Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04250
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 8/20/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04250

Full Text





Cl ment- Magkoe
DIRECTEUR" ---

1358, RUE AMERICAINE '135S
TELEPHONE-N* 2242

wSAme ANNEE N* 6774


I ORT N iJAf 'CqHAITl)


moe sme s epeltehs bits de 9*4
esrmords dou abnear.
I'uul 301 RGLT


W 2 0 AOU7T 195M


,ous aons, d. deux reprises a gonc/ ue lapremi.re sor- tleq clairi des .~pes et les
ie du P aape evait etreW 2'& .a If d ckttte Cc on O pames ,aW 'torches et des ,
l aurait par les ruese d a \ !e E'ne t.e ne taIndpro.. laeternt... ti ,^ siTU,,-d.u [ [ I T A [TMLDT
, ion anm. LePape a iw le tolamo elenoue tos eieu ea L,1tte liat dak de FIiIM Ut M d llHENRY GlARDEREULJ
es.wrdes nobles et de se garden sulaga uit cetfrocesion soie au liampes soulenues
uique don't nous avons pu nous prbedr r e conpt -reid que' par hill prelats.
S ublion.sci-apres: Pie XIp :eavec reu eille- En peu de tem ps ce pro-
rn at et, ben qu'll so t assais, c'e p o
S1 mble ageuoulll sacus la I I
La procession pontificale riche cape de dialp ('or qui duit remarquable a conquis
S- ete ses pls loiu derriere

pour la premitee sortie "Auourdu talamov,itya de haute lutte une renom-
encore des gardes nobles en ,
du Papegrand uniform des gardesme des plus nvia les.
du P-ape ,,suissesportant 'Qpe elambo- e des plus elViaIlles.
ante A deux mains, qui fait
penser A I archange du; para- T' n o tr -, t I
did terrestie, et de tres hauls] I lnanIez tOUjOUrS le
RonE, le 26juillet. A ce group plein defrat- sta et es en rich es u s efor-i an ez IOU OU
cheir succde une double file dignitai es en riches unifor- *
Un tableau uniq 'dans Un lus ss6vre qu'6claireseulela mes, mais foule, qui main- um H enr
cadra incomparable, C'e st tueur des ciesges ports par tenant b'agenouile, nia dyeux ui
bien ainsi que Ion pot carac- chacundeccuxquis'avancent: que pour Ie Pape qui va, lui .. ... -- ----
triser, aute d'arriV a bien ce sont lea repr6sentants des i auss alire le tour dte a mamce
la dinrei, laa piocnt oh don't ordres religieux don't la mar- an milieu des chm.,ps la n
Bore a eu hWte i. ctacle. che. ouverte par les ordre Chapelle Sixtinc. a F te Paro ssiale
Lccadre... Oi donc en trouver meidianuts et couple par une .. La hdiclion de Saint -Sarementl
tin qui solt A la foisaussi im- secoade (aschola), se cl6t par A *
post par. Ia beaut6 artisii- lea chanoines r6guliers. Pendant ce temps, la nuit de 1A SSom ptlon
quI et par la richesse des sou- Palis, c'esl le tour du clerg6 tombe et fail apparaitre a la a
venirs historiques? s6culirr et, ceite fois, c'est fa.adede la basilique les mil- a I 1tt G Pfx ^
Saint-Pierre est la plus tout un fleuve de surplus liersde lumiresque leb sam- a .. e l[ UORaVe.
grande 6blise du mode, mais blancs piquks des ktoiles des pletrinio. y avaieot accroches ---
ce soir cest touted 11mense cierges qui va cooler: cinq avaut la cer6monie. evant la .
place ouverte en 6ventail au mille s6minaristes s'avancent porte d'en.rte,on a dress sous Ce tt unc e belle journt e donyes du changement, commen-
pied de la basilique qui esa en chanlant par ranges de cifl, te dais rouge I e .somptueux te, gre 'iaitr6t qu'o y client ausi A r6ap araitre :.
translormbe en un t e 6t ils auront entoure presque ,utel de bronze dor6 doon prt de tos c6t6s. La oc6lt en .Mais regar ez doii ces
don't le ciel mmetforn e a ,toute la place de leur a aneau jadis A la basiliqe par le car- le gouic djA la venlleg lourmt humaines t Ma foi, elles
It i "t .l q P Les mustmensdu jazz engages lie doutent de rien I Jamas le
couple. Pour vabte qu il avant que Ion voit apparattre nal Rampolla. Six chandeliers pour le bal par les sons du Ui- n'ai vu tant de monde dans ce
cc sanctuaire est tro etit les cur6s de Rome et les d'argent dressent autant de recteur du Cinema, nous o(Iri- Club I
pour accueillir l~ f se Iea membres des chapitres de cierges au pied d'une vieille rent an concert pendant I'en- Mais oui, Madame Ia Lune,
lomains et des etrIage a6 coUL i'fles et basiliquN den itapisseriede la DerniircChne tr'acle de la representation, et parfailement! it y eut on mond.
courus pour ese lesae inis 1a flles entourent lea large c s airee par des lampes dissi- accompagn6rent tr6s A propos fou. Les demanded d'entree ar-
de cette ( funzlohe Iue mt6 pavilions et les befirois a me.ees sonsle dais. le charleston de la a Sirene des rivaieist de partout et Four citer
n'avait plus vie demuis qi- clochettes, insignes de la di 1 est huit heures et demie Tropiques. de .taon A donner tous les nomsde Port-au-Prince,
>ante ans et don't les'dtlo-on- gWitd bailicale. quand le Pape arrive au pied une partae interpretation de Petit-Goave, MiragoAne, Saint-
lances font, en r6atit, tfnti so- II est maintenant sept heu-. de c atutelet v ent y droser ladansea. Marc et d'ailleurs, il laudrait,
lennit6 d'une grandeur an; res m quart et voice seue le lord ostensoir dor. re- endemain, quand le jo- combine le dit notre cher Diec-
prtecedent. Ce n'e't pas rop ment q dabooche sur lta dcend an ied des marches yx chant d oes cloches teur, installer one imprimerie A
des barriers qui entoure place,, o. les ombre&s du so fet encense I' 1stie sainte.Puis, mee, I'olennise se trouva archiPt-Goe n a te sson
colonnade et des quinze ile commencht' r toa.ebe.r le t'est le chat du 2antum ergo ebmble, malgr des centaines do mandes, ce qui emp6cha cer-
soldats italiens. qui v onty cortege pontifical propre- et enfin la b6n6diction du St cozmunions aux trois messes taiaement les nuages.de d6ver-
rendre les honneurs pour pro. ment dit. L es trompettes Sacrement que le Vicaire de pr6cddentes. Grace au dAvoue- ser leur eau, vu i'6conomie, par
tiger le cortege lpot t i *.cal d'argent sonnent et lea Iron- J6sus-Ch'ia donne par trois meant de nos chores Scours, le le temps qui court, en toutes
centre 1'elan pasaioone d e s pes prdsens gestes samples qui mattre-autel avec ses accessoires choses
millers et des milliers.de per- Des degrds, au pied desqqels rvetlent embrasserRome.lIta- d'or, se trouva litt#ralement Les danmes, les demoiselles
sonnes avides de voir. ont dejA commencp6 se ras- lie et le monde. subnmerg .par une .or6t delys tormaient un parterre fleuri .de
S. sembler les.premiers groumes p g revoir acset de roses. it semtlait toilettes et dans cette ofraison,
Le defit maes delaprocessionquis'y ran- Pour a recevoir, r radieux et beau, q'il semblaitles abeilles de la gent mascot -
I A t n pontificate a mis genou en que Ame m6me de I pieuse line butindrent pendant touted la
Cette multitude a come m pe A pe to entire, erre, les troupes italienc se contodaiten dvoion soire, ce qui permit a orga-
c6 d'envabir a lace., des trois eendet as onficiets les prsentent les armes et IV avec cells de ses habitants. nisateurs les dlices du miel du
Sheuresdea ra s-aidi. etelle corps arms poniicaux, es foule immense estagenouille, Itapparition du pr6tre officiant, yrai succs.
ie ud t 'am iet sons camtriers de cape et d'dp6e, consciente de la grandeur inex le i. P. Postec, assist de deux temp, blet de
a aendu patiemment sous n dana leur vieux costume es- p riabedeceteat, vicaires et sumvi de toute une En peu de temps, te buffet de
soleil de plomb en egrettant, A frise ecm primpdble de cete hee ae assembln-e autres prt.res fut r Bonlanti constata que la
peut-ditre, la fralchurquau- adnd tachementdeGar- epus si ong saluee par la chorale minine danse nest pas seulement un
raient pa lui d lep deux des Suisses, hallebrade haute Quand les trompetes argen de Petit-GoAve, qu'on Ocouna agr6ble distraction, mais aussi
randes onain vent Des Gards Suisses ca out fi de sonuer, elle se emu:c'dait une surprise. Y a-t-il un solid exercise, car la ormi-
u'ordinaire leurs paache Ds ..- l relive et une immense accla- une oflrande plus digne de ce dable montagne de ses sand-
.ux c6tes de rob6lisque el rent s ussi la Capelle Pa- nation emplit la place. jour que les voix de ieusM vier- wiches fondit come par en-
que l'on a oerm -esM tou t A pq A ept .plpce les C'e fini, le IPape rentre ges cdlebrant la puretd de ia cIiantement et bient6l, malgr6
'lieure pour qu'els. 'tcla Prger t saux des -or- maintenant A A"nt Pierre el Vierge Cdleste ? Honneur A ia une rich rEerve, il ny cut plus
1.usent posu qIN.16. tn',., dres mendiants, puis divers corptit .gey accompague maltrise deoMme Martelli, iqui rien A boire. Celte sani de notre
boussent pas la tle et qu-corps de la prlature en cos un etit cortege y accompag i admirablement excuter ea belle jenesse donna encore une
Ile. u6ouftentparles chants. tumes diolet oa rouges. le Saint Sacrementtandis que morceaux d concert Sul le excellent preuve de ses capa-
toesooleeourogsdecnetrSe
Le temps passe et le soleil Pis voinra- d'autres di- la procession so disperse. Credo 6tait abandonnd A lafoule cits. Le jazz-band, reconnu
se fait moins ardent. A six- ,gniire. de Cour ontifl- Edouard DEVOGREL innombrable, pour qua chacun dans le monde entier, par sa
heures, exacteron,, la grosse l les"paite.cier de I r u pat alfirmer devantIe Ciel I'ar- nature meme, commae nlatiga-
c, ....de.. ...1 cal. .. ... .. "a deur de sao toi. . ble, dut demander grace a nos
tcocsle de SrPatrrd s'6branle: sile Vaticauepr6cd6s cha- A I'heure des Vdpres, on vit tox-trotteurs. Et come per-
oe ies regard Sotat Ixes sun d un petit clercul porte, A apparatrede gros nuaese mai sonne ne se souciait de heure,
le portique dontlhaute porte enrubeandie et fleurie, Ia ta- AV aux premierspaumes I'asis l paniste delaillant dut eire
cenlrle est encadr6e ce soir inE ae baguette. Its soot sui- stance qu remplissait mtgise, d1 double gar un aimable amateur.
debentures et couroneepar d p u.a"t a ---' soleil dchira Ic enaant- ria Fminalement, ce lUot notre fidele
un lno,-Ime dailt lne lear| g, l *i Le dt.dl.tetitsfbi ,antsde aba,. deau comme pour inviter la Orthophonic qui fit clamer sa
rouge. n chape et porlant la mitre marchands dalcool etde tabac, so t procession a se d6rouler au de- vol o.tromvpha pe r co.ur
Et voici que sous ce dais ,6 ,ins,, t is ,q'A ct de .avises queles licences 6misesanvet- hours sans crainte. la detaite des imusiciens vain-
apparalt la lete du co u-n teS "ait todes d positions de article 14 de Mime choe s reprdisit c".
qui va, en sortant, turner porta1t on lord cierge all oeidu4 o 1928, exprent le soir' Le Coit d Club ave Le Comi, fla de empres-
sadroitepour descendre les aI Afin. ._ .6vter .les ,nalitsp D son Prsident, avait le ceBua segment du public, prie Mesde-
degr(s duportiqus et s'avan- q,,t n ab nb dalmati- artcl 1de l"oi enau I.- e d n tace deas moiselles les danseuses et Me-
cer ,r, an qdr qLerOcn aai d uerOtobre -2 ts nuages d'O talent leoclair| sieurs les danseurs, avec tous
droie pur p e a ques en.chasiblesoU encht- les personnel fabriquant ou0 t Mais DieOu n' pas perni sa ceux qui ont bien voulo hono-
,.tne oupo dtons 'laa peils W xMa de6 l6es'0iti t .o. v__s i | laments d'empcher la rtcrdat rer cette soiree de leur prdsen-
calnnade. .cacar d. d1e t1 enit e tion de ses pieux fiddles. BientOt ce, de trouver ici ses trA. vits
asOn apert df tro l ei i ees inaix U.sp .r'.exerO ,. la lone pench s face cuieus remerciement, en meme temps
bats bonnets upoill vIh rneur l_ a, moins e qu au-dessns du whart, come que I'annonce du project d'un
uarmes pontU4 t ib'-'-mot olraiI- s ot conform aurxitrc pour dire aux Atoiles qui, etont bal le mois prochain.
vancen ienti 4 m idr~"' .F- l o. ? cim fld .,~ ti1iaoeenv 4 I
oir, "uot d ~ Acs licenses no wont is-- ---------
che, bot es cires. Igouver sm d'autretois. pour des faobricants de tabac 1!
nnDerri q t Jvo bI mp in t l_"-


palatine on uniform "oir et demi-e6cle.ll est maintenSat Ui ta taa.s, marcl~ n r
pi a L sept heaves et demie at Le.aThsotabe, tT LAFONTANT
de grand si nce, mais elesore de dfisntaireset de c6r6- men des Contributions i. _
n ont dnas an alnl Ii I mnniarlm. on vai svanOr ,ment I aI di.po si.de i, u ii Acc..eol per atSeaPa tbU


~9rp, uroi=P oatl ai w m tlo
kS) (Irni vont, crernent 5131' tne ,r'Cde PC- ld.etar a&srdl aflv.ar
aterrninsto I tit sRVIC icenee*,espour is prnchain ifrcke-
sO~l- jPort-au-Prinace ~loat9MS,'
pofyho-tent vers t' rone wuuv*ait, .4d ,niistration G6,~
-~ -t~ duimspel .QP;y* !sire de 6ibc


'Gasoline, Huile, Accessoires et Pikces de Rechange pour
%utomnll'hi*.
S, ., n1,' : ;,,.i-, o t Chhimbrsi A air pour touted auto
Halle Garditer
No 1538,Grand'hue.- Port-au-Prince, (IHaiti)
T i-


11e E
o*r


... a vw d c6t1 du Cimeltite
des cuuples qui dansaient .aas
musique, cela avail quelque
chose de macabre vu le voisi-
nage oni sextcutait ('*1 exercise.
Et 'on so demandait si ce n'-
tait pas quelques couples do
morts qui dansaient quelquo
pas macabres et silencicux. Mais
NOTRE (EL cuieux de toute
chose coula un regard de pins
pres vers cette danse sans mu-
sique. Alors it eut un regardqui
valut un vaste 6clat de rire. C-
tail tout siuplement un profes-
seur qui ense'gnait quelquepas
nouveaux dine danse nouvelle
A quolques 616ves,- sans mu-
sique naturellement...

a vu dimanche vers midi,
sur la route sillonr.e d'auto-
mobiles de Bizoton un vieux
buss porlant le numoro 1381 et
qui Ctait aussi charge que I'Ane
de la fable. En effet, on y voyait
aux brancards, sur los marche-
pieds, sur les caussins, de mul-
tiples ustensil4 de minnages, en-
trautres, casseioles. marmiltes,
hatterie de cuisine et tout cela
brinquebaillaient quand la voi-
lure marchait, biei que tout au
fond il y eut un matelas comma
pour ouater tous ces bruits.
Miais comment pourrait-on los
outer quand s'y ajoutait aussi
la chanson que taisait uiie gros-
se baignoire qui se heurtail A
des barreaux de chaises, bai-
gnoire et chaises tant, elleb
aussi attaches a ia vieille voi.
lure des temps jadis. Et les pi6-
'ions stoppuient, et les antes re-
lentissaient pour jouir un pea
plus de ce spectacle cocasse, ri-
dicule et archatque...
... voit. chaque jour, nos jeu-
nes gens oublier davantage les
p r i n c ip es primordiaux de las
bonne education et de la poli-
tesse, principles sans les"uels il
test pas possible de vivre en
socielt. En effet, dimanche ma-
tin, Ala atte de Kenskoff, uo
jeune homine,-pas haltien hou-
reusement, 1. F. a pris publi-
quement A partie une des plus
hlicieuses jeunes fllles don't
puisse s'honorer notre society.
Ce grossier vill6giaturiste, on ne
sail comment, ni pourquoi, d6-
bita A la jeune tlie qui avait
discrdtement refuse d'entrer en
conversation avec lui,- elle no
le connait pa,- tout un cha-
pelet de grossidretlsqui avaieut
la malveine de n'dtre ni spiri-
tuelles ni tournees en bon fran-
'ais. NOTrmE (EIL a regrett6 qu'-
aucun des autres jounes gens
qui s'etaient trouves IA n'aient
pas rappelt le grossier person-
nage au sentiment du respect
que 'on doit A une jeune fill.,
surtout lorsque cette jeune fille
a le merite d'tre de la plus en-
tiere correction et qu'elle joint
A cela eel autre m6nrite quiii nest
pas A d6daigner d'etre d'une
beauty parfaite.
...a remarqua, avant-hier
soir, vers les 8 heures *t demise
une trts grande animation do
c6te de Carretour. Automobiles,
camions, pistons, encombraient
I le chemin et dans le lointain
clair de lun, on entendait le
bruit, assourdi par la distanto,
d'un orchestra qui soutnait
de vo ix de femmes, '"OTRu (]a,
chercha vainement dans quello
direction so donnait ce bal
champdtre ou se trouvaient cer-
tainement quelques citadms ea
mal de plaisir original... Maio
,I ie sot pas trouver. Et d6pit6
il regagna Port-an-Prince ou il
n'y avail rica de auveau...
*
... a vu le camion qui port le
nom fiminin de Nimnie prendre
feu samedi martin en face dr. .
dousne tan Adoulent oo il att.-
daitdes passagers. Lo chauffeur
*jqua en est peaut-tre ausi le p.uo-
pritetire en f:t quite pour ame
npolut d'einotion, car grae as
(ouncours des pasatsif le feelat
b immdiatement otelat,


_ LY


- Y -- ii 'L


- U -L -.. '.E ~---w ~I..







14 .IF 4- 20 Au'lU


N'OITBLIEZ PAS QUE :


Batterie FOR


Se vend maintenant A Or 14.50 charge
A 13 Plaques
Va sur toutes les Votiires -
Est la meilleure Batterie fabriquie


Nous vous accordons Or 0,50 pour votre vieille Batterie


Charge: Or 1,50 Charge avec acide: Or3,00



Haitian otors Port-au-Prince Cap-He
RI la ull ii o UrsS 2379 q7QA 1


atJ I U


I llAJIlq


NOUVELLES DE L'ETRANGER


200 usoldatis Irlandain
enipolsonn6s
tBelfast~ lVl" de 2(H) tuqilters
dlu Boyal Inislillirag ILirent sai-
%is dunie inl~aIUdi( que Ion croil
ere un enipoisonnelnent par les
ploni, ifes, samedi dernier pen-
dant quiils Ia~isaent. des iflaii(J!u
vieCs, se reiiivtent auiourd'hui
HleIlast, I loly wood et Bohili.
Le hatailloii tlail enI inardlic
v'eis lec amp de IBohiII, prs die
BieII'ist, lorsqueI les lioninies Ili-
renii saisis de, v'iolentes cohiqljes.
Ilipiiicoup d'entie eux perdirvnt.
con flilaLSI lce. I savalent enconi-
111011 en bojitcs et saiie~ii avaient
UvnIagA tu polssonl (1 dles cro-
qnelte'. de vianide.


Krishmamourt.i1 dissout
1'EMoile do 1l0rient
()MNII2N, lio'lande --Jidolu
f.Krihinamotirl 'v, to jotiane lla~so-
p luiste indouj C' 011111 par ses U&d~
le's C011111" Iv (( prolesseur du
mfond~e )) aianonai In disqolultion
de l'or(Ire tit I'loile deI' Orient.
11 exipliqua lne 14 vdrit6 ne
po ii vait e ('re o i -a tsi 0. (( Les or-
ganivaliolis religiettses, ptliloso-
plaiqInes el spifaittulles sont des
barrit'res, A la comprkhension de
la v~ri-k, oii-l La v~rit. Wia
pas hesoin (it! digeiples. Elie ne
deianaile rion .1 personne. Q)uel-
ques-.riisseulwiieii Iac pren-
neaut et lis Wiont pas hesoin du-
ne organisaioinli. )
Krislinaniourt i expliqua quo l'or.
tire de I'Etoile dans l'Est s'61ati
pr-at potir lIni pendlant 18
arSilias SC1JS es Melitbres ne veu-
lent pa- regoider li V606I enl
lace. '(Altors, (Ilil, A (lu(i laori
l'orgarnisation.


Usie curie use afr alr.
i~~~~ I lItC- n i ntirre (1011
le% inagges (oillIrenaient lnea
Iaiiile .irlilicietl dcie rectvi'nge,
a tI'-1 piietb)iid!ii quo les ant-
lorii~s lie I'iiiigr'ation receke--
trouv~'s datis celte ianihe de re-
change. It ell avnit d'aillears 6.
golt'ment each l datas In j.minbc
(tl'ii poklait.
lI Antiriiie, 5:11 loini A deliman,
* 441 aits, a 61, s'iisi J sa deserate
it du paquehtA Nltontrosp, ): A l
r6ception ('ll"t c-lblograrlninede
maudanti t':irrt station d'un em -
plov6~ (it hijora er disparu.
AbeAnon niv ('re I llliplov
fugilif liwiad it Ot.I dtcIeti po)ur
Les kIimiatnts sont admits sans
drois d e~ilree LIU Canadla.


I.e Rapport die ila Commisisi
duI liedlft el iE 4Tl.\
GrAce A i'obligeance du HIu-
reau du Conscil d'Etat, nous
L avous pu avoir communication
doe 'impo'ant Rapport de la
SCommision do Budget de earr-
dcce 1929 130 it en avons pria
* occasion pour en tirer quelques
extraits A I intention de noslec-
Itf rs.
Noiss, ;4r.,v% fiu'ils uous en
:autnil N'q.. \ i commence-
rons dem: i: lhi reproduction de
ces etrui *., el il-us recouvelors
ici nn Prnsdt nl du Conseil d F
tat a 6 se sympatlliques coll-
S ges du Purjau les sinceres re-
wercniments du MATIN.
On sait d(6e que c'est roire
distingue co!laboratcur Augus'e
Magloire, Coiseidler d Eta, qui
a tid Je rapporteur de la Cowm-
mission du Hudget.


Les Angqlais

en Egyple

LONIDES -Loccup;ltion ini-
litaire britannique en Egypte,
except* pour la zone du canal
de Suez, est abindonnee, aux
terms du nouveau trait an-
glo-6gyptien. Les details de ce
trait qui comprend, en outre,
des r.l'ormes d'une grande por-
tee, ont eC6 publics par le mii
nistere L'accord que M. Arthur lieu-
derson, miinistre de s afliires
rang res, a n,-gocin avec Mo-
linmcd Pacha Mamoud, suit,
(1'ine ta'Von gon6rale, les lines
du trait chioue il y a deux ans
envii on, et lait d'importantes
concessions A l'Egypte.
L'occupat1o0i 1ittinuique ces-
sera et les troupes anglaises,
,'eront relirees pour tire con-
centrees dtans la zone du canal
do Suez.
Le gouvernement britannique
emploiera son influence A ame
ncr les autres ptuissaces A con-
sentir l'abolition des capitula-
tions,ou droits extraterritoriaux,
et aidera I'Egypte 6 deventr
membre de la Socie6t des Na-
tions.
De plus, la Grande IBretagne
reconnait que la protection des
61rangers en Egyple est une ma-
tiere relevant du seul gouver-
nement egyptien.
La protection des iniiorites
ktait un des points rtserv6s a
par le gouvernement britanni-
que au course des negociations
d'i y a deux ans, in a i s il est
maniatennt admis que ce point
scra dorenavant le pimviKge ex-
clusil du gouvernemenl 6gyp-
lien.
I)ans une note adresshe A
Mahtnond, M. Hlenderson stipu-
Ic (ue les nouvelles proposi.
tions devront tre approuv6es
)p r le nouveau parlemenit egyp-
lien avant d'Mlre sounmises au
parlement britannique.
<.e point est consi~t.re commea
trWs important, car depuis que
1'Egypte a rejet6 le I trait6 de
1927, la Constitutiona gyptienne
a:t t suispendue et le gouverne-
ment exercch par un premier mi.
nistre pro-anglais, est censidere
comme une diclaure dans I'in-
[Or#-i des Anglais.


Grande Revue
mllitaire
\insi que nous i'annoncions
dernierement, c'ast cette apr6s-
nidi qu'aura lieu au Champ-
le-Mars, en face des Tribunes,
la grande Revue Militaire de la
G.rde d'llaiti, au course de la-
quelle des dipl6mes seront re-
mis aux nouvenux C:adets.
Les Cadets partaront ensuite
mour un mois de conger et en
weptembre ils prendront du ser-
vice dans la Garde d'Haiti.


Royal

Cabaret
Ortophuiic deo lr Ordre
Bar at riea me masqe.
Rendez-vous de ceux qui
veuleu, passer des moments
agreables dans un co-n de
verdure, e ."face "e la mer
evocatrice de volupt6 et de
reves.


Ia posted de la Clt6 du
Vatican
Cite du Vatican.- La premie-
re leltie pan venue au pape par
le nouveau bureau de poste de
a Cih; a et6 exp6di6 d'llong
Kong le 22 juin Elle est ecrile
fien limuis; oin suppose qu'elle
provient d uin prelat caiholique
Shainnos.


Le D6sarmement naval
LONDRES- (ne nouvelle s6-
rie de conversations anglo-anm6
ricaines commeonca aujourd'hui
quand I'ambassadeur Gharles
Gates Dawes et le premier mi-
nislre MacDonald cont6rerent
au 0) Dowing Street cet lpros-
midi.
T)OKIO-U- J intOr6.t consi-
d rasle a 6 manilestl par la
press japonais A la declaration
latie par le uimistrede la mari-
ne Takarabe, hier, devant la
conference des pr6lets, au course
de laquelle it aurait dit que le
.lapon mnistera sur une propor-
tion de 10.10 7 pour les vaih-
seaux auxtilitreas de 14 marine
et s etlorcerait d'oblenir l accord
des puissances a une prochaine
conalerenace de desarmemeni.


Mes ires prises poor i(ter I'encom-
Inrement des prisons anx Flals Unis
WASHINGTON-Le president
Hoover a decide d'adopter un
programme pour all6ger len-
combrement des prisons t6d6ra-
les et demandera dans ce but
a.u Congr6s des londs suppl6-
inentaires.
Le programme propose pr6-
voil une augmentation de cr6
dits de 5.000.000 pour I'agran-
dissement des prisons d'Atlanta
et de Leavenworth et la cons-
truction d'une nouvelle prison
dans le nord-est du pays.
M. Hoover a discul6 tout an
long la situation avec attorney
general Mitchell et M.Snfotd
Bates, le surintendant dep pri-
sons fed6rales, et poss6de des
st.atistiques montrant quel'6ta-
blissement d'Atlanta loge 120
pour cent de prison niers de ph s
que sa capacity estimee, et Lea-
venworth 87 pour cent.
Cet Otat de choses est consi-
detrd come la cause de la d6-
moralisalton des prisonniers et
de leur insubordination.
., I II -- ....


Le monde

DEUIL
Samedi apr6s-midi au milieu
d'un convoi d'amis ont eu lien
les tunbrailles de
Madame Joseph Mills
nee Maria L6aadre Denis.
Aux tamilles 6pronvees par
ce deui nouns envoyons 6ok sin-
c6res condoleances.


Avis matrimonial
Le soussigne fait ssvoir at'
public en general, n'61re phin
responsible d'aucune action de
son epouse n6e Philombne Es-
tephania Placide, ci-devant Mme
n6mus Artoine, pour avoir
abandoned le toit marital de-
puis le 25 juin 1929.et qu'une
action en divo-ce lui eat deja
tentee.
IHinche, le ler aodt 1929.
-b r.abas N.- r6frE.


LA STANDARDISATION
La Commission Centrale de
Slandarlisation dtait revenue
de .1r6emic depuis le 11 courant,
uprbs y avoir tenu, avec les ex-
portateurs et sptculateurs de
celte place, un trbs in0tressant
meeting auquel avail pris part
le PrLlet et le Magitrat Com-
iiunial de Jeremie.
Ellle s'elait aussi rendue, ven-
dredi passe, aux Cayes. Petit-
GoAve et Miragoane pour lea
mnies fins et est renlr6e A la
Capitale depuis dimanche ma-
tin, satisfaite d'avoir eu dans
ces villes d'int6ressants 6chan-
ges de vue avec les exporia.
teurs et les gros sp6culateurs de
ces places.
A Miragodne ct au Petit-GoA.
ve, le Docteur Arnt qui dirnge
ia ferme d'exp6rimentation ca.
hfiere de Fond des N6gres, fut
present au meeting et eut A son.
mettre quelques bonnes idWes
Ir la question.
La Commission continue pa
Iiavaux. Elle espere sous pTu
pouvoir lea r6sumer et mles r.
senter a I'agr6ment de IAdmi.
nistration comp6tente soucieuse
de donner un autre 6lan com-.
mercial A notre principal den.
rae, don't une mecilleure prFpa.
ration est appell6c, incontesta-
blement, A lul apporter, sur lea
marches d'6coulement, plus da-
vantage qu'autrefois vis-.Avis
des provenances concurrentes.




Parisiana
CE SOIR
Mathias Sanderff
(Fin)
Le Maison do Ivysltr
( Suite)
Entree : 0.50; Ialcon : 1.00.


UN

journalist

globe-trotter


Nous avons recu, hier main,
en nos bureaux, la visit de M.
Hans Kraener qui ait le four do
monde pour le compete do IP.
Berliner Presse Verlag.Ce voya-
ge doit s'eflectuer A pied et en
dix ans. M. Hans Kraener a 28
ans et a laiss rI'Allemagne le 16
dicembre 1925 et .toit tre par
consequent A Berlin le 16 d6-
cembre 1935.
Si Monsieur Kraener arrive A
temps A Berlin et aprds avoir
eflectu6 le parcours qui lui a 6W
donn6 par la Soci6t6 ponr la-
quelle it voyage, il touchersa
son arrive, la some impor.
tante de Or 300.000. M. Kraener
fait couvre de journaliste ausai
pendant le course du voyage.
Chuque semaine ilt envois deux
articles A des journaux alle-.
mands et i la fin du voyage il
consacrera un livre A chacun
des pays qu'il a visits.
Si en course de route M.Krae.
ner est surprise en voiture ou en
chemin de ter, celui qui faura
d6nonce touchera one prime de
Or 1.500.
M*. Krsener voyage avec an
sac de 30 kilogs et n's pas le
droit de t ansporter de l'argent
d'un pays A un autre.lI ne gague
sa vie qu'en vendant lea cares
qu it oflre A ceux qu'il rencon-
tre.
Nous souhaitons on tructueux
voyage A notre conltrre pour
qui, hblas,le temps paraltrabien
long qui nous spare de l'anne
1935.


Lucien Th. Lafontant
11538, Grand'Rue
Accessoires, pikces de rechange, articles divers pour
Automobiles et Camions de routes Marques.
GAZOLINE, HUILES pour Moteur, pour transmissions,et
p)our difltrentiel.
A la disposition de sesa imables clients, Mr. LAFONTANT
vient 6galement d'installer une pompe A air A l'letricitl,
usage facile et rapide. T616phone: 3383.


01


Ap- v


11 y a une diff6reno
me entire le 3-nl-OnI
huiles l6g6res ordioah
3 In-One est compoll
tifiquement de plusie
les de haute quality,
lange bien pronortionu
ne au<3-In One)) ses
ualit6s q u'on ne t.|
ans les.uiles ordi
Cest pourquoi cei
Srenante huile ezbt
e travail de trois. .
D6sirea-vous uneasy
litM d'hulie lubrilah
veutive Ide la pouult
Prenez du 3-In-0g



Empiche la .roi
Celtt huile neltuje
Voulwz-vus en.
nettoyear et polir
auto, pour vots oi
quet, boiteiq ?. r
In-One. -
En vente dans ,*to
gasins, 6plceries, a q
en trois dmsibones'
teilles et e bidob,
a m1mRn


New-


Reprtsent6 en
J. D. MAXWELL,
N 1619, (Grand']
Port-au-Prince (


aitien


'3


Toutes les Polices


E LA


comprennent la Protection centre

Foudre sans auqmentioion de t"






___Agents G6n6iiu
q.Le osseco


__ I


lr


I -


f 1, .1


20 Aun 1 1929


^.


" QJ


iIsull





A 20 Aoamt 1929


De plus en plus les hom*
mes comprevnent que leur
personnalit6 depend de lear
rai: personne-e'.''quecette
sDe pu contrary pluar la che.
elre.s o tronent que ldans
L'xelento
Quinine Pommade
La combinaison iddale pour
1'attrait et la sante de la che.
,velure.
Une chevelvoe qui n'estpas
in sant6 nc peut 6tre attan-
.ante! La Pommade de Qui
ine Exelento est une prcpa-
tion m6dicale.Elle embelit sla
chevelure et la rend souple et
soyeuse, de telle sorte qu'elle
nourrit aussi la chevelure et
lui done Ia beautdet la sanl6.
En vente chez tous les di o-
gulets. Pour 0, 30 c(s. seule
meal. 11 est expedid des r0-
ception du prix.
EXELENTO. MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
,Agents demands pour touw.
fcrivez pour reaseignements.

.RIiEER(iElBlTS
? Mme Vve Destinville Mar-
tineau et sa fille, Mr et Mlme
Alcide Martineau, ir Hyacin.
the Anglade, les families Mar
tineau, Rouzier, Anglade et
tous les autres parents remer
cient touts les pcrsonnes qui
leuront dolnn des marques
d'amiti 6 l'occasion 'de la
perte cruelle qu'ils out 6prou
vWeparia mourtde leurregrette
D. Martineau
lis les prient de croire A
leur sincere gratitude.
Port au Prince,le 16 aoAt 1929

Avis Die DBPAT
Les d6peches pour New-
York et l'Europe ( via New-.
York direct). par le steamer
I Ancon) seroat term6es mer-
credi 21 du couraut.
Port-au-Prince, le 19 aout 1929

NOUS livrons le lait
bouilli dans les bu-
reaux en ville. Vous n'avex
qu'a nous dire votre heurc.
LAITERIE BAILEY
T6lphone, 2183.


A vendre
,Materiel de photographic
d amateur comprenant un fol
diag de luxe pour plaques ou
film-packs 9x12, objectif sy-
Ritrnque double, anasflgmat
lHermagis a F. 6. 3. double
tirage, pied m6talilque,6 cbals-
sis adapteur pour douegflm*-
pes, posom6tre, lanterce de
boratoi re,chassaispresae etc.
S'adresser au Buresau du
Journal.


Es. d6.ta. 4UOIOtm4.
OSTENDE --La de
des victimax do 4,coiu.
b~teaux d
&I I pif a
r"p~~ dul

Is. NimW
BAN"

id .ne du p
fixlte en acCOgM =usi-.p.'i

dlon toqueW
IGIn me.Henorra4les .ue
blanches, D~vatiOU &d--is
matntrice;-d~e m 5ceW
Vile o1ire us rv&..q t n
11c-Visite domicile Oni 6
~aGrand'Rue, anclenne zusi-
3013 Caumea, en face tdu No


UNE COURBATURE?-
N i ._Mf_,ir? Void ma rewndae qgi caui la do14 i r.
I. dbpma fnt me. ade. pas si Sloan est un veritable tonique pour w
tMs mploy. du alaimat Sloan. les muscles endoloris et les. artica-
Appiqu6 Idg rement, 1 lalienit lations raidies. Gardez-en un flacon
pItre di lui-mn4, Goulage le A port6e de la main. Le Liniment
mantle endolori et faith disparaitre Sloan s'emploie dans le monde entier -
saMit6t touted douleur Loraqu'on a en cas de Rhumatlsmes. Lumbago,
teraslI6 toute i' jouroue ou qu'on a Sclatique, Intorses, Courbature
d6xpoaeauslntempdriesle Liniment et toutes douleurs musculalrs. .
Mn vwte dam BM lea* e PhnMacle. Prix: Frs. 8,9M1 eMon (impet compra).


VLstribuleurs :
J. D. MAXWELL & Co
flepr6sentants pour Hait
1619 Rue Ripublicaine,
(Grand'Iue).


PLACE DESSALINEBs
C-f4 chic Restaurant de ler choix o I'on trouve A 6oulc here
les plus delicates. Saudwiches sans parcils BiBre A la


Ic% coisommations
Preission.


*. I .



SPilips




l Nos appareils vous perm& I
lent d'avoi une reception par-
itsile pe anl loute I'ann"e san ,
interferences atophnques. )
Notre apparel No 2802 et
une combinaison des ondes ul-
Ira courts, ondes longues, et
ampliticateur de gram phone.
Paseez done un moment aux
bureasux de la I HILIPS'RADIO
pour une d6monsiration et nous
sommes convaincus que vou.
partirez enchaw.e tj



V T ..


Le seul Gingeral faith

d'eau mineral


DANS
"L


des Sources pure
WHITE ROCK
TOUs LES MEILLEURS HOTEI S
CLUBS, CAFiS ET RESTAURANTS


Mohr
0K1


&


Laurin


Distributeurs Port-an-Prince. ( [lniti ).


H6tel International
Fond6 Aux Cayes en' 1896.
Tra osl6rr A Port-au-Prince, au Champ de Mars,
Propriet. Emile Blanchard.
Veuve T. FERRANDINI, Propri6taire.
Chambres abrdes. Cuisine fraunaise,- Pension A prix m odir#
Installation moderne tr6s contortable.
On parole anglais, tranqais, espagnol, itallen.





IR hl1m Dlarbaucourl

LE NOM SEUL SUPF P17

Le Rhum Barbancourt,

consacre par olus de 50

annees de suprematie, n'a


Colombian Steamship

Company Inc.
Le steamer a Barcoa )) a laiss6 New-York le 14 courant
directement pour Port-au-Prince ou il est attend le mardi
20 AuAt. II1 reparlira le meme jour pour la Colombie. pre-
nant fret et passages.
Port-au-Prince, le 16 AeOt 1929.
COLOMBIAN STEAMSHIP COMPANY INC.
GEBAR AA C*. AonErs



LA BIERE ,Nationale
de la Brasserie Nationale


Se


vend partout Or 0,10


le verre malgre sa
supericure.


quality


SProteez voire pochc el
votre sante en ia biivn(
totijours.


- ..,'5~ ~ -.


La Boisson connue
dans le monde enter
ENT UON
RAFRAICHISSANT
Er UN

RECONSTITUANT

FROID
EAU KINERALSm WRIS AOCK
GINGERAL VVRITW ROCk


PHILIPS


Insurance Co

Une des plus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES 'd'ASSURANCE

sur la VIE

EUG.Le BOSSE & Co.
\ Agents Generaux
I law"


I


r r~p


__


r"O-


LF. MATIN -


*"'





LE MATIIN 20 A~nt 1929


I-___^ ^ ^"


ta,, I'ARCociation des bMembro*s.du C4Lap~h
Enaoffjgavp t 4tAusComm&6 340tittca d.~

p14 l).III dce(if, '- iv o'crice. t'ixf i' I)iiobw ncha
S ('111colix~e P121.), -1 1)tire% (to Wdtifl, .1 'm c t e irW iartf
(tlt It Il ll e i-tItparltiiit oII Y lllp it tt ill jdns gisuawlnui1-
(le *di :t laii est la stiviat nte.


*
cle 31)


.A 10II
11"()
1004


.1 Itlts 'Ic 20) (juruic
;.) Io s (I C. 1) a
2 Ap. (du Icr lot 2:7) Glcs
2 1dim 2e lot 20


1Loth %e terviotni~t ;:r cues :)'dei nicrs chilTres de
h A, Ifq G j (oImd* II :


I~r.Beng~, m. i ~ &j&J,


5'0
40
* **%


;'J


Fl'IV NISi'l1IR -* SCUIAITI IRV' et TOUflNA(;E B( lS
JUSTrIN .L' Il.ProIprit~iire.
15 iX,* RIue (titi ngasin (1c I'Eh~t, 115V -I' honje :3213:.

On1 Iron ~'ra des cm-iosiL haitnlijenus enl go rw et er qca-
jO~l; ii V .1 (le; lots (Ite 1toi1% Its types ClJ0Ss.i
Amen illenients poin- sati ii, sailie -'I manger et chantiibe
ai 1.011irLoi$ X%,etamirt -r;sStNyles.
-Visilez H iI.%etui1. e, 0nhi! et I"lL(sitez pas:'i
\,o, fi oconinumi ~ities :-muV, LN.(; !-I'\I (I)Dh ~tN si "on s d6
i1rc" a V ir( Ic)iF dsm lt It's t t b i '
)vlis st'rvzz s Ii slitii(tdo'la i inese et (le In so p~rioritO (1u
travail exkcute.


The RoyialI Mail Steam

.Packet Com1pany
V.ripe'llt(' 'sa\i1lv Iani l (It~ f l' et i(I's
(In Smtles! itlen' -tiit 1h Cai.. tit(,N, rs it! :ti j prewni
'~spouir l'Elrop -via Vs p)rts (Iii Nor 1.
P'Ort-111.-Prince, leIlo AO'mt 1929.
'Agent '4i 1 I 1(l~n~r e In b lSte-1 m Pickel Co 'n Pi iVI.
Tlcidione, 2311


ALUMINUM ANE
Dsparts r6gulie isi do New-Or1~an a,
et, do Mobile pouxr ParL-au-Princo.


I I I I T


DE, woAIi;0I l1 A'i IPOIIT AL -PRIN&.
I A' W I \t Le 2h; AIICIL
Iv It, 1)'cu i.' I Svpe1im le
I, I -pIloimllIre, Ie 23I Seolembre
It, It. cr tolwe Ie T (I 7 o) reW .


I(p 1 Iis iimn~ti'o-, ,tlp wi Vs (:Iyes et ,I.C!Ill.
ji~ iLjni~tspool il itm i mIres Ports de 'I i W',pobltqimc
)niand Ia Ci nmim p',niic' .,,uve du lii~t.
oil' Iii;aitresI'ci~it-meiinits;s'atresser :'i


.i1. Mi ATEIS -
Agenits (hn~rnimx.


(;uurl~chS


Laiiar&(une


Coo o Itlt


A vendd re
Une anuomobile Hudson.
Moteur en partait 6tal. Droit
paye,
S'adresser au Capitaine
BROWN
Navy Yard, Bizoton.
Phone 27( t.

Halle a louer
A partir du lerSeptealitb
prochain, moiti6 de la grande
halle, sise Rue du Magasiude
I'Etat, a c5tl de la maison
Aifred Cooke. recemment
occnpbe par la Gendarmerie
d'llaiti.
S'adresse" Af M. Henry Stark,
Rue di Quai, eu lace de la
Gare. Me DONALD


IPananma Rail road Steamship Line
service, 4o. Iretet, de p'assayer8enire
NiI.'v-y,1*iK(,i r; Y. USC),i [,uXNAL.ZO.IE et Ics PORTS de;La SCOTE
w srim;ec''elt& r, fit eel servi'h"tie.Ilraniwmrt tiepassagers et du Wtr.antur !Viai
110., '~;'sktot~iivia New-Yorlt et. Cristoba', C inal Zone, Isthne (de tF in.1;n
Voice i hIHite A% nos ag,-nl s pour les princtoammx pwik de lIio
Angletterue ISraUoe
Mrs G. W. SiHKIJ)OM Co4:0-17 James Street, LIvwRoo',EGAI


EX FHAAI'Ej
vr. AiktIAI III. I'skool re"ruiat.:
lb.,! IhN uMiillu% Uiik E
6V:. MTlJY IIA~xjEy & Co
21 It i L iL, Jjpt)'i)i le
Mamrseille (
IfEtf) VR, 'ON& Cie Lt
51 Qimia Georges VI
Hlavre ,,- I
IIErINu Ivlfto)N& Cie. 1.td
hu~e du Mouin ill'I vapeur


9-illue. de Mac...i;


HEi BN PERON & Cie. Ltd
Rue de Ia Tranquillitt
Dunkerque
HERNo PEaON & Cie Ltd.
Rue Roy
Bordeaux


:ohiTNIIAGU'r
Danezliarki
NMrs. E. A. BEND1. ki )
qENES
Italic
Plazza .1 "66f%';ii
GeulVd. italie
Osi~o, NoitW.AY
I In terttatfohal'
Spedltionsselskad
1-ANMBouR, GERMANT
fr H. Vogem~anu
HambourcGermany
GOToureruaiSw). VYmr
Nord isk Expreai
Gottemburge, SwelMde
ftTTIRDAW-.MQlLAND,.
Mr. H'. fand


&


Geo. de LESP1IT4ASSP
A --._ ..**., o,


Angle des Rues IHepublicaine t. des Miracl

Porl-au-Prjince T61*phone, 2006 ,


Le plus fin -- Le plus 61&aant- L plus a la md


Voiis 4i trouverez en note ilablissemen.

'OStUmcs en casimir CHAUSSURT
a. lMarques

en Palm-Beach, en Mi
.s \Mai shall
Gabardine, en Blue ih .

Eleclriq(ue, en sole, 7 1'excedor

en cratuslidefil K rianon

en ALP~AG A Douville

en DRILL do toutes Paisienne

nu ances n| WaVlkaboulI

en Noir pure line, Derbis
~ <*" ^ hazard
en SMOCKING hazard

ec, etc. etc, etc.


ASSORTMENT RENOIUVELI

FR ANCO & VICENTE. Proorwiair


'"9~'7


I -- 0 -1 --- -~_1 C L I---- x w --1E I7 L - I - - -


_ _~~ __


ur-rrr- ---- --- --


i .\ ilF,. i


dkdWOMMOMEMOW




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs