Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04268
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 9/10/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04268

Full Text



~6meft.,,Magoire

ggj3R BUS MfCAiNE '113N
T5EWPfO~t~t **


pig ANNEE w.'P


Leamalere itstal aa oumwtdes
OplisiM imls alsht, IrsequniMe,
Vifwlasgleel kr to a fail
lei Sn$"I mnssut.dill i iI'e
FO?4TENELLz


i~t) MARDI 10 SIPYZEBRE 1929


i


EDUCATION 00

del ont$a,

Age doit-oncomme-, .t.qal a e dolveat pasour
cation d an enfant ? tir .anme. dicumio none
pensent certaines certain liberty. Laissez-lui
le plus vite dosible. one lar independance qu'il IT
petit di'toa ss her- j0e1,q uA court, qu'il samuto- V LO l aTlU-
iecoonalt A peine. ceux so, qu' fasse do bruit. La tur.
tent outour de lul mals bulence eat presque toujours
d6jA sl one diskl signed de bone saunt et sur- e vend thez :
son existence, sl tout noe pmettes pis, un Simon VIEUX, A. BOI
ou la sienne dirige jour ce qji etait defendu, la -
rnmmeil, ses yeux aet. se w l; ae. vos putniions
SSi vous accourez A ses aolent toujours, desactes refle 11s u ns
giacris, si inqui o vou cbis, voulus, et non le geste -' i i
dIanas vMrams,'com- qiu maolage volre Impatience. LOTUS ALWLBU*
o 1er e a L'eofant poede avant tOIrt P urfum Suave, 4
Iio tterir I .Ie sens de la justice. IliDjusti- Si(. ..... .-- ii
Mi tte eant, ceta. u &ande souflion- Io us o e c: "
ld e ,elleii. e, oelle Ie tait ls I'l "s d MONTE-CA
avez cedE u fois douterdeses dieux tout-pois. d-alcon r .nu r ic haul
ouveu, atn de saints; le grande personties, co i1l,. U ., . .
0 W itn e RI k ngverde tbote sa notion Le L S BLEL c't
1tPil poMaomuit coas dea iileurs. elle lul est dan- l e trouvent des gens chies el
t ou i oon lemt- m gereu. lSEl-Z LIA
nirle fteol, ey- tfn ,etit garon qul venait En vente dans tontrs les
to, celunidht t de -os oometre une grosse sot- V. COMI
'It souvera w. tise disait i am vieile.et fiddle
lJutte1 in4le! Vous Nounqu: Obh I nouop, quel i-----... -
promis de duivre damage I J. n'euenda si HUM_ w -
IIt"fitl hudls de hien avee pap encem!oment,! I IHM H F
t .e d ne d er ,tot vti ea rAc cancer .t 1 tt
tre b6b6 qu e ra, OreiopeIdfrait ou prEoc.
6 d" As d6- cup, tista *on grand 6ton- _
0:de et. e 4se- l' e 1 te m qu ,, En npen de
pute~aL ^4 eja< lrSSa~dMaafauleelieperit
ES v| gappa f eviat conier A sa
avousaurez~s no o~tz 'Tausals. je n'y idu t remlTa rqu
ea pelts bras tanads I rconawds plus rnn; cette
.a.t de grAce, et le so tlois, il a'est rien arrive On a I
M qsa stqui vous i e u'tit q uf6u, 6 troub de haute Iut
Wel 0Vous n, wU so ire .avit mra u res con-
i o' n de J e'is vtls, 1pustice n'avait pas m des np l
ft; quiWAm des p- w u
tm Dieulm a4-il 1 J M Jl1useau prtendait
r.dre mala4el -- i quki les fi cts de lhosmme Dem nnrlpz
tios: a .fI-e un sont de bonds instincts. I our- .U
,.. Soa.ire-ti l a-- Uantltle s ^ nuni:rqt ...... l-nr
nr e4mortr matern t qui ,feste e~ nlctui de la destruc- _.. .hui. HRm um
tt san*case. Avant lion. A o 1s d'iicutIuer au | _1. .1.
Soaus dtsirez rbndre petit eire qui grandft et soe "
i afnnt hbreux, 'et ce devoloppe le respect des vdte- i n
nie. p ue ,toute meats U'il ote, des joujoIux gUT B ilIIn
al*on. U bb, Ue e qu'nr Bi one, les objes t u...pTr.
ditm-41pttI tetux'lora. d'artQ. 46de opall ace, ue de PI.LULES ,IENTAS
nmanide,Ji&to u'il Ilongs raisoanpemients it faudra a*AZ t t
nt a Eo'tit'o toransfbrmer ulentement s .'- t i
a besoin d'u dis. eb6 b auvageo en on re & P so"
.Par one ,tel bien civilis6. Que de notions A lui i r Ti xt
pla. eon lui 6vatel cette enseignerit CeaIe de la poli- -
tiM nerveause, ca- tesse, quality psociale celle de
-saugrenus qul I tati- la bont, de la piti6, de la so- tenant
S1hdsiquement et ora- -idarItn, do la franchise, comme ni sovenir. l te n ans une
S Mais qu cette et roge rbliant pas qu'e n ut, A ionEloign6e aluteura
Le que sur le act s es- Ii agi nati o n dsbordante, sonvent vu des maladies incapa-
Ide so tite vie au6ti- ment parfols saus auconc bles de fravailler, Amaci6s, soail-
q ueh Iure du veil, mauvafse iatention, en inven- Ireteux, mistrables, paralysEs,
des repas, do som- taut m for et A mere qu'il per le plan o pout etre p9r les
pour les grad4 celle vous la racoate one histoire parasites intestinal et la mala-
e, soil tetteme ti d- qu'll crolt vraie. 11 vous fan- a. Apr6sa ne semainedetrai-
mals donaez e n- dra ui expliquer la diff6ren-. tementle malade pent se rendre
debors de ce- liga. ce entire i. reve et la ralit Apied do a clinique ou es le
.. a apparence t dn hom.ne neuf
ot sm sent comme tel.Ce malade
L o rSalvate OleiWeW avait e69 probablemeni trait
r op esr dl' e .. Aa i ronf* U e on d a etabli 139

Sb d lcr s Grand'Roe Nos 2034 pris o80 danas des maisons loutes on
.-.- ael Gare d' Nord. imes dgacoemen o maiso-




5 rurales l" t,"^'fr."?^
i.~ imrs sjours, Isasleadmes i peus coure
b "mneo _p, et a ^ve
~ dnaI danotc 1I.tais


'ce ii etirell, e leionri ims opdiwaz u tf
qs dopeple ha0 qoe a q ol ie0r 8e Pobiqne vi-

p memate dlatrodire e Ia m6- Poor amiorer la sitailion
En dcine modere cbes la payd- c terrible oraa
E. .s 4 W Wp-m.PqIa'ile.u S d
Sdost armir od5 vice emvoy -ell dena

S p o" in*d t a a tl d e s
t banair a superati lon et por ulaseti asa villeset.
upn- metStreen d6tavenr lepipa-. i agevis dvastas 1t ax diatrictls
n our sorc). On a raison ruraux. 1 eat tre satisfaissatds
Srl ft.ps est veno coasttr, qua'l a'y eat pe d6-1
o". C 4" ?3.- 'east ita qa p6mie ap*is"re. ei
^w '* i^;hj -; *T ii#"'w ^ lw/*


M Ien
I L
N "!,,


a


moInt&sse& c
AG!' NTS- -
-f .,t .


leMoite'-Carlo'
*LOTUS 816RUm
d6lioat et persistent
'tctncnt lparfuint&, nut'liscz que
%111. ; vous ourez In cer:,iude
:Iuxe et suptriefir ii bus ceux
e athum A [a mide pairto'il o06
,Ile goat d~licat.
li LWTS, BLEU
boo nes nivisons de p irfuiamrie
r[.ATT.MONTASSF~&'C,.
Agcnts-Excliisifi*

"AN;RI Garkere


temps

able a


ce pro-I

conquis


le une renonl-
s 'enviables.


toujours le

NRI Gard*re.


ii
I


Avia
Le soussigiie. demeurant et
domicilie b Bizoton, section
rurale de la (ommune de
Port-au-Prince, porte A la
connaissance du public qn'il
n'a aucun fils pr6nomm6 An-
toine Nestor.
Normil MILIEN


La 9 ll- do fcote

M648lnoe se cpmpbee actelle-
aewt do 1.18 o0mes r6partis
sous 311 titres, de 11 journaux
mddicaux et de 92 Revues qui
moat re uagrataitement et regu-
libreinut'au fur et A measure
quils sont 4dits.Une comman-
de de lives de ro&drence et de
txte, sa'levant i 1.000.00 dol-
lars a 6t6 r6cemment place chez
an libraire do Paris ( cotte coin-
mande ainai qse totes leas i-
tres commandos de materiel de
I'Ecole de M6decine sont pay es
du don de 30.000.00 de la Fon-
dation Rockeleller don't ii eat
pad6 dans le Rapport annuel
de l'exercice derne- ). Les por-
les de la Biblioth6que sont ou-
vertes A tous les M6decinq,Phar-
maciens el Dentistes d'Haili.Les
livres soant pretns pour une pe-
riode limit6e A tous ceux qui d#
tiennent les cartes de Ia Biblio-
tbeque qui sont dliyrees par le
Dit tear de rol'ie,4Mdeci-
' ne. Le.A hult ni dci ts qui ont
compl6t6 leur ann6 d'l6udes A
Il'tranger sous les auspices de
Ila Fondation Rockefeller retour
i nrent en jillet.lls sont profes-
seurs A Ia Facult6 de M6decine
et ceuxz d'entre eux qui ont eu ;'
tragiller des matieres de clini
que appartienneat 6galement au
personnel de B6piatal General
HaTtien. Cea messeurs retour-
Snerunt A l'etranger pour une
deuxieme ann6e d'itudes au
commencement de I'automne
-procai.


.lacmel,le 6 Septembre 1929
Monsieur le Directeur,
duo Matin
Port-au-Prince
Mr le Directeur,
.l'ai et4 tort surpais de lire
dans le No du 29 Aoot de
votre interessant quotidien
que Ste Rose de Lima a fonde
la Congregation des Soiurs
de St joseph de Cluny.-
Cest ra Reverebde Mdre Ja-
vouhey qui a fond plul6t
cette Congr6gati9q au debut
du 196me lf6cle. Ste Rose est
la patronne de I'Etablisse-
ment des Soeurs de Lalue. -
Port-au-Prince.
Recevez, Mr le Directeur,
mes bien vives salutations de
votre abonn6.
'R. GOUSSET


AU BON MARCH

GRAND STOCK

de LAIL CONDENSE a

0,15 centimes

La Boitc de 14 onces

Des marques suivanles:

Sun-Rise- Van-Heel's-

de Beste Melke.


LA BIERE (Nationale*


de la Brasserie Nation;

Se vend partout Or 0,

ie verre malgre sa qual

superieur e.
P.rot qeM uo Ire poche

U,Ire santM en l a buvm
toujours.


ale'

10

Iite



el

inf


wuire) U




...a vu, hier martin, lendu do
tout son long, sur un des bases
de bois qi sennuienti au o
que du hamp-de-Mars quel-
qn'un qui prenait le frais. Ess
ce blen le frais qu'il prenalt?
N'est-ce pas tout simplement uan
pauvre diable, sans teu ni lien,
qui surprise par I'a verse a tout
simplement pass Ina unit sur ce
banc du Champ-de-Mars, lonu
come one nuit sains sommeil?
... a vo one scene assez typi-
que centre on commis de recou-
vrement et Aon patron. II 6tait
venu r6clamer pour tin de oo
grands restaurants uine valeur
?ui etalt loin d'etre insigrifiante.
.e patron lui dil de revenir le
lendemain. Alors. l' commis rE-
pondit:
Mais de main, ''"vt uiman.
che.
Alors repasset luIndi.
Le commis rei hitil et dit;
Lundi, je ser-:i .; la CroLx-
des-Bouqnuets.
Eh bien ventz muardi.
11 allait dit oui loirsqu'it se
rappela et s'OEria dans in en-
guarlandement di i ir-s:
Mais p-m lromiii *manh
fete.
Le patron froideiit litirno.
ristique mirmura nibis
--Vbus voyez, nous i'amvoms
pas de chance avec cettc se-
maine, ce sern plus sage de re-
venir dans quinze ours.
Norm CEIL. vit le coi60111s nqui
est trea osuperstitieux sen caller
d'un pas si r6signe qu'il etait
facile de se rendre compete qu'il
ne retournerait pas avant qnin-
ze jours.
I *


...av sa edisoirqul ynaait
trois diners A La Coupe, A Ter-
race Garden, chez Khal. Menu
kpatant. A une table il y avail
deux couples d'ambricains.Ann
autre gentleman qui dinait en-.
tre une dame et une june fllre.
A la dernierc table ii n'v avail
que des hommes. Aussi A\ celte
derniere table tous les convi-
ves furent ils tr Comment peut-on diner sans
avoir, dans sa companies, le
sourire frais et la grAce fexible,
des femmes?
...a vu uncul-de-jattequaux
environs de Ia poste arrMtait les
passagers du Panama pour leur
demander I'aumone. Naturelle-
ment les passagers qui descent.
dent pour voirles choses exoti-
qnes piltoresques avaient 'air
(e ne pas voir I'inlirmie ai
battait monnaie avec son innr-
mit6. La Police anurit ldevveller
A ces choses-lA qui ne peuvent
quedonner aux strangers depea-
sage une idee detestable d ce
que sont, en realitE, notre Pays
ct notre people.
... a vu une belle voiture, eo-
trer samedi soir A .Ildorado.
Elle klaxonnait dets quelle s
tut arrote e le Pitron (airaud.
toujours empress dirigea ves
li belle voiture on itl y avai
une belle femme,- Gairand
s'en Atait rendu coin)mpte, tout de
suite,- un de ses garcons lea
plus habiles. Sans se laisser rem
connaltre du patron la dami
commands un des agrsres
cocktail A.Is Gairaud, aux now
divers et nseels. puis eta so
fit apporter one houcroutesi
cisse quelle arrosa en suite dMia
bonne bouteille de bire r
preme. Et voilA comment maa
ie laisser voir ni reconnaltre ow
dtes dames le, mieux hupp.4dt
notre socit va, un samedi-ir,
A i'Eldorado, taie ur le pwos
una rrble dh .
No:i E( a, l aot6 avec pl
e wccws do sympathiqu -


4Aldrex-vous centre accadsat
6 General Accident We 0
Asurauce (uraWe I i-
4tGe~ralpu HAML


- r -


1_


---iL ;I~-"'. -~i------- r~i~-;r: ---


7


La. Etvinawe


A\iUt


I


I


* **


''


7TOMNM--







PA 2LR IAJN --10 Sopowbre 192,9


N'OUBLIEZ PAS QUE:




Batlerie
*B ^fr*^I


Se vend maintenant a Or 14.50 charge
A 13 Plaques
Va sur toutes les Voitures
Est la meilleure Batterie fabriqube


Nous vous accordons Or 0,50 pour votre vieille Batterie


Charge : Or 1,50


Charge avec acide: Or3,00


Hailian Motors S.A.


Port-au-Prince


2379


Phone


Cap-Haitien


393


Diminution do Pimmni-
gration en Australie
SYI)NEY- L'immigration en
Australie a diminue considera-
blement d'aprs les chifllres qui
viennent d'e re publies.Pendant
les 12 mnois se terminant fin
juin 1929, on a constant 89,646
arrivees centre 110.628 dans les
inois precedents. Les departs
ont atteint le chifire de 69.061
centre 71.423.
Comme origine, 79 pour cent
des immigrants etaient Britan-
niques et du nord de I'Europe ;
3 pour cent seulement 6taient
du sud de I'T.urope.


Le prince do Galloe
aviateur
LONDRES- Le*Daily Mail.
announce aujourd'hui que le prin-
ce de Galles a obtenu son bre-
vet de pilote de premiere clas-
se aIn suite de leons secretes
prises A un aArodrome pres de
Londres.
II a eu con me instructeur le
chet O'escadrille qui. le pilot
habitutllement dans ses voya-
ges aeriens. Ses plus r6centes le-
vons ont porter sur I'atterrissage,
le d6collage et le roulement.
Le journal ajoute que le prin-
ce a conduit durant un certain
temps tn gros avion de passa-
gers qu'il avail retenu pour un
voyage urgent sur le continent.


A

Washington
La question dou Iransfer des terrains
publies eux Elats.-ame Lindbergh
WASHINGTON-Le prEsident
Hoover a annonc6 que le gou-
verneur Balbridge, de I'ldaho,
president de la confErence des
gouverneurssur la c(maervation,
lui availt envoy un telegramme
de lelicitatiois au sujet de sa
suggestion concernant la nomi-
nation d'une commission d'etu-
des sur le transtert des terres
publiques aux Etats.
-Mme Charles A. Lindbergh
eat officie!lement reconnne com-
me aviatrice d'e61ve-pilote de la
section aeronaulique du com-
merce.
Le secretaire-adjoint Low-
m an dEment certain bruits
ayant pris na'ssance au Canada
pr6tendant qu'une douzaine d'ae
reports situ#s pr6s de la fronti6.
re canadienne servent de bases
A la contrebande de I'alcool aux
Etats-Unis.
m- -..

La Question

du Marriage
Nous publierons demain la
premiere parties d'une reponse
de Me Felix Magloire A Me Abel
LUger sur la question du maria-
ge.


La Standardisation du cafe

est maintenant une chose
i* ic.
taite.


Commne les lournaux l'ovaient
annonce, Messieurs F. Chlriez.
Ed. Estkve, D'Ennery D6joie, A.
C.Andersen,Albert (ieorges.H.C.
S'aude, .los. DI)itort. Erick NM d-
sen, L! Naar,Gr'o. Wiener, Fred.
Morin, blipert, lepresentant de
Ina Maison Norl' & Nadal, tous
exporlaleurs en cite, repondant
A I'invitalion du Pr6sident Bor-
no, s'6tient rendus au Piaiis
National. Ih vendredi 6, anx fins
d'npnor'.*r :A Son Excellence les
points tie vue du Commerce
dans Fitnportante question de
la stand irdisalion, don't la pr6.
paration avait 616 conflAe aux
sons inlelligents de la Commis.
sion Centrale de la StandardJi
station. I., questions en dehors
de types standards ayant et6
Ecartles quantA present, le Pre-
sident demand A ces Messieurs
de lul soumettre les modifica-
tions quits trouvaient utiles
d'apporter au projet preseate
par fa Co amision.
Unedea spacieuses salles du
Palais ayant etl misea leur:dis-
position, nos distingo6s homes
d'afaires, parent, apref une
here on deux, re-nettre leurs
propositions, que le President
Homo protni d'etudier avec
tonte la consi'lbratioo qu'elles
m6ritaient.
Fn eft., le le ndeinsin martin,
: h.nt h-inres Pt demie, Is Prt-
pideat Burno don't le souci est
4e se reudre compete person-
llemen' de' touted les ques.
fions oflrant tn interet primor.
dial. convoqua A sa residence
d'0t6, a Petion-Ville, Mr A. L.


-0 -


Sausaricq, Secr6taire d'Etat des
Finances et da Cor nerce, Mr
Luc Borno, Chef du Cabinet
Particulier, et Mr Louis D6jooie,
Membre de la Commission Cen-
taale de Standardisation et liRe
prcsentant du Service Techni-
que de t'Agriculture. Le cous-
ciencieux et intelligent rapport
da la Commission tut encore
6tudie et discute dans loas ses
points, et quelques moJifica-
tions apportees pour conci i-r
les points de vue des Exporta-
teurs de cale avec ceua de la
Commission. Mr Dejoie tit avec
child et precision f'expos6 des
diverse clauses du rapport.
Apres mirt examen, il ilt de-
(cile de sErer les (leun premie-
res sore slanlarlbs6es ( sutp-
rieures ) sous une dEnomination
special, avec le litre (( EXTRA
PRIVIA *. Lesancienes sortes
courantes, 1, 2, 3, maintenant
Standard 3. 4, 5, fuent entices
sos Isa denomination general
do a TRIE A L% M N w. Enfin.
cells inlrieares repr ieal6es
par. les a machine ., a6pierre i,
* triage *, brisures a,etc...avec
plus de 7th) aucune dEnomination.
II lit encore id# d'admnet-
t( les cafbs eutieremint blancs
ou lauaes c ucie pouvaal fair
aliment A n'iporte quelle clas-
se des Standards, ea tenant
toutelois compete de, imperfec-
lions qui pourraieat s'y troaver.
La plus grande rtorme ope-
rae lat llee de la detaxe dre
sortes EXTRA PRIMA Standard
1 et 2 par unae diminution do 1.


La maladle du sommeill
au Japon
TOKlO-La maladie du som-
meil se d6veloppe dangereuse-
ment au Japon ; l a mortality est
tres elevee dans le srd-ouest du
pays. On a enregistr, 202 cas
avec 73 d6c6s. Yokohama a Mte
particulierement aftectee avec
113 cas et 10 d6c6s.

1oie Bondflold e
briW e la choville
NEW-QUAY Melte Marga-
ret Bondfield, ministry du Tra-
vail du houvernement laboriste,
est traitee dans an h6pital de
Bodmin pour une fracture de la
cheville.
(Notre Maggies, comme I'ap-
pelle les Anglais, a glissd sur les
rochers de la plage.

La province de Taea releonre
ea Ptreo
LIMA, Perou- Demain mar-
uera le retour de la province
e Tacna au Perou et I'accom-
plissement des terms du,trait6
mettant fin A la longue qderelle
avec le Chili.
Des r6jouissances qui duare-
runt plusieurs jours vont com-
mencer demain apres-midi pour
c6Elbrer cet e6vnement.Les tonc
tionnaires chilieus quitleront
Tacna A minuit et un vaisseau
portant les nouveaux reprksen-
tants du Perou doit arriver de-
main martin dan. cette ville.

et de 0.50 sur les droi's de dous
ne A l'exportalion. Ce (qi coOs-
litue sans nul doute une impor-
te prime A une meilleure prepa-
ration.
Tous les points ayant ete fixes
et coordonnes dans un but d'in-
teret general, il fut decide, la
seance ayant ete levee A midi,
de taire une convocation gene-
rale des aulres Membres de la
Commission au 0parte.nen' dies
Finance dans I'apres-mi It do
m~me jour.
D) )tc, deux heures et demie,
dalts le carr6 du Secretaire d E-
tat des Finances, et sous sa pre.
silence, se trouverent reunis, A
part les trois Membres de la
Commission Cenlrale de Sa,)
d'rdisalion, M. Colson. A1 D"-
oie et M. Large, "onsieur Char-
es Bouchereau, Secretaire d E-
tat de I'Agriculture, M. S. de la
Hue, Conseiller Financier. Rece-
veur G6ndral, M. Geo Freeman.
Directeur du Service Technique
de 1Ag'iculture, M. Luc Borno,
Chel da Cabinet Parliculier (1.j
PrAsident de la Repubbique, et
M. Martin, Directeur du Service
des D)Abouchls.
M. Louis Dejoie fit part des
dernieres' modifications laites,
qui recurent adhesion de tous.
La question de Standardi.
station 6tant ainsi ariv6e A
n derni6re phase, plus rimo
ne s'opposatt a ce qu'ell, s.
cut sa comncration otficiele
et definitive par un Arsrte
presidential.
A tissue de la reunion, Mr
A. C Sansaricq, Secr6taire
d'Stat des Financeset du Cornm-
merce, accompagnUe de Mr.
Loci Borno, Chel du Cab net
Particulier et M.HenryLarp,
Memb e de la Commimaon
Centrale de Standardisaton.:
3e rendirent SniCCEsivedn t
auprei d, Mr Felfx theriez,
President du byLdicat de la


Iabriquo do PAism
alimentairo

Juste en face des bureau du
MATIN s'est etablie, ii y a ddjA
q.jelques jours, une important
'ab Ique de pAtes alimentaires,
macaroni, spaghetti, vermicelle
qui est, come o1 le sait dejA,
la p opriele de la Maison Joseph
Nadal & Cie.
Celle labrique toncltionne tr6s
regulierement sons la direction
d'un ingenie ir specialist domi-
nicain, M. Bria, sympalhique-
ment connu. Ceux qui out gotilt.
des produits qu'elle met dans le
comn-erce, ne cessent den van-
ter la savour et la succulence.
Depuis trop longtemps nous
sommes tributaires de I'Etran-
ger pour A peu pres tout ce qui
nous sert A nouititure. Aussi
sammes-nous d'avis q uo lea
Haitiens encouragent de tout
leur cceur toute tentative do
nous liberer, au moins au point
de vue alimentaire, des impor.
stations forcees de I'etranger.
Nous dlicitons la Maison Jo-
seph Nadal & Co de cette nou-
velle initiative qui ne peut qu'e-
tre profitable A notre commer-
ce.

--- --- ----
d6fense des cafes, et Mr Ed.
Est~ve,Prtsident de la Cham-
bre de Commerce d'Haiti,
pour leur faire part de cette
heureuse solution.
Nous n'acheverons pas sans
presenter nos plus vils com-
pliments aux Membres de la
'oinmmissioi Ceutradlede Stan-
dardisatioi poui leurs tra-
vaux iutelligenis et upiiiA,
tres, aux journalists de tou-
les nuances qui, par leurs
conseils et critiques, oat ne-
aninoins contribu a ce resul.
tat, aux diverse Chambres
de Commerc.,etr eafi a tuus
ceux l qui, soil par leur
experience personnelle, soil
par leur luugue pratique, oat
apporte leurs suggestion oen
vue d'uae r6forme impor.
iaute et demauder pour le
plus grand bieneote do la
collectivite.


mugolu


e Kuor1IP


comprennent la Protection coni

Foudre sans augmentation do

Eug.LqeBRosse


Agents G6enraux


JeA S 4t


En 45 sooandee
Jimenes est knook-out

Salle clairsem6e. Apr6s lespr6mili-
naires, le combat Jimenes-Leo Pitt:
cat6gcrie poids mi-lourd, eat annon-
cC. Leo Pitt fait bonne Impression.
Modeste dans son coin, 11 ne si'mpa-
tiente nullement.
Le jury prend place. Le4choix da
r6f6r6 nest pas chose facile. On faith
appel a Monsieur Doe Paris. AprI lea
dernieres recommendations d'uage,
le gong r6sonne,.et le ler round ews-
mence. Les premieres wecondes lais-
sent l'impression sur un combat A
distance. Leo Pitt poite plusieurs
crochets &I la ma4oo[re. Jimenez ri-
poste par quelques directs. Un dur
crochet au foie 6branle Jimenez. II
estgrogy. II s'accroche i Pitt. Pittse
d6gage par un uppercutdudroit etun
crochet du gauche. Jimeone f6chit.
Les genoux touchent s* sol. Son
corps s'allone. II est knock-out an
ler round en 46 seconds.
II serait bon de rappeler aux orga-
nisateurs de Vari6t6s de mettre sur
pied des combats don't les adversaires
ont du cceur et de la volont6 afin
qu'a chaque stance, le s fervent du
noble sport) puissant assister it d
v6ritables rencontres. Pour Jimenez,
it vaiturait mieux pour lui d'esssyer
les categories on dessous. II aurait
plus de chance.

Leterie de IAlliaiee Frandise
Dimanche matin a eu lieu le tirage
de la Loterie des CEuvres dn ComiTe
HIaitien de I'Alliance Frangaise et de
I'Association des Hembres du Corps
Enseignant. Le tirage, come csha-
que tois, a t6 fail sons la haute di-
rectiou du Prefet de Port-au-Prince,
et devait le thWAtre Parisians.
Les deux gros lots de deux mille et
de cinq cents gourdes sent tombs en-
core au Cap-Haltien. Ce sont lea nu-
mnros 2056 et 1100.
Le nuimro 3114 a gagni cent gour-
des, et les numeros 335 et 4941 ont
gagn6 chliacun cinquante gourdes.
Voici la lisle des nuf6eros qui oat
gagn6 vingt gourdes : 4337, 4927,
2409, 736. Les numeros 3141 et 2604
ont gagn6 chacun 25 gourdes.
II |y a beaucoup de lots de dix
gourdes. La liste complete en sera
publi6e demain.


M. Clealt Deblamdes
La semaine dernilre est arrive de
Santiago de Cuba oni il remplit les'
fonetions de Consul General, notre
ami Clement Dealandes, qui est en
conge.
Nous lui souhailtons un agreable
s4jour parmi nous.


Entrie : 4),
DEK
1cr,2e, 3e Epl
Entree: 0


Lo samedi 650.
lion on I'Ellse'i
Turpantoi.mau*
w .1Utid a*,


Do


Hicr aprm ulM
Anne ont eA M
Madame Marilol
Nous preuAteat
doluces au p
qui laiss beso
la soci6tE haUaa
des membres le
plus pr6 .
la fulralllsdte
nue AnnmBowler-
son mari, ilyIad
neeU erditlt
Chem aUe'er
Nos Gondeldi8M
mille.
Unoe d61
nous a aport6*
velle de jamne
PaulunSa.lfi-
d'Etat,4fcien i
LE MWTIN prq
ances lea plus si.
Pauleua Sanlnonl
parents de la d615



Mr. Antoine 0
entants lont cbl
thed, ale, !le lun
rant 6 heures
maIia, une mIeS
de Madame A
Les ami sont|
sid6rer cet
invitation.


L4


3 4'l


w


NOUVELLES DE L'ETRANGER


Toutes les Polices


DELA


r~--- -- --- 3E e~ i _I r Il I I I' rs I


- .


-ME% WAN"


- --


. PAGE





*fw .'rLL.ln


7 77 i


kp-bre~n Imd


_ PAGE 3


Ilhium Ba bai ouri

LE NOM SEUL SUFP

Le Rhum Barbancourt,

consacre par olus de 50

annees de suprematie, n'a

oas de rival.


H6tel International
Fond6 Aux Cayes on 1896.


Transf&r6 A Port-au-Prince, au Champ de Mars,
,Proprit Emile !Blanchard.
Veuve T. FERRANDINI, Popri6taire.
Chambres a6r6es. Cuisine francaise,- Pension a prix mod&r6
Installation moderne tr6s coutortable.
On'parle anglais, tranCais, espagnol, italien.


Avis special
Lecon d'Anglais par : Mr.
E. S. Boyce par arrangement.
Mr Boyce est un Sujet Anglais
et it &tait protesseur a la Co-
lonie de la Bdlbade o6I il a
enseigne pendant plusieurs
annes.
II est diploma de 1'Univer-
sit de Cambridge.
11 donnera aussi des lemons
de Latin, (Grammaire,proses)
Les inttressts s'adresseront A
la Rue de l'Enterrement No
1016 ou tous les renseigne-
ments leurs seront donnas,
Heuie de Visite: Tous lea
jours de I here A 2 heures

Maladies F Peau
Maux de Jambs
Soulgemmt m h6dt
*i erime noU I F
Eau Pr6cieuse
DEPENSIER
RADICALEFOUR TO
ULCRKOas
iUMtMe,aaa
PLAMS DMS JAHI
ACI, DtAMCAUOKS, CZMAS.
C. R4WX, Ded ow mPnwim.td,
72, =ou. de ChalIo,. I Makha (5.6e).
5. sawe AMW tefwf- I" PowU.im
D"a a PoUt-au.PrUnoo. 1
D" MATHURIN, Phornlacc SaiBttrttVoL!


La peau ru-

gueuseneces-


site


ce savon


II agit doucement sur le
pores de telle flaon qu'il lait
mieux que neltoyer. C'est une
combliaison de savon pour
la pena. II dissout toute trace
de salet6 et aide ia peau A
dire tendre et douce.

L'Lxelento
Sa'on de la pean
Produit unc mousse 6paisse
excellent
II adoucit et enl6ve les ru-
gosit6s et tonifie le cuir che-
velu. 11 aide donc A maintenir
I'6tat de lu sant6.
En vente chez tous I es dro-
gaistes. Pour 0,30 centimes
seulement. II est expldid d6s
reception du prix.
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY I
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents lemandes pour tous
oays.
Ecrivez pour renseignements.


Assurance


BAUM IE IBE% -U E
GOUTTE-RHUMATISMES
66 EVRA1,Cq I


Dr. Bengud, 1. R .u



SHELL
Si le choix d'ane bone voitlure est relnlivement 'licil
ombien est plus diflicile de choisir noe gzoliune perfuilt
Mais quand la majoril6 des automobilisles uyant at
iongue experience de Ia ioute utilise la
SHELL
'h6silation nest plus permise.
Employez la SHELL quelle que soil votre voiture *
Coutte
Cominpto.
THE SHELl COelPANY
Grand'Rue 1524 T'r6phone N" 2355.




Pi'e-Cai-Lan
Si vous avez quelques heures de loisir, le soir, et q
vous d6sirez les passer agrMablement allef an
Pre-Cat-Tlan
oih' vous trouverez, la,plus belle salle de hal, In lusique
meilleure ex6cut6e par un orlhophonic derniercr i et at
les boissons les plus fralches et les plus purcs.
Champagne.bitre allemande ou nationale.liqnu v r de toni
sortes.


----1g


ASSUREZ-VOUS
a la


&


Life


Corporation Ltd.


de Perth (Scotland )
Car la GENERAL ) est une des plus puissantes et des plus vastes organizations
de ce genre. Le soleil ne se couche jamais sur son champ d'action qui embrasse
le motide.
Ses Polices centre incendie couvrent aussi les dbgAls occasionn6s par Ian ouare.
Ses Polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, dommages
causes A autrui dans sa personnel ou dans ses biens.
Ses Polices .\arititnes irises par ses branches( d'Europe sont payables tn Haltti
S.s Polices centre Accidents sout valables dans I univers enter. Tons Its voyJ
Seurs devraient done preadre la precaution de se munilr d'une police contre accdelntl
'au moins 4000 dollars, la prime annuelle n'eltat que de 1/2 "/,, soit 20 dollars V. L.


Veuve F. BERMINGHAM, Aux
Agent Gen6rpl pour Haiti.
SOUS-' GENTS: Port-au-Prince: G. GILG


Ca


TOVAR & Co MiragoAne. Ji:AN BLAN( HET J6r6m


ie

ie.


- ~- -


Panama Railroad Steamship Line
Stcrvice d r~t ei de, passz-er~s entre
NtH N- YORK CITY N-.GV RlsrJB)AL.,u~ANAL ZONE cti es poll rsdelia OI
Q-'UEST do I'AlgRIQUE du SIJL.
phis rapidt- et c pI'Ihidetwi-tvicc de transporide :issagter, ctdu tre .Jill
et lei prtsIjli.ityopoes iaNew-Yord ct Cristobal, Canal I /4me., IsdijiIle **:1,N~J
\)I~' hI '%' a ~ ~ it.I s jrb~ij ii. i *.w % pij: i J
Znv- couse France
(j~ ~. W. S, ia'.o )-N1 xCo 17 James Street. 1, VEKIOUL, ExaiLvxv


C% FR.VW(E;
Im. SlIELD 414 A >wuat reprkraft~v
Per lee maiSSmS suiwasles :
GLA ri-cYif H %xvY & Ca
21l Ruce do i. ttpubliqaje
Marseiltie
!ERMNU PERON & CiC 1A
53 Quai Georges V
Hlavre
IHNu Pruom & C~ie., fLt
Rio edu Moulin kvapeur
kibulogns/Mer
HLRNO PRRON Cie. Ltd
93Rue de NiIr. i~
Paris
IfaNo psao-m I Cie. Ltd
Cume de la Trnnqtuh~lt6
IDun kero ue
tlimm 110MONow& CI. Ltd
4Rue lHoy


I..'iN IHAGU'E
Mrs t& A Bx & co

Italie
Mirs M~ix Cox 6& CLUBS'
Genva. Italiel
(k1., NO)RAY
Sp.~i *kad
it f Voge man rl
*Harint),u rw sermszky
" Wiroucs smuI %rajwjl
Nordiik Express
(..A'eathaubr~e. b.Iv,.eede'm

M P. Vopmeann


General Accident Fire


*


I i I


mom NUNN"~- r


w


__ -- ~


WN -V rv!gwwm -


I -----r-~----


Ir ~-


m


r I-~---; --- - ------- I----- r -------t-- --- --- ---


: SLhl~)"lU




i-'A -4


L~M~ti~ ~10 $epternbre-1929-


Jsi present pomi griplpe


rel roiissemeans,


denqeu,


Bile, fiuem e&^ Jaluldlsifl
C'cst le ')Ius ranide reme'e



CITY of NEWV-YOR
INSURANCE Co '
Assurance con Ire incenqiel
IEToues h's Polices ck'ivr~cs par flotre (2ompagnie C04n
its isfrimig c'oitre INCFENI)II par ha FOU)!UE, sans a~imune
p11rim mi '11 mpc enta ire.
Ageuttm fIs 'ux pour' I laihl
C1'I t ~CO T kk1) 1i14N(; CONMPA NY, S. A,


Ii(lufl)1ll AmfleiikO Linie
Ixe nrIiJ'A ld~ I-1.~ii Eli' :11 nt1iago (kc Cutba. Sera icH
I ~ I C .11 ;aw, en rmule po~ur % tirope via le .Noril, pIeflanti
dii 114 ItINIW'1LI & Co. Agents



C4olombian Steam-ship



rant Via C.II Ilaiatieu. It Iaissera le midine jour directeinent
potir les porls, re la Colombiur pregnant trOt et passager~.z
-t~ ir-i -4 -ii~e Cfeteubre 1,429
1It -I)M-04 St MsHi;iP COMIPANYi IN..
ft'EHAHiA & CO. A6jPNTS


ALUMINUM LINE
DWpavLs r6guliers. do New-Orl6ants,
ot. do Mobile pour- Powt-au-Prinoe.


III A I %%- plIe,i Ivi~


Ic 17 Seplcttllb're
Itle Icr ('ohre


le 23 Seltemblre
le 7 Octobre.


I )epltris mensuels 1) miw les Cayes et Jaceml.
!)Urli Is dir ects pour busi lei :iolres Ports dIe la IV'publique
(1112111d la Compaugiit trouil'e du 11r'I.
i L', imtsAres rensi';guements s'~adresser At
de. SItAT'TEIS & (Co
Awents (c'nerau\.


The Royarl Mail Steam
Packet. Company
I~vvae w V: CI! onwvay ) veirti' de Kingston et4 des ports
(I n sw or~ti l C~apitfl le U-)C% c :couranm premnait fret
piml V,:-rop1' vla Ics porki lilt Nord.
P''d ilat PIl ,nce, lei 'wjernlemi 1929.
.',ruGtiui"11 de Iilo I B 1 Steaim 113Cket Compuniv.
'It'It~phone, 2311.


L Ii

liranil I1ol( 11(i1 haute
NOUVEAt' SERVICE
de IREF'STAUTRANT

H o' t iU ,,Aj 114V ,a_ tes OU



Le Jid i pour Gourdes 2,50
% INS TRIAS SOIGNE METS CHOISI-P. P.JPATRW -I


La Par is ennii

Anaqle des Rues Republicaine et des Mij
Port-an-Prince Telephone, 2


Le plus fin Le plus 61eaant.-- Le p)us.-la mo

Vous le trouverez en notre ectbliss lnen

Costumes en casimir M aSru, es
i ri .Marques
en Palm-Beach, en Al, s
e Maishah
Gabardine, en Blue mt ,._


Eleclriquce,


ell soIC,


en crashdefil

en ALPACA


en DIILL de toutes
nuances

en Noir pure laine,

(n SMOCKING

etc, elc.


ASSORTMENT RENOUVELE
FRANCO & VICENTE, Proor


- -- -


N OUS livrons le lait
Ibouilli dans les 1h-
reaux en ville. Vous n'avcz
qn'a nous dire votre hcur(.
LAITERIE BAIl4EY
T<1tphone, 2183,

Institution
Maral
Chenel
Mr MARAT 0 1 ENET advise le-
lamilles qu'il refoit des iulcrs
ties et des externes jusqu'en
philosophic inclusivement.
11 promet de bien surveiller
dans leurs dludes les del.es
qui lhi seront confits el de les
entourer de tous les soins pow*
sibles.
L'Instilution donne en outre
des course speciaux pendant
les grandes vacancies, d parlir
du ler aont.
L'Ecole est situee rue .M. d
Peu de Chose, vis-d-vis de rE-
tablissement des illes de la
Sagesse.
Tel6pho.e, 2923

tdmilistralioe file des PosI e
Avis DE DP-PART
Les di pchcs ponr New-
Y.' k el I'Europe ( via New.
Yo k direct ) par le stea-
m.'r Prins irederick Hen-
dre; k ,eronl Icrmres jcndi 12 A
dii tourant.
Port-au-Prince, le 9 seplemi
bre 1929.
@.ouason
-ptleonuell e
Devant recevoir dans qurl-
ques mois un vaste et nou-
vel assnrttnmnt de Vftements
et 'haOusaur, 0ous somaM
ea measure de tiqulder note
Stock actuel au prix de .re.
vient.
(A PARISIENNE
Angle Grand'Rue et Miracles
Port-an-Prince.


: "--5. *


Im


clk~~tQbR~ F U F qCnb-T-


_ I I a I *- --~--


A rfENIOU A PORTAIAIRIN(I i( I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs