Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04233
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 7/29/1929
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04233

Full Text
V.


ement Magkiire
DIRECTIVE


15.RUE AWMKR;:AIN4aPS


"


nltiea on souement arrest
qt a9411le lactiqn isdj ae,
ansplie 0, permit ia
deo rprbndre la Iatio de.e...
dollars qu'll a da d6poser
pour dbtenit la lIbert6 provi-
soire.
Monsieur Arredondo n'est
oyp s seuini e previ* A
*6ffiert de la el6aence du
President Borno.
,11 uat en tout cas fire re-
marquer que le long article
dn a Temn at .'il a I ecanni


D6ja, lors de I'Arrt e do ie pd"voir disjratao ire de
ace pris en faveur de Mous. g, cler du President de la Re
, c Le Temps p qul nD'taU publique n'a point abli ep
a s directement intresse quol Ie premier MagUisrat de
,ait cruo bon de discutorceUe a Ripuliqnuea faith un abus
ensure de clmence prise par de on #*oi| i 4 ou0trago 1I
president de sla publi- morale 'publique,
1, | va sans redoute, il ne s'e trou
con' ernant Arredondo, S
ordeMonsieur Moran- v persponne pour approuver
ir de MonsieurMoa I'agression don't a t6 victim
ne pouvait laisser leMoierMoraiapareui
Ps)) indiffrent a exprim une opinion dars
if lmporte de dire d'abord
le droit de grAce est une son journal; xapis il est deral-
. le droit de grAce est useso be erer u
gstituton ae idepiet .' rrl de grAce dont .b s'fi-
itlubluionu e u .Prk etol dct MAreonsieurArredondo cons
rtpublique qn denifure d i,,eun outrge A l a. moral,-
uin appreciateur de or aln outrage a t d moraen
tsion. C est une measure de oblique p lonest da dmenra-
hence par lanuelle le Chef lt on a
J l'Elat accord i u't iO- .
ri edA .de r a ent adetti
mnE ]a rem ise de Ia peine ,L' -rI de jlrAC en faveur
d lui a 06t infligte en verth d'iA. ado 6dFs spr les
coe considamation pco'tre*'- a r A t es du onAidrationsp
ire pass Mons en orace d p ti ne dot compI b iq per
wjugee ue connect iL Port cha Prient ou
todet A peie nce loaire de 1 coimre bePintsidet do
quancprops exigent, com- befde Estait qu subor-
P loyalment ses adversa a- eri't eercice demn se
mr Arredondo It nWest e*6 ddntt ,I a 6.1 ri1. Saddici on
anet consideration recourslo a prob rides considerations
e A Mons ind e u r ecet sour- t il ne dolt eomptc A per-
pt le monde sait que le sonne et qui k'happent A tout
Evident Borno. Iorsque ls cottinentaire inttiress&.
Nonslances "exigent, COM Le[ hef de 'Etat qui subor-
I loyahument ses adverai,- dosuerait 1'exereice de s s
let n'a jamais eu recoursA prfroitlve aux prtoccupe.
moyens indirects et sour- ittns dt se soucient I e s
is. journaux de l'opposition ver-
la position prise par Mon fait, sortirde sea mains tous
Sr Moravia contre le Gnu- les ouvoirs don't 'a invest
ment actueln,,i oiatll la Constiutlon.


)Icer tine influence sar la
itdon de President Borno?
Sucune faqon. part son
de grace, le President
a Republique accord aus-
depres la constitution,
taigistie en matiAre po-
.k Or Monsieur Charles
,V, directeur du journal
f Tempsp, sne pout pas
r obli)h6 qu'il a djk b6-
eii d'une amanistie 0rise
as taveur par le Pr#Wdent
Ari l'occasion de pour-
ts judicialres pIur ddlilt


A l'"Ecole di

Apphk


j.V.


4;


dGe Cigarettes

GVIBARA & C


Les Cigarettes

" Dessalinmennet


,Colon,


Republicaines

SPori-a aPrincienn e

GrAce A la finesse de leur ai6me lout les delices des
vrais amateurs.



iLehm hrbancourl



Lb NOM SBUL SUFJFI7

I Le Rhum Br.,bancourt,

copsacre parolus de 50.

annees de supre~matie, n'a

pas de rival.


_ ___'p


element prollmtns, namedi A 10
heures da o nati. Si les cinq
eleves de Isa 3me Annee qu i se
' sonlt prtsent6s A I'exametn nont
pas obtenu la moyerine exigi-
0b e pour Ie dipl6Mne, parce
,' tlia ei.,nnnne eIP l e isul-


. O' conteote an President iat des notes des trois annes
de la Rdpublique le droil de n' udes, tous crux qoi ont
d~erminer I'dpoque des e6lec- 1 uit aux examen* reconnais
lo.s i gislatives; on lui con sent que lear preparation ne
feste son droit de prendre un laise pasA d de rappeler
Arrdt6 de grce. Que ne lu i n 'et p4 cote des Srences
contesterit-on pas? i Appiqu es aole des&i rendc de
1. eMtit ci I Applquf' a a deij reftu de
l elt out +dle mmm'de tr6s grand services a PayN La
nanuvalsgo6t.de critiquer une grande m.jorit ds Ingonieurs
mezpre de climence praise en de la D. G. T. P. vient des
veu dudqdpt de grace et de .Sciences ppliqueesp l.a nded
commtastion de peine don't vlUe Direction, A ce quit .p-
adversolre on O al stranger raft, a p0opoce d'apporter des
on haiUt pent avoir A ben1 t ilos aia do irogra S n'
Aciar. s An de les inisux ada
ter aux besmoia do moment. Ce
S. e sers tit miel."
S --.~VoiWl Ir resulfat dec exa-

es Sciences N 6 a u Ing
qU l spil. Soray et Wadetradt
q Ui-sm -Sont admis A passer a
36me Annie: Pailliere, Dalte-
coar. Reard, Magloi reHypp-*I


contains derulke onot, o fmls16r6, O Edvf lise umens
A re Ecole dw es EuiAndons 6sedilreutes iauti~redo
MOOS do Is dl 5~a -Fir.
"Sul achwe"Im i
12me enacp- l


iii-so crtWls6i
omit esimrndasacrr
IIs dipi~me lmb


dIW~mhson


KWSi m Ia nme ieatho.t gl
penondel-el.LUI #d coiaire par Is. Alvec
t~lq x- i 1 i WN an sof-uIneedo
is out dart eu imtm 14 Jemadsi-
Potvicajt avou ur GL.~ E al2s a clAJ.


--4rr~


trm-vsui '.h'nlairm
Gbirur#W.- Protb6%*.
Rue 4.. Mirseloc.72&~
Ti:*~oac;3n64


I LUNDI 29 JUILLET 192


Au Vatican
I~s'wa'lasuemelWwti.- Lei b in-
Ier auftisms ?"fs mar le pop,-


-D'AIA1d-ti~


En plein Tribunal


S .mie li inalin, tandis qro hI
sIppYtait-Juge rov'idcm.
s' vcrtniit conciller, d( ii
sa juridiction gracieuse le,
dames Alice Edgnrl et Elmmi
Lizaire, la premiere a gifi' 1.1
deuxi6me qui, nalurel 'mcni!
f4 lee mrme ge-t4. Tmn,,lkn .
brouhaha. Imm6di;ia.eeii',
l'in ervention 6nergique (du
Juge D, versoA, proc6s-veribl
du flgrant delit fua dress," c';
les detix d6linquantes dl)eo-
sees en prison aux ordres de
la Justice.
--I II I I, ,


.-~--- -~--


S'1


"i


I Grace

! mal* et,


a a pommadc (Cur-

au denuratif 6urmai


Success garantl.

Depot' au Pelil Bazar
04, RBuede Fronts-Fort el A Petit GoAve,

Chez S. MARTIN

ELDORADO

ELDORADO
Venez deguster le fame'lx Cocktail
,Capitain e
et savoureuk iln t ble Vermouth
et vous Mectiies, Vflez gouter
la Deicilese Preme A la Glace
'du Tide
Eldoado c'est l'Eldorado.
La plus Bdlle Ter.asse dm Antilles.
Champ de Mars '.- l one 2037
Fred. tAIRAUD Manager.
,, San Succursales.





a f T4BR4&deW4,iOLE me nw-c venfe A ptrtir de
Se jor-t un BU ('1 d- q,,ie extra snrwrie-ure, marq,,e
', '- :0aK.ML-ra prix t O n& tod4or~urrene. t
... GO & DET \L
'P6 ile 1 Distillre;4e I Aigle aigle dtes Ru's flan-'s
'I I"ru tU' FOiTAINE. ,propritaire
.!A


Ire flil


- -- -- -w -- r *
Cit8du Vatican. Le pal)
tiendra us c on s istIo ir,
secret, le premier deptils 18-j7
tenu par un pope comme souvv
rain libre at jfldispenldunt. U
coflhisio.ire public skiivra jvud'
tin seul (cardt~inl wrai r,t i,
Main : leIt.'pre Ildtlonso Schir.
ter, abb. de la htinust b~isilt
Z ue de.Saii)i-Ila ul-hors -ICeS-LII UI'-
e pare Schuster sera eiisu&i
nommif archevkltie de Ailaian
si6ge occupA par Pie X1 hUi-LIIO
me savant son 4l6vatioii A la pa.
Fpaut6. Le Woe Schuster est I
ti s d'un ancien olickier (des g~u -
des suisses mais 11 sera cwtisidtc
ir come cardinal italien. L
S .xrk-CoIli~ge corprendra apr
sa nomination 27 cardinaux ita -
litivs vonire :12 o-thii.
[Les avlatetuis miai
WVilliamus et Yuict y UnL t er
vus par le, pope qui leitir,'1,t
I'ecrueil le plus~ a ina.b~t'. UIS 414-
leuneront( deilt ,:t-,U c .
Sd Italie au paI.ii, dt. Siiw toissu
re.Il se ren I'i)~t CIIsuIIC .
avioal A Iajisi uil 11S A'i'! I (V
leurs amis As';olldnf, lLi-vis
Loiii -weveLbqulsu~stik ow, 1
.%.( dle nombreuses saii'.
Old Orchard.


arm aire n'est pais I, c'est qu'mn
me l'a vol6. La femnme ne r4
pondit pas, prise an raisonp
meat di son homme.


*


LA'GRACIE


ma-


journal ceATeumps a
iantlarr6t6de race ris
ip President deolab
Seno taveur do Moa Meu
irldedo, citoyen domini-
damn6 par jugement
Dal do paix de la set-
de Port-au-Prince.
Ieat Ie demandeur et la
tirease dans Iafhire
I a amen la condam
KonsieurArredondo? Mon-
ar Charles Moravia, dir c.
r do mme journal % ,
MDs ).


II emblequc leeg hommeawsrem-
IdeB al aihereux par Ile scmtimient
qu'ls at 'ell fi de. lelIs
=Sbew e q e, ls C i .84liti
ike* idft plus humble el Plus ,raie.
14 IkRmaT 1r21huma a, la Se St TiN
Plus deux & amirui el pla~i do,
Anatole FRANLU,


..a vu. une petite marchan&
(jut passait, pre.,que. nue, avec
iii bat- omu il y -.vmAii.e, 1)iscuits
(Ft ,t1,-1 unut'oiiii lu on parls
U (I 'i 1 1 rL'(lainer
A-i lesC" (jIllv, 1.,w des closes
dIti !u'Ihtires. I!:i :1 1,11h1 dej)ous-
'0 le % I it It i tri'ic, lux
i11 .1 tS de (* ic J,; tu111111, do
I 11; c I0 1) 'S.
11 .* C I(idlit 1)Il' I's rues
bhtouniu'es, v ci[iscttit$ se It eour-
,er21 le issalil doiit he Visffe4
paw- Iv' il. oute. Soi'es (I("(pi'eS-
51(111, s.oii Soil d~,sos gou~ts Ses

c! iir' ,.'d I o t- to wlc' le r.
1 w i ei~ t nno t [ m s ls ro p ,

.Voit (Jill ;i~a 'iit 1:1 route
Illf l dePort-
I i~i h In :"I 'ciIlo i ili'le des au.
lo's i-c il pIivs In I inl-11 pit 11'out
cii~~~~~e vI(;ur''IisCarn1ion.'
U~ ~~~~tl ci"lihi1211 Inet''s
hImihdliU C!Charges et
dhe Itioitle tic I n- ieen
plus (11112h118t'
11 %i U' it (elI,'011IV-It' r neent

1i )Ilx. Toutto moa110.(1 n v piiw et
',S lIV )oS ('011 iCll Cl'I L; atfres. \'ous
11 ve%,Z, pour v otis en re1da'e
u'oiiil"114, (111'.1 JOCIt'1!!l regard Sur
[,I- MA I-IN dth ICdsif'0i -1 VOUS VOr-
rciz insu.'ti s ci oul ts lel treus lea
mtots :IDislribu lion (de prix' au-
(leSSLIS d line 1f nsu~c de IHiracz.
I'l. C'esl a lisi qLIuii tyj)ogra pie
11 fiavigcn a nis Line peiisde de
Mz~ac dans title'sptCeede pal-
La Com i 'Imna~inlc in'est pas

a N11., aill iqua-Niqjue da
Bi', (oi-6 tin gentllcnvin GUM
~tvait laji'toiti I.'itt6v n
(ai ht (jtit.'It', i'ozimi~res et
It'cllp~s ('0e1 I)OcSS'i't'iioii r'ereflt
siir Ile lieu du binpi 6tnc ci luis
lout C()Ilfiliilt, Sc ail. reilnL1aAU
coilrt'r la jolie .icune ille aux
bra Oi'i le (l iii all; tt assisici' A ha
C61-1moil It. Ma i ,;q uci Ine fat
r ssnd~coiicerietuent, aIu'rivii
al-liaut de conslater que SI) comn-
nlere n'dtait pas venIue. Nlais la
chose put s'arrailger. 11 v avait
iu.'iMtit pafs ve'fli. Ct's dcix dt.
h~is',t~'steiit6iei'iii l 'A eur ii han-
licur de jew'(ur 'cptiofl conju-
gu 6 .
a vii daiis un det nou chics
6tab1 issements un patron qua
chierchait A'h~chiiffrer one sat-
gnzlture flI)Ios~e au busde quel.
qut's goui'des. Un (Ides clients
avait 1)1, et avecl'(ui des amis,
de la bi~re, du ri t'irn, du White
Rock et comme ii v Ia signature
et quc sa situations a change ii
profita de son anlcen credit
pour meitreaiu hats de son bon
un nom illisible. I.l. ce n'est pan
la premiere lois que cela se pra-
tique dans -nombre de caft is 4


liiiiiiiam


_ _--)- I-


VA


244"


, ,, I I Illl I


L .


I I l l II


I






PAGE--2


LA MATINb Mm 2JuUlqt 19X


NOUVELLES DE L'ETRANGER.


Les dettes

Sinteralliees
la ralilieatiou. ne prepsilies
de loi compliMenalaire
i PARIS- ia plupart des poli-
licieiis et diploma es rests dans
la capital pour le chaud a weed-
end ) qui a inarqu6 In 16We na-
tionale ausuraient pour la plu.
part que M. Poincar6 obiten-
drait la ratification de I'accor,
Mellouo.-B renger sans r6servea
ovant vendredi i la Chambre.
le president du Conseil ne
s'opposers pas A cc que la Cham-
bre fasse des reserves d'ordre
budg6taire purement interne,
aprs (que le texte de la ratifica-
tion sans reserve aura 6t& envo-
yt A W'ashinglon. II est prdt en
S lout cas a jouer le sort de son
cabinet ( sur la ratification sans
reserve dans le texte.
L'opinion se tait jour que le
gouvernement acceptera une
proposition de oIm spare <-po-
s~e pir M. Daligne, d6put6
La Chambre, estniiant que la
France ne pourra trouver les
t novc(i n6cessaiirts d'ex6cutei
les' x.cords Melloi-136renger et
Chut chill,- Caillaux que si iAlle-
magine remplit r~guliirement
Ses obligations determiness par
le pl in Young iclacre solennel-
lemeat que c'.t loans cet esp, ii
qu'elle autorise 1:, ralification
uesi iiaccor'd. cl invite le gou-
vernemnent A vwiller it I'encais
Soemnt rgulier, p|,r i'interm(-
tu* an des orga ,itiwmes in'erna
tionIi'x craes p:, le plan Young,
des annuities alleniandes desti-
n6es par le (it ;,!an au pate
ment de nos dt tecs extdrieures.
Taudis que c-tte I.'Von de pro-
cOder est approuv e par le gou-
vern meint, il est vraisemblable
qu'elle rencontre da d li'opposi-
lion dte la part de la commission
des flinnces; mais M. Poincar6
tst dispose A laisser la Chambre
dEcider sur celte question.
Le t oi (iorge Ia aire opre~ r
de nouveau
LONI)RES-Le roi George va
6tre de nouveau oper6 remain
p our ouvrir un abc(s au c616
aroil de Ia poitrine A la suite de
la premiere operation.
Le souverain a 616 oblig6 r6-
comment d'annuler sa visite d'6-
it A Sandringham en raison de
son 6tat de santc.


Pour un nouveau lustre
do Ia chevelure



,i






SLes chimisles de I'Exelento
dejA renomm6s pour leurs,
remarquables contributions
apport6es A la toilette, vien-
S nent de couronner leurceuvre
dans
L'Exelento
GLOSSINE
SUne petite quantity de cette
S delicieuse preparation appli-
qu6e sur les cheveux lait res-
b ortir leur brilliant natural et
,lear vigueur, en leur commu-
S niquant un nouveau lustrequi
vous vaudra d'dlre admire
4 par lis messieurs et envid des
femnmes.
; En vente chez tous les dro-


uiltes. Pour 0,30 centimes
ailement, il est exp6di6 d6s
reception du prix.
SEXELNTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agents demands pour tous


*c 2 pour reuseignements

'I.. C. 'A /A so tc..
S aoun pioau it n'6, al
i MNAU RESQUE'
SEB vrte A Porta-ir'nce: P:l a rmaci W. BUC
Phahnacie Eugtoe rEI k)I. 41. Place Vollitre.
I san*,df grrjiu s ,. .... ur f madadm ON&
SV C FEVCOQ. & .cNIZrES (mS.eI) Fmw
I I III ,


Les marks

de guerre

Us asoeer a etW sie6
ealre Ia blleliqe et le Releh
BRUXELLES La question
taut discut6e,du remboursemeni
des marks de guerre imposes A
la Belgique par les Allemands,
au coura de occupation, pour
remplacer los Iranc& beiges qu'ils
avaient confiiques, est enflan r-
glee
Ce problime a tailli fa ire
echouer la conference des ripa-
rations, et sa solution on le
declare ouvertement n'a pu
6tre r6alis6e qu e par la pression
exercge sur 1 Allemagne, par leos
deldgues des autres nations, oen
particulier lea Amiricains.
Tout a finalement 6t1 regl ;
M. Camille Gutt, pour la Belgi-
que, et le Dr Erwin Hitter, pour
I Allemagne,-les deux d6l6gus
qui ont men6 les n6gociations,
ont sign hier un accord en ver-
tu duquel I'Allenimagne s'engige
j rembourser la Beigiqlue en 37
innuitts, comme suit :
Du ler septembre 1929 au 31
mars 1930, 16 millions 200.000
marks. Pendant les trois annmes
,uivantes, des annuities de 21
millions 500 000 marks.
Pendant les huit anneas sui-
'antes, des annuities de 26 mi.-
ions de marks.
Pendant Its hutll annkes sui-
vantes, d'avril 1941 a mars 1949,
des annuities de 20 millions de
marks, et ensuite dix-sept an-
uitits de 9 millions 300000
marks.
11 est intAressant de noler que
ces annuities suivent I'ord e de
cells pr6vuea par le plan Young
et repr6sentent un total de 320
millions de marks, c'est-A-dire
une some notablement init-
rieure au minimum reclame par
la Belgique au course des nego-
ciations des reparations, mini-
mum qu'elle avatil fix a 37 an-
nuites de 25 millions de marks.
L'accord prevoit,-chose im-
portante, que l'eugagement
de IAllemagne eel sons aucune
reserve, c'est-A-dire que les an-
nuites devront etre verses me-
me au cas oa le Reich obtien-
drait un moratoire pour le trans-
tert des paiemenis pr6vus par le
plan Young. L'Allemagne se r6-
serve, toutAtois, le droit d'efl c-
tuer des paiements en nature.
Les negociateurs oat egale-
ment signed un accord provisoire
concernant la restitution des
biens allemands mis sous sa-
questre en Belgique, et don't le
mon ant atteindrait un total de
400 millions de francs beiges. I
Ces deux accords vont etre
soumis A la ratification du par
element beige et du Reichstag


Les aviators poleals
el la inter de rmI se
HORTA, Avore,. La it sa-
tive des aviat sau itolooi,,,, 'St
cummandansi ldzikow ki eti4i-
bh,, uour tra erser a'Atlanflque
dans leur avion a Mar6chal P-
sudski a s'est terminke par an
des*stre: I'un des aviateurs a
6t6 tu, I'aulre griAvement blei
se at I'apparell d6truit.
L'avion, ballot par des vents
violent, s'est abatlu hier soir
pr6s de I'lle de Graciosa,A 60 ki-
lom6tres A I'est d'Horta.Le com-
mandant ldzikowki a 61et6 tue
par 1'explosion qui a suivi la
chute e d 'avion daon I'eau, le
commandant Kubala a 616 bles-
s6 et t'appareii d6truit.
En raison des difliculles de
communication avoc Graciosa it
est difficile d'avoir des details
circonstanci6s de l'accident.
II aeomble qua lea aviateurs
vui avaient tait savoir par T. S.
F. qu'ils essaieraient d'atterrir A
Horta peu apr6s 9 heures, atent
61e oblig6s d'abandonner leur
vol en raison du fonctionne-
ment d6'ectueux du moteur et
des vents violent qui ont obli-
ge le capitame Cobtes A renterr,
On pense qu'en approchant
des lies Acores lea avia eurs
6taient compl6tement perduo et
ont cherch, finalement, ayant
perdu tout espoir, A atterrir A
Gradiosa.
Le navire de guerre polonais
u< lsra s'est diage A toute va-
peur sur Gracioba d6a qu'll a
app'ts le desabtre.
Le roi des Belges vicisme d as vol
BRUXELLES-A Mariak , ko,
on a derob6 au roi Albert sa
montre en or, un porteleuille
conlenant 500 france et un caunf
en or It idi qu'l se baignait.
Le souverain n'a pas cacle as
mauvaise humeur on soe voyant
oblig6 de coustater par lm me-
me que la premiSre plage de
Belgique ltait si pen surveil-6e.
Les autoritls d'Ostende so sont
empressues d'oflrir des excuses.
La police et les magistrate de
Bruges so sont rendus en toul
hAte A Mariakerke. II* pensent
que I'auteur du vol doit Wtre
quelque malandrin du pays qui
ne connaiasait pas I'.dentii de
-a vitrunt ; le rol voyagdeall, en
eftet, Incognito et 6tait seule-
ment accompagu6 d un olficier
d ordonnance.
Le voleur a 6t1 arre(6 dans la
soir6e au moment oh il essayait
de vendre la montre du roi a
un bijoutier. it pretend qu'il
iguorait A qua appartenait lea
objets volAs.

Astbm lle

SSoulament *I terlson Sf O IC
luIeosClAh ...IsmgiiPO UDDrESiS I
huIetdaMt I llt ri1W- lt at ill d liw Is e !I


VIRGINIA F UN GH

Est une boissoi delicieuse

et nourrissante.


St% I-A--M--------- -


Elle cofteut partout ur u.U i0 e vrre maigreo
quality suprieure. .
Prote.ez votresanen la buvant .os.,
Ell ne content aucunlproduit chfi tqaw.
Dlp6t Gental: HOTEL ANSONIA -mTA. 2o76.


bonus


Aux amis de la Province
Ceux des amis de la Province qui viennent A Port-r-
Prince pour un sejonr d'unou de plusieurs jonrs sont asso
res de trouver A PH6iel Commercial (Ancies H6tel de
l'Avenir) le meilleur des conforts. Chambre coquetteset
abrbes, menus excellent, services des plus rapi ciet des
Siieux taits et cela a un prix qui d6fle toute concurreuce


Insurance to


Une des plus fortes COMPAGNIES


CANADIENNES d'ASSURANCE


sur la VIE


EUG. Le BOSSES


&


Co.


Aaents Generaux


Je vous demand d'ec'
une minute de recuei lc
la m6moire de notre rt
Colligue Hknec Dorsinvij
Maintenant, mes chers'
goes, levons nous (- ptay
Pondateur de la Ptrie,
salines, notre tribute d'a
lion et de venration. I
Mes chers ColI6gues'"
Avant de cl6turer ce
aion je tiens A vo rdire
reconnaissance pour i. s
gnages d'estime et d'asm
Voua avez bien voulu do
votre Bureau.
Le Bureau a tail de so
pour justifier votre coat
s'estimerait heureux s
certitude de ne i'avoi; p
aritse.
Nous allows pronoutce
lure.
Au nom de la Corslit
declare close la deuxi
sion de la XXXV6me|
ture.I


e LCPu 3MEN


Toutes ces measures attestant
du constant souci du Gouver-
nement de la R6publique de
travailler, non seul -ment A son
d6veloppement materiel, mais
encore ason advancement moral
et social.
Ellas allestent encore quoe l
Chef de la Nation, toujours son-
cieux do pousser de plus en plus
le Pays dans la voie du program
et toujours guid6 par le pro-
gramme de realisations qm eoat
le symbole do son Gonverne-
ment attend de tous et de nous,
en particulier, mes chers Col-
lgues, cotte just comprthen-
sion des n6cessit.s de l'heure
qui permet d'envisager l'avnir
avec s6r6nita et la satisfaction
du devoir accompli.,
Avant de terminer, je dois,
Messieurs, remercier la Soc.
nions at Commissions qui, par
,ai travail consclencleux mar-
qu6 au coin du plus pur patrio-
tiame, nous ot permits de me-
ner A bien la solution despro-
ulemes poses devant nous4yous
me permetihez cependant, mes
chera Collegues, de signaler
dune fapon toute parliculihae le
inerveileux rapport de la Com-
tusiwon du Budger, don't le rap-
porteur est nolre honorable
uoigue Auguste Magloire. C eat
pour la premiere fois peutl-tre,
qu'au Corps LAgslatit, un do-
cument aussi fouitll, atssi cons-
ciencieux, je dirais m6me aussi
savant, soit sorti de etude tt
ate 'exameu du Budget de la
Af publique.
Je crois, Messieurs, no pas
irop vous demander on recla.
aunt un vote de fSlicitatiorns
aux membres de la Commis-
sion et A soft rapporteur.
Mes hers colltgues,
Nous pourrions avec quelque
ferte, nous proclamer satislaits
et mrame heureux, si un deuil
cruel n'avait trapp# notre mai-
son au ddmut de cette Session.


Le soul
Gruau cuit au Fou
feu, pendant 12 1
A smuse do Is !aisson co
Is GxUAU 3 M=ums a
as s olln, pai ts
tqe sos Pours Ogg
Hi Vowsut do 3l
--9 ca Sr gobr
amo" t oJJAU 3
point. Au... desiA
tifim rt atn
ttlbuatt is Iouurbtjoa
tows du aM"s hunu
ddulta, ash Ill sot"a
me d V -t d Vto Ib
Ru Voft det WO


Nous avions announce la semai-
ne dernibre, dans le compte-
rendu de la derniire stance de
cette session du Conseil d Etat,
que le Secretaire d Etat de I In-
terieur et le Prduident du Con-
seil d Etat avait fault chqcun un
discourse.
Voici les importantes paroles
qu'd cette occasion a prononcees
M. L,. A. Sansarieq:
Monsieur le Secr6taire d'Etat,
Je suis profond6ment fiatt6
d'etre, en ce moment, l'inter
prAte de mes honorable Col-
Atgues pour vous exprimer nos
remerciementsles pluscordiaux.
Nouns accueillons avec plaisir
vos f61licitations et celles du Gou
vernement parce que nous les
savons sincere et qu'elles t6-
moignent de la loyautl qui pre-
side aux relation qui uniasent
te Ponvylr Excuutl et noltr
Corps.
Mes chers Coll6gues,
Au course de la Session qui
prend fin aujourd'hui, le Pou-
voir Ex6cutil a soumis A nos d6
liberations des projects extr6
moment interessants, touchani
A toutes les branches de 1'acti
vite national. Parmi les votes
que nons avons donnas il m'ebt
p.rticulidrement agr6able de
rappeler la sanction du Pac a
Briand-Kellog, celle de la Con-
vention de la Havane et du Code
Bustamente, et enfin le dernier
Traite sign avec la Republique
Dominicaae.
Vuus jme permettrez de citei
des lois tellesque cell qui ins-
titue ia standardisation du cafe
et d'autr, s pa oduits d'exportsa
tion, cel es relatives A do nou
veaux contracts declairage *lec.
trique et aux modifications ap-
porties aux Codes do Procidu
re Civile et dInstruction crinu-
nelle. Jen passe, Messieurs, d'u
ae 6gale importance.


Toutes les Polices


DE LA


comprennent la Protection centre

Foudre sans augmentation de



SEug.LeBosse6#C


Agents G6n6raux
fl-~ai^-i-~"


r*


Un discours

de M. C. A. Sansaricq


____ ___ _~ __~____1~__IC__ ~~__ _~~_ __ ~1_1__*~_~ ____I__ I _I ~~_i_ 1~_~1_~____ _1__ _~_1___C_ I_ ___~II


L -


., 91


_--. --. -I---,- --- --- -- ---


--


-- -- -- --- --


I






29 JaE*M&T14 i'


_ _ _1-1-.


"1 s


APPORTE un STYLE aux VOITURES


Convalncu quoe apparonce est un
dctif important darn les voltures
commercials, Crhysler dans
Ia construction de oa Fargo -a
vite Introduit .e style et Pappa-
rence dan lIe champ du trans-
parence dans Ie champ du trans-
port et de la livralson.


COMMERCIALS
En moins d'une ann6e a F A R G O
PACKET et la FAGO CLIPPER
ont talt leur popularity a leur
ligne distinctives et leur fini-cir
1'6la et ia souplesse sont ues per-
fectionnements sur la route.
Maintenant la Ca rgo Freighter a
gros et vigoumeux eamion a 6t6


.jout6 & cette splndide ligne co -,
nerciale. II sera pient6t suivi p'ar
I'autres camions de forts tonnage.


Franck J. MARTIN
Distribuleur


PLACE GEFFRARD PORT-AU.PRIN2E, (HAITI).


Phone: No 2519.


du pneu en ce pays, A cause du mauvais tat de certai-
nes routes.
Us outs ertout pris en consideration le grand nombre
des camions qui vovagent constammeinil sur ces routes.
A rebi dee s eca GOODYes et des travaux, ils ont lini
par a u le nouveau pne:du;2x 0 spcial,h toiles'dix
pony. qui ont eun it deux lonnes.

Le nouveau 32 x 6 special, n'est fabriqudi que par
duGood Year,u en ne resse double en renauai autres p eu-
de m times dimensions.
THE WEST INDIES TRADING COMPANY
Anonts oanarniix nanr in Rani bliauc d'alti


-~


9


.. ,,


La Paris en


Angle des Rues Republicaine et des Miracles


Port-au-Prince


Telephone, 2006


Le plus fin -Le plus eleoant--Le plus i la mode.

Vous le trouverez en notre elabltssenmen1.


Costumes en casimir

en Palm-Beach, en

Gabardine, en Blue

Electrique, en soie,

en crashdefil

en ALPAGA

en DRILL de routes



en Noir pure aine,

en SMO KING

ete, etc.


ASSORTMENT RENOUVEL "

FP ANCO & VICENTE, Proprielaires.
'


4
(


COMPRIMlk*
do DELORT Pharmaclen,
119, Rus &tiAnt-Angoine
VEST LE.E IELLEur
LDES PU,'IA,'A* r-
Alex.Pi S ~ "c IB~TN
I -vi.:l .I1,J1jtln VIARD
eVI fs,,'..


On trouverE
Le livre de M.Candelou Rigat
Promenades dans tls compag
d'llaill :
A l'lH6tel Ozama, Champ
Mars
A la Librairie Viard
Chez Nicolas Cordasco
Chez A. P. Baith^Iemy
A l'h6tel ( La Gpiet6 v
Au prix de 6 goir des le vo
me illustrC.


COURSE D'ETIE

Voulez-vous gagner du temps ?
D6sirez-vous faire de i els et rapides progrcs
Venez aux t (ours d'Et6 de
L'INSTITUT T1PPFNHAUER
M6lhode stre et rapide.
rofesseurs sp6cialis6s pour I'Enseiguemcnt
de chaque matibre.
Conditions exceptionnelles
lme A Philosophie inclusivement
Lev on icus aux es trparticuliretard
Heutes des Cours: 8 heures a 11 her's a. m. A
partir du ler Aoat prochain.
Pour plus amples renseignements, t6l6piionez No 2891
ou possez lo.37 Rue Lamaire.
S'inscrire A
L*INSTITUT TIPPENHAUER
Reconnu d'Utilit6 Publique.
Enseignement classique general.
Anglais, Stdno Daclylo, Comptabilit.
Internal Demi-internat External.
Ancien Local de I'Ecole Nationale de Droit
L'6cole 6largit le cadre de ses course primaires
en Octobre et baisse tous ses prix.


L. Th. LAFONTANT
Aoo-- oir- pour auto-bile
Gasoline. Huile, Accessoires et Pieces de Recban;r pc
Automobiles.
LeA meilieurs pneus et Chambres A air poor touti at
ou camions.
Halle Gardiner
No 1538. (trand'Rue.- Port-au-Prince, HaJt.


SCHAUSSURES
Marques

Mai shall


Richelieu

V excedor

Irianon

Douville

Parisienne

Walkaboul

Derbis

Hazard

etc,. etc.


--ec~


M~JIISI~LC( IWU~IUOiSli~il~Cla[l


- ----mum


c~ i ----- -- ;- --- --5---1


r -- -- -- ---r. ,,


P'AE iI


UTIsaiTnL


ri6' b~ L~


L


IUJL pjul A" awv-s --j-


] *t.


~cc


4h


1'




PAiE-- 4


,E MARTIN 29


Agent G~n~rel


S)US-. GENTS: Port-au-Prince:
TOVAR & Co MiragoAne. JEAN


pour Haiti.
G. GILG
BLANCHET Jd6r6mie.
.... .i kiB Ii I


Le s vraics huiles de beauty Horn-Linie


I' et-ii CIII ,milvemi Ide prOteqir
ill I-I l~i 1114li's nat iiitIs.
1, 4aige et Im de, (i .-* la bcati e.

Ics anti conq tjtim' jellr 1)e~ltileC.
hhc s pro ~ .ilI i.prcov.
C) IlPlex i v ICivaier muIycii
dIc conSCAT i1, I habeutje.
Ceqieiiuims% dolei. hire'

dIc 'otis i:icatn lit, lavez-
votvi lsaitJ ct le cou &ivee
leI savon i 'Amolive ca) lasamat
Spe0)11,:1 Ni~'li mousseg dau
'is detix main s. 11mncez-Vuus
* ceistlite ai cc de i'eau froide.
Si"Chez vow, Col.apActicmiwnt


Ne v'oiis -,-'uvc-z jamnais de
sdivof oi(im', *Iif C otii* he trai-
it menht tIitic n uti veou de~iIS
vous inititiqcr. N'allez pa~s
ci'oire que iou t savon vei t ou
CtA~IX VCII tILlS commeII lai's


(lulives et (l'Juile de Palmue
soit Its mui~ries que le f-al-
P'o r vttrc gouv-%rie, voyez
le ICsa\oiI -11iiolive qupi
NVUsil chetez a tineC uamdcenoire
a \,'i. le ho ii Palfmiolive ell
let res Iom~cs, lcmpaquelage


Le steamer ((denry IIorn))
venant d'Europe, est attend
attenrdu b la capital vers le
31 courant, en parlance ponr
Kingston. etc, pregnant fret el
pjssagers.

REINBOLI) & Co, Agents


i\ et I catl nIUL IU Uuo iuig UU .
avec le mot Palmolive des-
sus. Avis
Iu savon tire des planes MP MARAT \II\ENET advise les
lamilles qu'il refoil des inler-
" Les seules huiles d(In Savon nes elt des externes jusqu'en
Plalaliwe so0u les huiles de philosophies inclusivement.
beauty trees de l'olivier, du II promel de bien surveiller
palmier africain et du co otler dans leurs eludes les Nidoes
- ct saus aciian autre in- qui luiseront confWdset de les
gredient. C'est pu mrquo Ile entourer de lous les soins pos
Savon Palmolive a la couleur sibles.
naturefle quIt poss6de car L'Institution donne en outre
les huiles de palineet d'olive. des course speciaux pendant
et rien d'autre, donnent au les grades vacances, a partir
Palmolive sa couleur verte duL ler aout.
naturellc. L'Ecole est situde rue M. d
The Palmdlive Peel Co Peu de Chose, vis-d-vis de lE-
Chicago U. S. A. tablissement des Pilles de la
Le savon 'ialiuilive n'est Sagesse.
jamuas vendusans dire om- l'eiephone, 2923
paquete.

SLucien Th.

Lafontant[


lessen iaIs pou r ii
1619, Ruc 11,1publicaile -
(Graud'Rtic )


-1I


LOTERIE
Organis6e au profit do la lMutualit6
Scolaire du Bel-Air.
Soci'I Reronnor d'ulilit Publique.
'n vcrli /, I' Arrh di Prt/iel des Arrondissements de
lir! uii-l'rince, de .iirebalais el dice Lascaobas.
'en dale diu 1.5 iuillet 1929..
S A ic Al/ AoO
0I 1,J bills (i G. ?,00) le billet. 2() lots gagnants
el al)pproxinaijs.
L.' lirage' /b, nnm'liine aura lieu an ('tm- I( aridels irrevoca-
b,'cmentt h' l)iniani'e 11 Aolit' l!)9 < 8 hies precises du martin.
'outr la Mulualmil Sculaire du Bel-Air,
LoUISSAINT. President
Rit'parilion des 200 lois gagnants el approximalifs :


1 (;ros lot Gdes 4,0001
1 2e lot 2,000
1 3e lot 1 000 1
5 lots tie G. 100 500
2 Ap)ioxiinalifs du ler lot
2 approximatis ldu 2e lot
2 approx. du 3e lot


10 lots de G. 50
10 lots de G. 25
166 Lots de G.'10


G. 250
(;. 200
G. 100


500
250
1,6u0


G. 500
G. 400
G. 200


Les billets sont nuls, six mois aprds le tirage et les lots
gagnants sont payables imm6diatement au bureau de
la Loterie, ous lei jours ouvrao les.




Pi e-tat-Lan

A la demand :de sa nombreuse et sympathique Clien-
tele vieut d inaugurer un bullet ou I'on trouvera A toute
heure du jour et de la nuit des plats troids et chauds'
assortis, pepajres de main de Madtre.
Un orchestra ullra-moderne charmer vos soirees.


L1538, Grand'Rue
Accessuires, pieces de re-
change, articles divers pour,
auuonobiles et camions de
touts marques
GASOLINE, HUILES pour
Moieur, pour transmissions,
et pour dalkerentiel.
A la disposition de ses ai-
mjbles clients, Mr. LAFON-i
TANT vieut 6galement d'ins-
taller une poinpe a air A 1'e-
leiricite, FREhE A1 R, d'un
usage facile et rapide.
Tel61hone: 3383.


Le Purgalif ideal


PILULELdu OHADT
147, Rue d, Faub. St-Dnis, Paris
Facile & pren.re,
Ne ncriitant auctn rr nri"f,
cilu at pr3ovice jana's d, dieout.
Supprimnxnt ia dtA,
ell as dihbilite pas Ie makd.
N'exigeant pas de repos I la thambre,
u as BcameRact pcrte dc tImF.
Plus reteV quo tous let sallare, .
eid. tpar comaqus^aisMi s .b, C
osI IAMTIE 1 PSl



A vendre
Un Sludebaker Special Six;
en bon Mtat Battery et deux
Caoutchonc toutes neuves
prix Or 225,00. Cash. Droit de
DouAue pay.
_Adressez au I lieutenant
JOHNSON
T6ldphone, No 2221.


Io


ASSUREZ-VOUS

a la

General Accident Fire & Life

Assurance Corporation Ltd.

(eC Perth (Scotland )
(C0i 1:1 ( GEXNERI. L ) est tine des plus puissautes et des plus vastes organizations
de ce genre. Le soleil ne se couche jamais sur son champ d'action qui embrasse
le mendc.
Ses I'Plices conire incendie couvrent aussi les d6gAls occasionn6s par la fouare.
Ses Polices pour Automobiles couvrent vols, inceadie, malveillance, dommages
canuss ;i :nmtrui (fans sa personnel on dans ses bhies.
Ses Polices Maritimes ndises par ses branches d'Europe sont.payables en Haiti.
Sis I'olices contre Accidents sont vala!)les dans I nuivers enter. Tous les voya
geurs dl(wvraient done prendre la precaution de se munir d'une police contre accidents
(L'au moins 4000 dollars, la prime annuelle n'6tant que de 1/2 0/. soit 20 dollars U. C.

Veutve F. BERMINGHAM, Aux Cayes


.3


cite hull.net ole ci poll L


Employez-Ia pour graisser t tondeuae, te I6*ateur, la
tims t roulettes et toU m6canismes leges, asyt lesj
(ldes veohehtmdeeoouliaets. Si uatro, Imile I -a
frottle sur les piecesin6talliques. les empdche de se re
L'huile 3-lna.On t un lubriiaant de qualil6 supertAeo
les propri6t6s excitement :unce.airW pour le graissage .
lri6 de tous m6cdanismes legers. Pour usagesJntriet 4
exitrieurs.
UNE IDlIE NOUVELLE
Employez I'huile 3-INE-ONE poor nettoyer et pollj
meubles et vos boiseries. Demindez le prospectus desce
SEn vente dans lei quincailleries, les pharmacies, les a
'.M No series et les magasins,en flacons de Irois grand:urs (
burettes.

Three-In-One Oil Comianq
130 WILLIAM STRWT- NEW-YORK, EU.A.


.-...-4..flr~ele.


Avis trhs Important

L'Administration de la Lo
terie des CEuvres du C.H.A.F.
et de I'A. M. C. E. nous prie
d'aviser tousles int6ressds que
dorenavint le pavement des
lots gagnants se fera lous Ies
jours de dix heures a midi au
Mayasin de Mr Simon I ieux,
au coin de la Grand'Rue et de
la rue Bonns Fot.
Nous profitons de cette oc-
casion po:ir rappeler qu Ile
prochain tirage de cette int6.
ressante Loterie aura lieu
irr6vocablement Ie Dimauche
4 Aont 1929. A 9 heures du
m ,tio,'devant le TheAtre Pari-
siana.
D'autre part. nous savous
qu'il ne reste qu'un tr6s petit
nombre de billets, aussi cro-
yous nous bon d'avertir les
retardataires de se presser
*'ils veulent courir la chance
de gagner le Groi LAt.


The Royal Mail Stean

Packet Company
Le vapeur t Culebra v verant des ports da Sal est al
du lah Capitale vers le 6 Aou' pregnant tr6ts pour I'Eui
via les ports du Nor .
Port-au-Prince, le 25 juillet 1929.
I. J. BIGIO,
Agent Gen6ral de la Royal Steam Packet Co npant
T6l6phone, 2311.


ALUMINUM LINE
111t Whtney Central Building,'
New-Orl6ean, La U. 8. A.,
PROCHAINS DoPARTS DIRECTS POUR PORT-AUO-P'INCE Hf
Le steamer ( Silkeborg ayant laiss6 New-Orldans i
juilletcourant sera aux Gqanves .1.,23, I Port-au-PA
le 29, et continuera pour Petit-ioa Ave, tayeset Jactnel
nant du trdt.
Un steamer laissera New-Orl6ans le 6 ;Juillet pour
au-Prince et les ports do Nord.
Port-au-Prince, le27 Juillet 1929.
A. de MATTE[S & ,;oJ
AaGNTS GeNtRA&X


Geo. de LESPINASSE
Agent
Port-au-Priner


I a I


4,


I"





"I


4







ii:







4

4
S
V
.1
q~j,
I.
S
Is


I ---


I


STvous employee de 'liuile

que cc soit BONNE HUILE.

La mauvaise huile est come le manvais obvrla
d6lbriore et fAte au lieu d'arnllorer et4 prlotbger. N
hu les nulsibles bon march.
Employer l'hile


- --


-- r~ r ~LIIIICII~- ~CI. r-


Joillet 1929


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs