Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04262
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 9/03/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04262

Full Text

I, RUE. AMERICAMNE 3s -
TILEPHONE N 2242

twame ANNEE N* 6786


MARDI 3 SEPTEMBRE UN


pow-'


UIEI'flT A T[I(mTc


jVLL~LJL I 1


L1 1\Jj


des commissions
ppe.t-etre une res-
ur le chatouilleux
berle, mAis tertai-
hoimmnns 6 la .vi
s rtsolutions pri-
ent plus janwis cet
ice ou de bugges.
4
'ind6pendance, les
es individus pour
*t chkib.irUis pro-
tre les institutions
lIgu6 Ie Palaa, et
ndocilitC, oen ien-
dier lea. priacipes
-b ikd4* ideast


i hshiutiu i

Mara'

Chenel
Mt MALAT kLENET tise le.-
Samilles qu'il report des inters
neDfI des extemts juqu'enh
philosophie inclustlement.
II promet de birn surveiller
dans leurs tudes les uowm
qui lui seront confics et de le
entourer de tous les soins pos
sibles.
L'Inslitution done en outre
des course sp&ciaux pendant
les grandes vacancies, a partir
du clr aoit.
L'Ecole est situde rue M. d
Peu de Citose, vis-d-vis de tE*
talpsement des Pilles de la
Te16phone, 2923


La Presse

proe, paladin do la d. pile par
tie, exerce la tyran oinqp ?
bpense des 6crivami sa ;Cc eui4
grand nombre de ceux trictison po
B at. Pour nous en tenir esprit de lil
I jourpal, celui ci n'est- n t un
one sorte de dictateur, r catr le
Isnt a tendance et le ju- ses in'airai,
Sdels direction? Cest air de capri
minorite, don't la capa. tion.
Set rlndependafnce s o n t
am ol nins citconscrites
obsessionn des prjtJigis A vides d'
des conventions en course, IPe IPiCetI
statdrgde dla mission u*vett
IV ,leos 6vOnements et Iestent con
on.'opinion. ue nous a
S* pent A rpu
Is press apprecie e la sociit
d reement les action iincts, r est
i40na des homes quand coIn mode
I ivexat et leur devient-elht conscience.
igalWeute quapd its men.-
Sie juoment public s'6ta- Dans la
iiult dapres les articles na- vante touti
quoe, le pays naurait rieure, pi lt
eI eu que de bons cito- Un travail i
1 d e s admdinistrateur- n6lefcs pos
opuleux, d esa gouverne- lcbeance, C
is remarquablW et de s flee que ro
les mtninents. p/ UM tam d.
S.... Lacoce
.t damocratie c'east 'Iga blabi o soet
I dits exigibles, par ceu blable u
o nt conscience de leur I r
s. Elle dolt. tre ne res de vot
fi.it6 qualifie .. ISet et dc
C d dent et d3c

l'wvent pas au m6me niveau Wiaiw "ce
kituel 6quivaut A cortro- stolen ob"
Ie princine qua kema.i. dsno
iaterpr6te-f.auiux e ar des mo:
Ist la dimocrtie pour It ,
ylmbole de l'6galilt humauae.
Li d6m0crate,qui est4qai- Une temr
Is. ripudie les aspirations il ille et 01
arimes, et le renversement 'instinct qu
.valears qui proviennewn Une feint
triomphed'unemaiajoih ii 'a mire et
mpble ~ur une m in orile t'est la cons
oseciente. Use femi


e. Oblir A ses ins- La Sainte-Rue t Pilate
tetliement PI u s Vendredi dernier, 30 soat, la
que d'obeir A sa population de Pilate MIta gran-
diosement sa patronne, Saine-
Sose. Un comite ava:t etA fondA
A cette occasion. FormE du Pire
vie publique, on Btliot, de MM. CharitLeet Elie
e action qui, ext6- Jean, Nestor F. Blemur il mit
e an commentaire. tout en uvre pour que la Fete
silenc-eux aux b. b Ie stucs qui d&passa celui
itis M isA l annees prAcedenles.
sts a n usoc Iue[ y eut concert par la Musi-
.onstitae un amnr q ede Dondon qui avait gned-
pinion ap.pr9tiera rdusement pret bon concourse A
mais qu tlle ne cette occasion, cinema populai-
eade ,sur Ie mo- ie soir.
1 "Betucoup de personnalites
option que DOs aem.I d.s communes avoisinnantes
nat des ch, se res- avaient assiWt A cette late.
t-imp easions que Compliments au Comit et
e donnent les pha parliculidrement A Mr et Mme
ares, qui concor- harilt Jean.
ncer tent. Plus leV. .1 -l--

pu'r Ie efendre, Dans la lisle deb promoutoi.s
liige do se- nfler dans I'Ordre de Ia Legion d Hon-
yeus artiSficie. near qu puble a LFvcelsior
org artit aes.a s not6 avec plaisir le
,._. Dnom de M. Eug. Robelin qui di
rige,en Hallt, pendant des temps
me belle: o aIs d. aIs Maison Robelin & Cie.
a la desire. C'est' Monsieur Robelin est un des,
ravaill plus sympathiques Etrangers
Sv qam sit vcu parmi nous.
me vertueuse: On Nous le complimentons hien
on le, respect. slncerement de cette marque de
science. distinction don't il vient d ire
me intellectuelle: i'bblet de la part du Gouverne.


Lr


IA Uw 'tKtionale

de la Brasserie Nationale

Se vend parlout Or 0,10

le verre malgre sa quality

super eu e.

SProleqez volire poche el


votre


sanie"


en la buvanl


tou/ours.

Hotel International
Fond& Aux Cayes en' 1896.
Travsl#e6 A Iort-au-Prnce, au ChaxP de Mars,
SPropr t, l* e Bleaht iae.
Veuve T. FFRRANDINI, Propr ltaire.
0hambres a6r6es. Cuisine franuais,- Pension a prix modirs
Installation moderne tr6s coutortable.
On parole ::nglais. Iranqais, espagnol. italien.

VISITEZ DONC

AUX CAVES D'HAITI

Emm. FLORVILLE

Proprielaire

Installation moderne.

LBar Restauranl.


Tle phone :


2089.


Lucien Th. Lafontant
1538, Grand'Rue
Accessoires, pieces de rechange, articles divers poor
automobiles et Camions de toutes Marques.
GAZOLINE, HUILES pour Molcur, pour transmissions,etl
pour diftlrentiel.
A la disposition de ses nimables clients, Mr. LAFONTANT
vient 6galement d-installer une pompe A air A l'letricit6,1
usage facile et rapide. Telephone : 3383.


Solre i


... a vu, au Caf Ansonia, chez
Steele, un group de jeunes
gens qui sirotaient une lace
sur laquelle ruiselait quelqne
chose de pourpre qui ressem-
blait an sang ('une cerise 6cra.
sec. La joie qui se r6pandait aur
leur visa ge tait tell que NoTRE
tEi. vou)ut se rendre compete
si c&tait I.e shet qni les en-
chantait A ce point. II s'appro-
clih done du group. Chacun de
ceux et chicune de cells qui I@
composaient ne trouvaient pas
assez de mots pour exalter a
oic quil Aprouvait A boire son
Ice-cream. A Ia fin, au comble
de l'extese, une june fille s'A
cria:
-- Ce sorbet, c'est come ia
baiser qui no flnirait pos...
... a vu des autos et des ca-
mions en nombre imposant qui
s'en allaient en vitesse et en kla-
xonnant sur la route de 1I ogA-
ne, jeudi. Les passagers riaient,
chantaient, criaieut. NT: (IEu.
se rappela alors que c' tait ce
iour-lA, ia Sainte-Rose, f.te pa-
tronale de L ogAne.

... a vu, sur la route de Bizo.
ton, vendredi soir, vers Ie pt
heures. le camion qui poi te le
nom si doux de ( La Douceur ,
tr6ler de bien prds un accident!
Arrive A It limits zonne de Port-
au-Prince et voulaut devancer
an camion A passages qui rea-
trait 6galement en vill le ca-
mion La Douceur accklTra et
|ilit entrer en callision avoc
one autre Voiture qui venait
en saons conpa ire. N' tait-ce Ie
sanj-troid du chauffeur, du
soina des chauffeurs, on aurait
A deplorer un novel accident.
'k" u i rverrait avec plai.
sir les chauffeurs se conformer
strictement aux r~glements (de
police sur la circulation des ve-
kicules, r6glements qui leur font
obligation de faire rksonner lear
elaxo.i et de moderer I'allure de
leurs voitures toutes les tois
oa'nne autre voiture les por6c-


n .la- consd~re, mais on la ent Franais. et oq'isdouchent dun
Ia d6mocratie a cr66 l'As- craint; Id, c'est la reason. carrefour.
1et publique, pour di -******-****.****** ...* Les Liaevatiess d's Comalsire .
et reoudre isple~.-. de Peie. l"e
intdressant les organttis- a o M. Whalen, commissaire de ... a vu un homme qui se plai-
qui la convoquent. En Uo damatQur reput6 a o' Maison fondee en 1846 EPERNAY la police de New-York, vient de nait d'un tissue 'i avait ache
e c'est une hose ad servqq por a fme fare installer on poste r8cep- etavec lequeli s'Ataitfaitcon-
b ie, ma is dbsastaeuse 5n orguel duveiltr desir. CHAMPAGNE etour de T. S. F. sur sa voiture tectonner quelques costumes.
la pratique. En effect, mcme ai son boj- I automobile, et il se propose de Chaque fois que I'un des cos-
r e ne sott pas touour heur est complete, mme si Wdemander, d'ici un mois, au co tumes revenadt de Ia lessive i
es sen&s et rr5 oil fle al ent entooee de respect et mit6 directeur du department grandissait A vue deil. Le pan-
t sea d6bats, uilemiua p sa verta est exemplaire, elle 1 de la police 'auorisation de tolon gagnait plus de dix centi-
munir de ostes semblables mtres et les manches, uant
ies qui am ettent lur t fatte orju autour o eau- ontasse qmun ue 0 too blables, tallalt chaque fois aired
So md =Wlodtal s V" Comeau-Montasse & t quelque 5auomobiles.-- f
inibna, en gankrl d'clle on d~taile sea charms
obtinen en pysiqe, on lone se former, AGENTS n poses sero cco s paratonsns mes.
9iobstiennent en roenc iongueur ddde rife et per- Ihomme quivtqueu-
at sor des details qui le im- on extae sur.e. S vend chez: mettra au agents de recevir, prit pLrit l chose au sounre e
net. E cette faiblesse de la e. i VEUX, en Morse, des nouvelles et des urmura A celui A qui il rcon-
ah ue nous soumlteobli- o esIsI modaUt d sexe. .. ord du bureau central. ait sa m6saventure:
admettre le gouverne Les erits up6reurs ne peu-o P M ntarlo Whalen a demand la .Je o pbliera pas11i
at-de tons pour tou v ne IIt vs ply Le MdneS PalitilS d M Onte-CarlO A Je t e so r
t. deous pour tos ne vent straire t nousne : commission fdrale de la ra-ce
rrions-nous limlter 10 cr Ta sd m 'u i iLOTYUS aLN. S LOfioBLU. I diophonie, rautorisation davoir pour mes fants qunand jen
qde -- r .seeI Iursi. Ce sont des costumes
s de ceux qui constituent recoivent avec plus de pfaisir -a. ..e clusit de la londueur ls porterort touted Is vie.n
lorganismes, en suppri- nD lolge dcern6 A lers qua- Pan iua suaw, catt -t pers- atS d'orio comprise entire 2 el s ort. t ..
Bt le d6bateten propsant Uts spr i e u Si vous vouleztre ddl~cteient pnrfum, nutillsez que 2465 mtre. dSIqui grandir, il, n, an,,
vote les conclusoos d'une rendu A qldnitesta- les Parfums de MONTE-CAREO ; vous aurezsIa certitude Celte innovation, d'apr6s M. poisqu'euxaussiils grandissent
Sprealablement accom- tion de leur crbrl. davoir n product de haut e et upriur ;tos ceux Whalen, permera ax agents
S oonna O'. d'arriver vec Ia rapidity maxi-.
Le L & BLEU'c'est le Parfum i la mode prtout o0 mam Sur les lieux d'on crime '
Si it ent des gens chics et le goat d6lical. o d'.un cmbriolage. ... a vu I'anxi6t danu laquele
tJ de ~. oa t6 USEZ DU LOTUS. BLEU11 it.d, environ 100. 0, dol- d e jtla prdion d Nep -
Er Las lore pout couvrir le Irsis de lie Auoustitto Des cout1"
St Eo vnte das toutes les bonnes malsons de porfimerie oetle innovation. et qaeque point m e mes M.e al
koiVsT V. COMEAKJ.MONTASS,%W treasteirs sa es-> As asi est a ow
4.5l'l*U. an.toer t a0, La p tare qa Whalen #e?" fat photo- lea -pt t blome de tmrret etl
its I "eladre, monA. up. radio- do i ombreuDI. C om. Isr'dac-
%g -* graphier dans sm Cadillac parti- pretend m6me en avoir pi
s ite aS local d d strt c posted radio- de nombres. Comme le c-
claer ai k w l d o 6 deas ai phomque. I rdMn Aeui il t

cnc aie at au Tri- ble de IPedien e iaM gleate g it:
dPoH aMee 4J d *s r ^r Cm l< maI Pl d-L'AIG Le t DltnanAo mt.tin vers 'e_ ioans votre ourtnt qu
,.d eA1 t iet en -cate 6 part de 1 De u ry n t
mdrou sl1' ,_*a KiiM m. a. sPria jag le .26et. le '2 septaesliff j
o uerie I-,- arq tI-evM la arlson de chain it y aura nme
er aa eot d' feaprwrr II Q966Vt EnprIDrAAR -silaic sism que. Voyez, je risquea
un plan Pe "derm. Let di- Las lAss d Reamed, Mmenevoyer.
or lasJois de p .u Cat, out IIs joie d'a. D6p6t do Ia Distillerie lIv'1$S e Rues Dsatn Me)adns, e boene Mars annonua. El at-
hs el oil .. wor "ile....teuc"e- et M.... SIam donu a tend., m.-ntu,'va, pour voir .
bur 44n, s.401 qtI b Isrlppou'torn so a e %nre 1.20 et le 29 do cemo,.
1 P*wk f e!-d .1! u r ar an trembklemet *
1101110101 I crfe.


shoals..-


I
$


; -----; "rr i I I ill ~L


I _L I_ _1____ _~~_CCr 1~___


-- I-L~ -L


L ~Immu ow


II


r --. I- -L


~nent Ab-kdare
DMBCTEUR


*-


\_. "- ,:


-- 1L.


I


I -Aw__


i






3sepebr.1929


N'OUBLIEZ PAS QUE




Batterie FOD
*S ^9^ ^v^^^^


p
4


Se vend mainienanj A Or' 14.50 charge
A 13 Plaques
Va sur toutes les Voitures
Est la meilleure Batterie fabriqu6e


Nous vous accordons Or 0,50 pour votre vieille Batterie


Charac: Or 1,50


Charge avec acide: Or 3,00


Hailian Motors S.A.


Port-au-Prince


2379 P


Cap-Haitien


hone


393


in 1' con lit awet Poindexter,le charge
d'aiiaiu'e ii'prnie1 a Wlsahington
dir miisionne
\ \SlIIN('I'()TON -- M. Allredo
(on /.als Pr;,da,premier conseil
S lr ft cliargrt d('ilaires A l'ambas
sside d(u Pi.ron, vient de d6mis-
S sioiner. i la suite d'un d6sac-
o'td ;i I suits de serviteurs,avec
S Minte Miles I'oindexter, temma
de I'awnien ambassadeur des
lintis-l'ins au I'erou.
A Iteu retour du Perou, il y a
plu.slurs inois. les Poindexter
9i! rameiine'rnt deux serviteurs pe-
ri.view,' uu nomm6 Cornelius
et si I minne, (qui etaient domes-
tiqut's liez eux,depuis plusieurs
unittes. Au bout de quelques se-
maines tde s ,jour A Washington,
Corn-liius ec rendit compete que
leur4 gages tauient notablement
nl'rielri.s 'I ceux qui sont prati-
S quas prmni la domesticil6, dans
la capiktle I6d.rale.ll s'en ouvrit
A M.(iooales-lradu, lui deiman-
daut sI lui et sa femme pou-
vaien se placer ailleurs.
N'ayaut pas de contract, it lui
I'ut r)iipondu qu'ils pouvaient lai-
re coIn t1 Ib)IC leur semblerait.
1: M. (onzal s-ltradv leur oflrit de
y v vene trava iller chez lui.
1.: d S Iiphon.i ;i I'amiassade du Perou
e' t ( dit son lait ) au charge
d'aflaires, lui d6clarant qu'Mtant
bien coUInuIC du president du
Peroia,tle allait lui ecrire ce qui
s'eait passe.
S1r&sultat- M. (,oazalcs-Prada
a idonnai sa de mission avec un
certain I aicus. Ayant requ ordrs
dc icire Ia Mine Poindexter ses
servitlurs, il '6pondit qu'it lee
enmtin.:ait avec lui en France, et
ciivoyai :ti Se chIls hibrarchiques
le tlic;r: nitme suivant :
SI..s ordres laisant l'objel tide
votlr- tMlgratume sont injustes,
et ij irt I'usLe de m'y soumettre...
S .le sais quc I'incident actuel n'est
qu'uin simplee pretexte,et t'aboui-
S tssement de I'altitude d'hostili-
t6 latent que vous nourrissez
contre moi depuis que j'ai relu-
s 6 le post de conseiller a 'am-
bassade du Ptrou au Chili, et
depuis qu(ie i'ai reluse d'associer
mon nom aux desastreuses ne-
gociations qui ont eu pour r6-
sultat It traits ignominitux que
vous ve niz de conclure .
Le traite auquel lait allusion
M. (ionzalds-Prada,est celui qui
vient de metire fin A Ia contro-
verse (]il durait d&puis de Ion-
gues aimi'es entre le Chili et le
Peroti an suiet de 'lacna-Arica.

A WASHINGTON
S M.Na Donlahl arrivera au\ Etats-
.e Itnis itreI' lc r el It 10 eleobre.
Sk WAS! INNG'T'ON-- M. MacDo-
nald, lei ministry de Griande
l'retagie,atrri vera probablement
aux Elats-l'nis entire le ler el le
10 octlobre. 11 sera accompngn6
par sa fille. Melle Ishobel Mic-
Donald 't quelques membres de
4 son cabinet particulier.Sir Esme
Ijoward, mbaadeur de Gran-
de Bretague, a invit# le premier
tainistre A sojourner Al ambas-
Sade d'iutre part le president
IHoover ,lsirerait I'avoir cornm.
rue lh6t :; la Maison Blanche
pend-nt ;u mnoinis une parties de
'sa visith Washington.
L'oz ire du president con-
ern:mant Ih revision des dpeonses
dans I'arm6e a produil un efet
salutaire dans tons les services.
Le secretaire Good announce ce-
pendant tque deux moia aa moins
seront nacessaires pour Ietablis
moment d'un rapport sur les
Economies A fair.


L'lncendle sur
le "Paris"
II a "Ole moins srieu qu'oa ne l'a-
* ail rapport tout d'abord
f'aprcs M..lean Tillier, reprO-
sentant general adjoint de la Cie
(iGnerale Transatlantiqu6,A New
York, l'in:endie qui s'est d6cla-
r6 l'autre soir A bord dueParis)),
an Havre, a cause certain d6-
g.-ts au salon mixte an I'umoir,
au point promenade, ainsi qu'A
certaines cabins de (premiere
classes A I'arriere du pout A,mais
le reste du navire est intact, el
I'on espere q uie le paquebol
pourra reprendre le service d'ici
dix A quinze jours.
Par suite de laconcurrence
de plus en plus grande, la Comr
ragnie a dkcidA de transformer
eI Paris ), qui sera mis en cale
s&che en novembre,apr6s la sai-
son touristique.
Toutes les installations pour les
passagers seront translorm6es ;
des sales de bain et W. t. par-
ticuliers seront ajout6s A toutes
les cabinets exlhrieures et A de
nombreuses cabines int6rieures
qui n'en out pas actuellement.
Les cabines de premieres et deu-
xibmes classes seront agrandies,
les salons seront plus spacieux,
et il y en aura un de plus dans
lei deuxitmes classes, en plus
de ceux qui existent dejA.
On croit que I'incendie est dil
A la negligence de certain ou-
vriers du IHAvre, qui avaient
commence les travaux de trans.
formations dans les cabines de
premieres classes I l'arri6re du
point A.Mais grAce A la diligence
et au d(vouement du personnel
(1'incendie du bateau, et des sa.
peurs pompiers du HAvre.Ie fleau
a 6t1 rapioemnent circonscrit.Ce-
'i est W(autant plus digne d'ad-
mn'ration que le navire tlant A
I'aucre, ses postes d'uncendie au-
tomatiques ne tonctionnaient
pas come lorsque le paquebot
navigue.
LE HAVHRE- La police a ac-
quis la conviction que I incendie
qui a dclat6 A board du ( Paris *
est dti A la mnalveillance. L'en-
quote a, en eflet, r6vd16 que le
leu s'6tait declar6 en trois an-
droits A la lois.
Le dommage est estime A 1.250
000.Les dirigeauts de la Compa-
gnie Transatlantique ont demand
d A la police de rechercher ac-
tivement les coupables.

Espagne et Portqtgal
Eebange de visiles offliielle s
tISBONNE- Cu Achange de
visits entire le President Car-
mona du Portugal ct le roi Al-
plionse d'Espagne a Wte'd6cidi
A une reunion du dictafeur es-
pagnol, Prino dtie Rivera et du
premier du Portugal, Ivens Fer-
raz.
Le president du Portugal vi-
silera les expositions de S6ville
et de Barcelone en octobre et
s'arretera quelque temps 6 Ma-
drid. Le roi Alphouse se readra
ensuite A Lisbonne.

L Paps rdat
au msat Camtu
ROME Le journal 11 To-
yore A ainonce que le pape a
quitti le Vatican le 29 aDoo pour
aller taire an court sejour au ta-
meax monastre des liatdic.
tinsdu Mont Cassin. Le Souve.
rain Pontife seat rendu so mo-
nastere sans c6r6monies ofciel-
les: il desire voir surtout lex-
position bInedictine ou se trot-
veOt reunis des livres rares uni-
quea en leur genre.


Double Ex6oution
capital* au Canada
HULL, Quebec On vient de
condamner A la pendaison une
lermitre et son jeune ami. Its a-
vaient empoisonn6 le maria de la
termi6re, pour pouvoir ensuite
se marier.
Les deux condamn6s,] Marie
Viau, 42 ans et Philibert;Leleb-
vre, 32 ans, s'taient connus
dans les solitudes bois6es de la
pro -ince de Qu6bec.Z6phir Viau,
a victim, poss6dait une petite
termedans la region, mais com-
me elle ne lui donnait pas un
revenue sutlisant, il allait travail-
ler au dehors.
Une lois Z6pyr Viau mort et
enterr6, le cur6 de lajparoisse,
qui avait quelques souppons, de-
manda au gouvernement de fai-
re une enquate. Le coprs ayant
Wt6 exhume, l'autopsie r6v61a
dans lestomac de la victim une
quantit6d'ars6nic suflisante pour
tuer 12 personnel.
.,Cette d6couverte amena les a-
veux des deux coupables.

Yacht Royal Danois en
collision
COPENhAGUE Le yacht
royal danois Danneborg" a-
yant A son bord le roi Christian
el la reine, est entr6 eu collision
avec le vapeur laponais eMatsu-
imoto 4arum. Le yacht a 6t6 16-
g6rement endommag6 mais ii
sera facilement repar6. Les sou
verains partiront ce soir en
croisiere.

Navire ilceedif em mer
N 0 UVE LLE-O R L ANS.-- Le
a Quinistan vieux bateau uti-
list dans le transport des Iruits
a 6t6 la proie des flames sur
I'Allantique. L'6quipage de 26
homes qui avait d l'aban-
donner a 6t6 recueilli par le pa-
nquebot americain President
Harrison v. La nouvelle a l64
transmise A la a Cumayel Fruit
Co m pany par le a Dollar
Steamship Campany -, bureau
de New-York.


LES IDMES DE N. FORD
II (ernerail ses asines, si la proli-
biliH etail arpprimae.
Dans le numrro de septembre
de la a Pictorial Review ,. M.
Henry Ford declare cat6gori-
quement qu'il termerait ses usi-
nes si le a booze:* revenait aux
Etats-Unis.
a Je ne suis nullement dispo-
sd, dit-il. A payer A 200.1100
hommes des sa lares que lea ca-
barets lear enliveraient.w
NM. Ford pretend que la prohi.
bition n'a pas 616 impose au
pays mais qu'elle a son origin
au foyer amdricain par lea femes
mrues am6ricaines qui voualoent
cle rmellleures conditions. La
probibitos,coatasu-t-il, a ren-
du posib le 6 ,ar6 do 8 hen.
res et la n di5 Ioora, pra.
tiqu& es dans li amie Ford




Hier 'apr6s-midi, A 3 beuar.,
oat eu lieu A TEgliSeuintJoseh
les tuaerailles d*PaLmgr.PioOl.
dence Lafbntntt.La d6tuute qui
eat more i 89 ans, elait la awur
de teu St6phen Lalontant.
Noe condolmnces ans fahmius
6piooonve.


LE

Rapport de la Commission

du Budget

BUDGET DBS RELATIONS EXTARIEURSiM
-o-

(SUITE)


En eftet,avant son d6membre.
inent mithodique, la Colombie
lut, avec Venezuela et Equateur,
la Nouvelle-Grenade espagnole.
Les poussees vers le s6para-
tsme creerent, vers 1830, les
deux dernmers Etats en atten-
dant que, trois quarts de siscle
plustard,la Colomble dlt encore
etre amoindrie de Panama. Ces
L t a t s out aujourd'hui une
position d'ensemble v6ritable-
ment central par rapport aux
activit6s don't le Pacifique est le
theatre et c'est le voisinage de
cette zone commercial et mari-
tnne qui nous vaut A nous une
perspective economique qui m6
rite que nous amunagioas dans
' son sen's toutes les forces do no-
tre petit et cher Pays.
Qdant aux pitits Etats consti-
taunt L'Amerique Centrale, qui
rivalisent avec nous en tait de
productions et qui nous oat dis
lances dans la culture et I'exploi.
station intensives des ligues-ba-
nanes, nous savons que leur eo-
sation geographique leur fait
cotnronteries mnemes problems
politiques que nnus.
Quand nous auronsajoulk que
les Etats du Sud americain sont
des pays de protonde culture
intellectuelle et au sens artiati-
que Itrs developpe qu'entretien-
uent et pertecauuneut loura re-
lations continues avec les grand
centres europeens ; que le pan.
americanisme s'eteud de nos
ours daus tous les domaines :
droit, commerce, communfca.-
ton,bienltasance, easetguemeau ,
hygiene, travad,etc. et qu'ducuu
pays americai ne sauraitt pre.
tendre rester sole de ce reseau:
que It'merique m6ridionate, plan-
cee entire le puissaut couraut
nord-amoricanm et l'mflOuece la
veteree du genie europeen, est


dans toutes les conditions d'une
assimilation fructuense ; q u e,
quant A nous, la nature et les
circonstances, qui ont tait de
nous les premiers independants
du Nouveau-Monde apres les
Etats-Unis et qui nous ont cons-
titu6s, depuis, le seut Etit libre
de langue et de culture trancai-
ses de lorganisme panameri.
cain, nous out ainsi predestine
au r61e d'etre un toyer ; ouns
comprendrez avoc nous, Mes-
sieurs, la neceasit6 efin de pro.
mouvoir nutre pays vers de
nouvelles conditions de progress.
Dans 'ordre d'idees qui nous
preoccupe en ce moment, la
Commiss on, laute de mieux,
vous demaude de parttger avec
elle le vceu, auquel dailleurs
s'est associt I'honorable Secrd-
taire d'Etat des Relations Exte-
rteures, que le Gouvernement
qui s honore d'avoir A sa tete le
prestigieux Cher' actuel de la
Nation, mette A 1'etude 1'tablis-
sement en Amerique du Sad de
missions diplomauques perma-
nentes.
A titre de samples suggestions,
elles pourraient etre 6tablies
come suit:
1.- Une mission r6sidant A
Panama, egalement accredit6e A
Caracas ( Veaezuala) ou resi-
damt a Caracas et egalement ac-
creditee a Panama,- et pros du
Uouvernement de Bogota ( Co-
lombie) et de Quaito(Equateur),
avec juridtCtion sur des Cou ns-
lats istablis dans les Etats de
I'Amerique Centrale;
II.- Une mission rdsidint i
ktio-de-Janeiro (Bresil)at egale-
menU accreditee pres des liou-
vernemeats de La Paz (loliviet)
et d'Assomptioa (Paraguay );
LIL.- Une mis son residant a|
Buenos-Ayres (Argenune) et egI


element accrditue pri <[


gAprbs I'expos6 a
nous venons de fairei
situation des Etatsa
du Sud,il est A peine be
sister sur la tAche
rede chacune de ces
don't le premiere ser
on plein centre d'u
tion international
sinage de la Mer des
et des Etats de I'
Central rend pa
ment important; ta--
la second aurait
tre de ses activities rM
pays don't la vie co
pivote, come Ia &n
tour des marches iu'
naux du ca 6, le pays*
prunte son nom au'
Bolivar et le minu
guay aux mar6cages
v6s; et que la troitsiA
fin seraii 6tabliedans |
m6ridional du coutiq
aurait contact en mnad
avec les Etats don't ial
que rend la tormwt
ginale et int6ressante.
D.ns les Etats o6
sions accredit es ne
raitent pas r6sider d 4
permanent, it serait(
an siege nominal do*
Lions, des Consulate .
sulats g6enraux qui l
diearaseat ,le contact
(e Cnet des missioat
mome,recevraie t d
nement instrultioal
tenir des relation
avec ses deux Coll
meme Continent, pot.
profits mutuels. Et, t
d'etre desservies par UN
tionnaires competetol
preoccup6s d'illulstd
personoalit# que deoS
les int6rdts moraux el
mniques de leur pay54
sions combleraient, I
sommes persuade
grettable lacune
representation ext6te
si que dans ano so0
proced6s d'intormat.


I Toutes les Polices


.1


E LA





\mu


nI


PAGE 2


.'x -


NOUVELLES DE L'ETRANGER


comprennent la Protection centre

Foudre sans auamentation de to



Eu.LeBosseC


Agents G6naux


I I '' '~-~-" "sF~-~ -


lill III Ila_


- ---- --


0


." I "


/,,",


-.a





... U,.. r : .' - :-


1 PAGE


- ~ ow ~ *-~ -~*


IN lu rs el I*wprml t
htCoorinmment ,u primncip
,endani A mettre .aducllement
Ies 1[ntri.urs Htltions en nme-
|are d dirigerles diveraservices,
le membres suivants (lo per-
sonnel out rempli, pendant use
I rUe d rei* do Juilttet, l
Octiofaindiquaes, ci-de*ous:
Mr L. Jesaamh OfticresroBt.
til lnltriitaireM. Ernest Cham.
Sna. loghnleur Dpailtement
nttrmaire, pour le Nord, M,
Charles Fdqnu re, log6niear D6.
Sprtemental intorimaire popr le
ud, M. Artilcar Cauvin. Ing6-
nieur latdrimaire do District do
J*rtmie, M. A. Lamarque. Ing6-
nieur Intirimaire du district do
Jacmel.

I NOUEAU LAMBICS
I Martini' e ar L.aauDure e.s
Let-tAU -Pt-in K.
MUdt MS, nAgCOOLS, eu-
DFROY FILS AIf
'.z 'r(. dI ).,i,|caet de

Campargie Garale Trassallsadque
Le steamer iCarbet b part
Martinique & Gade!oupe est
atteadu A Port-an-Prince le 9
reptembre venant des ports
d sud et de Santiago de Cu-
ba.
11 repartira le mcne jour
pour le HAvre via les ports
du Nord, Puerto-Plata et San
Juan P. R.
l ort-au-Prince,Ie 2 Sept. 1929
E. ROBELIN & CieAgents
REMERCIENETS
Monsieur Anilus Clermont,
avocat, remericie bien sinc&-
rement tous les amis d'Aquin
jui ont pris part au grand
nmaheur dunt it a 6 re trapped
par la pei te cruelle 6prouvbe
dans la personnel de so tns
chere et regrette spouse,
nde Cldia Pomion Fleurantin
ainsi que tons (ks amis de St
Louis du Sud, de Cavaillon,
des Cayes, de l'Anse-r-Veau,
~e Port-au-Priuce et de Ml-
ragoate qui, A cette doulou-
reuse occasion, se sont em-
press6s de lui envoyer leurs
sinc6res et iffectueux compli-
ments de condoleances.
En retour, it les prie de
croire a so protonde recon-
naissance.

Avis important
Le proprietaire da New-
Way-Bar invite ses aimables
cli uts A vesti r6gler leur
compte en retard. Un delai
de 15 jours leur est accord
pour le taire,sinon its verront
leurs nom et montantiatfich6s
dans tous les journaux de Ji
Capital.
Port au Prince, le 30 ao 1I
1929.
V. Arthur VILMENA.

*' Ast1bmR *

*fJ(fa si|Meu"J. t PI Mr dc.c oMt.eB.wu


Cordonnerie Monl- La'rmel

Hyppolite R. JEUI)DY
eikloant do Chauseureo
17a, tGra ud'Rue, lt72A & c6t do la Poate.
A l'honneur d'annoncer A ses fiddles Clieus taut de la
Capitalte que des autres villes, qu'A I'occasion de la rent e
dclasses,ea Octobre prochain,ilstrmjveront desc hau sures
de touted fraicheur et de toutebeautC, pour hommennfemte es
et entants,de tolls petits soldiers decouverts ernis p)ur bebts,
les marchands pourront trouver de grands :asiormnients de
chaussitres qui peuvent fire livr'ecs a meilleur marchli que
partout ailleurs. Les commandes sont exdcutdes :;i vc le mo.
me soin et la minme promptitude.
Souliers de Tennis. quality sup)rieure p;mr homes et
lcm mes.


SI-YUL. -.__ -- -


* e ocK
Leading mineralwa

La Boisson connue
dans le monde enter
EBSTar l
RAFRAICHISSANT
ETr UN

RECONSTITI T ANT

FROID
EAU MINERALE WfHI'W-i'- ROC
GINGERAI. VVHITE ROCIc


r


seul Ginqeral tail


d'eau mineral


des Sources Dure
WHITE ROCK
DANS TOUS LES MEILLEURS HOTEI S
CLUBS, CAFriS ET RESTAURANTS

Mohr & Laurin
Distributeurs Port-an-Prince, ( Haiti).


SHELL
Si le chloix d'neClbonue voilure est relitivemeii facile,
(ombien est pins dillicile de choisir uine gasoline purlaite.
Mais quand la majority des'antomnobilistvs ayant une
loague experience de la route utilise la


SHELL
i'hesitation n'est plus permisc.
Employez la SHELL quelle que soit
Chaque
Goutte


Compte.
'THE SHELL CO:iPANY
Grand'Rue 1524 Tr616phone No 2355.


votre voilt1irce


Sli IL TUR IS LIFE


Insurance Co.

Une!des plus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES d'ASSURANCE

| sur la V.IE

EUG. Le BOSSIE & Co.
Aaents'"Genraux,


I.


_ _~____


l


-~ -~-


-46#Sknbre





PAGE-- 4


LE mA 1 4i = 3SSeptanmbre 92


26 Kilometres 1 2
par litre essencee
Walter CRITCHLOW 1802 I Street, Whtiton,Ill U.S.A
a brevetv un econotnisenr d'essence A vapeur d'cai et
6liminaceur dce rbonne pour toas moteursd'autos A esseii,:e
et ii i*v a rien de metlleur.
De "tres vieilles autos FORD arrivent ainsi A fire 26 1/2
kiloinetres par litres d'essence.
Les nonvelles FOR)) 22 kilomitres. D'autres marques in-
di peint (de1e economies correspondantes de 1/4 on 112.
M1. Critcholow ofire d'envoyer un ,echantillon pour exa-
11 desire elablir des agencies lpartout el les agents penve.nt
Sga ,ii.r de 9,000 it 35,000 francs par mois.
E'ri ve/lai en :anglais: W. CRITrCHLO j
1802 [I Street Weathon, U.S. A.


CITY of NEW-YORK

INSURANCE Co

Assurance contre incendie
ToI,.s les Pilices dbiivres patr nlotre (Cmitiagiie couvren
le, iis<(uie- centre INCENi)IE par la F.J)RF.E, sans ancu e
piinw- slpleicmentaire.
Agents Gen-roiux poir Haiti :
CI:'\R C\O TR.\I)IN

ProliteCz Priofitez


Profitez


(A IANI)E LIAtIIDATIONI

IPoiw15 L)Joiirs seulemeni
Chez VINCENT C REIDY & partir du lundi
:a.2Septennhre t929
1. 1 NI.6'i CR ~FEIDY qu -.(- hiouve actuellemenet 'Ila RUP
:(Xhl~i 1w cit I'avv dii XAarcho' eviihas. seras transfr-e ani coin (de
tie I (I. (; tiiel. ver, IV 15 k alto ([Ebr
Mre 416i\ ~cide tiele I i oderon atliviel ttackli I
-relulitT &ms 5111l1O1)v(:U lovad a ~c it. noliveati stock.


,Suir iiv cotiuinr .5,4 i)4
a (fillt I1. 1) ( oveautt 6,E00
voilv ceyllillmise
a lieur- ul 10,0
v()I I v eC\'1 ufli 8,00
llam. 121, 5 11
Vi"', :i is ci. r* ob~es.1,)
4 'a hi dint- croistle
Ti i'-oiuvi-IIW A fleur 17.00
(( ('0111 A ieu rs 2,50)
T )F-ql 11111 COlil, 1.0014
Voile blaitc brocti
de soie 2,50
(4II((It, soic ci. 2,51)
(t ft2,(X)
iXvt` s:,tiii blanco 2,4.4.)
-voiut. 2,1 ))


h ip'ir rae v& i

PI~it'l Wa hne pr ch.:
Iricoline bline
Siiuii v llaixe extra
tll i(liiJg.)
iA I. II cl it 1)11 50j)
4a'Alc-d Sil).


2.014

1.304)


2.30)
1.2.o
1.54)


II-r.\ trahiiOh (tin 3,00
(':,1i1 Sj'RQiali ho1 201)4
do I11111111)1. 101.10
Gnl'a z'h ouv,-rtLre
Co,~liv ief coul. 111.400
Co, I \ cmill. aesst. 7.-710


ouic'i 1:I liste de ces jri x


1; 00
6i.00)

122

1 .7.5
1 75)
1..50


1,75'


1.75
1.4)30


1 .-,I.I
- I


matclans sup. ,,>
I',ile ai natelas 2,50.
Damasse pour
nape asst. 5,0
C:asimnir tropical
sup. 10,1)
Drill Flamelle 2.00
Drill coul. unisup. 3.00)
I)rill coul. pr hom. 2,00
Soul. pr enlants 1.75
Drill blanc sup. 400
Khaki jaune sup. 3.00)
Khaki blanc sup. 3.00
Bas de soie IGeor
gette 15.00 1
Bans de ~oie sup. 15.00 1
Bus dte soie asst. 7.50
Bus de soie asst. 25
Chanussettes de soie
asst. 7)50
C(haussettes mere.
assl. 2.0()
Has pour enftants 2.50
Bas fil pr. Dames 2.00
Bas mercy. asst. 1,50
Cravatte coulciur
cxtra ,inali tb 7 ,.0)
Bus (de soie A jo)ur 10.00
T'ricoline noir deuil i.()
Ieini I)euil ext.sup. 1,50
Sai\( l3dio de'l'oi-
lette pour ve outer
:h peau l)ou. 12.00
Toilei i) rap LO4)
Tl'a isrdessous de lits 15,00
Chemiscbl. Sporle 7,50


2.50
2,(H0


3,5( )
1,50
7.50
1.501
2.001)
1.50
2,50
2.4()4
2.0()0

0.40


1.2-71
1.51)






X,o i
:ul i Ii


-I ill 4
5.4)4) I'ot an Prince, 31 aoilt 1921,


IRayons X
1 43, Rue du Dr. A4udain -- T616plkone.3tI
NImvetiVSNLa borautqil'e idire scs service radias-sratil u.
,l1x 11010 tutucliniqiip, it-6decins. chirurgienj Aetdentilses-.
1 )recteur: D~r K. M. B. SI )N NM. D. ('orento)
L. M. Cd.( Canaul )ia P. 11.( Londlon )


pre,,

*,tli J vez queltquwi ljeiri~ te Fkiimk, I wr, et que
vuwi- dosirei lesipassei a'7146ablerna).tt all"an
P*~d-TIan C
o4~ vous trouverez, la'plus lbessie F delbal, Ia usique has
meilleure exc~cuthe pat upnortkiqjhoozc dernier cr1 et aussi'
les boissons tea pl68 fra~iv et1 sN Olas pures.
C;hasnpagne,blrev alioru~ds. ou nat ionalei iqueurs do toutal
sorteis I--


-* -* C





Est press cril] pou grippe

re/roidissements, denqeu,
Bile, fieim e & paludisme.

C'est le vlus ra' ide remede.






LE NOM SEUL SUI F17

Le Rhum Barbancourt,
consacre par plus de 50

annees de suprema-tie, n'a

oa s de rival.

DES FAITS

FAMILIES
IPonr une 1iic tion raf'i i6e et uue Instruction parfaite.
L'INSTITUT TIPPFNHAUER
Reconuu de Il'nivcrsit6 Hi.itimnne
EVous ofire ses service. LFi vous trouverez: la plus s6rieuse
et la plus agreable pension scolaire, la plus sftre et la plus
rapid m6thode d'enseignenient classique moderne.
Le succts des classes de 7e, 4-, Rh~torique aux examens
ofticiels de 1928 le prove.
L'Eclatant et complete suci's des classes de Rh torque
de Philosophie aux derniers examensde 1929 le confirm.
et L'Ucole Mlargit le cadre de ses course primaires et haisse
s prix,
S'adresser 1537. ;RuneLanmare. ancien local de I'Ecole
Nationate de Droit on, t6lAphonez No 2891.
L'INSTITUT TIPPENHAUER
Enseignement classique g6n6ral.
Langues. Stno.Dictylo, Comptabilite.
Port-au-Pri ce (Haiti)
Demanded Prospectus. Les.conditions sont avantageuses.


La


Portrau-Priice


Pourl1

chevy







Suhee les ta
May, actri4 pl
dans i Shbufli
hamaolq$ dft
I'Exelento lI
pommade pou
qu'elle ait jan

L'Ex
La Pommac
est Is pommac
elle atteint les
veu et doitne
turel qui dame
VaBl- --^a&- I-


beaute" Avis






oieest00~s1g2 ap1


~ces do 01 t i1 ~t toa.
Lepar des ~rf"fa ticn1N oto
m Sin de Alts- 'J'10-7 i.nL
qu'etfr a trou' anesit R d' e Iita 4*tbw,
Pins d6Ikicefiso f Am.Weaesque si
3r les ch~eat i4wtmui lrsrequi
nals ernploy&e. m,.trb ,en
A eI~k-.Iei jj.,
eletoet rabricants do ta cmte
!e (le Qinine w,nt per I'Mminiist1tj
ie de uinine dea Cofitributlons, afnn
ie puthentique, r s de W ar& d Pt(1i6Iw
racinesades I Po a P-rfcetI
tin brillant sa- Adraini~graipa
eure. des Coa rib


ljae arrete [a aemangeaison
du cuir chevelu et rend les ,
cheveux doux et souples.
? En vente dans toutes les
pharmacies. Seulement pour '
0,30,centimes parpoaste irem-1
tement. *
EXELENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S. A
Agents iemaoues pour touw
pays.
Ecrivez pour renseignerments.





DEMANDED

Lc BEURIR


reInl en yule. AVO=
qifs nots dive vott#
LAIrElUE BIff


PAILLW


Beurre du Jardin de Fr. iQ0 extra flu*,.caOmail"
eurisek sp~calement; recom injfgcjd pou~r I ,C '"
En vents ; hez Debi, Skmo on VJUK' T"m.LiQ
Ford. FitEQ7W Aaewg


Part is e


*a


Telephone, 20


Le plus fin Le plus 616aant- Le plqs la lamo

Vous le trouverez en notre deaWUsemen*.

Costumes en casimir CHAUSSRE

en Palm-Beach, en rque

Gabardine, en Blue $f
,I ,I ,-,ehehieu
Elecrlqite, en soie, 5 ,
i ,i rT S c *,.)
en crashdefil *ir q, .

en ALPAGA ouvitle

en DRILL (Ie touts P(i n
nuances ,

enNoir pure lane,

en SMOCKING -.,

etc, etc. e


a *


Angle des Rues, Rpublicaine et dei Miracles.


Li


ASSORTIMENT RENOUVELE

FRA '& VICENTE, PbaD


- -- ---


_ I III I I -


li I 1 m


I


A nInq


11


i

[




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs