- bonne
commission de colonel Russell. Led gn6ral ', ut moelr d4 na utos e <
n Lejeuneexpliquaau Prisident conscc4ree Tf ,l t il 'y a rien de
I .comme l'auteur qul1 I6tae Iotpio*Pd'inspec. Onsacre p t esar olus de l *c d
cespe en ce rmo- lion. M. attiAtlenave le re- De ts vieilles utos I
i saoMissent que le mercia d'avoir en la bonne ann Pees dP lsu reminl ll ', n ( "a'rivent an;si A faire 2
des chose et pennse de venir lui fire vi. ki'om- res par litres dcr
doe 'en teoir i site, puis .... d6cora de la me- e.
avec stpeAbr daille militairi, pnti services o De f rival. Lea nouvelles FORD
ft ,d(116 cin6- ecep'lionnels rehdas a6 l om1tres. D'aulres ma
doe persoana- Gfendarmerie dIalti, le gn. -.... .... indiquent des conomi
.Muets quA K suc- ral Smedley A. Butler e respodants de
is nati.Qpl; et aNOus 6tiouns ur et MiC l Les Parfu s lonte-Cai 1N Critcholow ofre
t volontiors les scandalises. Les v i sit u r voyer un chantillon
lua fa.talisltes. ayant pris cong6, le Pr6sident LOTUS BLEU* a LOTUS BLEU exameo.
ts asrienx, qui pArtit d'un tranc 6clat de rire
contenter dx- es voyant nosmies consterave d at .nt ire 6tsl des a
rficielles, en- ones. .- Eh bieo, quol! La Si ,ous voulez tre d6licatement parfmni, n'ulilise/ tie I a.rtoutet I9.e anA 35
Is gravity desper- libert6 de l'importation d'or lea Parfums de MONIE-CARI 1) ; vous aurez i: er!itude par i os.
itdes actes, qu il y viut bien une midaille. Le dpavoir an product de hant luxe et superieur e tons feux par m..
i parences de ces general BuUter ne rapportera connu lusquici. Ecrivez-lui en onigi
des dessous at D partement d'Etat que ce Le LOTUS BLEXlc'est le Parrfum i lin mode pirtoil oii W. CRITCHI.OW.
se perd toute bqchet de la vanitO. Souhai. se trouvent des gens chics et l got) d6licat. 1803 'Street Weathon,
de la pr6sidence tons qu'il sen contentel U'ITSEZZ DU LOTUS BLEU __
Itienave. IEn vente davs tIuile les bonnes maisons de pirftmet ie --- -....
qul po rrai 6lai- I V. C()MEAI-.M(NTASSE & iI Le mOniu.e(t de N- .arei
r to rne obscure a son s o e \ ticht1 Te<<
I| partement amtri Nous sommes loin de .nous .. ls I ni
'la marine et c'esi cQneDter, nous, du rcit de ... .. ,
archives qu'llandrail Is1'llegarde, car tant d'in- I' HL tin.r. s des i .ltis-
2 ...ecosl.itirr 1a ;' c 'irences et d'invraisem- M ai f {d, e n 1,M.f on A(:l crl di )Mla ionW
o .dster. i p'ar- I bi nces nous laissent per- liaison LfndAe en4& GEPERNAY l auction L Washinglon I't
Ire de ece qui se d 6- _le. /u wl,.,..._ inientI s a race noire. (
les rappuorts eptr I ent I le che et le HAMIAONE < a..,t constituert uine
It*.L EtaIs-UDnisd ..s '.etf d"leh i"n /Ic t d de i'antlhon, avec unc e
,4 sette anner 1,20 schefdes l tantenie de I lle, une gateric de pei
orklvons ceites pas n e des EtatsUnis a une hiLliotlhAque et ut
I~es-la prtlenUon de ra ae t et6 d6places expr6es d;nl toules les ceuvres :
i ce sujet d6licai P r venir enteteenir M. Dar- 1 e i s nueurs de race noil
,.rwoyst *B avoir neuave de la question de T. .lOm rlMn t Ar / r.iequedes mursreprod
3I.t, @0 i .. li rtNation de lorl Pour le Codau-M dntases pisodes de miumanep
I.pour 6tr dIposer. t go~er AQWSi rtIes negres. Le. coatdo cei
hEst is a w at at ,rica suratait 4ai vend chez: ment est de 500 000:dolar
n',sionp, en re- p mn cho ide anien Simon VIEUX, A. BOLTI., Emmanuel LAJE seran ourie parade e8o0M
onenbrqchde Is Gendarmerie,quilion p arue.
reimnomot, chest note pa s" pour Etre Ihomme-lige ---on publiqe.
fuarquer et de I red Dr H raux et qui se vanta Un part original
we do -M." leJa llm., U m unjourd'Avoir Itni-
--i-De do'8l e I t6 c le Chef de l'Etat de mIen- -
TO do gu,6r? le I ( Voir Rapport de la Lundi un Riche l6rangrle
l1s .lacunes visible. Co mission sonatorjnle am6- pissge A Porlt n-Prince a vol' iin
t pour le moins ce ine d'enque). pirer avec un micanici< ne d
'tnons de dire. Le i M. Darlignenave a pu ra I., P. S. qne ce ,krnier no
%f_ juger lui-m. me co 'er cela (a 1 nous racon. p-urrait pas d6penser (1000 e .:
en )uer lume .t a, dit M. Bellegarde), com-t fourdt-s parjoor per'dan oi un a*
-* I mntL celui-ci a-t-il pu croire ? an. '
"' /Le conttasle des tyeux cer-I Tout i6ait prt,llt-,'qe pris .'
Il,-et ap'6s le as de o6 avec Iair superbe que, I de crainte le m6canicien re-
wden que I'apo-s. so la nime question de I im- tusn.
"e M. Dartiguenave po tation de lor,ilavait mon- Sil avail vu NichAl kd i
de parler, le cas tr devant I'almiral Snowden, line dans 600.000 par moist,
x Lejeune et Bu u' done pas frpp6 M. Belle- nul done qu'il cut accepl6.
ce que nous en dit ga de? Ni le cqntraste de la Ce film sera projelk Diman-
rde: 4I oratioD militaire avec le chesoir A Parisiana et sera
spr.s-midi, datbr- pa talon qui tombait hier de pour tous Grands etl etits une i
~e-da-r Port4u. M. BaillyB lanchard 7 II11oirie de tranche gait au M ON RES SUISSEn
II g6n6rat John I-. 4o semble dependent que debut de la saison 1930, Ed R I S
d g6nti l Smedlev I r6dulilt a des bornes. DE LA
-cef el sousaehet Ye. lis aprs laI mission Le- -
de marine de*h iseeButler, la mission Irent encraintesquand nous T b ioque G 1 IVl11L
'toti nus Kpp. Ecotez-en le rct. vmes le eneisse mouiller A Les plus renomm^ es dahs le monde et:en Halti.
~ti ? Renverser le grande distance de la ville, de ...... enr aa eI tmoe f rmes
e it: tel ut le sans avoir ftait les saluts d'u i di Ous genres et toules formes.
otela i No ,os.. a peine d,-, sage, et l'amiral garder son I Or, Argent, Plaque ct NiccI.
tokau of^:4 ra" de la presence es bord pendant deux jourseu- Vente en gros et en d6ftail, AU ,PRIX DE LA FABRIOI
ain,.pa2 Letio ] ee et Bo tter qu'une sd6- tirs. BIAZAR OD-oN
I Nu & al. U p de M1. Blanchet nous * * * KARAYANY
r.. oea ye /, annoneait Ug visite plus af- L'amitr Knapp etait enfln I Angle G. and'Rue & Ruie'Ffrou.
uu, p squla ~ lolante encore: collede I'ami sorti de son superbe isole- /i --|1 -
m _tprsge, i'r Kaspp. De quell. missing meat et demandatit causer M,
~ri--.y .'a t6 i6utbreuse 6'ait charg lI'hm- ivec le Pr6sident de la Repu- / :"
,y, grty* Ti qul .topt Is c bliqe. A U BO M ARfHE
S;a aJ e a d e tat onguicaln AbMw ministre n'assista d f A U BOANI MIAR HEtIf.
,tiide.n. osetme.... eti i en avalt 6th le premier la conversation. Mais, selon ce I
..,malmed I w. n, 4 S/ n en rapors a M. D,- IGRAN D STOCK

*L, t, p s. r vr- ed LAIT CONDENSE
BE y S!melaprentst poMscslodB do salton, et d satre encore, que L .L-.- -
R ?i ....en Ie mmmt de la Bipublp M.Jutin parau, minisire des .
...,i Iul? relations t6reures, t6l6gra- () 1 5 centim es
I^ S??^ Blen qne le D rpattement phia a L~agation d'Halti A 0 5 c me
fleS't. to r'enpacher, disut. Washingoon qu'il a, con- .
tra. I t comentaires t ve.n qo .-le Goverethent La Bolte de 14 once


U- yu PJas mn ure accepsi& napporter les lo's
j*L Mth iNOUU P %mncaf& pio'qGet'3Iven4, itiqu6 p a r Ia lAgstionD sC
plioni lc~tip~~
re5,5.c, Des~." ;r marques uvne
II, 45, A tuaa &ws pw A~ Maispouti s l a s ia
O.. IL&.. ops~me d *3 concihsbsweeusimoin S
areuseuSOS" I Iaut.I1 TE dETtits le Van-Heel'S-

0 t M=14de-Beste ilelke.


pour ..avu., 'tim ithe malin,0
escien- Ilaurrore tr~lehe el oure de In
mcil- Rivi~re Froid- des jetineslU0ie
toute la nuit. ('tait, heure de
26 1 la messet et le gron pe avail 0E.
essen- ctd& de b 'y endre. lais en course
de rote certaine-i jetines flilies
91 ki. se raplpeI~rctnt qi'ielIM 61aicnt
It~Ieonue el que Pue lsA '6glise
ikti!Ie-,I intiritdila tix Icnic (Ji q ne
es Coll- sul- 'oires lies eurent.
1/.totnlcs, ell mt'mIle temps, une
(ten- id& ingt'nieusc PI miraculeuse.
10VI~r Riles enlev'&ent leur itipofl et
s'cn flretil tine matilille blonche
gences el l rod6e. Matis voilfi, rune
euvent VC~l~es qui ni'ait Silson% aute Ga-
1) trcs. W)i~ Ht o eiv avtitl jtis porlait L
Sofl! It1)011 Ile,;ult)bars aqsez
droles. )On rviltia or (Idle. IFt
s: jlorsqWiPI Ic :e end~i iicorn jleqlue
1\4t (JIIC 1'4)11 ri~lil aiflni, elk. 'enl-
U..A vF hgf qih e




111111- (qu'unle feti"l' %'ill[ tp'.' 1)
,:e ino la reaardatIoigwnicineii tcsi' 'm
Nt*c Ci iitlk dc. I iJ014., SW'cIiL
grande Mats ticest rma lenin.
tl:"Urt. j IA rellinlie ticit pais Flan to
mlustY ;c"Inprendre. Minis coinin ,i II II-
atitroni sistait ilIlmi coiipa les ioaFet
re. Lwa hAitia sad~ronrche. ElIo-'ttie
luirwiti fut parties. I'homme 11i '-41161i
ipatiwi remis Ai rire el explqImri tll
Mont0~i- v~it M6fiaI'i* tout j-11fue 1
rs Iit Saint-Mare, qu'il avait. do .xfco
qOmnWL deux inns aprt's pourcause lgrave
uscrip- comme disent les avis inntri-
utoniaux Icq plus discrels. Itn'a -
1vaIO plus jamais revue s9 feniiie
m0 qjie le hansard venoitit(do mellre
sous ses yeux I'esiptce (fume
saconde. 11 jil encore nS(In ln,;
qavix tlor4e) (mbV it revi\ '6mtion

q t v P 'Io it 6 1)1 nit v c A rev i iin

it cIpas li4111l'Sittir ~oltie'4. 1111u
quer ( dit) 11):1111t11.if, eI) ~Iu
jenn t.4 illes r&koliunit ip~r~s
a~oi;'pris vong6 d'eiles rde ren-
f rer .1 Port-au-Prince? Ft les
jelilleb files aussi. Mlais ('Cltes-
(1 avaient leur aulo. I .e;gvntle-
meneau nrnoIntent de nmeltre en
nin ari'c It c S ipergurotqlI(u'ils
avaient tite panne tie caoul-
('houc. R1ii's des jeunes files
qui partirent en se inloquant 6i
Gorge d(l~poyvede (le Ia (nfve-
neeure de te l~seravails ,itquel-
retalo. lospits enggent sur I
I1 oal. eu ufIctIoreti eureDncont ai:


.. a V6I ~I o -#, ier niatin,
isEVaibent qewuiI,psComm. ler.
frois mousquelaires? Chemises
*d6chirkes, paula'ons en loques,
* chapeaux trouts. U~s discitalent:
21imgulmf. Itd;srutaient quet-
que ftots, W r, huit main cens-
p-f tar uedes chose uo on no
voyilF"Eafin7Is We, Ia
'volt et I'afl re de gens gml, y-
snant do.ireuen o muvais coup,
no umt A -1 perr owIs per-
trdu butimi..


--- :1. c. I BC- I I






LE MATIN 19 Septembre 1929


N'OUBLIEZ PAS QUE .


Ballerie FORD
BB g^B^ ^^a *'V^^


Qe vend maintenant 6 Or 14.50 charge
A 13 Plaques
Va sur toutes les Voitures
Est la meilleure Batterie fabriquke


Nous vous accordons Or 0,50 pour votre vieille Batterie


Charae : Or 1,50


Charge


avec


acide: Or3,00


Haitian Molors S.A.


Port-au-Prince


2379


Phone


Cap-Haitien


393


NOUVELLES DE L'ETRANGER


L'6vacuation do
la Rh6nanio
MElle sera termite par lea Anglaik
le 13 deembre
WIESBAD)EN- Les autoritks
altiemnndes ont 4t16 informees
ar I'6tat-in'jior britannique que
* dernier soldat anglais aura
quittA la Ihcnanie le 13 dicenm-
bre. La ville de Wiesbaden sera
cmirpl6teoment evacule Ie de-
ctm )re.

Une poudrerle d6truito
en Italei
BRESCIA, ( Italie )- Dix-sept
personnes,dont laplupart talent
des feinnes, out ltC carboniskes
dans un incendie de la poudre-
rie de Custenedolo. Vingt autres
out '6 bi ale'es, don't quelques-
unes s(rieuseinent.
Des trente-sept personnesqui
travillaient dans le bAtiment,
une settle n'a t1 que le6grement
btessee.
Lesouvriersdes Atablssements
voisins ont organism ties se-
cours.

Le oorp du major
Wood eat retrouv6
LOS ANGELES- Le major
.ohn P. Wood, riche pilote de
la ligne postage abrienne,a it6 tue
lundi lorsque son appareil fit
explosion en ['air.
Son corps a etC trouv6 dans
les debris de son avion au nord-
est de Needles Calilornie.
Son mecanicien Ward Miller
avail pu lirer la corde de son pa-
rachute avant oe s'6vanouir.
(,)aind it revint A lui il netrou-
va aucune trace de l'avion;il se
iendit alors it Needles.

La cour international
ido Justice
La proposition Roet est adoplte
A I'0u2animil
GENEVE Les delegues de
quarante nations appartenant LA
la Cour Internationale de Justi-
ce, r6unis en conference, ont
approuv6e a unanimityt tle pro-
tocole revise prepare par M.
Elihu Boot pour l'adhesion des
Etats-Unis i, la Cour Interna-
tionale.
Cetle decision sera notifitel au
gouvernement amdricain.


A

Washington
le taril donauier an Smnat..- L
rensommation des cigarettes

WASHINGTON Le Sdnal
rentrant de vacances, s'est r6u
ni aujourd'hui.S premiere t(Ah,
imporlante sera la discussion d
la loi sur le trril douanier.
L es lemmes contribuen
certainement dans u'e large m
sure A l'augmentation de la con
sommation des cigarettes au
Etats-Unis. Cette consommatioe
est passe de 820 par tile ei
1927 A 856 I'annee derniere.
D'apres le department d
commerce 102.765 millions d
cigarettes ont tM consomm6s ei
1928.
La consommation des cigare
baisse, elle est passe de 8.911
114.262 en 1917 A 8.036.714.1It;
l'annee derniere.


Le marlage
do John Coolidg4
NEW-IIAVEN, Connecticut-
Le manage de M. John Uoolid
ge, fits de l'ancien president, e
de telle Florence Trumbull
file du gouverneur du C(onnec
ticul, sera celebr6 le 23 septem.
bre.
La c6ermonie aura lieu a 1 I
glide congregationnelle de Plain
ville, et sera celebre par le Rev
Kenneth Welles, d Albany, New
York, ancien pasteur de l'eglis<
congregationnelle de Nodthamp
ton, Massachussetts, paroisse di
la famille Coolidge.
Melle Jeanne Trumbull, soui
de la marine, sera demoiselle
d'honneur,et M.Stephen Brown
de Northampton, aini d'enlance
de M. John Coolidge, sera gar-
Con d'honneur.
La ccremowe sera suivie d u-
ne reception en la demeure da
gouverneur Trumbull.
Les leunes 6poux se tixeront A
WVestmlle,aux environs de New-
Haven.
M. John Coolidge occupe ac-
luellement ULe position A la
compagnie de chemin de for de
New-Haven et Ilarllord.


Promenade a travers 1

de Port-au-Princ

IDNIOND LFSPINASSi -fVCQLUE 11


(On ri 'nae. A graunds crai.
un Clerg6 National. conmenic
s'iil tai possible < I'n faire
sortir un de terre, coinme
champignon.Lesa ginratiouns
passes dirigent leurs acti-
vitM intelligentes vers Ies
professions lib#rales lucra-
tives (?) teles que le Droll tt
la Mkdecine. R sultat : beau,
coup de Docteurs es-lettres
et de Docteurs pour le corps;
mais de mAdecins pour leq
AmeCspoint I
L'Etrauger a vu la fissure
et I's bouch6e. Neus nuepou-
vons nous en prendre qua
uotrc imprivovance, si le
those en sont arrtvies IA...
PETION ROY.
Avocat distingue, autant que
spirituel;Me Edmond Lespinas.se
n'a jamais "ccrit ses diacours; il


I'a dit un jour. 11 aimnait les im-
provisations dans lesquelles sa
pensee sortait vive et alerte de
son puissant cerveau, pour cou-
rir dans son auditoire atteutit.
pour le remuer, Iamuser et le
convaincre tour a tour.
II ne va plus au Tribunal au-
jourd'hui que connme auditeur,
A moins que ce m- soit pour s'a-
muser en kcout it ses confre-
res. II a liquid %rt's aftaires et
son pass*; et ce fut tail, ma toi,
en de beaux dicours dans les
guso ies quilitf i f'rent glori-
fldes (uprieirirenm at pr d.:s
contfrres instruits, pintuels.
P PhvlvsjI 'prm i~n 1 L,',jin9 pr,'., r I nect d'un a Hon,)-
rab' que les cheveux grs nout
sur,. soen A4eimn bat.ille. Mais


e

it


n

le


Proclamations
en Palestine
L'une eat dui Haul Commissaire
et I'autre des Arabes
J ER U SAL E M- Sir John
(hancellor, haul-com.nissairi
britannique en Palestine, a lan-
ce une proclamation rkpandue
dans tout le pays par avions. 11
announce dan, ce document I'6-
tablissement de tribunaux sp6-
cia'ix composes seulement de
luges anglais pour connattre des*
atrocit6s commises durant la rA-
cente r6volte arabe. La procla-
mation indique aussi que le gou
vernement biitannique a nom-
mn ulne commission parlemen-
taire d'enquete pr6sidee par sir
Walter Shaw, l'anaien a chief
justice ) de r tablissement des
detroits.
Une proclamation d'un autre
caractere a et6 mise en circula-
tion parmi les Arabes; elle pr6-
che la a guerre sainte n et fait
appel A tous les Arabes pour
aider les insurg6s de Palestine
don't la situation eat d6poine,
daus les termes les plus noirs.
Le correspondent de I Agence
Telegraphique Juive announce
que ies troupes britauaniues out
eu a soutenir une lulte acharniee
la nun derniere pr6, d& GazIa
centre uue tribu bedouine.
Plusieurs bedouins out ete tues
ou blesses.


l16tel de Ville, le 17 Sept. 1929.
LA COMMISSION
COMMUNALE
ARRETI ;
Vu les articles 13, 14 et 18 de
la Loi electorale du 4 AoAt 1919.
Considtrant qu'en raison de
la prochaine tenue au 10jan-
vier 1931, de I Assemblee Pri-
maire Electorae appel6e A lire
les Membres du Conseil Com-
munal de Port-au-Prince, il y a
lieu d tablir la lisle g6n6rale
des 61ecteurs qui doivent fire
parties de cette Assembl6e :
A arridU et arr'te ce qui suit:
Art. ler.- ToPs les citoyens
de la Circouscription Commu-
nale de Port-au-Prince jouis-
sant de la capacity electorale
sont invites A A se dire inscrire
sur les Registres qui seront ou-
verts, A cet effet, A la Maison
Communale, le ler;Octobre pro
chain.
Art. 2.-La Commission char-
g6e de contectionner la liste g6-
neral d inscription et de signer
les cartes A deliver aux Clec-
leurs est composer de MM.
Charles de Dtlva, President de
laComumission Communale, Pro-


Des b6douins ont alltaquA les vu, une lois, parcourir les rues
bergers des tenements ludls de de Port-au-Prince alert6e, sous
Meslikd, en Galilee. La troupe un enorme kepi de colonel de
* est ntervenue proumplement et la Garde Nationale. Ce k6pi, sur
a obtenu la restitution du butin. Ia. gvosse 16te, ressemblau a un
e Uued6legatioad' trabes d He. trophee plut6t qu'i un cou-
" bron of 45Juilts, don't 12 Ame vre-chef. II n arrivait pas A
e ricains, out ete massacres le 25 le coitler totalement, voire mt-
Ao-t, a exprime au directeur de me 6itgamment. Est-ce en 1902?
r l compagnie siomste Anglo. Je ne ine le rappelle pas trop.
Palestmienne, ses regrets pour Mais ce souvenir so pr6sente A
,les 6vnements survenus. m)n esprit, chaque tois quo
Le gouverneur d Hb: on a 6tt je voas Me Lespmasse habill6
- blAme pour n etre pas interve. de blanc, sortir de son Cabinet,
nu apr6s le premier meurtre.La pour entrer dans son auto.
populace a interpreted cette abs- Q and il 6tait Mimstre, je le
tention come un sigue d'ean- uivais, parlors, de mon regard
couragement A la reb.ilou:. almiratif, lorsque, sous sa ja-
Le sixieme bulletin pubhe oar queue 6iegante et son petit cha-
le gouvernement donne les c a11. peau melon, il traversait le p6-
tris suivants sur les tuts et biei rastyle envabi de la Chambre
sea mortellemant: Musulmans des D6put6s, pour y p6n6trer et
a 87 ; Chreliens 4; Juifs 119. Gra- aller s'asseor au banc des Mi-
vement bless6s: Musulmans 121; nistres. Et ie pensais, A ce mo-
Chr6tiens 11 ; Juits 175. meant la, an k6pi quo jo lui avais
vu sur Ia tlte, quolques ainnes
auparavant...
VoilA sa earriere terminoe.
Quand at ne sera plus, on pailera
e D Barreau pendant une semaine et plus,sde
le .Jalrl eiau t Ls s chande eloquence, do son
cosur excellent et de beaucoup
e, d'autres vertus que le Monde.
I( no voas coac6de qu'A votre
mort...
Pendant que je refl6chiis A
SIrrTI EN la carried de Me Lespinase,
e me rendais A la Cath~drale
lets cheveu g cl o ezo e etai agenoaild en meo
Squettement peignrs, repraseu- recusillant. Sudaia, dseas voe
ltaent sculement le signe do d6 -mystre dencie dosesvo
marction entire et co- ts claires et dertes, je lus en
B aualit4s doratear no se d6men- re Ado Hmtd in leret.eas
rent jmalans; t son 616ance doe r 6cotaia. .asf orte,
style, son parlor fleuri res pU. p.l rvies que. Vatrius
rent toujoa m intacs, nalgm e01,bd A inursede
rAgi I Sseux soulsetbledsembluinsquAesoonsatent Is vie
avoir perdu de loeur 6clali A d noi do Me
S cause, sons doute, d. larm iaO tna s e ra onavert 4do Mi.
Squl verse on plaident poor les 4 | 0; tev. u .as et .e. u-a -
auives ent pnleorphu lis.u sage ippone, o suisirat do
1 in It poOsres ade pas r deo Is
IT laissait, partol, Ia robe, chaired; Ag- fa prhr I AaU.
dens lea circonsta.ee. grves e( ostao prdt. 0, eria ebi. Et
diticiles, pour se jeter das /la je revoyau toe s la vie d'Aa-
m1e. quand la carnbine* mor-. gtsoa, d.peams prtries Mapr6-
I trire et Iratricide solli.'iait r- r Vs, preqe e MA U MUL ARI,
j nergie agacee des gens de so 6Aiai Is nn d- -o -diaente
6d cation. Cost alndi que jo t'i i 4.jq, t' iar.-


sident; Ermane Robin, Allen
Nelson, Membres.
Art. 3.- Les inscriptions se
front revues tous les jours ou-
. vrables 9 heures du matin A 1
here de P'aprds-midi, j usqu'&
L1i cl6ture des listes lectorales,
le 31 D6cembre, A 5 heures du
soir.
Art. 4.-. Le present ArrWtI,
aprks avoir Wte approuv6 par la
Secretairerie d'Etat de l'Int-,,
rieur, sera ex6cute A la diligence
de la Commission Communale
de Port au-Prince.
Fait A l'H6tel de Ville, A Pors-
au-Prince,le 17Septembre 1929.
Le President,
(Signa) Chs. de DELVA.
Les Membres :
(Sign6): David BORGES,
Ed. BAUSSAN.
Vu et approuv6 :
Le Secr6taire d'Etat
de I'lntrisur,
(Signe) LIonce BORNO.
Pour copies cerltifie conform :
Le Socretaire du Conseil
Communal:
F. CUVILLY.


dent, de restaurateur par I'E-
glise, de I'unit6 atricaine. C'6-
tait toat le livre merveilleux de
LOUiS BERTRAND: Saint-Au.
gustin, qui repassait, chapitre
par chapitre, dans ma m6moire
bouillonnante, aftole d'exalta-
tion.
Je meireprdsenfai A quelques
antnes en arritre, Me Lespinasse
devenu pr6~re, de gr6 ou de
torce, et mettant sa belle intel-
ligence au service de Dieu. Dans
mon imagination, je le compa-
rais a Monseigneur Le Gouaze,
qui a sa taille et son allure dis-
tinguae, sa carrure puissante el
sa torte 16te, avec des yeux in-
telligents common lui, pr6chant
un careme dans la Cathedrale
de Port au Prince.
On dirait que j'entends de sa
bouche sortir Ia phrase latino
quit a tire, dans une impro-
v.sation, d'un d scours de Bos-
suet ou d un sermon de Lacor-
daire et qu'il d6veloppe devant
son anditoire domin6 par son
C.oq .nce persuasive. Jo ren-
tends, vous dis-je, de voix
fltte clamner dans des periodes
chAti6es et entrainantes, contre
les pussants qui satta.chent aux
vant6s do cett torre...
Et le sermon fli, avec quel
geste 61gant et large, il soul ev
le grand ostensoir d'or pour
donner la b6nediction aux f-
deles haltiens accogrus Spur
f'tcouter et'le voir. El queleox.
temple I Tous les jeanes-gens do
sou temps imitant son geste I
Avec quell infatigable et di-
bordante activity, Monseigneur
de Laspinasse soe tt d6vou6 A
toutles les osuvres, parce que...
haltienues, et son nom, mime
aprts sa mort, y serait rstA at.
tach6...
Mais voila, pour que la chose
tit possible, il taudrait que nous
eouAioas un Valerins en Haiti,
je vons avou qu, revena de
mos osxtae, to no me figure pe
da tout voir Mouselgneur Lt
Gouaze en kepi de colonel de la
Garde national. et Me Edmond
Loopinasse en mitre et outane
violettg.


*PkroN I OY.


Assemble Primaire


Electoral
-o- 2


Ut journalisle douinir,.
"" it la grtve
On sesouviejit que d
nos pr6c6dentes 6diti
annoncions larrestatiU
journalistes dominica'
Redaction de El Maal
derciers journaux de|
blique annoncent que
teur de ce journal M.
chez Andujar, et son,
rateur M. le Dr Gustal
Mejia en signe de pro
centre leur d6teitioi
Gouvernement du
Vasquez, o it decided
grove de la faim. An!
ouf ((El Mundo>> parai
lundi 16 de ce mnois,t%
journalistesavaient d6ji
res qu'ils n'avaient n
mang6.
Nos informations perel
nous font croire que ani
od noire journal parall,l
journalists dominicail
mis en liberty. Une del
Wt6 d'ailleurs pr6sent6o
sens par les jurisco4l
into Peynado, Eari
riquez y Guaroa Velaeq

M. Jolibois filB 4
do folio
Une d6pec!h de L'r
Press, reproduite da s <
journaux dominicains q'
avons sous les yeux, dit1
Buenos-Aires, sept. 14
seph Jolibois. apotre d%'
nalisine hanetn, qui I
quelque temps parcoUd
rents pays de l'Amnriiin
et qui etait i Bueau
poursuivant sa campal
tre intervention des
Unis d Amnrique en iHn
intern dans unec Imais03
6tant atteint de dA(
mental. D)apres co qWt
ses partisans cetl tat estl
nouvelles request par 4
boisdisant que sa fama4
A Port-au Prince danh
Luation des plus an go
La nouvelle ult gardeil
parce que i'on croyan*
amelioration qui e ie
prodaute.)) .e
Bien que notre infor1i
fr6re soil un adversad
ductible des idees el d.
tique que nous dtfenfd
no pouvons que deplot
talite don't it est act
victim.


Six RupablNMBU
I'amlvermiirde lear
Le 15 Septembre en
Petites Rpubliques
Amerique. Costa-Ric.,
Gsatemala, Hor.duras
ragas, ont c6leb6 lVal
de leur Ind6penfldan
Des fetes splendid
lieu dans les difft
les et dans les villes
tes de cos difftreats p
-'-S
A propode
Relativement a
nous avions conse
lonel Charles Lind
A Port aun-Princ,
compagnie do sa I
minimstration Conk
Port au-Prince no
qu'il u'ot pas epsti
comitl ait et6c,
I'arrivec de 'illustr






5 5 heures
L tB yaier W|


p------ 311 1 II I~ ~i I I


.~-:1- -w-- ---- --- I@ 4m 6 -


- I


c =---, PIIPII C~Z~J~


- ------ ---- -


II il I mef.o I


-----~111111111~1


PAGE-


41%





LE MATIN- 19 Septembre 1929


PAGE 3


Insurance to

Unemdes'plus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES d'ASSURANCE


sur la[VIE

EUG. Le ROSSE


&


Co.


IAaents'Genei'aux


Pour"' beauty
DE LA
chevelure







Suivez les traces ,! G'afvs
May,actrice uleine d'entraio
dans ( Shufhliu Sam de I'Ala-
bamai qvi dit qu'ellea trouv6
l'Exelento la plus d6licieuse
pommade pour les cheveux
qu'elle ait jamais employee.
L'Exelento
La Pommade de Quinine
est la pommade authentique,
elle atteint les racinesIdes che-
Veux et doDne un brilliant na-
turel qui demeure.
Elle arrete la demangeaison
du cuir chevelu et rend les
cheveux doux et souples.
En vente dans routes les
pharmacies. Seulement pour
0,30 centimes par posted direc.
tement.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents iemandes pour tons
phys.
Ecrivez pour renseigne.ments.

CRBIME, Savons Poudres
Tokalon,Crimes. Sovous
p-udres Simon Crimes Sa
vonspoudies C dum, (Crmes
savons poudre Houbigant,
Crimes savoas, roudres Coty,
pomma;es.Fixiues, Huile et
Eaux de quiiue, Lutions,
Brillantines, Eaux de toilette,
Eau de Cologno, Fards Rou
ges, liouppes Vaporisateurs,
et tous products do beante.
chez Paul I. At XIIA.

Horn-Line
Le m/s ( Ther6se Horn a ve-
nant de Kingston touchera la
Capital le 23 crt allant on
Europe via les ports du Nord,
pregnant fret et dassagers.
Le m/s tWaldiraut Horna,
venant d'Europe, sera ici le
25 courant en route pour
Kingston, Sto-Dommno et
Curasao, pregnant frt et oas-
sagers.
REINBOLD & Co, Agent.


U uin~buiM V? U FLU WKCMS
JESCTIH PETIAI
DOALSEE a
38" is somW I

m-catggSOl
jar ks
q~c~u am~l,"v ck..u' MiftIS
pu~Iuse Esag "tu mnse '-!,s 0
u35fl4rw


Si


Vol's


de,,- it-c z


Lit en ter. Allez chez

H. BAILLONI Fils


I I


Les models so

beaux. Les prix s
tionnels.







Est prescril pc

reiroidissemen s,


Ses


;onol


Bile, o eie& paludisrme.
C'est le )lus ranide rcmed&e.


Aux VKEuDECtS
Envoyez votre. n
ot adrews qui
rout publits grtiu
sur nos r~clames.
01LLSTTS SAFTY
RAZOR Co.
U- ildi


OW


Unt' peau lhide. Iileiw. ii.I I
4suite mouveit. dti.faii d"1u1 1.11,0111
don't on se serl A I)Iusictir.IxN hi-)
N e c ti o tI s4 1 CI lI I p e a u s p e itI 0 1
Itransosolire d'un honitne a Im '
en se servant du mh~ue ra.;
jCHA9LJE HOINME DOIT A\Ij
SON PROPRE ltAS01l1.
La settle voic pour prottgtrs'o
tre peaua est de vous hieji ra ser t&t'"11
Icsj*ours avec votre propro IL
M OM'I. Avec la vraie UI~ht
on fa~it de Ieconontie.
Pouir hico se raser serve rI-VouN le
lame% r~asoir GILLETI-'T si.,iv
rasoir ( .ILL~rrr i'i. ut vv&ioc sp~i ,Ilot.j


NUFINE I" 33 AIMlla

illeI SAFETY
,illt eItlZon
ALL~~~~~~ 4,m101,a _____ w geCm A ahGm


achelci. till


plus


CXCcp-


del jfnaei,
denqeu,


I


ANN&-1 --


-- --- -- ----------- ----- i;-, ---- --


_ '~---i I i I -7,7-i


Snt










IN
G,
"A .".-r '.5.


I~ oir t('cttb~. ).o- r ie-Alw .1 ;


4c.src,, .-


En iele le la Fabricalioii des PNES & TB

La Science de Fabriquer Ies PNEUS alteint so degreee de perfection

(lIns le travail fourni par FIRESTONE TIRE & RUBBER Ou

Sulivalni constaminentsa route vers le success touiours


croissant dans la Fabrica tion des


Ics, I C. i3alion


3.


(iull Dipped est uoiversellemneit,

reconnu come Ie olus beau e l I

.mecilleur produit (dails 'indllstrie


des PNEIUS.


I- J1'~-n~~ious 'quipper vo! re 'oiturc. ct vors pro Ii ,
.1 1.; lois Ecoiornie et S~t-urik',. NoISt,% dinons ~l~a;u
~~ ~ie~Is d'AntomioIbiles i Phis (de 1i1f'Iw,1!rc nfarA
(10/111"" ) \&c'PCZ clzI"O"tS et nOuS :dIII ) %-)s expli-
qurcowiw n~nt el pourquoi.
Prci'eetzniann-


Aqgerhlolm
iue du Q :;i Agent


4.


j


I


:I'


LEMAT 1 19 Scpiemib~c 1929

Ifnstitu tion
fMara (Chende

Mr MARAT C{IllINET mliise le-
fivnilles qu'iI ref'oildes Wuen;
iies el des exlernes 1415qu'en
Jphilosophie incliasn~~ivemt.
11 promet de bien suri'eiller
dans leurs Ru(Ies les ailhplex
quu, 1w serorzl con flis eliei/c hs
enlourer de Inus les suoins pos Conse
S ibles,
L'lnstitulion donne en wi/re________
l:,es course speciuwx pendant
le., yrandes vacaIes, 1' ,dPartii U a pen de
thleir aotdt. Ilviat ion p
V~colee csI siliice rue Al. 4d umlides. N
Pe d Cosvi-(-vsde P-mieux preve

IT616phone. 2923________ legecoille
(Bonpagnicemf~#raieTrans~lamat~qn4.. 1)()iqut Z Air~fl
Lesleamerc(Caritflare)) pan' .Ai
de Brdeux le 5 courantu est Ij)~~SII~I
altendii le 23. 11 reparlira Ile
mubmetjour pourSatiado Sde
Cuba eijour pors(ur Satiago dc
LYt -rite de i'ithOwrire sera
rixde 'i I arrive (tu p~iqoebol.
LC~ II ( MIi a1 1or!-'.1-prince,Ic ifiSepte ii-
bre 9..


iFx




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs