Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04234
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 7/30/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04234

Full Text
' 4


I.
''A
V


eCJment aor

R5, UBl AMKRCAINE 13U,
TRUrPHoNE NO 2242

~' AMMERJU W V57


'4. -'nIp' 4'


41


P.; + .'++
* ,e, ++ + +
' ?;H


MARDI 30 JUUILIT lU


i A laquelle est sou-
touted action politique
et srieuse.
element nB regihe do
d'ordre t 4e fl ,
Ita n sortir une od. l
r6pondant aux aspira-
tions de tous. *
Le President Bomro, l e
posant loyalem entiipr
gramme de son Godv.'
meant et en d6fltmimnt dol.:1
ment le caracitre tra2lto*
de nos rapport av le IdEtlai
Unis d'Ameriqule, couservera
toujours le merite el 'bonntur
d'avoir eclaire tle -hto
isitantes, d' avoir libe6 leit
n.sciencea d es exc,' dun
:ltionaliame outrancier et
asvoir realise sans contrainte
pais par la libre adhft i*n de
tions ses members a bele 0or-
.-anisation politioue anui r6-


de Cigarettes

GEBARA & CO


loyale da Tratte ae 1915 con-
cluentre la R6publique
d'Halti et lea Etats-Unis d'A-

otaWet (e4 I r de con.
. i il6 l ente pas tr
d inol pM ltes tnements
.Iad soultnater )r sarer a
I'anarchie et de garantir dans
I'aenir ldpeWdance na-
_P Ctro lasoealitioo defs


Les Cigarettes

" Dessalinienne


*Colon

t Republicaine*

P orl-adti-rin cienn e


GrAce A la finesse de leur ar6mf loot les delices des
vrais amateurs.


parti Natioiwl ete. s! m as- P
II Mtait bon de'.srf de wer .ine ae. II
politique tortueuse qui con- Le President Borno n'est | |
berve encore la faveur des po- pas't e bntb.p rofesseur
liticiens de opposition. Le d'6e I eiuiQdu .du- l J UU I
I resident Boroo a voulu rom- cateur politique. Son parti est
re avec cet h tu pA "wptU U ur-
atible avec rceuvre e r- einet ilmrIL ses ides di-
ainte sinc6tX0t 'ii sp j
C.tte d&iuio a u f r si1kAai s s tronve- l
prophylae puque i MM a -m mme dass !1./
otre' vlepoum........ con cre pa.
rait etre sounise continuelle- po1 r avoir la fatuit de croire
met an hard des e towtes le mmUores que d "
i.on.s iDd[ iditllo, q1e:5Ia to l'ti d part annees e Su
ment a audacieus d 01- 'nt nfaflUNIbs. J namfiot l)
cri 8. n e nIsax-progreaistes 0ont lea \d rv al
Le part National-Progrs- premiers A reconnattr. qu'- pas Ue r va,
siste ne r6pond pas eule" 6tant homes is peuvent etre -...--
ment A un bwaoin d4e rgime touches par I'errear. Mais ce
d6mocratique tel qu, ar or- qulls reveilq n ava.t Il p constiaations, ont ar
ganisa nofle Constitution, il tout c'es tl1A4i.0hte rdt* r, lordre de Tchbk
estaussi ch to or d'ducation ioc6rit li sous l'inculpation d'espion.
ealitiq. .-n 16me t 'du "r- i o m i nc=s1 .ag e.t de men6es subversi
politique, un anl6metear- compivyea contre la stret6 de I Etat
/, in lacteur deo cotinuit6. servir el W i[ -____l_ _de _t
Vouloir le bien public e t6rdtsa lqaq, eat la d0- I* _.ae aA.-- .
suffit pas, il faut svoir- en termmatUgq d. +e fare au- Pare*.n s lbaurealu
quoi ce bien consisted. cune concession aux 16nments No. avons r u avec plai
Le part National-Progres- de d46aAgation social. I er mavam S nec pbu-
S-- ... reaux, la visit de noIre ami
S et collaborthnrteur xlfred Ne-


Le 10 Juillt A 3 hedres deo
Iaprks-midl,dans leburea da
Ministre des Affires trs -
g9re, an quald'Ornay, 5-
gnature, out 6t1 appageAO. A
as d'un trait d'arLitrage o
d'amiti6 etre lI'sapx Ne-
France. eux qu! oTM coMt-
bh e a creer ce nouvea lien
entire ces dezx nations amie
aont M. Briand, lnspiUmraleur
du systme, do Locrmo M tMN.
SQuibooes de Laon, ambua-
erde Sae M ate t Boida-,
paoI e i PaiC. et eaxmt
qu est tchq o
Puer le *1A6M qli M










16 deo NaIso ,


...r Votr Eucellencie
la ion prof6ode que
'e'pres Aqi a conclusion de
actrf quios 'in ieat desi
sCetre-ta d DeSx afrSUo


mours, Ministre d'Halti A Pa-
ris eo permis.
'Notreami eat en parrfite
mmntE hoes hi a l as un
Meble sejour p1
dM*Are M. Carmilus W -
tOe, Viresteur des a=

Usae 40tMe is Cleael Remaen
leColoelNemotrs,dont towre
la coplonie lei eat fire, a nr9
.o cle mos denier A a m.
.-& mie de Versaitles dont --
*mmbre one vibrant.e t'
quente contereoce d'un t
Snd Int6ret historique sr


E!AU SUFPI7

Bair(ancourt,

* -"Aus de 50

iprematie, n'a

I l


LA vaEO -JJI
fwwdoperil Nei- Wslpat d 'A K %*m
dobalwe i do tilts dftA tsc.iid it ~on


L'affaire

des Orangers
Dans notre derniere edition.
nous avons annonce que I'on
availt trouv6 aux Orangers, see
tion relevant de Ia cirronscrip
tion de la Crnix-des-Bouquels,.
le cadavre d'une femmequi aval,
el .tasessinke Grace A l activity]
du jugp. de psix quatre de ses
infants suir lesqaels se portlrent
die's soupcons ont eMl arrEt s et
m s aux ordres de la jusi,-..
Mats lea vrais coupables sont en
faitp. On a 1'espoir de les ap-
prhender. .
Nut"dotite qu'avec la vigilan-
ce Lien connue du lieutenant
S'lermont et espoir se realise
an plus t6t. ce qui serait tant
mieux et permetlrail A la Justi-
ce de taire le jour sur cette mys
terieuse attire et den ounir les
vrais coupables, conlormement
A la loi.


d El


t l



Grace

mal' et
O-
Success

Depc
20E, Rue

L (

LELDC


lw


t
>
I
]

*


itd'Lezemas

a la pommade 4Cur-

au depuratif urmal/

garanti.

t au Pelil Bazar
4d .Froats-Fort et A Petit Goave,
", XJMA PTTIT


AI4v


,.,


m ADO.
)RADO


LVItILI .5..IN


LELDORADO
V -r ster le. -neux Cocktail
. .ii Ca tanne
'i*4 liIax II mitable Vermouth,
Vorpoff
aetseas esdames. venezs gouter
la DItllMe Cr+me A la Glace
de Tido,
E lo'docaest rEldorado.
SLa plus IS Terase des AnIlles.
Cbola.mpdlr Pboe 23
Hhlards.
Fred. GAIRAUD Manager.
Sans Sccarsales.


f III


Ca mbrioiaqe
Sanmedi derter, dans la nuit, I Ins-
titution St-Louis de Gonzague rece-
vait la visite d6spgreable des cam-
briolean qui emporterent deux ma I-
lee des Fmres de I'Etablissement.
L. lendemain matin, dimanche,
ces deux iralles ont 616 rtrouvwes.
naturell ment vides, dans la court
dmw lmaise : la rue des Casernes
ou .ft1 sRobin.
La police avertie se rendit stir les
IUeax et en fit les constatations usuel -
les. Ls inalles furent reprises par
leurs proprictaires.
Nous souhaitons que la Police pa'r-
vienne A poser In main sur ces audn-
cieux filous qui ne sauraient Mtre trop
sve6rement punis.

Barete

de monnaie
Depuis quelques jours, come oni
a do le remarquer, il ya dans le com-
meTce une raretc de' monnaie divi-
sionnaire. Ce sont les cotmmercants
qui font le petit detail, qui en sout'-
frent le pids. ('es, 41q notre com-
merce, une anamolig q11 di iratrah
A Ina rcotte 1 toe 1I* cwr resque
touted lea pieces de monnasi, commit
chaque anne d' aillcturs, sont inolbi-
iiscs pour l'achat des detn'rtes.


Iquo, I


t


La Ime..,.. vit$ m Me*th.
u'evur avee plas de kfore, el ii ad
ct-4ft SiuW modIt esi .leer
bu'leer cMA maturel. to at
lea ot e iqe poor rp :4.1 To


... a vu un lapin formidable
qu'une petite femme vainement
attendue a po6 ~ I homme le
plus patient qgi solt. II tait
commod6ment annvM A I'an
des poteaux du MarchO Vallihre
et attendait. II avit lair cer-
tain de son allaire car son vi.
sage ne mamnfes'ait aucune in-
quuitude et il n'avait pas de cme
gestes qui dissent I'nervement.
Mais il comptail sans la d6veine.
Sept heures sonnrent et ells
n'arriva pas. Son came s'att6*
nua. A sept heures et demie il
laissa sa place et commenva &
fair les cents pas. Lorsque lea
huit coups de huit heures tin*
1trent A I'horl)ge d'A c6t il vit
(It fIond (Is (uchres s'avancer
une femine. II laissa sa place et
s'avant-a vers elle. Malheureu-
sement ce n'6tait pas celle qu'il
attendait. II recommenva alors
A attendre. L'nervement flt son
apparition, sons les formes ha-
bituelles, ongles ronges, cha-
peau qu'on enlv, de sa ttte
pour s',venter... Elle ne venail
pas. A huit heures et demie,
elle n'Mlait pas encore venue. A
neuf heures. nmi plus. C'est
NOTRE (EIl. al rs qui se fatigue
d'attendre et fern a ses pau-
piares sur l'homnw qui, espe-
rant encore, ne se dkcida pas A
quitter la place (,i semblail pas-
ser, de temps 'n lemps, dans
I'ombre, le pin, joli et le plus
spiritual des lapins.

a... vu dimanche soir, sur la
Place Ind6pendance ou P6tion,
dans le petit jardin oj reposent
lies restes des deux foniateurs
de I'Indipendancc, des femmes
de vie douteuse qui riaient et
causaient, sans souci de trou-
bler le sommeil des deux heros
qu'une main pieuse a reunis
dons la mort, come il le fua
rent A I'6poque ou ils fond6rent
la patrie. L feux 6lectriqu4s
dvs ampoules laileuses 6clai-
r: -nt la sc0ne t les gens s6r;eu
(iL, passaicr '.aient offusques
3e voir qt-. ians respect, des
te ,n es pu.-ce;,' aller pinsi of-
fenwer la to.nbc commune des
heros de I'lndependance.
...verrait avec satisfaction la
Police mettre des agents aux
environs pour empicher que so
renouvellent tels faits pas
tries graves en eux-memes, mais
qui sont capable de diminuer
la v6ikralion que nous devons
porter A ceux qui nous legue-
rent une Patrie...
*
a vu le geste energique
d'un personnage official qul
chassait dimanche soir des trot-
toirs du Champ de Mars leI
marchands de encombraient le passage des
promeneurs. Ces marchands
circulent avec des petits lam-
pions A kdrozine qui vraiment
d6parent, cerlains soirs de con-
ctrt, la grAce parfumee de la
place.
... verrait avec jole la Gen-
darmerie confer A quelque gen-
darme le soin de chaser dU
Champ de Mars ces marchands
qul, d'ailleurs font trop de b WI
oa tur assigner oe ptocs.
des trottoirs, et loin ast I;-
Kiomqu.. Cala pour Is *n-|i
satisftion et des promo e
piped et des promeneurs am el
lture, car ces marchands traver-
sent aussi les alleys, entravant
le passage des autos qui fota
paois ds efforts haq
pour eviter an accident. '
*'"
... a vu. hier ;ir.sBr l!
.re P6lion-V~ll as groapoe
euones gens en balade. Il
contrairement ass atrisMell
ai n cocktail-baLt la
I gea qui n'en awint ,a.'e ,
ourarent, an crpuscale, bM.
idonilles .. Port**fPrince, ,
I rear dEception soe dauilauaa
|musique qul soontail di M*a


oJour u an Mmooset6 e. w6vfoe marque
& xo m~nvam i. -usn prit, 5*t ot s coe rre ce.

doi,' eredojll' aato de"Ruem Danth
w PO M. ~E~propri~falr.


Ilr _


I __------ -- ---- ----- ----------- --- ---------;- --I---- ---- T-'


1- -


-ml


r


---


a


i~ aaz ~CiZIPl.rr4t ic.-


MO


..


0





LE MATIN'-O 30 Juillet 1929


477


N'OUBLIEZ PAS QUE:




La Batterie


"So vend Inaloft sut :O-r 4.80 charged
A 13 Ple~'
Vs csur toeeshsVai"
Est iipla lu OW M, Ba j Orqu6.


Nousvous accordons Or 0,0 pour votre vieile Batterie


** JL'taronautique
:., Aaux Etcate-Unis
E.' \vrt des dispositions a-
do,'i i,- par le Congr6s 710 a6-
ropl. ns viendtont s'ajouter du-
"*. Iran' ['429 aux forces aeriennes
de a i m' e et de la marine am6-
ritiutcs. Le total des d6penses
(' 1' a(Ironautique sera de six
inil; 'nis de liv i.s sterling. 410
LL i a zei s seiout atlectes A Par
in *., .00 ) la muirine.
t" progratiiin de I'aeronau-
: 1' ti .- (voit 120) nouveaux a-
Svionis ,.tlints ai I'entruanement,
80 :.k (llatcs d "' app):; e:il d'o)val ion,8 hydra-
S vio,, 137 avioun de biombarde-
men. ei 15 avions de transport.
S le manriaine refuWk en Turquie
anu illelltr6
SL' i.;)Lverneiment turc a or-
dointic que, dans I'avenir, les
S' auto. ).titlns de marriage soient
S relii' s tous c(dx qua ne pour-
rait itiontrer un certilicatsi-
gnue tis inspect,*urs ofliciels et
S piou'v;iitt qu'lls cn9inaissent les
nouvwc;ux carac'cres de 'alpha-
bet Ca vigueur.
Cu e qui restcnt illettres, -
c'est a i;i que la press torque
app)cfi, les individus qui ne Ir6-
S quen. it pas le. ecoles que Ia
SAIepuIljue vinut d'ouvrir par
S milhis, scrolni punis.
A l,.ntir du ;3! iiai, tout res-
m: soili,'. t ture, lihoinme ou teen-
me, tt 16 A -15 a-ns, non deten-
teur d Li11 certilicat attestant qu'-
i t co n iil'alpli.il)e actuel, sera
rapp dune lourde amende.
S Que ill'i,' s la ville dl oende
la plus saluree d'alesl ?
(o pourrait presque repondre
Wasaiigton, m.ilgie toules les
rigucums nouvelivs de la loi de
4- prohibition.
St Si en croit, en eflet, les
,'.I ouiAux aminciains eux-m6-
m rnes, d.ans cette capital peuplde
de scnaleurs, (di ministres, de
dipluinates et d'ofliciels de tou-
tes sbrtes, plus de 310 magasias
vendent ouvertement des bois-
A A sons contenant de 4 A 60 pour
,' cent ,, .ilcool, en se conlentant
S d'allubler les liqueurs de laux
Snoms qui ne trompent person-
ne.
). Vans les h6tels, il y a quel-
quts pitlces reservees ou I'on
.' accu iule les boi-sons fortes. II
sulfit client d'avoir soif at
de pouvoir payer-.
Car il en conte de 7 A 10 dol-
[ ars, soit de 175 A 250 francs
pour obtenir un dgmi-litre de
whisky de quality mediocre.
Et tI nombre des amateurs n's
jamais ete aussi grand, paratt-

La i enter de boissens aleeelis6ef el
I les lransalauliquies amBricais
On mande de New-York que
le 1herald Tribune announce que
aIs vcitl de boissons alcoaohlses
ast retablie oficiellement A board
qi' s trausports du service Iran-
i mlanlique.
S Depuis 1923, lea dix paquo-
S ols appartenant au gouverne-
Bent tItaient soumis amu regime
s wec, mais le vice-president do la
nouv.,lle, ligne, qui a acquis ces
paquets, a declare qu A board
Sa Leviathan ,. qui a quitt6
l. ew \oik, ia vente decesb,,is-.
sons ditt autorise one los pas.
I S6e la zone de 12 mules.
Lt decision de la cour 'upr-
Sme ,s Eltats Unis aulorise les
^ paqueots amnricaina a embar. -
que Jans les ports Ctrangers
drts boissons pour ,e voyage de
rutour.
i oo.
$:


Charge: Or 1,50 diar




Haitialn Motors S.A.


I


Dfsastre em Tarquie
ANGORA- A la suite d'ebou-
lements et d'inondations dans
la region de la mer Noire, on
compete plus de 216 maisons de-
truites, 199 morts et 50 blesses.
On ignore le sort des villages.
Les eboulements continent.
Rapprochement angle-sovittique
LONDRES La Grande ,rit-
tagne a invite le gouvernehaeni
sovielique A envoyer A Londre-
un representant pour dispuiet
dVeLc les autoriles britanniques
la reprise des relations diplo
inatiques et cominerciales. La
rupture de ces relations repon-
te A 1927.
Etlrevue de Ia reine larie
et do prince Carol
BUCAREST, Roumanie -Oi,
dilt ci que la reine Marie at o
Ails, l'eIx-prince tarol,ont eu unt
euirevue a Klagenfult A la flu
de la semaine pour dew raisonu
purement privees. La princess
rHelne qui avail accompagne la
reome A Bled, Yougoslavie, n'as
p.s rencontre son ancient epoux
La princesse Helene eat at-
tndue A Sinaia tandis que la
reile Marie et so fille la prn-
ces-e iheana seront A Bu cie,
pour assister au service qui au-
ra lieu au tombeaudu roi Ferdi-
nand pour le deuxieme anniver
saire de sa mort.
Le pance Carol a sit deraen.
tir ju'll ait eu jamais connais-
sance du recent essai du coup
de force lasciste on qu l sit en-
tretenu des relations avec les
conjures. Ou se souvient qu'il
availt tt question en Roumanie
d'un complot ourdi par le ptia-
ce Carol et quelques militaires
pour renverser le gouvernemin.
,Vluniu. :


Bulletin Officiel des Dlparlemens
de I'Agriculture el d o Travail
Nous avoas reVu avec plaibir
le fasoicule do mois de juin du
Bulletin Otficiel des Departe
iments de I'Agriculture et du Trp
vail. 11 content un arr6td Iret,
important d6clarant d'utilit6 pu-
bliqje lee travaux qu'entrepread
le Sei vice Technique d'Agricul.-
ture, I'Expos6 de la situation de
celte annae do Departement do
I'Agriculture, des articles str le
cacao, la mouche m6diterra
unenne, etc,ec., toutes matidres
qu'on lira avec un grand int6-
r6t.
Nous remercions du tr6s grap
cieux envoi.


La daul4mnm
des danseurs
Le couple de dansenrs qui a
faith samedi soir A Phrisiana one
exhibition do danose classiques,
moderns et acrobatiques, out
d.cid, devant il o beau msno
qails out obtau. e doa m


None navonso pes besoin de
baire do r6clame por M. Hhbn
et Mme de NoL out con
quis la loule samedi. Ceux qui
*ont sorts de cotte sore en
parent avec taot d'enlbousias
me que cet enthoualesme ls
tont commaniqu6 asx autres, i
do tell sor.e que mercredi soir,
nous avons la certitude quo la
salle do Parisiana d6borders
d'une touale ausi compaMst qiu.
choaste.


Le roi George

opere
Demx les oat lW em partile
enlev&-s
LONDRES- Le roi George V
a subi, usne nouvelle operation,
ayant pour but de drainer un
Fetit abcus dans le c6ta droit de
la poitrnne.
L'operation, qui a parlaite-
ment raussi, a Wti pritiqure au
palais de Buckingham, en pre-
sence de sept m6decins.Le prin-
ce de Galles Atait venu au palais
afln de se porter immediate-
ment au chevet de son pdre, au
cas ou une aggravation se pro-
duirait.
Aprs r'oparation, les mdde-
cms ont public le bulletin sui-
vant :
a Sa Majest6, le roi, a subi unt
op6ration.Deux c6tes ont tA en
prtie enlevees afln de permeltre
It dralnage,sur une surface d'un
ponce et demi de c6tA.L'6tat de
Sa Majesl6 est satisfaisant.Sign#:
Sir Stanley Hewett; sir Hugh
ltigby, professeur Trotter, sir
francis Shipway, lord Dawbon
ol Penn .


i.Hoever ate se servira pas deyacht
prsidealiel
On made de Washington quo
le May Flower, yacht prsiden-
tiel depuis 30 ans, va etre ven-
du aux encheres. Ainsi en a dt.
cide le department de la Mari-
ne, A la site de la decision de
A. Hoover de ne pas se servir
d'un bateau coitant anu finan
ces ambricaines 7.500 000 trancs
par an.
Le Alay Flower fut achet6 par
le gouvernement des Etals-Unis
lorsqu'll etait gr66 en brick-goe-
lette. Construit en 186)6 dans les
chantiers de la Clyde, il servii
de navire auxiliaire durant la
guerre hispano-am6ricaine, a
a issue de laquelle il lut trans-
lorm6 en yacht t de plaisance e,
inis A Ia disposition du chef de
I'Etat.Cinq presidents successits
l'ont utilise pour leurs oroisie
.res: MM. Roosevelt, Taft, Wil-
son, Harding, Coolidge.
Le gih6ral Prime de Rivera
interdit les raids a6rim
MADRID Le gouvernement
a annonc6 quo le general Pri-
mo de Rivera n'autoraserait an-
cun raid aerien soit transatlan.
tique, soit europien entrepris
par des aviateurs espagnols du-
rant les 8 on 9 prochains mois.
Cette decision empeche le
tour d'Europe projet6 par le ca-
pitaine Jimenez et le capilaine
Iglesias qui r6ecmment oat ac-
compli un vol semblable an
Am6rique do Sd prs a e vok
traverse rAa tiLq--0-. No
Urra avoir lpent to ramid
fransa tique do mefdatt
Franco.
Lea avianers am*keiaie ae Italle
SAN ROSSORS Les avis.
tours amtricains Yancey et Wil.
liams ont era reus par le roil
Victor Emmanuel, qui les a re
tenus a dejeuner. Le asoverain
les a Idlici'ts doe lurs exploits.
Apr6s le dejeuner, it leur a con-
l6er les insignes do grands ofi.
ciers de l'Ordre de la Couronne U
d'Italie.


ge avec-acide: Or 3,00

Port-au-Prince (


2379


Insurance Co


Une des plus fortes COMPAGNIES


CANADIENNES d'ASSURANCE


.. Agents Generaux


I-. Edouar tAyer (Ie ,. Jele et expire dans la soir6e A si J 8
Lahelsde deoieeapode mcateas here et demie.
OAmanche matin, A 10 heures, Se toundrailles ont eu lien r
A Delma, une altercation s'61eva hier aprds-midi.
eiture M. Edouard M6tayer et A plus tard d'autres details P a ii a,,g
M. Jules Lahens, ilis de Madame sur I'affaire. CE SOIR
ne aftaire dc cabrit. La discus- Uo81r INA DU TROP
sion s'envenima A ce point que avc Josephi'e Ba
M. 4elayer tonVant sur M. La- Entrte: 2, 3, 4
heas lui donna deux coups de l lDEMAIN SOIR
coateau dans la region daicur. LES DANSURSi AllN E
ichomond Jacques, Couseal- | Dans lours danses Acre
ler d lieu, mt ji justie au D I et Modernes.
courant du tait et celie-ci appre DMAIN SOIR. [ s S,, beaux dan
heads .vi. Metayer. Le .te de ea te Criste on Ha
La vacime tut transporl6e sur Ire *Poque. Entrse 3 4 et 5 goi
une planche A ltHpital.LA il fut L'Hame ati Trois lque tr 4 e g
oper6. Mais i ne surv6cut pas ler episode
aux coups qui lui tureut ports 0.50. O n V(
On8 rOuv(


momIeq Mf,~. En.PuI
3~uumuL muiMm tisMau


coumpresanwt anmt Aoc
Foudre sans Iumnaind a


Euuqznentabn d ail
: > *, jA


Ii









* I,
*1
2,


NOUVELLES DE LETRANGER


~- IIIILLI CC*-**C~----rCI--


1 - -~


I .~ _. 1..11 _


---- --


- --~- __


--- L ~---


t~ Ir -- -


PAGE-23


1


J~





14 ATIM-: ~p Juaot lox


PAGE-3


yaWE Y


B matin Ir ie S/St Cr

5 qui arr~t dtNoW=Yoi
ratrets do Paria, Son Ex.
IS Monsdeur I. C Id
a, Ministre dHalft A
D leret MadamsNano
ticat lea esfta
Eat doe pI i

556o6 den tu: to Paris.
roup dfmls tamils
et out pris place deam
pe q u i avett 6'6
r les arrivants 4 bord
,Crlitobal ),
t HsLa i mndre
sdiame Fombran, Moia
Uet Madame ADdrdCbe-
Monsieur leto MUltre
sterieur et Mme L60oce
Madame IAon D6jean,
Ministre de France.
ur et Madame Frry.
armilus Bissalatig Mi.
Clement Maglore, Mat.
a.Flechier Anselme, le
taine Cham, etc., etc. I
s amiq accompagnprent
squ'au Palais de la Prdsi-
ence Madame Louis Botr.
ni 6tait ainsi que le Preial,
ent tout A lejole derevolt'
eurs enfants. '
Nous soubaitons la bleave
is A Mr et Mme Nemours,
Melles Madeleine et Simone
Issno et A M. Henri Bor o.
-S -


~auxde Jambes

E h r~mevpwis. w I'
'Iur6ciouse
UWIALE POUR TOWD
ULCkDLE8
KMlDU DJ AMU
IPOUSIS. DARThM

64 A .lS~ovx ~kl ~mb
ePumud. c ..al..I he I-


Al "moll be 0
so f".*~uI


-*4m Xtimta pau coi
Bnelb"lcain
91, W--o)


lUs mt de bnse pNim e
(ens qui premenmt dai ploir
A l boxe. t ile motmalt enant
ae doeaprerdelmula le dleart de
uerrieT pour Port o Spain.
Maie ils comptaies. e la vi-
ilam de dMa Mac lutoich.En
(fiet, edie eat actuellegent en
Rain deo igner un control qai
Mus vandra an d6but du mola
d'Oat-a moins dets matches
do hooe.Les boxers aoot de v-
leur, at lmooplemme de lear eas,
et ler tores, font totes deux
M Ar a G nrrier. On voit done
mqirde merveilleuse nous
AEt rseruIe per la maois dsa..
Attendo*a.
L Tow Tow*alsm
en p. ea on ftm
L e MatinB
ERi Ville
Yonislear le Directeur,
Je vons demand dedonner
Ia plus larp publicitA A I-in
formation queje vous envoie
so cc oovert, pour dissiper
toote injuste suspicion qui
pourralt m atre per le fait de
article do lr buillet 1929 du
a Nouvelfato a.
Repeimto empent,
Albert A, WIDMAIER
Proprittaire, Bar Terminus.


Commute alte A la note perue
daons les Nouvelliste adu ler
juillet 19D, relative A Ia pro
taustion do tlaStataede VEa -
perour Desalines an Champ
de Mans, le proprit.*i do
Bar Termfooup Mr AlbrA.
Widmaler soumet-pour Iin-
tortuatioode Is ipbIlque.
le rapport molvat de b Bra-
merie Natiouale an s iet do
petit bft fqu iut troo4 eau
,bade t dde la state.C. r.ap
port moatre d'une mniaire
coucloante que l'article du
Nouvelliste o' tait pas bas6
tur des halts.
B RASERIE NATIONAL S.A
Port-au Prince (Haiti)
le 3 juillet 1927
Aux INTaRSS*S,
Nous soussign6s eertifions
que la Bar Terminus,Mr Albert
A. Widnaler, propri6tairen'a
j mais ichete de nous,ni nous
n vons jamalis delivre a son
caf6 de baril de dimension.
hult. Cest la dimension du
harl qui altA employee pour
sla protanation de la Statue de
-Dessalivegs, et en certifiant
come ci dessus nous ddsi
rons 6tablir eon outre que d'a-
pres les faits il est clairemest


impossible quo ce petit baril
soit sorti duo Bar Terminus *
Brasserie Nationale. S.A.
(Sign&) E. M. SPARKS
V. P. & Treas.

A|tx hourem d loltirs
-ou
oUy*ue,lFUe madiO ae
L'ouvrage complete contenant
Ceni dix pages ( 110) a p.ru.
On le trouvesa hes VIFLTEN.
, DECLARATION
J" L*aateur prie les lectears
.de son hlvre, de bien remar-
quer, qu-i est represent6dis
lanctement deux tableaux:
un tableau qui, peint en gris,
laisse entievoir la famille ou
Sla jeunae fille a des ascendants
sur ses parents; elle agit
Spartaut a sa guise:
Uu autre tableau qui, point
Sen vert, montre la famille ou
P'ordre r6gne.
En outre, il nes'agit pas
trkcibsment de la Jeone Fille
atlment qui doit an moins,
se teconnattre dans un joli
encadrement.
Alnsi, un auteur tranalis a
dcrit r6cemment un livre inti-
tul6:


a Parisien ne


Angle des Rues Republicaine et des Miracles

Port-au-Pn.rnce T61eephone, 2006

Le plus fin-Le plus e16aant- Le plus a la mode.


Vous le trouverez en notre diablissenmenI.


otumes en casimir

en Palm-Beach, en

Gabardine, en Blue

Electrique, en soie,

en crashdefil


- ~


,nNolrrpure4


4


j ..-.;
5.*' / .1
,.' ,.-


CHAUSSURES

Marques

Mai shall


Richelieu

Vexcedor

Trianon


pouville

Parisienne

A! *.s


.' Jict. '" J


e14


F *.. --


eke.


A


ni. -
S Ar


1a Jeuns gens d'aiourod'hui
06 i0 d emootre flue la jeu-
se acluelle. u'aime pas la
vu eacliquetcomme les gens
d ride font leurs rtI6ices. Ce
trassis, serit alors hoycottA
per toole Ia P Fnce. Mai, oil
sag't deajeunesa gens de tous
Lauoteur eat de la line de
W 4, qi savent supporter lea
i coNm~ ~de leurs aces.
O 16r de roi en laI
4ywri '-t ce dcdardatioo
qol* n*st pa no alibi invent,
poUr pair quoique ce soit.
C'est la veritA, 1 manee d'un
cour rancd'un home loyal.
L'aoteur.qui n'a aucuu in-
t6r.t a dauber le beau sexe
serait tr6s marri si le public
auqual il s'adresse,sans esprit
de part, devait travestir sea
pensees.
15 juillet 1929.
Clement MATHIELIER

Avis
M'MARAT HENET avise les
lamilles qu'ilrefoit des initer-
nes et des (xtinems jusqu'en
philosophies inclusivenient.
i pomniet de bien surveiller
dans leurs tudes les ;hklves
qui lui seront confies el de les
entourer de tous les soins pos-
sible,
L'Institution donne en ioutre
des course spidai.rx pendant
les grades vacances, a parlir
du ler aoilt.
L'Ecole est situte rue M. d
Peu de Chose, vis-a-vis de rlE-
tablissement des b illes de la
Sagesse.
T6tephone, 2923


La peau ru-

gueuseneces- I

site ce savon


11 agit doucement sur le
pores de tell tfaon qu'l felt
mieux que nettoyer. C'east U
combinaison de savon WW
Ia peau. II di sout tonoteri
de salete et aide la peas A
i ~lre tendre e douce,

L'Exelento
Savon de la peau
1roduit unit mousse Apasle
excellent.
11 adoucil t cnl6ve lesar-*
gositls et loin te le cuir cleW
velu. 11 aide ( otne maintefir
'6tat de la saat6.
En vente chez tous lesdro*
guises. Pour 0.30 centime
iet ilmiCnt, ii est expMdil dil
icception dui prix.
EX EL: N'I u, lMEDICINi
(.O MPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents dcmandes pour tous
pays.
Ecrivez pour reuseignements


La Cillettte rase faclle-
mont n'importe quelled
barber.
Voild la raison de I'6poiuvantahle
eroissance de la popularity de suretW Gillette.
N'importe quell peau teidre oil
dure, n'importe quelle bau l, couple
Aux. VINDEURS ou dure sont les w'htes 'dc'at In
Envoyez votre Gillette. II est pas neessaire d'es-
nora et adresse sayer plusieurs qualils de riasoir pour
ortresbls fixer votre choix sur la nmrue qui
pour ati.re puls convien i votre peau ou vouli bIarbe.
GILLETTE Achctcz une Gillette.
SAITYRBAZoRCo Vous cerez ttonn6 du! service par-
PoTton. MYAo faith quiI vous assurera el pour Is
Poston.. MA plus bas prix connu dans I listoire.
gthnmr PPour nla meilleure barber con iue ser-
iknm&M vez-vous de rasoir Gillette ivec leo
iiiSmim m" lames Gillette.
an Jy.. En vente partout.


GilletteRAZOR
Im I1C TmRAZOR
[ l_ sI ..... I .. I in l i-r. ost > .rt ..


4


COURSE D'ETE


Voulez-vous garner do temps ?
Ddsire-vouts fire de rdels et rapides progr6s
Venez aux ( Cours d'Et6 de;
L'INSTITUT TIPPFNHAUER
Mdthode,sare et rapid.
rofrsseurs sp6cialia6s pour I'nseignement
de chaquea matibre.'


Conditions exceptionnelies


llme A Philosophic Icldsivement
Legons particulires aux 66lves tris en retard
Menres des Cours: 8 heures A 11 hres a. m. A
partir do ler Aoot prochain.
Pour.plus ample renseignements, tl6phonez No 3M
on passed 1537 Rue Lamar re.
S~iSacrii.a


*.' 'sr!


LUJ(STITUT Tll"'hNIHAUEI, "*

V Aglis&* Stino.Dadykoth Comptabilftd,'
Interal Demi-iniernt Axternab.
onile Local doW Mcole Nationale de' DroiL
dCOb Mar&ts glcadre dr esocours-jpAnwahm
-- O*a Octobro et -baims.tom353m8pril..


- A^*
-I..


I----""C~-rrrlr~R13Cu~311P~ I1C I~P;as Ir: llaa


wmmuna


~slnw~r --- ._


,I r~C 1~ ~- ~I


- I


0


I --


--I


_ ..1. .~ ..I


on


S i


t .


"I, P,-#.


"' "




~F~9~"-"-a~'-mlr~3-rrrrrr~-rr~---r~- II -- r~Lnk"31-r~-l~---


LA MAT1 30 Juillet 1949


*-" 41 .-


I
.


'.4

4


Car la G nRAL R est une dea plus pulus te a4 des pl ate borgaia6o
do ce genre. Le solell ne e couche jamais s aspa, champ d'action qu embraase
le monde.
Ses Polices contre incendie convrent auial Is d4glts occasionn6e par la foudre.
Ses Polices pour Automobiles couvrent vols, incendle, malveillance, dommages
causes A autrui dans so personae ou dans ses biens.
Ses Polices Maritimes 6mises par sea branches d'Europe soot payables en Httiti.
Ses Polices centre Accidents sont valuables dans luuivers entier. Tons lea voya
geurs devraient donc prendre la precaution de se muoir d'une police centre accidents
d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle n'6tant que de 1/2 */. soit 20 dollars U. C.

Veuve F. BERMINGHAM, Aux Cayes
Agent G6n6ral pour Haiti.
SOUS-' GENTS: Port-au-Prince: G. GILG
TOVAR & Co MiragoAne. JEAN BLANCHET Jir6mie.


Au M6naae Moderne
EBENISTERIE SCULPTURE et TOURNAGE surBOIS
JUSTIN JUSTE, Propri6taire.
1518, liue du Magasin de l'Etat, 1518- Phone 3213.
On tro)uvera des curiosiles haitiennes en galac et en aca-
jou; il y a des lots de tous les types exposes.
Ameublements pour salon, salle i manger et chambre
a coucher, Louis XV et autres styles.
Visifez I'hEtablissement. Venez en foule et n'h6sitcz pas A
*:onfitr vos commandes au MENAGE MODERNE si vous d6
;irez avoir des meubles trrs iolis.
Vous serez satistait de la finesse et de la sup6riorit6 du
travail ex6cut.



ALUMINUM LINE
1I I1 Whitney Central Bulldlag,
New-Ori6ans, La U. 8. A.:
PROCHAINS DEPARTS DIRECTS POUR PORT-AU-PRIICE HAiTI
Un steamer laissera New-Orleans le 6 Juillet pour Port-
au-Prince et les ports du Nord.
Port-au-Privce, 1e27 Juillet 1929.
A. de MATTERS & Co
AegAn GtN*naRx



The Royal Mail Steam

Packet Company
Le vapeur a Culc;ra v venant des ports du Sud est atten-
do i a12 Capitale verse le 6 Aofti pregnant trhds pour 1'Europe
via les ports di Nord.
Port-au-Prince, le 25 juillet 1929.
1. J. BIGIO,
Agent G&enral de la Royal Steam Packet Company.
Tdl6phone, 2311.


LOTERIE
Organioe amu profit de la uatuallt6
Scolaire du Bel-Air.
Seei^t Reeonaue d'ullift Phblique.
En verlu de I'Arredt du Prifet des Arrondissements de
Port-au-Prince, de Atirebalais et de Lascaobas.
en date dit 15 juillet 1929.
.Sie A o h o
1000 billets d G. 2,00 le billet. 200 lots yagnants
et approximatijs.
Le tirage d la machine aura lieu au Cins- I aritdls irrivoca-
blement le Dimanche 11 Aoilt 1929 d 8 hes pricises du matin.
Pour la Mutualite Scolaire du Bel-Air.
LoUISSAINT. President
RWpar.ition. des 200 lots gagnants et approximatifs :
1 Gros lot Gdes 4,000 10 lots de G. 50 500
1 2e lot 2,000' 10 lots de G. 25 250
1 3e lot 1.000 166 lots de G. 10 1,660
5 lots de G. 100 500
2 Approximatifs du ler lot it G. 250 G. 500
2 approximatifs du 2e lot A G. 200 G. 400
: approx. du 3e lot A G. 10Q, G. 200
Lme billets sont nuta, six mais apr64 le tirage et les lots -
pgnants sont pdyables im.m6diatement so bureau de
la Loterie, ous les joars ouvrao lea.
II I I II II


SV, t ar vole par6e
En vertu 1 d'une obliga.
tion hypothecare en late du
vingt ,uatre mi mil neif ent
vingt sept, passeetu rapport
de Me Ditudrnne Chi les,
Notaire A la residence de Port
au-Prince; 2 d'uue obliga-
tion hypothecaire en dale du
douze jduvier mil nout cent
vingt huit souscrite au rap-
port de Me )ieudono6 Char-
les, Notaire a la residence do
Port-da-Prince; 3 d un aoqn-
mandement en date du vingt
juillet mil neutcent vingt neof
exploit de l'huissier Avic6ne
Latontant du Tribunal de
Premiere instance de port-
au-Pdince demeurd6 nfruc-
tueuz, il sera proc6de le ven-
dredi deux aoit prochain a
neufheures du mating en I'e
tude et par le minister du
Notaire Dieudonne Charle.,
rue Fero, A la veute au plu.
oftrant et dernier en hU it-
seur, d'une propri6te fonds et
batisse, sise en cette vzile,sur
le chemin du Buis Verna dt
la countenance de trente pieds
de facade sur le chemin du
Bois Verna trente et un pieds
au c6te oppose sur une or*.
tondeur de cent trente quatt~
pieds an c6t6 Est e' de cert
quarante deux pieds au c61t
ouest, borne, savoir; au vortl
par le dit chemin du BoN
Verna, au sud par la RivierN
de, Savanettes A I'tst par veus'
ve l'Abbe etA lowest par M.ie
dame D. David, suivaut plano
et prices veibal d'arpentage
de Louis Vilmenay en date
du quinze mars mil neuf cent
cent six, enregistre, tell d'ail-
leurs que cette pro ridt6 te
,oursuit, comporte et s'etenack
sans aucune exception, ni re,
serve.
La diteveute se fera sur la
mise a prix de mille six pent
huit dollars, or amwricain, y
compris les honoraires usuelb
de lavotat poursuivmut et
outre les charges de '*eochei e
Or 1,608.
A la equet do sieur Gto ge
Wiener, proper Etaire, (emeu-
rant et douiicili6 A Port au
Prince, ayant puur tocwt Me
[iermani Baron avec election
de domicile en sun Cablnet
is A Port au Priace rue Reux
No 537.
Contre le sieur Jules La4to
restrie, proprl taire, denmau
rant et domicilid A Port au
Prince.
Pour plus am ples reajeigpo
ments, s'ddresser A l'avocat
pursuivaut et a t NOtaOke
Dieedoona Charit; depoAs
tare da caller des charges,
Port-au-Prince, le 29 juis I
1929.
H. BARON


1


1


Prwe-Cat-Lan

A la demand ,de sa nombreuse et sympathique'Clien.-
tile vieut d inaugurer un bullet ou l*on trouvera A touteI
beure du jour et de la nuit des platstroids et chauds
assortis, prepares de main de Matire.
Un erc eWtre ulira-moderne charmers vos soirdee. I


Horn-Linic
Le steamer aHenry Iflorn
venant d'Europe, eat attend
A la capital le ler Aout pro
chain,en parlance poor Kings
ton. etc, pregnant fret et paAa
gets. .
REINBOLD & Go, Agets


CheVw tT iti traction, ani


Construction i obuse --- donnant


Plus d'une eantaine dejA travaillant en Haiti et doonent entire satis


Geo. de LESPINASSE
nrt-m-cPrinu


TI I "r- ir


ASSUREZ-VOUS

a la

General Accident Pire & Life

Assurance Corporation Ltd.

de Perth (Scotland)


4

'1
I'
.4-.,
F .,






V.


'7-



U:,
~ I.,

-f
f.


I'-.


I


'409own-bo


~~ _____ --~- I --- --' --~ -----.'-"~`Y-l


-- -- ---~- Ic -J -.


PA GE- c', 4


,r


*.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs