Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04247
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 8/14/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04247

Full Text

< t


aire


* *r


"; .I---- -- 'A_


t" ,


- ,
I.Y7


, 1'~


'ii


; r


f !


-nw WN
.# 3.WNWlmm
----


MCRCM3I 140PE 400T


'; qi* .


-' ~~hrnq ue sln~m
dea r., en fa
vocatrice do v
*ea.


adn"awdu S 2"echniquede tAyriculture e ) Alu
J de M I. Wy pwfnuonuel. Le Gonvernem
*aum lenr1.Direteu vconstruire A I
un building de~
,..guusr~cIO~ ~ s~septtbes ae*Iercl6s tage3 qua servi
jarts ws l N o 3 1-5 avecpr t dmusnOtrpm) VL Consuial Franj
(1S) W6 16r- OA *18 O taicrtmatd6sElVascommercial Frae
~ ~ o a o or~s 6tcoles uufqdement tres agences WOfi
ao 3i~aIts *000 assort ce.,
p40. s praftatioq bn6-
IL m irate uwosfin D. 'lu
Qq .di rs pit aillfGebmrs on n. i sp
r eniretien. mint. des sina~ihabeb6, fi'eai-
eas,&mivmz~zeat tac, ~i.Poour it em iit
primaire at prof.efficace~uian hu 4116
dSMvent itre r~spaus n miulmum d'instrnctlou gi-

&~puinor~rSOUS cctitre0
l!rledeisI lS/tJfaXddsE
ci 0 b~A g N.tin'afton suoo*1
Mba t*i' I~t.Assodeated P~ess
Fort-stu-Prisce

emmWssmm dei
44m redel[a Chain
sirea~c ~ 4.1w jtWe


oki IWAMAl lm=!wlls l



re.Ut 1. a aciiid rtion.' La voyage gactual
Wtdesl 1.a01 C C CURn~a j30 UCMRERj&U. M7OW(, nalles.
~hpiuaire et p!'OfeA&ioqL ______
,.,,tre part,aifneACqUe vpifAu~critaired~atiatduravail
ftonnu, In r~s~K Palais dee Miaet**res.
eat dan's irearu*. Port-au-Prince;'I
W~upersonnel ourI A
bles6oles. nvue' e I!rlp. rdtaire d'Etat,Ir
ns I'avenir A cette d I. evous accuw i re. ojln, fi
y~~l ya Uu dorgii r votre lettre dw 6 Juin..No 24 ~ ~ a
Snorgi. A robik i dozut (1* qftlaomia F91regims Slvoga
'te J. B. Damnfir., a meilleure .attention. Je suii Ivous d~sirez 1
;aiii Oja 9 Wsca ord avoc lea iddes qti
~pc* th I Pi v uxtfytaez -Otoie.-Viiiiscet
1)au mid uiffdfi*ftf o 06Yvous trouv
U~r n. uLmeilteure exE!
rhistucion p 8.. tiduv0te~ s boissons I1
"d RQ h~9.fampagine,b
-fe -man ortes.
4Souvrlr dJ c ret..viir pgjp*0dps4 0i P 1d P c
mean. ~ ~ lea lesler ir tnvier eat.es siot~res
I ~eod re" tes A measure qua lea btlments L 1~
_____ dCtoe lam usu
________ t -its.Cea su


~ladieseC-8p ddjendpr~pa-rmer 9pl acou m tout ent A i 1nI
Am Jacmal, J#r mie ap~t pas Ile vue sinsi -DI
ion quo de celles j W.- ~ Jj~
tint-Marc C.t auzxCayes, quo la plupartd 6u09an"M
rItables A-tablisaeenta o p drtijendror'
paeaent 0.1c Iu I k 0 d S.a

~ .J m~mvon.cer a si
_tlSSW11*1~A


4I81


1I1


6 .1 - - Fr i~~~
Att~e 4rde


ans~



ic,4


A3 LHAE 4~ati


AM 9% 0% vft-le


fi mm i oas.i
do ceoda gal ~ vend partt(
dos monoa


e National

)ut Or 0,


UD 010 w do i met ie verre m algre sa qualite ... a .u,. umdi maiin.. .an
volue et do coiffeur qui les% pieds saur
_] .. un fauteuil, lea ye x en lfce
s p. rieure d'an des randsr Airoirs de son
f iaIisalon de coiffure, 'ennuayalt
rgsi aeltrit ' mourir. Quelqu'un qni M sait,
.t '., Piroteqez voire poche el Le combledeenni: Un
New-York.an-lcoiffeur qui wrase.
New-York, en- I h J I I:
t". COMr PA M, otre sante en la buvan t.
soiante cinq ... a vusamedi martin, uu cam%
ira A longer le pagnard qui longeait A chevwt
Cais, Itlach ujou S ilaO a Grand'hue. So vilesw tait
'uas et, les as presq ue vertigineuse et tous
i si sattendirent A un accident. II
...... &',ineso ftPA&Gattendre19 SB
SV 'A Rue et de la re .Justin Lhhris.
son notre cavalier heurta une
Ct ion marchande publique qui iat
S/ violemment projelie sur le sol
r e ll" A deux mrtres environ. Au liey
i [ I de sarrater pour essayer de s'en-
Sltendre avec la victune, notre
a P* tl t o'Io' n I cavalier piqua nergiquenendt
l .des deux, acc66ra sa vittose
JV li i e. vertigineuse. tar disque la foule
pnri ,.ns -n les des commres, des g a m ins
h, s Uni\ sIi. n poussakent des ers et esquis-
t ?mand~ de s aient des geste,. Qaelqu'un qui
S- L passait, murmura:
SC st Ia meilleure favon de
B, 2 a4~ LA n Jcommetire des accidents. Au
u Frak. Ui moins, on ne laise pas derriere
r.id4qp; sei un num Aro A prendre.
nbra, est rti LSS ... a vu,,andi matin, an e .
tout le quarter des wi s4
tr5' ai bt ioph. 11 aMesres
ypy W RDl teO 1in
rtiva .Il ; *' ,, -_- te"6Jr ,1 .' .+1..+,af_._
qPa iatens IL ASURE LA PROPRETi PARFAITE MR%! ytels
a s 1 teIA PEAUE IT LE CONFORAT DAN n ali-t-i.ate
B. l Bol- LIS PAYS CHAUD6. Li v'rp( ain etu pr;tndiint gH-scatte
lin too, i "aurai Anicte r.t malheurease Atait was ser.
vo A son actif cire.
I et a total de E vkrit6 les pauvres opt tous
4 -i- - les torts...
.- .., _- .... w L'aviatear S isin Keissr .
Sela traverse de I'Atllatique ... a rencontre dimanche, sans
L'aviateur suisse Kesser qui veston, son chapeau du pays
N i \e st actuellement A Lisbonne at- c"sse du board, un do nos chas-
]/) .1 ,l W tend un temps favorable pour seurs imp6nitents. Cheque di-
i I jf I ex6cuter son vol sans escape manche i.1 Iinsse Port-au-Prince
i r6ussit cette traverse il sera le a Capitale il veut donner tu fIl
Premier qui eI'ara exicut dans A retordre aux pintades, aux
vez qute'ques henrrs de loisir. le .oir, el qut ce sens, cest-A -dire, de l'Euro- tourterelles et outres oiseauxde
es passer agr4oabervent allez au pe aux Etats-Unis, renant la la mme espice. Maisdimanche
SI route contraire A cele de Lind- orn (.IL l's vapaser.I6tait
ru'rol -- ! n I ILberh. revenue presque bredouille de
S, sa chasse. Mais pour qae per-
verez la plus )elle salle de bal, la muusique la I A rit.kal Caa-ulaI sonne no s'en rendit coppto. il
rut6e par on orthophonic dernier cri.et auxs Hier mam ile Tribunal de avait 4ploye au 4os de. a belle
es plus frat hEs et les plus, pures. Cessation a rendu son arrMt sur Oldsmobile, un banal grand go.
bi e alemaudle ou nationale,Iliqueurs de tooUtesI le ourvo exrc a M. Elie sier qui tait piu A16 come
l1-- .e... du un troph6e de va eur plutAt se-
Tribunal Correctionnl de Port- -condaire, l au volant it +list,
T au-Prince.rtecondamnnd PoA h-ilu souriant, comme si ce rand
.......au-Prince le condsmnanthust
m.. . . .m p.sonnemn... i gosier avail t6 dune chasse
Smoi s demprnsonnement et p.rillouse t dfiiile ..
r Vi /r KT Ideux mille cinq cents gourdes pruse t d
L LOU N d'amende, pour dilit d'outrages ..
N ever le Prsident de la R6pu- a vu une jolie lemme qui
.leioversrle Prtsidentdu it so". riente *Igai de Ia
L., Y AN la tribunal estimant ue le maisoan Lucien Lafontant, sse
SOL, AYAN imoyens pr6sent6s par Gut- A la Grand'Rue. Elle tenait aux
r. a I'appui de son pourvoi, mains une piece d6tache. 1No-
.... J .i .--. '_ 1 sent n mllondea, maintient le TRKE (EIL voulut sexpiquerles
Un sirnnon- meant d Tribunal correc- raisoos de m aiet. 11 sappro-
'. 1o ial dana toute sa former etl ch yt, sur e. e an de ses .ot
fcztr (lf i(9 sont '*al tnda, maintient leITe moment
e jii e l teSitlr. &it A son shounscur:
L,,z, MeIe ST n c + Ii-ni e -- C'estfpr6cis6tent ce 1
r ."I.. .. Ao S-...i je cherchais. J60e J pa 1.0, "-


VfrI S? I' Cofow so beSfl Ent r. dat 1..tonu. ai. l eu a.s leat con

sicrar I New- ri
S.n. s p... .1 me'-- nicie do adu oura H'aiaL Ne v ,
"" t o u u .eaoer r e.ai
rrn l f e 4& #$ .r/ i 2 ..z 0;.o:,, ... *. di, +S,,,
ts e.. hOrms eamot nods.ldun tout iene qai, eas v 1ritA,


r + S [ en'-e e".., t I ,-
-e Gux prix ex *n t j .m oo
.. ++ a ^1ESt "pi .km ayor le&" '1 &.41.


C"' mesweqe ue 1 ts d nol u
ri' v''i -vi Vrtr br ietdesti I sCm Noa a e
vao~vn


/


u.*


L~L ~..;..` - -M


i~jrYrll~P)


I


ILB~ ' o ~- r C nlrllF'CP~


F"


_I


Sv


-3


.+.l


wieft
own"n'l .2 - I A


.& 1


I


P




a.- u. jr. -~ S~ pw --


i4,4-


Pour avoir I


S.A

memoir
. :_ -- --

Agitoe i tndex ou
leo deuxi6mo ortoll
Ulne bien curiense informa-
tion nous arrive d'Italie. Le
professor .alligaris,dellRome,
vient de dt couvrir un moyen
vraiment original de ltire re-
conurer Ina mnemoire aux gens
qui rout ecrdue. II s'agit sim-
plement, tWloo lui, de stirne-
ler les nerft deAlw'dex du se-
cond ortell d'e I'un de ses
pleds. On y parvient en tor.
dant pendant des heures,
doigt ou o(;teil d'nne certain
faton.
Ne' croyez pas utine galh-
jade. C'est chose lort sdricuse,
et le correspondent du iDaily
Telegraph ),.qni rehite le faith ,
ajoute' -(luf. Ic tticur CaIli-
garis 'viciit l'ex)t'riienIter
aver stccs sa etlikode nou-
vell sutir nil le ses colli-gues,
le profusseuir (inlio ,Canella,
aquel :adviot I''Iainge aven-
titre qu.r vo':ci :
Connime it liisit la guerre
eCi MUaCclo e. I, e" piolesseur
Cnnella, tin beanu ptir, dispa-
rut et pss,, pEI[ ln mort.
I)es "nnhcts :ipi s. 11n indi.
vidti soull'r-ntl lamnesie si
complete qt'il ne se rappelait
xudme plus son noin, flt d(h
couvert dtlur's nin as.le :'Cal-
legno. Mrtii Ctanella l'avant
vn, dut r(coalnai'tr en lu son
nmari,
Elle le lit dionc rentrer chel
elle. M:ais llc n';:vait pas v6-
en avec Iut si x niois qii'une
famille litnnerili'ti. elleanssi
avait perdu un tdes siens, pr'.
tendit reIouniAtre lu Ie pscu-
do-Canell:t le ,rtiim'ri dispa-
ru. C r Briicri ( etni, an de-
meurant, ino :iss-/. mauvais
sujet qui avaitl t16 autrefois
condamne t6cour vol.
Un proc6e s'cngagea a ce
propos, La -onir decida d'a-
ord que t I'homme de Colleg-
no Aainsi qu'on appelait le
mystdrieux diiin6sique, n'1tait
ui Canella ui Bruneri. Mais
Ia famille Bruneri en ayant
appeal, la cour d'appel lui
donna ai;n de cause.
Cepeudlan!. conime i s'agis-
sait pour lun d'dirc incorpor6
A tine tamie tide beaucoup
plus humble extractionetqu'il
ne voulait pias tire' trite de
voleur, I I'hioniie de Colleg-
no)) alla en '-assation.
Les choices en etaient IA
quand le prolessetr Calligaris
ent l'id4e d :ppliquer sa mne-
thode ait mystcrieux iludividi.
"Apres luii avail agite l'index
peudant a vingt-cinq heurces.
il pretend l'avoir gubri ide
son anuiesi(. 1.hlhornine vil sa
mnuboire miracumin't sement re
venir.et se soi vintnriettement
de sa vie :ut1rieure. 11 conla
m4me de telle ta(on ses tri-
bulations ei. Macedoine que
son identibt ne lait plus de
doute: il s'anit bicu, proclame
le JprotIefser Calligaris, de
son collkgue anella.
VoilA ionu.: Un tail acquis.
Lorsque vols perdrez in me-
mooire, agite: pendant deux
ours, s'il t.ut, votre index
ou votre second orteil,et vous
verrez la nieiloien revenir
commre par enchantment!


Revue

mii taire
!e Public tst cordialemeni in-
vilt A assisted a la Hevue Mili.
taire qui aur. lieu au Champ de
]Mdste 20 Aout prochain. A
pesises do l'aprue-sml
_e4e-ea .de Ila remis die
dipt6ae*. aQx Cadets do rEcole
MditalUhe de la Garde d'Halti.


M. edllgg se retire
S de la i. publique
M. Frank H. Kellogg, lancien
secretaire d'I tat, s'est tranquil-
lement retirI de la vie publhque
et a repris se. occupations d'a-
vocal, apres douze anones de
tonctions pu.'iques comme se-
aaeur, comr., ambassadeur en
Grande-Bret ;gne et comme se-
cretaire d'Etat des Etats-Unis.


Elections


Maeonniques

Contrairement a la ,okte
public au (Matin du 13aout
les Mlections oant lW fixes au
22 Septembre prochain au
Mont Lihan No W.
Le sympathique V6nkrable
acluel Iv trere Luc Jn-Bap-
tiste sera Olu pour une nou-
velle p6riode d'un an, suivant
cn cela tree tradition conse-
cr6e dans notre Ordre, et sa
premiere ann6e de gestion
n'ayann rien de reprochable
A sou actit.
1.1. BANAIS
-J ---- ---- J

LE
Socialisme
EN

Alleinagqne

Les so. iali s tes allemands
viennent de lenir t Magdebourg
le Congr'%s de la social d6mo-
cratie afflil e' :- I' nternationale
Ouvrikre. A ce Congris, le se-
crltaire g(-neiral dui pa)rti, Lud-
wig, donna lecture d'un rapport
sur la situation t'ni'rale du par-
li. Ce rapport donne un aperqu
de l'importante place que tent
le p'irti social-dminocrate dans
lW vie politique en Allemagne.
A la date du l'r jinvier 1929,
le noinmre des inembres Ins-
crits au pa:.i s 'levPit at 937.000,
don't 198.0)00 teinmes. L'aug-
mentation a k t de 128,000 au
courant de 1'annne derniere. En
1928, les recettes globales du
part se sont levyes a 10,350,000
marks, d,,nt i millions 850.000
de cotisations. I.e part a depen-
i,'n dans la m'ie ann6e 2.'fO,000
marks poir Iles echutins 11.000
reunionss publiques et 6.0)0 rd-
unions privies ont fth organi-
sees.
Le part compete 1053 dkput6s
au Reichstag, 21 inembres au
Conseil d'Etat prussien et 529
deputes aux Didtes des difll.
rents Elats allemands. 889 villp
et 879 villages ont des inaibet
social -dmnocrates et le nombre
ties conseillers municipaux
adherents au part est de 40,000.
I'ncore un chliffre : des 196
journaux du parti avant 1.253.
217 abounnns, litit seculcment
sont contectionncs datns des im-
primieries n'appartenant pas aux
organizations.


ENVOYEZ
5 FRANCS
en timbres coloniaux







I ._I LJ


i Clarks, 16, rue Vivienne, Paris
It Vnil Ncivrz, franciO dtos l fls
LE BR(VIAIRE DE LA BEAUTi
C iIt unie documentlaon compUlte,
maderii ePt prictie des oins dlygltneIt
l dr, btaule I & appurter o It femme
Ablutit., baint gymnantlque, am-
.agem. lards. maquiliage, etc .. y solt
nuinutieusenent dicrits
En oulie. ce livre coontleut 21 hor
trxte hllomravure de Maurice MIIlre
.t difi., atistes Concours de beaul
de tGalvton 1927192S. 192 pages de
I"x)(W oIS couvprture illultrte en cou-
leu au lU x excepllonnel de 5 franc
on timbres franaie ou colonlaux.
If idaluandlr A M. Clarks. II. n e
Vivienne, Parls.





Pamsiana
CE SOIR
lovan Mosjoukine dans :
I L' l.inn dirs Mools
Entrte : 0.50; Balcon : 1.00.
DEMAIN SOIR
A 5 heures. A la demand de
mes charmants petits clients:
Le Prince Cgarasnt
Entree : 0.50 ; Balcon : 1,00.
A 8 HEURES
Le graod success:
Flear d'Amer
Entr6e : 1.00 ; Balcon : 2,00


NOVELLES DE. ETRANGER


Len qu6te
SUR

le Vestris'
Les respoesabilite d d6uastdre
sent Mablies
LONDRES Lepaquebot
a Vestris ), de la ligne lampoe r
and Holt,quond it est parti d'Ho
boken pour son latal voyage eon.
novembre dernier,6tait surchar-
ge et incapable d'afronter lea
('angers d'an voyage d'hiver,
tell tut l'observation principal
de 1'enqu6te du Board of Trade
dans la perte du navire et de
112 passagers.
Le tribunal d'enqukte trouva
6galement que lorsque le dan-
ger devint pressaht, ses S. 0. S.
parent trop longtemps retards;
ils auraient dLI favor Atr lanc65
six heures plus t61.
Le tribunal a repondu une
liste de 58 questions sur la perte
du navire quo le Board ot Tra-
de avait prepares et a declare
q u e les causes contributives
etaient:
1. Chargement du navire an
delA de la ligne de chargement.
2. Eiat paruculier da navire.
3. Marge insulliante de stabi-
lite et de reserve de fluttaison.
4. Gros temps et grants vents
sur mer taisaant penmher le navi-
re A tribord.
5. L'eau s'introduisant dans
les cales basses,saturant le char-
bon, causant une inclinaison et
empechant 1 e s pompes d'agir
elficacement.
Le tribunal nomma M.Woods,
directeur de la Lamport and
Holt, come responsible jus-
qu'a un -ertain degr6 pour n'a-
voir pas pris des inesures sup-
pltmentaires pour empecher le
chargement excessit quand il
avait etM inlorm6 que le navire
Mtait parti precedemment avec
un chargement excessit.
Le tribunal ordonna le paie-
ment de 500 lives trais par David
Cook, vice-prdsident de Sander-
sou and Son,agents new-yorkais
de Lamport and Holt, qui, tint-
il, n avait pas plis des measures
adequates pour empecher le na-
vire d etre charge au-dessous de
sa line de charge et nomma le
capitaine William Heasley, as-
sistant maritime du surinten-
dant, comme coupable A un
moindre degree.

La boxo en Belgique
BIAUXt~LLES P'iere Cnar-
les de Belgique a delendu aveLt
succes son utre de champion
poids lourds d'Europe en bat-
taut l'italien Pautllo, au 96me
round. Ce dermer availt emplo-
ye un coup detendu.


Los 400.000.000
de stocks de guerre
Echaage de Noteseatre le secrttaire
,Mellon el I'ambassadear Claudel
WAStHINGTON-Le pavement
par la France de 400.000.000 de
dette pour les stocks de gUerre
mau Elats-Unis, echeant le ler
AoAt, a ete remi en raison
de la ratification par la France
de l accord Mellou-Berenger de
4 milliards 925.000.000 de dol-
lars qui I'englobe amsi quo les
autres obligations de guerre, et
don't le pavement est echeloonn
stir une p6riode de 62 ansm.
La remise a 6te laite par un
Change de notes entire le secr6-
taire Mellon et l'ambassadeur
Claudel.Bien que la resolution
du Congres qui autoria ette
action dans le cas de ratfication
par la France de l'accord g6ne-
ral des dettes,manque dest gna|
lures necessaires pour lIi dn-
ner force de loiladministration
a estimd quo son adoption par
le S6nat et la Chambre pea
avant les vacancies d'6t6 donnait
implement lautorit4 moral n6
cessaire pour eon ex6cothrob-
jet.
La remiase a td6 laitq tqu'au
ler mai I'an proehad, jet A
approbation onu u rejet de Isp
cord g ral par le Cona t.
tiant r tention que le =CIngr
soe r6unit bient6t, le secr6taire
Mellon dit A I'anbasmaduer qull
s'attendait ih eque I accord ae-
ra pris eon consideration pro.
chainement v.


Mr et Mme Christian Cleuds
ont le plaisir d'annoncer A leas
amis la naissance amrvedue dh-
manche 11 aodt cOurant, A I
heures du martin de leur file:
PAulstgs. *


Wa *


U es 3 ltm.I,~


WASHINGTON-- M. John W.
Garrett, banquier A Baltimore, a
dit on, et choisi par le pr6si-
dent Hoover comme ambassa-
deur en Italic, pour acceder A
M. Henry P. Fletcher qui de-
cide de se retire do service di-
plomalique.
Le porm de M. Garrett a 0t.
sonumis au gouvernement ita-
lien, et i'on rapport que celui-
ci I'aurait accept comme per
sona grata.
L'ambassadeur Fletcher a !'in-
tentian de quitter son poste le
m o i s prochain, rentrant aux
Etats.Uois, et l'on s'attend a cte
que M. Garrett aille A Rome a
cette 6poque.
Avec laacien vice-president
Dawes representant les Etats-
Unis A Londres et le s6nateur
Walter E. Edge A Paris, seule-
in*nt deux autres poses imupor-
tants en Europe restent A rem
plir. ceux de Berlin et de Ma-
drid.
lon s'attend A voir choisir
0ient6t les ambassadeurs en Al-
temagne, en Espagne, au P'rou,
du Chili et au Japon. De nom-
breux nouveaux minimstres dot-
vent Ore nommes, tandis qu'un
certain nombre seront d6places.
M. Uwight F. Davis, gou-
verneur general des Philippines,
a recommend, come u n e
inesure financiere saine le re-
tra t des titres emis pour le dd-
veloppement du port de Ma-
nille au moyen de surplus accu4
iule par le tr6sor philippin en
1928. Les obligations, cmises en
1920, totalisent 6 millions de
dollars.
- M. Aallan Hoover, le fils
du president, est malade A la
Maison Blanche. 11 soufire d'un
leger desordre intestinal.
Viitoeure britannlques
en Anm6xrque
LONDRES Non seulement
le premier ministry, M. Ramsay
Mac Donald, mais epalement J.
H. Thomas, lord do sceau prive
et ministry du travail dans le
cabinet travailliate, et d'autres
hommes publics britanniques
out A'intentiou de visiter I'Amd-
rique. M. Thomas, avec sa fem-
me et sa file, s'embarque ita board
du ( Duchess ot Atholl a pour
le Canada le 9 aotit.
M. Winston Churchill et L. C.
M. S. Amery qui turent respec-
livement cnaucelier de I'Echi-
quier et secretaire pour les do-
tinlions dans le cabinet conser-
vateur, parteut ensemble poir
le Canada a board de l'Empress
oft' Australias, partant de Son-
thlampton pour Qu6bec.


so d ar..A ols pbi Meg
PILIILES ORIENTALIS
lea mcii.. i temillopna dberw.
miac,,, t~oiItua b~dn
effacent Ites WIE:. eemuin
I' es skdcnnei't anbaf Ijs
5--:! i nx oonpuhat.
luoufaIlsaoes poor
ILI1>1 3? ints.f


* 11 -


JE. AE I A;..


cbnipr~uent'iaPie~o


'I ib:


Foudre sans augmentationdd


EuqLeioueW E


Agents Gnrau


'h i.:)1


_ __ ~,,, _-1---4--~-


- m ..


Le Pape va b6atifier 252 martyrs.
Une d6epche du correspon-
dant de la horning Post A Ro-
me announce que, dans le cou-
rant de I'ann6e, le Pape ajou-
tera 252 noms anglais A la listed
des saints, en bdatiflant leas mar-
tyrs mortar pour la foi catholi-
quo en Angleterre, depuis le
regne du rot rtenry VIII usqu'A
celmu de Charles ler.
La ceremonie aura lieu A roc-
casion des t6tes du centenaire
de la loi d'6mancipation des ca-
tholiques.


- - --


T"04
oOmpi


LE MATIN 14Aott 191


'I
I.



'I,
r

ata'


'.~., I



! ~
a,









:1,
it






I,,


Toutes les Polices


[. rr ~c-r `.I I-' ?";1


- .--~L------~--r- --


'o.. - .-.- -


I Greve de
.. .--r.. -.
Manchester,

La FrnMee,I'Allelageeta lIga
I tes n I. I l

SM N ESTERI.-'. Cadait le
I 74aoeo trouiAmie Jord'ar-
rAt des flatuores de cotton do
Lapeaskir'e eao le hioes'd'tn
accord immediat'lsont pins-minn
ces que iamais,
Cependant, one -partiq d.la
press biitaaniqe tait entendre
an cri d'a arme sur les graves
pertes de l'industrie nationaes
du lait de I'arrt 'des metiers,
arrAt ayant pour consequence
de p ormettre aux pays rivaux
de darner le pion a 1 idustrie
rationale.
L'Allemagne, ;a France et le
Japon sont repr6sent6 come
couvant lea occasions actuelles.
Le a Daily Mail declare que
le nord de la France va cueillir
une mission dore soU's orine
d'ordres qui .ordinaireuent al-
laient au Lancashire et somn
maiumenant not-,I par Lille,Rou-
baix et Tourcouig. Dapr6s le
journal, les usines trangaises de
i*xhile travaillent A plein rende-
meat.
ute Daily Mails montre aussi
que l'Allemagne fore des profits
aurx dpens de 'Angleterre si la
greve se prolonged, et dit que la
ologne escompte aussi de gros
b6n6fices.


Leo tAches du solell
et l-e oerage
PASADENA- Le Dr Seth B.
Nichol4on, de l'Observatolre du
Mont Wilson, d4i quuoe tAche
gigateo.%,ue a 6 t 6 d6eouverte
pres deo Iequateur da oeil; La
4ache, dcrite come ayant 80
ltos l'intensimt magn tique des
tiches ordinaires, a aSamz d
puissance, dit Is Dr Nicholson,
pour cause de raves orages
magn6tqaesoa ars. terre.
Le savant diu que la tAche a
33.000 mit. de lpaneur.20.000
mules do largeuar, at use inten-
aste de 1.000 gauas, one united
par laquelle les physiiens me
surent I energies magnetique. Le
champ maguetique de la terte a
uue intensite d'une demie gaus-
se.
A De Dr, Nicholson dit que la
tAche atlecterait de nouveau la
terre le 14 aott *t qu'une s6rie
d urage:, mdguetiqdes pourraiuet
so produiro alors.


CEB 01so
,Le Comte d elm4
L'Hemae asiS'Trls


Seer6talirerle 4'ltat d
Sur le rapport dt
saire du Gouv
le Tribunal de U1
de Port-ad-Prince
22 Juillet 1929 No*
vertu de laricl e
du 22 Aot 1907 s
nalit6, le Secr6talr
la Justice advise I
la d ime Marie'
Louise Risia tinil
du sieur Jeand Jo
Peloux, francais,
avait acqpis la
1'effet de sot
re"d de recouvret
d'haltionre, a fit
1929 conform'i6
de la dite loi auP
Tribunal de 16re'
ce resort lieu de
la declaration q4deI
A' sa nationality
qu'elle repreikd sot
quality d'haltiennd.
Port.-au.Prince, le,


UM-AM










r Feied io.z *.,

Mr Federico VgI .l
come onU lN t, i
sidcat de fa Rl bli
m.caine, a s6, rt6
[a Prisidence parlo1
counts, aun course d
ijAre reunion tenue
le los Caballeros.
Nous rappelonsqt
lions A la Pr6iden
lieu en 930 et que le
Vasquez seraa prse
vean" pa sont pmrfi,
d'ailleurs actueellemexf
jorit an S6hht et 11
bre.

a s aa ,


- e*


88


I I




w29 PAGr- ?



L'ENDIIRIANCE


DES


S T DUE a la CONSTRUCTION
ROBUSI'E de la CARCASSE,
FORTE, FABRIQUEE par une'
MAIN de MAITRHE c( II-ABILETE
de GOODRICHI dans la CONSTRUC-
TION, qui s'EST DEVT.'LOPPEE Rfl-
iGLIEiREMENT depuis le PREMIER
CAOUTCHOUC GOODRICH CORD,
FABRIQUE en AMERIQUE, il y a 35
ANS de CELA.


CE SONT les RAISONS POUR LESQUELLES LES


-- "S .. -"S .7,


Lv

*1 -






I i 'm t

I. S. .







Ef veul, e cb;ez
Ad .
l '* .
| +Ha tnan Ml


|. Etenle de


DURENT ET SONT
INSURPASSABLES


Port-au-Prince


2379


Phone


Cap-Haitien


393


Xbel LALBOIX, Gonaives
Req. ORIOL. JAcuicl
LisP'rUAINL..Port de N'J-%
F M ALEBRAXIIE, Avse & Vest'u


- .*S; Vs-
" **'.1


It
4 5*
t.


D


- -- -- - __





__ --


- Ls MAWIK 14 AjuAt29


J bQ(z voli'e peaL1

radleuseinent Ifraiche


~ I tonrtecIr% points noir!, et les
.Itflict 114 delSit a peaii
hilei telice ieroiu


N'usu'z Pas du traitemrut cl-
de'55us avec les savons ordi-
nuares.Nv crovez pas qneto us
les savons 'erts soul fa.its
d'uede palme et d'olawes.
Pour votre gouver e, oy
M le savon Patmoiv'eque vuos

]Faire 11 )II Inco:iI ta bcauljnoire le mrot Palmoiive en
C41a no 1ait vas naltre -In ietre tdort.es,Veiiveloppc 'erte
e,let.I cachet rouge, on dos du
parquet avec le mot Pa/mo-
Sous l.tiieerdii rouge liv dessus. Le savon Palmo-
bit ivecnrlIn duceu delive ii'est jamais 'vPndu o
In poudre vem's dounera l'ap. ecp~ ln
*peirenve duvit* hellepean.Pour pa-
conserver evite pea twi e Le scunl secret du savon Pl
late unjou;'s selon les r&_ in10b't est dans sa qualit-
Jgle universel-lernnt recoin- ewcltsive: et ii est le seul se-
mandites. uret de beaule mondiale bocn
(Thaque sn Irnai evo;r nijarchi-.
I etItre auIII, ;IaI-ssez-vuus 11 Colgate lPALMOLIVE. Pe-t
figure ut le tou avec la mousse Co Chiicago U. 'N. A.
du ,41voii P'al itolive. Sei'vez e I ~sVOII Pa 11ltuive lWes.
Vous de vos detix inins.lefs fiuais vend'u non envelope
Ihuiles de pa Ituetd dolives de-
rfoh1-9SV HI1C41,: !issvit Conl)in
tnf lubrifbniaisur (a fine 1le\-
ture dela vi, eoi. Elle parvien-
Ineint6 a lt'NrItic pc13 0, et rs -
nouwellouii [assise secondai re.
Elles pj6ntrv;t il -ats lc4 porti t Iepr~sentants our Haiti
Vi autpa rava ittdAzieiit aptt 11 J.1.I). MAXWF elt (
asencomnbrer ($ d i assi~er1) 1 1619, Rue 1R6publicaine -
I1Aiskcr~tioi. [Iles Jp~i-6vienneiii (Graind'Rue)




&idc(,p~sojrei pottr atitomobtile



., 1),: ...... I If -


-*--r-~-c-.. _1


I


AVIS
L~e (hnion (t sinita Miria)),
I-lsea pStera )ISanto-miuor lgo,
Ic~ 22 du courant.
L~es passagers peuvent s'ins-
cri;'e a l'lleiteI te-tranee.
Con tort St~nrOt.


MOlIINS IIATTFANOG(A DE 6 ET 10

S Cliovu.ux IbIrce et i traction animale


les plus solides des

petits lloulils



Prix Ires raisonna-

bles.
MOTEURS Me COMIICK lDEERING
a l'hnile de 1/2 -- 3 et 10 chevanx torce.


Construction robust donnant

de plus satisfaisant.


service


'PRIX TRIES RAISIN

SONNABLES.

Pieces de rechanqe.

pour moulins et

moteurs.


S'Adressez a la maison

EDOLARD MEVS

S.Q .1727,. Rue du Quai : Port-au-Prince
Plus d'une centaine deji travaillant en Haiti et donned enti re tmusaction.


.~j. ~pfiY~ -. ~ ~'


7,77-77 ,


(~onse


I


4.

*1
.4,
.4

p





.J.


--i ~ .~C ~i:S~Y L---


.,,4


-


qmm


. . . i---- I- n- --


S"Mmw


1


---------


a


-~I__


r-


? Maral

Chenel
r MAAlT H('fENET avise -le


jamilles qu'il recoit des ionters
nes et des externe.s fisqu'en
philosophies inclhsivement.
1 promet de bien surveiller
dans leurs etudes les eleves
qui lui seront confi#s et de les
entourer de tous les soins pos
sibles.
L'Inslitution donne 'n outre
des course spciaux pendant
les grandes vacances, d partir
(fidu ler aot.
l.'Ecole est situie rue AM. 1
Peu de Chose,'vis-d-vis de rE-
tablissentent des illes de la
Sagesse.
l16phone, 2923


N OUS livrons ie lail
bouilli dans les bu-
reaux en ville. Vous n'avez
qu'a nous dire votre here.
LAITERIE BAILEY
T h6phone, 2183,

M"0* Edmond Craig
Sage-femme des 1tacultes Jr
ha 1tavane et di A e.rique, spe.
cialiste en accouchements pa-
lhologiques.
Emploie un proc6d6 efficace
dans tomues les maladies de la
femme. Hemorragies.-Fieurs
blanches. Deviation de la
matrice;-de passage en cette
ville oflre ses services lau pu-
blic.- Visite 4 domicile oun
In Grand'Rue, ancienne mai-
son Camenau, en tace du No
982.


11(irl -olq- I 'I'li've. ( 11,1111)


,;o I -,.''N.(" I.;l 11,11" 111-


d "d4b*




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs